The flash : Les épisodes

Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Inscription : 28/11/2012
Messages : 3934
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 29 Oct - 20:15


Bonjour tout le monde,

Comme je regarde la série The Flash de manière quasi religieuse, j'ai décidé de vous faire mes petites critiques et commentaires. Donc soyez avertie, il y a risque de spoilers. Évidemment pour ceux qui me connaissent vous savez que je suis un fan fini de The Flash. Donc évidemment cette série est pour moi le St-Graal. Cependant j'essaierai d'être objectif le plus possible, même si vous pourrez me permettre un peu d'attitudes de Fanboy. Sois dit en passant, je vous invite également a commenté si vous suivez la série, car mon avis n'engage que moi et je serais curieux de voir l'avis des autres.

Épisode 1 : The Pilot


Évidemment il faut juger cet épisode pour ce qu'il est, c'est-à-dire un pilote. Une fois que ceci est dit, on peut facilement apprécier ce que nous allons voir. L'histoire est assez simple, Barry Allen dans son laboratoire se fait frapper par la foudre alors que l'accélérateur de particule créé par Star Labs explose, ensuite il tombe dans le coma, à son réveille, il est The Flash. C'est grossièrement résumé, mais c'est l'idée générale. C'est une origine story classique. On fait rapidement connaissance également avec le casting secondaire. Caitlin Snow, Cisco Ramon, Harrison Wells, Détective Joe West, Iris West (qui sera le love interest impossibles de Barry, CW oblige) et Eddy Thawne. Rapidement Barry assume son rôle de héros et on est bien content qu'on n’étire pas la sauce là-dessus.

Le gros point faible de cet épisode est le vilain. Bien que j'adore Wheater Wizard, l'acteur est assez nul et bien que j'espère le revoir dans le futur, je dois dire que le tout est assez rapidement envoyé. Autres trucs qui m'énervent dans cet épisode, Barry dévoile son identité secrète à beaucoup trop de monde, ce qui m'agace obligatoirement.

Pour ce qui est du bon, il y en a beaucoup. Déjà pour une série télé les effets spéciaux sont au-delà de la norme et ça fait franchement plaisir. Ensuite Grant Gustin est extrêmement convaincant (d'ailleurs je fais mon Mea culpa là-dessus) il est un excellent Barry Allen et on croit vraiment en son personnage. Autre point fort, Henry West (joué par john wesley shipp, le Flash des années 90) ce personnage ajoute une touche très importante et dose admirablement bien son jeu. Pour moi ce Pilot était non seulement très convaincant, mais il plaçait déjà la série comme on la voulait, c'est-à-dire un Flash déjà établi en héros et prêt à en découdre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 28/11/2012
Messages : 3934
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 29 Oct - 20:28
Saison 1 Épisode 2 : The Fastest man alive



Le deuxième épisode est toujours très important. Pourquoi? Parce que c'est comme ça qu'on sait si oui ou non, la série se maintiendra. Je dois dire que cela fonctionne très bien. Dans cet épisode, Simon Stagg un brillant philantropiste industriel est la cible d'un tueur. Flash essaie de l'arrêter, mais malheureusement il a des problèmes importants lorsqu'il utilise sa vitesse, il s'évanouit. Au final, cet épisode sert surtout à comprendre comment Flash utilise ses pouvoirs et d'avoir le support de ses proches. L'épisode tourne surtout autour de l'approbation de Joe West face à Barry.

Côté négatif je dire Le vilain, Multiplex, un vilain que je n'aime pas dans les BDs et dans la série pas vraiment plus. L'acteur est également malheureusement peu convaincant. La romance entre Eddie Thawne et Iris West m'énerve également, je la trouve tellement pas naturel et ça m'agace. Il faut dire aussi que les effets spéciaux pour Multiplex sont moins bien réussis que pour The flash.

Côté positif, Grant est toujours aussi convaincant. La relation entre Joe West et Barry est tout simplement magnifique et on y croit sérieusement. On commence également a apprécier un peu plus le casting secondaire et le mystère Wells (bien qu'évident à mon avis) est toujours aussi intéressant. J'aime également le ton léger et plein d'espoir de la série, ça nous change vraiment. Puis on croit à Barry, le "héro" c'est très agréable.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 28/11/2012
Messages : 3934
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 29 Oct - 20:44
Saison 1 Épisode 3 : Things You Can't Outrun


La série continue et sérieusement là où j'ai vue une petite faiblesse dans le troisième on a rattrapé le coup. Côté scénario, un homme du nom de Kyle Nimbus alias The Mist, qui était condamné à mort durant l'explosion de l’accélérateur de particules a acquis le pouvoir de se transformer en brouillard toxique. Pour ceux qui ne connaissent pas le vilain, c'est normalement un vilain relié à l'héritage Starman. Quoi qu'il en soit, The Mist, est dans un règlement de compte vengeur ou il élimine toutes les personnes ayant mené à son arrestation. Du côté de Flash, l'épisode est surtout centré sur le casting secondaire et sur le moment ou tout a basculé pour eux, l'explosion de l'accélérateur. On apprend pourquoi Caitlin Snow est si froide (oh oui j'ai osé) et pourquoi Cisco se sent si coupable de ce qui s’est passé. On saisit mieux aussi comment le détective West a géré la situation familiale avec l'arrivé de Barry mais également comment il a géré Henry Allen et l'affaire, car ils étaient amis.

Pour le négatif, je dirais que j'ai trouvé les effets spéciaux assez moches pour The Mist. J'ai également trouvé que les scénaristes avaient manqué d'imagination pour se débarrasser de ce métahumain, mais au-delà de ça j'ai aimé. Je commençais à trouver également que pour une série se passant dans le Flashverse on utilise peu le Flashverse et ça m'agace.

Pour le positif, je dirais que The mist est bien flippant. On premier regard on a un malaise. Enfin on a un plan pour se débarrasser des vilains et pas juste les tuer tous. Razz après cet épisode également on aime le casting secondaire qui jusque-là nous semblait vraiment dispensable. Je dois également avouer que côté émotion le tout y est. Le passage avec Joe West et Henry Allen à la prison s’est juste trop bien fait et la suite ensuite entre Barry et son père vaut vraiment la peine d'être vue. Petite note aussi pour le clin d'oeil à comment Jay Garrick cachait son identité secrète lorsque The Flash se retrouve face à son père, j'ai beaucoup aimé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 28/11/2012
Messages : 3934
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 29 Oct - 21:04
Saison 1 Épisode 4 : Going Rogue


WAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA (voici un crie de joie)
Aie-je besoin d'êtes plus explicites? Oui ? Bande de personnes jamais satisfaite...

Côté histoire, The Flash arrête le vol d'un convoi contenant un diamant valant une très grande valeur. Le chef de cette bande de voleurs s’appelle Leonard Snart, se rendant rapidement compte qu'il ne pouvait plus opérer comme simple voleur avec Flash en ville, il décida de faire évoluer son jeu. Avec l'aide d'un vendeur d'armes unique, il acquiert le Cold Gun et se lance à la conquête du fameux diamant. Du côté de Flash, Felicity Smoak (et la sérieusement elle est "smoking HOT") est en ville, contente du retour de Barry Allen parmi les éveillés. Donc se promenant entre l'arrestation de Leonard Snart et les tentatives maladroites de flirte entre lui et Felicity, Flash à décidément bien des choses à mettre en place.

Du côté négatif, un mini point...relation entre Joe West et Eddy Thawne (copain d'Iris West) sérieusement qu'est-ce qu'on s'en fou -_-

Du côté positif , oh mon dieu... Cpt. Cold est tellement bien réussi. C'est hallucinant !!! Tous ceux qui ont douté à un moment ou à un autre du talent de Wenworth Miller repentez vous. Le personnage est parfait. Je choisis bien mon mot : parfait. On a une version absolument délicieuse de Cpt. Cold. Je me suis toujours demandé si Cpt. Cold avait sa place au cinéma, avec une prestation comme celle-là oui je peux officiellement dire que les rogues peuvent être envisageable comme ennemi de The Flash au cinéma. La scène dans le train et sur les rails, c'est juste trop énorme et la fin... oh mon dieu la fin...
Spoiler:
 
Oh et tant qu'à être dans les bannières spoiler.
Spoiler:
 

Ensuite du côté du sentimental, Felicity est juste sublime. Je trouve étrangement qu'elle cadre mieux dans la série The Flash que dans Arrow (et j'adore Arrow). Sérieusement, il y a quelques choses en elle, qui ressort beaucoup plus dans cet épisode de The Flash que dans Arrow. Sa bonne humeur et son optimiste semble tellement dans sa place sur The Flash que j'avais vraiment envie qu'elle reste (ne serait-ce que pour enlever ce sourire colgate de la face à Iris)

Je rajoute une chose également, depuis le début j'avoue que je prend du plaisir à regarder la série et bien que Flash y soit central (city... huhu) je m'étais jamais vraiment senti dans le Flashverse. Tout jusqu'à maintenant n'était au final qu'une appréciation de se que pourrait être Flash. Là avec : going rogue, on embrasse l'héritage The Flash avec tout se qu'elle à de beau. Sérieusement, pour moi, maintenant je peux dire que je regarde The Flash et non The Red Streak (pour ceux qui regarde pas la série, il s'agit du surnom pour l'instant de The Flash sur le blog de Iris).

Bref vous voulez savoir si vous allez aimer cette série? Regardez cet épisode, si vous aimez pas, vous aimerez jamais.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 2 Nov - 10:08
Alors j'ai vu l'episode qui est plutot sympa , j'ai toujours du mal avec l'acteur de flash parcce qu'il joue un "mechant" dans Glee et parfois je m'attends à le voir chanter ...
bref
l'histoire est sympa, elle tiens la route a peut pres ( j'adore le musée de central city qui melange le"heros" qui sauve 17 vaches d'une inondation et un diamant royal du kandaq a 5000 carats ... pas du tout hétéroclite)
les acteurs prennent un plaisir fou a jouer leur perso particulierement Miller.

par contre c'est un detail mais la psychorigide que je suis hurle a chaque fois

la production a choisi le meme accessoiriste qui officiait dans arrow ...je l'appelle l'accessoiriste fou .

je fais une breve apparté: dans arrow on a un gros moment drama et un des persos parle d'une peluche en requin et plus tard on le voit serrer une peluche ...de dauphin >< ( oui c'est accessoire je sais mais ca me fais hurler)

là pareil meme si c'est moins visible Miller , captain Cold, à sa traditionnelle parka jusque là tout va bien mais cette derniere à une capuche amovible qui fait que toujours la moumoute en fourrure ce barre et un mechant ça doit etre impeccable pour etre crédible...(mais bon il en a quand meme une bonne dose de crédibilité )

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 5 Nov - 18:32
/ Attention risque de spoiler a la vue de ce poste /

Je dois avouer être d'accord sur à peu près tout les points énoncés par Barry. Je vais donner brièvement mon avis général, puis plus précisément sur l'épisode Going Rogue.
Je vais commencé par le négatif, Iris West et Eddie Thawne.

A quoi sert leur relation ? A pas grand chose en fait. Le début de leur histoire est intervenu peut-être trop tôt dans la série, ce qui fait qu'on ne s'est jamais vraiment intéresse au duo Iris-Barry, et du coup, Iris on s'en moque un peu. Et le coéquipier de Joe, encore plus. Je ne dis pas forcément que l'histoire n'est pas intéressante parce que c'est du romantisme, mais c'est du romantisme qui n'a aucun intérêt dans l'histoire actuellement. Iris est l'ami de Barry mais sur les premiers épisodes, ils doivent avoir une ou deux scènes maxi ensemble et on ne sent pas tellement l'alchimie entre eux. Elle a une place moins importante dans les intrigues qu'une Laurel pouvait l'avoir aux débuts de Arrow. Et en plus son métier de journaliste, contrairement à une Loïs Lane, ne la met même pas au cœur de l'action. Du coup je n'accroche ni au personnage, ni a la relation qu'elle entreprend avec le blond.

Heureusement, je trouve le père plutôt juste dans ses interventions, ses doutes et ses discours, et ça permet au personnage de gagner en valeur. J'aime bien Joe en fait.

Felicity apparaît dans cette épisode. En plus d'être un jolie bout de femme, intelligente et geek, elle colle plutôt bien au décor de Central City, s'accorde plutôt bien avec Barry (limite mieux qu'avec Oliver qui l'ignore 80% du temps), elle apporte son expérience à la Flash-team lorsque celle-ci en a le plus besoin. En un épisode elle apporte plus d'intérêt que sa rivale sur le plan sentimentale de Barry. Je veux bien que les opposés s'attirent comme il le dise à la fin, mais bordel, quand même. D'ailleurs j'entends beaucoup de critique sur divers forum et site par rapport à Felicity, mais j'aime bien ce personnage et j'espère qu'elle trouvera sa place dans la saison. Elle est un peu partout a la fois et ça nuit un peu à ses propres intrigues.

Avant de passer aux deux personnages phares de l'épisode, je vais m'attarder sur les personnages de la Flash-team, Wells, Cisco et Snow. Wells est très énigmatique, je ne sais pas encore dans quel case le mettre, et c'est plutôt rare pour être signaler. Dans ce genre de série, tout est d'habitude tellement prévisible qu'un personnage mystérieux ça change un peu. Cisco, malgré ses airs de gamins rieurs et enjoués, montre pour une fois une part un peu obscur de lui. Le défaut peut-être du scientifique, lorsqu'on a le positif, on veut créer son négatif. Ce personnage est assez amusant, j'aime bien, mais comme quoi il faut toujours se méfier des apparences. D'ailleurs, c'est un peu dommage que la construction de l'engin n'est pas été attribué à Caitlin Snow ! J'aurais trouvé ça encore plus amusant ! D'ailleurs, en parlant de ce personnage, je lui trouve beaucoup d"intérêt, même si dans cet épisode elle est très effacé. J'avais beaucoup apprécié l'épisode d'avant qui lui était bien plus consacré. D'ailleurs, soit dit en passant, elle colle beaucoup mieux avec Barry que Iris, ahem...

Passons à Flash. Rien à dire, j'aime bien le personnage, beaucoup plus attachant que Arrow, plus humain aussi (alors que lui est un surhomme ! paradoxe). On sent cependant qu'il manque d'expérience, et ça c'est plutôt bien rendu. J'ai pas grand chose à dire de plus.

Et Captain Cold. Ah.. Captain Cold. Quel plaisir de le voir. Lors de son petit discours à ses "Rogues" d'avant l'heure, j'ai mis sur pause et je me suis dit "Putain, il déchire". Et la suite ne m'a pas donné tord. Il a déjà mis en place les règles qu'il imposera par la suite aux super-Rogues. Il a la classe, le charisme, et en plus, un coup d'oeil au début de l'épisode lui suffit pour comprendre le point faible de celui qui sera son principal adversaire durant la suite de sa carrière. Et cela lui permet de remporter une première victoire triomphale, haut la main. Il a élevé son niveau à celui de Flash, en attendant que ce dernier s'élève au sien la prochaine fois. Sauf que la prochaine fois, il ne sera pas seul..
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 9:07
Pour ma part, je ne connaissais Flash que via le Comics de Manapul.
(Si on compte pas la Ligue des Justiciers en DA ou les apparitions qu'il fait dans les comics...) Et je trouve cette série vraiment bien, sympa. Pas ridicule, avec des personnages attachant.

Le seul truc que je ne pensais pas voir arriver... Un Captain Cold carrément génial. Il est vraiment top!
Là, on est dans Forever Evil dans les Comics, et les Rogues sont mis en avant d'une bien belle manière... Et avec en plus un bon Cold dans la série... (et j'espère un aussi bon Heatwave) bah ça me fait bien plaisir ce genre de truc, quoi!
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 9:50
Avec une pause d'un épisode à cause de la diffusion des élections mi-mandat américaine, l'épisode de mercredi(hier) de Arrow, qui lui a été diffusé, beaucoup se demandent si, lors de la diffusion de ce cross-over Arrow/The Flash, il n'aurait pas un décallage d'un épisode pour The Flash? Au départ ce cross-over devait avoir lieu, soit mardi pour The Flash où Arrow apparaît, mercredi le lendemain dans Arrow où The Flash doit apparaître.

Qu'en pense Cyborg? Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 12:06
Je pense pour ma part que l'épisode de 2h sera diffuser sur l'horaire de Arrow tandis que Flash aura son épisode précédent la veille, le mardi, donc il n'y aura pas de décalage.

Je viens de finir l'épisode 5, cette fois-ci sobrement nommé "Plastique" (ça doit être le premier titre en un seul mot de la série) de The Flash. Encore un très bon épisode. Cette fois-ci, la relation Iris Thawne est d'ailleurs laissé de côté pour se concentrer sur la relation Barry-Iris, ce qui est beaucoup mieux !

J'ai beaucoup aimé cet épisode, qui n'a pas véritablement de vilain (Le premier sans vilain attitré donc), et on voit donc Plastique qui est la première méta-humaine hormis Barry a ne pas être une criminelle, et qui au contraire de lui voit ses pouvoirs comme une malédiction plus que comme une bénédiction. Ce personnage est d'ailleurs assez attachant, un pouvoir plutôt spectaculaire et bien réalisé encore une fois (cette série me bluff par ses effets spéciaux), et la fin de l'épisode avec Plastique est assez touchant.

On n'en apprend encore un peu plus sur Harrison Wells, ses relations avec le Général Elling montre un homme tout de même assez attaché à ses conditions de travaillent et qui ne semblent, a première vu, pas vouloir obtenir n'importe quoi, n'importe comment. Cependant, le twist de fin (je pense que ça va plaire à Cyborg), avec la courte présentation d'un nouveau personnage a paraître dans le futur de la série, est vraiment excitant.

Vivement la suite.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 28/11/2012
Messages : 3934
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 12 Nov - 19:43
Saison 1 Épisode 5 : Plastique

ne vous fiez pas au trailer pour cet épisode, il ne montre pas grand-chose de l'épisode 5 comme tel

Le cinquième épisode de la série qui ne me laisse pas froid, mais, disons un peu déçu. J'aurais mis 2 et demie, mais comme je me refuse à couper en deux le logo de Flash, j'ai préféré arrondir au plus bas. Donc pour l'histoire on a Bette Sans-Soucis alias Plastique qui cambriole un dossier médical (probablement le sien) dans un building. Elle se fait surprendre et elle fait exploser son étage. Il se trouve que Plastique est une ancienne militaire sous les ordres du Général Wade Elling qui peut fait exploser des choses aux touchers (d'ailleurs clin d'oeil sympathique aux deux vilains incarnés dans le même personnage. Plastique et Human Bomb. Pour ceux qui connaissent le personnage, bha c'est simple, prenez la personnalité de Human bomb et ses problèmes et mettez-le dans le corps sexy de plastique). Barry promet de l'aider et au final il ne peut pas. Wade Elling veut absolument récupérer Plastique car elle est l'arme ultime. En gros ça dégénère Plastique veut buter le Général, mais c'est lui qui la tue.

Pour le négatif, peut-être est-ce parce que l'épisode juste avant m'avait vraiment enchanté, mais celui-ci je l'ai trouver un peu barbant. Je me suis un peu attaché a Plastique et encore une fois on nous tue un personnage. Le Général Elling est une grosse caricature du général sans cœur (ce qui est le cas aussi dans les BDs je sais) et tout s’enchaîne plutôt mal. Au final, j'ai trouvé plus intéressante la partie "romance" dans cet épisode que la partie méta. J'étais même plus intéressé par Barry qui ne peut pas se saouler que par la relation Plastique, Elling.

Pour le positif, on a enfin droit à une vraie discussion entre The Flash et Iris. D'ailleurs je trouve super cool le truc de la voix et du visage camouflé. Je dis enfin, parce que ça nourri beaucoup le personnage d'Iris qui s'oppose à l'avis de Flash et qui est plus qu'une groupie ou le love interest dans cet épisode. Les effets spéciaux étaient très cool, lorsque Barry court sur le building (même si la nacelle touche le sol avant lui se qui est techniquement impossible au vu de la vitesse pour courir sur un building en s'échappant de la gravité) et lorsqu'il court sur l'eau. Le clin d'oeil final m'a beaucoup plus, j'aime beaucoup Grodd j'étais content de le voir (même si de se que je comprends qu'ou oublie Gorilla City)

Donc voilà un peu déçu. Cette série reste quand même géniale et tout, mais à mon avis c'est l'épisode le plus faible de la série jusqu'à maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 19:51
Gorrilla City n'est pas encore morte, garde la foi. Mais dans une série de la CW, ça reste compliqué à mettre en place.

Je suis d'accord avec ton avis, mais je le prendrais à l'inverse. On a eu pas mal d'action, la première vrai défaite de Barry et un épisode un peu tendu dans l'équipe l'épisode d'avant, celui-ci est plus relâché et enfin les parties de relation des personnages sont intéressantes. C'est prometteur.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 22/03/2014
Messages : 7430
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Sam 15 Nov - 21:42
Spoiler:
 

Bref, moi j'ai beaucoup aimé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Dim 16 Nov - 7:11
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 28/11/2012
Messages : 3934
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 20 Nov - 19:08
Saison 1 Épisode 6 : The Flash Is Born


Le sixième épisode revient un peu plus au Flashverse, ce qui n'est pas pour me déplaire, malgré son traitement. Donc résumé de l'épisode, un métahumain du nom de Tony Woodward a le pouvoir de changer son corps en métal. C'est un vilain qui fait un peu ressortir le côté, adolescent de la chose où on le sent très mené par sa puérilité. Cependant les choses se gâtent quand il s'en prend à Iris West qui écrit sur "the Streak". Globalement Barry s'en mêle fini par libéré Iris et hop l'histoire est bouclée. SAUF QUE NON, la ou l'épisode est loin d'être mauvais c'est dans le rythmique de l'intrigue secondaire. Joe West enquête sur la mort de la mère de Barry et demande de l'aide à Harrison Wells sur l'affaire et c'est la que le génie de cet épisode ressort.

Pour le négatif, je n'aime pas que Girder puisse redevenir "normal" le fait que ces pouvoirs ils les contrôlent est un très mauvais traitement pour moi du personnage, mais je vais arrêter la pour la description (voir "pour le positif"). Je n’ai pas aimé non plus l'intrigue principale, je suis désolé, mais j'ai trouvé ça trop léger. Le fait que Barry veut se faire justice de son intimidateur scolaire me paraissait très léger (ainsi que les flashback peu intéressants). De plus, tout le truc avec Iris est devenu un peu plus banal et le fait qu'on voit l'histoire plus "de son côté" pour ma part a gâché la sauce. Je tiens à signaler le peu de temps d'antenne de Caitlin et Cisco qui, je ne l'aurais jamais cru, m'ont manqué cruellement.

Pour le positif, étonnamment je n'ai pas détesté le psychologique de Girder (contrairement à nombre de critiques sur le net). Pourquoi? Parce qu'il est comme ça dans les BD. Un peu idiot, puéril, passe son temps à essayer d'impressionner une fille et devant l'échec fait ressortir son côté délinquant sexuel. Délinquant est le mot pour Girder, ce n’est pas un gros criminel, c'est un voyou avec trop de pouvoir. L'histoire entre Joe et Wells par contre c'est de la délectation. J'ai beaucoup aimé voir l'histoire de l'oeil du flic qu'est Joe. Qu'il soupçonne Wells d'être responsable de la mort de la mère de Barry était également génial, enfin un détective(oserais-je dire un adulte) qui n'est pas un crétin fini dans une série pour adolescent. À noter que j'ai même bien aimé le rapprochement entre Eddie et Barry que j'ai trouvé étrangement naturel (est-ce parce que c'est son faux frère jumeau *oui je colle à ma théorie Colbat Blue). D'ailleurs la scène finale tente à confirmer mon idée.  
Spoiler:
 
. Oh et premier épisode ou on lâche "the Streak" pour "The flash", enfin.

Deux autres trucs qui m'ont plus... on n'a pas tuer Girder il rejoint le Pipeline

et

SUPER SONIC PUNCH BABY!!!! YHEAAAA!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 20 Nov - 19:24
Enfin, enfin, il a fallu 10 saisons à Smallville, dont 3 sous le pseudo Blur, pour qu'on lâche un Superman, et 1 entière plus quelques épisodes pour que The Hood deviennent the Arrow (et pas Green Arrow, allez savoir pourquoi on enlève la couleur de son pseudo). Mais bon, on sait tous que Flash est le plus rapide, c'est donc le plus rapide a avoir son nom. (A noté que Captain Cold a le sien avant Flash).

Alors un épisode intéressant, oui. Pas dans son intrigue principal, hélas. Je n'arrive toujours pas a accroché au personnage d'Eddie (ce qui est dommage car vu son nom il risque d'être important par la suite). Les flashbacks sont inutiles voir mauvais.
Spoiler Arrow:
 
On sent qu'ils veulent surfer sur ce qui a fait la réussite de la série sœur, mais ça ne colle pas au personnage, qui n'est pas fait pour regarder en arrière, mais pour avancer droit devant.

Joe et Wells sont géniaux en revanche, je suis d'accord. J'ai aussi aimé la référence à Firestorm, qu'on verra sans doute bientôt du coup.

Spoiler Arrow:
 

Pour finir, vivement la semaine prochaine.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 22/03/2014
Messages : 7430
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Ven 21 Nov - 10:38
Un épisode qui ne m'a pas fait vibrer étant donné la qualité de son méchant, mais qui fait avancer le shmilblick entre les personnages et l'enquête de la mort de la mère de Barry, est l'intrigue principale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 28/11/2012
Messages : 3934
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 21:20
Saison 1 Épisode 7 : POWER OUTAGE


Après deux épisodes qui ne m'ont pas enchanté plus qu'il ne le fallait, on revient en force. L'épisode sept de la série est très bon. Pour ce qui est de l'histoire, une personne du nom de Farooq se fait électrocuter sévèrement lors de l'explosion de l'accélérateur de particules. Il devient alors Blackout, un genre de vampire à électricité. Il en veut beaucoup à Harrisson Wells qu'il tient pour responsable de la mort de ses proches quand il a été transformé. Dans un coup de théâtre très finement mené, Blackout se nourrit de la speedforce de Barry, lui retirant ses pouvoirs. Après, des scènes plutôt tendues où Farooq pourchasse l'équipe de Starlabs et Barry sans pouvoir dans les laboratoires, Wells décide de libérer Girder afin qu'il tue Farooq. Ce fut un échec et au final devant la détresse et la mort des gens à qui il tient Barry retrouve ses pouvoirs et fait même un "bon en avant" important dans la maîtrise de ses pouvoirs. Du côté d'Iris et de la police, Clock King prend le contrôle de l'endroit avec une aisance peu commune. La situation virent rapidement en prise d'otage Eddie se retrouve grièvement blessé et/ou Iris sauve tout le monde en tirant sur Clock King.


Pour le négatif, je dirais que la partie Clock King est plutôt faible. Bien que j'aime beaucoup la façon dont celui-ci est joué. Je dirais que je trouve encore une fois que Caitline et Cisco ont été un peu effacés de l'épisode quoi qu'ils ont eu leurs rôles à jouer. Girder meurt... et Blackout aussi... trop de monde meurt dans cette série et je trouve que les gens ne s'en souci pas assez, ça me gonfle un peu (rappelons qu'il ne reste toujours que Mist de vivant)

Pour le positif, Farooq est excellent. Ce pour quoi ça m'ennuie encore plus qu'il meurt, j'ai trouvé ce personnage (que je ne connaissais pas) diablement intéressant. Pour moi, ce fut une réussite de A à Z. Il était angoissant, il jouait bien son rôle et on y croyait. De plus, il y a eu plusieurs révélations faites subtilement. Wells est vraiment excellent et je dois dire que plus la série avance plus mes certitudes face aux faits qu'il soit Reverse Flash tienne
Spoiler:
 
Sinon, le côté très héroïque de Barry même sans ses pouvoirs m'a beaucoup plus. J'adore quand ces héros méta, se retrouve sans pouvoir et/ou on découvre le courage et se qu'est un vrai héros, pour moi c'est aussi intéressant que de le voir agir avec ses pouvoirs. Sinon je me répète, mais l'acteur qui joue Clock King est excellent, j'espère le revoir.

Pour les férus de recherche, je vous lance simplement ceci : Velocity 9. Qui à mon avis est annoncé dans la scène post générique.

Il y a eu également un avalanche de "noms" de futurs métahumains dans l'épisode que je ne spoile pas, mais on aura un joli rooster dans l'avenir Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 21:34
Je suis globalement de ton avis. Sur le fait que Caitlin et Cisco soient effacés, de un ce n'est pas beaucoup plus mal, et de deux on ne peut pas avoir à la fois un épisode centré sur l'héroïsme de Flash et l’ambiguïté de Wells, et à la fois porté plus d'attention pour les autres personnages. Ils auront leur intérêt dans des épisodes futurs, je pense.

Je met également en avant que dans cet épisode, on est peut-être passer d'un méta-humain super-rapide au générateur de la speedforce que l'on connait, les cellules de Barry générant maintenant leur propre énergie. En tout cas, il s'agit d'un power-up.

Et non ils ne sont pas tous mort à part Mist Vic'. Il y a aussi... Captain Cold.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 28/11/2012
Messages : 3934
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 22:59
Sa fait quand même 5 sur 7 de mort. Et cpt. Cold n'est pas un méta-humain.

Oui je comprend bien ton allusion à la priorité de personnages selon la situation et je suis d'accord mais je m'ennuie un peu de la dynamique des trois, mais la j'ai tellement hate aux prochains épisodes Very Happy


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 27 Nov - 23:22
J'aime beaucoup Cisco et Caitlin, mais cela reste malgré tout des personnages servant de support à Flash. Ils trouveront leur place quand Flash sera bien caractérisé, je pense. Un peu comme Felicity Smoak dans Arrow.

Mais oui ça fait beaucoup de mort. Même si j'espère que Weather Wizard ne l'est pas.

Après Girder c'est le seul a avoir une mort assez juste. Les autres c'est juste "bon bah au suivant". Je pense d'ailleurs que les morts de Multiplex et Blackout étaient dispensable.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 28/11/2012
Messages : 3934
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 3 Déc - 19:49
Saison 1 Épisode 8 : Flash VS Arrow


Voilà l'épisode que tout le monde attendait. L'épisode 8 la partie 1 du crossover Arrow/The Flash ce soir il y aura la parti 2 dans Arrow. Alors déjà, pour l'histoire nous avons un méta-humain du nom de Roy Bigolo qui peut contrôler les émotions grâce à ses yeux ou plutôt grâce a des couleurs qui stimule une ou l'autre partie du cerveau humain provoquant l'émotion désirée. Au même moment, Arrow et son équipe débarquent en ville, car un crime à eu lieu à Starling city et l'arme du crime est un boomerang. Pour une étrange raison, ils décident de venir à Central City car le boomerang les à "mené là". Rapidement Félicity  reprend une place à Star labs et l'équipe se met à étudier le boomerang. Entre temps, Arrow tente d'entraîner The Flash mais ça se passe mal et Barry un peu énervé décide de s'en prendre à Bigolo seul. Il se fait contaminer par la haine et devient méchant avec tout le monde et au moment où il est sur le point de mettre une sévère raclée à Eddie Thawne, Arrow se pointe et on a droit à un combat entre les deux. Une fois Barry soigné durant le combat... *pouf* le méchant est capturé (on ne sait pas comment, mais probablement à voir dans l'épisode de Arrow) et tout le monde retourne chez eux. Pour le secondaire, suite à la correction qu'Eddie à reçue de Flash, il réussit à avoir une équipe de police pour arrêter, Flash et Iris décide, de ne plus avoir de contact avec le Scarlett Speedster.

Pour le négatif, pfff... il y a beaucoup. Le scénario est très faible. On ne nous apprend rien sur le vilain en question ou ses motivations, même son "nom" donné par Cisco n'est pas le bon (il l'appelle Prism... alors que c'est Rainbow Raider ou même Chroma à la limite). Méchant capture banque, bon allez l'arrêter... voilà en gros le scénario néandertalien qui ne sert qu'à une seule chose, amené le combat entre les deux arrow. À noter aussi le manque de talent de l'acteur choisi pour Rainbow Raider, mais pour être juste avec lui son rôle était mal écrit et plutôt décevant. Au final, même l'intrigue secondaire et nulle, le gros truc de la police qui cours après le "héros" pour l'enfermer avec Flash désolé, mais ça ne colle juste pas. Le type sauf des vies depuis des semaines et la il frappe un officier de policer et on met toute une équipe pour l'arrêter... non moi ça va pas. La séance d'exercice entre Arrow et Flash n'est pas intéressante, elle se limite à ce qu'on a vu dans le trailer et puis elle n'apporte au final pas grand-chose.

Pour le positif, la relation plus tendue entre Oliver et Barry qui est comme ça dans les BD. Le combat entre les deux aussi est vraiment très cool (il mérite à lui seul une étoile qui a fait passer la barre de 2 à 3). Plusieurs clins d'oeil encore une fois au monde de la BD (Notamment Ralph Dibny) mais également à l'éternel débats de fan à qui entre ton héros ou le mien va gagner. Sinon l'arrivée de Firestorm, super agréable à voir même si le design devra être revu. Je vais me garder également une petite gêne, car comme l'épisode est en deux parties je crois que c'est volontaire de nous laisser du flou.

Globalement j'aurais pus mettre juste 2 étoiles, mais pour le fait que ce soit en deux parties et le combat entre les deux me pousse à trois. La réalité est que j'aime Rainbow Raider comme personnage qui est très kitsch et qui avait un potentiel humoristique important, mais se que la série en à fait était banal et sans aucun gout donc énormément déçus. D'ailleurs le fait qu'il n'utilise que la colère et pas les autres émotions me prouvent qu'ils ont pas voulu développer le concept. Pour moi l'épisode en salle d'écriture à du ressemblé à ça.

Écrivain #1 : ooo et si Arrow et Flash s'affrontaient

Écrivain #2 : À ouais ça serait vraiment trop classe.

Écrivain #1 : Okay super on fait ça.

Écrivain #2 : Mais quelle est la situation qui pourrait permettre que ces deux percos se battent?

Écrivain #1 : Bhaaaaa pas important. Mets n'importe quoi.

Écrivain #2 : T'es sur?

Écrivain #1 : Ouais carrément... tu veux une glace?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 7:38
Je ne suis pas totalement d'accord (même si beaucoup de point sont vrais et que l'épisode aurait pu être mieux), et pour avoir vu les deux épisodes, le fait est que de prendre le fait que ce soit fait soit vite fait ou que ce soit un manque d'inspiration et de facilité, alors que je pense que ce n'est pas le cas. Le plus gros problème de cet épisode en fait, c'est qu'il faut qu'il soit regardé par ceux qui ne regarde pas Arrow.

Sinon l'épisode est un typical Flash. Le méchant ne sert a rien (jusqu'ici à part Captain Cold les ennemis étaient très mineurs, voir carrément useless comme Weather Wizard, Multiplex ou Mist). Et ils n'ont pas pris n'importe qui mais un personnage dans la capacité de contrôler les émotions, en l’occurrence celle de Barry. Ce qui est intéressant, c'est qu'on à un peu toute la frustration de Barry qui se dégage et qui est incarné par un type tel que Oliver Queen. The Arrow était un peu un modèle pour Barry. Beau gosse, milliardaire, fort, intelligent et en plus justicier. Un peu tout ce que Flash a toujours rêvé d'être, et que même avec ses pouvoirs il ne peut pas être. Cet épisode va faire tomber également les coulisses de ce qu'est d'être Arrow. Contrairement à lui, il ne s'amuse pas, risque sa vie à chaque instant parce qu'il est seul et sans pouvoir et que pour cela il doit être concentré, impitoyable et doit prendre en compte toutes les stratégies possibles. Tout l'inverse de Flash.

Pour le coup de la police, je ne sais pas trop quoi dire. Flash n'est pas encore officialisé comme étant un héros, mais ça viendra vite. Je pense que cette situation ne durera pas très longtemps. Iris sert a rien comme les 7 épisodes précédent. Et les personnages cool, Cait, Cisco et Wells s'intègrent bien avec Felicity-Diggle, le duo Diggle-Cisco est d'ailleurs très bon sur l'ensemble des deux épisodes. On sent également une volonté de changer d'ambiance selon la ville, un peu comme dans les comics. Je trouve que ça été plutôt bien réussi.

Je trouve que connaissant les contraintes, l'épisode est assez bon. Le plus gros défaut est peut-être que le rassemblement des deux séries se fait assez tard, mais c'est rapidement corrigé dans l'épisode de Arrow qui est pour moi le meilleurs des deux.

J'ai bien aimé aussi la fin ou Oliver fait remarquer qu'il se méfie de Wells, ce qui montre bien la différence entre les deux personnages. Le duo Arrow-Flash pour moi est très contradictoire et très bon, et ces épisodes percent leurs différences, et leur complicité ne sera ainsi que plus forte lors des prochains crossover.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 28/11/2012
Messages : 3934
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 5 Déc - 16:19
ARROW Saison 3 Épisode 8 : brave and Bold

 

Une fois n'est pas coutume voici donc la critique de la partie II du crossover Flash/Arrow. Je vais le critiquer comme si c'était un épisode de The Flash.

Donc je n'ai pas suivi la saison 3 de la série (je n’ai pas fini la saison 2) donc je ne commenterai pas mes interrogations de suivi d'épisode. Donc un renégat d'ARGUS Digger Harkness Aka Cpt. Boomerang, s'en prend à ARGUS qui a tenté de l'exterminé après une présence dans le suicides Squads. Cisco et Caitlin font un saut à Starling City au même moment dans le but de prendre des "vacances" et Cisco n'a qu'une obsession voir la "arrow cave". Face aux difficultés que les Arrows (red and Green) ont face à Digger, Caitlin appelle. Team-up à nouveau ils coffrent Cpt. Boomerang et la fin. Je ne m'étendrai pas plus longtemps sur l'histoire.

Pour le négatif... je ne me prononcerai pas en général le négatif est sur l'histoire ou les simplicités scénaristiques, en ce moment comme je ne suis pas Arrow j'arrive pas a voir si les failles que j'ai vues sont dues à ma non-connaissance de la saison 3 ou réellement au scénario.

Pour le positif : Cpt. Boomerang est juste génial. Je n'ai pas été aussi excité par un vilain depuis Cpt. Cold et même Digger à son côté enculé et violent qui m'a toujours plus, donc vraiment une réussite. À la première apparition du personnage, on l'adopte, il a un charisme fou et on ne se moque pas du tout du côté... le type avec des boomerangs. Il est bad-ass et sérieusement très très bien incarné. Ensuite se que j'aimais sur celui de Flash est encore réel dans celui-là. La relation tendue entre Flash et Arrow  me plaisent énormément. Barry considère Arrow et ses discours comme une connerie ambulante, mais à un profond respect pour Oliver Queen, se qui marque bien la différence entre les deux alter ego, pour Barry, il n'y a pas d'alter ego, sous flash ou sous Barry il reste le même et je trouve que tout cela est mit en perspectif de belle façon. Je ne vais pas mentir j'ai adoré la présence de Flash également. Rajoutant un côté espoir dans la série Arrow que je trouve un brin trop dark et le travail de réalisation pour doser le côté dark de Arrow et lumineux de Barry est vraiment superbe. Bref un excellent épisode.

Ma conclusion : J'ai adoré Cpt. Boomerang, j'espère de tout mon coeur qu'il sera dans les rogues que Cpt. Cold amènera, pour moi il est un personnage exceptionnel que je désire ardemment revoir, et ce dans son univers.

Je recommande cet épisode à tous les Fans de la série The Flash, la ou l'épisode crossover peut vous avoir déçus, celui-ci vous ravira.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 28/11/2012
Messages : 3934
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 10 Déc - 19:00
Saison 1 Épisode 9 : The man in the yellow suit



Vous n'avez pas la berlue... il y a effectivement 6 symboles the Flash sur 5. Pourquoi? Parce que cet épisode établit un nouveau standard de qualité selon lequel tous les futurs épisodes de la série seront jugés. Le nombre de fois que j'ai levé les mains en disant : WHAT THE FUCK!!! HAHAHA! justifie pour moi cette note exceptionnelle de 6 Flash sur 5.

L'histoire est géniale. Reverse Flash is back in town. Il est de retour et il est à la recherche de quelques choses. Il s'en prend à Mercury Labs, ou il essaie de voler un dispositif utilisant les Tachyons. Pour ceux qui l'ignorent, les Tachyons sont des particules théoriques qui vont plus vite que la lumière. Le Reverse Flash, nous avons droit à la première confrontation Flash VS Reverse-Flash (qui se nomme lui même l'opposé de Flash). Le combat est épique et Flash reçoit une solide correction. Au final Reverse-Flash a gagné, il vole le dispositif de Mercury Labs. Grâce à un piège de Cisco on a eu droit à une confrontation Wells et Reverse-Flash et Eddie qui avait une "task force" spéciale était sur le coup il a donc maintenant conscience de l'univers métahumain. Intrigue secondaire extrêmement intéressante cette fois, ou Caitlin et Cisco parte à la recherche de Ronnie Raymond A.k.a. Firestorm. Il le retrouve, mais celui-ci semble amnésique (ou est-ce que quelqu'un d'autre serait dans son corps... ) Donc la rencontre n'est pas des plus cordiale et au final, il demande à Caitlin de ne plus le rechercher. Intrigue tertiaire entre Iris et Barry qui m'a quand même plus (même si au début je n’aimais pas), mais finalement Barry dit à Iris qu'il l'aime (je rappelle que in comics ils sont mari et femme) malheureusement, elle préfère Eddy à Barry (du moins pour l'instant).

Pour le négatif, le début de l'histoire amoureuse est un peu bancal et mal travaillé, mais c'est rattrapé par la scène ou Barry avoue enfin (il était TEMPS!!!!)

Pour le positif, je l'ai dit cet épisode a établi un nouveau standard de qualité dans TOUTES les séries supehéroique qui ont vu le jour jusqu'à maintenant. Cisco est une perle ambulante, il n’est pas juste marrant, il est brillant, son piège à Flash est superbe. Ensuite l'intrigue avec Firestorm est juste géniale. On y croit et j'aime Firestorm dans la série (personnage qui dans les BD m'indiffère totalement). J'ai envie qu'on le retrouve et qu'on l'aide. Ensuite je vais vous le dire, j'adore Joe West. Il ne cesse de nous rappeler ce qu'est Flash dans ce monde dur et difficile. Tu as vu plus de choses noire et traumatisante dans ce monde que quiconque et tu es pourtant une lumière dans ce monde. Traduction libre Razz. Ça symbolise un peu tout se que je dis aux gens quand je leur dis que Flash est l'anti-Batman. Il a vécu lui aussi un grave traumatisme, mais au lieu de sombrer, il s'est tourné vers la lumière. Mais le gros de cet épisode se résume en deux mots reliés d'un trait d'union : Reverse-Flash. C'est simplement un personnage qui déchire littéralement l'écran. J'adore son laïus dans le piège et je suis absolument ravie de la tournure des événements le reste sera sous spoiler, je met peux de choses sous spoiler, mais on a droit à de méga spoiler et même l'identité de Reverse-Flash, donc si vous voulez pas savoir ne lisez pas.

Spoiler:
 

Tout se qu'il y a dans la bannière spoiler n'est peut-être pas une "critique" mais c'est tous les moments ou j'ai fait : WHAT THE FUCK!!! HAHAHA! et je n'arrive pas à mieux expliquer mon enthousiasme sur cet épisode. C'est un impératif à voir honnêtement, si vous n'aimez pas cet épisode vous n'aimerez jamais Flash, et s'avez vous quoi? ON tease même la néga-speedforce WOUHOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUU!!!!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 20:38
J'avoue être que très peu emballé par la série, mais celui-là était vraiment p*tain de cool !
Revenir en haut Aller en bas
 

The flash : Les épisodes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

 Sujets similaires

-
» The flash : Les épisodes
» flash "CANON 430EX II" , dans quelle condition ?????
» ( VENDS) Canon 135 f2 , extender X1.4 II , flash annulaire MR 14EX.
» [RESOLU] Photo : impossible d'activer le flash !
» [Après flash] Retrouver ses cookies ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Plateforme partage :: L'univers Comics :: Séries TV :: The Flash-