Cousinade étrange et extraterrestre [Power Girl]

Invité

MessagePosté le: Dim 23 Mar 2014 - 18:01
(HJ/ Désolé du retard ! N'hésite pas à me dire si je dois modifier ou non. /HJ)

Le voyage fut long et éprouvant, mais il est désormais terminé.

Pour ramener la Paix et la Liberté sur cette Terre, il a laissé son monde d'adoption en espérant trouver la solution à l'horreur dans les étoiles. Il ne doute pas que son acte a pu être incompris, ou mal compris ; ceux qui ont, depuis toujours, veillé à mettre en doute sa détermination à lutter pour les Humains ont dû sauter sur l'occasion pour l'accuser de trahison, et d'autres monstruosités du même genre.
Il n'en a cure : il est en paix avec lui-même, et ceux qui comptent savent qu'il ne les abandonnera jamais. D'ici peu, il retrouvera l'Humanité en elle-même, se battra pour la protéger de ses propres démons et veillera à repousser l'invasion continue de T.A.R.T.A.R.U.S. - qui n'est hélas pas terminée.

Superman a quitté la planète pour obtenir de nouvelles armes, de nouvelles technologies afin de faire tomber définitivement les O.M.A.C., ces terribles machines qui absorbent les amis et alliés et en font des machines de mort. Il devient difficile de combattre autant qu'il le faut une invasion, quand elle est menée par ceux qui vous ont sauvé la vie précédemment.

Malheureusement pour lui, il n'a pas obtenu dans son exploration de la Galaxie la solution à cette guerre. Aucune arme, aucune bombe n'ont été retrouvées dans les ruines de Krypton... et il ne peut pas dire qu'il est déçu. Définitivement pacifiste, non-violent, il aurait été véritablement mal à l'aise de ramener sur Terre une invention qui aurait été à l'origine de morts et de destructions.

Paradoxe de la recherche d'une arme, quand on ne veut pas en trouver.
Paradoxe d'un être capable d'anéantir un monde, mais qui préférerait supprimer toute violence chez ses contemporains.

Cependant, si Clark n'a pas trouvé ce que l'A.R.G.U.S. espérait, il n'est pas entièrement revenu bredouille. Dans les ruines d'un avant-poste kryptonien, il a découvert une combinaison étrange, aux couleurs de sa famille. Une sorte de bio-armure, qui a reconnu son ADN et s'est posée sur lui ; après plusieurs analyses, il a compris qu'elle ne présente aucun danger pour lui. Mieux encore, elle semble capable d'augmenter sa force, sa vitesse, sa résistance - oui, surtout sa résistance.

Selon ses recherches, il apparaît que la bio-combinaison pourrait résister à une assimilation O.M.A.C., ce qui serait une opportunité exceptionnelle de changer le cours de cette guerre. Depuis longtemps, l'A.R.G.U.S. refuse de l'envoyer en première ligne, par crainte de le voir devenir un de leurs adversaires ; s'il peut retourner au contact de l'ennemi, tout pourrait changer.

Néanmoins, Kent refuse de se lancer directement au combat sans un test. Il a donc pris contact avec Power Girl, sa "cousine" venue d'un autre monde ; s'il est proche de Kara, Supergirl, il avoue parfois avoir besoin de revoir son autre "cousine", plus âgée, plus expérimentée, et peut-être plus à même de comprendre les difficultés de vivre sur Terre avec ses pouvoirs.

Volant au-dessus de la glace polaire, à quelques mètres devant la Forteresse de Solitude, Superman attend son amie - sa famille. Il ne l'a pas vue depuis des semaines, il porte cette étonnante armure des El, et espère qu'elle viendra vite.
Il a passé quelques mois dans l'espace, sans contact avec autrui. Retrouver quelqu'un, retrouver Karen... ce sera bien.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 24 Mar 2014 - 12:28
Depuis plusieurs mois maintenant Power Girl vivait un quotidien de guerre. Les convocations sur le front, les affrontements titanesques avec des O.M.A.C. et les Super-Criminels qui n'arrêtaient pas leurs activités pour autant... Elle commençait à être lasse. Terriblement lasse. Elle n'aimait pas la violence, elle ne vivait pas pour le combat et ne se plongeait à coeur perdu dedans que parce que ses extraordinaires capacités lui commandaient de le faire. Comme a dit un grand sage : Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, n'est-ce-pas ?

Mais ce jour là, les choses s’annonçaient foncièrement différentes. Ce jour là, elle allait revoir un être qui lui était cher, un proche comme elle en comptait sur les doigts de la main. Elle allait revoir sa famille. Lorsqu'elle eut reçu l'appel, en premier lieu, elle ne crut pas ses petites oreilles kryptoniennes. Non, il n'était plus sur Terre depuis tellement longtemps, elle se disait à juste titre qu'il allait être occupé un long moment. Et qu'il reviendrait porteur de triomphe, car un homme comme lui ne peut être que symbole de victoire. Un symbole d'espoir. Et l'espoir, elle en avait de nouveau depuis qu'elle savait qu'il était de retour. Alors elle s'était envolée avec une telle vitesse que les nuages s'évaporaient sur son passage, elle laissait derrière elle un ciel limpide, rayonnant ! La symbolique est forte, non ? Superman revenait résoudre ce conflit une bonne fois pour toute en libérant la Terre du joug des malveillants. Et elle serait la première à l'accueillir.

Quelques minutes à peine suffirent à lui faire traverser le pays, à atteindre la banquise et avoir en vue son cousin qui l'attendait dans les airs au dessus de la Forteresse de Solitude. Trop pressée de le revoir elle n'eut pas le réflexe de ralentir et fonça directement au contact. « Clark !! » Cria-t-elle, l'étreignant d'une force kryptonienne à faire frémir un immeuble. Elle était si contente de le voir qu'elle n'avait même pas remarqué l'étrange armure qu'il portait sur le dos. Lorsqu'elle le libéra légèrement de son étreinte elle l'embrassa sur la joue à plusieurs reprises, retenant difficilement son engouement, puis elle le serra de nouveau. « Tu m'as manqué... Tu as manqué à tout le monde, ici. » Elle le serra une dernière fois et se recula un petit peu. Elle posa les deux mains sur ses joues et observa quelques secondes son visage. C'était terriblement bon de le revoir.

Puis elle le relâcha, cette fois-ci pour de bon, avant de se reculer d'un petit mètre. Elle s'autorisa enfin à quitter son regard pour l'observer dans son ensemble. Elle remarqua alors l'étrange armure qu'il portait. Elle arqua une sourcil, inclina légèrement la tête et s'attarda sur les étranges parties de cet accoutrement particulier. Alors il avait bien trouvé quelque chose... Elle n'en avait jamais douté. Jamais. Un sourcil éclaira de nouveau son visage radieux quand elle le regarda de nouveau droit dans les yeux. « Alors.. C'est ce que tu as trouvé ? » Elle ignorait les vertus de cette armure mais si elle justifiait les longs mois d'absence de Clark, elle devait permettre des choses exceptionnelles. Elle avait hâte de voir tout ça en oeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 24 Mar 2014 - 20:31
Karen n'est pas quelqu'un de calme.

Enjouée, dynamique, presque super-active, elle doit certainement son caractère aux multiples épreuves qu'elle a dû affronter. Certains s'abandonnent à une forme de dépression, de tristesse infinie après avoir perdu un monde et ses proches ; d'autres préfèrent se battre, tenter de faire contre mauvaise fortune bon coeur, et voir chaque nouveau jour comme une nouvelle opportunité, un nouveau cadeau. Power Girl en fait partie.

Superman a capté son arrivée plusieurs minutes avant que sa silhouette n'apparaisse à l'horizon. Il aurait pu, aisément, se décaler pour l'éviter, et ainsi passer à côté du choc de la rencontre ; il n'en a rien fait.
Il sait qu'il lui a manqué, et elle lui a manqué. Karen a déjà tout perdu, et voit cette Terre comme un nouveau départ, une autre chance ; elle est extrêmement attachée à ceux à qui elle offre sa confiance et son attachement. Lui-même en fait partie, et il mesure sa chance d'avoir une autre "cousine", une autre Kryptonienne, une autre El à ses côtés dans ce monde où il peut se sentir si seul.

C'est pour cela que Clark n'a pas bougé, c'est pour cela qu'il a plus reculé quand elle a foncé sur lui. Ca fait partie du jeu, ça fait partie des rapports humains dont il est si friand.

"Karen. Vous m'avez aussi manqué... tu m'as manqué."

Il grimace, bien sûr, quand elle l'embrasse chaleureusement - mais la laisse faire, autant pour elle que pour lui. Il la serre contre lui, simplement heureux de retrouver un contact sympathique et agréable, de retrouver un proche, avant de la lâcher et de reculer.
Tous deux volent au-dessus de la banquise, réalisant un miracle qui pourrait leur devenir banal. Lui-même craint un jour de ne plus voir cette magie d'accomplir l'impossible, de sentir le merveilleux de ses pouvoirs... mais ce jour n'est pas encore venu. Là, au milieu de la glace, proche d'un de ses foyers, en compagnie de sa cousine, il ne parvient pas à oublier combien il est béni, combien ses pouvoirs sont un don qu'il goûte à chaque instant. Ca aussi, c'est agréable.

"Observatrice, comme toujours. Je t'ai déjà dit que tu aurais dû faire journaliste... j'ai quelques entrées, j'aurais pu te placer."

Un léger sourire passe sur son visage, avant qu'il ne montre de la main l'entrée, à quelques dizaines de mètres, de la Forteresse de Solitude.

"Peut-être sera-t-il plus simple d'évoquer pour moi le résultat de mes recherches à l'intérieur - et pour toi l'historique des événements en mon absence. Je viens de revenir, et je ne suis pas encore informé de l'évolution de la guerre. J'ai besoin d'en savoir plus."

Si son air était enjoué et heureux jusque-là, le visage de Clark change soudainement. Le retour sur Terre est agréable, mais découvrir que l'affrontement qui déchire son pays et sa planète d'adoption le mine. Il est parti pour trouver une solution, il en revient avec un engin capable de changer le cours de la guerre - mais elle dure encore. A cet instant précis, des hommes et des femmes courageux souffrent, meurent et sont assimilés par T.A.R.T.A.R.U.S. ; il lutte contre sa nature, mais au fond, il sait qu'il aura du mal à maintenir son calme quand les dirigeants de l'organisation criminelle seront en face de ses poings.

"On fait la course ?"

Un petit clin d'oeil joyeux, mais son coeur n'y est pas.

Kent fonce vers l'entrée de la Forteresse, laissant Power Girl le dépasser finalement. Tous deux se posent devant l'énorme porte dorée, qui protège la zone de tout intrusion inopinée. Il se tourne vers sa cousine, pour la défier à nouveau.

"Tu te souviens comment on entre ?"

(HJ/ J'avoue que ce post n'est pas très constructif : on n'avance pas beaucoup, et je te laisse ouvrir (à toi de choisir sur la serrure Wink), mais j'ai un peu besoin de "prendre en main" Supes et ce genre de post m'aide ! Donc j'espère que ça ne te gêne pas trop, j'ai prévu plus d'action et de dynamisme pour la suite. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 25 Mar 2014 - 16:36
Elle perçoit une certaine amertume, chez son cousin. Comme un sentiment de tristesse dissimulé derrière un sourire. Elle ne peut lui en vouloir, le voyage qu'il a derrière lui a sûrement été très éprouvant... Même pour Superman. Et une fois de retour, tout ce qu'il y retrouve est tâché de mort et de chaos. N'importe qui serait malheureux en voyant ça. Surtout lui. Alors elle essaye de faire bonne figure, de lui montrer une mine éblouissante, histoire de le rendre un peu plus heureux d'être de retour. En tout cas, sur elle, ça marche. Clark possède cette capacité étonnante d’insuffler de l'espoir en n'importe qui. Par une personnalité calme, posée, réfléchie et puissante il peut déplacer des montagnes sans faire appel à sa Super-Force. Parfois, sa présence simple suffit. En ça, il est pour elle le meilleur d'entre eux.

Les quelques mots qu'il lui souffle lui vont droit au coeur. Elle rigole même lorsqu'elle l'entend lui parler de ses prédispositions au journalisme. Elle s'est faite une bonne place dans sa société d'informatique, en plus ça lui donne souvent de bons prétextes pour fouiner à droite à gauche quand elle en a besoin. Et puis ses capacités civiles peuvent servir à Clark, tout comme celles de Clark peuvent lui servir... Elle trouve ça bien comme ça. Mais la remarque la touche quand même, ce qu'elle exprime par un sourire grand jusqu'aux oreilles.

Par la suite la conversation prend un ton beaucoup plus grave, déviant logiquement sur la situation sur Terre et le rapport de l'expédition de Superman. La mine enjouée de la Kryptonienne laisse la place à un air plus sage, attentif et concentré. De toute évidence il y a du travail devant eux et la jeune femme compte faire tout son possible pour apporter son aide son cousin. Elle s’apprête à lui faire un topo directement sur le contexte actuel mais quelques mots vinrent mettre à mal sa concentration. « On fait la course ? » Entendit-elle de la bouche de son cousin. Ni une, ni deux, elle fonce à toute vitesse à la porte de la Forteresse, arrivant une micro-seconde avant Clark. Elle rigole, retrouvant l'engouement du début. « Gagné ! » Dit-t-elle dans un rire accompagné d'un clin d'oeil. Elle doute sincèrement qu'il y soit allé au maximum de ses capacités, mais prend tout de même la victoire comme elle se présente. Puis, une fois de plus, il lui lance un défi : ouvrir la porte.

Cette chose aussi banale que peut être l'ouverture d'une porte est quelque chose d'autrement plus conséquent lorsque l'on parle de la Forteresse de Solitude. Cette porte dorée, massive, ne laissera quiconque franchir son seuil qu'après l'ouverture avec une clé simple, se trouvant justement à côté d'eux. Accrochée là, la chose semble pourtant si simpliste qu'elle est en fait irréalisable pour la quasi-totalité des être vivants dans cet univers. L'on dit que cette clé pèse près d'un demi-million de tonne, mais personne ne connaît vraiment son poids précis. C'est un objet manipulable qu'avec la force d'un Kryptonien, en ça réside toute la difficulté de la chose. Elle regarde son cousin, un sourire en coin, désireuse de relever le défi mais ignorant si elle en possède les ressources nécessaires. Car même si elle reste une Kryptonienne au même titre que Clark, elle a déjà eu par le passé l'occasion de remarquer que la force de son cousin est encore plus prodigieuse que la sienne. Elle observe l'homme quelques secondes, son sourire s'agrandissant toujours un peu plus, puis elle rigole enfin. « Tu vas voir, si je m'en souviens... » Dit-elle en se dirigeant vers la clé dorée, tout comme la serrure qu'elle devait ouvrir. Elle prit de ses deux mains puissantes l'objet qu'elle tenta de soulever et, lentement, très lentement, elle parvient à le faire bouger. L'on peut voir le sol s’affaisser sous ses pieds, mais elle réussit à le maintenir droit, sans trembler, tirant la langue à Clark par la même occasion pour le narguer. Elle s'approche de la serrure, soulève encore un peu plus la clé et réussit enfin à l'enfoncer dans le trou adéquat. Elle laisse échapper un rire de satisfaction. « Encore gagné ! » Dit-elle alors qu'une goutte de sueur perle sur son front.

Elle se tourne vers son cousin, le regarde quelques secondes, puis tourne la clé un grand coup et pousse l'immense porte. La Forteresse leur est maintenant ouverte.

(HRP J'espère que cette version de la porte de la Forteresse est acceptable pour toi ! Auquel cas, comme d'hab, tu n'hésites pas à me le dire. Smile)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 2 Avr 2014 - 21:33
(HJ/ C'est parfait ! Smile Désolé pour le retard, j'ai eu de gros soucis de connexion dernièrement. /HJ)

Clark sourit en voyant Karen ouvrir parfaitement la porte de la Forteresse.
Il a utilisé la technologie kryptonienne afin de fortifier un de ses foyers, pour protéger ce qu'elle contient mais aussi l'Humanité des secrets et des dangers qui pourraient en sortir. Pour cela, il a notamment prévu comme sécurité cette énorme serrure et cette terrible clef, et s'il est rassuré de savoir que la zone est bien sécurisée, il ne peut s'empêcher de se sentir encore plus seul en réalisant qu'il n'y a quasiment personne à pouvoir rentrer chez lui - à être assez proche de lui pour réussir les mêmes choses.

C'est pour cela que les contacts qu'il a avec Kara, avec Conner et donc avec Karen sont aussi importants pour lui. Les Kent sont sa famille de coeur, définitivement, et Jimmy, Perry... Loïs, bien sûr, malgré leurs soucis actuels, sont ses proches ; mais il est agréable de pouvoir s'entourer d'êtres "comme lui", pour partager certains éléments, certains réflexes.

Son sourire devant Karen est donc parfaitement sincère, et il s'élève pour planer quelques centimètres au-dessus du sol alors que le mécanisme de la porte s'ouvre définitivement.

"Bravo. Je ne doutais pas de ta mémoire, ni de tes capacités... tu t'es musclée, non ?"

Il lui adresse un petit clin d'oeil avant de s'enfoncer à l'intérieur de la Forteresse de Solitude. Le Hall s'offre à eux, ainsi que toutes les merveilles qu'il a rassemblées ici au fil des années.



Superman s'avance, et sourit en retrouvant un de ses foyers. Si Smallville est définitivement son lieu de coeur, la Forteresse est l'endroit où il peut se sentir le plus proche de ses origines, de l'héritage qu'il s'est construit au fil de l'apprentissage des cristaux laissés par son père... Smallville le fait se sentir Clark Kent, la Forteresse lui permet d'être Kal-El. Et c'est tout autant agréable.

"Je ne pense pas te l'avoir déjà dit, mais... je considère que ce lieu est autant mon foyer que le tien. Ces éléments, ces souvenirs, ces trophées... tout ce qui reste de Krypton m'appartient autant qu'à toi. Ceci est notre foyer, Karen. Il est bon d'y revenir avec toi."

Il sourit, et lévite jusqu'aux immenses statues de Jor-El et Lara. Il caresse lentement leurs visages, le regard dans le vide, avant de se tourner vers Power Girl et reprend la parole, d'une voix posée et assurée.

"Ma quête dans l'espace visait à trouver des armes, des alliés pour lutter contre T.A.R.T.A.R.U.S. et le système O.M.A.C., de préférence des éléments kryptoniens, une technologie que je comprends et maîtrise. Si je n'ai trouvé que des ruines et du désespoir, j'ai obtenu sur un avant-poste une combinaison spécifique, que je porte actuellement."

Clark plonge son regard azur dans celui de la jeune femme.

"Connais-tu les bio-armures ? Ton père l'a-t-il évoqué devant toi ?"

Ressusciter les vieux souvenirs n'est pas agréable, il le sait, mais il est également conscient que le silence n'arrangera en rien la peine. Au contraire, il est persuadé qu'évoquer les disparus, ceux qui ont compté, est une forme d'hommage qui maintient le souvenir et l'être aimé dans son coeur ; il espère que Karen partage sa vision, et qu'elle ne prendra pas mal sa question.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 6 Avr 2014 - 14:51
La porte d'or s'ouvrit alors devant elle, immense, magnifique, dégageant une aura d'invulnérabilité que l'on connaissait à son créateur. Son regard se balada de parts et d'autres de l'imposante bâtisse qui se trouvait sous ses yeux, tellement heureuse de pouvoir à nouveau franchir son seuil en compagnie de Clark. Car si le retour de son cousin était déjà synonyme de renouveau dans ce conflit qui déchirait la Terre, sa nouvelle venue entre les murs de la Forteresse annonçait un retour concret aux choses et enfin, osait-elle l'espérer, une vision lointaine de paix à venir. Car la confiance qu'elle place en Clark est grande, et jamais elle n'avait été déçue.

La remarque de ce dernier lui fît chaud au coeur. Elle était toujours sensible aux compliments, surtout lorsqu'ils venaient de quelqu'un de sa valeur. Elle leva la tête à son attention et, tout en bandant ses muscles, elle plana jusqu'à sa hauteur tout en se rapprochant de lui. « Et comment ! C'est que je bosse pas mal, ces derniers temps. » Dit-elle avec un sourire fin, un peu amer. Pour sûr, depuis peu elle passait le plus clair de son temps sur le Champ de bataille. Si elle avait gagné en force, elle ne s'en rendait pas forcément compte... Pas le temps pour ça. Mais savoir qu'elle augmentait ses capacités rassurait la protectrice de la Terre qu'elle était, toujours plus désireuse de mettre ça au service du monde.

Lorsque Clark s'enfonça dans la Forteresse, elle ne pu réprimer un air ébahi, comme à chaque fois qu'elle pénétrait en ce lieu qu'elle chérissait tant. Il régnait dans ces murs un sentiment de calme, de tranquillité mais aussi de nostalgie et de tristesse. Habillée des témoignages du passé, des aventures de Clark sur Terre et ses alentours mais aussi ses découvertes et autres expériences, elle a cette chance inouïe de pouvoir en un regard admirer l'étendue des capacités physiques et mentales du kryptonien. Combien de personnes pourraient tuer pour être à sa place ? Non seulement elle s'y trouvait, mais en plus de ça elle y était désirée. Mesurer sa chance lui fît chaud au coeur. Alors, avec le regard d'une enfant captivée par un spectacle envoûtant, elle suivait Clark un peu à la traîne.

Lorsque l'homme lévita jusqu'à la statue de sa parents, elle reprit un air plus serein, souriant avec beaucoup de tendresse en voyant l'une des plus grandes forces de l'univers caresser le visage de ses parents défunts. Puis il s'adressa à elle de nouveau. Elle pencha la tête lui sourit chaleureusement. « Clark... Oui, c'est si bon. J'ai toujours adoré cet endroit, comme si... » Elle semblait ne pas trouver ses mots, le regard perdu dans la contemplation du lieu. « Enfin, c'est un peu de Krypton. Tu me comprends. » Car même si ils n'ont pas connu exactement la même Krypton, ce sentiment de foyer arraché est bien commun aux deux êtres. Elle lui sourit de nouveau puis reprend une mine sérieuse lorsqu'il lui parle des choses graves qu'annonçait son retour.

Elle pencha la tête sur le côté tout en scrutant avec minutie l'armure que portait son cousin. Elle hésitait à parler mais semblait être dans une intense réflexion, oubliant presque qui portait l'objet de ses pensées. Elle lui jeta un regard furtif et, tout en lévitant vers lui, elle lui parla de nouveau tout en fixant l'armure. « Évoqué, oui... Mais pour être honnête, mes connaissances en la matière sont plutôt limitées. » Dit-elle en tendant la main vers l'armure. « Disons que je n'avais jamais envisagé avoir recours à une telle chose, si tu vois ce que je veux dire. » Mais c'était attrayant. Clark possédait la même invulnérabilité qu'elle, elle était même supérieure. Alors cette chose devait être sur ses épaules pour quelque chose de bien plus... Puissant. Elle porta la main sur l'armure et tâtonna sans complexes l'épaule et la poitrine du kryptonien. « Je suppose qu'elle doit te protéger de quelque chose en particulier... Je me trompe ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

Cousinade étrange et extraterrestre [Power Girl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» POWER GIRL LITHOGRAPH BY GREG HORN (WIZARD WORLD EXCLUSIVE-ANAHEIM 2011)
» DC DIRECT - POWER GIRL - N°17
» POWER GIRL ART PRINT BY STANLEY ARTGERM LAU
» POWER GIRL FINE ART PRINT BY JAY ANACLETO & SEAN ELLERY
» COVER GIRLS OF THE DC UNIVERSE : POWER GIRL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-