Regroup (Shadowpact)

Phantom Stranger
Phantom Stranger
Super-Héros
Inscription : 08/09/2014
Messages : 199
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 5 Oct 2014 - 15:23
Regroup (Shadowpact) Belle_Reve_001

Belle Reve... (température et condition météorologique exactement comme sur l'image)

Plusieurs vies se sont arrêté à cet endroit, d'autre on littéralement commencer là. Belle-Reve a vu naître et mourir des légendes. Dans son siège le plus haut, Amanda Waller porte le faux-titre d'employé de la prison, directrice. Dictateur aurait été un titre plus réaliste. Jouant avec la vie de ses pensionnaires avec l'accord de son gouvernement, Amanda flirte avec la ligne désignant le bon du mauvais. Reflétant les murs de sa prison, sa personnalité est aussi grise que possible.

Les plus grands criminels, métahumains ou non, sont présents dans cette prison. On n'entre pas à Belle-Reve, on y est amené. Aucune cour de justice ne condamnera des gens à cet établissement, ils y préférons, Arkham, Blackgate, Iron Height, Stryker Island, pourtant la prison de Belle-Reve est toujours pleine de psychopathes, criminels et tueurs de tout genre.

La sécurité y est des plus sophistiqués et plusieurs métas-humains prisonniers y travaille. Vaguant à une vie de misère sous la poigne de fer d'Amanda Waller, ils sont les gardiens et les prisonniers du même établissement. Quiconque y entre, risque d'y rester. En sortir contre l'envie de Waller signifie devenir l'ennemi #1 du pays...

Vous y entrez... abandonnez tout espoir, vous appartenez désormais à Amanda Waller.

((Ce RP sera un peu spécial. Comme je veux vraiment créer une dynamique, il n'y aura pas de tour de RP préétablie. Vous pouvez répondre dès que vous le sentez. Évitez les doubles postes quand même, vous êtes libres de faire jouer les gardiens et autres, prisonnier que vous désirez. L'animateur postera de manière régulière à intervalle irrégulier. Trois personnages vous sont cependant interdits d'utilisation, Amanda Waller, Rick Flag Jr et Psi-Mon. Bonne chance et amusez-vous.))
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 6 Oct 2014 - 20:32
Après mes recherche rapide, "le monstre" s'exprime de nouveau, il semble en connaitre long sur l'organisation que je viens de nommer, c'est une bonne chose car ce qu'il me dit me permet d'affiner mes recherches au fur et à mesure qu'il parle.
Les informations défile à grande vitesse sur mon écran au fur et à mesure qu'elles deviennent obsolètes.

On navigue clairement dans du lourd en terme d'informations, mais il faut croire que le monstre ne l'était que de nos car au fur et à mesure qu'il s'exprimait il était clair qu'il s'agissait d'une personne de grand savoir et probablement aussi vieux que l'époque de sa légende et donc avec qui il serai intéressant de discuter.

Mais j'ai à peine le temps de commencer à rassembler des informations que la cape du Stranger m'enveloppe alors que je m'accroupis de surprise, mais bientôt je comprends ce qu'il vient de se passer alors que la voix de notre leader nous souhaite bonne chance alors que lorsque le voile se lève, la prison se trouve devant nous.

Contemplant le bâtiment dans lequel nous somme censé rentrer je ramène doucement ma capuche sur la tête car le temps est plus que mauvais à l'extérieur, décidément l'univers essaie de nous montrer à quel point cela sera difficile, mais avant même de penser à s'approcher du bâtiment il me faut une myriade d'information que je vais devoir récupérer rapidement.

Restant donc accroupie je ferme doucement les yeux alors que mon bras gauche se met à luire de nouveau et plus fort que précédemment, cette fois-ci ce n'est pas le téléphone mais moi qui reçoit directement les informations, les plans du bâtiment, les tours de gardes, leurs nombres ainsi que ceux des patients.
Tout ce qui pourra nous servir.
D'ailleurs je vais leurs en faire part car cette fois-ci j'ai retirer la composante informatique de l'équation.

- Bon, j'ai les plans du bâtiment et les rondes des gardes, malheureusement si je veux couper les caméra, enfin leurs mettre une boucle sur celle qui vont nous gêner il faut que je puisse me brancher au moins sur l'une d'elle.

Je me relève et me tourne vers les autres.

- Si vous avez un plan je suis prêt à vous entendre haut et fort.

En effet autant je vois comment je tenterais seul, autant j'ignore leurs capacités et si ces dernière vont rendre la partie d'infiltration plus simple ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 7 Oct 2014 - 15:07

Tandis que le Shadowpact prenait son envol dans un ciel aussi nuageux que celui précédent un orage sans précédent, chacun présenta ses connaissances aux autres. Le damné étant parti, ils n'était plus que trois membres réellement actifs dans ce groupe nouvellement formé. Virgil réussi à mettre un nom sur ce symbole, A.R.G.U.S. Le mega-complexe qui « utilisait » les non-humains possédant des pouvoirs afin d'éviter des dégâts qui dépassait les habituelles compétences de la police américaine. Voilà où Daniel les avait vu la première fois. Sur une scène de crime au Canada. Là où un massacre afin fait plusieurs dizaines de morts, et ce fut à ce moment précis que ses collègues et lui-même furent mis sur la touche. Maintenant, il comprenait enfin pourquoi leur chef les avaient renvoyés chez eux avec pour seule excuse que cette affaire ne les concernaient plus, ordre de la hiérarchie.

Alors que Daniel écoutait les explications de Frankenstein, car il ne pouvait plus le qualifier de monstre tel qu'il était représenté dans le livre du même nom, mais bien plus comme un être humain à part entière. Son savoir dépassait tout ce que le Canadien aurait pu douter en le voyant la première fois. Lui qui ne jugeait personne, se trouvait une fois de plus face à un livre dont la couverture n'était pas des plus rutilantes, et qui, contre toute première attente s'avérait être d'une utilité hors du commun. Les informations se faisaient de plus en plus sérieuse à chaque paroles prononcées par Frankenstein. Si l'Orchidée Noire était bel et bien enfermée à Belle Rêve, alors il ne serait pas simple d'y entrer... Daniel connaissait ce centre par sa simple réputation, peu de ceux qui tentaient d'y entrer y parvenaient, et ceux qui le faisaient... N'en ressortaient que très rarement, ou alors les pieds devant, à croire qu'ils n'aimaient que très moyennement les curieux...

Caressant le cou du corbeau qui se tenait toujours sur son épaule, le Dark Crow réfléchissait déjà à comment s'y rendre. Mais cette dernière question s'évapora aussi vite que le bar. La cape du Stranger recouvrant le lieu d'un voile d'obscurité qui alla fouiller jusqu'aux tréfonds de l'âme de Daniel. Ses yeux pourtant habitués par cette noirceur ne purent la percer, son cœur se mit à battre dans sa poitrine, preuve que l'étonnement laissait lentement mais sûrement place à une appréhension maladive. Appuyant son bec contre le cou de Daniel, l'oiseau noir s'adressa à lui. Leur lien, mélange du Red et des Ombres leur permirent de se comprendre sans même que le bec du Corbeau ne s'ouvre.


- N’ai pas peur Daniel. Même dans les Ombres je suis là...
- Dark Crow...


Descendant sur les bras de celui qui portait son nom, l'Oiseau de l'augure néfaste pénétra dans le torse de Daniel, se fondant parmi les Ombres qui les entouraient, lui offrant la tendre caresse qu'une mère donne à son enfant lorsqu'il prenait peur. Puis ce fut la fin, les ténèbres laissèrent place à un silence sinistre, qui à son tour se fit transcender par les tintements d'une fine bruime tombant sur un sol recouvert d'une herbe fraîche et verte, dont la couleur rappela à Daniel les courbes de Lady Weeds. La femme du Green se serait retrouvée chez elle ici-même... Cherchant d'où pouvait bien provenir la voix du Stranger, Daniel se rendit compte que Belle-Rêve se trouvait juste en face d'eux. Les insultants de toute sa prestance maléfique, la tour principale semblait vouloir continuer à les narguer à travers ses vitres dépolies d'où l'extérieur ne pouvait rien percer.

La pluie commença à tomber de plus en plus fort, plaquant les cheveux de Daniel sur son front, à ses côtés, Virgil apprécia sa capuche, chose qui manquait effectivement à sa tenue... Rejetant quelques mèches à l'arrière de sa tête, l'homme fixa quelques minutes le bâtiment. Il leur fallait une idée pour rentrer... Vu le nombre de gardes, il ne leur serait pas possible de le faire par la grande porte... Et sans un plan complet de la bâtisse, aucun n'aurait pu savoir s'il existait une quelconque autre entrée... Parfois les pouvoirs de certains arrangent ceux des autres. Et c'en fut le cas grâce à Virgil, non sans réussir à comprendre comment il avait fait, Daniel apprit que le jeune homme avait pu en apprendre un peu plus sur le bâtiment.
Désormais il leur fallait bien un plan... Oui, mais lequel ? La meilleure manière de faire était bel et bien celle de pénétrer par les évacuations d'air, mais comme pour beaucoup d'idées, cette dernière avait tellement été utilisée qu'elle en était devenue obsolète. Se retournant vers Frankenstein, Daniel eu une idée qui pourrait s'avérer être des plus pratiques... Idée qu'il leur proposa.


- Je peux rentrer dans le bâtiment en utilisant les ombres... Mais pour ça, il faut que je puisse m'en approcher un maximum. A l'intérieur, j'ouvrirais la porte principale et tu pourras te connecter aux caméra... Je m'arrangerais pour détruire quelques caméras au passage, juste celles qui feront sortir un garde ou deux de plus... (Daniel regarde Frankenstein.) Tu pense pouvoir faire diversion assez longtemps ? Au fait, mon nom est Daniel.

Somme toute qu'il ne leur restait pas grand chose d'autre à faire... S'ils voulaient sortir leur future alliée de ce pénitencier, ils ne pouvaient agir autrement. S'approchant du grillage qui protégeait Belle Rêve, Daniel se fondit dans les ombres et passa en dessous. Ses pieds s'enfoncèrent dans l'herbe détrempée, laissant derrière lui des traces assez peu profondes. De toutes façons, la pluie qui frappait son visage allait tôt ou tard par recouvrir les marques qu'il avait laissé... Et à l'intérieur, il pourrait ouvrir la barrière principale. Le jeune homme pourrait ainsi le rejoindre, et ensemble, ils réussiraient peut-être par trouver où se situe l'Orchidée Noire... Même si, à l'intérieur Daniel ne lui serait pas d'une grande utilité, il le suivrait du regard autant qu'il pouvait... Les Ombres glisseraient non loin de lui, lui offrant une aide non négligeable s'ils venaient à être attaqués...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 14 Oct 2014 - 15:56
L'impasse n'étais pas encore présente, mais si déjà beaucoup d'idée me passait pas la tête afin de facilité l'entré dans le bâtiment, à chaque fois j'avais un problème, le fais que nous soyons tous les trois à nous infiltrer.
Car malheureusement, même si je ne doute pas sa capacité à de dissimuler je ne vois pas réussir une infiltration avec Frankenstein.

Mais il semblerai que je ne sois pas le seul à réfléchir sur un plan et l'amérindien nous propose alors de nous scinder en deux groupes et de laisser notre ami immortel faire la diversion.
Bon il faut aussi se dire qu'il y a de grande chance qu'il se fasse capturer, mais si nous agissons vite nous pourrons avoir récupérer Black Orchid avant que cela n'arrive et au pire des cas on ira le chercher car si on se débrouille bien ils ne sauront pas que nous somme là même si il comprendront bien vite que si Frankenstein provoque autant de désordre c'est attirer leurs attentions sur lui.

Regardant mes deux alliées, je me rends compte que je n'ai vraiment pas l'habitude de travailler en équipe et qu'il faudra changer cela si je dois m'intégrer au Shadowpact.

- Si on a une diversion il serai bien mieux que l'on de détruise rien à l'intérieur, il ne faut pas que les type se rende compte que nous somme à l'intérieur sinon il nous enfermerons dedans.
Nous faire venir un garde pour l'endormir c'est le meilleurs moyen de faire fermer toutes les issues, car oui ils peuvent le faire.


Daniel passa alors sous le grillage et une fois de l'autre côté je lui indiquait où me retrouver pour me faire enter, puis me tournant vers "le montre" je lui expliquait où il faudrait qu'il lance une "attaque" afin de nous permettre d'entrer plus aisément à l'intérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Phantom Stranger
Phantom Stranger
Super-Héros
Inscription : 08/09/2014
Messages : 199
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 19 Oct 2014 - 16:23
Un bruit de moteur se fit entendre. Les portes de belle-rêve s'ouvrir. Dans le 4 x 4 de style militaire, on pouvait apercevoir un homme roux avec un chandail jaune. Il avait une gueule à porter de grosse lunette de soleil et d'avoir une attitude. Quoi qu'il en soit son visage était complètement dégagé.

Regroup (Shadowpact) RickFlagComics

Le véhicule de style militaire était équipé d'une cabine de tire sur le dessus et une mitraillette était visible. Un haut-parleur également y était. Un autre homme habillé de bleu et d'un gilet pare-balles se trouvait dans le véhicule, il avait l'air d'un garde de sécurité lambda. Par contre au-dessus du véhicule une femme volait. Une espèce de mini avion dans son dos lui permettait de suivre facilement le véhicule de terre dans la démarche.

Regroup (Shadowpact) 3549761-screen+shot+2014-01-04+at+3.11.46+pm

Elle avait dans les mains un fusil étrange gris et bleu. De toute évidence il s'agissait d'une arme à énergie, de quelle technologie exactement il était difficile de le dire cependant quand la dame chargea l'arme on remarqua une certaine variation dans l'air, les plus connaisseurs y remarqueraient des "Kirby krackles" mais ce genre de langage technique était réservé aux plus connaisseurs.

Le véhicule s'immobilisa à quelques mètres de la porte principale. La femme qui suivait également restant stagnante dans les airs démontrant ainsi une très grande maîtrise de son appareil de vol. N'importe qui sachant volé pourra rapidement admettre que de rester immobile en volant était probablement la chose la plus difficile à accomplir.

"FRANKENSTEIN Agent of S.H.A.D.E., nous avons tracé votre signature dans les environs de la prison de Belle-Reve. Mon nom est Rick Flag, second officier du pénitencier. Ceci est un terrain fédéral, toute intrusion est considérée comme hostile. Veuillez révéler votre présence et vos intentions immédiatement ou des mesures seront prises. Vous avez 30 secondes pour affirmer votre présence"

Belle-Rêve avait un protocole d'intrusion très strict. Les intrus pouvaient être abattus. Frankenstein était connu de l'ARGUS, était agent d'une autre agence gouvernementale. ARGUS avait accès à toutes les données américaines et quoi qu'en pensât Father Time... Le SHADE ne faisait pas exception. Comme tous les agents gouvernementaux, son profil "thermique" "génétique" et "énergétique" était entré dans les détecteurs, malheureusement pour lui à la seconde où il avait mis le pied dans la parcelle de terre appartenant à l'ARGUS (qui s'étend bien au-delà des frontières de Belle-Rêve). Il avait été repéré. Peut-être pas la position exacte, mais disons qu'il ne faisait aucun doute qu'il se trouvait dans une certaine zone.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 19 Oct 2014 - 19:15
HRP : Je suis archi désolé du retard ! je suis impardonnable, mais mes obligations avec la fac plus le fait d'avoir été malade pendant plus de 2 semaines m'ont complètement retardés sur nos RPS ! J'esaye de me rattraper !

RP : Belle Reve, un temps pourri pour un endroit pourri, c'est ce qu'on pouvait penser en regardant cette immense bâtisse, avec bons nombres de miradors et autres équipements militaires sophistiqués qui entouraient la grande prison où siégeait Amanda Waller et ses sbires. La mission en soi restait simple, puis qu'il fallait extraire notre future partenaire, Black Orchid, des mains de Waller, qui lui tirait les vers du nez pour je ne sais quelle raison. Il fallait donc tenter de faire tout cela en finesse, mais Frank se doutait que cela se passe ainsi.

Arrivé sur le site, très vite, les autres membres de l'équipe mirent sur pied un plan pour le moins intéressant, et qui venait ravir Frank :

- Je peux rentrer dans le bâtiment en utilisant les ombres... Mais pour ça, il faut que je puisse m'en approcher un maximum. A l'intérieur, j'ouvrirais la porte principale et tu pourras te connecter aux caméra... Je m'arrangerais pour détruire quelques caméras au passage, juste celles qui feront sortir un garde ou deux de plus... (Daniel regarde Frankenstein.) Tu pense pouvoir faire diversion assez longtemps ? Au fait, mon nom est Daniel.

- Au lieu de continuer à penser que je m'appelle le monstre, on appelle Frankenstein, mais mes amis m'appelle Frank. Ravi de te rencontrer Daniel.


Frank prit des jumelles accrochées à sa ceinture et observa au loin les différentes protections dont disposait la prison. Du matériel de pointe, utile pour tout ceux qui souhaitait retirer l'idée d'attaquer la prison. Mais pour Frank, cela pouvait éventuellement le faire. Il regarda la prison, et lança à ses amis :

- Honnêtement, je vais faire mon maximum pour tenir, grâce à mes pouvoirs, je devrais défoncer le grillage et ce mur sans aucun problème. Pour la suite, j'essayerais de tenir au mieux. Et je pense que ...

Un bruit sourd se fit entendre, et une grande voix d'homme se fit entendre. Au loin, on pouvait voir un 4x4 garé, avec deux personnes en vol, équipés sans aucun doute de jetpacks :

"FRANKENSTEIN Agent of S.H.A.D.E., nous avons tracé votre signature dans les environs de la prison de Belle-Reve. Mon nom est Rick Flag, second officier du pénitencier. Ceci est un terrain fédéral, toute intrusion est considérée comme hostile. Veuillez révéler votre présence et vos intentions immédiatement ou des mesures seront prises. Vous avez 30 secondes pour affirmer votre présence"

- AHAH ! Même pas besoin de m'annoncer ! Je vais aller parler avec ces ploucs, profiter-en pour vous faufiler les amis !

Frankie se leva, et se dirigea vers le 4x4, d'une démarche plutôt tranquille. A vrai dire, il valait mieux faire profil bas, et tenter de raconter des sottises pour gagner du temps. Il avança donc, les mains en l'air, en signe de reddition, histoire de voir si les ploucs allaient la jouer cowboy ou non.

- Calmez-vous les gars ! Calmez-vous ! Je viens en ami, j'ai juste besoin d'aller parler à Waller. Je recherche un criminel que seul elle et l'ARGUS pourra m'aider à trouver. Je pense que c'est une justification suffisante non ?

Frankie esquissa un sourire amical, tout en gardant ses mains en l'air, sait-t-on jamais, les ploucs pourraient avoir la détente facile.
Revenir en haut Aller en bas
Phantom Stranger
Phantom Stranger
Super-Héros
Inscription : 08/09/2014
Messages : 199
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 25 Oct 2014 - 4:47
Rick Flag sortit du véhicule lorsque Frankenstein vint vers lui. Il ne sourcillait absolument pas, aucune peur face au mastodonte de muscle et de danger que représentait Frankenstein. Il se tenait droit, debout et surtout aux aguets, les yeux dans ceux du monstre. Au-dessus Spitfire, (femme volante) tenait en joue Frankenstein, mais ne bougea pas, comme bon soldat elle était, elle attendait le signal du colonel Flag.

Le directeur Waller n'est pas là. De toute façon, elle ne reçoit personne, si elle avait besoin de vous parler, elle vous contactera. Pour ce qui est de "Trouver" quelqu'un, je croyais que S.H.A.D.E. avait nombre de "médium", il ne put cacher un sourire sur ce mot , capable de tout voir et de tout prédire. Tournez-vous vers eux.

Rick se retourna sans autre forme de cérémonie. Il regrimpa dans la camionnette et remis le moteur en marche. Spitfire semblait un peu déçu de ne pas avoir plus se servir de son arme. C'était la deuxième fois qu'elle avait le flingue sans pouvoir sans servir, cependant elle resta postée. Évidemment Rick lui ne quitta pas, il restait là. Il attendait que Frankenstein quitte l'endroit. Après tout, il se devait de garder la sécurité de ses lieux et bien que Franky, soit théoriquement un allié d'ARGUS de par ses fonctions avec SHADE Rick savait très bien que ce genre de personne pouvait poser problème, surtout lorsque ce n'était pas annoncé.

La radio du véhicule s'activa. De l'oeil de Frankenstein à l'extérieur, tout se qu'il put voir c'était que Rick prenait un appel sur la radio de sa voiture. Rick avait positionné le micro de façon à se que Frankenstein ne puisse voir ses lèvres bouger, il ne connaissait pas les aptitudes de celui-ci sur la lecture labiale, mais il préférait ne pas prendre de chance. Toujours impassible il raccrocha la radio et sans jamais quitter le "monstre" des yeux il redevint impassible, attendant toujours le départ de l'agent de SHADE de leur territoire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Oct 2014 - 15:45
Il se passait quelques chose au niveau de l'ouverture de la grille de sécurité de Belle-Rêve, en effet un véhicule militaire escorté par une femme avec un avion dans le dos fit son apparition, m'accroupissant plus dans l'ombre des buissons couvrant principalement notre position, il semblerait que ces types ait détecter la présence de Frank qui suite à cela confirma son intention de faire diversion.

Le pauvre se retrouve probablement avec le rôle le plus ingrat au vu de sa position vu qu'il fait partie d'une organisation ayant déjà travailler avec Argus, mais quelques part je pense que si Daniel et moi avions été les personnes découvertes nous aurions juste eu le droit à un balle en pleine tête.

Notre grands et imposant allié se dirige donc vers le dénommé Rick Flag, pour ma part je me tourne vers la grille et surtout vers mon allié qui à réussit à passer en dessous de cette dernière à l'aide de son ombre, je m'approche à mon tour du grillage, me disant que le plan principalement prévu vient de tourné court vu qu'il y à un groupe de gens pas forcement bien attentionné, par contre j'ai d'autre moyen de passer ce grillage mais qui malheureusement seront un peu plus dangereux, mais je veux éviter de mettre Frank en mauvaise situation il va ma falloir agir vite.

Une nouvelle fois je met ma main sur l'amulette égyptienne représentant Thot et mon analyse du terrain commença et il s'avéra que au vu de mes capacité physique actuel, en m'y prenant de la bonne façon, je pouvais tenter de passer par dessus la grille en passant par un arbre.
Les danger principaux étant que la clôture est bien sur électrifié et que c'est loin d'être discret...
Cela aurait en temps normal suffit pour que je passe au plan suivant, malheureusement l'endroit est bien protéger et il s'agit de la seule façon d'entrer... décidément la sécurité du lieu est loin de laisser à désirer.

Je fais donc signe à Daniel de partir devant en éclaireur, tendis que je me diriges vers l'arbre dont la branche tends vers la grille et sur laquelle si je peux prendre assez d'élan je peux sauter par dessus cette dernière.
Entamant donc l'ascension de l'arbre je remercie l'amulette de Thot qui me montre très rapidement les prise et la force que je dois mettre afin de monter de façon optimal.

L'escalade n'est pas le plus dur, le moment vraiment dangereux c'est lorsque j'aurai atteint la bonne branche car si elle devrait supporter mon poids il est pas dit que je ne vais pas tomber durant ma course et donc grillé sur la clôture de sécurité de Belle-Rêve.
Mais j'occulte rapidement cette image de ma tête alors que je me concentre sur mon équilibre alors que je suis accroupie à la base de la branche qui me permettra d'entrer dans l'enceinte du complexe de détention.

Je souffle une dernière fois puis me lance de toute mes forces, je fais un pas puis un deuxième avant de sentir la branche ployer sur mon pieds, c'est là que je fais appel à ma détente et pousse le plus fort possible juste avant de ramener mes genoux le plus près de mon torse possible afin de passer au dessus de la grille.

Le metal frole mes Baskets et mon cœur ne se calme uniquement lorsque mes pieds touche la boue de plein fouet, j'avais peur que la pluie rende le tout encore plus dangereux, mais au final il semble qu'elle à surtout couvert mon action car j'imagine qu'en terrain bien dégagé j'aurai été aperçut alors que là je n'ai pas l'impression d'avoir provoquer d'alerte, dans tous les cas derrière mois j'entends la branche tomber, il semblerait que cette manière d'entrer ne fonctionnera pas deux fois.

Restant donc accroupie près du sol, je commençais alors ma progression afin de rejoindre Daniel, car lui seul pourra passer par l'une des portes de service du complexe afin de nous y faire rentrer pendant que je piraterai le réseau de caméra de surveillance.


Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 28 Oct 2014 - 14:56

Le plus gros soucis lorsqu'on se glissait dans les ombres, était celui de pouvoir y retrouver son chemin. Tel un aveugle, Daniel se dirigeait parmi elle aux sons et aux sensations qu'il percevait tout autour de lui. Passé la pression semblant provenir du grillage et les vibrations naissantes dues à l'intensité de l'électricité y passant, le Dark Crow ressorti des ombres, le visage calme et les yeux clos. De toutes façons, à chaque fois c'était pareil, il ne voyait rien, la vue ne lui servait bel et bien à rien. Une gêne, tout au plus...

Un pas après l'autre, il s'approcha du bâtiment immense qui se retrouvait battu par les vents et la pluie. Les ombres qui parcouraient les murs se muaient en des démons de noirceur qui se voulaient danseurs macabres. Un élan de surprise parcouru l'échine de Daniel lorsque la porte principale s'ouvrit à quelques mètres à peine de lui. Profitant d'un nuage qui couvrit la lune, il se glissa dans sa propre ombre... Et ce, au risque de s'y voir enfermé... Avançant ça et là à tâtons, le Canadien cherchait l'emplacement de la plus grosse et plus imposante ombre qu'il pouvait sentir grâce à son pouvoir. Le Red ne pouvait pas lui servir immédiatement. L'apparition d'un Corbeau démesurément grand aurait eu tôt fait de leur valoir une mort certaine.

Cela étant fait, il apparu contre le mur de l'enceinte. Cheveux détrempés et plaqués contre son crâne, le Dark Crow arborait désormais un visage blême aux traits tirés. C'était la première fois pour lui qu'il allait à l'encontre des lois. En tant que membre de la police montée Canadienne, il s'était imposé le fait de respecter ses engagements, que ce soit chez lui ou ailleurs... Pourtant, il ne pouvait  faire autrement. Une femme, une future aide avait actuellement sa vie en jeu. Daniel ne pouvait décemment pas la laisser ainsi. Il avait déjà fait assez de mal autour de lui... Il ne pouvait abandonner une nouvelle fois une personne dans le besoin. Non, pas encore.

Devant ses yeux, une véhicule armé fit son apparition. Typé armée Américaine de part sa stature et sa tenue, l'homme semblait connaître Frank, ou tout du moins, le connaissait de nom, voir de réputation. A tout donner en faisant diversion, le Géant avait bel et bien réussi sa mission. Passant outre ce qui se déroulait désormais non loin de lui, Daniel s'adossa au mur et s'approcha lentement de l'entrée, prenant garde aux caméras et autres détecteurs de présences. Toutes ombres, aussi petites soient-elles, lui permirent de s'approcher de la porte.

Arriver ici n'avait déjà pas été chose facile. Mais pire encore dans toute cette histoire. Il lui fallait désormais réussir à pénétrer sans se faire repérer. Que ce soit par le membre au jet-pack, que par les nombreux détecteurs qui parcouraient l'entrée... Trop peu d'ombres pour utiliser son pouvoir... Et encore moins de possibilités pour entrer sans se faire repérer. Ils devaient réussir à trouver une autre manière d'entrer. Les conduits d'aérations n'étaient pas gardés que dans les films. Ici, ils ne leur serviraient à rien... Toutefois, faisant appel au Red, Daniel envoya un corbeau dans le ciel afin de prévenir Virgil de sa position.

La lune étant encore couverte par les nuages, l'oiseau pourrait passer inaperçu... Tout du moins tel était l'espoir du Canadien. Glissant dans les ombres, il fini par trouver une porte gardée que par un simple homme à peine armé. Bien étrange coïncidence. Il semblait être là comme si leur arrivée avait été prévue... Chassant sa paranoïa, le Dark Crow regarda l'oiseau finir par disparaître, et se glissa derrière le gardien. En quelques secondes, son corps avait perdu conscience. Une simple pression sur un point vital et il s'était retrouvé au pays des songes. Attendant que Virgil ne le rejoigne, Daniel entra dans le bâtiment et tout en utilisant son pouvoir, fini par réussir à ouvrir la porte...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 30 Oct 2014 - 20:04
En un instant, manoir, cookies et tasses de thé disparurent et Shade se retrouva littéralement aspiré dans l'obscurité de la cape Phantom Stranger. Une sensation perdue depuis longtemps que celle d'être perdu dans la noir. D'habitude, le noir c'était lui. Il savoura ce bref instant de nostalgie teintée d'angoisse, il y avait une éternité qu'il n'avait put savourer le sentiment d'être impuissant, avant de se retrouver sur de l'herbe humide, près de ce qui semblait être un grand batiment.

Après examen approfondi, il parut évident qu'il s'agissait en fait d'une prison.

"Gobelin."

Le nain d'obscurité s'extirpa de l'ombre de Shade et attendit ses ordres sans rien dire.

"Tache de trouver où nous sommes. Je vais tâcher de mon coté de trouver ce pourquoi je suis venu."

Le gobelin pencha la tête de côté dans ce qui était une moue d'hésitation et d'ironie.

"Et pourquoi êtes vous là Maitre?"

The Shade nota la remarque et lui lança un rehard mi réprobateur mi amusé.

"Si je le savais. Allez, va."

Utilisant l'ombre d'un arbre proche, la créature s'évanouit dans l'obscurité, à la recherche d'infos. Nul risque qu'il ne se fasse repérer, le petit démon était plus discret que Shade lui même et ne faisait litéralement qu'un avec les ombres. Impossible pour quiconque de lui mettre la main dessus.
De son coté, Swift entreprit de longer le mur d'enceinte à la recherche d'une entrée, tout en examinant les environs, essayant peut être d'entrevoir quelqu'un ou quelque chose, une caméra ou même une porte dérobée.

Rien. Et cela semblait continuer sur des kilomètres. Ce n'était pas très poli d'outrepasser les limites de ce mur visiblement là pour empêcher les passages, mais il semblait que c'était la seule option de l'homme ombre. C'est alors que le gobelin passa sa tête au dessus du mur. C'était un tableau amusant que de voir la petite tête du sbire au sommet de cet immense mur.

"Maitre! Nous sommes dans une prison! J'ai lu un panneau avec le nom "Belle-Reve" ça vous dit quelque chose?"


Belle-Reve! Shade connaissait bien sur. Tous les super vilains connaissaient. Nombreuses avaient été les fois où il aurait du se retrouver là. Qu'est ce que Phantom Stranger voulait donc qu'il fasse. L'étranger voulait en fait lui faire payer ses crimes passés? Non, ça devait être autre chose.
En haut de la muraille, le gobelin toussota.

"Euh, j'ai aussi repéré l'entrée principale, et euh, il s'y passe quelque chose, vous voulez venir voir?"


"Conduis moi!"

Suivant les indications de son serviteur, Shade se faufila d'ombres en ombres, utilisant les Darklands pour outrepasser les limites physiques du monde terreste. Quelque sinstants plus tard, il observait l'entrée depuis le haut d'un mirador, absolument invisible dans l'ombre d'une antenne.
Un géant, c'était tout ce que Shade pouvait dire delui, discutait avec ce qui semblait être le personnel de la prison. Et le moins qu'on pouvait dire, c'est que l'échange n'était pas cordial. Mais rien ne pouvait lui servir présentement.

"Maitre!"

Le gobelin lui parlait depuis l'ombre et essayait d'attirer son attention sur quelque chose.
Un mouvement. Pas dans le monde réel, mais bien dans les Darklands. un utilisateur de l'ombre devait petre proche. En y regardant de plus près, l'intéressé faisait un usage assez primaire des darklands, voyageant à tatons, comme s'il était aveugle.

Discret, Shade le suivit, intrigué par cet individu qui n'avait visiblement pas acquis ses pouvoirs dans les mêmes circonstances que lui. Il sentait quand c'était le cas.

Non, cet homme, il pouvait le voir maintenant, n'utilisait pas ses pouvoirs comme lui, et semblait mal à l'aise dans l'obscurité. Plus loin, l'inconnu arrêta de bouger et envoya un corbeau, choix d'oiseau assez illustratif, dans les airs. Puis il s'arrêta près d'une porte, légèrement gardée.
Pour une prison telle que celle de Belle-Reve, c'était étrange.

Voyant que l'homme s'occupait du garde, Shade attendit que ce soit fini, notant au passage les compétences de combat de la personne qu'il suivait,puis sortit de l'ombre, juste derrière l'autre utilisateur des darklands.

Soucieux de ne pas lui faire peur, il leva les bras en l'air en signe de sympathie.

"Bonjour."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 2 Nov 2014 - 8:44

Entre Virgil qui tardait à arriver et la présence qui commençait à se faire de plus en plus pesante, Daniel sentait ses craintes et sa paranoïa monter dans son esprit. D'un geste rapide et assuré, il arracha les câbles d'une caméra de surveillance et termina la partie de la mission qui lui était due. Toutefois, dans le proche l'immédiat et sans Virgil, il ne pouvait rien faire de plus. Il garderait pour lui ses craintes sur le fait qu'il fut suivit et resta silencieux tout en attendant le moindre mouvement provenant des Ombres extérieures. Mais ce fut celles qui se tenaient dans son dos qui le tinrent en émoi.

Une voix qui se voulait rassurante et presque amicale s'éleva dans son dos. Un frisson d'effroi lui parcouru le dos jusqu'à l'échine. Se retournant d'un coup, le revolver en main – bien entendu vide comme à son habitude – il se mit à tenir en joue l'homme qui venait de faire son apparition. Et quelle apparition ? Il arborait une veste "queue-de-pie", un haut-de-forme et une canne… Un peu plus, et Daniel se serait cru revenu dans un Londres du XIXème siècle… Celui de Jack l'Eventreur et des hommes vêtus de pareille manière. Mais quelque chose parcourait son corps. Une vague sombre, identique à celle qui naissait dans les ailes du Corbeau lorsqu'il venait à l'invoquer. Il n'était pas humain ; cet homme n'était rien d'autre qu'un ombre animé, possédant une âme et une volonté propre, une volonté remplie de mélancolie et de tristesse…


- Il serait bon de ne pas discuter ici…

Glissant dans sa propre ombre, le Canadien se rendit dans le monde où il ne voyait rien. Certes, il avait bien un jour essayé d'y utiliser un briquet, désirant se servir de la flamme comme source de lumière. Malgré tout, la couleur habituellement orangée s'était muée en une ombre se fondant dans celles qui les entouraient. Tant qu'il vivait parmi les ombres, rien n'y personne ne pouvait l'atteindre foncièrement, sauf bien entendu si ce dernier provenait lui-même de ce monde étrange.

N'ignorant désormais plus ce qu'était cet homme, il rangea son arme – désormais inutile contre lui – dans son holster. Croisant les bras sur son torse, il ferma les yeux et se laissa envahir par les sensations qui l'entouraient. Le monde des Ombres était bien différent de celui des songes sur bien des points. Tout ici n'était fait que d'obscurité et de ténèbres, la lumière avait disparue pour ne laisser place qu'a ce que les hommes craignent le plus, le néant. Passant outre cette sensation toujours étrange qu'était de perdre ses repères, Daniel se tourna vers l'homme qui devait l'avoir désormais rejoint. Il ne sentait plus sa présence comme une de celles, bien vivantes, qu'il avait l'habitude de côtoyer sur Terre. Mais il respectait cet étrange personnage, lui qui ignorait encore comment et surtout où il se retrouvait lorsqu'il venait ici. Le Temps lui-même paraissait s'écouler à une vitesse bien différente de celui qui s'égrenait sur la planète des hommes…


- Que faites-vous ici ? De plus, vous n'êtes pas humain à proprement parler… Qu'êtes-vous devrais-je dire…

Au dehors, Frank devait très certainement continuer à occuper les gardes de Belle Rêve, quand à Virgil, il saurait comment réagir en voyant le corps du garde et la caméra déconnectée. Ils pourraient se passer de lui quelques secondes… Tout du moins, le Canadien savait que si le besoin se ferait sentir, Virgil pourrait le contacter. Le Phantom Stranger n'avait pas fait appel à eux sans raisons… Tous possédaient ce lien avec le monde de la magie. Qu'ils soient démoniaques, anciens, ou même Shamans…
Revenir en haut Aller en bas
Phantom Stranger
Phantom Stranger
Super-Héros
Inscription : 08/09/2014
Messages : 199
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 4 Nov 2014 - 0:50
Wo! Tu as vu ça?

Les capteurs s'affolent.

Appelle vite le lieutenant Flag.

La radio s'alluma dans le camion de Rick Flag Jr. Ceci ressemble à un déjà vue et pourtant c'est un cas réel. Rick Flag entendit la nouvelle rapidement, les capteurs avaient capté quelques choses de puissant et de dangereux pour la sécurité de l'ARGUS. Tout avait commencé par une caméra de surveillance brisée, puis les capteurs avaient été activé, un signalement avait été trouvé. Shade était sur place. Shade étaient bien connu par les services secrets. Un immortel comme Shade laissait toujours des traces dans des archives. ARGUS avait enquêté sur lui et sa signature avait été enregistrée dans les bases de données. Rapidement, ils cherchèrent à avoir un visuel, ils le trouvèrent. Ils trouvèrent, le mounties canadien avec cet étrange corbeau, et ils trouvèrent le jeune homme avec un sweat-shirt rayé aux couleurs d'une canne de Noël.

Rick alluma le camion, passa ses ordres.

Protocole activé. Dites à Johnny Peril d'activer une zone antimagie sur tous les secteurs critiques, dites à Psi-Mon que je le veux on pourra ne pas détruire Shade physiquement, mais mentalement on pourra le coincé. Pour les deux inconnus faits intervenir Boomerang et Yo-Yo je veux pas qu'on prennent de chance. Tout le personnel d'ARGUS doit changer d'arme pour des antimagies, on ne prend pas de chance avec Shade.

En raccrochant, le micro, il resta quelques secondes à fixer Frankenstein, en colère ruminant un peu qu'on lui aie menti. Il n'était pas là pour rien ce gros mastodonte, il les couvrait. Il se tourna, puis reprit la radio deux secondes.

Spitfire, grille-moi-le et ne te retiens pas... il n'est pas vraiment vivant.


Avec plaisir patron.

L'arme s'activa. Le premier coup fut lancé. L'énergie était si pure et si puissante, que Spitfire (la femme qui volait au-dessus de la camionnette) recula sous le coup. Cette arme de technologie inconnue qu'on lui avait donnée était d'une puissance insoupçonnée. Elle avait évidemment posé des questions tout se qu'on lui avait dit c'était que cette arme était "l'apocalypse" sans qu'elle comprenne vraiment. Spitfire contre Frankenstein, ça ne s'écrirait pas dans les livres, mais au moins ça permettrait de mettre ce monstre-là ou il se devait d'être... six pieds sous terre.

------------------------------------

AAAAAAAARGGGGH!!!

Psi-Mon, vous êtes demandé au niveau supérieur.

J'ai pas fini avec cette fichue plante, la directrice Waller a été clair.

*sanglot*

Ordre de Rick Flag, Belle-Reve est attaqué par The Shade, vos dons sont réquisitionnés pour cas de force majeur.

Ne t'inquiète pas ma jolie orchidée... Simon va revenir.

Psi-mon parti aussi vite qu'il le pouvait pour atteindre les niveaux inférieurs. Laissant sa victime, dans un état qu'il croit presque catatonique. Shade était sa nouvelle cible. Trifouiller dans la psyché et l'intellect d'un immortel, voilà pourquoi il était venu au monde, les illusions et la douleur qu'il pourra infliger à un être comme cela seraient des plus délicieuses.
Regroup (Shadowpact) Psimon
((HRP : Voilà pour The Shade : http://www.comicvine.com/psimon/4005-5951/ ))

---------------------------------------------------------------------

La porte s'ouvrit sur la cellule crasseuse et sombre de Digger Harkness. Un garde d'ARGUS lança son uniforme au Cpt. Boomerang encore endormi sur sa couchette.

Digger réveille toi, Flag te veux sur une affaire

Qu'il aille chier Flag, j'obéis qu'à Waller et c'est à cause de sa putain de puce à la con.

Belle-Reve est attaquer.

Si tu savais à quel point je m'en fiche, ça fera quelques un de tes crevards de confrère de moins, maintenant laisse-moi dormir

Sérieux? Tu crois que Waller toléra que tu n'aies rien fait, surtout à la demande expresse de son second. Je connais un cerveau qui risque de faire Boom

Cpt. Boomerang se leva et prit son matériel, il cracha au visage du gardien.

Si je le pouvais je te tuerais.

Je sait, mais va te passer les nerfs sur ta cible.

Qui c'est? Ce clown habillé en rouge?

[color=#00ccff]On ne sait pas, mais à l'allure de son uniforme, il fait partie des forces canadiennes...[/colr]

hum... okay, après tout je m'en fiche.

Prenant un boomerang dans sa main il ne put s'empêcher de sourire. C'était nettement plus agréable de retrouver son uniforme que cette stupide tenu orange de prisonnier. Il allait pouvoir se passer les nerfs et surtout se dégourdir un peu les jambes. Puis évidemment c'était une zone des plus adéquates et beaucoup moins suicide qu'à ses précédentes "sorties".
Regroup (Shadowpact) 3364207-captain+boomerang
((voilà pour Dark Crow : http://www.comicvine.com/captain-boomerang/4005-29992/ ))

-----------------------------------------------------------

La fenêtre de plexiglas qui était la porte de la cellule de Yo-Yo s'ouvrit. Aucun garde ne se présenta devant un des seuls volontaires du suicide Squads. Tous avaient été plus ou moins forcés, Yo-Yo lui avait demandé. La radio s'ouvrit : La prison de Belle-Reve est attaqué.

Qui est ma cible?

On ne sait pas son nom, mais il est vêtue d'une veste rouge et blanche, vient chercher les coordonnés.

Yo-Yo s'amincit et se glissa dans une fente du système de ventilation du plafond, il se laissa porter et glissa jusqu'à la place des gardiens.

Voici tes coordonnés. Psimon est la pour Shade et Boomerang pour le Canadien, tu à la charge de l'autre.

Regardant sur les moniteurs il vit les coordonnés pour sa cible, mais vus également Spitfire et Frankenstein sur une caméra hors enceinte.

humm

T'n’occupe pas du monstre, Spitfire sans occupe.

Bien...

S'amincissant à nouveau il regagna les conduits d'aération vers sa cible.



------------------------------------------------

Hors-RP : vous avez tous la possibilité de faire agir votre adversaire. En restant dans l'adéquat évidemment, ils sont sélectionné pour particulièrement vous nuire sans pour autant être imbattable bonne chance.

Frankenstein - Spitfire (avec arme d'apokolyps)
Shade - Psimon
Dark Crow - Cpt. Boomerang
Stripesy - Yo-Yo.

Également, certaines zones plus "sensibles" ont maintenant un bouclier antimagie inventé par Johnny Peril. Donc qui peuvent contre carré de puissant magicien ou pouvoir magique (cela à fonctionner entre autres sur Felix Faust). Ces zones ne seront pas définies, mais je vous invite à vous servir de ça pour muscler vos RP. Les zones "sous protections" sont des zones sensibles de la prison, système de surveillance, système électrique, système d'eau, Black Chambers, Quartier des hauts gradés et des détenus très puissant et/ou magique.

La prison est également en état d'alerte, les membres d'ARGUS sont maintenant équipés de pistolet antimagie. Elle attaque donc avec des particules d’absorption magique... en gros... ça ne fait vraiment mal aux entités connecté avec la magie et absolument rien à ceux non magiques.

Bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 4 Nov 2014 - 21:06
On va dire que les choses ont dérapées. Plus rapidement que Frankie puisse le penser. Il était là, depuis quelques minutes face à Rick Flag et Spitfire, sans rien dire, espérant gagner du temps pour ces amis, mais apparemment, les choses tournèrent au vinaigre. Rick, après s'être isolé via la radio, se retourna vers Frankie, et il semblait pas content. Pas content du tout.

L'alarme de Belle Reeve hurla alors, tel un chien qui hurlait à la mort. Les lumières apparurent comme par enchantement, et des girophares commencèrent leur macabre symphonie.



Frankenstein releva alors les yeux vers ses deux nouveaux adversaires, qui se mirent à parler entre eux, bien entendu, le bruit de la sirène couvrirent leur conversation, mais Frankenstein savait à quoi s'en tenir. La jeune femme mit en marche sa drôle d'arme, et celle-ci lâcha une grosse boule bleue, qui semblait dégager une formidable puissance, aussi bien que la femme, volant grâce à son système de jetpack, sembla reculer un instant face à l'incomensurable puissance de son arme. Frankie tenta alors de sauter instinctivement de son côté, et esquiva le gros de l'attaque, mais une formidable explosion s'en suivit. Frankie sentit alors le sol se soulever sous ses pieds, et fut projeté comme une vulgaire poupée de chiffon contre un arbre plus loin.

- Allez viens voir vieux zombie de mes deux ! Je vais te renvoyer tout droit dans ton bouquin de malheur !

La jeune femme lâcha un rire narquois, avant de réarmer son arme. Frankie se releva alors péniblement, et la contempla, avant de lâcher :

- Je crois qu'il est temps de te ramener les pieds sur terre.

Frankie dégaina instinctivement son steam gun et fit feu à plusieurs reprises, essayant de toucher tant bien que mal le jetpack de la jeune femme. Les coups sifflèrent autour de la jeune femme, la surprenant quelque peu par ce vif retournement de situation. Elle aurait cru que Frankenstein serait rester à terre, comme n'importe quelle personne. Sauf qu'il n'était pas n'importe quelle personne. Il dégaina son épée, et fixa son adversaire droit dans les yeux, avant de charger en hurlant :

- Voyons comment tu résisteras à l'épée de l'Archange St Michel !

Il couru tel un dératé, comme dans tout ses films épiques que l'on pouvait voir. Il couru vers l'ennemi, faisant tournoyer sa lame au dessus de sa tête.

Mais cette tentative d'approche allait s'avérer inutile.
Un nouveau coup parti, et Frankie s'éleva dans les airs. Il garda néanmoins son épée en main, et tenta de discerner le décor autour de lui. Mais il retomba sur le sol, lourdement. Il se releva à l'aide de sa lame, tandis que son adversaire le narguait :


- Toi un monstre ? Bon dieux, ces romans ont toujours été exagérés ! Moi Spitfire, je te réduirais rapidement en charpie, et te renverrais dans ton pays slave d'origine !

Elle réarma son arme. Une nouvelle fois :

- Il est temps de dire au revoir, monstre de Frankenstein.

Frankie resta alors appuyé sur son épée, alors que le coup partait. Il y eut une explosion. Puis un cratère. Spitfire posa alors un pied à terre.

- Pfeuh ! Pitoyable !

Elle ressentit une profonde joie, une certaine fierté d'avoir vaincu Frankenstein, monstre que Rick Flag semblait ne pas sous-estimer. Mais ce fut l'erreur qu'elle fit.
Elle sentit soudain un coup, en pleine mâchoire. Le poing était semblable à du béton. Elle sentit sa mâchoire se fêler sous la puissance du coup. Puis elle recula, tentant de garder l'équilibre, avant de repartir dans les cieux.
Frankenstein se tenait devant elle, comme ci de rien n'était. Plus de fatigue, il ne semblait plus être cette créature faible qu'elle avait frappée plutôt. Il semblait ne pas broncher à travers les coups. Il semblait être ... insensible.

L'avantage lorsqu'on est un mort-vivant, qu'importe la force des coups. On en redemanderas toujours plus.


- Maintenant ma belle, c'est là qu'on commence à jouer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 6 Nov 2014 - 8:34
À présent parvenu à passer de l'autre côté de la grille d'enceinte de Belle-Rêve je me dirige vers la porte où Daniel m'à demande de le rejoindre afin que je m'occupe de toutes les caméras, plus tôt ce sera fait, et mieux ce sera car en cas d'imprévu on aura au moins retirer ses yeux au monstre que représente Argus pour l'heure.

Aussi j'avance jusqu'à la porte, mais au lieu de retrouver mon partenaire, c'est le corps sans vie d'un garde au pied de la porte que nous comptions emprunter, je me rue alors sur la caméra, je pensais avoir été claire en disant qu'il ne fallait surtout pas avoir de contact avec les gardes.
Dans tous les cas c'est surement trop tard, ils savent que nous somme là, mais en revanche si je peux les empêcher de nous voir avant que la cavalerie arrive.

Je me saisis de l'amulette de Thot et la branche dessus parvenant donc au réseau de caméra, mais alors que je pensais activer mon pouvoir afin de pirater toutes les caméra et au moins nous rendre invisible, mais les choses ne se passèrent pas comme prévu, mon pouvoir ne s'activa pas, mais pas du tous , relevant ma manche je pus voir que la marque s'illuminait faiblement, me faisant comprendre que quelques choses ici m'empêchait d'user de mon pouvoir.

Remettant l'amulette à sa place je recule de quelques pas et surveille mes alentours car les choses ne tarderont certainement pas à chauffer ici.
- Alors tu es censé représenter quoi ? le père noël ?

J'eus juste le temps de lever la tête vers la source de la voix et de plonger sur la côté afin d'éviter un énorme corps tombant sur ma position, m'envoyant par la même occasion de la neige dessus et heureusement que ma capuche en arrêtant la majeur partie sinon je me serai retrouver complètement aveuglé.

- Ah vrai dire, ce sont les bandes du drapeau américain.

Là dessus je mis un coup de pied dans la neige afin d'en envoyer dans la tronche du mec étrange, mais celui-ci s'aminci rapidement et se releva avec une rapidité que ne lui aurai pas permis son ancienne condition physique... un méta-humain et doté d'un pouvoir plutôt chiant.

- On va dire que ça te rend un poil moins ridicule, mais j'aimais la perspective de tuer un mec qui se prends pour noël.

Bon ce type est cinglé, dans tous les cas je vais devoirs trouver un moyen de m'en sortir rapidement car je suis à peu près sur qu'il ne restera pas seul très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 7 Nov 2014 - 12:47
Quelques temps passé dans les Darklands et Shade en savait autant que Daniel Crow sur la mission confiée par Phantom Stranger, c'est à dire pas grand chose. D'après leur courte discussion, il put déduire que Stranger parlait toujours par énigmes et que Crow, et le reste de l'équipe présente à Belle-Rêve, avaient eux aussi été catapultés là, au travers de la cape de leur étrange visiteur.

La discussion se poursuivit sur la nature de Swift, qui éluda la question en mentionnant juste sa maitrise des Darklands, sujet qui semblait intriguer Daniel. Au moment où leur dialogue se muait en cours de maitrise des ombres, Shade tiqua. Bien que complètement immergé dans le monde parallèle des Darklands, la fenêtre ouverte qu'était chaque zone d'ombre sur le monde réel et sur Belle-Rêve lui renvoya la sensation nette que quelque chose était en train d'arriver.

D'un seul geste, il interrogea le Gobelin qui faisait le guet par une ombre proche.

"L'alarme sonne maître! Tous les gardes sont en train de s'activer et..."

Le Gobelin ne finit pas sa phrase. Il disparu. Cela ne pouvait signifier qu'une chose. Le Gobelin était un démon invoqué des Darklands, une sorte de matérialisation d'une entité fidèle à Shade ici bas. Il était très utile pour la reconnaissance, l'assassinat et le service de repas, mais ne possédait aucune résistance d'aucune sorte. Il était littéralement la chose la plus fragile qu'on pouvait invoquer depuis les Darklands. Une simple attaque, de n'importe quelle sorte, suffisait à le dissiper et à le renvoyer d'où il était venu. Bien sur, une simple pensée de Shade et il réaparaitrait mais...

Aucune attaque n'avait été visible au moment de la disparition du Gobelin, et il existait peu de chose que Shade ne pouvait pas sentir ou voir, lorsque cela touchait aux ombres. Là au dehors, quelque chose les avait probablement repérés. Et cette chose devait utiliser une forme de pouvoir invisible, sondant l'obscurité à sa recherche.

Des pouvoirs psychiques. La seule chose capable de le suivre dans les ombres. Et la parfaite solution pour détruire l'indestructible.

"Daniel, nous poursuivrons cette discussion plus tard, au dehors, c'est la pagaille. Je soupçonne votre petite intervention sur le garde d'en être à l'origine, mais je pourrais me tromper. Quelqu'un me cherche au dehors, et je serais fort malpoli de ne pas répondre à cette diligente invitation."

Et sur ces mots, il disparu dans l'ombre, son costume noir se fondant avec lui dans un opaque voile de ténèbres.

Avant de sortir dans la prison, il invoqua le Bouffon, un autre démon des Darklands. Ce dernier avait le pouvoir, peu commun, de se faire oublier. Dès que vous ne le regardiez plus, le bouffon disparaissait de votre mémoire, comme si il n'avait jamais existé. Une arme puissante pour troubler un mentaliste.

"Maître, vous désirez un divertissement? Un spectacle de mime?"

"Non, Bouffon, aujourd'hui je vais échanger quelques coups avec un mentaliste. Ton rôle est juste de le déconcentrer. Fais en sorte qu'il ne te voie pas tout de suite, je ne serai pas en mesure de t'aider."

"Ouuuh, de l'intrigue, du suspens et de l'intrigue! Je vous suis, telle votre.... ombre! AHAHAHAHAH!"

Ignorant l'humeur (toujours) joyeuse du démon, il sortit de l'ombre, loin de l'endroit où il se trouvait avant avec Daniel, histoire de lui épargner de devoir être confronté a la menace qui pesait sur Swift. Fusse le hasard, où la manipulation subtile d'un être plus puissant qu'il ne l'avait imaginé, il se retrouva dans un couloir large et sombre, où seuls perçaient les lumières d'alarme de la prison.

Là, au bout du couloir, se tenait un homme en partie dissimulé par l'obscurité de l'endroit.

Vous voyez? Je n'ai pas peur, Shade! Je me présente à vous dans votre.. milieu, votre habitat naturel!

Une courte pause laissa à la lumière entrecoupée des miradors le temps d'éclairer la figure effrayante de Psimon, dont le cerveau violet était aussi apparent que les mauvaises intentions. Nul doute que son emprise psychique était déjà pleine et complète sur Shade.

Ce dernier réalisa d'ailleur qu'il ne pouvait plus bouger. Il se demandait ce qu'il allait pouvoir faire, et se reprocha de ne pas avoir invoqué un démon pour l'aider.

Psimon sourit, lisant dans l'esprit de l'immortel, il vit bien que ce dernier ne s'était pas préparé à la rencontre, le sous-estimant, et décida donc de prendre son temps pour torturer l'immortel.

C'est alors qu'on lui tapa sur l'épaule.

Psimon sursauta et se retourna vivement pour se retrouver nez à nez avec un clown hideux, dont la figure grimaçante dardait vers lui un rictus trop joyeux.

"Bonjour Psimon! Psimon sent pas bon! AHAHAHAHAH!"

Le bouffon riait de sa blague avant de se figer soudainement pour se mettre à fixer, dans une position saisissante de surprise, un point derrière Psimon.

"Mais que?"

Psimon se retourna pour se retrouver face à Shade, toujours immobile au bout du couloir. Le psychique tiqua, que faisait il déjà? Peu importe il avait l'immortel sous son contrôle. C'est étrange, il lui semblait que The Shade était légèrement plus proche de lui qu'avant. Bah! Impossible, son emprise était totale!

Il s'apprêta à chatier l'immortel pour son imprudence quand on lui tapa sur l'épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 7 Nov 2014 - 16:03
Dale Gunn était en retrait, mais lorsque Psimon, quitta la pièce il activa son communicateur. Normalement, jamais il n'aurait osé communiquer avec la plus haute instance de Belle-Reve directement, mais si le fait d'avoir côtoyé des héros n'avait qu'un seul effet secondaire, c'était qu'on avait de la difficulté à supporter l'injustice. Jusqu'à maintenant il avait regarder impassible Psimon, torturer Alba Garcia A.k.a. Black Orchid, pour une supposée trahison qu'elle avait commise, afin que celle-ci avoue quelques choses dont il ignorait tout. Tout se que Dale savait est que Garcia avait toujours été une soldate d'ARGUS dès plus fidèle qui avait dédié sa vie à la cause et soudainement, elle se retrouvait dans cette impasse. Dale avait tenter de faire entendre raison à Psimon, mais c'était un sadique et un meurtrier, Waller s'acoquinait avec des gens très peu recommandables, mais jusqu'ici malgré certain ressentiment ça n'avait jamais été jusqu'à torturer ses propres agents.

Directrice Waller, ici l'agent Dale Gunn, je demande la permission de libéré Black Orchid.

Vous n'avez pas le grade pour m'appeler agent Gunn veuillez rompre la communication.

Non! vous allez m'écouter. Vous torturez un de nos agents, autant j'ai des problèmes avec la torture autant, c'est encore pire sur un de vos propres agents.

Je n'ai pas à me justifiez à vous agent Gunn. Cependant, rappelez-vous que les charges de haute trahison sont extrêmement importantes. Vous connaissiez, les règles en vous engageant.

êtes vous en train de me menacer?

Agent Gunn, calmez-vous. Vous savez bien qu'ARGUS, est là pour que la justice...

Regroup (Shadowpact) Dale-gunn-1

La JUSTICE...
Vous vous foutez de moi là? Vous torturez vos agents, sous des accusations non confirmées et sans procès vous, vous donnez le rôle de juge, jury et bourreau.


Nous faisons se qui est nécessaire pour protéger notre pays, agent Gunn et si vous ne comprenez pas ça peut-être que votre place n'est pus avec nous. Nous oeuvrons pour le bien commun, n'oubliez pas la mission..

Regroup (Shadowpact) Dale_Gunn

C'EST MAL! ARGUS, n'a pas pour mission de torturer ses agents. Je démissionne... Allez au diable Waller!

QUOI !?!

Dale Gunn rompit la communication et détruisit son communicateur. Laissez responsable de Black Orchid il alla vers la cuve ou elle était retenu prisonnière et/ou Psimon l'avait torturé si allègrement. Elle était dans une zone antimagie donc elle avait pris sa forme la plus naturelle, celle d'une nymphe violette aux cheveux plus légers que le vent. Elle était mal en point néanmoins. Dale ouvrit la cuve et elle tomba. Il la retint.

*marmonne quelques choses*

Garde tes forces Garcia, je vais te sortir de là...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 7 Nov 2014 - 19:34

Un bruit, puis le silence. La dispersion des mondes ne se faisait jamais comme elle se devait d'être. A chaque instant, lorsqu'un grain de sable tombait dans les Ombres, Daniel le sentait. Il percevait cette présence qui n'y était pas auparavant. Non sans avoir cherché à comprendre le lien qui l'unissait avec cet univers fait d'obscurité toute relative, le Canadien s'était vu offrir ce pouvoir. Tout en contemplant la facilité avec laquelle l'homme l'avait retrouvé ici, il comprit rapidement qu'il n'était plus seul à parcourir les Ombres. Alors que leur discussion se faisait presque amicale une vibration frappa Daniel en plein visage.

Dès lors qu'il se trouvait dans cette partie de son pouvoir, le Corbeau venait à lui. Alors que l'onde de choc le frappa en plein visage, le renversant presque, l'Oiseau noir s'envola et disparu dans les nuages d'ébènes. Soudainement, une présence aussi noire que les Ombres qui les entouraient, et qui – comble de l'étrange – s'adressait à l'homme qui faisait face à Daniel disparue, les Ombres laissèrent de nouveau place à la porte et au corps du garde.

Quelque chose vola jusqu'à Daniel. Mais il n'était pas celui qui était visé, le corps inanimé du gardien explosa en des fragments d'os et de chaire carbonisée alors que l'impact projeta une gerbe de sang sur le visage du Dark Crow. Un rage indicible monta en lui, peut lui importait celui ou même celle qui venait de faire cet outrage, on ne pouvait faire couler le sang inutilement… Non, pas même celui d'un ennemi.

Un sourire carnassier et enjoué sur le visage, un homme d'une taille assez semblable à la sienne s'approcha de lui. Bonnet, veste en cuir et gants… La représentation qu'il donnait de lui-même n'était pas celle que Daniel aurait pu avoir en voyant l'arme qu'il tenait en main. Un Boomerang ? Voilà donc ce qui avait prit la vie du garde, lui qui n'avait rien demandé venait de disparaître dans un amas de cendres et d'odeurs de cadavre calciné… Serrant les dents, Daniel se retint de ne pas traverser la distance qui les séparait en courant, et ce, dans l'optique de lui arracher la gorge de ses mains.


- Pouah ! Il ne servait à rien. Un garde ça ? Même pas capable d'empêcher un Canadien de rentrer ici. Faut vraiment tout faire soi-même ! On arrive plus à trouver du bon petit personnel maintenant !

Préférant rester muet, Daniel serra le poing. Ses ongles pénétrèrent sa chair et l'entaillèrent légèrement. Il venait de tuer un homme de sang froid et pourtant il ne réagissait pas plus… Le meurtre ne lui faisait peut-être ni chaud, ni froid. Mais les Ombres lui offriraient une peur qu'il n'oubliera jamais…

Les mains projetées vers l'avant tentèrent, mais en vain de faire appel aux Ombres. Même le Red ne répondait pas à son appel. Daniel venait de perdre ses pouvoirs. L'homme qui s'était présenté sous le nom de Shade… Se pouvait-il qu'il en soit pour quelque chose ? Ou alors… Cette vague de puissance qui avait repoussé le Corbeau et fait fuir l'être d'Ombre. Voilà la raison la plus plausible qu'il soit.


- Et ben alors, on n'est pas capable de faire quoique ce soit quand on n'a pas ses pouvoirs ? Incapable !

Tout en finissant sa phrase, l'homme au boomerang envoya son arme en direction de Daniel. Comme tout le monde le savait, ce genre d'objet était fait pour revenir à son propriétaire ; mais à n'en pas douter que celui-ci possédait quelque chose de particulier. Son adversaire ne pouvait en aucuns cas utiliser ce genre de jouet aussi simpliste. Non, il cachait quelque chose. Et la réponse ne tarda pas à arriver. Alors que le Dark Crow esquivait l'arme, l'air déplacé par cette dernière lui trancha les côtes. Entaillant même à travers sa veste écarlate.

- Sympa non ? Celui-ci est plus tranchant qu'un rasoir ! Baisse la tête ! Il revient !

Se faisant, Daniel se retourna et bloqua l'arme en sautant. Les bottes Canadiennes étaient renforcées par du métal des plus résistants. Le Boomerang arrêta son vol et alla se ficher dans l'avant de la botte. Récupérant l'objet, Daniel fit face à celui qui ne s'était pas encore présenté à lui.

- Je suis le Dark Crow… Je vais t'apprendre à respecter la vie.
- Un piaf ? Ok ! Mon nom est Cpt. Boomerang !
(Il sortit un second boomerang de sa veste.) Tente toujours ! Mais pas sûr que tu en sois capable !

Les deux hommes lancèrent leurs boomerangs au même moment. Daniel n'avait certes pas l'habileté de l'homme au lancé de ce genre d'objets, mais il savait que les Esprits du Clan Crow l'entouraient, et ainsi, ils guideraient sa main…

Les entourant, la sirène d'alarme poussait ses hurlements assourdissants. D'une certaine manière, Daniel n'arrivait pas à se concentrer comme à son habitude, il perdait lentement mais sûrement le self-control qu'il avait sur lui lorsqu'il combattait. Un visage sombre et sadique commençait à se dessiner dans son esprit, IL revenait le hanter. Le Canadien ne pouvait le laisser reprendre possession de son corps. Sa colère montait, le Corbeau avait disparu… Il se retrouvait de nouveau seul face à celui qui avait détruit sa vie…

Revenir en haut Aller en bas
Phantom Stranger
Phantom Stranger
Super-Héros
Inscription : 08/09/2014
Messages : 199
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 11 Nov 2014 - 0:59
Rick Flag venait d'arriver dans la salle de contrôle. Évidemment certaines zones étaient fermées, mais il avait le grade et surtout la rétine pour passer partout ou il devait, même en cas de fermeture forcée. Il arriva donc à la salle de contrôle ou deux gardes de prisons surveillaient les moniteurs. Les deux gardes étaient habillées aux couleurs d'ARGUS se que Rick n'aimait pas du tout, mais c'était les ordres de Waller, à Belle-Reve on s'habillait ARGUS, même si ces gens n'étaient en fait que des vulgaires gardiens de sécurités et absolument pas des soldats.

Rapport de situation.

On a dépêché les membres de la suicides squads que vous vouliez. Spitfire est toujours avec Frankenstein.

Vous en faites pas, avec la puissance de feux qu'elle a, il ne sera que poussière.

Psimon, s'attaque à Shade, c'est difficile de dire se qui se passe, car tout est mental, mais jusqu'ici Shade semble avoir le déçus, car libéré par on ne sait quel truc étrange de Shade.

Mettez moi en communication dans la section.

Bien monsieur

Psimon, ici Rick Flag concentrez-vous! Vous avez la permission d'étendre votre puissance, je me fiche des autres détenus. Je sais que normalement vous êtes obligé de contrôler puissante pour éviter les dommages collatéraux, mais je fais passer votre grade de puissance à 4, vous pouvez triplé votre rayon d'effet.

hé hé hé! furent les seules paroles de Psimon.

Ensuite nous avons envoyez Yo-Yo vers le jeune. Apparemment d'après les micros, il représente le drapeau américain.

Rick Flag eut un moment d'hésitation. Il portait les couleurs du drapeau américain. Comment un patriote pouvait-il être du côté des vilains. Clairement, c'était le cas, il se battait avec Shade et envahissait une prison de son gouvernement. Pourtant, Rick se demandait si le jeune savait à quel point il déshonorait ces couleurs. Se rapprochant, du micro.

Yo-Yo, je le veux vivant...

Puis, on a dépêché Boomerang sur le Canadien. Il ne voulait pas vraiment et a mis du tort. D'ailleurs au vu de se qu'a pu faire le Canadien jusqu'à maintenant, je me demande si vous avez bien choisi le...


Ne vous en faites pas, Digger à plus de ressource que vous le pensez. Et juste au cas ou ce n'est pas clair, vous n'avez pas le grade pour remettre en question une de mes décisions. toujours dans le micro Digger ça suffit arrête de jouer, il s'agit d'une invasion de territoire code 9, tu as le droit à la force létale. À moins d'un contre-ordre.

Rick se releva la tête regardant la vue d'ensemble. Il remarqua cependant quelques choses d'étranges. Une cellule, dans les niveaux supérieur, vide, avec une cuve d'isolement ouverte. Il prit la feuille de route pour voir à qui appartenait cette cellule. Il s'en doutait, mais avait besoin de confirmer. C'était la procédure après tout.

Black Orchid s’est échappé. Si elle atteint une zone sans magie, on a du souci à se faire. Les zones des niveaux supérieurs sont activées?

Bien sûr

Bien... trouvez-la-moi sur un moniteur. Je veux voir ou elle est cette petite traitresse.

Oui monsieur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Nov 2014 - 17:14
La tension est clairement palpable, étant dehors nous prenons dans la tronche des trombe d'eau et le temps ne rends pas la visibilité des plus nettes.
Mais je sais une choses, mon adversaires semble capable de modifier son corps dans une certain mesure et là j'ai l'impression qu'il vient d'allongé ses doigts et ongle de façon à les rendre tranchant.
Et avec grande souplesse et agilité se mit à bouger, son corps tellement fin semble flexible et il joue là dessus pour réaliser des mouvements normalement impossible pour un être humain.

J'ai juste le temps de me baisser que sa première attaque au dessus de moi, mais tellement près que ma capuche fut rabattue en arrière, profitant d'être accroupie je poussais fort sur mes jambes afin de me relever tout en mettant une impulsion de manière a remonter mon centre de gravite de manière à faire une acrobatie me permettant d'éviter le seconde attaque qui elle venait me cueillir au ras du sol.

Reculant rapidement j'analyse le terrain, ne pouvant pas compter sur mes pouvoirs j'allais devoir me débrouiller avec ce que j'ai sous la main, mais mon adversaire ne comptais pas me laisser tranquille et jouant de son physique changeant il fit grossir légèrement ses bras et les raccourcis.
Apparemment il comptait augmenter sa vitesse de frappe en réduisant la distance qu'il s'autorisait initialement.

Et alors qu'il avançait vers moi, je remarquais surtout que la grille que j'avais sauté un peu plus tôt tait toujours derrière moi et la branche qui s'était écroulé sous mon poids aussi, cela changea mon plan, au lieu de reculer j'avança sur mon ennemis passant dans la porter de ses bras,  mais vu la taille de ces derniers si je raccourcis la distance avant d'esquiver son attaque je risque de pouvoir faire ce que je veux.
Je me penche sur le côté gauche tout en avançant sur lui et parvient à esquiver en grande partie son attaque, même si ma tenue à été réduit en charpie au niveau de mon épaule alors que j'arrive sur lui afin de frapper une première fois au niveau de son sternum à l'aide de mon coude afin de le sonner quelques seconde.

Mais alors que mon coude l'atteint je sens qu'il est tout mou et qu'il à enflé dans des proportien assez abérante, bien que cela rend mon attaque inutile.
Réagissant bien plus rapidement que lui sous cette forme là, je m'accroupie de nouveau et me décale tout en me relevant de manière à passer sous ses bras et de le contourner et alors que je suis dans son dos je le vois rapidement maigris et retrouver sa souplesse alors que je lui met un coup de double pauma au niveau de son épaule alors qu'il se tourne.

Jouant alors avec sa force et la mienne je suis repousser à causse du sol glissant et boueux et lui aussi recule, mais étant bien plus léger que moi à cause de son pouvoir il recule plus et atteins la clôture électrique qui se met à grésiller et qui forcement s'éteint au bout de quelques seconde laissant le méta-humain inconscient.

Un véritable coup de chance, mais si son pouvoir de changement physique avait été un peu plus rapide je n'aurai pas survécu à cet assaut, par contre je n'aurai pas crus qu'il reculerai autant et atteindrais la clôture, vu que je pensais juste le faire reculer pour ensuite utiliser le reste de branche comme d'un bâton pour avoir aussi de l'allonge.

Bref je m'approche du type vérifie qu'il n'est plus en contact avec la grille et enfin le fouille, malheureusement à part un dispositif de communication
il n'a rien à récupérer sur lui, aussi je prends le dispositif en question, au cas où j'aurais besoin de pirater les communication ou autre, dans tous les cas je ne dois pas rester ici car les choses risque d'empirer rapidement surtout que la grille n'est plus utilisable pour combattre à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 17 Nov 2014 - 11:24

Le visage narquois de cette espèce de gobelin psychotique continuait d'apparaître dans ses souvenirs. Ses dents blanches et tranchantes comme des rasoirs, ce regard d'aliéné dont les yeux injectés de sang continuait de le hanter nuits après nuits… IL était revenu une nouvelle fois… Daniel explosa dans une rage qu'il ne pouvait plus retenir. Le Dark Crow n'était plus celui qu'il été devenu, derrière son habituel visage impassible se terrait toute cette colère qui venait de ressortir des tréfonds de son être. Daniel Crow avait disparu, il n'était plus rien désormais qu'une machine à tuer.

En face de lui Captain Boomerang se mit à parler seul, les seuls mots que Daniel sembla comprendre furent "Code 9". Un sourire excité se dessina tel un rictus de sauvagerie sur les lèvres rouges du tueur au boomerang. Les deux armes projetées se percutèrent alors dans les airs, se détruisant mutuellement. Ressortant une demi-douzaine de ces derniers, le Captain Boomerang les coinça entre ses doigts. Dardant ses nouvelles armes vers un Daniel totalement désarmé, il l'insulta ouvertement et ajouta même une phrase qui, habituellement, aurait mit Daniel dans un état de colère inexplicable, désormais, plus rien ne pouvait le toucher. IL avait prit place dans sa conscience… IL le dirigeait comme un pantin tiré par des fils invisibles.


- Je crois que la prochaine fois que j'irais au Canada je passerais dire Bonjour à tes parents ! Ils seront contents de voir la tête de leur fiston chéri empaillé et accroché à une plaque de bois !

Lançant ses boomerangs sur Daniel, le Captain fit mine de tous les lancer, mais en réalité, il n'en projeta que trois sur les six. Les sifflements stridents volèrent jusqu'au visage d'un Dark Crow immobile. Une lame volante lui pénétra le bras alors qu'une autre lui lacéra la joue. Toujours impassible, Daniel s'approcha après avoir évité le troisième. Frappant le mur de toute sa force, il y fit un trou qui éclata littéralement le béton. Captain Boomerang recula de quelques pas, étonné de voir que son adversaire restait aussi calme.

- TU ne dois pas faire couler le sang… JE dois le faire… TU n'es pas à la hauteur… MOI seul le suis… TU dois périr par les Ombres !

Sautant sur son ennemi, Daniel n'était plus humain. Son humanité avait laissée place à une créature sauvage, un prédateur du royaume animal. Les boomerangs revinrent et passèrent au dessus de leurs têtes. Le Captain sentit le poignet qui tenait ses armes se faire serrer à un point, qu'il put croire que ses os allaient à leur tour se briser sous l'étreinte du Canadien. Il ne lui restait plus grand-chose à faire, en force brute Daniel le dépassait largement, mais Digger n'allait pas se laisser faire ainsi. D'un coup de tête, il força Daniel à se relever. De nouveau sur ses pieds, il changea ses armes de main, son poignet bien trop endolori pour être utilisé dans toute sa puissance.

- Je sais pas ce qui t'arrive et je m'en tape ! Tout ce que je sais, c'est que la dernière chose que tu vas voir sera une belle explosion ! Prends ça face de piaf !

Les trois boomerangs partirent comme une nuée d'oiseaux de mauvais augure. Se croisant encore et encore dans les airs, ils n'eurent besoin que d'une poignée de secondes pour rejoindre Daniel. Comme l'avait prédit le Captain Boomerang, le Dark Crow n'eu pas le temps de réagir, croisant ses bras devant lui, l'a puissance de l'explosion l'avait totalement réduit à l'état de poussière. Fier de son attaque, Digger attendit que la fumée déclenchée par l'explosion ne retombe avant de s'approcher des possibles restes de son adversaire du jour.

- Et ben, faut avouer que tu m'as donné du fil à retordre mon gros ! Mais c'est moi qui ai gagné !

La voix de Daniel s'éleva de la fumée et les Ombres se dessinèrent sur le sol, représentantes de toute la violence de l'être qui rampait sur le sol. Le visage tuméfié et parsemé d'éclats de béton, la peau de Daniel laissait s'écouler un sang carmin qui retombait sur le sol en de fines gouttelettes qui explosaient à l'impact. Sa veste brûlée et son corps recouvert d'ecchymoses, il se releva tant bien que mal, appuyant sa main sur son genou.

- L'Ombre est mère de toute naissance. NOUS sommes tous nés des Ombres. ELLES sont nos mères, NOS sœurs, NOS femmes…
- Mais pourquoi tu crèves pas bordel ?


Un uppercut frappa Daniel en plein dans le menton, l'envoyant valser vers l'arrière. Le coup de poing de Digger sembla lui fracasser la mâchoire, mais une nouvelle fois, Daniel se releva. L'Ombre qui apparu derrière Daniel n'était plus la sienne, mais bel et bien celle de son totem. Un poteau haut de plusieurs mètres au dessus duquel s'étendaient à l'infini des ailes aussi sombres que la nuit elle-même. La colère envahit une nouvelle fois un Dark Crow possédé. Ses mains attrapèrent Digger à la gorge et commencèrent à la serrer de toute leur force. Les yeux du Captain Boomerang sortirent de leurs orbites, poussant des plaintes muettes, il commença à perdre conscience. Relâchant son étreinte d'une main, Daniel plaqua son ennemi contre le mur.

IL était en lui, sa voix l'intimait à tuer, encore tuer, toujours tuer ! Daniel n'était rien de plus que son jouet, par sa faute le Dark Crow avait souffert, il avait vu périr des milliers de personnes… Tous innocents, sous prétexte que celui qui les possédait voulait faire du monde un Ombre sans limites. Alors que son poing se serrait déjà dans l'optique de frapper sa victime de toute sa puissance et sa colère, Daniel sentit quelque chose, ou plutôt quelqu'un l'enlacer. Des bras fins et agréables, une chaleur toute relative. Le corps se plaqua contre son dos, et des paroles chaleureuses tout autant qu'un timbre de voix lui étant totalement inconnu parvint à son esprit.


- Tu n'es plus celui que tu crois être Crow… Ouvre les yeux, est-ce là ce que Mère Nature t'a demandé ? Tu m'en parleras un jour… Mais tu m'auras oublié…

Douceur. Tendresse. Amour ? Daniel cligna plusieurs fois des yeux avant de se reprendre. Le Canadien était redevenu lui-même. IL avait dut se plier à cette force provenant d'un monde qui n'était pas le sien. Abandonnant son étreinte, Daniel laissa tomber un Digger assommé. Se baissant à son niveau, il lui mit deux doigts dans le cou, afin de vérifier son pouls. Le Captain Boomerang était encore en vie. S'excusant sans même le dire, le Dark Crow se releva et abandonna l'homme qui n'était désormais plus une menace. Une fois encore IL l'avait possédé, mais quelqu'un l'avait aidé à repousser sa puissance…

Les Ombres semblaient n'y être pour rien, la douceur de cette voix féminine, sa tendresse et, paradoxalement, toute cette puissance ; non, les Ombres n'y était vraiment pour rien. Mais qui l'avait aidé alors ? Elle avait parlé de Mère Nature… Voilà la seule chose qui restait à l'esprit de Daniel. Remontant les couloirs en se tenant des muscles mis à rude épreuve, il cherchait inlassablement un moyen de retrouver ses alliés du Shadowpact. Quand à Shade… Ils auraient une discussion dès que toute cette histoire serait terminé, il se le jurait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 17 Nov 2014 - 16:38
Je... qui es-tu? Demanda faiblement Black Orchid.

Je suis l'agent Dale Gunn, enfin, l'ancien ex-agent d'ARGUS Dale Gunn, je vais te sortir d'ici Garcia.

Je n'arrive plus à me nourrir...

Je sais, j'ai lu les rapports. On est actuellement dans un ascenseur de service. Tu as besoin de te connecter aux green pour te nourrir. Nous sommes dans une zone antimagie comme tous les niveaux supérieurs, en arrivant dans les niveaux inférieurs tu devrais pouvoir te reconnecter.

...

Garcia?

...

GARCIA !!!

L'ascenseur s'arrêta. Ils avaient descendu aussi bas qu'il le pouvait par cet ascenseur. Dale s'avait qu'il n'était plus sous un bouclier antimagie, cependant il semblait être trop tard. Black Orchidé, avait succombé. Son corps semblait pourtant bien, c'était surtout son mental qui avait pris cher. Les tortures de Psimon avaient été violentes et Dale croyait à une rupture d'anévrisme au cerveau. Les portes s'ouvrirent pour laisser la chance à Dale de découvrir un couloir plein de soldats d'ARGUS qui pointait son arme sur lui. Il aurait bien du se douter que même lorsque la prison était sous états d'Alerte que Rick Flag ne laisserait personne s'échapper, il avait jouer sa vie, pour une question d'éthique il allait maintenant en payer le prix.

À GENOUX !!! À GENOUX LES MAINS SUR LA TÊTE !!!

Dale s'agenouilla, mit les mains derrière la tête, ferma les yeux et attendis sois la salve de balle. Il n'était pas un "atout" comme Black Orchid. La trahison pour les sacrifiable était beaucoup plus sévèrement punie. C'était une des choses qu'ARGUS n'avait pas établies, mais que Dale croyait réelles. Si on trahissait Waller, on se retrouvait six pieds sous terres. Il n'avait jamais eu connaissance de ça tellement elle terrifiait tout le monde, mais c'était ce qu'il croyait. Soudainement, il entendit des sons étranges comme des cris de paniques et des sons de balles.

ARGGH!!!

Regroup (Shadowpact) Black_orchid_by_lucianovecchio-d6c90pc

Des branches avaient poussé et étaient sorties des murs, des branches pleines d'aiguilles et coupantes comme des rasoirs. Ces véritables pieux de bois transperçaient les soldats d'ARGUS, ne semblant épargner que Dale. Au centre de se véritable carnage de sang et d'épieux se trouvais Black Orchid dans sa forme la plus proche du green, celle de la nymphette violette qu'elle fut pour la première fois dans le laboratoire du Dr. Phillip Sylvain mort par la main de son ex-Marie. Elle était connectée autant qu'elle le pouvait au Green et elle était en colère. Dale pourtant habitué aux scènes d'épouvantes dût se fermer les yeux pour ne pas voir cette véritable destruction de la chair. Puis après quelques secondes Black Orchid reprit la forme plus connue qu'elle entretenait. Elle s’était sustentée dans le green et dans le sang du Red, elle avait repris force et vigueur.

Dale, ça va. Je ne vous ferrai aucun mal. Que ce passe t'il ici? Pourquoi est-ce que la prison est en état d'alerte c'est à cause de nous?

je... non. Il y a une intrusion.

"ils sont là pour toi"

Agent Gunn, ils sont la pour moi conduisez moi à eux...

euh... oui, bien sûr suivez-moi . Dale prit une arme sur l'un des cadavres et fonça dans les couloirs, Black Orchid à sa suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 17 Nov 2014 - 17:25
L'autorisation donnée à Psimon de monter sa puissance mentale au delà des limites qui jusque là le limitaient, changa légèrement la donne.

Alors que jusqu'ici Shade était parvenu à avancer, pas à pas, vers son ennemi, tout cela grâce à l'aide du Bouffon, ce démon des Darklands, il avait désormais du mal à bouger plus d'une milimètre entre le moment où Psimon était distrait et le moment où il reprenait le contrôle du manipulateur des ombres.

Il allait falloir trouver une autre solution, mais Shade avait du mal à réfléchir, entre les moments où Psimon lui entravait l'esprit et les moments où il repenait consience juste assez de temps pour s'avancer, son esprit avait du mal à construire la moindre pensée.

Psimon de son côté, commençait à perdre patience et a se douter de quelque chose. Il avait bien constaté que Shade avançait vers lui, mais comme il ne pouvait se souvenir du bouffon, il n'arrivait pas à vraiment à mettre fin au combat avec l'immortel.

Cette situation aurait put durer des heures si la porte de l'assenceur du bout du couloir ne s'était pas ouverte à cet instant, laissant passer un officier de l'A.R.G.U.S., arme à la main et une jeune femme vêtue de ce qui semblait être feuillages et lianes.

Ces deux arrivants restèrent un moment stupéfaits par la scène qui s'offrait à eux. D'un côté, un gentleman drapé d'ombres, immoblie, dans un position qui aurait put être celle d'un enfant jouant à un deux trois soleil, de l'autre Psimon, visiblement exagéré avec, derrière lui, une sorte de clown, visiblement sur le point de lui taper sur l'épaule.

Il fallut moins d'une seconde à Psimon pour repérer les deux nouveaux arrivant. L'agent Dale eut besoin de deux fois moins de temps pour viser et tirer, fauchant le mentaliste, logeant une balle dans son genou gauche.

Libéré de l'emprise de l'horrible scientifique chauve, la douleur l'empêchait de se concentrer, Shade s'apprêta à l'attaquer, mais encore une fois, il fut prit de vitesse par un enchevêtrement de lianes qui vint se loger dans son adversaire, pourtant déjà à terre. Impossible de dire si il était encore vivant et agonisant, ou si il était mort sur le coup, mais il ne serait visiblement plus une menace.
Son influence avait disparu. Devant ce spectacle, le bouffon applaudit en riant très fort, et son atroce rictus fut seulement interrompu par un geste de Shade qui lecongédia et le renvoya dans les Darklands.

Le gentleman ramassa son chapeau, qui était tombé à terre, s'épousta et s'approcha de ses deux sauveurs. L'agent Dale leva son arme, mais arrêta son geste lorsque Black Orchid lui en fit signe.

The Shade ôta son haut de forme, en signe de salut.

"Vous êtes Black Orchid, je présume. Le Shadow Pact est ici pour vous. Si vous voulez bien me suivre, je vais tous nous faire sortir d'ici."

D'un geste négligeant, il ouvrit un portail dans l'ombre du couloir et fit signe aux deux autres de passer devant, adoptant une posture galante.

Alors qu'ils allaient passer de l'autre côté de l'ombre, il parla de nouveau.

"Une fois entrés, attendez moi, je vais réunir tout le groupe, il semblerait que nous n'avions plus rien à faire dans cet endroit."

Grace aux ombres, ou peut être autre chose, qui sait ce que Phantom Stranger avait fait avec sa coupe, il était capable de sentir les autres membres du groupe. En quelques instants, Daniel Crow et Virgil Dugan les avaient rejoins dans les Darklands, un peu surpris. La situation leur fut expliquée en quelques instants. Frankenstein était encore aux prises avec Spitfire. Il fallait donc aller l'aider avant de partir de Belle-Rêve.

Maintenant qu'ils étaient tous là, cela ne serait pas un problème supposa Shade. Aussi, quand Spitfire fit de nouveau face à son adversaire, elle ne vit pas le Shadowpact, surgissant de l'ombre, dans son dos. Vite maitrisée par l'avalanche d'attaques qui lui tomba dessus, elle n'offrit aucune résistance, comme prévu.

Et c'est ainsi, qu'en quelques minutes à peine, le Shadowpact s'était assemblé devant le portail de la prison de Belle-Rêve, sur un fond de pluie fine et de sonneries d'alarme.

Shade rajusta son col, et tout en prenant la pose pour quelque photographe imaginaire, il déclara:

"Une affaire rondement menée, j'espère que nous aurons de nouveau l'occasion de faire du tourisme ensemble."
Revenir en haut Aller en bas
Phantom Stranger
Phantom Stranger
Super-Héros
Inscription : 08/09/2014
Messages : 199
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 18 Nov 2014 - 0:23
Le fantôme ouvrit une brèche dans le monde pour apparaître devant son Shadowpact. Maintenant réunit il regarda Belle-Reve sous l'état d'alerte, mais nul, n'était le temps de s'inquiéter de la misère des hommes. Se qui lui sembla des plus décontenançant était la présence de Dale Gunn, agent d'ARGUS parmi le groupe. Il n'était pas prévu, il ne s'en formalisa pas. Il s'avança vers Black Orchid et lui tendit la coupe.

Le Shadowpact a besoin de toi, la perdu. Celle qui tangue entre plusieurs mondes sans y être intégré jamais, entre plusieurs personnalités, n’entre le bien et le mal et surtout entre se qu'elle est et pourrait-être. Tu es perdu, mais le pacte de l'ombre t'appelle, tu dois boire la coupe c'est ton destin.

Black Orchid un peu décontenancé tint la coupe dans ses mains. Tous les autres membres autour de semblait peu étonné de la présence du Phantom Stranger. Elle en conclus, donc que leurs unions étaient déjà établies et que l'étrange homme en par-dessus qui venait légèrement de l'insulté, les avaient déjà tous approché. Cependant, l'absence d'action envers Dale Gunn l'empêcha de boire immédiatement.

Et lui?

Les projets ne le regardent pas.

Ce type vient de me sauver la vie. Si on le laisse ici en pâture à ARGUS ils le détruire ont

(Dale resta silencieux, mal à l'aise devant Phantom Stranger qui maintenant le scrutait du regard)

D'accord. Il restera à l'oblivion Bar en attendant votre retour, maintenant buvez.

Black Orchid n’avait aucune idée de se qu'était l'oblivion Bar mais c'était mieux qu'ici. Elle porta la coupe à ses lèvres et étrangement elle goûtait, le souffle de Carl Thorne. L'ancien époux de Susan Linden, d'une façon elle rappelait les jours heureux du début du mariage, mais malheureusement le goût de la poudre à canon et du feu dont celui-ci l'avait gratifié la tuant de sang-froid, ramena rapidement Black Orchid à sa réalité.

étrange mixture.

Maintenant vous êtes liés.

Encore une fois le manteau de Phantom Stranger enveloppa tout le Shadowpact, certains iraient rejoindre la Sentinel dans un endroit bien précis déterminé par la Présence. Les autres avaient une voie différente de tracé, une qui ne regardait qu'elle et qui était sans l'ombre d'un doute la leur. Le Shadowpact serait divisé, mais uni dans le St-Graal. Quant à Dale Gunn il recevrait un privilège qu'aucun non homo-magie n'avait reçu... il découvrirait l'Oblivion Bar.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Regroup (Shadowpact)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: Belle Reve-