[Mission Suicide Squad] Dans le nid du mal absolu [Catwoman et Harley Quinn]


Inscription : 03/05/2014
Messages : 114
DC : Animateur géré par Mary Marvel.
Localisations : Inconnue
Groupes : Secret Six
MessagePosté le: Sam 16 Aoû - 18:38



Mission Suicide Squad
Dans le nid du mal absolu




Usine d'armement de l'Intergang, Metropolis.


Bruno Mannheim, chef de l'Intergang grillait cigare sur cigare ce soir. Il allait recevoir une visite inattendue qui le mettait visiblement déjà mal à l'aise.
En effet, sa quiétude habituelle avait été malmenée deux semaines plus tôt...

Depuis la dernière attaque de Darkseid à laquelle il avait collaboré, il avait sut s'en sortir à merveille face aux justiciers qui ne disposaient d'aucunes preuves contre lui. Faisant le mort quelque temps, il avait repris doucement ses activités criminelles dissimulées à la vue de tous. Il savait qu'il était en probable surveillance, 24/24, par la Justice League qui n'attendait qu'une seule erreur de sa part pour fondre sur lui et le traîner en justice. Mais, sans même bouger son petit doigt, des usines souterraines multipliées actuellement l'armement offert par Darkseid avant d'être envoyées aux quatre coin des États-Unis pour armer tous les gangs. Un Dieu du mal avait échoué en s'opposant directement aux héros, lui et la Religion du Crime allaient agir avec plus de finesse.

Cependant, un élément des plus inquiétants se déroula.
Au départ, ce ne fut que le simple cambriolage d'une petite banque. Le boy-scout de service arriva et même si ces voleurs n'avaient pas froids au yeux – si l'on puis parler ainsi après ce qui leur est arrivé – ils furent arrêtés rapidement. Le fait que l'on s'attaque à l'une des banques où il disposait d'un compte, ne l'ennuyait pas beaucoup. Il n'était pas stupide pour confier son argent à une entreprise aussi incompétente, mais il y conservaient quelques documents précieux. Et, après que les voleurs aient été stoppés, les témoins affirmèrent avoir vu Livewire et Killer Frost s'en prendre également à l'établissement. C'était stupide étant donné la présence du Superman, même si elles s'en sortirent d'une manière inexplicable.
Celles-ci ne s'étaient pas pointé pour l'argent... elles étaient venue pour lui. Il en était sûre...
En pénétrant dans la salle des casiers privés où il conservait ses livres de compte, elles avaient révélées leurs intentions et Mannheim n'était pas stupide pour croire aux coïncidences. Si les justiciers étaient trop prudes pour s'attaquer à lui, une bande de criminels ne devaient pas contrecarrer ses plans.

Il avait donc rapatrié ses documents dans son quartier général sous bonne surveillance. C'était légèrement risqué, car d'une évidence attendue, mais ici au moins il ne suffirait pas faire sauter une porte ou deux pour le voler. Celles ou ceux qui auraient la mauvaise idée d'entrer dans sa principale usine d'armement souterraine allait être accueilli à coup de laser mortel, quel que soit sa peau, aussi solide soit-elle que celle d'un extra-terrestre.
Des systèmes anti-intrusions d'une technologie que lui même ne comprenait pas (enfin, ce n'était pas rare) étaient postés à toutes les entrés.
Des gardes patrouillaient sans cesse, équipés d'armes et de protections sans pareille.
Des portes blindées et des lasers, à faire jalouser la National Bank, protégeaient les accès et ne s'ouvraient qui si l'on disposait d'une carte magnétique.
Et quelques autres surprises attendaient les fous qui oseraient s'en prendre à lui...

Finalement, il n'avait pas vraiment de raisons d'être stressé, et pourtant son foie ne le laissait pas tranquille.

_________________________________


Non loin, au dessus de l'usine, sur une simple zone industrielle désaffectée dans la banlieue de Métropolis, Bronze Tiger - récemment libéré du cauchemar qu'il a pu vivre à Hawaï - envoyé par Amanda Waller sur ordre de Luthor dans cette véritable mission suicide, se tourne vers sa coéquipière :

« Une souris ne pourrait entrer dans cette cage sans espérer échapper au piège mortel qui lui est tendu.
Alors, que compte faire un chat ?... »



HRP : Je te laisse introduire ton personnage dans l'établissement par les moyens que tu veux. Il faut bien se mettre dans le scénario d'infiltration dangereuse, très dangereuse...
A savoir que tu dispose de l'équipement adéquat même en dehors de tes habitudes (fournis par Luthor Corp) et d'un allié PNJ adéquat du Suicide Squad que tu peut également faire agir, Bronze Tiger, le ''chef de cette mission''. Tu trouvera des informations sur lui dans le sujet Faction – Suicide Squad. N'hésite pas à me questionner Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 17 Aoû - 15:58
Cela faisait à peine une heure qu'elle avait atterri à Métropolis que Gotham lui manquait déjà. A l’arrière de ce fourgon qui l'emmenait Dieu-sait-où  pour dérober Dieu-sait-quoi, Sélina avait la mine renfrognée. Elle avait horreur d'être enfermée et d'être maintenue dans le secret aussi longtemps. Maudit soit son amour de l'argent! Elle avait été contacté quelques semaines plus tôt par le Suicide Squad pour une mission qualifié de "extrêmement sensible" pour reprendre les termes de leur offre. Bien que Catwoman travaille en solo et refuse généralement les offres des organisations en tout genre, le Suicide avait eu beaucoup d'arguments pour la convaincre. 1 500 pour être précis, avec la tête de Benjamin Franklin sur chacun d'eux*. Et puis si c'est pour rendre service...

Allongée sur la banquette, elle écoutait d'une oreille distraite les indications que lui fournissait le technicien sur le matériel fourni par l'organisation. Il se donnait beaucoup de mal pour rien. En effet, elle connaissait parfaitement la moitié des outils qu'il lui présentait, ayant déjà eu par le passé à contourner caméras de surveillance, capteurs de mouvement, lasers et autres gadgets faisant mieux dormir les gens riches. Quant à l'autre moitié, elle ne s'en servirait sûrement pas pour une multitude de raisons: trop bruyant, trop lourd et la principale: trop inutile. Qui a besoin d'un mini découpeur à plasma alors qu'un simple piratage du circuit électrique suffit et surtout qui serait assez stupide pour emporter quelque chose d'aussi encombrant pour un cambriolage? Oui, car elle n'était pas stupide. Si le Suicide Squad faisait appel à elle, ce n'était pas pour affronter un méta-humain incontrôlable. Il était de notoriété publique que Catwoman était la reine du vol sans effusion de sang... quoique les effusions... Elle avait été briefé au dernier moment durant le vol qui l'avait amené à Metropolis sur la mission, sans savoir ce qu'elle devait voler ni qui elle volait. Elle avait potassé le plan du complexe pendant le trajet et avait pu voir les derniers systèmes de sécurité à la mode. La routine...

Lassée par la démonstration soporifique du disrupteur de télécommunication qui allait la faire mourir d'ennui, la jeune femme lui suggéra de se l'insérer dans le fondement afin qu'il arrête de parler. Ce qui fonctionna. Il n'effectua pas la première étape mais le technicien garda le silence jusqu'à l'arrivée. Quelque minutes plus tard, elle sentie le fourgon se stopper. Enfin! Elle se redressa et bondit presque à l'extérieur une fois que la double porte s'ouvrit. Elle leva les bras au ciel et s'étira en poussant un petit soupir de plaisir. Enfin libre. Elle prit une longue inspiration d'air frais. Ce n'était pas celui de Gotham mais l'air de Metropolis fera l'affaire. Mains sur les hanches, elle jeta un coup d'oeil autour d'elle. Un vulgaire entrepôt de société de transport. Un des gaillards qui l'avait amené jusqu'ici lui indiqua d'un signe de tête le toit de l'entrepôt. Elle attrapa le sac que lui tendait avec une mine gênée son ancien compagnon de voyage. Une fois celui attaché en bandoulière, elle monta sur le toit avec agilité. Rien de tel pour se dérouiller. Elle rejoignit l'homme qui lui tournait le dos, ce dernier semblait observer le complexe qui se trouvait à quelques centaines de mètres en contrebas. Lorsqu'elle arriva à sa hauteur, elle reconnut l'imposant Bronze Tiger. Il est vrai que le masque aidait à l'identifier. Catwoman ne le connaissait que de réputation. Excellent combattant à ce qu'il parait.
Il se tourna vers elle et une voix profonde venant de sous son masque lui dit:

« Une souris ne pourrait entrer dans cette cage sans espérer échapper au piège mortel qui lui est tendu.
Alors, que compte faire un chat ?... »


« Le chat compte bien profiter de ses 150 000$ » répondit elle du tac-au-tac. « En ce qui concerne ta cage, les chats comme les tigres n'aiment pas les barreaux et je compte bien ne pas m'y retrouver derrière. »

Elle ouvrit son sac tandis qu'elle parlait et en sortit les jumelles. Gros complexe, patrouilleurs armés, caméras, portes blindés. Infiltration difficile... mais pas impossible. Elle ne savait pas qui était la cible, mais ça devait être une organisation importante, notamment quand on voit les armes de guerre. que portent les gardes. La jeune femme rangea les jumelles et remonta la fermeture de sa combinaison jusqu'en haut. Elle fit un signe de tête à Bronze Tiger pour que ce dernier la suive ce qu'il fit. Ils descendirent de leur "perchoir". Sélina remarqua que le véhicule et tous les autres étaient partis, les laissant seuls pour cette missin. Ils marchèrent quelques dizaines de mètres en direction du complexe d'un pas léger. Elle en profita pour faire le point une dernière fois alors qu'ils approchaient d'un panneau énorme où il était inscrit "Propriétée privée", ce qui en langage de cambrioleur signifiait "si vous entrez, on vous tire". Quelques dizaines de mètres plus loin, la grille d'enceinte avec un premier poste de sécurité. Ils s'accroupirent derrière un imposant transformateur électrique fournissant les installations extérieures du complexe et s'adressa à Tiger d'un ton sec à voix basse.

« Bon alors c'est simple, même si c'est toi le responsable, c'est moi l'experte. Tu me suis et tu te fais discret. J'ai l'habitude faire ce genre de chose en solo alors ne te perds pas mon mignon, d'accord?»

Sans attendre sa réponse, elle abaissa ses lunettes. La nuit s'épaississait, le ciel couvert, un vent léger. Les conditions étaient optimales. Catwoman ajusta une dernière fois ses lunettes et se saisit de son fouet. Rock'n Roll!
*Le portrait de Benjamin Franklin est sur le billet de 100$ US.


[HRP/ N'hésite pas à me MP si ça ne convient pas. En tout cas, je sens que l'on va s'amuser Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 0:33
Youpidou! Tout plein d'argent pour moi! Après la mission je me ferais surement une baignoire remplis de billet! Oh non! UNE PISCINE! Oui! C'est beaucoup mieux ça!

Bon il faut dire que d'après l'ordre c'était simple, je devais servir de distraction en cas de soucis, c'était surement une plaisanterie, je veux dire, une distraction? Quel humour! Avec le matos à ma disposition je pouvais raser Gotham! D'ailleurs techniquement ça m'étonne que je ne me sois pas déjà enfuit d'ici avec tout ça pour le faire...Oui mais l'argent à la clé me tente bien aussi! Enfin bref!

La nuit était propice à des folies ! Hihihi j'aurais pu installer un mannequin du Joker sur le toit pour les divertir et profiter de la panique générale que ça aurait provoquée pour pouvoir voler deux trois bricoles sympatoches! M'enfin, le patron m'avait dis "Blahblahblah mission très dangereuse blahblahblah beaucoup d'argent à la clé blahblahblah faire diversion en cas de soucis pour aider Catwoman". Catounette devait surement être déjà en train de finir l'opération, en fait je me demande pourquoi on m'a demandée de l'aide, je ne suis pas sure et certaine que cette folle aux chats ai vraiment besoin d'une diversion. Bon beh au cas où j'étais dans un hélicoptère en direction du bâtiment, avec toooooout plein de grenades sur lesquelles j'avais peint plein de sourire tout joulis! Et un superbe lance roquette que j'avais aimé appeler: Le perforateur. J'avais même peint une tête de requin dessus! C'est amusant les requins! Surtout si on balance quelqu'un dans un aquarium plein de requins affamés! Je l'avais laissé attaché dans mon dos pour l'heure, sait on jamais, peut être que j'aurais pas besoin de l'utiliser, et puis au cas où j'avais ma bonne vieille sulfateuse! Elle devait servir à canarder la façade du bâtiment. Et bah oui hein, je fais pas dans la dentelle pour ma part, on allait pas m'appeler pour rentrer discrètement et sortir tout aussi discrètement, moi si on m'appelle c'est pour ouvrir une nouvelle porte de sortie! D'ailleurs je suis certaine qu'en cas de malaise je pourrais jouer les kamikazes...Bien que j'ai pas vraiment envie de me faire sauter sur place!

Enfin bref j'étais donc dans cet hélico, en direction de là où le coup devait se faire, et même qu'on m'avait donné une petite oreillette toute meugnonne pour pouvoir communiquer avec catounette! Des fois qu'elle aurait vraiment besoin de moi...HAHAHAHAHAHA
En fait je pense qu'il était plus vraisemblable que je fasse tout péter juste pour le plaisir que juste pour pouvoir l'aider.

"Catouuunette? Tu m'entend madame cuir cuir moustache?"

Dis je délicatement dans l'oreillette, pour essayer cette camelote tout droit sortit d'une usine au fin fond du Pérou certainement.

Le but de ma mission ne comprenait pas que l'hélicoptère se pose, il devait rester en position un peu à l'écart, et en cas de soucis me déposer...Délicatement? HAHAHA je devais sauter en vol quoi! C'était l'éclate totale en somme!
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 03/05/2014
Messages : 114
DC : Animateur géré par Mary Marvel.
Localisations : Inconnue
Groupes : Secret Six
MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 0:05
The ''Ugly'' se mis aux fléchettes pour se détendre. A force d'en faire son passe temps, il commençait a devenir assez bond. En même temps, une cible décorée de la photo de Superman était une cible particulièrement motivante à atteindre. Il fit 5 succès et seulement 2 échecs avant de reprendre les pointes de métal plumées et fichées dans la tête du héros.
''Héros...''
''Des héros qui auront bientôt de vrais ennuis, oui...''

La date de l'attaque nationale de l'Intergang approchait et justement un jour de plus était en moins à décompter à présent, observa-t-il en regardant l'horloge au dessus de son siège qui affichait minuit.

Il se rassit et barra le numéro de la journée passée sur son agenda.
Bientôt, bientôt... la Religion du Crime s'imposera aux États-Unis et le pays le plus puissant de cette planète deviendra la nouvelle bannière de leur philosophie. Les héros seront réduits en poussières comme les armées et les polices. Alors le chaos aura enfin sa place et le Crime règnera.
Il réfléchis un instant sur comment allait réagir Luthor. Connaissant l'individu pour avoir eu une collaboration dans le passé, il ne pouvait imaginer qu'il avait retournée sa veste en devenant Président. Non. L'animal avait probablement des projets, mais ces derniers lui importait, ils ne pourront s'opposer à leur nouvelle armement.
A l'annonce des premières attaques des différents groupes de l'Intergang dans toutes les grandes villes, il n'allait avoir que deux choix, saboter le gouvernement et collaborer avec l'Intergang ou mourir désintégré. Dans tous les cas, il allait bien être le dernier des Présidents des États-Unis.
''Profites-en Lex...''

''BOOM !''
Un bruit terrible fit trembler tous les meubles et Bruno Mannheim tomba de son fauteuil de cuir noir. Aussitôt il saisit le désintégrateur rouge scotché sous son bureau, une arme capable de se débarrasser d'un kryptonien et pointa la source de ce vacarme.
Un grand vortex blanc rayonnait au coin gauche de la pièce et une silhouette apparue. Il semblait glisser sur ses pieds et ses yeux rouges furent les premiers signes perceptibles de son visage décharné.

« Desaad ?! » s'écria le chef de l'Intergang la bouche béante, incapable d'appuyer sur la gâchette...

_________________________________


Dehors, la nuit était fraiche comme chaudes étaient les journées.
Tandis que les gardiens de l'entrepôt faisaient leurs rondes habituelles comme n'importe quels employés d'une zone sans peu d'intérêt, camouflant maladroitement leurs armes et leur nervosité pour l'importance ds installations dissimulées sans leurs pieds, les deux agents du Suicide Squad s'étaient faufilés prêt du bâtiment.

Bronze Tiger est un homme fier et s'il n'a pas pour habitude de frapper une femme en dehors d'un combat, une situation à éviter en ce moment, l'impertinence de Catwoman aussi douée soit-elle l'irritait un temps soit peu :

« Je suis l'un des 10 maîtres des arts martiaux de cette Terre, Catwoman. Tu ne va pas m'apprendre les arts ninja. Aussi, contente-toi de me prouver tes talents et tes rétributions en nous faisant entrer dans ce complexe souterrain. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Sep - 23:46
« Je suis l'un des 10 maîtres des arts martiaux de cette Terre, Catwoman. Tu ne va pas m'apprendre les arts ninja. Aussi, contente-toi de me prouver tes talents et tes rétributions en nous faisant entrer dans ce complexe souterrain. »

Elle fit la moue tout en observant le garde à quelques mètres de là qui faisait sa ronde. Pas faux ce qu'il disait. Alors qu'elle s'apprêtait à attaquer, une voix malheureusement familière se fit dans son oreille. Littéralement.

"Catouuunette? Tu m'entends madame cuir cuir moustache?"

Bordel. C'était le mot qu'elle prononça. Le garde sembla l'entendre également vu qu'il se tourna dans sa direction, arme au poing. Sans se poser de questions, Catwoman bondit dans sa direction. En un éclair, elle le désarma d'un coup de pied et dans l'élan, ce même pied alla terminer sa course sous le menton de sa victime. Le choc fut violent et soudain. Le garde tituba vers l'arrière. La jeune femme l'acheva d'un autre coup de pied cette fois au niveau de la joue. Rideau.

Elle avait totalement oublié l'oreillette qu'on lui avait fournie quelques minutes auparavant. La voix de crécelle d'Harley fut donc un violent rafraîchissement de mémoire. Déjà que la mission était relevée alors si en plus on lui collait cette allumée d'Harley... Elle l'avait fréquentée pendant un temps avant de se rendre à l'évidence: elle était barge. Elle jeta un coup d’œil par dessus son épaule à Bronze Tiger. Pas facile de voir sa réaction avec ce gros masque à la noix. Elle poussa un soupir et appuya sur son oreillette

"Harleen, je sais que ce que je vais te demander va être dur pour toi mais reste tranquille. Je te contacte en cas de problème."

Elle avait parlé d'une voix calme, mais intérieurement, elle était furieuse. On lui avait collé Harley Quinn dans les pattes pour un cambriolage. Un cambriolage! Et pourquoi pas un tournoi d'échec avec Grundy? Passablement énervée, elle fouilla le garde et lui prit sa radio. Toujours utile d'avoir une oreille sur les activités des hommes de la sécurité. En prenant soin d'éviter la caméra, elle bondit sur le grillage qu'elle escalada sans efforts. Ils étaient officiellement en train de commettre un crime, un état qu'adorait Sélina. Son pouls augmenta légèrement quand elle se mit à accélérer l'allure, l'homme à tête de tigre sur ses talons. Elle avait envie de le faire suer un peu, un peu vexée par sa pique de tout à l'heure. Il était beau capable de botter le cul de presque toute la planète, elle était Catwoman.

Ses lunettes thermiques lui indiquèrent deux gardes à 3h plus un sur le toit à 10h environ. Elle se cacha en silence derrière l'imposant pick-up qui se situait à quelques dizaines de mètres seulement de la porte d'entrée. Avec précaution, elle sortit un gadget du sac à dos qu'elle tendit à Bronze Tiger. Il s'agissait d'un pistolet à fléchettes tranquillisantes. Elle fouilla à nouveau dans le sac. Le rire d'un des deux gardes à la blague salace qu'il venait de se faire raconter par son acolyte ne la perturba pas. Elle attrapa un minuscule objet qui s'avérait être un appareil à micro EMP. En gros, en appuyant sur un bouton, elle allait éteindre tous les appareils électriques autour d'elle pour quelques secondes seulement. Ainsi, pas d'alarmes de déclenchées, la plupart des systèmes d'alertes ne se mettant en marche qu'au bout de 10 secondes minimum. Catwoman désigna à Bronze Tiger le garde se trouvant sur le toit, qui fumait une cigarette en scrutant la zone située à l'ouest de leur position. Il avait beau être un maître du corps à corps, était il capable d'atteindre un homme au pistolet et sans se faire repérer. Pendant qu'il allait mettre au lit le type sur le toit, elle allait s'occuper des deux rigolards au sol. La jeune femme fit un décompte en chuchotant.

5... Bronze Tiger met en joue le garde, ses deux bras tendus appuyés contre le capot pour se stabiliser. 4... Catwoman pose le sac et approche son doigt du déclencheur. 3... Tiger pose le doigt sur la détente et retient son souffle. Il vise la tête du garde qui tire à nouveau sur sa cigarette. 2... Les gardes au sol rigolent à nouveau alors que Sélina se redresse, jambes légèrement fléchie, prêteà s'élancer. 1... Elle serre un peu plus fort son fouet tandis que son compagnon presse ulégèrement la détente...

0
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 13 Sep - 23:40
"Harleen, je sais que ce que je vais te demander va être dur pour toi mais reste tranquille. Je te contacte en cas de problème."


Comment pouvait elle oser me demander de rester tranquille!? Cette sale petite...Mmmh comment on insulte un chat? Un sac à puces? Un tas de poils ambulants? Mouai...ça sentait un peu le sapin cette insulte... Dommage!

Grumbleubleu mouai. T'as de la chance je suis d'humeur généreuse aujourd'hui! Hihihihihihihihihihi!

Je regardais rapidement le bâtiment, bon c'était pas de l'ultra super haut de gamme, je veux dire, facile à percer avec le bon calibre ça. En plus de là où j'étais je pouvais voir à travers mes jumelles Catounette démanteler les méchants. C'était forcemment des méchants. Bah oui, je l'avais décidé, et comme Batman est un méchant car c'est mon ennemi par logique eux sont aussi des méchants...Je suppose!

Enfin bref, d'ici je pouvais voir que catou réussissait facilement à les maitriser. Pourquoi on m'appelais si je pouvais pas faire mumuse! M'enfin! C'est pas marrant ça! Moi je travaille pas dans le vol, je préfère...La démolition! Hihihihihihihihihihihihihihihihihihihihihihihi
M'enfin, la damoiselle en cuir avec ses moustaches devait apparement voler quelque chose. Quoi? J'en sais absoooooolument rien! En fait pendant le brefing je m'en fichais un peu! Je préférais jouer à candy crush, mais si vous savez bien, ce petit jeu de téléphone portable absolument stupide et inutile auquel je n'arretais pas de jouer en boucle, même au moment où je vous parle j'y joue! Bon je dois surveiller Catou aussi, mais bon, avec le matos que j'ai, je vais pas avoir trop de soucis à gérer ça. J'active mon communicateur.

"Bon catounette, tu veux pas te faire repérer que je fasse un peu diversion là? J'm'ennuiiiiii! Allez! Fais pas ta chacall! Partage!"

Ouai je vois ce que vous allez me dire "Maaaaais arrête d'enquiquiner la pauvre chatte" Ouai et bah elle à qu'à se faire repérer je serais plus occupée à m'amuser qu'à jouer à ce jeu stupide! Nan mais oh. Trop facile ça, un peu d'agilité et voila le soucis est réglé, je trouve pas ça amusant moi de passer discrètement, c'est bien plus marrant quand ça pète de partout et que tous le monde hurle en courant dans tous les sens! MWAHAHAHAHAHA!

Bon, toutes mes armes étaient prêtes, j'avais en ligne de vue les deux ninjas, et j'étais prête à intervenir. Ils avaient une durée limitée après je devais supposer qu'ils avaient un soucis et que je devais me pointer les aider. Mwahaha c'est moi l'Héroïne au bout du compte, c'est batounet qui serait vert.  Ma stratégie? Bof, j'improviserais! ça me réussi toujours d'improviser ! Hihihihihi
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 03/05/2014
Messages : 114
DC : Animateur géré par Mary Marvel.
Localisations : Inconnue
Groupes : Secret Six
MessagePosté le: Mer 17 Sep - 15:10
[HRP : Je dois vous dire que c’est un réel plaisir d’écrire cette mission pour vous. J’aime particulièrement l’humour présent dans vos textes.]


La situation avait failli leur échapper avant même d’être entré dans le bâtiment.
Bronze Tiger était furieux, mais heureusement la promptitude de Catwoman à réagir avait réduit les risques au minimum et il comprit rapidement que l’origine de cette faute de discrétion était Harley Quinn.
Comment, Waller avait pu penser une seule seconde que la groupie du Joker puisse avoir une quelconque utilité dans une mission ‘’secrète’’, une mission ‘’d’infiltration’’, où ‘’leur capture n’était pas une option’’, car tel étaient ses termes. Etait-ce une errer de casting ou Harley Quinn avait un autre rôle à jouer que de simple diversion ? Le Maître en arts martiaux  conserva ses questionnements pour lui-même, il se gratta un moment le cou, où se trouvait la cicatrice de la bombe que la politicienne sans scrupules lui avait inoculée. Ils n’étaient pas aussi sacrifiables que Waller aimait leur répéter, la preuve en avait été leur sauvetage à Hawaï par une autre équipe. Mais, l’Intergang avait de toute façon un équipement aussi dangereux qu’une bombe greffée dans une tête et ils devaient se concentrer sur tout se dont il pouvait être capable. Il se demandait d’ailleurs quelles mesures avait prise leur chef pour faire taire au besoin, un agent de soutiens comme Catwoman.

Il se concentra à nouveau sur ce qu’elle faisait : éliminer les gardes. Un acte qui pouvait sembler nécessaire, mais leur accordait un temps d’action non calculé ; le temps que leur disparition inquiète et alerte tout le complexe.
Il n’aimait pas se genre de manœuvre, mais se contenta d’obéir aux choix de la reine de l’infiltration, car elle devait savoir ce qu’elle faisait. Utiliser une arme moderne ne le gênait pas, même s’il avait plus de prédilection pour les sarbacanes.
En sortant un gadget digne du Batman de son sac, Catwoman leur offrait une fenêtre temporelle d’intrusion relativement courte, mais sans détruire les appareils électriques. Appareils qu’il fallait espérer d’origines humaines, car la technologie d’Apokolyps lui était absolument inconnu.

Une fois entré, ils devaient encore évoluer dans le bâtiment jusqu’au bureau de Mannheim pour simplement lui dérober ses livrets de compte et sortir. Ils avaient bien un plan des lieux, grâce à un scannage dont l’origine ne leur avait pas été dévoilée, mais le plus facile s’était maintenant.

_________________________________



« Mr Mannheim. Cela faisait longtemps… »

Le patron de l’Intergang aussi puissant soit-t-il était pétrifié d’effroi devant la silhouette squelettique et maladive de cet ‘’individu’’ sortis du Boom-Tube.

« Avant son départ de la Terre, votre Maître Darkseid n’a pas eu le temps de vous évoquer son avis concernant l’aide que vous lui avez apporté en affaiblissant les protecteurs de cette Planète… »

« N… Non… »

Il n’eu guère le temps de bafouiller d’avantage avant que Desaad n’ait sortis d’une poche un petit appareil qui se mit à produire une onde sonore épouvantablement douloureuse.
Le visage de l’humain se déformait de souffrance alors que son corps roulait au sol pris de spasmes. Il ne pouvait même pas trouver la force de crier.

L’ignoble tortionnaire d’Apokolyps sourit de délice devant cette scène, mais dut se stopper au bout d’une dizaine de secondes, sinon ce faible cerveau allait devenir fou ou simplement mourir.

« Fort heureusement pour vous. » continua Desaad d’un ton identique, comme si rien ne s’était passé.
« Darkseid vous offre une autre chance de le servir… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 8 Oct - 2:13
[Désolé du retard]

Une dernière contorsion pour éviter un laser... Ça y est! Ils étaient maintenant dans le couloir menant au bureau de Mannheim. Du moins elle esperait. Légèrement essoufflée, la jeune femme prit une longue inspiration pour diminuer son rythme cardiaque tandis que Bronze Tiger exécutait lui aussi une acrobatie échapper au système de surveillance. Pas mauvais le bougre. Elle hocha la tête lorsque celui-ci arriva à sa hauteur. Un petit point s'imposer. Elle ajusta ses lunettes pour les passer en vision thermique. Rien. Mur en béton armé. Trop épais pour voir quoi que ce soit. Il fallait s'en douter, ce bon vieux Bruno  n'allait pas s'arrêter d'être paranoïaque dans son propre bureau. Sélina était prête à parier que la porte de ses toilettes était blindée.

Elle releva les lunettes et regarda la montre digitale accrochée à son poignée. Cela faisait très exactement 4 minutes et 30 secondes qu'ils étaient entrés dans cette cage. Même si aucune alarme ne s'était déclenchée cela faisait trop longtemps qu'ils étaient là. Elle courut jusqu'à l'entrée du bureau, son partenaire sur les talons. Elle s'arrêta au niveau d'une sorte de carrefour, un second couloir qui servait à la patrouille des gardes. Alors qu'elle s'appuyait sur le mur avec discrétion, Tiger en fit de même sur le mur opposé. Chacun jeta un coup d’œil sur la zone qu'il pouvait voir sans se faire. Deux gardes arrivaient sur leur position, pour se rejoindre devant le bureau de Mannheim. Les pauvres.

Bronze Tiger essaya de communiquer par signe sur la méthode à employer pour se débarrasser d'eux.  La jeune femme lui lança un regard d'incompréhension. Elle pouvait aussi entendre le bruit de pas des gardes qui s'approchaient. Le cliquetis des mitraillettes se faisaient de plus en plus nettes. L'action s'était pour bientôt. Tiger sembla s'énervait et agitait encore plus les mains. Mais qu'est ce qu'un qu'il faisait avec son poing? Ne sachant s'il lui demandait de lui mettre un... poing dans... le coude? Euh... quoi? Qu'elle détestait travailler en équipe. Excédée et sans doute sous la pression, elle se jeta sur Bonze Tiger. Elle l'attrapa par le col au moment où les deux gardes déboulèrent.

"Mais... mais lâchez moi... salaud!" grogna t'elle en poussant des petits cris de jouvencelle en détresse.

Il s'agissait parfois de miser sur les réflexes primaires de la gente masculine, une façon polie de parler de leur stupidité. 90% des hommes qui semblent voir une femme en détresse vont essayer de la séparer de leur agresseur. Peu importe si elle n'était pas censée se trouver là. Malheureusement, l'un des deux faisaient partis des 10% restants. Tandis que le 90 % se jeta vers eux, l'autre leva son arme, le doigt sur la gachette. Elle leva les yeux vers Bronze Tiger. Elle pouvait voir la stupeur dans ses yeux. Elle lui fit un clin d’œil.

L'action qui suit se passa en une fraction de seconde. Tenant toujours son partenaire par le col tandis que le garde saisit ce dernier par le bras, Catwoman effectua un léger saut, regroupa ses jambes avec une souplesse extraordinaire et s'appuya sur les cuisses musculeuses de Tiger. La jeune femme prit une impulsion énorme et tout en lâchant prise, se propulsa dans les airs en direction du garde armé en retrait. Le sort de l'autre garde dépendait de Bronze Tiger qui allait sûrement maitrisé le garde et pas avec la même souplesse que la féline Sélina. Mais revenons à celle-ci. Elle était dans les airs, , son visage à un petit mètre du plafond. Elle étira son dos, et bascula la tête vers sa cible. Elle était dans la ligne de mire. En un éclair, d'un mouvement d'épaule digne des meilleures contorsionnistes, elle enleva les lanières de son sac. De toute façon, il n'allait plus servir. Il tomba lourdement sur le haut du canon qui dévia de sa trajectoire. Le problème c'est que son doigt était toujours sur la gâchette. Une salve partit ce qui fit de gros trous dans le sol et le mur... ainsi qu'un bruit terrible. C'était trop beau. Finissant son saut, Catwoman réussit à attérir sans encombre. Alors que le garde se retournait, arme levée à nouveau, elle le saisit au niveau de la gorge et planta ses griffes acérées dans celles-ci. Il lâcha l'arme tandis que l'acier lui lacérait la trachée. Sombre idiot!

Il tomba lourdement au sol. Mort. Sans attendre ce que donnait Bronze Tiger, la jeune femme courut vers l'entrée du bureau. Verrouillé par un code, blindé, pas de serrures. Son pouls s’accélérait. Il n'y avait pas assez de temps. Un coup d’œil à la montre. 5 minutes et 20 secondes. Une éternité... mais pas seulement pour elle, pour Harleen aussi. Elle appuya sur son oreillette.

"Harleen, je vais te faire plaisir ma jolie. Envoie la sauce sur ma position. Maintenant!" finit elle par hurler.

S'il y avait bien une chose dans laquelle Harley Quinn excellait c'était dans la démolition. Et c'est pile poil ce dont ils avaient besoin. Sans attendre sa réponse, elle arracha d'un geste brusque l'oreillette et la plaqua contre l'entrée. Si elle avait bien écoutée le topo, son traceur GPS était dans son oreillette. Ou alors était il dans le sac? Pas le temps de vérifier.
Elle courut vers le couloir d'où elle venait et attrapa Bronze Tiger au passage qui avait visiblement réglé son compte au garde restant. Elle l’entraîna avec lui dans le long couloir qu'ils avaient emprunté quelques instants plus tôt sauf que cette fois, au diable les lasers. Le hurlement des alarmes s'éleva aussitôt dans les airs mais ce n'était rien à côté du boucan qu'allait faire Harley dans quelques secondes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 0:28
Bwaaaaaaaaaaah que c'était gonflant d'attendre l'action! D'habitude c'était moi qui provoquait l'action! Quelques minutes à peine pour eux, une éternité à attendre dans ce tas de boulons pour moi! Mon marteau et mes explosifs me démangeaient depuis un petit moment déjà! En fait depuis qu'on m'avait convoqué dans le bureau pour l'ordre de mission. J'admet avoir pensée à mettre un petit pain de C4 en forme de Cupcake au patron, maaais...J'aurais eu des soucis je pense!

Quelques bruits de tirs? Des bruits de tirs!?! Oh ouiii!

ça, c'était le signal pour enfin voir de l'action! Oooh nan...Zut...C'est vrai...Les ordres...Fallait attendre qu'on réclame mon aide...Mais qu'entend je dans mon oreillette? Selina!?

"Pas de soucis mon minou ! Bouge tes fesses de là ça va faire mal!"

Alors là! Pas besoin de me le dire deux fois! On me demande? Et bah j'attrape tout mon matériel, et je fais signe au pilote de me déposer! Bon alors elle m'a dis d'envoyer la purée là où elle était...Bah zut...Elle est où...Vite! Mon gps! Mmmh...Pas très loin des bureaux hein? Pas de soucis cocotte! Harley arrive!

Ni une ni deux je prend ma gatling et mon lance roquette, quand l'hélico est assez proche, je saute pour rejoindre la terre ferme! Je sens que je vais me marrer! Bon alors normalement, d'après le GPS, j'ai juste à viser ce mur ci... *Explosion d'un mur à l'opposé de la cible* Oups, hihihi mauvaise manip! Bon bah du coup c'est de l'autre côté?

*Harley lance une roquette qui vient commencer à endommager la porte et une partie du couloir.*

Que neni! Une roquette suffit pas!?! Nan mais...Screugneugneu! C'est une blague!?! Et bah on va voir ce que tu vas faire contre...4 roquettes !


*Harley s'amuse à tirer en rafale avec son lance roquette personnalisé ayant une énorme tête de clown à l’extrémité*

Hihihihihihhahahhaha Qu'est ce que je me marre! Ooooouh l'alarme! Je vais avoir de la compagnie!

*Harley laisse tomber au sol le lance roquette vide, met ses écouteurs et enclenche une musique des spice girls, et regarde avec un grand sourire les gardes arriver*

"Surtout mon minou prend tout ton temps! Je vais bien me marrer!"

*Harley lève sa gatling en direction des gardes*

"Qui veut des dragées!? J'en ai tout un stoooock!"

Hihihihihihi! Regardez les se dandiner sur place pour essayer d'esquiver les balles! C'est tellement drôle! Que demander de plus qu'une bonne musique que l'on entend à peine à cause des balles qui fusent dans tous les sens et des cris poussés par ses ennemis en train de se faire littéralement déchiqueter !?! Hahahahhahihihihi Je me suis pas amusée comme ça depuis tellement longtemps! Je pense que je vais bosser plus souvent avec Catounette si je peux avoir autant de bon matos!

Bon...C'est pas tout ça! Mais j'ai des ordres moi!

*Harley utilise son grappin pour rejoindre le trou qu'elle à fait dans le mur, et ainsi se retrouver face à la porte qu'elle à légèrement amochée.*

"C'est une blague!?! Elle me résiste la vilaine! Et bah on va voir ce que tu vas faire contre monsieur Tiny et sa famille!"

*Harley décroche une ceinture de grenades sur lesquelles sont peintes des smileys différents. Elle la glisse dans la légère ouverture de la porte qu'elle à réussi à légèrement forcer, et dégoupille avant de courir en direction de Sélina*

"Hihihihi! Tu devrais courir! ça va péter!"

*Harley se met à l'abris derrière un petit pan de mur, bien plaquée contre le mur. Quand la porte explose elle vole à travers tout le couloir pour venir écraser contre le mur du fond quelques gardes qui venaient prêter main forte à leurs collègues.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 03/05/2014
Messages : 114
DC : Animateur géré par Mary Marvel.
Localisations : Inconnue
Groupes : Secret Six
MessagePosté le: Dim 2 Nov - 13:25
[HRP : Après une longue attente, poursuivons ce sujet ! Smile Je vois que vous avez opté pour de l'action, vous allez être servis. Je vais probablement poster plus activement à l'avenir, même entre vos tour pour donner un rythme fort au sujet avant qu'il ne se conclue. Bonne chance !]


« Il semblerait que vous avez quelques soucis, Mr Mannheim... »

Les mots glaciales de Desaad étaient relativement loin de la vérité alors que le complexe secret du Chef de l'Intergang hurlait littéralement par le biais de ses alarmes et de ses murs pris d'assaut à l'arme lourde ; une éventualité à laquelle The ''Ugly'' ne s'était jamais attendue. Les justiciers n'adoptaient pas de telles méthodes, même pas la police. C'est pourquoi, il était convaincu à présent qu'un rassemblement de criminels mercenaires en avait après lui. D'abord la Banque, à présent ceci. Les masques tomberaient cette nuit et quelques soient les visages dissimulés, l'Intergang allait contrattaquer sans répit. Ces fous avaient une bien basse considération pour la Religion du Crime et seraient damnés pour cela.

Mais, malgré la situation plus ou moins critique qu'il pouvait observer sur les écrans de son bureau et entendre par l'Interphone, des gardiens qui lui réclamait leurs ordres, le véritable danger n'était pas celui qui criait mais celui qui se taisait. Il se tenait droit devant lui, sans expression aucune.
Alors même que Bruno Mannheim aurait bondis de suite pour exploser contre ses piètres hommes de main et déclenché des dispositifs meurtriers pour trouver et réduire en poussières ses attaquants, il était figé d'une manière quasi-surnaturelle. Une nouvelle secousse eu lieu. Il ne bougea pas. Le regard fixant Desaad.

« Prouvez maintenant votre valeur ou signez votre perte définitive. Si vous n'êtes pas capable de vaincre vos ennemis de la Terre, le Seigneur Darkseid ne pourra compter sur l'efficacité de votre servitude contre les siens. »

D'un geste lent, le tortionnaire activa sa Boite Mère et disparu dans un vortex lumineux et assourdissant.
Il fallut quelques seconde à Bruno Mannheim pour avoir de nouveaux les pieds sur terre. Il était toujours terrifié, les spasmes de l'atroce douleur parcourant son corps, mais la menace appartenait de nouveau au futur et pour le moment le présent pouvait encore être dominé.

« Je n'échouerais pas... » marmonna-t-il pour se redonner courage et passer doucement d'une situation de crise à une autre.

Au même moment, la porte blindée de son bureau sortie de ses gonds, projetée par une explosion immodérée qui balaya également plusieurs parois. En une fraction de seconde, plusieurs tonnes de métal se dirigea vers lui avant d'être encore plus violemment repoussée par un champ de force qui le protège physiquement - cadeau empoisonné d'Apokolyps - prenant une direction inverse et rebondissant mortellement dans le couloir déjà en miette, tuant net tous ceux qui y survivait.
Passant de terreur à fureur en une seconde, il se déchaina.

« Qui ose !! » cria-t-il en saisissant un équipement d'une vitrine de son bureau avant de sortir.

« QUI OSE !!!! ».

Deux mains indestructibles et gigantesques apparurent et se mirent à miette au sol les dernières ruines qui résidaient. La poussière inondait les lieux maintenant à ciel ouvert, il s'empressa alors de la balayer.

Image des mains indestructibles:
 

« MONTREZ VOUS !! ET OSEZ M'AFFRONTER DE FACE !! »


Bronze Tiger à l’abri des regards, caché avec Catwoman dans l'ombre du carrefour du couloir à quelques dizaines de mètres, se tourna alors vers elle :

« Je vais l'occuper, c'est ma mission. Toi, concentre toi sur la tienne : voler les dossiers dans son bureau. »

Un instant il resta figé avant d'abaisser doucement sa tête masquée en signe de respect et de courir en direction des mains de la mort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 23:35
Elle regarda son félin compagnon traverser l'épaisse fumée noire avec une légère moue dubitative. Question infiltration, le plan ne se passait pas comme prévue. Sa gorge irritée par les émanations d'explosifs la fit tousser. En même temps, elle n'avait pas grand chose à reprocher Harleen, le chat avait demandé une explosion, elle l'avait eu...

Elle baissa ses lunettes afin de ne plus être dérangé par la fumée en prenant au passage soin de basculer la lentille en couleur dorée, pour le rayonnement thermique. Oui, la vision thermique n'était pas une très bonne idée lorsque un incendie s'est déclaré autour de vous et puis question mauvaise idée, elle avait explosé son quota ce mois-ci. Pour y remédier, elle décida de s'échapper de ce bazar. Elle se saisit de son fouet puis d'un geste souple en balança la lanière vers le plafond où elle s'enroula autour d'un solide tuyau. Vérifiant la solidité de l'accroche en tirant d'un petit coup sec vers l'arrière, elle enroula l'autre extrémité de la lanière autour de son poignet et se balança vers le rideau de flammes qui s'était formé entre elle et la suite des événements. Le feu vint chatouiller brièvement le cuir de sa combinaison ce qui paradoxalement était très agréable. Elle se retrouva de l'autre côté, replaça le fouet autour de sa taille. Désormais elle était seule, sans équipements high tech ni compagnons sur-entraîné... Quel bonheur!

Elle ne prit pas la peine de regarder en arrière pour voir comment les choses se passaient pour Bronze Tiger. Chacun pour soi. Ce credo lui avait permis de rester en vie toutes ces années, pas la peine d'en changer dans un complexe militarisée hostile, ce serait dommage de mourir maintenant. Elle courut en direction de son objectif. Elle était devant tout à l'heure mais deux énormes paluches lui bloquer l'entrée. Elle allait devoir passer par un endroit qu'elle avait fréquenté bien d'autres fois: les conduits de ventilation. Catwoman appuya sur son oreillette:

Harleen, j'ai besoin de tes jolies yeux ma belle. Tu peux m'indiquer un conduit d'aération qui mène à l'objectif? Ou alors un autre chemin s'il te plaît beauté? demanda d'elle en minaudant.

Même si elle s'était parfois mutuellement pourrie la vie, un amour vache lié les deux femmes voir une étrange amitié... ou une complicité... Il serait plus judicieux de dire que Sélina savait comment s'y prendre avec Harley Quinn.... Enfin, elle la comprenait... parfois. Bref, elle la connaissait un peu!

Tandis qu'elle attendait la réponse, elle avançait dans les couloirs du complexe, en passant son regard dans les moindres recoins à la recherche d'une solution. Sous son masque, ses sourcils étaient froncés et dans ses yeux un agacement certain. Oh! Pas parce qu'elle avait besoin d'Harley, non! Même s'il lui était désagréable de dépendre d'une barjo fan de roquettes et autres explosifs, elle avait connu pire. Mais cette maudite alarme hurlait à n'en plus finir et le bruit allait la rendre folle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 16 Nov - 2:03
Ralalalala c'était vraiment à moi de tout faire tout le temps ici décidément ! Bon le gros minet avait besoin d'un coup de main apparement, et comment elle voulait que je devine où elle pouvait sortir? Y'a pas marqué google map sur mon front de ce que je sache!

Bon on se calme, on se ressaisit, un passage hein? Voyons plutôt ce qu'il me reste, un chargeur de gatling, un peu léger, mes grenades sont toutes passées sur la porte, et les roquettes un peu partout. Bon au moins il me reste mon bon vieux marteau. Alors voyons voir, si elle se trouve ici, et qu'elle veut rejoindre cet endroit là...Il ne devrait y avoir qu'à faire...

*Harley attrape son marteau à deux mains et commence à frapper un endroit du mur violemment. Elle enchaine rapidement les coups de marteau jusqu'à ce que le mur commence à laisser apparaitre des fissures à certains endroits.*

Hahahahaha ! Je sens que ça va lacher! J'vais envoyer du lourd vous allez voir! Tout ça pour...Au fait on est venus chercher quoi déjà? Bwarf je sais pas, et je m'en fiche! Tant que je peux tout détruire on peut bien venir chercher une crème au chocolat que ça me ferait le même effet! Mwahahahaha!

*Les coups de marteaux deviennent plus violent et réussissent à percer le mur qui s'écroule sur lui même, libérant un très grand passage pour Selina*

"Hihihihihihihi! Suffisait de demander mon chaton! Tu as un passage fait sur mesure!"

Oui, j'admet, j'aurais pu y aller un peu plus molo, mais qui en à réellement quelque chose à faire ici? Mwahahahahaha! Bon peut être le proprio, je pense qu'il en avait quelque chose à faire, mais comme je m'en fiche...

Bon maintenant je devais me trouver un passage moi aussi. Bien sur, mon incroyable intelligence m'ayant poussée à faire tomber ce mur, m'avait également bouché le passage vers la sortie. Donc il fallait que je trouve une issue quelque part par...là? Peut être? A moins que j'aurais du tourner à droite...Mince, je crois bien que je suis perdue! Bon, qu'importe, je trouverais bien le moyen de retrouver mon chemin en suivant les longs dédales de couloirs face à moi. Et puis au pire, j'ouvrirais le mur à coup de marteaux. De toutes façons fallait que je sorte au plus vite d'ici pour prévenir l'hélico qu'on allait avoir besoin d'une évac. Donc il ne me restait plus qu'une solution, percer le plancher, ça finirait bien par me ramener au rez de chaussé...Je présume.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 03/05/2014
Messages : 114
DC : Animateur géré par Mary Marvel.
Localisations : Inconnue
Groupes : Secret Six
MessagePosté le: Jeu 20 Nov - 17:28
[HRP : Je te rappel Harley que c'est un complexe souterrain à moins que ta remarque au sujet d'un rez de chaussé ne soit faite exprès Wink]


Alors que Harley Quinn eu creusé un passage à travers un couloir donnant au bureau de Mannheim. Là ou ce dernier conserve les plus dangereuses armes d'Apokolips ainsi que son précieux livret de compte, la bataille à l'entrée de la porte entre le chef de l'Intergang et le Maître en arts martiaux se déroulait avec une violence inouïe, du moins du coté de celui qui disposait de la technologie d'Apokolips.

Les mains d'énergie pure que contrôle Bruno Mannheim balayent les murs comme des dominos en cherchant à saisir Bronze Tiger. Mais ce dernier est aussi rapide et agile que le Batman et exécute des bonds comme un félin en se rapprochant rapidement de Mannheim. Avant qu'il ne puisse se protéger, il se jette sur lui pied en avant, déterminé à le mettre au sol avant qu'il ne fasse plus de dégâts. Mais un champ de force le repousse immédiatement et Bronze Tiger doit effectuer une roulade avant qu'une main s'écrase sur lui comme une mortelle tapette à mouche.

« HA, HA ! Tu ne peut me toucher, stupide ninja. Comment peut-tu croire vaincre ma technologie à mains nues. »

Il a raison. Bronze Tiger ne peut neutraliser Mannheim de cette manière, mais ce n'est pas ce qu'il cherche à faire. Il doit juste l'occuper le temps que Catwoman dérobe les documents et sorte du complexe...


Poursuivant ses esquives et ses attaques au gré des rires gras de celui que l'on appel à juste titre ''The Ugly'', Bronze Tiger ne relâche pas ses efforts et sa concentration malgré la fatigue croissante.

« JE T'AURAIS SAL RAT !!! » hurle de rage Mannheim lui même fatigué par ce jeu.

Il agite les mains avec de moins en moins de précision, si bien que même le haut plafond est arraché à certains endroits créant de poussiéreuses chutes de pierre qu'il balaie à nouveau.
D'un coup sec, il brise aussi le mur de son bureau et jette aussitôt un œil angoissé dans celui-ci pour vérifier qu'il n'a pas détruit ses objets préférés.

Il prend alors les voleurs la main dans le sac.

« NON !!! »

Bronze Tiger se rue sur lui, mais déjà deux mains gigantesques s'abattent sur les intrus...


[HRP : Je pense que le sujet doit arriver à son terme. Je propose donc que ce message soit mon avant dernier et que votre prochain message soit le dernier.
Les dossiers de Mannheim sont à votre porté, ainsi que les armes que vous pouvez imaginer pour le mettre hors d'état de nuire Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 7 Déc - 17:44
[J'ai essayé de contacter Harley par MP mais je n'ai aucune réponse. Par conséquent je poste en premier et ceci sera mon dernier post RP avec Catwoman  Sad ]

Les deux jeunes femmes voyaient désormais leur objectif. Sélina le comprit lorsqu'elle entendit les cris de rage de Mannheim et que deux énormes mains foncèrent vers elle. Le signal était clair: si le chef de l'Intergang étaient dans un tel état, c'est que le butin n'était pas loin. Une première main, la gauche, tenta de l'aplatir avec férocité. Visiblement, l'ami Bruno était droitier, car l'attaque brutale et presque pataude fut esquiver d'un bond agile par la belle Catwoman. En revanche, la main droite était elle assez vicieuse puisqu'un revers de celle-ci la frappa une micro-seconde après l'esquive, ce qui envoya la cambrioleuse de l'autre côté du bureau. Elle heurta violemment la bibliothèque gigantesque de Mannheim. Les livres, qu'ils n'avaient sans doute jamais pris la peine de lire, tombèrent sur la jeune femme. Visiblement il était droitier.

Elle chercha Harley du regard mais la fumée avait envahi la pièce depuis quelques minutes et il était difficile d'y voir très clair. Surtout que la visière de Catwoman était totalement déréglé par cette claque gigantesque. Au sens propre comme au figuré. De toute façon... chacun pour soi. Elle se releva aussi vite qu'elle le pouvait. Une main arriva vers elle la gauche encore. Cette fois elle jeta un coup d'oeil sur la seconde. Pas de signe de la droite. Sans doute occuper avec Harley. Sélina effectua une roulade  pour esquiver l'attaque et dans le mouvement, déploya son fouet. Elle bondit en direction de Mannheim puis d'un mouvement de poignet, projeta la lanière de son fouet qui alla s'enrouler autour du bras gauche du criminel. Elle tenta de tirer l'homme à elle. Mais Bruno Mannheim est un colosse. Même s'il n'avait aucun pouvoir, c'était tout de même un "sacré morceau". D'un rire gras, il tira lui aussi sur la lanière. D'un coup brutal de l'avant bras, il tira lui aussi sur la lanière tandis qu'à l'aide de son bras droit, il continuait de combattre à la fois Harley et Bronze Tiger. Catwoman se retrouva projeter vers l'avant. Elle se laissa tomber au sol, encore. Mais cette fois, la manoeuvre était calculé. L'énorme main gauche, plus précisément le poing, gauche fonça vers son porteur et le heurta brutalment. Plus c'est grand, plus c'est con.

Pourquoi tu te frappes Bruno? demanda Catwoman d'un ton malicieux.


Profitant de la confusion, Catwoman se rua vers le bureau. Vite... Vite... Voilà! Elle se saisit du dossier alors que le feu se propageait rapidement. A quoi servaient toutes ces alarmes si une simple foldingue comme Harley pouvait mettre le feu au bâtiment sans que l'on puisse l'éteindre? Elle ouvrit sa combinaison, glissa le dossier à l’intérieur, et referma. Pendant une fraction de seconde, elle hésita. Oui, si les documents étaient en sa possession, le plus dur était de sortir du piège. Elle jeta un coup d'oeil par dessus son épaule. Harleen était en vie. C'était une grande fille. Pareil pour Bronze Tiger. Et puis ça n'était pas comme si il leur manquerait. Elle courut vers Mannheim qui venait de se relever et effectua une glissade sur le sol, passant entre les jambes du criminel. Elle en profita pour saisir ses cheviles, une dans chaque main, pendant l'action. La gravité se contenta de faire le reste.

Sale soirée pour Bruno.

Il mordit la poussière à nouveau tandis que Catwoman s'enfuyait. Le chat prit ses pattes à son cou sans demander son reste. Elle entendit Harley et Bronze Tiger la suivre. Quand bien même elle n'avait aucune idée du chemin, elle garda un rythme effrénée. Nul doute que Mannheim et ses mains n'allaient pas en rester là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 14 Déc - 3:53
Alors que j’étais totalement perdue dans ces dédales incessants, une idée saugrenue me vint à l'esprit: pourquoi je cherchais la sortie? Suffisait tout simplement de faire péter un autre mur !

Je tâta du bout des doigts -z'avez vu ma jolie rime? Hihihihihi- le mur pour y trouver un point faible histoire que ce soit plus facile d'y faire un trou. Pas là... Ni là... Ha! Bingo! Ni une ni deux j'empoigne mon marteau et je me met a frapper le mur avec violence -avec qui? Avec violence!- il commence a se fissurer, ce qui entre nous est une réaction normale pour un mur qui se fait défoncer par une folle, bref j'arrive enfin a le faire céder, et voilà t'y pas que je vois mes deux pseudos collègues en train de s'attaquer a un gros morceau! Non mais depuis quand on m'oublie pour faire la fête !?! Bref je chope bien mon marteau fermement, et je remarque que catounette est dans la panade! Une main va pour s'abattre sur elle alors qu'elle est au sol! C'est pas du jeu! Mon avantage certain offert par la fumée qui me permettait d'être difficilement repérable allait beaucoup me servir. Je fonça comme une flèche sur la main et la frappa de toute ma force! Ça la fit valser un peu. Bon ben bien sur ensuite c'était surtout un jeu d'esquive pour pas me faire aplatir et donner un peu de temps a catwoman.

Bien sur c'était pas simple. Nan sérieux vous avez déjà essayés de vous battre contre des mains géantes vous? C'est bien plus dur qu'il n'y parait! M'enfin le travail d'equipe paye toujours et le fait que j'avais fait beaucoup de dégâts au complexe me permettait de trouver des trucs a envoyer dans la tronche de l'ennemi! Et hop on se met en position de golfeuse et pouf! Dans sa tronche!

La bagarre fut violente et je pouvait remarquer que nle tigre prenait beaucoup de coups. Mais tout devint plus simple qu'en Catounette arriva dans le combat! D'ailleurs on aurait même plus dis un combat mais une bonne vieille correction ! C'était devenu plus simple et on a même finit par réussir a le battre tout ça grace a mon incomparable talent de... Hé mais catwoman se fait la malle! Attend moi nan mais oh!

La mission c'était bien passée puisque j'avais pas eu a rester sur la touche ! Ouais puis optionnellement on a réussit a obtenir ce qu'on était venues chercher m'enfin moi j'étais surtout la pour la démolition ! Hahahahahahahaha! On verra buien ce que cette "suicide squad" allait me proposer ensuite! Peut être que j'vais m'y plaire finalement...
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 03/05/2014
Messages : 114
DC : Animateur géré par Mary Marvel.
Localisations : Inconnue
Groupes : Secret Six
MessagePosté le: Mar 10 Fév - 18:38
Mission réussie.
Elle conduit à l'inculpation et l'emprisonnement de Bruno Manheim, une défaite par le crime au profit de la politique Luthor.
Mais qu'en est-il de Desaad et des projets de Darkseid ?...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Mission Suicide Squad] Dans le nid du mal absolu [Catwoman et Harley Quinn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Mission suicide
» Suicide Squad de Adam Glass et Marco Rudy
» [Warner Bros - DC Comics] Suicide Squad (3 Août 2016)
» Suicide Squad (2016, David Ayer)
» Suicide Squad

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis en ruines-