A la recherche de la Source

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Inscription : 29/06/2014
Messages : 8927
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 25 Nov 2014 - 21:46
(HJ/ Je ne souhaite pas que ce sujet dure trop longtemps, et je ne veux pas vous lasser, donc je saute le tour de Virgil et de Miss Martian. Ce message vous permettra de faire beaucoup, mais je vous préviens que mon prochain post sera le dernier. Ceux qui souhaiteront continuer des aventures spatiales auront droit à une invitation en fin de sujet. Merci pour tout en tout cas ! /HJ)

Clark n'a pas le temps de se tourner vers ses collègues que Rik Starr a déjà fait apparaître quatre combinaisons de survie dans l'espace. Il adresse un signe de tête reconnaissant vers son nouvel et surprenant allié.

 « Merci. Je peux retenir ma respiration longuement, mais j'aurais certainement besoin d'un peu d'air. »

 « Mon équipement rend ces tenues inutiles. A LA GUERRE ! »

Orion active la réserve d'oxygène de son casque et se propulse à l'extérieur de leur petit vaisseau spatial. Un éclair lumineux l'entoure soudainement, et lui permet de revêtir sa combinaison d'astro-force pour filer vers les Paradémons, ennemis héréditaires de sa planète d'adoption, New Genesis.


Volant vers la horde de monstres qui s'abat sur lui, Orion utilise sa puissance exceptionnelle pour occuper pendant quelques instants les troupes d'Apokolips. Il offre également à l'Homme d'Acier la possibilité de mettre au point un rapide plan d'action avec les trois autres alliés qui lui restent.
Après avoir observé pendant quelques instants le fils maudit de Darkseid, ce dernier se tourne vers ses camarades et se lance dans une rapide tirade.

 « Les Parédemons sont les troupes d'Apokolips. Leur présence confirme ce que je pensais : les Néo-Dieux ne nous disent pas tout, et je crains que leur adversaire principal soit derrière tout ça. Nous devons stopper immédiatement les Paradémons, pour savoir ce qu'ils défendent ou ce qu'ils souhaitent obtenir. Une telle horde doit être arrêtée, et je ne supporterais pas un deuxième échec aujourd'hui. »

Le regard appuyé du Kryptonien rappelle qu'il n'a rien oublié de Colu, un épisode qui le marquera longtemps encore.

 « Miss Martian, maintiens un contact télépathique entre nous et veille à empêcher les Paradémons d'approcher du Mur de la Source. Virgil, utilise tes capacités pour soutenir Orion, il en aura besoin même s'il l'ignore. Rik, je pense que ton expérience te permettra de jouer au franc-tireur au maximum de tes compétences. »

Un léger sourire apparaît sur son visage, mais s'efface dès qu'un nouveau Tunnel Boom apparaît à une centaine de mètres d'eux.
Un immense vaisseau spatial se glisse à l'intérieur de leur zone, entouré d'une vingtaine d'autres Paradémons. Malgré l'efficacité d'Orion, il reste encore soixante ennemis à arrêter, plus le contenu de l'engin intersidéral menaçant.

Kent n'a pas le temps de réagir que les hauts-parleurs de leur vaisseau se mettent à grésiller, avant qu'un hologramme ne fasse son apparition devant eux. Une silhouette de cauchemar les toise, pour s'adresser à eux d'une voix nasillarde et désagréable.


 « Fous ! Pauvres fous ! La Source est à moi, rien qu'à moi ! Metron ne la mérite pas ! Metron ne mérite rien ! KALIBAK ! Punis-les ! KALIBAK ! »

L'énorme vaisseau spatial s'ouvre, et expulse une forme de vie furieuse et enragée.


Kalibak, premier fils de Darkseid. Kalibak, éternel jaloux de son cadet Orion. Kalibak, continuellement rejeté et méprisé par son père. Kalibak, ivre de haine et de violence.

Evidemment, son frère file vers lui dès qu'il découvre la présence de son aîné sur le champ de bataille. Dans la horde de Paradémons, entre les cadavres et les combattants acharnés, Orion se précipite vers son propre sang, usant de toute son astro-force pour causer le plus de ravages sur son chemin.

La scène est apocalyptique.
La horde de Paradémons s'acharne contre Orion et commence à s'en prendre au vaisseau contenant les alliés du Néo-Dieu. Et le vaisseau du monstre inconnu se précipite vers le Mur de la Source, plus précisément vers la faille.

 « Esak veut pénétrer dans la Source, Aventuriers. »

La voix mentale de Metron s'élève dans leurs esprits, alors que Superman est déjà en train de s'habiller pour aller prêter main forte à Orion. S'il développe un fort ressentiment contre le Néo-Dieu, il ne peut s'empêcher d'apprécier le retour de ce dernier : il pourra au moins leur donner quelques informations sur la terrible crise qu'ils doivent gérer.

 « Esak est un de mes anciens élèves, le Néo-Dieu au plus grand potentiel. Mon héritier. Malheureusement influencé par Apokolips, et désormais rongé par la jalousie et l'avidité. Esak s'est allié avec Kalibak pour prouver nous prouver, à Darkseid et à moi, qu'ils parviendraient à réussir là où nous avons échoué : pénétrer le mystère de la Source. Je ne pense pas avoir besoin de vous expliquer pourquoi ces deux êtres rongés par la violence et la haine ne peuvent accéder aux secrets de l'Univers. »

Clark acquiesce, et se tourne, entièrement paré, vers ses alliés.

 « En effet. Nous devons... »

 « Vous devez sauver l'Univers. Et Colu. »

Sous les yeux médusés du journaliste, un énième Tunnel Boom téléporte à quelques kilomètres d'eux la planète Colu. Sa super-vision lui permet de découvrir qu'elle est encore en proie à une attaque de Starro, mais une étonnante ligne de défense agressive permet de repousser l'envahisseur pour le moment. Ils ne tiendront pas sans aide, mais... ils ne sont plus seuls.
Ils ne le seront plus jamais.

 « Ta légende demande un exploit, Kryptonien. Tu m'as reproché d'avoir abandonné Colu, en répliquant que tu aurais pu sauver la Source et cette planète. Prouve-moi que tu peux le faire. »

 « Je sens le défi et le dédain dans ta voix, Metron. Je te remercie d'avoir amené Colu ici, mais tu as tort : je n'arriverai pas à stopper Kalibak et Esak, et à sauver Colu. Seul, je ne le peux pas. Mais je ne suis pas seul. »

Alors que deux conflits terribles se déroulent près d'eux, que les défenses de leur vaisseau vont bientôt céder sous les attaques d'une vingtaine de Paradémons et que l'engin d'Esak n'est qu'à quelques minutes de la faille du Mur, Superman ne peut s'empêcher de sourire en regardant ses alliés.

 « Nous allons réussir. Ensemble.
Changement de plan : Virgil, file sur Colu pour lutter contre Starro et trouver un moyen de le déplacer vers le Mur de la Source. Ton idée de l'utiliser pour fermer la faille est bonne. Meggan, veille sur les arrières d'Orion et essaye de pénétrer l'esprit de la horde des Paradémons : leur esprit est faible, influençable ; je voudrais que tu les manipules pour les stopper, et si possible les envoyer combattre contre Starro. Enfin, Rik Starr... tu es des plus grands pilotes de l'Univers. Colu est une planète guerrière, entièrement informatisée. Elle peut changer de localisation, elle peut tirer, elle peut voler : c'est un vaisseau spatial de la taille d'une planète. Ais-je besoin de te dire quoi faire ? »


Il lui fait un petit clin d'oeil, avant de se précipiter vers la sortie du vaisseau. Ses derniers mots s'envolent dans un souffle.

 « Je vais arrêter Esak. Bonne chance ! Je suis là si besoin. »

Superman repousse une demi-douzaine de Paradémons, en assomme deux autres, et file avec sa super-vitesse vers le vaisseau d'Esak.
Un fou est sur le point de connaître les secrets de l'Univers. Une horde de monstres s'acharne sur lui. Une planète est agressée par Starro. Et il sourit – il sourit, parce qu'il est persuadé qu'ils vont réussir. Ils auront leur victoire.
Ils auront leur fin heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8155
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mar 2 Déc 2014 - 22:45
[HRP : Désolé de l'attente. Très beau post Superman, que d'actions Very Happy
Je réponds par un petit post, sans trop entrer dans les détails. Ça va vite, mais nous allons le sauver cet Univers !]



Tout s'enchaina à une vitesse folle.

D'abord.
La découverte d'une faille dans le mur ; une observation faite par Superman qui provoqua une immédiate ambiance tendue au sein de leur ''vaisseau''. La jeune martienne ne connaissais pas l'existence de ce mur il n'y qu'une poignée d'heures et ce qu'il pouvait représenter au delà de son impressionnante apparence mystique, mais il n'y avais pas besoin d'explications pour en saisir la gravité de la situation. L'audace, la puissance et la détermination pour créer un tel dommage.
Quel que soit ce qui se situe de l'autre coté, il ne fallait pas s'y rendre, il ne faut pas que ça s'échappe...

Ensuite.
Superman vis au loin une attaque en progression. M'gann concentra son regard et pu distinguer ces nouveaux agresseurs, une armée, mais une armée de seconds couteaux qui ne devait pas être les responsable de la fêlure.
Orion réagit le premier en partant à l'attaque. Rik Starr, lui, fit apparaitre des costumes de survie dans un acte de maladresse en se dirigeant aux commandes, mais se rattrapa avec tact. Décidément, cet individu l'amusait...
Un costume lui serait en effet bien nécessaire. La martienne ne désirait pas faire l'expérience du zéro absolu, bien que J'onn lui avait déjà une fois confié qu'ils en étaient capable.
Elle fit donc venir un costume vers elle et se contenta de le traverser pour se protéger. Porter un vêtement était toujours un sentiment très étrange, d'autant plus que cette combinaison est absolument hermétique.

Enfin
La situation tourna à la course contre la montre.
Un colossale vaisseau spatiale digne d'un film de science-fiction terrien apparu subitement devant eux et lâcha l'une des créatures les plus hideuses qu'elle n'avait pu rencontrer.
Les martiens jugent en de rares occasions le physique des êtres qu'ils rencontrent, mais, ce dénommé Kalibak était la représentation même ce que la barbarie pouvait signifier pour elle. Orion se chargea de lui en plus des autres troupes.
En plus de cela, le vaisseau œuvrait une manœuvre pour atteindre la faille et la planète de Colu se matérialisa sous leurs yeux toujours la proie de son agresseur psychique. La voix de Metron s’expliqua sur cet acte et leur donna l'occasion de tous gérer comme ils s'étaient engagés à le faire avant. Ironiquement, gérer tout cela ne pouvait que conduire à l'échec et elle maudissait intérieurement le New-Gods de se jouer d'eux à nouveaux.
Il y avait trop de choses...

Un vaisseau d'Apokolips, Esak, Kalibak, les Paradémons, Colu, Starro, c'était trop...

C'était désespéré...

Une chance sur un million.

Et pourtant, Superman les pris à parti et leur donna une mission à chacun. Ils devaient se séparer, s'en remettre à chacun d'entre eux, seul. Et, aucunes inquiétudes ne brisait le ton de ses directives.
Il leur fit même un clin d’œil et un sourire avant de sortir du vaisseau-bulle pour s'occuper seul du vaisseau.

M'gann avait l'impression de rêver tellement cette situation semblait impossible. Le drame dans lequel ils se trouvaient et l'attitude de Superman, c'était surréaliste. Par deux fois, elle avait perdu le contrôle dans des situations bien plus simple, comment pouvait-on se remettre à elle ? Comment pouvait-elle s'en remettre à elle ?

Quelques secondes passèrent tandis qu'elle demeure ainsi dans cet état de sidération avant que la bulle n'éclate, si l'on peut dire, sous les coups répétés des paradémons.
Ils se jettent aussitôt sur elle, griffes et dents tranchantes, affamés de vie... Elle ne reviens à la réalité qu'au dernier instant, faisant vibrer ses molécules pour se protéger des coups. Devenue intangible, les monstres qui ont effectivement peu de jugeote se fracassent entre eux sur son costume. Elle redensifie ensuite son corps de manière à en reprendre possession et pour les repousser avec force à la manière d'un jeu terrien constitués de boules de bois colorées numérotés.

Superman lui a donné une mission.
Le genre de mission qu'elle jamais réussie... pour le moment !

Pour la première fois de sa vie, elle se met à voler dans l'espace, un espace où rien ne vie. Une impression de claustrophobie la saisie et quelques questionnements lui vinrent à l'esprit si le costume venait à être sérieusement endommagé, mais les chassa.
Elle se montrerait plus rapide que ces créatures. Elle allait réussir le travail que lui a confié Superman.

Filant en direction d'Orion, elle connecta son esprit au sien pour lui faire un rapide topo des activités de chacun. Ce dernier lui répondit immédiatement qu'il n'avait pas besoin d'aide pour gérer les Paradémons en même temps qu'il fit la démonstration d'en cogner des dizaines par dizaines de secondes. Sa puissance était exceptionnelle, oui, mais ils perdaient du temps.

M'gann esquiva les feux d'un groupe de Paradémons et les repoussa au loin.
Toujours bloquée par le traumatisme du lycée de Metropolis, elle ne voulait pas se battre directement, risquer de perdre le contrôle. A part Starro, elle ne sentait pas la présence d'un autre télépathe, agir mentalement ne devait pas comporter de risques, mais elle devait se sentir en sécurité pour agir.
Finalement, c'était Orion qui devait surveiller ses arrières.

''Orion, j'ai besoin que tu me protège.''

''Ridicule ! Cesse d'être lâche et bat toi !''

''Je vais me battre !
Je vais pénétrer leurs esprits et les mettre hors d'état de nous nuire.''


''Un contrôle mentale ? C'est une pratique immorale d'un guerrier. Ces monstres doivent être abattu avec force et dignité.''

''Nous n'en avons pas le temps. Écoute, Superman me crois capable de le faire. Si je réussis, nous pourrons sauver Colu...''

''Colu m'importe peu."

"Tu sera libre alors de briser ce vaisseau avant qu'il ne pénètre le mur. Que se passera-t-il si Superman n'arrive pas à stopper Esak ? Il a besoin de toi !"

Cette dernière phrase eu son petit effet. M'gann n'avait plus d'autres arguments que celui-ci et même si Orion s'en rendait compte, elle n'avait pas tord.
Kalibak revenait sans cesse à la charge et les Paradémons surgissaient de partout, toujours guérissant de leurs blessures. Ce combat ne pouvait être résolu par les poings.

"Fait le." répondit le guerrier.
Son ton était dure, mais lui inspira confiance.

La martien put alors libérer son esprit pour entrer dans celui d'un Paradémon.
Elle fut à moitié surprise et indigné de se rendre compte qu'il était à peine vivant. Son corps était bien fait de chaires originelles, mais si atrocement torturés que la violence avait fait fuir l'esprit en lui pour n'en laisser qu'un corps ''zombifié''. Cette coquille vide répondait alors docilement à celui qui investissait son esprit. Dans de telles conditions, il n'était pas difficile de prendre le contrôle et de le protéger contre celui d'autrui, car elle pouvait pleinement se concentrer à la tâche tandis que son corps mortel était défendu par Orion.
La connexion fut aussi étrangement rapide et facile à établir entre tous les Paradémon dans son périmètre. Ces créatures avaient été affreusement transformés dans cet unique but, obéir aux ordres, comme une armée de chair à canon. Ils ne pouvaient rien faire d'autres que de se suicider dans les guerre de leurs maitres.
Elle en était profondément choquée, mais ne pouvait pas faire preuve d'empathie. Elle avais tout autant besoin d'eux pour faire la même chose. C'était atroce... mais nécessaire.
Avec un ton qu'elle ne s'était jamais entendu prononcé par le passé, elle lui donna cet ordre :

"Attaquez Starro ! Protégez Colu !"

Aussitôt l'armée entière de Paradémons cessèrent de bourdonner comme un essaim autour d'Orion et s'envolèrent vers Colu. Elle mis en place des barrières mentales supplémentaires pour les protéger des attaques psychiques de Staro. Ce n'était probablement pas suffisant, mais elle ne pouvait faire mieux
Pour se réconforter après ce qu'elle venait de faire, elle se murmura :
''Beaucoup n'en réchapperont pas... mais à quoi bon en réchapper ?''

Reprenant possession de son corps, M'gann vis Orion en face d'elle.
Il ne souriait pas, mais lui dit simplement :

« Bon boulot.
Je m'occupe de Kalibak, seul. »


Celui-ci était en train de pester contre les Paradémons qui n'obéissaient plus à ses ordres quand Orion se jeta sur lui avec fracas. Si aucuns sons ne pouvait traverser l'Espace, l'imagination de M'gann lui fit cette impression.

Elle partis de son coté en direction de Colu, accompagnant les Paradémons.
Rik Starr et Virgil s'y trouvaient déjà et elle savait qu'ils étaient toujours en vie, mais la bataille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Sam 3 Jan 2015 - 15:24
... c'est un vaisseau spatial de la taille d'une planète. Ai-je besoin de te dire quoi faire ?

Ah, c'était la partie qui concernait le séduisant contrebandier blond se trouvant à bord du vaisseau, en compagnie de Superman, Miss Martian et Virgil Dugan.

- Non mon général, oui mon général.

Et c'était reparti !!!
Alors même que le tunnel s'ouvrait et que Superman posait son plan, Rik s'était décidé à agir. Vérifiant rapidement ses armes, il laissa à ceux qui le pouvaient les joies du vol spatial pour se diriger, lui, droit vers Colu. Il allait bouter hors de ce secteur Starro l'envahisseur et lui faire si mal qu'il réfléchirait à deux fois avant d'oser repointer le bout de ses tentacules dans le coin. Avec un geste, le Space Ranger salua ses compagnons, et bondit dans le trou de lumière.

- GERONIMOOOOOOOOOOOO !!!

Le voyage fut bref, n'excédant pas la seconde, mais il parut terriblement long au Ténébrien qui savait que chaque instant était une mort ou un asservissement potentiel. Une fois de l'autre côté du miroir, il se rendit compte qu'il avait immédiatement amené à la salle de contrôle de Colu. Malgré tous ses défauts de Néo-Dieu, Metron savait y faire quand même.
Grande, circulaire, la pièce était richement décorée, et en son centre trônait un siège majestueux. Se jetant sur les très nombreux postes de commande, Rik tenta de comprendre comment fonctionnait la planète. Il passa ses doigts sur les touches, les manettes, les poignées, afin de les mémoriser telles qu'elles étaient. A son grand désarroi, personne ne pouvait piloter seul cette planète. D'abord gagné par la colère, c'est le désespoir qui envahit très vite le blondinet. Il n'allait pas pouvoir affronter Starro, et les Coluans perdraient leur libre-arbitre... et lui aussi !!!

- Que faites-vous ici, humain ?


Lentement, le Ténébrien se retourna. Il se doutait quelque peu de l'identité de ceux qui se trouvaient derrière lui, et il ne se trompa pas. Des troupes coluanes encore vierges de toute trace de Starro se tenaient là, leurs armes pointées droit vers l'intrus. Les bras baissés, nullement inquiété par le sort qui lui était réservé, Rik soupira et leva avec dépit les mains au dessus de sa tête.

- Un Néo-Dieu m'a envoyé vous sauver de cette bestiole en pilotant le gros machin qui vous sert de planète. Sans vouloir me jeter des fleurs, je suis votre dernier espoir, mais je ne suis même pas foutu de savoir quel bouton utiliser. Un coup de main ?


Les Coluans, abasourdis, abaissèrent leurs armes, et se regardèrent entre eux. Tout intelligent qu'ils étaient, il ne s'attendaient certainement pas à cela. Starr, de son côté, savait qu'il n'avait pas grande chance de s'en sortir, alors autant la jouer au culot et balancer tout de suite les choses telles qu'elles étaient.
Enfin, après quelques secondes de concertation silencieuse, les soldats se retournèrent vers le blondinet, et lui dirent:

- Nous n'avons pas confiance, mais nous n'avons pas le choix non plus. Colu va tomber, alors aidez nous et partez.

- Je n'en demande pas plus.

Le plus haut gradé (probablement, Rik n'était pas le plus fin connaisseur des galons et insignes militaires de l'univers) désigna alors un panneau de commande assez particulier, que n'avait pas encore remarqué le Space Ranger. Alors que les autres Coluans se jetaient à divers postes, le capitaine du Solar King courut et se positionna. Les commandes étaient annotées en langage universel !!! Le blondinet mit un casque qui traînait, le régla sur la fréquence la plus générale, et se mit à parler:

- Messieurs, je suis Rik Starr, je serais votre pilote. Nous avons droit à de fortes turbulences causées par la pluie de tentacules d'aujourd'hui. Je vous enjoins à préparer vos bols et vos cuillères, car ce soir, c'est soupe de calamar.

Sur ces mots, le Ténébrien pianota sur quelques boutons, abaissa et releva des poignées, et saisit un manche. La planète était prête.
Dans l'univers, il est des règles immuables telles que la gravité, l'attraction, le mouvement... Et pourtant, nombre d'elles sont balayées par des êtres extraordinaires: Superman, les Néo-Dieux, etc etc... des personnes si puissantes que chaque rencontre entre elles infléchit le cours de l'espace et du temps. Ici, une nouvelle règle, en apparence tout du moins, venait d'être brisée. Les planètes restaient dans leur orbite. Affirmation véridique. Ou pas... En effet, Colu venait de s'ébranler, et se mettre à pivoter sur elle-même pour pointer tout son armement vers l'étrange créature spatiale qui lui faisait face.

Pour un spectateur extérieur, tout cela aurait pu sembler effarant jusqu'au comique, mais pour ceux qui se trouvaient sur cette planète, l'affaire était autrement plus sombre. Un envahisseur menaçait d'asservir un monde entier, la terre tremblait sous le mouvement titanesque de rotation, et l'espoir de milliards d'êtres résidait entre les mains d'une petite poignée de Coluans et d'un Ténébrien.
Tout allait bien se passer...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 11 Jan 2015 - 13:59
Si on m'avait expliqué qu'un jour je prendrais la place de Guardian sur une mission qui m'amènerait au coffins de la galaxie afin de refermer une brèche dans un mur semblant servir de limite à la galaxie, je pense que j'aurai juste passé mon chemin devant le fou qui aurait voulu me faire avaler une telle couleuvre.

Quelque part j'ai vraiment du mal à me dire que ce qu'il se passe n'est pas autre chose qu'un fantasme reculé loin dans mon esprit et que je suis juste ivre mort après qu'une personne de la carrure de Guardian me soit rentrer dedans en poursuivant un hors-là-loi.
Mais bon que ce soit réalité ou non, je suis en train de passer une tenue me permettant de résister au vide de l'espace et de trouver un moyen de vaincre des paradémons et surtout de soutenir un New God.

Dans tous les cas ce dernier combat comme une furie alors que l'homme d'acier vient de terminé de nous donner nos ordre, on voit bien qu'il s'agit du leader d'une des plus grande équipe de super-héros que l'univers à pu voir, car il a sut clairement mettre à profit les talents de chacun au profit du groupe.
Aussi je me dirige vers la console du vaisseau spatial en forme de cloche après avoir terminé d'enfiler ce costume pour vivre dans l'espace quand un nouvel imprévu fit rage, un vaisseau de taille forte imposante ainsi que ce qui ressemble à du renfort pour les agents d'Apokolips.

Cela et l'intervention de Metron qui nous demandait à présent de sauver Colu et l'univers, comme quoi souvent dieux varie, enfin bon je me retrouve donc à présent à devoir utiliser Starro afin de boucher le trou du mur et vu que Colu s'est retrouvé jusqu'ici j'imagine que le vaisseau reste mon meilleurs moyen de transport vu que je me retrouve assez rapidement le seul à être dedans.

Reconnectant l'amulette au vaisseau je me synchronise avec les fonctions de ce dernier et le met en marche activant le tout pour que cela m'amène au plus vite dans le ciel de Colu, après tout si je parvient à me débarrasser de l'étoile-mère il est probable que les parasites cesse de fonctionner où du moins ne subisse plus la volonté de l'étoile-mère et donc ceux qui sont affecté reprendront leurs indépendance mentale.

Et si le fait que Rik déplace la planète permet de gagner du temps et surtout de me permettre d'avoir une plus grande fenêtre de trajectoire sur Starro, mon problème viendra du fait que la gravité de la planète ne sera pas fixe et voler dans ces conditions suppose une grande dose de folie et le vaisseau à beau être Kryptonien d'une façon ou d'une autre je pense qu'il ne tiendra pas le frottement contre une atmosphère trop longtemps.


* Miss je vais avoir besoin de toi assez prochainement, les moteurs ne pourront pas supporter l'attraction d'une planète en mouvement et il faudra le pousser, ta télékinésie est ce qu'il y a de mieux pour le faire vu que le vaisseau va prendre feu à cause de l'atmosphère de la planète qui sera plus diffus à cause du mouvement et donc s'enflammera comme un rien avec le frottement que je vais apporter.
Et une fois cela passer il faudra que l'on utilise le vaisseau pour pousser l'étoile-mère jusqu'au mur afin de reboucher le trou et malheureusement je ne pense pas y arriver sans aide non plus.
*

C'est dans ce genre de cas que je me rends compte à quel point j'ai toujours dépendu des autres, même à l'école si Miss Martian et les autres Titans n'avaient pas intervenu j'aurai probablement provoquer la mort de toutes les personnes se trouvant dans le gymnase.
Toutes cette histoire me hantera certainement à jamais et je me sens quelque peu comme un imposteur quand à chaque fois que je dois agir afin de sauver d'autre gens que moi même il me faut de l'aide.


Secouant alors mon visage afin de revenir à la situation présente, je commence à pousser peu à peu les moteurs du vaisseau car au fur et à mesure que je m'approche de Colu cette dernière se fait sentir à l'aide de la gravité, de plus comme il faut que je la contourne il me faut profiter de l'élan que la gravité me donne pour ensuite la combattre, mais j'ai de grande chance pour ne pas parvenir à prendre suffisamment de pousser car le vaisseau dans lequel je suis est vraiment petit et d'une forme peu adapté à ce genre de manœuvre... Mon seul espoir est que l'on vienne me pousser de là assez rapidement...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/06/2014
Messages : 8927
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Fate.
Situation : Réincarné.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Lun 12 Jan 2015 - 21:32
L'Espace.
Les Paradémons, manipulés avec génie et doigté par Miss Martian, se détournent de leur objectif initial. Ils abandonnent la folle course, menée conjointement par Kalibak et Esak, vers la faille du Mur de la Source, pour se pencher vers Colu, la planète attaquée, agressée, envahie par Starro, le conquérant invincible - jusque-là.
Miss Martian continue de conduire les créatures d'Apokolips, alors que Orion s'acharne contre son frère aîné. Dans l'Espace, nul son ne peut se faire entendre, mais la jeune martienne peut presque entendre, presque sentir la puissance de chaque coup. Les deux créatures iront jusqu'au bout ; c'est un combat à mort. C'est un combat pour la Vie.
Les Paradémons, ceux du moins ayant survécu aux coups terribles portés par Orion, se précipitent vers la planète peuplée de génies, malheureusement en proie aux monstrueux symbiotes issus de Starro. Ils filent vers l'immense boule de métal et de terre - qui fait de même.

Colu.
Les Coluans sont des êtres fiers, arrogants, suffisants, égocentriques. Ils ne font confiance à personne. Ils ne respectent personne. Ils ne tiennent qu'à eux-mêmes.
Mais ils ne sont pas stupides.
Les Coluans sont conscients de leurs limites. Les Coluans sont conscients que leur planète et leurs systèmes de défense actuels ne peuvent être suffisants, adéquats pour faire face à Starro. Le monstre les vaincra bientôt, sauf s'ils acceptent de suivre un plan fou - un plan qu'ils n'auraient jamais songé imaginer. C'est bien pour cela qu'il a une chance de réussir.
Les Coluans laissent les commandes à Rik Starr, qui manoeuvre une planète pour se précipiter vers le Mur de la Source, comme convenu avec l'Homme d'Acier. Il utilise ses réflexes extrêmes et son expérience rare pour piloter la planète et utiliser ses systèmes de défense avec son audace et son imagination ; les Coluans sont troublés, choqués des méthodes de Rik Starr, mais... cela fonctionne. Starro recule. Et le Mur de la Source s'approche.

L'atmosphère de Colu.
Virgil Dugan est un jeune homme ordinaire, plongé dans une folie extraordinaire. Il pilote le petit vaisseau mis à disposition par Metron pour essayer de pousser, au mieux des capacités de l'engin, le monstrueux Starro vers l'Espace, au-delà de Colu.
Le plan est théoriquement simple, mais dépend de trop nombreux facteurs. Pour que leur petit groupe parvienne à sauver l'Univers, il faut que la planète soit suffisamment envoyée vers le Mur de la Source, il faut que Starro soit suffisamment affaibli par les attaques des systèmes de défense et des Paradémons pour être expulsé de l'atmosphère de Colu, il faut que Virgil parvienne à le pousser à l'endroit voulu.
Malheureusement, l'appareil spatial ne sera pas assez puissant. Malheureusement, tous leurs efforts auront été vains par la faiblesse du vaisseau.
Metron ne l'entend pas ainsi.
Autour du petit appareil piloté par le jeune homme apparaît soudainement une structure beaucoup plus imposante, beaucoup plus puissante. L'immense navire spatial de Metron, dans lequel les Aventuriers se sont retrouvés précédemment, se forme autour du vaisseau de Virgil, qui se retrouve désormais aux commandes d'une machine extrêmement puissante et évoluée ; suffisante pour repousser Starro au-delà de Colu.

Le Mur de la Source.
Tout repose sur lui.
Miss Martian manipule les Paradémons pour affaiblir Starro, aidée par les nombreux systèmes de défense pilotés par Rik Starr. Ce dernier repousse, avec Virgil, l'envahisseur vers le Mur de la Source, pour que l'immense étoile de mer spatiale soit coincée contre la faille. Sauver l'Univers en sauvant Colu.
Mais tout repose sur lui.
Esak file vers la faille, son vaisseau si rapide qu'il dépasse les lois de la physique, déjà lourdement impactées par les Néo-Dieux. S'il pénètre à l'intérieur, s'il accède à la puissance infinie à l'origine de la Vie dans l'Univers, alors tout est terminé. Même s'ils referment la faille, un monstre aura accès au Savoir Absolu, et pourra faire déferler sa haine sur tous les êtres vivants.
Tout repose sur lui. Il sourit. Il a l'habitude.

Lancé comme une furie, plus rapide qu'un train, plus rapide qu'un avion, plus rapide qu'une balle, Superman se précipite vers la faille du Mur. L'appareil d'Esak bénéficie d'une vitesse extraordinaire, mais il pousse ses capacités exceptionnelles au maximum.
Il n'a pas le choix. Un Mal Infini menace. Personne d'autre ne peut l'arrêter. C'est un job taillé pour lui.

Clark accélère encore, essayant de concentrer chacune de ses forces, chacun de ses muscles pour dépasser ses limites. Il ne devient rapidement qu'une traînée rouge et bleue, qui tente de fracturer l'Espace pour aller encore plus vite. Ca ne fonctionne pas, mais il y va plus fort - il peut y arriver. Il va y arriver.

Il y arrive.
D'ici quelques secondes, une poignée d'instants, l'Homme d'Acier parviendra à atteindre le vaisseau d'Esak. Il pourra l'empêcher de pénétrer dans la faille. Il pourra l'arrêter avant que le Mal ne se répande. Il pourra...

Se stopper. Immédiatement.
Deux mains puissantes et sauvages tombent sur ses épaules, et enfoncent des griffes féroces dans son armure, dans sa chair. Il pousse un hurlement silencieux, étouffé par le vide l'Espace et son casque, et s'arrête dans sa folle percée.
Des étoiles de douleur devant les yeux, vaincu par la souffrance, il accueille avec une quasi-jouissance la sortie des griffes plantées dans son corps. Il parvient à rouvrir les paupières, pour découvrir Kalibak, son agresseur silencieux et mystérieux, qui se précipite à la suite d'Esak.

Kent ne l'a pas vu venir. Kent n'a pas réussi à se préparer, à combattre une telle menace. Trop pris par sa course, il s'est montré vulnérable - et a été puni pour cela. L'Univers aussi.
Le vaisseau d'Esak file. Kalibak le suit. C'est terminé.
Presque.

Deux secondes après avoir été délivré de l'agression, le Kryptonien voit passer devant lui la silhouette revancharde et furieuse d'Orion, qui utilise l'Astro-Force pour décupler sa puissance et sa vitesse. L'écume aux lèvres, enragé, il ne supporte pas d'avoir été repoussé par Kalibak, et entend en finir dès maintenant.

Tout s'achève dès maintenant.
Superman ne peut être plus d'accord.

Alors que son coeur se serre en découvrant le vaisseau d'Esak qui pénètre dans la faille du Mur de la Source, il comprend qu'il ne peut plus empêcher les monstres de pénétrer à l'intérieur. La Source, l'origine de toute Vie, va être souillée ; mais ils ne peuvent pas l'emporter. Ils ne peuvent pas posséder seuls un tel pouvoir.
Quelqu'un doit les arrêter. Quelqu'un doit les empêcher. Quelqu'un doit se sacrifier.

Lentement, son regard azur glisse autour de lui. Les secondes se figent, les mouvements ralentissent, les silhouettes s'immobilisent.
Colu. Starro. Meggan, Rik, Virgil. Même Orion. Même Metron. La Vie, partout. La Vie, tout le temps. Un miracle, un miracle exceptionnel qu'il n'a cessé de choyer, au mieux de ses capacités. Un miracle qu'il faut sauver chaque jour. Un miracle qui mérite le sacrifice.

Il ferme ses paupières, et les images changent. Jor-El, Lara, ces parents si distants, qu'il a tenté depuis si longtemps de rendre fiers, pour supporter un héritage impossible ; ses modèles. Ma', un trésor de douceur, de gentillesse, d'humanisme ; son âme. Pa', un exemple, une ligne de vie suivie avec passion ; son esprit. Bruce, Diana, Jimmy, Perry, ses fondamentaux ; ses phares dans la nuit. Lex, l'ennemi, l'adversaire, le défi constant ; son reflet, son double. Loïs... évidemment ; son coeur.

Il sourit en rouvrant les paupières.
La vitesse revient, Esak pénètre dans la Source, Kalibak y sera bientôt, Orion sera en retard. Starro est affaibli, Colu le repousse, et il sera bientôt près du Mur.
Clark sourit. Et fonce.

Une traînée rouge et bleue perfore l'Espace, anéantit les lois de la physique et de la nature pour repousser n'importe quelle limite. Il parvient immédiatement à rejoindre Kalibak, qu'il frappe avec toutes ses forces pour le repousser en arrière. Il découvre alors Starro, qui lutte de toutes ses forces pour résister à l'attraction de la Source.
Malgré la puissance de Colu et du vaisseau de Metron, l'envahisseur télépathe l'emportera. D'ici quelques minutes, il pourra se téléporter, et anéantira un autre monde. Et le Mur sera encore brisé.

Clark refuse.

Ses poings surpuissants s'emparent de la peau molle et dégoûtante de Starro, et il utilise sa puissance et sa vitesse pour filer vers le Mur de la Source. Un cri télépathique terrifiant accompagne leur course folle et désespérée.
Un choc terrible, qui repousse de plusieurs mètres quiconque se trouve à une année-lumière à la ronde. Une percée hallucinante, et déchirante. Une explosion de lumière, qui aveugle ceux qui ont assisté à la scène.

Et quand ils rouvrent les yeux, quand la luminosité revient, le triste constat.
Le Mur de la Source est complet. Starro a comblé la faille.
Mais le prix a été lourd.

Esak est à l'intérieur, le danger est grand pour l'Univers. L'effet est d'ailleurs immédiat, mais ne se sentira pas de suite. Hormis quelques élus*, tous les Néo-Dieux disparaissent, s'évanouissent sans raison.
Esak est à l'intérieur, il peut accéder au secret de la Vie, au Pouvoir. Mais il n'y est pas seul.

Un sacrifice a été fait.
Un sacrifice dont la portée surprendra ceux qui suivront cette affaire.
Un sacrifice que Miss Martian, Virgil Duncan et Rik Starr, soudainement téléportés sur leurs lieux de départ, ne peuvent encore mesurer.

Colu a été sauvée. L'Univers a été sauvé.
Mais à quel prix ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

* Darkseid, Highfather, Barda et Scott Free, Orion, Kalibak.

(HJ/ Fin du sujet. Merci, mille fois merci pour m'avoir suivi dans cette aventure, qui n'a pas suivi le chemin que j'avais prévu mais qui me plaît énormément. J'espère que ce final sera à la hauteur de nos attentes et de votre implication ! Smile
Je vous ai réservé une petite surprise pour la fin, l'avez-vous venir ? A bientôt... peut-être Wink /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

A la recherche de la Source

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» A la recherche de la Source
» recherche béton livré a domicile
» Recherche auteur pour livre éducatif pour enfant
» recherche plan tobrouk type 202
» recherche filet de laiton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-