Une journée Shopping [Pv Miss Martian]

Invité

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 22:24
Le centre commercial de Métropolis, il s'agit surement d'un des plus grand complexe magasinier que l'on peut trouvé en Amérique et si j'ai un peu de mal avec ce lieu, c'est probablement parce que si il s'agit d'un des lieux où la concentration de gens est colossale j'ai presque constamment l’impression d'être seul.
J'imagine que c'est pour cette même raison que les filles font généralement du shopping entre copine et ça doit être aussi un moyen comme un autre de passer du temps avec les gens que l'on apprécie.

Dans tous les cas si je suis présent moi même dans ce lieu où je n'aurai pas crus mettre les pieds c'est parce qu'il me faut trouver une catégorie un peu rare d'ampoule pour une lampe de ma belle-mère et elle ne semblait pas vraiment savoir lequel des magasin ici présent pourrait avoir ce que je recherches.
Aussi je suis partis pour un long moment de...solitude et de fouille enfin je pourrais toujours passer dans d'autres boutiques pour voir si quelques chose peut m'intéressé, après tout je prendrais bien un nouveau tee-shirt.

Je quittais donc la porte principale de l'immense lieu et me mêlant au flux de foule, je me mis à progresser dans le lieux donc les codes de déplacement permettait de rester hors de tous danger et de rendre les passages de transition d'une boutique à une autre moins pénible pour tous.
Alors oui objectivement c'est un comportement qui tient de la chèvre puisqu'il suffit de suivre les autres pour être plus ou moins certain de ne pas se tromper, mais au moins ça à le mérite d'être intuitif... enfin je l'espère.

Dans tous les cas je pénètre dans la première boutique de bricolage que je trouve et interpelle un vendeur dès que j'en ait l'occasion.

-Excusez moi, savez-vous où je peux trouver une ampoule à culot Goliath s'il vous plaît ?

Le type sembla un peu perdu, comme si il voyait bien de quoi je parle, mais qu'il n'était pas sur de quoi répondre et après quelques secondes d'intense réflexion de sa part, il finit par me dire d'aller dans une boutique se trouvant au troisième étage du complexe et qu'il ont plus de chance d'avoir ce modèle d'ampoule.

L'avoir du premier coup aurait été improbable de toute façon, aussi je remercie l'homme d'âge mûr de m'avoir répondu et reprend mon chemin dans la foule de gens sur lesquels je m'attardes de temps à autres quand un visage m'interpelle car il est jolie ou curieux, en gros je laisse mon esprit un peu vagabonder tandis que je me dirige vers la dîtes boutique, en espérant que eux auront ce que je cherche.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7430
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Mer 28 Mai - 21:00
HRP : Apparence humaine de Miss Martian :
Spoiler:
 


Il y avait tant d'humains ici... Tous ces hommes, ces femmes, ces enfants qui passaient par dizaines, par centaines et probablement par milliers dans cet immense bâtiment qui paraissait pourtant étroit. Elle avait perdu l'habitude de les voir ainsi...
Après plus d'un an d'exil dans de vastes espaces naturels sans murs, le choc des milieux était grand. Elle avait vu beaucoup de vie en Australie, des colonies massives d'insectes, d'oiseaux et aussi d'autres mammifères, mais ces dernières communiquaient. Les relations pouvaient être agressives ou bien coopératives, elles étaient nombreuses et source d'apprentissage, de survie parfois, mais en tout cas de vie. En ville, les humains évitaient d'entrer en relation, la vie étaient reléguée aux affiches et aux écrans publicitaires, et cette importante règle sociale lui revint brutalement devant un tel spectacle.

Elle se sentait terriblement frustrée. Il était impossible de saluer tous ces êtres et irraisonné à leurs yeux, elle ne voulais pas paraître louche, mais en même en temps, les ignorer ne la mettait pas à l'aise. Aussi, elle se contenta de saluer rapidement le tiers de la population qui lui semblait être la plus jeune. Ces derniers étaient plus enclin à prendre ces salutations et même à lui répondre, bien que les plus âgés le faisait également. Parfois de jeunes gens essayèrent d'entamer une discussion suite à ce geste, mais il ne fallait pas que celle-ci ne dure plus de quelques minutes. Elle n'en avait pas trop le temps et se doutait de leurs intentions à son égards, des intentions impossibles.

Rentrer dans le plus grand centre commercial de Metropolis était donc une expérience riche en apprentissage, une manière de renouer avec la vie américaine, mais ce n'était pas son premier objectif. Si elle s'était jetée dans une foule de consommateur s'était également pour acheter ; acheter les objets habituels nécessaires aux humains.
Elle s'était installée depuis peu à St Roch dans l'appartement de J'onn, vide depuis son départ. Il avait bien acquis grand nombre d'objets humains aussi utiles qu'agréables visuellement, mais il lui fallait ''ses'' propres objets. Notamment des vêtements, qu'elle avait pris l'habitude de porter à présent pour paraître plus humaine. Tous ce qu'elle possédait en Australie étant partie en fumée, il lui en fallait de nouveaux.

Elle aurait pu faire ces achats aux centres commerciaux de St-Roch, mais chez les Teen on lui avait vivement conseillé Metropolis ; plus de choix et moins chère... Le trajet n'était pas un problème.
Le choix y était en effet. Toutes ces boutiques regorgeaient d'accessoires tous très différents. Au bout d'un moment, elle se décida à rentrer dans une boutique très colorée et pris les vêtements qui lui semblait beaux et corrects. Demandant conseil à un vendeur pour ne pas faire de fautes de goût, elle passa bien une demi-heure en compagnie de ce dernier qui ne cessa de lui faire des félicitations concernant son apparence physique et de commenter l'ensemble des vêtements présents dans le magasin.
Finalement, elle ne comprenait pas pourquoi il y avait tellement de boutiques dans le centre commercial. En en visitant une seule, elle avait trouvé suffisamment d’habits.

Posant les quatre sacs remplis de vêtements qui devaient chacun peser plus de cinq kilos sur le comptoir, elle sortis une liasse de billet pour les tendres à la vendeuse derrière sa caisse dont le large sourire s'effaça immédiatement :

« Qu'est-ce que c'est que ça ? »

« Heu, de l'argent, non ? »

« Mais ce ne sont pas des dollars ? »

« Ah si, si. J'en suis sûre... »
Elle compris soudainement sa gaffe et savait comment réagir.

« Hello, Megan ! » s'écria-t-elle en se frappant la tête.
« Tu a oublié que les dollars australiens ça ne marche que en Australie ! »

La vendeuse resta de marbre face à cette information.

« Heu, est-t-il possible que je laisse les sacs ici ? Je reviendrais les chercher dès que j'aurais des dollars américains pour vous. »

La vendeuse n'avait pas l'air convaincue du tout et observa les dizaines d'habits qu'elle allait devoir repasser et ranger si la jeune fille rousse disparaissait.

« Vous devez me laisser une pièce d'identité, que je conserverais jusqu'à votre retour. »

« Une pièce d'identité ? Ah oui, j'ai un passeport, je vous le laisse. »

A présent, il lui fallait absolument de l'argent américain pour pouvoir récupérer son passeport et les vêtements et elle ne savait pas du tout comment en obtenir.
Ne pouvant compter sur elle même, il lui fallait un être serviable et seul, pour ne pas déranger une famille. Elle choisie un jeune au visage fin qui passa non loin :

« Mr, excusez moi. J'ai besoin d'aide, vous pouvez me conseiller ? Il me faut de l'argent américain, mais je n'ai que de l'argent australien, je fait comment ? »

En espérant que celui-ci comprendrait et ne la trouverait pas bizarre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 22:57
L'escalator fut suivit d'un escalier et enfin la prise d'un ascenseur me permit d'atteindre l'étage où se trouvait le magasin que je devait visiter, sérieusement je me demande comment il se sont organisé pour qu'il me faille monter deux étages moi même pour enfin prendre un ascenseur alors qu'il en reste plus qu'un.

Ou alors c'est que j'étais perdu dans la foule... bref dans tous les cas le petit magasin de meubles un peu rétro était là et il est vrai qu'il semble logique qu'ils aient ce dont j'ai besoin, aussi je poussais la porte en verre renforcé et fut accueillit par une charmante jeune femme dont la beauté du sourire n'avait d'égal que la rougeur de sa chemise de travail au motif du magasin.

- Bonjour, excusez moi de vous dérangez, mais j'aurai besoin d'une ampoule à culot goliath et on m'a conseillé de venir ici.

La jeune femme, qui ne paraissait pas avoir plus de 25-26 ans hocha alors la tête tout en se levant du comptoir servant pour l’accueil.

- Et vous avez été bien conseillé, monsieur.
Attendez un petit instant et je reviens avec ce qu'il vous faut.


Suivant donc l'ordre de l'employé de magasin, je patientai quelques minutes pour la voir revenir avec l'objet de mes recherches elle m’apporta même un lot de deux ampoule ainsi je n'aurai pas besoin de revenir si jamais la première lâche, bien que je note le nom du magasin dans un coin de ma tête.
Prenant donc les ampoules je regarde le prix sur l’emballage et aligne les billets sur le comptoir et la caissière fait rapidement le compte des 24 dollars avant de me donner mon ticket et de me souhaiter une bonne journée.

Je retire rapidement le sac de mon doc et l'ouvre afin d'y mettre ma nouvelle acquisition avant de reprendre ma route tout en remettant mon sac à dos à sa place.
Un nouvelle escalator, cette fois-ci descendant et alors que j'allais m'engager sur l'escalier une voix et une présence féminine attira mon attention.
Elle fait elle était sur ma route et j'avançais vers elle et c'est là qu'elle m'interpella gentiment, aussi je m'arrêtais tout en lui souriant afin de l'écouter.

La jeune femme semblait avoir mon age quoi que un peu plus de la vingtaine car elle dégage quelques chose de très maternelle, mais à côté de cela le discourt qu'elle me tient à tendance à me dire qu'elle est surement plus jeune que son apparence le laisse penser.
Mais cela est loin d'être un problème en revanche ce qu'elle recherche en est un, pour elle j'entends car au vu de ce qu'elle me demande elle à du se retrouver dans l'impossibilité de payer avec l'argent qu'elle possède.

Un air sérieux me passa alors sur le visage alors que je réfléchis assez rapidement, il lui faut un bureau de change, mais le seul que je connais se trouve à l'aéroport.
- Et bien si vous n'avez pas encore essayer d'acheter quelque chose ou que vous pouvez attendre, il vous faudra faire un détour par le bureau de change de l'aéroport de Métropolis, par contre si vous êtes pressée je peux toujours voir ce que je peux faire pour vous aidez, éventuellement vous échanger l'argent australien contre l'américain.

Bon j'ignore ce qu'elle tentait d'acheter et surtout si c'est urgent ou non, mais j'imagine que si elle en est rendu à me demander de l'aide c'est qu'elle en a réellement besoin.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7430
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Ven 30 Mai - 17:41
L'aéroport de Metropolis ? Un bureau de change ?
Elle comprenait bien de quoi il pouvait bien s'agir, mais c'était à une certaine distance. Elle devait donc s'y déplacer en volant pour aller plus vite et de manière invisible, évidemment. Les vêtements qu'elle portait maintenant allez donc la gêner...

Cependant le jeune homme sympathique se proposa de faire l'échange directement, ce qui était encore plus rapide et gentil de sa part. Elle l'en remercia immédiatement :

« Génial ! Merci beaucoup ! Suivez-moi. »

Elle rentra à nouveau dans le magasin affichant un grand sourire à la vendeuse qui avait l'air plutôt sceptique au fait de revoir sa dernière cliente revenir en si peu de temps.

« Ce jeune homme veut bien me payer mes affaires et accepter l'argent australien. Il y en avait pour combien déjà ? »

La vendeuse pianota sur son ordinateur et annonça :
« 855,74 dollars. »

M'gann se tourna alors vers le jeune homme et sortit de la poche de son jean une liasse de billets jaunes et rouges.
« Vous pouvez payer ? Je vous donne tout alors ; je crois qu'il y en a pour plus 1000 dollars australien, je n'en aurais plus besoin ensuite... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 18:20
Il semblerait que j'avais vu juste, elle avait du tenter de faire un achat avec son argents et elle s'est retrouver dans la position délicate de devoir laisser une pièce d'identité pour que le magasin attende qu'elle revienne avec l'argent.
Mais bon en soi si elle à l'équivalent en argent australien ce n'est pas comme si je perdais réellement quelques choses à l'aider, donc au final je ne fais que lui accorder de mon temps et vu que je ne suis pas pressé et que j'ai ce pour quoi je suis venue donc en soi je fais ma bonne action de la journée et en plus je rends service à une fille qui est tout à fait charmante.

Aussi sur son injonction je la suit jusqu'à un magasin de vêtements... là j'imagine déjà le pire car il ne s'agit pas du plus naze, au contraire il connu pour la qualité de ses vêtements et donc ils ont tendance à être un petit peu chère mais en restant dans des prix abordable.
En soi si elle à juste acheter quelques vêtement je devrais avoir assez avec les cent cinquante billets qu'il me reste en liquide dans mon porte-feuille

Donc une fois devant le comptoir je laisse l'australienne s'expliquer avec la vendeuse et j'attends qu'elle m’annonce le prix tout en sortant mon porte-feuille, à l'annonce de se dernier, je m'arrête dans mon élan... alors ouai j'ai cette argent mais j'avoue que là je suis septique.
La jeune femme me demande alors si je peux payer et me déclare qu'elle me donnera 1000 dollar australien, je suis pas forcement à jour des taux de changes mais je crois que dans l'histoire que suis gagnant.

Bref dans tous les cas je fais ce que j'avais prévu dans tout les cas et je sors ma carte bleu que je tends à la vendeuse qui la saisit avec un grand sourire, apparemment elle avait peur que je ne puisse pas payer non plus.
Elle me tend la machine et je passe donc la carte dans la fente prévu à cet effet puis une fois qu'elle à confirmer le paiement sur sa machine et que les feuille de papier ou je dois signer s'imprime hors de la machine et je signe les deux feuillets puis prends les sac des vêtements que me tends la vendeuse et j'en donne une moitié à la jeune femme que je viens d'aider.

- Tenez je vais vous aidez car c'est pas mal lourd.

La dessus je lui souriait puis commença à me diriger vers la sortie du magasin et l'attendit juste devant la porte afin que nous sortions ensemble de ce lieu de mode et de couture pour retourner dans le flux des gens et du brouhaha de non-communication.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7430
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Ven 30 Mai - 20:37
Le jeune homme accepta l'échange. Bien qu'elle ne possède que les bases en argent humain, elle se doutait que l'échange d'argent devait lui être profitable.
Il régla alors non pas avec des billets, mais avec une carte.
Un carte bancaire, bien sûre ! C'est ça qu'il me faut pour être tranquille. A l'avenir, elle se rendra dans une banque pour en obtenir une.
La procédure accomplie, elle put récupérer son passeport et jeta un œil pour en vérifier le contenu et observa la photo. Megan... tu a tellement changée.

Le jeune homme pris deux des quatre sacs. M'gann souri en voyant ses muscles crispés par le poids. S'il n'avait pas agit ainsi, elle aurait commis la gaffe de porter le tout sans avoir l'air mal à l'aise, ce qui pouvait paraitre louche vu son apparence humaine aussi frêle que celle du jeune homme.

« Merci. »

Ils sortirent du magasin et elle indiqua une direction. En fait, elle ne savait pas du tout où aller... mais elle improviserait une fois sorti du complexe commercial.

« A propos, je m'appelle Megan Morse, je viens... d'Australie. »

Elle rendit compte qu'elle n'avait pas adopter l'accent australien. Zut, il ne s'en rendra surement pas compte...

« Vous êtes vraiment très gentil de m'aider, je ne voudrais pas vous importuner.
Vous habitez Metropolis ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 20:58
Nous étions enfin dehors, dans ce monde où les gens au beau être au milieu des autres mais il ne s'agit que d'individu seul ou de petit groupe de gens discutant uniquement entre eux.
Et si je suis entré dans ce lieu en tant que soliste, c'est en duo que je semble le quitter même si j'imagine qu'il y a peu de chance que je la revoie de nouveau on sait jamais les gens sont tous une mélodie qui nous marque d'une façon ou d'une autre et qui transforme notre propre musique.

Dans tous les cas la belle inconnu me remercia pour mon geste, je me tournais vers elle et lui sourit.
- Ne vous en faites pas pour cela, je suis à peu près certain que 1000 dollars australien valent plus que 860 dollars américain, donc en soit je n'ai fait que vous empêchez de perdre du temps ce qui n'est pas grand choses.

Elle commença à avancer et instinctivement je la suivis, j'imagine que nous nous dirigeons vers le parking ou à la sorti du magasin afin de retrouver un éventuelle véhicule où nous pourrons déposer les sacs car je la vois mal se rendre à son domicile avec des trucs aussi lourds, en fait je me demande même comment elle à pu acheter autant en une seule fois.
Quoi que elle s'installe peut être et donc cela peut expliquer qu'elle à besoin de vêtements.

Elle se présenta alors, Megan... plutôt commun comme nom, dommage pour une personne qui ne semble pas très banal, mais cela je ne pourrais le savoir qu'en la connaissant mieux et donc autant discuter.
Aussi une fois sa question posée concernant mon lieu d'habitation, je profitais que nous nous installions sur un escalator pour poser les sacs devant moi.

- Ne vous en faites pas, vous ne me gêner en aucune façon et j'aimerai dire que je suis enchanté de vous rencontrer Megan, pour ma part je me nomme Virgil Hershell et comme vous l'avez supposée je vie à Métropolis.
Et vous même vous vous installer ici j'imagine ou vous faites du tourisme ?


Evidemment je demandais vraiment pour faire la conversation, en soi elle fait bien ce qu'elle veut, mais dans un cas comme dans l'autre je pourrais toujours l'aider si elle a besoin de se rendre à un endroit particulier de la ville, je la connais bien après tout.
Dans tout les cas nous arrivons bientôt en bas de l'escalator aussi je me prépare déjà à reprendre les sacs de vêtements.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7430
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Mar 3 Juin - 18:45
Perdre du temps ?... La réponse du jeune homme la fit réfléchir un instant, mais elle comprenait la notion évoquée. Le temps était presque considéré comme une ressource par l’humanité, une ressource qui pouvait se perdre ou se gagner, quoi que il ne s'agissait jamais d'un véritable gain, mais d'une perte moindre. Le temps donne vie autant que mort et les hommes normaux en ont souvent peur.

Dans la situation où elle se trouvait c'était plutôt elle qui essayait d'en faire perdre du temps au jeune homme, car elle ne savait pas comment conclure cette rencontre d'une manière naturelle. Suffisait-t-il de sortir des lieux et de faire semblant d'attendre quelqu'un ? Ça lui semblait être la meilleur solution. Cependant, elle ne voulait pas non plus que cette conclusion arrive trop vite. Elle n'avait pas pris le temps discuter ainsi avec un Américain depuis longtemps, l'échange était aussi sympathique que le personnage.

Il répéta qu'il n'était pas gêné - Ouf, se rassura M'gann - et lui dit qu'il s'appelait Virgil Hershell et habitait bien à Metropolis. Il lui posa ensuite une question.

« A Metropolis, non ? Je m'installe chez Oncle John à St-Roch. Je ne suis venue ici que pour acheter des vêtements... Mes amis m'ont dit qu'ils étaient moins chères, mais comme je reviens d'Australie, je ne me suis pas rendu compte que je ne disposais plus des bons billets. »

Qui allait-t-elle donc attendre ? Pas John, non. Un ami, oui. Elle attendrais un ami.

'« L'un d'eux m'a accompagné, bien sûre... »

Malheureusement, il n'y a pas écrit le mot ''ami'' sur les panneaux couverts de pictogrammes représentants divers objets humains, ni le moindre ''sortie'' à l'horizon, comme si ça semblait évident... Elle descendit un escalier, car après tout elle avait surtout montée pour arriver au magasin et se rendit assez vite compte qu'elle se déplaçait vite et agilement, mais que le jeune homme n'en faisait pas de même, probablement à cause des sacs dont le poids l'affectait. Elle ne pouvait pourtant se résoudre à lui dire qu'elle pouvait tout porter pour le soulager, cela paraitrait louche. Il fallait faire une pause.

« Faisons une pause ici, ces sacs me fatiguent, j'ai dû un peu exagérer en achetant tout ça. » dit-t-elle avec un ton qui se voulait naturel en désignant des bancs installés proches d'un petit jardin intérieur et d'une maisonnette qui proposait des friandises cuites.

« C'est une très belle ville Metropolis. Calme et sereine grâce à la présence de Kal... heu de Superman. Que pense-tu de Superman ? »

Le tutoiement venait naturellement ; elle n'avait jamais pu s'y faire au deux manières de parler suivant le statut des humains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Mar 3 Juin - 20:24
Comme je l'avais supposé la jeune femme devait quitter l'Australie, après tout elle avait bien dit qu'elle n'aurait pas besoin de ces billets australien.
Dans tous les cas nous discutons tout en marchant et ouai je sens que j'ai passé l'année dernière à végéter dans un lit car les sacs pèse de plus en plus lourd, alors certes je n'ai jamais été un grand sportif, mais cela me fait rager de voir à quelle point mon mental peut aller bien plus loin que mon corps.
Ce qui fait que je me fait mal aux bras à porter ces sacs alors que la jeune femme à côté de moi ne semble pas souffrir autant de ses poids, même si je peux voir qu'elle à changée son rythme de respiration prouvant qu'elle fait des efforts.

Alors comme ça elle s'installe à St-Roch, intéressant je pensais y aller dans quelques temps faire un tours dans son musée, qui est le plus connu concernant la culture égyptienne, mais ça c'est dans les projets que je me réserve si je trouve du boulot pour les vacances scolaires car je me sens assez mal à l'aise à demander de l'argent à Mérédith qui à beau être avocate elle n'en reste pas moins la belle-mère que j'ai très peu connu même si cela fait un moment que je vis avec elle.

Continuant notre périple, j'imagine que Megan nous conduit à son ami, après tout le chemin qu'elle prends est loin d'être directe pour la sortie et vu qu'elle à l'air de savoir où elle va je préfère la suivre sans poser de questions et puis ce n'est pas comme si j'étais réellement pressée, j'ai le reste de la journée de libre et ma seule mission est de ramener les ampoules à la maison.
Mais il faut croire que mon interlocutrice à du voir que je fatiguais car elle s'approcha d'un banc tout en déclarant avoir besoin d'une pause.

Lorsqu'elle déclara avoir exagérer en achetant tous cela, je me contentais d'un haussement d'épaule tout en souriant.

- Tout dépend de la taille de la valise que vous avez prise avec vous en quittant l'Australie.

Je m'installe donc sur le banc et sors une bouteille d'eau de mon sac, depuis que je suis sortie de l'hôpital il je dois m'hydrater souvent, cela va se réguler d'après les médecins, mais pour l'heure il me faut que mon corps que se réhabitue à vivre.
Ouvrant donc la bouteille j'en bois une gorgée tout en écoutant la question de Megan, puis je la referme et la lui tends si elle à soif tout en réfléchissant sérieusement à la question.

- Superman... À vrai dire je n'ai pas grand chose à dire dessus, je sais que c'est un héro et qu'il passe tout son temps à nous protéger du mieux qu'il peut... mais je ne pourrais pas vraiment me faire un avis sur lui tant que je n'aurai pas pu lui parler directement.
Je veux dire, on dit qu'il n'est pas humain ou autre et je dis que c'est des conneries, avant de pouvoir se permettre de juger quelqu'un, surtout un homme qui fait de son mieux pour aider, je pense qu'il faudrait au moins le rencontrer et suffisamment le côtoyer pour se faire un véritable avis sur lui.


J'avais pas mal réfléchit avant de parler et j'avoue que pendant un instant j'ai hésiter à sortir la tirade de presque tous les autochtones qui déclare aimer l'homme d'acier ou alors le haïr.
Alors oui, peut être qu'à cause de ce qu'il met arriver je l'ai un peu mauvaise car Superman n'est pas intervenue avant que je ne me fasse tirer dessus, mais même sans cela je trouve qu'il faut regarder les actes de cet homme et surtout le confronter avant de savoir ce qu'il vaut vraiment.

- Désolé tu as du tomber sur le seul habitant de cette ville qui ne soit pas un fan invétéré de notre gardien, mais cela il n'y peut rien, pour tout te dire il y a un peu plus d'un ans maintenant mon père et moi on a été attaqué et malheureusement Superman n'est pas arrivé assez vite.
J'ai pris une balle dans l'épaules et un choc électrique qui m'a plongé dans le coma, je me suis réveillé il y a deux mois à peu près et j'ai beau ne pas lui en vouloir cela fait que je ne pourrais pas vraiment avoir d'avis juste par rapport à ce que je sais de lui.

J'espère que tu n'es pas trop déçue ?


Bon la question était plus rhétorique qu'autre chose, quelques part cela ne changerai rien pour moi, mais je sais qu'il y a des gens qui sont très à cheval sur ce que l'on pense de nos héros et il y a plus d'une personne de mon entourage qui cesserai de me parler si elles savaient vraiment ce que je pense de Superman.

- En revanche si tu aime la ville, je pourrais toujours te la faire visiter, surtout les musées, enfin si bien sur tu repasse ici et que tu as du temps pour.

Alors ouai c'est parce que aller dans un musée tout seul c'est assez déprimant donc ma demande est très intéressé à vrai dire, car en plus de pouvoir revoir cette jeune femme vraiment sympathique, je pourrais refaire le tour des musée de la ville qui ont peut être eu des nouveauté durant mon... "sommeil".
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7430
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Sam 7 Juin - 10:21
Le sujet du Superman. M'gann ne pouvait s'empêcher de le sortir à tout moment tant le personnage l'impressionnait et lui inspirait respect et fascination. Virgil, lui, montrait plus de réserve.

« Côtoyer Superman, lui parler ? Tu ne pense pas que c'est des occasions bien rares qu'il réserve à ses proches ? Ça me semble presque impossible... »

Le jeune homme lui parla ensuite d'un événement tragique qui se répercuta en elle. Elle mis instinctivement sa main sur sa bouche et respira profondément pour apaiser la souffrance qu'il lui partageait.

« Je suis désolé...
Je ressent ta souffrance... »


« … mais Superman ne peut pas avoir quelque liens que ce soit avec celle-ci.
Ce n'est pas parce qu'il y a un héros dans une ville, aussi rapide soit-t-il, que la violence disparait. Il consacre sa vie et ses dons pour sauver des vies, mais il ne peut être accusé de ne pas le faire à tous moment et pour tous.
Je pense que les responsabilités doivent être partagées, il y a d'autres héros et il y a vous... je veux dire, nous, les humains qui pouvons agir face au danger et combattre la violence. J'ai toujours été impressionnée par la police et ce qu'elle fait malgré les risques. »


La police... dont elle a vue tellement d'hommes et de femmes mortellement blessés par des criminels impitoyables.

« On continue ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Juin - 13:02
Décidément je ne comprendrais jamais que l'on puisse accordé autant de son admiration à quelqu'un que l'on ne connait pas, je veux dire ses actes en font quelqu'un d'impressionnant c'est sur, mais... je ne peux pas considérer le connaitre si ce n'est pas vraiment le cas.

Donc il faut croire que la dessus elle va rejoindre le nombre improbable de gens qui vont presque un culte à l'homme d'acier, bon je suis d'accord qu'il le mérite quelques part et je suis navré de faire mon borné, mais je ne peux pas beaucoup plus que du simple intérêt à une chose ou une personne que je ne connais pas.

-Je n'ai jamais dis que ma demande était raisonnable et comme je l'ai déjà dit je ne lui en veut pas, justement parce que je sais qu'il n'est pas omniscient et je n'ai jamais pensé qu'il pouvait être responsable.
Après j'imagine que je suis qu'un gamin qui à du mal à accordé sa confiance à une personne, même si elle fait tout pour sauver le maximum de gens possible, tant que je ne sais comment il pense et cela je ne peux le savoir qu'en lui parlant.


Il faut croire qu'elle n'a pas du apprécier ma façon de voir vu qu'elle s'est empressé de défendre son idole qui en soit n'était pas en danger vu que je la respecte, mais ce qui est étrange c'est qu'elle déclare partager ma souffrance, mais en soit la seule chose qui me fait souffrir ce n'est pas cet incident, mais le fait que mon vieux s'est suicider peu de temps avant que je me réveille.

Dans tous cas Megan se relève tout en me proposant de continuer, je me relève donc et prends les deux sacs avant de me remettre en route.

-Je te suis, il est censé être où ton ami ?

Petite information importante, parce que j'ai l'impression que l'on va un peu nul part, alors autant cela ne me déplaît pas vraiment, autant si elle doit retrouver un ami, il serait bon de ne pas le faire attendre.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7430
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Dim 8 Juin - 13:48
M'gann avait bien du mal à comprendre les réserves de cet humain quant au Superman. Alors même qu'il veille sur la planète tout entière depuis des années sans courber l'échine face à des forces plus grandes que lui ou perdre espoir devant l'horreur, sa voix lui semblait plus importante encore que ses actes. La parole, il est vrais que l'humanité utilise ce principal moyen pour communiquer. Mais ne peut-t-elle pas être traitresse ? Bien sûre, Kal-El n'est pas comme ce Lex Luthor, et celui-cu risque probablement de montrer à tous que même des actes bienfaiteur cachent d'autres plus sordides, mais pourquoi le kryptonien ne pourrait-t-il faire de même. Cela ne lui semblait pas possible, jamais Superman n'agirait ainsi et J'onn l'approuverais. S'il était là, il saurait trouver les mots pour convaincre, mais elle...

Elle préféra poursuivre la recherche de cet ami fantôme. Virgil la questionna justement, elle n'allait pas abuser de sa patience plus longtemps et regarda les écriteaux avant de déclarer :

« Je dois juste me rendre à l'étage du dessous, là où passe le tramway. Il viendra me chercher à cet endroit, tu n'aura pas besoin de l'attendre, il risque d'arriver plus tard. »

Souci réglé d'une manière parfaitement logique.
Elle pris les sacs et la direction des escalators qui descendaient vers l'arrêt de tram à l'intérieur même du gigantesque centre commercial. Le serpent de métal arrivait justement avec un grincement caractéristique ouvrant ses portes pour libérer une vague d'individus divers laissant la place à ceux dont les mains tenaient fermement divers format et couleurs de sacs remplis d'objets.

Parmi les personnes qui arrivaient ainsi, deux silhouettes familières la firent sursauter.
''Oh non !''
Immédiatement, elle se baissa dans l'espoir qu'il ne la verrait pas, oubliant la présence de Virgil. Un espoir vain pour l'un d'entre eux.

« Hey M'gann ! M'gann !!
T'est à Métropolis ? »
cria Bunker en accourant vers elle pour lui faire la bise.

« C'est Megan, Miguel. » dit calmement Superboy le regard froncé et légèrement baissé après avoir suivit son ami sans empressement.

« Ah oui, oui... Contente de vous voir tous les deux... ça faisait longtemps. » Elle salua rapidement Conner de la main pour mieux se concentrer sur Miguel toujours souriant.
« Je fait juste un peu d'achat de vêtement, comme n'importe qui, n'est-ce-pas ? Et toi Miguel ? »

« Des vêtements, t'est sérieuse ?... Nous on va au rayon jeux vidéos, le dernier Star Wars est sortie, une vraie tuerie !...
Et mais tu est accompagnée ! Salut amigos ! »
dit le mexicain à Virgil, voyant qu'il était au coté de M'gann, en lui tendant la main.

« Je ne pensais pas te voir ici, ainsi. »

« Tout comme toi à St Roch... »
Superboy avait en effet répondu absent à la demande de Bumblebee pour refondre la team. Mais c'était mieux ainsi.



[HRP : Je me permet ce petit changement de tournure pour le plaisir. Tu peut faire agir les deux Teen comme tu veux Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Lun 9 Juin - 0:19
J'aurai peut être du commencé par lui demander où elle devait retrouver son amis, car là on a rater plusieurs fois la bonne direction pour le tramway, à moins qu'elle cherchait absolument à s’asseoir sur le banc où nous étions.
Enfin bon je vais ma plaindre, sa compagnie n'est pas désagréable et il n'est pas impossible qu'elle se soit perdu et n'est pas osé me demandé la direction, pourtant vu qu'elle sait que je vie dans le coin il ne serai pas illogique de me poser ce genre de question.

Bref cette jeune femme essayait certainement de ne pas se rendre insupportable, je pense qu'il lui faudrait un peu plus de confiance en elle et j'ai bien peur qu'elle devienne virtuellement parfaite pour les rencontre fugace.
Enfin je met de côté cette remarque pour moi et la suivit donc dans les escalator amenant à la gare de tramway.

Il est vrai que ce mode de transport est vachement pratique aussi bien pour les citadins que le autres, mais j'ai la chance de ne pas vivre très loin et mon vélo est garer devant le magasin, donc effectivement je risque de devoir la laisser dans la gare, par contre je peux peut être attendre que son ami arrive.
Enfin cela on verra plus tard car lorsque nous arrivons sur le quai devant le rail du tram, un de ces conteneur à personne s'arrêta et libéra une vague de gens.
Nonchalamment je regardes les gens sortir quand je remarque qu'une chose quitte rapidement mon champs de vision, c'était Megan qui s'était accroupie pour paraitre plus discèrète je suppose...
Il faut croire que l'ami qu'elle a du voir n'était pas celui qu'elle attendais car une voix parvint jusqu'à mes oreilles.

D'ailleurs celle-ci la fit se relever car elle comprit qu'elle avait été grillé jusqu'à la muraille de chine, la personne criant son nom en roulant le "e" est un jeune homme au physique athlétique typique du mec qui ferai craquer toutes les gamine de mon bahut.
Apparemment il semblait surpris de la présence de Megan à Métropolis, mais je n'ai pas vraiment le temps de réagir et quelqu'un corrige la prononciation étrange du prénom de la belle rouquine.

Et j'ai la surprise de voir que la personne en question est physiquement plus proche d'un footballeur professionnel et je ne peux m'empêcher de noter la façon dont il observe Megan, alors il y a de la surprise aussi quelques chose de plus sourd et de plus dissimulé si je puis dire.
Ces deux là ont un passé commun et quelque part j'ai l'impression d'avoir devant moi mes parents... autant dire que ça a du bien se passer entre eux et bien sur je suis ironique.

D'ailleurs ce n'est pas avec lui qu'elle parle mais avec le mec typé hispanique, bien qu'il n'est que très peu l'accent, et quand je le regarde et l'écoute j'ai l'impression qu'il vient juste de croiser une amie de lycée ou un truc du genre.
En fait cela permet de supporter la tension des deux autres, d'ailleurs il se tourne vers moi en me disant bonjour prêt à me saluer la main.

Je lui sourit alors avec sincérité et j'avance d'un pas afin de lui serrer la main.

-Enchanté hombre, Moi c'est Virgil, content de voir que Megan connais des gens du coin alors qu'elle débarque d'Australie.

Toujours le sourire aux lèvres je jette un coup d'oeil à côté de moi et remarquant l'ambiance un peu lourde de l'échange entre Megan et sa deuxième connaissance, je me tourne alors vers ce dernier et lui tends la main, ce faisant je me place légèrement entre lui et Megan, non pas que le but n'est pas qu'il parle, mais vraiment histoire de briser la glace et éventuellement faire en sorte que cela reparte de meilleurs façon.

-Bonjour, Je suis Virgil Hershell, j'ai rencontré Megan un peu plus tôt elle avait un petit problème d'argent vu qu'elle avait confondu les dollars Australien et Américain.
Et vous êtes ?


Le contact entre eux se brisa et le regard du type se posa sur moi et j'eux presque la sensation d'être scanné de la tête au pieds avant qu'il ne me serre la main, que j'eut l'impression de perdre tant il a une poigne de fer.
Contractant alors mes doigts, je n'ai pas lancé une bataille que j'étais certain de perdre, mais j'avais plutôt placer mes doigts de façon à être certain que aucun de ne casse et surtout qu'ils souffrent le moins possible.
Disons que des type qui tente de me broyer la main, j'en ai tous les jours au bahut et j'ai rapidement appris à faire avec.

J'ignore si le type en face de moi le remarqua, mais dans tous les cas il me lâcha la main tout en me répondant brièvement.
-...Conner Kent, c'est gentil d'avoir aider Megan.

Je lui sourit le plus franchement possible malgré ma main, puis alors me reculais d'un pas de façon à ce que chacun puisse voir les autres en discutant, un peu comme si on formait un carré.

- j'imagine qu'il ne s'agit pas de l'ami que tu attendais, mais au moins tu as pu croiser des gens de tes connaissances.

Je pense que je n'ai pas besoin d'expliquer pourquoi je dis ça, disons que de la voir se dissimuler tant bien que mal, m'a fait me douter de cela, mais bon pour le moment faisons en sorte que tout se passe bien, après tout je ne connais pas vraiment ces gens et j'aimerai pas que cela se passe mal entre eux et Megan parce que je leurs ait fait mauvaise impression alors que Megan vient de me rencontrer.

Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7430
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Sam 14 Juin - 16:40
HRP : Désolé du retard pour une réponse aussi courte. Mon boulot m'occupe complètement l'esprit et je consacre mes temps morts à d'autres loisirs. On va donc conclure le sujet pour attaquer la suite Smile


Le mexicain répondit avec le sourire à la question de Virgil :

« Tu peut m'appeler Miguel, on est des amis de Megan. »

Rapidement Virgil s’avança ensuite vers le deuxième ''amis'' pour rompre le silence dans la conversation courte entre lui et M'gann. Il se présenta également, sous son regard observateur légèrement froncé qu'elle lui adressait.
Quand Virgil s'adressa directement à elle, elle décrocha finalement ses yeux de Superboy et lui répondit en bredouillant légèrement.

« Oui, tu as raison... je... mon amis va venir me chercher ici justement. »

« Encore un ami, qui c'est Megan ? Bart, Kaldur... ? Ça me ferais plaisir de les voir. »

« Heu non, ce n'est aucun d'eux, c'est un quelqu'un d'autre... que vous ne connaissez pas... »

Superboy n'était pas dupe en écoutant les propos fuyant de la martienne et dit simplement :

« Bien, on va te laisser attendre cet ami alors. Miguel on y va. »

« Ha, ok, à la prochaine chica verde. »

Après un clin d'oeil à M'gann, il suivit Superboy et se mis à lui parler vivement une fois éloigné. Elle pouvait facilement capter leur discussion, mais ce n'était pas correcte et elle se contenta juste de les fixer jusqu'à ce qu'ils disparaissent, ne pouvant détacher son regard.
Elle se rendit ensuite compte à nouveau que Virgil était toujours avec elle.

« Désolé... Bon et bien merci encore pour ton aide. Mais, comme mon amis ne va surement pas arriver tout de suite, je ne vais pas te faire attendre plus longtemps.
C'était un plaisir de te rencontrer, à une prochaine dans un musée... peut être ? »


Elle lui tendis sa main, comme cela se fait normalement. Une main froide qu'elle ne peut réchauffer. A présent, elle avait hâte de rentrer à St Roch.ur se calmer un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Dim 15 Juin - 19:21
Je sais reconnaitre quand je suis de trop, la discrétion étant une chose que je pense maitriser à peu près, mais c'est la première fois que j'ai l'impression que les gens avec qui je discute sont dans un autre monde que le miens.
Je ne veux pas dire qu'il sont étrange ou autre, mais plutôt que ce qui les lie est tellement particulier que je n'existe même pas alors que je me situe juste à côté d'eux.

Mais alors que l'échange continuait et que j'avais fais la remarque comme quoi elle avait retrouver des gens de sa connaissance elle confirma que c'est ici que son ami viendra le chercher, mais plutôt que d'attendre en compagnie elle désirait se "débarrasser" de nous.
Il doit surement s'agir d'une personne avec qui elle partage un lien au moins aussi étrange que celui de ce dénommé Conner.

Aussi après avoir lancé un dernier regard au Mexicain qui tentais de réellement apprécier de revoir Megan, je me tournais vers cette dernier et il semblerai que le grand type à l'air musclé comprit de quoi elle parlait vu qu'il déclara y aller avec Miguel.
Je leurs fit donc signe d'au revoir alors que l’hispanique appela Megan la Fille Verte, à moins que mon espagnol ait subitement été altérer je pense avoir bien compris, j'ignore l'origine de ce surnom, il du la retrouver un matin avec un masque vert sur le visage pour un soin de la peau ou un truc du genre.

Pour ma part elle me fait alors comprendre que je serai probablement de trop pour l'attente donc je ne vais pas insister, je lui serre donc la main en lui souriant et après avoir récupérer mes dollar australien je lui tends un bout de papier avec mon numéro dedans, j'imagine qu'elle ne va pas le garder mais soit, après tout elle à parler de se revoir.

-J'aimerai grandement, surtout si c'est pour aller dans un Musée, voila mon numéro si jamais tu à besoin de parler ou que tu vas visiter un musée, appel-moi.

Et là dessus je lui fit un dernier sourire puis après avoir fait deux pas à reculons je me retourne et reprends ma route, va falloir que je passe à l’aéroport et ce n'est à coté...
Revenir en haut Aller en bas
 

Une journée Shopping [Pv Miss Martian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une journée Shopping [Pv Miss Martian]
» [Offre PA] Journée Shopping le samedi 2 mars 2013 dans le Parc Walt Disney Studios
» [Offre PA] Journée shopping: Jusqu'à - 30 % dans toutes les boutiques du Parc Disneyland (le 20 octobre 2012)
» journée shopping le 22 février 2014
» Titans Together ? [Superboy - Miss Martian]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis en ruines-