La Valeur sonne toujours deux fois ! [PV Mon-El]

Invité

MessagePosté le: Mer 15 Oct - 13:07

Metropolis... Ou comment une petite ville à réussi à vu naitre le nouveau président des USA. Pour Dick, ce n'était pas la première fois qu'il s'y rendait, bien au contraire d'ailleurs. Mais ça devait bel et bien faire la seule fois où il le faisait par plaisir. Habituellement, quand il venait ici, c'était pour prêter main-forte à la JLA... Voir même directement à Bruce. Mais aujourd'hui, ce n'était que pour se faire plaisir, voyager, voir un peu autre chose que les rues sombres et étroites de Blüdhaven. Depuis quelques temps, la mafieux de la citée semblaient s'être calmés. A croire qu'ils étaient tous partis en vacances au même moment dans les Caraïbes. Et puis bon, si c'était vraiment le cas, Aquaman se débrouillerait avec eux...

Dévalant le rues tout en gardant le nez en l'air, Dick observait la taille des grattes-ciels. Partout, le monde semblait démesuré. Les panneaux lumineux, les affichages digitaux, rien pouvait se targuer d'être d'une taille raisonnable ! Même pas le portes qui s'ouvraient à chaque fois qu'il passait sous leurs détecteurs de présence. Malgré sa taille et le fait qu'il ne découvrait pas la ville pour la première fois, la manière de faire était si différente, que tout lui paraissait nouveau. Tel un enfant qui ouvre ses cadeaux le matin de Noël, Dick allait de surprises en surprises à chacun de ses pas.

Mais bien entendu, comme à chaque fois qu'il profite un peu d'être au calme, un problème se profile à l'horizon. Aujourd'hui, alors que le ciel commençait à peine sa montée vers son zénith, une sirène se mit à résonner. Bon ok, il n'était pas chez lui, et la police de la citée géante aurait tôt fait de les arrêter... Il y avait aussi Superman... Mais... Oh et puis zut ! Dick courra jusqu'à l'entrée d'une de l'endroit d'où provenait la sirène, et comme il s'en était douté, ce n'était ni un éleveur de chiens, ni même une poissonnerie qui venait de se faire cambrioler... Pourquoi les truands ne s'attaquaient qu'aux banques ? C'est grave ça ! S'ils veulent faire un retrait, qu'ils le fassent, mais au guichet comme tout le monde... Sacré manque de savoir-vivre n'est-ce pas ?

Enfin arrivé sur place, Nightwing regarda autour de lui, aucun véhicule de police, pas la moindre trace de Superman... Personne ne semblait faire attention à cette sirène. De plus, la dizaine d'hommes qui faisaient des aller et venues dans la banque marchaient à une allure normale, comme s'ils savaient qu'ils ne seraient pas inquiétés par qui que ce soit.


- Dites, si je vous dérange, faut le dire hein !

Surpris un des hommes tira sur Dick. Esquivant tant bien que mal la balle, il exécuta un saut sur le côté et se rattrapa sur le sol, une main posée sur le bitume, l'autre sur le genou. Un sourire amusé sur le visage, le protecteur de Blüdhaven courra jusqu'au groupe armé et commença à en étaler quelques uns à grands coup de poings et de pieds. Plusieurs côtes et nez brisés plus tard, Dick regarda les corps épris de spasmes de douleurs et gémissants comme des agneaux venant de naître. Une main puissante lui attrapa le crâne et le souleva du sol. Les doigts s'enfoncèrent dans son front tandis qu'une voix tonitruante résonna dans ses oreilles.

- T'es pas Superman gamin... Pourtant tu es passé au travers de mon hologramme... Je me demande si je dois te féliciter, où si je dois te tuer tout de suite...
- C'est toi qui vois mon gros, mais dans tous les cas, il serait sympa que tu me lâche ! Et faudrait penser à te couper les ongles aussi !


Poussant un rire gras, la masse musculaire serra un peu plus fort la tête de Dick avant de l'expédier dans les airs. Reprenant appuis sur un réverbère, Nightwing s'assit sur ce dernier et observa la scène  qui continuait de se dérouler devant ses yeux. Personne ne semblait faire attention à ce qu'il se passait. Les badauds marchaient nonchalamment, prenant parfois même le temps de s'excuser auprès d'un des voleurs qu'ils venaient de percuter. Mais que pouvait-il bien se passer au juste ? C'était vraiment dingue ça ! Après le Joker et ses idées farfelues, Mister Freeze qui voulait congeler le monde, voilà qu'un ahuri s'amusait à créer des hologrammes en claquant des doigts ? Y'avait du Luthor là-dessous... Sur et certain, ou alors une bonne partie de son matos avait disparu de ses entrepôts... A croire qu'il était aussi facile de pénétrer dans ses usines que dans une boutique de souvenirs en plein cœur de Gotham...

Tout en réfléchissant sans pouvoir agir d'une quelconque manière, Dick sentit une présence passer au dessus de lui tandis que le véhicule démarrait en trombe. D'un geste précis, il sortit un traceur de sa veste en cuir et le jeta sur la plaque d'immatriculation du camion. Sautant au sol, il regarda le ciel, un type passait en volant. Et vu son costume, soit c'était Superman, soit c'était un cinglé qui tentait de l'imiter en sautant de toits en toits. Si lui aussi avait été spectateur de ce qui venait de se dérouler, il pourrait peut-être l'aider à calmer le gros tas de muscles. Car Dick n'était pas rancunier, c'est juste qu'on ne le projette pas comme ça en l'air impunément !
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 05/10/2014
Messages : 1373
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 28 Oct - 15:36
Spoiler:
 

Metropolis rayonnait en cette belle après-midi, comme d'habitude. Les hauts bâtiments futuristes, très clairs, augmentaient l'intensité de la luminosité solaire, et un ciel bleu totalement dénué de pollution industrielle illuminait les esprits des habitants. Leur cité était l'une des plus belles, des plus avancées, et ils l'aimaient. Même les bâtiments de la Lex Corps semblaient resplendissants.

C'est dans cette atmosphère paisible que Bob Cobb se promenait dans les rues de la cité. A vrai dire, il pensait avoir plutôt affaire à une promenade tranquille: le temps était trop beau pour ne pas en profiter. Ainsi, il se baladait gaiement en recherche passive de la moindre petite infraction qui aurait pu ternir cette journée. Autour de lui, des gens eux aussi ravis de se trouver là: des sportifs, des adolescents, des adultes, des hommes, des femmes de tous âges venaient se faire plaisir sous les rayons de l'astre bienveillant. Mais, bien évidemment, au bout de quelques minutes, Mon entendit quelque chose. Il fallait toujours que quelqu'un veuille mettre en l'air ces petits moments de calme, loin de la tourmente générale.
Il vers une ruelle vide, observa les alentours et quand il fut sûr que personne ne le surprendrait, il se dévêtit à grande vitesse et décolla dans les cieux. Il se dirigea ensuite droit vers le lieu de l'incident, une des banques de Metropolis. Après une poignée de secondes de vol, il se trouva sur place, au dessus de la zone de combat. Car en effet, combat il y avait.

Un jeune homme, très athlétique et performant, s'en était pris aux criminels qui attaquaient la banque. Malgré son échec, il avait su retomber sur ses pieds avec une agilité et une souplesse remarquables pour un simple civil. Mais peut-être était-il plus que cela ? Quoi qu'il en soit, Mon entendit ensuite un moteur se mettre en marche, et il vit une camionnette démarrer en trombe pour partir dans les rues de la cité. Il vint se positionner sans grande difficulté au dessus du véhicule, scanna l'intérieur du véhicule de sa vision Rayons-X et, ajustant sa trajectoire, fonça pour écraser l'arrière du camion. Ses pieds s'enfoncèrent dans la tôle, la déchirant, la broyant et la faisant s'enfoncer légèrement dans le bitume.

Peu importait les dommages matériels, Lar aiderait pour réparer s'il le fallait.

- Je vais vous faire sortir de là, et vous vous alignerez pacifiquement sur le trottoir afin que je procède à votre arrestation.

Puis, il tordit les restes du véhicule pour en extraire les criminels. Seulement voilà...

SBLAM !!!

Mon accueillit en son visage la force d'un poing. Des phalanges vinrent chatouiller ses pommettes, et même si la puissance de l'attaque n'était pas si importante, il en fut surpris. On lui résistait ? Intéressant. Peut-être était-ce un méta-humain ? Ou un criminel déjà connu ?
Peu importait, il était nécessaire de neutraliser la menace le plus vite possible car, étonnamment, autour d'eux, la population continuait à se déplacer tranquillement.

- Héros arrogant !!!

Un colosse sortit des décombres du camion, et vint se poser tranquillement devant le Daxamite. Il semblait totalement détendu, nullement effrayé par l'issue du combat... Étrange... Mon fixa davantage son adversaire, et perçu des capacités plus élevées que la moyenne dues au...

-... au Venin. grinça Mon.

Depuis son retour, le Justicier avait fait ses recherches sur les grands criminels de la planète, et il s'était particulièrement attardé sur Bane, le mercenaire et grand adversaire du Batman. Sa toxine était assez stupéfiante, malgré la forte dépendance qui y était liée. Avec un peu de temps, une fois maîtrisée, peut-être permettrait-elle d'aider au niveau médical, et même social ?
Mais pour le moment, Lar devait centrer son esprit sur le combat qui allait se dérouler. Malgré un avantage certain du côté de l'alien, rien n'était jamais joué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 4 Nov - 17:34

Nightwing se tenait à distance alors que le pseudo-Superman tentait de résonner les hommes. Il croyait vraiment qu'ils allaient lui obéir sans mot dire ? Effectivement, ce n'était pas LE Superman… Ce dernier n'étant pas assez stupide pour leur imposer ce genre de chance. Lui se serait pointé les poings sur les hanches en les mettant en garde. Et bien entendu, ça aurait fini en une bagarre générale qui aurait valu à Métropolis une magistrale augmentation des impôts pour réparer les dégâts. Quoique n'étant qu'une copie de Superman, il n'en restait pas moins doté d'une force de frappe assez impressionnante. Le véhicule s'arrêta en pleine rue, s'enfonçant dans le bitume comme si c'était du beurre fondu.

Sifflant devant un tel spectacle, Night' continua d'observer avant d'agir. Batman le lui avait tellement répété lorsqu'ils travaillaient encore en duo que sa phrase avait finalement réussie à pénétrer son esprit. A tel point qu'il s'était étonné à la sortir aux Teen Titans lors d'une mission assez dangereuse. Etudier ses adversaires est le meilleur moyen de connaître leurs points faibles. Enfin, avec le Joker… C'était pas si facile ! Il ne semblait pas en avoir ! Heureusement qu'il n'était pas là d'ailleurs !

Sa tirade le fit sourire, il était amusant ce type ! Suicidaire, certes, mais amusant ! Il fallait être vraiment fou ou particulièrement courageux pour se balader en collants et se prendre pour l'Ange de Métropolis… Il allait peut-être réussir à les résonner… Ou pas !
Celui qui se tenait à quelques mètres en contre bas fini par se prendre une raclée tout aussi rapide que celle de Dick. Retenant un rire, il le regarda s'exploser sur le sol. Une super-force, une super-résistance… Superman avec donc de la famille sur Terre ?

Sautant au sol, Dick s'approcha du type en collants et fit mine de frapper le géant nourri au poison. D'un mouvement preste et exceptionnellement rapide, il passa au dessus de lui et lui frappa la nuque du tranchant de sa main. Normalement, une personne normale serait tombée inconsciente avec un coup pareil. Mais lui non ! Pire encore, les muscles tendus comme la corde d'une arbalète manquèrent de briser les métacarpes de Dick. La douleur qui lui parcouru la main jusqu'au coude le fit grimacer.


- Mais t'es quoi toi au juste ? Un mecha ?

Se servant de sa présence pour l'occuper quelques minutes, il garda un œil sur le cousin Kryptonien. S'il était aussi fort que son homologue, alors l'alien réussirait à trouver le VRAI point faible de ce truc. Car il fallait l'avouer. Ce n'était plus un être humain, on ne pouvait pas non plus insulter la faune en le qualifiant d'animal… Donc c'était un "truc", ou un "machin-chose-qui-fait-super-mal" comme diraient les enfants de l'Orphelinat Wayne… Dans tous les cas, sa force ne pouvait provenir d'un entraînement intensif.

Un souvenir revint à Dick. Celui d'une discussion qu'il avait eu avec le Chevalier Noir, celle-là même où il lui avait parlé d'un Géant qui tirait sa force d'une drogue baptisé "Venin", le genre de celle qu'on ne trouve pas à tous les coins de rue de Gotham. Si ce type s'en était injecté une bonne dose, il va s'en dire que ce combat allait lui coûter bien plus que quelques côtes fêlées et un nombre incalculable de contusions diverses…

Le dépassant de plusieurs centimètres, le Virus sur pattes s'approcha de Dick en souriant à pleines dents. Ce genre de rictus bien carnassier que l'on ne voit que dans les films d'horreur, au moment où le psychopathe de service arrive pour faire son carnage annuel ! Dick tout en effectuant un déplacement en arc de cercle s'appropria toute son attention en lui envoyant plusieurs piques bien choisies…


- Je ne suis pas sûr que ta mère soit très contente de ce que tu fais mon grand ! Frapper un plus petit que soi… C'est pas très joli-joli, hein !

Bon maintenant qu'il ne s'occupait plus du cousin de Superman, ce dernier allait peut-être utiliser sa super-vitesse pour les sortir de là… Car attaquer de front une telle masse de muscles dans un plan concret ne servirait à rien d'autre qu'à le envoyer directement au "Metropolis Cemetary"… Chose dont Dick se serait assez copieusement passé ! Les fossoyeurs avec leurs pelles et leurs corbeaux… Non, franchement il laissait ça aux autres !
Revenir en haut Aller en bas
 

La Valeur sonne toujours deux fois ! [PV Mon-El]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [James M. Cain] Le facteur sonne toujours deux fois
» L'AMOUR FRAPPE TOUJOURS DEUX FOIS (Tome 2) de Stéphane Daniel
» Jack Nicholson 1937
» Georges Elizabeth - Enquête dans le brouillard
» Catalogue Par Auteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis en ruines-