Le voyageur des étoiles [Libre]

Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3926
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 9 Sep - 23:25
Il est entré!

Bha vous attendez quoi? On décolle d'ici !

Cyborg toujours branché au vaisseau communiquait de mieux en mieux avec celui-ci. Au final les technologies avaient trouvé un accord. Il ne s'en surprit guère, car au final aucune technologie ne restait fermer à lui même. Il faut dire qu'Apokolyps était à des années-lumière technologiquement parlant de la plupart des choses qui se faisaient et ceci incluait les technologies du dominion apparemment. Il referma la porte suite au commentaire de Takamoto

Le vaisseau subissait une pluie de projectile et contrairement à ce qu'il aurait souhaité, le solar King n'était pas insensible à autant d'hostilité. Cyborg toujours connecté se mit donc a trouvé une solution. Le Solar King avait quelques contres mesures, mais Victor préférait  éviter de tirer sur les hommes d'ARGUS. Mais le vaisseau avait quelques modules de réparation qui pouvait être adaptable à la situation. Il les activa donc et se déconnecta pour courir vers une paroi fragile tout en essayant de la renforcer.

Mais pourquoi on a pas déguerpis vitesse lumière. Gueulait Cyborg à travers tout le vaisseau à l'attention de Takamoto.

Hé ! ho si vous voulez pilotez je vous laisse la place hein!

Je voudrais bien mais vous pouvez faire des soudures vous?

Je fais ce que je peux

Le vaisseau avait commencé sa fuite à la manière d'une tortue. En fait, c'était inexact, mais il n'allait pas plus vite qu'un hélicoptère à plein régime. Il serait aisé pour ARGUS de rejoindre le bâtiment et de littéralement le torpiller. D'ailleurs les senseurs s'affolèrent soudainement. Ne sachant pas vraiment ce qui se passait Takamoto cria à Cyborg.

VICTOR IL CE PASSE QUELQUES CHOSES.

Se connectant à distance avec le vaisseau. Il vit une femme avec se qui semblait être une rocket avion derrière son dos volé vers eux. Elle avait dans les mains un pistolet plutôt inquiétant et si Cyborg se fiait à son instinct cette technologie n'avait rien de terrien.

Oh putain! TAKAMOTO DIREZ NOUS DE LÀ MON CORPS RÉAGIS, C'EST DE LA TECHNOLOGIE D'APOKOLYPS.

Probablement encore une des cartes d’Amanda Waller. Fraîchement sortie de Belle-Rêve, cette personne était inconnu de Cyborg mais et ne figurait sur aucune archive qu’il avait pu consulter. C’était une nouvelle, ils ignoraient pourquoi Waller avait choisi cette femme, mais une chose était sur c’était des plus déconcertants.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 12 Sep - 21:43
Alors que Takamoto paniquait, que Victor hurlait à la mort, et que la jeune femme armée visait tranquillement, Rik saisit l'épaule du scientifique, le fit valser et se posa sur le siège de pilote. Malgré ses menottes, il réussit à saisir les manettes. Il appuya sur divers boutons, certains pour contrôler la force des moteurs, les autres pour faciliter les mouvements du vaisseau, et fit bondir le Solar King pour éviter tout dégât provoqué par l'armement que redoutait tant Cyborg.

Cette réaction rapide de Rik, suite au coup sur la tête, n'était due qu'à l'enfer sonore produit par les deux humains. Il allait avoir une bosse, c'était une certitude. Une petite montagne disgracieuse risquait de le défigurer temporairement, c'était un moindre mal. Mais le plus important restait l'astronef: il fallait que le Solar King soit à l'abri. Hors de question de le perdre ou de le voir détruit.

Une fois le vaisseau repris en main, le Space Ranger n'attendit pas que les deux scientifiques reprennent contenance. Il mit les gaz. La masse volante de métal partit avec furie, laissant penauds Spitfire et les soldats d'ARGUS. Ils allaient pouvoir stopper l'alerte, ranger leur armement, faire leur rapport et se retrouver juste sous les véhémentes critiques de Waller. Un véritable plaisir que d'imaginer cette femme en train de se mettre en colère, d'être vexée par l'évasion de l'extra-terrestre. Elle allait avoir des comptes à rendre, elle risquait aussi de se faire réprimander... que du bon, en somme.

Peu à peu, le Solar King s'éloigna de la surface terrestre pour se rapprocher du vide stellaire. A vrai dire, il n'était pas si vide. Des quantités astronomiques d'énergie flottaient, indisponibles à la main de nombreuses espèces "évoluées". De même, de nombreux autres astres abritaient la vie, réduisant ce vide à peau de chagrin. Effectivement, certaines zones étaient assez dépeuplées, d'autres avaient vu la vie s'évanouir pue à peu... mais une grande partie de la galaxie avait de nombreuses choses à offrir aux humains, quand ils seraient prêts.

Une fois que le vaisseau se trouva assez éloigné de toutes les armes terrestres, Rik coupa les moteurs, laissant le vaisseau graviter autour de la planète. Face au nez de l'astronef, une ceinture de déchets flottaient eux aussi, formant peu à peu un anneau d'immondices à la Terre.
Puis, Starr quitta son siège, les mains toujours liées, et vint voir les deux invités.

- Bon, eh bien je suppose que je dois vous dire merci. Mais ce sera plus simple de vous serrer la main si j'avais les poignets détachés.

Avec un grand sourire, Rik leva les bras, montrant les menottes à Cyborg.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3926
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Dim 14 Sep - 21:21
Cyborg prit les menottes et les cassa aux centres de sa simple force hydraulique. Puis il regarda par la fenêtre afin de mieux regarder ce qui se passait. Il était content d'être hors d'atteinte d'ARGUS du moins pour l'instant. Il retourna ensuite rapidement vers Rik de qui Takamoto s’était approché.

Bien on a gagné du temps, mais ils ne lâcheront pas prise facilement comme ça. Il va falloir trouver un plan pour disposer du vaisseau. On ne peut pas rester en orbite comme ça indéfiniment.

Cyborg cherchait des solutions et bien que le plus rapide dans sa tête fut le mont justice, il réfuta rapidement cette hypothèse. Après tout, il n'était même pas certain des installations qu'il y trouverait. De plus l'image ternie des superhéros récemment ne serait certainement pas aidée par l'arrivée de cet homme. Bien qu'il n'est rien fait, il venait quand même de s'échapper d'un bâtiment gouvernemental, il fallait un autre plan.

J'ai quelques choses à vous proposer, Capitaine.

Takamoto qui avait repris son calme respirait beaucoup plus calmement. Il se passa la main dans les cheveux puis s'avança vers Rik Starr.

Il y a plusieurs années lorsque je travaillais sur un projet avec Kord industries, nous avons créé une certaine zone au laboratoire de Star Labs de Central City. Cette zone est sécurisée à 100 % personne d'ARGUS ne sait qu'elle existe et il n'auront jamais l'autorisation d'y entrer. Seules quelques personnes reliées à Star Labs. Cette zone servait entre autres d'entreposage pour "the Bug" le vaisseau de Blue Beetle. Il a tout le luxe relié au besoin d'un vaisseau comme le vôtre. Je pourrais vous offrir cet emplacement sur chez nous.

Et en échange?

Cyborg n'était pas dupe, il savait bien que Takamoto n'offrait pas cela gratuitement. Il espérait sans l'ombre d'un doute quelques choses en échange. Victor avait sa petite idée là-dessus, voyant dans l'oeil de Takamoto, la petite étincelle qu'il avait vue à plusieurs occasions dans les yeux de son père. Le problème était que pour le Dr. Stone, c'était souvent annonciateur de malheur pour son fils.

Oui Victor a vu juste. En échange, je vous demande la permission d'étudier votre vaisseau de fond en comble. Comprendre ses technologies et même synthétiser les alliages. Évidemment vous pourrez superviser les travaux si vous le désirez et nous laisserons votre vaisseau en état de marche, mais nous voulons pouvoir l'étudier.

Voilà ma proposition, la protection de Star Labs, en échange de l'étude du Solar King.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 21 Sep - 13:05
- JAMAIS VOUS M'ENTENDEZ ??? JAMAIIIIIIIIS !!!

De cet hurlement guttural naquit une colère et une hargne féroce. Rik se jeta alors sur Takamoto pour le frapper à mort. Cyborg ne fit rien, bien évidemment, compréhensif qu'il était devant le désarroi et la colère du jeune homme. Le scientifique ne pouvait bouger pour se défendre -le Space Ranger le maîtrisait- et il se retrouva bientôt à baigner dans son sang, les yeux révulsés et la mâchoire brisée. L'extra-terrestre se redressa, le visage recouvert d'un rouge poisseux, et hurla en signe de victoire.
Ainsi aurait pu se passer les choses si le capitaine Starr n'avait pas la petite étincelle de raison et d'intelligence nécessaire aux hommes de bon aloi. En lieu et forme de cette attaque vulgaire et totalement disproportionnée, il caressa son menton et leva les yeux au ciel en disant:

- Hum... Laissez moi réfléchir deux minutes.


Et il les abandonna là pour se réfugier dans sa cabine. Il ne savait pas quoi répondre. En effet, il lui fallait la possibilité de séjourner sur Terre. Il ne pouvait pas faire autrement. Mais laisser son vaisseau, le Solar King, à la portée d'instruments humains dangereux ? Ils ne se maîtrisaient même pas eux-même, comment pouvaient-ils utiliser efficacement un matériel si performant que celui qui composait l'astronef ? Aberrant...

Le choix reposait entre ses mains.

Il tripota nonchalamment le tableau de bord, laissant ses pensées dériver vers les probabilités et les avantages que lui offriraient d'accepter cette proposition. D'autant plus qu'on lui proposait un droit de regard total. Hum...
Après quelques minutes, il quitta le cockpit et s'approcha des deux terriens.

- Bon, j'accepte la proposition, mais je pose des conditions quand même. Vos scientifiques n'auront le droit de travailler sur le Solar King qu'avec ma présence. J'ai le droit à une protection totale de la part de votre STAR Labs. Mon vaisseau sera restitué tel qu'il était au moment où vous avez commencé à l'étudier, au boulon près. De même, je souhaiterais avoir des cours pour comprendre votre planète, d'un point de vue culturel, linguistique et politique. C'est d'accord ?

Pour Rik, rien de tout cela n'était de trop. C'était même très raisonnable comme échange, il trouvait. Un équilibre, voilà tout.
Revenir en haut Aller en bas
 

Le voyageur des étoiles [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Le voyageur des étoiles [Libre]
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» les toiles
» Les toiles Etamine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-