JL Identity Crisis / Crise d'identité


Votre avis sur Idendity Crisis ?
Un comics qui ma marqué, à partager !
56%
 56% [ 5 ]
Un comics qui ma plus, à lire !
33%
 33% [ 3 ]
Un comics agréable, mais pas incontournable.
11%
 11% [ 1 ]
Un comics auquel je n'ai pas accroché au style, chacun ses goûts...
0%
 0% [ 0 ]
Un comics que je n'ai pas aimé, évitez le !
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 9
 

Inscription : 23/03/2014
Messages : 8355
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mar 22 Juil 2014 - 22:21
Justice League Story
Identity Crisis - Crise d’identité


TPB (Relié) VO


Hardcover (Broché) VF


Synopsis :
Sue Dibny la femme d’Elongated Man, l’un des membres de la Ligue de Justice, a été assassinée. Le meurtrier a pu déjouer les systèmes de sécurité installés par les plus grands héros de la Terre. L’enquête menée par les justiciers va mettre à jour un complot au sein même de la Ligue et un terrible secret concernant leur traitement des super-vilains !

Scénariste : Brad Meltzer
Graphistes : Rags Morales (couvertures : Michael Turner, Phil Jimenez, Jim Lee & George Perez)
Coloristes : Alex Sinclair, Jeromy Cox, Guy Major, Tom Smith
Dates : 2004-2005


Reviews :

Review DC Planet : http://www.dcplanet.fr/32884-review-vf-justice-league-crise-didentite

Review Cultiz : http://cultiz.com/review-comics-crise-didentite-dans-la-ligue-de-justice/

Votes MDCU : http://www.mdcu-comics.fr/comics/mag-vf-4870-dc-classiques-justice-league-crise-d-identite.html


Covers :

1:
 
2:
 
3:
 
4:
 
5:
 
6:
 
7:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Sam 29 Nov 2014 - 21:59
J'ai trouvé que c'était une lecture super sympa. On voit pelin de petits trucs en marge de "l'enquête", comme la puissance de Deathstroke, qui parvient à tenir en respect plusieurs poids lourds de la Ligue.
Il y a aussi les méfaits de la Ligue, vis à vis de Light, qui s'avère être plus qu'un clown qui affronte les Titans (les épisodes correspondant dans les épisodes de Johns sur TT sont assez éloquents d'ailleurs).

Donc bon... Une très bonne lecture, même si on ne conseillera pas ça à un néophyte.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8355
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 29 Nov 2014 - 22:15
Merci de nous partager ton avis Deadshot Smile

J'ai intégré un sondage au sujet tout en haut, n'hésite pas à voter Smile

J'ai enlevé mon commentaire. Comme je l'ai lu qu'en VO que je maitrise plus ou moins, je reposterais quand j'aurai fait une deuxième lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10432
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 30 Nov 2014 - 16:45
Un comics sur lequel mon avis n'est pas tranché.
D'un côté, je n'ai pas apprécié la résolution d'une intrigue qui monte très bien en puissance, mais aboutit à une révélation que je trouve très bête (sur les raisons poussant le coupable à agir) et mal exécutée (le "comment" est aussi nul que le "pourquoi"). De plus, je trouve que toute cette histoire, et surtout les flashbacks, "salissent" une période plus pure et plus simple ; de la noirceur pure, du glauque qui n'amènent rien.
De l'autre, la montée en puissance et la caractérisation des personnages sont très bien exécutés. Ca se lit très bien, le suspense est bien fait, tout donne envie de lire rapidement la suite.

En fait, c'est très bien fait, mais la résolution et le fond ne me plaisent pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Lun 1 Déc 2014 - 15:42
Je suis d'accord avec Superman, la fin n'est pas la meilleure partie de ce récit, mais tout ce qu'il y a autour de l'enquête est très bien fait. Les dessins sont très biens, ya beaucoup d'émotions qu'on ne retrouve pas tellement dans les comics, où du moins pas si bien. Toute la question de la morale des héros était d'ailleurs la meilleure partie, plus profonde que de simples combats.

Bref, ya beaucoup de choses très intéressantes, ça marque et c'est plutôt original.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8355
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mar 10 Fév 2015 - 22:33
J'ai craqué. Je l'ai aussi acheté en français et je l'ai relu.

Mais même lors d'une nouvelle lecture, même lis de façon hachée, l'émotion est là, à chaque page, forte et juste.

Je n'ai pas lu énormément, mais rare sont les bd qui m'ont vraiment fait ressentir quelque chose. Quand le bouquin est fermé, l'histoire reste dans la tête, les images repassent en boucles et on a du mal à se retenir de remettre le nez dedans, comme pour l'exorciser vainement.

Ce n'est pas aussi fort qu'un Oiseau du Temps où j'ai véritablement pleuré, mais ce comics est fort, très fort et je le sent encore dans mes tripes quand j'écris ses mots, car j'y crois. Je suis dans l'histoire, car les personnages y sont plus réalistes que jamais.

On peut lui reprocher sa fin, moi je la trouve pertinente, le criminel est fou, vraiment fou, tout simplement, et réaliste. Oui c'est noir, mais ça marque comme œuvre. Ce n'est pas aux lèvres de sourire, c'est au cœur de battre, aux moments de tensions, parfaitement mis en scène.

A acheter, à lire, à partager !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Lun 20 Juil 2015 - 17:34
Il s'agit du premier comics DC que j'ai lu, j'en ai refait l'acquisition en version Urban il y a peu, et ce récit me passionne toujours autant. Le scénario est prenant, on est vraiment prit dans l'enquête, et le ton mature du récit m'a beaucoup plus !

En ce moment je lis la saga Infinite Crisis, toujours chez Urban, un peu plus complexe et moins accessible aux nouveaux lecteurs mais tout aussi sympa !
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8355
DC : Queen Clea & Manhunter
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs trouvés sur Mars sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame. Son enquête avec Mister Miracle aprend à M'gann que J'onn serait le responsable. Celui-ci semble invincible et lui annonce que le feu n'a plus d'effet sur elle. Elle apprendra que ce n'est que psychologique et tentera de se suicider lors de la bataille de Gateway City après avoir revu sa famille réanimés en Black Lanterns. Elle est depuis hospitalisée à St Camillus.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Lun 20 Juil 2015 - 17:49
Très bonne série ''Infinite Crisis'' pour découvrir des pans d'univers. J'attends avec impatience la suite, également.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Dim 30 Aoû 2015 - 15:12
Je viens de finir de le lire et j'ai un avis assez partagé là dessus.

Autant j'ai adoré toute l’émotion qui se dégage de l’œuvre , de la montée en puissance de l'intrigue, l’enquête et les petits flashbacks propres aux héros qui ont tous perdu quelqu'un qu'ils aimaient.
j'ai aussi bien aimé le style de narration , qui bien qu'un peu cyclique est là pour renforcer l’émotion.
Pourtant certains dessins m'ont fait sortir du recit tellement ils etaient grossiers ( les yeux de hawkman particulierement )et aussi le mechant final me laisse assez perplexe .

mais l'un dans l'autre c'est une bonne saga
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 4105
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Dim 30 Aoû 2015 - 15:48
Pour moi c'est se qui ce fait de mieux en Comics. Je le conseil à tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 03/02/2018
Messages : 206
DC : Patty/Stéphanie/Carter
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Mer 30 Mai 2018 - 19:25
Même si je suis pas sur le bon compte pour le faire, je déterre les vieux sujets tel un archéologue Sors

Identity Crisis est une Crisis que je relis de temps en temps car elle m'a marquée autant par le meurtre et tout ce qui en découle, toute l'atmosphère de deuil et d'incompréhension surtout très présente dans les deux premiers tomes et qui donne un beau résultat franchement. J'ai eut de la peine pour ce pauvre Ralph Dibny que je ne connaissais pas avant et depuis la seule chose que je souhaites voir c'est de le revoir heureux avec sa chère Sue :/ (et je veux aussi voir ces persos sur le forum j'avoue xd)

L'enquête est bien menée, très bien même, la tension monte et la découverte progressive d'un noir secret de la Ligue ne fait que pimenter la sauce et la narration de Green Arrow est bien menée. Tous les personnages sont bon en général, et on apprécie de les voir ^^. Mes moments préférés restent quand même quand on parle du fameux noir secret. Toutefois je pense que cette série aurait mérité quelque chose de plus... Je sais pas moi... Peut-être un tome en plus, peut-être une toute autre révélation du coupable... Ou peut-être juste un tout autre coupable.
Parce que je dois bien avoué y a une chose qui me plaît moins, il y a quelque chose qui ne passe pas.
Tout ça pour ça ? Toute cette tension pour ça ? Et une réplique de la personne coupable me donne juste envie de rentrer dans le comic pour aller l'assommer xd

Un bon comic que je conseille, parce qu'il reste appréciable malgré ses défauts Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10432
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 30 Mai 2018 - 19:37
@Mister Miracle a écrit:
Un comics sur lequel mon avis n'est pas tranché.
D'un côté, je n'ai pas apprécié la résolution d'une intrigue qui monte très bien en puissance, mais aboutit à une révélation que je trouve très bête (sur les raisons poussant le coupable à agir) et mal exécutée (le "comment" est aussi nul que le "pourquoi"). De plus, je trouve que toute cette histoire, et surtout les flashbacks, "salissent" une période plus pure et plus simple ; de la noirceur pure, du glauque qui n'amènent rien.
De l'autre, la montée en puissance et la caractérisation des personnages sont très bien exécutés. Ca se lit très bien, le suspense est bien fait, tout donne envie de lire rapidement la suite.

En fait, c'est très bien fait, mais la résolution et le fond ne me plaisent pas du tout.

Je maintiens mon avis !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Inscription : 03/02/2018
Messages : 206
DC : Patty/Stéphanie/Carter
Situation : Actuellement en train d'intégrer les Titans...
Localisations : Vous voyez un garçon vert ? C'est sans doute moi.
New Titans
MessagePosté le: Mer 30 Mai 2018 - 19:41
On est d'accord sur le coupable et ses raisons pour agir ainsi.
Je veux toujours pas spoiler, mais franchement j'aurais préféré que ce coupable soit davantage lié au fameux secret. Et ça aurait peut-être permit de davantage justifié l'atmosphère autour des persos qui y sont liés. (Après j'avoue avoir moins connu cette période plus pure, je suis peut-être moins sensible également à ce brusque écart)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 27/03/2018
Messages : 251
DC : Patty Spivot, Garfield Logan, Carter Hall
Situation : Aux prises avec des Bat-Vilains
Localisations : Gotham
Groupes : Batfamily
MessagePosté le: Lun 3 Sep 2018 - 9:37
Ouaip c'est encore moi, je change juste de compte histoire que ça fasse pas trop double post. j'ai relu la saga Identity Crisis parce qu'aussi poignante et terrible soit-elle cette saga avait des choses à dire et à affirmer au-delà de l'histoire qu'elle raconte. Et comme j'ai parfois besoin de décortiquer totalement une œuvre afin de mieux la comprendre et être un peu plus à l'aise avec elle, je me suis attaquée à elle pour mieux la comprendre.

Je précise avant que vous commenciez que bien que se soit évident, tout ce qui va être dit n'est que ma vision personnelle de l’œuvre appuyée par une interview des auteurs à la fin du quatrième tome de cette série (le plus horrible x_x J'y reviendrais à la fin). Je n'ai aucunement le but de vous convaincre de quoique se soit ou de changer votre vision de l’œuvre même si toutefois je serais ravie de discuter avec vous si vous souhaitez rebondir sur ce que je dis.
Je sais que cette saga est dure à lire et pleine d'émotions pour certains et je pense que je vais justement aborder le pourquoi. Il n'est pas impossible que ce que vous allez lire vous face l'effet d'un rentre dedans douloureux et brutal. Je vous demande donc pardon d'avance et j'espère ne pas trop vous blesser cependant.

Les textes en italique seront tirés de l’interview dont je parlais précédemment.
Je préfère vous prévenir également que je vais spoiler le récit.
Bonne lecture.

La saga Identity Crisis détonne parmi les Crisis car n'est pas un conflit à proprement parler. Il n'y a en tout et pour tout qu'une seule véritable bagarre sur quatre tomes.


Enfin quand je dis qu'il n'y a pas de conflits c'est surtout sur le point physique parce que psychologiquement y a de la baston et pas qu'un peu. Et si vous voulez tout savoir c'était le but recherché par les auteurs.
Bien plus que la mort de Sue Dibny qui n'est au fond que le caillou devant déclencher l'éboulement c'est la fin d'une époque, la mort d'une certaine innocence qui nous est décrite.

"L'âge d'argent obligé de choisir ou non les ténèbres."


Ce temps est révolu

En effet alors que nous progressons dans l'histoire et que nous assistons à un enterrement dont on ressent toute la tristesse, et que nous voyons des équipes se constituer pour trouver quel super-vilain a commis ce crime, cinq personnages sont mis à l'écart. Cinq membres de la Justice League, de ce pilier de puissance, de justice et quelque part... D'innocence. Tout paraissait plus simple en ces temps-là, les personnages n'arrêteront pas de vous le dire... Et Green Arrow qui est notre narrateur vous prouvera le contraire. Il vous montrera que cette League n'est plus si pure ni soudée que cela.

Le groupe pense donc que le crime a été commis par le Dr Light ancien super-vilain très dangereux devenu plus bête que méchant... Et on apprendra pourquoi en même temps que l'on découvrira l'un des secrets les plus sombres de nos héros préférés... Ou plutôt de cinq de nos héros préférés.
Ils ont chuté. Ils ont faillis. Ils ont commis un acte ignoble, en voulant bien faire peut-être mais un acte ignoble quand même.

Alors qu'ils venaient de stopper le super-vilain en train de violer une Sue Dibny sans défense au sein même de l'ancienne tour de Justice, ils se sont rendus compte de sa folie. De sa haine alors qu'il promet de retrouver Sue pour reprendre le travail et de s'en prendre à d'autres proches de héros ! Du coup horrifiés, ils décident d'agir.


Et en voulant protéger leurs proches, ils commentent le pire. Ils ont, en plus de lui avoir effacé la mémoire, lobotomisés le Dr Light. Et pas que. Des modèles de vertu et d'héroïsme tombent et montre leur côté sombre. Pour le bien de leurs proches parce que se sont pas des enflures mais le fait est là. Et l'auteur enfonce le clou. Car nos cinq persos qui étaient 7 à l'époque (Zatanna, Canary, Green Arrow, Atom/Ray, Hawkman/Carter, Green Lantern/Hal et Flash/Barry) étaient divisés. 3 pour effacer la mémoire, trois contre. Et vous savez qui a tranché en faveur du pour et donc enclenché la catastrophe ? Barry. Barry le saint..


Barry le dernier à se décider, et le seul à être représenté alors que Zatanna commence son œuvre.


La case où l'on voit Barry et Zatanna est d'ailleurs très forte selon les auteurs. Ils définissent Zatanna comme étant gentille et innocente, et Barry je vous l'ai déjà dit c'est le saint. Le symbole de l'âge d'argent obligé de trancher entre la lumière et les ténèbres. Flash est d'ailleurs accablé, symbolisant la perte de l'innocence et des valeurs héroïques.

Vous vous souvenez lorsque par delà la mort de Sue Dibny, c'est celle de tout de toute une époque qui se dépeint dans cette saga. C'est la mort d'une ère plus pure, plus simple car nous découvrons que nos héros sont avant tout des humains. Ils sont suffisants, nobles, hypocrites, égoïstes, dépressifs, obstinés et héroïques. Et nous les découvrons davantage sous leurs jours les plus sombres, obligés de se confronter à leurs fautes, à leurs erreurs. A la fracture certes déjà présente mais à présent irrémédiable qui s'est creusée au sein de la Ligue. Et ils le font face à la mort et la destruction d'un couple qui s'adorait plus que tout et au regard sans doute choqué et accusateur de Wally West. Le troisième Flash (et Kyle Rayner, mais il est mit de côté) est celui qui découvre. A qui l'on explique.

Wally West adolescent à l'âge d'argent, qui adorait enfant le deuxième Flash et qui découvre avec effroi ce qu'ils ont fait au Dr Light et pire encore !

"Vous l'avez fait à Bruce !" (et il le répète)

SACRILÈGE ! L'un des piliers de la Justice League et du DCverse a été souillé ! Brisé car la paranoïa de notre chauve-souris géante vient essentiellement de là. Peut-être que des personnes ont eut une réaction similaire à celle de Wally, choqué, atterré, accusateur triste ou en colère devant ce qu'ils découvrent. Devant ces secrets de leurs ainés qu'ils n'imaginaient peut-être pas.

Les sideckicks ont été créés pour permettre aux adolescents liseurs de comics d'avoir des personnages adolescents auxquels se raccrocher et quelque part les représenter. Wally West devenu adulte n'est-il au fond pas plus que jamais le symbole de cette génération qui comme lui est confronté à quelque chose qu'il n'aurait pas imaginé. Une génération qui a grandit dans l'ombre de l'âge d'argent et qui découvre avec effroi que ce temps n'était pas si pur... ?

Il est le témoin, l'accusateur mais aussi le jury et peut-être même le juge. Pourtant il cache le secret de ceux qui ont été ses héros. Mais ça le mine, ça se voit. Il suffit de l'observer.
Il souffre de cette déchéance comme certains lecteurs en ont sans doute soufferts. Mais il reste muet, il ne dénonce pas. Témoin et Accusateur. Jury et Juge. Il devra trancher comme ceux ayant grandit avec l'Âge d'Argent devront trancher.

Quel verdict pour ceux qui ont chuté ?

Et on arrive à la fin. Au dénouement et au dernier clou du cercueil du Silver Age. Nous découvrons donc qui est l'assassin. Est-ce le Dr Light désireux de se venger ? Non, il a été innocenté par Superman. Est-ce un autre super-vilain qui a voulu s'en prendre aux proches des héros ? Non.
Non et il aurait mieux valu pourtant. Car la réponse est bien plus basse et au fond hélas bien plus humaine que cela... Ultime symbole de la corruption et de la petitesse de l'Humanité.

Sue Dibny et le père de Tim Drake sont morts... Car Jean Loring l'ex-femme de Ray Palmer récemment sorti d'une dépression a voulu mettre son ancien mari dans son lit à nouveau.
Oui, vous avez bien lu. C'est à vous donner envie de hurler et de rapetisser comme le fait ce pauvre Atom détruit et anéanti par la révélation. (cette scène mon dieu x_x ce tome 4 est un crève-cœur)
Même si j'ai personnellement envie de lui coller 8 paires de baffes surtout quand on voit ce qu'elle sort à Ray lorsqu'il évoque la double-mort du premier Captain Boomerang et du père de Red Robin.

Mais si on regarde d'un autre côté, les auteurs n'ont cessés de vouloir détruire l'image idyllique d'un monde et d'une ère idéalisée par beaucoup. D'un temps où tout était plus simple et plus pur. Ils l'ont fait en séparant, en brisant la League pour nous montrer ses échecs et ses erreurs. Ses faiblesses qui ne cesseront de la poursuivre dans les histoires à venir (coucou les Crisis suivantes...). Mais nos héros ne sont pas les seuls à être éborgnés. Lors de la terrible scène où Jean confesse ses actes à Ray, on voit qu'elle aussi est corrompue.


Elle aussi a sombré. Dans une folie, une folie meurtrière et destructrice. Pour elle et ceux qui l'entourent. Les héros, les vilains, les civils, personne n'est épargné. Personne.
L'ombre est partout, il n'y a plus de pureté, plus de lumière... Plus de blanc et noir. Juste quelques nuances de gris et il en a toujours été ainsi en fait.

L'âge d'argent est mort tout comme Sue est morte et tout comme son mari la rejoindra plus tard. Et il me semble que ce couple que j'adorerais pourtant revoir réuni et heureux ne revient jamais. Parce que l'âge d'argent ne reviendra jamais, pas après ça. Dans Brightest Day nous savons qu'ils sont ensembles à nouveau dans le monde des morts. Leur bonheur est revenu, à nouveau. Mais pas dans ce monde parce que ce temps est révolu.

La mort de Sue Dibny donc que nous n'avons que peu évoqué car elle ne sert que de fil rouge à cette histoire est comme je l'ai dit donc le caillou qui déclenche l'éboulement. Le premier coup qui dévoile la vérité aussi dure soit-elle. Et c'est ça qui blesse sans doute. Cette histoire laisse un sentiment de désillusion et de gâchis amplifié encore par le dénouement de l'enquête...
Une fille autrefois gentille qui a commis un meurtre par accident (elle ne voulait pas tuer Sue/le Silver Age) mais qui a sombré dans la folie.

Et face à tout cela quelle attitude adopter ? J'aurais tendance à dire que puisque Barry Allen est au fond celui qui a déclenché tout ça en choisissant son camp, c'est son successeur et héritier Wally West qui nous apporte une réponse possible. Pas la meilleure sans doute mais celle qu'on ne peut qu'adopter sans doute. Il a été choqué, il a sans doute jugé, été en colère et a clairement reproché aux autres leurs actions. Seul son respect pour son prédécesseur et Hal l'ont empêcher d'aller les dénoncer à Superman. Et à la fin qu'est-ce qu'il fait ? Il est malheureux ça se voit, Batman le voit d'ailleurs. Mais il les suit, il continue à suivre ses héros et parle avec Green Arrow.
Il continue et avance, parce que c'est tout ce qu'il peut faire. Parce que malgré leurs faiblesses et leurs failles, ils restent des héros et des humains avec des défauts et des qualités. Il faut accepter et continuer. Encore et toujours. Et peut-être un jour pardonner.

Ce texte est long mais vous êtes arrivez à la fin. J'aimerais juste dire quelques mots encore. Vous vous souvenez la toute dernière scène du quatrième tome où l'on voit Ralph parler au fantôme de sa femme avant d'éteindre la lumière de leur chambre conjugale ? Cette scène est vue par les auteurs comme une sorte d'espoir. Car l'amour de Ralph a survécu et la League continue. Sue est morte, mais quelque part elle reste là. Et le Silver Age aussi reste là, avec elle.


Ils sont toujours là.



Merci Dicky pour le vava et la signature ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 10432
DC : The Bat ; The Atom ; Fate ; Lex Luthor.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 3 Sep 2018 - 9:58
Très beau et bon texte, qui analyse très bien le projet et sa réalisation.
Très clairement, l'envie a été d'assombrir et de conclure l'Âge d'Argent qui, bien plus que chez Marvel, n'a cessé de hanter DC dans l'ère moderne. DC ayant relancé son univers par l'Âge d'Argent (avec le retour d'un Flash, la création de Barry), et lancé littéralement ce mouvement (Marvel a suivi), cette époque apparaît, en effet, comme un marqueur, une référence dont l'ombre (^^) est très lourde à porter, et à supporter.

Je comprends l'idée du projet, de montrer que cet âge idyllique ne l'était pas, pour le conclure, et enchaîner sur l'ère moderne, plus trouble et ambiguë, notamment en démontrant que l'Âge d'Argent idéal n'a, en soi, jamais réellement expliqué (enfin, dans la continuité).

Cependant, à titre purement personnel, je regrette le fond et la forme de ce projet.
Le fond, parce que à force de tout assombrir ou griser, les valeurs des Héros apparaissent troubles. Sans référence à un Bien pur, comment justifier la foi en eux ? Si je comprends que l'ère moderne fait d'eux des personnages ambivalents, je "crois" en leur bonne foi car, à leurs débuts, ils étaient bons et purs ; sans cela, ils peuvent faire peur, et on peut interroger leur bienfondé (et on arrive sur Watchmen, où les personnages n'ont jamais eu cette pureté initiale).
La forme, enfin, parce que je continue à penser que le glauque de l'agression de Sue ne se justifiait pas et, surtout, parce que la révélation du "vilain" ne tient pas debout.

Mais, encore une fois, merci pour cette analyse très fine et juste !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

JL Identity Crisis / Crise d'identité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JL Identity Crisis / Crise d'identitée
» ASPEN IDENTITY CRISIS COVER #2 PRINT
» Secret Files DC (PDF)
» Match de boxe sur Identity Crisis
» WONDER WOMAN "IDENTITY CRISIS" ART PRINT BY MICHAEL TURNER & PETER STEIGERWALD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Comics :: Events / Crossovers / Crisis-