Première Etape : Courir Vite. [Pv : Starfire, Kid Flash et Miss Martian]

Invité

MessagePosté le: Dim 15 Juin 2014 - 23:46
Comme tous les matins de la semaine le réveil du jeune Hershell se mit à brailler comme un sourd lorsque l'écran indiqua 7h30 du matin, une main pas très réveillé s'approcha alors de la source du bruit et maladroitement pressa le bouton afin de cesser la nuisance sonore avant de repousser la couverture de son lit.

Mais pour le jeune homme ce matin n'était pas comme les autres, pour lui c'était certes le retour à la vie active dans cet établissement qu'il côtoyait avant de tomber dans le coma, mais surtout c'est le jour où il pourrait connaitre le contenue de ce qu'il avait trouvé dans la nuit d'hier.
En effet alors qu'il s'était interroger sur le mystère que pouvait contenir l'amulette que son père lui avait fait récupérer il découvrit que cette dernière n'était rien de plus qu'un déguisement pour une clé usb et n'ayant pas d'ordinateur à la maison il devra donc utiliser un de ceux de son établissement.

Aussi malgré la fatigue d'être rester éveillé assez tard, le jeune homme quitta son lit et se dirigea vers la salle du bain ou il fit ses ablutions.
Son esprit embrumé par le sommeil s'éclaircit et comme d'habitude j'ai une sale tronche au réveil.

Je sais que j'ai passé pas mal de temps dans un lit et que ça t'aide pas à te rendre attirant mais tous les matins je suis plutôt pâle et j'ai une tête à faire peur, pire qu'un zombie mais bon malgré tout après un petit déjeuner je reprends des couleurs et la vie revient.
Quittant donc la salle de bain après m'être habillé je rejoins la cuisine au rez-de chaussé, comme d'habitude Meredith est déjà parti au boulot, aussi je me prépare à manger rapidement et avoir englouti comme un goinfre mon pain griller et mes tranche de lard bien cuite, je fonce hors de la maison avec mon sac sur le dos et arrive juste à temps à l'arrêt de bus scolaire pour prendre ce dernier au vol.

Une fois à l'intérieur je prend place sur l'un des siège après tout on est peu à prendre ce mode de transport et donc il y a pas mal de place.
Et donc une fois le tours du quartier fait afin de récupérer tous le monde, nous nous dirigeons vers l'école et après une vingtaine de minutes dans le trafic nous arrivons devant l'imposante battisse qu'est le lycée général de Métropolis, tout équipé grâce à Lex Corps des dernière technologie en matière d'informatique et enseignement.

Dans tous les cas j'entre dans l'enceinte du lycée et comme tous les matin passe par le détecteur de métal, pareil fournit par Lex Corps afin d'éviter que les élève apporte des objets dangereux, je pose donc tout mes objet métallique dans une corbeille ainsi que l'amulette de mon père vu qu'il y a du métal dedans et passe sans faire réagir la machine.
Je reprends le contenue de mes poches, refixe ma chaîne sur mon pantalon et me dirige vers la salle de mon premier cours.

Une fois dans la salle d'informatique je me place à un table où il y a un ordinateur, les autres élèves font de même et je ne m'étonne pas que la plupart des gens soit plus jeune que moi et surtout que personne ne vienne me voir vu que contrairement à eux je ne ne connais personne parmi les élèves, heureusement que les professeur sont familier eux au moins.
Dans tout les cas Mr Harper fait rapidement l'appel et nous demande d'allumer les ordinateurs, c'est justement ce que j'attendais et une fois allumé je pris mon amulette en révéla la partie Usb et l’inséra  dans l'ordinateur.

Pendant les explications de la prof, je commençais à voir ce qu'il y avait sur la clé mais très vite une demande de mot de passe m'arrêta et en cliquant sur help la seul réponse que j'eut pris la forme d'une énigme.

"Je suis issu du Blanc et du Bleu et lorsque je grandis j'apporte la vie et le bonheurs aux gens qui croit en moi.
Ne cherche pas mon nom, mais mon origine."

J'en restais sur le cul, mon père as genre mis une vieille énigme pour que les gens trouve le mot de passe, le cour se déroulait autours de moi et mon voisin jetant un œil à mon écran compris que je ne suivais pas et surtout que je m'occupais d'autre chose, mais lorsque mon regard croisa le sien, je compris qu'il ne dirait rien à la prof puisqu'il se contenta de me sourire en haussant les épaules.

Mettant donc ce problème résolue de côté je me concentrait sur les paroles de cette énigme, ce qui n'est du blanc et du bleu, si ce sont les couleurs ça donnerait... du bleu pâle, non c'est bête.
Passons à la suite, quelques chose qui grandis et apporte la vie et le bonheur... un enfant ?
Mais ça ne vient pas du blanc et du bleu...
Une chose qui donne la vie... l'eau, l'eau ne grandit pas... mais une rivière ou un fleuve peuvent avoir des crues... un fleuve qui naît du blanc et du bleu...
J'en connais un et justement il se trouve qu'il est égyptien et qu'il à été divinisé sous le nom de Hapy , très proche du mot pour bonheurs...

Ouai c'est bien mon père qui à fait cette énigme et la dernière partie n'est rien d'autre qu'une indication pour les connaisseur car autant n'importe qui aurait pu trouver qu'il s'agissait du Nil, il n'est pas évident de connaitre le nom d'origine de celui-ci.
aussi je replace mes mains sur le clavier et entre le mot " Eonile "

Le dossier s'ouvrit alors et des boite de transfère apparurent aussitôt comme si quelques chose avait été programmer à l'intérieur et je comprit, en fait la clé était vide ce qu'elle fait c'est transférer quelque chose de l'extérieur en elle en utilisant le pc de l'école.
Mon voisin fait à peu près la même tête que moi lorsqu'il regarde à nouveau mon ordinateur et une fois le téléchargement terminé les dossiers apparurent.
Une nombres assez impressionnant et la plupart portait des nom assez étrange, j'en ouvrit un au hasard et à l'intérieur il y avait différent fichier mais surtout des image montrant des maquette d'arme à l'air technologique.

Je retire alors la clé Usb et la remet à sa place, je pense qu'il faudra que j'en montre le contenue à des gens telle que la police ou même... un Super-Héros, enfin si je peux attirer l'attention de l'un deux, dans tous les cas j'ignore dans quoi avait trempé mon vieux mais ça à l'air assez gros.
Tien d'ailleurs sur mon écran d'ordinateur il y a un message qui s'affiche.

"Ils viennent pour ce que tu possèdes... Cours petit"

À ce moment là le bruit caractéristique d'un hélicoptère se fit entendre, suivit par plusieurs dans le même genre démarrant une cacophonique incroyable, mais j'ai peur que les mots de l'ordinateur soit correcte, d'ailleurs il est clair que les hélicoptère sont là pour le lycée vu qu'ils se placent tout autours de l'établissement et que des gens affublé d'un uniforme et de l'armement de ce qui pourrait ressembler au S.W.A.T se mirent à descendre de l'hélico à laide d'un système de cordes.

De mon point de vu il st assez difficile de voir combien il en est descendu, mais il est clair qu'il vont assiéger l'endroit et je préfère ne pas rester là pour voir ce qu'ils compte faire de nous, je me lève donc de ma place en prenant juste mon sac à dos et cours hors de la salle de cours alors qu'à l'extérieur l'un des homme armée pris un mégaphone et hurla dans ce dernier permettant à l'école entière de l'entendre.

- Une des personne à l'intérieur de cet établissement possède quelque chose qui nous appartient, et si cette dernière ne nous rapporte pas très vite cet objets nous entrerons et le récupéreront par la force si nécessaire.
Si lorsque nous entrons vous êtes allongé sur le sol il ne vous sera fait aucun mal, tenter de résister et nous serons sans pitiés.


Je cours à travers les couloirs de l'établissement, en ignorant ou je vais, mais une chose est sur je ne compte pas leurs remettre cet objets, j'ignore qui ils sont, mais là j'aurai bien besoin d'un héros pour me sortir de ce mauvais pieds en espérant que personne n'aurai la mauvaise idée de tenter quelques chose et de se faire descendre à cause de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7543
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Dim 22 Juin 2014 - 17:16
Les Teen Titans avaient été reformés depuis peu.
Après la guerre appelée Time Crisis et l'alliance des héros et des vilains contre une menace qui semblait impossible à vaincre et la solution salvatrice, mais mystérieuse d'un seul homme, Lex Luthor, les organisations de justiciers furent bien chamboulés et divisés.

La Ligue des justiciers s'étaient déportée temporairement au Mont Justice - la Tour de Guet impossible à reconstruire sans l'aval du Président Luthor - mais comptais bien moins de héros qu'auparavant. Très affectés par leur transformation en OMAC, nombreux ont préféré se reposer et faire le point en solo, alors que la criminalité semblait s'être fortement calmée depuis quelques mois.

Les Titans furent alors reformés pour prêter main forte à la Ligue tout en gardant une indépendance et une volonté de former les jeunes justiciers qui se manifesteraient à l'avenir. Pour le moment, l'équipe comptait moins d'une dizaine de membres, des anciens, ralliés par l'appel de Bumblebee.

M'gann avait aussitôt répondu à l'appel. Après son retour forcé aux États-Unis par l'incinération de son ermitage en Australie, après son enlèvements et ses souffrances causées par Ultra-Humanite, elle avait du mal à retrouver de la quiétude. Le pire étant son sommeil et ses temps de méditation agressé par des cauchemars. Il lui fallait de l'action, de l'action pour se concentrer sur autre chose et depuis la mission de la JLA, il n'y en avait plus eu. La criminalité semblait faire également une pause, une bien étrange pause...

Même si elle n'était pas correcte moralement, sa prière fut entendu et pris la forme d'un signal sonore, celui des Teens.

"M'Gann, tu me reçoit ?"

"Oui Karen."

"Tu trouve sur la cote Est je vois."

"Oui je... méditais"

"Désolé, il se passe des choses graves à Metropolis, c'est une mission pour toi.
Le lycée général est investis par un groupe probablement de mercenaires ou d'une organisation secrète, très bien équipé. La police est sur le coup, mais cela peut virer à la prise d'otages et surtout, les intentions du groupe sont inquiétantes. Ils disent vouloir récupérer un objet que détient une personne, mais agir ainsi en plein jour à la vu de tous ce n'est pas normal. Cet objet doit être identifié voir récupéré par vous."

"Nous ?"

"Je contacte aussi KidFlash, il sera sur les lieux rapidement et aussi Starfire qui se trouve aussi dans une ville proche."

"Et Superman ?"

"Pas de Superman ou d'alliés de Metropolis, ils sont sur une autre planète pour régler un conflit plus grave."

"D'accord, je fait au plus vite."

La jeune martienne concentra son esprit pour se propulser dans les airs afin de rejoindre la plus grande cité américaine en une dizaine de minutes.
Bumblebee la guidait grâce à son émetteur pour retrouver le lycée dans la ville tentaculaire. Il ne fut pas très difficile à voir au loin puisque des voitures de police l'encerclait, mais tenu à distance par les hélicoptères noirs du groupe armé. Il n'y avait pas de coups de feu heureusement, ils devaient donc être en négociation et pour cela l'organisation devait disposer d'arguments...

"Ne cherche pas à entrer en contact avec la police ou les mercenaires. Fais toi discrète et localise l'objet et son possesseur pour les protéger. Questionne moi seulement en cas de réel besoin, mais cherche à contacter les autres par télépathie."

"Ok."

Se concentrant intensément, M'Gann agita l'ensemble des molécules de son corps, se rendant invisible aux yeux de tous et intangible.
Elle descendit directement dans le bâtiment en traversant le toit et passa quelques pièces jusqu'à arriver à l'une d'elle plutôt grande où se trouvait les hommes armés et au moins quelques centaines d'étudiants couchés au sol. L'ambiance était effroyable, un silence glacial entrecoupé de sanglots étouffés et de chuchotements discrets tandis que les rangers de cuir noir des hommes crissaient sur le sol vert tournant autour des jeunes pour s'assurer de leur docilité.
Ils ne portaient aucuns signes distinctifs.
L'un d'eux en retrait et au niveau d'une grande porte se mit à parler :

"Tout va bien dans le gymnase B. Et vous ?"

Il portait une oreillette ce qui empêchait M'Gann d'entendre la réponse.

"Ok, 15 minutes maximum alors."

"15 minutes ? Je ne sais pas si c'est le temps qu'il me reste, mais ici je ne peut rien faire..."
Elle se força à passer par un mur vers un autre lieu, en espérant de tout cœur que rien de tragique ne se déroulerait dans ce lieu.
Arrivée dans une salle de classe vide, elle tenta de retrouver la signature mentale de Kidflash et Starfire qui ne devaient pas être loins. Elle en apprendrait peut être plus plus et ils pourraient surtout élaborer un plan d'action ensemble.

"Bart, Kory, vous êtes là ?"



[HRP : Je prend pas mal de libertés, aussi, si ce que je dit n'est pas cohérent avec ce que tu avais pensé Virgil, dis le moi par MP et j'édite Wink]


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Juin 2014 - 12:23
La musique résonnait dans la chambre de Bart. Les notes de la ligne de basse s’enchaînaient avec brio, et le solo de guitare sonnait extrêmement bien. Le jeune Kid Flash était en train de courir sur un tapis, pour se remettre de la blessure durant la crise. Il descendit du tapis et s'épongea le front, buvant de l'eau, quand il fut appelé par télépathie.

-Bart, on a besoin de toi.

-Enfin, je commençais à croire que vous ne m'aimiez pas. Qu'est-ce qui se passe?

-Un groupe de mercenaires à investi un lycée à Métropolis. Prise d'otages éventuelles, on ne sait rien de leurs objectifs.  Miss Martian et Starfire sont sur le coup.

-Que de jolies filles... Ok, je m'y précipites.

Il sortit en trombe tout en enfilant son costume et quitta St Roch tout aussi rapidement. Métropolis. La ville des grands rêves et des rêves brisés. Le lycée se trouvait en plein centre ville. Autant dire que c'était quasiment une mission suicide pour les preneurs d'otages. Même si il n'y avait pas Superman, Bart ne se faisait pas d'illusion quand à leur sort. Il passa par une issue moins surveillée, de façon si rapide que personne ne l'aperçut. Il trouva une salle vide, puis regarda par la fenêtre les activités de la police. Les négociations devaient se poursuivre. Alors qu'il allait continuer de fouiller, Bart reçut l'appel de Miss Martian.

-Bart, Kory, vous êtes là?

-Ici Bart, je suis dans une aile à l'ouest. J'ai rencontré personne. Est-ce que je cherche le gars?

[HRP: Désolé du post trop court, j'ai pas d'inspiration ><]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Juin 2014 - 2:01
*Starfire était partie s'amuser un peu afin de décompresser après toutes ses mésaventures et son retour sur Terre. Elle ne savait que penser du nouveau président mais elle avait tout de suite accepté de rejoindre les Teen Titans quand Bumblebee lui demanda.

Elle était en train de faire du shopping quand elle reçut un appel de Bumblebee. Elle soupira et se décida à décrocher et savoir ce qu'il se passait.*

- Starfire, on a besoin de toi.

- Ah ? Qu'est-ce qui se passe ?

- Tu n'es pas loin de Métropolis à ce que je vois, Kid Flash et Miss Martian ont besoin de ton aide.

- Je.. Je faisais du shopping pour me changer les idées.

- Désolée de te déranger, il se passe des choses graves à Metropolis. Le lycée général est investis par un groupe probablement de mercenaires ou d'une organisation secrète, très bien équipé. La police est sur le coup, mais cela peut virer à la prise d'otages et surtout, les intentions du groupe sont inquiétantes. Ils disent vouloir récupérer un objet que détient une personne, mais agir ainsi en plein jour à la vu de tous ce n'est pas normal.

- Effectivement, bon j'y vais. Megan et Bart sont déjà sur place ?

- Oui, ils t'y attendent. Megan te contactera mentalement une fois que tu seras là-bas.

- Merci Karen, à plus tard.

*Elle regarda ses sacs en soupirant et s'envola vers Metropolis. Elle arriva bien vite au lycée, elle donna ses sacs à un policier tout en lui demandant de veiller dessus pendant qu'elle et ses amis s'occupaient des mercenaire, sans attendre la réponse de l'officier elle reprit son vol vers le toit du lycée. Il n'y avait personne, aussi entra t-elle dans l'établissement où les pleurs, les pas, le stress et la peur faisaient rage. Elle descendit d'un étage et se cacha dans les toilettes pour femmes discrètement quand le lien avec Megan se fit.

- Bart, Kory, vous êtes là ?

- Je suis là, je viens d'arriver. Je suis au dernier étage, où êtes vous ?

*Elle pouvait entendre les mercenaires faire leur ronde et se parler bien qu'elle n'arrive pas à distinguer ce qu'ils se racontaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Juin 2014 - 8:35
Les couloirs du lycée n'avait jamais défilé aussi rapidement autours de moi, il faut dire que dans cette situation je ne peux pas me permettre de ralentir, du moins pas toute suites car j'ai lutté pour récupérer l'amulette de mon père et il est donc inconcevable que quelqu'un la récupère surtout si celle-ci me permet d'en apprendre plus sur ce dernier.

Car j'ai beau faire le mec fort, c'est pour l'heure la seule chose qui me fait avancer, surtout maintenant, aussi c'est pour cela que je dévale les escaliers quatre à quatre et pourtant j'entends les pas de mes poursuivants s'approcher, peut être savent ils où je me trouve ou il ont un moyen de pister mon héritage.
Dans tous les cas j'arrive au premier étage, je peux soit continuer à monter, soit m'engager dans ce dernier, prenant juste une seconde pour réfléchir le panneau du laboratoire de science attira mon attention.

Je cours jusqu'à la salle et ferme la porte derrière moi avant de prendre enfin le temps de souffler un peu, même si mon repos ne sera que de courte durée car si j'ai choisis cette salle ce n'est pas pour rien maintenant je n'ai plus qu'a espérer qu'il y a ce dont j'ai besoin.
En effet quand j'arrive devant l'armoire de produits chimique je prends rapidement deux bouteilles, une de propène et l'autre un mélange d'acide sulfurique et nitrique que mon professeur appel le tri-nitrate, même si je suis certain que scientifiquement cette déclaration est très contestable.
Mais sérieusement pour mettre ça dans une armoire à porté de toutes les mains, les profs de chimies sont des gens dangereux mais pour l'heure cela va plutôt m'être utile.

Premièrement je vers du propène dans fiole et dans cette dernière j'ajoute environs moitié moins de quantité de propène en eau et je mélange les deux solutions, l'action de l'hydrogène et de l'oxygène de l'eau devrait modifier le propène pour le transformer en un liquide un peu plus visqueux et transparent que l'on nomme plus communément Glycérine et c'est là que les choses deviennent compliqué car je vais devoir travailler avec quelques chose de plus instable et rien que le fait d'entendre que les type armée enfonce chacune des portes du couloir ne me rassure guère.

Mais quelques part je vois un bon moyen de me débarrasser de ce groupe, plutôt que de faire une bombe je fais faire une mine, je prends la bouteille de tri-nitrate et la fiole de Glycérine et je la place derrière la première porte de la salle de chimie, tout en me disant que je comprends mieux pourquoi ces salles sont grande, les bureau soudé au sol, généralement en pierre et avec deux accès.

Et une fois la fiole bien placé pour se renverser lorsque la porte s'ouvrira, je verse le tri-nitrate dans la fiole avant d'aller me réfugier entre deux ranger de bureau tout en espérant que les espèce d'agent soit toujours aussi bourrin dans leurs façon d'ouvrir les portes car mon composé à beau être instable, le tri-nitrate de glycérine n'est pas aussi sensible au chocs que ce que le cinéma l'a toujours suggéré.

Dans tous les cas lorsque j'entends la porte de la salle faire un bruit énorme, j'ai plus ou moins le plaisir d'entendre le bruit détonnant résonner à mes oreille tendis que le souffle de la petite explosion me fit cracher l'air de mes poumons, même si je suis à bonne distance.
Le type qui à ouvert la porte doit être celui qui souffrira le plus de cette expérience, mais en soit il ne s'agit qu'une petite explosion à 218 degré environs, donc les autres ont surtout du être soufflé par cette dernière et ne souffriront de rien de grave, par contre je suis parti pour courir de nouveau car j'ai du indiquer à tout le monde où je me trouve.

Aussi sans vraiment prendre le temps de réfléchir je m'approche du groupe de quatre hommes allongé par terre, leurs visage est masqué par leurs cagoule et mine de rien cela rends ma prochaine action mentalement moins compliquer à exécuté, puisque je commence à en fouillé un.
C'est une véritable armurerie sur pattes, mais je ne garde que son bâton tactique et une corde avec un crochet dessus.

Là l'oreille d'un des type se mit littéralement à trembler et je put constater qu'il y avait une oreillette à l'intérieur relier à une radio, que je pris tout en récupérant l'oreillette du type puis je me remet à courir me dirigeant ainsi vers le deuxième et dernier étage du lycée en espérant que je n'aurai pas à faire d'autre mauvaise rencontre avant de pouvoir m'enfuir.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7543
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 2 Juil 2014 - 22:56
M'gann fut heureuse d'entendre ses amis lui répondre immédiatement. Ils pouvaient à présent communiquer par pensées sans être entendu des preneurs d'otages et prendre l'avantage sur ceux-ci.
Starfire se trouvait en haut c'est à dire au deuxième étage de l'énorme bâtiment et Kid Flash à l'ouest. Elle, se trouvait à l'Est si elle ne se trompait pas. Leurs différentes positions de départ étaient un atout et ils devaient rester invisibles le plus longtemps possible.

"Bien, je pense que..."

Une explosion sourde lui coupa la parole, faisant trembler la structure du bâtiment qui n'était pas conçu pour un tel traumatisme, celle-ci n'était pas loin et ne présageait rien de bon.

"Une explosion... je vais voir."

Elle fila rapidement en traversant murs et objets pour trouver l'endroit qui avait été détruit. Il s'agissait de l'entrée d'un laboratoire, la porte avait volée en éclat ainsi que plusieurs hommes au costumes des mercenaires.
''Par pitié, non... Ouf.'' Les hommes étaient vivants. Elle pouvait voir leur cœur qui battait doucement, ainsi que leurs os brisés...

Cette attaque ne pouvait vraisemblablement venir du groupe lui même, il s'agissait soit d'un acte d'un autre héros ou d'un civile. Dans tous les cas, cet acte réduisait à néant la discrétion dont ils faisaient preuves et pouvaient conduire au pire.
Cette réflexion fut vérifiée quand elle entendit des hommes débouler dans l'étage en s'écriant à la vue de leurs compagnons mis hors d'état de nuire et communiquant la nouvelle à tous le groupe par radio.

« 4 hommes au sol suite à une explosion, il y a un héros dans le coin, il faut passer au plan C. »

''Le plan C ?'' Pas de temps à perdre en réflexion morale, M'gann devait faire se qu'elle n'avait plus fait depuis longtemps pour protéger les étudiants.
Elle fixa l'homme à la radio et entra dans sa tête : des milliers d'images, de sons, de pensées l'envahirent un instant avant qu'elle n'isole celles qui faisaient référence au plan C, comme la définition d'un mot dans un dictionnaire.
Si un héros s'en mêle nous passons au plan C. Il s'agit d'abattre un étudiant et de le jeter par une fenêtre à la vue des policiers que l'on informe de la situation par message radio. Pour calmer le ou les héros ont annoncent qu'on tuera un étudiant chaque 30 seconde s'ils ne se rendent pas...

« Non !! » cria la martienne apparaissant soudainement aux yeux de tous alors que l'homme à la radio se mis à hurler en se prenant la tête entre ses mains.

« C'est MOI ! C'est moi qui a attaqué ces 4 hommes ! Ne tuez personne, je me rend ! »

Toutes les armes furent braquées vers elle

« Bon sang mais qu'est-ce que c'est que ça !! »

« Un martien , je crois que c'est un martien. C'est super dangereux ! Il faut l'abattre. »

Un des hommes tira et la balle atteignit M'gann sur son flanc droit qu'elle avait rendue à la fois solide et moue pour affaiblir la force de l'impact. Elle mis immédiatement à contribution son ADN métamorphique pour faire croire qu'elle saignait rouge comme les humains tout en faisant semblant de souffrir.

« Non... arrêtez... je me rend... »

« On peut la tuer ! On l'achève ? »

Reprenant ses esprits après un violent mal de crane, l'homme dont elle avait visité l'esprit parla alors :

« Au moindre geste suspect, feu à volonté pour la tuer. D'ici là on l’amène en bas. »

Il la fixa d'un regard mauvais :
« Tu n'est pas seule, toi. »

« Si je le suis, je me faisait passer pour une étudiante de ce lycée... »

« A oui ? C'est ce qu'on va voir... »

Prenant à nouveau sa radio il s'exprima :

« Une ''héroïne'' à été appréhendée, je l'amène au gymnase. On passe au plan D. »

Impossible de savoir ce que pouvait être ce plan D sans entrer à nouveau dans la tête de l'homme ce qui pouvait aggraver la situation. Elle espérait de tout cœur que ce plan ne prévoyait pas d'abattre des innocents.
L'homme lui jeta un nouveau regard plus mauvais que jamais... Elle espérait qu'il ne s'agissait pas d'un pire plan que le précédent.

''Kid Flash, Starfire, j'ai dû me rendre pour éviter qu'on abatte les étudiants, enfin je l'espère... Il faut absolument que vous ne vous faites pas repérer et que vous trouviez un moyen de mettre hors d'état de nuire les mercenaires. A la rigueur, je peut m'occuper du gymnase, on m'y conduit.
Pour le responsable de l'explosion il doit se trouver au premier ou au deuxième étage du bâtiment central, il faut aussi le retrouver avant qu'il ne refasse du dégât.''


Alors qu'elle descendait l'escalier menacée par huit fusils d'assaut, elle entendit qu'il y avait beaucoup d'agitation en faut et en bas.

''Ils fouillent activement le bâtiment.'' informa-t-elle ses coéquipiers.

Elle traînait, se donnant l'apparence que la blessure par balle la faisait souffrir le martyr alors que les portes du gymnase s'ouvraient, lui offrant à nouveau le spectacle affreux de centaines de jeunes humains à la merci de ces horribles hommes.


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Jeu 3 Juil 2014 - 12:53
Starfire répondit juste après Bart, ce qui confirma qu'elle aussi était bien arrivée. Restait à établir un plan pour sauver les otages sans risques. Bart pensa intérieurement que si Barry avait été présent, les soldats auraient déjà été mis à terre sans qu'on le voit. Mais il n'avait pas assez confiance en lui pour risquer la vie des otages. Alors que M'gann reprenait la parole, l'explosion se fit entendre et, durant une demie seconde, un frisson glaçé parcourut son échine. Des blessés? Peut-être, voir pire. Si ça se trouvait, c'étaient les mercenaires qui avaient déclenchés l'explosion, ce qui ne suggérait rien de bon pour les otages. Il entendit tout d'un coup du bruit derrière lui, et se camoufla juste à temps derrière la porte pour voir un autre gamin franchir le seuil en courant. Il trébucha et s'écroula, puis un mercenaire entra. Lui semblait calme, mais nerveux. Lorsqu'il leva son arme, Bart compris ce qu'il allait faire.

-Je t'avais dit de pas courir, espèce de...

Il n'acheva pas sa phrase, Bart lui ayant lancé un genou dans l'estomac. Il lui tapa la glotte du plat de sa main, l’empêchant de communiquer avec ses camarades, puis l'acheva par un coup dans la nuque. le mercenaire s'effondra mollement à terre. En quelques secondes, Bart le ligota, le baillona et l'enferma dans un placard, qu'il referma aussitôt. Il se dirigea vers l'étudiant, en lui intimant l'ordre de se taire.

-Écoutes-moi, tu vas rester içi et te planquer sous le bureau. Si un autre gars entre içi, reste planqué.

Il le laissa effectuer son ordre puis sortit de la pièce lorsqu'il entendit un coup de feu. Et même si elle n'avait pas mal, la détresse de M'gann se ressentit dans son esprit.

-M'gann?!

Elle leur expliqua la situation, puis Bart se mit à réfléchir intensément.

-Starfire, occupe-toi du petit, moi je m'occupe des gardes.


Il ne savait pas trop comment s'y prendre, mais il aviserait en route.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 13 Juil 2014 - 0:19
*Cachée dans les toilettes des filles, Starfire décida de se déguiser en élève. S’attachant les cheveux en une queue de cheval haute, elle regarda par la porte des toilettes si le bureau des objets et vêtements trouvés était proche, une chance pour elle la porte se trouvait face aux toilettes. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à y entrer sans se faire repérer. Elle ouvrit la porte et soupira avant de courir vers la porte qui était entrouverte. Elle entra après avoir vérifié que la voie était libre, elle chercha rapidement du regard le placard des vêtements trouvés. Après l'avoir trouvé, ouvert, elle trouva une chemise trouée au niveau du coude, d'un bleu pale avec des carreaux blanc et noir qui la quadrillait, elle fouilla et dénicha un pantalon qui lui sembla beaucoup trop long, aussi elle essaya de couper les jambes, avec une paire de ciseaux qui se trouvait sur le bureau, de manières à en faire un short. Elle gardait tout simplement ses bottes violettes, autant elles allaient avec sa tenue habituelle, mais là c'était une vraie calamité esthétiquement parlant. Elle farfouilla dans les tiroirs et prit une paire de lunettes qui était dans l'un d'eux. Elle regarda de nouveau autour d'elle et se décida à écrire avec un feutre marqueur qu'elle venait de prendre sur le bureau un gros S sur sa poitrine, elle ne voulait pas non plus que Kid Flash ou bien Miss Martian ne la reconnaissent pas. Elle venait de finir quand elle entendit l'explosion, elle paniqua légèrement et se calma. Elle n'était pas seule et savait qu'elle pouvait compter sur Kid et Martian pour l'aider à sauver tout le monde.
Elle prit le chemin de la sortie du bureau et entendit des bruits dans les escaliers qui menaient à son étage. Elle jeta un rapide coup d'oeil et qu'elle ne fut pas sa surprise de voir un jeune homme courir à toute vitesse et à en juger par les jurons qui le talonnaient, il devait être suivis par les hommes. Elle soupira et ouvrit la porte rapidement et couru jusqu'aux escaliers et elle attrapa le garçon par le bras avant de l'attirer vers les escaliers menant au toit. Et afin d'aller plus vite elle commença à survoler légèrement le sol tout en tenant le garçon.


- Ne t'inquiète pas. Je suis là pour t'aider. Laisse toi faire, je vais te sortir de là.

- Kid Flash, Starfire, j'ai dû me rendre pour éviter qu'on abatte les étudiants, enfin je l'espère... Il faut absolument que vous ne vous faites pas repérer et que vous trouviez un moyen de mettre hors d'état de nuire les mercenaires. A la rigueur, je peut m'occuper du gymnase, on m'y conduit.
Pour le responsable de l'explosion il doit se trouver au premier ou au deuxième étage du bâtiment central, il faut aussi le retrouver avant qu'il ne refasse du dégât.



- Mince.. M'gann... Bon, va falloir te sortir vite d'ici mon grand. Je sais pas ce qu'ils te veulent mais ça a l'air super important. On en parlera quand on sera enfin sorti d'affaire, compris ?


Elle pouvait entendre les hommes grogner et hurler dans leurs oreillettes qu'ils poursuivaient une super. Elle était maintenant repérée, elle espérait juste que tout irait bien pour Miss Martian.


- M'gann, Bart, j'ai le gamin avec moi. Je l'emmène sur le toit afin de le sortir d'ici. Kid essaye d'aider M'gann. Je vais me débrouiller.

Elle essaya d'aller plus cite sans faire mal au jeune homme qu'elle tenait, elle voyait la porte qui donnait sur le toit, et elle soupira de soulagement quand elle eut soudainement mal au niveau de l'épaule. Elle regarda et remarqua qu'on venait de lui tirer dessus, elle prit sur elle et fonça sur la porte.

- Finalement Bart, je vais avoir besoin de toi.. Je suis touchée au niveau de l'épaule. Mais je viens d'arriver sur le toit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 13 Juil 2014 - 11:46
Courant à travers la fin du couloir du premier étage, je peux entendre venant de l'escalier des voix d'hommes qui communique entre eux, pendant ce temps là moi je m'équipe rapidement du système de communication que j'ai volé un peu plus tôt à l'un de ces "militaire".
C'est là que je les entends parler du plan C.
J'ignore de quoi il s'agit mais ça ne peut pas être une bonne chose au vu de la raison pour laquelle il l'invoque.

Je m'engage alors dans l'escalier qui mène vers le haut, mais apparemment pas assez discrètement car les types semble m'avoir repérer, mais à ce que je vois ils ne prennent pas la peine de me signaler par radio, ces équipes sont donc indépendante à moins de rencontrer une menace qui en vaille le coup.
C'est là que j'apprends qu'il y a en réalité au moins une "super" comme il à l'air de le dire, vu qu'ils parlent de Martienne, il semblerait que je ne soit pas seul et il ont à nouveau changé de plan, j'ignore si c'est une bonne chose ou pas.
Mais dans tous les cas, j'ai autre chose dont je doit m'occuper présentement.

J'arrive au deuxième et dernier étage et là je suis aceuillit par le truc le plus étrange de ce siècle, une fille au cheveux d'un roux flamboyant attaché à une queue de cheval qui ne la met pas du tous en valeur, une chemise dégueulasse et un short qui doit appartenir au mouvement de mode "destroy".
Le seul truc qui fait pas récupération de dernière minute ce sont ses chaussures... qui de toute façon ne vont pas avec le reste.
Le truc ce n'est pas que son style me dérange ou quoi que ce soit, mais plutôt qu'une élève aussi mal fagoté, je l'aurai déjà repéré auparavant, mais cette fille débarque de nul part, me prends la main, me dit qu'elle est là pour m'aider et je remarque un gros "S" Marqué au feutre sur le devant de la chemise.

Si c'est ça Supergirl, je retrouve les type qui font les bande dessine et je lui colle un procès pour diffamation.
Dans tous les cas quand elle me tire, je tente vainement de résister mais en effet elle possède bien une force surhumaine car je peux juste me contenter de la suivre, au début nous courons, mais très vite elle décolle tout en me tenant fermement

" On à repérer un Super au deuxième étage, il semblerait que la Martienne ne soit pas seule"

Bon il faut croire que la Martienne s'est fait capturer pour rien, bon celui là n'a pas parler de parler au plan C ou quoi que ce soit, mais je ne pense pas que ce soit lui qui donne les ordres... oui voila c'est ça, il faut faire tomber celui qui donne les ordres pour les mettre un minimum en déroute, le problème c'est qu'il s'agit généralement du type le mieux garder.
Et si j'ai bien compris ils conduisent la martien au gymnase, donc je sais où le trouver.

La présumé Supergirl qui me tire semble me conduire sur le toit, j'ignore si elle se rends compte que je pourrait pas faire grand chose une fois arrivé là, mais ce n'est pas très grave, Pendant qu'elle m'emmène je la sens prendre un choc au niveau de l'épaule et au vu du rictus qu'elle prends, ça à du lui faire mal... il faut croire que dans les BD ils les rendent plus fort qu'en vrai.
Mine de rien elle ouvre le porte sans problème et à peine somme nous sortie que je referme la porte d'un coup de pied et une fois que je touche le sol, je retourne auprès de la porte et utilise le bâton de sécurité pour la maintenir close.

Puis je saisis l'héroïne blessé et l'amène un peu plus sur le côté, car une fois que les type seront derrière cette porte, il feront feu afin de l'ouvrir.

-Alors merci pour ton aide Supergirl, mais laisse moi jeter un rapide coup d'œil à ta blessure.
Je tire sur la manche de sa chemise déjà trouée et en arrache un pan sans problème et utilise ce dernier en bandage.
- Faudra que tu tienne ainsi pour le moment, je te ferai de meilleurs soin quand on sera dans un endroit fait pour, par contre je sais qu'ils sont réunit la majeur partie des élèves dans le gymnase et que leurs chef s'y trouve ainsi qu'une martienne.

L'avantage que l'on à c'est que depuis ce toit atteindre le gymnase n'est pas compliqué, ce dernier se trouve à l'ouest de l'école dans un bâtiment annexe connecté avec le principal.
On peut l'atteindre en suivant cette ligne électrique là

Vu que tu peux voler, je te propose de te reposer un peu et ensuite d'y aller et de faire tomber le chef de ces troupes, une fois que ce sera fait se débarrasser des restants ne devrait pas être un problème pour vous deux.


J'espère que je l'ai pas trop aspergé de paroles car j'ai peur qu'elle ne m'ait pas suivit, si jamais elle vient à être une gêne plutôt qu'une aide, je pense que je devrais régler cela tous seul et j'ai beau avoir des idées et des plans, très peu peuvent se réaliser sans une certains prise de risque que je laisserai bien ça à un héros.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7543
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Jeu 17 Juil 2014 - 15:50
L'ambiance était encore plus pesante dans le Gymnase depuis le retour de celui qui semblé être le chef de ce groupe de mercenaire et l'arrivée de l'héroïne capturée. Les otages essayaient autant que faire se peut de voir et écouter ce qui se passait ; s'ils devaient se réjouir de cette situation qui promettait la fin du cauchemars ou si tout ceci était le départ d'une dramatique conclusion.

« Alors comme ça on joue à la lycéenne... »
Montre moi ton apparence civile ! »


Ne pouvant s'offrir le luxe d'imaginer une apparence quelconque, la martienne se changea en une apparence de corps assez similaire à celle de Megan, si ce n'est qu'elle s'était allongée les cheveux cette fois d'un brun sombre, foncée le teint, changée la couleur des yeux, la taille du nez et du menton. Elle n'oublia pas de conserver sa fausse blessure.
Naturellement, l'ensemble des hommes qui l'observait furent impressionnés par la métamorphose ainsi opérée excepté celui qui donnait les ordres.

« Jolie. Tu me fait penser à quelqu'un... »

N'insistant pas sur ses mystérieuses paroles il demanda ensuite :

« Ton nom ?! Ta classe ?! »

« Cassandra... Senior Year 2. » répondit M'gann qui se félicita intérieurement de savoir quoi répondre sur le système scolaire des États-Unis, mais craignaient d'autres questions plus ardues.

Sans en demander d'avantage l'homme se tourna ensuite vers le groupe qui la tenait toujours en joue

« Sif, tu m’amène le directeur. »

Sans dire mot, ni même acquiescer, le supposé ''Sif'' se dirigea au bout du gymnase où des adultes étaient également  à plat ventre sous la menace des fusils. Le mercenaire indiqua à un homme replet à la tête dégarnie de se lever et de passer devant lui. Ce dernier s’exécuta prestement bien que ses gestes et son allure était très hésitante. Il arriva en face de M'gann.

« A genoux ! »

Le directeur du lycée, terrifié obéis avant de sentir le canon du revolver toucher sa nuque. Il émit un petit gémissement et un violent tremblement circula dans tous son corps, plus vivant que jamais.

« Cette jeune fille fait partie des élèves du lycée ou non ? Je veux son nom et sa classe. Si tu ment ou a un trou de mémoire, je te ferrais un trou d'une toute autre nature.  Alors ? »

La situation était critique et M'gann n'avait pas de choix. Elle espérait que l'homme armé n'était pas si intelligent qu'il en avait l'air avant de se concentrer mentalement sur l'homme paniqué qui ne semblait pas savoir quoi répondre.
Elle vis alors ses pensées : une femme, un jeune femme et un garçon... un garçon présent dans ce gymnase qui allait voir son père mourir... non c'était insupportable ! Elle endormis un instant cet esprit qui risquait d'exploser sous la pression émotionnelle pour prendre sa place. Cette fois-ci elle sentis la sueur qui l’inondait, ce cœur battant comme s'il était devenue fou, une douleur au foie mordante... Au bord du malaise, elle ouvrit la bouche :

« C'est Dean... Cassandra Dean... des Senior Year 2... »

Elle s'échappa aussitôt cela fait, l'épouvante de l'homme profitait du lien mental pour investir également son propre corps, si bien qu'elle se sentis très mal à l'aise une fois de retour en elle.

« Impressionnant... »

Une intense douleur se déchargea alors dans son corps. Un courant électrique puissant auquel elle ne s'était pas préparée et pour cause, il était venu dans son dos. Elle avait commis une erreur, cet homme armé était bien aussi intelligent qu'il en avait l'air ; l'un de ses sbires avait profité de son inattention physique pour l'attaquer.
Son hurlement déchira l'ambiance pesante du gymnase alors qu'elle tombait à terre prise de secousses.

« Je te connais la martienne. Et je vais te donner une leçon humaine... »

Cette fois-ci ce ne fut pas un cri qui retentis, mais une détonation...
...
Le directeur tomba, son visage écarlate glissa sur le sol vers celui de M'gann. Des sanglots de terreurs résonnèrent parmi les otages, mais furent vite éteints à la force de la menace des armes.

« Mentir sur Terre, c'est un vilain défaut. »

« NON !!!! »

Mais elle n’eut pas le temps d'agir qu'une nouvelle décharge plus mordante la frappa.
L'électricité la brûlait de l'intérieur, rendait fou ces cellules qui s'agitaient hors de tout contrôle.
De vert devenait blanc.

« ASSEZ !!!! » hurla-t-elle en repoussant du peu de force qu'elle pouvait maitriser l'arme électrique que tenait l'un des mercenaires.

Aussitôt le chef se jeta sur elle pour dégainer lui aussi une arme électrique et la frapper une fois encore.
« Arrrrrrr !!!! »

« Je sais que je ne peut pas te tuer, mais tu va dire à tes amis les héros de se rendre immédiatement avec celui qu'on cherche, sinon chaque élève de ce lycée va être exécuté par TA faute ! »


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Ven 8 Aoû 2014 - 17:05
Tout s’enchaînait, et Bart avait du mal à suivre. Si la situation n'avait pas été aussi dramatique, il aurait pu faire un trait d'humour sur le fait qu'il y avait un peu d'ironie dans l'histoire. Bart s'arréta au détour d'un couloir, puis sentit la détresse de Starfire à sa voix peu après avoir été touchée, puis les cris de M'gann. Il serra sa tête entre ses mains, en se murmurant "Réfléchis Bart, réfléchis!" Il n'avait pas l'habitude d'être autant ballotté et autant dans la mouise que ça. A vrai dire, Bart devait être à deux endroits en même temps. *Ok.* Il prit une profonde inspiration, puis démarra en trombe vers le toit. Il arriva, donna un grand coup dans les jambes de l'homme, puis l'assomma.

-Starfire. C'est bon, je vais aider M'gann.

Il redémarra en trombe, et redescendit les étages. Il s'arréta deux fois. Une fois pour désarmer et neutraliser deux gardes, et une deuxième fois pour sauver un groupe d'étudiants en danger. Il leur donna pour mission de rejoindre Starfire sur le toit, au moins pour les protéger. Il arriva enfin aux portes du gymnase, où il leva les mains face à un garde.

-Okay, je me rends.

Le garde devant lui le poussa dans le gymnase, où il vit le supposé Chef gardait M'gann en joue. Elle avait changé, mais Bart avait appris à la reconnaître. Le Chef se tourna vers lui, mais c'est Bart qui parla.

-Ecoute-moi espèce d'enflure. Prendre un lycée comme ça en otage, c'est pas malin. Et t'en prendre à M'gann, ça l'est encore moins. Maintenant tu m'a mis en colère, ainsi que les autres. Attends de voir nos oncles débarquer, tu feras moins le malin. Maintenant, laisse les otages partir et ils ne vous arrivera rien.

Il se prit un coup de magnum sur la joue, qui laissa un sillon rouge sur son visage. Définitivement, ces hommes étaient profondément stupides.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2014 - 17:51
Starfire remercia Bart et regarda le jeune garçon qui l'accompagnait. Elle réfléchissait à toute allure et le fait de voir débarquer de nouveaux élèves ne lui rendit pas la tâche facile. Elle inspira, ferma les yeux et souffla.

- Bon... Tout d'abord, je m'occupe de vous et ensuite je me charge de toi. Dit-elle en regardant Virgil.

Elle commença alors a faire 2-3 allers-retours entre les policiers et le toit de l'école pour leur confier les élèves. Une fois de retour sur le toit, elle chercha Virgil et soupira il ne l'avait pas attendu là. Elle regarda autour d'elle et le vit sur le toit du gymnase. Son coeur loupa un battement et elle se précipita vers lui. Elle avait envie de lui hurler de ne rien faire mais cela ne ferait que donner leurs positions et ce ne serait pas vraiment une bonne idée. Elle savait qu'ils détenaient déjà Megan et Bart, elle ne voulait qu'ils les capturent tous les deux aussi. Enfin arrivée à ses côtés, elle lui tapota l'épaule avec un petit sourire forcé.

- Tu aurais dû m'attendre sur l'autre toit. As-tu une idée de ce que tu vas faire ? Et crois-tu que c'est à toi de faire ça ?

Elle soupira une nouvelle fois et fronça les sourcils tout en le forçant légèrement à la regarder, elle ne savait pas ce qu'il avait en tête et se demandait sérieusement s'il ne devait pas être ramené auprès des policiers histoire d'être tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 12 Sep 2014 - 18:10
Pas le temps de réfléchir, les ont tendance à monter et là où je me trouvait je pouvait entendre les cris d'une fille suivit par une détonation.
Au plus profond de moi j'espère que c'est un coup de semonce, mais vu que le cris résonne à nouveau je ne peux pas vraiment imaginer que c'est un hasard qu'un coup de feu isoler retentisse.

Mais c'est le fait de voir Kid Flash se présenter à la porte et se faire arrêter qui me fit me tourner vers l'espèce de Supergirl et les étudiants arrivant jusqu'à et surtout le plus intéressant le type que Kid Flash à mis hors d'état de nuire avant de partir.
Et pendant que l'alien volante s'occupe de descendre  les autres élève aux autorité compétente je m'approche du type et le fouille et je remarque sans mal qu'il à du faire comme moi sur ses partenaire car il à plus de chargeur que ceux que j'ai croisé plus tôt et surtout plus de grenades.

Je me penche d'ailleurs sur ces dernière et remarque que certaine d'entre elles ne sont pas que des explosives.
Il y en a deux flash et deux autres fumigènes, doucement un plan se met en place dans ma tête, bien qu'il va falloir que je fasse les choses biens de façon à laisser une chance aux deux héros présents dans le gymnase de neutraliser nos ennemis.

Sur le type je récupère aussi sa radio, vu que j'en ai déjà une il y a un truc que je pourrais faire pour les désorientés plus, et puis je récupère le holster de son arme de poing, cela me sera utile, ainsi que son baudrier et le couteau tactique.
Le gymnase est fournit en électricité grâce au bâtiment principale et plus particulièrement par le câble part d'un peu plus bas du toit et qui amène sur celui du gymnase.
Il ne reste plus que deux élèves lorsque je m'approche à nouveau du bord, une fois le baudrier mis et les dragonnes vérifier, car j'en aurais besoin pour la suite.
Je saisis alors le Holster et saute du toit et utilise les bande de cuirs du pour glisser le long du câble électrique qui grâce à son épaisseur supporte mon poids et j'arrive doucement sur le toit du gymnase avant d'être rejoint par une fille volante au goût vestimentaire vraiment douteux.

- Non je ne sais pas ce que je vais faire, mais oui c'est à moi de tenter d'arranger les choses car ces types c'est pour moi qu'ils sont venus...

J'installe alors la seconde radio sur le baudrier puis après avoir pris un grand souffle je me tourne vers l'héroïne du jour.

- J'ai bien l'intention de permettre à tes amis de pouvoir agir, donc soit tu m'aide, soit tu trouve un meilleurs plan.

Sans vraiment lui laisser le temps de me contre dire ou me dissuader, je m'approche à nouveau du bord, enfin en soi pour l'aider elle n'aurai pas grand chose à part aider ses amis, et normalement est en entrant ç l'intérieur et en faisant sa powerhourse, enfin si il s'agit bien d'une de ces alien doté d'une force démesuré, même si son "S" est fait avec un marqueur.

Pendant ce temps moi je suis de retour sur mon fil électrique, mais non pas pour retourner sur l'autre toit bien que je remonte de quelques mètres là je m'accroche au fil grâce à une dragonne et enfin j'enclenche les deux radios qui sont accrochée l'une sur l'autres puis je claque des doigts à côté, créant un son que l'une entends et que l'autre transmet ce qui créer un boucle avec un son allant de plus en plus vers les aigus et qui leurs fera perdre leurs communications quelques secondes.

Secondes où j'utilise le couteau tactique pour sectionner le câble électrique tout en m'accrochant bien car le mouvement commence doucement mais prends de la vitesse sachant que je lance le couteau le plus fort possible sur la fenêtre afin de la fragilisé avant de passer au travers, bien sur je sais ce qu'il risque de m'accueillir à ce moment là mais juste avant de pénétrer dans le gymnase au niveau des gradins je dégoupille une première grenade flash.

Arrivant sur la fenêtre à bonne vitesse il n'y à que mon côté gauche qui passe au travers, il semblerait que j'ai sous-estimé la solidité du verre, mais cela suffit pour attirer l'attention de la majorité des mercenaire dont la plupart on du se débarrasser de leurs radio.
Et donc forcement le grenade explose, bien sur je l'avais lancer en l'air un peu avant, ce qui dut aveugler une bonne partie des gens présent.
Mais le souffle fit tomber le reste de la fenêtre ce qui me permet d'entrer et de finir mon œuvre en jetant dans la salle les trois autres grenade de façon à bien enfumé tout le monde et aveugler ceux qui ne l'étais pas encore.

À présent il ne me reste plus qu'à faire confiance aux héros présent.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7543
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 17 Sep 2014 - 16:32
Le chef des mercenaires regardait avec intérêt les changements d’apparence opérés par la martienne torturée.
La douleur était trop forte, le voltage parfait pour interférer sur le contrôle de ces cellules. Elle ne pouvait rien faire et ne pouvait même pas communiquer comme il lui ordonnait.
Après une ultime décharge, elle s’évanouit, blanche comme de la craie, au moment où un petit groupe de ses hommes pénétraient le gymnase avec un nouveau captif, un Flash.

Le gamin se mit à l’insulter et à le menacer du courroux des plus grands justiciers ; son irrespect pour son adversaire et pour son propre égo était à pleurer pour le chef des mercenaires. Il ne répondit même pas et préféra l’assommer d’un bon coup de crosse, l’un des moyens les plus efficaces de clouer au sol un speedster.
Observant les deux jeunes héros à sa merci, il était vraiment dégoûté par ce qu’il voyait. C’était donc ça qui avait mis en échec Deathstroke dans le passé ? Cette nouvelle équipe était pour le moment affligeante, se jetant eux même dans les pièges qu’il n’avait pas besoin de tendre. Mais elle était évidemment plus nombreuse et il s’attendait à voir rapidement le reste débarquer.
Il n’avait pas été payé pour éliminer les Teen Titans, une telle tâche méritait un salaire bien plus élevé, aussi il n’allait pas les attendre sagement ici et ne comptait pas vraiment sur l’habilité des autres pour le faire à sa place.
L’Amulette de Thot pouvait être cachée partout à présent et même remise à la police, bien qu’il était certain que le propriétaire n’allait pas s’en séparer aussi facilement.

Très peu de temps après, une vitre explosa et s’accompagna d’une violente lumière qui éblouie l’ensemble des personnes présentes excepté lui ; il n’était pas un bleu qui se faisait prendre de la sorte. Il eu à peine le temps de jeter un coup d’œil deux seconde sur le responsable avant que de la fumée noie la grande pièce. Une tactique à la Robin et pourtant, le garçon qu’il avait vaguement aperçu ne lui ressemblait pas… encore un déguisement ?
Ses hommes étaient équipés en conséquence, lui-même aussi, car il ne quittait jamais son masque, filtrant la fumée et lui permettant de mieux voir à travers.

Mais soudainement, il les entendit tous hurler de douleurs et tomber comme des mouches sur le sol. Plusieurs explications étaient possibles, l’une d’elle, sa première négligence, lui semblait évidente :
Se tournant vers la martienne, il l’a distingua à travers la fumée, elle devait léviter à un mètre au dessus du sol, et ses yeux ardents perçaient l’obscurité comme si l’Enfer se trouvait dans sa tête.
Elle devait enrager de voir que ses attaques psychiques n’avaient aucun effet sur lui. Ca aurait été trop facile…

« Meurtrier ! » hurla-t-elle en se jetant sur lui.

Sautant sur le coté, il lâcha ce qui ressemblait à un balle de golfe, qui explosa au contact du sol. Le souffle le projeta un peu plus loin, il roula pour ne pas se faire mal, et stoppa son attaquante dans son élan. Il lança ensuite rapidement dans sa direction une seconde balle qui en touchant le corps de la martienne reprenant ses esprits, sembla la couvrir d’un liquide inflammable.

« ARRRRRRRRR !!!! » hurla-t-elle, une fois de plus.
Le contact des flammes dévorantes était bien plus douloureux que l’électricité. Elle jeta un regard sur son agresseur contre lequel elle ne pouvait plus rien, ainsi que sur une personne qui se trouvait curieusement près d’elle après qu’elle fut projetée par l’explosion. Une personne qu’elle connaissait, qu’elle avait déjà vue à Métropolis…

A une vitesse prodigieuse, elle sortit de la pièce en faisant un large trou dans un mur. La vitesse n’y ferait rien, seule l’eau pouvait éteindre l’immolation dévorante, elle survivrait. Car, il n’avait pas l’intention de la tuer… ce n’était pas pour ça qu’il avait été payé.

La situation lui échappant plus vite que prévu, il décida que c’était le moment pour lui de partir avant que d’autres Titans ne s’ajoutent. Les hommes et le matériel qu’il laissait derrière lui n’avait aucune importance ; des achats facilement renouvelables.

Aimant sortir avec tact, il parla bien fort :

« J’offre une mi-temps à celui qui possède toujours ce que je veux, pour qu’il s’entraine ! Mais, un jour le match reprendra et il faudra m’affronter seul jeune homme, moi, le Sportmaster ! »

Et, il disparu.



[HRP : Sujet finis pour moi, merci à tous, c'était un passage important pour l'histoire de mon personnage.]


"Do you fear what you don't know ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Dim 21 Sep 2014 - 9:56
Se faire remarquer, c'est bien. Se faire frapper, c'est moins bien.  Un sillon rouge, sur la joue, Bart, affalé sur le sol, venait de douiller grave. A vrai dire, il avait l'habitude de se faire frapper, mais rarement sans qu'il puisse se défendre. Enfin, il faisait semblant de ne pas pouvoir se défendre. Les hommes avaient voulu que les autres héros se rendent, et en se rendant, il pouvait gagner du temps.

Il avait aussi fait ça pour voir comment allait M'gann, ainsi que les otages. Evidemment, il ne pourrait pas sauver tous les étudiants d'un coup, mais avec un peu d'aide, il pouvait neutraliser les ennemis facilement. En tout cas, pour le moment, il faut faire confiance à son plan. Et son plan... Et ben c'est de trouver un plan. Mais saucissonné comme il est, il faudrait que les gardes détournent leur attention.

Cependant, alors qu'il pensait ça, les gardes portèrent subitement leur main à l'oreillette, puis la jetèrent au sol. Une vitre explosa un peu plus loin, et Bart fit, en une fraction de seconde, une grenade flash passer au travers. Il détourna les yeux, le plus rapidement qu'il put. Il réussit à éviter le flash, et de la fumée envahit la pièce. Faisant vibrer ses mains et ses pieds, il se débarrassa des cordes  et fonça sur le premier des mercenaires. Levant son arme au plafond, il le rua d'uppercut dans le thorax, avant de l'achever du plat de la main dans la glotte.

Il vit aussi M'gann se lancer au combat contre le chef des mercenaires, puis se faire recouvrir de flammes.

-M'gann!

Alors qu'il fonçait sur le chef, Bart l'entendit vaguement prononcer quelque chose avant de disparaître. Etouffant un juron, il se tourna vers la pièce et vit la plupart des mercenaires neutralisés. La police ne tarderait pas à entrer, aussi se dépêcha-t-il de libérer tous les élèves. Ils avaient quasiment son âge. Lorsque ce fut fait, il envoya un message à Starfire, lui indiquant qu'il retournait à la Tour.  
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 24 Sep 2014 - 16:33
Elle l'écouta parler et se dit qu'il était quand même courageux de sa part, la plupart des gamins de son âge fuiraient en courant à la première occasion. Elle était en train de réfléchir quand elle se rendit compte qu'il n'était plus à ses côtés mais qu'il avait sauté du toit pour entrer dans le gymnase par une fenêtre. Ne perdant pas plus de temps, elle s'envola et le suivit à travers la fenêtre. Elle pénétra avec sa tenue de Starfire et remarqua que l'intérieur était enfumé et n'attendant pas un quelconque signal, elle concentra de l'énergie dans ses mains et commença à viser tous les hommes qui avaient pris pour cible le lycée. Elle mit quelques grosses minutes à tous les mettre hors d'état de nuire. Elle descendit au sol et aida comme elle put les élèves, cherchant par la même occasion le jeune homme et ses deux camarades.
Elle n'arrivait pas à les joindre mentalement et ne les voyait pas, elle en déduisit rapidement qu'ils étaient tous deux partis. Elle soupira et se remit à aider les élèves à sortir, elle remarqua alors un corps sans vie par terre. Elle alla chercher le garçon, le trouvant enfin, elle le ramena devant le corps en lui demandant doucement de qui il s'agissait.

Elle ne savait pas vraiment quoi faire, alors avant qu'il ne réponde, elle lui mit une main sur l'épaule et murmura un désolé, puis elle le prit et s'envola au dehors. Elle ne voulait pas qu'on lui pose de question, ni à elle, ni au jeune homme. Elle passa prendre ses sacs de shopping et reprit sa route vers un parc plus loin. Elle voulait se trouver ailleurs pour discuter avec lui.

- Hum.. Désolée.. Je pensais qu'il valait mieux nous éloigner du lycée pour discuter tranquillement.

Elle jouait avec ses cheveux tandis qu'elle allait s'asseoir sur un banc.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 24 Sep 2014 - 17:49
Passant de l'autre côté de la fenêtre brisée je sentis un mouvement d'air m'indiquant qu'un truc passait en volant au dessus de moi.
Il ne fallut pas longtemps pour comprendre qu'il s'agissait de l'alien qui il y a encore peu arborait le S de superman.

Mais oui le tout devait être factice au final car si elle volait elle balançait de l'énergie avec les mains tendis qu'un garçon se déplaçant rapidement créait des déplacement de fumé, me permettant rapidement de bénéficier de nouveau de ma vue sur les évènements.

Un cris attire alors mon attention, un hurlement de rage d'une personne qui à soif de justice, tellement que cela pourrait l'amener dans une endroit où elle regrettera d'être dans peu, instinctivement je me dirige par là tout en conseillant à des élève s'enfuyant de faire le tour.
Probablement la première chose censé que j'ai faite aujourd'hui car peu de temps le lieu opposant la martienne à la peau verte ah un type ayant ayant utiliser une balle de golfe pour empêcher la Titan de l'atteindre.


J'entrepris de faire aussi le tour, mais le son caractéristique d'une déflégration me parvint alors que le corps enflammé de la martienne arriva à mes côté, maudissant le destin qui ne m'avais pas dôté d'une veste je m'approchais de l'héroïne près à retirer mon tee-shirt si cela permettait d'étouffer les flammes, mais à peine son regard se posa sur moi que son air paniqué s'intensifia comme si elle m'avait reconnue...
En fait c'est probablement le pire, car elle passa littéralement à travers le mur pour s'enfuir après m'avoir vue, alors que je venais l'aider.

Mais ça c'est loin d'être le pire car le type qu'elle affrontait lui aussi prenait la poudre d’escampette, mais avant cela il laissa planer un message qui m'était clairement adressé.
Alors comme ça il s'agissait du Sportmaster, enfin j'ignore de qui il s'agit en fait, mais il à l'air de vouloir remettre cela et quand je serai seul... il est vrai qu'il doit savoir de qu'il s'agit de moi à présent, enfin au final il ne manquait que 5 personne dans ce gymnase et il du comprendre que le seul gamin assez fou pour agir maintenant devait être celui qu'il recherche.

Le tumulte du lieu commençais légèrement à ce calme lorsque la fille en violet vint me saisir afin de m'amener près d'un corps sans vie, le sang partant de sa tête ne me laissa aucun doute sur sa condition et son visage ainsi que son costume aucun doute sur son identité, question qu'elle me posa.

Mais je n'eux pas le temps de répondre car je senti sa force colossale me saisir à nouveau alors que nous quittions le sol, heureusement que j'ai les tripes bien accroché car sinon j'aurai vomi sur les agent de police qui entre dans le gymnase afin de sécuriser la zone.
Pour ma part je retirais le baudrier paramilitaire et le laissa tomber au sol alors que l'héroïne qui me portait passa près d'une voiture de police afin d'y récupérer un sac tout cela devant les regard interrogatif des officiers de l'ordre.

Finalement elle quitta la zone de l'incident et nous posa dans un parc et un lieu il n'y avait personne pour le moment, me posant au sol je tombais à genoux et me retint de vomir avant de finalement déverser le contenu de mon estomac, du moins du mélange de bile et d'eau qui s'y trouvait actuellement.

Me redressant afin de m'éloigner de ce qui était encore en moi il y a peu je hoche doucement la tête par rapport au fait de savoir partir de là-bas pour discuter.
Respirant profondément afin de calmer mon rythme cardiaque et faire redescendre l'adrénaline je finis par récupérer la majorité de mes idées et esprits.

- Très bien, discutons... explique moi ta version des fait, qui es-tu et qui étaient les deux autres supers, bien sur je t'expliquerais tout en retour, mais j'ai besoin de comprendre et de mettre mes idées en ordre avant de t'expliquer quoi que ce soit.

Titubant jusqu'au banc à mon tour je me laissait presque tomber de l'autre côté de l'objet de bois par rapport à la belle héroïne qui se trouve dessus, je veux surtout comprendre qui est la Martienne et pourquoi son regard à littéralement changé en me voyant... car peut être que ces héros savaient qui étaient à l'origine de tout cela, même si j'ai plus l'impression que c'est la surprise qu'il y avait dans ses yeux... et de la peur...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Sep 2014 - 9:49
Elle le regarda vomir ses tripes et se sentit désolée pour lui, elle ne voulait pas vraiment qu'il se sente mal là tout de suite. Il s'assit à ses côtés sur le banc bien qu'il se soit mis au bord du banc afin de ne pas être trop proche. Elle écouta ses questions et réfléchit, elle ne savait pas si elle pouvait tout lui dire. Elle soupira et se dit que les autres n'avaient qu'à être là.

- Hum. Bien. Alors ma version des fait est simple, on m'a appelé pour aider les élèves du lycée et de retrouver la personne pour qui les mercenaires étaient venus. Je suis Starfire et les deux autres sont Miss Martian et Kid Flash. Et celle qui nous a demandé de venir s'appelle Bumblebee. Satisfait ?
Et toi, qui es tu, et pourquoi ils en avaient après toi ? Je ne suis pas là pour te kidnapper ou autre, je veux juste savoir pourquoi ils en avaient après toi afin d'évaluer les risques qu'ils reviennent à ton lycée.


Elle se mordit la lèvre en le regardant, elle ne voulait pas l'effrayer ou qu'il se bloque après qu'elle lui ai tout dis. En même temps, il n'y avait pas forcément quelque chose à dire. Elle aurait aimé que Megan et Bart soit avec elle pour discuter avec le jeune garçon.

- D'ailleurs je t'ai trouvé très courageux pour quelqu'un de ton âge, généralement les autres fuient en courant dès qu'ils le peuvent mais pas toi.

Elle lui sourit gentiment se leva afin d'aller acheter à boire. Elle alla prendre deux jus de fruits et tandis qu'elle revenait vers le banc, elle lui en tendit un.

- Tiens, ça va te faire du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Sep 2014 - 11:17
Petit à petit je me calmais et avec l'adrénaline en moins je commençais à ressentir toutes les douleurs des chocs que j'ai pris et effectivement j'étais loin d'aller bien, mais au moins j'étais plus à même d'écouter ce que ma super interlocutrice avait à me dire.
Mais il faut avouer que je m'attendais pas à cela, dans le Justice Magasine, je pensais que les type devait retoucher les photos de toutes ces créatures de rêve sauvant le monde, mais la fille que cheveux de feu à côté de moi démentais ces propos.

Mais aussi attirante soit elle, je ne pouvais retirer de mon esprit l'image du proviseur mort, c'était horrible, ils l'ont tué devant tous les élèves et sans que cela ne semble les affecter outre mesure et tout cela parce que j'ai utiliser cette saloperie de clés USB.

Posant ma main droite au niveau de mon sternum, là où repose l'amulette que mon père m'a légué, je tourne alors la tête vers l'héroïne qui commença alors son récit.
Écoutant attentivement la dénommé Starfire, je pus mettre des nom sur les deux autres héros qui furent présent et aussi à celui qui semblait commander les mercenaires.

Mais j'ai même pas le temps de digérer ce qu'elle vient de me dire qu'elle m'assaille de question suffisamment rapidement pour que je n'ai pas le temps d'y répondre et elle semble en plus doté d'un tact de commercial au vu de la précision qu'elle se sent obliger de faire quand au fait qu'elle ne me kidnappera pas.
Je suis prêt à parier qu'un bon nombre d’adolescent ne rêve que de se faire enlever par une héroïne mais effectivement ce n'est pas mon fantasme pour ma part.

Là elle me félicite pour ma courage... je crois que cette Starfire tente de pratiquer la technique de l’ascenseur émotionnel, ce qui est confirmer quand se lève et revient quelques minutes plus tard avec un jus de fruit, j'aurai voulu voir la tête du vendeur quand elle s'est approché de lui pour lui prendre ces boissons.
Dans tous les cas je prends celle qu'elle me tends et la remercie puis de boire une gorgé du breuvage fruité avant de me mettre à parler.

-Je pense pas que ce soit à moi qu'ils en ont, mais à un objet que je possèdes, pour le moment j'en sais pas plus, mais je compte bien résoudre le mystère de cet objet et donc comprendre pourquoi ils en ont après moi.

Et pour ce qui est du lycée, je n'y retournerais pas donc pas besoin de de te soucier d'une nouvelle attaque, même si il serait bon de garder un œil sur l'endroit.


Je baisse alors la tête avant de boire une nouvelle gorgée.

-Enfin c'est pas à moi de te dire comment faire votre boulot... sinon moi c'est Virgil Hershell et voila mon numéro de téléphone.

Je lui donnais un bout de papier avec mon numéro de téléphone dessus.

- Comme ça si jamais toi ou tes alliés on des questions vous pourrez me contacter aisément.

Une fois le tout transmit je me calais bien sur le banc restant silencieux, en fait je me serai bien lever pour commencer à enquêter sur l'amulette, mais je me sens pas capable de me lever toute suite, aussi je continue à boire tranquillement le jus de fruit que Starfire m'a apporté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Nov 2014 - 22:49
Elle s'assit à ses côtés sirotant tranquillement le jus qu'elle venait de prendre. Elle regarda le ciel et ferma les yeux, elle essayait de se détendre et espérait qu'elle aurait rapidement des nouvelles de Miss Martian et de Bart qui avaient disparu sur la fin. Elle soupira discrètement et tourna son visage vers le jeune homme. Il avait l'air stressé mais qui ne le serait pas après une attaque sur son lycée, elle lui sourit et attendit qu'il réponde.

- Je pense pas que ce soit à moi qu'ils en ont, mais à un objet que je possèdes, pour le moment j'en sais pas plus, mais je compte bien résoudre le mystère de cet objet et donc comprendre pourquoi ils en ont après moi.

Elle fronça légèrement les sourcils et le regarda mettre sa main sur son buste, c'est vrai qu'il était banal mais si il possédait un objet particulier c'était sûrement la raison de l'attaque, après tout Bumblebee les avait appelé par rapport au fait de récupérer la personne et l'objet qui avait attiré les mercenaires dans le lycée.

- Apparemment ils en avaient vraiment après ton objet, pourrais-je voir à quoi il ressemble ? Enfin, non pas tout de suite, pour cela vaudrait mieux que tu viennes à la Tour des Titans pour que nous l'examinions tous ensemble. Avec notre matériel tu pourrais apprendre plein de chose sur l'objet dont tu viens d'hériter.

- Et pour ce qui est du lycée, je n'y retournerais pas donc pas besoin de de te soucier d'une nouvelle attaque, même si il serait bon de garder un œil sur l'endroit.

- Ne pas retourner au lycée, n'est pas la solution. Tu sais, fuir les choses n'arrangent pas tout au contraire, ça ne fait que retarder le moment où ils te retrouveront.

Elle passa une main dans ses cheveux et retourna son visage en direction des arbres. Elle ne savait que trop bien que fuir ne résolvait rien.

- Enfin c'est pas à moi de te dire comment faire votre boulot... sinon moi c'est Virgil Hershell et voila mon numéro de téléphone.

Elle prit le numéro de Virgil en lui souriant et se mit à réfléchir un moment puis se décida à l'inviter à tour et de passer quand il le voudrait. Elle ne savait pas trop si elle pouvait le faire mais comme elle était seule, elle haussa les épaules et se jeta à l'eau.

- Comme ça si jamais toi ou tes alliés on des questions vous pourrez me contacter aisément.

- Bien, je te remercie. Je vais te donner mon numéro et passes quand tu veux à la Tour, tu y es le bienvenu, n'hésite surtout pas, d'accord ?

Elle lui fit ce qu'on peut décrire un sourire colgate et se releva, se tourna vers lui avec un petit sourire et s'envola pour rentrer à la base.

Elle lui souffla juste un au revoir avant de partir.
Revenir en haut Aller en bas
 

Première Etape : Courir Vite. [Pv : Starfire, Kid Flash et Miss Martian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il sera trop tard
» Etape 1: Ma première galerie
» [AIDE] Probléme de flash htc wildfire
» flash mon htc hd2 leo pour la premiere fois
» Etape n° 1: Choisir sa première pipe.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis-