Steelwork : Still work in progress [P.V. Steel]

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 30 Oct 2014 - 23:44
C'était un de ses moments qu'on pouvait appeler, sans aucune hésitation, un moment étrange. Cyborg était assied dans une salle d'attende d'une des fonderies les plus importantes de Métropolis. Évidemment, il ne pouvait avoir un autre apparence que la sienne, donc il était là habillé de son côté cybernétique. Souriant maladroitement à la jeune réceptionniste qui ne cessait pas de le regarder. Son regard était curieux et rendu Cyborg plutôt mal à l'aise, mais il ne disait rien, il savait que son apparence était des plus intrigantes. La salle d'attente n'était pas des plus conviviales en même temps on n’était pas chez le dentiste, il ne devait pas attendre énormément de personnes ici. Pour cela aucun magazine ou autre revue permettant de passer le temps. Cyborg n'en aurait probablement lu aucune pour être franc, connecté en permanence à tous les réseaux, il avait assez d'information pour s'occuper.

Excusez moi !

Il ne s’était pas aperçu que la réceptionniste s’était approchée de lui. Elle tenait dans ses mains, un crayon et une feuille. Elle souriait et semblait réellement gênée. Victor trouva ça mignon, bien qu'il n'osait pas vraiment réagir. Il n'émit qu'un petit sourire pour répondre à la dame.

Est-ce que je pourrais avoir votre autographe?

Euh... bien sur.

C'était plutôt rare qu'on lui demandait ce genre de chose, du moins maintenant. Il n'était pas un gros nom du monde superhéroique. Il était plutôt un éternel oublié reléguer à des rôles secondaires. Mais ça ne le dérangeait pas, il était serein avec ça. De toute façon, il ne faisait pas ça pour la gloire, il le faisait avant tout pour les biens des autres et pour la justice. C'était d'ailleurs afin de porter ses valeurs qu'il cherchait à voir un représentant de la famille Irons. Son projet avec Superman était l'occasion de changer les choses, pour le bien et de manière pacifique. Il signa donc Cyborg sur un petit bout de papier.

Humm, merci. Je vais le garder, mais... euhm... pourriez vous signez de votre vrai nom. En fait, mon petit copain et moi on était à l'université de Métropolis quand vous jouiez au football pour l'équipe. Vous étiez hallucinant, il ne me croira jamais quand je lui dirai que vous êtes venu ici.

Victor était soudainement très heureux. C'était véritablement incroyable ce qui venait de se passer. Elle ne voulait pas l'autographe de Cyborg, mais celui de Victor Stone, espoir du football américain. Il se sentait si fier et si heureux, elle l'avait clairement mis de bonne humeur pour sa rencontre. Il était pourtant un peu stressé, mais tout s'évacua, dès cette phrase.

Comment s'appelle votre copain?

Nathan.

Keep playing nathan, Victor Stone écrivit-il sur le bout de papier avant de la remettre à la réceptionniste. Victor entendit la porte s'ouvrir un peu plus loin. Il se releva en remerciant la réceptionniste de lui avoir donné un peu de force pour cet entretien qui était si important pour l'avenir du genre superhéroique et du monde.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 31 Oct 2014 - 17:41
Natasha était plus qu'impatiente de recevoir le célèbre Victor Stone. Ou plutôt impatiente de rencontrer son côté Cyborg. Et son côté fanatique pour la technologie ne l'aidait pas vraiment, elle avait passée toute la matinée à réfléchir si il fallait qu'elle porte son armure ou non afin de l'impressionner mais bon c'était totalement idiot, surtout si lui-même venait en personne pour discuter. La pauvre étudiante opta simplement pour sa tenue de tout les jours.
Spoiler:
 

Mais cela devait être vraiment gros, soit il venait parce qu'il avait besoin de Steel, soit c'était pour autre chose ayant un rapport avec la société Steelwork. Mais soit elle allait avoir ses réponses dans pas longtemps. Elle bondit de sa chaise instantanément afin de courir en direction de l'ascenseur pour quitter son atelier personnel, elle poussa un juron lorsqu'elle se rendit compte qu'elle avait mal reposée son fer à souder. Mais soit, arrivée au rez-de-chaussée, elle continua son petit bout de chemin d'un pas rapide avant de pousser la porte coupe-feu qui donnait sur la salle d'attente. Elle faisait enfin face à Cyborg ce qui fit bondir son rythme cardiaque à la hausse. Elle s'approcha avec un immense sourire contemplant l'armure comme si il s'agissait de la huitième merveille du monde.

- Monsieur Stone! Contente de vous rencontrer enfin! J'imaginais pas que vous alliez être autant en avance! Je vous en prie suivez-moi jusqu'à mon bureau, où nous serrons mieux pour discuter.

Les deux personnes avancèrent sur une passerelle qui donnait en plein dans le coeur de l'aciérie, spectacle que Natasha s'était habituée de voir. Ils grimpèrent des escaliers avant d'arriver dans les bureaux de Steelwork. La jeune héroïne craqua et ne put s'empêcher d'exprimer ses pensées à haute voix.

- C'est vraiment incroyable toute cette technologie qui est en vous! Je pourrais surement vous apporter quelques améliorations non pas logicielles mais matérielles pour votre.... armure. Veuillez m'excuser j'ai tendance à ne pas tenir en place dans ces cas là.

La pauvre adulte était totalement confuse, elle se sentait idiote sur le coup, espérant se rattraper durant leur entretien. D'ailleurs ils étaient arrivés dans son bureau qui n'avait pas été occupé depuis fort longtemps, Natasha étant habituée à travailler dans son atelier. Elle s'installa à sa place respective tout en faisant face à Cyborg.

- Je vous écoute, qu'est-ce qui me fait l'honneur de vous voir ici ? dit Natasha d'un grand sourire
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Sam 1 Nov 2014 - 1:59
Steelwork était vraiment un joyeux, tout comme cette Natasha... Quelle femme. Victor ne put s'empêcher d'ouvrir grand les yeux à son entrée. C'était une très belle femme et elle dégageait quelques choses de très charmantes. Il la salua avec déférence et la remercia de lui permettre de la rencontrer. En passant sur la passerelle menant au bureau, il posa ses yeux sur cette machine bien huilée qu'était la fonderie. Vraiment, ils étaient à la fine point de la technologie et c'était d'autant plus agréable à regarder que les hommes et les femmes y travaillant semblaient très heureux. Ses yeux analysés le moindre détail et mouvement fasciné par cette structure qu'était Steelwork. Natasha se mit à lui parler de greffon, il sourit comprenant bien pourquoi elle pouvait trouver cela intéressant.

Je vous dirais, mêmes que tout récemment j'ai eu quelques modifications assez radicales sur ma personne. Je m'adapte encore à tout ces changements, mais lorsque tout sera bien placé, je serai ravi de voir avec vous ce qui serait capable de faire.

La réponse était polie et elle lui laissait du temps pour y réfléchir. Victor était assez protecteur quand il s'agissait de greffons supplémentaires, qu'il soit mécanique ou informatique, c'était toujours très difficile pour lui. Pour bien comprendre, imaginer que quelqu'un vient vous voir en vous disant : si ça vous intéresse, je pourrais vous ouvrir pour vous installer un nouveau coeur. Certes il sera meilleur, mais rien n'empêche que l'opération se fasse. C'est entrer dans son intimité et bien que Natasha lui plaisait à première vue il ne pouvait pas lui permettre ça pour le moment.

En entrant dans le bureau de Natasha la première chose qui le frappa fut le fait que l'ordinateur était fermé. C'était assez peu fréquent dans un bureau, d'autant plus lorsqu'on travaille dans une entreprise de l'ampleur de Steelwork. Victor en déduit donc, qu'elle n'était pas habituée à s'y trouver. Le bureau était certes bien meublé et très bien agencé, Victor avait le sentiment que la chaise sur laquelle il venait de s'asseoir n’accueillait que très peu de visiteurs. Un peu nerveux il entreprit d'exposer la raison de sa présence.

Tout d'abord, merci de me recevoir dans un si bref délai. Je comprends que Steelwork est une entreprise très sollicitée et nous apprécions, moi-même et mon ami Clark Kent, qui n'a malheureusement pas pu être présent dans le moment, que vous acceptiez de nous entendre. Puis-je vous demander d'ouvrir votre ordinateur s'il vous plaît?

Victor aurait pu le faire ouvrir de lui même, mais il trouvait cela impoli et comme ce qu'il avait à demander n'était pas des plus évident, il n'osait pas risquer de froisser Natasha. Il continua le temps que l'ordinateur s'allume suite à la manipulation de Natasha.

Vous savez, pour moi et le journaliste Clark Kent, que vous devez sûrement bien connaître étant donné qu'il travaille au Daily Planet, il n'y a rien de plus important que la démocratie et le libre débat.

Il marqua une petite pause. Il ne savait pas trop si Natasha savait qui était Superman/Clark Kent. Cyborg ne prendrait pas l'initiative de dévoiler l'identité secrète de Superman donc il continuerait à éluder la question. Bien qu'évidemment cela rendrait la chose plus difficile, pour convaincre il espérait que le prestige de Clark Kent journaliste suffirait à appuyer ses propos.

Partant de ce principe nous, faisons face à une situation très étrange actuellement. J'imagine où vous voyez ou je veux en venir, mais pour être très clairs, nous sommes inquiets qu'Alexander Luthor ait été élu à la présidence. Je vous rassure tout de suite, je sais qu'en tant que "super" (il fit le mouvement des parenthèses avec ses doigts) je n'ai absolument aucune intention d'entrer en guerre avec la maison blanche, certainement pas dans un assaut direct ou indirect. Les Américains ont fait leur choix et nous ne désirons en aucun cas dicter une façon de faire.

Il prit un petit moment de répit pour juger de la réaction de Natasha. Il n'était absolument pas évident pour une compagnie de s'attaquer à la présidence, d'autant que Steelwork devait sûrement bénéficier de contrat public avec le gouvernement. Ce n'était pas plus facile non plus de se mesurer à la maison blanche en tant qu'individu, surtout lorsqu'on prenait des moyens directs. Il espérait donc avoir mis Natasha en confiance pour la suite des choses.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 12 Nov 2014 - 21:09
Natasha était confortablement installée dans son fauteuil qui sentait encore le neuf. Ce dernier couinait encore au moindre petit mouvement, la rendant encore moins crédible. La pauvre jeune femme était encore impressionnée par la technologie embarquée du surhomme qui lui faisait face, si bien que ce dernier fit la remarque que l'ordinateur était encore éteint, lui recommandant de l'allumer. Mais c'était une bonne remarque qui lui fit redescendre sur Terre. A peine l'entretien avait commencé que Steel n'avait enregistrée que la moitié des choses.

- Ah oui bien évidemment. Que suis-je bête!

Elle se connecta donc au réseau de l'entreprise en un clin d’œil grâce au post-it qui lui rappelait son mot de passe dans une phrase codée dont elle seule pouvait comprendre.

Je suis étonnée qu'il n'ait pas démarré l'ordinateur par lui-même. Quel charmant homme.

Enfin bref, la jeune femme revint à elle une énième fois. Natasha ne pouvait visiblement pas tenir dix secondes en place et ce concentrée. Elle se redressa en écoutant Victor qui mentionna le nom de Clark Kent, elle-même avait oubliée son visage, c'est pour ça qu'elle profita de l'occasion pour checker rapidement sur internet de qui il s'agissait avant de se retenir d'appuyer sur la touche "Entrée".

Il va savoir ce que je recherche. Il vaudrait mieux que j'évite de faire une autre bourde...

Elle lâcha l'ordinateur qui arborait le signe de la compagnie avant de rétablir pleinement le contact visuel avec Cyborg et ce avec son éternel sourire. Cette fois, Natasha semblait tenir le rythme, elle était sérieusement et pleinement à son écoute, tellement qu'elle gloussa timidement lorsqu'il fit ses mimiques avec ses doigts. Mais ce dernier ayant terminé, elle se cala contre le dossier de son fauteuil avant de croiser ses doigts tout en inspirant profondément. Après cinq bonnes secondes de réflexion elle se redressa en direction de Cyborg et changea littéralement de caractère. il s'agissait de l'oeuvre de son oncle qui était en jeu, plus le temps de plaisanter, la moindre décision pouvait avoir d'énormes répercussions.

- Mon oncle et moi-même n'aimons pas monsieur Luthor c'est un fait. En plus le voir à la place du président de notre pays nous frustre d'autant plus monsieur Stone, contente de voir que nous sommes pas seuls. Et c'est évident que je ne peux pas me permettre un tel affront envers la Maison Blanche, j'espère que vous me comprenez.

Natasha laissa planer le doute avant d'ajouter.

- Mais Steelwork est pleinement avec vous. Quoi que vous fassiez dans les limites du raisonnable, foncez! Toute l'équipe de notre compagnie et moi-même comptons vous soutenir dans vos démarches visant à... déstabiliser monsieur Luthor. En y parlant, comment comptez-vous faire? Quelles sont vos plans?

Elle ajouta une dernière fois.

- Ah et si vous comptez avoir besoin de l'ordinateur, n'hésitez pas à interagir avec pour gagner du temps !

Natasha gardait son sourire, elle avait réussit à mettre Victor en confiance et à l'aise mais ce n'était pas encore gagné, il y avait peu de chances qu'elle se renfrogne mais son oncle n'allait pas aimer le fait de s'embarquer dans une telle affaire sans détail.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mer 12 Nov 2014 - 21:46
S'il avait pu rougir lorsque Natasha gloussa, il l'aurait fait. Mais il devait se concentrer. Il fallait avouer qu'elle avait quelques choses qui ne déplaisaient pas à Cyborg et c'était étrange d'ailleurs. Depuis peut avec tous ses changements, il questionnait beaucoup ses sentiments et surtout se qu'il était comme personnes, le fait de voir Natasha ainsi le troublait et ajoutais encore une fois des questions à sa besace. Puis fixant ses priorités il reprit le sujet pour lequel il était venu.

Votre soutien m'honore et vos inquiétudes sont tout à fais justifier. dit-il simplement.

Puis elle lui permit de se servir de l'ordinateur. En quelques millisecondes il en avait le contrôle. Il fallut une seconde ou deux cependant pour ferme les connecteurs externes de l'appareil. Bien que Victor pouvait avoir accès à toutes les données de Steelwork par cet ordinateur, il ne voulut pas. C'était une question de confiance. Un peu comme Martian Manhunter qui se bloquait des pensées des autres par respect. Aujourd'hui en 2014, l'ordinateur d'une personne contenait énormément d'information, et les gens n'étaient pas très friands de leur propre vie privée. Il fit donc la courtoisie discrète de déconnecté les disques durs externes et l'intranet de la compagnie. Puis il ouvrit ses propres fichiers.

Un logo s'afficha :


Je vous présente The Citizen Sentinel. C'est un projet que j'ai développé avec Clark Kent. Il s'agit ni plus ni moins d'une publication de style journalistique focalisé sur le Web. Vous voyez actuellement avec la présidence Luthor, les grands journaux n'osent pas vraiment s'attaquer à la Maison-Blanche. Les politiques de contrôle économique de la présidence Luthor, mène tellement de poids sur le dos des annonceurs que ceux-ci refusent de s'accroche à un journal qui pourrait entré en conflit ouvert contre la présidence. Ceci est tellement vrai que lorsque j'ai approché Clark Kent, journaliste vedette du Daily Planet, c'est lui qui m'a parlé que même Perry White sentait le Daily sur la corde raide. Il n’est pas faux que maintenant tout les médias papier le sont, mais je n'aurais jamais cru le Daily Planet nerveux face à tout cela. Je veux dire... le Daily, c'est une institution.

Il s'arrêta deux secondes puis des dossiers s'ouvrir sur le bureau d'ordinateur de Natasha. La photo de Clark Kent s'afficha ainsi que son curriculum vitae sous son nom s'affichait : Journaliste. Une autre photo cette-fois celle d'Alan Scott s'affichait, ainsi que son curriculum Vvtae encore plus impressionnant que celui de Clark s'afficha et sous son nom était écrit : Rédacteur en chef.

Notre équipe est certes minime pour l'instant, mais vous comprendrez que d'avoir une vedette comme Clark Kent dans notre équipe et un gestionnaire de la trempe de l'ancien patron du GBS à la tête du journal est des plus sérieux.

Après un léger recule pour être plus confortable sur sa chaise, Victor se déconnecta de l'ordinateur de Natasha. Les serveurs externes reprirent leurs routes vers l'ordinateur, puis Victor remit en marche toutes ses interruptions, laissant le dossier TCS sur le bureau de l'ordinateur de Natasha.

Nous allons nous attaquer à la présidence Luthor sur son propre terrain. Nous allons créer un journal web qui rappellera au monde qui est Lex Luthor et mettra à jour toute ses mensonges. L'équipe n'aura qu'un seul mandat : toute la vérité, tout doit être dit. Pourquoi je suis ici c'est assez simple. Un journal comme celui-ci a besoin d'avoir les reins solides. Nous serons attaqués par Luthor, de toutes les façons possibles. Pour cela nous devons être libres de penser, ne pas avoir à quémander la publicité et les subventions. Nous avons besoin que Steelwork soit un de nos actionnaires majoritaires. Que vous investissiez dans TCS, votre argent. Je suis conscient que ce ne sera pas facile et que Lex essaiera de faire plier Steelwork, mais nous avons besoin dans notre soutien, d'un membre influent de la communauté entrepreneurial de Métropolis. Quelqu'un qui connaît Luthor, qui a vécu avec lui dans la même situation et qui est assez solide pour pouvoir le faire courber l'échine. Les superhéros n'ont pas perdu la guerre de l'opinion publique... pas encore.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 13 Nov 2014 - 23:37
Natasha ne pouvait s'empêcher de lever ses sourcils face aux manipulations de Cyborg avec son ordinateur, était-ce une bonne idée de le laisser faire? Non pas qu'elle s'inquiétait des fichiers confidentiels de l'entreprise mais plutôt qu'une telle prestation face à une fanatique de technologies comme elle était vivement déconseillé pour sa santé mentale.

Elle écouta avec attention le projet de Victor, ce dernier était suffisamment clair pour comprendre qu'ils avaient déjà tout préparés, c'était un bon point. Ses interactions avec les éléments qui l'entourait étaient stupéfiantes, de quoi lui donner envie de travailler sur un prototype de nano-puce qui lui permettrait de faire pareil, en beaucoup moins compliqué et moins avancé que lui évidemment. Natasha reconnut Clark Kent qui ressemblait étrangement avec quelqu'un qu'elle connaissait, un proche peut-être?


Il me dit quelque chose... Je l'ai probablement croisé une fois ou deux... Peut-être sur une affiche publicitaire ou dans un journal....

Natasha quitta l'écran des yeux lorsque Victor en avait terminé avec. Ce dernier passa aux choses sérieuses et ce de manière lente en prenant le temps d'aller à l'essentiel. Elle était quelque peut entourloupée, l'étudiante s'attendait à quelque chose de gros, de très risqué et de peu prudent mais c'était l'inverse. C'était certes risqué mais incroyablement intelligent. Cependant une telle décision nécessitait une réunion avec son oncle mais soit, elle voulait accepter. Elle laissa trôner une bonne vingtaine de seco#33ffccant de reprendre.

Il faut que j'en parle avec oncle John sinon il va me tuer... Mais Victor est tellement mignon aussi! Oh et puis zut je représente la société après-tout je suis sure qu'il serait d'accord avec moi. Financer un journal ne devrait pas être si contraignant sur notre bénéfice ni nos contrats avec le gouvernement. De toutes façons ils nous volent en cassant les prix comme ils nous cassent la tête...

Très bien monsieur Stone. dit-elle avant de se lever en tendant sa main tout en souriant à son aise

Comme cité précédemment vous pouvez compter sur Steelworks pour vous appuyer. Bien sûr, vous et monsieur Kent restez aux commandes, nous ne serrons là que pour vous aider financièrement... Et puis si jamais vous avez besoin d'un coup de main de Steel ou plutôt d'un coup de marteau je reste personnellement disponible à tout moment. fit-elle en plaisantant avant de lui serrer la main pour le raccompagner.

Les deux nouveaux partenaires déambulaient sur le chemin inverse. Natasha était encore excitée mais arrivait cependant à rester calme.

Nous avons du pain sur la planche, ou plutôt de la rouille sur la tôle! Envoyez-nous directement vos factures par email, les payer sera déjà une bonne chose que nous pourrons faire pour vous aider, tant que les résultats sont là. Mais honnêtement je m'en fiche complètement, tant que ça peut énerver Luthor je suis prête à tout. Mais ne répetez pas ça à mon oncle, il me tuerait! fit-elle en ricanant tout en attendant une réponse de son collègue
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 14 Nov 2014 - 3:26
L'enthousiasme de Natasha plus énormément à Victor. Il se releva pour lui serrer la main. Il n'avait pas eu a dévoiler un plan d'affaires ou quoi que ce soit, il était venu honnêtement dans cette affaire et cela avait rapporté. C'est comme ça que cette affaire devrait être menée. Simplement et surtout honnêtement, ce qui faisait tout le contraire de Luthor, qui préférait les magouilles compliquées et malhonnêtes.

J'aimerais pousser l'audace. Votre émerveillement pour votre entreprise et la cybernétique et la mécanique me pousse à vous demander une participation dans TCS plus que monétaire.

Il avait ce petit regard qu'il avait lorsqu'une idée émergeait en lui. Une idée qui mettrait probablement Natasha à l'aise, mais également, lui permettre de participer de manière plus "présente" dans le projet. De plus Victor ne détesterait pas de l'avoir plus prêt, elle lui plaisait vraiment et même si dans son for intérieur il ne croyait plus qu'il était assez humain pour éprouver cette étrange affection, il ne pouvait s'empêcher de se dire qu'il était encore bien jeune pour faire voeu de célibat. Encore une fois la dualité, humaine machine reprenait le chemin de son éthique et de son cerveau. Se recentrant sur le principal il fit part de son idée à Steel.

Je voudrais, si vous vous sentez assez informé. Que vous faisiez un dossier sur l'armure anti Superman de Lex Luthor. Décrivez sont potentiel destructeurs et toute autre information que vous jugerez pertinente. Un engin de mort comme celui-ci devrait rappeler au monde que Lex Luthor ne créait pas que des vaccins anti-OMAC dernièrement, mais bien un engin pour tuer le plus grand gardien de la terre.

Il espérait qu'elle voudrait. Cela les rapprocherait peut-être, mais était surtout un très bon sujet. Autant pour Victor que pour le peuple. Steel ayant combattu Luthor à l'occasion et ayant même fait partit de son projet Every Man (oui Victor c'était renseigné) elle avait sûrement pu voir l'amure de plus ou moins proches et au vu des connaissances plus qu'impressionnantes de la jeune Irons, Cyborg était confiant qu'elle pourrait fournir un articule étoffé.

Évidemment, je ne vous oblige à rien et si vous participer cela peut être un dossier spécial, votre participation n'est pas obligatoire à chacune des publications, en tant que "financier" vous avez tout de même le droit à un certain affichage si vous le désirez. D'ailleurs nous afficherons des publicités dans la publication n'ayez crainte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 22 Nov 2014 - 20:22
Natasha et Victor venaient d'atteindre l'accueil qu'elle s'arrêta aussitôt afin de le regarder droit dans les yeux tout en souriant. Elle tourna sa tête pendant un instant comme pour regarder au loin, signe qu'elle réfléchissait sur le plan de son partenaire avant d'en revenir à ce dernier tout en effaçant son sourire.

Et bien j'en suis flattée. J'ai un emploi du temps extrêmement chargé, entre mes cours et ma fonction dans l'aciérie de mon père, vous comprenez que je n'ai pas forcement le temps de m'occuper d'une telle mission.

Elle regarda de nouveau la sortie, laissant un petit moment de silence avant de reprendre son sourire du coin des lèvres tout en regardant Victor une nouvelle fois.

Mais vous pouvez compter sur moi. Vous aurez toutes les informations nécessaires sur cette armure. Je vous enverrai aussi les... publicités en question pour la publication de votre journal, mais là n'est pas l'importance de notre discussion.

Et puis je pourrais surement choper deux-trois trucs intéressants pour mon armure. J'ai entendue dire que ses vérins hydrauliques était particuliè...

Steel revint à elle lorsque sa montre sonna, laissant Cortana réagir par le biais de cette dernière.

Madame. Vous êtes en retard pour votre cours d'arithmétique, je préconise l'utilisation du protocole S.

Euh... Merci Cortana. fit Natasha avant de couper la transmission pour ensuite couper celle avec Victor. Elle décida d'anticiper l'éventuelle question de Victor.

Cortana, voici Victor Stone. Cortana est une intelligence artificielle que j'ai conçue par moi-même. annonça Natasha tout en souriant d'un air gênée en se frottant l'arrière du crâne

Enchantée monsieur Stone. Vos pare-feux sont d'une très bonne qualité. Je suggère cependant d'utiliser un algorithme de cryptage avec une matrice quaternionique afin d'améliorer le temps de détection des éventuelles intrusions.

La jeune adulte poursuivie son chemin jusqu'à la sortie au lieu de repartir dans le sens inverse. Elle arriva dehors avant de reculer de quelques pas afin de rester à distance de Victor.

Ne faites pas attention, je prends mon transport personnel. Cortana. Chargement du protocole S. fit Natasha en écartant les bras et les jambes

Il se passa au bas moment dix secondes le temps que quelque chose ne se produise. C'était calme, l'aciérie était à la sortie de la ville en pleine forêt donc niveau discrétion c'était parfait, quand soudain des pièces d'armure sortirent de nul part à une vitesse folle pour s'approcher d'elle. Le plastron avant et arrière arrivèrent les premiers, Natasha n'avait pas sa combinaison mais elle était assez concentrée pour attirer les pièces d'armures en manipulant les champs électromagnétiques. Il fallait dire que c'était un cas d'urgence, elle n'avait pas d'autre choix pour arriver à l'heure à l'université, si elle était une nouvelle fois en retard, s'en était fini.

Sous les yeux de Victor, Natasha commençait doucement sa transformation en Steel. Il a fallu une minute le temps que toutes les pièces s’emboîtent mais au moins elle était opérationnelle. Dès que son casque était sur sa tête, elle activa une nouvelle fois son armure en appuyant avec ses deux doigts sur sa pommette.

Cortana, charge les fonctions primaires, désarme les canons et redirige l'énergie sur les propulseurs en restant à une vitesse de croisière ne dépassant pas 0.3 Mach. J'ai pas ma combinaison donc autant y aller doucement. Check-up complet des ailettes et des systèmes hydrauliques et activation du processeur vocal.

Energie à 99%, armes désactivés, système de survie manquant, énergie déviée vers les propulseurs/répulseurs. Bridage de leur puissance à 21.4%. Application des filtres sur le GPS en cours... Arrivée à Metropolis Institute of Technologies prévue dans 4 minutes. Le reste des systèmes sont pleinement opérationnels madame.

Enfin bref tout ça pour montrer que le check-up prenait plus de temps que l'assemblage de l'armure, tout ça à cause de l'absence de sa combinaison. Steel s'approcha sans son marteau auprès de Cyborg avant d'hocher sa tête.

J'ai de quoi jouer les journalistes pour The Citizen Sentinel maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Sam 22 Nov 2014 - 23:21
Victor salua Natasha et Cortanna. Il était resté par politesse et par intérêt pour le costume, mais sur le seuil de la porte comme cela sa tête était de nouveau repartie. Le projet de The citizen sentinel, prendrais très bientôt son envolé. Ils avaient les fonds et le talent tout se mettais en place. C'était des plus sympathique et surtout des plus intéressant. Il était sûr de pouvoir faire une différence et l'apport technique de Steel ne serait pas de trop.

Merci beaucoup Natasha, je communiquerai avec vous très bientôt pour vous exposer nos locaux, j'imagine que ce déplacé pour vous n'est pas un problème.
Il faisait de toute évidence allusion aux costumes qu'elle arborait magnifiquement. Victor savait que Steel pouvait voler grâce à un système de magnétisme. Il aurait pu fouiller pour mieux comprendre, mais il préférait ne pas savoir. La seule chose qu'il devrait vérifier est à savoir si ce magnétisme pouvait nuire à ses données cybernétiques, mais il en doutait fortement.

Cortana, je te remercie. Je vérifierai tes suggestions dans l'avenir. Je te souhaite également une très bonne journée.

Il franchit alors la porte avec un beau sourire sur les lèvres. Il pensa au costume de Steel qui était en fait son équivalent. Le Costume de Steel était le pont entre Cortana intelligence artificielle et Natasha Irons qui était elle-même humaine. Ce pourrait-il que c'était une réponse aussi simple qui l'attendait, peut-être la trouverait-elle en côtoyant Natasha.

(merci pour ce RP Smile et au plaisir de rejouer ensemble)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Steelwork : Still work in progress [P.V. Steel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» work in progress
» Work in Progress : Christina
» Kampfer MS-18E
» NASCAR Dodge Charger A work in progress
» Statue X-23

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis-