A la recherche de la Source

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5823
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 21:37
"Habitant de la Terre."

Metropolis. 20 août 2014.

Placés à différents endroits de la ville, trois héros y gravitent pour la protéger.
Miss Martian. Le Guardian. Superman.

Tous volent, courent, veillent sur les citoyens de la Cité de Demain, en ce bel après-midi d'été. Cependant, ils sont tous interrompus dans leurs tâches par une aura bleutée qui les entoure soudainement ; ils se stoppent, s'arrêtent et observent l'étrange phénomène qui recouvre leur corps - tous, sauf un.
Le Guardian, protecteur du Projet Cadmus, ne se rend pas compte qu'il est peu à peu pris par une aura bleutée et continue sa course le long des rues de la ville, chassant un voleur qui n'est qu'à quelques mètres. Et alors que les trois autres disparaissent, happés par l'étrange voile d'azur, lui continue sa poursuite ; et l'étrange aura passe soudainement à celui qu'il bouscule sur son chemin, un jeune homme innocent malheureusement au centre de plusieurs intrigues criminelles depuis plusieurs semaines. Virgil Hershell est à nouveau en première ligne.

"Je suis Metron."

Les trois formes voient uniquement une figure devant eux, transportés dans un océan de ténèbres où ils ne peuvent se raccrocher à rien. La silhouette de celui qui parle dans leur esprit apparaît soudainement devant leurs yeux.



"Certains me connaissent, d'autres non. Une rapide synthèse est indispensable à la suite de votre mission."

Metron repose sur son étrange fauteuil, et fixe de ses yeux blanchâtres la face de chacun des trois kidnappés. Qu'importe leur force, qu'importe leur puissance : ils ne peuvent rien pour se dégager, pour se soustraire de sa puissance.

"L'Univers tel que vous le connaissez est le fruit d'une destruction. Un autre Univers, aux lois différentes, existait précédemment et est mort ; des cendres de ce dernier est né celui dans lequel vous menez vos vies mortelles. Et quand votre Univers disparaîtra, un autre le remplacera. Vos religions appellent cela le Cycle de la Vie, c'est là une des bases du fonctionnement de cette Réalité."

Les doigts croisés, Metron débite son discours d'une voix lente et posée, sans aucune émotion.

"Ce Cycle est déclenché par une énergie cosmique, divine, religieuse... infinie. Quand un Univers s'éteint, est détruit, le Cycle est réenclenché par une explosion exceptionnelle, qui recréée la Vie - toutes formes de Vie. Cette explosion provient de la Source."

Pour la première fois, Metron s'avance et montre un peu plus son visage émacié et tellement étrange.

"La Source est l'Origine de la Vie. Elle créée les êtres vivants, mais également leurs Dieux. Je suis un Nouveau Dieu, créé juste après la naissance de cet Univers. Sur deux planètes jumelles, les Nouveaux Dieux se sont imposés et ont été dotés de pouvoirs exceptionnels. Bien entendu, les Nouveaux Dieux se sont opposés et une guerre a été déclenchée ; batailles, sièges, massacres, pertes, défaites, victoires... la guerre a duré longuement, avant que les deux parties ne parviennent à une trêve."

Une forme de grimace passe sur son visage, très rapidement.

"Izaya et Darkseid, dont le nom est évocateur et malheureusement connu des habitants de votre minuscule planète, ont conclu un accord qui est officiellement respecté. Les Nouveaux Dieux ont alors trouvé une forme relative de paix, qui les a poussés à un immobilisme total ; ne rien faire ne conduit pas à la guerre, et la paix est préservée. Une erreur, qui cause du tort à l'Univers."

La silhouette de Metron disparaît, et est remplacée par une étrange vision, d'un mur de pierres formé de dizaines de formes terribles et incompréhensibles à l'esprit humain.



"Le Mur de la Source protège l'Univers de la Source, et la Source de l'Univers. Le Mur est composé des corps des imbéciles qui ont tenté de pénétrer dans la Source pour leurs propres profits. La Source ne se manifestera à nouveau qu'au moment où cet Univers disparaîtra, et ce temps n'est pas encore venu ; mais le Mur est affaibli."

L'image se fait plus nette, et plusieurs lézardes apparaissent sur le Mur, qui paraît pouvoir être renversé.

"Le Mur est l'objet d'une agression inconnue, qui menace l'Univers et la Réalité. La Source n'est pas prête pour une nouvelle Vie, mais le Mur n'arrivera bientôt plus à la protéger. Quiconque s'en prend ainsi au Mur réussira à pénétrer dans la Source, sans craindre d'être enfermé dans le Mur ; et quiconque obtient le pouvoir de la Source deviendra invincible, immortel et plus divin que n'importe lequel de vos Dieux."

Metron revient au centre de la vision.

"Je vous ai sélectionnés afin de trouver l'identité de l'agresseur, et pour que vous l'empêchiez d'agir. Vous avez les capacités et les motivations nécessaires. Agissez en équipe, et sauvez l'Univers. Vous êtes désormais les Protecteurs de la Source : soyez-en digne."

La vision disparaît entièrement, et les trois kidnappés se retrouvent les uns en face des autres, à l'intérieur d'un vaisseau spatial inconnu.
Superman, le premier à se réveiller, se relève et se précipite vers une fenêtre. A l'extérieur, il découvre des étoiles qui lui permettent de trianguler leur position : il n'aime guère le résultat. Il découvre également que leur vaisseau est très grand, et file à une vitesse exceptionnelle dans l'immensité de l'espace.

"Nous venons de passer Mars."

Il soupire et se tourne vers les trois autres. S'il comprend la présence de Miss Martian, à qui il adresse un petit sourire sincère, il ne saisit pas l'intérêt de Virgil Hershell, un être humain courageux mais aux capacités limitées.

"Bon... j'espère que vous n'aviez rien de prévu. Nous sommes partis pour un sacré voyage."

(HJ/ C'est parti ! Smile Ce premier message est très didactique, et sûrement un peu long, mais il fallait baliser les principes et l'ambiance. J'ai pris sur moi de vous enlever directement, pour vous plonger pleinement dans cette histoire. Virgil, je t'ai un peu plus "commandé", j'espère que ça ne te dérange pas. Je reprendrai la main une fois vos réactions publiées. Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 21:38
Ces deux dernier mois ont été plus qu'éprouvant, entre ma recherche du livre de l'éternité, tenter de résoudre le mystère autours de la disparition de mon père adoptif, le fait que mon père biologique débarque dans ma vie afin d'assumer la paternité qui lui revient et me révèle qu'il n'est ni plus ni moins qu'un héros qui à combattu les Nazi il y a des décennies, mais qu'il a fait un voyage dans le temps pour se retrouver aujourd'hui.

Et ça c'est le plus simple, car le plus difficile c'est que durant la récupération du livre qui obsédait tant l'homme qui m'a élever j'y ait laisser mon humanité.
bon cela fait étrange de dire cela ainsi, mais il est vrai que j'ai quitté le stade de simple humain pour arrivé à celui d'homo magus et franchement, je suis tout sauf en train de sauter de joie.

Je veux dire être capable de pratiquer la magie ça a un côté cool, mais actuellement la seule chose que je sais en magie viens des quelques traités que j'ai lu à ce sujet mêlant religion, exercice quotidien et routine.
Il est temps que je retourne un Gotham en espérant trouver Zatanna afin de lui expliquer ma situation et aussi que je parvienne à recontacter le Shining Knight afin de lui faire un rapport sur ce qui s'est passé dans la grotte de Merlin, je suis certain que cela l'intéressera au plus haut point.

Mais pour l'heure je vais tenter de vivre comme n'importe quel lycéen de mon age, car ce sont mes derniers jours à Métropolis, bientôt je déménage à Blue Valley et vais avoir la chance d'aller au lycée là-bas, tout comme ma belle sœur si j'ai bien compris.

Bref je suis donc en chemin pour la bibliothèque afin de leur rapporter quelques livres que j'ai emprunter avant que toutes cette histoire commence et que cela ne me sorte totalement de la tête, oui je vais surement faire hurler la bibliothécaire au vu du retard que j'ai pris, mais je suis prêt à subir ce terrible danger, surtout après ce que j'ai du affronter ces dernier temps.

Plongé dans mes pensé je n'ai pas remarquer que quelqu'un passait devant moi en courant, Mr Leong me tuerai pour cela, mais ce n'est pas cela le problème, non il vient du fait que la personne poursuivant la première me rentra littéralement dedans, m'envoyant boulé avec une force que je n'avais jamais encaissé jusqu'à lors.
Mais au lieux de ressentir le choc brutal avec le sol, un flash bleu m'entoura et je me trouvait alors dans le noir total où seule une fois et une forme, un visage celui de quelque chose ressemblant à un homme, mais pas besoin de sortir de grandes école pour se dire qu'il n'est en aucun cas humain.

Et une voix retentit à mes oreilles, une voix puissante résonnant comme pourrait le faire celle d'un dieu et très vite je compris que c'était exactement ce à quoi je fais face et l'entité divine me donna alors un cours, ressemblant à de l'histoire mais très vite il s'averra qu'il ne racontait une histoire, mais toutes, car il me racontait l'origine de tout.

Mais je ne suis pas dupe, une entité divine ne montrerai et ne parlerai pas de cela à un pauvre mortel comme moi sans attendre quelque chose en retour, et j'avais vu juste il faisait de moi un gardien, un protecteur de quelques chose tellement plus grand que moi que même avec mes pouvoirs naissant il y a peu de chance que je parvienne très loin, néanmoins, je déduis que je ne suis pas seul et servit de support je peux toujours essayer.

Dans tous les cas les ténèbres disparurent peu à peu pour au final que ma conscience revienne à la surface, me redressant violemment sur ce qui à l'air d'être un sol froid et métallique.
Il est certain que j'ai été déplacer et d'ailleurs je remarque très rapidement les gens se trouvant non loin de moi et d'ailleurs deux d'entre eux ne m'était pas inconnu.

Je me relève alors tout en regardant autours de moi tendis que Superman et un autre homme ayant une tenue similaire à la sienne semble déjà observer le vaisseau dans lequel nous nous trouvons.
Mon regard se parte alors sur la Martian, d'autant que Superman déclarait que nous venions de passer près de sa planète et je voulais observer une réaction chez elle avant de regarder chacun d'entre eux.

Et je dois avouer que la nonchalance des autres personne présente me rassure et m'inquiète beaucoup en même temps mais finalement je me tourne vers la martienne.

- Vous allez bien ?

Ma question était sincère car bon elle à certes moins l'air blessé que la dernière fois que je l'ai vu, mais on sait jamais, puis je me tourne vers les deux autres.

- L'un de vous à une idée des critères de sélection ? Car j'ai l'impression d'avoir pris la place de Guardian.

Après peut être que le hasard n'existe pas, mais pour le moment je me sens encore une fois embarquer dans quelques chose de trop gros pour moi, mais à force cette sensation va peut être disparaitre...
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7431
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 13:01
M'gann M'orzz se trouvait dans le cimetière de Metropolis quand tout a commencé.
Elle est invisible et ne ressent rien, ni le soleil chaud, ni le vent frais.

La ville comporte plusieurs lieux d'enterrements, notamment suivant les religions et les classes sociales des hommes, des femmes et des enfants que l'on as choisis de coucher sous terre dans des cercueils brillants. Cette coutume était purement humaine selon J'onn J'onzz. Il n'avait pas rencontrer d'autres peuples qui agissaient d'une manière similaire, bien que les peuples humains disposaient de bien d'autres coutumes de deuil, moins répandues. La plus proche de celle des Martiens étaient le rituel des Tibétains qui offraient les corps des morts aux vautours. Le transfert d'énergie était ainsi respecté.

L'homme enterré là, laissait de bien tristes choses derrière lui. Une femme éplorée et un fils traumatisé en plus d'un pays entier choqué par la tragédie du lycée. Elle l'avait vue et elle n'avait pu rien faire.
Dans ces instants de chagrin, la culpabilité accompagne souvent celui qui a survécu.
Mais, M'gann ne veut pas se poser ce genre de questionnement. Est-elle en partie responsable ou non, du meurtre du directeur d'un lycée de Metropolis ? La réponse ne lui apportera rien... Devrait-elle venger cet homme en retrouvant son meurtrier ? Qu'est-ce que cela peut bien lui faire...
Son intervention a probablement été utile, mais elle a une fois de trop agis au delà du rôle de justicier qu'elle a appris au sein des Teens. C'est pourquoi elle a tout quittée et cette fois-ci, définitivement.
Cela fait probablement au moins un mois, que le lycée à été pris en otage, qu'elle a une fois de plus souffert avant de disparaitre. Elle espère que ces nouveaux et maintenant anciens camarades des Teen Titans comprendront qu'elle n'a pas sa place dans une équipe de justiciers. J'onn était alors le seul à pouvoir la retrouver...

Finalement, une sensation met fin à son plongeon en la ramenant sur Terre. Quelque chose la contacte, une aura surnaturelle l'entoure et l'entraine au delà de la réalité physique. Ses sens lui indique que la résistance est inutile et que cette force neutre entre en communique de manière pacifique.
Il ne s'agit pas moins qu'un Nouveau Dieu qui requiert l'aide de quelques mortels pour ce qui semble être une mission de la plus haute importance cosmique. Comment peut-elle être embarquée là dedans ? Après ce qu'elle a fait.
Sauver l'univers ne fait pas partie de son héritage blanc...

Après un noir absolue, elle reprend conscience dans ce qui semble être un vaisseau. Elle n'est pas seul. Superman est là. Sa présence la rassure, car elle sait que le Kryptonien est l'être le plus apte à accomplir ce dont a évoqué Metron. Un autre personnage qu'elle perçoit beaucoup moins bien est a ses cotés, Mon-El. Elle ne le connait que de nom et d'apparence.
Enfin, une personne à la fois inattendue et prévisible : Virgil Hershell. Ce jeune humain qu'elle revois pour la troisième fois, lui, la vois ainsi pour la seconde. Il était là et il a tout vu. Ce dont elle est capable... Le mal qu'elle a fait aux preneurs d'otages de son lycée après avoir été torturée.
Une personne qu'elle ne voulait vraiment pas revoir, surtout dans de telles circonstances.

Suite à la première parole de Superman, sans mots, elle vol rapidement vers la fenêtre et pour la première fois de sa vie, observe une image réelle, non photographique, non télépathique, de sa planète, Mars. Elle est loin et s'éloigne rapidement, mais elle peut en distinguer la surface désertique et ce rouge, comme un œil injecté de sang...

Virgil Hershell s'approche d'elle et lui pose une question afin de probablement débuter une conversation. Une conversation qu'elle ne veut pas.

« Non. Mais, ce Dieu ne m'a pas choisie pour cela.
Alors, agissons comme il se doit et rentrons chez nous... »


"Chez nous..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5823
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 13 Aoû - 16:53
Clark n'est pas à l'aise ici, mais il sait qu'il doit cacher son trouble pour rassurer les deux jeunes personnes près de lui.
S'il a déjà croisé Virgil, il sent en lui une puissance nouvelle et étrange. Il s'est récemment méfié de lui, quand il l'a vu en Autriche, mais peut-être que le Destin a de grands plans pour ce jeune homme. Sa présence ici, même fortuite, est certainement liée à la suite de cette mission ; il espère que ce sera pour le meilleur, et non pour le pire.

De l'autre côté, il s'inquiète pour Miss Martian, étonnamment mélancolique et troublée. Il n'a pas de grands rapports avec elle, laissant J'Onn gérer sa presque soeur de race, mais il sent en elle la tristesse de l'exilée, de celle qui ne comprend pas entièrement le monde sur lequel elle vit, non sans l'avoir choisi.
Lui-même a ressenti ce genre de chose, mais jamais autant qu'elle : il a grandi comme un humain, et sera pour toujours plus Terrien que Kryptonien. Il n'a de son monde natal qu'une image issue des cristaux de son père, il n'a pas eu la joie de vivre sur Krypton. Jamais il ne comprendra la douleur de l'exilé qui sait ce qu'il a perdu.

Lentement, ses bottes claquent sur le sol de l'immense vaisseau inconnu. Kent reprend lentement la parole, un léger sourire sur le visage pour les rassurer.

"Virgil, je ne sais pas pourquoi tu as été enlevé : peut-être Guardian était-il visé, mais... je connais Metron. Il n'aurait pas accepté qu'une erreur s'infiltre dans son plan, s'il vise vraiment à empêcher une telle catastrophe. Tu fais partie de son plan, de sa stratégie... à nous de découvrir comment et pourquoi."

Lui-même n'apprécie guère d'avoir été happé de la Terre par une force inconnue, mais si Metron dit vrai... il n'y a même pas à hésiter.
Le sort de l'Univers, et de tous ceux qui suivront, est entre leurs mains. A eux de faire au mieux, et de sauver tout ce qui vit dans la limite de leurs capacités.

"Est-ce que... est-ce que vous vous souvenez de quelque chose, lors de votre enlèvement ? Avez-vous récemment eu des contacts avec..."

L'Homme d'Acier ne peut aller au bout de sa phrase : un immense flash lumineux le stoppe, et un brutal "BOOM" agresse leurs oreilles.
Les trois Terriens sont soudainement happés par un vortel lumineux et sonore, qui continue le "BOOM". Le Tube Boom téléporte soudainement les trois héros, sans qu'aucun d'entre eux ne puisse l'empêcher.

*

A plusieurs années-lumières de là.
Planète Colu.

Ce monde, qui se veut le plus évolué de la galaxie, est peuplé par une civilisation extrêmement intelligente, mais aussi extrêmement arrogante. Les Coluans se considèrent comme la Lumière de l'Univers, mais malgré leurs cerveaux intenses sont loin d'avoir la vérité universelle.
Ils sont, cependant, extrêmement agressifs et violents quand quelqu'un pénètre leur espace sans avoir été annoncé.



Plusieurs vaisseaux, et leurs composants, sont ainsi prisonniers. Notamment l'un d'entre eux, qui a été happé par la gravité de Colu par erreur et va être bientôt jugé par le Tribunal local, malgré ses déclarations et sa "réputation" de pseudo héros, de pseudo Ranger de l'Espace.
Cependant, les autorités locales sont soudainement préoccupées par de nouveaux arrivants, téléportés par le Tube Boom juste au-dessus de Colu-City, capitale de ce monde.

Miss Martian, Virgil et Superman sont propulsés dans le vide, et si ce dernier se propulse en avant pour récupérer le jeune homme, une quinzaine de vaisseaux Coluans filent vers eux et tirent, sans sommation, pour les anéantir. Briser d'abord, poser les questions après, telle semble être la devise locale - et tel semble être le nouveau défi pour ceux que l'on pourrait bientôt appeler les Aventuriers de l'Espace.

(HJ/ En accord avec le joueur, j'ai supprimé Mon-El du premier message. Je vous remercie de supprimer les références à ce personnage dans vos propres messages. J'intègre Space Ranger à la fin de mon message, pour permettre de continuer cette histoire avec les mêmes joueurs, mais avec la nouvelle identité de l'un d'entre nous. Smile Concernant la fin, n'ayant aucune limite ! Que la bataille commence ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Ven 15 Aoû - 22:40
Par la constellation de Castelboraum !!! Le Space Ranger était piégé par la civilisation coluane, peuple d'origine du redoutable et redouté Brainiac !!!

De retour du pillage d'un temple oublié sur un astéroïde distant, le Solar King et son capitaine Rik Starr traversaient le vide intersidéral, avec pour but de remettre ce trésor au client qui l'avait réclamé. A la clef, une jolie somme d'argent, comme d'habitude. Afin de gagner du temps, l'explorateur spatial avait décidé, à tort comme il le verrait plus tard, de couper à travers des zones plus périlleuses, moins maîtrisées que les routes les plus fréquentées.
En vitesse lumière, il pensait que rien n'allait lui arriver. Posé sur son siège de pilote, les pieds sur le tableau de commande, il s'apprêtait à se reposer l'espace de quelques minutes. Il n'en eut jamais l'occasion: un BOOM intense le fit chuter de son siège, alors qu'une vive lumière enveloppa complètement l'astronef.

Pensant à une attaque pirate, Rik se releva immédiatement, prêt à ouvrir le feu sur l'ennemi. C'est avec stupeur qu'il vit devant lui un tunnel lumineux qui débouchait sur une planète qu'il évitait comme la peste. Certains contrats proposés le menaient près de Colu, mais jamais, au grand jamais il ne s'aventurait sur cet astre. Il détestait l'arrogance de ce peuple, leur manière d'imposer des idéaux, d'imposer leur vision. Et puis ils étaient violents, ces Coluans.
C'est donc avec une boule dans la gorge et l'estomac noué que le Space Ranger vit devant lui Colu-City, la capitale de ce monde.

De retour dans le présent, Rik était piégé dans son vaisseau, en attente de son "jugement". Il avait pu établir pendant quelques minutes un contact radio, et expliquer qui il était, un humble héros spatial, pourquoi il avait frôlé l'espace aérien autour de Colu, un transport amical de marchandises légales. La seule réponse qu'il reçut fut:

- Le Tribunal examine votre cas.

Cela avait tant frustré le jeune homme qu'il en avait oublié les politesses et hurlé, le micro volontairement allumé:

- Espèce de connard !!! Laissez moi reprendre ma route, sans quoi vous le regretterez !!!

- Le Tribunal examine votre cas.

- RAAAAAAAAAH !!!

Et il frappa sur le bouton off de son communicateur, l'éteignant net.

- Le salaud...

Rik se mit immédiatement à réfléchir à un moyen de libérer le Solar King de l'emprise gravitationnelle des machines coluanes. Il ne pouvait pas utiliser la puissance de feu de son vaisseau, ça aurait été du suicide. Par contre, rien ne l'empêchait de se faufiler au dehors pour essayer de couper l'alimentation. Cela dégagerait le vaisseau, sans aucun doute.

Mettant son plan à exécution, Starr ouvrit légèrement la passerelle arrière de son aéronef, suffisamment pour s'y glisser discrètement. Il retomba sur ses pieds, au dehors, son pistolet sorti et prêt à être utilisé. Un regard à droite, un regard à gauche, et il fut assuré que personne ne gardait ce vaisseau. L'arrogance des Coluans. Avec un petit ricanement, Rik se mit en mouvement, suivant les câbles vers ce qui semblait être le centre névralgique des lieux. Une immense arche permettait d'accéder aux machines et certainement de les saboter.
Aucun garde ? Ce n'était plus de l'arrogance, c'était suspect.
Avec une vigilance accrue, le contrebandier stellaire s'avança vers l'amas de câbles. Il ne savait pas lequel arracher.

Alors qu'il réfléchissait à un moyen de débrancher le système, de s'extraire de la matrice... hum non, c'est un autre film, ça... Enfin, qu'il voulait mettre hors-service les machines du hangar pour s'échapper, un son strident retentit, faisant se retourner Rik.

- Une alarme, super...

Un groupe de cinq gardes apparurent au tournant. Ils fonçaient droit vers le voyageur spatial, des armes extra-terrestres à la main. Devant cette force supérieure en nombre pour lui, Rik rangea son pistolet, et leva les mains. Il était foutu.

- Bon, d'accord. Je me rends. Faites ce que vous voulez de moi.

Un Coluan récupéra le pistolet thermique et saisit fermement l'épaule de Starr pour le pousser en l'avant. Cela agaça prodigieusement le jeune homme qui ne pouvait cependant rien faire. Il allait sûrement être abattu pour espionnage, ou une bêtise du genre. Sauf s'il s'échappait avant.

- ALERTE !!! ALERTE !!! ALERTE !!! MENACE INCONNUE REPÉRÉE !!!

Les gardes coluans se retournèrent immédiatement, dans un mouvement réflexe. Il se passait quelque chose dehors, qui faisait plus peur au Tribunal qu'un contrebandier qui s'évadait. Rik en profita pour arracher le fusil des mains du soldat le plus proche. Ses camarades eurent à peine le temps de se retourner que le Space Ranger mitrailla horizontalement ses adversaires, les renvoyant à leurs dieux, s'ils en avaient.
Une salve plus tard, et ils étaient au sol.

*J'ai plus trop le temps pour chercher, on va employer la méthode forte* pensa le capitaine du Solar King.

Il pointa son arme droit vers le centre de commande, et appuya sur la gâchette. Bientôt, une masse fumante d'électronique et de débris métalliques remplaça une installation rutilante d'ordinateurs. Un chef d’œuvre de destruction.

Avec un bruit de tonnerre, les portes du hangar s'ouvrirent, offrant à tous les vaisseaux la possibilité de s'échapper. Avec un grand sourire carnassier, Rik se mit à courir en direction de son véhicule. La passerelle d'entrée s'ouvrit pour lui, le laissant grimper très vite jusqu'au cockpit. Il se jeta sur le siège, essayant de faire décoller le Solar King.
Il démarra au quart de tour, pour le plus grand plaisir du voyageur de l'espace, qui fit gronder les moteurs. Des flammes jaillirent des réacteurs, et le vaisseau décolla vers la sortie, et l'extérieur du hangar de Colu-City.

Dehors, les défenses coluanes attaquaient... quelque chose. Des formes se déplaçaient rapidement dans les airs, et ce n'était pas des machines, vu leurs tailles. En remerciement, afin de les aider à leur tour, le pilote du Solar King fit converger sa puissance de feu sur les tourelles et l'armement de combat des défenseurs de la cité.
Effectivement, Rik n'aimait pas Colu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 22 Aoû - 9:36
Miss Martian ne semblait pas aller bien et quelques part j'ai l'impression qu'il y a une gène entre elle et moi, je sais très bien ce qu'il s'est passé dans le gymnase, j'y étais et sans cela je ne serai probablement plus de ce monde et une grandes parties des élèves non plus.
Mais j'ai comme l'impression qu'elle à du mal avec sa conscience, j'aimerai prendre le temps de la rassurer de lui dire que parfois on a pas le choix et qu'il faut une vie pour en sauver une autres, mis nous saurions tous deux que ce n'est pas totalement vrai.

Finalement je la laisse s'éloigner, maudissant toutes la connaissance que je possède pour n'être rien d'autre que de la théorie et qu'au final je ne suis rien de plus qu'un gamin de 17 ans qui aspirait à devenir autre chose et qui se maudit aujourd'hui car il l'a obtenue.

Là je pose mon sac à terre et l'ouvre afin d'en sortir ma tenue de sidekick pendant que Superman m'explique que je suis certainement là pour une raison, moi j'enfile mon haut et prends mon pot de far gras de couleur rouge, il n'y en à d'ailleurs presque plus, mais suffisamment pour me faire une barre sur le visage et enfin dernière touche mais totalement personnel, je passais ma main au niveau de mon sternum et libéra un peu de magie afin de faire ressortir le véritable potentiel de l'amulette de Thot me permettant de recevoir des informations sur ce que je vois en temps réel et de faire des calcule très compliqué aussi rapidement qu'une simple pensé.
Ce que j'appellerai le mode héros en quelques sorte puisque cela mer permet de faire énormément de choses malgré mes faibles moyens.

Superman continue bien sur de parler pendant que je fais tous cela et j'ai bien fait de le faire maintenant car un bruit assourdissant remplit l'espace et j'eut juste le réflexe de récupérer mon sac avant d'être aspiré tout comme les deux autres dans ce tube.
J'ignore si cela est l'œuvre ou non de Metron mais dans un cas comme dans l'autre la personne doit avoir un grand sens de l'humour car nous fûmes alors amené en un éclair dans le ciel d'une planète ne ressemblant en rien à la Terre, aussi il ne fut pas très étonnant que les autochtone se mettent à nous tirer dessus fut que cette fois-ci c'est nous les aliens qui menons une invasion.

Superman me saisis afin que je ne chute pas, mais le déluge de tir qui s'abat sur nous, et surtout le fait qu'il y ait des vaisseaux qui fondent sur nous me donne une idée, combinant mon pouvoir et l'amulette, mais le fait est que je n'ai aucune certitude que cela puisse marcher, mais pour le moment je me doit d'attendre une position plus favorable pour agir alors que je vois les calcule possible pour moi d'arriver sur l'un des vaisseau Extraterrestre.

Cette occasion me sera donné par l'arriver d'un autre vaisseau, apparemment de notre côté lo je pointe une direction du doigt et m'adresse à l'homme d'acier.

- Lance moi dans cette direction et avec une vitesse comprise entre 140 et 150 km/h !

Pas besoin de lui expliquer que c'est la vitesse que je dois avoir à la propulsion, car il ne me semble pas qu'il soit capable de contrôler les corps à distance, je me prépare donc au décollage car si le vol plané ne sera pas problématique, c'est l'atterrissage et la suite de mon plan qui sera plus compliqué.
Car une fois sur le vaisseau Coluan, je n'aurai aucune garantit d'être capable de détourner le flux d'information venant des commandes du pilote pour en prendre le contrôle, mais si cela marche j'aurai techniquement les moyens de combattre.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7431
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Lun 1 Sep - 1:49
HRP : Pardon pour ce long retard par rapport à mes habitudes, alors que ce sujet est à la fois intrigant et essentiel pour mon perso Smile

M'gann sentait le malaise en elle de se retrouver ici, mais également celui qu'elle produisait auprès de Superman et de Virgil. Il n'y avait pas besoin d'être martien pour s'en rendre compte, même si les sentiments proches dont elle se nourrissait en permanence, actuellement ceux de ses actuels compagnons de routes, renforçaient les siens dans une courbe de souffrance. Elle ne voulait pas devoir agir une fois de plus et prenait d'ores et déjà cette mission comme une contrainte et non un acte de bravoure.
Sauver l'Univers entier ne faisait pas parti des valeurs de sa race... Qu'elle erreur qu'avais commis ce Nouveau Dieu, aussi puissant soit-il, de l'avoir choisi à la place d'autres âmes moins tourmentée. Elle allait probablement perdre le contrôle une dernière fois et signer leur perte à tous...

Elle n'eut guère le temps de réfléchir d'avantage aux conséquences néfastes qu'elle pouvait produire ou sur les paroles de Superman au sujet de la présence de Virgil, car le vaisseau fit un prodigieux bond spatial.
La présence de Virgil, elle ne l'étonnait pas plus que cela. Cet humain se montrait très doué pour se sortir des situations catastrophiques, tout l'inverse d'elle, et il semblait avoir changé, pas uniquement l'apparence qu'il voulait se donner, une symbolique qu'elle ne saisissait pas de toute façon, mais surtout son esprit. Un esprit bien plus développé qu'autrefois, caché du simple regard, mais qui n'échappait pas à son 8ème sens.

Elle s'attendait à se retrouver en face de ce fameux Mur de paradigmes, mais la destination était tout autre. Une cité moderne et agressive qui ne tarda pas à réagir à leur apparition.
Leur vaisseau semblait encaisser les coups, mais impossible de passer inaperçu. Devaient-il prendre le risque de l'abandonner ? Que devaient-il faire une fois dans cette ville ? Et surtout qu'elle était cette planète et sa position par rapport au Mur ? Des questions parmi tant d'autres auquel le Nouveau Dieu n'avaient pas jugé bon d'anticiper ou s'amusait peut être à les mettre au défi d'y répondre par eux même ; un loisir supplémentaire à leur promenade spatiale pour sauver l'Univers.

Naturellement, M'gann se tourne vers Superman, le véritable héros de l'équipe ainsi formée, un être pour lequel à le plus de respect et de confiance que tous les Nouveaux Dieux ou les anciens.

« Que fait-on ? On se rend ou on se défend ? »

« Je... ne veux pas me battre. »

Elle n'avait pu retenir cette dernière phrase. Une pensée qu'elle ne pouvait contenir et devait être exprimé, même si ses coéquipiers allaient alors la juger différemment.

Virgil, lui, ne se laisse pas impressionner par la situation et semble disposer de ressources inattendue, en voulant aborder un vaisseau ennemi qu'il montre du doigt.

« Je m'en occupe. »
« Je peut diriger ta trajectoire, l'accélérer, la ralentir et te protéger. Moi je serais invisible. Laisse toi faire et ne résiste pas. »


Se concentrant sur Virgil, ce qui l'a met à nouveau mal à l'aise, elle se met à le déplacer doucement, défiant la gravité. Sa concentration et toute tournée vers le jeune humain, qu'elle ne veut blesser, aussi elle a bien du mal à agiter ces cellules et disparaître. Finalement, elle y arrive en partie à la manière d'un caméléon, alors qu'elle sort de vaisseau avec lui pour se projeter sur un autre vaisseau.
Elle n'a aucune idée de ce que veux entreprendre Virgil, mais préfère suivre ses directives et assurer sa protection car si elle ne craint pas pour sa vie, la situation lui semble dangereuse pour un humain, aussi doué soit-il.
A défaut de se battre et de mette son esprit en péril, elle laisse agir Virgil, comme Superman, à leur propre instinct.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5823
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 7 Sep - 18:13
La situation est explosive.

Autour d'eux, les vaisseaux de Colu répondent agressivement à leur venue : les tirs, les lasers, les bombes leur sont directement adressés, sans aucune sommation. Clark connaît cette planète, surtout grâce à Brainiac-5, son ami venu du futur et membre de la Légion des Super-Héros.
Plusieurs fois, il a visité Colu, mais à une époque où ce monde a été pacifié par des descendants plus calmes et apaisés que les habitants actuels. Plusieurs fois, Brainiac-5 lui a expliqué que ses ancêtres étaient fous, obnubilés par la violence, la conquête du savoir et la préservation de la connaissance à leurs seuls fins ; il doit bien avouer qu'il n'a jamais vraiment cru les histoires de son ami. Jusqu'à maintenant.

Volant au milieu de cette scène de bataille, protégé par son invulnérabilité, il a récupéré Virgil, le seul à ne pouvoir voler de leur petit groupe. Son esprit, rapide, analyse la situation et comprend que la négociation n'est pas maintenant envisageable : leurs hôtes sont trop agressifs, trop persuadés de leur bon droit. Discuter serait une perte de temps.

Se défendre. Bloquer leurs armes. Les immobiliser. Rester en vie.
Et expliquer la situation.
Voici le plan.

Virgil reste étonnamment serein dans cet enfer, et semble formuler lui-même sa stratégie ; Kent en est surpris. Il découvre une sorte de puissance, mystique, dans ce jeune homme qu'il a croisé plusieurs fois, et dont il ne comprend pas la présence ici. Ils vont devoir avoir une véritable discussion, avant qu'il puisse savoir s'il peut lui faire confiance ou non, mais ce moment n'est pas encore venu. Ils doivent survivre avant tout.

"Pas d'héroïsme inutile. Protégez-vous, veillez l'un sur l'autre. Je m'occupe de Colu et de sa folie."

Alors qu'il transmet Virgil à Miss Martian, un vaisseau étonnant fait son apparition dans le ciel de Colu-City. L'appareil les protège, et use de sa puissance de feu pour combattre les forces locales. Un allié ? C'est inattendu, mais toujours moins que leur présence ici et leur enlèvement initial. Dans leur situation, il ne peut refuser aucune aide, même s'il doit demeurer prudent.

"Attention."

Le Kryptonien module sa voix pour qu'elle se fasse entendre à l'intérieur du Solar King, alors que deux vaisseaux de Colu l'ont pris en chasse.
D'instinct, l'Homme de Demain use de sa vision-chaude pour briser les moteurs du premier, qui ne peut continuer et va se poser en urgence. Pour l'autre, plus grand, plus fort, plus puissant, armé par dizaines et apparemment piloté par des assoiffés de sang, il utilise sa super-vitesse pour se précipiter en avant et frapper, avec toute sa super-force, la structure de l'appareil. Ce dernier craque, souffre, et se brise, filant vers le sol tandis que ses pilotes s'échappent avec leurs systèmes de survie.

Lentement, Superman se tourne alors vers le Solar King et ses alliés, qui tentent de survivre dans le fracas d'une bataille terrible et incompréhensible.
Cela doit cesser.

Usant de sa super-vitesse, il se précipite vers les deux dizaines de vaisseaux de Colu qui sont sortis de leurs hangars pour les anéantir. Avec une précision chirurgicale, il frappe les moteurs, les systèmes de navigation, les mécaniques de défense et d'attaque, réussissant en quelques secondes à pacifier plusieurs appareils qui menaçaient ses alliés.

Cependant, alors qu'il est sur le point d'arrêter totalement leurs adversaires, un énorme choc psionique le stoppe, comme tous les autres autour.
Hurlant de douleur, pendant une seconde à peine, Clark s'arrête et lève des yeux rougis par la souffrance vers le ciel. Les poings serrés, il s'attend à une nouvelle mauvaise surprise des Coluans, mais découvre quelque chose de pire encore.

"Oh non..."

Au-dessus d'eux, un immense vaisseau lâche des centaines, des milliers de petits colis, de petites horreurs qui menacent la planète - et l'Univers tout entier.

"Starro..."


Starro, le Conquérant. Starro, parasite télépathique, qui se fixe sur ses victimes par des petites étoiles organiques. Starro, monstre terrifiant, doté d'une conscience unique qui vise à s'étendre, à dominer tout ce qui vit.
Starro, l'horreur qui tombe sur Colu, et qui retournera bientôt ses défenseurs contre leur patrie. Starro... leur nouvel ennemi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Dim 7 Sep - 21:41
L'Enfer se déchaînait dans le ciel de Colu-City. Une anarchie de flammes, de traînées ardentes, de cris, de bruits et de métal traversait l'espace aérien au dessus de la capitale. A l'abri dans le cockpit de son vaisseau, Rik n'avait le droit qu'aux lumières des explosions, étant protégé de la majorité des sons par l'étanchéité de son astronef. Seules les fulgurances colorées parvenaient au capitaine du Solar King, lui indiquant par là même toute la violence de l'affrontement. Toutes les entrées d'air n'étaient toutefois pas fermées, et un léger brouhaha ponctuait chaque BOUM. Le vaisseau du Ténébrien semblait cependant épargné par la tourmente, tant il virevoltait entre les tirs d'artillerie alien de la cité, et les attaques des autres défenses volantes. Malgré quelques impacts sur la coque, les boucliers avaient bien résisté aux assauts répétés des défenses coluanes.

Néanmoins, cela dut énerver les soldats belliqueux car très vite, un grand nombre de chasseurs vinrent fendre l'air autour de Rik et de son Solar King. Il n'était pas la seule "menace" présente, mais semblait toutefois être la plus simple à détruire. Un vaisseau, ça s'anéantissait, point. Un Superman restait toujours plus délicat à neutraliser.

Ainsi, dans l'optique de se débarrasser d'un adversaire pour mieux se concentrer sur les autres, les véhicules d'assaut aériens de la capitale se mirent à pourchasser l'astronef intrus qui les narguait au nez et à la barbe des dirigeants de la planète. Bientôt, une vingtaine de ces redoutables pilotes suivaient de très près le Solar King, déterminés à le faire chuter. Autrement dit à le désintégrer avec leur force de feu sans nul doute supérieure. Sauf que... parce que oui, il y avait évidemment un sauf que. L'histoire de Rik Starr aka le Space Ranger n'allait pas s'arrêter là dans une gerbe explosive. En effet, un élément vint contrecarrer la destruction pourtant imminente du contrebandier stellaire.

Cet élément récurrent (n'allez pas chercher du côté des brosses) empêchait souvent les gens de mettre à mort d'autres gens. Vêtu de bleu et de rouge, âgé de plus de 77 ans, fort de corps et d'esprit, la cape flottant au vent, le brushing toujours impeccable, il vous est donné en mille, c'est Superman !!!

Usant de sa grande maîtrise de son corps, et ici de ses cordes vocales, le Kryptonien lança un avertissement directement au pilote du vaisseau qui aidait le petit groupe réuni par Métron. Sobre, mais efficace, cet appel se résumait en un puissant:

- Attention.

Une réaction fulgurante de la part du surhomme suivit. Il chargea les chasseurs à une vitesse prodigieuse, démesurée, transperçant les coques, les moteurs, l'armement, visant à pacifier les Coluans plutôt qu'à leur faire du mal. Rik, lui, avait moins de pitié pour ces créatures arrogantes, et ne se gênait pas pour en abattre quelques unes.
Mais, à la vue de ce qu'accomplissait le super-héros pour lui, Starr se força à viser davantage les points faibles des adversaires afin de les neutraliser, et non plus de les annihiler. Mais s'il se loupait de temps en temps, ce n'était pas si grave.

Enfin, alors qu'une lueur d'espoir semblait jaillir, et que la victoire tendait la main aux envoyés de Métron et au Solar King, une nouvelle menace surgit. Quiconque ne l'avait pas vécu aurait pu croire à une plaisanterie, ou à une exagération de celui qui lui racontait cette histoire. Mais pour les héros présents à ce moment là, ce qui arrivait pouvait tenir de la blague cosmique, ou d'un manque de chance flagrant. Après une atroce douleur dans le crâne, le capitaine du seul astronef allié aux ambassadeurs de Métron put lever les yeux au ciel.

Starro arrivait.

Rik ne connaissait pas ce dangereux envahisseur interstellaire. Rares étaient les personnes à lui avoir survécu, mais en règle générale, quand on voit une étrange espèce animale aussi menaçante tomber du ciel juste après avoir souffert le martyr, ce n'était pas bon signe.
C'est bien pour cela que le Solar King fut verrouillé entièrement, de la proue à la poupe, de manière absolument hermétique, comme lors des voyages spatiaux. Rien ne devait entrer.

Et, estimant que son travail avait été suffisant ici, sur Colu-City, Rik fit bondir son vaisseau vers la stratosphère de la planète, voulant quitter très vite cette zone probablement condamnée. Il laissait derrière lui le groupe qui lui avait permis de s'enfuir, les abandonnant à un grand nombre de ces créatures, délaissant même toute une capitale à de probables monstres assoiffés de sang.
Afin de passer à travers le rideau de créatures, Starr ouvrit le feu, en faisant exploser certaines, laissant retomber une ou deux cascades de sang et de chair.
Pouvait-il décemment vivre de cette manière en laissant autant de gens mourir ?
Le pouvait-il ?
Non, il ne pouvait pas.
Cela lui rappelait terriblement le massacre des Space Rangers. Il fallait éviter une nouvelle boucherie. Toute idée de fuite fut jetée de l'esprit du Ténébrien, et il fit faire demi-tour à son Solar King.

Ainsi positionné, par rapport aux petits monstres qui chutaient encore, Rik put envoyer la sauce. Il ouvrit un feu nourri et complet sur Starro, détruisant tout ceux qu'il pouvait avant qu'ils ne touchent le sol. Au passage, le Space Ranger essuya le filet de sang qui coulait de son nez, reste de l'attaque psychique de l'envahisseur.
Ouvrant les hauts-parleurs, Rik se mit alors à parler:

- Mesdames et messieurs, ouvrez bien vos esgourdes: le Space Ranger vient à votre rescousse !!! Yyyyyyyyyyaaaaaah !!!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 8 Sep - 18:30
La situation est très cocasse, dans le sens où autant Miss Martian m'a déjà vu agir au lycée et elle sait ce dont je suis capable avec un peu d'adrénaline et dans une situation d'urgence, mais alors que Superman me soutien et que je formule mon plan je peux clairement voir que le regard qu'il me lance signifie quelques chose comme "Tu n'est pas humain".
Si seulement il savait à quel point il à raison, par contre je me demande si au final il ne commence pas à douter de moi vu qu'il me chaperonne presque, alors que le moment un poil mal choisit.

Dans tout les cas je lance un regard à Miss Martian alors qu'elle me fait voler dans la direction que j'ai indiqué un peu plus tôt.
Malgré les paramètres inconnue et les variables possible, ma trajectoire semble être toujours la bonne et mon interception de vaisseaux ennemis semble loin d'être compromise, d'ailleurs je me retrouve assez rapidement coucher sur le métal froid de l'une de ces machine de guerre alors que je me saisi de l'amulette de Thot.

Vu qu'elle semble pouvoir se connecter à n'importe quoi je suis certain qu'en utilisant de mon pouvoir je pourrais la rendre capable de pirater et prendre le contrôle de ce vaisseau.
Grâce à la télékinésie de la Martienne je tiens sur le vaisseau et d'ailleurs le pilote ne semble pas apprécier le fait que je soit là.

Mais une fois que l'amulette soit branche sur une prise extérieur du vaisseau et que mon bras se met à luire car je me concentre pour utiliser mon pouvoir je vois que je parviens effectivement à ralentir le vaisseau et que j'ai accès à presque toutes ses commandes sauf une.

Je recule donc rapidement alors que le pilote se fait éjecter de son véhicule, cette commande à été laissé indépendante... intelligent de leurs part.
Mais au moins j'ai un moyen de voler pour le moment et surtout de communiquer avec eux.
Faisant un signe à Martian pour lui faire comprendre que je suis bon pour le moment je fait une manœuvre afin d'éviter des tir tout en pensant très fort.

* Merci Miss, mais il faudra que l'on parle après tout cela, j'ai beaucoup de chose à te dire. *

J'ignore si elle m'a entendu, après tout c'est elle qui peut lire dans les pensées et non moi qui peut les lui faire entendre, mais je dois vraiment m'excuser auprès d'elle de ce qui s'est passé dans le lycée de Métropolis, tout est de ma faute et je sais qu'elle se blâme pour ce qu'il s'est passé à ce moment là.

Mais pour le moment je me concentre, je tente d'envoyer un message par l'intermédiaire de ce vaisseau, mais leurs langage est vraiment compliqué et même avec l'amulette de thot cela va me prendre pas mal de temps, heureusement que ce véhicule est vraiment maniable et que les guerrier semble surtout se concentrer sur Superman et Le gros vaisseau qui nous à aider.

Le message est fin prêt alors que je me prends un choc me rappelant beaucoup celui qui m'a fait mourir dans la grotte de Merlin, mais comme cette fois là ce fut tout aussi rapide, un peu comme si quelqu'un venait de frapper à la porte de mon esprit avec suffisamment de force pour faire exploser ma baraque.
Le fait est que peu après ce fut une plie d'étoile de mer qui suivit et instinctivement je préférais sauter dans le vaisseau Coluant et lui faire refermer le cockpit même si il n'y à plus de siège, plutôt que de laisser un de ces truc s'approcher de moi.

Mais là au moins je pus envoyer le message que j'avais passer plusieurs minutes à composé à la tour recevant les communications des vaisseaux.
J'ignore exactement ce que ça donne en Coluat, mais en anglais ça donne quelques chose du genre.

"Habitants de cette planètes, nous somme les envoyé de Métron, le nouveau dieux, qui nous à charger d'une mission qui décidera de la survie de l'univers.
Nous avons besoin de vous pour réussir, ce qui justifie nous venue aussi rapidement, nous ne pension pas que vous useriez de la force avant d'avoir tenter de prendre contacte avec nous.

Je vous pris de cesser cette folie et de prendre le temps de nous écouter."

Mais au vu de ce qui arrive je pense qu'il ne souhaiteront pas prendre le temps de nous écouter, à moins que ces étoiles de mer soit une de leurs armes, mais dans ce cas elle s'en prends aussi au leurs j'ai l'impression.

Dans tout les cas je continue de manœuvrer le vaisseau et d'ailleurs je m'approche de Miss Martian et lui ouvre le cockpit le temps qu'elle puisse y entrer, car j'imagine qu'elle préfère ne pas rester dehors avec ces trucs répugnants.
Et j'espère aussi qu'elle pourra me dire de quoi il s'agit.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7431
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Sam 13 Sep - 18:03
Virgil Hershell avait beau changé d'apparence depuis leur dernière rencontre, il n'avait pas changé de manière d'agir.

Malgré la fragilité de son corps, l'absence d'armure ou de protections, il fonçait combattre le danger alors même que d'autres pouvaient le faire à sa place, s'évitant les blessures voir la mort. Il mettait ainsi sa vie en danger et sans éprouver de peur des conséquences encourues. Au contraire... sa détermination lui donnait des capacités insoupçonnées... M'gann penssa à Robin en le voyant agir de la sorte, mais le Teen Titans n'avait pas été catapulté dans la guerre avant un entrainement terrible imposé par son mentor, le Batman. Même si Virgil avait délaissé les cours au lycée de Metropolis pour s'entrainer, il ne pourrait jamais atteindre un tel niveau aussi rapidement.
Elle était sceptique en le voyant agir. A qui avait-elle vraiment à faire ?

Son sentiment redoubla quand l'humain sortit de sa poche un étrange objet qui sembla se brancher sur le vaisseau et lui en offrir toutes les commandes. Est-ce le fameux objet que recherchaient les attaquants du lycée ? Un objet extraterrestre qui avait projeté le jeune citadin en manque d'ampoules lors de leur toute première entre-vue, à celui de jeune héros capable de contrôler les technologies aliens ?
Elle n'eut pas l'occasion de se questionner d'avantage, car il tourna soudain les yeux vers elle. Un regard qui se voulait fort.
Elle s'en sentis très mal à l'aise... mais compris aisément qu'il lui parlait dans sa tête.

Elle établit alors un contact télépathique simple pour entendre les paroles mentales qu'il voulait lui adresser, sans avoir accès à ses pensées :

''Merci Miss, mais il faudra que l'on parle après tout cela, j'ai beaucoup de chose à te dire.''

Des réponses à ces questions ? Lisait-il lui aussi dans sa tête à présent ?
Non, elle l'aurait ressentis... enfin c'est ce qu'elle essayait de se faire croire...

''D'accord. Tu peut me parler mentalement au besoin.'' répondit-t-elle d'un ton neutre.
''Je vais aussi nous lier à Superman.''


Elle chercha à le héros de la Terre du regard afin d'établir un lien également avec lui, mais ce dernier était si rapide, qu'elle n'arrivait pas à le viser.
Il commettait des ravages considérables dans le matériel des habitants de cette planète, mais avec une précision chirurgicale propre à ses valeurs : aucune vie ne doit être prise.
Elle était impressionnée par ce qu'il faisait. Ça ressemblait presque à une danse, un terme humain pour une succession de gestes élégants et acrobatiques. Sa force, sa vitesse, la rapidité de ses prises de décisions et la justesse de celle-ci était incroyable. Elle savait que J'onn pouvait en faire autant, qu'elle pouvait en faire autant... Mais ça lui semblait absolument impossible. Pour cet être là, c'était comme inné, pour elle, même des siècles humains d'entrainements ne lui permettrait d'atteindre une telle maestria. Surtout, qu'elle n'avait pas ce code génétique parfait... elle, elle était imparfaite...

Se concentrant alors qu'il réduisait sa vitesse, elle arriva à établir un contact :

''Superman ! J'ai établis un simple contact télépathique entre nous. On peut se parler mentalement à présent, tu as un plan pour...''

La coupant net, elle entendit le hurlement du kryptonien qui semblait attaquée par un danger qu'elle ne voyait pas. Un son qu'elle ne pensait jamais entendre de vie... un son qui l'a glaça d'effrois...
Elle le vit ensuite lever la tête et l'imita :

Un immense vaisseau très différent de ceux de cette planète libérait des milliers de petites bombes se rapprochant à toute vitesse. Concentrant son regard elle regarda plus en détail ce que cela pouvait être et compris très vite la nature du danger. J'onn lui en avait parlé et elle avait toujours priée pour ne jamais vivre un jour comme celui-ci.
Elle savait se dont ils étaient capable et était maintenant en panique totale....

''Virgil ! Les Starros nous attaquent ! Il faut fuir absolument...''

Elle vit que ce dernier était déjà à bord du vaisseau et qu'il lui ouvrait le cockpit, elle allait s'y rendre avant d'être frappé par une attaque télépathique similaire à ce qu'avait subis Superman.

Hurlant, elle perdit toute maitrise psychique et se mis à tomber comme une pierre alors qu'un parasite se jetait sur elle, ses petites dents prêtes à s'accrocher, sa volonté prêtes à s'imposer sur la martienne vulnérable...

Mais, au dernier moment, un tir salvateur l'envoya voler plus loin. Suffisant pour le détruire, impossible de le savoir, mais en tout cas, quelqu'un surveillait ses arrières avec précision.
Elle entendit sa voix résonner :

- Mesdames et messieurs, ouvrez bien vos esgourdes: le Space Ranger vient à votre rescousse !!! Yyyyyyyyyyaaaaaah !!!

Qu'elle était ce nouveau personnage ?
Reprenant connaissance, M'gann se stabilisa non loin au dessus la ville. Le ciel était toujours couvert de cette nuée délétère, mais les ripostes venaient de toute part. Était-ce suffisant ?
Elle, se sentait paralysée, démunie face à ces créatures... et se contentait de faire léviter ceux qui étaient le plus proche pour qu'il ne bougent plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5823
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 21:53
La situation est catastrophique.

Les troupes de Colu concentrent désormais leurs tirs sur les avatars de Starro, qui descendent du ciel telle une vague funeste et infinie. Cependant, certains pilotes demeurent acharnés, et continuent de viser à la fois Miss Martian, Clark et les vaisseaux contrôlés par le Ranger de l'Espace et Virgil. Les Coluans ont la tête dure, même face à l'annihilation.

Volant à plusieurs mètres au-dessus du sol, Superman fixe l'arrivée de Starro, insensible aux tirs et aux autres menaces.
Son esprit tente de trouver une solution à ce fléau ; cela ne sera pas facile.

Les poings serrés, il est prêt à se lancer à l'assaut quand Miss Martian le connecte à Virgil et à elle, grâce à ses capacités télépathiques. Ses deux jeunes camarades sont soit trop inexpérimentés dans le contrôle de leurs pouvoirs, soit trop pris par la folie de la situation, mais ils laissent filtrer une partie de leurs pensées dans la conversation - ce qui lui est très utile pour apprendre la faiblesse de Meggan et les étonnants nouveaux pouvoirs du jeune homme.

Kent comprend un peu mieux la présence de Virgil à leurs côtés, mais il demeure inquiet pour ce garçon si inexpérimenté plongé dans cet enfer. Il acquiesce cependant en voyant Rik Starr sauver Miss Martian, et se met également à communiquer par télépathie à ses compagnons d'infortune.

*Merci pour la communication. Il me semble opportun de l'étendre au pilote de cet étonnant vaisseau, prisonnier des Coluans et apparemment prêt à nous aider.*

Son regard coule sur le Solar King, avant de se reconcentrer sur la menace venue du ciel. D'ici quelques instants, les premiers avatars seront sur lui.

*Fuyez et protégez-vous. Si vous le pouvez, tentez de sauver les Coluans : même s'ils nous prennent encore pour cible, personne ne mérite d'être possédé par Starro. Je ne sais comment fonctionnent vos pouvoirs, mais j'ai pour habitude de partager des souvenirs avec J'Onn.*

Il laisse aller sa mémoire, et partage avec les autres ses souvenirs. Starro, conquérant inter-planétaire, forme de vie étrange et symbiotique. Une conscience unique, partagée entre des milliards de petits corps similaires, issus et produits par un être original géant ; un monstre obsédé par le contrôle et la possession, se greffant sur ses victimes avec peu d'espoir de liberté. La quintessence de l'horreur et du déni de liberté et d'individualisme.

*Fuyez et protégez-vous. Je vous couvre.*

Le Kryptonien se laisse aller à un petit sourire envers ses camarades, et se lance dans la mêlée. Il a trouvé une stratégie qui pourrait fonctionner pour gagner du temps et permettre à Colu de trouver une solution pour survivre à cette attaque.

Usant de sa super-vitesse, il vole extrêmement rapide en rond quelques dizaines de mètres plus bas que sa position initiale. Il accélère, encore et encore, jusqu'à devenir un cercle continu rouge et bleu. Des vents extrêmement violents naissent alors de son action, et montent vers le ciel, reculant d'abord la chute des avatars de Starro puis les repoussant de plus en plus vers les hauteurs de la cité et de la planète.

Lentement, l'ennemi est repoussé par le phénomène créé par l'Homme de Demain, qui pourrait parvenir à une véritable solution si les Coluans lui en laissent le temps.

Pris par sa manoeuvre, il ne peut éviter le terrible missile qui lui est adressé. Clark est stoppé dans son mouvement, et propulsé contre un immeuble ; deux étages sont anéantis sous l'impact, heureusement vides.
S'il n'est pas blessé, Kent est maintenant sonné et une partie de sa cape a été brûlée par la puissance de l'explosion. Il relève ses yeux azur vers l'horizon, et découvre que les Starros ont intensifié leur descente ; ils vont plus vite, et sont soudain plus nombreux.

"Pauvres fous... j'essaye de vous sauver..."

Superman est sur le point de se précipiter à nouveau quand un son terrible agresse sa super-ouïe. Un bruit aigu, infini, attire son attention ; quand il se retourne, il découvre avec horreur une fracture dans la réalité, un vortex de téléportation qu'il a déjà croisé récemment.

"Non... non... pas maintenant ! PAS MAINTE..."


Un énorme flash lumineux l'englobe soudainement, trop fort pour qu'il puisse garder les yeux ouverts.
Dès que la gêne disparaît peu à peu, Clark rouvre les paupières et se précipite en avant pour sauver les Coluans... avant de se retrouver totalement ailleurs.



***

"Non... mais ils sont en danger..."

Un hangar. Un entrepôt de vaisseau spatial, comportant quelques appareils interstellaires mais extrêmement sombre. Une silhouette est visible à quelques mètres, manipulant une étrange console informatique. A ses côtés, il retrouve Miss Martian et Virgil, eux aussi téléportés depuis Colu.
Avisant Metron flottant à quelques mètres d'eux, Superman se précipite vers lui, affolé.

"METRON ! Qu'as-tu fait ? Mais qu'as-tu fait ? Colu... Colu est en danger ! Il faut les aider !"

La chaise flottante dresse un bouclier protecteur, qui empêche tout contact. Le regard imperturbable du Nouveau Dieu se fixe sur l'Homme d'Acier, avant que sa voix d'outre-tombe ne s'élève à nouveau.

"Les Coluans géreront seuls cette crise, Kryptonien. Votre mission n'était pas de sauver cette planète, mais d'y récupérer..."

Un nouveau Tunnel Boom fait son apparition, révélant le vaisseau Solar King et son pilote, téléporté depuis Colu sans son accord et emprisonné dans un champ statique.

"Rik Starr. La survie de l'Univers dépend de toi. Aucune autre mission ne peut te dévier de cette quête."

Lentement, le regard inhumain de Metron se pose sur le vaisseau spatial, et son pilote à l'intérieur.

"Tout refus te ramènera sur Colu, bien évidemment."

Sur un mur, un écran s'allume et montre la défense, héroïque mais difficile, des Coluans contre un ennemi invincible. D'ici peu, tout Colu-City sera envahi, et beaucoup d'habitants seront possédés par un monstre sans coeur. Metron sait qu'il n'y a pas d'alternative, et il s'en fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Sep - 22:48
La bataille faisait rage, et alors que les Coluans peinaient devant les assauts répétés de Starro, ce dernier envoyait de plus en plus de renforts, opposant un plus grand nombre de créature encore à la cité. Superman affrontait vaillamment la menace, ne se ménageant pas un seul instant. Les deux autres ne se reposaient pas, mais n'arrivaient pas à égaler la fougue du kryptonien. En même temps, me direz-vous, rares sont ceux qui en sont capables.

Rik, de son côté, faisait ce qu'il pouvait avec les moyens du bord. Il ne connaissait pas l'envahisseur qui approchait, mais par nature, il haïssait ceux qui tentaient d'asservir. En conséquence de quoi, et malgré son aversion envers Colu-City, il restait là à tirer autant qu'il pouvait sur Starro. Il ne faisait pas grands dégâts, mais son petit poids faisait tout de même pencher la balance. Un petit plus un petit plus un petit, ça faisait trois petits, mais trois petits, c'est pas si mal, en fait, quand on y regarde bien. C'était toujours mieux que rien. Mais peu à peu, et ce à cause de l'arrivée constante de ces petites étoiles de chair, les défenses se mirent à faiblir. Le pire était que non seulement elles faiblissaient, mais elles se retournaient contre les combattants: une fois possédés par ces espèces de facehugger, les êtres vivants tombaient sous leur contrôle, et leur obéissait complètement. Une véritable atrocité, ces bestioles.

Superman se mit encore à faire des siennes. Une tornade. Il formait grâce à sa vitesse une tornade... Rik avait un peu de mal à en croire ses yeux. Mais il avait beau se les frotter, cela ne changeait rien à la scène. Impressionnant. Starr ne le montrerait pas, non. Il fallait garder la face digne, et le port altier. Mais quand même, une foutue tornade... Pfiouuu...

Les Coluans restaient cependant encore assez bêtes pour continuer à attaquer et les Aventuriers de l'espace, et Starro, divisant ainsi leur puissance de feu et affaiblissant leurs alliés momentanés. De vrais cruches. Rik hurla dans son micro pour se faire entendre des têtes commandantes de la ville.

- BORDEL DE MERDE STUPIDES COLUANS !!! ON VOUS DONNE UN COUP DE MAIN !!! LAISSEZ NOUS TRANQUI...

BRAOUM !!!

Avant que le Space Ranger ne puisse finir sa phrase, un missile vint à la rencontre de Superman, l'envoyant valser dans un immeuble voisin. Cela ne servait à rien d'essayer de les raisonner. La moitié était contrôlée par une entité extra-terrestre ultra-dangereuse, et l'autre était juste conne. Il était impossible d'arriver à quoi que ce soit dans ces conditions.
Malgré la perte temporaire de cet allié essentiel, Rik continua à se battre. Chacune de ses actions pouvait être décisive... ou pas, jamais il ne le saurait. Mais dans cette hypothèse, il ne devait pas abandonner. Il n'aurait pas voulu que les Space Rangers l'abandonne. Il ne lâchera pas.

Cependant, dans un flash lumineux, Superman disparut. Il en fut de même pour ses compagnons. D'un coup, Rik se retrouva seul à affronter Coluans et Starro. Il était perdu. Bientôt, il rejoindrait les rangs de ces possédés, une immonde créature recouvrant son visage... brrr... une idée détestable. Ou alors il finirait grillé dans la carcasse enflammé du Solar King. Deux choix peu réjouissants. Prêt pour le baroud d'honneur, le capitaine Starr serra les dents et se mit à mitrailler totalement la masse étoilé.

BOOM

Un autre flash très lumineux vint envahir le cockpit du Ténébrien, et il se retrouva le moment d'après ailleurs.

Il faisait sombre. Il était dans un endroit encore inconnu. Il n'aimait pas ça. En conséquence de quoi, incertain, il resta silencieux, le temps de comprendre un minimum où il se trouvait. Malgré les secondes qui passèrent, rien n'y fit. Il n'arrivait pas à se repérer. Cependant, Rik put voir de son siège Superman s'agiter devant un être étrange, complètement surnaturel. Il ne ressemblait à rien de ce qu'avait pu déjà voir l'extra-terrestre, et cela l'intriguait. A vrai dire, il n'irait pas vérifier. Du personnage émanait trop de choses. Il risquait d'être... dangereux. D'autant plus que, quelques secondes plus tard, sa voix porta jusqu'aux oreilles de Rik, alors que le vaisseau était normalement hermétique.

- Rik Starr. La survie de l'Univers dépend de toi. Aucune autre mission ne peut te dévier de cette quête. Tout refus te ramènera sur Colu, bien évidemment.

De l'astronef, le pilote secoua la tête, indiquant qu'il acceptait la mission. Entre une mort certaine et une mort probable, le choix était vite fait. Pensant qu'il valait mieux aller accepter de vive voix, il quitta le cockpit, fit s'ouvrir la passerelle d'atterrissage et descendit sur les docks. Il se dirigea ensuite vers les deux êtres légendaires, et:

- Bonjour bonjour. Jeeee... je venais accepter la mission. Non pas que Colu-City me déplaise à cette période de l'année, mais je n'ai jamais été grand appréciateur des pluies de bestioles vivantes, en fait. Donc oui, j'accepte de rejoindre ce groupe. Je pense.
Et puis j'aime bien l'Univers. Si il pouvait rester tel quel, ça m'arrangerait bien.


Rik se tenait droit devant eux, le torse bombé, le visage clair. Il rayonnait. Enfin, c'était ce qu'il pensait...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Sep - 23:41
Ma tentative de réception de Miss Martian fut un véritable échec et le fait que d'autre vaisseau derrière me prennent en chasse me fait comprendre qu'il me faudra lui faire confiance pour survivre car je vais devoir me concentrer sur ma propre survie pour l'heure.
Je repose met mains sur les commandes et plus particulièrement au niveau de l'amulette de thot et recontrôle le flux d'information afin de faire faire ce que je souhaite aux vaisseaux.

D'abord je commence par une manœuvre forte audacieuse puisque je fais effectuer un décrochage à l'horizontale à mon moyen de transport futuriste à mes yeux, le danger est que pendant les deux secondes qui suivent je suis un cible facile pour les deux vaisseaux derrière moi, mais dans le cas où ils parviennent à me toucher ou non, j'ai un plan.

Fort heureusement pour moi les pilote semble souffrir de la présence des étoiles eux aussi et ils ne parviennent pas à m'atteindre ce qui me permet de passer derrière eux, bien que je soit à ce moment là coupé mentalement par la voix de Superman qui nous donne des "directive" à suivre bien qu'elles coulaient de source.

Mais ce qui suivit fut plus intéressant puisqu'il est plus simple de combattre un ennemis quand on en connait la nature, mais cela ne règle pas mon problème des garde Coluant que je ne peux pas toucher alors qu'ils ne se gênent pas pour me tirer dessus.
Un problème qui n'en fut plus un lorsque je me rendis compte que j'étais de nouveau sous le feu ennemis et surtout qu'il y avait tellement d'étoile collé à mon vaisseau que le manœuvrer était devenu compliqué et surtout insoutenable pour mon esprit.
Ma connexion avec Miss Martian m'avais empêcher de sentir l'attaque sournoise que je subissais de la part de Starro et à présent du sang coulait de mon nez alors que j'activais la fonction auto-destruction du vaisseau tout en provoquant mon éjection mais avec le cockpit vers le sol ce qui me propulse vers le sol.

Et le souffle de l'explosion qui suivit me fit accélérer, le sensation de tomber quand on est aussi haut est quelques chose de vraiment extra, ce n'est pas exactement comme lorsque la martienne stabilisait mon lancer, là je sens vraiment la liberté de mouvement bien que le choses bouge autours de moi alors que je n'ai plus vraiment à agir le temps de la chute bien que mon bras gauche soit toujours aussi luminescent.
En effet j'utilise l'amulette pour analyser chaque élément présent dans mon champ de vision et tenter de deviner le placement de certain vaisseau et certain débris.

Ouvrant alors mon sweat, révélant un tee-shirt rouge avec des symbole tribaux dessus, je me saisit des pan de veste afin que l'air puisse s'y engouffrer, bien sur je ne tente pas le vol, mais je stabilise ma chute de façon à suffisamment avancer.
Car finalement j'arrive à côté d'un morceau de carrosserie de vaisseau et met un pied dessus puis l'autre de façon à l'utiliser comme planche pour glisser le long d'un morceau d'immeuble qui m'arrive dessus.
Effectivement Superman vient de rentrer dans le dit immeuble car il avait pris deux missile alors qu'il retenait les morceaux de Starro.

De nouveau inquiet pour ma situation je stoppe ma chute en atterrissant assez brutalement sur un vaisseau Coluant, mes jambes en tremble, mais je branche rapidement l'amulette de Thot dans la prise extérieure afin de provoquer l’éjection du pilote et de pouvoir m'allonger sur la structure de métal afin de récupérer de ma chute.

Mais soudain je me fait avaler par un tunnel de lumière, je me sens à nouveau déplacer à une vitesse bien supérieur à celle de la lumière et me retrouve dans un lieu sombre et avec pour seul consolation la présence des deux autres héros qui m'accompagnait.
Ma laissant tomber sur le cul, je dois pas avoir l'air de grand chose avec mon costume ouvert et mon air à la fois dépité et incongru.

Superman s'énerve contre le nouveau dieux de nous avoir ramener alors que les gens qui nous ont tiré dessus à notre arriver sont en danger.
Contrairement à l'homme d'acier, je ne m'énerve pas de cette situation, non pas que je souhaite pas les aider, mais plutôt que si ils nous avaient écouter dès le début la situation ne serait pas ce qu'elle est et contrairement à Superman je ne dois pas être du genre à sauver ceux qui ne veulent pas l'être.

Bref, une fois la tension de la bataille redescendu et surtout toutes les sensations revenu dans mes jambes je me relevait et referma mon costume alors que le dénommé Rik Starr sortait de son vaisseau, apparemment la personne que nous somme venu chercher ici et qui bien sur préfère sauver l'univers que de retourner sur Colu.

* Superman, ne perdons pas de temps à interroger Metron, plus vite on sera partie sur la vrai mission du dieu et plus tôt on pourra retourner sur Colu, pour tenter de sauver la situation et au moins on pourra y retourner avec un plan.*

J'ignore si mes paroles par le réseau mentale de Miss Martian atteindront le héros de ma ville, mais je pense sincèrement ce que je viens de penser.
Et je me tourne vers le nouveau venu et lui fait un signe de salut et un sourire que je tente de faire amical, mais avec ce que nous venons de traverser je suis pas sur de pouvoir sourire toute suite de façon franche.


- Et bien dans ce cas, bienvenu à bord... c'est un bien beau vaisseau que vous avez là.

Le compliment était de rigueur, déjà parce qu'il nous avait sauvé peu après notre arrivé et il fallait reconnaitre que comparé au chasseur Coluant il s'agissait d'une œuvre magnifique.
Mais pour le moment ce qui m'intéresse est de savoir ce que Metron nous réserve pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7431
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Mer 24 Sep - 19:25
La situation dans laquelle ils se trouvaient était catastrophique. Malgré la présence rassurante de Superman dans le champ de bataille, les mots que le héros répéta deux fois ‘’Fuyez et protégez-vous’’ inquiétèrent d’avantage M’gann qui ressentait encore les stigmates douloureux de l’attaque psychique. Se protéger, elle le faisait en éloignant les créatures qui l’a dégoûtait. Fuir par contre, elle ne voyait pas comment faire. Si Starro envahissait cette planète, il n’y avait alors qu’un moyen de le faire, quitter son orbite…

Elle jeta un coup d’œil, au vaisseau qui tirait courageusement sur les monstres et l’avait sauvée précédemment. Peut être ce dernier était là leur seule chance. Superman lui conseilla d’établir le contact télépathique, mais le vaisseau était bien loin et comme elle ne percevait pas quel esprit localiser précisément ce n’était loin d’être aussi simple. D’autant plus que se tromper de cible dans une situation actuelle pouvait se montrer très dangereux.

Le fondateur de la Ligue se mit ensuite à partager ses souvenirs de sa bataille contre Starro, la même que J’onn, celle qui avait rassemblée les grands héros de la Terre contre une menace hors du commun. Elle savait déjà cela, elle savait qu’aujourd’hui était différent. Il manquait bien des justiciers pour pouvoir faire à nouveau face à l’envahisseur et il fallait pendre en compte le fait que les habitants de cette planète ne les considéraient pas du tout comme une aide.

Pourtant Superman se mis à adopter une technique efficace… M’gann était impressionnée et se demandait si elle pouvait en faire autant, mais la manœuvre ne dura pas. Un missile frappa Superman en pleine course et il s’écrasa contre un bâtiment.
M’gann ne put s’empêcher de compatir à la souffrance du choc, qui peut être n’était que dans son imagination, et au désespoir de ses paroles couplée aux jurons de l’être dirigeant le seul vaisseau allié à eux. Cela termina de miner son morale. Cette planète était définitivement vouée à la perdition et il fallait fuir… tout de suite.

La martienne se dirigea à toute vitesse vers le vaisseau esquivant la pluie mortelle quand un nouveau vortex lumineux l’aspira. Enfin !…
Ils étaient sauvés…

Cette fois-ci, ils furent tous amenés à Merton en personne. Face à la puissance du Dieu, M’gann n’osa pas parler. Surtout après la requête de Superman et les espoirs de Virgil, qu’elle ne partageait pas. Elle était honteuse de sa lâcheté, mais ne voulait rien laisser entrevoir. Elle ne prit donc pas le risque de prendre part à leur discussion mentale, car le lien était bien évidemment conservé.

Elle préféra concentrer son attention sur ce fameux Rik Starr, le quatrième membre de cette salvatrice quête, dont l’avenir de l’Univers dépendait également. La répétition pompeuse de cette phrase lui donnait vraiment qu’il y avait anguille sous roche, comme les Terriens disent, mais ce n’était pas le moment d’évoquer ses nouvelles inquiétude.
Le conducteur spatial avait tout l’air d’un humain, mais un rapide examen de son corps lui permit de voir que ce n’était pas le cas. Il avait un ton détendu et légèrement comique qui la fit presque sourire en lui rappelant qu’ils étaient à présent, pour le moment, sains et sauf.

« Mr Rik Starr, je suis enchantée. » dit-t-elle selon les civilités humaines. Elle tendit justement la main, signe de bienveillance en espérant qu’il comprendrait.

« Je me nome M’… , Megan. Non, vous pouvez m’appeler M’gann. Je suis Martienne et j’aimerais savoir si cela ne vous dérange pas que l’on communique par télépathie à l’avenir. Enfin, vous ne le faite pas, c’est moi qui le fait, mais je vous entendrais... On vous entendra et on pourra vous répondre. »

Elle était probablement très confuse, son stress ne voulait pas la lâcher, mais après ce qu’ils venaient de vivre, elle craignait vraiment que Metron ne les envoient dans un autre brasier avec la même indifférence qu’il portait pour les habitant de Colu maintenant possédés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5823
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 26 Sep - 11:01
"Assez."

Modulant à nouveau sa voix pour intensifier sa portée, Superman met fin aux conversations naissantes entre Miss Martian, Virgil et Rik Starr.
Alors que Metron présentait son offre à ce dernier, lui ne pouvait que fixer l'écran sur lequel le destin de Colu se jouait. Ses yeux azur se perdaient dans l'enfer qui se déchaîne sur la planète et ses habitants, et ils ne pouvaient supporter la situation.

Son regard se tourne d'abord vers son trio de compagnons, et ceux-ci découvrent une expression dure, terrible, furieuse sur le visage du Kryptonien. Au moins deux d'entre eux savent qu'il cherche à être un modèle de calme et de douceur, car telle est sa conception du monde et de l'utilisation de ses pouvoirs ; le découvrir ainsi ne peut être considéré comme une bonne nouvelle.

* Des civils, des innocents, des êtres vivants sont en train de mourir ou d'être possédés, privés de leur liberté, privés de leur individualité. Tout ce que vous êtes, tout ce qui de vous des êtres exceptionnels leur est arraché. Nous ne pouvons rester ici, à l'abri, quand des innocents sont en danger. Notre responsabilité est de les sauver. *

Cependant, il ne leur laisse pas le temps de réagir et pose ses yeux sur Metron, toujours imperturbable sur sa chaise volante, protégé derrière un bouclier virtuel.

"L'Univers est en danger, et tu sais que je n'aurais pas de repos avant de l'avoir sauvé. Nous avons livré de nombreuses batailles ensemble, Metron, et quelques-unes en ennemis. Tu me connais, Metron : je ne saurais faillir dans cette mission. Mais je ne peux laisser des innocents périr quand je peux... quand nous pouvons les sauver."

Ses bottes rouge claquent sur le sol métallique de l'entrepôt, et l'approchent de Metron. Son regard demeure fixé sur l'imperturbable visage du Néo-Dieu. Sa voix est plus autoritaire et solennelle que jamais.

"Emmène-les si tu le veux... allez en première ligne, je vous rejoindrai. Mais renvoie-moi là-bas, Metron. Ou, et je le jure sur les Dieux terriens et kryptoniens, je trouverai un moyen de quitter ce vaisseau - qu'il soit sûr pour toi ou non."

Ses yeux rougissent et ses poings se serrent.
Superman est en colère.

"Non."

La réponse de Metron est aussi courte qu'irritante. Son interlocuteur s'avance encore d'un pas.

"Ne me défie pas, Néo-Dieu. Même si Colu est une planète dangereuse, peuplée de fanatiques incapables de comprendre les autres races, je ne saurais les laisser périr et se soumettre. Toute vie est sacrée, et j'entends protéger celles des Coluans. Maintenant."

Un échange de regards intenses se jouent entre les deux extraterrestres, alors que sur leur flanc, l'écran montrant la situation de Colu décrit une planète à l'agonie, rongée par l'attaque de Starro. Les défenseurs sont possédés, et s'en prennent aux civils ; des scènes de massacres et de désolation se jouent, sans espoir de salut pour les victimes.

"Colu n'est pas une priorité."

"Colu est ma priorité."

"Alors tu es devenu un handicap pour la mission."

Un bruit sec et aigu se fait soudain entendre près d'eux.

"Et les handicaps doivent être supprimés pour le bien de l'Univers."

Un immense BOOM agresse leurs oreilles quand un nouveau Tunnel apparaît, délivrant un nouveau joueur dans la partie.


"Toi. Tu viens avec moi."

"Or..."

Clark n'a guère le temps de finir qu'il est déjà frappé par un rayon d'énergie de l'étonnant vaisseau d'Orion, terrible Néo-Dieu apparemment en lien avec Metron, qui recule pour le laisser faire.
Orion, fils de Darkseid. Orion, échangé à la naissance avec Scott Free, Mr Miracle, pour garantir la paix entre Apokolips et Néo-Génésis. Orion, habité par une rage insatiable, extraordinaire guerrier invincible. Orion, l'être qui se dresse entre l'Homme d'Acier et le sauvetage de Colu.

Orion, déjà vaincu avant le début du combat.
Car Superman en a décidé ainsi.

Ce dernier se relève et envoie directement une rafale d'énergie par ses yeux, avant de se lancer contre Orion. Les premiers coups échangés font trembler la structure même de l'entrepôt - et ce ne sont que les premiers coups.

"M'Gann. Virgil Hershell. Rik Starr."

Metron se tourne vers les trois aventuriers, alors qu'Orion et Clark combattent avec férocité. Son regard sans émotion se fixe sur eux, et sa voix monocorde résonne à nouveau.

"Aidez le Kryptonien, et vous subirez le même sort que lui : humiliation et défaite. Demeurez à mes côtés, et l'Univers sera sauf... tous vos proches, vos amis, vos amours, vos vies seront préservés. Telle est, véritablement, votre responsabilité : choisir la survie d'une planète fanatique, ou la survie d'un Univers entier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Sam 27 Sep - 11:49
- Et bien dans ce cas, bienvenu à bord... c'est un bien beau vaisseau que vous avez là.

- Mr Rik Starr, je suis enchantée. Je me nomme M’… , Megan. Non, vous pouvez m’appeler M’gann. Je suis Martienne et j’aimerais savoir si cela ne vous dérange pas que l’on communique par télépathie à l’avenir. Enfin, vous ne le faite pas, c’est moi qui le fait, mais je vous entendrais... On vous entendra et on pourra vous répondre.

Avant que Rik ne puisse répondre à quiconque, la voix lourde, forte, puissante et retentissante de Superman s'éleva pour imposer le silence à toute la petite assemblée. L'Alien l'avait déjà entendue, lorsque le grand super-héros avait voulu communiquer avec lui, sur Colu. A ce ci près qu'à ce moment précis, le ton employé faisait se dresser les poils sur les bras. Les sonorités pesaient de tout leur poids pour que chacun se taise.

Metron était toujours là, flottant dans son siège majestueux. Il regardait impassiblement le kryptonien commencer à s'énerver. Il devait avoir l'habitude de ce genre de dissidence de la part du héros terrien. C'était un juste, et les justes ne pouvaient se laisser diriger par une entité froide, imperturbable, sans compassion, amour ou pitié. Rik comprenait Superman. Lui même, malgré ses boutades et son air constamment amusé, se sentait mal d'abandonner Colu de cette manière. Être ainsi asservi par autrui, de manière aussi terrible... Cela rappelait de mauvais souvenirs au Ténébrien. Il s'en voulait d'être aussi lâche, mais après tout, était-ce de la lâcheté ? Savoir reconnaître son impuissance, était-ce un manque de courage ? Valait-il mieux se dépasser au risque de se perdre soi même ?
Rik n'avait pas un quart des pouvoirs des autres personnes de la salle. Il n'était ni Homo Magi, ni Martienne blanche, ni Kryptonien. Il ne possédait pas de capacités magiques, de don de télépathie ou transformation, ni aucune possibilité de voler dans les airs et de soulever des montagnes. Et pourtant, il aurait tout donné pour avoir les capacités nécessaires pour aider Colu. (même si il n'aimait pas ces foutus Coluans...)

Vint alors quelque chose d'encore plus terrifiant, surtout dans un vaisseau spatial filant à travers les galaxies. Parce qu'après tout, il n'y avait qu'une couche de métal qui séparait le vide galactique et donc la mort de personnes bien vivantes.
Superman s'opposa à Metron.
Il avait raison, le boy scout... dans le fond.
Mais alors vraiment dans les profondeurs abyssales et pleines de microbes du fond.
Parce que Metron, dans sa grande impartialité, semblait ne pas trop apprécier.

D'un côté, un Superman qui voulaitt tout faire pour sauver Colu de Starro, soit un personnage un brin zinzin auquel il ne manquait qu'un entonnoir et une langue de belle-mère pour illustrer les idées. De l'autre, un Metron totalement froid qui voulait abandonner Colu.

Rik ne savait pas pour les autres, mais son choix était fait. Superman.

Mais alors, quelque chose d'autre se passa. Metron, sans doute courroucé de la dissidence de son émissaire, décida d'ouvrir un autre tunnel Boom.

- Alors tu es devenu un handicap pour la mission. Et les handicaps doivent être supprimés pour le bien de l'Univers.

De là en sortit un être que ne connaissait pas Rik, mais qui avait l'air plus redoutable et aimable qu'une potence le matin d'une exécution. Très vite, l'affrontement entre les deux entités, Superman et Orion débuta, faisant trembler le sol et les murs. Les deux adversaires étaient dotés d'une force titanesque, au point que Rik arrivait presque à entendre leur sang se déverser dans leurs muscles pour fournir l'effort monstrueux.

- M'Gann. Virgil Hershell. Rik Starr.

Le dernier nommé se tourna vers Metron, qui venait de les héler.

- Aidez le Kryptonien, et vous subirez le même sort que lui : humiliation et défaite. Demeurez à mes côtés, et l'Univers sera sauf... tous vos proches, vos amis, vos amours, vos vies seront préservés. Telle est, véritablement, votre responsabilité : choisir la survie d'une planète fanatique, ou la survie d'un Univers entier.

Dur, cuisant, blessant. Mais pourtant, Rik n'arriva pas à choisir. Il n'avait ni proche, ni ami, ni amour. Il n'avait que sa vie, et personne ne pouvait la dicter pour lui. S'écartant du petit trio, le Space Ranger s'avança vers le New God impassible, et s'arrêta devant lui.

- Metron, qui que tu sois, quels que soient tes pouvoirs, ramène moi avec Superman sur Colu. Tu dis que tu as besoin de nous pour sauver l'univers. Parfait, parfait. Nous, pour le moment, on veut sauver une planète entière. Jusque là, on est d'accord ?

D'abord un peu perdu, Rik tenta de clarifier ce qu'il voulait dire.

- Ô puissant, magnifique et incontestable Néo-Dieu, je veux sauver l'univers, mais je ne veux pas abandonner une planète à la servitude pour autant. Tu as besoin de nous pour ta mission, et tu nous as convoqué. Nous sommes tous là. Nous avons besoin de toi pour la nôtre, et nous te le demandons. Sois là. Bien évidemment, imbu de tes prérogatives et pouvoirs, tu vas m'envoyer balader, comme le moustique je suis, ô votre majesté. Mais je vais te dire un truc, l'argenté: que tu le veuilles ou non, je retournerais sur Colu, avec ou sans vaisseau, à la nage spatiale vénusienne ou non.

Le Ténébrien croisa les bras, et termina:

- Comment feras-tu sans deux de tes envoyés ? Tu iras en chercher d'autres ? Mais correspondront-ils à tes plans ? Alors, Metron, ton choix ?

A vrai dire, Rik serrait les fesses. Il pouvait se faire foudroyer à l'instant. Il pouvait être éjecté dans le vide intersidéral, ou pire, voir son Solar King exploser. Mais peu importe, ç’aura été son choix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 27 Sep - 13:06
Finalement, Superman décida de ne pas écouter mes paroles, non pas que cela ne m'étonne mais plutôt que je n'aurai pas crut qu'il souhaiterait quitter le groupe qui dois sauver l'univers pour sauver une planète.
Je ne dis pas qu'il fait un mauvais choix, je pense plutôt que son sens de la priorité est biaisé par sa perception du danger imminent.
Car si nous perdons un temps précieux à sauver les gens de Colu et que ce qui se trouve derrière les Mur-Sources se déverse et détruit l'univers... les Coluants ne pourront pas vraiment savourer l'intervention de leurs sauveurs.

Mais je n'aurai pas imaginé que Metron aurait été aussi extrême dans ses propos et sa réaction vu qu'il condamna Superman à la mort parce qu'il ne suivait pas sa manière de faire.
Décidément peu importe leurs provenances les dieux restent des enfants que l'on à gaver de pouvoirs inégalables.
La bataille fait donc rage entre l'homme de demain et le nouveau venu, là encore je trouve que c'est vraiment aller trop loin.

Cette bataille est inutile et j'ai plus l'impression que nous perdons du temps, si Superman souhaitais rester en arrière pour aider pendant que nous avancions je ne vois pas pourquoi Metron ne l'a tout simplement pas accepté, réfléchir est pour le moment là seule chose qui me reste.
Et alors que Rik s'avance vers Métron pour lui expliquer qu'il venait de perdre deux de ses agents pour sauver le monde.

Le problème c'est que je ne peux pas vraiment prendre de partie dans cette histoire aussi je me contente de croiser les bras tout en jetant un œil à Miss Martian afin de savoir ce qu'elle choisit, mais ce n'est pas la peine de tenter de savoir à quoi pense la télépathe du groupe.
Je me contente juste de me regarde le combat se déroulant devant nous tout en réfléchissant à ce qu'il va suivre.
Et surtout de cette histoire de mur.

- Metron, avez vous une solution pour restaurer le mur une fois que nous aurons trouver le responsable de sa détérioration,  car si ce n'est pas le cas le corps de Starro pourrait nous être utile et dans ce cas laisser Superman en arrière pour le stopper et nous l'amener serai une idée intéressante.

Après à vous de voir, pour ma part je préfère sauver l'univers plutôt qu'une seul planète qui sera détruite de toute façon.


Bon voila, c'est dit maintenant il n'y à plus qu'à espérer que Metron est du genre que l'on peut raisonné et pas juste de la puissance avec l'esprit d'un omniscient mais le caractère d'un gamin, car là on a besoin d'efficacité et pas de se battre entre nous.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7431
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Dim 5 Oct - 15:38
En très peu de temps la situation dégénéra devant le regard stupéfait et impuissant de M'gann.

Superman fit taire l'assemblée et l'arracha de son petit nuage pour les ramener devant la réalité funeste qui se déroulait en ce moment sous leurs yeux, bien qu'ils se trouvaient peut être à des années lumières de celle-ci.
Le héros de la Terre resta fidèle à ses valeurs et n'hésita pas à défier les ordres de Metron pour tenter de sauver ceux qui en ont besoin. La martienne en fut impressionnée, mais pas le Nouveau Dieu qui prononça une sentence absurde et fit venir un bourreau. Celui-ci lui disait quelque chose, elle l'avait déjà vu combattre à ses cotés et pourtant il se trouvait à présent opposé au Kryptonnien, dans une bataille de force stérile.

Metron se tourna alors vers eux pour menacer ceux qui seraient convaincu par les propos de Superman.
Rik Starr qui semblait toujours en décalage par rapport à la gravité de la situation n'hésita pourtant pas à réclamer son retour immédiat sur Colu malgré le péril évident. Virgil tenta de trouver une parade pratique, bien que M'gann n'avait aucune idée en quoi Starro pouvait leur servir, mais son attention et son regard furent rapidement happé par l'écran qui diffusait l'invasion de Colu.
Elle avait toujours fascinée par les écrans, mais celui-ci était différent. Pire encore que ces images destructrice de bombes nucléaires sur Terre à vous glacer le sang, elle voyait là une ville entière à feu et à sang. Les vaisseaux s'écrasaient contre les bâtiments, certains se désintégraient en poussières. Les citoyens hurlaient parmi les débris sans qu'on puisse les entendre encerclés par leurs propres frères et sœurs qui les abattaient. L'air était remplis d'immondes étoiles délétères...
Cette capitale était condamnée et toute la planète allait tomber... Une planète condamnée  à mort, comme Mars, et elle, regardait cela sans rien faire.
''Ils ont raison. J'arrête de fuir...''

« J'arrête de fuir. »

Elle s'approcha de Metron et pour le première fois soutint ce regard divin.

« Vous me promettez humiliation, défaite, perte de mes proches... c'est ce que subissent ces pauvres gens et ce que j'ai déjà vécu.
J'ai perdue ma planète et je ne laisserait pas une autre planète mourir. Vous m'avez ouvert les yeux... »


Un coup terrible se fit entendre dans le combat de Titans qui se déroulait autour d'eux, mais en les évitant. C'était une situation surréaliste et pourtant M'gann se sentait plus réelle que jamais. La détermination avait pris la place des tourments.

« J'arrête de fuir, mais je ne vais pas me battre. »

« Alors, envoyez autant de guerrier que vous voulez pour nous mâter, ça ne fonctionnera pas, vous gaspillez votre temps et vous allez perdre l'Univers, comme nous. »

Un énorme bruit et une onde de choc balaya la salle quand les deux héros frappèrent du poing l'un contre l'autre. M'gann tenue bon, mais quelque chose d'électronique fut touché.
Les lumières blanches s'éteignirent ne laissant que les lumières bleutées et orangées marquer leur opposition dans le hangar, se reflétant sur le cockpit du vaisseau de Rik Starr, animant le sol d'ombres tremblantes.

M'gann jeta un œil sur le visage de chacun, celui de Rik et de Virgil baigné d'orange et celui de Metron, impassible et bleu.

« Vous avez fait de nous les ''Protecteurs de la Source'' et si vous en trouvez d'autres je vous souhaites de réussir.
Mais en ce qui nous concerne, c'est à vous de choisir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5823
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 12 Oct - 19:46
Le combat continue. Apocalyptique.

Les coups pleuvent, les poings s'écrasent sur les chairs et les costumes. La résistance surhumaine des corps est mise à rude épreuve, alors que la super-force tente de les percer, de les briser, de les anéantir pour imposer l'opinion de l'un ou l'autre. Les mâchoires sont serrées, et aucun mot n'est prononcé ; les attaques suffisent comme seul dialogue.

A terme, l'intensité du combat troublera l'équilibre interne de l'immense vaisseau de Metron, et le précipitera dans le vide et l'immensité de l'espace. Si personne ne sépare les deux combattants, Orion et Superman brisera la coque, certainement sans s'en rendre compte ; leurs esprits sont en pause, seules comptent leur détermination et leur férocité.

Metron ne les laissera pas faire.

Toujours assis dans son étrange fauteuil de lévitation, il observe sans expression le combat des deux surhumains. Il a à peine fixé les trois autres membres de son expédition quand ceux-ci se sont exprimés, pour trouver une solution et respecter leurs valeurs.
S'il avait des émotions normales, il aurait été certainement touché de voir que des mortels comme eux osent s'adresser ainsi, avec autant de courage et de détermination, devant un des êtres les plus puissants de l'Univers ; mais Metron ne s'embarrasse guère de faiblesses, et de telles émotions en font partie.

"Il est intéressant de découvrir que vous considérez pouvoir discuter mon offre, ma décision."

Son regard étrange se glisse sur chaque visage, animé d'une lueur mystérieuse et dangereuse.

"Tel n'est pas le cas."

Lentement, ses longs doigts pianotent sur un étonnant clavier sur l'un des bras de son fauteuil. Plus loin, Orion s'empare d'un petit vaisseau spatial pour l'envoyer sur Clark, qui le coupe en deux avec sa vision-chaude.

"Ta proposition justifie ta présence ici, Virgil Hershell. La solution ne sera cependant pas aussi simpliste, et nécessitera l'addition de toutes vos compétences."

Toute la structure du vaisseau spatial se met à vibrer. Le sol tremble, et les différents aventuriers doivent s'accrocher pour ne pas chuter. Plus loin, le Kryptonien a bloqué les deux poignets de son adversaire avec une main, et utilise l'autre pour frapper brutalement les abdominaux d'Orion.

"Ceci n'a que trop duré. Orion, nous aurions dû faire appel à une race plus mature... que cela cesse."

Un sifflement aigu se fait soudain entendre, et plusieurs Tunnels Boom apparaissent, un derrière M'Gann, Virgil, Rik, Kent et Orion.
Le journaliste lance un crochet du gauche à son adversaire, et se tourne vers Metron. Son regard est rougi par la colère.

"METRON ! Sur Colu ! Envoie-moi sur Colu ! Je reviendrai, je sauverai la Source mais envoie-moi sur Coluuuuuuuuuuuuuuuuu..."

Sa phrase finit dans un hurlement de désespoir, alors que même la force de l'Homme d'Acier ne peut rien pour l'empêcher d'être aspiré par le Tunnel Boom. Il s'accroche au sol, enfonçant ses doigts indestructibles dans le métal, sans réussite ; la puissance du vortex de téléportation l'emporte sur ses propres pouvoirs, et il est transporté ailleurs, sans ménagement.

Tout est blanc pendant un long moment, avant qu'une explosion sonique n'indique la fin de son périple.
Clark rouvre les yeux et espère découvrir Colu, dans une situation terrible mais qu'il sait pouvoir sauver ; grande est sa déception, encore plus terrible est son ressentiment envers Metron. Il ne se trouve pas sur Colu.


Il se trouve en face du Mur de la Source.

M'Gann, Virgil, Rik et Orion se trouvent, comme lui, dans un étrange vaisseau spatial, en forme de cloche transparente. Il n'y a qu'un sol métallique et un grand pilier de commandes, mais le reste est transparent et nu. Ils ne sont qu'à quelques kilomètres du Mur, impressionnant de grandeur et d'intensité - et terrifiant, par un étonnant trou blanchâtre de la taille d'un homme entre plusieurs cadavres de géants disparus.

"Colu..."

Les poings serrés, les yeux baissés, Clark tente de calmer ses émotions, de ravaler sa colère. Il est usé par les problèmes terrestres, et la perspective d'abandonner des innocents au sort de Starro lui est insupportable. Il essaye de se convaincre que la Source est une priorité, mais les images des Coluans possédés et anéantis par l'envahisseur ne cessent de le hanter.

"As-tu terminé d'agir telle une femelle, Kryptonien ? Ou tiens-tu encore à démontrer ton manque de courage et de priorité ?"

Les phalanges du Kryptonien blanchissent sous la rage, mais il ne dit rien. Il se contrôle - pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Dim 12 Oct - 21:01
Metron laissa le combat entre Orion et Superman continuer. Sa violence et son intensité étaient terrifiantes, les forces amenées sur le terrain terribles. Malgré un parti pris certain, Rik ne pouvait savoir lequel des deux titans sortirait vainqueur de cette bataille. Personne n'en était capable. Hormis Metron.
A la suite du Space Ranger, chaque personne du groupe fit une espèce de petit plaidoyer devant l'entité placide. Hershell voulait laisser Superman derrière, l'un des fondements du groupe, pour continuer et sauver l'univers à trois. Un contrebandier, une martienne et un gamin... ils étaient bien avancés. M'gann, elle, se rangea de son côté. Autrement dit, elle exprima ses sentiments, ce qu'elle ressentait, sans forcément décider de suivre quelqu'un... Ah, les femmes...

Et pourtant, malgré les avis-il n'était pas possible de dire à cause tant la volonté du Nouveau Dieu était propre-, Metron décida pour le groupe et l'univers.

- Il est intéressant de découvrir que vous considérez pouvoir discuter mon offre, ma décision. Tel n'est pas le cas.

Ca y est, c'était fini... Il avait décidé. En réponse à tous ces discours, il fit apparaître une espèce de clavier, très étrange, qui ne ressemblait à rien de ce qu'avait déjà pu voir Starr. Ses doigts argentés pianotèrent dessus avec une rapidité irréelle. Pendant ce temps, la lutte continuait à faire rage entre Superman et Orion. Chacun assénait autant de coups à l'autre.
Au même moment, le vaisseau tout entier se mit à trembler. Les vibrations étaient telles que Rik chuta au sol sans pouvoir se rattraper. Sa tête heurta durement le métal, et sa vision se troubla l'espace d'un instant. Au fond de lui, il espérait que son Solar King ne soit pas endommagé.

- Ceci n'a que trop duré. Orion, nous aurions dû faire appel à une race plus mature... que cela cesse.

Sur ces mots, un tunnel Boom s'ouvrit derrière leses voyageurs, les aspirant vers une destination inconnue. La lumière éblouissante qui en émanait força le contrebandier à se cacher les yeux. Les mains occupées à protéger la vision, il ne put se retenir. Un long couloir blanc, pur, totalement inviolé s'offrit de nouveau au regard du Space Ranger.

L'instant d'avant, il se trouvait dans une espèce de grand hangar métallique, presque lugubre. Il y faisait frais, et rien ne permettait d'avoir une idée de la localisation spatiale. Après le tunnel, tout fut plus aisé... ou encore plus compliqué, tout dépendait des personnes. Malgré une bonne connaissance de l'univers, Rik ne réussit pas à établir leur localisation à partir de certaines étoiles: toutes lui étaient inconnues.

- Eh bah on est pas dans la merde.

Toujours sur le dos, il se releva, et vit qu'il se trouvait en suspension dans l'espace, dans une espèce de bulle blanche, transparente, minuscule par rapport à ce qui se trouvait face à eux. C'était phénoménal, c'était totalement incroyable, c'était... le Mur. Ils y étaient enfin. Rik fut davantage impressionné par ce qu'il voyait, plutôt que par le symbolisme et le caractère fabuleux de l'endroit.

- On y est, les gens. Le Mur. Je le pensais plus grand.

Autour de lui, Superman, Virgil, M'gann et plus étonnamment Orion. Metron semblait décidé à les cadrer davantage, pour éviter une quelconque insubordination. Malgré la puissance du Nouveau Dieu, rien ni personne ne parviendrait à le forcer à abandonner sa liberté d'action. Rik ne fonctionnait pas ainsi. La menace, jamais.

- Colu...

Le pilote du Solar King se retourna pour voir Superman serrer les poings. Il ne semblait pas remis de son combat, tant physiquement que mentalement. On l'avait vaincu, mais le pire dans tout cela, c'était son incapacité à aider une planète entière. Rik le comprenait complètement. On l'avait empêché d'aller aider les Coluans...

- Je sais, mon gars, je sais...


- As-tu terminé d'agir telle une femelle, Kryptonien ? Ou tiens-tu encore à démontrer ton manque de courage et de priorité ?

Non mais il était pire que Rik, cet Orion !!! Déjà qu'il n'était pas très sympathique avec les femmes, alors si quelqu'un faisait encore pire... Où allait le monde ?

- Hé ho, le grand balèze, là. Oui toi, pas Superman, toi, Orion.

Le Space Ranger se trouvait obligé de lever la tête pour regarder l'autre Nouveau Dieu dans les yeux.

- Si tu te calmais un peu, ce serait pas mal, tu trouves pas ? Tu es plus puissant que moi, c'est une certitude. Beaucoup de monde l'est plus que moi. Mais je veux te dire un truc essentiel pour être un bon leader, ou une bonne nounou: on ne crée pas de tensions inutiles. Si tu veux nous chapeauter, tu le fais, mais en silence.

Une colère sous-jacente se faisait entendre dans la voix du Ténébrien.

- Pulvérise moi si tu veux, grosse brute. Mais j'espère pour toi qu'aux yeux de Metron, tu sauras me remplacer. Sans quoi, bye bye l'univers.

Rik avait pu s'exprimer. Après ce petit mot à Orion, il lui tourna sciemment le dos et alla aider Miss Martian et Virgil à se relever. Il y avait une chance sur deux pour qu'il ressente une vive douleur dans le dos, puis plus rien. Il fallait espérer que le gros balourd serrait plus posé que Superman...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 15:21
Parler avec un dieu... plus le temps passe et plus je me rends compte que ceux qui arbore ce titre ont généralement rien à faire de ce qu'on peut leur dire.
Du haut de leurs omnisciences il pense que les choses ne doivent se faire que d'une seule manière, la leur.
Malheureusement il y a autant de dieux que d'aspect de la vie et il faut croire que le changement n'est pas celui que représente Métron, car bien que je me doutais que le dieux refuserait d'écouter Martian et Starr, j'aurais espéré qu'il aurait au moins compris que forcer Superman est loin d'être la meilleurs façon de l'amener à l'écouter.

Mais plutôt que de reconnaitre son tort Metron préfère nous envoyer encore ailleurs à l'aide de ses Boom Tubes, sans chercher à résister je me laisse emporter par celui qui apparait derrière moi, j'aurai vraiment espérer que Métron nous indique une meilleurs marche à suivre plutôt que de se contenter de nous envoyer ailleurs, bien que je peux comprendre que le combat titanesque ayant lieu soit dérangeant pour son installation, d'ailleurs j'ai bien l'impression que ses pouvoirs lui vienne en majeur partie de son fauteuil et que c'est grâce à ce dernier qu'il peut contrôler les Boom Tubes.

Si ce dieux de malheurs compte jouer encore longtemps à la balle avec nous, il risque d'avoir une mauvaise surprise si jamais il nous fait revenir dans son antre, mais pour le moment je pense que nous somme à l'endroit où nous devons agir... enfin si je puis me permettre, la fin de l'univers est un sujet sérieux.

Malheureusement je crains que certains d'entre nous ne soit pas capable de prendre du recule sur ce qu'il se passe sur Colu et quelques part c'est compréhensible, mais le reste de l'univers dépend aussi de notre réussite actuel et je refuse d'échouer.
Aussi lorsque Rik me tends la mains pour m'aider à me relever je la saisis bien volontiers puis me dirige vers le pilier de commande du vaisseau.

-Orion, suis ton propres conseil, la priorité c'est le mur, pas rabrouer Superman.
Supeman de ton côté je te demande de nous aider au mieux ici, chaque secondes que nous perdons maintenant c'est du temps que l'on ne pourra pas investir pour retourner sur Colu et je pense que nous battre contre Metron à ce sujet nous à fait perdre plus de temps qu'autre chose...


Je retire une nouvelle fois l'amulette qui se trouve autours de mon cou et lui fait apparaitre un port compatible avec ceux se trouvant sur le pilier de commande, en effet je ne sais pas piloter cette chose de manière conventionnelle aussi je le ferai à ma manière.
J'espère que l'intervention de Rik aura calmer le jeu entre Orion et Superman et que moi j'aurai pu les mettre en activité.

Prenant donc les commandes sous mon contrôle je consultes rapidement les possibilité de la machine et surtout les capteurs et autres matériels d'analyse qu'il peut y avoir dessus car j'aimerais pouvoir connaitre l'origine du trou et surtout savoir si il à été fait de l'intérieur sur l'extérieur ou l'inverse.
Je lance donc les scanners car il faudra un peu de temps à la machine pour me récupérer toutes ses infos tendis que l'appareil avance sensiblement vers le trou faisant à peu près la taille d'un homme.

- Si vous avez des idées n'hésiter pas tant qu'elles ne mettent personnes en danger, il nous faudra quelques minutes avant d'avoir les résultats du Scan de toute manière.

La dessus je me tourne vers les autres en espérant ne pas avoir besoin d'arrêter une bagarre entre Titan car pour ceux qui ne peuvent pas respirer dans l'espace cela risque de vite devenir insupportable.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7431
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Dim 2 Nov - 17:12
Ce Nouveau Dieu est un imposteur.
M'gann le regarde réagir à son échec, son absence d'autorité. Il préfère s'obstiner et fuir, non pas qu'il s'en va, mais il les fait partir avec un nouveau vortex. Résister est inutile, elle le regarde d'un air sévère avant d'être aspirée et menée là où il veut.
Peut être qu'elle se trompe, peut être qu'elle n'est rien pour juger ainsi la situation, elle conserve toujours une pointe de recul sur ses pensées, mais sa définissions de la foi est loin de lui correspondre.
Elle n'a jamais priée les Dieux martiens, morts avec leur peuple, ni les Terriens, trop nombreux, trop étranges. Celui-ci n'en recevra pas d'avantages.

Ils sont à présent dans un vaisseau inimaginable qui a l'atout de leur offrir une vue entière sur le Mur jusqu'au limites de ses horizons, infinies...


M'gann est immédiatement impressionnée. Si le caractère religieux de Metron l'a déçu, celui de cette fondation ne peut être remise en cause.
Tout d'abord son apparence constituée de statues titanesques, des corps les bras en croix, les visages brutes et neutres. Le terme de statue n'est pas juste, car l'on sent cette matière active ; impossible de dire si ces êtres probablement vivants le sont toujours, s'ils forment un tout unique, mais leur regard impénétrable semble vous juger, une impression très désagréable.
Si une créature pensait ne pas être qu'un grain de sable dans cet Univers, un seul regard sur ce Mur lui impose une humilité.
La martienne est d'autant plus perturbée que ses 9 sens sont en plein émois, même si physiquement elle se trouve loin du Mur, ce dernier rayonne et anime tout en elle... Elle ressent même sa souffrance.... Le trou ? Elle n'en savait rien. Il s'agit peut être de la souffrance de tous ces êtres piégés. Ou d'une souffrance future... une vision du future...
Que crains tu ?...

Tout est embrouillé...
Une phrase pourtant l'arrache de son état. Une remarque de Rik Starr avec un pointe d'humour à laquelle elle ne peut rester insensible.

« On y est, les gens. Le Mur. Je le pensais plus grand. »

Elle est pris un instant d'un petit rire intérieur, plutôt nerveux après ce qu'elle viens de vivre ; l'Humour plus fort que l'Univers.

La suite les ramènent tous à la réalité. M'gann ressent la profonde émotion de Superman. L'homme qui est au dessus de tout se voit baladé par cet être faussement divin et malmené par cette brute alors même qu'il peut aider autre part. Elle ne l'a jamais vu dans cet état et bien heureusement Rik Starr se trouve toujours capable de détendre l'atmosphère par ces réparties qui font mouche.
Le dénommé Orion n'a pas l'habitude de se faire traiter ainsi et a bien du mal de se retenir d'écraser ce simple voyageur spatiale, mais M'gann ne lui laisse pas le total contrôle et entre légèrement dans son esprit.

'' Orion. Ça suffit.
Notre rôle à tous a été déterminé selon Metron, mais le tiens n'a pas été évoqué.
Je vois maintenant qui tu est et que J'onn m'a parlé de toi, en tant que membre de la Ligue des Justiciers, en tant que Nouveau Dieu. Ta considération pour mon genre est bien basse, mais j'espère que tes autres valeurs surmontent ce niveau. Fait honneur à ton titre en gagnant notre considération et notre dévotion.''
...

« Je... Merci Rik Starr. » dit t-elle après qu'il lui tendis la main. Elle n'en avait pas besoin, mais le laissa faire par politesse.

Virgil Hershell, lui, était déjà en train de s'affairer avec son outils prenant le contrôle du vaisseau et de ses dispositifs.
M'gann était encore une fois étonnée de le voir si prompt à agir et son parlé si franc, peut être cette impression s'effacera à force de le côtoyer, de le juger autrement, mais il constituait en tout cas la preuve la plus forte de ce que J'onn lui avait dit mainte fois ''De toutes les créatures de l'Espace, le terrien est la plus surprenante et importante à considérer.''

Cependant, le jeune humain se retourna vers eux pour leur demander leurs avis sur la situation. M'gann préféra tout leur dire :

« Le Mur. Je le ressent. Je ne sais pas en ce qui vous concerne, mais c'est comme s'il était vivant, a des émotions et en particulier je capte sa... de la peur et de la souffrance.
J'onn m'a parlé de mon sens de la pré-cognition, je n'ai jamais su qu'en il est en action. En plus clair, je ne sais pas si nous pouvons faire quelque chose contre ce trou et ce qu'il représente, mais ça ne présage rien de bon.
Je ne risquerait pas d'ouvrir mon esprit au Mur, j'ai l'impression que je risque d'être piégé comme Eux tout comme je ne veux pas qu'on s'en approche d'avantage et d'être piégé physiquement. »

Elle soupira et baissa les yeux.

« Je suis désolé... je ne donne aucune solution et si je paraît lâche, mais ce Mur dépasse la réflexion, dépasse les émotions. Je ne sait pas transcender ces deux éléments. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5823
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 4 Nov - 14:52
Orion n'aime pas les humains. Trop imprévisibles, trop immatures, trop différents, trop dangereux. Il a milité, longuement, pour faire changer d'avis Metron ; pour que ce dernier use une autre race, utilise d'autres héros venus d'autres mondes pour sauver l'Univers. Même s'il doit reconnaître que la Terre dispose d'un réservoir impressionnant d'hommes et femmes capables d'accomplir de grandes choses, ils sont impossibles à diriger - et il ne rêve que d'écraser les imbéciles qui l'ennuient à une heure aussi grave.

Les poings serrés, le regard sombre et agressif, il fixe Rik Starr et rêve dans son esprit de lui briser chaque membre, pour après les arracher un à un.
Orion est un être violent, agressif, mais doté d'un vrai sens de l'honneur et d'une morale. S'il pense à cela, jamais il ne mettra ces fantasmes à exécution, car cela ne correspondrait pas à l'image qu'il se fait des Néo-Dieux. Comme fils de Darkseid, il porte cet héritage comme une honte, une marque qui ne pourra jamais être effacée, et s'astreint à un comportement qu'il considère exemplaire ; la survie de Rik Starr ne tient qu'à cela.

"Insectes. Vous parlez, encore et encore, alors que l'Univers se meurt. Vos yeux sont-ils si faibles ? Vos capacités si limitées ? Ne voyez-vous pas la menace qui pèse sur tout ce qui vit ?"

"Là."

La voix, franche et directe, de Superman vient stopper ce nouveau moment de tension.

Jusque-là silencieux, perdu dans la contemplation de ses souvenirs récents de Colu et la douleur qui en ressort, il n'a pas réagi à la provocation de Orion, ni aux tentatives de conciliation de ses autres camarades.
Cependant, alors que le Néo-Dieu a repris un discours agressif, il l'a interrompu et pointe désormais du doigt une zone lointaine du Mur de la Source, que les yeux humains normaux ne peuvent que difficilement voir. Tout le monde n'a pas la chance de bénéficier de super-sens extraterrestres.

"Le Mur est brisé."

Clark s'avance, et s'approche de la console de commande manipulée par l'étrange amulette de Virgil. Il est toujours stupéfait par la présence et les étonnants pouvoirs du jeune homme, ainsi que de ses prises de position. A vrai dire, il n'apprécie pas réellement son discours actuel, mais il considère qu'ils sont tous deux dans une situation impossible ; lui-même n'agit pas comme il le devrait, comme il le faudrait, et il esquisse un sourire sincère à son camarade en guise de gage de réconciliation.

"Ce vaisseau dispose, en partie, d'une technologie kryptonienne. Puis-je... ?"

Il ne laisse pas son allié répondre, et enclenche quelques boutons pour faire avancer l'appareil. Ce dernier, jusque-là stabilisé dans son orbite, se met soudainement en marche et voyage, à allure rapide, vers le Mur de la Source. Ce dernier impressionne de plus en plus à mesure que les Aventuriers s'en approchent, et tous peuvent découvrir la puissance terrible qui se dégage de cet ouvrage qui défie toutes les Lois de la Physique de leurs différents mondes d'origine.

"Le Mur a été brisé... et l'ouverture a une taille humaine."

Le bras à nouveau tendu, l'Homme d'Acier montre à ses collègues une fissure dans l'immensité devant eux. Derrière cette fissure, un vide blanchâtre, un Néant terrifiant les attire, mais ce qui bloque bien entendu leur attention reste une ouverture formée dans ce qui est sensé entourer et protéger l'Univers de la Source de toute Vie.

"Metron nous a envoyé ici pour ça. Pour trouver une solution à ça."

Kent pousse un très long soupir. A nouveau, il repense à Colu, et jure de tout faire pour les sauver - et pour rappeler au Néo-Dieu sa responsabilité dans cette débâcle.
Lentement, il se tourne vers ses camarades, et esquisse un petit sourire triste.

"Nous avons été choisis pour une raison : nos capacités, ce que nous pouvons apporter pour trouver cette solution. Des idées ?"

Une télépathe métamorphe. Un pilote mercenaire. Un jeune homme doté d'une étonnante amulette. Un Néo-Dieu destructeur. Et lui-même.
Une sacrée équipe, même s'il ne voit pas comment elle pourrait accomplir autant. La Ligue de Justice, certainement, aurait de meilleures chances de réussite, mais Metron n'a pas jugé bon de la convoquer. Le Néo-Dieu entend garder tous ses mystères, et c'est de plus en plus insupportable.

Cependant, alors que Clark veut trouver une idée, son attention est attirée sur son flanc droit par plusieurs formes approchant très rapidement. En se tournant, il utilise sa super-vision pour se concentrer sur cette zone, et il n'apprécie pas ce qu'il découvre.
Une troupe, immense, de monstres file vers eux à une vitesse exceptionnelle.


Des Paradémons, les troupes mortelles de Darkseid. Une cinquantaine d'entre eux seront, d'ici quelques secondes, sur eux.
Apparemment, le seigneur d'Apokolips veut empêcher leur petite troupe d'atteindre le Mur de la Source, qu'ils étaient sur le point de toucher. Darkseid a-t-il un lien avec la fissure ? A eux de le découvrir - s'ils survivent à cette attaque !

(HJ/ Et voilà ! Nous arrivons à l'ultime phase de cette aventure. J'espère qu'elle vous amusera encore. Smile /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 14:47
- Insectes. Vous parlez, encore et encore, alors que l'Univers se meurt. Vos yeux sont-ils si faibles ? Vos capacités si limitées ? Ne voyez-vous pas la menace qui pèse sur tout ce qui vit ?

Insectes ??? INSECTES ??? IL SE PRENAIT POUR QUI LE GROS LOURDAUD ??? Il n'était pas plus important ou utile que les autres personnes présentes dans le vaisseau, sans quoi il serait seul face au Mur. Or, quatre autres êtres l'entouraient, et malgré sa tout puissance, il avait besoin d'eux. De même, Rik s'apprêtait à faire remarquer au New God que lui aussi parlait pour ne rien dire, et que faire la morale accompagnée d'une insulte était plus contre-productif qu'autre chose, mais Superman, quelqu'un que le Space Ranger estimait, prit la parole.

- Là.

Il désigna du doigt un endroit du Mur face à eux, et, difficilement, Rik le vit aussi. Une fracture entre deux gigantesques statues brillait faiblement d'une lueur blanche. D'un coup, toute la colère du Ténébrien se refroidit, et seule une crainte sourde se mit à pulser en lui.
Le Super-héros terrestre prononça alors les mots que craignait le pilote du Solar King:

- Le Mur est brisé.


Voilà, ça avait été dit. Au delà de la catastrophe que cela représentait, Starr avait peur qu(il soit trop tard, que quelque chose ait déjà pénétré dans l'enceinte du Mur, et qu'elle ait atteint la Source. Si c'était le cas, l'univers était perdu. Et s'il y avait une chose que Rik ne voulait pas, c'était bien ça. Il était très bien comme il était actuellement, et même si il y avait sans doute des choses à revoir, à retravailler pour le bien-être de tous, le passage par la destruction/domination/purge/élimination ne plaisait que peu au Space Ranger, et il supputait que c'était pareil pour les autres.
Après que Superman ait pris les commandes du vaisseau pour s'approcher de la faille, Rik put comprendre ce dont parlait Metron: une puissance infinie, dépassant tout ce qui existait dans l'univers. Une chose si forte, si pure, si totale qu'elle ne se pensait pas, qu'elle ne se sentait pas. Elle se ressentait.

Des frissons parcoururent le corps de l'alien. Cette chose était terrible, et si elle n'avait pas été nécessaire, il aurait été d'avis de la détruire.

Le vide blanc visible (ou invisible, qu'en savait le Ténébrien ?) l'attirait inexorablement. De nombreuses questions germaient dans l'esprit fertile du capitaine Starr. Qu'y avait-il derrière ? Y avait-il même quelque chose ? Qui pouvait vouloir passer derrière le Mur sans réellement savoir si il pouvait survivre ?

Cependant, à l'instar de Superman, un mouvement alerta Rik. Il ne pouvait certes pas voir ce qui arrivait à cette distance, mais à la vue de l'air inquiet du kryptonien, il supposa que ce ne devait pas être une bonne chose, surtout si près de la Source. Tandis que le super-héros terrien restait silencieux, le Space Ranger prit les choses en main.

- Très chers amis, nous sommes dans une position délicate. Des formes probablement hostiles s'approchent de nous, et il va falloir que l'on s'en débarrasse.

Sachant pertinemment qu'il ne pourrait pas faire grand chose dans le vide spatial, Rik s'approcha du panneau de commandes. Il avait vu le kryptonien s'en servir, et reproduire ses mouvements ne seraient pas si compliqué. Cependant, il s'empêtra et trébucha, chutant droit vers le tableau de bord. Il s'y rattrapa et posa sa main sur un bouton, provoquant un bruit sourd dans le vaisseau. Le sol se souleva dans un coin, faisant apparaître quatre tenues de survie et de combat. Parfait pour se déplacer dans l'espace en toute sécurité !!!
Avec un grand sourire, Starr se retourna vers ses camarades et dit:

- C'était exactement ce que je voulais faire.

Puis, il se jeta sur une des tenues pour l'essayer. Elles se composaient d'un casque, d'une tenue protectrice et d'uns système de survie performant. Et elle lui allait comme un gant. Avec ça et ses pistolets, il était prêt à stopper cette attaque monstrueuse.

- Oh, et petit message à tous ceux qui ne peuvent pas respirer dans le vide sidéral: vous feriez mieux de mettre une tenue, on ne sait jamais. Mieux vaut prévenir qu'aller ramasser vos restes congelés par le froid galactique.

Sur ce, Rik vissa le casque sur le reste de la tenue et se trouva prêt à partir à l'assaut. Il fallait avouer qu'il était assez fringant, vêtu ainsi. Son arme à la main, un air déterminé gravé sur le visage, ainsi qu'une petite étincelle dans les yeux, il méritait plus que jamais son titre de Space Ranger.
Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche de la Source

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» A la recherche de la Source
» Recherche nom modèle
» recherche béton livré a domicile
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant
» recherche plan tobrouk type 202

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-