Give me some powder mrs.Tinkerbell

Invité

MessagePosté le: Lun 13 Oct 2014 - 7:28
Une semaine, une semaine depuis le retour de Nanda Parbat, une semaine que Damian est enfermé dans ce foutu manoir sans rien foutre sous prétexte qu'il a frôlé la mort et qu'il se dois de récupérer de ses blessures. Une semaine où chaque jour Pennyworth vient lui servir du thé et des cookies en ayant toujours l'idée un poil idiote que le fils Wayne sautera au plafond à l'idée de manger des biscuits. Vachement bête n'est-ce pas ? Damian à jurer qu'il ferait des efforts sur son comportement et c'est d'ailleurs ce qui le retient de ne pas tout exploser au manoir, pendant ce temps-là Batman c'est absenté, il est parti en mission avec ses autres potes costumés et n'est pas revenu depuis déjà deux jours... du coup, pour se distraire, Damian passe son temps à s'entraîner, il se défoule sur des mannequins et révise les milles-et-une façon d'éviscérer un être humain dans tous les sens possible. coup de coude localisé sur la côte droite, direct du gauche en direction du foie, crochet dans la mâchoire et front-kick sur le plexus solaire. Vif, efficace et extrêmement douloureux. L'impact des coups résonne dans toute la pièce, le mannequin vibre au rythme des fracas causé par les poings du fils prodige. Mais, alors qu'il était concentré sur son enchaînement, un bruit vint titiller la curiosité du petit Damian...

Pziiip...Pzwiiip..



"Alfred ? Alfred vous m'entendez ? J'essaye de joindre Dick je n'y arrive pas, un autre cas de suicide c'est produit. Toujours à proximité d'East End et toujours de manière extrêmement étrange. Cette situation m'inquiète, pourriez-vous transmettre le message à Nightwing de façon à ce qu'il aille vérifier pourquoi des personnes se jette de leurs fenêtres en espérant s'envoler ? Mon instinct me dit que ça cache quelque chose..."


ENFIN ! Enfin une occasion de se dégourdir les jambes ! Si Grayson est capable de se chargé d'une mission pareille, Damian la remplira les doigts dans le nez ! Puis techniquement, ce n'est que de l'enquête, il ne risque pas de violenté qui que ce soit, donc ce n'est pas vraiment désobéir à père que d'aller voir si effectivement le sang du plus grand détective de la planète coule dans ses veines. C'est même une chose honorable ! Le jeune Damian ne prend même pas le temps d'écouter la réponse du domestique et fonce aussi rapidement qu'il le peut, prendre du matos, enfilé son costume et se faufiler le plus rapidement possible parmi les véhicules de son père. Le fils prodige jette un petit coup d'oeil à gauche et à droite, plusieurs véhicules, dont une certaine Batmobile... Rien que pour voir la tête de son père il adorerait l'emprunté, mais lui-même sais qu'il ne faut pas pousser le bouchon trop loin non plus et oublie donc l'idée aussi rapidement qu'elle lui est venue. Un bat-bike, une moto noir, assez longue, apparemment assez rapide.

"On vas voir ce que tu as dans l'ventre ma jolie !


Robin démarra en trombe laissant derrière lui un amas de fumée et sûrement un Alfred excéder. Le jeune homme se fraye un chemin à travers Gotham, slalomant entre les voitures. Une odeur de poudre à canon et de souffre embaume le quartier d'East End. A croire que la mort est au détour de chaque ruelle constituant ce quartier de Gotham. La sirène d'une ambulance retentit au loin. Damian n'eût finalement aucun mal à trouver l'endroit où le suicide à eût lieu. Le jeune homme stationna le Bat-Bike dans un coin sombre et à la vitesse de l'éclair se hissa sur le toit du bâtiment d'en face pour observer d'un plus gros plan le lieu du suicide. Des policiers sont déjà sur place. Rentrer y récolter des informations ne seras pas chose aisée. Mais alors qu'il analyse l'endroit, il sent une présence, une présence extrêmement discrète. Rare sont les gens, en dehors de la ligue des assassins à pouvoir cacher aussi bien leurs présence. Avant même que Robin ne se retourne il sais d’or et déjà qui se tient derrière lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 1 Nov 2014 - 17:15

Devoir se retrouver de nouveau sur les traces du Chevalier Noir ne plaisait que moyennement à Dick. Il avait déjà bien assez porté la cape et tout le poids qu’elle incombait lorsque que Bruce était passé pour mort… Et les douleurs qu’elle avait laissées dans l’esprit de Nightwing persistaient à le faire souffrir malgré le temps passé. Aujourd’hui encore il se retrouvait en face d’un dilemme. Batman, et non pas Bruce, avait finalement réussi à le joindre sur son comlink. Quoi de plus classique que d’apprendre qu’une nouvelle menace planait su Gotham. Celle de suicides inexpliqués. Mais pourquoi le Chevalier Noir ne se déplaçait-il pas lui-même ? Voilà une très bonne question que Dick ne cherchait même plus à répondre. Il savait que Bruce possédait bon nombre d’excuses à lui fournir s’il venait à la demander le pourquoi du comment.

Quittant Blüdhaven à contrecœur, Nightwing rejoignit les rues sombres et mélancoliques de Gotham City. La lune brillait de toute sa splendeur dans le ciel étoilé de cette nuit. Profitant d’un nuage, Dick suivit les cris et les lumières qui naissaient par endroit dans cette citée maudite. Etrangement, bon nombre de souvenirs revinrent dans son esprit. Le meurtre de ses parents, sa vengeance, la rencontre avec le Chevalier Noir… Et tous ceux qu’ils avaient combattus ensemble… Le Joker, le Pingouin, Catwoman, Poison Ivy… Sans oublier les mafieux et autres flics véreux. Oui, Blüdhaven n’avait réellement rien à envier Gotham. L’une ne pouvait finalement pas se targuer d’être pire que l’autre. Elles n’étaient communes que sur une seule et unique raison : leurs criminels…

Dick regrettait le temps où il n’était qu’un adolescent qui vivait de ses capacités à faire du trapèze et vivait avec ses parents. Mais tout cela était derrière lui désormais. Il ne pouvait se laisser à une quelconque mélancolie. Non, il n’en avait pas le droit, trop de choses s’offrait aujourd’hui à lui. Toute sa vie n’avait été faite que de choix et d’actes qui avaient eu des conséquences sur sa vie présente. Même Bruce le lui avait raconté un jour… La cape, il l’avait abandonné. Son masque… Il l’avait chéri et gardé. Désormais il faisait cavalier seul. Oracle l’aidait certes dans ses missions, sans oublier sur l’aide des Teen Titans avec qui il possédait encore des liens très forts. Mais passé ce monde qui l’entourait, Dick se sentait bien seul…

Ce fut sous les traits invisibles d’une sirène d’ambulance que le Justicier de Blüdhaven revint à lui. Agenouillé sur le rebord d’un toit, il n’eu que le temps de voir les sirènes s’échapper vers le lieu de l’accident. Une telle vitesse ne pouvait signifier qu’une seule et unique chose… Un nouveau suicide venait de se dérouler… Utilisant ses capacités hors du commun, Nightwing sauta de toits en toits et parvint au lieu du drame. Le corps démembré d’un jeune homme venant à peine de quitter l’adolescence gisait, tel un pantin désarticulé sur le sol pavé de Gotham. La scène lui rappela celle de ses parents sur le sable du cirque… Retenant les douloureuses larmes qui perlaient aux coins de ses yeux, Dick s’approcha un peu plus.

En contrebas, du mouvement attira son attention. Mais que faisait-il là celui-là ? Son père lui avait pourtant interdit de quitter le Manoir sans lui… Et pourtant cet ahuri doublé d’un inconscient croyait pouvoir régler une pareille mission en solitaire ? En voilà une idée des plus amusantes. Qui plus est lorsqu’on laissait la bat-moto en pleine lumière ! Certes la position se voulait utile si la lune ne venait pas de balayer l’endroit de ses rayons laiteux… Une nouvelle preuve de son amateurisme : il n’avait pas enclenché le système de dissimulation de la moto. Dick devrait finir sa formation si Bruce ne le faisait pas rapidement, et ce, afin d’éviter à son fils de passer l’arme à gauche. S’approchant de lui sans faire le moindre bruit, Nightwing posa ses poings sur ses hanches et le regarda de toute sa hauteur.


- De deux choses l’une, soit tu es complètement inconscient, soit tu es très courageux Damian… Mais la prochaine fois, demande au moins l’autorisation à ton père avant de prendre ses affaires !

Un sourire amusé sur le visage, Dick ne voulait aucunement lui faire peur ou même lui faire la morale, il n’était pas là pour ça. Finalement, l’idée qu’il avait eu de venir ici n’était pas si mauvaise, la formation aurait lieu plus tôt que prévu, voilà tout.  
Revenir en haut Aller en bas
 

Give me some powder mrs.Tinkerbell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Black powder
» Wind of Powder and Painting ...
» Black Powder ou la guerre entre Gentlemen
» Give my Love to Rose - Johnny Cash
» Powder = Cristal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gotham City-