Le Corbeau qui hurlait « Moi » au centre du monde... [PV Animateur]

Invité

MessagePosté le: Sam 4 Oct 2014 - 16:23
Appuyé sur le rebord du hublot, Daniel observait les nuages qui jonchaient le ciel. Par delà les mers et les océans, jamais il n'avait eu plus de plaisir que celui de pouvoir observer le monde d'en haut. Pouvoir voler était l'espoir de tout homme, le complexe d'Ycare disaient certains, ou peut-être plus simplement le fait de se sentir autant relié au monde du Red sans pouvoir obtenir l'entièreté de ses capacités. Ceux qui connaissaient leurs liens avec ce pouvoir n'ignoraient pas ce que ressentait Daniel lorsqu'il était dans un avion. Tout à chacun, le monde animal prenait possession des espoirs des humains. La vie semblait simple, se nourrir, survivre, tenter en vain ou non d'obtenir le territoire d'autrui n'était finalement pas que dans l'idée des animaux. Les créatures nées de la vie de Mère Nature usaient sans vergogne de ce pouvoir, les faibles courbant l'échine devant le fort, mais même chez les humains c'en était de même ; les bien-pensants utilisaient des paroles infondées pour faire croire que la vie qu'ils donneraient à ceux qui les suivraient serait bien plus agréable... Tout cela pour les prendre pour des plantes retournant tôt ou tard à Mère Nature. Car tout était ainsi, immuable était la vie.

Un steward aux cheveux bruns s'approcha de Daniel et lui proposa de boire un verre. Rares étaient les moments où le Canadien buvait, qui plus est lorsqu'il était dans un avion, il préférait avoir les idées claires au lieu de finir par s'endormir, ivre comme une outre de vin. Déclinant la proposition il se renseigna tout de même sur l'heure de leur arrivée. Encre quelques heures de vols et il pourrait enfin poser le pied sur la terre ferme. Là-bas, Plume-de-Serpent l'attendrait, ou tout du moins, c'était ce qu'il lui avait dit. La manière dont il l'avait fait par contre laissait à Daniel un soupçon étrange. Son aïeux était certes une personne toujours énigmatique, mais jamais encore il ne l'avait été autant. Leur dernière discussion avait été faite dans le tipi familial, celui construit dans leur jardin, lieu où le vieil homme passait le plus clair de son temps d'ailleurs... Tenue de cérémonie, visage couvert des peintures noires de la tribu Crows, et Dreamcatcher autour du cou, l'homme s'était approché de sa descendance et lui avait expliqué que les réponses à ses questions se trouvaient là où son peuple vivait encore. Un seul mot était sortit de la bouche de Dan', un simple et laconique remerciement, avant de le quitter. Dans des moments comme celui-là, tous les membres de sa famille savait qu'il ne fallait pas en savoir plus, car de toutes façons, Plume-de-Serpent ne dévoilerait rien d'autre que ce qu'il avait déjà fait.

Finalement, le décor changea rapidement. Peut-être que le fait que Dan' s'était assoupi y avait été pour quelque chose, néanmoins, ils étaient presque arrivés. Le pilote fit part de leur descente imminente, acte qui s'en suivit des conseils à suivre avant de l'entamer. Ceinture attachée, tablette remontée, les bases de l'aviation en soit. La pression de l'air commença à se faire sentir alors que l'avion s'approchait du sol. Trains d'atterrissage sortis, gaz fermés, tout ce qu'il fallait pour ne pas s'écraser et finir en un petit tas de chaires brûlantes... Tout se passa très bien, certains passagers poussant des soupirs de soulagement tandis que Dan' prenait son sac à dos au dessus de sa tête. Il n'avait guère prit grand chose. Sa tenue de cérémonie, quelques vêtements de rechange pour passer inaperçu dans le Montana, et bien entendu, son Dreamcatcher.

L'aéroport d'Helena était tout aussi beau et agréable que le prénom qu'il portait. Souriant devant la magnificence de la vue qui s'offrait à ses yeux. Dans toute sa splendeur, la Cathédrale Sainte-Hélène lançait sa flèche au ciel, symbole de sa présence en ces lieux. Bousculé par un homme à l'embonpoint plus que proéminent, Dan' faillit faire tomber son sac. Ne tenant bientôt plus que la lanière droite, il se dirigea vers la sortie. Dehors, le soleil brillait de milles feux, et sortant ses lunettes de soleil noires de la poche intérieur de sa veste, le Dark Crow chercha en vain la présence de son aïeux. Personne, pourtant il l'avait bien vu partir quelques jours avant lui. Le vieil homme avait quitté son tipi, ne laissant derrière lui que quelques tentures et une ou deux couvertures, l'entièreté de ses affaires avait disparu. Ne sachant quoi faire il regarda sa montre, à peine 14 heure... Un café s'imposait, si Plume-de-Serpent était là, il l'appellerait tôt ou tard pour lui donner rendez-vous à un point ou à un autre. Tout du moins c'était ce que Dan' espérait...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Lun 6 Oct 2014 - 18:52

Si le fantôme de Raven servait surtout de guide pour sa femme cela ne l'empêchait pas d'avoir son propre devoir à accomplir et même dans la mort il lui restait des choses à faire.
Et comme il l'avait vu il y a des années de cela, le jour il devrait servir de guide à une âme en peine était venue.

Aussi il avait quitté Dawn et pris la forme d'un corbeau au yeux blanc, comme les siens en temps normal.
Profitant donc de ce corps un peu plus matériel, le sorcier apache quitta son épouse et pris la route du ciel afin de rejoindre une première personne celle qui allait prononcer son appel afin de guider son petit-fils et c'est donc en fendant l'air à l'aide de ses ailes nouvellement acquises que le corbeau vint s'installer sur le capot d'une vieille camionnette dont le chauffeur n'est autre que Plume-de-Serpent.

Le corbeau plongea alors son regard dans celui du vieil homme et après ce qui dura que quelques seconde mais qui sembla paraître une éternité pour les deux protagoniste, l'oiseau bondit à nouveau tout en battant des ailes afin de s'en aller vers une nouvelle destination.

Cette fois-ci les choses était réglé, Le vieux sorcier savait exactement ce qu'il avait à faire et où il devrait se rendre et c'est donc en poursuivant une course folle contre un avion que le corbeau arriva jusqu'à l'aéroport, bien sur en ayant perdu la course contre l'oiseau de métal, mais au moins le jeune Crow se trouvait au bon endroit.

Passant très près du policier canadien l'oiseau fit bien en sorte d'attirer son attention en faisant semblant d'être blesse et finalement termina, sa course, un peu en catastrophe, sur la selle d'une moto.
Évidemment le jeune Crow s'approcha de l'animal apparemment blessé, mais lorsque ce dernier fut assez proche ce dernier se redressa dans toute sa majesté, lui rappelant que le corbeau est le seul oiseau à faire semblant à faire ce genre de chose.
Puis plongeant son regard dans le sien il lui chercha à lui faire comprendre qu'il n'était pas face à un oiseau ordinaire, tournant la tête vers le guidons afin de lui montre que les clés sont sur le contact puis il fit un bond en battant des aile afin de se placer sur le guidon pour lui signifier qu'une fois sur le véhicule il le guidera.

Après tout il doit juste l'amener à la suite avant de vraiment pouvoir agir, mais aussitôt que le jeune homme aura démarré le véhicule, le Sorcier fantôme s'envolera de nouveau afin de le guider à la grotte de ses ancêtres, là où chacun des membre de la famille Crow ayant voulut retourner à leurs racine ont été afin de comprendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 12 Oct 2014 - 16:24

L'espoir fait vivre dit-on... Toutefois pour Dan' ce n'était pas l'espoir d'une vie meilleure qui le faisait tenir, mais bel et bien celui de réussir à arriver à ce qu'il espérait. Les plans qui se tiraient dans son cerveau ne lui permettaient réellement pas d'obtenir des solutions faites pour lui donner une quelconque satisfaction... Pas plus qu'un semblant de réaction de la part de qui que ce soit autour de lui. Non, rien n'y personne ne bougeait dans sa direction. La majorité des voyageurs qui attendaient leur avion n'étaient rien d'autre que des costards-cravates portant un attaché-case et un téléphone portable greffé à l'oreille. Au juste quelques familles qui se rendait très certainement dans la famille. Des enfants fatigués par le voyagent criaient ça et là, d'autres, un peu plus calme, profitaient qu'un gros homme à la panse immense ne se soit endormi afin de réaliser de très colorés dessins sur sa valise...

Le café à peine terminé que Daniel fit tourner les restes du marc au fond de sa tasse. Pour certaines personnes, il était possible de lire l'avenir dans ce liquide noirâtre et odorant. Mais le Canadien était septique à ce propos, il avait certes vu et connu bon nombre de choses étranges... Toutefois, la prescience ne semblait pas être une chose qui se voulait capable d'être apprise par le premier venu... Le Phantom Stranger possédait bien ce pouvoir, pourtant il semblait ne pas en faire totalement usage. Autrement, il les auraient prévenus que leur fuite, et même leur entrée à Belle-Rêve ce serait déroulé plus facilement. Ensuite, quiconque tente de rentrer dans une prison de haute sécurité ne doit jamais oublier qu'il est toujours plus difficile de le faire d'en l'autre sens... Ses hématomes le lui rappelaient assez depuis plusieurs jours...

Qui a-t-il de plus ennuyeux que d'attendre quelqu'un sans même savoir s'il va arriver ou non ? Peut-être le fait de regarder son portable et de ne toujours pas avoir d'appel de sa part. Daniel gardait toute sa patience, et pourtant, quelque chose en lui semblait changer. Son esprit divaguait, se mouvant dans une danse noire et chimérique. Tout à son habitude le Red n'en faisait qu'à sa tête. Les Ombres elles-même ne pouvaient réagir face à une telle puissance. Le royaume animal avait de cela qu'il n'avait pour autant qu'il le sache, n'eut d'aucunes manières le malheur d'être possédé par l'être humain. Il restait imperturbable, immuable dans sa façon d'être, de réagir, et de survivre... Mais une chose restait pourtant perméable, la présence de ceux qui gouvernaient ces lieux. Les êtres de chair et d'esprit qui voguaient entre les deux mondes avec une facilité déconcertante, ceux qui, comme les ancêtres de Daniel, avaient compris que le Red était le berceau de la vie. Tout autant que ces prédécesseurs, le Canadien respectait le Red autant que le Green, car à ses yeux, l'un n'allait pas sans l'autre.

Au dehors, l'homme prit place sur un banc d'où il avait une magnifique vue sur une bonne partie d’Héléna. Croisant les jambes l'une sur l'autre, il continuait d'attendre patiemment un signe de son aïeux. Un bruissement d'ailes parvint à ses oreilles. Devant ses yeux l'Oiseau de ténèbres passa en une seconde, se faisant, il sembla s'écraser sur la scelle d'une moto... Daniel ne pouvait laisser une telle créature dans la souffrance. Il s'en approcha, avec pour seul espoir que le Corbeau ne prenne pas peur. Mais contre toute attente, ce n'était certainement que grâce au Red que l'homme vit l'animal reprendre son envol majestueux.

Des yeux de neige... Le paradoxe de l'oiseau plongeant ce regard aux reflets immaculés par la fraîcheur d'une nuit d'hiver dans celui qui parcourait les yeux de Dan', la lumière et les ténèbres ne firent plus qu'un l'espace d'un instant. Ecoutant les paroles à peine audible d'un oiseau muet, Daniel monta sur la moto et la démarra. Un bruit de moteur assourdissant retenti et l'homme accéléra afin de démarrer... Si cet oiseau était venu jusqu'ici, c'est qu'il avait été envoyé par Plume-de-Serpent... Ou tout de moins, il ne se pouvait qu'être un de ses messager ailés...

Du ciel, Daniel voyait tout, à même le sol, il ne distinguait que ce que ses yeux d'humain pouvaient voir... Et ce n'était pas grand chose... Seul le Corbeau devait savoir où cette route les mèneraient. Le bitume continuait son avancée sous les roues du véhicule motorisé. Le vent frappait le visage du Canadien, lui mordant les joues de toute sa force, mais pour lui, ce n'était rien de plus qu'une caresse pleine d'amertume. Une de celle que l'ont ressent lorsque l'on se sent abandonné, que plus personne ne vous comprend... Que vous même vous vous perdez... Voilà tel que Daniel ressentait les choses au jour d'aujourd'hui... Il était seul, il était le « Fou » d'après le Stranger... Et tout en suivant sans même savoir réellement pourquoi cet étrange Corbeau, ne le devenait-il pas un peu plus ? Il n'en savait rien. L'oiseau désirait le guider, alors il le suivrait. Jusqu'où ? Daniel l'ignorait encore...

Mais quoiqu'il en soit, la route n'allait pas rester telle quel... Non, au bout de ce chemin, Daniel trouverait les réponses à ses questions... Pas toutes... Juste celles dont il craignait les réponses au fond de lui-même...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Mer 15 Oct 2014 - 16:56
Reprenant son envol, Raven ressentit le chemin à parcourir, aussi bien dans l'espace que dans le temps car il faudrait à Daniel de revenir à un instant bien précis de la vie de ses ancêtres.
Le Dark Crow existe pour un but précis et n'est pas uniquement un héritage il est aussi une responsabilité et il ne choisit jamais ses porteur par hasard.

Indirectement l'esprit du vieux Manitou se replongea dans le passé d'où il provient originellement et se revoyait en compagnie du Dark Crow de l'époque, ayant le même animal totem ils avait toujours été proches bien qu'il montrait de façon bien différente l'étendu de leurs pouvoirs, il avait tout deux le même objectif, protéger leurs prochains.

Poursuivant sa route à travers le ciel, le corbeau se moquait bien des routes et au bout d'un moment Daniel serait forcé de rouler à même la pierre et le sable du désert, mais la moto était là pour cela et elle tiendra jusqu'à ce qu'ils arrivent à destination.
Tout ce qu'espérait Raven était que le jeune homme se mettrait dans de bonne disposition pour ce qui allait suivre car à force d'avaler la route et la distance qui les sépare de leurs arriver, il finirent par arriver jusqu'à la grotte en question.

L'oiseau se mit donc à piqué et sans même ralentir entra dans la grotte par l'ouverture naturel bien qu'il aurait put se contenter de passer à travers la roche.
Une fois suffisamment dans l'ombre Raven repris sa véritable apparence et avança jusqu'à la partie principale de la grotte et pu constater que Plume-de-Serpent à bien fait les préparatifs pour ce qui va suivre.

Dans la pièce grossièrement circulaire il y avait des torches planter dans le sol de manière à ce que la chaleur ne fasse pas éclater la roche mais en arrivant Daniel se retrouvera dans une pièce éclairer devant le sorcier indien dont l'ombre avait la forme d'un corbeau et non la sienne.
Il était prêt et il espérait que le Crow le serai aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 3 Nov 2014 - 17:25

Loin, très loin dans ses songes les plus sombres volaient le Corbeau qui le tirait inlassablement vers un futur fait d'Ombres et de Légendes. Plume-de-Serpent ne lui avait jamais parlé d'une quelconque manifestation de la part de l'Esprit-Totem, pas dans le monde physique tout du moins. Les créations que réalisait Daniel provenaient tout autant des Ombres que de son pouvoir obtenu par le Red. Les Crows, son peuple, tous croyaient en l'avènement d'un être né sous le Totem de leur peuple, et voilà qu'après des siècles d'attente ce dernier était apparu sous les traits du Canadien.

Non pas qu'il pouvait encore espérer en apprendre bien plus qu'il en savait sur cet oiseau. Mais la puissance et les pouvoirs que lui offraient le savoir inconnu de tous lui démontrerait qu'il n'était plus ce qu'il avait cru être il y a encore plusieurs jours. Un assassin, un être dont les mains tachés par le sang d'innocent s'écoulait encore et toujours entre ses doigts. Son passé était bel et bien révolu, Daniel se DEVAIT de se tourner vers l'avenir. Chacun de ses pas faisait qu'il enjambait des cadavres. Lors de ses entraînements, il avait rencontré cet homme, celui qui se faisait nommer "Vulcan"… Un géant de muscles qui prenait plaisir à briser ses adversaires en deux…

Le Dark Crow se souvenait de la douleur de ses membres, les hématomes, son sang qui s'écoulait à la commissure de ses lèvres, et pourtant il l'avait vaincu en combat singulier. Le Red ne s'était pas encore présenté à lui ; il n'était qu'un simple agent de la police montée qui s'était retrouvé face à ce géant. Pourtant, Daniel l'avait vu, cet oiseau au plumage d'ébène, déployer ses ailes afin de le relever et de lui offrir toute sa force. Ce fut ce jour que l'homme avait prononcé ces mots. Il deviendrait comme lui, un assassin, un meurtrier, celui dont chacun des pas laisseraient à sa suite une mare de sang imperméable.

Blessé jusqu'aux tréfonds de son âme, il manqua de peu de tourner dans un virage qui l'amenait plus encore dans les contrées les plus reculées du territoire de ses ancêtres. Où ce Corbeau voulait-il l'amener ? Pourquoi tous ces souvenirs revenaient a lui ainsi ? Pourquoi maintenant ? Une multitude de sentiments se percutaient dans son esprit, le tourmentant jusqu'à son arrivée devant une montagne immense. La sagesse des Anciens se dévoilait lentement, telles des volutes de fumées opaques nourries par un brasero d'encens.

La moto s'arrêtant dans un crissement de pneus. Toujours à cheval sur cet équidé de métal, le Dark Crow observa la scène qui s'offrait à ses yeux étonnés. Une grotte déployait ses bras étendus devant lui, telle une mère rassurante auprès d'un enfant en pleurs. Daniel ne pu se retenir de s'en approcher, l'attirance était telle qu'il e sentait comme absorbé par cette dernière. Non, ELLE l'appelait, l'invitait à s'approcher. Mère Nature en personne dévoilait une partie d'elle à un de ses descendants. Tout en pénétrant dans la grotte, le Canadien posa une main contre la roche détrempée. Les odeurs musc et d'humidité montèrent à ses narines, étrange mélange que celui qui s'appropriait désormais ses sens.

Petit à petit, une chaleur agréable montait. Sa démarche se voulait assurée, presque arrogante alors que son esprit, quand à lui, ignorait tout de ce qui se trouvait au-delà de la pénombre. Soudain, les Ombres laissèrent place à une lumière blafarde, vacillante. Un être de haute stature se tenait là, à quelques mètres à peine de lui. Daniel ne savait aucunement qui il était, néanmoins, quelque chose en lui le fit trembler intérieurement. Ce pouvait-il que cet homme soit la représentation du Crow ? L'être suprême qui veillait sur leur peuple ? L'Ombre qui découlait de son corps ne laissa nul doute à cette hypothèse. D'un geste malhabile, le Dark Crow posa son poing droit sur son torse, au niveau de son cœur en geste de salutation. Sans qu'il ne s'en rende compte, son Dreamcatcher se dévoila à ses yeux. L'esprit du Totem s'était présenté à lui…

Lui qui n'était qu'un simple descendant de ce peuple, venait d'obtenir la présence de Celui-qui-est-le-Corbeau… Car tel était le nom que lui avait donné Plume-de-Serpent le jour où ses pouvoirs s'étaient révélés…
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Dim 25 Jan 2015 - 14:52

L'entré de Daniel apporta un léger changement à l'ambiance de la grotte et Raven le ressentit au plus profond de lui, le genre de sensation qu'il n'avait pu ressentir depuis sa mort et à présent, il pouvait se rendre compte du potentiel de ce jeune homme.

Ce n'est pas une libération de ses pouvoirs dont il a besoin, mais se libérer de lui-même et de son passé, une fois cela fait, on pourrait commencer à parler d'utilisation de ses capacités.
Mais Raven n'est pas là pour lui apprendre à se servir de ses pouvoirs, aussi lorsque Daniel entra le fantôme répondit à son salut avec le geste approprié et l'invita à s'installer en face de lui, tout en ouvrant plusieurs bourses contenant différentes herbes.

Prenant une longue pipe en bois ressemblant à un calumet en bien plus stylé et avec des gravures évoquant le corbeau, prenant tout son temps, il se sert dans les diverses bourses afin de bourrer la pipe tout en parlant.

- Daniel, tu es à un tournant de ta vie et moi, relique du passé, ne suis là que pour t'aider à être en paix avec toi-même pour les choix à venir.

Le vieux sorcier releva ses yeux d'un blanc immaculé vers Daniel, puis d'un geste de la main embrasa le mélange d'herbe et mis le calumet à sa bouche afin d'en tirer une première bouffé.
Puis il tendit l'objet à la personne qui à besoin de son aide.

- Inhale les effluves de ces herbes et ensemble nous regarderons qui tu es au plus profond de toi.

Et après avoir dis cela Raven souffla une bouffé de fumé en direction de Daniel qui s'endormie sur le coup, de façon tellement brutale qu'il est probable qu'il ne s'en rende même pas compte, surtout qu'il se trouvait à présent dans le monde où il verra enfin qui il est vraiment.
Là dessus Raven toucha le front de l'adulte et entra dans sa conscience mais pour le moment il se contenterai d'observer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 27 Jan 2015 - 14:02

Durant toute sa vie, Daniel avait cherché les reliques de ses ancêtres. Mais peu furent ceux qui voulurent lui parler. Beaucoup de membres de la tribu des Crow furent massacrés par les colons. Certes, ce peuple Indiens n'était pas connu pour être passablement ouvert à ces envahisseurs qui, il ne fallait pas l'oublier, considéraient leurs terres de chasse, comme un nouveau monde faisant partie intégrante de leur propriétés… Mais aujourd'hui, alors que la lumière des torches projetaient des ombres, dont les murs représentaient leurs danses aventureuses dans les aspérités de la roche, se mêlèrent à la sienne. Il n'était plus celui qui, un jour, avait arrêté un homme recherché par la police Canadienne, et alors qu'il passait les menottes à ce dernier, cet homme s'adressa à lui dans une langue que le Dark Crow ne connaissait encore que trop peu, celle de ses ancêtres. Le Crow. Etonné par cette réaction, il n'en resta pas pour autant le policier qu'il était et enferma le dit homme. Mais la nuit venue, alors qu'il venait pour sa garde, Daniel perçu la cellule vide… Et seule une plume noire se trouvait encore sur le sol, l'insultant simplement par sa présence improbable.

Ce jour encore Daniel se retrouvait face à une chose dont jamais il n'aurait cru possible. Celui-qui-est-le-Corbeau était là. Il lui parla. Sa voix semblait lointaine, mais en même temps, si agréable et franche, comme rassurante. Daniel était l'oiseau noir perché sur une branche qui regardait le ciel au loin, et cet homme, souvenir d'un monde passé, l'arbre dont les racines se perdaient jusque dans les méandres des mémoires de son peuple. Mais une question restait encore en suspend. Que faisait-il réellement ici ? Plume-de-Serpent, quoique dans ses habitudes, fut bien plus mystérieux quand aux raisons qui l'avait fait envoyer Daniel dans cette partie du pays. Mais ses songes, aussi profond que les océans, ne pouvaient aucunement donner de réponses, même tardives, à Daniel. Une fois encore, et malgré toute sa volonté, il était seul dans les Ombres. Eternellement seul.

Jamais personne n'avait su ce que Daniel ressentait. Il ne laissait rien paraître. Calme, froid parfois, et souvent souriant ; le Canadien était la représentation parfaite de l'homme qui avait réussi sa vie. Mais tout cela n'était finalement que de la poudre aux yeux. Derrière un masque de joie et de sagesse, il restait torturé par les images qui parsemaient son esprit. Eclipso et tout ce qu'il représentait faisait encore de lui un simple pantin névrosé. Une notion de folie éclairait partiellement son cerveau. Mais il ne pouvait pas se laisser partir ainsi… Pas encore. Il avait trop de choses à faire, trop de monde à voir… Puis, alors qu'il releva la tête, se rendit compte de son propre manque de sagesse. Celui-qui-est-le-Corbeau était aveugle ? Alors sa connaissance dépassait celle que les hommes pouvaient percevoir de leurs yeux. Il regardait le monde avec toute la clairvoyance de l'aveugle, celui-là même qui se rendait compte des choses avec son cœur et son esprit.

Assit à même le sol, alors que sa jeunesse le frappait en plein visage, tel le vent de Décembre, Daniel inhala la dite fumée. Les relents de bois de santal et de rosiers montèrent à ses narines, une note poivrée piqua ses sens. Alors qu'il le faisait, son corps s'étendit et se focalisa sur autre chose. Son esprit venait de quitter son corps. A la manière d'un bateau qui étendait ses voiles alors qu'il abandonnait le port, Daniel venait de laisser derrière lui ce qu'il avait été.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 442
MessagePosté le: Lun 2 Fév 2015 - 1:24

Le jeune héritier s'endormit profondément, afin d'atteindre le monde des rêves.
Pour la plupart des gens, il ne s'agit que de l'inconscience qui tente de communiquer avec le dormeur, mais le monde des rêves est une dimension à part entière.
C'est juste qu'elle est régie par l'inconscience collective et que chaque personne en dormant ne visite que le coin qui lui est réservé.

Mais c'est parce qu'il s'agit d'un monde où chacun peut aller où bon lui semble que parfois des gens peuvent faire des rêves communs ou tous simplement voir l'avenir à travers leurs rêves et à présent que l'esprit de Daniel s'était rendu dans cet univers, Raven influencerait ce dernier pour qu'il se calque sur les souvenirs du Crow.

Se redressant, il prit une nouvelle bouffée de la relique en forme de pipe avant de souffler devant lui, un nuage qui prit la forme d'une porte qu'il ouvrit, l'amenant sur le rebord d'un cours d'eau.
Un petit ruisseau traversant un paysage assez indéfinissable pour le moment, mais c'est plutôt normal pour le Dreamworld, tant que le dormeur n'aura pas inconsciemment fixé le lieu du premier souvenir l'endroit restera ainsi.

Le long du cours d'eau passa une barque où se trouve le corps sans vie de Daniel, enfin la représentation de son esprit dans le monde des rêves, qui s'éveillera une fois que Daniel sera complètement endormit de l'autre côté, autrement dit dans peu de temps et lorsqu'il s'éveillera l'analyse du problème du jeune homme pourra commencer.

Car la seule chose qui l'empêche d'utiliser pleinement ses pouvoirs est un verrou mental qu'il a du inconsciemment se créer et pour résoudre cela, il suffit de lui faire comprendre son propre passé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Corbeau qui hurlait « Moi » au centre du monde... [PV Animateur]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Au centre du monde
» La mecque au centre du monde
» Un cri d'amour au centre du monde
» [Katayama, Kyoichi] Un cri d'amour au centre du monde
» Balade en hauteur sur le Pas de Calais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-