Une mission, un empêchement [Virgil]

Invité

MessagePosté le: Lun 29 Sep 2014 - 22:35
New York. Central Park.
Dix-huit heures seize minutes.
Il pleut.


La pluie fine s'abat sur le parc le plus connu du monde. Malgré le temps, de nombreux sportifs ont fait le déplacement, pour satisfaire leurs besoins de relaxation, leur discipline d'entraînement ou pour s'occuper après une journée chargée. Les badauds habituels sont absents, les poussettes sont au sec et Central Park est essentiellement abandonné aux sans-abris et aux sportifs.
Une fin de journée idéale pour une course d'une demi-heure entre deux rendez-vous pour Jim Dominguez.

Quelques semaines plus tôt, il était encore abandonné au fond d'une cellule d'Amérique du Sud, croupissant entre les rues, les déjections de ses geôliers et les abus de ceux qui se rappelaient son existence. Maintenant, il évolue et se détend au milieu des arbres et de la verdure new-yorkaise, renforçant son corps pour un futur qui s'annonce brillant.

Bien sûr, il se prépare un avenir compliqué : nouvelle identité, système de protection des témoins, une vie paranoïaque à toujours regarder derrière son épaule - mais une vie libre, loin des manigances du Cartel et de sa terrible vengeance.
D'ici quelques jours, Jim Dominguez témoignera devant un Grand Jury pour faire tomber les principales têtes du Cartel. Il a été exfiltré de sa cellule par les Forces Spéciales, qui ont entendu sa demande à l'aide, transmise juste avant son enlèvement par ses anciens camarades ; maintenant qu'il a été sauvé, il se doit juste de remplir sa part du marché pour commencer une nouvelle vie en Europe. Loin, si loin de la drogue, du trafic de filles et des horreurs qu'il a dû commettre pour en arriver là...

Alors Jim Dominguez court, force ses limites pour retrouver un physique adéquat avant de débuter sa nouvelle vie - mais le Cartel ne l'entend pas ainsi.

Jim Dominguez passe devant un sans-abri, écroulé sur un banc, en proie à un sommeil agité ; son oeil ne s'attarde guère sur lui, son esprit passe déjà à une nouvelle information visuelle et sa mémoire oublie cette vision pathétique. Erreur.

Allongé sur le banc, derrière la casquette des Yankees solidement enfoncée sur son crâne, Grant Wilson ne quitte pas sa cible des yeux.
Depuis de nombreux jours, il guette et observe Jim, enregistrant ses déplacements et ses habitudes ; aujourd'hui, il a décidé de passer à l'acte et de remplir le contrat d'assassinat qui lui a été confié par le Cartel.

Ramassé sur le banc, il ne donne guère l'impression de tenir un micro-fusil-sniper dans la manche de son bras droit, celui dont la main donne dans le vide. Sa main gauche maintient fortement la crosse de l'arme, et son oeil avisé et modifié génétiquement calcule le meilleur moment pour tirer et réussir sa mission.

Après quelques secondes d'attente, il trouve le bon moment - et appuie sur la gâchette.

Alors que Jim Dominguez prend un virage, la micro-fléchette s'échappe du micro-fusil et file, à plus de cent kilomètres par heure, vers sa cible. Jim Dominguez sent soudainement une légère démangeaison à son omoplate gauche, mais son esprit abandonne déjà cette pensée pour songer au reste de sa course.
Cependant, la micro-fléchette injecte quelques millimètres d'une solution préparée à l'avance, et disparaît au contact de l'air grâce à sa matière immédiatement bio-dégradable. A l'intérieur du corps de Jim Dominguez, le petit liquide fonce, comme prévu, vers son coeur et bloque soudainement l'afflux de sang aux deux ventricules ; crise cardiaque instantanée et fulgurante.

Bien sûr, la solution disparaît également dans l'organisme de Jim. Bien sûr, personne n'aura jamais vu quiconque l'approcher. Bien sûr, seule une mort naturelle sera constatée, et le procureur devra accepter que le Destin s'est bien joué de lui.
Et le Ravager aura encore frappé. Sa réussite sera reconnue - sa légende commencera.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 30 Sep 2014 - 19:09
New York. le Bronx
douze heures vingt-trois.
Dans la salle d'entrainement de Stuff


Devant le mannequin de bois formé d'un tronc et de bras pivotant, je me concentre avant d'ouvrir les yeux et de frapper à répétition, un coup au niveau du plexus et enfin c'est la mitraillette de poing en direction du visage.
Le resultat est assez impressionnant quand c'est sur un visage humain, mais il m'en fallut du temps avant de maitriser ce "simple" coup d'après Stuff.

Et aujourd'hui encore il me fait travailler la résistance de mes bras ainsi que mes coups de pieds, vu que j'ai choisit un style de combat très porté sur le haut du corps il à décider de m'apprendre une boxe chinoise très porté sur les jambes de manière à ce que je sois complet quand à l'utilisation de mon corps et surtout pouvoir combattre plus aisément en tandem avec Dark Crow, au fut de sa taille et sa carrure les jambes et les acrobatie seront plus simple pour m'adapter à son style.

Mon entrainement est donc passer à une toute autres vitesse, à présent que mon corps s'est renforcé par rapport à ce qu'il fut, mais c'est encore loin d'être suffisant, bien trop loin d'après Mr Sanders, mais Victor compte sur ma facilité à apprendre la technique et à la développer pour parvenir à gérer toutes les situations en combat rapproché car m'a clairement fait comprendre que jamais mon corps ne pourra bien plus ce que j'ai déjà parcourus.

Il faudra donc remplacer les muscles par le savoir et la technique... l'histoire de ma vie somme toute.
Le bruit de la porte me parvint et j'ai juste le temps de me retourner avant d'attraper la bouteille que Victor venait de me lancer en direction du visage.
La séance du matin semble terminé pour aujourd'hui, je me saisis de la bouteille et en boit une gorgée avant de m'avancer vers la sortie de la salle, apparemment Victor avait quelques chose à me dire.

Placé dans son salon et surtout son ordinateur il semblait avoir un dossier préparer sur la table à mon attention, apparemment il me considérait prêt, enfin j'espère que c'est ça, dans tous les cas j'ouvris le dossier et commença à y lire le contenu.
Cela parlais d'un certain Jim Dominguez, le genre de type qui à fait son beurre dans des trucs pas tout à fait légaux, mais aujourd'hui il à l'air de vouloir jouer la balance et cela ne semble pas plaire à tous le monde car un contrat à été mis sur sa tête.

Et apparemment la prime est très généreuse et donc ils risquent d'être assez nombreux d'en vouloir à sa vie.
Mon rôle, le protéger jusqu'à ce qu'il passe en jugement et fasse tomber les autres afin d'épargner sa tête, bon si cela peut permettre de faire tomber un réseau de ce genre, ça vaut le coup de laisser ce genre de type tenter d'avoir une nouvelle vie.

Je me tourne vers Victor qui lève un pouce dans ma direction, ce qui me fait sourire alors que je met mon sweat rayé rouge et blanc dans mon sac et je sors de l'appartement de Victor en espérant que la mission se passera bien.

Dans tous les cas il est treize heure passée quand j'arrive dans le métro New-Yorkais et que je me dirige vers son habitation qui se trouve dans l'upper east side, enfin je parle bien sur de la baraque qu'il occupe jusqu'à son témoignage et autant je sais que des gens de la police ont été dépêché pour le surveiller, même si il y a des agent spéciaux parmi eux je suis pas sur qu'ils tiennent devant les assassin que l'on peut se trouver ces derniers temps, je comprends bien pourquoi on m'envoie en renfort, même si je suis loin d'avoir la réputation d'un Robin ou même d'un Starman

Je sors du métro à la station que je souhaitais et commence à passer dans les petite rues, c'est entre deux poubelle que Virgil disparait pour laisser place à Stripesy qui commence à grimper le long d'un escalier qui va bientôt l'amener sur le toit d'un immeuble et je suis trois étage au dessus de l'appartement de Jim.

Prenant alors mon RedPhone je branchais l'amulette de thot dessus et commença par me connecter sur chacun des appareils à l'intérieur de son appartement, ce qui me permis de rapidement isoler que les téléphone portable et de constater que celui de Jim est bien présent ainsi que trois autres apparentant à des policiers.

Je pousse la recherche un peu plus loin et sur un des appartement adjacent je tombe sur quelques chose de suspect, un téléphone portable qui contient les informations sur le contrat concernant Dominguez.
m'approchant du bord de l'immeuble je débranches l'amulette du téléphone et utilise mon pouvoir pour calculer le saut qu'il me faudra faire et surtout à quel moment il me faudra saisir le rebord d'une fenêtre pour pouvoir passer par la fenêtre.
Une fois les calcule effectué, je recule d'un pas et saute de ma position tout en tournant sur moi même et compte deux secondes avant de tendre les bras et saisir la barre métallique tout en tendant les jambes en avant.

Le choc avec la fenêtre fut exactement ce à quoi je m'attendais et l'air dépité du mec à l'intérieur par contre fut bien plus impressionnante que prévu, mais ne perdant pas de temps je me met à courir sur lui une fois que j'ai bien repris mes appuies.
Il sors alors son arme mais c'est bien trop tard il est déjà à ma porté, je rebaisse son bras tout en frappant au sternum avant de le maitriser.

Avec la surprise le mettre hors d'état de nuire ne fut pas difficile, mais au vu de l'équipement que je peux voir il voulait faire une entrer en grande pompe dans l'appartement d'à côté abattre le mur à coup de C4 et arrosé avec son fusil mitrailleur tout ce qui devait se trouver là.
C'est donc après avoir ficelé de la tête au pieds le type que je m'installais sur une chaise en face de lui et pris l'air d'attendre.

- Alors, gamin,tu vas pas me me poser de question ?

Souriant légèrement à sa remarque je finis par me lever et me diriger vers ses affaire afin de prendre le bloc d'explosifs.
Et de revenir devant le type.

- Et bien je pensais qu'un type aussi brillant que toi serai assez intelligent pour savoir ce que je veux.
J'aimerai juste que tu me dise tout ce que tu sais sur ta cible, car j'ai comme l'impression que ton attaque était prévu pour dans pas longtemps.


Le gars resta alors calme, me faisant juste le sourire du mec sûr de lui.

- Tu me forcera pas à me faire parler, tu crois vraiment que tu me fais peur avec ton pain de C4 ?

Perdant alors mon sourire, je finis par soupirer et je lui mis l'objet en question au niveau de l'entre jambe puis retourna au niveau de son sac afin de prendre tous le matériel afin d'armer la charge et commença à brancher le tout.

- Et t'es censé être qui en plus ? Charlie ? Tu va pas me faire croire que tu as le cran de me faire sauter !

- Moi non, mais ton détonateur à retardement lui il l'aura peut être, je sais pas.

J'avais pris le ton le plus dégagé possible et le type me craque littéralement dans les doigts.

- Ok, que veux tu savoir quoi exactement ?

Me réinstallant sur le chaise en face de lui, je vais enfin pouvoir commencer les questions.

-Déjà ce que tu sais à propos de ta cible et enfin si tu connais les autres sur le coup ?

- Dans mon carnet tu pourras trouver ses habitudes et ceux des quelques flics qui le suivent, par contre je sais rien sur les concurrent que je peux avoir.

Me relevant, je mis un coup sec au niveau de la tempe du type qui tomba inconscient tout en me dirigeant de nouveau vers son sac afin de prendre son carnet, au vu de l'heure actuelle Jim n'étais pas dans son appartement, mais en train de courir dans Central Park, autrement dit il à laisser son téléphone là.
Ainsi que les mec qui le surveille normalement, ce type sous estime clairement la menace qui pèse sur lui et je me demande comment il peut être toujours un vie.

Je jette un œil à l'heure  et il est bientôt dix-huit heure, pour le moment je vais aller dans le parc et le surveiller à partir de là, du moins si je parviens à recouper le parc de façon à croiser sa route, aussi j'utilise une nouvelle fois mon téléphone afin d'envoyé un message aux policier dans l'appartement afin de leurs indiquer ma première prise.

Et là dessus je ne peux que me mettre à descendre de l'immeuble et de repasser par les petite rue pour redevenir Virgil Dugan, me balader dans le parc en Stripesy serai le meilleurs moyen d'alerter les assassins si il y en a et eu vue du temps il va falloir que je me fasse passer pour un courageux coureur afin de passer inaperçue.

Déambulant donc à pas de courses dans le parc je jette juste de temps en temps un œil sur la carnet afin de vérifier son itinéraire de courses habituel, ce qui fait que je coupe pas mal de longueur de course par rapport à lui et d'ailleurs je finis par arriver suffisamment près pour le voir, je ralentis légèrement ma course car mine de rien avec tout ça je sens que j'arrive non loin de ma limite physique, mais moi qui pensais que je pourrais continuer sur une course tranquille je le vois s'effondrer devant moi, forcement j'accélère et arrive au niveau de Jim

J'y crois pas après tout ce que je viens de faire il va me claquer dans les doigts ?
M'agenouillant près de lui, je prends son pouls et constate qu'il est nul et comme il n'a pas l'air d'avoir de blessure physique, je vérifier sur bras gauche et ce dernier est très crispé.
Bordel de merde tu va pas claquer parce que tu à trop courut.

Arrachant son tee-shirt les autres coureur s'arrête non loin de moi et des gens s'approche afin de voir ce qu'il se passe, je commence le massage cardiaque et me tourne vers un des passant en lui demandant d'appeler une ambulance mais peu de temps après le mec se redresse brutalement avant de retomber, apparemment j'ai réussis à le relancer... j'ai vraiment eu chaud pour le coup, les quelques personnes autours de nous semblent aussi soulager de ce dénouement... enfin je reste sur mes gardes, chacune des personnes ici présente pourrait être un assassin et sans être paranoïaque je trouve l'arrêt cardiaque tombé à point nommé.
Revenir en haut Aller en bas
 

Une mission, un empêchement [Virgil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» COMICS PLACE : la petite émission
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus
» Mission à Montréal (Mission to Montreal)
» [Epcot] Mission: SPACE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-