[Atlantis]Deuxième Mi-temps [Libre]

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité

MessagePosté le: Jeu 25 Sep 2014 - 19:16
Encore un cour de magie que se termine et moi qui doit retourner dans le monde des humains et sortir de la dimension où se trouve le Manoir des Zatara.
Ce lieu au premier abord étrange mais avec lequel je deviens doucement familier, mais le moment toujours aléatoire de ces moments est celui où je voit dans quel partie de la ville de Gotham je me retrouve.

Et une fois n'est pas coutume, je suis près d'une cabane et le décor autours de moi ne me permet aucun doute sur ma localisation, je suis sur les dock de Gotham, probablement un des endroit les plus mal-fréquenté à cette heure, mais si je m'attendais à tomber dans à peu près n'importe quel type d'escarmouche, je ne m'étais pas attendu à ce que la première voix qui me parvienne soit familière.

"Vous êtes un jeune-homme difficile à suivre, Virgil... malheureusement pas suffisament pour éviter la seconde manche de notre jeu et cette fois-ci il n'y aura pas de renfort!"

Me tournant vers l'origine de la voix j'eus juste le temps de bondir en arrière alors qu'un javelot se planta à mon ancienne position, mais ce dernier explosa et le souffle m'envoya valdinguer un peu plus loin et pas le temps d'utiliser l'amulette de Thot avec mon pouvoir pour calculer le meilleurs me de me réceptionner.

Aussi je touche le sol et roule une fois ou deux avant de pouvoir me relever et me mettre à courir afin de me mettre à couvert, me plaçant derrière une grande masse métallique et c'est là que je remarque que les dock sont étrangement vide, comme si le Sportmaster s'était amusé à faire le ménage et étrangement cela m'étonnerai qu'il se salisse les mains sur les délinquants du coin.

Mais pas le temps de réfléchir plus, une silhouette tombe devant moi, une musculature prouvant que son propriétaire est détenteur d'une forme olympique, je redresse les yeux vers le masque typé masque de hockey du Sportmaster alors que ce dernier tends juste la main en direction de mon cou, pour saisir mon amulette.
Dans un mouvement à la fois rapide et précis je lui fait continuer son mouvement de main et passant sous sa garde je frappe au niveau de son sternum d'un double coup de paume qui le fait reculer de quelques pas.

Il semble presque surpris par mes réflexes défensif, mais je peux sentir la dureté de son plastron sur mes mains tant ces dernière résonne à cause du coup, il ne doit pas souffrir de l'attaque que je viens de lui porter, d'ailleurs je vois un sourire se dessiner sous son masque alors qu'il frotte l'endroit que j'ai frappé comme on enlèverai une poussière d'un vêtement.

"Oh mais c'est que tu es pris mon conseil au sérieux, aller viens me montrer ce que tu sais faire."

J'ignore si il est vraiment en train de s'amuser ou si il veut provoquer une erreur de ma part, mais ce type m'écrase physique, tout ce qu'il me reste est la technique et il doit certainement être bon car il a beau ne pas avoir pris de posture de combat je ne sens aucune faille chez lui.

Mais pour le moment la meilleurs solution de fuite que je possède est effectivement d'aller sur lui, aussi je baisse légèrement la tête et fait deux pas dans sa direction avant de devoir me baisser rapidement afin d'esquiver un coup de pied rapide, mais feintant il redirigea son attaque sur le bas et me frappa en plein visage et je n'eut même pas le temps de me protéger.
Bien sur le coup est bien plus léger que la force qu'il pourrait vraiment mettre vu qu'il à du modifier la direction du coup en plein mouvement.

Malgré cela, je fut repousser jusqu’à mon couvert et me relevant rapidement je l'empêchait une nouvelle fois de prendre mon amulette et passa sur le côté de façon à passer dans son dos et de lui mettre un coup de pied sauté qu'il para.
Mais au moins je m'étais éloigner de lui et commençait à courir en direction d'un bateau, j'aurai même pu l'atteindre si un nouveau javelot ne m'avais pas érafler tout le bras droit de l’épaule jusqu'à l'avant bras.
La force le l'objet me fit même pivoter et j’eus juste le temps de mettre mon bras gauche devant moi alors qu'une balle de base-ball s'écrase alors sur le  lampadaire à côté de moi, provoquant une explosion qui me propulsa en arrière tout en déchirant mon tee-shirt et me brulant le bras droit et une parti du torse.

Ma chute fut plus longue que prévu et pour cause je rencontrait l'eau quelques mètre du bas, coulant comme une pierre je pus entendre le Sportmaster maudire le fait de devoir rechercher mon corps dans l'eau.
Pour ma part mon esprit confus rendait à présent l'âme, préférant se terrer dans l'inconscience alors que le fait de rester ici provoquerai inéluctablement mon décès.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Sep 2014 - 16:36
Tula se promenait, pour être plus précise elle vagabondait laissant son corps se diriger au gré des courants et des rencontres marines. Cela lui permettait de penser et de réfléchir à son avenir. L'atlante savait qu'elle avait fait certains choix qui l’avaient drastiquement fermée au monde extérieur que se soit Atlantis ou la surface. Elle n'osait tout simplement plus leur faire face depuis son retour à la vie enfin à la non vie. Bref elle s'en voulait toujours énormément d'avoir été une black lantern, mais on n'avait pas son mot à dire dans tout ça. On s'exécutait et c'était tout. Elle avait donc cloisonné sa vie pour ne plus être en contact avec un maximum de personnes qu'elle avait connu avant. Tula avait donc intégré l'armée atlante sachant que ni Mera ni Aquaman n'iraient trop la voir de même pour Garth ... c'était envers lui qu'il y avait ses plus grands regrets.

Le pire dans tout ça c'est que tous avaient tourné la page, personne ne lui en voulait.

Elle aurait préféré le contraire qu'ils l'insultent et la bannisse qu'elle n'ai plus nulle part ou elle serait le bienvenu. Au moins elle n'aurait pas la sensation au combien désagréable de ne pas être à sa place. Elle aurait du rester morte.

Sauf qu'elle en revenait toujours au même point, elle ne devrait pas être en vie. Soupirant l'atlante commençait à se diriger vers Atlantis pour y regagner ses quartiers évitant nombre de bateaux qui la dérangeaient. Elle était proche de la surface, inconsciemment elle désirait sûrement y retourner pour apprendre si ses anciens coéquipiers et connaissances s'en sortaient.

Au milieu de ce tumulte...était-elle près d'un port ? Elle perçut une odeur dans l'eau et un goût légèrement métallique lui parvint après dans sa bouche. Du sang ...

Se dirigeant vers l'origine elle trouva un jeune homme qui inconsciemment voulait retrouver atlantis. Façon de parler. Il était blessé et coulait inlassablement vers le fond .sauf que Tula ne le laissa pas faire et stoppa sa longue mais lente course pour l’emmener, non pas vers la surface car ceux qui l'avait mis dans cet état serait forcement en train de scruter pour voir s'il remontait elle décida donc de l'emmener un peu plus profondément dans une cavité intérieure qu'elle avait senti pour y déposer son fardeau. Là il y avait une poche d'air qui pourrait permettre à l'humain de respirer sans aide et s’asseoir elle pourrait également concentrer sa magie pour s’occuper de son bien-être. En priorité il fallait le réchauffer, sécher ses vêtements et refermer ses plaies. D’ailleurs l’une semblait être une brulure aussi elle ne s’embarrassa pas et le dévêtit en partie avant de l’asseoir contre la paroi de la cavité alors qu’elle restait dans l’eau et s’occupait à le soigner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 26 Sep 2014 - 17:57
Que ce soit au sens propre ou non, j'étais en train de sombrer, ma vie ne tarderais plus et quelques part je pourrais retourner à l'état le plus calme que j'ai connu, celui du sommeil du coma.
Mais si la dernière fois j'ai décidé de me réveillé moi même pour ne pas rester sur un échec c'est une paire de bras délicat qui cessa ma chute.

Voir à qui ils appartenait n'était pas une possibilité pour l'heure, n'ayant que mon toucher pour percevoir le monde dans l'eau, la seule chose que je pus ressentir fut que l'on m'entrainait et à bonne vitesse, j'ignore où mon mystérieux sauveur m'emmenait, après tout il pourrait juste s'agir d'une personne qui récupère mon corps afin d'y prendre ce qui l'intéresse.

Mais bientôt je sens qu'on me sort de l'eau et bien sur mon premier réflexe est de respirer à nouveau, et cela provoqua un rejet d'eau de la part de mon corps dont les poumons commençait à se remplir, encore une dizaine de seconde et c'est noyé que j'aurai terminé mes jours.
On me déposa sur un sol mouillé et les reste de mon tee-shirt furent retiré tendis que très vite je sentis que l'on me réchauffait doucement et surtout qu'un halo m'entourait tentant de me soigner

Tentant de bouger le bras gauche je sentit la plaie reliant mon épaule à mon avant-bras, la douleur était mon présente bien que toujours là, mais avec le froids de l'eau mes sens devait être plus engourdit qu'autre chose.
Mais cela ne m'empêcha pas de porter la main jusqu'à mon cou afin de vérifier que l'amulette était toujours là, je mis juste la main dessus et elle était là.

Restant immobile comme cela pendant une durée totalement indéterminé, je sentit peu à peu mes force revenir, comme si on les infiltrait doucement en moi et finalement je fis un chose assez folle, j'ouvris les yeux afin de voir où je me trouvais et surtout si je n'étais pas seul.
Et effectivement devant moi il y avait une créature comme je n'en ai jamais vu.

Premièrement elle faisait clairement usage de magie car le monde brillait d'un bleu chatoyant autours d'elle et tout comme moi elle semblait avoir des marques qui luisent lorsqu'elle en fait usage.
Concentrant alors mon regard sur le sien, je pus voir ses deux yeux d'un bleu azur presque brillant, montrant l'effort qu'elle faisait actuellement.
Encadrer par des cheveux d'un roux presque hypnotique je me perdais à la regarder me soigner, déjà parce que je ne souhaite pas briser sa concentration.

Mais peu importe qui est cette personne j'aurai beaucoup de question à lui poser lorsqu'elle s'arrêtera.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 28 Sep 2014 - 10:38
La cavité était certes trop petite pour que Tula soit aux cotés de celui qu’elle avait repêché. Mais sous l’eau les possibilités de trouver de l’oxygène en poches pour qu’un humain puisse respirer étaient quand même extrêmement rares. De ce fait en ayant paré au plus pressé la cave n’était pas assez large pour qu’elle puisse se hisser et pas assez haute pour qu’après le blessé puisse se lever. Aquagirl restait donc immergée en grande partie sauf la partie supérieure de son corps. Ainsi grâce à la magie en action les parois s’illuminaient et brillaient d’une vive lumière turquoise donnant un aspect irréel à la chose.

Heureusement bien vite l’humain qu’elle avait attrapé se mit à tousser et à recracher l’eau qu’il avait absorbé. D’ailleurs le bruit qu’il faisait en s’exécutant n’était pas franchement ragoutant, à sa décharge cela lui sauvait la vie. Sa magie faisait donc effet et bien vite le jeune homme bougea son bras duquel courrait une longue estafilade et qu’elle n’avait pas fini de refermer, provoquant chez lui une légère grimace. Il recommença néanmoins peu de temps après en caressant la breloque qu’il avait au cou, cela le calma sensiblement et la rousse put à nouveau mieux se concentrer sur le flux de magie qui emplissait la grotte sous-marine.de longues minutes plus tard il ouvrit les yeux.

Ils étaient noirs … enfin du moins sombres mais avec la lumière ambiante bleue la distance et les différents traumatismes ce n'était pas sur que se soit leur véritable couleur . cela la fit sourire, lui rappelant Garth...

Elle reprit immédiatement le cours de ses pensées qui risquaient de dévier en pensant à sa vie d'avant. On était ici et maintenant , pas ailleurs.

Se concentrant à nouveau après un sourire gêné la rouquine termina de refermer les plaies, ignorant le regard sombre posé sur elle . Une fois que le plus gros fut fait elle s'arrêta, son corps pouvait faire le reste instaurer le nouvel équilibre de ses hormones et rétablir la large majorité de ses fonctions.

" Vous devriez vous reposer, pour que votre corps se rétablisse plus vite . je vous ramènerais a la surface après "


Tula ne posa aucune question du style " Comment vous êtes arrivé à être de la future nourriture à poissons ?" ou " Ca vous arrive souvent les plongées ensanglanté ou c'est juste une nouvelle passion de la surface ?" non elle restait sagement à la surface de l'eau sans faire le moindre mouvement qui aurait pu être perçu comme une agression.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 28 Sep 2014 - 13:39
L'être surnaturelle devant moi apparemment concentré à mes soins semble avoir terminé et donc les lueurs turquoises se reflétant sur les parois de la petite grotte sous-marine se dissipa et ma soigneuse resta là sagement et m'expliqua qu'une fois que mon corps sera rétablis elle me ramènera à la surface.

Hochant doucement la tête pour lui faire comprendre que j'étais d'accord, je me redressait légèrement de façon à m'assoir au lieux d'être affalé plus ou moins inconfortablement sur le sol, bien sur mon dos alla se reposer sur la paroi froide de la grotte, mais le fait que je puisse le sentir était rassurant quelques part.

Regardant les yeux de la personne qui m'a sauvé, j'ai tellement de questions à lui poser que j'ignore par où commencer et autant je sais qu'une bonne partie des informations je pourrais les récupérer avec l'amulette de Thot, mais j'ignore si user de ma propre magie devant elle est une bonne idée.
Le mieux serai de trouver une bonne façon d'entamer la conversation.

Je réfléchis quelques secondes et finalement je me rends compte que je manque à toutes les règles de politesse.

Aussi après avoir fait une légère grimace, je m'éclaircit un peu la gorge car au vu des choc que j'ai pris et du temps que j'ai du passer ici, je dois être plus qu'enrouer.

-Merci... tu n'as pas froids dans l'eau comme ça ?

Disons que la question se pose, car même si il s'agit d'une magicienne comme moi, elle doit probablement avoir très froid ainsi dans l'eau et puis maintenant que je suis assit il y a assez de place pour deux sur la petite surface de pierre.
Place que je lui montre de la main sans forcement l'inviter à venir, je veux pas qu'elle se sorte forcer de venir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Sep 2014 - 20:07
Tula sourit car son petit protégé du jour reprenait du poil de la bête rapidement, preuve qu’elle n’était pas si rouillée niveau magie qu’elle aurait pu le croire ou alors il était juste plus résistant qu’il n’en avait l’air. il se redressait déjà dans une position plus confortable oublieux des recommandations qu’elle venait de formuler. Quelque part ça lui changeait , dans l’armée on n’osait pas remettre en doute ses propos. Le jeune homme s’appuya sur la paroi la plus éloignée de l'habitat de fortune qu'elle avait trouvé et cela ne devait être très très confortable , surtout en se remettant a peine de blessures. Ce n'était pas comme si Tula pouvait y faire quelque surtout en si peu de temps.

Elle l'observa un temps s'escrimer dans une position vaguement assise sans pour autant l'aider car pas assez de place. pour autant une fois fait son fardeau la regarde intensément cherchant visiblement quelque chose sur son visage . Tula ne bouge pas préférant attendre sa réaction, elle ne se doute pas à quel point elle va être gâtée.

De toutes les questions qu'on aurait pu lui poser, il a pris une de celles qui sont les plus secondaires et cela la déstabilise,. Il n'y a t il pas d'autres réponses qu'il aurait voulu connaitre plutôt que sa capacité a supporter les températures froides de l'océan.

il fallait croire que non

Son visage se para d'une émotion surprise à la hauteur de sa question, avant de partir dans un grand rire. Aquagirl n'était pas de ce genre là , à ce moquer des gens .Mais il fallait avouer qu'elle avait été prise a contre-pied. elle s'arrêta un peu après, cela lui avait fait un bien fou de rire tant cela ne lui était pas arrivé depuis une éternité et c'est quasi a contrecoeur qu'elle se reprit .

" De toutes les questions qui ont pu te passer par la tête c'est celle là qui est la plus insoutenable au point de la poser en premier ?Si je n'ai pas froid dans l'eau?"

Comme le jeune homme lui avait fait une place en pliant ses jambes Tula pris appui et se hissa d'un mouvement sur le rebord de la cavité avant de lui sourire elle était trempée et pourtant ne montrait aucune gène une fois hors de l'eau , sur sa peau ne courrait aucun frisson. Comme si elle venait de sortir d'une piscine chauffée humaine sauf que ce n'était pas le cas. il fallait croire que la question n'était pas bête....Juste peut être inappropriée.

" L'eau n'est pas froide pour moi, elle est plutôt bonne une fois dedans "
conclu t elle d'un sourire .

Ce n'était pas un mensonge, elle omettait juste de dire qu'elle n'était pas humaine. Raffermissant sa position sur le rebord , tout en gardant une partie de ses jambes dans l'eau , la rousse se décida elle aussi à poser une question .

" Je peux à mon tour te poser une question? Comment c'est ton nom?"

Non parce que quitte à sauver quelqu'un spécifiquement et rester auprès de lui un bon moment,le temps que son corps puisse gérer sa température interne, autant faire des présentations correctes non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Sep 2014 - 21:02
Autant je pensais que ma question ne provoquerait aucune réaction chez la fille qui m'a soigné, autant le fait qu'elle se mette à rire me surpris pour plusieurs raison.
Autant si pour moi m’inquiéter de la température de l'eau est une chose primordiale cela ne semble pas être son cas, bien qu'elle ait sut que pour moi cela aurait été mortel vu qu'elle m'a amenée ici pour me soigner.

Vu que je n'ai toujours pas vu ses jambes, il serai probable qu'il s'agisse d'une sirène ou d'une autre créature de ce genre, bien que d'après les cours que j'ai reçut, ce genre de créatures ne peut pas survivre longtemps dans notre monde car il contient trop peu de magie... en fait avec la quantité de magie qu'elle à utilisée pour me soigner elle serai probablement morte ou trois fois dans le processus et ça dura la partie où j'étais réveillé, donc soit il s'agit d'un être d'une puissance exceptionnel... soi je me trompe.

Et vu qu'elle s'installe non loin de moi et qu'elle semble avoir des jambes, je me trompe surement, bien que cette résistance au froid me parait plus que suspecte... et sa beauté aussi, mais bon depuis quelques mois je rencontre des femmes plus belles les unes que les autres donc c'est vraiment devenu un détail parmi les particularité de chacune.
Bref elle me fait remarqué que non elle n'a pas froid dans l'eau, même si je doute de la trouver bonne si j'étais dedans, mais elle finit par me demander mon nom

Réfléchissant à la manière de lui répondre pendant une seconde ou deux, je me rendis alors compte que je n'avais de toute façon pas mon costume sur moi avant de tomber, aussi je lui souris gentiment.

-Techniquement tu as déjà posé une question en demandant à le faire... mais je me nomme Virgil... pour ma part pourrais-je avoir le nom de la puissante magicienne qui vient de me sauver la vie ?

Est-ce que je profites de cette petite discutions tout à fait innocente pour obtenir des informations ?
Oui totalement, après tout elle à tout le temps de m'étudier pendant que je dormais et de toute façon j'imagine que je suis loin d'être un mystère pour elle, à part peut être pour la raison de ma chute.

Les derniers évènements avant que je tombe à l'eau sont encore frais dans ma tête, alors que j'aurais crut que le choc les auraient rendu confus, mais je revois exactement l'échange de coup et surtout toutes les ouvertures que mon ennemis à laisser passer parce qu'il cherchait juste à s'amuser avec moi.
Mais à présent je sais une chose, c'est l'amulette qu'il cherche et pas son porteur et donc il n'a pas l'air d'être intéressé par son pouvoir... mais dans ce cas à quoi va t'elle lui servir ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 30 Sep 2014 - 5:19
Virgil ? C’était pas commun comme nom à la surface … si ? En tout cas c’était bizarre quand elle le prononçait dans sa tête un peu dur et long. C’était loin des noms atlantes dont la plupart étaient courts et avait une rythmique bien différente. Ca ne l’empêchait pas de considérer cela comme une autre spécificité surfacienne.

D’ailleurs une autre chose était le fait d’exagérer sur les capacités qu’il avait vues. Pour une atlante Tula se considérait dans la moyenne, elle n’avait certainement pas la fluidité de Mera ou son talent pour créer les choses, pas qu’elle soit inutile mais de là à affirmer qu’elle était puissante … non c’était un peu de trop.
Pourtant et alors qu’il le lui demandait somme toutes gentiment Tula choisi ses mots. D’habitude elle accolait toujours son nom avec son ‘pédigrée’ quand elle croisait un autre atlante, mais là elle n’en avait pas envie et en plus à quoi bon se mettre en avant face à un surfacien qui ne comprenait surement rien de l’échiquier politique atlante.


« Je suis Tula, et même si les compliments me plaisent ceux-ci sont un peu éloignés de la vérité, il y a toujours plus fort ou plus faible que soi »


A présent qu’ils savaient leurs noms respectifs Aquagirl pouvait poser plus de questions, il ne semblait pas spécialement sur la défensive même plutôt enclin à parler ;elle sortit donc cette fois ses jambes de l’eau tout en les gardant proches de la source d’eau. Ainsi à tout moment si cela dégénérait d’une quelconque manière elle pouvait rentrer dans l’eau facilement.

« Quand tu reprenais conscience la première chose que tu as faite c’était de poser ta main sur la breloque autour de ton cou, c’est un cadeau ? »
Si Virgil l’interrogeait à sa façon, l’inverse était aussi vrai elle sentait une pulsation magique provenant de l’objet et il n’avait rien d’atlante. Mais sa réaction était plus celle que l’on pourrait avoir envers un objet auquel on est attaché sentimentalement qu’une arme véritable.

Peut-être qu’au-dessus ils recommençaient à se réapproprier leurs anciennes facultés perdues avec le temps? Ce serait intéressant à avoir confirmation au cas où. Pour pouvoir en informer son roi le cas échéant.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 30 Sep 2014 - 15:38
La conversation semblait tout doucement se mettre en place et j'espérant en apprendre un maximum sur mon interlocutrice, qui d'ailleurs répond au nom de Tula, étrange bien que simple à retenir et à prononcer.
Mais si son nom était une donnée, le plus étrange était le fait qu'elle semblait vraiment vivre au milieu d'autres magiciens, ou du moins d'en connaitre suffisamment pour pouvoir annoncer des phrase aussi clairvoyante que logique du style, il y a toujours meilleurs et plus faible.

Bon je n'irais pas demander à Stranger qui est meilleurs que lui en magie, la réponse pourrait ne pas me plaire, mais dans tous les cas la jeune femme semblait sortir de plus en plus de l'eau, prenant probablement confiance au pauvre être coller contre la paroi de la grotte et qui se remettait doucement de ses blessures.
D'ailleurs elle ne semblait pas avoir terminée avec les questions, mais bon je peux le comprendre, même si la question posée me laissa un peu perplexe, autant lui raconter tout les détails intéressants de ma vie officiel, autant le fait de l'interroger sur l'amulette me pause un peu plus de soucis.
Mais bon j'imagine que je ne perds rien à lui en parlé après tout elle est magicienne alors autant lui dire plutôt qu'elle l'apprenne dans son coin et ensuite cherche à me tuer pour la récupérer.

Posant à nouveau la main dessus, je fait passer le collier par dessus ma tête afin de pouvoir bien lui montrer l'objet égyptien.

- Il s'agit effectivement d'un cadeau mais aussi d'un fardeau, d'une responsabilité et d'un testament, en plus d'être la raison pour laquelle je me suis retrouver à faire un plongeon dans les eaux de Gotham.
Il s'agit de l'amulette du dieu égyptien de la connaissance et du dernier cadeau que me fit mon père adoptif.


Prenant l'objet dans ma main droite, je me concentrais légèrement alors que je posais la main sur la paroi de la grotte et alors que la marque sur mon avant-bras gauche s'illumina quelques seconde et que l'endroit sur le mur fit de même, la lumière se dissipa afin de faire place à la paroi rocheuse mais sur laquelle se trouvais à présent un dessin d'un soleil couchant.
Bien que plutôt grossier le jeu de couleur était assez impressionnant en visuel donnant un air presque réaliste à la peinture rupestre.

- Bon j'ai tricher un peu, mais c'est l'une de ses nombreuse utilisation... Par contre j'aimerai savoir, tu étais sur les dock lorsque je suis tombé à l'eau ?

Entre sa réaction avec le dessins et sa réponse à sa question, je pourrais très certainement en apprendre bien plus sur l'être apparemment aquatique qui vient de me tirer de ce mauvais pas, car je réfléchit à pas mal de possibilité mais pour l'heure je n'ai aucun moyen de vérifier lesquelles sont vrai ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 1 Oct 2014 - 12:31
Tula n'avait jamais été très curieuse de la surface et de leur mode de vie, même lors de son époque avec les teen titans elle avait été plutôt renfermée et sortais rarement en dehors des missions. Mais là elle découvrait intéressée par le jeune homme , Virgil. Peut être parce qu'il n'y avait qu'eux dans une bulle coupée des deux mondes et qu'après tout personne en haut le prendrait au sérieux et ceux qui le feraient lui déconseilleraient sûrement de la revoir ou de s'intéresser au fonds des océans de peur de ce que l'on peut y trouver . Ils auraient raison.

Il lui parait honnête et à part un aller simple pour la surface il n'a rien a gagner à la côtoyer ce n'est pas comme s'il connaissait sa lignée. Aussi quand il lui explique à qui appartenait la breloque qu'il porte un peine sincère la traverse car elle aussi possède une famille ...compliquée. Par contre c'est étrange que ce pendentif soit responsable de tant d'attentions et d'acharnement. Si elle reconnaît que l'amulette possède un pouvoir certain, ce dernier n'est pas spécialement offensif et au niveau tactique comme le laisse supposé le dieu auquel il est associé; le temps d'activation est bien trop lent pour l'utiliser en combat . de ce qu'elle venait d'assister la seule utilisation valable serait pour des attaques d'envergures comme une prise de terres. Mais elle laissa là ses réflexions pour admirer le travail quasi artistique que Virgil venait de faire, c'était magnifique. Son bras s'illuminait en se faisant alors peut être qu'ils avaient tous deux une magie similaire ? Aussi quand les couleurs commençaient a s'effacer doucement c'est sa propre magie qui prends le relais et se superpose a celle de l'humain . de son épaule à sa main une spirale lumineuse chargée de sa magie courre et l'image change laissant place à deux hommes de bonne taille qui semblent combattre armés de lances ...ou se sont peut être des hallebardes ?


[color=#00cccc- dans ma famille aussi c'est compliqué et j'ai une place ... a part des autres membre j'en fais partie tout en étant une étrangère. je sais ce que c'est les charges familiales compliquées.[/color]
répondit-elle en souriant

sauf qu'une lignée royale c'était différent d'un bijou magique, plus important dans un certain sens. Mais le moment hors du temps qu'elle passe s'efface quand elle apprends qu'il lui a menti , qu'il a triché le reste de ses questions n'a aucun interet. Elle lui lance un regard d'abord de surprise mêlé a de la panique


- Tu as triché ?En quoi cela ?

dès qu'elle a entendu ce mot tout son corps c'est tendu comme prêt , que se soit pour le combattre ou fuir mais la fuite n'est pas une bonne option de la grotte il n'y au qu'une entrée facilement défendable et l'humain , il a cessé d'être Virgil a l'instant même ou il a menti.

elle l'attrape à la gorge et se plaque contre lui pour lui éviter tout mouvement comme l'accès à son pendentif. De sa force elle pourrait très facilement lui broyer la trachée mais elle se retient car il doit lui donner des réponses.

- Ma question a nouveau : en quoi as tu triché Humain ? Parles pendant que tu le peux encore .

une chose est sure, à présent Tula n'a rien d'avenant ou de mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 1 Oct 2014 - 16:20
Décidément cette jeune femme est étonnante vu qu'elle à été capable de reproduire plus ou moins un procédé semblable au mien alors que j'utilise mon pouvoir plus celui d'un objet pour parvenir à faire ce genre de chose.
Et pendant qu'elle fait ça elle m'explique que dans sa famille c'est plutôt compliqué, ce qui me fait sourire doucement après tout c'est loin d'être évident pour moi, mais je ne suis pas là pour jouer à celui qui à la plus grosse.

C'est là que je lui explique que j'ai triché un peu tout en montrant le dessin qui à présent est remplacer par le sien, c'est là que je comprends à quel point elle et moi venons de deux mondes totalement différents.
Car elle cessa tous simplement de m'entendre et m'interrogea en quoi j'ai triché, je lui remontre encore une fois le dessin, mais j'ai comme l'impression qu'elle ne semble pas comprendre où je veux en venir, d'ailleurs elle se rua sur moi et je sentis sa main me saisir la gorge avant de se coller contre moi afin que je ne puisse pas bouger.

Chose que de toute manière je n'aurai pas faites, d'ailleurs elle devra sentir que je ne me suis même pas contracté car cela me ferai plus de mal qu'autre chose, lorsqu'elle me demanda à nouveau de quoi je parlais, je pris le temps de le faire.

- Le dessin que j'ai fait, j'ai utiliser une image de ma tête plutôt qu'une image venant d'une autre pierre, j'ai utiliser ma propre magie afin de contourner la limite de l'objet.
Voila ce que j'entendais pas tricher, j'ignore exactement ce que ce mot peut signifier pour toi pour qu'il te mette dans cet état


Je la regarde dans les yeux tout en restant calme, à vrai dire autant je sens que ma force n'est rien comparé à la sienne et surtout dans mon état autant mes nerfs sont devenu de l'acier à force de me trouver dans des situations où ma vie est en danger et que c'est peut être à cause de mon état, mais je peux pas me sentir en danger même devant le visage énerve de cette femme.

- Mais je vois que comme je le pensais tu n'es pas exactement humaine, autant ça me dérange pas, autant j'aimerai bien savoir d'où tu viens et pourquoi tu m'a sauvé ?

Curieux jusqu'au bout ?
Disons que je préfère dire que je suis passionné quand je suis devant une chose que je ne comprends pas et autant je peux utiliser mon amulette sans forcement l'avoir dans les mains vu qu'elle touche ma peau autant je préfère la laisser répondre, car je pense que si mon bras s'illumine à nouveau il est probable que je le paye de ma vie.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 3 Oct 2014 - 18:13
Tula desserra lentement la main qui emprisonnait la gorge de l’humain, pas qu’elle croyait qu’il soit une menace, mais elle le trouvait beaucoup trop calme pour être honnête. Dans une situation pareille la veine de son cou aurait dû pulser furieusement, ce qui n’avait pas été le cas, cet humain avait gardé son calme malgré le fait qu’elle s’était jeté sur lui pour le menacer.

Cela pouvait signifier deux choses, soit il avait un entrainement pour se maitriser digne d’un combattant soit il avait l’habitude de se faire menacer de cette façon. Si l’une des solutions était dangereuse l’autre faisait paraitre l’humain assez misérable : quel type était suffisamment poissard pour attirer aussi facilement les pires tordus du monde ? Tout à sa confusion elle oublia complètement sa position et resta assise sur les cuisses de l’humain.

-- Quand tu vois quelqu’un en train de se vider de son sang tu vas passer à côté et ne pas l’aider ?

C’était la vérité même aussi éloigné que la terre et la lune Tula ne pourrait pas laisser qui que ce soit agoniser lentement sans rien faire. Voilà peut-être là la plus belle leçon qu’elle avait appris des teen titans. Celle d’accorder à la vie la plus grande place qui soit , tout le reste pouvait se réparer, s’arranger, pas une vie.et ça elle pouvait presque le confirmer d’elle-même

La petite princesse batarde avait passé sous silence la première question qu’il avait posée, d’abord parce qu’il en savait déjà bien assez, ensuite parce qu’elle devait examiner plus avant envers qui elle avait à faire. Il était fin, sa musculature pas encore développée… ses réflexes n’étaient pas suffisamment aiguisés et clairement son endurance n’était pas chez lui un atout. Mais rien n’empêchait le fait que ce soit un agent dormant ou un espion, puis qu’il avait un visage assez passe partout et une morphologie ne laissant rien suspecter.

Par contre qui pourrait employer un surfacien pour ce genre de travail ?

De toute évidence un atlante ne serait pas assez vil ou ouvert d’esprit pour ce faire, même si en temps de guerre toutes les stratégies devraient être envisagées cette dernière lui était quand même grandement incongrue… une attaque surfacienne ? Après tout les richesses atlantes, qu’elles soient magiques ou pécuniaires avait toujours attiré tout et n’importe qui, il ne serait pas idiot de croire qu’en haut l’un d’eux se croit plus intelligent et décide d’utiliser un appât pour leur ouvrir le chemin vers la cité sous-marine.

- Pour qui travailles tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 3 Oct 2014 - 19:04
La situation était un peu plus tendu, mais je gardais parfaitement mon calme, il faut dire que tenter de me débattre risque plus de rouvrir mes blessures qu'autres choses et j'ai déjà pris assez dans la tronche pour aujourd'hui, aussi tant que la situation pourra être résolu avec des mots je m'en sortirais ainsi, après tout j'ai pas survécu jusque là pour mourir dans mains d'une personne qui m'a sauvé la vie un peu plus tôt.

D'ailleurs j'ignore si c'est mon assurance ou ma réponse qui la fait relâcher doucement son étreinte, mais si elle me tient toujours par la gorge, mais finalement elle me lâche avant de me poser une question à la fois étrange et dont la réponse ne peut pas vraiment varié d'une personne à une autre.
Mais cela ne m'empêcha pas de garder mes yeux plongé dans les siens

- Tu sais que personne ne répondrait "oui", as ta questions, mais j'aurai tendance à d'abord regarder si la raison de ses blessures en encore dans le coin et ensuite à apporter les premiers soins.

Ce qu'elle cherche en moi, je l'ignore encore mais à sa façon de me dévisager je peux clairement comprendre qu'elle ne me trouve pas normal, qu'elle se rassure elle ne l'est pas non plus, même si actuellement c'est moi qui suis dominé, surtout que le fait qu'elle reste ainsi sur moi lui donne l'avantage au vu de la force qu'elle semble capable de déployer, mais ce n'est pas si étonnant pour une créature sous-marine.

Mes possibilité sont limité actuellement et j'ai comme l'impression que je vais juste subir un interrogatoire, pas très agréable, mais j'imagine que c'est de bonne guerre, mais après est-ce qu'elle va me croire ou non, c'est une autre histoire.
Pour ma part je ne vais pas risquer de mentir, j'espère sincèrement qu'elle possède un moyen de savoir quand on lui ment ou non car j'ai peur que la vérité ne soit pas ce qu'elle souhaite entendre.

Elle sembla être dans une profonde réflexion, et finalement une question quitta ses lèvres, apparemment elle voulait savoir pour qui je travaille.
Une question ma foi fort compliqué pour moi car autant je "travaille" avec plein de gens, je ne travaille pas pour une personne en particulier, mais surtout j'aimerai savoir à quoi elle fait référence exactement car autant je ne pense pas à autre chose de mes activité Stripesienne, autant elle pourrait s'imaginer tout et n'importe quoi.

- ... je suis sans emploi, donc si vous précisez pas votre pensée, je vois pas comment vous répondre autrement que, pour personne, vu que je travaille pas.

J'ignore que ce n'est pas dans cette optique là qu'elle m'a posé la question, car si elle s'attendait à un "pour vous" il faudra qu'elle me casse un doigt avant que je comprennes.
Sinon je suis rester le plus neutre possible au niveau des expressions bien qu'elle n'a pas du rater que sa seconde question m'a surpris au vu de la distance qui nous sépare.
Je me rends d'ailleurs compte de sa proximité et me rends compte que dans d'autre circonstances j'aurai pus trouver cela amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 4 Oct 2014 - 18:39
Arion avait prévenu son roi. Un atlante avait utilisé de la magie contre un humain, lui aussi sachant apparemment user de ce talent. Alors qu'il préparait un grand conflit contre la race humaine, il était forcément intrigué par tous les conflits raciaux dont il entendait parler. Si l'Atlante combattait l'homme, il était un possible allié, après tout.

Nereus stoppa ses recherches sur son nouveau trésor* et se mit en route. Il sentait la magie d'un des siens dans cette grotte, abritant une couche d'air, ce qui rendait cette histoire plausible.
Il entra dans la grotte et dans un grand éclaboussement, atterrit sur le sol. Quand l'eau projetée finit par retomber et il fut tout à fait surpris de ce qu'il voyait en face de lui. En effet, l'humain était bien là, par terre, mais semblait ne pas être grandement blessé. Mais surtout, sur lui se trouvait Tula, une princesse d'Atlantis, enfin d'un certain point de vue. Nereus n'avait aucune idée de ce qui se déroulait ici, mais c'était loin du combat sanglant qu'il s'imaginait.

Que diable se passe-t-il ici ?

Non c'était impossible ! Une princesse ne peut pas faire ami ami, voire pire...avec un habitant de la surface !

J'espère que les apparences sont trompeuses! Déjà que ton existence est une calamité, bâtarde, tu oses en plus fréquenter ces faibles ?! N'as-tu donc aucune fierté vis-à-vis de ton peuple ?

Il arrêta de fixer Tula pour donner le regard le plus méprisant possible au jeune homme couché.

Et toi que viens-tu faire dans mes eaux, habitant de la surface ? Les dieux ont eu la bonne idée de vous rendre incapable de vous faire respirer ici-bas, et pourtant, vous arrivez quand même à venir nous empoisonner la vie ?


Nereus était impatient d'avoir une réponse, pour pouvoir à nouveau leur fermer leur caquet.
*: à voir dans Archéologie sous-marine, chapitre II !
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 4 Oct 2014 - 22:06
Des courbettes, ce type s’en sortait avec des courbettes de langage, des petits jeu de mots et raccourcis qui énervait la princesse il ne pouvait pas répondre simplement et directement. « Non je l’aurai aidé » ou « je l’aurais laissé mourir » tous ces détours fatiguait Tula plus que l’on ne pouvait l’imaginer. Si encore la première réponse de l‘humain avait le mérite d’être relativement claire la deuxième ne l’était pas. Sois disant par manque de clarté de sa part dans la formulation de sa question. Il ne travaillait pour personne, mais cela Tula en doutait on ne tombait pas comme ça ensanglanté sur une princesse atlante… sauf si on était un immense poissard. Si cette possibilité avait déjà subsisté dans son esprit l’atlante la mettait quand même en doute.

Mais toutes ses réflexions furent interrompues par l’arrivée d’un troisième larron, ni plus ni moins qu’un des ennemis d’Atlantis le roi Nereus. Il avait l’air furieux, enfin encore plus furieux qu’a son accoutumé. Est-ce que cet individu, ce roi de plâtre irait aussi loin dans la bassesse de ses actions jusqu’a utiliser un humain ? Une chose était sur pour elle à présent, le surfacien allait mourir.

De sa main s’il travaillait avec Nereus
De celle de Nereus pour toute autre raison

Si son expression fut surprise l’espace d’un instant, elle se rembrunit bien vite. Elle était habituée à avoir sa naissance balancée comme un coup de poing. Mais elle n’en prenait pas ombrage cela faisait bien des années qu’elle assumait sa naissance, cela faisait mal bien sûr mais il ne fallait pas rejeter sur le fils la faute du père.

Aussi elle le toisa de toute sa hauteur et malgré sa position.

- Roi Nereus, vous pensez peut être me faire la morale avec ce surfacien blessé que vous m’avez envoyé ? Vous osez ainsi me parler de fierté envers mon peuple ?
A présent cela devenait clair que le roi de xebel cherchait à déstabiliser la lignée royale en commençant par elle et après remonter comme un vampire. Elle se retourna vers l’humain ne changeant rien à sa position lui adressant un sourire plein de mépris.

- Le voilà celui pour lequel tu travailles, humain.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 5 Oct 2014 - 13:27
Moi qui pensait que on interrogatoire ne faisait que commencer, je commence à me dire que je suis parti pour une situation un peu plus complexe que ce que j'aurai crus.
En effet alors que je pensais qu'il suffirait d'une personne pour creuser dans ce méli-mélo d'ennuis qui est ma vie, il faut qu'un troisième partie semble vouloir se représenter.

Il y a un avantage à tous cela, le troisième partie semble totalement ignorer mon origine et surtout la raison de ma venue, et surtout dans sa majesté et apparemment son besoin de dominer mentalement les autres j'en apprends beaucoup sur la personne qui se trouvait grimpé sur moi

Déjà il semble la considérer comme une "bâtarde", soit cela signifie qu'elle est à moitié humaine soit il utilise ce terme comme nous le ferions et cela pourrait coller avec ce qu'elle me disait pour le fait qu'elle à une famille un peu complexe.

Le type ne me laissa pas hors de l'affaire, du moins mon impression est qu'il à d'une façon ou d'une autre su que nous serions là, bien sur j'aurai tendance à pensé que c'est Tula qui l'a prévenue, mais au vu de sa manière de lui parler de la surprise de la jeune non-humaine à qui je dois la vie, j'aurai tendance à pensé qu'elle ne l'attendais pas.

Enfin sans oublier que la raison de sa venue est moi, aussi j'au aussi le droit à ma tirade insultante, mais je comprends mieux la situation, je suis le pauvre élément perturbateur qui viens apporter trouble dans une situation qui semble déjà relativement tendu, j'ignore si Tula est contre ce roi, mais au vu de ce qu'il dit ils ne sont peut être pas du même "peuple".
Et Tula doit avoir une position privilégier dans le sien, bien qu'elle soit bâtarde ou à l'inverse parce que s'en est une.
De son côté le Roi Néreus semble représenter l'ultime autorité d'une faction autres que celle de Tula et c'est pour cela que la situation entre eux est réellement tendu.

Et moi je suis à la fois l'origine du conflit actuel et surtout je vais être forcement celui qui va servir de bouc émissaire si jamais ça se passe mal, d'autant que au yeux de Tula apparemment je travaillerais pour le roi Nereus, tandis que ce dernier semblait émettre l'hypothèse que nous étions en train de batifolé.

Une situation qui va être plus que compliqué et s'en sortir sans leurs dires ce qu'ils veulent entendre va être plus que difficile, mais il est clair que ce type me tuera si jamais la situation lui donne l'occasion, aussi il faut que je fasse en sorte que Tula me croit... je sens que ça va être tout un travaille d'expert en manipulation et comme en plus je ne peux pas atteindre l'amulette de Thot cela va être une véritable improvisation.

- Alors aussi bien l'un comme l'autre, je refuse d'être votre bouc-émissaire, vos peuples sont peut être en désaccord, mais ce n'est pas pour cette raison que vous avez le droit de reporter le problème sur un partie neutre dans l'histoire.
Roi Nereus, si je suis là c'est tout simplement à cause d'un conflit entre moi et un autre habitant de la surface qui aurait du finir sur ma mort noyé si ce n'était pas sans l'intervention de Tula qui me soigne depuis.


Mon regard se tourne à présent sur la femme se trouvant sur moi, une position pas si inconfortable si on met de côté le fait que je suis encore blessé et loin de posséder tous mes moyens, aussi bien physique que magique.
L'intensité avec changé, autant au début je savais que la situation n'était pas dangereuse et que je pouvais plus ou moins m'en sortir sans trop de problème autant là la politique de deux peuple m'étant étranger sont en œuvre ici et donc là plus question de plaisanter, si j'étais toujours Virgil, c'est presque avec l'intensité de Stripesy que j'agissais à présent.

-Tu veux des certitude concernant ma personne ?
Malheureusement pour toi j'ai l'impression que l'un comme l'autre vous ne pouvez même pas accorder de crédits à mes paroles non pas à cause de qui je suis, mais de ce que je suis et là pour le coup je vois à peine la différence entre vous deux.


Faible ? peut être, mais cela ne signifie pas que je ne saurai pas défendre chèrement ma peau, mon but actuel, j'en ai deux soit me placer du côté de la "bâtarde" soit faire en sorte de les mettre l'un contre l'autre afin de m'enfuir, malheureusement sans l'aide de la personne qui m'a amener ici, il y a de grande chances que mes chance de m'en sortir passe par la magie et comme on le sait chaque magie à un prix et je ne suis pas forcement disposé à payé dans mon état actuel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 8 Oct 2014 - 14:27
La situation dans laquelle se trouvaient ces trois-là était bien confuse. Les deux jeunes semblaient être au final l'un contre l'autre. Mais Tula venait de lui faire un affront en supposant une amitié entre Nereus et l'humain.

Tu penses réellement que je m'abaisserais à devenir ami avec un habitant de la surface ?! Crois-tu que j'ai besoin de qui que ce soit, d'ailleurs ? Risible princesse au rabais...

Son regard tomba à nouveau sur Virgil. Il avait l'air malin et il savait que, du coup, il ne fallait pas croire ses paroles, mais il l'écouta tout de même.

Eh bien, il est toujours bon de savoir que les humains s'amusent à s'entretuer. Cependant, ne t'avises plus de comparer le glorieux peuple de Xebel aux siens, de pitoyables voisins encombrants, ne méritant certainement pas leur place sous les océans.

Nereus n'en avait pas terminé. Tula aurait utilisé sa magie bénéfique sur le jeune homme. Encore une hérésie ! Mais à partir de là, le roi ne comprenait à leur relation. Une guérison suivie d'une agression ? L'humain a dû dire des choses qui ne lui ont pas plu. Eh bien qu'elle essaie sur le Xebelien, lui qui ne passait pas à l'attaque, sachant déjà qu'il aurait le dessus sur elle. Par contre, lié avec le jeune magicien dont il ne ne connaissait pas l'étendue des pouvoirs, il ne pouvait rien affirmer, mais il a trop confiance en lui pour s'imaginer perdre.

Gâcher sa magie bénéfique sur un humain, tu baisses encore plus dans mon estime "princesse". Tes parents auraient dus te tuer à la naissance, cela t'aurait évité de remplir de honte ta famille et toi-même.

Nereus commençait à s'échauffer. Pourtant, il savait qu'il perdait son temps ici, tandis que son plan d'invasion et ses recherches l'attendaient. Mais l'orgueil le menait du bout du nez. Il se devait de montrer sa supériorité sur eux et leur clouer le bec.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 9 Oct 2014 - 22:29
Tula pouvait sentir la colère en elle monter sans vraiment vouloir la freiner, ce n’était pas au point de la forcer à agir donc elle pouvait ce le permettre elle plissa les yeux jetant un regard noir à Nereus, aucun humain aurait pu s’associer à un être aussi méprisant que lui, même pour de l’argent à moins d’y être contraint. Petit à petit Tula sentait que Virgil pouvait n’être qu’une victime des circonstances….ou Poissard au dernier degré. Mais ce ne serait pas cela qui empêcherait Nereus de le tuer, juste parce qu’il était là, simplement car il était humain et qu’il les détestait. Tula ne haïssait personne et très honnêtement que ce sois sur terre ou sous l’eau il y avait le même type de personnes des fous, des gentils, des loyaux, des traitres, des sociopathes.

Mais L’atlante sentait la colère monter non pas parce qu’il l’insultait mais parce qu’il traitait de la même manière son peuple, Elle ne ressentait pas cette colère qu’avait Nereus. Pour elle les Xebeliens étaient comme des voisins un peu fanatiques et violents. Mais pas au point de vouloir les envahir car ses paroles étaient bien de ce type-là. Des mots de guerre.

La rousse se retira des cuisses de Virgil et fit face au roi ben évidemment l’anfractuosité ou elle était ne permettait pas de combattre, de toute façon avec sa perte de magie elle ne pourrait pas tenir un combat, même s’il n’y avait pas de doute qu’elle était plus agile et rapide que lui , le Xebelien n’était pas un guerrier de la dernière pluie et elle se ferait tuer.

Il fallait qu’elle sécurise l’humain et qu’elle file prévenir son Roi et sa Reine des intentions de Xebel. De ce qu’elle savait ce peuple n’était pas très doué avec la télépathie sous-marine, elle appela donc deux requins, avant de se retourner vers ce qui était au final son petit protégé.

- Considère que la providence s’est penchée sur ton cas humain, car je te libère de ton fardeau …

Elle se saisit de Virgil pour le balancer sans plus de préambule dans l’eau, là les deux poissons l’attrapèrent pour filer direction la cote, le sang qui était déjà sur ses vêtements suffirait à faire croire qu’il venait de se faire dévoré vivant. Mais les requins obéiraient et ne blesseraient pas plus l’humain. Bon ce dernier aurait juste la peur de sa vie…

Une fois l’humain sorti de l’équation elle se permit de regarder Nereus droit dans les yeux pour lui expliquer un bout de l’histoire royale familiale.

- Mon frère à préféré tuer sa propre mère plutôt que de la laisser vivre avec son péché, celui d’avoir conçu avec un humain….Alors ne doutez pas de la férocité des Atlantes…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 10 Oct 2014 - 13:42
De toute ma vie je ne crois avoir jamais vu un type aussi suffisant et méprisable, mais malheureusement des type comme ça je sais aussi que ça existe chez les humains, fort heureusement pour nous ils sont rarement des rois ayant une armée à disposition et probablement un peuple avec les même idéologies.
Du moins la dernier fois que c'est arriver dans l'histoire humaine on s'est retrouver à la seconde guerre mondiale, aussi je me dis que cette homme est probablement bien plus dangereux qu'il ne peut l'imaginer.

Et quelques part cela me rassure un peu sur la personne qui se trouve sur moi, déjà je sais qu'il s'agit d'une princesse apparemment pas légitime à cause de sa naissance et qu'elle appartient à un peuple sous-marin qui serait "voisin" de celui de Xebel.
Alors j'ai aucune idée de ce qu'est Xebel, mais des peuples sous-marins il en existe pas des milliers, ce qui signifie que j'ai très certainement sur mes genoux la princesse Atlante.

Alors la seule preuve de leurs existence que nous avons est Aquaman, mais en partant que ce qu'il dit à propos d'Atlantis soit vrai, dans ce cas la situation me parait presque logique, enfin elle me le paraissait jusqu'à ce que Tula se relève et se tourne vers moi l'air presque grave et avec des paroles très peu rassurantes.
Avant de me faire saisir et balancer en direction de l'eau, j'ai donc confirmation de la force écrasante de la jeune femme alors que je passe par dessus bord et non loin du roi de Xebel, avant d'arriver dans l'eau où le comité d'accueil n'était pas spécialement plus agréable que la situation au dessus.

Deux requins arrivèrent sur moi assez sauvagement, mais au lieu de me dévorer il me rentrèrent dedans afin de m'amener hors de là, évidemment c'est l'Atlante qui les a sous son contrôle, mais je ne peut pas me permettre de la laisser seule avec un type qui la domine physiquement sachant qu'elle doit être à court d'énergie magique.
Mettant donc la main gauche sur l'amulette de Thot, je tendis alors la main sur le côté afin de toucher la roche qui compose, je ne peux pas laisser une personne qui m'a sauvé la vie seule face à un type comme Nereus.

Je pose alors mon autre main sur la gueule d'un des requins qui m'escorte, et je vais connecté les informations de mon cerveaux avec le sien.
Et effectivement un requin ça ne pense pas comme nous, mais de lui je peux sentir l'écho de l'information que Tula leurs à imprimer dans la tête, celui de me ramener sur la côté sans me faire de mal.

Une grimace de douleur se plaça sur mes lèvres alors que le froids mordant commençait à me paralyser petit à petit, mais pendant ce temps je modifie l'ordre que l'atlante à placer dans le cerveau du requin et ce dernier fit alors demi tour en ayant bien l'intention de faire du roi de Xebel son quatre heures, tendis que moi je me plaquait lentement sur le dernier mammifère marin qui me ramenait rapidement à la surface car je finirais bientôt par manquer d'air.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 10 Oct 2014 - 17:30
Nereus venait de provoquer la colère de la jeune Atlante. Cette dernière venait de jeter l'humain dans l'eau, pour l'aider à s'échapper certainement. Cela se confirma par l'arrivée des requins qui l’agrippèrent. Tula le fixait droit dans les yeux et mentionna l'histoire de son frère, Orm, que Nereus respectait comme un véritable meneur et partageant sa haine des humains. D'ailleurs, son acte contre sa propre mère, Nereus le comprenait parfaitement.

Ni toi, ni les autres Atlantes n'arrivent à la cheville de ton frère. Si tu étais vraiment sa sœur, tu aurais égorgé ce rampant sans hésiter. Préparez-vous, toi, ta cité, lui et ainsi que son peuple, car vous êtes pitoyable et que je ne vous tolère pas. Dans quelques jours, quand mes travaux seront finis, vous comprendrez la puissance de Xebel..

A peine put-il finir cette phrase que les requins de tout à l'heure lui arrivèrent droit dessus. L'un lui attrapa la jambe et le ramena de tout son poids dans l'eau. Cela faisait mal, mais il ne fut pas blessé grâce à sa résistance de Xebelien. De ses deux mains, il put ouvrir la mâchoire du poisson pour sortir sa jambe, puis enfonça de toute sa force son poing dans sa boîte crânienne. Le poisson mourut sur le coup, une flopée de sangs suivant la main de Nereus quand il la sortit du corps. Le deuxième arriva ensuite et se fit balancer au-delà de la surface, dans la petite grotte, où le requin ira se débattre jusqu'à mourir par absence d'eau.

Nereus avait compris que ceci n'était qu'une diversion, pas une attaque, vu la facilité dont il a pu en réchapper. Il n'avait pas eu le temps de voir si Tula avait fui elle aussi, mais il en avait plus rien à faire, il devait se remettre au travail, plutôt que d'essayer de les poursuivre.

Ils goûteront à mon courroux tôt ou tard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 11 Oct 2014 - 3:06
Tula se savait en mauvaise posture mais une fois l’humain sorti brillamment de l’équation elle put pleinement ce concentrer sans interférences extérieures. En espérant que le choix qu’elle venait de faire avec Virgil ne lui causeraient pas plus de soucis que présentement.

En même temps dans la situation actuelle il serait difficile de faire plus compliqué. Un prélude à la guerre était quand même d’un niveau plus que correct, sur une échelle de un à dix on devait bien toucher le huit ou neuf... Honorable quand même.

Surtout que malgré son titre de princesse elle ne devait pas interférer et provoquer Nereus plus que nécessaire, c’était à son roi et sa reine de gérer cela. Pas à elle, se mettre trop en avant pourrait rompre l’équilibre délicat qu’il existait dans la famille royale atlante. Et cela Tula ne l’accepterais pas elle ne serait pas comme son frère la cause de dissensions avec les siens.

Toute à ses réflexions et alors qu’elle foudroyait du regard le roi de Xebel, ce dernier se fit happer la jambe, sachant qu’elle n’avait pas donné cet ordre et qu’un requin ne faisait pas ce genre de choses naturellement ou même spontanément, la première et seule explication qui lui vint en tête fut qu’on avait poussé ce poisson à agir de la sorte que ce soit le surfacien ou un atlante cela ne changeait pas spécialement la donne. Alors même que ce dernier se faisait légitimement exécuté sans honte, la princesse atlante en profita pour s’enfuir. Un combat serait inutile face à Nereus et de plus il lui fallait prévenir son peuple et se préparer aux hostilités futures.

Abandonnant le roi et son combat gagné d’avance, la rouquine se dépêcha de nager dans la direction qu’elle avait donnée aux requins et elle trouva sans surprise l’humain qu’elle avait sauvé qui commençait à lâcher prise de son sauveur aquatique, aussi elle le récupéra et ordonna au poisson de lui aussi distraire son belliqueux voisin sous-marin.

Une fois fait elle remonta précipitamment à la surface pour que l’humain puisse respirer sans problème majeur, cela faisait deux fois en moins d’une heure que son corps était privé d’oxygène, ce n’était pas bon. Le maintenant fermement contre elle d’un bras autour de son corps Tula utilisa sa seconde pour délicatement tapoter la joue de surement le gars le plus poissard du monde.

- Virgil ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 11 Oct 2014 - 11:00
Le requin pousse du mieux qu'il peut afin de me ramener à la surface, mais très vite il se fait remplacer par une jeune Atlante rousse et retourne là d'où nous venons tendis qu'elle me saisit pour me ramener à la surface.
Nous perçons l'eau telle des lances lancer à pleine puissance tant l'Atlante nage vite et quand nous arrivons à la surface c'est avec une sensation de libération que je relâche la pression sur mes poumons et recommence à respirer.

Je sens alors le bras puissant de Tula qui me sers contre elle et heureusement car à cause du froids je suis à peine capable de bouger et c'est vraiment ça le problème actuellement, l'eau est gelée et je dois déjà être en hypothermie, je vais même pas mourir à cause de mes blessures, mais parce que j'ai froids... bon même si le fait d'être blessé me rends moins résistant au froids aussi.

Une douleur sourde se fait sentir au niveau de ma joue et j'ai de nouveau conscience de ce qui m'entoure, Tula me donnais des claques apparemment pour que je me concentre à nouveau, lorsqu'elle prononce mon nom, je hoche doucement la tête le tête.

-Merci... Tula...

Non parler plus ne serai pas une bonne idée car je me fatigue plus qu'autre chose, je me contente juste de bouger mon bras gauche afin de lui indiquer une direction, j'ignore si elle m'amènera jusqu'à la côte, mais au vu de mon bain de minuit mon portable risque d'être inopérant et donc prévenir mon père et Mike risque d'être compliqué car je préfère éviter d'aller à l'hôpital, Virgil Hershell s'est bien souvent fait remarqué et j'ai beau avoir eut la chance de changer de nom le lien pourra rapidement être fait car le jugement qui m'a vu changé de nom est aisément trouvable.
Le fait d'avoir une partie du corps hors de l'eau et récupéré mon souffle me fait déjà sentir un peu mieux, j'espère juste que Tula n'a pas été blessée.

-Désolé pour le Requin, je pouvais pas te laisser seule face à cet homme qui manque cruellement d'éducation.

Je vais surement mourir alors autant partir sur une blague, mais en effet nous les humain somme vraiment pas adapté à la vie sous-marine sans tenue pour on ne peut même pas tenir quelques heures et encore heureusement que je suis devenu bien plus résistant qu'avant car je serai certainement déjà mort sinon.

Pour l'heure j'ignore si on peut me sauver, mais commencer par arriver sur la berge semble être la meilleurs chose à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 14 Oct 2014 - 12:33
Bon au final et malgré une confrontation avec le roi Nereus, tout n'était pas si mal , certes Virgil n'était pas en bon état, mais elle avait eu des informations sur l'ambition de ce roi. Il fallait qu'elle prévienne la reine au plus vite et qu'avec le roi ils discutent d'une stratégie à mettre en place pour qu'Atlantis ne subisse pas de dommages. Peut être que la guerre se profilait à l'horizon, mais ils seraient prêts et riposteraient à l'attaque en évitant au maximum les pertes , même si ce serait difficile.

Mais avant tout , elle devait ramener Virgil a la terre ferme et s'assurer qu'il serait soigné aussi elle nagea, pas trop vite car à l'air libre elle était bien moins rapide qu'entièrement sous l'eau et en plus parce qu'une trop grande vitesse ferait plus de mal que de bien à l'humain qu'elle tenait , ses os pouvaient se disloquer et comme il était bien moins résistant qu'elle aux températures il pourrait prendre froid… enfin encore plus.

elle avait fait trop d'efforts pour le maintenir en vie et échouer si près du but, D'ailleurs il s'excusa de la diversion qu'il avait apporté à Nereus avec le premier requin qui avait voulu le dévorer .


- Merci , mais Nereus n'aurait pas pris le risque de me blesser alors qu'il prévoit une attaque sur Atlantis, cela aurait causé bien trop de contretemps pour l'exécution de son plan.

Même si elle en doutait un peu, Aquaman et Mera n'aurait pas laissé son meurtre impuni forcé ou pas par le reste des atlantes….

- De plus il rien de ce qu'il a dit n'était un mensonge, je suis effectivement une bâtarde au poste de princesse, je suis une honte pour la famille royale et la seule manière de recouvrer un semblant d'honneur est de mourir au combat, ou de me marier avec un des subordonné de Nereus pour assurer une alliance politique et une stabilité entre nos deux peuples …mais je préfère mourir au combat je crois.  


Je l'ai déjà fait ... conclus t'elle mentalement
Alors qu'ils touchaient ensemble gentiment la cote, Tula maintenait Virgil et fini par l'appuyer contre une structure proche, un pilier en bois qui soutenait ce que les surfaciens appelaient une jetée. Maintenant il ne restait plus qu'a trouver des secours …
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 18 Oct 2014 - 9:27
Pour ma part je m'accroches du mieux possible à Tula, même si je me rends rapidement compte que les information envoyé par mon cerveaux au reste de mon corps ne sont pas traité... le froid me paralyse et seul la force de Tula me permet de tenir contre elle alors qu'elle fends l'eau en me tentant contre elle.
De plus elle continue de me parler pour éviter que je m'endorme à cause de l'hypothermie, probablement la pire chose à faire pour moi en ce moment, aussi je l'écoute, sa voie me berce tout en m'accrochant à la réalité.

Je comprends alors que la situation dans la grotte était une vrai bataille d'influence et qu'il est très probable que le fait qu'elle soit avec moi lui est fait du tord alors qu'elle me sauvait la vie.
En revanche sa manière de parler de sa fonction dans la société, comme quoi sa naissance lui permettait d'occuper une place finalement peu enviable.

Nous arrivons sur une plage, je sens le sable se coller sur mes pieds alors qu'elle me porte sur quelques mètres avant de me placer contre une poutre de jetée.
Soupirant presque d'aise, je tente alors de déplace mon bras, il est lent et lourd et j'ai presque l'impression que de le bouger me sape toutes mes forces, mais c'est ça ou mourir ici, je sors de la poche de mon pantalon la portable qui malheureusement à du prendre l'eau, mais je ne pense pas que ce soit un problème pour la magie.

Je pose donc l'objet sur ma cuisse tout en relevant la tête vers Tula.

-J'ignore comment se régis Atlantis, mais ta naissance ne doit jamais être une source de honte pour qui que ce soit, car c'est sur tes actions que tu doit être jaugée.
Je ne te connais pas encore, mais de ce que j'ai pu voir tu es loin d'avoir besoin d'être honteuse de ce que tu es.


Quelques part je comprends sa situation, c'est dur de se sentir soi-même quand on ignore d'où l'on vient, mais de ce que j'ai vu d'elle, il s'agit de quelqu'un de bien, mais il me faut aussi prévenir des gens afin de l'on vienne me sauver sinon je risque d'être mal et vu que les pompier ou le Samu ne seront jamais assez rapide je ais directement prévenir quelqu'un qui à un mode de déplacement un peu plus rapide.

Aussi Je branche de nouveau l'amulette sur mon téléphone et mon bras s'illumine alors que je lui donne la propriété de réparer le réceptacle de donnée qui va bien sur se remettre à fonctionner puis je vais ensuite envoyer un message à Blue Valley est espérant que S.T.R.I.P.E. ne soit pas trop long à venir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 18 Oct 2014 - 13:19
Alors qu’elle le tenait contre elle Tula sent que les pulsations de son sang se font plus faible, elle tente au mieux de meubler le vide et de maintenir une allure qui les fait arriver vite sur la plage sans pour autant le blesser. Lorsqu’elle le tire sur la plage, il lui parait un peu trop léger pour son bien et elle s’inquiète en même temps il lui est difficile de savoir si c’est un poids normal ou pas. Elle l’installe comme elle peut sur son support de fortune et Virgil se met a bouger , une part d’elle veut l’en dissuader mais une autre est soulagée qu’il puisse encore se mouvoir aussi bien et alors qu’il lui parle elle ne peut s’empêcher d’avoir un sourire triste alors qu’elle le voit tripoter un téléphone dégoulinant d’eau de mer, certainement inutilisable..

- Les lois sont parfois faites par des gens qui ne sont ni équitables ni bienveillants, mais elles structurent nos civilisations, c’est pourquoi nous les respectons et Atlantis est une très vieille cité on ne changera pas aussi facilement ses mœurs. Là bas un enfant illégitime doit prouver toute sa vie et peut être même après son dévouement pour la ville.

Parfois on pourrait se demander pourquoi la princesse bâtarde n’a jamais fait front contre Aquaman et pour son frère, attention elle a de l’affection pour Ocean master, même s’il ne lui rend pas spécifiquement ce sentiment elle sait que quelque part il tient également à elle. Pourtant une fois Arthur Curry sur le trône elle n’a pas essayé une seule minute de l’en déloger c’est avant tout car après Orm il est le seul digne de la fonction et en plus peut être de part non pas sa naissance mais son enfance surfacienne, il serait sans doute plus a même défaire évoluer la société archaïque atlante.

Vœux pieux

- Je vais chercher des secours, enfin un téléphone pour les contacter qu’ils viennent tu te sens de tenir le coup ?
Elle se sait rapide en surface bien plus qu’un humain, mais Virgil lui pourrait-il tenir le coup le temps même minime que l’atlante trouve des secours quelconque ? C’est une autre question et un autre enjeu.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Atlantis]Deuxième Mi-temps [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» J'ai un peu de temps libre
» On demande des enseignants en Chinois, Espagnol, Italien et Polonais
» GMC 1953 ; j'avais 5 minutes de temps libre :)
» Pour celles qui auraient du temps libre
» Ca vit combien de temps le virus de la gastro ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-