"Il faut tenir !" [Mission #3 Time Crisis] Ft participants.

Invité

MessagePosté le: Mer 29 Jan 2014 - 14:19
Se réveiller dans un monde qui a changé, voilà la nouveauté pour Digger, malgré qu'il soit déjà revenu d'entre les morts, et redécouvert Central, des années après son décès à Gotham City de la main de Jack Drake. Mais là, il avait eu l'impression d'avoir été ramené à nouveau à la vie en découvrant le contexte qui s'était établit : Un groupe, nommé TARTARUS, que Digger connaissait de nom, qui l'a connaissait surtout comme une organisation secrète, dont il avait pour but de stimuler pour l'aider dans ses recherches de matière noire. Mais tout ceci semblait chamboulé, quand il découvrit que TARTARUS disposait à présent d'une armée d'OMACS, robots qui cherche à réduire l'humanité en esclavage selon les dires de leur maître : Brother Eye. Le plus drôle dans l'affaire, c'est que ce grand satellite avait été crée par un héros, aigri de voir ces amis avoir des méthodes peu orthodoxes. En bref, Batman avait créer ce satellite, dans le but de surveiller les méta-humains, mais le satellite, dôté de sa volonté propre, à fini par se retourner contre son maître, là est l'instant comique de l'histoire. L'un des héros les plus intelligents de la Terre s'était fait avoir à son propre jeu.

Mais malgré cela, Digger ne savait rien des origines de Brother Eye, et il ne se doutait pas quelle avait été la personne qui avait construite cette chose. Pour lui, le satellite avait une origine terrestre, mais son inventeur devait être un savant fou tout droit sorti du film de Frankestein. Maintenant, la guerre était déclarée : Les OMACs avaient fait tomber les villes de l'Ouest, telle que Gateway City, Coast City, et Keystone City. La ligne de front s'était alors établie, mais elle demeurait vulnérable en un point : à Keystone City bien entendu. Car la ville du premier Flash était jugulée à la ville du second Flash : Central City. On n'aurait jamais cru qu'un front puisse s'installer ici, alors que les deux villes auraient été plus sensible à tomber simultanément, mais contre toute attente, le front s'était établit au tour du pont. Les forces OMACs n'auraient qu'à le traverser me direz-vous, mais les Forces d'ARGUS avait fait sauter ce dernier, tentant de contenir la masse d'OMACs à Keystone. La décision était en sois stupide, puisque les forces ARGUS avaient oublié le détail suivant : les OMACs volaient. Du coup, ARGUS s'était coupé la seule voie qui aurait pu leur permettre une contre-attaque, et imposant donc à eux-mêmes une ligne de front, qu'il n'aurait en aucun cas voulu.

Mais penchons-nous à présent sur le front en lui même, car les choses semble avoir changés. Les scientifiques d'ARGUS ont mit au point une nouvelle arme, une sorte de canon anti-OMAC, et le convoi, partait de Ivy Town, pour rejoindre le front, avec Steve Trevor en tête, leader charismatique d'ARGUS. Mais l'oeil, le grand oeil, avait vu le coup venir, et les forces OMAC, se rassemblent, prêt à finir ce qu'elles ont commencer : prendre Central City, et faire reculer les lignes de front ...


- En rang, soldats ! Je veut une tourelle défensive sur le flanc droit !

Digger avançait parmi les baraquements d'ARGUS, cherchant quelconque responsable pour discuter. Il était suivi de Heatwave et Top, et tous avaient décidés d'un commun accord, d'apporter leur aide aux forces d'ARGUS, alors que ces derniers, par précaution, avait commencé à évacuer les gens de la ville. Les Rogues, malgré leur réputation de criminel, avait un code d'honneur, et nos trois protagonistes avait tous l'intime conviction qu'ils ne pouvait laisser tomber leur ville aux mains du grand Oeil. Digger sentait le regard méfiant des différents soldats, alors que ces derniers couraient dans tout les sens, en vu de défendre leur position. Il y aurait sûrement d'autres héros, mais Digger s'en fichait, il était prêt à faire quelques sacrifices éthiques pour sauver la ville des Rogues. Ils étaient tout aussi concernés que les héros : leur maison, leur QG, tout était à Central, et ils n'avaient en aucun cas envie de déménager.

Digger finit par rentrer dans une tente, où deux surintendants militaires discutaient âprement, cherchant à établir une ligne de défense solide. Ils ne firent même pas attention aux vilains qui rentraient dans leur tente. Les soldats, par contre, mirent leur arme en joue, avertissant l'un des deux généraux de l'armée d'ARGUS :


- Vous pouvez m'expliquer ce que font des énergumènes dans votre genre foutent ici ? C'est un champ de bataille ici, pas un fête foraine !

Digger lâcha un sourire en reconnaissant le général, qu'il avait déjà rencontré par le passé :

- Général Ford quelle surprise ! La dernière fois que je vous ai vu, vous étiez en train de me mettre un collier explosif autour du cou !

Le général blêmit en reconnaissant Digger Harkness, personnage qu'il avait trouvé fort instable, et malgré qu'il avait désapprouvé l'incorporation de Harkness dans la Suicide Squad, il n'avait pas fait le poids face à Amanda Waller. Le général finit alors par poser la question :

- Que faites vous ici ? Je peut vous exécuter de n'importe quelle manière que ce soit, alors répondez !!

- Quel manque de courtoisie ! Je vous reconnait bien là général ! Nous sommes ici pour proposez notre aide, de quelque que ce soit. Moi et mes amis sommes fortement rattachés à cette ville, et malgré tout ce que vous pensez, nous sommes en droit, tout comme vous, de défendre notre nation ! Des présidents ont bien recrutés une escouade militaire pour faire le sale boulot, une fois de plus ou une fois de moins, cela ne devrait pas vous déranger, n'est-ce pas général ?


Ne sachant quoi dire, le général acquiesça, et retourna sur ses plans, bientôt rejoint par le petit groupe de Rogues, qui ne sentait plus menacés. Le général leur fit alors un topo :

- Bon, notre mission à tous est de défendre Central City à tout prix. le Colonel Trevor est actuellement en route avec une nouvelle arme, que les scientifiques d'ARGUS ont confectionné à Ivy Town, autant vous dire que c'est pas la porte à côté. Brother Eye a rassemblé ses forces de l'autre côté du pont, il m'est donc avis de bombarder la rive, mais malheureusement, le risque de blesser les civils est trop important : il ne faut pas oublier que ses gens ne sont pas dans leur état normal.

Il marqua une pause, et fit apparaître un écran en relief, et il expliqua la suite :

- Parmi les forces OMACs, on a relevés bon nombre d'OMAC Mk-I, qui semble être leur infanterie de base. Il y a ensuite plusieurs OMAC MK-II, qui ont l'air de commander certains des OMAC MK-I. Ces grosses bestioles ne seront pas faciles à avoir, je le conçois. Leur armée est commandée par un groupe de nouveaux OMAC : les MK-T, qui semble être des anciens héros ou criminels infectés par le virus OMAC, du moins, c'est ce que l'on pense. Ceux-là sont nos cibles prioritaires. Si nous les vainquons, nous pourrons désorganiser la chaîne hiérarchique de l'armée, et provoquer un semblant de débandade. Plusieurs héros, suite à notre demande, vont bientôt arriver pour renforcer nos défenses. Avec vous à nos côtés, la balance semble déjà s'équilibrer un peu plus.

Il ferma l'écran, croisa les mains derrière son dos, et lança :

- Le mot d'ordre est simple : Il faut tenir jusqu'à qu'on nous relève. A présent, rompez !

Digger regarda ses amis avant de quitter la tente, et de rejoindre la ligne principale. Face à lui, une immense étendue déserte, le pont était clairsemé, et décoré avec quelques carasses de voitures, et autres choses qui rendaient ce décor atypique. Au loin, avec des jumelles, il pouvait commencer à distinguer une masse sombre, qui n'allait pas tarder à attaquer ...


HRPG : Bon, en toute logique, tant que la mission #2 n'est pas terminée (L'Escorte) la notre ne sera pas achevée. Je laisse libre aux autres joueurs de décrire les OMAC MK-T que nous affrontons, même si logiquement, nous nous attendons pas à avoir ses ennemis là en face de nous =)
Voilà, maintenant GO WAR ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 29 Jan 2014 - 17:10
Cela faisait maintenant plusieurs minutes qu'elle traversait les nuages en Super-vitesse, l'esprit quelque peu préoccupé par les combats à venir. Elle effectuait une ronde comme à son habitude lorsqu'elle reçu l'appelle d'ARGUS, lui intimant de se rendre au point nommé. En vérité elle ne savait pas grand chose de ce qu'elle allait trouver en arrivant là bas. Elle savait juste que la situation était critique, étant donné que c'était au niveau de la ligne de front du combat contre les OMACs. Jusqu'à maintenant, elle était restée relativement en retrait de toutes ces histoires, apportant régulièrement son aide à ARGUS bien évidement, mais aucun rôle décisif ne lui avait été confié. Son quotidien étant de faire régner l'ordre et la justice à Metropolis, calmant sans grandes difficultés toutefois les véhémences de quelques criminels de bas étages. Être appelée à se battre en première ligne ne lui faisait pas peur, au contraire. Mais elle devait se faire à l'idée d'être à nouveau porteuse de responsabilités, désormais. Et pour l'instant, sa responsabilité était les dégats causés par les OMACs sur la planète entière. Ces saloperies donnaient du fil à retordre... Elle n'était pas mécontente de pouvoir enfin apporter son aide aux forces en vigueur pour pacifier les choses. Et surtout éviter les pertes civiles.

Le camp militaire en vue, elle diminua sa vitesse et se posa avec délicatesse à quelques mètres de la tente de commandement. Elle se recoiffa d'un coup de main rapide, épousseta sa cape et avança d'un pas soutenu jusqu'aux hommes apparaissant devant elle. Elle s'arma d'un sourire étincelant et imita avec maladresse un salut militaire.

- Général, Power Girl au rapport !

Le visage du gradé et de celui de ses hommes s'illumina fugacement avant de reprendre sa contenance de rigueur. La kryptonienne avait cette habitude d'avoir une attitude légère, décontractée, mais ceux qui avaient déjà travaillé avec elle savaient pertinemment qu'elle n'en traitait pas les affaires moins sérieusement. Certains spéculateurs parlaient d'une façade. Mais ce n'est ni le moment, ni le contexte adéquat pour parler de ce genre de chose.
Le militaire se racla la gorge pour se reprendre et parla d'une voix grave.

- Power Girl, je ne suis pas mécontent de vous voir. Heureux de constater que vous avez répondu à notre appel, nous aurons besoin de toutes les forces mises à notre disposition pour atteindre notre objectif.

Power Girl eut une moue interrogative, prenant un regard un poil plus sérieux pour s'adresser à l'homme en face d'elle.

- Justement Général, je comptais sur vous pour me faire un topo de la situation. J'aime savoir sur qui je dois taper, vous comprenez.

- Je comprends parfaitement, cependant je crois qu'il serait plus instructif pour vous d'en parler avec ces messieurs.

Avait-il dit en pointant du regard les Super-Vilains présents du même côté que celui d'ARGUS. La jeune femme tourna nonchalamment la tête avant d'apercevoir les têtes patibulaires de ses coéquipiers temporaires. Des Super-Vilains. Et puis quoi encore ? Pourquoi ne pas demander OMAC de nous refiler les quelques troupes qu'ils auraient en rab, histoire de nous dépanner ! Elle écarquilla les yeux et se retourna vivement vers le militaire. Ce dernier semblait gêné pour elle, mais lui montrait clairement que cette alliance n'était pas négociable.

- Vous plaisantez, j'espère ?

Le Général soupira, tout en regardant les trois hommes au loin, fixant plus particulièrement Digger qui venait de le narguer juste sous son nez.

- J'ai bien peur que non. Ils semblent déterminés à nous aider. Autant les avoir avec nous, ça nous permettra de les cadrer au lieu de les avoir dans les pattes durant la mission. Je suis désolé de vous demander ça, Power Girl, mais ce sont les ordres.

La kryptonienne soupira à son tour, tournant lentement la tête vers les énergumènes "déterminées à les aider". Elle salua d'un bref signe de la tête le militaire et s'écarta de lui et de ses hommes pour se diriger vers les Super-Vilains. Elle s'arrêta à quelques mètres d'eux, posant les mains sur les hanches tout en les toisant sans condescendances. L'idée de devoir coopérer avec des malfrats ne l'enchantait guère, de ça elle n'allait certainement pas s'en cacher. De plus elle ne comprenait pas en quoi ces êtres pouvaient se montrer dignes de confiance. Ne sont-ils pas de mèche avec TARTARUS, normalement ? N'ont ils même pas ce principe basique de loyauté en eux ? Il semblerait que non, de toute évidence.
Toujours dans la même position, elle s'adressa à eux d'une voix forte, une expression fermée sur le visage.

- Alors comme ça on retourne sa veste ? Intéressant ! ARGUS vous en est très reconnaissant !

Pour le moment elle ne voulait pas en savoir plus sur la situation. Devoir coopérer avec des agents en qui on a aucune confiance est quelque chose de bien plus inconscient que de foncer au combat sans savoir pourquoi. Elle devait d'abord s'expliquer avec eux et alors, seulement alors, elle se décidera recevoir un topo de la situation.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 29 Jan 2014 - 18:33
Je suis une criminelle, créée en tant qu'arme pour servir les desseins d'un mégalomane ayant les moyens de ses prétentions. J'ai combattu quelques héros, histoire de me faire un nom, suite à ma libération de l'emprise de ce mégalomane de Maxwell. Il m'est aussi arrivée de commettre quelques délits, braquage de banque par exemple, que voulez vous, j'ai beau être très puissante, je dois me nourrir comme tout le monde. Mais ce qui se passait actuellement, n'était pas de mon gout, TARTARUS, une organisation plus ou moins secrète venait de lancer une grande offensive en vue de pendre le contrôle du monde. Vous me direz que ce n'est pas la première fois que ceci est essayé, je vous répondrais qu'effectivement, mais TARTARUS pouvait réussir. Je ne sais comment, si ce n'est grâce au rassemblement des plus grands génies du mal, qu'elle a obtenu une arme capable de réaliser leur volonté.

Pour faire simple et oui je ne suis pas une intellectuelle, je ne peux pas avoir toutes les qualités, disons qu'ils ont trouvé un moyen de transformer les gens en robot qu'ils contrôlent. Depuis que j'ai pris ma liberté, j'ai découvert qu'elle m'était chère et même si je n'ai rien contre le fait que d'autres soient manipulées, ceci n'est pas valable pour moi. Ceci explique pourquoi les agissements de TARTARUS me dérange, je n'ai pas la certitude que ses leaders ne chercheront pas à me transformer, pour leur assurer ma fidélité et assistance. Que voulez-vous, je suis une personne des plus attirantes et seul un idiot refuserait l'opportunité de m'avoir à ses côtés. Ceci me fait penser, à une chose, est ce que les autorités de ARGUS sont des imbéciles ou non. De toute façon qu'importe s'ils refusent mon aide, je détruirais ces OMACs et ce BIG EYE afin d'assurer ma liberté et j'écraserais tout ceux qui se mettraient sur mon chemin.

Ceci explique pourquoi je me dirigeais vers Keystone City et sa ville jumelle Central City. Ces deux villes ne m'étaient pas inconnues, j'y étais déjà venue. C'est dans cette ville que j'avais fait la connaissance de celui qui m'avait ouvert les yeux sur mon comportement, le leader d'un groupe de criminel, les Rogues. Je n'avais pas gardé le contact avec le Captain Cold ou son groupe, mais j'avais gardé un bon souvenir de mon alliance avec cet homme. Mais outre ce fait, ma venue à Central City était liée à un appel des forces de l'ARGUS présente. Ces dernières essayaient de maintenir une ligne de front et avait besoin d'assistance. Je repérais facilement le camp militaire, juste de l'autre coté du pont qui relié les deux villes. Ce dernier avait été détruit, séparant les deux villes.

Je me posais au milieu de ce dernier, satisfaite de l'effet que mon arrivée eu sur les soldats présents. Je pouvais lire leur doute, quand au comportement qu'ils devaient avoir à mon encontre, il était certain qu'ils m'avaient reconnu, ARGUS devait avoir un petit dossier sur moi. Ils n'étaient pas stupides et ne firent rien à mon encontre. Mon comportement n'étant nullement agressif, ils se détendirent quelque peu, tout en restant sur le qui-vive. Je décidais donc de me présenter et d'interpeller l'un des soldats m'encerclant.


" Salut, je suis Divine, pouvez vous me dire où trouver le commandant de ce camp ? Je suis là pour vous aider. "

Disant ces derniers mots, je leur offris un sourire amical, tout en prenant une pose pleine de confiance, tout en mettant mes atouts en avant. Certains hommes, ne purent s’empêcher de porter un regard sur ces derniers, agrandissant quelque peu mon sourire. L'un des sous-officiers présent me fit signe de le suivre. Escorté par quatre hommes en arme, je me dirigeais vers la tente de commandement. Le sous-officier, lui fit signe de s’arrêter avant de pénétrer dans la tente, alors que je l'attendais, je tournais ma tête vers la ligne de front, c'est alors que j’aperçus une silhouette qui m'était familière.

* Elle ? Que fait elle ici ? *

Je me doutais bien de la raison de sa présence en ce lieu, elle était venue pour soutenir les forces de l'ARGUS. Je laissais mes gardes sur place, me dirigeant vers celle avec qui je partageais mon code génétique, celle qui avait servit de modèle pour ma création, celle qui faisait que je n'étais pas unique. J'étais partagé entre plusieurs émotions, mais la raison fut la plus forte et je ne la chargea pas. Mon escorte ne surent quoi faire, ils avaient bien conscience qu'ils ne pouvaient rien faire contre moi. L'un d'entre eux s’engouffra dans la tente afin de prévenir ses supérieurs du changement de situation.
Tout en marchant, je m'élevais quelque peu, avant de m'envoler et survoler la blonde, ma sœur génétique. Elle avait rejoint un groupe de personne qui avaient toutes l'air de criminelles, les mots qu'elle leur lança, confirma mon raisonnement. Je parvins même à les reconnaitre, même si je ne les avais jamais vu, ils appartenaient au ROGUE; ceci expliquait leur présence de ce côté de la ligne de front. Avant qu'ils ne puissent répondre, je me posa à côté de Power Girl et pris la parole.


" En quoi ils retournent leur veste, ils défendent juste leur ville. Mais tu sais on ne va pas avoir besoin de toi, donc tu peux t'en aller et nous laisser agir. "

Mes derniers mots étaient adressés à la blonde qui se trouvait à mes côtés, ils étaient chargés d'une once de moquerie, mais aussi de colère. Mais une idée commença à germer dans mon esprit, avec elle dans les parages, j'allais pouvoir prouver que j'étais meilleure qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Jan 2014 - 1:31
Starman volait au-dessus de la rivière Missouri qui séparait Central City de Keystone. Il fumait une cigarette. Il savait ce n’était pas bon pour la santé, mais il avait recommencé à fumer. Après tout, avec tout ce qui se passait-il avait bien plus de chance de mourir sous la main d'un OMAC qu'avec le tabac. Depuis que Coast City avait été pris, il n'avait cessé de reculer. Sa nouvelle maison avait été la première à disparaître. Il avait fui à Gateway qui avait rapidement suivi, il avait été éconduit jusqu'à Keystone et finalement central. Il n'avait cessé de reculer sous leurs attaques. Alors quand une frontière se forma, il finit par s'y accrocher. L'idée de retourner dans son premier chez soi, à Opal City lui était venu à l'esprit, mais tout ceci n'aurait été temporaire. Si la frontière ne tenait pas, Opal City suivrait comme tous les autres. C'est cette réflexion qui l'avait poussé à rester dans la frontière. Il patrouillait et se rapportait aux Surintendants militaires. Certes les surintendants n'étaient pas les plus hauts gradés. Les officiers ARGUS étaient les plus hauts gradés, mais Starman se rendit rapidement compte qu'ils étaient des abrutis avec des grades. Des rats de laboratoire habitué à compiler les données se retrouvaient soudainement sur le terrain avec dans leur main le plus haut grade. C'était ridicule et tout le monde le savait. C'est pour ça que tout le monde les ignorait, sauf quand évidemment quelqu'un démontrait des signes du virus OMAC. Alors là ils avaient leurs utilités. C'était les seuls a pouvoir les guérir et franchement sur une frontière c'était on ne peu plus important. Au final, leur rôle ressemblait plus à celui de médecin de guerre qu'à celui de réel officier.

Quoi qu'il en soit les choses bougeaient sur la rive est. Les OMACs s'entassaient et Starman sentait le grabuge. Étant un Talokian son sang bouillait dans ses veines. Sa race avait une pathologie maladive de besoin de conquête. Un peu comme un drogué à besoin de sa drogue. Mikaal avait réussi à compenser avec ses activités héroïques, mais dans un moment ou une grande bataille se préparait, son sang lui rappelait ses origines. Il se sentait coupable, sachant que plusieurs personnes allaient mourir et que lui en éprouvait du plaisir, mais il ne pouvait rien y faire. Alors il pompait la fumé dans ses poumons, afin d'obscurcir sa culpabilité. Il lança sa cigarette qui alla s'éteindre dans la rivière. Il baissa la tête pour la voir tomber. Puis la remonta.

Rapidement il dut bouger vers la gauche, une poutre de 5 mètres de diamètre venait de voler vers lui et traversa la rivière pour s'écraser sur l'autre rive. Mikaal retourna la tête pour voir sa provenance. Une femme avec ce qui semblait être une armure grise brillait du bleu OMAC. Probablement une fameuse OMAC-MK T. Il n'en avait encore jamais vu, mais savait qu’apparemment elle gardait personnalité et pouvoirs de son hôte.

Méchanokinesie... ça fait quand même chier. Bon allez j'en aie assez vue.

Il se rendit alors ou la poutre était tombée. Une tente avait été écrasée, probablement des blessés, ils espéraient des morts. Un des surintendants, le général Ford, vint le voir, le connaissant bien.

Putain Starman c'était quoi ça.

Il y a des Mark-T de l'autre côté. Une femme qui contrôle le métal, elle m'a balancé ça.

Nos rapports avaient confirmé les Mark-T ils sont combien.

Aucune idée, pour l'instant j'en aie vu un.

Soudainement on entendit un bruit étrange provenant de la rivière. Starman se dirigea les yeux ébahis devant la rivière. Il se retrouva sans même s’en rendre compte entre deux colosses féminins et une bande de rogues en mal de sensation forte. Ses yeux étaient ronds et sa bouche grande ouverte.

Putain de merde....

Sous leurs yeux à toute la femme venait de se positionner ou était le pont détruit. Les murs des bâtiments environnants se brisaient sans qu'on en sache réellement la raison et les poutres de ceux-ci se tordaient dans tous les sens afin de former un nouveau pont. Un pont uniquement de métal et d'une solidité qui ne faisait aucun doute.

Ils vont tenter une percée. ILS VONT TENTER UNE PERCÉE.

Les OMACs MK-T furent les premiers à embarquer sur le nouveau pont, Starman put enfin les voir. Il ne les connaissaient pas, mais ils étaient six. Ils ouvraient la marche alors que des autres immeubles s'envolaient des centaines d'OMAC qui vinrent obscurcirent le ciel. Ils avaient traversé le rideau de Nanites.

Que vaut dieux est pitiés de vaut âmes.

Starman s'envola vers le nouveau pont, prêt à défendre son coté du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 4 Fév 2014 - 0:38
Heatwave se tenait aux côtés de ses confrères, Captain Boomerang et Top, attendant les bras croisés que le combat démarre enfin. Ils furent vite rejoints par les deux forces de frappe qu'ils avaient en renfort, les deux Kryptoniennes qui se pourraient se faire passer pour des jumelles.

La blonde nous prend pour de vulgaires super-vilains de base...ça se voit qu'elle n'a jamais eu à faire aux Rogues.

L'autre femme ne semblait vraiment pas heureuse de voir Power Girl. Du coup, elle rétorqua en prenant la défense des Rogues, mais Mick voulait rajouter son commentaire.

Elle a raison, ici, c'est chez nous, et on est prêt à défendre Central contre n'importe qui, Kryptoniens inclus..

Les relations de ce groupe de fortune n'était pas au beau fixe, il allait être difficile de faire confiance aux autres. A ce moment, le dernier membre du groupe de défense arrivait, un mec tout bleu qui apportait de mauvaises nouvelles.

Le débarquement commençait. Une fois qu'ils étaient assez près, il reconnut tout de suite les Mk-T. Des ennemis récurrents des Rogues, les New Rogues. Il allait se faire un plaisir de les dégager de là.
Seulement, ils étaient accompagnés d'un nombre incalculable d'OMACs. Ils se ruaient sur eux, et une fois à proximité, Heatwave s'avança.

Je vais vous mettre le feu !

Mick enleva sa veste, dévoilant son énorme pièce de métal cachant les flammes qui brûlaient en lui, et dans un cri de rage, déploya un énorme jet de flammes vers la masse de métal que créaient leurs ennemis, et un peu trop près de ses alliés, ayant tendance à s'emporter dans ses attaques.

Le combat commençait enfin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 4 Fév 2014 - 0:48
Ça n’était vraiment pas TOP. Notre TOP de ville était sur le point de tomber aux mains de Brother Eye et de TARTARUS. Les forces d’ARGUS c’était rallié à temps pour les tenir de l’autre côté de la rive, mais s’ils ne passent pas rapidement à l’offense ils finiront par se faire prendre eux aussi. Pour nous les TOP de Rogues de Central City et de Keystone, c’était notre chez nous.  Hors de question que mon TOP de chez moi tombe alors que Roscoe Dillon est encore là pour le défendre. Heat Wave et Boomerang c’étaient ralliés à moi pour cette initiative de sauver notre ville. Il faut que nous ne sommes pas très familier avec les forces d’ARGUS, surtout lorsque nous devons travailler avec elles. Mais je dois avouer que leur équipement est au TOP même si je ne sais pas comment ils feront pour résister à l’envahisseur.

Nous rencontrâmes rapidement l’un des officiers supérieurs qui nous fis un rapide topo de la situation. Le plan était TOP simple. Tenir jusqu’à l’arrivée de la super armes contre tout ce qui se pointerait le bout du nez et qui n’est pas de notre TOP de côté.

«C’est trop TOP, les rogues sont les «gentils» maintenant.» dis-je à mes deux collègue à mes côtés.

C’est à ce moment que deux TOP de femmes se posèrent près de nous, l’une était blonde et la seconde plus foncée. Mais visiblement elles ne s’appréciaient pas beaucoup, car le regard qu’elles se lançaient mutuellement n’était rien de bien amicale. L'une nous insulta, mais la seconde pris immédiatemet notre défense. Heat wave ne pus s'empècher d'ouvrir sa TOP de bouche pour rétorquer, mais j'avais rapidement compris qu’ils s’agissaient de deux kryptonniennes, alors mon TOP d’intelligence me permis d’éviter de dire quelque chose qui ferait que nous nous fassions mettre en pièces. Puis comme si ce n’était pas suffisant, un autre héros l’un des Starman je crois, est venu nous rejoindre évitant de justesse un TOP de pilier de métal. Nous vîmes par la suite d’autre morceau de métal se tordre afin de former un nouveau pont qui allait permettre aux OMAC de traverser sans problème.

«Bon bien, je crois que notre TOP de rencontre avec les demoiselles est terminé. Il est temps de défendre ce qui reste de notre TOP de ville. Les Rogues, TOP EN AVANT!»

Je pris les devant en lançant quatre toupies explosives en direction du premier OMAC MK-T afin d’ouvrir les hostilités.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 9 Fév 2014 - 22:17
On va dire que les Rogues s'attendaient à se retrouver avec des héros, et donc du coup, à se faire juger. Digger leva un sourcil lorsque Power Girl, descendant du ciel, et se rapprochant du petit groupe, sûre d'elle, comme tout ses super-Kryptoniens en collant.

- Alors comme ça on retourne sa veste ? Intéressant ! ARGUS vous en est très reconnaissant !

Digger s'apprêtait alors à cracher son venin lorsqu'une autre interlocutrice se lança dans la discussion, elle ressemblait énormément à Power Girl, mais elle était brune, et plutôt sexy se disait Digger. Elle lui répondit d'une manière plutôt adéquate, évitant ainsi à Digger d'user de sa salive. Les Kryptoniens ont beau faire les fiers, Digger savait bien qu'un morceau de cailloux vert, la Kryptonite, suffisait pour les mettre dans un état digne d'un diabétique qui fait une hypoglycémie. Il lança un salut amical à la nouvelle du groupe, sentant que cette fois, les vilains seraient sans aucun doute majoritaire dans le groupe, évitant ainsi au vilains de s'éclipser si l'armée Américaine, devenus des suppôts d'ARGUS, aient la méchante envie de les coffrer.

Vint alors un autre héros, que Digger put reconnaître parfaitement : Starman, l'un des héros d'une longue lignée. Digger ne comptait plus le nombre de fois où on lui avait montré des Starman. Digger ne calcula pas alors ce que dit le héros, trop concentré à regarder la masse noire, qui avait commencé à bouger. Pas à bouger de façon normale, mais de façon agressive : c'est à dire, que très bientôt, ils passeraient à l'attaque. Par pur réflexe, Digger attrapa un boomerang électrifié, prêt à faire du steak d'OMAC. Une forme de rage commença à monter en Digger, lui rappelant les pouvoirs qu'il a perdu. Il sentit comme une forme de liquide en lui, il ne pouvait pas l'expliquer, mais il savait qu'en trouvant un échantillon de matière noire, il redeviendrait l'homme qu'il a été, et retrouverait le respect qu'il avait obtenu. Le temps que Digger se perde dans ses pensées, la masse OMAC était passée à l'action. Il vit alors Heatwave s'avancer vers la masse, avant de retirer ses vêtements, et de lancer un brasier vers la masse. Digger s'avança alors et déclara :


- En avant les potos, montrons ce que les Rogues ont dans le ventre !

Il vit un OMAC se poser près de lui, et tourner sa tête vers Digger. Il chargea le vilain, et tenta de le plaquer au sol. Digger lui lança alors un boomerang, qui alla se ficher dans le casque du monstre. Digger se jeta alors sur le côté, et déclencha la décharge électrique : l'OMAC se mit les mains sur son casque, poussant des cris informatiques. Une fumée noire s'échappa du casque, et l'OMAC s'effondra. Digger lâcha un ricanement :

- Et ouais mon grand, une bonne surchauffe, et ya plus personne !

Il n'avait pas tué bien entendu la personne se trouvant dans l'OMAC, sachant qu'il avait réguler leur puissance pour faire surchauffer la matrice des OMAC. Chose pratique hein, surtout quand on a réussi à étudier en quelque temps la composition des OMAC. Deux nouveaux OMAC se posa près de Digger, qui prit deux boomerangs, afin de les affronter. Il tenta d'esquiver les coups lourdeaux des monstres mécaniques, et se mit en tête de les neutraliser. Il frappa avec rage dans le casque, mettant un autre OMAC hors course. Le deuxième frappa Digger, et l'envoya voler dans les lignes d'ARGUS. Digger attrapa un autre boomerang et le lança au hasard, cherchant à créer une zone d'explosion. Une fumée noire se formit, touchant sûrement quelques OMACs. Digger vit alors un rayon lumineux se poser sur le crâne d'un soldat d'ARGUS. Digger se lança et attrapa le soldat pour le plaquer au sol. Un tir se mit alors à apparaître, déchirant la tente. Digger releva la tête, et vit alors un des premiers OMAC-T : Plunder, clone foireux de Jared Morillo, et il était un ancien Rogue au passage. Le type était alors en train de recharger, prêt à faire à nouveau feu. Digger se mit alors à le charger, tout en hurlant :

- Laissez le moi ! lâcha Digger, prêt à en découdre.

Il vit alors des couteaux voler vers lui. Digger les esquiva de justesse, au prix d'une déchirure au niveau de son manteau. Fou de rage, il vit au loin Murmurr, un autre barjo, ancien membre des Rogues. Digger relança alors :

- Finalement, prenez si vous voulez l'autre sniper, j'ai un compte à régler avec le muet là-bas.

Il prit alors plusieurs boomerangs fumigènes et les lança autour de lui, avant de disparaître dans la brume.

HRP: j'ai commencé à inscruster les OMAC-T, n'hésiter pas à faire de même =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 10 Fév 2014 - 17:45
Elle considéra longuement les trois criminels avec qui elle allait devoir faire équipe. Cette idée ne lui plaisait pas tellement, mais elle faisait confiance à A.R.G.U.S. pour les gérer. Après tout cette mission était menée sous leur direction, alors pourquoi s'en faire ?.... En vérité elle trouva pleins de raisons de s'en faire. Elle mènerait ce combat en surveillant sa propre équipe d'un oeil attentif.
Puis soudainement une tête connue fît son apparition. Elle était Divine. Cette femme était Power Girl, tout comme Power Girl était Divine. Elles étaient semblables, ce qui la rendit redoutable à ses yeux. Un affrontement entre kryptoniens avait le mérite d'être relativement long et destructeur, elle espérait ne pas avoir à en arriver aux mains avec elle. Pas par peur, non... Mais par instinct de préservation pour son entourage. Cependant, sa remarque eut le mérite de la faire ricaner.

- Ils protègent leur ville ? Tu m'en diras tant...

Elle allait pour lui répondre quand un autre des Super-Vilains intervint à son tour. C'était le pyromane Heat Wave. Il parlait de protéger Central contre tout le monde, y compris les kryptoniens... Elle lui sourit, l'air de dire "essaye donc !" mais s'abstint de tout commentaire. Non seulement parce que cela ne serait pas réellement constructif, mais aussi parce qu'il ne l'aurait pas entendu étant donné qu'il chargea le combat quelques secondes ensuite. Façon de faire relativement peu conventionelle, mais assez efficace. Il commençait déjà à brûler de l'O.M.A.C qu'aucun autre héros n'était au combat. Hormis Starman, qui était arrivé peu de temps après elle et qui était allé au combat peu de temps après. Alors elle tourna la tête vers Divine, ne pouvant s'empêcher de la toiser longuement avant de lui adresser la parole.

- S'ils voulaient réellement défendre leur ville, ces criminels devraient arrêter d'y semer le chaos en temps normal. Mais bon.. En temps de guerre, je suppose que toute aide est bonne à prendre. Même celle de kryptoniennes.

Lui dit-elle en désigeant Heat Wave qui quelques secondes plus tôt lui l'avait nargué sur sa présence ici. Elle adressa un clin d'oeil à Divine et s'avança vers le combat, dépassant The Top sans vraiment faire attention à lui. Pourtant, de tous il était celui qui lui paraissait le plus sympathique. Sans doutes à cause de son tic de langage, ou son costume rayé. En tout cas elle lui sourit avant de s'avancer au combat aux côtés de Captain Boomerang. Ce dernier balançait ses armes à droite à gauche, faisant s'écrouler les quelques O.M.A.C dans son sillage. Il criait indistinctement pour qu'on lui laisse tel ou tel adversaire, ce qui fît sourire la kryptonienne. Elle, elle ne tenait pas particulièrement à dérouiller l'un d'eux, elle prendrait celui qui se présenterait à elle. Ce qui se fît plus rapidement qu'elle ne cru.

Alors qu'elle se trouvait non loin de Captain Boomerang, ce dernier eut la bonne idée de disparaître dans une brume crée pour se dissimuler. Ne voulant se faire prendre dans le nuage de fumée elle aussi, elle s'éleva lentement dans les airs et jeta un oeil rapide sur les forces devant elle. Elle remarqua alors, lancé à toute vitesse, un colosse de métal qui chargeait dans leur direction. Elle écarquilla les yeux et avant qu'elle n'eut le temps de réagir il sauta dans les airs et la faucha au passage, l'écrasant au sol sur plusieurs mètres. Il était différent des autres, c'était un OMAC-T : Girder. Il ne possédait d'autres capacités que d'être un monstre de force et d'endurance. Rapprochée contre son gré du campement où les Héros et Vilains se trouvaient peu de temps avant, elle expulsa dans les airs le monstre qui la pressait contre terre et s'envola à aussitôt, le percutant violemment à son tour dans les airs pour le faire monter un peu plus haut, puis le faire redescendre à toute vitesse sur le sol, l'enfonçant à un ou deux mètres de profondeur. Dans la manœuvre elle l'avait éloigné des tentes de commandement pour l'amener un peu plus au milieu du champ de bataille. C'était plus sûr pour les soldats d'A.R.G.U.S. qui ne pouvaient pas faire grand chose contre un tel colosse.

Elle sortit du trou qu'elle venait de creuser, laissant Girder au fond, et épousseta ses vêtement avant de se remettre en position de combat. L coup qu'elle venait de lui infliger le sonnerait à peine, il se relèverait. Plus en pétard cette fois-ci.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Fév 2014 - 17:19
Power Girl venait de se mettre à dos, les représentants des Rogues, cela ne me surprenait pas. Que voulez vous, tous ces héros avaient une opinion assez définie de nous autres, les criminels. Je ne tentais pas la convaincre, ni même de lui répondre, les membres des Rogues n'avaient pas besoin de moi pour cela. Deplus, un nouvel héros venait de nous rejoindre et avec lui le début de l'offensive ennemi. J'observais la poutre métallique s'écraser non loin des tentes des forces de l'ARGUS.

Puis sous l'impulsion d'un quelconque pouvoir de contrôle de l'acier, un pont métallique se créa reliant les deux villes jumelles, le pont qui séparait Central City de sa sœur venait d'être ré-ouvert. Une masse grouillante de ces créatures, nées de la contamination dut à Big Eye, commencèrent à prendre pied sur ce dernier. Les Rogues ne perdirent pas de temps et entrèrent dans la danse. Je devais reconnaitre qu'ils y allaient avec leurs tripes et leur cœur, n'en déplaise à une certaine blonde. Cette dernière suivit le mouvement assez rapidement et trouva elle aussi son adversaire. A première vue, il semblait qu'il existait plusieurs modèles de OMACs. Les premiers modèles ne semblaient pas représenter de véritables menaces, il devait s'agir de simples humains ou Supers ayant perdu leurs pouvoirs suite à leur transformation. Leur nombre était la seule menace qu'ils pouvaient représenter, en tout cas pour n'importe qui n'ayant pas ma puissance.
Mais il semblait y avoir un autre modèle, outre celui qui pouvait manipuler le métal et ce dernier avait choisit ma soeur, pour cible. J'observais leur rencontre, relativement violente, un sourire aux lèvres, mais je n'allais pas me contenter de la regarder écraser son adversaire. Alors que ma sœur génétique faisait parler sa puissance, je décidais de frapper un grand coup, au sens premier du terme. Malgré nos efforts, nous ne pourrons pas repousser cette marée d'OMACs et tenir la ligne. Il fallait frapper fort et derrière leurs lignes, éliminant ceux qui possédaient encore leurs pouvoirs. Usant de toute la vitesse dont j'étais capable, je m’élevais à la verticale, tout en repérant les OMACs de type " T ". La première cible que je repéra fut l'OMAC qui semblait contrôler le métal. Je continuais à m'élever toujours plus vite, dépassant largement le mur du son.

On pouvait penser que je m’enfuyais à me voir décoller de la sorte, je laissais cette pensée à ceux qui le désirait. Mais je doutais que quiconque fasse attention à moi, si ce n'est STARMAN et les agents de l'ARGUS qui n'étaient pas encore rentré dans le combat. Arrivé à plusieurs kilomètres au dessus du Central City. Ce que j'avais en tête devrait marquer les esprits, aucun Rogues n'auraient osé ce que j'allais faire même si ils en auraient eu les moyens. Quand à Power Girl et autres Héros, la réduction et le contrôle des dégâts collatéraux les empêchaient de me copier. Je restais quelques secondes immobile observant grace à ma vision, le déroulement du combat. Il était temps que j'y apporte ma touche personnelle. En une fraction de seconde, je piquais vers le sol, seul Flash serait capable de se déplacer plus vite que moi à cet instant. Je visais ma cible, celle qui se nommait Magenta, même si je ne connaissais pas son identité.

Je ne pris de précaution particulière, me m’intéressant nullement aux destruction que mon impact allait produire dans la région proche de ce dernier. L'explosion sonique qui suivit mon arrivée dut alerter ma cible qui eut le temps de se protéger en se créant un bouclier métallique. Malgré tout l'impact fut des plus violent et l'onde de choc qui en suivit causa de terribles dégâts aux bâtiments déjà gravement endommagés. Quelques murs s'écroulèrent, des vitres éclatèrent sur un rayon de plusieurs dizaines de mètres. Les OMACs proches connurent le même sort, personnellement j'avais la tête qui tournait, mais malgré son bouclier ma cible semblait quand à elle neutraliser temporairement. Alors que je me remettais de l'impact que j'avais occasionné, je ne vis pas la masse d'asphalte brulant me sauter dessus pour me recouvrir. Je dois reconnaitre que la sensation n'était pas agréable et même si je ne pouvais être brulé, j'avais besoin de respirer et Pit pourrait bien m'étouffer. Sous sa forme, je ne pouvais me débarrasser de lui, il s'adaptait à tous mes mouvements.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Fév 2014 - 22:36
Starman était au-dessus de la mêlée. Il s’était envolé afin de mieux voir le champ de bataille globale. Ils semblaient tous s'être choisi une cible enfin presque tous. Ça ne lui plaisait pas vraiment, un effort soutenu et commun aurait eu plus de chance de fonctionner, mais il n'était pas une équipe et c'était on ne peut plus évident dans l'instant. Les seuls qui allaient probablement se coordonner un peu étaient les rogues et encore sans Cpt. Cold, il en doutait réellement. Donc Grider était avec Power Girl, c'était une bonne chose, Grider était très puissant et bien que Mikaal ait voulu soutenir l'attaque, il n'aurait jamais réussi seul contre Grider. Divine avait choisi Magenta. Un choix intéressant, mais qui la mettait malheureusement en désavantage selon son plan de match. Magenta était une puissante psychique magnétique mekakinésique qui avait combattu à l'époque au côté de Superboy. Elle en connaissait un rayon sur les kryptonien et bien que l'attaque-surprise de Divine semblait l'avoir sonné, elle en avait probablement pas fini avec elle. Surtout que plus Magenta était énervé plus sa puissante gagnait et le magnétisme, ça voulait également dire le magnétisme terrestre. Boomerang contre Murmurr c'était un combat qui promettait. Murmurr était un génie des poisons et bien que Boomerang visais mieux que lui, Murmurr était plus malin, du moins à son avis. Le combat n'était pas gagné d'avance, surtout pas avec le renforcement d'armure que procurait les OMAC MK-T. Heatwave et Top, ferait-il le poids devant Tar Pit et Plunderer. Plunderer était l'équivalent de Deadshot en terme de précision et pour Tar Pit, Heatwave pouvait bien le brûler tant qu'il le voulait, il ne ferait qu'augmenter sa puissance.

Les yeux de Starman continuaient à se promener sur le champ de bataille à la recherche de quelques choses de bien précis. Parsemé entre les défenseurs et leurs ennemis OMAC MK-T ou encore entre les forces d'ARGUS qui venait d'engager le combat armé du peu qu'ils avaient contre la nué d'OMAC composé des citoyens de Keystone City, son regard cherchait quelques choses. Un OMAC s'avança vers lui puis il l'atomisa avec son cristal. Ne laissant pas de chance de survie à son hôte. C'était la guerre, durant la guerre on devait faire des choses différentes. Les héros sont ceux qui survivent pour raconter l'histoire. Il regarda la provenance du OMAC puis trouva se qu'il cherchait.

Blacksmith...

La chef des new rogues la regardait. Posté à la frontière depuis un certain temps ce n'était pas la première fois que les deux se toisaient. Mais l'affrontement était maintenant arrivé. Starman, avait émis l'hypothèse qu'elle était le stratège du coté de Keystone, car elle semblait évaluée les forces d'ARGUS, elles les examinaient dans l'attente de ce moment. Maintenant les deux se regardaient et il n'en avait plus aucun doute. Elle aussi était entré d'évalué ses forces et son champ de bataille, probablement même qu'elle aussi le cherchait du regard, une seconde plus tôt. Une chose était sur elle avait envoyé cet OMAC vers lui. Ce qui voulait dire qu'elle venait de le tester. Il fonça alors vers elle et elle vers lui. En passant prêt de Boomerang il dit.

Elle est à moi

L'impact se fit. Il fut violent. Une onde de choc vint retentir entre la collision du bouclier OMAC de Blacksmith et l'aura de protection du Cosmic Crystal de Starman. Les deux furent projetés vers l'arrière par l'effet de l'un et de l'autre. Starman se releva rapidement pour éviter une boule de métal qu'il aurait reçu en plein visage. Blacksmith était une mécakinésique elle aussi et contrôlait l'électronique. Malheureusement pour Starman, les différents bâtiments prêts du pont semblaient tous très bien équipé en domotique, se qui corserait son combat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 20 Mar 2014 - 16:32
Très rapidement, chacun des alliés se trouva un adversaire à leur taille et très vite il ne resta plus qu'Heatwave et moi The TOP pour affronter Tar Pit et Plunderer. Le choix TOP logique était que je prenne Tar Pit, car Heatwave était plus ou moins TOP inutile face à lui. Il ne ferait que lui donner encore plus de puissance ce qui n'est pas bon.

«Bon bien le TOP des hommes va s'occuper du tas d'asphalte brulante si tu veux bien. C'est moi qui a le plus de chance de le vaincre. Je suis le plus TOP puissant souvient toi.»

Je me mis immédiatement à TOP tourner sur moi-même et à me diriger vers Tar Pit qui commença immédiatement à me lancer des boules d'asphaltes en fusion, mais grâce à ma TOP speed je n’eus aucun problème à les éviter. Ma TOP d'intelligence m'avait permis d'imaginer le plan parfait pour le vaincre le plus rapidement possible et le plus TOP efficacement. Je préparai immédiatement deux TOP de toupies explosive qui serviraient à la première partie de ma stratégie. Je les lançai en sa direction tout en évitant les attaque de mon adversaire. Les deux toupies explosèrent sur Tar Pit  créant un écran de fumée et de flamme visant à le distraire pour que je puisse agir à ma guise. Une fois la dernière TOP de phase de mon TOP de plan en cours il sera trop tard pour lui et je pourrai rapidement passer à un autre adversaire.

«T'aime ça hein tas de merde. Voilà la TOP de suite.»

Je me mis rapidement à tourner autour de lui aspirant toutes la TOP air dans mon propre tourbillon. Sans air, il ne pourra pas garder très longtemps sa forme malléable et durcira, ce qui va me permettre de le fracasser en plusieurs morceaux pour en finir. Mon TOP de plan était déjà en exécution et je pouvais voir que mon adversaire n'était pas en mesure de m'attaquer à la vitesse que je bougeais et plus ça allait plus il ralentissait ce qui prouvais que ma stratégie semblait porter ses fruits, au moins pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 7 Avr 2014 - 13:01
Alors que Girder se relevait lentement du trou dans lequel elle l'avait envoyé, Power Girl jeta un coup d'oeil rapide sur le champ de bataille afin de voir où en étaient ses équipiers temporaires, et à voir le déroulement des opérations elle se demandait si ARGUS avait bien fait d'accepter tout le monde dans l'affaire... Surtout concernant Divine. Cette dernière, usant comme à son habitude de la plus grande brutalité, était en train de semer le chaos et la destruction sur le territoire qu'elle était censée protéger. Elle fît un pas en sa direction, prête à aller calmer ses hardeurs, mais celui qu'elle était en train de combattre en décida autrement. Tandis qu'elle lui avait naïvement tourné le dos, Girder s'extirpa comme une furie du trou dans le sol et se rua sur la jeune femme comme s'il avait des fusées aux talons. Le choc fût puissant, surtout qu'elle devait l'encaisser par derrière, et la projeta au loin sur le territoire tenu par OMAC, à quelques centaines de mètres du pont qu'elle devait tenir. Elle tomba au sol et le racla sur quelques mètres jusqu'à se rétablir prestement pour faire face au colosse de métal.

Elle fléchit les jambes, serra les points et se prépara a une attaque quand l'autre charga de nouveau vers elle -comme s'il ne savait faire que ça-. Au moment où aurait dû avoir lieu l'impact elle se recula rapidement d'un pas et lui décocha un crochet du droit tel que le monstre fût projeté à une cinquantaine de mètres au loin. Elle vola à sa suite, ne lui laissant pas l'opportunité de se reprendre une fois le sol atteint, et l'attrapa par les pieds pour l'élever encore plus haut dans le ciel. Une fois en l'air, le criminel n'avait aucun point d'appui et donc moins de force, ce qui donnait à Power Girl un avantage certain en plein air. Au moment où elle s’apprêtait à le frapper pour le projeter violemment au sol, Girder qui ne manquait pas de ressources l'attrapa des deux mains par la gorge et lui asséna un violent coup de genou dans le ventre. Elle qui ne s'attendait pas à une telle attaque encaissa sans pouvoir se défendre, ce qui lui fît lâcher prise, laissant le monstre rejoindre tranquillement le sol. Elle se laissa tomber sur quelques mètres et retrouva ses esprits juste avant d'atteindre le plancher des vaches à son tour, se retournant vers son adversaire. Elle se passa la main dans les cheveux pour les rabattre en arrière, fît craquer sa nuque tout en le fixant d'un regard mauvais, rancunier et coléreux. L'autre lui rendit le regard avec plus de haine encore, avide de violence et de destruction... Mais il ne fallait pas oublier qu'il n'était plus lui même.

Alors le monstre quitta le combat et fonça vers le pont. Son objectif était certainement les soldats ARGUS de l'autre côté qui devaient réceptionner l'arme, il ne fallût pas longtemps à Power Girl pour le comprendre. Sans grand mal elle parvint à le rattraper puis sans lui laisser une seconde, elle l'entoura par derrière de ses deux bras puissants, fît un demi-tour en plein air et emporta Girder avec elle et l'envoya de toute sa force dans la direction inverse, en direction de ... Et bien du combat de Divine. Mais de ça, elle ne s'en rendit compte qu'après avoir envoyé le monstre.

Ce dernier qui, volant contre son gré à une vitesse impressionnante, traversait le champ de bataille de façon plutôt chaotique percuta Tar Pit avec brutalité, l'emportant quelques mètres plus loin à peine. Il semblerait que le monstre d'asphalte était en combat avec Divine mais aussi avec The Top qui tournait autour de lui de façon plutôt rigolote. Rejoignant le combat en une fraction de seconde elle lévita deux ou trois mètres au dessus du champ de bataille quand elle se rendit compte de la situation dans laquelle était sa sœurette clonée. En fait, Tar Pit était sûr elle, en train de'essayer de l'étouffer... Elle soupira et remarqua la jeune femme s'extirper de l'étreinte du monstre qui, sous le choc, avait lâché prise. Elle jeta un coup d'oeil à The Top qui devait être frustré de pas avoir porté à aboutissement son plan pour anéantir son adversaire. Elle lui fît un signe de la main quand elle remarqua Girder se ruer sur lui, oubliant Power Girl pour se concentrer désormais sur l'homme toupie. Mais quand elle chargea pour s'interposer elle fût stoppée par un bouclier de métal, crée par Magenta.

Lorsqu'elle tourna la tête vers la jeune femme elle remarqua Tar Pit qui se jeta de nouveau sur Divine, visiblement lui aussi frustré de pas avoir terminé son oeuvre. C'était un véritable chaos qui se jouait entre toutes ces puissances, heureusement que la kryptonienne gardait ses esprits. Elle fonça alors vers Magenta pour la neutraliser rapidement afin de s'occuper calmement d'adversaires qu'elle jugeait plus "dangereux"...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 11 Avr 2014 - 16:03
Ce tas de goudron, commençait à m’énerver sévère, sa consistance du moins sa capacité à changer sa consistance me posait quelques problèmes. Partit comme c'était partit, j'allais finir par ne plus pouvoir me contenir. Alors que j'essayais de me libérer de mon adversaire, je perçut un léger changement chez lui. Grace à ma vision à rayon X, je put constater qu'un Rogues s'en prenait à lui. Etait ce venu à mon secours, je ne le pensais pas et cela ma rassurait. Que personne n'imagine que je ne puisse pas me libérer d'un mec collant, même si j'en avais encore jamais croisé de semblable à ce dernier.

Profitant de l'effet des attaques du Rogue, dont je ne me souvenais même plus du nom, je combinais mon souffle glacial à celles-ci. L'effet ne mit pas longtemps à se manifester, l'homme goudron semblait avoir du mal à bouger, son corps se solidifiant peu à peu. Aussi brulant que pouvait être le goudron dont il était constitué, je n'allais pas tarder à refroidir ses ardeurs. Je n’eus pas le loisir de voir mon adversaire se transformer en une statut de goudron, qu'un choc violent ce fit ressentir. Quelque chose venait de nous percuter, plutôt venait de percuter Tar Pit et moi par la même occasion. Je ne connaissait qu'une seule personne pouvant projeter quoique ce soit avec autant de force, ma sœur. L'avait elle fait exprès, ou bien était ce un simple accident malheureux comme il pouvait en avoir sur un champs de bataille aussi chaotique que celui-ci. Je ne pensais pas qu'elle était le genre de personne à se commettre de la sorte et donc que l'envoie de Girder sur Tar Pit était accidentel, mais je n'allais pas lui laisser passer cela. Du moins dés que la situation le permettrait bien entendu.

Profitant du choc et du changement d'état de mon adversaire, je parvins à me libérer de son étreinte. Si je pouvais me montrer satisfaite de retrouver l'air libre, je ne pus pas dire que mon apparence me satisfaisait. Si je n'arborais aucune trace de brulure, mes vêtements quand à eux, ne pouvaient pas en dire autant. Fort heureusement et tampis pour la gente masculine, ma vertu restait malgré tout sauve. Mais j'avais d'autres soucis à régler, que mon apparence et l'état de mes vêtements. Girder n'avait pas été sonné par sa collision avec son camarade et ce dernier ne semblait pas lui en tenir rigueur. L'avantage d’œuvrer sous le contrôle d'un seul esprit, même si ils semblaient avoir gardé leur personnalité, leur union était de loin plus efficace que la notre. Tar Pit semblait s’être attaché à moi et se déplacer de manière à m'attraper de nouveau, augmentant son volume. Quand à Girder, son ennemi loin de lui, il se décida pour le Rogue qui était venu me prêter mains forte. Aussi rapide qu'il pouvait l'être je doutais qu'il puisse résister à un choc directe avec Girder. Dans un bang supersonique, achevant les vitres qui avaient survécus à ma première attaque, je vint percuter ce dernier, le stoppant net dans sa course. Ne lui laissant pas le temps de réagir et agrippant aussi fort que je le pouvais, je m'éleva vers le ciel, laissant Tar Pit et The Top terminer leur danse. Ce ne fut qu'en m'élevant que je me rendis compte que notre ligne de défense allait céder. Nous étions trop éparpillés, sans coordination dans nos attaques, chacun combattant seul, alors que l'ennemi agissait de concert, tel un essaim.

Girder se débattait, rendant mon vol peu stable et confortable, lui qui voulait se libérer eut gain de cause. Je le lâcha et aussitôt lui décrocha un crochet, dont la violence résonna dans tout mon bras. Il n'y avait pas à dire il savait encaisser. Par réflexe il voulut m'attraper, je le laissa faire, je n'avais pas besoin d'aile ou de quoique ce soit pour voler. Je lui offrit un sourire de plus chaleureux, avant de lui offrir mon regard le plus brulant, yeux dans yeux. La victoire risquait de nous échapper, je n'avais donc plus de raison de me retenir et je pouvais laisser parler la Vilaine en moi, la machine à tuer et détruire. Girder était peut être capable de tenir tête à une Kriptonienne, mais surement pas à une tueuse kriptonienne, une personne qui n'avait pas de retenue morale.
Revenir en haut Aller en bas
 

"Il faut tenir !" [Mission #3 Time Crisis] Ft participants.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Time Crisis : Razing Storm (PS3)
» [JEU : FPSece] TIME CRISIS 1 et 2 : TITAN PROJECT : Jeu de shoot au doigt ! [Payant]
» Une Nuit dans l'Enfer Juif: 1945 [Mission spéciale #1 : Time Crisis] [Ft Barry Allen, Reverse-Flash, Ace]
» [JEU : FPse] TIME CRISIS 1 et 2 : TITAN PROJECT : Jeu de shoot au doigt ! [Payant]
» Il faut savoir tenir sa langue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City-