Un braquage pas si banal [Virgil Hershell]


Inscription : 29/06/2014
Messages : 5769
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 29 Juin - 18:46
La mâtinée est calme à Metropolis. Il patrouille pour que cela dure.



Volant au-dessus des hautes tours de la ville, il veille, utilisant ses sens sur-développés pour vérifier qu'aucun crime n'est en train de se commettre, qu'aucun innocent n'est mis en danger par des imbéciles qui n'ont pas encore compris que ce genre de comportement n'est pas acceptable ici.
Cela fait plusieurs années maintenant qu'il s'est établi ici, mais il sait pertinemment que les criminels tenteront encore leur chance. Certains ne croient pas en son existence, certains se croient plus malins, d'autres espèrent encore qu'il soit en train de gérer une autre crise pour se faire un nom en ayant dévalisé une banque ou une bijouterie de Metropolis.

Il soupire lourdement en secouant la tête ; il aimerait que cela cesse, que les criminels comprennent que cette voie n'est pas la bonne. Bien sûr, certains peuvent croire que cette solution, si facile, est la seule à leur portée dans des moments de doute, de désespoir ; mais ils doivent s'accrocher, refuser cette fuite en avant qui ne leur apportera que des échecs et encore plus de malheur.

Il essaye, depuis toujours, de les guider au mieux, mais il se rend compte que sont surtout gardés de lui ses démonstrations de pouvoir, face aux monstres ou aux super-vilains qui menacent la ville, ce monde et l'Univers tout entier ; rares sont ses actions de prévention, de réinsertion qui sont mises en avant par les journaux. Même au Daily Planet, Perry White préfère imprimer trois colonnes sur son dernier combat face à Metallo que les heures passées à aider quelques prisonniers à retrouver foi en l'Humanité.

Il hausse les épaules et redescend lentement, passant sous les premiers nuages et les pointes des plus hautes tours.
Qu'importe ce que l'opinion retient réellement de lui - il continuera, coûte que coûte, d'aider autant qu'il le peut. Avec sa force ou ses mots. Telle est sa mission... telle est sa conception de ce que Superman doit être sur ce monde.

Clark vole à une dizaine de mètres au-dessus du sol, se laissant voir par les passants. Il est encore tôt, certains retardataires se dépêchent de rejoindre leur travail mais tous regardent au-dessus d'eux, espérant l'apercevoir dans cet acte quotidien. Il leur sourit, fait quelques signes mais demeure concentré ; il se sait aimé, mais ils attendent de lui sa protection et son efficacité. Il ne peut se permettre de perdre sa concentration.

Revenu récemment d'un voyage dans l'espace, il a dû expliqué, lors d'une émission diffusée aux grandes heures d'écoute, les raisons de son départ et ses découvertes. Si l'Humanité toute entière sait qu'il vient d'ailleurs, elle le considère comme "sien", comme un bien à conserver sur Terre ; il sait qu'il est toujours remis en question lors de ses absences, et a dû user de sa diplomatie pour redonner confiance à ceux qui interrogeaient son comportement.

Kent a visité d'anciens avant-postes kryptoniens afin de trouver des traces de vie, espoir vain mais persistant pour le Dernier Fils de Krypton. S'il a su trouver chez ses parents adoptifs la famille idéale, et si ses liens avec Supergirl, Power-Girl, Superboy ou Krypto lui permettent de se sentir moins seul, il demeure en quête perpétuelle de proches, de frères et soeurs de race pour perpétuer son héritage.

Hélas, s'il a récupéré sur place une armure kryptonienne qui l'habille et le protège désormais, il n'a trouvé que des cadavres et des ruines d'une civilisation désormais anéantie.
Revenu sur Terre, il reprend désormais sa place dans la Ligue et à Metropolis, autant comme protecteur de la ville que comme journaliste au Daily Planet. Clark Kent a livré, la veille, les trois récits de son ascension solitaire de l'Himalaya - ce qu'il a fait peu avant de faire son véritable "retour".

Cependant, alors que l'Homme de Fer est perdu dans ses pensées et dans ses réflexions sur la suite de sa carrière et de ses relations, notamment avec Loïs dont il est toujours séparé et qui ne lui a envoyé aucune nouvelle, ses sens sur-développés attirent son attention sur un nouvel événement - un nouvel événement qui ne lui plaît guère.

A quelques rues de là, cinq voix agressives s'élèvent dans une banque. Quelques cris étouffés, des respirations plus haletantes et des ordres donnés à voix basse pour empêcher d'appuyer sur tout bouton d'alerte ; cinq braqueurs espèrent échapper à son ouïe en chuchotant et en évitant d'utiliser leurs armes, mais ils se trompent.

Quelques secondes lui suffisent pour rejoindre la rue adéquate, et sa super-vision lui offre la possibilité de voir à l'intérieur, malgré les murs.
Cinq hommes, donc, vêtus d'anoraks, de pantalons larges, avec des bas sur le crâne et lourdement armés. Ils lancent des sacs pour que les hôtesses les remplissent, et les usagers de la banque sont regroupés dans un angle de la salle d'accueil, bien sûr terrorisés.

Superman réfléchit quelques instants, avant de se lancer. Tel un flou bleu et rouge, il se propulse en avant, pulvérisant une fenêtre de la banque. Cependant, aucun des criminels n'a le temps de réagir : usant de sa super-vitesse, Clark s'empare de leurs armes en deux allers-retours, s'arrêtant devant la porte du bâtiment.
Les mains sur les hanches, les armes à ses pieds, il fixe les cinq hommes avec un air dur et déterminé.

"Rendez-vous. Ne gâchez pas vos chances d'obtenir une remise de peine en agissant encore plus stupidement."

Sa super-vision fonctionnant encore, il se rend soudainement compte que les cinq hommes portent du... plomb sur certains endroits de leurs corps, comme le torse, les cuisses et les hanches. Il ne l'a pas remarqué précédemment, mais se tient prêt à réagir au cas où ; une mauvaise surprise l'attend peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Dim 29 Juin - 20:11
Il est tôt lorsque je reçois un message de ma banque qui, en effet il semblerait que ses employé aient trouvé bon de m'envoyé un rappel, comme quoi je n'ai plus beaucoup d'argent sur mon compte après les course faites le mois derniers et les plusieurs billets d'avions que j'ai du me payer ensuite.

Autrement dit, je n'ai plus une tune et franchement en ce moment j'ai pleins d'autre problèmes en tête pour avoir pris le temps de régler ce problème, déjà avec ce qu'il s'est passé au lycée il y a quelques semaines le lycée était rester fermé quelques temps, mais à présent qu'il à réouvert je dois faire en sorte que ma belle-mère me croie en cours alors que je bat la campagne et le monde en tentant de résoudre le mystère sur les recherches de mon défunt père et surtout être certain des circonstance de sa mort.

Bref si je veux maintenir l'illusion d'être le parfait beau-fils, il me faut au moins lui faire croire que je vais en cours, aussi je me lève en remerciant secrètement la banque pour m'avoir réveillé et je commences à me préparer tranquillement en croisant quelques fois Meredith dans les couloirs qui elle-même se préparait à aller dans son cabinet d'avocat.

Dans tous les cas une fois prêt je quitte la maison, ignorant totalement lequel de nous deux est parti en premier et si le début de mon trajet commence bien comme celui m'amenant au lycée, l'arrêt de bus auquel je m'arrête n'a rien à voir avec celui du bus scolaire et une fois à l'intérieur je sais qu'il me faudra une vingtaine de minutes avant d'arriver à destination.
Aussi j'en profite pour saisir mon téléphone portable dernier cris, l'amulette de Thot et retirant une partie du bout de l'amulette il y a un embout permettant à l'objet de se connecté à mon téléphone.

Il m'a fallut pas mal de temps pour comprendre comment cela fonctionne exactement, maintenant que j'ai  bien assimilé la chose et surtout compris que pour l'amulette Téléphone et Ordinateur sont la même chose tendis que pour les autres support il faut bien les différencier.
et donc sans même avoir besoin de toucher à un clavier et justement en pensant fort à l'objet de ma recherche, j'ai sur l'écran de mon téléphone des donnés venant très certainement d'une base de donnés de la police car toutes les donnée concernant l'affaire de la mort de mon père apparurent.

Et je dois avouer qu'il n'y à pas grand choses, les éléments de preuve telle que la lettre de suicide et les circonstance dans lesquelles ont a retrouver son corps on vite amener les gens à se dire qu'il s'agissait d'un suicide, bien que l'autopsie révéla des choses légèrement étrange, par exemple la présence dans son sang d'un antidépresseur pour lequel il ne semblait pas avoir de prescription et dont ma belle-mère ne m'a jamais parler.

Je sens qu'il y aura quelques questions durant le diné de ce soir, mais pour le moment mon bus arrive à la station désiré et donc j'en descend après avoir remercier le chauffeur puis me dirige non loin de là, car la banque n'est qu'à quelques mètres de la station de bus.
Une fois à l'intérieur je me place dans la file de gens qui attende leurs tours au guichet, aussi pendant ce temps là je compte l'argent australien que j'ai acquit il y a plus d'un mois déjà, cela permettra de remettre mon compte à flot et éventuellement financer mon prochain voyage.

Et là alors que tout était normal, du moins autant que cela peut l'être pour moi, cinq personnes brisèrent l'ordre du lieu en révélant un équipement assez élaboré ainsi que des armes... Non encore un braquage !
Non pas que je deviens un habitué de la chose puisque à chaque fois j'ai tenter d'agir pour qu'il échoue, mais devant une telle organisation, je ne peux pas vraiment agir sans risquer ma mort ou celle d'une des autres personnes présente.
Aussi lorsqu'ils nous l'ordonnent, je m'accroupie et me placent dans un coin de la pièce principale avec les les autres clients tendis que les employé se dissimulèrent derrière leurs guichets.

C'est là qu'il se passa la chose à laquelle je m'attendais le moins, alors certes nous somme à Métropolis, sur son territoire, mais j'ai passer tous ce temps à me dire qu'il ne pourrait jamais être au même endroit que moi et pourtant suivant l'explosion d'une fenêtre, une flou, une trainée bleu et rouge passa dans la salle et quand enfin elle s'arrêta, les braqueurs étaient désarmé et devant l'entré trônait l'homme de demain, Superman.

Pas le temps de réfléchir, je me redresse et fait comprendre au autres gens accroupie dans leurs coins qu'il féliciteront le héros plus tard, sous mon impulsion, les gens se dirige donc rapidement vers la sortie, pareil pour les employés, sachant que je m'occupais principalement de faire sortir tout le monde pendant que les type désarmé regardaient Superman comme si il avaient espéré qu'il ne pointerait pas le bout de son nez.

Mais cela n'eut pas l'air de les décider à se rendre, j'ignore ce qu'il nous réserve comme mauvaise surprise, mais je laisse la discutions à l'homme d'acier, moi je m'occupe d'aider les civil à sortir, même si pour le moment il reste encore du monde.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5769
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 30 Juin - 21:35
Les cinq criminels n'apparaissent pas surpris de l'arrivée de Superman, qui les a désarmé en quelques secondes.

Les cinq hommes fixent l'Homme d'Acier, et un épais silence s'installe dans la salle d'accueil de la banque. Si le héros voit, derrière les preneurs d'otage, un jeune homme mener quelques personnes vers la sortie, il ne peut s'empêcher de penser que c'est trop tôt. Ses adversaires n'ont pas encore délivré tous leurs secrets, et il n'apprécie guère le mystère autour de la présence d'éléments en plomb sur eux ; il craint une réplique brutale de leur part, et aurait voulu que les innocents restent encore quelques secondes immobiles, au cas où.

Il n'a guère le temps de reprendre la parole : deux des cinq criminels se projettent sur le sol, sans un mot. Le Kryptonien veut s'avancer et réagir, mais deux autres ennemis ouvrent les tirettes de leurs anoraks et révèlent la présence de plusieurs bâtons de dynamite scotchés sur leurs torses. Les pans de leurs vestes tombent lourdement sur les côtés, et il comprend que les vêtements étaient renforcés en plomb. Idéal pour cacher la présence des bombes.

"Ils n'hésiteront pas à se faire sauter si tu fais quelque chose."

Le dernier preneur d'otage, qui n'est ni au sol, ni retombé de parties explosives, parle d'une voix calme et posée, derrière le bas qui recouvre son visage.

"Les dispositifs sont sensibles au mouvement : tout geste brusque entraînera l'explosion."

Avec ses super-sens, Clark a découvert cet élément avant même que le leader auto-proclamé du groupe ennemi ne le fasse remarquer. Les bombes comprennent bien des détecteurs de mouvement, et sa super-vitesse sera inutile : elle ne conduira qu'à l'explosion, au drame. Seul Barry, pouvant vibrer entre les cellules et les atomes plus facilement que lui, pourrait passer cet obstacle, mais il devra faire sans lui.

"Je préconise également aux otages souhaitant s'échapper..."

Le criminel se tourne vers Virgil et les autres, et il sort de son propre anorak une arme à feu - uniquement en plomb !

"... de ne pas tenter le diable. Même si Superman tente de vous protéger, sa super-vitesse activera les dispositifs. Et boum."

Il vise les otages encore présents, aucune expression sur son visage derrière le bas.

"Vous êtes pleinement conscient que cela ne vous mènera nulle part. Et que vous ne sauriez sortir d'ici vainqueur."

La voix de Kent est suffisamment forte, sûre et autoritaire pour redonner confiance et courage aux cibles du criminel. Ce dernier se retourne vers lui, fixant toujours les innocents avec son arme étrange et étonnante.

"Il y a une première fois à tout. Cette journée est suffisamment belle, elle sera parfaite pour ta première défaite face à de simples humains."

Les mains sur les hanches, immobile, Superman boue intérieurement.
La suite ne sera pas facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Mar 1 Juil - 0:19
Les choses s'amélioraient, du moins c'est l'impression que j'en avais, mais sur la trentaine de personnes présente, seul trois, les plus proches de la sortie purent quitter les lieux.
Nous autres dûrent rester en place car il semblerait que les hommes avait encore plusieurs cordes à leurs arc.
Deux se plaquèrent au sol, deux autres dévoilaient des bâtons de dynamites et le dernier une arme qu'il pointa dans notre direction.
Instinctivement je me mis en avant, il faut dire que derrière moi se trouve trois employées dont l'une s'est apparemment tordue la cheville en voulant courir avec ses talons haut.

Bien la situation pourrait être pire, nous avons face à nous au moins deux kamikaze utilisant des bombe à capteur de mouvements et de plus l'un des hors-la-loi s'est forgé une arme en plomb.
Maintenant que j'y réfléchis, oui cela pourrait être pire, déjà les types ont révélé que leurs bombe utilisait des bâton de dynamite.

Si ces derniers possède une structure relativement classique, le bâton seul n'est pas un danger à moins de le jeter dans une grand source de chaleur, ce qui signifie que ces types ont beau avoir des détecteurs de mouvement si on coupe le fil, l'explosion n'aura pas lieu.

De plus concernant les détecteurs de mouvement, il n'y à qu'une seule catégorie qui pourrait battre de vitesse Superman sont ceux utilisant un rayonnement qui doit être couper par la présence d'un objet.
Généralement ce rayonnement utilise une lumière dont la longueur d'onde n'est pas visible par l'homme, de l'infrarouge par exemple.
Ces systèmes sont forcement électronique et le capteur communique avec le détonateur à l'aide d'onde qui seront soir analogique soit binaire.

Et c'est là que je regrette de ne pas être un professionnel, car j'ignore totalement comment produire ses ondes, alors que je suis certain qu'au vu du nombre de téléphone portable parmi les otages on pourrait brouille le signal assez longtemps pour que l'Homme d'acier s'occupe de ces malfrats tranquillement.

Autrement dit pour le moment on va choisir la solution de sécurité et donner quelques recommandation à notre sauveur, pour ce faire je m'accroupie un peu plus devant la menace de l'arme et baissa la tête de façon à ce que mes cheveux tombe bien devant mon visage, ainsi je pourrais murmurer sans qu'ils ne le voient.

-Superman, j'espère que tu m'entends, ils utilisent des bâtons de dynamite, ce qui signifie que ces derniers sont obligatoirement relié à un détonateur par un fil, tu peux utiliser ton regard pour les sectionner et ne t'inquiète pas pour le capteur de mouvement, ce dernier est un modèle à rayonnement qui utilise une longueur d'onde pour remarquer les objets et comme tu dois le savoir la lumière ne se coupe pas elle même peut importe son onde.

Une fois que tu as fait ça, vise le détecteur de chaleur de la banque afin de déclencher les trombe d'eau, cela permettra de stabiliser la nitroglycérine dans les tube de dynamite et ainsi il ne pourrait pas les déclencher manuellement si ils y ont pensé.
Bonne chance.


Les conseils prodigués, je n'ai plus qu'a espéré que l'homme de demain prendra la peine de suivre les indications d'une gamin qui ne paye pas de mine, de plus une fois leurs équipement trempé il est peu probable que les capteur de mouvement fonctionne correctement, ce qui signifie que si les deux autres types au sol, soit aussi paré de bombes il y a peu de chances que ses dernières se déclenchent.
Mais à présent tout repose entre les mains de notre sauveur, bien que je sais exactement qu'elle sera mon prochain mouvement une fois que l'eau commencera à tomber.

Mais déjà voyons si nous arrivons jusqu'à là, en espérant que Superman m'ait entendu.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5769
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 5 Juil - 20:41
(HJ/ Joli post ! Je me permets de rendre la situation encore plus critique, n'hésite pas à me dire si je dois modifier ou non, si ça te dérange ou non. /HJ)

Clark ne réagit pas aux provocations du preneur d'otages. Aucun muscle de son corps ne bouge, totalement immobilisé depuis de nombreuses secondes. Les mains toujours sur les hanches, son regard bleu fixé sur le visage masqué de son adversaire du moment, il demeure stoïque, autant pour laisser son esprit fonctionner que pour mettre mal à l'aise ses ennemis.

Il sait, depuis longtemps, que sa seule présence n'est pas agréable pour la majorité des gens. Même si cela ne lui plaît guère, il sait en jouer quand il en a besoin face à ses adversaires humains - comme c'est le cas aujourd'hui.
Cependant, il est pleinement conscient que le temps joue contre lui, et il refuse l'idée de les laisser gagner. C'est pour cela qu'il apprécie, véritablement, les conseils donnés par un des otages, bien plus courageux que ceux qui les entourent.

Bien évidemment, Kent ne peut rien lui dire, ni rien lui montrer, mais son esprit fonctionne au maximum pour intégrer les informations données par le jeune homme, qui correspondent à ses propres connaissances en matière de bombes. Il pourra certainement s'en servir, et sauver la situa...

"Je n'aime pas les héros."

L'Homme d'Acier sort de sa concentration, et regarde à nouveau le chef des criminels. Ce dernier se tourne vers Virgil, vers le jeune homme qui vient de murmurer quelques précieux conseils.

"Mais je les préfère sans pouvoir."

Sans hésiter, l'homme tire deux balles vers Virgil, touchant sa cuisse gauche et le mur derrière lui.
Hésitant, Superman s'est avancé pour intercepter la balle, mais les deux preneurs d'otage recouverts de dynamite s'avancent et lui rappellent l'éventuel danger qui les menace tous. Les dents serrées, il assiste alors, impuissant et particulièrement agacé, à la blessure du jeune homme.

Son agresseur se tourne à nouveau vers lui, un sourire aux lèvres derrière le bas qui recouvre son visage.

"Ils sont plus faciles à blesser."

"Cela suffit."

En colère, l'Homme de Demain inspire longuement et souffle fort devant lui - très fort. En quelques secondes à peine, son souffle devient une véritable tempête, et les cinq hommes, même ceux allongés, commencent à reculer.
Cependant, la tempête se change, et une tornade glacée la remplace. Les preneurs d'otage sont peu à peu recouverts de gel, de glace - et leurs dispositifs explosifs aussi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 0:37
J'ignore si l'homme d'acier m'a entendu, d'un côté ce n'est pas comme si il allait se tourner vers moi pour me faire un grand sourire avant de se mettre au boulot et de plus si il a commencer une opération chirurgicale au laser cela est invisible à mes yeux vu que je suis incapable de voir les spectre rouge de cette hauteur.

En revanche, celui qui me fit comprendre qu'il avait l'oreille vachement fine... ben c'est celui qui est actuellement en train de nous prendre en otage, au moment où il commence à parler, mon cœur semble presque rater un battement, je sais très bien que c'est de qu'il parle et malheureusement il a une arme a feu pointée sur moi.

Enfin sur nous tous, mais en plus j'ai eu la bonne idée de me placer juste devant, décidément je suis trop con pour vivre, mentalement je me prépare déjà à me laisser tomber dès que son doigts presserai suffisamment la détente de son arme, pour donner l'illusion qu'il m'a eut.
Bon je doute que ça marche, mais peut être que ça laissera le temps à notre chère protecteur d'agir.

Le type continue son speech, je dois dire qu'il serai pas en train de me menacer j'aurai presque pu trouver cela classe comme réplique, mais je n'ai pas vraiment le temps de bouger alors qu'il presse la détente, il le fit bien plus rapidement que je le pensais et il n'a pas un instant hésité.
Ce tir aurait pu me tuer si il avait touché quelque chose d'important, mais une fois la première détonation retenti, me pieds quitte le sol et à cause de la balle qui me touche la cuisse je tourne légèrement sur la gauche avant de toucher le sol tendis que la seconde balle s'enfonce dans le mur et fait un trou au dessus de moi.

J'ai largement le temps de constater que j'ai énormément de chance, alors que la douleur se répand en moi bien plus vite qu'un venin dans mes veines, un hurlement de douleur quitta ma gorge, mais le tout fut littéralement soufflé par Superman.
Ce qui fait que je ne m'entendit même pas crier, alors certes c'est plus de peur que de mal, la balle m'a arraché un bout de viande, mais au final elle m'a juste tiré un trait le long de la cuisse plutôt que d'atteindre le centre et toucher l'os.
Cela ne saigne même pas, la vitesse de la balle à presque cotériser la plaie, ce qui en soi n'est pas une bonne chose car le risque d'infection est augmenté, mais cela on s'ne occupera plus tard.

Car à l'heure actuelle, notre sauveur agit dans l'urgence et si son idée est très bonne, il lui manque une finalité, un petit plus qui permettrait de geler la situation, car même si il sont surpris et que son souffle ne les laisse pas faire ce qu'ils veulent, si l'un d'entre eux déclenche son explosif, au vu de leurs proximité, ils exploseront tous.

Les otage sont en panique, entre le tir et l'action de Superman, ceux qui le peuvent ont déjà commencer à se diriger de nouveau vers la sortie à toute jambe, moi j'ai la chance d'avoir une des employés qui me prends par le bras afin de m'aider à me relever, mais contrairement ce qu'elle pensait que je ferrais, je ne me dirigea pas vers la sortie, mais vers le mur au fond de la pièce, il y a l'un des dispositif permettant de déclencher l'alarme incendie et une fois devant la petite boite rouge grâce à l'aide de la jeune femme.
Je lève le bras et de mon coude je brise la glace et presse en même temps le bouton.

Un bruit assourdissant emplis alors la pièce, je me rends compte que j'ai froid, aussi bien à cause du malaise Vagal que du souffle de l'homme d'acier.
Dans tous les cas à peine l'eau se mit à couler que sa tempête devint glace et gela pour de bon les 5 ravisseurs qui ont été malavisé de tenter d'être plus malin que Superman.

Je me laisse tomber par terre, j'ai peut être une blessure plutôt légère, mais entre le choque et le froid, je préfère me reposer, pour le moment, je fais signe à la dame qui m'a aider de s'en aller, j'ignore si tout le monde à put partir, mais dans tous les cas je finis par très vite être complètement trempé et j'attends à présent de voir ce qu'il se passe, après tous ces types ont peut être d'autre tours dans leurs manches ?
Dans tous les cas j'espère que Superman les à vraiment eut cette fois-ci.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 03/05/2014
Messages : 114
DC : Animateur géré par Mary Marvel.
Localisations : Inconnue
Groupes : Secret Six
MessagePosté le: Dim 13 Juil - 21:41
"J'en est vu des banques, mais l'ambiance de celle-ci, je l'adore."

La voix glaciale et forte qui venait de rompre le vacarme assourdissant et de prononcer ces mots, fut suivie par une voix plus électrique après qu'un éclair ne grille l'alarme, la faisant explosé et taire pour de bon :

"Moi, je préfère quand le thermomètre explose. Et pour ça on peut compter sur toi, Sup, non ?"

Deux femmes au teint anormalement bleu se tenaient à l'encadrement de la porte qu'elles venaient de franchir,


Killer Frost,


Livewire.
A leur apparition, les derniers clients de la banque qui n'avaient pu s'enfuir se stoppèrent net et préférèrent se regrouper non loin, n'osant pas passer à coté des deux criminelles bien connues de Métropolis.

"Tu a oublié ceux là, mais ne t'en fait pas, je m'en occupe."

Aussitôt l'ensemble du groupe des otage se virent piéger dans un énorme glaçon produit d'un simple geste par la glaciale tueuse.

"Sans air, ils ne vont pas tenir bien longtemps, comme tes amis les kamikazes.
Tu t'occupe de sauver tous le monde et nous on fait notre job ici. Pas de cambriolage, pas de bagarre, pas de mort... c'est plutôt un bon deal, non ?"


"A ta place, j'accepterais sans hésitation."

L'ancienne animatrice radio se transforma soudainement en une décharge et disparue dans les câbles électriques de la banque, sa progression dans ceux-ci visible à l’œil nu par des étincelles bleutées. Elle se dirigeait vers ce qui semblait naturellement la salle des coffres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5769
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 23 Juil - 22:06
(HJ/ Désolé du retard. Je me permets de faire différentes actions, usant un peu de la vitesse de Superman pour faire avancer les choses. Smile /HJ)

Réussite et déception. Gloire et décadence.
Victoire puis échec.

Alors que Superman a réussi à bloquer les preneurs d'otage grâce à son super-souffle glaçant, le jeune homme courageux a encore une fois fait preuve de brio et de détermination en activant le dispositif anti-incendie. Réagissant à la vitesse de l'éclair, le protecteur de la ville a à nouveau usé de son pouvoir gelant, intensifiant la prise de gel sur leurs corps ; ils ne peuvent, aucunement, user de leurs bombes, et il est satisfait d'avoir prouvé au chef des criminels qu'il n'avait pas tout prévu.

"Mesdames et messieurs, je vous invite à quitter la banque et rejoindre les secouristes et policiers présents à l'extérieur."

Il affiche un léger sourire en s'approchant lentement de Virgil. Il veut vérifier que sa blessure n'est pas trop grave avant de décider ce qu'il doit gérer en priorité : les bombes des preneurs d'otage, ou la plaie par balles.

"Bon, laissez-moi..."

Sa super-ouïe l'avertit de l'arrivée des deux criminelles avant que Killer Frost ne prenne la parole. Il se tourne vers elle et Livewire, se plaçant juste devant Virgil, pour les protéger et leur faire face.

"La proposition est intéressante, et je suis ravi d'avoir ton conseil, Livewire."

Son visage est un masque de détermination et de force. Les poings serrés, il n'est qu'à quelques mètres des deux jeunes femmes, prévoyant les prochains mouvements.

"Mais tu n'es pas à ma place."

Alors que Livewire pénètre le réseau électrique de la banque, l'Homme d'Acier décide lui aussi de passer à l'action.
Il active sa vision chaude et envoie une salve d'énergie rouge brûlante vers Killer Frost. Tablant sur l'idée que la criminelle dresse un cocon protecteur, ou au moins un bouclier, il utilise sa super-vitesse pour pour filer vers elle. Le poing en avant, il feinte une attaque pour finalement frapper son crâne avec une claque avec une pointe de super-force.

L'Homme de Demain recule, et envoie plusieurs salves de vision chaude vers les quelques otages prisonniers de glace. Une mesure provisoire, pour leur permettre de respirer au moins.
Il enchaîne avec une autre salve de vision chaude vers un compteur électrique de la banque, plongeant tout le bâtiment dans l'obscurité par un court-circuit ; cela devrait fortement déplaire à Livewire, ce qui va lui, définitivement, lui plaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Jeu 24 Juil - 10:16
Et il semble que cette fois-ci les malfaiteur son pris, littéralement, vu qu'une couche de glace les recouvres les empêchant de bouger et donc les empêchant d'utiliser leurs système d'explosif, d'ailleurs au vu de leur état il faudrait une source de chaleur certaine pour les faire exploser vu que la nitroglycérine à l'intérieur des bâton de dynamite à du prendre un sacré coup de froid.
Mais alors que je pensais pouvoir me reposer, les voix de deux femmes nous apprirent que la situation était loin d'être terminé.

J'ignore exactement qui elles sont, mais leurs teint et leurs manière de parler semble confirmer mes pensés, elle sont loin d'être normal et quand j'en vois une littéralement se changer en électricité et infiltrer les fils électrique de la banque dans lesquels on est capable de la suivre car une étincelle semble indiquer sa position.

La suite se passe très vite, aussi bien pour Superman que pour moi, à côté de du bouton incendie se trouve les équipements habituel pour les cas d'incendie, un sceau rouge et une hache sous vitre en une matière résultant du mélange du plastique et du verre, bref le genre de truc que je ne pourrais pas briser, car c'est prévu pour s'ouvrir avec un clé qui n'est probablement plus dans la banque.

Dans tous les cas je choppe le sceau et me retourne vers le mur pour me propulser à l'aide de mes jambes, même si la blessé me fit mal et donc que je mis moins de force ce qui ne me fit pas glisser droit sur la glace, mais dans tous les cas, je me retrouvais devant les otages et pendant que Superman s'occupait de la manipulatrice de glace, je plaçais le sceau au pied d'un des otages et y mit quelques morceau de glace en train de fondre car à la chaleur que Superman à diffuser à l'aide de son regard.
Puis toujours en glissant j'arrive cette fois-ci au niveau des malfrats, le type devant moi ressemble à un bonhomme de neige, mais je vois ses yeux bouger malgré tout e il a l'air de pouvoir respirer, mais je ne suis pas là pour cela, je m'accroche à lui pour me redresser et prendre un bâton de dynamite qui se trouve sur lui et tire dessus de toute mes forces, le bâton se brise et j'en prend le morceau ce sera largement suffisant pour ce que je compte faire.

Je patine pour retourner vers les otages qui doivent se demander ce que je peux bien chercher à faire, mais pour ma part j'ai un plan et j'espère qu'il se passer bien, de son côté Superman à l'air d'avoir neutraliser la femme appréciant les ambiance froide, j'imagine qu'elle rêvent de neige en ce moment même.
Dans tous les cas je récupère le sceau qui est à moitié plein et rien que de le toucher me glace la main tant son contenu est froid, mais au moins il est à moitié plein d'eau et de morceau de glaces.
Et je quitte la partie de la banque où le sol est recouvert de glace.

Comme l'homme d'acier à fait sauté le courant la femme électrique à du ralentir dans sa progression, même si en soi tant que les câbles seront en place elle pourra toujours les emprunter, du moins si elle est vraiment faite d'électricité.
Je commence donc à me diriger là où elle allait et je vois que l'étincelle est toujours là et avance plus lentement qu'avant.

J'accélère en boitant, avec le froid mes sens son engourdit, je ne sens plus vraiment la douleur, mais cela m'inquiète plus qu'autre chose, mais dans tous les cas j'arrive au niveau du câble et passe devant l'étincelle et place le morceau de bâton de dynamite sur la tranche où il s'est briser contre le câble et lorsque que l'étincelle fut assez proche la chaleur qu'elle dégagea réactiva l'instabilité de la nitro et cette dernière explosa.
Bien sur il ne s'agit que d'une petite explosion mais cette dernière rompit le câble et la femme électrique se retrouva de sortie et à peine arriver qu'elle se prit une douche glacé en pleine poire.

Les morceaux de glace fondirent comme une éclair à son contact et le fait d'avoir été mouillé l'entourait d'arc électrique qui ne semblait pas lui faire de bien, je ne m'imaginais pas que cela fonctionnerai aussi bien, je pensais plutôt que cela l'empêcherai d'utiliser ses pouvoirs, dans tous les cas je met un terme à al chose en lui mettant un coup de sceau dans la tronche avant de reculer jusqu'au mur le plus proche.

Décidément c'est vraiment une journée dont je me serai passée, mais j'espère qu'avec cela les choses sont vraiment terminé, d'autant que depuis que Superman à fait sauter le compteur électrique c'est la lumière du soleil et qui nous éclaire et pour le coup je me laisse à nouveau tomber en espérant que Superman pourra gérer les choses à partir de là.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 03/05/2014
Messages : 114
DC : Animateur géré par Mary Marvel.
Localisations : Inconnue
Groupes : Secret Six
MessagePosté le: Mar 29 Juil - 13:00
[HRP : Je considère que sous forme électrique, Livewire peut être visible quand elle passe dans des fils, mais il n'en reste pas moins qu'elle n'est pas affectée par le fait que les câbles soit sous tension ou non et surtout elle se déplace à la vitesse de l'électricité. Donc, à moins que je ne me trompe, tu l'a dépasse en courant Virgil dans ton post en la gardant à l’œil, ce qui n'est pas possible. Je vais donc prendre ton action en compte comme un piège que tu tend au retour de Livewire puisqu'elle est déjà à l'intérieur de la salle des coffres au moment où tu prend tes objets.]


L'attaque de Superman n'a pas loupée, ni l'astucieux piège créé par Virgil pour stopper la femme électrique. Les deux criminelles avaient été plus facilement neutralisées que les bandits, un coup probable pour leur fierté, mais pouvaient-elles espérer vraiment échapper à Superman, en se jetant elles même entre ses bras ?

Le cauchemar semblait être terminé et pourtant soudainement tout devint noir, comme si le soleil avait quitté la Terre. Mais ce n'était pas une obscurité habituelle qui enveloppait les lieux, c'était des ténèbres inquiétants où seul les silhouettes de chaque individu encore présent dans l'accueil de la banque se distinguait comme un spectre gris et tremblotant, Superman en particulier était alors retenu par des liens noirs semblable à un anaconda. Et parmi toutes ces ombres, lui était le roi.
Le criminel Shade, pourtant arrêté et mis en cellule à Belle rêve sous la surveillance de Flash trois jours plus tôt, marchait sereinement, posant ses pieds sur ce qui semblait être le néant.

"Elles ont été bien prétentieuses de s'en prendre à vous, Superman, surtout que vous semblez avec un ingénieux compagnon de bataille.
Considérez donc celle-ci comme une victoire méritée. Réchauffez vos cœurs, soignez vos plaies. Nous nous reverrons peut-être...''


Ces mots dits, de sombres écharpes noires jaillirent du sol et se mirent à l’enserrer comme une momie tandis que des bras noirs décharnés agrippèrent les deux femmes pour les trainer vers lui. En quelques secondes, le noir fut total avant de disparaitre.
Tout semblait être revenu à la normal, mais les trois criminels avaient disparus. Seul restaient les cambrioleurs transis de froids.


[HRP : Fin de l'intervention du Suicide Squad. Cela peut donner lieu à une enquête sur les raisons de la présence de ces criminels dans cette banque et comment ont-ils faits pour s'évader de prison...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5769
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 30 Juil - 21:41
(HJ/ Je pense qu'on peut en finir là, ce sera donc mon dernier message. Merci beaucoup pour ce sujet, ce fut très agréable et dynamique. Smile /HJ)

Clark reste silencieux de longues secondes après le départ de The Shade, le célèbre criminel qui a affronté une longue liste de super-héros au fil des décennies.
Les poings serrés, collés le long du corps, il fixe désormais le vide, jusque-là comblé par les deux super-vilaines que sa manoeuvre et celle du courageux otage avaient stoppées dans leur élan. Les criminels initiaux sont toujours glacés, emprisonnés, mais la journée n'est définitivement pas une victoire.

"Il a été emprisonné... Flash me l'a dit..."

Les quelques mots sont murmurés à peine, ses yeux dans le vague. Il se souvient très bien d'une récente discussion avec Barry, qui ne cachait pas sa fierté d'avoir réussi à stopper au moins pour le moment une telle menace. Même si The Shade n'est pas à proprement parler un super-vilain, il demeure un danger pour ceux qui l'entourent.

"Bien. Tout est terminé."

Kent se tourne vers l'assemblée des quelques otages encore présents, et notamment le jeune homme brave. S'il ne comprend pas vraiment ce qu'il s'est passé, il sait qu'il doit mettre ses futures investigations : les innocents en danger sont inquiets, terrifiés même, et son premier travail consiste désormais à les rassurer et à les aider au mieux.

"Les preneurs d'otage sont immobilisés, la menace surhumaine a disparu... vous pouvez vous relaxer."

Un grand sourire passe sur son visage, alors que la grande porte de la Banque est ouverte à la volée par quelques membres de la police de Metropolis.
En quelques instants, les officiers se placent en position de défense, de combat, et découvrent une situation bien connue : la menace a été écartée, et Superman s'occupe des blessés et de ceux qui étaient menacés une poignée d'instants plus tôt.

"Comment te sens-tu ?"

Un genou à terre devant Virgil, l'Homme d'Acier affiche un large sourire pour le rassurer. Il est rapidement rejoint par plusieurs ambulanciers, qui prennent les choses en main et continuent d'ausculter le jeune homme.

"Tu as été très courageux. Peu auraient agi comme toi, peu auraient eu le cran d'agir."

Il passe sa main dans la chevelure de Virgil, et se relève calmement.

"Tu as un grand avenir. Je suis persuadé que tout ira bien : ta blessure n'est pas grave, et tu es en d'excellentes mains."

Clark recule, et adresse un petit signe au jeune héros.

"Bon courage ! Et à bientôt."

Après avoir vérifié que les autres otages n'ont rien, il s'éloigne et laisse définitivement les professionnels gérer. Son esprit est déjà occupé à autre chose, à l'étrange combat qu'il vient de mener. Alors que les professionnels de la police dégèlent les criminels emprisonnés, accompagnés d'agents anti-bombe, lui-même s'extirpe du bâtiment et s'élève lentement au-dessus du sol. En quelques instants, il dépasse les buildings de Metropolis et s'enfonce dans les nuages.

The Shade devrait être en prison - et il ne l'est pas. Il n'a pas eu vent d'évasion, et il est suffisamment informé pour ne pas miser sur un oubli. De plus, l'apparition des deux super-vilaines et de leur collègue fait penser à une véritable organisation entre eux, ce qui est très loin d'être une bonne nouvelle pour son camp.
Superman disparaît dans les airs, réfléchissant à tout ce qui vient d'arriver. Il va devoir en parler à Barry et Bruce, cela va certainement les intéresser au plus haut point - pour trouver au plus vite une véritable solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
 

Un braquage pas si banal [Virgil Hershell]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Diminuer le rayon de braquage sur E-Revo/EREVO/REVO
» [Blu-Ray] Braquage à l'anglaise (Import CAN)
» rayon de braquage
» Braquage de banque
» [2008] Braquage à l'Anglaise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis en ruines-