Fils du soleil

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 1 Aoû 2014 - 0:20
Un portail de flamme s'ouvrit sur l'une des rues de Métropolis. Le portail était si ardent que le bitume de la route se mit instantanément à fondre. Une fontaine à proximité s'évapora dans la seconde, les pneus des voitures fondirent quoique les moteurs en surchauffe émanaient des vapeurs des plus inquiétantes. Les citoyens tentaient de fuirent dans des cris d'horreur, mais les semelles de leurs chaussures collaient aux sols tandis que leur peau au simple contact de l'air réchauffé commençait à montrer des brulures. Si on avait pu évalué la construction du portail on aurait pu rapidement comprendre que le portail n'était pas nécessairement la source de toute cette chaleur, mais que c'était le monde derrière celui-ci qui se rependait aussi rapidement qu'une traîné de poudre. Ce même portail finit par se refermer. Malheureusement ce qui en était sorti n'avait rien de bien encourageant.


--------------------------------------------------------------------------------------

Je déteste cette ville...

Black orchid avait son uniforme militaire et l'apparence qui allait avec, soit celle d'Alba Garcia. Trevor avait bien dit de faire la réunion de manière officielle. C'est pourquoi elle avait revêtu ses habits. C'était les souvenirs de Garcia qui l'avait poussé à s'habiller ainsi. Pour Susan, Flora ou même Suzy, des habits officiels n'avaient que très peu de résonance, mais pour Garcia qui avait été élevée dans la discipline militaire le respect des mondanités avait une importance.

Elle détestait Métropolis, bien qu'elle y ait vécu. Avec raison, c'était la ville de Lex Luthor et elle y était morte une fois déjà et elle n'avait nullement l'envie d'y revenir. Elle se doutait que Trevor avait choisi Métropolis pour les locaux que le gouvernement y avait, mais elle ne manquerait pas de lui dire à quel point tout ceci la mettait mal à l'aise. D'autant plus qu'il y régnait une chaleur étouffante. Elle ne savait pas si c'était à cause de tous les gens qui y vivaient et qui y utilisaient les transports, mais c'était tout simplement insoutenable. Il faut dire qu'avec sa tenue militaire elle était loin d'être de circonstance pour être à une température aussi élevée. Soudainement quelques choses la frappèrent. Elle n'avait pas si chaud quelques minutes auparavant.

Il y a quelques choses de pas normal. dit-elle en levant les yeux vers le ciel comme si elle cherchait une explication climatique. Le soleil avait-il approché de la terre?

AU SECOURS !!!! AAAAAAAA

évidemment... j'en avais presque oublié ou je me trouvais

Elle enfila son costume de justicière de manière naturel et fonça vers les cris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 1 Aoû 2014 - 1:06
C'est un oiseau ? C'est un avion ? Non, c'est sup... C'est qui ?

Voilà ce qu'auraient pu se demander les habitants de Metropolis en voyant ce bolide non-supermanien survoler la ville. Mon-El traversait le ciel de la cité de l'Homme d'Acier en surveillance, ce dernier étant occupé ailleurs sur Terre, pour divers autres problèmes. Une catastrophe climatique en Nouvelle-Zélande, si le daxamite ne se trompait pas. Après Superman chez les Soviets, Superman au Congo et Superman chez les Incas, nous avions droit à Superman chez les Maoris. Grande nouveauté pour celui que tout le monde aimait, et qui aimait tout le monde...

Alors qu'il ruminait de sombres pensées, assez pleines de rancœur, Valor entendit un cri plus bas, un seul. Penchant la tête vers son origine, il découvrit une jeune femme en train d'être agressée. Un homme tentait de lui dérober son sac. C'était rare dans cette ville, mais ça arrivait.
Fondant droit vers sa cible, Mon en profita pour observer l'arme que portait le bandit: un couteau. Ridicule... tout ce qui avait un potentiel inférieur à la kryptonite ne servait à rien, ici. Et même avec un fragment de Krypton, Valor était toujours là, immunisé contre ses effets.

Le super-héros se stoppa net trois mètres au dessus de l'agression et interpela l'homme.

- Je vous prierais de laisser cette dame tranquille, monsieur.


L'intéressé fit vivement demi-tour, surpris, et vit le daxamite, en train de flotter tranquillement, la cape au vent. Paniqué par cette apparition soudaine, il tenta une manoeuvre classique: la fuite. Mon secoua la tête de dépit, et rattrapa immédiatement le criminel pour l'emmener avec lui dans les airs.

- NON MAIS T'ES MALADE ??? REPOSE MOI !!!

Le vent fouettait de plus en plus le visage de Valor, et sans aucun doute celui du voleur aussi. Une fois les gens dans la rue réduits à la taille de fourmi, l'alien s'arrêta, tenant sa proie par le col.

- Écoute, écoute mec, laisse moi partir, s'il te plaît...

- Tu penses vraiment que je vais t'obéir ? Non, c'est toi qui va m'écouter. Tu vas cesser tes actes criminels. Sans quoi tu le regretteras. Maintenant...

Lar Gand ne put finir sa phrase. Une immense vague de chaleur déferla dans son dos, l'enveloppant d'un intense cocon de molécules vibrantes. Il se passait quelque chose. Lar usa de sa super-vitesse pour déposer le détrousseur au sol, profitant de son rapide vol pour lui arracher un cri, et se diriger immédiatement vers la source de tout ce chaos thermal. C'était vraiment étrange. Il était impossible qu'une telle chaleur se déclare sous ces latitudes. La cause naturelle était rejetée immédiatement.

Et au détour d'un immeuble, Mon le vit: un géant de feu, atteignant les trois mètres, venait de sortir d'un portail de feu, origine de l'immense chaleur qui se propageait dans toute la ville. Ce monstre était équipé d'un marteau et d'un bouclier, et semblait violent. Agressif. Meurtrier.

- QUE LES FILS DU SOLEIL HÉROS DE LA TERRE VIENNENT SE SOUMETTRE A LEURS DESTINS ! ACCEPTEZ VOTRE SERVITUDE DEVANT LE PARLEMENT DES FLAMMES ET AGENOUILLEZ VOUS DEVANT BLACK BORIS, ROI CANNIBALE DES TROLLS DE FEU !!!

Bon, le ton était donné. La bataille allait avoir lieu. Il allait maintenant falloir éradiquer cette menace le plus vite possible, avant qu'il n'y ait plus de morts. Choisissant de se rapprocher de la créature, de ce Black Boris, Mon-El se plaça légèrement au dessus du Troll.

- Roi des Trolls de Feu, je vous engage à quitter mon monde, sans quoi vous subirez une cuisante défaite.

Valor voulait d'abord tenter l'approche amicale, la parole, avant de commencer à taper. Comme seule réponse, il eut droit à un rire tonitruant et à une baffe qui l'envoya voler. Il ne put se rétablir à temps et il s'écrasa sur la route, s'enfonçant en brisant le béton. Il se retrouva aux pieds d'une jeune femme de type hispanique, vêtue d'une tenue étrange et mauve.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 1 Aoû 2014 - 3:24
Je vous ferais plier les genoux fils du soleil. dit-il avant de sauter vers Mon-El afin de continuer son attaque.

Black Orchid arriva sur les lieux. Juste à temps pour voir un surhomme à Cape bleu se faire magistralement valser dans les airs. Ça n'annonçait vraiment rien de bon. Black Orchid ne savait pas comment réagir devant l'énorme troll de feu. La bête en question était fumante et brûlait comme un volcan. Elle n'allait certainement pas privilégier un assaut direct dans le moment. Elle allait surtout essayer d'aider les civils encore coincés sur place à fuir.

Cherchant un bout de terre dans cette ville de métal et de ciment, une rocaille lui offrait ce dont elle avait besoin. S'installant à l'intérieur elle fit lever les plantes afin que celle-ci agrippe les civils coincés dans le bitume fumant. Tel de grands bras les plante s'approchèrent des civils afin de les évacués. Le problème est plus les plantes approchait de la bête plus elle reculait, résistant a Black Orchid.

Allez, écoutez se que je vous dis.

Leurs feuilles commençaient même à bruler tellement l'air était sec. Elle réussit néanmoins à libérer la zone de civile trop près. Black Boris, comme le monstre l'avait hurlé tout à l'heure, ne semblait pas se préoccuper d'elle. Il n'avait d’yeux que pour celui qu'il appelait "fils du soleil". La zone finit par être évacuée laissant l'espace nécessaire à une bonne "négociation agressive". Elle fut tentée de prendre ses jambes à son cou. Après tout, pourquoi pas? Elle n'était de toute évidence pas de taille contre cette énergumène de flamme même le "faux-superman" semblait en mauvaise posture, mais il y avait quelques choses d'étranges avec Black Boris. Quelques choses de familières, mais d'étrangement très différentes. Elle ne pouvait se résoudre à quitter le combat, comme si quelques choses de plus importantes en dépendaient. Une énergie familière, mais pourtant à l'opposé de se qu'elle connaissait. C'était très étrange, à la fois déconcertant et hypnotisant. Après quelques minutes, d'hésitation elle décida d'embarquer dans le combat.

Hey, Black Boris ! Vient faut qu'on cause !

Elle ne savait pas pourquoi, mais dans des moments comme celui-là, la personnalité de Garcia ressortait un peu plus que les autres. Son franc parlé, son côté un peu plus gueuleuse, l'emportait sur la discrétion de Susan et sur la naïveté enfantine de Suzy.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 1 Aoû 2014 - 4:12
Il frappait fort le bougre !!! Black Boris était une véritable machine de combat, qui abattait ses poings avec une force et une vitesse extrême. Le Troll jouait quasiment avec celui qu'il appelait le Fils du Soleil, soit Mon-El. Mais il ne devait pas être seul ici, parce qu'à chaque coup d'oeil qu'il jetait, le daxamite voyait de moins en moins de civils piégés. Parfait, il allait pouvoir se lâcher un peu. Alors que l'énorme main de Boris surgissait pour saisir l'alien, ce dernier banda ses muscles et frappa au centre de la paume de son ennemi, pile au moment où les doigts allaient se refermer sur son torse. L'impact fit trembler les deux combattants, et le sol sous eux. Des fissures se créèrent dans le béton, et le Troll recula de deux pas, malgré sa terrible puissance. Valor reprenait conte...

SBAM !!!

Le daxamite reçut un coup absolument monstrueux qui le fit décoller, traverser deux bâtiments et l'envoya dans la rivière, non loin de là. Boris avait juste reculé pour se donner de l'élan.

- Fils du Soleil, vous me décevez.

Il se retourna alors vers la ville, prêt à accomplir son oeuvre de mort.
Face à un immeuble, il leva son marteau, avant de recevoir une énorme balle d'eau dans le dos.
Boris se retourna, furieux, pour se retrouver nez à nez avec Mon-El.

- Vous ne pensez pas que je m'arrêterais à ça ?
répliqua l'alien.

Et ce fut son tour d'attaquer. Il cueillit le menton du Roi des Trolls de feu d'un superbe uppercut, avant d'enchaîner avec une attaque au plexus... enfin là où devait se trouver le plexus, en temps normal.
Puis, il frappa le genou droit de son ennemi pour affaiblir un de ses côtés, et fit de même avec l'autre l'instant d'après. Black Boris tomba à genoux, face au surhomme.

- Troll, c'est moi qui vous ait fait plier les genoux.


- RAAAAAAAAAAAAH !!!

La créature en question balaya le protecteur de Metropolis d'un revers de la main, dans le but de se relever. Une fois sur pieds, il se mit à rire d'une voix funeste, pleine de rage et de colère. Une combinaison de nuances sonores assez étrange.

Encore une fois au sol, Valor vit ensuite Boris se détourner de lui pour se diriger vers quelqu'un d'autre. Probablement la femme en mauve qu'il avait vu tout à l'heure et qui venait de crier:

- Hey Black Boris ! Viens, faut qu'on cause !

Une inconsciente, ou une héroïne... sans doute les deux.
Se redressant un peu plus difficilement qu'au début du combat, M'Onel attrapa un gros bloc de béton, et l'envoya en direction de l'occiput du Troll.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 1 Aoû 2014 - 16:00
Black Boris se retourna soudainement lorsque Black Orchid dit son nom. Elle eut tout de même un certain étourdissement juste à le voir l'écouter. Elle ne pensait pas honnêtement que Boris quitterait aussi rapidement son combat pour venir vers elle. Elle l'avait maintenant en avant d'elle même. De toute sa grandeur, il la surplombait. Les mains ouvertes devant lui pour lui montrer qu'elle ne représentait pas de menace, Black orchid tenta de parlementer. Elle alla ouvrir la bouche, mais c'était sans comté Mon-El. Un énorme bloque de ciment s'en venait vers Black Boris. Elle regarda vers le bloc, peut-être que Black Boris avait vue se qui s'en venait dans ses yeux, ou peut-être l'avait-il simplement senti quoi qu'il en soit, il leva son bouclier et le bloc alla s'écraser sans que celui-ci ne bouge. Quelques gravats vinrent fouetter le visage de Black Orchid qui resta imperturbable. Déjà l'air chaud et sec entourant Black Boris n'était pas des confortables, mais elle ne s'enfuit pas.

Depuis tout à l'heure, ce que Flora essayait de faire c'est de sécréter le maximum de phéromone. Elle essayait d'influencer le caractère de Black Boris de la calmer. Elle essayait d'influencer son émotionnelle. Ce n’était pas un pouvoir qu'elle aimait particulièrement. Affecter le mental des gens était entrer dans leur intimité d'une façon qu'elle n'appréciait pas beaucoup. Elle ne l'utilisait que lorsqu'elle n'avait pas le choix. Dans ses missions d'espionnage, ça c'était avéré très utile, mais généralement dans un combat c'est moins intéressant. Elle n'avait pas le choix cependant Black Boris semblait des plus puissants et elle devait tenter le coup.

Black Boris la regardait, son souffle puant et bruyant soufflait son haleine fétide dans le visage de Black Orchid. Elle avait peur et elle avait chaud, mais elle tenait toujours un large sourire affectueux.

Calme toi, Black Boris. Le temps est si magnifique aujourd'hui pourquoi autant de colère et de sauvagerie?

Oui ce n’était pas la chose la plus inspirante au monde. Mais c'est ce qu'elle avait réussis à sortir comme phrase. Elle ne savait pas vraiment se qu'il aimait ou encore sur quelle carte jouer avec lui, elle y alla donc instinctivement et elle tenta le coup du questionnement. Elle espérait qu'il s'interrogerait et répondrais à la question. C'était simple, mais en psychologie cela permettait de désamorcer une situation. Black Boris la regarda sans faire de geste de violence. Puis des plis se formèrent sur son visage. Son nez se renfrogna et Black Orchid vie des flammes dans ses yeux s'allumer. Elle recula. Il renifla puis recracha violemment par terre.

Je ne sens que le souffre et la suie. Comment peux-tu penser, green, m'avoir avec une ruse aussi enfantine. Ne sais-tu pas qui je suis.

Il se saisit de Black Orchid dans son énorme main. Immédiatement elle sentit les brûlures sur sa peau, elle se mit à transpirer abondamment et surtout, elle paniqua. Elle utilisa toute sa superforce pour frapper sur les mains de Black Boris. Bien qu'elle sentait qu'il faiblissait, elle se sentait elle-même défaillir.

Laisse-moi, mais laisse-moi gros tas de cendre.

J'ai toujours aimé le green, votre espèce brûle si bien. Pour nourrir les flammes, il n'y a rien de mieux. Je vous laisserai vivre, Green, vous servirez de garde manger pour nourrir le feu qui nous habite. Vous pousserez en sachant que vous ne servirez qu'à une chose, nourrir la colère des flammes. VOUS SEREZ CONSUMEZ.

Essayant de rassembler ses énergies pour frapper la main de Black Boris, elle se sentait néanmoins de moins en moins forte. Elle ne touchait plus le sol. Black Boris la tenait dans ses mains au-dessus d'elle. La regardant brûlez à petit feu. De la fumée sortait du corps de Flora et ses yeux imploraient la clémence. Le point qui maintenant Flora était enflammé et dans sa panique elle tentait de se débattre sans grand succès. Flora était persuadée que Boris aurait pu la consumez immédiatement, mais qu'il prenait plaisir à la voir brûler tranquillement. Elle sentait ses brûlures passer au deuxième degré comme s'il contrôlait sa flamme. Elle le savait, il passait un message au green à travers elle. Il faisait d'elle un martyr.

AAAAAAAAAAAA L'AIDE !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 2 Aoû 2014 - 19:27
Boris avait paré le bloc rien qu'en levant son bouclier. Juste comme ça, sans effort supplémentaire, presque avec dédain. Lar fut à moitié impressionné, à moitié furieux. Cette créature venait les défier dans leur monde, et les faisait glisser peu à peu vers ce qui ressemblait à une défaite.
La super-héroïne en mauve avait tenté de calmer le géant, par la parole. Mon-El n'en revenait pas. Soit elle était légèrement folle, soit elle s'était pris un coup sur la tête. Le daxamite ne pouvait pas encore savoir que Black Orchid émanait des phéromones surpuissants pour influencer le monstre de feu. Toutefois, curieux de voir comment cela allait se passer, l'extra-terrestre laissa les choses se faire.

D'abord, il s'approcha sans geste belliqueux. Enfin, le personnage en lui même évoquait la guerre et la bataille. Nous dirons plutôt qu'il resta relativement calme.
La justicière commença alors à lui parler:

- Calme toi, Black Boris. Le temps est si magnifique aujourd'hui pourquoi autant de colère et de sauvagerie ?

...
Valor en resta bouche bée. Elle espérait quoi avec ce genre de phrasé ? Le convaincre d'aller cueillir des pâquerettes dans le parc de Metropolis ? D'aller boire un granité au bar du coin ? De se reposer sur l'herbe fraîche et de compter les nuages ? Mais, l'espace d'un instant, l'alien se mit à y croire. Le Roi des Trolls de Feu ne réagissait pas négativement, et n'attaquait toujours pas. Avec un peu de chance...

Je ne sens que le souffre et la suie. Comment peux-tu penser, green, m'avoir avec une ruse aussi enfantine ? Ne sais-tu pas qui je suis ?

Et non... Bel essai. Encore un échec.

Cependant, la situation devint grave quand le monstre saisit Black Orchid dans sa puissante main. Des flammes se mirent à jaillir autour du corps de la justicière, la brûlant sans aucun doute. Elle tenta de se débattre, de se dégager, mais malgré sa super-force -M'Onel ressentit les impacts malgré la distance grâce à ses sens hyper-développés- elle ne réussit pas à desserrer l'étreinte enflammée.

- Laisse-moi, mais laisse-moi gros tas de cendre.

- J'ai toujours aimé le green, votre espèce brûle si bien. Pour nourrir les flammes, il n'y a rien de mieux. Je vous laisserai vivre, Green, vous servirez de garde manger pour nourrir le feu qui nous habite. Vous pousserez en sachant que vous ne servirez qu'à une chose, nourrir la colère des flammes. VOUS SEREZ CONSUMÉS.

Cet échange n'avait pas duré plus de quelques secondes. Peu à peu, il brûlait le corps de la jeune femme, l'incinérant pour son plaisir.
C'était suffisant pour que le daxamite voit rouge, suffisamment pour que l'adrénaline coule dans ses veines. Ses muscles se bandèrent, et il décolla du point où il se trouvait. Le sol se fissura sous la force de l'envol. Filant à toute allure, Mon-El laissa ses yeux s'illuminer de la lueur rougeoyante de sa vision thermique. Les lasers vinrent percuter le dos de Black Boris, qui se courba sous l'impact.
Il se retourna pour faire face au "Fils du Soleil" et reçut un formidable coup dans l'abdomen, lui faisant lâcher marteau, bouclier et héroïne et l'envoyant percuter un bâtiment.

Usant de sa super-vitesse, M'Onel rattrapa Flora au vol, avant qu'elle ne touche le sol. La tenant dans ses bras, il se posa au sol, permettant à la jeune femme de se remettre sur pieds. Il l'observa quelques instants. Il vit qu'elle n'avait pas trop souffert.

- Nous devons nous occuper de lui. Et vite, avant qu'il ne cause plus de dégâts.

Gardant en vue le Troll de Feu, Lar s'adressa à Flora de sa voix grave. Ils allaient devoir travailler ensemble pour vaincre le grand monstre.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 4 Aoû 2014 - 14:54
L'endroit où Mon-El avait déposé Black Orchid était des plus adéquats. Touchant directement aux sols elle put soigner ses blessures plus rapidement et surtout éteindre le feu en elle qui semblait la bruler de l'intérieur. Elle regardait toujours fixement le Troll qui les cherchait du regard. Quand celui-ci les repéra, il se mit à courir vers eux avec toute la puissance de ses jambes. Flora regarda Mon-El.

Elle n'aimait pas particulièrement le travail d'équipe. C'était une espionne et normalement on agit mieux seul qu'en équipe. Par contre avec Dark Justice League elle avait finalement appris à faire plus que de l'espionnage et le métier de superhéroisme impliquait parfois de se mettre sous les deux de la rampe. Surtout, le métier de super-héros semblait venir avec des alliances opportunes et beaucoup de bataille. Elle hocha la tête pour confirmer à Mon-El qu'elle était prête à retourner dans le combat.

Ses jambes se cambrèrent afin d'aller chercher de l'appui dans le sol. Puis elle utilisa sa superforce afin de se propulser vers l'avant. Conjointement à son pouvoir de vol, elle fonçait vers Black Boris. Elle avait essayé la manière douce, il était temps d'y aller autrement. Certes ce n'était pas le plan du siècle de foncer en pleine tête vers se mastodonte de feux, mais en attendant de trouver mieux elle irait d'une technique cliniquement éprouvée : Le poing dans la gueule.

Le contact se fit assez rapidement. Black Boris ne devait pas s'attendre à ça d'elle plus que de Mon-El car il fut surpris de l'impact. À tel point, qu'il perdit pied offrant l'avantage à Black Orchid qui usait de toute sa force pour essayer de casser Black Boris.

SBAM !!! (huhu)

L'impact se fit violent. Les vitres du bâtiment devant eux volèrent en éclat sous l'onde de Choc. Entrainé par son élan Black Orchid s'envola et visa la tête de Black Boris. Plusieurs coups de poing s'en suivirent, elle restait tout de même en position défensive comme sa formation d'unité spéciale ARGUS lui avait appris. Cela réduisait la puissance de ses coups, mais lui permit de se retirer juste à temps lors que Black Boris cria vers elle. Du moins, elle croyait qu'il allait crier. Malheureusement Black Boris cracha des flammes. Elle fut légèrement surprise, mais réussit à la dernière minute à éviter le coup. Plus de peur que de mal Flora, se retrouvait maintenant avec un incendie. La flamme était si intense que le bâtiment malgré le fait que ce soit du béton, s'enflamma aussitôt. Les moindres molécules inflammables dans cette couche de matériel pourtant protégé du feu, s'enflammèrent immédiatement.

Black Orchid se retourna vers Mon-El tout en gardant un œil sur Black Boris, qui semblait simplement puis frustré et violent depuis son assaut. Ils allaient avoir besoin d'un plan. Juste frapper ne semblait pas suffisant. Il allait devoir trouver un moyen de vaincre Black Boris, autrement qu'a grand coup de poing, car de toute évidence, il ne gagnerait pas cette partie la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 5 Aoû 2014 - 14:26
Ils allaient combattre ensemble. Parfait.
Mais avant que Lar ne puisse repartir à l'assaut, Black Orchid décolla et fusa vers le monstre de feu. Le daxamite pu suivre sa course et la voir heurter violemment le géant, le déséquilibrant de surprise. Il ne devait pas s'y attendre de la part "d'un fragile petit être femelle du green". L'impact provoqua une onde de choc qui fit se briser les fenêtres des immeubles alentours. Elle était douée, bien que cela ne suffirait pas. Quoi qu'il en soit, la justicière enchaîna les attaques avec grâce et rapidité, dans un style très particulier, très personnel. C'est ce que supposa Valor, qui ne connaissait pas cette manière de combattre au poing.
Mon-El, lui, planait autour de Boris, le pilonnant de rayons thermiques. Ils n'avaient pas de grand effet destructeur sur lui, mais le but n'était pas de blesser; ces attaques servaient davantage à déconcentrer.

Enfin, juste à temps, Black Orchid s'écarta du Roi des Trolls; ce dernier cracha une gerbe d'intenses flammes qui réchauffa sans aucun doute tout le quartier. La masse brûlante vint s'écraser contre un bâtiment de béton, qui s'embrasa immédiatement. Le feu s'accrochait à tout ce qu'il trouvait, grignotant, rongeant ce qu'il touchait.

Grognant face à cet imprévu supplémentaire, et voyant la Justicière mauve lui jeter un coup d'oeil, Lar s'approcha rapidement de l'incendie, et claqua ses mains devant lui, provoquant une énorme bourrasque qui souffla les flammes. Mais devant l'intensité du feu, l'alien dut s'y reprendre à deux fois pour l'étouffer complètement.

Une fois cela fait, il fallait toujours s'occuper de Boris. Il commençait à énerver le Vagabond de plus en plus. Il attaquait Metropolis, se pavanait comme un paon, leur mettait une rouste... La colère accumulée depuis quelques années remonta... Il avait été le meneur de la Légion des Super-Héros, ce n'était pas un Troll de pacotille qui le ferait plier.
M'Onel se mit à trembler, et alors que l'air vibrait autour de lui, il fusa droit vers la tête du monstre. Sa vitesse en vol, bien supérieure à celle de Black Orchid, lui permit d'engranger davantage d'énergie.

- Je...

Sa force, terrible, allait servir.

- suis...

Le Roi cannibale s'attendait à une attaque de la part de l'extra-terrestre. Il s'était préparé et l'attendait avec un grand sourire. Son marteau tournoyait doucement, puis de plus en plus rapidement.

- Approche, morceau de chair... Approche...

Enfin, avec un timing monstrueux, Boris l'abattit droit sur Lar. Le "Fils du Soleil" se retrouva écrasé entre le sol et l'arme.

- MON-EEEEEL !!!

De sous le marteau émana ce cri de rage. L'arme lourde trembla, et commença à bouger. L'air amusé de Boris fut encore plus prononcé. Apparut enfin Lar Gand, qui comprimait peu à peu la masse métallique dans ses bras. Elle se tordit dans un bruit affreux. Cela déplut à Boris, qui hurla en arrachant son marteau à l'emprise du daxamite, pour l'abattre de nouveau sur lui.
Mais il n'était plus là.
Le Troll ressentit alors une douleur intense dans le creux des genoux, derrière lui. Visant la chair la plus molle, la plus faible du colosse, Valor mitraillait de coups ces parties sensibles, alternant frappes chirurgicales et lasers thermiques.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 5 Aoû 2014 - 21:02
Flora ne sachant pas réellement quoi faire dans la situation se retira un peu du combat, sûr que Mon-El réussirait à tenir tête au Troll du moins durant un certain temps. Elle survola l'entité en cherchant un moyen d'en venir à bout. Elle savait bien que de frapper ne servait qu'à gagner du temps. Malgré tous les coups donnés par Mon-El ou elle-même, Black Boris ne devenait que plus violent et sauvage. Ne se préoccupant pas réellement de la bataille. Elle soupçonnait même Boris de ne pas abattre toutes ses cartes. Le souffle de feu étant nouveau, elle s'attendait à voir autre chose plus le combat allait avancer. Mais voulait-elle vraiment que ça avance. Elle était plus inquiète de se qu'elle n'avait pas encore vue, que se qu'elle avait vue.

Réfléchis réfléchit... L'eau?

Flora doutait de cette éventualité. Elle voyait comme la fontaine aux abords du combat ne lançait que de l'eau qui c’était évaporé peut-être plus loin sous le sol. Elle doutait que de l'eau puisse venir à bout de ce feu vivant. À moins de le tenir assez longtemps sous l'eau et par assez longtemps elle pensait à peut-être plusieurs jours. Elle devait néanmoins tenter la chose. Elle alla vers Mon-El et le tira hors du combat rapidement. Black Boris n'allait probablement pas apprécier.

Si on fonce sur lui chacun notre tour, nous pourrions le faire reculer. Je ne peux pas le toucher sans arrêt il me brûlerait et tout kryptonien que tu sois (se qu'elle présumait) je doute que toi aussi. Mais si on ne le touche pas longtemps et qu'on le frappe chacun notre tour on devrait pouvoir le forcer à reculer. Faut l'amener aux barrages et l'immerger dans l'eau. Une fois rendu là.... ça sera a toi de jouer. Tu devras le garder sous l'eau jusqu'à ce qu'il s'éteigne. Je vais être très honnête avec toi je doute que ça fonctionne, mais je n’ai pas d'autre idée, maintenant BOUGE !!! dit-elle en le poussant vers l'arrière.

Black Boris venait de lancer un éclair de flamme dans leur direction. L'avantage était que sa grosseur le rendait un peu plus lent que se a quoi on pourrait s'attendre de quelqu'un d'aussi puissant. Ces attaques étaient presque toutes évitables, mais la déflagration qui suivait chacun d'elle était des plus inconvenante. Flora se mit donc en position et fonça la première pour produire le son si caractéristique du coup résonnant sur le poitrail de Black Boris.

SBAM !!!

Probablement le premier d'une symphonie de SBAM qui allait conduire à faire reculer Black Boris assez loin pour qu'il tombe dans l'eau par laquelle Métropolis est bordé. Si cependant c'était un échec, elle avait confiance que ça allait énerver assez le monstre de feu pour qu'il les suive jusqu'à leur point de chute. Alors les deux chefs d'orchestre qui dirigeaient cette douce mélodie de SBAM combatif pourraient tenter tant bien que mal d'immerger ce Boris dans une cacophonie SBAMiale des plus significatives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 14 Aoû 2014 - 18:29
SBAM !!!
SBAM !!!
SBAM SBAAAAM !!!
SBAM !!!


- GRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !!!

SBAM !!!
SBAM SBAM SBAAAAAM !!!
SBAM !!!


Les coups répétés de Mon-El et de Black Orchid résonnaient dans l'air, alors que les poings des héros de la Terre s'abattaient sur la face enflammée du Roi Cannibale des Trolls de Feu. Inlassablement, ils frappaient, faisant reculer le monstre vers l'eau, près des barrages. Il fallait qu'ils y arrivent, pour le bien des citoyens de Metropolis et du monde. Une telle créature maléfique laissée en liberté offrirait à la Terre une ère de ténèbres et de mort. Cela ne devait pas arriver.
Malgré les flammes brûlant ses doigts, ses mains, ses bras, son torse, son visage, il continuait. La chaleur le faisait souffrir, mais ce ne devait être rien par rapport à ce que ressentait Orchid. En tant qu'être connecté au Green, le feu l'affectait davantage.

Sur le passage du trio combattif, l'herbe, les arbres, la nature s'enflammaient. Black Boris résistait vaillamment, tentant de reprendre l'avantage à de nombreux moments. Il faillit souvent réussir, reprenant parfois de nombreux mètres, mais devant la volonté implacable des deux justiciers, il se trouva contraint de parer les attaques plutôt que de riposter.

Enfin, ils arrivèrent au bord de l'eau. Sentant derrière lui la présence de l'élément aqueux, Boris grogna et repoussa Mon-El et Black Orchid. Il ne l'appréciait pas, il semblerait. Et en effet, il tenta de bondir pour s'éloigner. Mais réagissant à une vitesse exceptionnelle, le daxamite saisit le monstre à la taille, le stoppant net dans son envol.
L'être venu d'une autre dimension fut surpris par l'élan de force du Fils du Soleil. Cela laissa le temps à Valor de plonger avec lui au fond de l'eau. Le contact de la peau du monstre avec les molécules d'H2O aboutit à une réaction rapide: l'évaporation immédiate. La chaleur était telle que même au fond d'une rivière, l'eau bouillait et n'éteignait pas le feu.

M'Onel sentit cependant que Boris se fatiguait, et commençait à réagir moins vivement. Il fallait en finir maintenant. Le colosse n'était pas fini pour autant, et il mit presque le Vagabond à genoux. Presque.
Un coup. Deux coups. Trois coups.
A chacun des assauts de l'extra-terrestre, le Roi des Trolls faiblissait, et bientôt, d'un geste de pur désespoir, il frappa son ennemi pour le repousser. L'attaque eut l'effet escompté, et d'un geste de la main, il ouvrit un portail incandescent qui fit baisser le niveau de l'eau de trois mètres d'un seul coup.

Boris leva le poing en un geste chargé de haine, empli d'une rancœur vengeresse. Il essayerait de revenir, c'était une certitude.

A peine était-il passé de l'autre côté que le portail se referma et disparut. Ressortant de l'eau trempé, Mon-El adressa un sourire à Black Orchid, et un geste de la main à la foule inconsciente qui était venue voir l'affrontement, certaine que leur héros triompherait. Ce genre de choses n'était jamais sûre. Mais le temps était aux réjouissances, et Metropolis pouvait se rendormir tranquillement, en attendant une autre menace...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Fils du soleil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bruce fils du soleil:
» [Bandes Dessinées] Keno Don Rosa (depuis 1987)
» Transport Freret & Fils (Lessay 50)
» Bouton Maison du Roy (Méduse dans un soleil)
» [Feuilleton] G. Leroux L'Epouse du Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis-