-78%
Le deal à ne pas rater :
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
23.95 € 110 €
Voir le deal

 

 [Libre] Un bain de soleil au milieu de nul part

Invité

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 22:07
C'était une magnifique journée qui s'annonçait sur l'océan Atlantique. Un soleil de plomb, un ciel monochrome et une eau calme faisaient l'horizon, l'on pourrait même y voir une Atlante frôler la surface à grande vitesse, fluide et silencieuse, ne laissant entendre qu'une légère vibration pour signifier son passage dans le coin. Non loin de la côte Est des Etats-Unis, à quelques kilomètres de Metropolis, se trouvait un banc de terre isolé, désert et désolé. Mais cette terre n'ètait pas inhabitée. Parfois, lorsque l'envie lui prenait, Mera, Reine du royaume de l'Atlantis, se reculait là où ni les Humains, ni les Atlantes n'allaient. Une surface lisse sur le désert d'eau qui faisait son pays. Ce jour là, Arthur était occupé ailleurs, occupé par ses affaires de Roi.... Occupé à des tâches ne nécessitant pas la présence de son épouse. Dans ces moments là la jeune femme aimait prendre des moments pour elle et profiter d'un bienfait que trop peu d'Atlantes se refusaient à apprécier : le soleil. Sa chaleur douce et réconfortante lui apportait quelque chose de réellement différent, de très agréable. Parfait pour celle qui cherchait un moment de solitude dans sa vie de Reine...
[Libre] Un bain de soleil au milieu de nul part 3717775-mera05

L'Atlante arriva rapidement à destination, marchant sur le sol sablonneux de la plage qui remontait vers la surface. Soudainement une chevelure rousse émergea des flots, puis un visage, des épaules et une taille bien sculptée. Et là où elle s'attendait à retrouver un paysage vierge, quelque chose de tout aussi différent vînt briser la vue habituelle. C'était immense. Une sorte de véhicule qui lui était inconnu, sans roues -il était donc sous-marin ou aérien- et en arrête sur son lopin de terre à elle. Elle eut d'abord un mouvement de recul, surprise de retrouver un tel engin en cet endroit mais aussi et surtout intriguée.

Les sourcils arqués et le regard alerte, elle tourna autour de l'étrange machine, scrutant le moindre détail, s'attendant à en voir surgir des choses aussi étranges que dangereuses... Mais rien. C'était le calme plat, comme avant une tempête. Elle fît plusieurs pas, marchant lentement, ne quittant pas le vaisseau des yeux quand un bruit se porta à son ouïe fine. Elle jeta un regard vers l'horizon et remarqua un bateau à moteur qui arrivait à toute vitesse en sa direction. De toute évidence, elle devait faire une croix sur son petit bain de soleil...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 10 Sep 2014 - 22:47
Deadshot
BANG! BANG! BANG!

Un bain de soleil au milieu de nulle part

You're dead, I'm paid!  




Philip Vance était un homme d'affaires visiblement sans histoire. Une femme aimante, un chien un peu casse-pied, mais adorable. Et tous les trois vivaient dans une jolie petite maison payée à crédit. Parmi les passe-temps de Philip, il y avait la plongée sous-marine. Il la pratiquait chaque semaine, et de préférence seul.

Il n'en fallait pas plus pour que Deadshot accepte de le liquider. Déjà, il avait té payé grassement par le commanditaire, et en plus, cela s'avérait être un petit challenge personnel. Ce n'est pas encore ici qu'il connaîtra la gloire d'une mort épique, mais au moins, il se fait quelques ronds. Quelques paquets de ronds. Deadshot, comme à son habitude, a mis au point une balle particulière pour sa cible. Ici, le projectile sera capable de fendre la mer grâce à sa forme conique et rainurée....

Le jour où Philip part faire sa petite sortie en mer arrive donc. Il dit au revoir à sa femme, son chien, et prend sa voiture, après avoir chargé son matériel dans la voiture. Floyd est déjà là, et le suit jusqu'à la marina. Il pourrait le tuer maintenant, alors qu'il est dans sa voiture, mais où serait le challenge? Il finit donc de le filer, le voyant prendre son petit bateau, pour aller naviguer au large. Lawton est prévoyant, et a déjà tout préparé. Le petit bateau loué la veille quitte à son tour le port, et suit le même chemin que celui de Philip.

Le challenge est grand? Oh que oui! La combinaison de plongée et la température de l'eau rendent toute reconnaissance thermique impossible. Et à plus de cent mètres de distance, shooter quelqu'un qui n'est qu'à un mètre en dessous de la surface est impossible. Alors que dire quand quelqu'un plonge plus profondément?  Bah on dit que l'on a accepté de l'argent pour ce job et que quoi qu'il en coûte, faut le terminer. S'il le rate, il pourra toujours l'aborder et le fusiller à l'ancienne. Floyd place donc son viseur spécial sur son œil droit et attend. Il voit Philip se préparer, puis s'asseoir sur le rebord de son petit bateau, puis il se lance à l'eau. A ce moment, Lawton compte jusqu'à cinq, puis tire. Cent mètre de distance, et il parvient à mètre dans le mille malgré le remous des vagues. Mais visiblement, quelqu'un a prévenu Philip, qui n'est pas mort et remonte dans le bateau.

- Du kevlar? L'enfoiré! s'indigne Lawton. Il n'avait pas prévu cela. La balle a été trop freinée par les eaux, et n'a pas pu percer la combi renforcée de Philip.

C'est là qu'un course poursuite marine conduit les deux petites embarcations vers l'île où comptait se détendre la Reine d'Atlantis. Philip hurle, mais le moteur couvre le son de sa voix. Il ne prend même pas le temps de ralentir son bateau, qui s'échoue sur le bord de mer, et alors qu'il saute pour descendre de là, il lance:

- Aidez-moi, on ch...

Mais il ne terminera pas sa phrase. A plusieurs dizaines de mètres de là, un homme vient de tirer une nouvelle fois sur Philip, faisant mouche encore. Il n'est pas mort, mais le souffle coupé par l'impact, couplé à sa chute ne lui permet plus de parler. Et sur son bateau, Floyd Lawton sourit, déposant son fusil longue portée sur le coté.  Il rejoint le rivage à son tour, conscient que ce qu'il a sous les yeux n'est pas normal. On ne parle pas d'un plongeur à la combinaison renforcée. Et encore moins de la splendide femme à la chevelure de feu. Mais bien de... du... Comment nommer cela? Du  machin qui fait tache dans le décor.

Et alors qu'il retire sa lunette de visée, Deadshot ne peut s'empêcher de lâcher un "Oh bordel..."



Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 11 Sep 2014 - 11:51
Plusieurs jours ce sont écoulé sur Terre depuis l'arriver du vaisseau Tamaranean, suivant le protocole lors d'une arrivé sur un monde inconnu, l'équipage reservé au maniment du vaisseau se plaça dans les cuves de conservation.
Ce qui fait que l'immense vaisseau n'est actuellement parcourut que part une seule personne.

Komand'r est assise devant le tableau de bord avec un poisson à la main dont un doux filet s'échappe, usant de son pouvoir elle fait lentement cuire la chaire du petit être qui lui servira à taire son appétit du moment, alors qu'elle réfléchit à sa première rencontre avec sa soeur depuis tous ce temps.
Les choses étaient loin de s'être dérouler de façon optimal, il faut dire que le fait de gérer un groupuscule de Thanagarien désirant faire la guerre ne rends pas l'approche très simple.

Mais pour Komand'r les choses était simple, elle ne pourra pas retourner sur sa planète sans sa soeur et si pour la ramener il lui faudra la vaincre ainsi qu'exterminé tout ses amis elle se résoudra à le faire.
Sur cette pensé et le sourire qui en résultat, la reine pris une bouchée dans la chair rose du poisson mais n'eut pas l'occasion de savourer plus longtemps son déjeuner improvisé.

Le capteur de mouvement du vaisseau détecte que quelqu'un approche, faisant alors apparaitre les image sur l'écran devant elle et une femme ne correspondant pas au critère qu'elle pu constater sur l'ensemble des humains était présent, apparemment étonné de voir le vaisseau sur un lieux normalement hors de portée de tous.
Enfin cette affirmation commence à devenir délicate vu que peu de temps après son arriver une homme fit son entré, à l'aide d'un véhicule lui permettant de voyager sur l'eau et apparemment suivit par un autre.

Comprenant qu'elle allait devoir s'occuper elle même de ces gêneur si ils ne se décide pas à s'en aller d'eux même, la commandante du Blackfire se leva de son siège et se dirigea vers la sortie de son antre avant de sauter sur le sable.
C'est là que le type qui arrivait se fit apparemment atteindre par un projectile qui le cloua au sol.

Faisant donc le tour pour rejoindre la partie du vaisseau où se trouvait les intrus, Komand'r avait les cheveux qui brillaient de milles feux à cause de l'irritiation qu'elle ressentait à la présence de tous ces gens.

S'avançant de son pas de Reine, elle s'approcha doucement des intrus, pour le moment elle tentait de paraître calme, bien qu'en son for intérieur elle bouillait à cause de sa précédente défaite et qu'on la dérange alors qu'elle combattait la faim.

- Parce que vous ignorez certainement à quoi vous faites face, je serai indulgente, aussi je vous laisse la possibilité de faire demi-tour sur le champs, quiconque ne prendra pas compte de ces paroles mourra dans d'atroce souffrance.

Du haut de sa splendeur et de son orgueil, Komand'r n'avais pas pris le ton menançant qu'elle aurai employé en temps normal, les être humains étant des être faible, elle ne voulais pas perdre son temps à se débarasser des quelques gêneur qui croiserai sa route, mais elle avait comme l'impression que l'autre bateau en provenance apporterai aussi ses ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Sep 2014 - 22:09
Ce qui devait être un après-midi paisible et réparateur a tout l'air de se transformer en joyeuse foire aux cas violents et encombrants. Alors une reine n'avait même pas droit au repos une fois dans sa vie ? Consternante et révoltante, la chose n'en restait pas moins urgente. En effet : un homme venait de se faire tuer sous ses yeux. Non pas qu'elle accorde aux vies humaines autant de valeur qu'aux vies atlantes, la vie à la surface lui avait changé le regard qu'elle avait de ses habitants. Peu à peu, elle devenait de plus en plus soucieuse de leur survie. A croire que la bienveillance d’Arthur déteignait doucement sur elle... La scène qui se déroulait sous ses yeux fût rapide. L'homme, paniqué et poursuivi échoua sur la plage et s'écroula quelques secondes après, touché violemment par un tir venu du poursuivant. Alors qu'elle fît quelques pas en direction de la victime le second individu échoua à son tour et acheva sa proie. L'Atlante eut à peine le temps de crier pour interrompre ça que l'homme était déjà mort. La jeune femme se stoppa net, serra le poing et scruta le tireur.

Un équipement de professionnel à en juger par sa complexité, une froideur d'homme entraîné et une précision de vétéran.  Bien qu'elle ne craigne pas les projectiles de ces armes là, ce tueur n'était pas à prendre à la légère... Tout du moins s'il faisait l'erreur de s'en prendre à elle. Alors qu'elle s'apprêtait à interroger cet individu et, si possible, l'empêcher de nuire à l'avenir, une voix vînt interrompre de nouveau sa course. Cette fois-ci ce n'était pas vraiment la même chose. Une silhouette féminine, un air impérial et une voix forte, assurée, qui n'entend pas de résistance. Fort tristement pour elle, c'est face à une autre reine que ce ton est employé.
Mera jauge d'abord du regard cette étrangère qui ne semble même pas humaine. Il est vrai qu'elle dégage une certaine aura mais... La Reine d'Atlantis n'est pas du genre à se laisser impressionner. Alors elle la toise de haut en bas et lui jette un regard tout aussi royal.

- Surveille un peu tes paroles, tu n'es pas chez toi, ici.  


Lui dit-elle d'un ton froid avant de retourner son regard sur le tireur. Elle fait quelques pas en sa direction et s'arrête au niveau de la victime. L'homme était bel et bien mort. Il n'y avait pas vraiment de peine dans son regard, elle était juste... Désolée. Lorsqu'elle revînt vers l'inconnu elle reprit une façade dure et hostile. Elle ne comptait pas le tuer, pas tant qu'il ne tenterait lui même de la tuer. Par contre, elle pourrait lui faire regagner la côte en quatrième vitesse et le projeter si loin qu'il n'aurait pas envie de refaire trempette avant un bon moment.
Mais la patience et la diplomatie d'Arthur lui a appris à parler avant d'agir. Qui sait, peut être qu'il avait une bonne raison pour commettre un crime sur son océan...

- J'ignore vos lois et très honnêtement elles m'importent peu. Ce que je sais, par contre, c'est que ce genre de pratique est proscrit sur ce territoire... Alors j'attends une explication, sous peine de rejoindre le fond de cet océan en très peu de temps.

Elle attendît la réponse de l'un tout en surveillant l'autre, se doutant bien qu'elle ne resterait pas tranquille après la réponse qu'elle venait de lui donner. La diplomatie.. A ses yeux, elle ne servait qu'à retarder l'inévitable. Le monde est ainsi fait...  
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 5 Oct 2014 - 14:46
Deadshot
BANG! BANG! BANG!

Un bain de soleil au milieu de nulle part

You're dead, I'm paid!  




Et une nouvelle fois, Lawton tire et marque! C'est ainsi que l'on pourrait acclamer le tireur si son activité professionnelle était le Basket. Mais ce n'est pas le cas. Et le cadavre d'un homme est maintenant affalé sur le sol, sans vie.

Ce n'est cependant pas la seule chose sortant de l'ordinaire sur cette charmante plage. Et n'importe quel être de sexe masculin a forcément déjà rêvé de ce genre de scénario... Une très jolie rouquine, au corps athlétique, avec un regard à tomber par terre, sans parler du reste. Et avec elle, une beauté exotique, et par exotisme, faut comprendre "extra-terrestre". Pas juste quelqu'un du continent voisin. Et donc elle aussi fort agréable à regarder... Mais les choses n'iront pas plus loin. On dirait bien que ça va chauffer dans le coin. Et le petit "clic" de l'arme que charge Floyd n'est que le début des festivités, visiblement.

Sans regarder la Reine d'Atlantis, dont il ne connait pas la fonction, il prend la parole. "Je suis payé pour abattre ce mec. C'est chose faite... Y a pas de lézard, je vous laisse entre dames régler vos comptes..."

Il fait quelques pas en direction du corps sans vie de Vance. Ce n'est pas pour lui donner une sépulture. Ce n'est pas pour lui faire ses hommages. Ce n'est pas non plus pour avoir un trophée, il n'est pas cinglé à ce point. Non, il doit juste donner une preuve vidéo au commanditaire. Question de confiance, réputation, tout ça. Et maintenant, il pose ses yeux sur la princesse extra-terrestre. "Je m'en vais, c'est bon?"

Faut-il s'attendre à ce que les choses deviennent plus compliquées? Oui. Non. Peut-être. Quoi qu'il en soit, Deadshot est prêt. Enfin, pas vraiment. Si les balles qu'il a avec lui pourront pourfendre n'importe quel humain, face à deux êtres extraordinaires comme celles qu'il a devant lui, ces projectiles-là ne feront rien, c'est certain.

Quel dommage. Le cadre paradisiaque de l'île, le soleil qui brille. La température idéale. Tout est réuni ici pour passer un agréable moment. La mission parfaite. Mais non, il faut que cette satanée cible se carapate, et atterrisse sur la seule île où deux surhumaines vont faire des étincelles et se mettre sur la courge! Et lui, il risque d'être au milieu! Sérieux...



Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 6 Oct 2014 - 13:54
Si la réaction n'est pas exactement celle prévu, un soupire quitta les lèvres de la reine extra-terrestre alors qu'elle se mit à marcher doucement en direction des deux intrus, d'une démarche gracile et féline.
Il faut dire que si Komand'r n'avait pas apprécier la réponse de l'autre femme, mais elle ne l'empêcherai pas de parler après tout il s'agit probablement de son dernier échange verbale avec un autre être.

Aussi le commandant du Blackfire prends son temps, elle se concentre légèrement et ses cheveux s'illumine de milles-feux, lui donnant des reflets embrasé, mais cette effet visuel n'est pas là pour se donner un air ça veut tout simplement dire que l'énergie solaire dont elle est gorgée est en train de se répandre en elle.
Habituellement cela permet au membre de son espèce de pouvoir défier les lois de la gravité, mais pour Komand'r cela servait à bien d'autre chose, comme l'extérioriser pour l'utiliser comme arme.

Mais l'homme qui était arrivé après avoir descendu un autre de ces humain sans intérêt s'adressaient alors au deux reines désirant apparemment les laisser régler leurs compte respectif.
Il est vrai que pour un simple humain il était approprié de laisser deux être clairement supérieur régler leurs problèmes entre eux.
Malheureusement pour lui Blackfire n'était pas d'humeur à se salir les mains et le fait que cet homme ait annoncé qu'il tuait des gens pour de l'argent l'intéressait au plus haut point, aussi quand il se tourna vers elle afin de savoir si il pouvait partir Komand'r se trouvait à moins d'une dizaine de mètres d'eux mais n'avais aucunement l'air menaçante.

-Je vous propose une chose, vous tuez cette insolente qui met son nez dans vos affaires et les miennes et je vous laisse la vie sauve en plus d'une petite compensation.

Et là dessus le pieds de la reine mis une grand pression sur le sol afin de bondir en avant et donc de raccourcir la distance entre l'autre reine afin de lui porter un coup de poing.
Ce dernier avait surtout pour but de faire reculer la cible du tireur d'élite et cela en l'envoyant volé un peu plus loin le long de la plage sur l'île.
Après tout Blackfire les avait prévenu, rester signifierait la mort, mais si cet humain s'avérait utile elle verrait à s'en faire un allier plutôt que de la cendre.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 8 Déc 2014 - 13:56
Deadshot
BANG! BANG! BANG!

Un bain de soleil au milieu de nulle part

You're dead, I'm paid!  




Visiblement, les choses n'allaient pas tourner comme l'espérait Floyd. en effet, alors qu'il espérait pouvoir quitter les lieux et laisser ces deux splendides créatures régler leurs comptes entre demoiselles, celle à la chevelure de feu - mais au sens strict du terme, ce n'est pas une figure de style pour faire référence à celle qui porte une tenue moulante verte - s'adresse directement à lui. Ainsi, elle voulait que le célèbre Deashot élimine l'Atlante. On allait avoir un problème, là. En effet, Floyd ne dispose pas d'arme suffisamment puissante pour pénétrer la peau d'un surhumain, mais surtout: sans payer, peu de chance qu'il obéisse. Et ce n'est pas la "compensation" à laquelle fait allusion la Reine Extra-Terrestre qui va le motiver. Surtout qu'il ne sait pas de quoi il peut s'agir.

- Ecoutez... Je suis ni votre larbin, ni votre pote. Et pour l'instant, tout ce que je veux, c'est encaisser mon pognon pour avoir descendu ce mec. Il dit cela en pointant son index vers le cadavre sans vie fraichement abattu.

Par la suite, il lance son regard vers Blackfire, sans peur, c'est vrai, mais sans défi non plus. "Vous voulez l'éliminer?" ajoute-t-il en pointant cette fois Mera du pouce. "Faites-le vous-même..."

Et voila que Lawton se met en marche pour récupérer son petit paquet. Mais Blackfire ouvre les hostilités en décochant un premier coup de poing à Mera... A croire que oui: elle a choisi de l'éliminer elle-même. Tant mieux. Pendant que ces deux surhumaines se crêperont le chignon, lui pourra prendre le large et rentrer sur le continent. Il ne peut s'empêcher de regarder un peu ce début de baston. Faut dire qu'à part sur des matchs de la WWE, voir d'aussi jolie jeunes femmes se bastoner, on voit pas cela tous les jours. Et là, c'est pour de vrai. Il n'aimerait clairement pas être à la place de la Reine d'Atlantis... Ni de l'autre d'ailleurs.

Quel gâchis, tout de même. Tout est parfait pour prendre du bon temps par ici. Mais non, faut que ça dégénère. C'est le problème avec les surhumains: ça part toujours en sucette à un moment ou un autre...



Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Libre] Un bain de soleil au milieu de nul part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-