Chariot #2 : Warp Wrap Attaque !

Inscription : 10/12/2012
Messages : 484
MessagePosté le: Dim 1 Déc 2013 - 15:31

IL EST À MOI !

Le village est actuellement sous un bouclier le rendant invisible et d'une puissance étonnante. Depuis plus d'une heure (heure de nuit de Noël) les attaques de Larfleeze affaiblissent sa puissance. Fort heureusement le dispositif de téléportation que le père Noël à fabriqué en vitesse qui copie celui de la Justice League et du Hall des fatalités vous a permis de venir rapidement sans vous faire remarquez. Après une réaction rapide, les tâches sont divisées. Un groupe restera aider les lutins et le père Noël à défendre son atelier. Deux partiront chacun avec un chariot de Noel afin de s'assurer de la livraison des cadeaux et un dernier groupe tentera de retrouver la mère Noel enlevée par Larfleeze.

Toutes ces étapes sont primordiales, car si l'une d'elles n'est pas achevée, l'esprit de Noël pourrait bien disparaître et le père Noël et Noël mourir par la même occasion. Vous devez donc absolument réussir...

Le chariot se déplace à une vitesse extrême grâce à la magie de Noël. Vous n'avez cependant aucune défense à votre position autre qu'un bouclier de résistance et d'invisibilité. Malheureusement les agents orange semblent voir au travers de l'invisibilité et la résistance ne semble pas très élevée. Vous devez distribuer tous les cadeaux de votre itinéraire. Vous pouvez utiliser vos pouvoirs et tout se que vous penserez, bonne chance....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 1 Déc 2013 - 18:11
(HJ/ Je me permets d'ouvrir le bal Smile /HJ)

Kent V. Nelson n'a pas imaginé la veillée de Noël ainsi - mais il ne préférerait pas être ailleurs.

Après l'année difficile qu'il vient de vivre, il n'avait prévu qu'une nuit morne et sans vie au sein de la Tour du Destin. L'appel à l'aide du Père Noël, qu'il a reconnu après de longues secondes d'hésitation, est venu à point pour l'occuper et lui redonner un peu de joie de vivre.

Silencieux durant l'exposé de la menace, légèrement mal à l'aise de découvrir que le mythe de l'enfance est une réalité, il a accepté sa mission de mener un chariot vers l'Asie, l'Océanie et l'Amérique du Sud. Larfleeze, un extraterrestre terrifiant et doté d'un pouvoir similaire aux Green Lantern, mais concentré en une seule personne, veut s'emparer de tout le pouvoir et de toutes les possessions du Père Noël ; tous ceux rassemblés chez le vieil homme ont fait le voeu silencieux de l'en empêcher.

Entouré de collègues globalement inconnus, qu'il n'a jamais croisés dans sa courte carrière, le magicien ne sait pas sur qui il peut compter - mais il doit comprendre qu'il doit tous leur faire confiance, malgré ses récentes et terribles déconvenues.

"Je vérifie l'arrière."

Préférant le silence et le choix précis des mots quand il doit parler, le Docteur Fate n'apprécie pas d'être au devant du chariot. Ce dernier va trop vite, est trop complexe dans sa gestion pour lui qui n'a jamais été à l'aise avec les véhicules. Même s'il a confiance dans le dispositif et la magie du Père Noël, il se doute que leurs adversaires, les créations de Larfleeze, ne tarderont pas à les retrouver et à les agresser ; hors de question de les laisser faire.

Lévitant au-dessus de sa place, s'entourant d'un halo protecteur doré, il recule et fixe son attention mystique sur l'arrière. Il espère que ses camarades auront la bonne idée de s'occuper des flancs et de l'avant, car il n'a guère envie de jouer au chef ; cela n'a jamais rien donné de bon.

Cependant, le retour des souvenirs de l'ancien psychiatre est stoppé par une attaque aussi brutale qu'inattendue.
Une puissance salve d'énergie orange est propulsée sur l'arrière du chariot, qui est lourdement chahuté par l'impact. Ce dernier est actuellement au-dessus de Urumqi, dans la République Populaire de Chine, et la majorité des cadeaux sont distribués - mais rien n'est gagné.

"J'assure la réplique. Couvrez-moi, et accélérez si possible."

Murmurant quelques sortilèges, Kent V. Nelson envoie deux rafales d'énergie jaune vers Warp Wrap, une des créations de Larfleeze. Autour de ce dernier, une énorme chaîne d'or est créée grâce à l'énergie mystique du magicien, et essaye de l'entourer pour l'emprisonner. L'ancien psychiatre ne sait pas si ça réussira, mais ça pourrait le retenir suffisamment pour gagner un temps précieux...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 2 Déc 2013 - 19:13
Noel, Je n’aurais jamais pensée être impliquée dans une histoire concernant cette fête et encore moins concernant le futur de cette fête. Autant apprendre que le Père Noel existait, ne m’avait pas dérangé, autant être amener à l’aider m’intriguait, n’était-ce pas le rôle des Héros de défendre les valeurs que représentaient cet homme ? En tout cas, je me retrouvais dans l’atelier du gros bonhomme rouge, entouré par diverses personnes dont des Héros. Si les valeurs de Noel n’étaient pas les miennes, c’était à cette époque que les plus belles des boules à neiges apparaissaient sur les étals des marchands et il était hors de question que je laisse un quelconque extra-terrestre nuire à la création de ces dernières.

Je fus soulagée, lorsque je me rendis compte que je ne ferais pas équipe avec mon cousin, même si ce dernier n’apprécierait que peu que je l’appelle ainsi. Je me retrouvais donc en compagnie de personnes que je ne connaissais pas vraiment, à part peut-être le Docteur Fate. Je fus assez déçu par la mission que l’on nous attribua, j’aurais préférée affronter directement ce Larfleeze. Au lieu de cela, je devais assurer la livraison des cadeaux, vu que le Père Noel avait été enlevé.  Si le Docteur Fate prenait l’arrière, je me décidais pour l’un des côtés, au besoin je nettoierais ce qui pourrait nous faire barrage, en ouvrant la voie. Mais une question me vint soudain en regardant mes collègues de convois.


« Qui sait voler à part moi ? »

Après tout, si je me rappelais bien le traineau du père noël volait, vite même pour pouvoir couvrir toute la Terre en une nuit. A mon avis, il devait manipuler le temps, ou quelque chose dans le genre. Une chose était certaine, je ne prendrais pas les commandes, surtout avec le regard que me lancèrent les rennes lorsque je m’approchai d’eux. Ils devaient savoir que je n’étais pas une gentille fille et ne devaient pas me considérer comme digne de les diriger. Peut-être d’ailleurs qu’ils n’avaient besoin de personnes, après tout ce n’était pas la première fois qu’ils livraient les cadeaux. Je montai à l’arrière, le temps de savoir si j’allais pouvoir suivre le traineau ou pas. Ce dernier une fois son équipage au complet, se mis en branle. Le silence semblait être de mise et je n’allais pas le briser.

Je dus reconnaitre que ce traineau était un moyen de transport des plus confortables. Mais le plaisir que je pouvais prendre à être assise dedans, fut brusquement interrompu. L’arrière du traineau fut secoué par l’impact d’un rayon orange. Le Docteur Fate fut le premier à réagir, mais il faut dire aussi qu’il avait pris la décision de défendre l’arrière du traineau.  Ce dernier utilisa son pouvoir et créa une chaine dorée autours de notre agresseur. Si ce dernier était notre seul agresseur, je devais pouvoir le vaincre ou du moins le retenir le temps que la livraison. Mais pour l’instant, le Docteur semblait pouvoir gérer la situation, mais il n’était pas dit que je ne ferais rien. Alors que la création de Larfleeze, se débattait avec la création du Docteur, j’utilisais mon rayon optique afin de le blesser tout en évitant de toucher la chaine mystique du Docteur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 2 Déc 2013 - 20:33
Survolant une rue de Metropolis, je fus surpris lorsque je me retrouvai dans un atelier de jouet. Et pas n'importe quel atelier le jouet, mais l'atelier de jouet du Père Noel, le super héros que tout le monde connait mais à qui les adultes, ou presque tous les adultes, ne croient pas.
En tout cas, moi je le considérai déjà comme un super-héros. Et le plus classe de tout les temps.

Je rencontre plusieurs autres super-héros, et même des vilains venus aider l'esprit de Noel. Je rencontre même le Père Noel en personne.
Il m'explique qu'il se fait attaquer par Larfleeze, l'agent Orange, qui veut s'emparer de lui et de tout les cadeaux qu'il a créé pour cet évènement et qu'il doit rester sur place pour aider à la défense. La distribution de cadeau est donc séparé en deux groupe: un traîneau pour l'Asie, l'Océanie et l'Amérique du Sud, et un autre traîneau pour le reste du monde.

En attendant les autres personnes de mon groupe, je caresse les rennes, capuche baissé.

" C'est lequel d'entre vous Rudolphe? ", dis-je en cherchant un renne au nez rouge tout en grattant le museau d'un animal. " C'est toi? ", mais pour toute réponse, je ne reçois que le regard amical des animaux.

Les nobles bêtes aux bois semblent bien m'apprécier. Les animaux en général m'ont toujours apprécié il faut dire. Contrairement à la jolie jeune femme brune qui s'approche et à qui les rennes jettent un regard mauvais.

" Qui sait voler à part moi ?
- Moi je sais. ", lui répondis-je en rabattant ma capuche. Puis je me présentai en faisant une révérence: " Supernova. Enchanté. "

Mais à ce moment, les dernier membre du groupe arrive, il s'agit de Docteur Fate et Ambush Bug. Deux héros que je n'ai jamais croisé mais que je connais grâce aux bases de connaissance de Skeets. Et il faut se mettre en route. Ambush Bug ne sachant pas voler dû se débrouiller. La jeune femme brune décida de monter à l'arrière du traîneau.

" Très bien, je me mets à l'avant. Ou plutôt au dessus. "

Ne connaissant pas l’itinéraire je préférais ne pas gêner les bêtes qui devaient savoir quoi faire. Je volais donc au niveau du renne de tête lorsqu'une attaque orange percuta le chariot. Je me retournai alors pour voir Docteur Fate lancer plusieurs attaques d'énergie avant d’enchaîner la création orange grâce à une chaîne de lumière.
La brune, qui s'appelait en fait Divine, décocha un rayon laser de ses yeux. Il s'agissait donc d'une kryptonienne, ou d'une martienne.
Pour ma part, je fis partir un rayon de ma main droite afin de décapiter la création.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 6 Déc 2013 - 16:33
J'ai toujours adoré Noël.

En fait, je crois que c'est le moment de l'année que je préfère, pour trois raisons: Il revient tous les ans et on a plein de cadeaux! Inutile de dire que quand je me suis retrouvé dans l'atelier du Papi noël (je le connais bien, je viens souvent encourager les lutins) j'ai bondit de joie.

"Youpi! Alors ça y est, j'ai le droit à mon Noël exclusif? Il faut dire qu'il était temps! Je ne me souviens plus du nombre de fois ou j'ai mérité ça. Mais n'en parlons plus, tout est pardonné et..."


En fait Papi n'était pas là. A la place toute une foule de héros et de vilains, tous là surement pour la même raison.

"AAAAh non! C'est pas vrai! Papi, me fais pas ça! Pas à moi! Je mérite un Noël rien qu'à moi! Pas avec la plèbe!"

Un peu de politesse quand même, ils t'entendent tous et c'est pas l'esprit de Noël qui va les empêcher de te marcher sur le visage.

Bon, bon très bien. Et puis, tout bien réfléchit, je suis sûr que la raison de cette assemblée n'a rien avoir avec mes cadeaux. Si ça se trouve, y'a une catastrophe en cours et on a besoin de notre aide!
Aaaah, je préfère mille fois ça!

Et du coup, en moins de temps qu'il ne m'en faut pour me téléporter d'habitude, on m'expliqua la situation.

Blablabla méchant, blablabla esprit de Noël en danger, blablabla distribuer les cadeaux.

"Génial! J'ai toujours rêver de faire ça! Faut dire que Papi en a du coffre pour faire tout ce boulot tout seul! Je lui ai déjà proposé mon aide mais...."

Je fus coupé par deux tourtereaux tous proches: Supernova et Divine, qui faisaient connaissance. Cerveau, tu trouve pas qu'ils iraient bien ensemble? Ils feraient de parfaits héros pour mon prochain roman à l'eau de rose. je vois ça d'ici, l'amour impossible, séparés par leur famille et...

Depuis quand écris tu des romans toi? Tu sais bien que les héros n'ont pas de famille enfin. Et puis de toute façon cette histoire à déjà été faite par euh, un type là, William quelque chose.

Oui c'est vrai, c'est vrai. Désolé.

Bonjour tout le monde! je vous propose de se mettre en route, les enfants du monde entier n'attendent que nous!

Ca me rappelle une chanson. Tu sais ça fait "Il revient, il revient, Albator, Albator, pour les enfants de... la Terre...".

Tu t'éparpilles là.

Oui désolé.

Et nous voici sur le traineau. Docteur Fate est là aussi. mais moi je l'appelle le déprimé. Je peux sentir ses ondes négatives arriver jusqu'à moi, brrr. Mais au moins, il a de l'initiative.

Ce n'est pas comme ça que j'imaginais Noël pour être franc. Les lasers orange, la magie, le danger tout ça. Non, je voyais plus ça comme un tour de quartier par le facteur.

Bien sur, ça peut être dangereux aussi hein, on ne sait jamais quel gros chien on va croiser, mais enfin, rien avoir avec des aliens et des supervilains.

"Bon les gars, vous vous faites votre machin là, vos attaques tout ça, moi je distribue les cadeaux. Voyez vous, j'ai un pouvoir de téléportation instantannée de la mort qui déchire, et ça va être pratique! On n'a même pas à s'arrêter! On passe au dessus des maisons et je pose les cadeaux devant le sapin. Et si y'a pas de sapin, devant la cheminée. Et si y'a pas de chemin.."

Là, une secousse m'interrompit. Damnit drama.


"Excusez moi juste 5 secondes, je dois me changer pour l'occasion. Je reviens sous peu!"


Et pouf, je disparu du chariot.

Et pouf, quelques secondes plus tard, je fut de retour.

Excusez, j'ai du faire quelques courses. Allons distribuer ces cadeaux. Et rien... RIEN ne pourra nous arrêter.

Dans un instant ultra classe, je relevais ma tête révélant mon nouvel habit. Un habit d'une classe sans nom.

Spoiler:
 


HRP:Excusez moi pour ce retard, ça n'arrivera plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 8 Déc 2013 - 21:43
Quelle équipée.

Jusque-là, Docteur Fate avait essentiellement espéré que ses collègues ne l'ennuient pas, et ne l'empêchent pas de défendre leur précieuse cargaison. Il est extrêmement, mais très agréablement, surpris de découvrir que ses camarades sont bien plus capables qu'il ne l'espérait ; la situation est peut-être moins catastrophique que prévue.

Divine décoche un terrible rayon optique vers Warp Wrap, Super-Nova envoie une rafale d'énergie et l'étonnant membre du Orange Corps, qui n'est finalement qu'un seul être qui créé des doubles des êtres qu'il a anéantis, semble reculer.
La chaîne dorée que Kent V. Nelson a fait apparaître autour de leur adversaire s'est enserrée autour de son corps, et le bloque pour les prochaines secondes. Sous son heaume, il se laisse même aller à sourire alors que Ambush Bug revient d'un bond salutaire pour distribuer les présents aux plus méritants.

"La menace est sous contrôle. Nous pouvons pa..."

Il ne fit pas sa phrase.
Une explosion d'énergie orange l'aveugle temporairement, tandis que Warp Wrap s'est libéré de ses chaînes et file vers leur chariot, auréolé d'une puissance bien plus grande que celle entrevue précédemment.

"Correction : la situation sera bientôt sous contrôle."

L'ennemi va trop vite pour être stoppé par leurs attaques : filant comme une balle, il va impacter bientôt leur attelage et récupérer les précieux cadeaux pour son maître. C'est évidemment insupportable pour les défenseurs du Père Noël.

Faisant disparaître les chaînes d'or qui gisent au loin, brisées, l'ancien psychiatre recule sur le chariot, lève des mains entourées d'un halo doré et créé soudainement un immense rempart jaune devant eux.
Un bruit de tonnerre marque le choc entre Warp Wrap et le bouclier. Ce dernier souffre, mais tient et leur adversaire marque le pas, visiblement sonné.

"Ambush Bug distribue les cadeaux. Super-Nova veille à ce que le traîneau poursuive sa route. Divine et moi veillons à nous offrir un voyage un peu plus tranquille."

Alors que Warp Wrap s'acharne à aller et venir contre le bouclier, le Docteur Fate fait soudainement disparaître le mur et voit son ennemi filer bien plus loin qu'il ne le pensait. Il l'entoure à nouveau de chaînes d'or, attendant que ses camarades prennent le relais pour achever définitivement cette menace. Et, pendant ce temps, le chariot file vers une nouvelle ville, à un rythme d'enfer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 12 Déc 2013 - 18:07
On pouvait dire que notre équipe fonctionnait assez bien, mais compagnons de voyages n’étaient pas des néophytes dans le combat. Si les chaines du Docteur étaient parvenues à retenir notre poursuivant et que nos attaques l’avaient semblé-t-il affectée, le troisième larron de notre joyeuse équipe commença sa distribution, disparaissant avec quelques paquets consciencieusement emballés. Je me pris, durant une fraction de seconde, à me demander ce que cela faisait de recevoir un cadeau, ce que pouvait ressentir les enfants devant ces derniers. Est-ce que les méchants avaient eux aussi le droit à des cadeaux et ceux qui n’avaient pas parents.

Mais le bruit des chaines qui se brisaient me ramena à l’instant présent et à ce devoir que je me sentais de remplir. Ainsi notre adversaire, cette étrange créature orange était parvenue à se libérer. Ce tour de force, me permit de juger de sa force. Alors qu’il reprenait sa poursuite dans le but de nous intercepter, ce fut une fois de plus le Docteur Fate qui agit, en créant un mur sur la trajectoire de ce dernier. L’impact fut violent, mais pas assez pour briser le cou de la créature. Ce dernier commença alors des tentatives afin de briser ce mur qui l’empêchait de nous poursuivre. Puis le Docteur au casque d’or, fit disparaitre ce dernier, juste avant un nouvel impact. Notre ennemi surpris par cette disparition n’avait pas eu le temps de freiner sa course et fila plus loin que prévu. De nouvelles chaines se matérialisèrent autours de lui, mais vu que sa puissance semblait avoir augmenté, ces dernières risquaient de ne pas le retenir suffisamment longtemps pour permettre la livraison si précieuse.

Sans que la moindre secousse, ne se fasse sentir, je me mis à m’élever au-dessus du chariot. Je n’avais toujours pas compris comment je faisais pour voler, mais j’avais constaté que je n’avais pas besoin de prendre d’impulsion. Peut-être que mon créateur ou quelqu’un s’y connaissant en kryptonnien pourrait m’éclairer sur le sujet. Mais pour l’instant, cette aptitude me permit de charger la créature orange sans affecter le vol du chariot. Si je n’avais pas utilisé toute ma vitesse au moment de mon décollage, ce ne fut que pour protéger mes camarades, ainsi que le duo de rêne du bang sonique que cela aurait généré. Mais à quelques mètres d’eux, j’imprimais à mon vol une vitesse proche de mon maximum, ayant juste eu le temps de signifier mon intention à mes camarades.


« Je m’occupe de l’orange, on va voir ce qu’il vaut face à la plus puissante des femmes. »

Je devais reconnaitre, qu’outre le fait d’avoir mes aises pour le combat, m’éloigner du chariot et de ses occupants avait une autre raison. Je n’étais pas à l’aise ne compagnie de Héros, même si je sentais la magie de noël agir sur mon cœur et mon âme. J’étais une création destinée à détruire et combattre, de plus mes parents étaient un tube à essai et une éprouvette et je ne me sentais pas à ma place à côté de véritables êtres, surtout en cette période.

Lorsque je percutai notre poursuivant, je le fis avec toute la puissance que me donnait ma nature kryptonnienne. SI je retenais parfois mes coups face à des Héros, pour ce combat, je pouvais me donner à fond sans crainte. C’est à ce moment que je compris que notre ennemi, n’avait rien de normal semblant ne pas souffrir de ce coup. J’attrapais la chaine, afin de m’assurer une prise et commença à le marteler d’une pluie de coups de poings, tous donnés sans retenue. Malgré mes coups, il parvint à se libérer de la chaine qui lui bloquait les bras et se dégagea, me repoussant pour foncer sur le chariot. Mais à peine eut il fait quelques mètres que je le rattrapai par le bras le ramenant vers moi et à la rencontre de mon poing.


« Où crois-tu aller de la sorte ? Lorsqu’une beauté telle que moi fait l’effort de venir à toi, tu restes à ses côtés surtout avec ta tête. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 16 Déc 2013 - 13:19
Les chaînes de Dr Fate ne retinrent pas longtemps la création orange, qui dans une explosion s'en libéra pour retourner à la charge.
Il fondit à vive allure sur le traîneau mais le Docteur réagit aussi vite et le bloqua avant qu'il ne heurte l'arrière de l'attelage grâce à un mur de lumière. Le choc fut rude, mais le mur tint bon, ainsi que la création qui se remet rapidement, trop rapidement et retourna à la charge, mais cette fois, Fate supprime le mur et la création, emportée par son élan, se retrouve loin du chariot qui vient de virer sur la droite.
Dr Fate l' entoure à nouveau de ses chaînes, et Divine fonce droit sur la cible et commence à le marteler de coups de poing. Je ne peux pas l'aider d'où je suis, j'aide donc le traîneau à poursuivre sa route, à travers les tirs d'énergies de l'Orange.

Je me place sur le siège, ne tirant ainsi plus sur les réserves de la combinaison, et attend qu' Ambush Bug, vêtu d'un costume de Père Noël, réapparaisse. Puis je criais à l'attention de mes camardes:

" Il faudrait accélérer la cadence les amis ! Il semble que la création est tellement résistante que seul Larfleeze puisse la faire disparaître! Ou alors il faut mettre le paquet !"

Soudain, une décharge orange frôla un des rennes de tête qui rua, provoquant ainsi l'affolement chez ses congénères.
L'attelage fit une embardée, le chariot fut violemment secoué, il tangua de gauche à droite si fort, que les cadeaux stockés sur le côté tombèrent dans le vide.

" Je m'en occupe ! ", criais-je avant de plonger dans le vide, tombant à vive allure après les cadeaux. Après de longues secondes de chute libre, tout les paquets furent ramenés sur le chariot.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 20 Déc 2013 - 15:44
Vous savez, la tâche qui me revient, en tant que Père Noël second du nom, c'est de m'assurer que tous le senfants du monde, ceux qui ont été sages, recoivent leur juste récompense pour entamer l'année suivante le sourire aux lèvres et l'humeur au beau fixe.

Et vous voyez, je trouve que vouloir empêcher cette noble tâche, ça relève de la méchanceté. Une méchanceté vile et basse, même pas digne des pires criminels Terriens.

Et moi, la méchanceté, j'aime pas ça.

Non vraiment, ça m'irrite. Et pour m'irriter, faut y aller.

Or, quand je suis irrité, je deviens méchant moi aussi, et les pires choses sont à craindre pour les malheureux qui se voient frappés des foudres de mon irritation.

Je les attrape et je les punis.

....

Heureusement pour lui, Wrap wrap n'avait pas encore réussi à faire quoi que ce soit au traineau, aussi restais-je de parfaite humeur, lançant des OHOHOH à mes camarades pour les encourager.
A vrai dire, je n'ai pas du tout envie de me battre là, tout de suite. La nuit de Noël, c'est sacré, alors j'ai décidé de faire la grève des supers claques.

Du coup, je me contente de me téléporter de maisons en maisons, déposants cadeaux sur cadeaux devant des sapins, des cheminées, des chaussettes plus ou moins trouées. Des fois, je croise des gens qui veillent, et qui sont un peu surpris de voir que le Père noël n'est pas comme ils l'avaient imaginés.

Du coup, je m'arrête pour leur expliquer.

Je vous la fait simple. Papi noël est fatigué, il fait un pause réparatrice et me charge moi, son fidèle second, de distribuer joie et cadeaux partout dans le monde.

Puis, après leur avoir subtilisé une délicieuse bûche glacée, je retourne sur le traineau, où la bataille fait rage.

Quelqu'un veut du gateau? non?

Du coup j'en propose au renne qui accepte et se délecte.

Gentil, gentil. Moi je m'ennuie un peu, ça te dit qu'on cause toi et moi? Les autres sont assez occupés, et je sais que la route peut être ennuyeuse quand on conduit seul.

Nous entamons donc une discussion sur la condition du renne moderne et ses ouvertures sur l'avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 22 Déc 2013 - 15:25
Warp Wrap s'acharne. Son maître, Larfleeze, a dû intégrer dans l'esprit de sa création une volonté aussi forte que celle de ses adversaires, les Green Lanterns. Malgré tous les coups échangés, tous les sorts lancés, leur ennemi continue de les harceler. Ils n'ont pas encore trouvé de solution pour s'en débarrasser, mais ça ne saurait tarder.

Même si l'année a été difficile, Kent Victor Nelson refuse que les plus jeunes perdent leurs espoirs et subissent la cruauté de la déception de ne pas trouver leurs cadeaux sous le sapin. Si Ambush Bug joue le rôle du suppléant du Père Noël, si Supernova s'occupe de conserver les présents sur le traîneau, il revient à Divine et à lui de veiller au grain face à Warp Wrap.

Ce dernier a bien résisté à l'attaque de Divine, et créé une structure orangée, une cage, autour de la jeune femme. Malgré ses pouvoirs, elle ne peut qu'être surprise devant l'apparition qui l'empêche de bouger, et qui va bientôt se refermer sur elle.
Derrière son heaume, le Docteur Fate plisse les yeux et soupire. De colère.

Un halo doré entoure soudainement ses mains, alors qu'il quitte définitivement le traîneau pour s'approcher de Divine et de Warp Wrap. Une voix d'outre-tombe s'échappe de son casque.

"Noël est une période de joie, de retrouvailles et de partage. L'avidité n'a pas sa place aujourd'hui - toi non plus."

Après un mouvement ample, il joint ses deux mains. Un puissant rayon d'énergie jaune s'en échappe, et frappe en pleine poitrine leur adversaire.
Cependant, Warp Wrap n'est pas uniquement propulsé en arrière : l'énergie mystique ne disparaît pas, elle se transforme pour devenir une construction magique qui entoure l'ennemi. Ce ne sont plus des chaînes, mais une véritable camisole qui s'enroule autour de son corps.

"Laisse Noël en paix !"

L'ancien psychiatre imagine une nouvelle arme, deux gants de boxe cloutés qui frappent brutalement Warp Wrap. Il espère que ce sera suffisant pour l'anéantir, ou au moins le déconcentrer pour que Super Nova récupère les jouets et surtout que Divine puisse s'échapper. Le temps presse, hélas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Déc 2013 - 12:38
Bordel, ce qu’elle pouvait se montrer énervante cette orange sur pattes. Non seulement, elle désirait empêcher la distribution des cadeaux, mais surtout elle me résistait. J’avais beau la frapper encore et encore, elle en redemandait, comme si mes coups ne lui faisaient rien. Je dois reconnaitre que le vol ne m’était pas étranger, mais cette fois ci, ce que cette chose et son maitre voulait faire dépassait tout. Jamais je n’aurais eu l’idée de m’en prendre à l’esprit de Noel, d’accord je n’avais jamais imaginé que le Père Noel puisse exister. Alors que j’essayais de le retenir, la vilaine orange, m’enferma dans une cage d’énergie. Son pouvoir ressemblait à celui d’un membre de la JLA, un Green Lantern. Mais s’il croyait pouvoir m’enfermer et me tenir en cage, il allait voir ce qu’il allait voir. A ma surprise, cette cage semblait plus résistante que je ne l’avais imaginé et en plus se rétrécissait un peu plus chaque seconde.

Je voyais mes camarades faire de leur mieux pour suppléer le gros bonhomme à la barbe blanche. On pouvait dire qu’ils y mettaient du cœur, surtout l’espèce d’avorton qui semblait pouvoir se téléporter. Ce dernier prenait son rôle très au sérieux, un peu trop même, je devrais peut être vraiment m’y mettre moi aussi. Pendant que SuperNova récupérer les cadeaux qui avaient chuté suite à la précédente attaque de la vilaine orange, Fate utilisait ses pouvoirs pour m’aider dans mon combat. Lui aussi pouvait créer des objets à partir de l’énergie qu’il utilisait et une fois de plus nous fit la démonstration de sa maitrise. Le rayon qui frappa Warp Wrap alors qu’il venait de m’enfermer se transforma en une camisole de force afin de l’immobiliser. Je pus entendre sa détermination à travers ses mots, tout comme elle était perceptible chez mes camarades d’un soir. Voilà ce qu’il me manquait, se surplus de motivation. Même si j’aimais me battre, j’avais constaté que seule l’autre blonde me poussait dans mes retranchements, réveillait chez moi cette volonté d’écraser de détruire mon adversaire. Dans mes autres combats, je cherchais juste à gagner et si ce dernier durait trop longtemps je partais. En plus de cela, n’ayant pas le même attachement que Fate, Supernova ou Ambush pour ce qu’ils appelaient l’esprit de Noel, je devais reconnaitre que je ne mettais pas tout mon cœur dans mes coups. Il serait peut-être temps que je m’y mette plus sérieusement, surtout si je veux pouvoir prétendre être la femme la plus puissance de l’univers.

Enchainant avec les paroles de Fate, je m’adressai mois aussi à la créature orange. Il n’y avait nulle colère dans ma voix, mais de la détermination, une détermination froide et destructrice.


« Ecoute, la vilaine orange, ton créateur et toi avait eu la mauvaise idée d’énerver les mauvaises personnes

Utilisant toute ma force, celle héritée des mêmes gènes qu’une blonde à l’esprit combatif des plus aiguisé, je contrais la force qui tentait de m’écraser dans cette cage. Puis dans un effort rapide, un concentré de force et vitesse d’action, je finis par briser cette cage, la faisant voler en éclats. Me massant les épaules, j’offris un sourire à Fate. Puis je commençai à m’élever toujours plus haut, même si mes réserves d’énergies n’avaient pas été trop entamées, l’obscurité nocturne n’était pas une alliée et si je voulais m’assurer de pouvoir détruire définitivement ou du moins suffisamment longtemps la vilaine chose orange, je devais être au meilleur de mes capacités. Quittant la face nocturne de la terre, je m’élevai toujours et encore jusqu’à ce que les rayons du soleil me baignent. De là où j’étais je pouvais encore percevoir ma cible, celle-ci se débattait de plus en plus et je savais que le Docteur malgré toute sa puissance et sa détermination ne pourrait plus la retenir très longtemps. Le soleil avait cela de bien, qu’il faisait disparaitre toutes mes douleurs et courbatures, une véritable cure de régénération. Il ne fallut pas longtemps pour que je retrouve la grande forme, je sentais la puissance du soleil couler dans mes veines, gonfler mes muscles. Alors que la création du Docteur allait céder sous les efforts continus de Warp Wrap, je piquais vers ce dernier tel un rapace sur sa proie, ma vitesse ne cessait d’accélérer à chaque fraction de seconde qui me rapprochait de celle-ci. Plusieurs bangs soniques annoncèrent mon arrivée.


« Lachez-le ! »

Furent les seuls mots que je prononçai avant de percuter la créature orange, espérant que le Docteur ai eu le temps de briser sa création, sous peine qu’elle ne se brise ou l’entraine avec moi et Warp Wrap. Telle une comète, une étoile filante dans la nuit de Noel, j’entrainais la création de Larfleeze vers le sol, loin d’une zone habitée. La créature ne semblait pas comprendre ce qui lui arrivait, mais tentait malgré tout de se libérer de mon étreinte. Cette fois-ci il n’y parviendra pas, je ne savais pas si il avait une conscience ou si son créateur pouvait percevoir à travers lui. Mais mon regard qui s’enflammait était rempli d’une détermination nouvelle. Alors que nous nous dirigions vers le sol terrestre plus vite que n’importe quel projectile, je concentrais mes rayons optiques sur la poitrine de la création orange. La chaleur de ceux-ci commença à faire leur effet sur la structure de la vilaine orange. Puis ce fut le choc, un choc si puissant qu’il créa un cratère et dont l’onde parcourut plusieurs dizaines de mètres. Sous l’effet de mes rayons oculaires et la force de l’impact, quelques fissures apparurent, mais la création orange était toujours en état de fonctionner. Tout en continuant d’utiliser mes rayons, j’enchainais avec une série de coups de poings plus puissants les uns des autres. A chaque fois que l’un de mes coups atteignait la créature, celle-ci semblait s’enfoncer un peu plus dans le sol. Puis elle commença à réagir tentant de créer des boucliers pour se prémunir de mes coups, mes ces derniers se brisaient. Puis il utilisa ses poings, un peu comme l’avait fait le Docteur Fate. Je me devais de neutraliser ses bras, ce que je fis, changeant rapidement ma position afin de me retrouver sur lui, mes mains plaquant ses poignets au sol. J’utilisais toute la puissance de mes bras, de mes épaules et de mon dos, ne disant pas un mot. Puis je concentrais toute la puissance du soleil dans mes yeux, concentrant mes rayons en un point central de la poitrine de Warp Wrap. Ce dernier semblait souffrir, était ce dut à la douleur, ou à la frustration de ne pouvoir bouger, je m’en moquais. Voyez-vous, être une méchante même une nuit de Noel me permettait de faire fit de toute considération humaniste. Je dirais même plus, que le fait d’être une méchante fille me permettait d’aller à fond, sans scrupule, afin de protéger l’esprit le plus noble chez les humains.


« Pas de chance pour toi, je suis une méchante fille et je vais me montrer très vilaine avec toi. »

Là où mes rayons se concentraient, on pouvait percevoir une cristallisation se former, un changement dans la structure même de la création orange. Puis des fragments se détachèrent, la différence structurelle qui s’opérait générait des tensions dans la corps de Warp Wrap, des tensions qui pourrait amener à sa destruction.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Déc 2013 - 14:46
Les choses avançaient bien.
Les cadeaux étaient prêts à être distribués. Tâche dont Ambush Bug se chargea à la perfection ramenant même de la bûche; je ne savais pas comment il avait fait pour ramener de la bûche mais si il s'était présenté à une famille dans son accoutrement, Noël venait d'avoir une image totalement différente pour cette famille.
Docteur Fate et Divine s'occupait de la création de Larfleeze. Fate commença à créer une camisole d'énergie bloquant tout mouvement de Warp Wrap et j'étais en train de charger de l'énergie de ma combinaison afin d'envoyer un rayon assez puissant pour transpercer n'importe quoi, espérant ainsi pouvoir briser la création ou du moins l'affaiblir assez pour qu'elle perde son lien avec l'anneau de Larfleeze; mais je fus stopper dans mon élan par la brune qui se jeta sur l'orange et l'entraîna avec lui dans une chute vertigineuse et à toute allure vers le sol.

En les suivant pour voir où ils étaient tombé je m'aperçu que nous nous trouvions au dessus d'une ville ressemblant fortement à un village argentin, mais je ne savais pas si nous étions déjà arrivés en Argentine. Nous nous trouvions néanmoins en Amérique du Sud.
je voulus donc demander à Ambush mais je m'aperçus qu'il n'était plus en train de discuter avec un renne et qu'il avait dû repartir livrer. J'attendis donc sa réapparition pour lui demander:

" Dis. T'as une liste pour savoir où on est? Je crois qu'on arrive bientôt au bout de notre remplacement. "

J'attendis sa réponse, puis je partis avertir Fate et Divine, tout en allant voir si la création orange était bientôt vaincue ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Déc 2013 - 23:37
" Dis. T'as une liste pour savoir où on est? Je crois qu'on arrive bientôt au bout de notre remplacement. "

Cette remarque me fait immédiatement regarder la réserves de cadeaux. Effectivement, elle semble presque vide.

"Oh tu sais, moi et l'espace, la géographie... Mais mon pote le renne sait où il va, il à l'habitude. C'est l'un des rares avantages de son rôle de fonctionnaire."

Mais il manque de conversation.
Oui, oui c'est vrai. Mais je ne peux pas lui en vouloir, c'est un renne.

L'approche de la ville me rappelle à ma tâche et la distribution du petit bourg se finit en quelques instants. Pas de bûche cette fois ci, c'est pas trop la tradition dans le coin apparmement.
Un secousse agite violemment le chariot alors que je viens de revenir dessus.
Sous mes yeux, le reste de bûche tressaute et s'envole, projeté par dessus bord par l'impacte d'une attaque de Wrap Wrap. Ce bandit, sans se préoccuper des dégâts qu'il causait avait assassiné le gâteau, sous mes yeux.

"NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!"

Le cri de douleur, causé par la terrible perte que notre équipe venait de subir, déchira l'air. Mon corps s'agita d'un spame d'horreur et de colère. Le monstre était allé trop loin. Cette terrible action ne resterait pas impunie. Il devait regretter a jamais son action, et le nom d'Ambush Bug devait rester à jamais imprimé dans son esprit afin qu'il porta sa terreur à son maître.

Sans hésiter plus longtemps, je me téléporte juste à côté de Wrap-wrap, étourdit par la rage soudaine de Divine et l'attaque de Fate.

Ma main se pose sur la tête de notre ennemi dans un geste presque rassurant.

"Cette bûche avait tout un avenir gastronomique devant elle, et tu viens de tout gâcher. Tu vas payer!!!"

Et Wrap-wrap disparu, en même temps que moi même.

Un instant plus tard, nous fûmes très loin de là.

"Et permet moi de te dire que le orange te va très mal!"

Et je le laissais sur sur la Lune.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 24 Déc 2013 - 15:39
(HJ/ Ambush Bug, je suis Fate, pas Strange, mais il n'y a pas de mal. Smile Je pense qu'on peut s'arrêter là après vos posts, si ça vous convient et si ça convient au maître du jeu ! /HJ)

Divine, Super Nova et Ambush Bug ont perdu leurs nerfs et s'acharnent contre Warp Wrap. Si l'esprit de Noël a régné sur le traîneau, il en est désormais bien loin : leur adversaire les a poussés dans leurs retranchements, et il en paye désormais le prix.

Le Docteur Fate les fixe de loin, en découvrant que la structure même de l'Orange Lantern disparaît peu à peu. Larfleeze doit être en train de combattre avec vigueur les autres héros et vilains rassemblés à l'appel du Père Noël, aussi fou que ça paraisse. Sa concentration doit décliner, comme la puissance de ses créations ; Warp Wrap, frappé avec tant de fougue par ses ennemis, ne pourra pas tenir longtemps. Enfin une bonne nouvelle.

Laissant ses alliés prendre le combat à bras le corps, Kent prend lui les commandes de l'attelage. S'ils se trouvaient encore une demi-heure plus tôt en Asie, ils sont désormais aux frontières de l'Argentine et le traîneau continue d'aller si vite. Ambush Bug a réalisé un travail extraordinaire en livrant autant de cadeaux et aussi vite, mais leur mission n'est pas terminée - et il ne pourra la remplir seul.

"J'ai également une envie profonde de faire payer à Warp Wrap ses actions, et Larfleeze mérite une sévère punition pour son agression la veille de Noël. Cependant, une mission nous a été confiée, et je ne pourrai la remplir qu'avec vous. Warp Wrap cessera bientôt d'exister, mais il nous reste des enfants à combler."

Nelson n'est pas encore habitué aux appels télépathiques, mais il a l'impression que ce message-ci a été suffisamment clair pour que ses camarades le captent sans problème.
Quelques secondes après la fin du monologue, Divine, Super Nova et Ambush Bug sont aspirés par des vortex de téléportation dorés qui apparaissent derrière eux. Ils se retrouvent soudainement aux côtés de l'ancien psychiatre, qui mène un traîneau qui s'approche d'une nouvelle ville.

"Le pire est terminé. A nous d'offrir le meilleur."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 30 Déc 2013 - 12:17
Frustrée, voilà comment je me sentais maintenant que mon adversaire était hors de ma portée. Pourtant tout allait bien, j'avais trouvé un adversaire que je pouvais détruire, éliminer, sans que cela ne m'attire la colère de Héros assez puissant pour me vaincre. Alors que je pouvais laisser libre cours à ma puissance, il avait fallut que l'on me retire ma cible. Ok, c'est la nuit de Noël et il faut savoir partager, mais ce Wrap Warp était un peu comme mon cadeau à moi et je devais reconnaitre que je n'étais pas partageuse de nature.

Bon, je n'allais pas faire une scène, le substitut du Père Noël avait conduis l'affreux orange loin de mes poings, mais aussi loin du chariot. De plus on avait tous put se rendre compte qu'il perdait de sa puissance, preuve que son créateur était lui même en train de perdre de la sienne. Alors que je me dépoussiérais, le Docteur Fate nous rappela le travail que l'on nous avait confié. L'ennemi n'était plus une menace et la distribution devait continuer. Alors que je m’apprêtais à rejoindre le traineau, je sentis une force m'attirer vers l'arrière et me retrouva à ma place, assise dans ce dernier. Un sourire inattendu apparut sur mon visage devant les mots que prononça le Docteur, comme quoi l'esprit de Noël avait retrouvé sa place en mon cœur.


"Il n'y a pas de Mère Noël plus sexy que moi, allons y."

Je connaissais quelques personnes qui ne seraient pas d'accord avec moi, mais que m'importait, en cette nuit je n'avais plus envie de me disputer avec qui que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Chariot #2 : Warp Wrap Attaque !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Time Warp Italy | 01.10.2011 | Milan
» [Test] Survivrez-vous à une attaque de Zombies ?
» Warp 10 (05 au 07 novembre 2010)
» [Publication] Quand le crayon attaque.
» EPV : L'EMPIRE CONTRE-ATTAQUE - YODA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-