Un entraînement un peu spécial [PV Virgil Dugan]

Invité

MessagePosté le: Lun 8 Sep 2014 - 20:37

A n'en pas douter que si New York portait son surnom de ville la plus belle du monde, ce n'était sûrement pas grâce à ses ruelles sales et étroites qui distinguaient le Bronx du reste de ses grattes-ciels. Quoiqu'il en soit, c'était bel et bien dans e cloaque insalubre que lui avait donné rendez-vous Stripesy... Depuis leur rencontre avec le Phatom Stranger, rencontre qui avait fini par donner lieu à la création du Shadowpact, les deux hommes avaient continuer à garder contact. Un lien lointain, certes, mais qui leur permettait de rester plus ou moins en confiance l'un et l'autre. Non pas que Daniel ne faisait aucunement confiance au reste de l'équipe, mais il restait relativement perplexe quand au bien fondé de travailler avec un géant fais de morceaux humains, et d'une femme ayant le Green coulant dans ses veines. La dernière fois que le Canadien avait rencontré quelqu'un possédant ces pouvoirs, il lui en avait fallu de peu pour ne pas finir en morceaux...

Bien heureusement, aujourd'hui ce n'était pas le cas. Le sujet du jour tenait dans un entraînement drastique afin que l'un et l'autre apprennent à combattre en collaboration. Pour Daniel, il s'agissait bien plus que d'un simple entraînement de base. Durant sa formation d'agent de la police montée, il avait bel et bien apprit les bases du self-défense, et surtout, comment désarmer et affronter un adversaire plus puissant. Malgré tout, ces derniers mois lui ont démontrés qu'il n'était pas encore au niveau de certains. Et comble de l'ironie, c'était grâce à des paroles en l'air qu'ils avaient fini par se rendre compte des points communs qu'ils possédaient l'un et l'autre.

Somme toute que l'intérieur n'était en rien pareil à son enveloppe, malgré tout, Daniel regrettait de plus en plus son Canada natal. Les arbres et la verdure semblaient être des denrées aussi rare à New York que des paroles remplies de bon sens sortant de la bouche de Luthor... Mais laissant ses rêves de liberté de côté, il pénétra dans l'ascenseur qui, comble de l'horreur, était le couvoir d'odeurs atroces et nauséabondes. D'un rictus, le Dark Crow fini par oublier les odeurs qui assaillaient son odorat, et appuya sur le bouton du premier étage. Celui-là même que lui avait indiqué Virgil. L'immense cage de métal se mit à vrombir et le Canadien sentit le sol s'éloigner de ses pieds.

Après quelques minutes seulement, il arriva à destination. Poussant la porte percée par une vitre en plexiglas, l'homme fut étonné de voir combien cet étage se démarquait du rez-de-chaussée. Adieu les odeurs néfastes et les dessins de rue fais contre les murs, le couloir était resplendissant de propreté. On aurait pu croire que le propriétaire des lieux n'appréciait guère les visites, et à n'en pas douter, s'était mit en tête de laisser l'entrée tel quel afin de repousser de potentiels représentants. Ou, chose bien plus probable, personne n'osait s'aventurer à cet étage de peur de devoir l'affronter directement. Mais peu importait les raisons, pour Daniel être ici signifiait quelque chose d'autre. Loin des préjugés qu'il avait acquis en arrivant dans cette ville, il frappa à la porte et attendit qu'on lui ouvre. Virgil avait dit qu'il serait là avant lui...

Maintenant, fallait-il encore que ce soit le cas...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 9 Sep 2014 - 0:57
Ce matin encore je me trouvais dans la salle d'entraînement de Victor Leong, à dire vrai cela fait un peu plus d'une semaine que je dors et vie chez lui, malgré mon appartement d'étudiant à Blue Valley.
Il faut dire que ce qu'il m'est arrivé avec le Shadowpact accélère grandement les choses, aussi j'ai demandé à Victor que l'on accélère aussi mon entrainement physique en journée sachant que certain soir je me rends à Shadowcrest afin de travailler avec Zatanna et Ystin.

Au début Victor à semblé un peu difficile à convaincre, mais il à finit par céder à ma demande et m'ai entrainé sans relâche durant cette semaine, me faisant travaillé mes points forts afin de me rendre le plus efficace en combat le plus vite possible.

C'est à dire qu'il m'a fait travaillé les bases et juste trois coups et il m'a bien précisé qu'il ne m'en enseignera pas d'autre et que la seule chose à faire pour moi était de répété ces coups jusqu'à ce que mon corps et mon cerveau les acceptes comme étant une partie de moi.
Et à ce moment là je me concentrerais sur des exercice physique afin d'augmenter mon endurance vu que la force de mes coups viendra de mon corps entier et pas juste de mes muscles.

L'entrainement fut long et fastidieux, en fait le plus dur ce n'est pas de faire les mouvements des millions de fois, c'est de ne devoir faire que ça, ce qui à tendance à plus faire que l'on s'ennuie plus qu'autre chose, mais là encore je ne fais pas cela pour m'amuser et même si pendant trois jours j'ai eu l'impression de perdre mon temps j'ai fais confiance à l'apprentissage de Victor.

Ce qui fait que ce matin que pratique à nouveau les mouvement mais après une journée de repos et une bonne nuit de sommeil je sens clairement que mon corps est plus résistant qu'avant et je sens une énergie nouvelle dans mes coups qui sortent un peu plus naturellement.

Bien sur cela ne me donne pas vraiment du savoir combattre ou de l'expérience en tant que tel, mais je pense que Victor voulais me donner une base et maintenant à moi d'engranger de l'expérience, ce que je fais faire aujourd'hui car Victor me laisse son appartement afin que je puisse m'entrainer avec un membre de mon équipe.

D'ailleurs j'ai juste le temps de préparer l'équipement qui va nous permettre de nous battre franchement sans trop nous faire mal après m'être échauffer que j'entends que l'on frappe à la porte, je me dirige donc vers cette dernière et un simple coup d'œil au Judas me permis d'identifier le visiteur.

J'ouvre donc la porte, pas fermée à clef et fait signe à Daniel d'entrer, bien évidemment je n'étais pas en costume de Stripesy, pas vraiment nécessaire de dissimuler mon identité pour le coup, c'est donc dans un simple tee-shirt et avec un pantalon de jogging que je fit un sourire amicale à Dark Crow en lui faisant signe d'entrer.

- Bonjour Crow et bienvenue chez Victor Leong, il n'est pas là pour le moment, mais il à une salle que tu devrais apprécier pour l'entrainement.

Le guidant à travers le grand appartement respirant le bon goût et la sobriété tout en étant classe, je me dirige vers la salle de sport aménager en dojo avec tatami sur le sol et les murs, de plus des protection on été mise en évidence que Daniel puisse trouver son équipement aisément, après tout si l'on doit cogner il vaut peut être mieux que nous partions ce genre de chose, il serai bête de se blesser gravement.

- Bon j'imagine que tu veux prendre les temps de t'échauffer ?
Pour ma part j'ai déjà fait un peu d'exercice, mais je pense qu'il faut mieux commencer doucement, donc au début je te propose que l'on fasse justes des petite échanges de coups et après une minutes je pense que l'on partira sur un vrai combat d'une minute et si l'on tient jusque là on peut tout donner pouvoirs y compris.
Evidemment on évite les blessures et dès que l'on fait signes d'abandonné au d'arrêter et bien on s'arrête vraiment.

Moui je pense que ça devrais le faire, mais je ne pense pas que nous tiendrons jusqu'à la troisième minutes.


Disons qu'il s'agit d'un rendu réaliste, même si la première minutes est celle qui nous permettra de prendre un rythme; il y a peu de chance que nous tenions une minute à plein régime, du moins je ne pense pas avoir le niveau pour tenir face à un adulte qui a de vrai base en terme de combat, le mienne sont incomplète, mais on verra où cela nous mène après tout aucun entrainement n'est vain.

En attendant qu'il me dise ce qu'il pense du programme je me dirige vers les affaire que je m'étais préparé et enfile les gants de combat qui contrairement au gant de boxe n'emprisonnent pas les doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2014 - 17:29

La porte s'ouvrit sur un jeune homme que Daniel eu du mal de reconnaître. Il fallait avouer que la dernière fois que l'un et l'autre s'étaient rencontrés, Virgil, ou Stripesy de son nom de code, arborait une tenue rayée et une bande rouge sur les yeux. A la différence du Canadien qui agissait à visage découvert, beaucoup de ceux qui désiraient faire régner l'ordre et la justice le faisait derrière un masque. Le Batman, Green Arrow... Sans compter tous les autres. Peu étaient ceux qui avaient acceptés leur différence avec le reste du monde. Pour d'autre, il devait peut-être aussi s'agir d'un choix, et ce, afin d'éviter les esclandres. D'un autre point de vue, Daniel n'ignorait pas que toutes les personnes qui l'entouraient pouvaient se retrouver être mêlés à ses soucis.

Même lui risquait bien plus que sa propre vie lorsqu'il combattait. Bien heureusement, sa prestance d'agent de la police montée lui permettait de ne pas avoir trop de soucis avec la police Américaine. Il faisait jouer quelques unes de ses connaissances, et de fil en aiguille, réussissait toujours plus ou moins à éviter les dégâts collatéraux. Mais comme pour toute chose, tout acte à ses conséquences. Et qui dit conséquences, dit fatalement problèmes. Nombreuses furent les propositions que le Dark Crow refusa avant celle faite par le Phantom Stranger. La JLC ne rentrait pas dans cette règle. Cette dernière possédait une chose que les groupuscules de meta-humains ne possédaient pas : des règles et un respect de la vie d'autrui.

Revenant de ses souvenirs enfouis dans les tréfonds de son esprit, Daniel repoussa la tristesse qui remontait à chaque fois qu'il se remémorait ses actes alors qu'il était possédé par Eclipso. Aujourd'hui était un autre jour, et il ne devait, non, ne pouvait pas se résigner à regarder vers le passé. Son avenir venait de lui ouvrir la porte, celui du Shadowpact, et avec lui, l'aide plus ou moins volontaire de ceux qu'il avait rencontré lors de leur pacte dans l'Oblivion. Après quelques mots sous couvert d'une salutation amicale et un sourire sympathique, Virgil l'invita à entrer dans l'appartement qui, malgré son emplacement et son semblant de taille réduite, devait être dans la capacité d'appréhender leurs entraînements.

Effectivement, cet appartement ne ressemblait en rien au deux pièces dans lequel vivait Dan'. Spacieux, décoré avec parcimonie et beaucoup de goût, sans toutefois tomber dans le grand exploit que représente souvent ceux de cette taille, le lieu avait su garder son cachet New-yorkais tout en démontrant les voyages fais par son propriétaire. De pièces en pièces, et de couloirs en couloirs, les deux hommes finirent par arriver dans le dojo. Une salle extrêmement grande dont jamais Daniel n'aurait eu l'idée de voir depuis l'extérieur, dont les murs et le sol étaient recouvert de tatamis. De cette manière, aucun choc ne pouvait s'avérer être réellement douloureux, ou tout du moins, aucune répercussion murale.

D'un œil inquisiteur, le Dark Crow observa les lieux, apprenant où chaque chose se trouvait, toute arme de fortune, emplacement pour se couvrir d'une attaque magique, ou de toute projection d'objet pouvant s'avérer être dangereuse pour lui ou Virgil. Sa formation avait fait de lui un personnage doué d'une capacité de gestion du stress assez hors-du-commun. Toutefois, cette dernière fuyait le Canadien comme la peste dès qu'il se retrouvait face à un des sbires de son ancien possesseur, ou pire encore, quiconque s'en prenait à autrui. Instable ? Peut-être bien oui... Quoiqu'il en soit, Dan' apprenait jour après jour à vivre avec cette appréhension. Mais pour lui, actuellement Virgil n'était ni un ennemi, ni une proie... Simplement un potentiel allié avec qui il allait exécuter quelques passes et plusieurs coups.

L'invitation à un échauffement fut accepté rapidement par le Canadien. Combattre à froid était évidemment dans ses habitudes, mais lors d'un entraînement, Daniel préférait éviter de se blesser inutilement. Ses professeurs lors de ses classes au Canada le lui répétait souvent : un soldat blessé n'est pas forcément la meilleure aide possible lors d'un combat... Et encore moins contre un groupe d'adversaires en surnombre... Opinant du chef, il se recula de quelques pas et alla retirer sa veste rouge, ainsi que sa chemise, se retrouvant ainsi torse nu. Les muscles saillants, dévoilant par endroit quelques cicatrices, souvenirs de ses combats passés, il exécuta plusieurs mouvements des bras et des jambes. La suite de l'échauffement ce passa assez rapidement, ses membres étant habitués à être utilisés dans des conditions assez extrêmes. Quittant à son tour ses bottes, le Canadien monta sur le tatami. Quelques protections supplémentaires se présentèrent presque automatiquement à lui : coudières, et mitaines de cuir qui ne le quittaient jamais s'ajoutèrent à sa tenue de combat pour aujourd'hui. Certes, la manière dont Virgil imaginait le combat n'allait peut-être pas se dérouler de cette manière, mais tout en soulevant un poids, Daniel s'adressa au jeune homme qui s'était déjà échauffé.


- C'est quand tu veux Virgil. Pour ma part, c'est maintenant.

Jetant le poids sur le côté, le Canadien profita de cet instant de répit pour se rapprocher rapidement du jeune homme. Attrapant son tee-shirt, il exécuta la technique dite « Podsads » du sambo apprit au Canada. A l'aide de sa propre jambe, Dan' souleva Virgil comme un fétu de paille et dans le même mouvement envoya la paume de sa main libre dans le plexus brachial de son adversaire du jour. Le poing fermé, il lui aurait très certainement fait éclater les os, ou au mieux, déboîté l'épaule. Mais de cette manière, tout ce que Daniel avait fait était de le repousser vers l'arrière. Le jeune homme devait être bien plus habitués aux combats vifs et acrobatiques. Si c'était le cas, alors l'un et l'autre ferait une équipe assez atypique, mais en même temps, complémentaire. D'un point de vue extérieur, Dan' possédait une force musculaire bien plus imposante que celle de Virgil, mais parfois, cette dernière ne faisait pas tout. Si le jeune homme connaissait quelques notions d'anatomie, il pourrait très bien prendre le dessus.

- Le vrai combat commence sans attendre, tu n'auras jamais de temps de latence lorsqu'un adversaire se présentera à toi.

Le Dark Crow savait de quoi il parlait, il en avait moult fois fait les frais, oublier que celui ou même celle qui se trouve devant vous ne possède aucuns des principes fondamentaux que le policier moyen s'impose. Pour Virgil c'était pareil. Ce combat leur permettrait autant à l'un qu'à l'autre d'appréhender les faiblesses du second, et en même temps observer ses propres faiblesses. L'oeil averti du Canadien observait déjà les erreurs de positionnement de son comparse, mais dans l'immédiat, il n'était pas question de les utiliser. Bien au contraire, il appuierait là où ou Stripesy était le plus fort. Pour le reste, ils en parleraient après ce combat, très certainement autour d'un verre. D'ailleurs, un bar semblait vouloir les inviter après ça. Tout du moins c'était ce que Dan' s'était dit en passant devant avant d'enter dans l’ascenseur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2014 - 19:04
Je sentais la tension monter tout doucement alors que le combat ne tarderais pas commencer, mon rythme cardiaque accélérais déjà et l'adrénaline courrait de nouveau dans mes veines aujourd'hui bien trop habitué à cette substance.
Et mine de rien ce fut un bon instinct de la part de mon corps car quand l'adulte arriva sur moi pour me saisir me soulever à l'aide de sa jambe et m'orienter à l'aide de sa main.

Voila un art bien particulier que voila, mais sur le coup il avait été bien plus gentil que je ne l'aurais crus sur une attaque surprise suffisamment en tout cas pour que je n'ai pas de protection sur moi, mais en soi cela n'était pas si gênant.
Du moins pas pour mon partenaire du moment qui semble préféré commencer sans attendre.

Ayant repris mon équilibre grâce à mon agilité naturelle et surtout le fait que je pensais à prendre une posture stable, alors comme ça il na fallait pas laisser de temps de latence, ça me va très bien, car à peine rétabli, j'avance sur lui et le plus franchement possible je donne un direct, le plus rapide possible, partant du haut du corps et surtout frappant avec le revers du poing, un coup qui n'est pas destiné à faire mal mais vraiment à sonné lorsqu'il atteint son but.

Ce qui n'est effectivement pas le cas là, car ce genre de coup se fait bloquer aisément et c'est là tout le côté subtil de la chose car avançant sur lui j'utilise ma main libre pour écarter rapidement sa garde et je profite de ma petit stature pour avancer dans son champs et le frapper au niveau du plexus avec les deux mains de façon à le faire reculer à son tour en utilisant toutes la force de mon déplacement, de mes appuies et de mon souffle.

Mais ce n'est pas suffisant pour le faire reculer, donc mon corps se tourne, mon bras droit se plie et cette fois-ci c'est mon coude qui rentre dans la garde pour infliger de gros dommage, mais il dut le sentir venir car il recula à temps et je fis de même.

Déjà parce que j'avais beaucoup donné dans cette offensive et surtout car je me doute qu'il reviendra à la charge, mais cette fois-ci il aura bien plus de mal à arriver suffisamment près pour me saisir, mais j'imagine que ce sera pareil de son côté.
Avoir utiliser les trois mouvements que je travaille dans le même enchainement est loin d'être la meilleurs idée que j'ai eu, mais je ne l'ai pas encore utiliser au maximum, ce qui sera peut être une erreur par la suite, mais bon c'est un entrainement, pas un combat par K.O.

- Là tu viens de voir les trois coups que je connais...

Je reprends donc la posture que m'a appris Stuff, celle qui laisse croire une faille au niveau du cœur, apparemment une posture très dangereuse, mais qui bien maitriser pour faire tomber les plus grand dans le plus stupide des pièges, malheureusement je suis loin de pouvoir faire tomber un connaisseur dedans, mais peut être qu'il pourra m'expliquer pourquoi après.
Mais je n'ai guère le temps de réfléchir de nouveau car bientôt le contact reprends...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 17 Sep 2014 - 21:57

Le coup qui s'approcha de Dan' n'eut même pas le temps d'atteindre sa cible que le Canadien le bloqua presque immédiatement à l'aide du revers de sa main. Une attaque comme celle-ci n'aurait même pas surpris un faon... Pire encore, il lui aurait valu une bonne vieille ruée de la part du Caribou qui lui servait de paternel. Virgil n'espérait quand même pas réussir à vaincre un adversaire avec de telles attaques quand même ? Car si était le cas, il finirait sans tarder au fond d'un trou. Mais il ne fallait jamais croire ce qu'on voyait aux premiers abords, l'adolescent devait très certainement cacher ses réelles compétences derrière un semblant de niaiserie combative... Tout du moins c'était ce que Dan' espérait réellement. Avoir un tel adversaire n'était ni une sinécure, ni même un plaisir. Bien au contraire, il se devait de retenir ses propres coups afin de ne pas l'amocher trop sévèrement... Sans aucun doute que ses géniteurs ne l'accepteraient que très moyennement ; pas plus que ses supérieurs d'ailleurs...

L'un après l'autre, ses coups finirent dans le vent. L'entraînement de Virgil ne pouvait décemment pas rivaliser avec le sien. Malgré des attaques vives et des coups précis, le jeune homme restait pourtant encore trop sur la défensive. Ce combat était bien loin d'un de ceux qu'il aurait à mener pour rester en vie, toutefois, s'il continuait à éviter les points vitaux, il continuerait sur le même chemin, celui qui le mènerait à sa propre défaite. La dernière attaque fut quelque peu agréable à contrer. Un simple mouvement de recul et Daniel n'était plus à porté d'une quelconque attaque. Certes, s'il venait lui-même à forcer la distance qui les séparaient, il risquait énormément. Mais face à Virgil, le Dark Crow savait qu'il ne risquait rien. Dardant son regard sur le jeune homme, il l'écouta expliquer ce qu'il savait.

Trois coups seulement ? Son maître d'arme voulait le laisser éternellement sur la défensive ou allait-il un jour ou l'autre finir par lui apprendre l'attaque à proprement parler ? Sans nul doute qu'il n'était pas plus sérieux en ce qui concernait l’entraînement de son disciple, que le pilier d'une équipe de foot américain avec une jambe cassée... Bon, Daniel n'était ni son père, ni son entraîneur habituel, mais il lui proposerait volontiers son aide pour le former à des techniques qui se verraient être un peu plus vive, voir dangereuses pour son adversaire... Le Jeet kun do serait un style de combat qui lui irait à merveille... Stripesy possédait un corps bien plus léger que le sien, et à voir la manière dont il se déplaçait, il serait bien plus à l'aise avec des mouvements souples et rapides...

Tout ça, Daniel lui en parlerait après ce simulacre de combat. Tandis que Virgil reprenait une position de défense assez peu commune, et qui, de part la position de ses bras laissait une ouverture importante au niveau du cœur ; le Canadien quand à lui croisa les bras. L'un venait d'expliquer à l'autre qu'il ne connaissait seulement que trois coups, maintenant, il restait à l'autre le devoir de lui décrire ses propres fautes.


- Tu reste trop sur la défensive. Ne réfléchis pas Virgil, ressens.

Toutes choses provenaient des sensations, chaque chose, le moindre être vivant sur cette terre vivait pour une raison dont il était le seul moyen de réaction. En ce moment, l'un et l'autre apprenait du second. Gardant ses bras croisés, Daniel invoqua les ombres et un immense corbeau noir s'immisça devant lui, passant par dessus sa tête. De cette façon, l'oiseau de ténèbres occupait l'esprit et surtout le regard de Virgil. Dans un mouvement en arc-de-cercle, Daniel se retrouva derrière Virgil, lui empoigna les deux mains et d'une clef de bras l'immobilisa presque immédiatement. Ses jambes glissèrent sur niveau des genoux de l'adolescent et d'un geste brusque le fit tomber sur le sol. Tout en le tenant en respect, Daniel lui tenait la nuque de sa main libre.

Virgil était totalement à la merci de son adversaire. Cette technique de diversion était extrêmement usitée par ceux qui combattaient régulièrement. Apprendre à diriger son adversaire vers un point différent afin de réussir à le maîtriser le plus simplement du monde.


- Tu es à ma merci Virgil, si je sers, je te brise la nuque. (Daniel relâcha son étreinte et l'aida à se relever en le prenant par le bras.) As-tu compris tes erreurs ?

Attendant qu'il lui réponde, Daniel s'assit sur le dos, imitant la position du lotus, il posa ses avant-bras sur ses cuisses. Sa tête fit un tour sur elle-même et déclencha des craquements sinistres. Habituellement, le Dark Crow ne prenait pas le temps de s'échauffer... Ce petit entraînement était vraiment amusant. Il espérait que c'en était de même pour Virgil, ou tout du moins que l'adolescent est apprit quelque chose de cette mascarade...

Il manquait encore cruellement d'entraînement...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 17 Sep 2014 - 23:44
L'echange qui suivit, si on peut appeler cela ainsi, fut principalement à sens unique et pour cause, je ne cherchais pas à mettre Daniel au tapi, ce qui avec les trois coups que je connais me forçais à rester sur la défensive, qui est l'une des chose que je cherches à travailler.
Car si j'écoute Stuff, je n'aurai normalement pas besoin de savoir bien me défendre car il faudra que les type que je touche tombe immédiatement, c'est aussi pour cela que trois coups suffisent même si apprendre à bouger peut être utile.

Et je pense que Daniel le vois... pour quelqu'un déclarant avoir du mal avec le corps à corps je trouve qu'il sait un minimum y faire même si je ne ressent pas autant cet écart écrasant qu'avec l'homme chauve-souris, en trichant un peu je pourrais certainement prendre le dessus, mais quand l'idée me vient en tête il faut croire que Daniel compte aussi sur l'utilisation de ses pouvoirs et fait jaillir une ombre.
Je place ma main devant moi afin d'activer l'amulette de Thot tout en me préparant à le voir surgir de partout, mais je n'ai pas le temps de terminé l'activation de mon pouvoir sur l'objet alors que je me fait saisir à nouveau et mettre au sol.

Ouai je suis mort, mais bon au moins je sais quoi travailler, je garde les trois coup pour terminé, mais il va falloir que je revoit toute ma manière d'approcher quelqu'un, car je ne peux pas être aussi offensif sans risquer de tuer mes adversaires.

Bon dans tout les cas je me fais relever par mon bourreau amical alors qu'il s'installe au sol tout en faisant des mouvement montrant une grande souplesse, mais avant de répondre je prends juste le temps d'aller prendre un bouteille d'eau et d'en lancer une au contorsionniste qui avait apparemment besoin de se détendre le cou.

-Ouai je me retiens trop et je n'ai pas assez d'expérience, mais je pense que de façon général cela à du se voir, mais bon ça y a pas d'autre que le temps et les combats.
Bref j'ai besoin de m'entrainer plus.
Bon je pense que l'ont remettra ça lorsque j'aurai un peu plus de pratique, car là je ne pense pas que ça ait pu t'être utile comme entrainement.


Pour ma part j'ouvre une bouteille et bois quelques gorgées, mine de rien le fait d'avoir l'adrénaline qui redescend me fait transpirer et don je pense à m'hydrater aussi bien pour cela que pour faire passer la douleur car j'ai quand même pris chère bien qu'il y soit aller mollo.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 21 Sep 2014 - 10:59

Tandis que Daniel finissait de détendre ses muscles, Virgil alla chercher quelque chose. Revenant avec deux bouteilles d'eau, l'adolescent lui en jeta une que le Dark Crow attrapa au vol. Ouvrant la dite bouteille, il en but plusieurs gorgées. Le liquide frais et incolore coula dans son œsophage, lui offrant ainsi le plaisir insoumis d'une délectation aquatique. Boire afin de reprendre des forces... Voilà une chose qui ne lui était pas arrivée depuis quelques années. En dehors des entraînements de la police Canadienne, il n'avait que très rarement la possibilité de rendre des forces de cette manière. Chaque fois que Daniel avait combattu un adversaire, ce fut pour sa propre vie. Et donc, aucune possibilité de prendre le temps de boire ne serait-ce qu'un peu d'eau.

Amusant, vraiment amusant ce jeune Virgil. En plus de posséder une amulette qui faisait de lui un être différent du monde commun, ses techniques de combat semblaient vouloir exploser à chacun de ses coups. Il se retenait trop, être sur la défensive n'était pas une mauvaise idée en soi, mais comme Daniel le lui avait fait comprendre durant le combat, cette manière de faire pourrait lui coûter la vie. S'il désirait vivre, ou ne serait-ce que survivre face à un adversaire, il devrait le mettre hors course le plus rapidement possible. Car aucun des ennemis de sa nation ne serait en proie à de pareilles gênes...

Virgil parlait de lui avec une modestie qui était tout à son honneur. Il acceptait le fait même d'avoir été très loin du niveau de Daniel, et qui plus est, ajouta qu'il manquait effectivement d'entraînement. Mais la phrase qu'il prononça à son égard étonna le Canadien. Que voulait-il dire par là ? Effectivement, combattre contre un adversaire plus fort n'était pas négligeable pour son propre apprentissage du combat, mais il ne fallait pas non plus omettre le fait que d'autres avaient besoin de son expérience, et ainsi de suite.


- Un entraînement se doit d'être utile aux deux adversaires Virgil. (Daniel porta la bouteille à ses lèvres une nouvelle fois.) De cette manière je connais tes faiblesses, et toi les miennes.

Daniel n'était pas du genre à se laisser envahir par la crainte de se voir un jour ou l'autre dépassé par une puissance peu commune, mais au moins, il savait que, sous les coups de Virgil qui se devait de le dépasser en technique plus qu'en puissance, si l'acte d'Eclipso venait à se représenter, quelqu'un pourrait l'appréhender le plus rapidement possible. Malgré le fait qu'il ne soit qu'un adolescent, le jeune homme n'allait très certainement pas rester ainsi toute sa vie. D'ici quelques années, voir quelques mois, sa puissance se sera décuplée, et donc, les missions du Shadowpact seront bien moins périlleuses pour lui.

Les dernières missions que Daniel avait dut relever tenaient plus de mises en bouche que de véritables combats... Il n'oubliait pas son affrontement avec ce géant de muscles qui avait failli lui coûter la vie ; il avait dut faire accepter - non sans mal – sa proposition à la femme du Green, Lady Weeds comme elle se faisait appeler. Une aide précieuse s'il en est, mais qui ne pourrait durer éternellement... Les manières de faire de la jeune femme n'étant pas en accord avec les siennes. A la grande différence de Virgil, qui, tout comme le Canadien semblait ne pas vouloir prendre la vie à autrui. Posant la bouteille à côté de lui et fermant les yeux, Daniel s'adressa à Virgil d'une voix calme et réfléchie.


- Ne crois-tu pas que la vie est une des choses les plus précieuses en ce monde ?

Tout à son habitude la phrase était laconique, directe. Le Dark Crow voulait connaître les principes de Virigl, ceux qui faisaient d'un homme ce qu'il était. Non pas ceux que la société imposait à ses moutons, mais bel et bien les idées et les actes poussant quelqu'un à aller bien au-delà de ses capacités. Si l'adolescent s'était donné corps et âme dans le Shadowpact, alors pour quelles raisons ? Daniel était le « fou » au regard vide du Phantom Stranger... Et si Virgil lui demandait pourquoi, alors il lui répondrait, mais dans l'immédiat, ce n'était pas lui l'acteur principal de cette scène.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 21 Sep 2014 - 12:05
Après avoir pris le temps de boire, mon allier m'expliqua sa vision de l'entrainement et effectivement de son point de vue il avait autant appris que moi d'une certaine façon, aussi hochant la tête tout en réfléchissant sérieusement à son avis je m'approchais de lui et fin m'assoir en position du tailleur à côté de lui histoire que l'on est pas besoin de pousser pour se faire entendre.

Mon regard se perdit dans la salle et surtout sur certaine des installations d'entrainement comme par exemple le tronc de bois avec les différent bras qui apparemment permet de travaille certain coups mieux que sur un mannequin.

Et réfléchissant à une façon moins agressive de combattre de façon à pouvoir m'entraîner, le Dark Crow me demande alors si je pense que la vie est une des choses les plus précieuse dans le monde.
Je fronces alors les sourcils, car c'est une question vachement sérieuse et quelques part oui je trouve que la vie est précieuse, mais c'est loin d'être la choses la plus importante dans mon esprits.
Du moins je sais que ce fut le cas avant que je deviennes Stripesy, à présent j'ignore exactement où en sont mes sentiments sur le sujets

Juste lui répondre que oui, je vais être franc avec Daniel, après tout le pacte des ombres nous lie, ausis nous mentir est loin d'être la meilleurs choses a faire car peut être que nos survie dépendra un jour du fait que l'on se connaissent bien les un les autres.

- Pour te parler franchement, durant toutes mon enfance, je me suis concentré sur une seule chose, apprendre de nouvelle choses, la découverte du passé et de l'inconnu était le seul truc qui me faisait continuer à vivre.
Donc il y a encore quelques mois à cette question je t'aurai répondu que la vie n'est importante que si elle laisse une trace derrière elle.

Aujourd'hui je sais plus trop, je tenterai de sauver tous les gens que je peux, mais j'ignore encore si je le fait par devoir ou par vocation...j'ignore encore ce que je suis en train de devenir en étant Stripesy...mais bon j'ai pas besoin d'être un héros pour savoir que la vie est importante.


Je lui lançais alors un sourire tout en buvant une nouvelle gorgée d'eau.

-Alors, comment es-tu devenu le Dark Crow ?

Oui en savoir plus sur les autres est une chose qui m'intéresse, bien que ma curiosité est plutôt innocente et j'espère que ce n'est pas quelques chose de difficile à raconter pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 27 Sep 2014 - 14:01

Le Phantom Stranger avait beau l'avoir surnommé « l'ignorant », Virgil n'était en rien un personnage  aussi simple que n'importe qui jugeant trop hâtivement aurait put le croire. Sa réponse fut remplie d'une franchise tout autant à son honneur que la droiture de Daniel le représentait le mieux. Plus encore qu'une simple explication, le jeune homme s'était démontré sous son vrai jour, celui d'un héro en devenir. Chacun désirait au fond de lui laisser une marque impérissable de son passage dans le monde, mais peu y arrivaient vraiment. Pour le Canadien, retourner dans le monde des esprits n'étaient ni une fin, ni une obligation, ce n'était pour lui rien de plus qu'un passage obligé avant de revenir une nouvelle fois dans celui des vivants. Etre vivant pour ne faire que passer... N'être finalement qu'un grain de sable dans l'immensité du désert des songes... Voilà comment la majorité des êtres humains vivaient. Ils ignoraient ce qu'ils étaient. Mais Virgil était comme Daniel, un être doté de ce sens de réflexion qui faisaient d'eux des personnes bien à part du commun des mortels...

Toutefois, il doutait de son devenir, de ce qu'il serait ou ne serait pas en continuant dans cette voie. Personne ne pouvait le savoir, les ombres qui naissaient sous les pas du Dark Crow se voyaient être de plus en plus opaque à chaque fois qu'une marche était passée. Rien ne pouvait satisfaire le savoir d'un enfant tant qu'il ne connaît pas tout... Pas plus que celui du curieux utilisant cette tare comme une énergie nouvelle le forçant à évoluer tant et si bien qu'un jour ou l'autre il réussirait là où d'autres auraient échoués... Virgil était effectivement un être intelligent, et tôt ou tard il saurait où se trouve sa place. Tout comme Daniel, enfin, il l'espérait...


- Tu seras ce que tu dois devenir Virgil, maintenant c'est à toi de savoir ce que tu veux être...

Plume-de-serpent répétait sans cesse qu'il valait mieux être détesté pour ce que l'on est, qu'être aimé pour ce que l'on est pas... Pour le Canadien, cet adage sonnait aussi creux qu'un puits sans fond, jusqu'au jour où il se rendit compte qu'il se fourvoyait sur un chemin qui n'était pas le sien. Chose étrange, ce fut ce jour qu'il rencontra le Dark Crow... Le protecteur de leurs ancêtres, celui qui lui donnerait son lien avec le Red, l'Oiseau Noir des Ombres... Pour répondre à la question de Virgil, Daniel fit appel à ses pouvoirs, un Corbeau ténébreux se mit à voleter au dessus d'eux avant de finir par disparaître entre ses mains.

- Vois-tu, je ne suis pas devenu le Dark Crow. C'est lui qui m'a choisit.. Mes ancêtres ne sont autres que les membres du peuple Indien Crows... (Afin de démontrer ses paroles, Daniel porta sa main à sa poche d'où il en sortit son Dreamcatcher.) Pour les Wasichus, certaines choses tiennent de l'impossible, pour ceux qui comprennent le monde des Esprits, il en est tout autre chose.

Tendant le bras dans la direction de Virgil, Daniel l'invita à prendre l'objet béni par son aïeux. Même s'il n'était pas habitué à voir ce genre de choses, le jeune homme pourrait au moins ressentir la puissance de cet artefact Indien. Jamais encore Daniel n'avait eu la possibilité de le laisser à quelqu'un... Cet objet chargé de la magie de ses ancêtres le protégeait de sa propre folie. Le laisser dans les mains de Virgil risquait très certainement de rouvrir les portes à ce qu'il avait été aux côtés d'Eclipso... Mais il ne le craignait pas, bien au contraire, son esprit vagabondait, lui offrant les possibilités étonnantes de faire confiance à ce jeune homme avec qui il était lié de leur vœu au Shadowpact...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 28 Sep 2014 - 10:17
Répondant à ma question concernant l'origine de ses pouvoirs et de son nom qui semble familiale et dû à un héritage aussi bien culturel que spirituel Daniel pris dans sa poche un objet bien connue de nos jours.
Un attrape-rêve, mais le fait est que celui-ci semblait doté d'une aura rougeâtre à mes yeux, cette objet rayonnait clairement d'une magie ancienne et très puissante, le genre d'aura à la semblable à celle de mon amulette mais ayant une saveur différente me prouvant que l'origine de cet objet est très particulière.

Me le tendant j'hésite un peu au début, l'amulette de Thot m'a fait du mal pendant quelques temps à cause de mes pouvoirs naissant et grandissant, aussi j'ignore si je peux prendre cette objet sans en souffrir, mais d'un côté la curiosité en moi l'emporte sur le reste.
Je serai toujours l'enfant que l'on place devant l'un des livres les plus puissant au monde et qui au final veut l'ouvrir, non pas pour le pouvoir qu'il renferme mais pour en lire le contenu.

Et comme toujours la curiosité l'emporte sur le peu de sagesse que je possède et puis quelques part j'espère pouvoir me contenir, les cours avec Zatanna servent principalement à cela après tout.
Aussi je finis de tendre la main et saisit l'objet et bien évidemment la marque de Merlin se mit à briller sans que j'ai consciemment fait agir a magie et devant mes yeux ce n'est plus la salle ou Daniel qui est devant moi.

Je me trouve dans une salle sombre avec de la lumière tombant du plafond sur moi, mais si plafond il y a il est bien trop haut pour que je puisse le voir et trop sombre.
Devant moi je remarque alors un homme un indien au vu de ses vêtement, mais son visage est couvert de peinture rouge, jaune et blanche, répartie du haut jusqu'en bas de son visage et ses yeux son entourer par des rond noir.

Il se tourne vers moi et m'observe un moment en silence, pendant ce temps là mon cerveau tourne à cent à l'heure, je temps de comprendre à qui je fais face et cela à forcement un rapport avec l'attrape rêve... il s'agit soi de la première personne qui l'a touché une fois qu'il à été façonné par l'artisan ou alors...

Pas le temps de continuer ma réflexion le type devant moi entame un changement physique notable, des pattes commence à lui pousser et au fur et à mesure il passe d'être humain à araignée de façon notable, pour moi il n'y à plus vraiment de doute sur son identité.
Ne sachant pas vraiment comment agir je m'incline devant lui.

- Iktomi ?

L'araignée marcha de façon à me tourner autours et probablement me regarder sous toutes les couture.

- Effectivement tu es plutôt malin, mais sache que ce n'est juste comme ça que tu parviendra à aider tes compagnons, Virgil tu es recherché par des puissances dont tu n'a aucune idée à cause de ce que tu es devenus.
Enfin après tu n'es pas obliger de m'écouter, je ne suis qu'un dieux farceur après tout !


Et sur ces paroles l'endroit disparut et je remarquais que je tenais toujours l'objet de Daniel et qu'un rayon de soleil venant d'une des fenêtre placer en hauteur passait dans l'objet.
Ayant donc brûlé la vision que je faisais, mais j'ai l'impression que celle-ci ne sembla pas avoir durée plus que quelques secondes en vrai.
Je rendis alors l'objet à Daniel tout en tentant un sourire amicale, bien que les paroles de Iktomi me restaient dans la tête.

Me relevant je soupirais puis me tournait vers Daniel.

- Hey tu as ton costume avec toi ?
Car sinon je te propose que l'on voit si il y a des crime en cours et que l'on intervienne ?


Ouai j'ai besoin de me vider la tête et si Daniel et moi on doit bosser ensemble on pourrait commencer toute suite face à des criminel plutôt basique, après tout on est dans le bronx, je pense que c'est pas ça qui manque.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 4 Oct 2014 - 14:53

La main tendue de Daniel n'eut que le temps de revenir à son point de départ que Virgil lui rendait déjà son Dreamcatcher. Lorsque l'objet sacré lui revint en main, ses doigts se mirent à brûler comme s'ils étaient plongés dans des braises incandescentes. Tous les membres de la tribu Crow le savait, si un Wasichu prenait dans ses mains un artefact de leur clan, il se chargerait de ses craintes et ce, afin de lui offrir l'illumination qui lui manquait. Daniel ignorait si ces histoires étaient vraies ou pas... Il devrait éclaircir ça en retournant sur la terre de ses ancêtres... Chose que Plume-de-serpent lui conseillait de faire à chaque fois qu'il se posait des questions sur son héritage.

Enfilant le Dreamcatcher autour de son cou, le Canadien étendit ses bras vers le ciel, se faisant craquer les épaules, il se releva quand Virgil lui proposa d'aller faire un tour dans le Bronx. Effectivement, se dérouiller quelque peu ne serait pas un soucis pour lui, mais il resterait en arrière, préférant laisser le jeune homme s'amuser à apprendre à deux-trois ahuris qu'ils ne pouvaient pas faire leur loi ici. Tout en remettant sa veste, Daniel se retourna vers Virgil et lui parla.


- Ça sera pour une prochaine fois Virgil... J'ai deux-trois choses à régler. Mais ne t'inquiète pas, bientôt nous pourrons le faire. Je n'en doute pas une minute.

Lui tendant la main pour le saluer, Daniel fit attention à ne pas lui broyer les doigts, chose qu'il avait la mauvaise habitude de faire, trop serrer la main de celui qui vous fait face n'est guère une bonne idée. Après cet salutation habituelle, le Canadien se retourna et lui fit un signe du bras avant de quitter l'appartement. Virgil était assez grand pour continuer son entraînement à l'extérieur en solo. Et puis, de toutes façons, vu ce que le Dark Crow avait vu lors de leurs passes, peu de monde pouvait arriver à le contrer aussi facilement que lui. Outre des militaires entraînés comme lui, les petites frappes du Bronx finiraient le visage sur le sol et le nez cassé avant même d'avoir compris ce qui leur arrivait.

Ce petit était prometteur, très prometteur. Il était une des raisons qui faisait que Daniel désirait réellement se racheter. Des corps de gamins de son âge, il en avait vu des dizaines étalés sur le sol, agonisants lentement. Eclipso les avaient poussés à agir d'une manière des plus horribles... Et même s'il ne cherchait pas la rédemption telle que l'être humain l'entend, le Dark Crow savait qu'il lui faudrait un jour ou l'autre quitter ce monde pour celui des esprits, et quoiqu'il en soit, autant le faire avec une âme aussi pure que possible...

Adossé à l'ascenseur qui l'amenait au bas de l'immeuble, l'homme réfléchit à ce qu'il devait faire désormais... Il avait rencontré de nombreuses personnes en peu de temps, Virgil, Frankenstein, Lady Weeds... C'était pour eux qu'il se devait de combattre encore. Ne serait-ce que pour se prouver à lui-même qu'il n'était plus celui qu'il avait été. Et puis, il y avait Elle... Plume-de-Serpent saurait sans doute où la trouver, et surtout, comment l'approcher...

Prochaine étape : le Montana...


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Un entraînement un peu spécial [PV Virgil Dugan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel est le meilleur entraînement des rocky ??
» Vêtements d'entraînement
» Sylvester Stallone arrête l'entraînement
» [SOFT] FOOTCOACH 0.5 : Listing d'exercices d'entraînement de football [Gratuit]
» S'entraîner chez soi :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-