Par une nuit froide (pv : Deadshot)

Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Sam 11 Oct 2014 - 18:23
Une autre bière.

Cold avait revêtu ses habits de Léonard Snart. Il ne se sentait pas des plus à l'aise sans son costume, mais il se questionnait encore sous la nécessité de garder Cpt. Cold vivant. Cependant, juste pour se sentir plus à l'aise il avait son costume et tout son attirail, dans un sac au pied de sa chaise. Il était un peu abasourdi d'être si loin de chez lui. St-Roch n'était pas la porte à côté, mais il avait besoin de ce genre d'éloignement dernièrement. La perte de ses rogues au profit de sa sœur l'affectait beaucoup plus qu'il ne le laissait paraître et au final, l'éloignement lui permettra de se recentrer. C'était un de ses soirs à Juke-box. Pas de spectacle et encore moi de thématique boîte de nuit. C'était compréhensible nous étions un jour de semaine, et au final tout comme lui les gens devaient travailler. Le problème quand notre boulot est chef, d'un groupe de voleur... sans groupe on tombe un peu sur le chômage et côté sécurité d'emploi c'était pas se qui se faisait de mieux. Alors il dépensait ses derniers dollars en alcool.

Tenez!

Merci.

Z'êtes pas du coin vous non?

Non je suis en vacances

Vous venez d'ou?

Keystone City ou Central City selon se qui vous chante

Et que venez vous faire dans le coin

Je ne veut pas vous paraître déplacé, mais j'aimerais boire un peu seul.

D'accord, je ne voulais pas vous énervez.

Il ne répondit pas au serveur du Lure qui malheureusement repartit sans un pourboire. Cold regardait la télévision en silence en buvant des bières et en se demandant s'il était possible d'avoir le Hockey dans cette espèce de ville marécageuse de la Louisiane. C’était un soir relativement calme ou les tables de billard fonctionnaient plus que la piste de danse ou les vieux tubes de Jazz louisianais résonnaient mal dans le vieux Juke-box qui avait connue des jours meilleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 3 Nov 2014 - 15:16
Deadshot
BANG! BANG! BANG!

Par une nuit froide

You're dead, I'm paid!  




Et voila. Encore une mission rondement menée. Enfin, c'est ce qu'il aurait dit à ses troupes s'il en avait eu. Mais il était seul ce soir là. Et il n'avait été obligé de tuer personne. C'était presque décevant quand "Le Mur" faisait appel à lui pour ces simples tâches. Sérieux, il y a des mecs de deux ou troisième zone qui seraient ravis de faire ça pour voir leurs peines à perpétuité raccourcies de quinze jours... Alors que pour Floyd, récupérer un micro film dans le coffre d'une banque... C'était une sortie sans panache, sans danger. Sans intérêt, quoi. Enfin, ce qui était sympa, c'était le quartier libre auquel il avait droit après la mission. En effet, il a bouclé en un jour une mission prévue sur trois. Il avait maintenant du temps de libre pour lui.

Et quoi de mieux que de se pointer dans un petit rade local, sans costume, évidemment, les poches bourrées de billets dans l'unique but de prendre du bon temps seul ou même à deux. Tout dépendra de ce qu'il pourra trouver comme charmantes demoiselles dans ce genre d'endroit.

Et à peine fait-il son entrée, qu'il lance un "Barman, ton alcool le plus cher. Sans glace!"

Un bon moment de détente en perspective. Enfin, ce sera le cas si la chauve-souris ne pointe pas le bout de son nez comme il lui arrivait de le faire. Cela dit, il était vraiment loin de Gotham, là. Donc les chances de croiser un mec déguisé en rongeur-volant pour traquer du vilain étaient relativement basses.

Le barman sert donc ce cher Lawton, et place son verre non loin du Captain Cold, qui semble être en congé, là. Floyd vient s'asseoir en face de son verre, le lève en direction de Snart, avant de dire "A la vôtre!", et de boire le liquide. Suite à quoi il regarde à nouveau son voisin de tabouret.

"Barman, la même chose. Et mets-en un pour mon voisin qui fait la tronche..." Et haussant un sourcil il ajoute "Avec ou sans glace?" Rha, s'il savait à qui il parle...




Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Lun 3 Nov 2014 - 23:48
Captain Cold ne s'occupait guère du nouvel arrivant. Il pouvait fanfaronner autant qu'il voulait Leonard s'en fichait. Cependant, comme s'il voulait vraiment un ami, l'inconnu en plus de lui faire signe lui paya un verre. Léonard ne refusait pas un verre, surtout pas ce soir ou il se rendait compte que rapidement, il faudrait reprendre du service, car il commençait à être à court d'argent.

Merci. Dit-il à l'inconnu. "on the rocks" comme on dit. L'expression on the rocks, pour ceux qui l'ignoraient, désigne une forme de cocktail où l'alcool fort se boit pur avec des glaçons. Bref Cpt. Cold aimait sa boisson, forte et froide, comme lui. Il remercia à nouveau l'étranger d'un signe de tête, mais pour ne pas vraiment se lier avec lui retournèrent ses yeux vers la télévision. Une balle vint cependant déranger sa plénitude.

Hey, tu renvoies la balle?

Cpt. Cold baissa les yeux. Une boule de billard était au pied de son tabouret. Pour être précis c'était la balle numéro 13. 13 était probablement prémonitoire pour le jeune homme ayant perdu sa chance, car Leonard leva les yeux vers lui avec un étrange regard.

J'ai l'air d'un chien?

Léonard n'était pas d'humeur et trouvais franchement que cette nouvelle racaille, avec leur costume de rappeur des bas quartier chic l'énervait franchement. Certes côté habillement les rogues était en couleur très apparentes, mais comparé à ces débiles de jeunes "badass" ils étaient d'une sobriété inquiétante.

Du calme grand-père, on veut juste jouer au billard.

Grand-père? Hey, l'étranger dans le coin. Oui celui qui m'offre si gentiment un verre. Tu joue?

Il avait envie de casser les queues de billard sur la gueule de ces petits enfoirée. Mais avant, il allait leur mettre la raclée aux jeux. Deux emparés du dimanche qui venait jouer les caïds. Ils parieraient probablement leur mère sur une partie de billard. De toute façon, si Cold perdait il pourrait toujours leur casser la gueule et piquer leur fric. Il avait juste besoin d'un partenaire et le type au "drink" sans glace semblait sympathique.

Vous voulez parier combien sur la partie face à Papy et son coéquipier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 4 Nov 2014 - 14:30
Deadshot
BANG! BANG! BANG!

Par une nuit froide

You're dead, I'm paid!  





Ah, un vrai compagnon de beuverie! Parfait, juste ce qu'il fallait pour que Floyd puisse commencer cette soirée de la meilleure façon possible! Restait plus qu'à trouver quelques demoiselles, et... Et rien du tout. Le bruit d'une boule de billard qui rebondit sur le sol et roule, roule, roule... Jusqu'au tabouret du voisin de Lawton.

Quelques phrases s'échangent, et voici que Deadshot était embarqué dans une petite partie de billard. Il n'y avait aucun risque que les "anciens" perdent. Déjà, l'un des deux "bad-ass" était parvenu à faire sauter l'une des petites sphères hors de la table, au point qu'elle atteigne le tabouret de Leonard. Si ça c'était pas un signe... Mais en plus, il était Deadshot: un tireur d'élite de très haut niveau. Et la précision, ça marche avec tout. Les armes à feu, les billes, le bilboquet... le billard.

- Je te laisse commencer, dit-il au Captain Cold. Et sortant une liasse de billets qu'il pose sur la table, il ajoute avec un petit sourire en coin. Dix mille. Vous pouvez payer? demande-t-il alors aux deux jeunes qui ne savent pas s'il plaisante ou non.

Alors qu'il se saisit d'une des queues, il l'inspecte, la travaille, histoire qu'elle soit nickelle. "Floyd", dit-il simplement, histoire de se présenter à son équipier d'un soir. Autant que cet inconnu sache grâce à qui il allait pouvoir se mettre cinq mille billets dans la poche, non?

Pendant que les autres continuaient de réfléchir, Lawont décida qu'il était temps d'aller se rincer le gosier une fois de plus. Cette fois, pas d'alcool. On va garder les idées claires au moins jusqu'à la fin de cette partie. Après, une fois qu'une multitude de petits portraits de présidents américains sur billets verts viendront à nouveau garnir ses poches, on pourra voir quoi faire. Il y a sûrement des rades un peu plus classe que celui-ci. Même si l'alcool est bon, mais là n'est pas la question. Juste que, pour ce qu'il a en tête pour la fin de soirée, les demoiselles locales ne sont finalement pas tant à son gout que ça.

Marchant d'un pas décontracté, il revient vers la table de billard, son verre d'eau à la main. Sans en donner l'impression, à aucun moment il n'avait quitté la liasse de billets des yeux, prêt à coller une balle entre les deux yeux à quiconque tenterait de s'en emparer. Même à son nouveau copain de bar.




Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Jeu 6 Nov 2014 - 1:33
Cold, fouilla dans ses poches. Il avait pas d'argent du moins pas assez pour aller chercher la mise de Floyd. Il regarda les jeunes et de toute façon, il savait bien que la mise étaient trop haute pour eux. Il s'en alla donc de l'autre bout de la table. Ramassant les balles, il ne sortie pas un dollars de plus de ses poches la mise suffirait, puis s'il perdait (se qu'il n'avait pas l'intention de faire) il pouvait soit, voler le barman pour payer les deux clowns, soit voler les deux clowns et s'en ficher éperduemment. Il prit le triangle afin de mettre les boules tous ensemble.

Moi c'est Snart.

Il n'était pas à l'aise avec son prénom... Leonard. Il préférait son nom de famille. De toute façon, il était absolument convaincu que son père et sa mère l'avait nommer ainsi pour le faire chier. Leonard, personne ne s'appelait comme ça à moins d'être un peintre du 16ieme siècles. Il avait été la cible de nombreuses moqueries par son prénom, jusqu'à se qu'il casse les dents qui lui riaient aux visages. Enfin, il évitait pour le moment.

Alors les apprentis gangsta on paye?

Ils se regardèrent, puis un des deux mit l'argent sur la table. Comme ça, ils avaient de l'argent. se dit Cold. Intéressant ! La partie semblait soudainement plus agréable. Cold commanda une bière puis donna un de ses derniers billets à l'homme de service. Snart avait fini de mettre les boules en places et se rapprocha des deux petites frappes.

Alors qui commence?

Pile ou face?

Pile

La pièce fut lancé et s'envola dans les airs. Elle tourna comme au ralentit dans sa chute inexorable vers la mains du jeune qui allait se faire plumer. Cold ne le savait pas encore, mais il avait bien choisi son partenaire et quoi qu'il allait arriver, il sortirait de se bar beaucoup plus riche qu'à son entré. Il y avait la caisse, les friqués et si Floyd le faisait perde, ce type semblait plein aux as. Évidemment, tout ceci n'aurait rien de personnel, Leonard aimait bien Floyd, il lui avait payer un verre et se joignait à lui pour flanquer une raclé aux deux malpolis, mais que voulez-vous, le business, c'est le business. Il prit une gorgé de sa bière pendant que la pièce fut dans les airs...

Bonne partie Floyd, dit-il en levant sa bouteille. Il lui fit également un regard qui voulait tout dire. C'était assurez, il n'avait pas à s'inquiéter. Certes n'avait pas mit d'argent dans la cagnotte, mais son regard confiant pouvait calmer Floyd, bien que celui-ci ne semblait pas énervé le moins du monde. Il semblait même, très en contrôle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 6 Nov 2014 - 14:55
Deadshot
BANG! BANG! BANG!

Par une nuit froide

You're dead, I'm paid!  





Désormais, Floyd avait un nom à mettre sur le visage de cet inconnu. Snart. Un surnom? Un nom de famille? Qu'était-ce vraiment? Boah, c'était si important de le savoir? En fait nom, et Lawton s'en moquait. Que la pièce tombe sur pile ou face aussi ne comptait pas. Car à partir du moment où le tandem composé de Leonard et Floyd allait prendre la main, les deux jeunots n'allaient plus avoir l'occasion de jouer...

Quand l'un des deux malchanceux manqua l'un de ses coups, un petit sourire en coin s'afficha sur les lèvres de Deadshot. Le piège vient de se refermer. Prenant à pleines mains la queue de billard qu'il avait soigneusement sélectionné, il enchaina les coups. Encore. Et encore. Il finit par mettre la noire après trois bandes dans l'un des trous à son tour. Il claqua des doigts, faisant un clin d'oeil à Snart, et dévisagea les deux petites 'cailles qui ne comprenaient pas ce qui venait de se passer.

- Quitte ou double?, lança alors Lawton, en s'éloignant de la table pour aller piocher une poignée de cacahuètes dans le petit ramequin présent sur le bar.

Bah quoi? Oui, il venait de se faire dix mille - enfin cinq mille, vu qu'il faut partager - dollars en quelques minutes. Et il remettait tout en jeu? Oui, c'est de l'argent facilement gagné tout ça. Puis bon, ce cher Snart doit lui aussi avoir envie de s'amuser, sinon il n'aurait pas pris la peine de relever le défi proposé par ces gugusses.

Les deux malchanceux venaient de perdre un paquet d'argent, mais pire encore, ils venaient de perdre la face. Les quelques occupants du bar ne pouvaient s'empêcher de rire face à cette débâcle. Et forcément, ils acceptèrent de doubler les gains sur la prochaine partie. C'est ça qu'il y a de bien avec les idiots arrogants. C'est qu'ils sont trop arrogants pour lâcher l'affaire, et trop idiots pour se rendre compte qu'ils sont arrogants. Le bon filon quoi...

- En revanche, c'est mon acolyte qui ouvre le jeu!


Et d'un petit geste élégant, Lawton présenta la table de billard à Snart, pour qu'il fasse, à son tour, quelques jolis coups afin qu'ils empochent dix mille dollars. Chacun, cette fois. Si les choses devaient tourner mal, on règlera ça avec quelques grammes de plomb. Mais nous n'en sommes pas encore là. Profitons du jeu et du spectacle.




Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Jeu 6 Nov 2014 - 22:06
hahahaha

Cold regarda la table se vider. Oh, il y en a qui seront pas content. Leonard était plutôt content, même s'il avait voulu jouer. Là il n’avait rien fait pour mériter sa pitance et mine de rien cela l'agaçait. Il passa devant les deux hommes qui rageait c'était d'une évidence. Un des deux avait accepté de rejouer. L'autre resta en silence, regardant la table sans rien comprendre. Il ne pouvait que regarder le visage de sa défaite plein de stupeur. Lorsque Cold s'installa pour commencer la partie et lancer le tout en jeu, celui figé par la rage réagit finalement

Vous nous avez arnaqués !!!

Leonard gratifia d'un regard celui qui venait de parler. Il préféra garder le silence, mais dans sa tête il se dit qu'au fond il n'y avait que le score qui comptait et que dans le moment il menait largement. Il leva les yeux à nouveau juste assez pour le voir mettre la main dans son dos. Snart l'avait vue, il allait sortir un flingue. Il prit la queue de billard et l'envoya directement dans le visage du tireur facile. Direct dans ses dents. Le flingue tomba au sol et Leonard le botta pour l'éloigner de sa victime. La baguette cassa sous la violence du coup tout comme les dents de la bouche du type. Continuant dans son élan et espérant que Floyd s'occupe de l'autre. Il planta le bout qui lui restait dans les mains directement dans la jambe du nouvel édenté. Il évita soigneusement les parties de la jambe pouvait causer une hémorragie mortelle. Le but étant évidemment de le handicaper pour le moment et non pas de le tuer.

Faut jamais amener un flingue à une bagarre à la queue de billard. dit-il avec un petit sourire. Il regarda vers le bar afin de s'assurer que son sac était toujours bien en place. Évidemment il était toujours là mais dans le moment il n'avait pas besoin de son équipement de Cpt. Cold. Mais juste le fait de le voir le rassura, on ne sait jamais.

Du coin de l'oeil Leonard vit le Barman se coucher sous le comptoir au vu de la scène. Ce n'était pas un problème, c'était même un réflexe de survie des plus appréciable. Le problème c'est qu'on était en 2014 et en 2014, tout le monde avait un cellulaire. Ce que Cold ignorait c'est que désormais les policiers étaient en route pour le Lure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 7 Nov 2014 - 20:58
Deadshot
BANG! BANG! BANG!

Par une nuit froide

You're dead, I'm paid!  




Mais quelle soirée, messieurs-dames! C'est vraiment le type même de la soirée carrément parfaite! Un contrat facilement mené à bien, qui permit à Floyd de se remplir les poches de jolis billets verts! Un alcool pas mauvais dans un bar un peu miteux de St-Roch! Où il se fait un copain de beuverie! S'ensuit un défi au billard où l'incroyable précision du tueur professionnel a fait des ravages! Et maintenant? Maintenant, mesdames et messieurs... Une bagarre! Si c'est pas le meilleur moyen de conclure cette petite sauterie, alors Lawton ne voit pas lequel est-ce!

Alors que Snart se débrouillait carrément bien, l'un des deux trublions se dit qu'il était intelligent de tenter de sortir une arme pour dessouder ces gars qui étaient en train de les plumer. Grand mal lui en prit, car désormais, il se nourrira avec une paille... Du moins, jusqu'à ce qu'il puisse se payer un tout nouveau râtelier. Le second lascar -aucun lien avec l'ancien groupe du Captain Cold!- est, à défaut d'être plus malin que son comparse, loyal. Et à son tour, il cherche à entrer dans la bagarre. Mais à peine tente-t-il de s'approcher de Snart qu'une pluie de boules de billard s'abat littéralement sur lui. Uniquement à des endroits stratégiques qui font bien mal.

Il est évident que Deadshot, sous sa chemise, possède une arme à feu. Mais ce n'est pas la peine d'étaler ses talents en public. Non, mettre K.O un mec juste en lui tirant dessus avec des boules de billard, c'est déjà assez spectaculaire comme ça. Il s'approche du bonhomme à terre, et lui tire son porte-feuille.

- Gracias, amigo... lui dit-il en retirant les quelques billets restants, laissant par la suite le porte-feuille tomber au sol.

Son regard se porte maintenant sur Snart, qui est diablement efficace avec ce manche à balai dans lequel sont incrustées quelques dents! Il semble regarder dans la direction du bar... Ah, le barman... Il va foutre en l'air cette si bonne soirée. Sauf si un pruneau bien placé vient l'en empêcher... Deadshot finit par sortir son propre flingue et tire. La balle traverse le comptoir, et vient éclater le téléphone du pauvre gars qui ne comprend pas ce qui vient de se passer... A-t-il eu le temps de prévenir les autorités? Ils le sauront dans quelques minutes s'ils restent là...

- On devrait décamper...

Cette suggestion vous était offerte par un spécialiste!




Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Mar 11 Nov 2014 - 0:37
D'ailleurs tout ceci était très louche... Floyd... Floyd. Ce nom lui disait quelques choses. Pas quelques choses qu'il connaissait, personnellement non, mais quelques choses dont on lui aurait parlé. Mais qui pouvais bien lui avoir parlé d'un type, friqué jusqu'aux dents, avec une morale élastique, qui tire au-delà de la normal et qui s'appelle Floyd. Bingo, Floyd Lawton a.k.a.Deadshot. C'est Cpt. Boomerang qui avait parlé de ce type à Cold. Deadshot, le suicide squads, le mercenaire.

Hey! Lawton, on ne flingue pas des civils comme ça. Pas sous ma garde en tout cas. Tout se qui compte c'est l'argent, pas le sang qu'on verse.

Il se saisit de son sac ou il y fourra l'argent de la caisse. Il entendit la police arrivée. Elle faisait un vacarme d'enfer. Il n'avait jamais compris comment tout ceci pouvait se transformer en une vraie arrestation. Ils avertissaient littéralement qu'ils arrivaient. C'était stupide, mais c'était des policiers, ce qui expliquait une cocasse corrélation. Il regardait la main du Barman elle saignait abondamment, et il était inquiet pour lui, comme pour l'apprenti gangster qui pissait le sang de la jambe. Peut-être avait-il mal visé et avait-il percé un conduit important.

Merde! Va vérifié que ton assommer respire on trouvera un autre moyen de ce tirer.

Il ouvrit son sac et prit son cold Gun. Il traîna le barman du côté du billard. Il lui saisit la tête puis le regarda droit dans les yeux.

Écoute moi bien. Je vais te geler la main. Ça devrait arrêter l'hémorragie, le temps qu'on puisse se tirer d'ici. Le problème vois-tu c'est que quand je t'aurai congeler la main, le moindre petit choc la fera exploser littéralement, de plus je te mens pas ça sera douloureux, car tu seras encore conscient. Comme une énorme brulure.

Puis levant les yeux

Après je passe à toi apprenti Gangster, même chose pour ta jambe, okay. Donc vous allez faire super attention à ne pas vous briser. Après si ça arrive je ne serai pas responsable de vos conneries.

Remettant la main dans son sac il en sortit une paire de lunettes puis les mit sur son visage.

Fermer les yeux.

Le Cold Gun s'activa, tout de suite la main du Barman passa au zéro absolu. Il cracha une insulte de douleur, et malgré le regard fusillant Cold, il semblait toutefois reconnaissant. Pour l'autre c'était moins évident de voir de la reconnaissance. Peut-être parce que Cold était responsable de cet état. Une fois faite il vérifia si Deadshot c'était tiré. Parce que la réalité était que pendant ce moment ou Leonard essayait de rester fidèle aux principes qu'il avait dictés pour ses rogues, les sirènes des voitures de police c'étaient drôlement rapprocher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 13 Nov 2014 - 9:13
Deadshot
BANG! BANG! BANG!

Par une nuit froide

You're dead, I'm paid!  




Visiblement, la réputation de Lawton le devançait, où qu'il aille. Même ici, dans un petit rade perdu, on connaissait le célèbre Deadshot! Pas moyen d'être tranquille. Mais il en était de même pour celui qui fut son compagnon d'infortune ce soir. "Ce qui compte c'est l'argent!" Floyd savait qu'il avait déjà entendu cela quelque part, mais mit deux ou trois secondes à s'en souvenir! L'un des membres du Suicide Squad, le Captain Bommerang - dont Floyd n'avait jamais vraiment saisi l'utilité au sein de l'équipe, vu qu'ils disposaient du meilleur tireur au monde - était aussi l'un des Rogues de Central City. Là-bas, ce groupe de criminels fait de bon coups, empochent pas mal d'argent, tout en faisant le minimum de victime. Leur chef? Captain Cold - Mais qu'est-ce qu'ils ont à tous se donner des grades? De son vrai nom Leonard Snart. Comment n'avait-il pas réagir à ce nom plus tôt!

- Tu penses vraiment que je suis incapable de tirer sur quelqu'un sans le tuer si je le veux?
répondit simplement Lawton.

Il ne prit même pas la peine de vérifier l'état du troisième loustique. Non, si ça branche le Captain, qu'il se régale avec ça. Hors de question qu'il se fasse coffrer parce que deux gugusses sont venus leur chercher des noises!

Deadshot eut la confirmation de l'identité de Snart quand il le vit utiliser son arme pour aider les blessés. Pendant ce temps, lui, était déjà à l'extérieur du bar. Il voyait les lumières rouges et bleues des voitures de police se pointer. Il n'y avait qu'une sortie, en façade, dans cet établissement. Quand Cold sortira, il aura le plaisir de voir que Lawton est toujours là, arme en main, et qu'il met en joue les véhicules qui arrivent à vive allure, faisant vrombir leurs moteurs et crisser les pneus.

Le soir où il pourra simplement se payer une binouze sans tomber sur un super-mec, qu'il soit du bon ou du mauvais coté de la barrière, ça n'a pas d'importance! Il faudra noté cette date sur le calendrier, car ce sera un événement à fêter! En attendant, le revoici dans une situation semblable à mille fois précédentes. De l'alcool. Des sirènes. Des armes. De l'argent. Des blessés, à défaut d'avoir des morts... M'enfin, ce fut une bonne soirée tout de même.

Le doit posé sur la détente de son arme, il s'apprêtait à faire feu à nouveau.




Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Dim 16 Nov 2014 - 17:56
C'est le vouloir que je questionne, plus que le talent. Laissa'il échapper suite à la remarque de Deadshot. Il ne s'occupa plus vraiment de lui par la suite trop occupée à apporter une aide temporaire aux victimes de ce problème. Il n'était pas inquiet outre mesure des policiers, il trouverait une échappatoire, il l'avait toujours fait. Certes l'absence de Mirror Master compliquerait les choses, mais il s'en sortirait il n'était pas inquiet. Donc vérification faite, Deadshot n'était plus à l'intérieur.
Il regarda par la porte du bar. Il était debout avec son "revolver" prêt à viser le premier flic qui allait arriver. Comme si Captain Cold avait besoin en plus d'être en Exil d'être recherché dans un autre état pour meurtre de flic. Il partit derrière Deadshot et l'agrippa et le lança à l’intérieur du bar.

Tu es malade ou quoi? Tu crois que j'ai besoin d'un mandat d'arrêt de la Louisiane pour avoir flingué un flic? J'ai déjà assez du Missouri et du Kansas, alors tu ranges tes flingues on se tire. De toute façon, je doute que ta maîtresse (allusion évidente à Waller) aime la publicité de tueur de flic. On va trouver un moyen de se tirer et au plus vite en essayant d'éviter le sang le plus que possible.

Cold se passa la main dans le visage un peu décontenancé. Il aimait les rogues, mais en général les autres supervilains étaient des imbéciles. Ils ne comprenaient rien à l'escalade et encore moins au bien fait de ne pas trop se faire voir. Apparemment, être mercenaire voulait aussi dire attirer l'attention pour la plupart d'entre eux. Les rogues étaient des voleurs, pas des tueurs, et c'est se qu'il était aussi. Certes quelques cadavres parsemaient son parcours, mais il préférait les éviter autant que possible.

Vous pouvez passer par le sous-sol... dit-le Barman.

Hein?

Le Lure à un double sous-sol, une planque de la prohibition, suffit de défoncer l'unique mur de brique du fond et il devrait avoir encore quelques vieux tunnels.

Pourquoi?

Évitez le bain de sang... et vous m'avez sauvé la vie.

Ouais. En tout cas, Bye. Ramène tes fesses le tireur.

Leonard passa la porte derrière le bar et dévala les marches super rapidement. C'était le vrai bordel dans ce sous-sol. Il y avait des caisses de bois, de cartons et même des futs de métal. Tout était rangé un peu n'importe où. Cold voyait quelques mûr derrière, la majorité en ciment. Mais où était cette foutue brique, qui leur offrirait leur sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 17 Nov 2014 - 10:18
Deadshot
BANG! BANG! BANG!

Par une nuit froide

You're dead, I'm paid!  





Les voitures arrivaient. Et Deadshot ne bougeait pas. Il n'avait pas mis sa lunette spéciale de tir. Il n'en avait pas besoin pour l'instant. Et surtout, il ne l'avait pas sur lui! Il regarda les voitures s'aligner les unes derrière les autres, roulant à vive allure dans sa direction. Il se demandait s'il était possible pour lui de faire une doublette. C'est à dire de tuer deux flics avec une seule balle. Pour cela, il faudrait que les crânes des deux conducteurs soient parfaitement alignés, et que la balle tirée soit suffisamment véloce pour perforer tour à tour les deux pilotes. Alors qu'il attendait le bon coche, afin de tenter ce coup de maître, il se fit happer par Captain Cold, qui le ramena à l'intérieur pour lui faire un laïus sur le non-besoin de tuer.

"On m'appelle Deadshot... Le mot "Dead" est là pour quelque chose" répond-il simplement. A croire que les pseudos sont là pour justifier les actions. Cela dit, c'était quand même un peu vrai. Si le Captain Boomergang utilisait des avions en papier, ce serait un peu ridicule... Déjà que les boomerangs... Bref, là n'était pas la question. Alors que Lawton allait enchainer sur la suite de ce qu'il voulait dire, ils furent couper par le barman qui leur indiqua une issue de secours.

Il emboita le pas de Snart, mais à contre-coeur. Une fois en bas, dans un bric à brac sans nom, il questionna Cold. "Et si c'est un piège? Qu'il nous a fait descendre dans sa cave pour que l'on soit coincé et que la police vient nous cueillir?"

Là, il était inutile de préciser que Floyd ne se rendrait pas sans combattre. Et combattre, pour lui, cela signifie faire grimper le taux de mortalité en un lieu et un moment donné. D'ailleurs, il sortit une seconde arme. Rien de spéciale. Comme la première, c'était juste une arme à feu lambda. Mais bon, entre les mains d'un expert, elle ferait des ravages...

"A la limite, gèle tout... Et moi je canarde derrière, en espérant que pas tout s'écroule, et juste le mur dont parlait ton nouveau meilleur pote cède et nous ouvre la voie vers la sortie!"


Il ne connaissait le Captain Cold que de nom. Il ne savait pas vraiment comment ses pouvoirs, enfin, son arme, pouvait marcher. Est-ce que ce qu'il lui demandait était impossible à réaliser, ou bien tout à fait dans ses cordes? Quoi qu'il en soit, fallait agir vite, car le crissement des pneus des voitures de police se faisait entendre. Et les gentils agents à qui Snart ne veut pas faire de mal vont débouler.





Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Ven 21 Nov 2014 - 21:53
Cpt. Cold hocha la tête. L'idée de Deadshot semblait une bonne option. Il commença par geler cependant la porte de manière très épaisse. Cela leur offrirait quelques minutes de plus. Normalement une mince pellicule ferait éclater la porte à la moindre brise, mais dans le cas présent avec l'épaisseur appliquer sur le boit, il faudra plusieurs coups de bélier pour la défoncer. Ce qui leur donnerait du temps.

Ferme les yeux, ça sera très éblouissant.

Il ne portait pas des lunettes pour rien. Son Cold Gun créait son qu'on appelait un "cold Blind" c'était ni plus ni moins l'équivalent que lorsqu'on était aveuglé par le soleil qui frappait sur la neige. Dans le cas du "Cold Blind" c'était semblable. Cependant, la lumière venait de l'intérieur du cyclotron qui composait son Cold Gun. Ce qui faisait que la glace sortait comme une espèce de bleu très éclairé. Ce qui pouvait provoquer l'aveuglement lors d'une surexposition. Si on ne voulait pas une chose dans cette cave c'était d'un tireur aveugle.

Cold utilisa donc son Cold Gun et émit un genre d'aura de glace qui se traduisis comme une fine bruine glacé qui alla se posa sur les objets les entourant. Il n'avait pas le contrôle sur ce pouvoir de zone. Deadshot s'en trouva donc également touché. Cependant Leonard n'était pas inquiet pour son compagnon d'infortune, produisant lui aussi de la chaleur, il pourrait sans trop de mal se réchauffé de cela. Puis le but était atteint, tous les matériaux inanimés étaient à la limite de la cassure. Quelques salves et le trou devraient se faire.

Okay c'est ton tour.

Cold, se coucha par terre. Il avait confiance en les capacités de Deadshot pour ne pas le toucher, par contre, il ne connaissait pas son self contrôle, alors une balle perdue en sa direction ne serait vraiment pas la bienvenue. Couché par terre, il mit ses mains sur sa tête afin d'éviter les éclats de classe et d'autres matériaux qui seraient fracassés par les tirs de Deadshot. Juste avant que celui-ci fasse feu, il entendit les nombreux pas au-dessus de leur tête... les policiers venaient d'entrer dans le Lure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 24 Nov 2014 - 16:02
Deadshot
BANG! BANG! BANG!

Par une nuit froide

You're dead, I'm paid!  




Autant il pouvait se marrer au début, que là cela devenait sérieux. Quand son acolyte lui dit de fermer les yeux, Lawton s'exécuta. Il plaça en plus son avant-bras sur ses paupières closes, histoire de vraiment bien se protéger et d'être opérationnel dès que possible. Le fait que Cold ait scellé la porte avec une épaisse couche de glace le rassurait. Il commençait à comprendre pourquoi ce mec était le chef des Lascars, et pourquoi il utilisait une telle arme. C'était quand même cool, ce truc - sans mauvais jeu de mot.

Une fois que le Captain Cold avait fait sa part du boulot, c'était donc au tour de Lawton. Qui commença par se réchauffer, car il avait été recouvert d'une fin bruine, comme un peu tout dans la cave. Voyant son compagnon allongé au sol, Floyd ne put s'empêcher de sourire. Pensait-il que le célèbre Deadshot allait lui tirer dessus par mégarde? Ou bien était-ce autre chose? Qu'importe, le mercenaire sortit son arme et se mit à faire feu. Plusieurs coups. Tous espacés d'un bon mètre histoire de toucher le mur qui allait leur servir de porte de sortie. Si la police se demandait où ils étaient, ils avaient maintenant leur réponse! A moins que la couche de glace n'étouffe le bruit des tirs? Deadshot n'y connaissait rien en neige, en glace, tout ça...

Mais bon, le plus important, c'est, qu'effectivement, l'un des murs s'écroula. Un trou béant donnait maintenant sur un couloir sombre qui devait, si l'on en croit ce qu'a dit le barman, donner vers l'extérieur. S'il les a mené en bateau, de toute manière, Lawton le retrouvera, et lui fera manger du plomb, vous pouvez en être certain.

"On y va..."

Etait-il nécessaire qu'il le dise? Ils n'allaient pas attendre que la police les rejoigne, non? Il ouvrit la marche, n'attendant pas que Snart se relève. Il ne lui tendit même pas la main pour l'aider. Là, on n'est plus à Central City. Il est pas en compagnie du Sergent Frisbee ou du bilboquet ou d'un autre personnage haut en couleurs de son équipe de bras cassés! Ou alors... Comment il s'appelle l'autre... Ah oui: le météo-mage! Bref, passons. Le but pour l'instant, c'est qu'ils se sortent de là avec le pognon gagné, et ça a l'air plutôt bien engagé, là.





Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Mer 26 Nov 2014 - 0:36
Captain Cold se releva prit le temps de prendre une petite bouteille qui avait réussi à survivre à la volée de tire de Deashot et à sa bruine. Certes dans le moment elle était glacée, mais elle finirait par se laisser boire, ce n’était pas des plus inquiétant. Leonard entra dans le tunnel à la suite de Deadshot et bien que la manoeuvre paraissait encore une fois répétée il bloqua l'entré avec un épais mur de glace qu'il continua sur plus de 30 mètres derrière lui. Puis il se mit à courir vers la sortie.

Lui et Deadshot marchaient dans ce tunnel vieux de plusieurs dizaines d'années. Il était assez large probablement dans le but d'entreposer de l'alcool illégal durant la prohibition. C'était assez facile de marcher malgré les petits bruits très certainement dus à des rongeurs. Il se laissait éclairé par la lumière de son cyclotron puis marcha jusqu'à la sortie. Ce ne fut pas une très longue marche et le tunnel déboucha dans un égout. Quelques mètres plus loin, un grillage qui ne résista pas bien longtemps au Cold Gun.

Ils étaient à quelques mètres du port et une fois le stress passé Cold ressentit à nouveau l'ivresse de l'alcool et de son combat. Il respira un bon coup et fit un sourire en entendant au loin la sirène des policiers. Il se retourna pour regarder Deadshot. Il était temps de conclure cette alliance de circonstance. Il fit un signe de tête pour dire au revoir. Cold prit sa part du butin qui était dans son sac de voyage puis courut vers le port. Il y prendrait un bateau pour allez je ne sais ou, mais cette soirée avait été mouvementé. Plutôt agréablement, malgré le côté sanglant de Deadshot, mais au final l'esprit des Rogues avaient guidé Cpt. Cold, puis il s'en était sorti avec panaches encore une fois. La providence avait été bonne pour lui en la personne du Barman du Lure et les idiots y repenserait deux fois avant de jouer les malins dans les bar. Ça avait été somme toute une bonne nuit qui faisait peut-être simplement commencé, mais seul l'avenir pourrait être garant de cette information.

((merci pour ce RP ce fut sympathique))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Par une nuit froide (pv : Deadshot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Madden, Deirdre] Irlande, nuit froide
» Par une nuit froide (pv : Deadshot)
» Deirdre MADDEN (Irlande)
» René Barjavel , La nuit des temps
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: Le Lure-