[Mission Suicide Squad] La résurection des OMACs II [Docteur Polaris et Bloodsport]

Invité

MessagePosté le: Ven 15 Aoû 2014 - 21:22
Mission Suicide Squad
La résurrection des OMACs II




Honolulu, Hawaï, 50ème État des États-Unis.

De nouveaux tremblements de terre, heureusement de faible magnitude, avaient secoué les habitants durant quelques minutes. Rien de bien surnaturels, si ce n'est que les médias avaient révélés que pour une fois, les sismologues n'avaient rien vu venir.
Les jours étaient passés et à présent, le climat était au beau fixe et bien des touristes affluaient sur les plages aux sable blanc et à l'eau azuré. Un pur régal auquel les membres du Suicide Squad ne pouvait même pas espérer ; le temps des vacances n'étaient pas prévu avant longtemps.

Relevant son large chapeau blanc, Bette S. Soucie, lu le nom de l'enseigne du restaurant. C'était bien celui qu'elle cherchait. Elle s'installa à une table et occupa le serveur venu la voir en lui demandant un martini. A présent à l'ombre, elle pu libérer sa longue chevelure rousse de son chapeau, mais conserva ses lunettes de soleil.
Son contact ne tarda pas à se montrer. C'était le même homme qui avait renseigné la première équipe du Suicide Squad envoyé pour enquêter à propos des rumeurs concernant l'observation d'OMAC après la victoire de Luthor aux élections. L'équipe qui avait disparue du jour en lendemain et ceux malgré les GPS implanté en eux.
Waller avait écarté l'hypothèse d'une évasion collective, car elle avait confiance en au moins l'un de ces agents. Cette disparition était donc à prendre au sérieux et confirmait dans un premier temps que cette rumeur cachait bien quelque chose, si ce n'était pas des OMACs. Pour obtenir des indices, une nouvelle équipe composée en partie de membres récents, fut envoyée a nouveau. Cette fois-ci, Bette S. Soucie, alias Plastique, s'occupait elle même de gérer les opérations sur le terrain. Un second échec ne pouvait être permis et les anciens agents devaient être localisés, morts, vifs, ou pire...
Bien entendu, l'indicateur pouvait se révéler être un traitre dans cette histoire, aussi, l'ancienne terroriste graciée, avait prévue de quoi faire parler le bonhomme sans que sa langue de retiennent des détails cruciaux...

____________________________________________


« Notre indicateur disait la vérité. Ce n'est pas lui qui pourrait avoir tendu un piège aux agents de l'équipe une. »
« Nous, équipe deux, devons donc suivre le même chemin qu'eux et récolter d'éventuels indices. Restons sur nos gardes, car notre indic a certifié avoir conseillé nos collègues de se rendre dans les alentour de ce volcan avant de ne plus avoir eu de leurs nouvelles. C'est donc ici qu'ils ont eu des problèmes.
Et, ce serait dans ces lieux que des autochtones ont signalés avoir vu des créatures assez semblables aux OMACs... »


Ces paroles dites à ses coéquipiers de cette équipe du Squad : Docteur Polaris, Killer Frost, Livewire, ainsi qu'a l'envoyé spécial de Luthor, Bloodsport, dont elle n'appréciait pas la présence, comme une surveillance imposée par le Président, Plastique se mis en marche.
Il était 10h du matin et il faisait chaud, malgré la présence de Frost qui assurait une chute de température à ceux qui étaient proches d'elle.
Ils devaient chercher des indices dans cette forêt tropicale et la tâche semblait des les premières minutes déjà trop longue et impossible.
Livewire ne se gêna pas de bailler plusieurs fois, répétant qu'elle espérait vivement un attaque d'OMAC dans les minutes qui suivaient, car elle n'avait pas signer pour des missions aussi ennuyeuses. Malgré les risques certains, cette éventualité était tout de même plus passionnante que de griller tous les insectes assez gros pour l'être, à sa portée.


[HRP : Je vous laisse introduire vos personnages dans cette mission comme vous voulez et terminer là où nous en sommes Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 22 Aoû 2014 - 12:11
Cette fois, nous y étions, plus question de faire marche arrière : le Suicide Squad. Dire que la présence de tels collègues enchantait le Docteur Neal Emerson eut été loin de la vérité. Pour commencer, nous avions Livewire, une créature grossière et pratiquement décérébrée comme le sont hélas trop souvent ces animateurs de radio matinale. Accessoirement, il se demandait comment diable une créature constituée d'électricité pure pouvait être mise au pas, un moyen alternatif sans doute mais lequel... Ce n'est pas comme s'il y eut la moindre chance pour qu'elle fut une engagée volontaire. Bah, cela n'était pas ses affaires. Killer Frost en revanche était sans nul doute une intelligence au-dessus de la moyenne, une scientifique et passablement sociopathe à ses heures, une folle furieuse tueuse de masse, pas le genre qui donne envie de lier amitié. Il fallait au moins espérer que son métabolisme si particulier ne neutralise pas l'explosif qu'on lui avait implantée sinon ce serait un mauvais quart d'heure à passer en perspective. L'outsider Bloodsport quant à lui, était manifestement un stress post-traumatique ambulant. Militaire de carrière, à quoi s'attendait-il à vouer sa vie à la guerre ? A une époque, le bon docteur aurait été tenté de le guérir de ses maux... Peut-être le pouvait-il encore ? Non, tout cela appartenait au passé. Il faut savoir quand vient la limite entre la science et jouer à Dieu, ce à quoi il ne fait pas bon. Cela, Neal l'avait appris à ses dépens et il avait amèrement retenu la leçon. Enfin, il y avait leur chef de mission, celle qu'on surnommait Plastique, sans doute la personne la plus saine d'esprit du lot : un comble pour une terroriste québécoise, une contradiction en soi. Emerson ne pouvait guère dire à son sujet qu'il se sentait pétris de respect pour elle, ayant le vague souvenir d'une embarrassante première défaite face à Firestorm. Mais il fallait faire contre mauvaise fortune bon cœur car c'était à ce milieu qu'il était censé appartenir, celui de repris de justice, ceux qu'on nomme assez pompeusement les super-vilains. Sans doute l'avait-il bien cherché. Il s'était engagé de son propre chef et se trouvait à présent parmi les damnés de la Terre et l'espoir de son éventuelle rédemption lui semblait désormais un peu plus lointain.

Emerson n'avait parlé à personne durant le voyage. A quoi bon ? Ce n'est pas comme s'il s'imaginait ni même nourrissait l'envie d'avoir quelque atome crochu avec l'un ou l'autre de ses compagnons d'infortune. Le costume ne le gênait pas d'ordinaire mais là par cette chaleur, ce n'était pas le choix vestimentaire qu'il y avait plus de plus commode. Pourtant, il devait reconnaître qu'il se sentait quand même à l'aise dedans, comme une seconde peau, comme protégé du danger alentour. Cela faisait déjà un moment qu'il tendait la main comme pour sonder le périmètre, ce qu'il faisait à l'affût de la moindre perturbation magnétique, du moindre composé métallique hors du commun. Eh oui, réduit à jouer les détecteurs de métaux en somme ! La tâche n'était pas facilitée par le champ électrique de Livewire ni par l'arsenal de Bloodsport. Composer, toujours il fallait composer.

« Hmm, rien... rien... toujours rien... là, pas... grand-chose. Mais mieux que rien, c'est... ténu mais je crois qu'on s'approche. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 30 Aoû 2014 - 10:43
«On peut se passer de tes commentaires….»

Il n’était pas là pour être agréable. La forêt tropicale de l’île ne lui plaisait pas outre mesure et rendait son caractère encore moins supportable. Il dépassa son collègue de mission en mauve et bleu et scruta les alentours en mâchant son cure-dent. Si ils étaient près, il ne sentait absolument rien de bon. Il continua de marcher parmi les fougères sauvages. Leur quête semblait à cette fameuse phrase de chercher une aiguille dans...un...du foin. Bref, ils faisaient rase-motte sur une préiférie trop grande. Ils n'étaient pas tous formé pour passer en revue les sentiers sans liasser D'indices derrière eux. C'téait comme les bénévoles qui se donnaient le mot pour trouver quelqu'un de disparu. Souvent, cette méthode servait absoluement à rien.

Il avait fait partie du même arrivage que les autres. Il s’était joint de manière plus ou moins volontaire à ce groupe insensé. Il s’était montré taciturne une partie du voyage. Le bandeau sur les yeux, son arme sur les genoux, il était là pour prêter main forte au plus grand de son potentiel. Il avait plus ou moins porté attention à ce qu’il devait chercher, encore moins aux noms de ses coéquipiers. Pour ainsi dire, il était là pour appuyer le groupe et non en faire complètement parti. Ils étaient tous des criminels notoires alors que lui n'était qu'un soldat dont le destin tragique le mit dans cette même catégorie. Il avait quand même essayé de tuer Superman, ce n'est pas rien. Il était prêt à recommencer si nécessaire. Le Héros de la nation pouvait bien crevé et le monde s'en porterait mieux.

Il avait toujours foncé tête baissé sous les plans d’une tête forte, même si le plan était absurde. La guerre l’avait changé pour le faire devenir un homme, fou et dangereux. On ne pouvait pas pardonner un accident aussi grave qu’avait subi son frère. Le temps n'avait pas vraiment eut raison de sa folie. Pour l'instant, le grand gaillard semblait plutôt calme malgré sa mauvaise humeur. Il aurait bien fussillé quelques insectes au passage. Ce n'était pas le moment de dévoiler leur position même si il doutait des compétences de certains d'entre eux.

Les supposés créatures ne s’étaient pas encore montrées. Ils étaient encore loin du volcan dont avait parlé la supposées chef de squad. Bloosport grogna de mécontentement et se dirigea vers Killer Frost. Au moins à son contact il y avait moins de bestioles dans l’air.

[HRP : Désolé, j'étais très malade! Je le suis encore mais au moins je peux écrire un peu.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Sep 2014 - 0:12
''Alerte ! Formes de vie supérieures détectées dans un rayon de moins d'un kilomètre.''
''4 méta-humains, 1 humain. Intentions inconnues mais 75% de probabilité d'être belliqueuses.''
''Protocoles de combat prêt à être activés.''


« Doucement, doucement, on ne va tuer personne... »

L'OMAC se dissimula derrière d'épaisses plantes, modifiant la couleur de son grand corps pour se fondre avec l'environnement naturel.

Attendant patiemment de voir qu'elle pouvait être cette procession de méta-humains en pleine forêt tropicale, l'OMAC vit alors apparaître un homme basané portant un foulard rouge sur les yeux, l'unique humain de ce groupe. Il était lourdement équipé et ses intentions semblaient bel et bien peu pacifistes. Des données se téléchargèrent automatiquement dans son esprit à chaque fois qu'il voyait un membre de ce groupe, obtenant alors toutes les informations sur ceux-ci.
Le premier était Bloodsport, un grand combattant, la deuxième, Plastique, experte en explosif. Ensuite vint un individu étrangement costumé, le Docteur Polaris, maitrisant le magnétisme, qu'il connaissait déjà de réputation ainsi que les deux dernières, Killer Frost et Livewire, adeptes respectivement de la glace et de l'électricité. Une bande exclusivement constituée de criminels recherchés à part Plastique qui avait été amnistiée peu de temps auparavant pour service rendu à l'État.
Leurs intentions ne pouvaient donc être nobles, quelles-qu'elles soient, mais il ne s'était pas rendu sur cette île, perdu dans la nature, pour jouer aux chasseurs de prime.

« On fait une pause. » proposa Plastique.

« Enfin ! » s'écria Livewire qui se laissa tomber tête la première dans une épaisse feuille qu'elle se mis à utiliser comme un confortable sofa.

« C'est une perte de temps cette mission, je préfère encore la prison. » commença Killer Frost.
« Au moins il y a de l'action, de bonnes bagarres... »

Plastique se contenta de hausser les sourcilles devant le manque de motivation de ses troupes ; une motivation qu'elle n'avait guère d'avantage. Elle sortis une carte touristique des lieux particulièrement froissée de son sac à dos pour la consulter.

« C'est tout ce qu'on a ? » demanda Killer Frost d'un air irrité en s'approchant de la rousse dirigeante.
« Pas de GPS ? Je rêve ou tu sort ça juste pour jouer à l'aventurière perdue ? »

« Une minute ! » coupa Livewire.
« Je capte quelque chose... »

« ICI ! » cria-t-elle en lançant une importante décharge électrique de couleur bleue en direction de la cachette de l'OMAC.

''Probabilité d'intentions belliqueuses à 100%.
Protocole de combat activé.''


« Et merde... » dit simplement l'OMAC en esquivant le coup de foudre, ses bras se transformant automatiquement en deux lames aiguisées prêtes à répliquer.


[HRP : L'OMAC est très puissant et ne peut être vaincu, cependant je vous laisse le combattre et le jouer en PNJ à votre guise pour vous défouler avec votre arsenal. Bien entendu vous pouvez également vous amuser avec les PNJs du Squad et les faire combattre, même Plastique.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 12 Sep 2014 - 11:04
«Parfait!»

L’éclair jaillit des bras de Livewire en un temps record. Ce ne fut pas assez vite pour que l’OMAC le reçoive de plein fouet. Il esquiva habilement et des lames apparurent au lieu de ses mains. Le mercenaire poussa Killer Frost de son épaule et pointa le danger de son arsenal bien présent et actif. Le fusil automatique semblait énorme de près. Dans les bras de cet homme gigantesque, elle semblait de bonne mesure.

Bloodsport fit feu vers la créature qui évita la première rafale. Il ne s’empêcha pas de crier comme une furie sous l’impulsion du moment. Le son retentissant de l’arme était assourdissant. Il ne prenait pas le temps de viser. Il faisait simplement recouvrir une zone où la chose pouvait se déplacer pour éviter. Les balles ne semblaient pas faire grand-chose contre ce truc bleu.

Killer Frost se retenait de ne pas répliquer contre son supposé coéquipier qui l’avait bousculé. Elle le laissa recharger son arme et couru vers un endroit loin de lui. Elle commençait ainsi un plan pour l’entourer. Ils auraient pu tout simplement lui tenir une embuscade, mais le plan aurait échoué avec une telle équipe. Autant se rattraper et former un rond immédiatement.

Robert vit Killer Frost se faufiler au travers de la verdure. Elle était facilement repérable parmi la végétation. Il maudissait son équipe. Aucun ne pouvait se camoufler vraiment dans cet endroit sauf lui, et même là, ce n’était pas son atout principal. Il rechargea rapidement son arme, laissant ses collègue agir à leur bonne volonté. Ils devaient le retenir à cet endroit un moment.

«Qu’est-ce que tu comptes faire maintenant la rousse?»

Il s’était rapproché de la jeune femme qui se disait être la chef de l’escouade. C’est à ce moment qu’il vit la créature foncer vers LiveWire qui avait été la première à agir sur le coup de la surprise. Elle l’évita de justesse et retomba contre le sol entre deux racines. L’OMac fonçait avec ses armes pour contrer toute tentative. Pour la sauver, Bloodsport ignora un moment la chef et tira une autre rafale plus modéré. Il appuya son pied sur une grosse roche dans la pente et recommença son manège pour attirer l’OMAC vers eux. Il voulait voir de quoi ce truc était capable. Il comptait aussi sur les autres pour faire la même chose. Ils devaient l’attirer chacun leur tour pour mettre de la confusion. C’est ainsi qu’il gagnerait un peu de terrain. C’était l’atout d’être plusieurs contre un seul. Il espérait que les autres comprendrait le manège.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 22 Sep 2014 - 11:06
[HRP : Houlà ! Désolé d'avoir un peu traîné^^]

L'OMAC avait fini par pointer le bout de son absence de nez. Contre toute attente, c'était cette demeurée de Livewire qui l'avait repéré la première. Ce n'était pas très professionnel surtout en la circonstance mais le maître du magnétisme ne put s'empêcher d'en être un peu vexé, rationalisant cet état de faits par la pensée un rien mesquine que son champ électrique avait perturbé sa concentration. L'OMAC s'était pointé donc et ils n'avaient pas de plan. Et s'il se trouvait en avoir un alors leur chef de mission ne semblait pas pressé de l'appliquer. Seul Bloodsport paraissait avoir une once d'esprit stratégique, l'instinct du soldat sans doute, qui rachetait presque cet individu grossier et colérique... Il leur avait en tout cas fait gagner un peu de temps et c'était toujours ça de pris car Neal était perplexe. Il n'arrivait pas à vraiment cerner ce qu'il avait en face de lui à tel point qu'il était resté planté là à observer, en scientifique. Un luxe qu'il ne pouvait pas se permettre plus longtemps. Il tendit la main et... l'effort à fournir était étonnamment intense, le docteur transpirait, grimaçait, ses doigts se tordaient, quel genre de substance était-ce là ?

« Ce métal n'est pas ordinaire, je sens une résistance hors du commun. C'est donc vrai qu'ils s'adaptent.... Bien qu'il serrait les dents, son ton n'en demeurait pas moins posé et informatif.
- Oooouh, c'est le métal qui t'a dit ça, Polaroid ! Hin hin, et on dit que c'est moi qui ai les synapses grillés ! Cette remarque éminemment constructive venait de la bouche vulgaire de la fée électricité alors que l'androïde s'était retourné vers Emerson avec peine, faisant du sur place, apparemment maintenu en respect par ses pouvoir magnétiques, incapable même d'aligner deux mots. Mais pour combien de temps ?
- Me-me-me-na-na-me-détetetetetetete---aju-ajuste-me-me...
- Il faut qu'on soit tous un peu givrés pour être ici. Et tant que ça marche, je crache pas dessus, à part peut-être ça !, intervint Killer Frost qui semblait un peu trop contente de la situation qu'il était humainement sain de l'être, tirant sur l'ennemi un rayon de glace.
- Meuah, pourquoi je peux pas me barrer d'ici ? Non sérieux, je vous kiffe trop les mecs genre avec vous, le nirvana, les petits oiseaux... » conclut maussadement Livewire en choisissant la seule option qui paraissait disponible, à savoir bombarder le robot de rafales électriques.

Cela serait-il suffisant ? Rien n'était moins sûr dans l'esprit de Neal Emerson. Il n'était pas lui-même au faîte de sa puissance et quand bien même cela aurait été le cas, cela n'aurait peut-être pas suffi pour l'emporter. Alors pourquoi quelque chose au fond de lui lui disait qu'il n'aurait dû faire qu'une bouchée de ce tas de ferraille high-tech ? Une chose était sûre, ce n'était pas la voix de la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2014 - 14:17
''Impossible de contrôler cette foutue machine.''

Les protocoles de combat s'étaient déclenchés sans qu'il ne puisse le décider ou non. La machine agissait selon son IA agressives, sa propre conscience et ses efforts mentaux n'arrivaient qu'a retenir les coups de l'OMAC pour ne tuer personnes, même des assaillants comme ceux là.

Pourtant, il semblait clair que la présence d'un groupe d'individus aussi hétéroclite en pleine forêt ne pouvaient être justifié que par sa présence. Ils en avaient après lui et ne faisait aucun efforts de retenus. Heureusement, cela ne suffisait pas. C'était en tout cas ce qu'il espérait vraiment : être invincible.

A présent, encerclé par 3 méta-humains et un humain, qui l'entravait physiquement et déchargeaient sur sa carapace tout se dont ils étaient capable, électricité, glace et des balles gros comme des pouces, la situation lui semblait plutôt critique. Mais, l'intelligence artificielle ne se posait pas de questions, absorbant toutes les informations, toutes les valeurs concernant ses ennemis pour répondre à leur coups.

''Protocole de tir enclenché : énergie chaude létale. Cibles : têtes des agresseurs.''

''Non pas les têtes !''

A travers la glace qui le recouvrait à présent, l'œil de cyclope de l'OMAC qui observait le Dr Polaris se mit à rougeoyer une seconde avant qu'une puissante décharge ne brise la froide prison et s'abatte sur l'armure bleu du magnétiseur, mettant au sol celui qui semblait le plus contraignant des adversaires. Maintenant libre, en quelques secondes, l'OMAC tira en direction des autres.
D'abord Livewire qui pris le coup de plein fouet en hurlant, ensuite Frost, dont le rayon de glace fut traversé en sens contraire, ralentissant l'énergie du tir, mais suffit à faire exploser l'ultime bouclier qu'elle forma, la projetant contre un arbre avec force. Et, enfin l'homme au fusil qui avait heureusement eu le temps de voir venir l'attaque pour pouvoir l'esquiver.

Par un simple calcule de temps, l'OMAC n'avait pas inclus dans son protocole la seule personne qui n'avait montré aucune agressivité. La femme aux cheveux roux et au costume d'un rose vif.
Pourtant, durant ces quelques secondes où il ne bougeait pas, concentré sur ses ennemis, Plastique en profita pour le toucher avec une petite sarbacane. Une attaque absolument mineur dont il ne chercha pas à se protéger.

''Là, tu as commis une erreur....'' pensa-t-il en ressentant l'anti-virus se diffuser dans sa peau, humaine et informatique.

Le vaccin de Luthor devait éliminer l'entière menace OMAC, sa crédibilité était en jeu.

''Intrusion de nano-robots reconnue. Protocole d'immunodéfense enclenché. Retraite nécessaire.''

''Si ce truc ne me tue pas. C'est peut être ma chance de m'en sortir...''

S'élevant rapidement dans les airs, l'OMAC se mit à voler directement en direction du Volcan.

« Bon boulot ! Je lui ai mis un traceur, suivons le ! » s'écria Plastique en direction des membres du Suicide Squad.

« Stop, la rousse. » répondit Killer Frost alors que la chef de cette expédition étaient déjà en chemin, un petit objet à la main lui permettant de repérer la position de l'OMAC.
« Livewire est HS. »

Malgré l'impertinence de Killer Frost, Plastic fit demi-tour et constata qu'elle avait bel et bien raison. Leslie Willis était au sol...
Elle ne prit pas le risque de la toucher, mais sortie un miroir de sa poche et l'approcha de son nez pour vérifier qu'elle respirait bien.

« Elle est vivante et elle s'en remettra. Ici, elle ne craint rien... »
« On ne perd pas de temps et on s'occupe de cet OMAC. »

« On était pas sensé chercher les autres membres du Squad disparu ?... » demanda Frost qui visiblement n'aimait pas l'idée de laisser Livewire derrière eux, la seule fille sympa de ce groupe.
Contrariée par la situation, elle commençait à douter sérieusement de ce qu'ils venaient faire dans ce guêpier.

« … Ou tout ce qui t'importe c'est de brosser la crasse qu'a oublié Luhor ?... »

Plastic fit face à Frost et a son regard toujours emplis d'une pointe de folie meurtrière. Elle sentait l'intensité du froid qui émanait d'elle, un froid brûlant.
En d'autres circonstance, la psychopathe l'aurait congelée sans avertissement, mais plus maintenant.

« Non, Frost. Je ne suis pas le pantin de Luthor, ni celui de Waller. Mais toi. Tu l'est.
N'oublie pas que tu a dans la tête quelque chose de plus dangereux que cet OMAC.
Ça m'étonne que d'autres vies que la tiennent t'intéresse après le sillon de morts que tu a creusé. Après tout ce que tu as fait, je suis certaine que Waller n'hésiterait pas une seconde avant de te faire sauter la tête. »


Killer Frost ne répondit pas, mais ses yeux parlaient pour elle, emplis d'une fureur qu'elle avait peine à contenir.

« On retrouve l'OMAC, on voit si le vaccin a fonctionné et on avise pour le libérer si ce n'est pas le cas. Je suis sûre qu'il saura où on peut trouver les membres de l'équipe précédente. »


[HRP : Malins vos réponses Smile Vous pouvez discuter et écrire librement jusqu'à entrer dans le volcan. L'OMAC se cache dans un grotte au pied de la montagne, deuxième round à venir. Je vous rappel qu'on peut discuter en section privée si besoin Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 4 Nov 2014 - 23:47
Killer Frost commençait réellement à en avoir marre de cette mission, et de cette plastique, et de ce Bloodsport au passage. Pourquoi était-il là lui d'ailleurs ? Encore une nouvelle trouvaille qu'ils auraient mieux fait de laisser dans leur QG. A priori, comme on leur avait renseigné, il s'agissait bien d'OMACs qui étaient présents dans cette région assez éloigné du monde civilisé. Qu'est ce qu'ils faisaient là ? Ça Killer Frost l'ignorait. Et elle s'en moquait en réalité. Elle n'était pas une militaire, elle n'était pas une héroïne. Elle était une scientifique malchanceuse, une super-vilaine assoiffée de chaleur. Actuellement, elle se sentait comme un pion dans un grand échiquier, manipulé par Waller comme bon lui semblait. Elle n'était pas beaucoup plus libre que cet OMAC lui-même, devant s'effacer devant Plastique dès qu'elle ouvrait la bouche pour dire un ordre. Killer Frost aurait bien réduit cette garce au silence si la bombe qu'ils avaient placé en elle ne lui disait pas de la fermer. Elle préféra donc se taire pour le moment.

D'ailleurs, cette dégénérée ne s'était pas privée de rappeler Killer Frost à l'ordre lorsque cette dernière signifia à leur soi-disant chef de groupe qu'ils avaient une blessée sur les bras. Le rayon de l'OMAC les avaient tous atteint. Un rayon de chaleur qui avait peut-être projeté Caitlin mais l'avait aussi grandement nourrit. Elle avait donc récupéré un peu de lucidité, sa faim insasiable s'était légèrement effacé. Assez pour ne pas vouloir laisser Livewire sur place, surtout que d'autres membres de l'Escadron Suicide avait disparu. Cela l'intriguait. Malgré la toute puissance de l'OMAC, il avait tout fait pour éviter le combat létale. Il aurait sans doute pu les tuer depuis longtemps. Il n'était sans doute pas programmé pour ça. Frost n'était pas idiote. Si les autres avaient disparu, soit ils n'étaient pas morts et quelqu'un les avaient capturé et désactiver leurs GPS, soit ils avaient été tué, mais pas par l'OMAC. Il était possible que l'OMAC est déclenché un protocole moins commode cependant, mais leur combat n'avait pas duré assez longtemps pour qu'elle puisse le juger. Dans les deux cas, il y avait anguille sous roche. Et l'instinct primaire de la reine des neiges lui  incitait à croire que Plastique en savait plus que les autres membres du Squad.

L'équipe continua donc sa route, laissant l'une des leurs derrière eux. Ils se dirigèrent doucement vers le volcan. La perspective de ce lieu enchanta intérieurement Killer Frost. L'OMAC n'ayant aucune chaleur corporel à lui fournir, la seule manière pour elle de se nourrir est l'air naturellement chaud de la région. Un volcan pourrait lui permettre d'accroître davantage ses pouvoirs. La région  au climat plutôt tropical restant très humide, il y avait beaucoup de molécule d'eau a disposition malgré la chaleur. Elle pourrait tirer profit de tous ses avantages pendant l'hypothétique prochain combat. Waller l'avait sans doute choisit pour ça. Elle faisait rarement les choses au hasard. Mais déjà que les quatre membres du Squad avaient eu du mal contre la machine seule, maintenant qu'ils n'étaient plus que trois, ferait-il le poids ? Et si elle en avait rejoint d'autres ? Il fallait juste espérer que le virus allait fonctionner, sinon l'escadron risquait de ne pas s'en sortir vivant eux non plus. Mais avec un nom pareil, il fallait un peu s'en douter. Ne valait-il mieux pas se laisser exploser la tête finalement ?

« Polaris, tu as des compétences en médecine je crois non ? Tu penses quoi de l'état de Livewire ?

Ce n'était pas dans la nature de Killer Frost de s’inquiéter d'autrui, mais le voyage commençait à l'ennuyer, et elle avait envie d'en savoir plus sur les compétences de ses coéquipiers. En plus, elle préférait tout de même savoir si Plastique serait assez borné pour laisser une de ses soldats dans un état critique derrière elle. Elle ne savait pas trop à qui faire confiance, sans doute à personne. Mais elle préférait savoir si, dans le cas ou elle-même était dans un sale état, elle devrait se débrouiller seule ou si on allait lui venir en aide. Après tout, vu le prochain combat qui se profilait, il risquait d'y en avoir, du dégât. Elle connaissait également très peu la technologie des OMACs, elle ne savait pas trop comment les combattre. Encore une fois, leur supérieur hiérarchique les laissaient dans le flou, et ce n'était pas pour la rassurer.

« J'espère au moins qu'il sera plus bavard que Waller, cet OMAC, sinon on risque de jamais trouver ces fameux disparus. Sans compter que si le vaccin de la rouquine ne fonctionne pas, je vois mal comment on pourrait s'en débarrasser sans déclencher une catastrophe volcanique. Pour s'en débarrasser, avec une miss explosion et un mitrailleur, sans compter les rayons lasers de l'autre machine, il faudrait une énergie qui provoquerait sans doute un tremblement de terre important. Je ne sais pas quelles sont les chances de réveiller ce volcan là, et j'espère qu'on n'ait pas à s'en soucier.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 11 Nov 2014 - 14:33
[HRP : et on reprend... mais sans Bloodsport, j'en ai peur.]

L'androïde avait fui, l'un des leurs était à terre : un partout en somme. Rien de définitif apparemment, pour une mission dite suicide, il n'y avait pas encore à se plaindre. Quoique connaissant la demoiselle, nul doute qu'elle ne s'en priverait pas tant elle semblait avoir conservé ce vestige de son ancienne vie. Voyons les choses du bon côté, la suite allait sûrement être beaucoup plus calme. Neal n'était pourtant pas du genre à se réjouir d'ordinaire du malheur d'autrui, non cela ne lui ressemblait pas, même quand autrui était aussi déplaisant. Il devait faire attention, l'absence d'empathie devenait décidément contagieuse.

Plastique ne se départit pas de son calme, confinant même à l'arrogance. Elle ne se prétendait à la botte de personne : était-ce du bluff ? Lui avait-on caché des choses ? Difficile à croire qu'on lui faisait pleinement confiance. Le Docteur Emerson lui-même était volontaire et n'était pas naïf au point de croire qu'on lui laissait toute latitude. Il ne l'escomptait d'ailleurs même pas.

Neal sortit de ses pensées quand Frost lui demanda s'il pouvait faire quelque chose pour Livewire. Mais ce qui le frappa le plus, fut qu'elle l'ait appelé Polaris. Polaris tout court, même pas Docteur. Était-ce donc ce qu'il avait mérité, pire encore ce qu'il était et tout ce qu'il resterait de lui ? Ou bien le Docteur Snow transférait-elle sur lui l'abandon de sa propre identité, de sa propre humanité pour n'être plus qu'un personnage, un rôle, un masque ? Était-ce là le lot de tous les costumés, les « super » ? Sans doute s'en trouvait-il parmi eux à vouloir échapper à ce qu'ils étaient, à ce qu'ils percevaient comme une existence terne mais ce n'était pas le cas de Neal Emerson, non, il laissait ça aux autres, Neal la personne devait primer et non pas l'avatar, la figure de Polaris.

C'est en tâchant d'éliminer de son esprit ces pensées préoccupantes que le Docteur se dirigea sans grande conviction vers le corps inanimé de la fée électricité.

« Hmm, je doute d'être en mesure de faire quoi que ce soit, j'ai bien peur que son métabolisme et le mien soient... incompatibles. Et pour accompagner ces paroles, des étincelles jaillirent alors qu'il approcha la main. Non, rien à faire. Du reste, sa composition échappe certainement à tout traitement classique. Ce n'est pas ici que nous pourrons l'aider, Plastique a raison : filons l'ennemi tant que nous pouvons encore suivre sa piste. »

Le Docteur se rendit compte un peu trop tard que son ton semblait ne pas tolérer la contestation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 14 Nov 2014 - 0:33
Plastique hocha simplement la tête en direction du Docteur après ses dernières paroles et se mis en marche.

La perte de Livewire n'était pas négligeable, mais il devait faire avec, ils n'allaient pas rebrousser chemin pour cela.
Lors de ses nombreuses missions au Suicide Squad, elle en a vu des camarades mourir ou disparaître et elle avait appris à ne pas s'en soucier. Elle était certaine que Killer Frost n'était pas affectée plus que cela de l'absence de Livewire, mais que son petit coup de théatre cherchait simplement à remettre en cause son autorité et échauffer si l'on peu dire ainsi, les esprits.
Le spectre de Luthor hantait depuis toujours sur ce nouveau Suicide Squad, car bien qu'ils recevaient les ordres de Waller, leur missions étaient clairement liés aux intérêts de la Présidence. Une situation insupportable pour tous ceux qui haïssaient l'ancien homme d'affaire ou se sentait trahis par le nouveau présidents et ses actions musclés contre ses les organisations criminelles.

Plastique chassa ses propres doutes en jetant un œil sur son mobile lui permettant de repérer l'OMAC. Il se trouvait à l'intérieur du volcan.

« Une grotte là. » dit t-elle au petit groupe derrière elle.

« Voilà le plan.
En plus du traceur, je lui ai administré le même traitement qui a libéré le monde entier de Brother Eye et un programme qui peut télécharger toutes ses données dans mon mobile. S'il meurt je pourrais toujours extraire ces informations. »


« Soit le corps prisonnier est déjà libéré.
Soit il est immunisé et on l'attaque de manière coordonnée. L'encerclement a été efficace pour le paralyser un moment. Si je le touche, il est mort. »


Elle montra entre ses mains ce qui ressemblait à des patchs de nicotine, mais qui n'en étaient certainement pas.

« Cadeaux de Luthor ? » grinça Bloodsport.

Plastique lui jeta un jeta un regard assassin, mais n'eu pas le temps de répliquer avant qu'un violent mal de crâne ne l'assaille la mettant immédiatement KO.
Une attaque mentale...

« Alors vous êtes venus nous chercher... ? »



« C'est touchant. »



« C'est nous qui vous r'cherchions ! »



« Pour rejoindre le GRAND OEIL. »



Psimon, Nightshade, Kingshark, Bronze Tiger.

Le premier groupe envoyé sur l'Ile.
Tous un œil bleu accroché au buste, tous possédés par Brother Eye, tous devenus des OMAC de 3ème catégorie... alors même que le satellite à été désactivé...


HRP : Partons du principe que Bloodsport a abandonné, vous pouvez controler son personnage. Vous êtes trois, ils sont quatre et ils sont forts... Vous pouvez discuter en section privé si besoin et trouver des moyens de les contrer, même si vous ne pouvez pas tous les battre en un post chacun. Bonne inspiration Smile
Infos sur les OMACs : http://dc-earth.fra.co/t1089-ancien-contexte-time-crisis#OMAC
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 10 Fév 2015 - 18:34
Mission abandonnée.
Les personnages doivent leur survie grâce à l'intervention du mystérieux OMAC contre leurs anciens compagnons omactivés, libérés de l'emprise de l'Oeil par le sérum-vaccin de Plastique.
L'OMAC n'est pas capturé. Le mystère reste entier...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission Suicide Squad] La résurection des OMACs II [Docteur Polaris et Bloodsport]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission suicide
» Suicide Squad de Adam Glass et Marco Rudy
» [Warner Bros - DC Comics] Suicide Squad (3 Août 2016)
» Suicide Squad (2016, David Ayer)
» Suicide Squad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-