Le deal à ne pas rater :
Les 10 jeux vidéo indispensables pour bien vivre le confinement
Voir le deal

 

 [Antarctique] La vengeance est un plat qui se mange glacé.

Invité

MessagePosté le: Lun 7 Jan 2013 - 17:28
La neige battait le sol glacé du pôle.



Au loin, le soleil ne faisait qu'effleurer l'horizon, laissant sur les landes de glaces un rayon pâle et triste. On ne pouvait distinguer, au travers du blizzard, que les dunes de glace proches et l'astre lointain, qui n'allait pas tarder à disparaître. Les longues nuits de l'hiver polaire ne laissaient place à aucune vie, ou presque.

Graves enfonça une fois de plus son pied dans la neige. Sous son corps de métal, le sol peinait à résister. Depuis des semaines, il avançait seul dans le froid. Depuis des jours déjà, le soleil se faisait avare de ses rayons. Mais il s'en fichait. Cela faisait longtemps maintenant qu'il ne sentait ni la chaleur réconfortante de l'orbe céleste ni le froid pointu des rafales du blizzard.
Seule sa détermination comptait. Seul, au milieu de la lande, il avançait vers son but, désormais proche.

Bien sur, sa connaissance de la forteresse de Superman ne remontait pas à hier. Il l'avait apprise il y a longtemps, du temps où il admirait le Dieu-héros. On lui avait demandé de taire l'information, mais il ne l'avait pas oubliée. Et c'est là qu'il se rendait désormais. Après tout ce temps à marcher, il n'avait presque plus d'énergie. Et aucun être vivant ne pouvait le nourrir. Les alentours étaient aussi morts que possible.

Pourtant, Graves ne s'inquiétait pas. C'était son destin, il le savait. S'il venait pour rencontrer Superman, ce n'était pas pour combattre, pas aujourd'hui. Il n'en avait pas l'énergie de toute façon. Mais il connaissait bien la psyché du super-héros. Il aurait pitié de lui. Pourtant, et Graves le savait mieux que personne, à l'avenir, un seul être aurait besoin de pitié, mais ce ne serait certainement pas lui....

Déjà, au détour d'une butte de glace, il sentit enfin l'énergie d'un être vivant. Au travers du rideau de neige, leurs consciences se touchèrent. Celle de l'homme de métal, aussi froide que le blizzard et celle de l'autre, animale, aux aguets. Ce n'était pas Superman. La neige qui tombait étouffait les bruits, mais l'homme au capuchon entendit un aboiement étouffé. Cela sonnait comme un appel ou un avertissement.

Mais Graves ne ralentit pas. D'un pas sûr et légèrement ralentit par la neige, il fendit les vents polaires pour enfin déboucher devant le plus étrange des édifices.


[Antarctique] La vengeance est un plat qui se mange glacé. Fortress-matte7

Fière, parfaite et perdue au milieu de nul part, la forteresse de solitude.
Graves s'arrêta cette fois, un instant de nouveau émerveillé. Cela le perturba. L'ancienne personnalité était censé avoir disparu.... Même la beauté surnaturelle de la forteresse ne devait plus le toucher...
L'approche de l'être vivant qu'il avait sentit plus tôt le fit sortir de sa réflexion. Trop rapide pour un membre normal de son espèce, un chien de bonne taille surgit au sommet d'une colline proche. Fier, le regard sévère, il était l'image canine de son maître.

[Antarctique] La vengeance est un plat qui se mange glacé. Kryptoross

En silence, il fixa le nouveau venu, procédant à un examen minutieux. Quelques secondes lui suffirent à décider que Graves n'était pas bien intentionné. Cependant, l'aura de l'homme faisait effet, et l'animal sentit la menace que cela représentait pour lui. L'instinct l'incita à rester sur la défensive. Montrant les crocs, méfiant, il prévint Graves que s'il osait faire un pas, il attaquerai.

Mais l'ancien historien n'était pas là pour se battre. Il enleva son capuchon, laissant voir son monstrueux faciès. Le blizzard se calmait. Il faisait encore sombre, mais on pouvait désormais parler normalement. Sa voix emplit la lande et se réverbéra sur la glace qui couvrait les alentours.

Appelle ton Maître. Je dois lui parler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 14 Jan 2013 - 19:08
Comme à son habitude, une neige tombait paisiblement en cette contrée de l'Antarctique. La nature y avait posé ses propres lois, et sous ce climat rude, Superman y avait bâti sa forteresse, afin de pouvoir s'y retirer lorsque la vie en société lui pesait trop. La solitude sur ce rocher était bénéfique, et en soi, il n'était jamais vraiment seul, depuis l'arrivée de Krytpo. Ce jeune chien en avait bavé, à voir la disparition de la Nouvelle Krytpton, et la perte de son ancien foyer. Il était devenu lui aussi, dôté de pouvoirs lors de son arrivée sur Terre.

Mais malheureusement, le jeune chien, en voulant bien faire, a manqué de tuer Monghûl, un certain vilain rattaché à Darkseid. Clark préféra alors le garder à la Forteresse, gardant le chien et l'éduquant du mieux qu'il pourrait afin que ce jeune chien puisse à nouveau sortir combattre le crime avec Superman. Pour l'instant, il gardait la Forteresse pendant l'absence de notre héros, car par le passé, beaucoup l'avait détruite, et plusieurs fois elle a été reconstruite. Mais pour l'instant, elle n'avait pas été attaquée depuis bien longtemps.

[Antarctique] La vengeance est un plat qui se mange glacé. 117188-108858-krypto_super

Alors qu'il était en méditation dans la grande salle, il sentit Krypto se redresser, avant de partir en furie vers l'extérieur. Dés fois, des ours polaires ou autres animaux s'approchait de la grande bâtisse, en espérant trouver un endroit où dormir. Plus d'une fois, Superman était revenu en découvrant sa base infestée d'animaux, il avait dû lutter pendant quelques heures pour se débarrasser des différentes bestioles. Mais Krypto était parti depuis bien longtemps, et cela devenait quelque peu inquiétant. Clark se concentra alors sur les différents bruits autour de la forteresse, avec le vent du blizzard, il restait tout de même difficile de discerner tout les bruits, c'est pour cela que Clark activa sa vision à rayons X. Il vit alors très vite Krypot, posé sur un rocher, face à un grand individu encapuchonné. Le chien montrait les crocs, apparemment, l'individu n'était pas chargé de bonnes intentions, et il fallait très vite voir cela de plus près. Superman entendit alors au moment il commença à s'élever du sol :


- Appelle ton Maître. Je dois lui parler.

Clark prit alors son envol, et quitta la forteresse rapidement, il prit de la hauteur avant de piquer vers la position de l'homme encapuchonné qui était face à Krypto. La bête jappa en voyant son maître arriver, avant de reposer son regard féroce sur l'étranger qui n'avait pas bougé. Clark redescendit alors, et resta quelques mètres en l'air, en surplomb par rapport à son adversaire. Les individus encapuchonnés étaient un grand classique chez les différents supers-vilains. Clark s'adressa alors à l'individu, qui restait le visage caché sous son capuchon :

- Bien, comme tu le vois, tu n'as rien à faire ici. Dit moi ce que tu fais ici.

Il marqua une pause, écoutant la brise lui caresser le visage, avant de reprendre, tout en caressant Krytpo, qui restait en position d'attaque, au cas où l'étranger se mettrait en mouvement. Clark avait tout de même l'impression d'avoir déjà vu cet ennemi, du moins, cette tenue lui rappelait quelque chose. Cela ressemblait à cet être étrange qui avait mit tout ce bazar lors de l'attaque de Doomsday. En regardant plus attentivement, il devenait sûr de son identité. Il finit donc par reprendre :

- Eh bien, tu es l'individu qui a prit part au combat face à Doomsday, et c'est d'ailleurs par ta faute qu'il a pu utiliser l'orbe de râ si je m'en souviens bien. Un objet de cette puissance entre tes mains est juste une pure folie. Mais apparemment, je pense que tu n'as pas la moindre idée de ce que tu possèdes ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 14 Jan 2013 - 19:36
La tirade de Superman démontrait son ignorance. Il ne savait pas à qui il avait affaire et faisait en plus preuve de mauvaise foi. Typique, Graves n'était pas surpris. Il n'attendait plus rien des anciens Dieux. Cela dit, L'hostilité ne pointait que peu dans la voix du protecteur de la Terre. On y sentait surtout la curiosité et un soupçon de reproche. Son soucis pour l'instant était sûrement de récupérer l'orbe, peu importe qui se tenait devant lui.

Ecoute toi parler. Regarde comme ton jugement galope, alors que tu n'as rien à me reprocher. Qui es tu pour juger de mes droits et de mes aptitudes?

Graves sortit ses mains de sa cape en signe de bonne foi. Il ne possédait rien, aucune arme, hormis son corps lui même, mais qui rien qui put menacer le puissant Superman. Il contempla un instant l'être surhumain qui lui faisait face. Autant protecteur que puissant dans sa posture, il retenait son chien qui semblait de plus en plus sur le point d'attaquer. Son regard, bleu comme l'azur semblait laisser voir son âme aussi pure et blanche que la neige qui recouvrait tout le paysage.

Tu n'as pas changé. Toujours aussi certain de savoir ce que tu affrontes. Ton omnipotence à cependant ses limites et voir à travers les murs est différent de voir à travers les gens. Ne te fatigue pas, va, je n'ai pas l'orbe sur moi, inutile de la chercher.

Graves porta ses mains à son capuchon et le rabattit en arrière. Il ne put deviner ce que pensa Superman à la vue de son visage dénaturé, mais il était certain qu'il avait dut penser quelque chose, le voyant ainsi pour la première fois. Après tout, il n'avait fait que l'entrapercevoir au stade de Coast City. Son chien lança un aboiement violent qui seul vint troubler le long silence qui suivit.

J'ai fait tout ce chemin pour te voir. Je voulais savoir si mes souvenirs étaient justes. Et tu n'as pas changé....

Graves savait qu'intérieurement, Superman faisait avec son super intellect une recherche dans sa mémoire. Il devait se demander de quoi on lui parlait. Qui? Qui pouvait bien parler ainsi? Qui pouvait avoir prit une telle apparence et faire le voyage au pôle juste pour le voir? Graves sourit. Le début de la confusion. Le début de la chute. Il n'était pas seulement venu pour jauger son nouvel ennemi. Il était aussi là pour semer les graines du doute et de la peur. Ces même outils qui lui permettraient de semer le chaos au sein même de la Justice League. Les yeux de David se fixèrent sur le kryptonien.

Tu n'as aucune idée de qui je suis, n'est ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 16 Jan 2013 - 1:33
Ecoute toi parler. Regarde comme ton jugement galope, alors que tu n'as rien à me reprocher. Qui es tu pour juger de mes droits et de mes aptitudes?

Toujours à se prendre pour un savant, à dire ce genre de mots. Il n'était rien, et en plus, il usait de condescendance alors qu'il n'avait rien à faire ici. Les beaux mots et beaux discours ne l'aideront pas. Si il ne déclarait pas l'origine de sa venue, tout ceci pourrait dégénérer. Ce genre d'attaque gratuite n'affectait plus Superman. Il n'avait rien à prouver à cet étranger ingrat, qui se prenait pour un beau parleur, à sortir des tirades dignes des politicards de bas-étages. Il laissa donc l'étranger continuer de parler, histoire de lui donner ne serais-ce qu'un semblant de politesse.

Tu n'as pas changé. Toujours aussi certain de savoir ce que tu affrontes. Ton omnipotence à cependant ses limites et voir à travers les murs est différent de voir à travers les gens. Ne te fatigue pas, va, je n'ai pas l'orbe sur moi, inutile de la chercher.

Le connaissait-t-il ? A vrai dire, Clark n'en savait rien, vu que l'homme s'était amusé à couvrir son visage, afin de se protéger du froid, sans aucun doute. Ou peut-être par simple effet stylistique, pour se donner un air effrayant. Mais Clark avait vu depuis bien longtemps des choses beaucoup plus effrayantes qu'une simple silhouette drapée de noir. L'homme posa alors les deux mains sur son capuchon avant de le rabattre. Un visage plus qu'hideux fit alors son apparition, la peau, les cartilages, voir même le système sanguin, rien de cela n'en était. Il avait juste l'air d'avoir des os à la place du visage. On aurait dit un mélange entre le visage de Darkseid et Doomsday, donnant une sorte de cocktail pour le moins hasardeux. A vrai dire, en regardant de plus près, son visage ressemblait à ceux des habitants d'Apokolips.

J'ai fait tout ce chemin pour te voir. Je voulais savoir si mes souvenirs étaient justes. Et tu n'as pas changé....

Il marqua une pause, avant de sourire. Que pouvais-t-il bien penser ?

Tu n'as aucune idée de qui je suis, n'est ce pas?

Tout ceci devenait lassant. Superman n'avait aucune envie de jouer aux devinettes. La plupart des gens savaient parfaitement que lorsqu'il se retournait dans sa Forteresse, c'était justement pour éviter ce genre de discussion inutile, avec des gens pour le moins qu'étranges, qui s'amuse à le faire réfléchir. Il n'avait pas envie de réfléchir, juste de lâcher Krypto sur cet individu pour en finir. La bête avait par ailleurs doublé de volume en voyant le visage de l'étranger. Au moindre claquement de doigts, il pourrait la lâcher, et franchement, l'envie l'en démangeait. Mais il préféra refouler ses pulsions, afin de poursuivre le dialogue, qui était pour le moment, improductif, et sans intérêt.

- Non, je ne sais pas qui tu es. Tu as juste fait un séjour à Apokolips, c'est tout ce que je peut dire, vu ton visage. Mais cesse de jouer aux devinettes. Décline ton identité au lieu d'user de ta salive pour déblatérer des choses futiles. Je ne suis pas en ces lieux pour perdre mon temps avec un individu qui cherche à me faire poser des questions.

Il marqua une courte pause, avant de pencher son regard noir sur l'homme.

- Je ne serais pas aussi patient que lorsque tu m'as "connu" comme tu le dit si bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 21 Jan 2013 - 0:24
Graves se renfrogna. Des menaces. Cela ne ressemblait pas au Superman d'antan. Mais c'était conforme à ce qu'on lui avait dit. Il était juste déçu de voir que son idéal devait encore chuter au baromètre de son estime. Quel dommage.
Graves ne comptait pas s'attarder plus longtemps. A court d'énergie, il ne tiendrait pas longtemps contre le kryptonnien et son molosse. Il fallait dire ce qu'il avait à dire, et partir.

Mon nom est Graves. David Graves. Tu m'as sûrement oublié, ainsi que le drame qui à frappé ma famille. Je ne vais pas te raconter l'histoire, elle m'à déjà trop fait souffrir. je veux juste que tu saches que si ma famille est morte, c'est de TA faute. C'est de TA faute si je suis maintenant un monstre. Et c'est de TA faute si bientôt, la Justice League chutera de son satellite en réalisant sa propre insignifiance.

Il crachait désormais sa colère, une rage enfermée là depuis des lustres, qui l'avait poussé à aller jusque là, et qui le porterait bien plus loin.

Je suis venu te dire à quel point je te hais, toi et ta bande. Héros bien nommés, tous juste capable de combattre ceux qui s'en prennent à votre monde mais démunis quand il s'agit de sauver ceux qui souffrent!

Il fit une courte pause pour reprendre son souffle.

Tu as brisé mon existence. Et ma famille défunte réclame une vengeance.

Il se tut. En dire plus aurait été de trop. Sans un mot, il remit son capuchon et tourna le dos au Héros qui le fixait toujours du haut de la butte. Le chien quand à lui, semblait plus calme, et perdait son air agressif au fur et à mesure que Graves s'éloignait de lui et de son maître. Sans se retourner, Graves reprit son chemin vers son destin, désormais libéré du poids qu'il avait traîné pendant longtemps. Ses scrupules s'étaient effacés. Il avait parlé à Superman et désormais, plus aucun mots ne seraient échangés entre eux. Nul besoin. Lors de leur prochaine rencontre, ils se battraient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 23 Jan 2013 - 23:33
Mon nom est Graves. David Graves. Tu m'as sûrement oublié, ainsi que le drame qui à frappé ma famille. Je ne vais pas te raconter l'histoire, elle m'à déjà trop fait souffrir. je veux juste que tu saches que si ma famille est morte, c'est de TA faute. C'est de TA faute si je suis maintenant un monstre. Et c'est de TA faute si bientôt, la Justice League chutera de son satellite en réalisant sa propre insignifiance.

Superman fut alors surpris de voir son adversaire s'emballer. Lui qui alors s'était amuser à balancer des tirades pour d'abord se divertir. Du moins c'est l'impression qu'il avait donné, à lancer ses sourires moqueurs, et autres trucs du genre, qui l'avait surtout montré comme un individu moqueur, sûrement avec une pointe de mégalomanie, pour couronner le tout.

Je suis venu te dire à quel point je te hais, toi et ta bande. Héros bien nommés, tous juste capable de combattre ceux qui s'en prennent à votre monde mais démunis quand il s'agit de sauver ceux qui souffrent!

Il avait réussi à perdre son sang-froid. Clark avait donc réussi à énerver ce Graves. Mais David Graves, ce nom lui rappelait effectivement quelqu'un. Usant de ses capacités plus que poussées, Clark se mit alors à réfléchir sur ce nom, qui lui évoquait des choses pour le moins enfouies.

Tu as brisé mon existence. Et ma famille défunte réclame une vengeance.

Ce fut alors l'éclair. David Graves, un retraité. Il avait eu une grande passion pour la JLA et avait servi (non-officiellement) d'historien à la JLA. Il avait limite voué un culte aux supers-héros de la JLA, et se vantait souvent de tout savoir sur eux. Mais Clark se souvint alors qu'il perdit sa famille, à cause de Darkseid, qui avait effectué des expériences sur lui et toute sa famille. Il n'avait plus rien à faire, et c'est sûrement le fait qu'il prenne les héros pour des dieux qui causa sa perte. Même les héros ont des limites, et ça, il ne l'avait pas décelé. Sa famille ne put être guérie, car nous ne sommes pas comme dans tout ces contes ou histoires, qui se terminent forcément bien pour le monde. Darkseid était vaincu, mais la famille ne put être sauvée. Devant cette situation, David considéra alors les héros comme responsables, alors qu'il aurait plus diriger sa colère et haine sur le vrai responsable, Darkseid. Il préféra retourner tout ceci contre ses héros, et devenir un monstre.

- Tu auras beau vouloir te venger de nous, nous ne serons jamais ceux qui ont fait ces choses à ta famille David. Tu es finalement devenu comme ton bourreau. Darkseid a finalement réussi ce qu'il a toujours voulu. Te briser, et te remodeler à sa manière. Tu ne l'accepteras sans doute, jamais, mais c'est la triste réalité. Ta défunte famille serait-t-elle fier de voir son modèle ainsi ? Je ne pense pas.

Il ne savait pas si l'homme l'avait entendu. Il avait déjà tourné le dos, car il savait au fond, qu'il était en position de faiblesse. Krypto hérissa les poils en voyant Graves partir, mais Clark posa sa main sur la tête de l'animal, tout en lui chuchotant :

- Laisse le partir. Quelque chose me dit que nous le reverrons bien assez tôt.

L'ombre encapuchonné disparut alors dans le blizzard, laissant les deux gardiens de la forteresse revenir à leurs occupations.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Antarctique] La vengeance est un plat qui se mange glacé.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-