Intrusion au sanctuaire [Divine, Duela, Adam Strange, Power Girl]

Invité

MessagePosté le: Dim 23 Fév 2014 - 22:13

Cette nuit d'hiver était douce. La lune ne laissait entrevoir qu'une fine lame d'argent courbée si bien que les étoiles à ses cotés brillaient avec intensité au dessus de la structure de pierre et de verre. Cheetah dissimulée dans l'ombre d'une ruelle proche jeta un regard au musée en prenant une grande respiration. Pas un mouvement, pas un souffle, l'espace était désert et accueillant.

Elle ouvrit la bouche d'égout proche d'elle et s'y engouffra en refermant soigneusement. L'obscurité était totale, même elle ne pouvait rien voir. Elle alluma alors une lampe torche qu'elle sortie d'un sac de sport aux couleurs des Gotham Rogues pris pour l'occasion et avança dans la moiteur nauséabonde de l'allée qui longeait la rivière souterraine. Pied nue, elle ne faisait aucun bruit, mais elle pouvait sentir l'humidité omniprésente qui la repoussait.
Arrivé au point préalablement déterminée, elle vérifia l'heure marquée sur la montre qu'elle avait au poignet. Pas besoin d'attendre.

Elle posa la lampe et sortis un nouvel objet du sac. Un petit appareil qui lui avait coûté un bon prix, mais dont les tests avait été concluants. Et, ce soir il ne devait pas la décevoir.
Elle le cola au plafond de canal d'égout facilement accessible puisque bas et enclencha l'appareil avant de s'écarter à bonne distance en se bouchant les oreilles. Un son effroyable en sorti, mais dans la direction désirée, c'est à dire vers le haut. La forte vibration sonique affaiblie toute la structure sans pour autant la détruire. C'était le travail de Cheetah.
Elle sortit un maillet et se mit à frapper avec force le plafond. L'effet fut immédiat des pans entiers de pierre et de métal tombèrent avec fracas et poussières, des canalisations étaient touchées, une eau nauséabonde en jailli. La tâche était vraiment ingrate, mais c'était la sienne ; elle continua ainsi à creuser un tunnel vertical de moins d'une dizaine de mètres jusqu'à arriver aux dalles du sous-sol du musée qu'elle repoussa.

Le bruit occasionné par cette intrusion n'était normalement plus un problème. Elle vérifia rapidement à la lueur de la lampe torche la nature de la pièce. Un certain nombre d'objets étaient rangés et couvert de drap blanc, probablement des statues. Elle vérifia une nouvelle fois sa montre, elle n'était pas trop en retard. Elle se dirigea alors prestement vers l'une des portes et vit qu'elle était dérouillée, elle en remercia la caméra de sécurité installée au dessus par un sourire et tourna la poignée.

Divine était en place, Duela l'était surement, sinon elle les auraient avertis ; maintenant il ne restait plus qu'à se servir dans les salles d'expositions...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/05/2013
Messages : 652
Localisations : Lune
Justice League

MessagePosté le: Sam 8 Mar 2014 - 10:54

Duela avait été tout de suite séduite par l'idée de cambriolage de Cheetah. Elles s'étaient rencontrées voilà plus d'une semaine à l'université de Gotham, et avaient promis de se faire un coup ensemble un jour ou l'autre après leur gentille petite aparté parmi les étudiants. D'après la super-vilaine, cela valait la peine de se déplacer; piller un musée assez rempli de beaux joyaux était une occasion à ne pas manquer. Cheetah avait fait se rencontrer la fille du Joker avec Divine, une puissante femme aux pouvoirs kryptonniens.

Le trio était partant pour effectuer un sacré coup, en espérant que tel ou tel justicier idiot ne viendrait les embêter. Elles avaient chacune un rôle bien défini, et se devaient de respecter au mot près les régles données si elles ne voulaient pas que tout tourne à la catastrophe. Pour une fille pleine de rire et d'excitation, Duela devait mettre de côté ses émotions et ses envies de tout casser. Aller-t-elle se contrôler? Il le fallait bien, elle comptait bien repartir les mains pleines de préciosités!

Le rôle de Duela était de s'occuper des bornes de contrôles. Un peu trop simple. Elle avait précisé à Cheetah qu'elle ne voulait pas se compliquer l'esprit pour accomplir ce cambriolage, qu'elle désirait juste avoir sa part à la fin sans avoir fait trop d'efforts. Couper des fils n'était pas chose difficile, cependant il fallait que le travail soit proprement fait. Aucun signal ne devait parvenir au poste de police relié au Stonechat Museum. Elle avait emmené avec elle ses armes clownesques habituelles, ainsi qu'une paire de cisailles rouillée qui servirait à couper les fils de communication.

Duela avait grimpé agilement jusqu'en haut du poteau téléphonique et, d'un geste précis et rapide, avait supprimé tout lien entre le musée et les bâtiments alentours. Elle était redescendue en levant les jambes et se forçait à ne pas lâcher un rire grotesque, puis s'était approchée d'une borne grise où plusieurs fils étaient reliés et entremêlés. La jeune femme ne voulut pas se casser la tête, elle fit tourner son bras qui tenait par la main sa canne, et assena un énorme coup dans la borne. Des étaincelles jaillirent et des sons de grill se firent entendre.

Quand ce fut fait, elle couru à toutes jambes pour rejoindre l'entrée du musée qui était resplendissant et silencieux, et se posa en haut des marches, devant les hautes double-portes. Elle attendit plusieurs minutes, à guetter le moindre bruit suspect à l'extérieur de leur lieu de crime. À ce moment précis, Divine devait être à l'intérieur depuis un bout de temps, et Cheetah y avait sûrement pénétré depuis quelques instants. Duela sourit en s'imaginant déjà rapporter au Joker des tas d'argent et pierreries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5368-fiche-rp-de-big-barda http://dc-earth.fra.co/t5365-big-barda-reprise En ligne
Invité

MessagePosté le: Sam 8 Mar 2014 - 12:34
Depuis la guerre ouverte entre Ranagar et Rann World (dans laquelle l'arrivée des Ranniens dans l'orbite de Thanagar n'était pas tout à fait pour rien) l'état de paix entre les Ranniens et Thanagariens n'était vraiment pas bercé par l'amour et l'amitié pour son voisin. En fait une véritable haine entre hommes en jet-pack et hommes-oiseaux s'était instillée. Et bien entendu, avec les meilleures intentions du monde, Adam n'était pas resté totalement hors de cette marée de haine ; après avoir subi des attentats et agressions qualifiées par des Wingmen armoriés de NTH, il ne portait pas spécialement les Hawks dans son cœur. Notamment Hawkwoman, qui était devenue probablement sa Nemesis jusqu'à sa récente disparition.

C'est donc du côté de Hawkman qu'Adam avait décidé de faire quelque chose. Irait-il pour négocier une trêve ou lui enfoncer son poing dans la mâchoire (à ses risques et périls, connaissant la brute ailée) ? Il l'ignorait lui-même. Harcelé de toutes parts, sollicité par sa mère patrie Canada et rejeté par ses concitoyens d'adoption sur New Rann qui avaient adopté une religion qu'il estimait simplement maléfique. Adam n'était pas très bien en point. Il avait voulu se payer une bonne bière dans un bar américain, mais c'était apparemment le congé annuel. Revêtu de ses converse all-star, d'un pantalon de chantier gris et d'un imperméable de même couleur sur une chemisette brune, il avait erré dans la rue, son jet-pack laissé en consigne de gare, prêt à échanger des mots avec le piaf à tête d'or.

Ignorant évidemment tout de la tenue de vie du barbare ailé, bien qu'il savait que son aérie principale était supposée le Stonechat Muséum. Jouant donc les coucous autant que les casse-cou, Adam avait escaladé les palissades pour se hisser au sommet du nid réputé de l'homme-oiseau. Il utilisa son holo-armurerie de poche pour invoquer une paire de jumelles afin de scruter l'arrivée du justicier au tempérament de brute. Ce qu'il distingua, grâce à ses yeux clonés ranniens (qu'il devait au code génétique de sa fille hybride, Aleea) se trouvait sur le spectre électromagnétique de la lumière, invisible aux humains ordinaires. Pourtant clairement il remarqua que des signaux s'étaient coupés brusquement. Violemment même, étant donné les étincelles et le pic d'énergie qui avait précédé le silence-radio électrique.

"Dans la pure tradition des héros... Je vais devoir combattre son ennemi avant de tomber sur le protecteur de St-Roch."

Il rangea son holo-construction binoculaire, avant de glisser sur les fesses le long de la pente de tuiles de style français. La descente, plus raide qu'il ne croyait, lui fit comprendre qu'il avait trop dépendu de son harnais de vol dernièrement. Il oubliait les lois de la gravité. Il vit le sol se rapprocher. Les pierres du perron grossir encore et encore, puis... Attrapa le rebord en grille de fonte qui gardait un rebord de fenêtre. Sa main était meurtrie par le choc. Il glisserait déjà trop rapidement. L'autre main fouilla fébrilement la poche intérieure, pour retrouver l'holo-armurerie. Un nouveau réglage, trouvé en urgence, celui du lance-grappin.

La vitre fut brisée, la triple griffe de lumière dure vint percuter, glisser, pénétrer et se maintenir dans le sol de planches de la pièce en question. Adam se retira un bout de verre de la pommette, gros comme le doigt. Il se hissa sur son filin quasi-invisible de fréquence lumineuse tangible. Au prix de nombreux efforts, il était dans le musée. Si avec ça, le crâne de piaf ne venait pas vérifier le ramdam dans son musée, Strange jurerait qu'il avait disparu.

"Voyons ce qui rend ces expositions si précieuses aux yeux de l'emplumé."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 9 Mar 2014 - 12:10
St-Roch. La nuit est claire, l'astre sélénien habille la ville d'un voile doux et calme propice au repos mérité d'une ville d'honnêtes gens. Les rues sont vides et aucune voiture ne parcourt les routes, l'on croirait presque voir une ville fantôme. Et pourtant. Un climat pareil, les Super-Héros le savent, est favorable aux actions de l'ombre, profitant de l'assoupissement des innocents afin d'abuser d'eux. C'est plus particulièrement à ce moment là que les Surhumains entrent en scène, opposant leurs capacités extraordinaires contre le crime et la malfaisance... Plutôt épique, non ?
Cela dit, chaque nuit n'est pas plus palpitante que la précédente. Cette nuit là, par exemple, allait certainement être d'un ennui mortel. Non pas que les Super-Héros se réjouissent des actes de barbarie de leurs Némésis, disons plutôt que.... Comme des outils, ils sont fait pour servir, ils ne s'illustrent et n'ont de chances de s'illustrer qu'à travers la protection du monde et de ses habitants. Sans les criminels, il n'y aurait pas de Super-Héros. En un sens très concret, ils sont dépendants d'eux... Et non l'inverse.

Les pensées tourmentées par quelques questions existentielles, une kryptonienne survolait la ville lentement, guettant de sa Super-Vision les rues et les bâtiments à risques. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas volé dans ces rues, laissant le soin à l'homme ailé de faire régner l'ordre et la justice sur son territoire. Elle, elle préférait les rues et les buildings de Metropolis. Et puis... Elle s'y sentait moins seule.  Seulement, on lui avait rapporté que Hawkman ne battait plus des ailes depuis un petit moment. Oh, à peine un mois, pas plus. Mais c'était un laps de temps amplement suffisant pour les hors-la-loi et autres individus aux intentions aussi mauvaises que bien ficelées pour organiser un méfait et passer à l'acte. Alors, par acquis de conscience, elle avait fait le choix de venir jeter un coup d’œil dans le coin. Peut être qu'il ne s'y passerait rien, dans le meilleur des cas elle rencontrerait même le protecteur des lieux, ce qui la rassurerait. Et dans le pire des cas... Et bien elle aurait à se mettre au travail. En espérant que les innocents de St-Roch aiment se coucher tôt.

Puis un bruit attira son attention. Alors qu'elle volait lentement en activant sa Super-Ouïe, un bruit de vitre brisée se porta jusqu'à ses oreilles. Elle tourna rapidement la tête en direction du bâtiment d'où venait le bruit. Le Stonechat Museum. Super. Elle fît un demi-tour aérien et s'envola à pleine vitesse vers le Musée, tournant autour pour repérer la vitre brisée. Une fois repérée, elle s’engouffra dans la brèche qui venait d'être créée par l'intrus. Sans un bruit elle se faufila à l'intérieur, et toujours aussi silencieusement elle se posa au sol. Il y avait un homme. Un seul. Oubliant de fouiller le reste du bâtiment avec sa Super-Vision elle se concentra sur l'individu qu'elle ne voyait que de dos.

« Tu n'as pas choisis la meilleure nuit pour agir. » Dit-elle d'un ton sévère, prête à agir en cas d'attaque. « Hawkman n'est pas le seul à veiller sur les lieux. » Lança-t-elle sans s'être assurée que l'individu était bien animé d'intentions mauvaises ou non. Après tout, il pouvait tout aussi bien s'agir d'autre chose.

Elle commença quelques pas puis entendit des bruits plus bas dans le bâtiment. Il n'était pas seul, ou bien il était là pour les intrus d'en bas. Elle reporta son regard vers l'homme qui se trouvait face à elle et serra les poings. « Qui es-tu ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 13 Mar 2014 - 11:14
Quel étrange trio que nous formions, moi et mes coéquipières, on pouvait presque voir en ce dernier la version totalement féminine de la trinité justicière. Cheetah, la femme félin qui détestait Wonder Woman, Duela Dent une joker au féminin et puis moi l'égale ou presque de Superman. Un trio de criminelles, tout aussi puissant, mais diablement plus sexy, quoique l'amazone rééquilibrait un peu la chose. Mais la question n'était pas là, est ce que notre trio pouvait former une bonne équipe pour réaliser un casse ?

Personnellement, je ne voyais pas l'intérêt d'avoir constitué ce dernier, chacune d'entre nous pouvait s'occuper de ce genre de crime toute seule. Mais voilà, il y avait un risque et pas des moindre, le lieu, la ville. Ce n'était pas le muséum de n'importe qu'elle ville que nous avions pris pour cible, mais celui d'une ville tout autant protégé par des Justiciers, que l'était Métropolis. Saint Roch, avait pour gardien, des amazones, un homme ailé, un Superman humain, des adversaires nécessitant des précautions particulières. D'ailleurs si j'avais accepté l'idée de ce vol, s'était, je dois l'avouer avec l'espoir de me mesurer à l'un de ces justiciers. Malgré tout, je devais faire ma part du travail et ce sans risquer de nuir au plan de celle qui était à l'origine de ce vol, Cheetah. Cette dernière, voulait récupérer un artefact afin de pouvoir se venger des amazones. Je me tiens à l'écart de tout ce qui est mystique ou magique, en règle général, pour une raison fort simple, je semble avoir une faiblesse face à de tels pouvoirs. Ceci n'est pas comparable à la kriptonite, mais reste malgré tout désagréable. Que voulez vous quand on a l'habitude d'être invulnérable, on évite tout ce qui peut nous blesser.

Revenons à notre plan et arrêtons de divaguer. Ma partie était des plus simple, je devais éliminer les gardes, tandis que Duela s'occupe du système électrique. J'avais au préalable fait une visite au musée, afin de repérer les systèmes de sécurités invisibles, du moins cachés. Pénétrer dans le Musée ne fut pas difficile, le seul soucis avait été le fait que pour ce faire, je devais prendre la place d'un garde. Malheureusement, aucun d'entre eux ne possède mon sublime corps. Je n'allais pas me laisser abattre par un si minime problème. Choisissant un des gardes, je lui avais fait du charme, puis m'assurant qu'il disposait des passes nécessaires, je l'avais calmer, lors d'un tête à tête. Était il mort, je ne serais le dire, mais cela n'avait pas d'importance, j'avais ses clef et par la même un moyen d'avoir accès à la salle de contrôle sans avoir à tout casser sur ma route. Une fois dans le musée, il me fut facile de me rendre dans la pièce de surveillance, tout en neutralisant tous les gardes que je croisais. Cela ne me pris que quelques secondes, même si je n'étais pas aussi rapide qu'un des Flash, ma vitesse était largement suffisante. Je me retrouvais donc avec, un amas de garde dans la salle de surveillance. J'avais aussi déverrouillé toutes les portes et celles que les clefs n'ouvraient pas, étaient commandées de la salle dans laquelle je me trouvais.
Mes coéquipières devaient être à pied d’œuvre, Duela s'occupant de couper le lien du musée vers les postes de surveillances extérieurs et Cheetah s'approchant de la salle dans laquelle était gardé le précieux artefact. D'ailleurs en parlant de lui, il était étrange qu'un tel objet, possédant un tel pouvoir, soit exposé sans plus de précautions que cela. Saint Roch n'était elle pas, aussi, sous la surveillance d'un puissant magicien. Mais bon tant que ce dernier n'intervenait pas, je pourrais faire face à toutes menaces.

Mais ce ne fut pas un justicier qui arriva, peu de temps après la coupure générale. A moins que ce dernier n'agisse comme un voleur et même la némésis de Duela aurait pénétré dans les lieux avec plus de style. Divine en était presque amusée, un concurrent supplémentaire venait de rentrer en scène, peut être que ce dernier allait briser le plan de discrétion voulut par Cheetah et attirer quelques justiciers. D'ailleurs il ne fallut pas longtemps pour que l'un d'entre eux n'arrive, mais un de ceux auxquels j'aurais put m'attendre. Mais bordel qu'est ce qu'elle foutait là, depuis quand ma "sœur" génétique protégeait cette ville. Cheetah venait de pénétrer dans le sous-sol, je n'avais pas besoin des caméras pour le savoir, Duela n'allait pas tarder à faire son entrée elle aussi. Comment tout cela allait se dérouler, je ne pouvais prévenir aucune de mes deux camarades, je me décidais à attendre afin de voir comment la situation allait évoluer. Mais je me doutais bien qu'elle allait exploser, tel un feu d'artifice de chaos
.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 16 Mar 2014 - 20:20
Cheetah, suivant mentalement le plan qu'elle avait mémorisée, se rendit rapidement à la salle d'exposition consacrée aux civilisations antiques méditerranéennes quand elle entendit le bruit d'une vitre brisée. Amis ou ennemis, cette activité était très contrariante. Après tous les efforts de discrétions qu'elles avaient entrepris, le ou la responsable allait passer un très mauvais moment et ce d'autant plus que le bruit venait directement de la salle convoitée. Impossible d'accélérer la manœuvre et de contourner.
Jetant un œil dans la grande salle au haut plafond vitré qui accordait une vue splendide sur les étoiles et la fine courbe de la lune, elle aperçue l'invité surprise. Il n'avait rien de particulier et aucun costume l'identifiant. Ce pouvait être un autre voleur ou un justicier en civile, dans tous les cas il était bien trop proche de la vitrine qui intéressait Cheetah. Peut-être, allait-t-il se rendre vers une autre pièce, peut-être était-il facile à neutraliser...
Ces deux scénarios furent balayé par un autre bien pire correspondant à la venue d'un second indésirable clairement identifiable. Une odeur de kriptonnien emplit les lieux, ce n'était pas Superman en personne heureusement, mais sa sœur/cousine/nièce ou on ne savait quoi : Powergirl.

D'un simple regard, l'extra-terrestre pouvait mettre à nue tous le plan et même si elles étaient plus nombreuses, la possibilité qu'elle soit en contact direct avec la Ligue était à craindre. Il fallait l'occuper, la divertir le temps de la surprendre. Cheetah ignorait les relations entre Divine et Powergirl, mais elle avait bien identifiée que sa puissante alliée avaient des pouvoirs typiquement kriptonniens et donc un lien potentiel avec le reste de ses congénères aux aspirations différentes.

Captant les propos de la super justicière, Cheetah réagit immédiatement ; préférant se révéler, plutôt que se faire surprendre par les sens exceptionnels de l'héroïne. Elle sortit de l'ombre, se trouvant à trentaine de mètres d'eux, et s'adressa d'un ton autoritaire à l'homme en imperméable noir.

_ Hey, Mr Black !

_ Je ne te paye pas que pour entrer dans le musée. C'est Powergirl ! Sort ton morceau de kriptonnite et règle lui son compte.


Ce n'était pas très fin, mais sans doute suffisant pour semer un peu de confusion au sein des deux individus si la naïveté kriptonnienne allait dans son sens.
Divine devait surement suivre tous cela par caméra et intervenir d'un moment à un autre, de même que Duela si elle avait aperçue les deux intrus depuis son poste. Elles pouvaient jouer sur l'effet de surprise si Cheetah captait leur attention, voir arrivait à les mettre en confrontation.
Elle se préparait tout de même psychologiquement à esquiver les coups de l'héroïne si celle-ci la considérait plus dangereuse que l'homme en imperméable.
Enfin, le mot kriptonnite devait bien l'inquiéter un peu...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/05/2013
Messages : 652
Localisations : Lune
Justice League

MessagePosté le: Sam 5 Avr 2014 - 13:45
Duela, postée devant les deux larges portes principales du musée, souriait en tenant sa canne à deux mains derrière son dos. Elle bougeait sur place en se balançant sur ses talons puis sur ses pointes, et chantonnait très doucement un vieille comptine macabre dont les paroles lui étaient revenues depuis peu. Ressentant toujours cette joie et cette impatience de ramener à son père des artefacts et statues valant la peau des fesses, elle se trémoussait gaiement tout en surveillant les alentours bien évidemment. Loin devant elle, près d'un bâtiment faisant face au musée, à l'autre bout de la rue, elle crut voir une ombre passer, puis plus rien...

Elle entendit soudainement un éclat de vitre qui provenait du mur ouest du musée, ce qui fit disparaître toute autre pensée à la jeune femme. Duela tourna sur elle-même, surprise, puis couru sur sa gauche pour tenter de se rapprocher de l'endroit d'où le bruit venait. S'arrêtant dans son élan, elle retourna en arrière et se repositionna en face des portes d'entrée. Si quelqu'un avait pénétré dans le musée, Divine pourrait parfaitement s'en occuper, et Cheetah volerait ce dont elles avaient besoin pour accomplir leur méfait. C'est alors qu'elle vit passer devant ses yeux, dans le ciel, une silhouette filant comme une flèche, et effectuant le tour du musée. Cette fois, deux inconnus s'étaient joints au spectacle, et Duela n'en pouvait plus de rester sur place à surveiller l'entrée.

- Oh, et puis merde! Ça doit être la fête à l'intérieur, alors faites moi d'la place, j'arrive, ahahah! lâcha-t-elle en poussant les portes, qui s'étaient ouvertes grâce au système de sécurité hors-circuit.

Elle entra et écouta attentivement d'où provenait les voix à l'intérieur, car il devait bien en avoir avec quatre personnes dans un musée silencieux à cette heure-ci! Elle se dit qu'il valait mieux se diriger vers la salle d'exposition, là où les plus grands trésors du musée se trouvaient, puis elle perçut enfin des sons. Une voix forte, féminie, autre que celles de Cheetah ou Divine, se fit entendre. Duela ne supposa rien, elle préféra voir cette personne avant de penser quoi que ce soit. Elle monta donc les larges et imposants escaliers en marbre, et se rapprocha de plus en plus de la salle du musée où se trouvait apparemment du monde. Sa canne dans sa main gauche et l'autre tenant son chapeau pour éviter qu'il tombe lors de sa course dans les couloirs, Duela se précipitait en souriant. Ça faisait assez longtemps qu'elle n'avait pas été confrontée à plusieurs vilains en même temps. Est-ce que les intrus étaient des justiciers? C'était encore plus excitant d'imaginer cela.

Duela entendit enfin distinctement la voix de son alliée crier "Hey, Mr Black!", et tourna donc dans le grand couloir à sa gauche pour la rejoindre, c'était de là que venait sa voix. Elle atteignit cette salle essoufflée et juste devant elle se tenait Cheetah. Elle vint se placer à ses côtés, lui adressa un regard pétillant, toute heureuse de l'avoir enfin trouvée, puis regarda en deux secondes ceux qui se trouvaient là. À trente mètres des deux vilaines: un homme en imperméable et une femme... Power Girl! Duela ne put s'empêcher de s'exclamer en sautillant, disant à Cheetah:

- Je la connais, je la connais!! Ahahah, ça va être tellement marraaaant!

Elle se remémora sa confrontation avec la kryptonienne à Métropolis, et n'oublia pas le fait qu'elle était une adversaire puissante et redoutable, ce qui accentuait positivement la complexité du combat qui s'ensuivrait très probablement dans quelques minutes.

- Au fait, tu as dit quoi à ce mec, il y a un instant? demanda-t-elle très rapidement en restant concentrée sur ce qu'il se passait devant elles. Il travaille pour toi donc, et il a vraiment de la kryptonite? Cooool! Mais alors tu nous as même pas prévenue qu'il y a avait une quatrième personne dans ce vol?

Duela ne savait pas qui était cet homme et ignorait pourquoi Cheetah s'adressait à lui de la sorte. Elle ne comprenait rien. Ce qu'elle attendait surtout, c'était que leur coéquipière Divine s'amène bientôt, et que la jeune clown affronte Power Girl pour la deuxième fois dans sa vie. Les objets précieux l'intéressaient toujours, mais, d'humeur changeante, elle ne voulait maintenant plus que combattre, combratte, combattre la loi!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5368-fiche-rp-de-big-barda http://dc-earth.fra.co/t5365-big-barda-reprise En ligne
Invité

MessagePosté le: Dim 6 Avr 2014 - 11:20
L'attitude, la voix, tout était agressif. Un ennemi à la mesure de la brute aux ailes d'anges. La voix aussi était celle d'un ange, qu'on aurait contrarié une fois de trop. C'était une femme, et pas des moindres. Elle le dépassait en taille et semblait voler sans aide matérielle. Mais pour Adam, ce qui comptait, c'était le soutient sous-jacent qu'elle entendait donner au faucon, le soi-disant héros originaire de Thanagar et donc, race honnie pour Strange et les Ranniens. Elle était impétueuse et inquisitrice, ce qui motiva Strange à faire du mauvais esprit.

"Une amie du faucon. Encore mieux ! Mais qu'est-ce qui te fait croire que mon nom..."

Un second individu l'interpella, en sortant des ombres de l'exposition qui se trouvait là. Il avait du mal à distinguer sa silhouette, comme si il portait une tenue de camouflage. Même ce qu'il distinguait de la démarche ne lui parut pas naturel. La voix elle-même était plus crachée qu'aboyée. C'était apparemment lui qui était apostrophé par le nouveau venu - un être sans doute tapi dans l'ombre depuis un moment, en réalité. Mais le nom qu'on lui donna ne lui évoqua rien mieux que la silhouette de l'individu.

"Quoi ? Euh."

Il y avait clairement confusion sur la personne. On lui rappelait qu'il était payé et ce, pour s'ocuper d'un telle situation. Pire, la personne en face de lui était une Kryptonienne. Kara ? Non ce n'était pas elle. Pourtant il n'en connaissait guère d'autre. Supergirl l'aurait probablement reconnu en un instant, et cela se serait réglé autour d'un milk-shake à la crème de maïs. Non, c'était probablement une des pires, ceux qui avaient survécu à la condamnation dans la Phantom Zone.

"Une Kryptonienne ?! Mon vieil Adam tu t'es mis dans de beaux draps."

Avec pour seul armes ou accessoires, son holo-armurerie, il n'en menait pas large. Aucun jet-pack par ici, même si il pouvait régler l'holo-machine pour ressembler à son pisto-blaster. Cependant, un rayon de k-radiation était quasiment impossible à obtenir, même avec des heures au calme devant soi pour trouver la bonne fréquence. Il aperçut une troisième personne, qu'il identifia comme féminine - à tort ou à raison, par ses froufrous et fanfreluches, ainsi qu'une voix grinçante plutôt aiguë - qui avait l'air aussi paumée que lui. Instinctivement, il pointa son holo-gun sur elle, oubliant un instant qu'il était encore en mode grappin. Il faillit dire : qu'est-ce que c'est que ce binz, mais réserva ses pensées pour plus tard. Il attendait juste un nouveau développement en tâchant de ne pas provoquer frontalement la kryptonienne, bien au-dessus de son niveau au corps-à-corps et probablement invulnérable. Donc mettre l'excentrique en joue lui gagnerait peut-être le bénéfice d'un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Intrusion au sanctuaire [Divine, Duela, Adam Strange, Power Girl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» POWER GIRL LITHOGRAPH BY GREG HORN (WIZARD WORLD EXCLUSIVE-ANAHEIM 2011)
» DC DIRECT - POWER GIRL - N°17
» POWER GIRL ART PRINT BY STANLEY ARTGERM LAU
» POWER GIRL FINE ART PRINT BY JAY ANACLETO & SEAN ELLERY
» COVER GIRLS OF THE DC UNIVERSE : POWER GIRL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: Stonechat Museum-