Opal City, le joyaux sombre (P.V. Shade)

Inscription : 08/09/2014
Messages : 124
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact
MessagePosté le: Dim 19 Oct 2014 - 21:04
Opal City, une cité transpirant la magie et pourtant le héros principal en est un de science. Opal City a toujours été à travers les âges la maison des héros nommés Starman. Un choix judicieux pour une ville comme Opal qui suite à de nombreux cultes magiques qui ont mal fonctionné se retrouve maintenant avec une obscurité constante. Une bulle de nuit enveloppe cette ville portuaire comme un suaire enveloppe un mort. Pourtant dans cette ombre se dressent une lumière, une étoile et dans cette étoile tout l'espoir de sa population... Starman.

Dans l'ombre de cette lumière ce trouve pourtant la présence d'un autre personnage. Son issue plus incertaine quant à quel côté il se situe dans ce que les gens préfèrent appeler le "bon combat" plutôt que la guerre. Shade, être immortel s'il en a un, ne désirant que vivre paisiblement dans l'ombre de son Opal. Ici le supervilain est considéré comme un être pacifique et n'ayant jamais été un problème. Certes comme le commissaire de la ville Clarence O'Dare l'avait fait si bien remarquer, quand on est immortel, un plan sur 100 ans était des plus simple à monter. Pourtant c'était dans une quiétude et dans une paix complète que Richard Swift, citoyen d'Opal coulait des jours heureux.

Certes aux yeux du monde Shade n'était autre qu'un homme a mettre en prison, pour ces actions, pourtant dans cette petite ville, un pacte officieux avait été établi. On ne cherchait pas de problème à Shade et celui-ci ne nous en créait pas. Ayant même déjà défendu SA ville aux côtés des forces de l'ordre il avait même gagné un certain respect et ses anciens ennemis tels que Jay Garrick lui avait accordé leur clémence, pas tous certes, mais assez pour ce faire doucement oublié.

Le problème avec l'oublie, c'est qu'il suffit d'une étincelle pour que la mémoire revienne. Cette étincelle elle venait d'apparaitre sur le pavé de la maison banalisé de Richard Swift. Dans un imperméable et un chapeau noir, elle cogna trois coups. En attendant une réponse, elle resta impassible. On pouvait penser qu'il tenait dans son visage une petite lumière frontale comme en portent les mineurs et pourtant c'était ses yeux d'un blanc fantomatique qui répandait cette lumière. Lorsque les salutations furent de mises.

Bonsoir Shade.dit-il en soulevant son chapeau en signe de salutation.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 21 Oct 2014 - 15:56
La sonnette fit entendre son appel discret.

Richard lâcha son livre et se frotta le front. Il avait trop lu, et le feu crépitant dans l'âtre juste devant lui lui donnait un mal de tête assez désagréable. Le son de clochette qui traversait la maison le tirait de cette torpeur mentale et en ce sens c'était une bonne chose.

Mais la visite était rare ces temps ci; Il ne pouvait s'agir que de la police d'Opal qui venait lui demander service ou.. et bien quelque chose de moins plaisant. Il soupira.

"Gobelin! Va ouvrir!"

Le Gobelin, ce petit démon d'obscurité particulièrement cher à The Shade, travaillait à ce moment là dans la cuisine, affairé à préparer le dîner. Il répondit à son maitre sans bouger de son poste.

"Je ne peux pas Maitre! Je prépare un délicieux gateau qui requiert toute mon attention!"

The Shade soupira une nouvelle fois, songeant que son serviteur prenait trop de libertés.
Il se leva enfin, quelques secondes après qu'on ait sonné et se dirigea vers l'entrée.
Il ouvrit et se trouva devant un homme qui attendait devant la porte.

Celui ci souleva son châpeau, saluant selon les meilleures règles de politesse et révélant ainsi des yeux rayonnant d'une lumière inquiétante.

Bonsoir Shade,
dit-il.

Perplexe devant cette visite inattendue, mais polie, il le salua d'un bref signe de tête et s'écarta, car l'expérience lui avait apprit à ne jamais discuter de choses importantes dans l'encadrement d'une porte. Et cette visite présageait de choses importantes.

"Entrez, Monsieur....?"

Laissant son visiteur s'installer dans le salon, il héla de nouveau le Gobelin.

"Prépare deux tasses de thé et des biscuits, nous avons de la visite. Et pas de discussion cette fois!"

Un grognement soumit lui parvint de la cuisine. Il rejoignit alors l'étranger dans le salon, prenant lui aussi place dans un siège. Il joignit ses mains sur ses genoux et attendit que l'homme se présente, et dise ce pour quoi il était venu dans son humble retraite.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/09/2014
Messages : 124
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact
MessagePosté le: Mar 21 Oct 2014 - 19:45
Phantom Stranger s'assied civilement comme on lui proposa. Calme et toujours impassible l'émissaire de la "présence" resta impassible lorsque l'ombre s'adressa à son domestique. Remettant son chapeau sur sa tête ne désirant pas ce découvrir de son précieux couvre-chef. Ses yeux blancs et lumineux ne clignaient jamais toujours fixe à regarder Shade. Se questionnant sans pour autant le démontré. Le visage si humain et pourtant si distant du fantôme se scinda à l'ouverture de sa bouche pour parler.

Je ne fais habituellement pas autant de civilité, mais entre immortel j'ai fais une exception. Vous avez bien raison le mot étranger est plus que convenu en parlant de ma présence. Je me nomme le Phantom Stranger probablement qu'à travers le temps et les âges mon nom est venu à vos oreilles, mais probablement toujours avec parcimonie. Je tiens tout de suite à vous rassurer je ne lie pas dans vos pensé... je sais, c'est tout.

Le feu de la cheminée projetait nombre d'ombre dans la pièce y compris la sienne qui semblait fuir sous chaque crépitement sonore du foyer brûlant. L'étranger semblait chercher ses mots. Comment tout dire, sans ne rien dire. Telle était et serait toujours sa mission, comment agir sans agir. Il se devait d'être prudent, car il allait changer un damné pour un autre dans la formation initiale des plans de la présence. C'était à la fois confus et pourtant si clair, mais tout ceci n'avait guère d'importance pour les autres que pour lui même, immortel ou mortel, tout sous le même toit du non-dit et de l'incompréhension.

tout d'abord, comprenez ceci, je ne peux dire que se que j'ai le droit de dire. Ceci n'est pas une subordination c'est un état de fait. Se qui veut dire ceci, je ne pourrai pas répondre à vos questions s'il y en a, mais sachez que tout sera dit le moment venu.

Prenant le thé servi par le démon serviteur, il ne dit rien et déposa la tasse sur une table au côté. Ne mangeant ou ne buvant jamais, le fantôme étranger n'avait pas refusé uniquement par civilité. Il se devait simplement de faire ce qu'il devait faire.

à travers le temps, une équipe c'est formé pour combattre l'impossible. Saint patron des causes perdues un pacte fut forgé dans l'ombre. Caché des yeux du monde se réunissant lorsque la lumière du monde ne pouvait prendre sa place. Ceux alors qu'on avait oubliés se réunissaient pour tenter de vaincre malheureusement tous échouèrent. Tous ont l'exception du démon, du chimpanzé, de l'épéiste, de l'ombre, du golem et de l'ange qui dans l'incrédulité de toute présence gagnèrent. Un nouveau pacte de l'ombre fut formé, une nouvelle menace a émergé.

Dans les mains du Phantom Stranger une coupe dont un fumet vert s'échappait se matérialisa. Il la déposa devant Shade. L'odeur comme toujours se dégagea dans la pièce. Unique pour tout le monde l'odeur devait rappeler quelques choses d'étrangement familier et de sécurisant, pourtant inquiétante et remplis de tristesse. Phantom Stranger lui ne sentait rien, il ne sentait plus rien du tout...

Richard Swift, votre destin est lié à ce Shadowpact et dans votre immortalité toute glorieuse votre sort est sans équivoque en cas de rejet. C'est à vous que revient le choix de rejoindre afin de maîtriser votre destin ou alors de subir passivement la suite des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 23 Oct 2014 - 17:35
Phantom Stranger.... Cela faisait écho dans la mémoire de Shade. Tout ce temps passé à écumer explorer le monde lui avait donné l'occasion d'entendre des rumeurs, et plus tard, alors qu'il travaillait avec Fate, le nom de cet être mystérieux n'avait pas manqué de parvenir à ses oreilles. Mais a vrai dire, a part qu'il parlait en énigmes, il ne savait pas grand chose sur son invité.

D'après ce qu'il avait compris, Stranger lui demandait de rejoindre une sorte de pacte, une organisation agissant dans l'ombre. Shade n'avait pas vraiment l'habitude de faire équipe, quoiqu'il acceptait de briser ses habitudes en cas de force majeure. Ce qui ne semblait pas être le cas.

Mais le Phantom l'avait prévenu, pas de questions.

D'un autre côté, il devait bien convenir que son quotidien frôlait l'ennui et qu'un peu de distraction serait la bienvenue. Qu'avait il à perdre? Quand on ets immortel, la notion de risque perd son sens au quotidien, et possédant de l'argent à plus quoi savoir en faire, les véritable smoments de plaisir se faisaient rare.

Eh bien, si vous êtes venu en personne me demander cela, alors que vous étiez juste une lointaine histoire jusqu'ici, j'imagine qu'il y a une raison. Je ne joue pas bien en équipe, je dois le confesser, mais je joue encore moins bien quand je m'ennui, alors...

Il se frotta le menton, possa sa tasse, et fit un petit geste au Gobelin pour qu'il débarasse son interlocuteur du thé qu'il ne semblait pas disposé à boire.

Ne pas boire le thé après l'avoir accepté n'était pas une offense en soi, l'invité avait déjà fait démonstration de sa diligence en acceptant la tasse qu'on lui offrait. Soit il était parfaitement au courant des coutumes anglaises, soit il savait parfaitement comment se conduire pour lui être agréable, ce qui, dans les deux cas, était assez surprenant.

Fort à propos, celui ci avait fait apparaitre une coupe verdâtre, visiblement animée d'un pouvoir magique, et l'avait déposée devant lui, sur la table basse, à côté des cookies. Elle dégageait un étrange fumet, dont l'odeur, très discrète, fut saisissante pour Shade. On pouvait y sentir, chose étrange, quelque chose comme les larmes d'une femme, mêlées à l'odeur acre d'un poison. Shade savait bien à quoi cela faisait référénce, et la blessure qui trônait dans son coeur, ou ce qu'il en restait, le lança.

Il ne broncha pas, il avait l'habitude. La douleur passa, comme si la fumée guérissait ce qu'elle avait causé et un autre parfum lui monta à la tête. Celui de l'excitation, de l'aventure et de la découverte, du danger. Un parfum du passé lui aussi, mais qui tenait la promesse d'un avenir fait d'odeurs familières.

Etrange tout ce que l'on pouvait sentir tout de même se dit le gentleman anglais. Ce devait être l'argument, aussi bizarre soit il, de Phantom Stranger, pour le convaincre. Et on pouvait dire qu'il avait bien rôdé sa technique.

C'est d'accord. Où dois je aller? Je sais que vous ne pouvez pas répondre à mes questions, mais vous avez surement des instructions, sans quoi vous seriez venu juste pour me lire la bonne aventure, avec tout le respect que je vous dois bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/09/2014
Messages : 124
DC : Animateur géré par Barry Allen
Localisations : Oblivion Bar
Groupes : Shadow Pact
Shadowpact
MessagePosté le: Sam 25 Oct 2014 - 5:08
Le fou, le monstre, l'ignorant et maintenant le damné, la perdu et le démon manque toujours à l'appelle.

Phantom Stranger attendis que Shade boivent de la coupe. Une fois la chose faite, l'étranger bougea légèrement sa cape. Dans, le reflet noir de son imperméable on crue voir un visage. Un visage de tordre de douleur et les yeux fermer semblait implorer pitié et secours. Dans le flammes elle semblait se détruire et se consumer, devant une image oubliée. Sa Crie de douleur résonna comme un mirage dans un bruissement de l'imperméable du fantôme.


Comme le mirage ne tint pas très longtemps ne serait-ce que pour ne pas le dire, Phantom Stranger re bouge son imperméable. Déjà sombre la pièce de Shade s'assombris totalement. Enveloppé ou plutôt drapé de l'imperméable du Phantom Stranger, Shade se trouvait dans une noirceur totale. Sans aucune lumière pour projeter une ombre et encore moins pour voir quoi que ce soit la pénombre finit par se dissiper. Pour laisser apparaître l'odeur et la lumière de bayous de la Louisiane. La pluie était battante, Shade était seul sans l'étranger. Il n'y avait plus que Belle-Reve qui se déployait devant Shade. C'était là où il devait se trouver. Forteresse d'Amanda Waller, prête à parer toute attaque, méta, magique ou technologique. L'ARGUS avait les ressources et le talent des hommes capables de construire ce que certains ne peuvent qu'imaginer...

À partir de maintenant, tu peux participer à ce sujet : http://dc-earth.fra.co/t1724-regroup-shadowpact
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Opal City, le joyaux sombre (P.V. Shade)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Disparitions scientifiques : Opal City
» Apprentit Barman au New York city bar =)
» Metropolis City
» Téléréseau City TV - nouvelles chaînes TNT
» Commande de Shade ( ou autre chose )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-