The Shadowpact [Oblivion Bar]

Inscription : 10/12/2012
Messages : 421
MessagePosté le: Ven 5 Sep 2014 - 23:09

Lorsque les  héros de la terre ne peuvent ou ne veulent rien faire devant la menace imminente de notre monde un pacte des héros de l'ombre doit être formé. Dans l'ombre de la lumière des enfants chéris de notre monde, se formera une équipe pour défendre toute chose. Devant l'invisible, ils se dresseront et combattront. Leur histoire est faite de défaite et de martyr, depuis des centaines d'années chaque équipe du Shadowpact échoua lamentablement et amena un peu plus de damnation sur terre. Tous, sauf un. L'équipe formée de Détective Chimp, Blue Devil, Enchantress, Nightshade, Ragman, Warlock Daughter, Zauriel et Nightmaster ont réussi et on racheter les fautes des différents Shadowpact à travers les âges,leur offrant ainsi la rédemption. Aujourd'hui encore une telle menace requiert de réveiller les damnées. De mettre à nouveau dans la balance les forces cachées dans l'ombre. Un nouveau Shadowpact doit voir le jour, formé par un des trois pécheurs, pour s'unir devant l'adversité.

Je ne pourrai combattre à leur côté, car la force ultime ne me permet pas d'interagir directement, mais je saurai les guider. Ils ne le savent pas encore, mais dès aujourd'hui le sort de notre monde est dans leurs mains. Mais tout d'abord chaque commencement, dois débuter par une rencontre. La rencontre de ces nouveaux membres dont le destin est uni dans l'absolue. Leur présence dans l'oblivion bar, ne sera pas fruit du hasard comme la dernière fois, mais comme les voix sont plus claires, c'est sous la forme d'une invitation qu’ils seront convoqués. Par le patron du bar, chimpanzé ancien membre de cet héritage, ils seront menés à moi dans cette poche d'une dimension nouvelle.

Faites entrer les acteurs... le rideau est levé... la pièce peut désormais commencer. Le Shadowpact vous est à nouveau présenté, par Phantom Stranger et ses protégés.



** quelques précisions sur l'Oblivion Bar. Vous pouvez pénétrer dans l'oblivion par une porte à n'importe quel endroit dans le monde. La porte se manifestera à vous la plupart du temps dans un mouvement instinctif. L'Oblivion Bar, est une pocket dimension, c'est-à-dire qu'il est hors de toute ville, il n'a pas d'emplacement précis. Le portier du bar est Blue Devil et le patron derrière le bar est Détective Chimp, tout deux d'ancien membre du ShadowPact vous pouvez donc les faire parler si vous voulez. L'Oblivion Bar n'est accessible qu'aux utilisateurs de la magie, des gentils et des méchants y sont présent tous ayant accepté la trêve et ne cherchant bagarre à personne. Phantom Stranger est dans une salle derrière le bar, il vous attend **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 7 Sep 2014 - 0:25

Parc de Yellowstone... Des arbres, des grottes, et bien entendu des curieux qui, malgré certains interdictions en profites pour planter leur tentes au milieu de la réserve naturelle. En aval du fleuve, sur une pente escarpée où seule un rocher permet de s'asseoir se trouve Daniel. Seul, torse nu, l'homme médite à la manière de ses ancêtres. Sa veste de la police montée est posée à ses côtés, et outre un bâton d'encens brûlant devant lui, seul le vent le rejoint à cette hauteur. Peu d'animaux montaient aussi haut dans les montagnes, et l'endroit se trouvaient être assez éloigné des parcours balisé que mis à part quelques gardes, personne n'y venait.

Le vent battant le visage du Canadien faisait rougir ses joues. Impassible, il restait dans cette position, les jambes croisées, les pieds posés sur ses cuisses. Méditant. Par moment ses pouvoirs se matérialisaient autour de lui sous la forme de flammes d'ombres qui voletaient lentement. Derrière ses paupières clauses, Daniel voyageait dans un monde que peu avaient visité depuis des années. Le monde des rêves, celui que seuls les shamans avaient la clef. Sans Plume-de-serpent, jamais il n'aurait réussi à y pénétrer.

Dans ce monde aux couleurs d'obscurités, où seules les teintes ocres ressortaient encore assez pour démontrer la divergence entre l'esprit et le corps, Daniel marchait sur un sable brûlant. Le Corbeau posé sur son épaule poussait des croassements gutturaux, indiquant à celui qui le portait qu'ils arrivaient à destination. Quelle était-elle d'ailleurs ? Daniel l'ignorait totalement jusqu'au moment où un porte apparue devant lui. Massive, travaillée dans un bois dont la qualité ne laissait aucunement de doutes quand à son fabriquant. Ce dernier se devait être un être d'une exceptionnelle qualité, et qui, de part ses créations devaient offrir au monde un moyen de voyager par delà tout ce qui était connu. Car c'était, aux yeux de Daniel tout du moins, le principe même de la création. Faire voyager autrui par les résultats obtenus après de dures années de labeur.

Poussant la dite porte du plat de sa main, que fut l'étonnement de Daniel lorsqu'il vit devant lui, assit sur une chaise et en train de siroter un verre de sotch le célèbre Détective Chimp ! Le singe au faciès de détective privé Anglais l'invita à entrer, derrière le Canadien la porte se referma et dévoila la présence de Blue Devil. Étonné par ces présences dans le monde des rêves, Daniel les questionna sur le présence. Ils n'étaient plus dans ce monde dédié presque exclusivement aux shamans. Non, il avait été transporté dans un univers autre.

Un message lui était parvenu par le biais de sa mère. Le courrier était bel et bien arrivé sans timbre ni même expéditeur. Seul le destinataire était inscrit « Dark Crow ». Et il ne fallait pas douter que l’enveloppe avait été placée là par une personne qui le connaissait bien plus qu'il ne l'aurait jamais cru. Pourtant ils étaient bel et bien présent. La représentation totémique de Daniel l'était aussi. Aussi saugrenue qu'était la présence de l'oiseau sur son épaule, elle n'était pourtant pas immatérielle. Ses doigts parvinrent jusqu'au coup de l'oiseau qui leva la tête en signe d'appréciation, preuve la plus tangible qu'il pouvait lui offrir.

Échangeant quelques mots, Détective Chimp poussa une seconde porte et invita Daniel à pénétrer dans la pièce qui baignait dans les ombres. Un être se découpait pourtant, le silence qui envahi Daniel lui fit comprendre qu'il n'était pas le seul attendu. D'autres personnes allaient arriver. Les ombres le lui soufflait, l'homme qui se tenait devait lui restait impassible. Le Canadien savait qu'il était le premier à fouler ce sol depuis bien des années déjà, et pourtant, une puissance incommensurable semblait résoudre à s'y installer. Quelqu'un d'autre venait d'entrer à sa suite. Se retournant, il vit la porte s'ouvrir une nouvelle fois. Son enveloppe charnelle l'avait rejoint. Ne faisant désormais plus qu'un avec lui-même, le Canadien se devait de prendre patience avant que cette étrange scène ne se mette en place...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 8 Sep 2014 - 17:51
Blue Valley... une soirée tout ce qu'il y a de plus banale, enfin pour moi c'est le début de quelques chose de nouveau, une nouvelle maison... même si c'est une chambre d'étudiant et hier c'est surtout mon nom qui à changé.
Alors oui je suis toujours ce bon vieux Virgil, j'ai juste changer d'espèce, de nom et de vie... ouai c'est pas mal et la lettre que je tiens entre mes mains est en train de me dire que les changements sont loin d'être terminée.

Le pacte des héros de l'ombres, un nom qui sonne mais qui indique surtout beaucoup de responsabilité par rapport au monde et surtout à l'occulte et j'ignore si je suis le mieux placé pour en faire partie car ma rencontre avec la magie à été loin d'être la plus douce et aujourd'hui je ne parvient qu'à contrôler mon pouvoir et exécuter quelques rituel basiques, sinon pour le reste je suis loin d'être un expert et je doute de pouvoir aider à combattre les menace occultes.

Un regard à mon avant-bras gauche me décida à me mettre en mouvement, Zatanna me cracherais surement au visage si je lui disais avoir refuser une invitation de ce genre prétextant que je ne suis pas prêt, après tout ce que j'ai accomplis jusqu'à présent, je l'ai fait sans être prêt et parce que je n'étais pas seul.
Alors être dans une équipe... ça vaudra peut être le coup et peut être que Stargirl me reconnaitra alors comme un sidekick digne de ce nom.

Je me redresse de mon canapé me servant aussi de lit, puis fait quelques pas dans la pièce afin de me diriger vers mon, de ce dernier je retire le sweet qui me sers actuellement de costume, un jour je trouverai mieux, mais pour l'heure cela fera parfaitement l'affaire.
Bien sur je n'oublie pas de me mettre mon coup de far gras rouge sur le visage afin de faire la dernière bande, celle qui protège mon identité... enfin non c'est surtout le fait que toutes les infos stocké sur un support informatique finissent pas disparaitre qui fait que je n'ai pour le moment pas eu de problème avec le gouvernement.

Et là dessus je m'approche de la porte de ma chambre, me concentre et lorsque mes sens me montre qu'il y a de la magie derrière la porte, je l'ouvre afin de me retrouver à nouveau dans l'Oblivion.
Où Cassidy m'accueille comme à son habitude, cet ancien acteur qui est devenu un chasseur de démon grâce à son costume de Blue Devil, jusqu'à ce qu'un démon lui fasse le mauvais tour de le ramener à la vie en tant qu'engeance du mal..

Je me tourne d'ailleurs vers lui.
- Salut, j'ai reçut une invitation de la part de Stranger, tu sais où je dois le rejoindre ?

Un sourire étira alors énigmatiquement les lèvres de l'ancien cascadeur révélant un sourire à la fois rassurant et démoniaque.

- Montre ton invitation à mon patron, il te laissera passer ... et Virgil bon courage !
Toujours aussi rassurant, mais soit dans tout les cas je me dirige vers l'inspecteur et lui montre mon papier, un sourire lui tire aussi les lèvres alors qu'il m'ouvre le chemin pour une salle se trouvant derrière le comptoir je le salut d'un signe de tête et avance.
En me demandant exactement ce qu'il va se passer pour que ces deux là ait l'air si ravit de me voir, alors que je ne leurs ait parlé que quelques fois depuis que je passe assez régulièrement dans l'oblivion, aussi bien pour demander conseil à tout type d'entité magique que pour me déplacer rapidement d'un lieux à un autre.

Là dans l'arrière salle deux personnes sont présente, deux hommes, que je ne parvient pas à identifié mais la présence que dégage celui installer le plus au fond de la salle me laisse pensé qu'il est la personne qui nous à fait venir, le Phamtom Stranger.
On ne sait pas grand chose de lui et il y a des choses pour lesquelles je ne préfère pas utiliser mon amulette de peur de ce que je pourrais découvrir et des conséquence qui en découlerait.

Aussi une fois à l'intérieur je fais un signe de salut au présent présente avant d'aller m'installer, j'ignore si d'autres personnes doivent arriver, alors je m'installe sur un des canapé présent alors que mon regard sur tourne vers l'autre personne présente.
Et je peux presque voir dans son regarde un miroir du mien par rapport à la situation, aussi je lui accordait un sourire que je voulait amicale en espérant qu'il n'y aurai pas beaucoup à attendre.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 8 Sep 2014 - 23:06
Le monstre se débattait de toutes ses forces, et pourtant, il sentait peu à peu ces dernières faiblir petit à petit. Ses cris de rage se transformèrent peu à peu en cri de terreur. Il avait beau se débattre, il n'avait pas accepté l'idée de mourir. Il ne pouvait pas l'accepter. Il était un criminel de pacotille, un monstre de pacotille, il ne pouvait finir sa vie minable dans cette situation.

Deux grands yeux bleu vitreux le fixaient.

Il continuait à se débattre, alors que son petit corps ne touchait même plus le sol. Oui, il avait fait du mal aux autres dans sa vie, oui il avait provoqué du malheur, de la tristesse, et des larmes à cause de ses victimes. Mais il ne méritait pas de finir ainsi, oh non, pas ainsi ... Ses cris s'étouffèrent peu à peu, pour laisser place à un souffle. Un souffle qui se faisait de plus en plus faible. Le monde semblait être plus beau aujourd'hui, se disait-t-il. Il pourrait au moins voir le lever du soleil ...

Deux grands yeux bleu vitreux le fixaient.

Alors que la vie quittait peu à peu son corps, le monstre relâchait de la pression, et semblait à présent plus détendu. Il s'était sûrement fait à l'idée que mourir n'était pas si mal, que quelqu'un l'attendrais sûrement dans le paradis, s'il existait.

Mais pourtant, la pression s'arrêta brusquement. Lâché comme un pantin, la créature tomba au sol, et cracha plusieurs fois. L'air rentrait à nouveau dans ses poumons. La vie revenait en lui, contre toute attente. Il finit par relever la tête pour voir son agresseur, ou du moins, l'homme qui l'avait poursuivi. C'était un géant de deux mètres au moins, mais un géant affreux, recouvert de cicatrices. La créature ouvrit la bouche, mais aucun son n'en sortir, il était ébahi devant ce monstre, tout droit sorti d'un roman de science-fiction.

Mais il finit par entendre une voix :


- Frank ? As-tu fini ? On doit ramener cet individu au QG.

- Une seconde, je te l'envoie.


Frankenstein attrapa la créature volante, une espèce de monstruosité de la nature, tout comme lui, mi-homme, mi-rat, qui s'amusait à étrangler ses victimes avant de les dépecer. L'envie de lui réserver le même sort avait perturbé Frank, mais il n'avait pas cédé à la violence. Il se contenta d'attraper la bête et de la jeter à sa partenaire, qui n'était autre que Bride. Elle le regarda avec un air méfiant, et se contenta de charger la bête dans un fourgon du S.H.A.D.E. Alors même que les deux allaient repartir, un oscilloscope se mit à s'agiter dans tout les sens. Cet objet servait habituellement à détecter les différentes manisfestations magiques dans un périmètre plutôt restreint, sur environ 3 km. Sans hésiter, Frank descendit du fourgon, et se mit à marcher dans la direction indiquée par l'appareil.

- Où vas-tu encore ?

- Rentre à la base, je t'y retrouverais.

- Mais ...

- Fais ce que je te dit s'il te plaît, je voudrais aller voir ça avant.


Il s'éloigna sans se retourner, à vrai dire, ce genre de choses arrivait assez fréquemment en ce moment, depuis la perte de leur "fils". Frank devait prendre du temps pour diriger ce dur passage, chose que Bride ne comprenait pas vraiment. Il devait s'éloigner d'elle quelques temps, pour mieux la retrouver dans le futur.

Frank s'avança, tout en suivant l'oscilloscope, qui s'agitait de plus en plus. L'appareil s'agita encore et encore ... jusqu'au imploser dans la main de Frank. Surpris par cela, Frank tira instinctivement son épée, et regarda autour de lui.

Soudain, une lumière bleue apparu brutalement, aveuglant notre monstre. Une véritable explosion d'énergies magiques étaient en train de se dérouler sous ses yeux. Il avait déjà affronter cela, il savait comment faire, il savait quoi faire .... Mais contre toute attente, l'intensité de la lumière diminua, pour laisser place à une porte. Une grande porte noire était soudainement apparu devant ses yeux.
Il s'en approcha et tourna la poignée, comme attirée par une force mystique, qui semblait lui vouloir du bien. Il leva son épée, et rentra en force dans la pièce.
Il se sentit surtout ridicule. Il finit par se rendre compte que 2 de ses amis, Chimp et Blue Devil, étaient dans la pièce, le regardant rapidement :


- Toujours un plaisir de te voir Frankie, lâcha Chimp, occupé à nettoyer ses verres. On t'attends à l'intérieur, tu ferais mieux d'y aller.

L'Oblivion Bar. Il connaissait cet endroit. Les différentes soirées passées dans cet endroit lui rappelaient le bon temps. Le bon vieux temps.

- T'as toujours d'aussi bons réflexes, lâcha le chimpanzé en souriant. Allez dépêche toi, on t'attends !

Frank rengaina son épée, et rentra dans l'autre pièce, là où les autres membres de la réunion l'attendaient.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 13 Sep 2014 - 0:39
***

Tu sais John, je me demande vraiment jusqu'ou tout cela va nous mener toi et moi... Cette balle va peut-être changer le cours des choses pour nous deux. Maintenant que tu as oublié plus que tu ne devrais, même si physiquement la blessure s'est refermée, t'as l'impression qu'elle est toujours là. Ouaip, voilà la clef de ta "rédemption", tu es libre de toute attache ou presque maintenant. Zatanna, les flammes du Lightbringer, Lucien Morningstar et la maison des secrets... c'est tout ce qu'il te reste, tout ce que tu arrives à retenir... et tes capacités de temps à autre. Ou plutôt, c'est ce que je te laisse te remémorer, tu ne le sais pas mais je garde la main mise sur toi, tu n'est que ce que je serais si j'avais véritablement perdu la mémoire, juste un miroir, un reflet que je montre aux autres.

Peut-être qu'ainsi ils pourront voir une autre facette de moi même, changer d'opinion... Pff quelle blague, lorsque nous obtiendrons ce que nous recherchons tout redeviendra comme avant. Pourquoi voudrais-je changer mon image? Non, mieux vaut rester seul, c'est préférable pour nous, mieux vaut trahir ceux qui pourraient se rapprocher. C'est pour ça que tu ne te souviens pas de Chas entre autre, face à lui je serais incapable de ne pas ôter le masque. Oui, continuons notre danse, allons toujours plus loin.

Car à la fin nous serons les dernier nous le savons tous les deux. Même si tu veux croire le contraire je n'ai pas besoin de te forcer à partager mon point de vue.

Car tu es moi, et quoi qu'il soit tu le restera toujours, je suis curieux de voir ce que tu vas faire d'ailleurs. Mais ils ne te le pardonnerons jamais.

Mais trêve de bavardage, la partie commence, que les acteurs entrent en scène.

***

C'est étrange. Oui, j'ai perdu la mémoire, je n'ai presque souvenir de rien. Je suis John Constantine, un maître des arts occultes, un des plus grands escrocs de cette terre, quelqu'un de peu fréquentable c'st le cas de le dire. Mais cette amnésie me donne une chance pour repartir à zéro, pour changer... La blague! Comme si on pouvait vraiment faire table rase du passé! J'aurais beau essayer tous les autres me le rappellerons. Tous ces glorieux héros en costume, tout ces prédicateur de morale... Ce seront les premier à me rappeler tout ce que j'ai pu faire, qu'il n'est pas possible de me faire confiance. Alors, repartir à zéro ne sert à rien n'est-ce pas? Oui, inutile de se fatiguer, je sais déjà comment tout ça se terminera. Ca m'est déjà arrivé, j'en suis sur.

Mais vous savez quoi? Juste pour une fois je les ferait tous mentir, je prouverai que John Constantine peut changer. Qu'ils se foutent au cul leur morale, leur volonté de protéger les innocent, leur droit de juger les autres. Pourquoi pas changer drastiquement? Pourquoi ne pas littéralement changer de camps? Après tous, nous autres êtres humains, nous avons le don du libre arbitre non? Le choix d'agir en bien ou en mal après tout. j'ai toujours mal agis pour le plus grand bien, pour quoi ne pas bien agir pour le plus grand mal? John Constantine, nouvelle nemesis des défenseurs de l'occulte! Ou pourquoi ne pas se racheter littéralement une conduite, changer en bien?

Mais je sais une chose, je dois chercher et trouver le don du lightbringer si je veux retrouver mes souvenirs. Et je sais que peu importe ces souvenirs, je serais libre de m'avancer dans la direction que j'ai choisit. Car ce ne sont que des souvenirs.

Aller, décidons à pile ou face! Pile, je deviens un des pires salopards que cette terre ai jamais porté, je change de camps de manière drastique. Et face, je subis le regard de tous ces "supers", leur méfiance et leur rejet.

Pièce lancée, préparons nous à l'attraper. Alors, quel va être le résultat? Pile je change de camps! Face je deviens un homme meilleurs! Et c'est...

-Monsieur, voici une lettre pour vous.
-Merci Grishka, dépose là sur cette table, je vais la lire une fois que...

***

John s'il te plais, ce petit jeu de pile ou face est peut-être drôle mais, n'oublie pas qui nous sommes. Nous sommes le laughing magician, les probabilités sont notre. Ah mais... Tu l'as oublié c'est vrai.

***

La tranche? SI je m'étais attendu à ce résultat... Sur trois possibilités la seule que je n'ai pas pris en compte. J'ai vraiment oublié des trucs ouais pour pas avoir pensé au résultat le moins probable. Soit, la question n'est pas encore à trancher j'ai compris. Lisons en plus sur cette lettre. Qui pourrait faire parvenir du courrier ici après tout?

-Stranger... Espèce de vieux salopard...

Phantom Stranger, alors tu veux remettre le couvert hein? La Trenchcoat Brigade oui, je m'en rappel. On ne peut pas dire que la fin ai été des plus heureuses mais le travail avait été fait. Tu vas ramener Rose Psychic? Doctor Occult et Mister E? Je ne sais pas pourquoi je repense à ça mais si c'est nous que tu rassemble c'est que c'est vraiment la merde. Mais soit, ouvrons une porte sur l'Oblivion, ouvrons la porte et allons boire un coup dans cet endroit que j'ai plus fuis qu'autrechose.

Un bon point, quand je vois ou lis quelque chose je me rappel ce que je sais à son sujet.

Et alors que j'entrais, voilà que je découvrais un endroit ou je n'étais jamais allé. Et les regards se tournèrent vers moi, John Constantine entrait ici pour la première fois. Que leur valait l'honneur de cette présence? Rien, mais laissons le doute et faisons comme si de rien n'était. Dirigeons nous jusqu'au bar, commandons un verre de whisky. Si quelqu'un ici devait apprendre que j'ia perdu la mémoire... en l'espace de vingt-quatre heures tout le monde mystique le saurait. Une chance que lire dans mes pensées tienne de l'ordre de l'impossible. Tiens, voilà un bon point. Reste à savoir si mon amnésie est quelque chose qu'il est bon ou non de garder de secret.

-Un whisky s'il te plais.
-John Constantine, en voilà une première. Je te conseil d'aller dans la salle derrière, du monde t'attend.
-Merci du conseil Chimp, j'en prend note.

Detective Chimp. Un cas particulier lui, un singe avec une intelligence digne des plus grands génies de notre époque. Et un des meilleurs détectives que l'on puisse trouver. Sans doute le meilleurs dans le monde occulte... il pourrait être ma nemesis dans une autre situation.

Mais mieux vaut l'écouter, et c'est pourquoi nous passons de l'autre côté, dans la salle qu'il m'a désigné où... ce n'est pas la trenchcoat brigade que je découvre. Allons bon, voilà ce bon vieux Franki, le super corbeau québécois et... un gosse? Alors c'est comme ça? Pas de Rose Psychic, Doctor Occult et Mister E? Stranger qu'est-ce que t'as en tête pauvre fou. Le monstre de Frankenstein, un mystique québécois, un gosse et un Hellblazer amnésique... C'est quoi ce bateau qui prend déjà l'eau?

-Salut à tous.

***

Et bien, voilà donc les nouveaux acteurs? J'en serais presque désolé de ne pas voir la trenchcoat brigade de nouveau réunie. Et d'une manière ça m'arrange, si nous avions été de nouveau réunis je crois que tu ne serais pas resté amnésique bien longtemps John nécessité aurait fait loi après tout.

***




[vous me voyez désolé du temps que j'ai mis à répondre et, je m'en excuse platement]
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/09/2014
Messages : 124
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 14 Sep 2014 - 21:40
Voici le dernier membre que nous attendions aujourd'hui. D'autres s'ajouteront le moment venu.

Scrutant les gens dans la pièce Phantom Stranger ne put s'empêcher de nommer chacun d'entre eux. Se qu'il prononça par contre ne du ne pas plaire à tous ceux qui était là. Mais il se devait de le faire, car il pouvait dire ce qu'il devait dire au moment où il le pouvait.

Regardant son assemblé il jeta un oeil à Frankenstein.

Le monstre...

Puis portant son regard sur Virgil

L'ignorant

Puis ses yeux blancs et vides allèrent vers Dark Crow.

Le fou

Puis ses yeux transpercèrent Constantine du regard.

Et le damné...

La démone et la perdue manque encore...


Il s'avança alors au centre de la pièce. Sachant très bien que ces convoqués n'apprécierait pas se qui venait de se passer et encore moins se qui allait venir. Cependant, il n'en pouvait rien, car la voix qui le guidait était impénétrable et il se devait de jouer son rôle au mieux de ce qu'il pouvait.

À travers le temps, j'ai formé des équipes que j'ai unies dans un pacte de l'ombre. Ces équipes de gens sous-estimés et souvent cachés dans l'ombre se sont toutes fait l'écho de cause perdu d'avance. Jouissant d'un palmarès d'échec constant, le sort fut rompu dans la précédente incarnation. Aujourd'hui une nouvelle menace, pèse sur vos têtes. Si vous êtes ici, c'est que vous devez l'être. Vous avez été choisi pour faire renaître dans l'ombre le pacte qui protégera ce monde, son avenir, son passé et son futur. Le choix ne vous appartient désormais plus, car ceux qui savent savent. Désunis, ils vous trouveront et vous détruirons, unis vous pourrez peut-être vivre et vaincre.


Un goblet apparu alors dans la main du Phantom Stranger. Un nuage vers s'en éleva puis il en but avant de le déposé sur la table.

De cette liqueur, votre engagement sera scellé, seulement si vous buvez le groupe vous formerez. Je sais que mes paroles peuvent paraître floues, mais je ne peux m'immiscer que très peu dans les choses mortelles. En créant votre groupe, je tangue dangereusement sur la ligne qui m'est présentée de franchir, mais pour le salut de tous, il me faut à nouveau créer le Shadowpact.

Il attendit. Le gobelet rependait un étrange effluve dans la pièce. Chaque personne la ressentirait différemment rappelant une odeur familière mêlant l'angoisse et quelques choses d'agréable. Le Phantom Stranger jamais clair se devait de le faire. Car si certains comprenaient la gravité d'une telle formation d'équipe, certains seraient réfractaires. Mais dans son âme, qui ne lui appartenait plus, Phantom Stranger espérait son intervention salutaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 16 Sep 2014 - 11:37

Debout, droit comme les plus grands chênes Canadiens, Daniel croisa les bras en attendant ce qui allait suivre. Il ne serait réellement pas l'unique membre à se rendre ici. En face de lui, toujours plongé dans les ombres, le visage de l'homme se faisait de plus en plus austère. L'oiseau noir semblait ne plus vouloir rester en place, le pouvoir qui émanait de celui qui leur faisait face semblait le faire trembler intérieurement ; afin de le rassurer, Daniel prit l'oiseau sur son avant-bras et commença à caresser son plumage d'ébène aux reflets bleutés. S'il en aurait été capable l'oiseau se serait exprimé aussi bien qu'il le pouvait. Toutefois, le poids du silence fut rompu alors que l'unique porte de cette salle sombre venait de s'ouvrir.

Tournant dans ses gonds, la fermeture faite de bois et d'acier pivota sur elle-même. La lumière du bar jaillit alors dans la pièce, dévoilant une nouvelle silhouette. Plus fine, dont la musculature n'était pas encore totalement développée... Un adolescent ? Comment était-ce possible ? Pourtant ça l'était réellement. Portant les traits rouge et blanc, symbole du pays de ses ancêtres, Daniel n'eut que peur de mal à reconnaître le symbole que représentait le jeune homme. Le drapeau américain. Tout comme d'autres avant lui, il avait décidé de prouver au monde son patriotisme en portant les couleurs d'un pays qui l'avait vu naître...

Mais une question subsistait alors que le nouveau venu salua Daniel d'un sourire amical. D'un mouvement de la tête, le Dark Crow lui répondit poliment. Il l'observa quelques minutes encore, assit sur l'unique canapé, il semblait ne pas non plus être au courant des tenants et des aboutissants de cette mascarade. Pourquoi eux ? Et surtout, pourquoi ici ? D'un élan de déduction policière, Daniel perçu le coup fourré à 200 miles à la ronde... Si Chimp et Devil étaient présent ici... Alors le peu qu'il en savait sur les super-héro allait très certainement s'avérer être vrai... Ils se trouvaient en Oblivion...

Plusieurs membres de la JLA Canadienne lui en avait parlé... Un monde qui ne se trouvait dans aucune parcelle connue de notre univers. L'Oblivion possédait son propre univers, ses propres règles... Mais afin de le démontrer, Daniel devait continuer à rester attentif à l'évolution des choses. Comme cette dernière aimait jouer avec les gens, elle continua son rôle d'actrice en envoyant sur le chemin du Canadien un géant. Le Corbeau se mit à pousser des cris sombres et puissant, l'odeur de chair en décomposition commençait à se faire sentir.

Tel un vautour en chasse, la proie fit tourner la tête de Daniel dans sa direction. D'une taille des plus rare, le visage verdâtre... Ce ne pouvait être possible ! Cette créature semblait être sortie d'un livre d'épouvante. Frankenstein ! Ses yeux rouges comme le sang poussèrent le corbeau à s'envoler pour se poser une nouvelle fois sur l'épaule du Dark Crow. L'animal, quoique extrêmement intelligent, ne pouvait rivaliser de puissance avec un cadavre ambulant, réveillé par un savant fou. Car même si Daniel ne pouvait se l'avouer, la puissance de certains humains dépassait l'entendement. Lui-même avait un lien puissant avec le monde des esprit... Alors rien ni personne ne pouvait mettre en doute la place du monstre de Frankenstein ici-même...

Ils étaient désormais trois à faire face à l'inconnu au chapeau. Car oui, sa tenue commençait à se faire de plus en plus éclairée. A chaque être qui pénétrait dans la pièce, une source de luminosité apparaissait, l'éclairant sobrement sous la clarté d'un chandelle dont la flamme chancelait avec amusement.

Puis, alors que Daniel pensait qu'ils étaient au complet, la porte s'ouvrit une nouvelle fois. Un sourire autant amusé que sadique, des traits profondément marqués par les même sentiments que Daniel, la déchéance se lisait dans son regard... Et derrière tous ces sentiments, quelque chose semblait encore vouloir se cacher. Le Canadien rassura une nouvelle fois l'oiseau noir qui poussa un croassement guttural alors que l'homme les salua. Tout aussi poliment qu'à son habitude, Daniel lui rendit la pareille et se tourna vers l'homme au chapeau qui semblait être satisfait de l'assemblée qui se tenait devant lui...

Tour à tour, il les affubla d'une insulte qui se voulait réaliste... Le regard laiteux d'un aveugle se posa enfin sur Daniel qui eu du mal à le soutenir. L'homme transcendait son esprit, il le fouillait à travers son âme et sa vie. Le monde des songes lui-même aurait prit peur de se retrouver face à cet homme. Quelque chose de néfaste émergeait de lui, une sensation de mal-être qui se mêlait à un sentiment de tristesse et de folie... Oui, le fou... Telle était la manière dont il avait qualifié Daniel. Il n'avait pas tort... La folie faisait désormais partie intégrante du Canadien. La souffrance aussi... Mais derrière ce monde qui s'offrait à lui, la souffrance offrait de plus en plus de lettres de noblesses à sa propre folie, celle-là même qu'il combattait intérieurement... Mais rien n'était encore fait... Deux êtres manquait encore à l'appel. Une démone et une perdue ? Alors leur présence n'était pas aussi fortuite que le destin semblait vouloir leur faire croire...

Croisant les bras sur son torse, prenant ainsi la position de ceux qui se protègent cinétiquement d'un attaque verbale, Daniel le regarda se déplacer vers le centre de la pièce, là où la lumière se faisait bien plus intense. Préférant les ombres à la présence du soleil, le Dark Crow écouta attentivement ce qu'il disait. Un pacte... Un pacte d'Ombres... Alors tout ceux qui étaient présent aujourd'hui possédait tout comme lui un lien avec ce Royaume ? Daniel savait qu'il n'était pas le seul, mais pourtant, il sentait que les Ombres ne l'avaient pas choisi impunément, chacun devait avoir des capacités propres, mais tous se verraient liés aux autres s'ils acceptaient...

Encore, oui, encore une fois le Dark Crow se voyait offrir une opportunité, celle de sa propre rédemption. Il ne serait très certainement pas le seul dans ce cas. Revenir sur le passé n'était guère une chose agréable, pas plus que d'enjamber les corps de ses victimes... Elle seule avait réussi un jour à lui remonter le moral, à lui prouver qu'il ne serait jamais plus seul. Mais pourquoi maintenant ? Quelles raisons faisaient que Daniel avait été choisi pour ce Shadowpact ? Tant de questions qui furent presque immédiatement repoussées de son esprit lorsque le corbeau prit son envol et se posa vers le gobelet doré que le Phantom Stranger venait de poser devant lui.

Décroisant les bras, Daniel s'approcha de la table qui se trouvait au centre même de la pièce, invisible il y a encore peu de temps, elle semblait avoir désiré d'elle-même fondre sa présence dans la lumière avant de trouver le moment propice à son apparition. Tendant la main vers l'objet qui allait sceller un pacte aussi sombre qu'inconnu, le Dark Crow porta le liquide à ses lèvres. Une odeur de mélèzes laricins monta au nez du Canadien. Il se souvenait du temps où, alors qu'il était encore enfant, il parcourait les forêts du Grand Nord de son pays natal... Mélange de souvenirs agréables et de tristesse sans limite... Etrangement, sans qu'il ne puisse aller à l'encontre de celle-ci, une larme coula le long de sa joue.

Essuyant cette représentation physique de sa douleur morale, Daniel reposa le gobelet doré et invita l'oiseau au pelage iridescent à revenir sur son bras.

Le Dark Crow venait de sceller le Shadowpact d'une larme...

Maintenant il ne restait plus qu'à savoir où ce dernier les mèneraient...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 16 Sep 2014 - 14:44
Effectivement nous étions encore loin d'être tous là, car peu de temps après mon entrer dans la salle dans laquelle Le Stranger nous à donné rendez-vous la porte s'ouvre de nouveau et je dois avouer ce qui passa à travers cette dernière ne me rassura pas nécessairement sur la raison de notre venue.

Certes Morgana m'a dit que je m'allierais avec des gens afin de former un groupe, ce qu'il se passe actuellement est certainement l'accomplissement de cette prophétie, mais le fait de le savoir ne m'empêche pas de ne pas comprendre pourquoi un montre énorme et verdâtre venait d'enter.
Équipé d'une épée dans le dos et revêtant une tenue de cuir qui a l'air résistante.

Tentant donc de garder mon calme je déglutis un poil avec difficulté alors que mon regard se pose sur l'avatar de the présence qui ne semble pas être plus inquiet que cela, du moins qui à toujours le même air de celui pour qui le plan se déroule comme prévu.
D'ailleurs en parlant de plan, ce dernier n'étais pas terminé car la porte s'ouvrit une nouvelle fois laissant passer un autre homme, un blondinet.

Et là ce fut le déclencheur, l'atmosphère changea et l'organisateur de cette entrevue ouvrit la bouche, bien que ce qui en sortie ne fut pas un flot d'éloge mais bien une flopée d'insulte.
Le monstre, avait il déclaré a l'humanoïde à la peau verdâtre.
Moi je suis apparemment l'ignorant... un terme que je trouve choisis avec énormément de réflexion car en soi ce n'est pas mes connaissances que cela reflète, mais mon manque d'expérience et aussi le fait que je ne parviens pas à obtenir la seule information qui m'intéresse depuis tous ces mois.

Mais je dois avouer que mon égo viens d'en prendre un coup, car j'espérait être autre chose que l'ignorant au yeux de "the présence".
En revanche je dois dire que je suis surement celui qui s'en sort le mieux, vu que les deux autres sont le fou et le damné en plus de savoir qu'il nous manque la perdu et la démone...
Comme par hasard les filles ont pu esquiver l'entrevue dans l'arrière salle d'un bar dans une pocket dimension.

Enfin je pense que nous avons chacun nos problèmes et c'est surement pour cela que nous somme tous réunie aujourd'hui, du moins je pense que l'explication de Stranger tente de nous faire comprendre cela et de toute façon il semblerait que reculer ait pour seul résultat de nous assurer notre décès à tous.
Aussi lorsque le fou s'approche du calice dans lequel le Stranger avait bu pour en prendre une gorgée à son tour, je me relevais doucement de mon canapé afin de m'avancer jusqu'à la petite table et me saisir du calice, après tout c'est mon destin.

L'amenant alors à mes lèvres je pus ressentir le goût de cette boisson si particulière que me faisait boire mon père les fois où nous sortions et aussi la fois où nous nous somme fait agressé devant son travail.
Dans ma gorge c'est du lait au sirop de grenadine qui coula, alors que je ressentais de nouveau l'excitation d'avoir du vieux papier entre les mains, mais aussi l'angoisse de la prise d'otage et aussi que c'est mon hésitation à agir qui m'a fait tomber dans le coma pendant plus d'un an.

Reposant le récipient, je reculais d'un pas, comprenant alors peut être mieux pourquoi depuis mon réveil il m'est devenu impossible de ne pas réagir lorsqu'il se passe quelques chose.
Il faudra juste que l'on me dise pourquoi ce genre d'épreuve sont toujours si dur moralement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 21 Sep 2014 - 21:37
Peu après que Frankie se soit assis sur son siège, il vit entrer la dernière personne conviée apparemment à cette petite réunion : John Constantine, ou l'un des plus gros escrocs que la Terre ait porté en son sein. Frankie savait d'avance qu'on ne pouvait se fier à un homme comme Constantine, mais les révélations qu'allaient faire leur hôte montrerait bien que Frankie devra mettre ses a priori de côté.

Phantom Stranger apparu dans la salle comme par enchantement, ou plutôt comme à son habitude, Frankie avait déjà eu affaire au grand Phantom Stranger, qui était la main invisible de bon nombre d'actions héroïques. Cet héros étrange n'avait pas le droit d'intervenir directement dans notre monde, et ceux malgré ses pouvoirs extraordinaires. Il ne pouvait intervenir que dans des très grandes périodes de troubles, des cas de force majeure ! Sa présence même dans la salle montrait bien que l'heure était grave. Il annonça de but en blanc son projet, un projet, très ambitieux .... Après avoir présenter chacune des personnes autour de la table, il se lança :


À travers le temps, j'ai formé des équipes que j'ai unies dans un pacte de l'ombre. Ces équipes de gens sous-estimés et souvent cachés dans l'ombre se sont toutes fait l'écho de cause perdu d'avance. Jouissant d'un palmarès d'échec constant, le sort fut rompu dans la précédente incarnation. Aujourd'hui une nouvelle menace, pèse sur vos têtes. Si vous êtes ici, c'est que vous devez l'être. Vous avez été choisi pour faire renaître dans l'ombre le pacte qui protégera ce monde, son avenir, son passé et son futur. Le choix ne vous appartient désormais plus, car ceux qui savent savent. Désunis, ils vous trouveront et vous détruirons, unis vous pourrez peut-être vivre et vaincre.

A cet instant, un gobelet apparu dans sa main, rempli d'une liqueur pour le moins étrange, et sans aucun doute, chargée de magie. Il leva son verre, tel un seigneur, tout en continuant son discours :

De cette liqueur, votre engagement sera scellé, seulement si vous buvez le groupe vous formerez. Je sais que mes paroles peuvent paraître floues, mais je ne peux m'immiscer que très peu dans les choses mortelles. En créant votre groupe, je tangue dangereusement sur la ligne qui m'est présentée de franchir, mais pour le salut de tous, il me faut à nouveau créer le Shadowpact.

Le Shadowpact. Voilà le but de Phantom Stranger. Un monde de magie en proie aux flammes, et l'intime conviction qu'il fallait recréer l'équipe qui défit les forces du mal, les forces du chaos, démoniaques, et tout autre entités magiques qui pouvait tenter de prendre pied dans notre monde. Une offre pour le moins bien plus qu'intéressante, et l'invitation dans cette équipe fit légèrement gonfler l'ego de Frankie, qui se voyait attribué une place dans l'une des équipes les honorifiques du monde magique. Mais il savait que cet engagement ne se compterait pas sur le nombre d'autographes, et autres photos dans divers magazines. Il sait que son principal but, son objectif, est de vaincre le mal, de l'empêcher de faire tomber le monde. En tant que serviteur de la population, en tant que représentant d'une sous-race qu'il souhaitait protéger, il se devait de rejoindre ce groupe, pour défendre ceux qu'il aime, son pays, son monde.

Frankie attrapa alors un verre matérialisé devant lui et le leva bien haut, tout près de ses nouveaux coéquipiers. Puis il lâcha :


- Au Shadowpact !
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/09/2014
Messages : 124
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact
MessagePosté le: Jeu 25 Sep 2014 - 19:55
Phantom Stranger se retourna vers Constantine, le dernier à ne pas avoir vu à la coupe. Il lui tendit. Phantom ne fut pas vraiment surpris de la suite. Regardant l'homme en imperméable franchir la porte à nouveau sans boire à la coupe tendue. Il mit alors la coupe dans  sa cape qui disparut. Ne se formalisant pas de l'attitude de Constantine il s'avança un peu plus loin dans la pièce. Un peu plus loin il y avait un bassin d'eau posé sur un piédestal qui semblait en or. L'eau y était noire et brouillée. Il invita le tout nouveau Shadowpact à s'approcher.

Laissez le damné s'enfuir... son destin est lié au nôtre d'une façon ou d'une autre. Ne nous formalisons pas tout de suite de son absence elle n'est qu'éphémère. Prenez place à mes côtés autour du bassin.

Attendant que les membres fassent un cercle autour de l'eau il y passa sa main. L'eau qui n'affichait qu'un noir de jet se transforma pour y afficher une image. Alors que quelques secondes avaient on ne pouvait qu'y voir l'absence de tout chose, maintenant une femme venait d'y prendre place. De toute évidence elle souffrait et elle criait. Les mains se tenant le visage encerclé de flamme et terrorisé, elle implorait la clémence.


Elle porta plusieurs noms au travers du temps. Susan, Suzy, Alba, Flora... mais pour vous elle est Black Orchid... la perdu. Elle est la première pièce du casse-tête qui vous unit. Elle est celle que vous devez arracher à sa souffrance et la faire boire à la coupe. C'est un membre de votre communauté restreinte, son destin est lié au vôtre et à celui de ce monde.

AIDEZ MOI... JE VOUS EN SUPPLIE....

Elle pleurait et criait. Cherchant de l'aide sans comprendre. Un homme apparu alors dans la vision d'horreur.


Mais arrêter vous allez la tuer...

Il parlait épuisé, comme s'il se battait, mais tout semblait relativement calme dans la vision à l'exception de Black Orchid sanglotant et criant son désespoir. L'homme lui parlait à quelqu'un. Quelqu'un que la vision ne semblait pas voir. Mais en voyant le visage de l'homme, on comprenait vite que sa demande avait été refusée d'un geste de main. Il se contenta de regarder impuissant la vision de cette femme qui souffrait le martyr.

Je ne peux vous en dire plus pour l'instant. Votre première mission est de trouver et d'aller chercher l'orchidée noire. Elle est la pièce qui manque pour l'instant. Désolé, dès maintenant et jusqu'à son arrivé je dois me taire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 28 Sep 2014 - 17:36

Tour à tour, chacun des protagonistes alla boire au calice que Daniel avait porté en second à ses lèvres. Comme pour finir de sceller un pacte étrange, le géant monstrueux prononça quelques mots, comme s'il saluait l'assemblée en levant son verre. Tous burent, tous sauf un... Celui que le Phantom Stranger avait surnommé le « Damné » fini par refuser cette alliance. Il quitta la pièce sans même dire un mot, devant l'étonnement général, il venait de tourner le dos à ceux qui auraient pu lui sauver la vie, et surtout, ceux en qui il aurait eu, d'une certaine manière la confiance. Mais cet homme à l'aura négative en avait décidé autrement. Le Corbeau posé sur l'épaule de Daniel tourna à peine son regard vers l'homme, préférant apparemment décaler son crâne au plumage noir d'ébène vers l'homme aux yeux vides. Ce dernier leur expliqua qu'il reviendrait, car comme pour eux trois, il était lié au Shadow Pact...

Lié... Voilà un mot que le Dark Crow n'avait plus entendu depuis bien des années. Faire partie d'un groupe, d'une formation afin d'aider son prochain, certes, ces dénominations étaient bien plus réelles à ses yeux. Jamais encore il n'avait eu le bonheur de se dire « lié » à autrui. Il y avait bien eu Elle, en qui il portait encore une confiance aveugle, et ce, malgré sa disparition et ses choix parfois douteux... Mais pouvoir compter sur autrui sans craindre que cette personne ne vous abandonne au premier soucis, non, l'idée semblait avoir quitté Daniel depuis bien longtemps.

Désormais partie intégrante de cette décision reliant les ombres et les sorciers de la pièce, Daniel s'approcha d'un immense bassin où une eau noire et opaque semblait être parsemée de spasmes étranges. Les Ombres désiraient danser dans ces volutes liquides, démontrant ainsi leur présence en ces lieux. Ce nom de Shadow Pact n'avait pas été décidé d'une manière tout à fait aléatoire... Comme tout être un tant soit peu logique, le Canadien comprenait ce choix, et surtout, les raisons de sa présence se faisaient de plus en plus explicables. Le géant de chair devait être celui qui possédait le plus de liens avec le monde des Ombres, il n'était finalement qu'une création impie provenant de ce dernier, le jeune homme au sourire amical représentait celui des hommes, du physique... Mais tout ceci n'était que des suppositions, peut-être finalement que Daniel se montait la tête, tirait des conclusions inutiles voir totalement folles sur des raisons qui leur seraient à jamais opaques...

Opaques oui, mais pas autant que le liquide qui trembla alors qu'ils s'étaient tous rapprochés du bassin. D'un geste de la main, l'eau trembla et se figea en une image atroce. Une femme hurlait, ses cris déchirant l'espace tels des lames acérées délivrant toute la douleur du monde en une fraction de secondes. Son visage était tuméfié, inconcevable aux yeux du Dark Crow... Elle portait les stigmates de ceux qui voient leur vie être arrachée. Son regard était celui qu'arborait les yeux des cadavres parcourant la vie de Daniel...

S'empêchant de détourner la tête, l'homme d'ombre se força à observer ce qui suivit. Laissant place à un homme aux cheveux noirs, la femme continuait à pousser des cris de douleurs et de souffrance. Au devant de cette scène, une chose sauta aux yeux de Daniel, un symbole, une simple marque sur la veste de celui qui tentait vainement de prendre la défense de cette femme. Le sadisme latent de son regard disparaissait dans une immense mélancolie. Ce sentiment prenant le pas sur la colère qu'il espérait rejeter contre le bourreau de cette femme. Et ce symbole...


*L'Oeil regarde le monde dans toute sa splendeur mais désire en secret pouvoir le gouverner...*

Plume-de-serpent lui avait fait part un jour de cette phrase, sans que Daniel ne comprenne pourquoi, il y avait fait allusion lorsqu'ils étaient arrivés aux USA. Que pouvait donc bien signifier ce symbole ? Aussi étrange qu'il puisse paraître, il semblait de plus en plus être familier au Canadien, mais pourquoi ? Et surtout sur Qui l'avait-il vu la première fois ? Tant de questions qui restaient en suspend tandis que le Phantom Stranger se tut, les laissant dans une obscurité morbide, celle de l'ignorance...

Tournant son regard vers les deux autres hommes présent, Daniel les interrogea du regard. Si l'un d'entre eux reconnaissait ce symbole, alors ils pourraient venir en aide à cette femme... Cette « Orcidée Noire »... Elle qui se devait d'être un des membres du Shadow Pact...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 28 Sep 2014 - 18:31
Chacun notre tour nous étions venu boire au calice, le breuvage mystique nous liait à présent... enfin pas chacun d'entre nous car le dernier à être arrivé, le blond ayant reçut le sobriquet de "damné" semblait ne pas vouloir rester parmi nous.
Et Stranger pouvait dire ce qu'il voulait j'ignore si son chemin recroisera le notre, du moins je le souhaite pour lui surtout si il est vraiment damné.

Dans tous les cas nous allions à présent passer à la seconde partie de cette rencontre, car il semblerait que certains des membres invité n'est pas pu venir parce qu'ils était retenu dans tous les cas c'est surement le cas pour la femme que l'on voit alors que l'agent de the présence a passé sa main dans le bassin contenant le liquide noire sur lequel apparaissait à présent des couleurs

Les images n'étaient pas nettes au premier abord, mais il n'était pas difficile de comprendre qu'il s'agissait des cris et de la souffrance de l’orchidée noire, cette pauvre femme ne semblait pas libre de ses mouvements et surtout être en mauvaise posture.
Mais la vision ne s'arrêta pas là, les images suivantes furent bien plus précise on y voyait un homme semblant probablement observer la scène que nos précédentes image tentais malheureusement de nous montrer.

Remarquant sa tenue et surtout le symbole sur son épaule j'attendis quand même de voir si la vision nous monterait autre chose avant d'agir, mais il n'y eut rien de plus, juste cet homme observant impuissant la scène.

Finalement le bassin redevint de l'encre et celui qui nous avait rassembler semblait avoir fait le maximum, du moins dans la limite que lui impose le fait d'influer le monde le moins possible.
Je vois que le fou et le monstre semble être comme moi, en pleine réflexion.
Mais la récolte d'informations c'est mon domaine de prédilection, même si il est très probable que certaine personnes ici soit déjà au courant de ce que je vais trouver.

Dans tous les cas je sors de la poche de mon pantalon le téléphone que j'utilise en tant que Stripesy, un modèle récent qui me sers surtout de banque de donné que je récupère à l'aide de l'amulette, l'avantage c'est qu'il n'est à aucun nom car la encore je n'utilise pas de ligne téléphonique si j'ai besoin de contacter un autre téléphone.
Bref j'ouvre légèrement mon sweat et sort l'amulette de Thot de sous mon tee-shirt et comme à chaque fois j'écarte le bas de l'amulette et la branche avec le téléphone.

Un œil averti remarquera sans nul doute la lumière émanant de la manche gauche de mon vêtement à cause de la marque se trouvant sur mon avant-bras, mais sur l'écran les informations concernant le symbole aborder par le type défile, je suis clairement en train de copier des informations gouvernementale et top secrète.
Dans tous les cas ce symbole représente A.R.G.U.S une agence au service du gouvernement, je passe pour le moment les informations sur leurs activité.
Mais je vais quand même faire part de mes trouvailles aux autres.

- A.R.G.U.S, c'est l'organisation représenter par le symbole que le type avait sur son épaule, ce qui signifie que notre Orchidée Noire est peut être dans un de leurs locaux, je vais voir si dans leurs base de données ils ont des informations concernant notre alliée.

En effet je lançais à présent une recherche sur les rapports que L'argus pourrait avoir sur Black Orchid, après tout une agence d'une telle puissance doit avoir des informations sur tout et n'importe quoi et il est très probable que je trouve ce que je cherches chez eux, c'est à dire des information sur notre future alliée et surtout sa localisation actuelle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 4 Oct 2014 - 20:49
Frankie garda son verre bien haut, tout en attendant une réaction de la part de John Constantine. Mais ce dernier ne bougea pas, et au contraire, s'en alla par la porte, d'où il avait arrivé quelques minutes plus tôt. Frankie ne put s'empêcher à faire une remarque sur cette prestation :

- Quel bien étrange personnage, mais cependant, les rumeurs disaient vrai à son sujet : au delà de sa petite personne, personne ou aucun objectif semble alimenter son coeur, et son désir d'apporter la justice dans notre monde. Nous n'avons pas de temps à perdre avec des gens de ce type.

Après avoir porté le calice à ses lèvres, Frankie se savait donc investi d'une mission salvatrice, d'un nouvelle croisade qu'il se devait d'accomplir. Pour cela, il allait donc de voir commencer par trouver le dernier membre de sa nouvelle fratrie, le dernier compagnon perdu, au main de je ne sais quelle organisation. Phantom Stranger leur amena alors une vision, afin de les aider dans leur première quête ...

Un homme, on pouvait distinguer un homme, malgré les cris d'une femme, un homme qui semblait être désarçonné par ce qu'il voyait. A en croire les hurlements, on pouvait déduire que c'était une cène de torture, et que Black Orchid était sûrement la personne qui se faisait malmener de la sorte. Il fallait donc analyser la scène, et chercher à savoir où pouvait bien se trouver la jeune femme, pour pouvoir l'extrader au plus vite de ce guêpier. Pour cela, Frankie s'assit sur sa chaise, et se mit dans une position de réflexion, alors que ces camarades faisaient de même. Virgirl fut le premier à trouver une piste intéressante, et releva un détail qui pouvait amener à quelque chose.


- A.R.G.U.S, c'est l'organisation représenter par le symbole que le type avait sur son épaule, ce qui signifie que notre Orchidée Noire est peut être dans un de leurs locaux, je vais voir si dans leurs base de données ils ont des informations concernant notre alliée.


L'A.R.G.U.S ? Cette organisation était censée travailler avec les métas-humains, pas les traiter de la sorte. Frankie resta quelque temps dubitatif après cette découverte, mais au bout d'un certain temps, il finit par comprendre. Il comprit tout.

- Excusez-moi, mais je vais avoir besoin d'un autre verre.

Il attendit que Chimp le servit pour réfléchir à son laïus, et expliquez à ses camarades l'endroit où il pensait que Black Orchid était.

- Vous savez, moi-même je bosse dans une agence internationale, le S.H.A.D.E, que vous devez sans doute tous connaître. Mais d'autres organisations, ou plutôt certaines personnes restent méfiantes vis à vis des méta-humains, et cherche souvent à nous utiliser d'une manière ou d'une autre. C'est pour cela que j'avance mon idée : Une seule personne à l'A.R.G.U.S pourrait faire ce genre de chose, et nous connaissons tous cette personne de réputation. Je parle bien entendu d'Amanda Waller, qui travaille à A.R.G.U.S et dont le pragmatisme est légendaire.

Il but une gorgée de sa bière, avant de reprendre.

- J'ai déjà travaillé avec cette femme par le passé, et je pense savoir où sont ces installations. Amanda Waller possède un QG, une sorte d'endroit où elle peut mener ses expériences sur les métas-humains sans que d'autres organisations puisse la gêner. A vrai dire, je pense que nous devrions faire tous un tour à la Prison de Belle Rive, en Nouvelle Orléans. A l'époque où j'ai travaillé avec elle, je l'ai retrouvée au sein de cette prison. Commençant donc par là, si vous trouver ma théorie plausible, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/09/2014
Messages : 124
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 5 Oct 2014 - 15:25
Phantom Stranger qui écoutait sans répondre se félicita de son équipe. En silence il n'émit aucun son, mais compris rapidement que ceux-ci avaient tout pour réussir. Constantine n'était pas une perte finalement, probablement que c'était un gain pour l'équipe. N'empêche qu'à la fin son destin restait lié à cette équipe, et pas uniquement selon Phantom Stranger, mais par la présence qui lui dictait son mandat.

Il ne fit aucun signe de tête lorsque les suppositions sur ARGUS tombèrent et lorsque Frankenstein nomma Belle Reve il ne put s'empêcher d'esquisser un petit sourire. Ses yeux blancs s’étaient plissés comme pour signaler le contentement de ce qu'il venait d'entendre. Sur ce il saisit sa cape de sa main droite. Puis d'un coup de main puissant enveloppa toute la pièce de la cape. Évidemment un moment auparavant la cape n'avait pas la bonne taille pour faire ça, mais apparemment certaines choses restaient encore à comprendre à propos de Phantom Stranger.

Enveloppant tout le monde dans le noir absolu, certains eurent peut-être un moment de frayeur, mais s'il exista le temps de quelques secondes il ne fut que passager. Ne pouvant percevoir absolument rien dans cette noirceur pesante, ils ne pouvaient même pas voir leur propre corps. Lorsque la cape se releva, la lumière perça, l'odeur fétide des marais de la Louisianaise leur parvint aux narines et le son de la sirène signifiant l'activité de la prison de Belle Reve résonna.

Bonne chance, Shadowpact

La voix de Phantom Stranger résonna, malgré son absence au sein du trio. Les conditions météorologique difficiles créait même de la distorsion dans le message. Confirmant par la même occasion que la voix ne venait pas de leur tête mais bien de l'extérieur. Que quelques secondes auparavant, probablement les pieds de Phantom Stranger avaient foulé le gazon mouillé de ce marais étranges, presque mystique. Devant eux ce dresser, le monstre qu'était Belle-Reve. Le dernier endroit au mondes, ou les méta-humains, homo-magie, ou autre supervilain/superhéros, désiraient se trouver. Encore une mission, perdu d'avance, pour le pacte de l'ombre... Entrer et sortir de Belle-Reve.

((La suite à Belle-Reve, bonne chance Smile ))
http://dc-earth.fra.co/t1724-regroup-shadowpact#15972
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

The Shadowpact [Oblivion Bar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Oblivion
» Oblivion
» [ThePooh]Curse Of My Oblivion [BC2010]
» Oblivion
» Un trailer d'Oblivion avec Tom Cruise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-