[Girls Month] Justice Rebirth [Tous les justiciers intéressés]


Inscription : 02/05/2014
Messages : 199
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Lun 10 Nov - 23:55
« Je ne tiens plus, cette situation me met hors de moi. »

Une télécommande vola en direction du téléviseur. Le choc le fit basculer de la commode. Il s'écrasa au sol avec fracas coupant net la diffusion du reportage sur la dernière attaque de Bialya et les atroces images des populations civiles amputées et à entassées dans des hôpitaux poussiéreux.

« Ma chérie, celui-ci n'était pas comme les autres, j'y avait fait des améliorations... »

« Et, tu le répara facilement. Ce n'est pas là le sujet qui doit nous préoccuper. » lança furieuse Big Barda en direction de son mari, Scott Free.

« On en a déjà discuté. »

« Je sais oui, mais là ce n'est plus pareille. J'avais foi en la Ligue des Justiciers, mais c'est finis. Ils ont été muselés et mis au chenil comme des chiens par ce Luthor.
Ce que dit cette télé je m'en moque. La Terre a besoin de la Ligue et si ses membres ne réagissent plus, nous le feront. »

« Tu est déterminé ? »

« Plus que jamais. »

« D'accord, je vais transmettre un message à tous les justiciers. »



Cela fait des dizaines d'année qu'une ligue des justiciers existe. Elle a connue bien des noms, des victoires, des échecs, elle a été dissous, reconstruite. Elle le sera à nouveau.
L'humanité n'a pas perdue foi envers ses héros, elle n'est que distraite. Distraite par Luthor et par les médias. Oui, des justiciers ont commis des erreurs, mais combien d'actes de bravoures ont t-ils réalisés auparavant ?
Luthor a été élu légalement, sans agressivité, sans mensonges. Il méritait cette nomination, il a sauvé le Monde. Mais il ne l'a fait qu'une fois. Combien de fois l'a fait la Ligue ?
En s'attaquant aux Héros de ce monde, il commet une erreur, une erreur aux conséquences funestes, peut être pire que la Crise des OMACs. Contre cela, la Ligue doit faire face, la Ligue doit résister et pour cela elle doit changer.

Big Barda n'est pas une humaine, c'est une déesse. Scott Free n'est pas un homme, c'est un dieu. Ce sont des New Gods.
D'abord forcés de s'exiler sur Terre, ils en ont finalement fait leur foyer, se sentant mieux sur cette planète que sur New Genesis, celle qui leur revient de droit. Ils ont choisis de vivre parmi les mortels et de les protéger, ils ont rejoint la Ligue des Justiciers, les dieux de la Terre.

Même s'ils ne vieillissent pas, le couple des New Gods s'est retirés après des années de services. En se battant pour la liberté des autres, ils prenaient conscience qu'ils sacrifiaient la leur et ils demandèrent donc de devenir des réservistes. Appelés en cas de crises graves, ils se jetèrent sans hésitation dans les armées menaçantes d'OMACs et joignirent leurs armes contres les envahisseurs Thanagariens. Mais à présent, alors que le monde réclame toujours leur aide, qu'une guerre froide est en marche, que le Mal regagne des forces secrètement, ils ne sont plus appelés.
La Ligue doit rendre des comptes à ARGUS, ARGUS doit rendre des compte à la Maison Blanche et la Maison Blanche prépare un monde sans justiciers. La négociation est une impasse. Il est maintenant temps d'agir avec ou sans l'aval des Gouvernements.

Le Président Luthor n'est plus là, la Femme règne aux Etats-Unis.
C'est aussi à une femme de reprendre les rennes de la Ligue : Big Barda.



Le message fut transmis à tous, mais tous n'étaient pas attendus.

Le Hall de Justice étant surveillé, le Mont Justice peu sûre, la Tour de Guet à terre, il fallait un autre lieu.
Les deux New Gods choisirent la Lune et l'ultime vestige de la première Tour de Guet, détruite par Superboy-Prime.
Avec la conception du satellite, la station lunaire ne fut pas réinvestie. Elle fut à peine reconstruite pour servir de base secondaire en cas de crise. C'était le lieu idéal.


Dans une salle rectangulaire comportant une large table de même format, Big Barda, Scott Free, alias Mister Miracle, et leur amis Oberon, observent la petite sphère bleu qui brille dans l'immensité ténébreuse à travers une baie vitrée indestructible. Elle est si chétive et anodine dans l'immensité de l'Espace, mais elle ne doit pas être abandonnée.


[HRP : N'importe quel justicier peut participer à ce sujet, mais il n'y a pas possibilité qu'il y ait des fuites chez les criminels, Mister Miracle veille Wink Pour se rendre sur la Lune, les téléporteurs installés sur toute la Terre le permettent facilement comme pour le Mont Justice.
Le Forum a besoin d'une Ligue et la Ligue à besoin de vous ! Pour protéger et sauver la Terre des sombres desseins du Mal.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 05/10/2014
Messages : 1369
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 11 Nov - 1:56
Rien ne peut être fait dans la solitude, disait Pablo Picasso, grand peintre terrien. La solitude, le fléau des hommes. La solitude, l'ennemie de ceux qui voulaient changer les choses. Mon était de ceux là. Un idéaliste convaincu, aux idées certes affaiblies par le temps et l'usure, mais toujours vivaces au fond de son cœur. Il voulait faire bouger le monde, et malgré sa force phénoménale, malgré toute sa puissance, il avait les mains liées. Liées par la solitude.

C'est pour cela que quand il reçut le message, court, bref, mais intense, sa vieille âme s'ouvrit à l'allégresse, et d'un coup d'un seul, il se para de sa plus belle tenue, celle qu'il avait porté toute sa vie, celle du Justicier Valor. Le rouge côtoyant le bleu, l'eau et le feu, c'est ainsi que Robert Cobb, alias le Vagabond, le Légionnaire, le Justicier solitaire, l'Homme de Valeur, Mon-El, s'envola comme une flèche, laissant à peine une trainée colorée derrière lui. Au diable les téléporteurs, au diable le protocole, il irait lui-même rejoindre la Lune et la nouvelle base de la Justice League.

Les éléments tentèrent vainement de retarder le trajet du Daxamite. Le vent fouetta son visage et ses cheveux, la pluie, battante, frappait le corps robuste du grand frère de Superman. Sa cape claquait, ses mains tendues déchiraient l'air devant lui, et son regard, fixe, fendait les limites humaines, s'en affranchissait pour mieux garder le cap.

Enfin, après quelques secondes de lutte, Lar dépassa l'atmosphère terrestre et déboucha dans un silence relatif. Là, perdu à la lisière de deux mondes, il put ralentir et profiter du silence qu'offrait généreusement l'univers. Le Soleil, quand à lui, sphère dorée et étincelante, réchauffait le cœur et l'âme du héros. De longues minutes passèrent ainsi, avant qu'enfin l'extra-terrestre ne se décide à reprendre sa route. Lui qui disait il y a peu à Kala Avasti qu'il ne craignait pas le froid... Elle-même serait sidérée de voir à quel point c'était vrai. Sans que la température du vide stellaire ne l'affecte, Mon traversa à grande vitesse les 384 000 kilomètres qui séparaient la Terre de la Lune.

Enfin, après seulement cinq minutes de vol spatial, il atteignit la grande structure lunaire, bâtie originellement pour succéder à la Tour de Guet. Tout cela, Lar le savait car il l'avait vu se faire. Il n'y avait cependant jamais posé les pieds. Ce serait une première.

A son approche, un sas s'ouvrit, signe que la vie parcourrait enfin les grands couloirs de verre et de métal de la station. Avec une certaine grâce, le Daxamite se laissa glisser, attiré par l'attraction du satellite rocheux. Puis, une fois les deux pieds posés sur la plate-forme, un dôme se referma, et la décompression s'effectua. Au bout de quelques secondes, l'air devint respirable, et une porte s'ouvrit. Mon passa le chambranle et s'engagea dans un long corridor rectiligne. Ses bottes claquaient sur le sol, et un léger écho se faisait entendre. Enfin, il déboucha dans une très grande salle, sans aucun doute la zone centrale du bâtiment.

Là, bien visible, un ascenseur permettait de monter aux étages supérieurs.
Lar s'y engagea, et se retrouva de nouveau face à un couloir. Il l'emprunta et découvrit cette fois-ci, au bout du chemin, Big Barda, Mister Miracle et Oberon, trois grands quoique récents super-héros.

- Madame messieurs, je vous salue. Mon-El au rapport.

Nullement intimidé par la nature des êtres qui se trouvaient face à lui, il s'avança et détailla extrêmement rapidement du regard ses hôtes. Ce n'était pas un piège, ils étaient ceux qu'ils semblaient être. Les signatures énergétiques et physiologiques ne trompaient pas. Alors c'était vrai... la Ligue se reformait. Parfait.

- Prêt à aider de toutes les manières possibles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5360
DC : The Atom - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 11 Nov - 17:05
Le grésillement spécifique de la téléportation est le bruit son à venir à ses oreilles. L'odeur, âpre, du métal chauffé, des machines en fonctionnement, parvient après à ses narines, et il inspire fortement pour prendre une grande bouffée d'oxygène artificielle, formée directement par les multiples générateurs présents à l'intérieur de la base. Il n'a pas besoin de respirer pendant plusieurs heures, mais il tient à s'astreindre cette dynamique, pour se comporter comme un véritable Terrien, pour comprendre pleinement les difficultés de leur existence quotidienne.

Finalement, ses paupières se lèvent et ses yeux se fixent sur la salle de téléportation de la base abandonnée de la Ligue de Justice.
Lentement, il sort du tube de transport et s'avance, ses bottes rouge claquant sur le sol métallique et sale. La structure fonctionne toujours, la majorité des machine est toujours en activité, mais l'ancien quartier général de l'équipe a clairement subi de lourdes pertes lors de l'attaque de son "cousin" psychopathe. Les souvenirs de ce douloureux moment ne sont pas agréables, mais il doit bien s'y confronter ; une partie de lui-même pourrait se transformer en un tel monstre, et c'est chaque jour qu'il doit garder les pieds sur terre - au sens figuré, au moins.

Calmement, Clark s'avance à l'intérieur de la base, ses mains frôlant d'anciennes tables, d'anciens câbles, d'anciens trophées brisés et abandonnés là à la hâte. Lors de cette terrible Crise, lui et ses coéquipiers d'alors n'ont pas eu le temps de s'occuper de tout, et ont simplement récupéré ce qui pouvait, ce qui devait l'être. Un système de sécurité efficace, inventé par l'éminent Scott Free, a été simplement mis en place, et a permis de repousser toute invasion ou tout cambriolage éventuel.

Depuis cette époque, l'Homme d'Acier n'est jamais revenu ici, et cela ne lui manquait guère. Après les terribles événements de ces derniers mois, il ne pensait pas être à nouveau sollicité par quelqu'un pour monter une Ligue de Justice.
Sa propre tentative, menée conjointement avec Bruce, a été un échec. Les personnes rassemblées faisaient preuve de motivation, mais les raisons pour mener cette initiative... n'étaient pas les bonnes. Sa longue discussion avec Victor lui a permis de se rendre compte qu'il était dans l'erreur, qu'il prenait les problèmes sous le mauvais angle.

Superman ne peut pas tout régler. Superman ne peut pas prendre le poids du monde entier sur les épaules. Et, surtout, Superman n'est pas seul.

Son état d'esprit actuel est trop troublé pour qu'il puisse mener une équipe, et il n'y tient pas. Il a entendu, comme beaucoup, l'appel de Barda et de Scott, et veut bien sûr y répondre ; mais rien de plus. D'autres peuvent prendre le commandement, d'autres peuvent mener. Lui fera au mieux de ses capacités, supportera l'action, mais légèrement en retrait.
Superman peut faire ça aussi ; il peut se reposer sur les autres, et tous peuvent l'emporter encore une fois.

"Bonjour."

Kent pénètre à l'intérieur de la salle de réunion, où se trouvent déjà Barda, Scott et Oberon. Il est surpris, agréablement, que les Néo-Dieux soient à l'origine de cette nouvelle dynamique. Eux d'habitude si éloignés de la Terre, si perturbés par leurs propres conflits n'ont que rarement eu une véritable envie d'intégration - sauf les personnes devant lui.
A la réflexion, Barda et Scott sont les Néo-Dieux les plus proches des Hommes. Ils pourront apporter cette sagesse, cette objectivité qui leur manquent tant dans les conflits terribles qui agitent leurs planètes.

"J'ai entendu un appel. Y répondre est naturel."

A ses côtés, le journaliste découvre Mon-El, arrivé peu avant. Leurs relations demeurent complexes, tendues, difficiles, mais il sait pouvoir compter sur lui dans des crises aussi dangereuses qu'aujourd'hui. Il lui adresse un signe de tête amical.

"Comment voulez-vous vous organiser ?"

Clark s'approche d'un siège et pose les deux bras dessus. Il attend, maintenant. Patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Invité

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 18:00
Tim fait toujours face aux gangs qu'il pourchassait dans la pénombre de la nuit. Et bien qu'il savait que cela était pour la justice et tout ce en quoi il croyait, loin de lui l'idée de le faire loyalement et avec les règles d'une personne normal. Pourtant, cela lui effleurait souvent l'esprit. Malheureusement, il savait que son rôle en tant que red Robin lui plaisait trop pour qu'il l'abandonne du jour au lendemain. De plus, il avait trop d'amis qu'il ne souhaitait en aucun cas remplacer par qui que ce soit d'autre. La seule chose normale qu'il puisse avoir, s'étaient eux et sa famille. D'ailleurs, Tim ne voulait pas l'avouer, mais il considérait vraiment ses amis comme il parti importante de sa famille. Cela était aussi l'une des raisons qui faisait que s'il en perdait un, la conséquence serait terrible sur lui.

La nuit était là et en pourchassant deux personnes ayant tiré volontairement sur des policiers, Tim reçut un message. Une fois cela fait, il les ficela et mettait du ruban adhésif sur la bouche pour qu'il ne pense pas à s'échapper. Une fois cela fait il les ficela et mettait du ruban adhésif sur la bouche pour qu'il ne pense pas à s'échapper. Tim n'oubliait pas non plus de les attacher ensemble dos à dos. Par la suite, il s'en alla par les toits et une fois à une distance raisonnable du lieu où se trouvaient prisonnier les deux hommes qu'il avait ficelé, il lisait son message. Celui-ci était fort intéressant et s'ils avaient besoin d'aide pour reformer la ligue, il en serait de la partie. Il comptait bien mettre son intelligence au service du plus grand nombre.

Tim connaissait l'emplacement d'un téléporteur menant à la base lunaire, pour avoir déjà entendu Bruce en parler parfois. Il se rendait donc au plus proche en passant de toit en toit. Puis, en entrant dans le bâtiment ou se trouvait le téléporteur. Par chance, il y avait toujours de l'électricité et il le remettait en marche en entrant les coordonnées précédentes. Tout ce qu'il espérait, était que cela serait les bonnes coordonnées. Sinon, il devra les refaire. Toutefois, cela ne sera pas la peine. Une fois activé, Tim se retrouvait en quelques secondes téléporté sur la base lunaire. Il attendait un peu avant de marcher.

Tim regardait, observait et prenait soin de tout enregistré dans sa tête pour connaître chaque emplacement. S'il devait revenir, autant qu'il ne se perd pas. Il arrivait alors dans une grande salle où 4 grandes figures de justicier se trouvaient déjà présent. Il était impressionné d'être avec autant de grandes personnes, mais il restait lui-même et allait à leur rencontre.

- Red Robin, Enchanté de tous vous rencontrer. Si mon intelligence et ma déduction peuvent vous aider, je le ferais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 22:03
L'appel des Nouveaux Dieux, comme ils s’appelaient, résonna en Wonder Woman comme un Cor de Bataille. Il était évident que le monde avait besoin d'une Justice League, ou peu importe son nom. Les confiances mutuelles étaient ébranlées. Les alliances rompus. Le mal qu'incarnait Lex Luthor régnait désormais sur la plus puissante nation des hommes. Malgré tout, Diana n'était pas citoyenne américaine. Ce conflit politique ne la concernait pas tant que sa nation natale était hors de danger. Elle savait tout de même que cela pouvait lourdement affecter l'un de ses amis, Superman. Lui qui si longtemps s'était opposé à Luthor, avait subi les attaques incessantes de son ennemi juré. Elle connaissait bien Superman, elle savait qu'il voyait toujours le bon dans chaque être. Mais il n'avait jamais été de même en Luthor. Comme si ce dernier était le mal incarné. Pour Diana, il représentait tout ce dont les Amazones l'avait mise en garde. Un homme corrompu, avide, cruel, arrogant, égoïste. Mais ce n'était qu'un homme.

Elle était d'accord sur le point évoquer par les Nouveaux Dieux. La Ligue devait agir, avec ou sans l'aval du gouvernement. Ils n'étaient de toutes façons pas tous citoyen américain. Ils étaient citoyen de la Terre. Leur objectif était de la protéger, sans interféré avec les politiciens, les états, les gouvernements de chaque pays. Peu importe qu'ils soient démocratiques, tyranniques, ou même corrompus par divers cartels, ils devaient être protégé des menaces extérieurs et intérieurs qui les surpassaient.

Elle utilisa un téléporteur pour se diriger jusqu'à la base lunaire. La nouvelle Ligue serait donc bâti sur les ruines de leurs échecs. Un peu comme une tentative de rédemption. On avançait vers l'avenir sans oublier les erreurs passés. C'était louable. Diana aurait peut-être préféré qu'il en soit autrement.  Elle entra à son tour dans la salle de réunion. Plusieurs personnes étaient déjà présentes. Les deux News Gods à l'origine du message, deux visages inconnus pour Diana, Red Robin, l'un des jeunes disciples de Batman, et Superman. C'était un faible nombre. Elle aurait voulu que d'autres soient présents. Flash et Aquaman par exemple. Mais il était encore temps pour eux de venir. Ils avaient peut-être également des responsabilités.

« Salutation. Mes respects à chacun d'entre vous. Vous avez tous choisi librement d'être les derniers remparts de la Terre contre le mal qui la guette. Je me joins donc à vous. L'on m'appelle Wonder Woman, mais je vous prie de m'appeler Diana.

Ils n'étaient sans doute pas sans ignorer son identité de Wonder Woman, elle jouissait d'une impressionnante célébrité chez les mortels, comme chez les siens ou même les dieux. Les mortels avaient toujours pour coutume de l'appeler ainsi. Mais son prénom, Diana, était bien plus simple. C'était le nom que lui avait donné sa mère, et elle le respectait. Elle ne cachait pas son identité. Elle n'avait aucune raison de le faire. Elle comprenait cependant que certains préfère cacher leurs noms derrières des pseudonymes. Ils avaient femmes ou mari, enfants, amis et autres connaissances à protéger. Sa famille à elle pouvait se protéger elle-même. C'était tous des guerrières amazones plus robustes les unes que les autres. Son autre famille était les dieux de l'Olympe. Ils étaient par conséquent immortel. C'était bien plus simple ainsi.

Elle prit place aux côtés de Superman, la personne qu'elle connaissait le mieux dans l'assemblé. Elle le salua d'un geste de la tête et lui sourit légèrement, comme pour lui faire comprendre qu'elle était contente de le voir de nouveau. Celui-ci demanda déjà comment la nouvelle Ligue allait s'organiser. Red Robin fit remarquer que si son intelligence pouvait servir, il serait ravi de les aider. Diana ne broncha pas, mais elle détestait l'idée qu'avait Batman d'emmener des enfants dans sa croisade. Si jeune. Ce n'était pas encore totalement un homme aux yeux de Diana. Il devra faire ses preuves.

« La Ligue a besoin de guerrier, Red Robin. Je ne doute pas de tes talents ni de ton intelligence. De ton expérience, peut-être. Mais considère bien ton choix. Les missions de la Ligue sont bien plus exigeante que celle des Jeunes Titants. Mais j'imagine que la Ligue a besoin de toute l'aide nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3873
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 11 Nov - 22:44
Deuxième rendez-vous pour une ligue en moins de deux mois. Cyborg ne savait plus où se placer. Ça vie avait pris un tournant des plus étranges dernièrement, l'homme de métal, l'échec de la ligue de Superman et Batman, la crise Star labs et surtout son nouveau corps, tout était source de changement. Il ne fut donc qu'à moitié étonné de recevoir un appelle de la part d'une déesse pour la nouvelle justice league. Tout ceci était évidemment qu'une apparence, Big Barda était une déesse au même titre que Superman ou d'autres. La réalité était que cette dame était simplement une superpuissance, mais pas un dieu. La nuance était importante pour Victor qui se rappelait toujours à son humanité et à celle de ses paires.

Quoi qu'il en soit, arrivant sur l'astre satellitaire qu'était la lune, Victor se retrouva dans un design qu'il connaissait bien. Encore une fois il reconnaissait l'architecture classique des tours de guet. Le mont Justice et cette tour n'avait que peut de chose de différent dans le design. La réalité en termes de technologie était différente. Il remarqua certaines retouches par contre, probablement de design apokolypsien ou néo-génésien, car son corps réagit au contact du métal. Ce n'était pas étonnant du fait que leurs appels avaient été passés par Mister Miracle et Big Barda.

En arrivant dans la grande salle, son analogie sur les dieux ne pouvait qu'augmenter. Cyborg avait toujours trouvé que les réunions de la justice league avaient quelques choses d'un panthéon. Toutes ces puissances différentes réunies au même endroit n'avaient rien à envie au mythe de l’Iliade et de l’Odyssée. Il se contait chanceux de pouvoir y participer. Il remarqua Superman, et malgré tout il parut un peu surpris de le voir à la table, lui qui avait si promptement balayé l'idée d'une justice league. Les relations étaient toutefois bonnes entre les deux grâces à leur nouveau projet afin d'ouvrir un front face à Luthor du côté de la presse. Il fut content de voir Wonder Woman, absente de la précédente formation, peut-être avait-elle plus confiance en Big Barda pour mener la barque. Mon-El quant à lui, lui était inconnue. Il avait une certaine prestance rappelant Superman, c'était assez confiant. Red Robin, tiens donc... c'était des plus étrange, mais en même temps pourquoi pas. Il était juste surpris de le voir dans un mouvement de ce genre, surtout en l'absence de Batman.

Cyborg, j'étais là. La fois précédente, je réponds encore à l'appel. Comme dit Wonder Woman toute aide est bonne à prendre dans des temps troubles comme ceux auquel on fait face.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 02/05/2014
Messages : 199
DC : Animateur géré par Mister Miracle
Localisations : Watchtower
Justice League
MessagePosté le: Ven 14 Nov - 17:41
Tous, l'un après l'autre entrèrent dans ce lieu perdu dans l'espace. Et pourtant, ils étaient ici chez eux. Les héros qui porteraient dès aujourd'hui le fardeau qui sera le leur bien au-delà de leur propre vie. Ils seront les représentants de la Ligue. Ils resteront la puissance qui née dans les fondements de la Justice. L'un après l'autre ils feront renaître ce que Lex Luthor et ses sbires ont bafoués : le Respect, la Loi, la Justice !

Ce furent cinq héros qui passèrent la porte. Le premier, sous les traits de Mon-El salua les Dieux avec une sympathie presque trop amicale. Puis ce fut au tour de Superman, Wonder Woman qui leur fit part de son désir d'être appelée par son prénom, et… Red Robin ? Batman ayant disparu, il croyait donc pouvoir le remplacer ici ? Pourquoi pas. Il devrait pourtant faire ses preuves. Leurs combats ne seraient en rien comparable à tous ceux qu'il avait du réaliser jusqu'à lors. Non, désormais la mort frapperait à leur porte à chaque fois que cette dernière s'ouvrirait devant eux en ce temps et cette place. Mais aucun d'eux n'eu peur. Bien, très bien même. La peur était un sentiment que Big Barda préférait éviter, elle faisait d'hommes courageux, des couards sans cervelles qui fuyaient sans réfléchir. L'étonnement fut immense quand, sous la lumière éclatante des néons le corps mi-humain, mi-robotique de Cyborg s'approcha de l'assemblée.

Des temps troublés. Oui, Cyborg avait vu juste. Néanmoins, il ne s'agissait pas que du pays où ils vivaient tous. Mais bel et bien de la planète qui les avait acceptées qui était en danger. Partout des guerres éclataient, des hommes monstrueux faisaient leur apparition. A chaque parcelle que l'être humain foulait, un combat pouvait éclater. Une fois encore, si Big Barda avait fait renaître la Ligue, ce n'était pas sans raisons. Mais à un point près. Leur présence sur Terre devait se faire plus discrète, leurs missions rapides et invisibles. Tant que Luthor resterait au pouvoir, ils seraient perçus comme des parias, des monstres, des ennemis de la Terre…

Leur intimant de s'asseoir, Big Barda passa le bras dans son dos et regarde à travers l'immense vitre en plexiglas. L'immensité de l'Espace s'offrait à ses yeux de Déesse, jamais elle n'avait vu pareil spectacle. Mister Miracle posa une main tendre sur l'épaule de sa Déesse et elle prit la parole de sa voix puissante et remplie de courage.


"Bienvenue sur la Lune. Héros de la Terre et d'ailleurs, tous autant que vous êtes, avez déjà fait vos preuves où êtes en train de le faire lors de missions et de combats épiques. Toutefois, aujourd'hui, plus rien n'est pareil. Vous n'ignorez pas que les Etats-Unis sont aux mains de Lex Luthor et qu'une ombre plane derrière lui…"

Bag Barda se retourna, retira son casque et le posa sur la table. Se long cheveux noirs retombèrent de part et d'autre de sa tête, démontrant toute sa fougue par un regard de braise, la déesse plongea ses yeux dans chacun de ceux présents dans la pièce. Toute l'assemblée semblait être pendue à ses lèvres, attendant la suite des événements. Ils connaîtraient bientôt les raisons de leur présence ici, et surtout ce que Big Barda attendait d'eux.

"La Ligue se doit de renaître pour le bien de tous. Toutefois… Nous ne sommes plus ceux que nous étions aux yeux des habitants. Pour beaucoup, nous sommes des erreurs de la Nature. Des êtres que d'autres qualifient de maléfique et n'étant présent sur Terre que pour détruire ce qu'ils ont construit. Luthor est une gangrène que nous ne pouvons combattre sans faire d'irrémédiables dégâts, et ce, malgré toute notre puissance. Un combat, une guerre est impossible si elle est menée de front. La League à l'heure actuelle se devra d'être plus discrète."

Mister Miracle s'approcha, et reprit la parole. Il n'était pas l'instigateur de l'idée. Toutefois, pour lui, la League ne pouvait fonctionner sans une parfaite coalition. Et afin que tout à chacun accepte l'autre, ils devraient apprendre à travailler ensemble, et surtout, mettre leurs rancoeurs personnelles de côté.

"Nos frappes se verront décisives autant que puissantes. Même si elles n'auront pas exclusivement lieu sur le sol que vous avez l'habitude de fouler du pied. Le Monde entier doit réapprendre à nous connaître, à nous apprécier, et à nous accepter. Et c'est ce que nous attendons de chacun de vous. Que vous mettiez vos rancoeurs de côté, et qu'ensemble, vous fassiez renaître la League."

"Ne doutez jamais de celui qui protège votre bras, car sous-estimer un allié peut s'avérer aussi dangereux que de le faire pour un ennemi… Des questions ?"


Big Barda leur avait ouvert la porte en grandes pompes. Désormais, s'ils n'étaient pas en accord avec cette manière de faire, ils n'étaient en rien obligés de rester ici. Malgré tout, la Déesse savait en son âme et conscience qu'ils resteraient tous. Ou tout du moins, elle l'espérait de tout cœur. Car chacun d'entre eux était utile à cette aventure.


[HRP]Bienvenue une nouvelle fois dans ce RP mettant en avant le départ de la JL. Si vous avez des questions n'hésitez pas à les poser. Je répondrais en moyenne une fois par semaine, afin que chacun d'entre vous puisse avoir le temps de poster. Cela étant, mes réponses arriveront le Vendredi ou le Samedi.

[EDIT]Ce RP étant terminé, je vous propose de nous retrouver dans la partie concernant la JL. Une surprise de taille vous y attendra d'ici la fin de la semaine.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Girls Month] Justice Rebirth [Tous les justiciers intéressés]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quelqu'un est-il intéressé par...
» Seriez vous intéressé par...
» Intéressé par des bustes au 1/9?
» RE :) Tu es intéressé(e) ?
» Par quelle(s) région(s) êtes-vous intéressé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: La Lune-