La Furie des Amazones (Superman/Wonder Woman)

Invité

MessagePosté le: Lun 17 Nov - 19:38

Washington, DC. Appartement de Diana Prince, 16 novembre.

En tant qu'Ambassadrice de Themyscira, Diana vivait dans un grande appartement à Washington. Si Steve Trevor l'avait au départ fait mettre sous surveillance, à la fois dans une vaine tentative de protéger une demi-déesse que pour la surveiller, elle avait aujourd'hui le droit à une partielle liberté que pouvait lui offrir sa position et sa célébrité de Wonder Woman. Elle avait cependant disparu de la circulation quelques mois durant, et n'avait notamment pas pris part aux derniers conflits, notamment ceux concernant la crise dites des OMACs dont elle a eu vent lors de son retour dans la nouvelle Ligue de Justice Internationale. Steve n'était sans doute pas lui-même au courant de son retour aux États-Unis d'Amérique, le pays cher au cœur de nombreux coéquipiers et amis tel que Batman ou Superman, ou même Steve Trevor.

C'était dans cette ville qu'avait lieu les plus grandes réunions politiques et militaires du pays, et en tant que représentante de la paix et que guerrière Amazone c'était la ville de choix idéale, qui était de plus sous sa protection. Elle avait eu vent des dernières nouvelles politiques, Lex Luthor président des USA, c'était plutôt de mauvaise augure. Il représentait le mal absolu que la corruption des hommes pouvaient incarner, elle n'avait que rarement vue d'être aussi malfaisant que lui. Mais dans ce pays, c'était au peuple de faire le choix de leur dirigeant, une coutume assez dangereuse étant donné que les faibles gens étaient facilement influençables et pouvait ainsi rapidement faire de mauvais choix. La démocratie n'était pas appliqué par les Amazones, elles obéissaient à leur reine Hippolyte depuis l'aube des temps et la création des Amazones par la déesse Héra.


Alors qu'elle se reposait, le son du tonnerre rugissant fit vibrer l'appartement entier et la réveilla brusquement. Elle ne dormait jamais profondément, prête à tout instant de se lever et de prendre les armes. Cette fois-ci, elle avait la conviction que l'orage dehors était un mauvais présage. Zeus semblait en colère. Diana se leva et se dirigea vers la fenêtre, apercevant le déluge du Dieu des dieux. Le visage de Diana ne cachait pas son air inquiet.

« Par Héra, que se passe-t-il  ? Se demanda Diana à voix haute, bien qu'elle savait que personne ne lui répondrait.

Cependant, il ne fallait pas être d'origine divine pour s'apercevoir qu'il semblait y avoir du mouvement dehors. La pluie et le noir ne laissait pas voir facilement ce qu'il pouvait se tramer, mais par Athena, la super-héroïne avait la possibilité de voir clairement ce qui se tramait. Du grabuge. Sans se poser de question, Diana ouvrit son armoire et s'arma de son équipements habituel, son costume de Wonder Woman, sa Tiare royale, son lasso de vérité, ses bracelets de la victoire, ainsi que son épée et bouclier. Quand il se passait quelques choses dans cette ville, très protéger par les forces militaires du pays, c'était souvent quelques choses de grave.

Wonder Woman marchait désormais dans les rues sombres de Washington. Alors qu'elle ne s'y attendait pas du tout, des Amazones de Bana Mighdall semblèrent accoster des hommes. Diana ignorait la raison de leur visite sur ce pays, mais elles semblèrent vindicatives, et mirent à terre de nombreuses hommes. Wondy accouru vers ces dernières.

« Mes sœurs ! Que faites-vous dont ?

Les Amazones égyptiennes se tournèrent vers la princesse de Themyscira et échangèrent un regard déterminer et curieux. Elle ne savait pas vraiment ce que cela signifiait, mais cela n'est pas vraiment très encourageant.

« Princesse Diana de Themyscira, vous êtes convoqué par la Reine-déesse Héra, dirigeante de la nouvelle Themyscira. Ne résistez pas et il ne vous sera fait aucun mal.

« Héra ? Dirigeante de la nouvelle Themyscira ? Que se passe-t-il ici ?

Les Amazones ramassèrent un des Iphones des hommes qu'elles venaient d'intercepter et firent passer la rediffusion du discours de Héra, filmer par la CBS. Diana ne comprenait pas beaucoup plus la situation. Mais une chose était sûre, si la femme de Zeus voulait voir Diana, ce n'était sans doute pas pour une discussion amicale. Elle était réputée par delà le monde pour sa jalousie mythique, et Diana était un des nombreux fruit semé par Zeus. De toute façon, ce n'était pas dans le caractère de Wonder Woman de se rendre. Elle se mit donc en position de combat.

« Que la sagesse et l'art de la guerre d'Athéna vous viennent en aide, mes sœurs. Car je ne me rendrais pas sans combattre.


Les Amazones de Bana Mighdall n'en attendaient pas moins de la championne de Themyscira. Même à quatre contre une, elle savait que Diana n'hésiterait pas à dresser les armes contre elles. Le combat se lança donc immédiatement.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5823
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mer 19 Nov - 23:11
La rue est déserte. Tous ont fui le lieu du combat.
Ils ont eu raison.

Cinq guerrières se font face. Le déferlement de violence viendra d'ici quelques secondes, mais toutes s'accordent quelques instants de répit, d'observation avant l'inévitable et terrible suite. Elles n'hésiteront pas ; elles sont nées pour ça, et n'ont aucune envie de contredire leurs natures.

Ce sont des Amazones.
Nées, élevées, formées pour devenir les plus grandes combattantes que le monde ait porté. Toutes ont en commun une éducation stricte, terrible, qui a forgé les femmes invincibles qu'elles sont devenues ; toutes ont en elle une force, mentale et physique, que le "monde moderne" ne pourra jamais vraiment comprendre. Toutes n'ont peur de rien - mais elles ne sont pas semblables.

Themyscira a grandi dans le respect de valeurs, d'une morale que la communauté Bana Mighdall a rejeté. Themyscira a une vision plus positive, plus optimiste de l'Humanité actuelle, et des relations que les Amazones peuvent forger avec elle. Bana Mighdall n'a pas choisi cette voie, et la présence de ses guerrières derrière Héra dans sa prise de pouvoir n'est pas étonnante.

Héra entend dominer le Monde des Hommes, et peut compter sur des Amazones dévouées, qui ne feront aucun quartier.
Sans remords. Sans sentiment. JAMAIS.

Diana ne peut que s'opposer aux quatre femmes devant elle. Diana ne peut que l'emporter face à quatre guerrières puissantes, mais qui ne seront jamais aussi exceptionnelles que celle que l'on nomme trop trivialement Wonder Woman.
Diana l'emportera, oui. Mais cela prendra du temps - trop de temps pour les innocents, menacés et assassinés par d'autres Amazones.

La ville est en crise. Le pays est en crise. Le monde a besoin de ses héros... maintenant.

C'est pour cela qu'un bruit terrible agresse soudainement l'ouïe des cinq femmes, le franchissement du mur du son. C'est pour cela que leurs yeux découvrent une traînée rouge et bleue dans le ciel, qui fonce vers elles à une vitesse incroyable. C'est pour cela qu'une tornade colorée s'écroule brutalement sur les quatre représentantes de Bana Mighdall, les propulsant au sol sans ménagement.

Malgré leur entraînement, malgré leur résistance, elles ne peuvent rien face à une force et une vitesse qui ont tout de super.
Leurs respirations bloquées, elles découvrent avec horreur que leurs armes sont arrachées de leurs mains, et projetées un peu plus loin. Elles n'ont plus que leurs poings et leur entraînement, ce qui les rend plus dangereuses que les meilleurs Marines actuels.

Cependant, avant de reprendre une lutte qui n'a pas encore commencé, leurs yeux ne peuvent que se poser sur la traînée rouge et bleue, qui s'écrase dans la rue déserte, à quelques mètres d'elle. Diana n'a bien sûr pas à se retourner pour le reconnaître.


"Mesdames. Vous comprenez que ceci doit cesser. Maintenant."

Le ton est doux, calme, presque sympathique.
Mais la menace est limpide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Jeu 20 Nov - 1:19
Alors que le combat allait commençait, un mouvement flouté de couleur rouge et bleu désarmèrent les Amazones de Bana Mighdall. Diana n'avait pas besoin d'user de ses sens développer pour deviner qu'il s'agissait de son collègue et ami, Superman. Ses opposantes désarmer, la princesse de Themyscira fit de même en jetant ses armes au sol. A armes égales, à défauts du nombre. Elle préférait de toute façon le combat mêlé à mains nues, domaine dans lequel elle excellait depuis toutes jeunes, et de son entraînement avec les Amazones et le dieu de la guerre Arès, son mentor. Elle ne peut s'empêcher d'esquisser un sourire à la pensée du futur combat qui allait surgir. Même si elle savait que ce n'était pas morale vis à vis de la situation, elle adorait ce genre de combat. D'un autre côté, cela lui brisait le cœur intérieurement de devoir agir ainsi. Mais les remords viendraient après.

Superman tenta de tout gâcher, comme à son habitude, en tentant vainement d'éviter le combat. L' ordre de se rendre donné aux guerrières amazones avaient peu de chance d'aboutir, d'autant plus que ce dernier était donné par un homme. Les Amazones ne supportait pas les hommes, ceux de Bana Mighdall, qui n'avait pas le don d'immortalité comme celles de Themyscira, en kidnappaient dans les villages aux alentours pour la reproduction, avant de les tuer et de fournir leurs fils en esclavages à divers acheteurs, dont le dieu Héphaïstos qui se faisait un plaisir de les utiliser comme apprenti. C'est ce qu'avait appris Diana ses dernières années. Les mythes sur les vaillantes guerrières courageuses étaient souvent caché par de nombreux mensonges honteux. Malgré les belles paroles de son peuple, Diana avait appris que les Amazones n'étaient pas parfaites. Les femmes n'étaient pas parfaite. Et que la perfection n'existait pas. A défaut d'être parfaite, Wonder Woman essayait depuis de juste devenir meilleure.

Elle se devait de montrer la voie a ses sœurs, même s'il s'agissait d'une branche lointaine qui s'était séparé de son peuple depuis fort longtemps. Cela ne sera sans doute pas facile, les traditions et les croyances Amazone durait depuis tellement de temps. Mais elle avait des choses à régler avant de faire ceci. Et cela commençait maintenant, par ce combat.

« Je suis contente de te voir Superman, mais comme tu peux le voir, je suis occupée.

Il était hors de question que l'Homme d'Acier fasse de ce combat le sien. Ou le leur. C'était celui de Diana de Themyscira, fille de la reine Hyppolite et du Dieu Zeus. Ambassadrice de la Paix. Wonder Woman. Les Amazones tribales n'attendirent pas plus longtemps et se jetèrent dans la mêlée. Diana para les coups à l'aide de ses bracelets avec une vivacité impressionnante, puis se projeta dans les airs avec force. Son impulsion firent reculé les Amazones. Elle jeta sa tiare tel un boomerang en visant les jambes d'une des amazones, ce qui la blessa immédiatement. Les trois autres ripostèrent avec panache. Mais, dans l'incapacité de voler, leurs efforts furent rapidement vain. A l'aide de son lasso de vérité, elle en captura une et la projeta sur une autre. Elle revint alors au sol pour en finir avec la dernière, qui tomba rapidement sous les coups vifs de la demi-déesse.

Diana se dirigea alors vers Superman. Ses sœurs étaient seulement tomber, légèrement étourdis par les coups qu'elles avaient reçus. Elles n'étaient pas encore totalement hors de combat. Il fallait bien plus pour se défaire des Amazones. Elles se battaient généralement jusqu'à la mort, ou l'épuisement. Diana ne pouvait cependant les combattre davantage. Et d'autres semblèrent arriver au loin, en renfort.

« Je ne veux pas que l'une d'entre elles soit blessée. Ce sont justes des guerrières. Et se sont mes sœurs. Elles ne sont pas responsables et ne sont pas malfaisantes. Nous devrions nous en aller avant de devoir en combattre davantage. D'autres hommes ont besoin de notre aide.

Wonder Woman se prépara à s'envoler de nouveau pour quitter la zone. Elle n'aimait pas fuir le combat. Mais si elle pouvait contrôler ses coups à quatre contre une, elle n'était pas sûre de pouvoir le faire avec dix Amazones. Et si elle faisait confiance en Superman pour éviter les blessures, elle ne voulait pas l'impliquer dans un combat qu'ils ne pouvaient ni ne devaient remporter sur le champ de bataille. En ce moment critique, elle invoquerait bien un « qu'Héra nous vienne en aide », mais elle savait la Reine des dieux responsables de tout ceci. Diana connaissait bien celle-ci, elle connaissait sa puissance et sa colère. Elle était d'une bonne nature au fond d'elle, mais comme tout les olympiens, elle ne faisait que ce qu'elle avait envie quand elle en avait envie. Et sous le coup de la colère, elle pouvait se montrer très dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5823
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 22 Nov - 18:22
Clark secoue la tête de chaque côté quand Diana lui intime l'ordre de ne pas s'occuper du combat à venir. Son ego pourrait lui être fatal un jour : même si elle demeure la femme la plus puissante du monde, la guerrière la plus redoutable, elle tombera malheureusement sur plus forte, plus rapide, plus efficace ; lui-même l'a découvert et accepté durant ses voyages dans l'espace, et il craint que la Princesse Amazone encaisse difficilement cette nouvelle quand elle y fera face.

Il a bien certaines choses à lui répondre, certains arguments à lui opposer pour la convaincre que tout ceci est inutile, qu'elle n'a rien à prouver et qu'ils ont surtout beaucoup plus à faire, mais Wonder Woman est déjà partie.

Lancée à corps perdu dans le combat, elle impressionne mais navre également l'Homme d'Acier.

Objectivement, il ne peut qu'être subjugué par la puissance, l'expérience, le talent et la grâce de la jeune femme. Elle évolue au milieu des quatre autres Amazones comme une danseuse, virevoltant à une vitesse surhumaine, semblant plus former des figures de style que donner des coups qui marquent les chairs et endommagent muscles et os.
Elle est belle, mortellement belle ; mais il est navré de la découvrir ainsi, si brutale, si violente, alors qu'il sait que son coeur réserve des trésors de douceur, et qu'il sait surtout qu'ils auraient bien mieux à faire ailleurs.

"Pouvons-nous occuper de nos priorités ?"

Les mots et le ton employés cachent difficilement sa légère irritation. Il a suivi, les bras croisés, ce combat qu'il n'apprécie guère, et s'élève au-dessus du sol quand Diana revient vers lui, ses quatre "soeurs" allongées derrière elle, inconscientes.

"La ville est en siège, Diana. Que se passe-t-il ? Comment l'arrêter ?"

Héra est une Déesse, la première d'entre elles par son mariage et sa puissance. Qu'elle envahisse le pays est déjà grave, mais qu'elle soit en plus accompagnée par des Amazones ultra-violentes rend la situation catastrophique. Ils vont devoir agir, et très vite.

L'Homme d'Acier acquiesce aux paroles de sa camarade sur le sort de ses "soeurs". Alors que d'autres s'approchent au loin, il prend une immense inspiration, vole pour s'approcher des quatre Bana Mighdall inconscientes et souffle fort en leur direction. Rapidement, chacune des quatre femmes est recouverte, du torse aux cuisses en passant par les coudes, par une épaisse couche de glace, qui les empêchera de s'enfuir.

"Elles ne doivent pas être blessées, mais elles ne doivent blesser personne."

Sa voix est autoritaire, ne souffre d'aucune contestation - habituellement. Kent sait bien que Diana n'est pas une femme prête à accepter des ordres ou des positions quand elle est d'un autre avis ; leurs confrontations verbales ont été épiques, et ne se calment d'habitude qu'avec le concours de Bruce. Il faudra malheureusement s'en passer aujourd'hui.

Superman file alors vers la troupe d'Amazones qui arrive, une bonne douzaine de femmes entraînées et dangereuses, qui ont eu pour ordre de conquérir la ville et de la maintenir sous leur contrôle. Il tiendra ce qu'a demandé Wonder Woman, et vole en rond autour d'elle avant de souffler à nouveau, créant une immense prison de glace, aux murs trop hauts, trop durs et trop lisses pour permettre la moindre évasion.

Son action de gestion du danger immédiat terminée, il revient vers son amie, lui fait un petit signe de tête et file en volant vers l'horizon, le coeur du problème, le lieu des combats les plus violents et brutaux. Là où on a le plus besoin d'eux.

"Comment est-ce possible, Diana ? Qu'a-t-il bien pu se passer pour provoquer un tel chaos ?"

Alors que tous deux volent au-dessus de rues jonchées de décombres et de gravats, le Kryptonien sent son coeur se serrer en découvrant ces paysages de désolation. Cela est arrivé vite, si vite... trop vite. Certaines vont devoir payer pour cela, et il est temps que quelqu'un cesse leurs manoeuvres. Définitivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Dim 23 Nov - 12:23
Supeman était fidèle à lui-même. Il réglait la situation d'urgence de son seul souffle, sans blesser quiconque et sans même se mettre en danger. Contrairement à Diana, ce n'était pas un soldat, un guerrier. Ils n'avaient pas reçu la même éducation, mais ils combattaient dans le même but. C'était un homme au cœur pur et qui détestait qu'on s'en prenne aux innocents. S'il n'était pas toujours d'accord sur la façon de faire, Diana était elle aussi habituellement prête à combattre a ses côtés et à éradiquer le mal. Mais cette fois, la menace était sa déesse. Ses sœurs. Elle ne pouvait les croire dans le mauvais camp, ni-même responsable d'un tel désastre. La désolation de la ville était provoquer par son propre sang. Que ce soit le sang de sa tante, car Héra était à la fois la femme et la sœur de Zeus, ou de son autre tante, car les Amazones de Bana Mighdall avait eu pour première reine Antiope, la sœur de Hippolyte.


Wonder Woman volait dans les airs, les yeux larmoyant, le cœur qui se déchirait à chaque fois qu'elle ouvrait les yeux vers le chaos ambiant. Quant à Superman, une fois la besogne d'urgence terminé, revint vers Wonder Woman. Il lui posait des tas de questions, mais Diana ne lui répondit pas, pas tout de suite. Elle devait encore encaisser le coup. Un coup bien plus difficile à encaisser que n'importe quelle force physique. Cette fois-ci, c'était le morale de Diana qui était touchée, ce qui arrivait assez rarement. Elle laissa passer une ou deux minutes, observant le malheur et la destruction provoqué par les Amazones dans la ville. Elle tenta de parler le plus clairement possible, sans que sa voix ne soit enrouée par sa détresse. Elle devait être forte pour résoudre la crise.

« Héra est une déesse de l'Olympe. La plus dangereuse que j'ai pu observer. Elle a réussi à transformer ma mère en argile par sa simple volonté. En argile, Superman. Je l'ai vu transformer des hommes en cristal et les briser comme du verre. Nous ne pouvons pas l'arrêter. Pas avec des méthodes conventionnelles.

Diana s'arrêta. Elle ferma les yeux, se remémorant ces moments difficiles qu'elle avait vécu à ce moment. Elle n'avait pas été là pour protéger sa mère. Bien au contraire, elle venait tout juste de la rejeter, alors qu'elle-même était blessée dans son orgueil et qu'elle avait honte d'être une Amazone. Il était impossible d'arrêter Héra. Enfin, pas avec les méthodes habituelles. Ce qui compliquerait la tâche de ceux qui veulent rendre justice.

« Je ne sais comment cela a pu arriver. Les dieux n'interviennent pas sur terre pour rien. Ce sont des éternels. Ils s'occupent des mortels que lorsque l'ennui les prend, ou qu'ils se sentent blesser dans leur ego sur-dimensionner. Héra protège les femmes et le mariage depuis la nuit des temps. Quelque chose a du arriver pour la mettre en colère, quelque chose qui aurait mis en danger les femmes ou leur droit. J'imagine que Lex Luthor n'est pas étranger à ce qui arrive. Il y a eu faute. Ceci est un châtiment. Si l'on veut arrêter ceci, il faut réparer la faute, ce qui semble pas possible vu la situation politique complètement gelé. Notre chance est de rappeler à Héra et aux Amazones quelles sont leurs devoirs. Si des hommes ou des femmes isolés les attaque, comme nous sommes à la Justice League, nous ne ferons que lui montrer qu'elle a raison, il nous faut autre chose.

Diana pensait avoir une idée pacifique émergée. Elle ne voulait pas que les deux camps s'affrontent. Elles ne voulaient pas de blesser ni chez ses sœurs, ni chez ses amis. Quant à Héra, elle ne faisait que son devoir, même si elle était plutôt impulsive. Les rouages corrompus de la politique avait empêcher les femmes d'obtenir des droits supplémentaires, car après toutes ses années, les hommes et les femmes n'étaient pas encore tout à fait égaux. Les choses allaient devoir changer après ça, peu importe la façon dont cela devait se terminer.

« Superman, Héra s'attaque uniquement aux hommes. Mais la plupart des femmes de ce pays ont un mari, un père, ou un fils qu'elles veulent protéger contre cette folie. Peut-être pouvons-nous utiliser ça à notre avantage. Si nous arrivons à mettre en place un immense rassemblement d'hommes et de femmes qui s'aiment et se protègent mutuellement, Héra ne pourra pas tous les attaquer sans blesser aux femmes qu'elle prétend protéger. Elle menace les femmes protégeant les hommes, mais nous pouvons lui ouvrir les yeux et lui montrer que c'est la plupart des femmes du pays qui sont prêtes à se battre contre elle.

Diana ne savait pas si cela pouvait fonctionner, elle connaissait la rage de Héra. Mais c'était un coup à tenter. Les Amazones ne s'en prendraient pas à des femmes innocentes. Quant à Héra, déesse du mariage, elle ne pouvait rompre les liens qui unissent un homme et une femme. Cela était contraire à l'essence même de sa magie. Diana attrapa les mains de Superman. C'était peut-être leur seul chance de réussir sans provoquer d'immense désastre dans les deux camps.

« Nous sommes tous les deux des symboles. Superman et Wonder Woman. A nous deux, nous pouvons faire passer un message aux gens. Hommes et femmes unis, sur un même pied d'égalité, peuvent battre Héra et la renvoyer dans l'Olympe. Cela peut prendre du temps de réunir autant de monde. Mais je pense que nous n'avons pas d'autre choix. Le lien qui unis homme et femme est le seul à contrecarrer les pouvoirs de la déesse. Et si elle refuse toujours de se faire tomber les armes... Au moins nous l'aurons fait sortir de sa cachette.

Diana savait que cela représentait des risques pour des tas d'innocents. Elle ne savait pas si Superman était prêt à prendre le risque. Elle ne le savait pas elle-même. Mais elle connaissait bien Héra, elle savait que son cœur était bon. Il y avait moyen de la faire plier.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5823
DC : Ch'al Andar - The Bat - Garth
Situation : Last of the New Gods.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 28 Nov - 22:54
Clark reste silencieux durant toutes les réponses et le discours de Diana.

Depuis longtemps, il a appris que l'Humanité a besoin de se confier, de laisser couler des flots de paroles, de confidences, de révélations et de doutes. Malgré ses extraordinaires capacités, malgré son origine surhumaine, malgré sa lignée semi-divine, Wonder Woman ne fait pas exception à l'une des caractéristiques fondamentales des Terriens. Elle a besoin de parler, et lui sait très bien écouter ce que les autres ont à dire.

Quand elle s'est arrêtée en plein vol, il a fait de même.
Alors que le danger guette, que le chaos s'empare de la ville et menace ses pauvres habitants, il a stoppé sa course et s'est placé devant sa camarade. Les bras croisés, une expression douce sur le visage, il a écouté avec intérêt chacun de ses mots, chacune de ses explications et propositions.

Quand Diana a fini terminé, il acquiesce avant de reprendre lentement la parole.

"Je vois."

Sa voix est lourde, profonde. Son regard azur est fixé sur les yeux de l'Amazone.

"Je comprends le concept de divinité. Je comprends les taches qui ont été confiées à Héra quand l'Olympe a été créée. Et je peux comprendre que Héra se sente obligée d'intervenir sur Terre, avec toutes les capacités à sa disposition."

Kent pousse un long soupir après sa rapide tirade.

"Mais je ne peux cautionner une telle destruction... de tels morts. Héra devra être punie pour ses crimes, Diana, mais je suis d'accord avec toi : je préconise une approche pacifique, pour éviter toute effusion de sang. La violence n'est jamais une solution, et nous devons le prouver aujourd'hui. A Héra, aux Amazones... aux Hommes, aussi. Tu connais mes... sentiments envers Lex Luthor, et nous savons qu'il utilisera ses crimes pour raffermir sa puissance. Nous devons prouver que notre méthode fonctionne."

Il tourne son visage sur le côté, et utilise sa super-vision pour se projeter au loin... vers la Maison Blanche, et la terrible bataille qui est en train de s'y dérouler. En se concentrant, il peut même entendre le fracas des armes, les râles des blessés, les hurlements des combattants.

"Le combat a débuté. Victor et quelques autres s'opposent à plusieurs dizaines d'Amazones. Et... Barda vient de se lancer dans une mission discrète, pour s'opposer directement à Héra. Nous devons faire vivre."

L'Homme d'Acier bloque ses pouvoirs, et se retourne vers sa camarade.

"Nous devons faire vite. Je vais prendre l'Est et le Nord de la ville, pour repérer les familles qui se cachent et se protègent. Je les ramènerai au plus près de la Maison Blanche, pour prouver à Héra qu'elle a tort."

Il lui fait un petit signe de tête, avant de disparaître grâce à sa super-vitesse.
Superman est en chasse, et il n'a aucune minute à perdre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Dim 30 Nov - 14:53
Diana avait toujours eu beaucoup d'admiration envers Superman. Ce n'était pas un guerrier, il était né dans une bien moins modeste famille que la sienne. Pourtant, son cœur était pur, son courage n'avait d'égale que sa force. Il possédait un sens de la justice hors norme. Il voulait même châtier Héra pour ses crimes. C'était une déesse de l'Olympe, elle ne pouvait finir en prison ou dans un autre genre d'endroit, mais Wonder Woman trouverait une solution convenable pour faire comprendre à la déesse de ne plus recommencer, et de s'assurer que ce soit réellement le cas. Mais ce n'était pas le moment de tergiverser. L'heure était à l'action et au rassemblement de masse. Pendant que les Amazones étaient occupées à protéger la maison blanche, elles ne surveillaient plus les rues et le duo mythique de super-héros pouvait agir librement.

Wonder Woman s'occupa donc des régions de la ville opposé à celles de Superman. La période en ce moment était une période de doute pour les super-héros. Lex Luthor avait été élu Président des États-Unis d'Amérique. Malgré tout, chaque période de crise rappelait aux gens l'importance de leurs anciennes idoles héroïques. Et dès qu'ils virent Wonder Woman, ils se sentaient protégées, en sécurités. Elle réussit à réunir un maximum de monde, des centaines, et cette foule qui suivait Diana attirait d'autres gens curieux de savoir ce qui se passait. Pour une fois, les héros avaient besoin de l'aide des citoyens. C'était une belle façon de communier ensemble face à l'ennemi.

Diana s'envola pour que toutes l'assemblé puisse l’observer et l'entendre. Beaucoup de femmes étaient présentes. De nombreux hommes étaient présents, mais néanmoins moins nombreux, car beaucoup avaient été capturer par les Amazones, ou se cachaient pour éviter leurs colères. Mais c'était déjà suffisant. Beaucoup d'entre eux la filmait avec leurs smartphones dernier cri pour faire partager cette video en directe. C'était une bonne chose pour Diana. Plus nombreux les citoyens seraient, plus la force de la déesse Héra sera réduite.


« Citoyennes américaines, je suis Diana de Themyscira ! Je suis ici pour vous aider à chasser celle qui a pris la tête de votre pays par la force, sans votre consentement. Héra affirme agir pour l'intérêt des femmes. Mais lesquelles d'entre vous souhaite participer à ce massacre ? Lesquelles d’entre vous sont prêtes à vous débarrasser de vos pères, de vos frères, de vos maris ou encore de vos fils ? Ce pays a été bâti sur des bases de libertés, d'égalités et de démocratie ! Ce n'est pas à Héra de décider ce qui est bien pour vous, c'est à vous de choisir votre destinée. Elle prétend vous protéger toutes, d'agir en votre nom. Si c'était le cas, oserait-elle vous défier ? Oserait-elle nous défier ?

Elle s'adressait ainsi d'abord aux femmes. Mais les hommes ne devaient pas être négligé pour autant. Ils faisaient parti intégrante de ce pays, de ce monde. Héra avait tord de les considérer comme des êtres méritant l'extermination. Mais avant tout, il fallait mettre les choses au point.

« Quand à vous, citoyens. Les hommes n'ont pas toujours été juste envers les femmes ses derniers siècles. Beaucoup d'inégalité subsistent. Cependant, vous avez autant le pouvoir que les femmes de changer cela. Vous pouvez montrer à Héra que vous voulez aussi que les choses avancent, et que vos politiciens corrompus ne vous représente pas justement. Si nous arrivons à vaincre Héra, je compte sur vous pour que les choses avancent correctement dans la lutte pour l'égalité des genres.

Diana avait fini de parler aux deux sexes, il fallait maintenant les regrouper.

« Superman nous attends devant la Maison Blanche. Ensemble, grâce à l'union des hommes et des femmes, nous pouvons réduire les pouvoirs de Héra à néant et la chasser du pays. Allons-y !

Et Diana vola en directement de l'antre de la déesse Héra, en compagnie des habitants de la ville. Il était temps désormais d'arrêter toutes cette folie et de renvoyer Héra de là où elle venait. Et de rappeler aux Amazones quelles étaient leurs devoirs.

[HRP : Je propose de terminer ce sujet ici et de rejoindre le sujet à la maison blanche.]
Revenir en haut Aller en bas
 

La Furie des Amazones (Superman/Wonder Woman)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La Furie des Amazones (Superman/Wonder Woman)
» DC Collectibles-Tim Bruckner: Superman Wonder Woman Diorama
» SUPERMAN/WONDER WOMAN FINE ART PRINT BY CLIFF CHIANG
» DC COMICS NEW 52 BATMAN/SUPERMAN/WONDER WOMAN EXCLUSIVE ART PRINT BY BRIAN SOOK
» Batman vs Superman - Wonder Woman 1/2 Statue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Amérique du nord-