Le Deal du moment : -23%
TV QLED Samsung QE65Q65R 2019
Voir le deal
999 €

 

 The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL]

M'gann M'orzz
M'gann M'orzz
Super-Vilains
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8807
DC : Queen Clea & Manhunter & Mary Marvel
Situation : Disparue depuis 1 an lors des évènements au St Camillus Hospital. M'gann M'orzz est de retour et n'est plus possédée par D'kay D'razz.
Localisations : Mars
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 28 Nov 2014 - 0:20
[HRP : Voilà Very Happy
Ce fut long, mais très plaisant à écrire.
Grâce à l'arrivé de Superboy sur le Forum, j'ai donc réfléchis à un moyen de relier Miss Martian à nouveau à la Terre, ce qui donne lieu à une belle évolution de son histoire.
Ce sujet se situe donc après mes sujets dans l'Espace avec mes comparses voyageurs, bien que ces sujets n'ont pas encore vu le jour. J'anticipe beaucoup, mais ça n'est pas bien grave et me permet d'écrire sur deux lignes de temps se déroulant dans des lieux : Le vaste Espace et la Terre et sa proximité puisque là ça se passe sur Mars (enfin ! Very Happy). Ces derniers sujets seront ancrés dans la continuité du contexte du Forum. Je vais donc bien finir par rejoindre les Teens Wink
Le Capitaine est donc notre amis Rik Starr Smile]



The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 11

La Terre.

M'gann observa la sphère bleue et blanche qui doucement se rapprochait d'elle, bien que ce soit l'inverse.
Elle en avait le cœur serrée, mais ne pouvait la lâcher des yeux. Mars ne lui avait pas fait cette même impression... évidemment. Ce n'est pas sa planète et elle dois l'accepter.

Elle en avait vue de loin comme de près des planètes habitées. Un panel de couleurs aussi diverses que les formes de vies qui en foulent le sol.
Des mois de voyages spatiales, de rencontres, d'aventures calmes ou dangereuses. Et, ce n'était pas finis... Elle n'avait plus peur de sortir de la douce atmosphère de la Terre et de se jeter dans l'inconnue ténébreux de l'espace. Elle avait un vaisseau à présent pour être libre. Enfin, ce n'était pas le sien, mais elle pouvait compter sur lui.

Tournant la tête de la vitre et de la planète, elle jeta un œil au Capitaine derrière les commandes, demandant à nouveau :

« Combien de temps avant mon départ du vaisseau ? »

--------------------------------------------------------


La chute fut impressionnante et éprouvante. Dans la petite cellule de survie, malgré l'épaisseur des parois, M'gann senti la chaleur des flammes animées par la chute libre de l'objet dans les couches du ciel terrestre. Une chaleur qui mettait à mal son organisme martien, mais elle tenue bon jusqu'à ce que le parachute se déploie et qu'elle ne tombe dans la mer. Ouvrant la porte, elle s'empressa de soulever son habitacle pour le transporter vers la côte et le cacher des regards humains. La dernière fois que le Capitaine s'était fait repéré par l'humanité, cela lui avait causé bien du souci et la cellule pouvait se montrer utile à l'avenir.
Normalement, elle se trouvait en Terre-Neuve. St Roch se trouvait à bien 3000 kilomètres, mais elle avait tellement hâte de le revoir qu'elle fila plus vite que jamais dans le ciel, ne prenant pas le temps de saluer les oiseaux qu'elle n'avait pas vu depuis si longtemps... moins que lui cependant...

Après ce vol, en redescendant vers la ville de la Louisiane, elle arriva au moment où le soleil se couchait et baignait le bayou d'un délicieuse couleur de canelle, c'était le meilleur moment de cette cité.
Elle piqua et atterris devant l'immeuble, invisible aux yeux de tous avant de reprendre l'apparence de Megan. Même si sa mémoire ne pouvait lui faire défaut, elle chercha son reflet et le trouva sur la vitre d'un magasin fermé dans l'avenue.
Megan

Elle ne put retenir un sourire nostalgique de bien être en contemplant ce visage... son visage, mais uniquement le sien.

Quelque pas, un passage piéton, un trottoir et finalement la porte en bois aux petits losanges de verre brillants sous l'éclat du soleil couchant. Elle leva sa main blanche, hésita un court instant puis toqua avec la nécessaire fermeté.
Au bout d'une minute, une vieille dame lui ouvris.

« Bonsoir Mme Hagens. »

« Megan ? C'est toi ? Hooo, cela fait si longtemps... Quelle plaisir de vous revoir ! Vous n'avez pas changée, dites donc. Cela fait combien de temps déjà... »

« Presque trois ans dont deux en Australie. Je vous raconterais avec une tasse de thé si vous voulez, mais là je suis impatiente de voir John. Il est là ? »

Une question de politesse, mais la martienne connaissait déjà la réponse. Elle n'avait pas fait tout ce chemin pour se rendre dans une pièce vide. A peine avait-elle atterrie sur la planète qu'elle avait déjà localisée l'esprit du seul autre martien vivant.

« Oui, oui, il est rentré le mois dernier. C'est vrais qu'il est partis longtemps lui aussi, vous avez surement plein de choses à vous dire... »

« Oh oui. » finis M'gann avec un large sourire pour la concierge avant de grimper prestement les escaliers couvert de tapis évitant le craquement des marches en bois de frêne usées.

Toquer à cette seconde ne lui vint pas à l'esprit. Elle s’ouvrit d'elle même et J'onn J'onzz l'attendait de l'autre coté sous son apparence terrienne.
Les mots furent bref :

« Oncle J'onn !! »

« M'gann. »

Car, le plus important était le contact physique.
La jeune martienne blanche se jeta dans les bras du martien vert, qui malgré ses réticences ne la rejeta pas. Il sentait qu'elle méritait cette affection inhabituelle de sa part. Ainsi ils prirent leurs formes véritables durant cette étreinte aussi longue qu'elle en avait besoin.

The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 920742tumblrmtrp7k7FkV1s1pw1lo1500

--------------------------------------------------------


M'gann lui partagea trois années de vie en une poignée de minutes. Les mots qu'utilisent uniquement les terriens ne permet qu'un transfert lent. Les martiens n'avaient qu'a connecter leurs esprits et les informations passaient bien plus rapidement entre eux, sans déformations.
J'onn lui appris également ce pourquoi il était partis depuis longtemps. Une enquête particulière qui amena son lot de questions et de réflexions de la part de la martienne, mais qui ne dura pas longtemps avant qu'elle ne lui explique sa demande...

Finalement, depuis son départ de la Terre, elle n'avait pas fait de nouvelles crises. Assumant ses pouvoirs et mesurant ses forces, même dans les situations périlleuses, elle avait repris de l'assurance en se permettant l'usage de la violence qu'en cela se trouvait nécessaire. Sur d'autres planètes, la solidité des adversaires qu'elle avait pu rencontrée dépassait largement celle des terriens, lui permettant d'utiliser son plein potentiel.
Mais, elle ne pouvait se sentir sereine tant que J'onn ne se prêterais à l'exercice de la lecture au plus profond de son esprit. Là où se cache sans nul doute cette petite flamme blanche qui peut être ravivée à tout instant et lui faire commettre l'irréparable.
C'est pourquoi, en apprenant par hasard où J'onn s'était rendu dans l'immensité de l'Espace et après avoir suivi sa piste, elle fut finalement informée qu'il était revenu sur Terre. Elle n'avait pas hésité à demander immédiatement au Capitaine de faire cap en direction du système solaire. C'était bien la seule chose qui pouvait la ramener ici, car elle ne sentait pas suffisamment prête à renouer avec ses amis, même l'avenir allait précipiter cela.
Pour le moment, tout dépendait de l'avis de J'onn et il accepta malgré ce que cela impliquait.

Il s'agit de l'expérience la plus intime qui soit.
M'gann devait faire sauter tous les verrous qui protègent les différentes couches de son esprit, jusqu'à ce que J'onn ait accès à ce que l'on pourrait définir comme son âme. Cette chose unique que la martienne ne pouvait altérer à sa guise, son code génétique, son héritage blanc. Là, il serait à même de lire en elle et de porter jugement.

Une méditation préalable fut nécessaire, elle consistait en une génération d'énergie propre à l'organisme martien qui pour une raison qui étonnerait les biologistes terriens a très peu besoin de boire et de manger, puis un échange mental. Ainsi, leurs corps se nourisssent mutuellement, se font  confiance et ne se repoussent pas.
Ensuite, le Martian Manhunter plongea sa main dans la tête de la jeune martienne, l'a plongeant dans un état de coma.
Il appris alors bien des choses qu'elle même n'avait pas accès...

Quand tout fut terminé, il ne put masquer un visage de surprise. M'gann qui se réveillait lourdement le remarqua évidemment et ne lui laissa pas le temps de se remettre de ses découvertes :

''A... lors, alors ?...'' demanda-t-elle mentalement.

J'onn J'onnz, le Martian Manhunter, le dernier des martiens verts, la regarda d'un étrange regard. Un regard grave, mélange d'inquiétude et de compassion.

''M'gann.
J'ai appris deux choses :''


''La première est que tu est beaucoup plus jeune que l'on ne le pensait. Ton organisme n'est marqué que par une cinquantaine d'années terriennes. La malédiction d'H'ronmeer, le génocide commis par mon frère qui a transformé notre verdoyante planète en un désert rouge, comme tu le sait, c'est déroulés il y a plusieurs centaines d'années. Tes parents... s'ils ne sont plus de ce monde, ont donc survécu. Et, à ce sujet...''

L'hésitation de J'onn mis une pression folle dans le cœur de M'gann. Son rythme cardiaque s'accéléra, elle ne s'attendait pas à ce genre de révélation.

''Tu n'est pas seule, M'gann. Il y a au moins un autre martien blanc.''[/b]

« Ici ?! » s'écria-t-elle, rompant la précédente communication télépathique en se levant brusquement, ne pouvant rester en position assise.

« Oui.
Il est suffisamment près, suffisamment... proche pour être connecté à toi. J'ai sentis son influence sur ton esprit, c'est pourquoi ton tempérament de martien blanc prend le dessus. »


Le ton de sa voix se brisa légèrement, mais M'gann n'avait pas besoin de relever ce détail pour saisir la gravité de cette dernière phrase.
Une bombe à retardement à l'intérieure d'elle même, pas encore enclenchée.
Dans l'instant, J'onn continua sur ce qui allait être la première partie de cette nouvelle quête pour la jeune martienne blanche. On en était pas encore à la conclusion.

« Ce martien peut être sur Terre ou dans un rayon qui ne doit pas dépasser la ceinture d’astéroïdes, il peut donc s'agir de... »

« Mars. »
Elle avait prononcée ce mot sans joie. Il impliquait bien trop de choses pour être réduit à une simple émotion.
Son regard se perdait maintenant à travers la vitre de la fenêtre ou le ciel devenu bleu cobalt se faisait doucement percer par le chatoiement des étoiles familières. Il n'y avait finalement pas eu besoin d'aller si loin. Ce frère ou cette sœur qu'elle avait cherché à travers la galaxie était là, tout près.

J'onn continua :

« M'gann, tu sait que j'ai déjà fouillé Mars... Mais cela fait plusieurs années et ils peuvent se dissimuler de moi, pas de toi.
C'est une possibilité. »


« Tu va m'y accompagner ? »

« Non. Il ne le faut pas.
Si il y a bien un martien blanc encore présent sur Mars voir plusieurs, ma présence te causera d'avantage de soucis que d'aides. Mais tu ne doit pas y aller seule. C'est trop risqué. »


« Oui, je sais... »

Une point de craintes commençait à naitre dans son esprit que J'onn ne pouvait ignorer.

« As-tu une idée de qui pourrait t'accompagner ? »

« Non. »

« Moi, je vois quelqu'un... »

--------------------------------------------------------


The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] E9c24d87e31a


Ma'aleca'andra

M'gann survola une nouvelle vallée désertique de sable et de rocs roux.
Comment quelques dizaines de décennies pouvaient avoir effacé toutes traces de civilisation ? J'onn lui avait dit que leurs constructions en surfaces étaient bien modestes, mais tout de même, c'était effrayant. Si lui même avait disparu, alors jamais personne n'aurait pu se douter que cette planète était autrefois habitée sans faire de profondes recherches. En surface, seules les empreintes des canalisations de l'eau se distinguaient, en particulier les immenses fleuves bouillants de vies qui creusèrent le sol de Mars bien avant que la Terre reçoivent elle aussi le précieux liquide où naquis les premiers micro-invertébrés.

Elle descendit pour poser pied.
Finalement, elle n'était pas si hostile. La température devait être d'environ -70 °C et seul l'absence d'oxygène pouvait se montrer à terme dangereux. Mais, J'onn lui donna un équipement et une réserve d’oxygène nécessaire pour passer plusieurs jours sur la planète. Pour elle, en tout cas, un Green Lantern n'a besoin de rien d'autres que son anneau.

''Pas d'activité dans ce secteur...
Désolé."
Lui répétât-elle encore une fois.

Elle ne se sentait pas trop à l'aise de faire ses recherches personnelles avec un personnage aussi occupé et important qu'un Green Lantern. J'onn avait énoncé de bons arguments, les avantages qu'il pouvait apporter à M'gann sur Mars et avait arrangé lui même leur rencontre.

Il accepta, mais elle espérait à présent qu'elle ne lui faisait pas perdre son temps. Il est sûre que la présence insoupçonnée d'un martien blanc sur Mars avait de quoi intéresser le policier de l'Espace. Mais, fouiller toute une planète sans certitudes préalables n'était pas franchement passionnant.

Cela faisait déjà quatre heures qu'elle avait quittée son vaisseau, un vieux ''Javelin'' qu'utilisait la Ligue lors de leurs premières activités dans l'Espace. Elle avait ainsi eu l'occasion de découvrir leur toute première base spatiale sur la Lune. Bien qu'elle fut en grande partie détruite et rapidement remplacée par le satellite qui était tombé depuis à présent un an, cette base secondaire était impressionnante, très agréable et disposait de nombreux équipements, comme ces vaisseaux.
Green Lantern n'en avait pas besoin et avait assuré à J'onn qu'il pouvait la transporter sans problème, mais le martien avait insisté pour que M'gann prenne un vaisseau. Le martien vert était toujours très mystérieux et contrairement à elle faisait rarement part de ses émotions. Mais, elle pouvait sentir une pointe d'inquiétude révélée par cette insistance.
Pensait-il que Green Lantern allait avoir des soucis ? Qu'elle serait amenée à rentrer seule ? Non. Cela n'arriva pas.
Il s'agissait d'une simple précaution qui avait peut être un peu fâché l'égo du Lantern, mais rien de plus...

"Je !...
Je capte quelque chose de faible !''


Elle se mis à chercher dans sa tête avant de continuer :

''D'après le plan que m'a transmis J'onn, on s'approche de la Montagne d'H'ronmeer, le Mont Olympe comme l'appelle les Terriens. Cela viendrais de là.''

Le sanctuaire mortuaire des martiens...



[HRP : Pour info, j'ai trois manière de la faire dialoguer. « ... » représente les paroles, ''...'' la communication télépathique (puisque sur Mars, c'est pas facile de parler) et ce qui est simplement en italique des pensées que ne sont pas partagées.
J'espère que ce sujet va te plaire. J'ai une certaine vision de Mars, très largement issue de mon imagination, puisque j'ai peu lu sur ce sujet, il y aura donc de la description. N'hésite pas à en faire de même Wink En cas de soucis d'incompréhension ou d'incohérence, on s'interpellera par MP.
A mon prochain post, je préciserais qu'est-ce que je capte. Il y aura une petite surprises Wink D'ici là tu peut nous faire aller jusqu'au Mont.
PS : Information importante : même si mon avatar est vert, Miss Martian à la peau blanche actuellement.]


Présentation - PNJs - Liens - Fiche RP - Demandes RP - Télépathie



"Inside Mars''
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Sam 3 Jan 2015 - 3:00
Mars, pourquoi Mars! Il n'y a plus rien à voir sur Mars depuis que Jonn est revenu de parmi les morts. Parlant de Jonn, c'est à cause de lui que je suis ici. Il m'a demandé de garder un oeil sur sa nièce pendant qu'elle explore leur planète d'origine. J'ai accepté pour deux raisons. La première est que de cette façon, je peux penser à autre chose qu'à ce qui se passe avec mes proches sur terre. La seconde, un peu en contradiction avec la première, est que je vais peut-être y trouver quelque chose qui expliquerais en partie les changements qui y sont arrivés.

Mes protections mentales, développées après de maints affrontement contre Hector Hammond  m'ont parfaitement préparés à contrer les attaques mental d'un martien, peu importe la couleur de sa peau. M'gann ne pourra donc pas lire mes pensées sauf si je lui permet de le faire ou si elle rentre sa main à l'intérieur de mon crane ce qui est plutôt désagréable comme sensation. Cependant, ce qui me donnais le plus à réfléchir était que Jonn me demanda de prendre la navette pour me rendre sur Mars alors que c'est un jeu d'enfant pour moi avec mon anneau. Il doit être au courent de quelques choses, sans quoi je ne serais pas là et je n'aurais pas pris la navette.

La jeune martienne venait tout juste de terminer son scan de la zone qu'elle détecta quelque chose un peu plus loin. Elle m'en fit part par message télépathique.

«Alors dirigeons nous vers ce que tu as trouvé.» lui dis-je.

Le lieu où on se dirige est le mont d'H'ronmeer , qui est à ce que je peux comprendre un lieu très spécial pour la culture martienne. Mais il s'agit ici de presque tout de ce que je connais du lieu.

C'est peu dire, la martienne avait vraiment hâte de trouver ce qu'elle cherchait, car elle partie comme une flèche en direction de la montagne. Je la ratrappai asser rapidement afin de ne pas la perdre de vue. J'aurais aimé connaitre la raison de notre présence ici par contre. Je n'aime pas trop jouer les gardes du corps sans savoir pour quelle raison je dois le faire.

«Maintenant que nous y sommes presque, penses-tu pouvoir me dire pourquoi nous sommes ici?»

C'était légitime comme question. J'ai confiance en Jonn, mais j'ai tout de même le droit de savoir pourquoi je risque, potentiellement, ma vie. Par contre, pour l'instant tout est calme et aucun danger à l'horizon. Même mon anneau n'a rien détecté qui pourrait ressembler de près ou de loin à du danger. Je me demande bien ce qu'elle a pu trouver si je n'ai rien trouvé avec l'arme la plus puissante de l'univers.

Nous venions tout juste d'arriver au pied de la montagne et M'gann s'arrêta brusquement.

«Bon nous y sommes. C'est quoi la suite?»
Revenir en haut Aller en bas
M'gann M'orzz
M'gann M'orzz
Super-Vilains
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8807
DC : Queen Clea & Manhunter & Mary Marvel
Situation : Disparue depuis 1 an lors des évènements au St Camillus Hospital. M'gann M'orzz est de retour et n'est plus possédée par D'kay D'razz.
Localisations : Mars
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 6 Jan 2015 - 20:32
[HRP : C'est un immense plaisir d'écrire ces textes, même si ça me prend du temps, c'est le pilier centrale de l'histoire de M'gann. Merci encore d'y participer.
J'en profite justement pour faire beaucoup afin que ça avance bien, même si ça ne permet pas du tac au tac. J'espère que ça te conviens.]



Alors qu'ils se rendaient à toute vitesse en direction de la localisation probable d'une créature vivante sur le planète Mars, M'gann était surexcitée par la potentielle découverte qu'ils allaient faire. Le Green Lantern, lui, plus pragmatique osa une question qui devait probablement trotter dans son esprit depuis le départ de cette quête : il ne savait pas ce qu'ils venaient précisément faire là.

Il est vrais que J'onn fut plutôt avare en détails, le voyage vers Mars s'était fait en solo et à peine débarquée, la martienne fut particulièrement plutôt fuyante à l'égard de son ''garde du corps'' ; préférant se concentrer un maximum pour capter une activité mentale à plusieurs milliers de kilomètres carré durant les quatre heures précédentes. A présent qu'elle savait qu'ils n'étaient au moins pas venu pour rien, elle lui expliqua sans craintes, toujours par télépathie et à sa manière :

"Ah oui... Hello, où avais-je la tête !
Je suis désolé."

"En faite... C'est une longue histoire, mais disons qu'il est possible qu'il y ait encore au moins un martien sur Mars. J'onn a depuis longtemps fait le tour des lieux, mais peut être que quelque chose lui a échappé, quelque chose de nouveau que nous avons ressentis tous deux récemment.
Voilà pourquoi j'assume ma couleur..."
lui dit elle le regard incandescent, deux yeux rouges sur un visage de craie.

''... Bien que je ne sais pas comment réagir face à un des miens... Vous êtes là si ça tourne mal." termine-t-elle avec un grand sourire en coin pour le Green Lantern, bien que cette dernière phrase n'avait rien d'amusant, au contraire.

Au fur et à mesure qu'ils se rapprochaient de la montagne, son sommet disparu dans l'horizon céleste alors même qu'ils étaient encore à des kilomètres de son pied.
600 kilomètres de circonférence, 22.000 mètres de hauteur, presque 3 fois l'Himalaya terrien. La Montagne d'H'ronmeer se tenait seule dans une plaine circulaire immense et désertique comme un Titan du premier Âge, fossilisé par des millions d'années.

Lorsqu'ils furent enfin arrivé devant les abruptes premières falaises ocres, M'gann ne pu retenir l'impression singulière que lui donnait cet édifice naturel et le profond respect qu'il inspirait. Une telle entité ne pouvait être que sacrée pour les martiens, comme elle l'aurait été pour les terriens.
Les astronomes lui avait justement donné une nomination divine lors de leur découverte : L'Olympe la demeure des Dieux grecs.
M'gann ne désirait pas en rencontrer, car si elle s'était trouvé loin de la Terre elle avait depuis pris connaissance de l'attaque de la Déesse Héra sur les États-Unis, il y a quelques mois et du mal qu'elle avait put commettre.
Mais, l'éventualité de rencontrer un Dieu Terrien était très peu probable. Ce lieux n'appartenait pas aux grecs, il appartiens aux martiens.

Comme une écolière qui récitait ses leçons, M'gann se lança dans un monologue :

"La Montagne d'Hronmeer est un ancien volcan ; le plus haut de tous le système solaire. A l'époque où la civilisation martienne prospérait, il y a des centaines d'années, il était encore en activité, ce qui n'est plus le cas aujourd'hui, d'après J'onn.
Vous savez que la technologie martienne a dû s'abstenir d'utiliser le feu dont la simple vision nous rends fou et faible et le contact nous est mortel. On raconte que cette peur est une faiblesse lancée sur notre race par les Dieux originaux pour la brider, l'empêcher de conquérir d'autres mondes.
C'est pourquoi le progrès martien se concentra sur la biologie et le corps et non la technique et les objets comme sur Terre. Et, c'est pourquoi ce lieu renfermant un feu autrefois éternel, principale source de danger pour les habitants de Mars a été attribué comme la demeure du Dieu H'ronmeer, le Dieu des morts.
Aujourd'hui, cette montage est un sanctuaire en mémoire aux martiens disparus... car nombreux se suicidèrent en se jetant dans le cœur du volcan... après avoir vu leurs proches périr par le mal créé par Ma'alefa'ak... Ce qui fut nommé à tord la malédiction d'H'ronmeer...
J'onn lui même m'a avoué... qu'il a failli... le..."


C'était trop.
Aussi impersonnelle soit cette histoire pour elle ; elle qui n'a jamais connue cette époque... Sa voix pourtant se brisa étouffée par une brûlante tristesse qui l'envahissait de l'intérieur. En contemplant cette pierre tombale haute de 22.000 mètres, elle prenait conscience que cette histoire n'était pas que des mots, le souvenir de quelqu'un d'autre... C'est une réalité effroyablement définitive...

« Ils sont morts, ils sont tous morts... »

Un seul martien, animé par une folie sans équivoque à conduis toute une planète à l'extinction.
L'homme de la Terre en a aussi les moyens, aucun ne l'a encore fait, mais pour combien de temps encore ?
J'onn est seul, mais il refuse de voir l'humanité emprunter cette voie. Il partage son témoignage comme une leçon, un avertissement.
M'gann est seule, mais elle a reçu cette sagesse, l'a intégrée.

Mais, ils se trompent tous les deux.
Ils ne sont plus seuls.
...

Elle ferme les yeux et se concentre à nouveau pour capter les vies. Le Green Lantern rayonne à ses cotés et il y en a d'autres comme lui.

"Ils sont plusieurs, mais ce ne sont pas des martiens...
Ils... Ils sont à l'intérieur....''


M'gann hésite un instant... Contempler le tombeau était douloureux, y renter... Elle ne saurait imaginer ce que cela lui ferait.
Pourtant, c'était une nécessité. Green Lantern de devait par y aller seul, elle le devait à elle même.

''J'onn nous a autorisé à pénétrer la montagne, cependant ce lieu est sacré.
Nous allons devoir les chasser."


Elle insista sur ce dernier mot pour que le Lantern comprennent bien la gravité de la situation et l'importance de ce qu'il était nécessaire de faire.

"Il y a deux entrées possibles. Le cratère ou la porte des prêtres d'H'ronmeer. A mon avis, ils sont entrés par le sommet, on va vérifier la porte et passer par là."

Elle s'envola aussitôt en direction de l'Est, se remémorant le plan que lui avait transmis mentalement J'onn pour retrouver l'entrée des prêtres alors absolument invisible ; une paroi rocheuse aussi anodine que les autres.
Elle leva le bras et aussitôt le sable et les croutes de terres rousses qui la recouvraient éclatèrent et se dispersèrent. Un mur taillé fut découvert, parfaitement lisse.

Transformant son buste, la martienne en fit sortir ce qui ressemblait à une grosse perle opaline noire qu'elle gardait cachée à l'intérieure même de son corps. Elle ne fit aucun commentaire à ce sujet et se contenta de la mettre doucement en contact avec le mur. Aussitôt ce dernier commença à disparaître de leur champ de vision leur offrant l'accès à un couloir taillé de manière rectangulaire dans la roche se perdant dans l'obscurité. La perle réintégra aussitôt le corps de M'gann.

''Voilà.''
''Tu dois passer en premier.''


Ceci fait, lorsqu'elle franchit aussi la porte celle-ci se rematérialisa immédiatement derrière elle, mais il n'y avait visiblement pas de raisons de s'en inquiéter.

''Regarde ces écritures...''
''Nous avons une chance inouïe de pouvoir les contempler.''


En effet, couvrant aussi bien les parois verticales que horizontales, de nombreux symboles étaient gravés dans la pierre. On pouvait encore distinguer que des pigments furent employés pour en marquer certains. Pour un terrien, cette observation pouvait curieusement rappeler le couloir d'une pyramide.


La martienne ne s'attarda pourtant pas sur une éventuelle traduction. Elle s'envola en tête dans ce couloir qui semblait véritablement sans fin. Cependant, leur avancé dans cette ligne droite à la douce pente montante provoquait quelque chose en eux. Un sentiment d'oppression qui s'intensifiait au cours des kilomètres parcourus, du moins pour elle....
Elle n'avait jamais été sujette à de la claustrophobie et elle sentait que ce n'était pas aussi simple que ça. Quelque chose d'autre n'allait pas...

Au bout d'un temps incalculable, ils débouchèrent dans le centre du volcan, formant l'une des plus spectaculaires cathédrales de stalactites jamais vue, montant encore sur des kilomètres si bien que la lumière du jour n'était plus visible dans la cheminée du volcan.
Toutefois, une lumière éclairait bien les lieux, une lumière qui ne venait pas d'en haut, mais d'un peu plus bas. Une lumière jaune et dansante.

M'gann savait déjà ce que c'était, elle l'avait perçue dès l'extérieur de la montagne, puis au fur et à mesure de son avancée, ce sentiment qui auréolait ces individus : la peur ; la peur même.
Cachée derrière des blocs rocheux, elle les voit.

Une dizaine de membres du Corps de Sinestro, dont 9 en observent un qui parle :

« … et c'est ainsi que Sinestro nous a... »

« Gloire ! Gloire à Sinestro ! » lance l'un d'eux.

« Silence ! » réplique le premier.
« Je disais que c'est ainsi que Sinestro a décidé de revenir dans ce secteur et nous a demandé de revenir sur Mars... »

« J'aime cette planète... vous aussi mes chéris ? » susurre d'un ton mauvais une femme au visage épouvantable, aux yeux noirs, aux dents saillantes, à ce qui ressemblent à des chiens monstrueux jaunes et fantomatiques tournoyant autour d'elle.
Spoiler:
 
M'gann sait qu'ils ne sont pas réels ; une simple construction issue de la peur qu'inspire cette femme aux autres. Pourtant, si la plupart des constructions des Lanterns qu'elle avait pu rencontrer durant son aventure spatiale - comme le Green Lantern Hal Jordan - avaient un but utilitaire, celles-ci sont bien plus. Ce sont des êtres à part entières, les compagnons de cette femme, probablement plus chéri à ses yeux que les autres membres du Corps qui continuent à déblatérer, mais qui n'ont aucunement son attention.

« On sent encore la terreur qu'ont pu vivre ces pitoyables martiens... Vous le sentez aussi ?
Oui... »
« Des milliers d'âmes brûlées vives ici même... J'ai encore l'impression d'entendre leurs hurlements qui font échos... »


En entendant cela, M'gann eu la même impression...
D'horribles cris de douleurs provenant des parois... Des parois qui après observation semblent contenir des visages... Leurs visages tordus et pétrifiés à jamais...

« NON ! » crie-t-elle en se jetant sur la femme, les yeux rouges de haine.

« SORTEZ D'ICI ! » ordonne-t-elle aux membres stupéfaits quelques secondes par cette apparition inattendue en frappant d'un poing énorme la femme, l'a projetant contre la roche avec violence avant de se faire assaillir par les chiens et de se changer en une immense Mante vue sur une planète exotique pour les repousser à coup de pinces tranchantes...


Présentation - PNJs - Liens - Fiche RP - Demandes RP - Télépathie



"Inside Mars''
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Lun 12 Jan 2015 - 4:35
Au moins elle ne tournait pas au tour du pot. Je lui ai posé une question et elle y a répondu en me donnant un cours d'histoire. Si seulement ce pourrait être si facile à chaque fois. Elle m'expliqua même pourquoi elle avait son apparence de martienne blanche. Même son sourire lancé à la toute fin n'avait rien de rassurant. Il faut dire que la dernière fois que des martiens blancs ont été rencontrés, ils ont failli tout détruire. Normal alors que de se promener avec une martienne blanche ne soi rien de rassurant. Puis le vert est beaucoup plus jolie.

Elle poursuivit par ouvrir une entrer secrète sur l'un des versant de la montagne. Une fois ouverte elle me demanda d'y entrer en premier. Normal, vu qu'il y fait noir comme sur la face cacher de la lune et que nous sommes dans un ancien volcan, ce qui veux dire mort immédiate pour la martienne s'il entre à nouveau en éruption, bien qu'il soit éteint depuis bien longtemps. Je pénétrai en premier dans la montagne et une fois avoir traversé quelques mètres je me retournai partiellement et regardant la martienne, en lui souriant et en lui lançai mon regard le plus confiant.

«Risquons-nous à faire un peu de lumière.»

Une petite seconde plus tard je devins beaucoup plus brillant et le couloir devin alors suffisament éclairé pour que nous ne doutions pas de tomber dans un gouffre sans fin ou de heurter un mur. M'Gann me devança immédiatement une fois qu'elle vit qu'il n'y avait rien devant nous. Je la suivai tout même très facilement dans le long couloir jusqu'à ce que nous arrivions dans une énorme pièce qui était en fait le centre même du volcan. J'entendis certain bruit un peu plus loin dans la le coeur du volcan et ce fesant, éteignit la lumière afin de ne pas nous faire voir par les intrus. Par contre, leurs identités ne se fit pas attendre très longtemps, car j'entendis le «gloire» et «Sinestro» dans la même phrase. Cela ne pouvait dire que des disciples de la peur, les utilisateurs de la lumière jaune étaient dans le volcan. Pourquoi je ne les ai pas détectés à leur arrivé est un mystère. C'est une réponse qui devra attendre, car l'arrivée de Karu Sil, une des lieutenant de Sinestro, dans le groupe de lanterne jaune changea la donne. Visiblement elle ne nous a pas plus détecté et continuais à parler d'une voie puissante. J'en profitai pour me retourner vers M'gann pour lui expliquer la marche à suivre.

« Bon ils sont une dizaine, c'est trop dangereux de les attaquer dans l'infériorité numérique que nous sommes. Je vais appeller les autre lanterne de la terre et nous pourrions.....»


je n'eu pas le temps de terminer ma phrase que ma coéquipière cria un « NON ! » retentissant et se projettant sur Karu.

«Ou tu peux te lancer directement dans la gueule du loup en fonçant tête baissé dans les lanternes de la peur.»

Oui elle a profitée de l'effet de surprise pour envoyer valser Karu dans le décors, mais les neuf autres lanterns vont la découper en morceau si je ne réagis pas rapidement. Je sortie immédiatement de ma cachette en formant un lance-roquette, en verouillant le yellow lantern le plus proche de M'gann et en le pulvérisa sur le coup.

«Vous ne croyiez pas que je suis une cible beaucoup plus intéressante qu'une jeune adolescente? Non?»

Mon entré ce fit remarquer, car Karu lança presque immédiatement:

« C'est le Green Lantern responsable de la chute de Sinestro, éliminé-le! C'EST UN ORDRE!»

Les hommes de Karu ce lancèrent tous dans ma direction la laissant seule avec la jeune martienne. Je partis en direction du tunnel que nous avons franchis en arrivant ici conscient que les sbires de Karu me pourchassais en ne voulant que me tuer. Sachant que M'gann avait créé un lien mental avec moi, je lui donnai mes dernières directives avant de la laisser à son adversaire.

« Bon alors voici ce que nous allons faire: je vais m'occuper des sbires de Karu dans les tunnels du temple. Ne t'en fait pas pour moi et concentre toi sur Karu. Méfit toi d'elle, car c'est une sadique qui se nourris de tes plus profondes peurs. Ne te laisse pas dominer par ces dernières, car si c'est le cas, tu n'es pas mieux que morte. Je vais revenir te donner un coup de main une fois les pions éliminés. Sois prudente.»

J'espérais de tout coeur qu'elle respecterait le plan cette fois et qu'elle ne fera pas de bétises. J'espère également éliminer mes adversaires suffisamenet rapidement afin de retourner l'aider avant de Karu ne prenne le dessus sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
M'gann M'orzz
M'gann M'orzz
Super-Vilains
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8807
DC : Queen Clea & Manhunter & Mary Marvel
Situation : Disparue depuis 1 an lors des évènements au St Camillus Hospital. M'gann M'orzz est de retour et n'est plus possédée par D'kay D'razz.
Localisations : Mars
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 18 Jan 2015 - 13:58
[HRP : En fait concernant la Sinestro's corps que j'attaque je pensais à Karu Sil, c'est ainsi que je la décrit, ses chiens et l'image qui fait peur ^^ Donc je suis en duel face à elle, cependant, gardons également Lyssa dans le lot, mais tu te la coltine ^^]


D'un point de vu extérieur, M'gann avait agis stupidement, mais il n'y avait plus de place pour le raisonnement en elle ; les conseils du Green Lantern ne furent pas entendus. Elle se trouvait submergée par une émotion, une seule : la colère.
La colère de voir cette planète morte, sa planète, celle où elle aurait dû vivre heureuse, avec des parents, des frères et des sœurs.
La colère de voir cette montagne sacrée, temple de la mort de tous son peuple, mort dans la souffrance, mort à cause d'un seul martien.
La colère de voir ces aliens venir sur sa planète, dans sa montagne et se réjouir de ses malheurs.
Et, la colère est bien souvent le prélude à la haine si l'on ne l'emploie pas autrement. Une haine contre cette horrible femme qu'elle doit punir pour la profanation qu'elle a commis. Le tour des autres arrivera plus tard.

« ARRRRH ! »

Ses énormes pinces claquent et découpent les chiens jaunes, ses pattes acérés les écrasent, ses épines dorsales les empalent, mais ces derniers se reforment inlassablement pour tenter de mordre son épaisse cuirasse. C'est un combat inutile, car ils ne sont rien, seul compte cette femme...

« Une jeune adolescente ?... » dit-elle en l'observant, répétant les mots du Green Lantern.

« Moi aussi j'étais une jeune adolescente autrefois... Moi aussi mes parents sont morts... J'ai été trahis par les miens et je me suis vengé... C'est cela que tu cherche, qui te remplis entièrement... la vengeance.... »

« SILENCE ! » hurle M'gann en se détournant des chiens pour se lancer contre l'horrible femme, mais cette fois-ci, l'effet de surprise n'y est plus et un bouclier se forme sur lequel la Mante se brise les pattes avant que les trois bêtes ne se jettent sur elle.

« Mais tu te trompe de cible. Ce n'est pas moi qui ais détruit ta planète, martienne. Ce sont tes ennemis, les tiens... Aurais-tu peur de les affronter ?... »

« Tu dit N'IMPORTE QUOI ! »

Les paroles de la Sinestro's corps attise sa colère, quelque soit la peur qui lui fournis son énergie elle n'en aura pas d'elle.
Grandissant encore de taille, elle se transforme cette fois-ci en une sorte de gigantesque golem de roche ; encore une créature vue sur une planète lointaine. Les chiens ont beau mordre de toute leur force, son épiderme est impénétrable et ses deux poings frappent avec une force concentrée sur le bouclier jaune.

« La haine t'aveugle... Je vais te montrer... »

Le bouclier se brise et une poigne musclée la projette à nouveau contre la parois, la bloque tandis que l'autre poing se lève prêt à frapper cette affreuse créature. C'est alors que M'gann distingue à travers la poussière J'onn maintenu par ses doigts. J'onn a remplacé la femme. J'onn est la femme ?...
Une voix chuchote dans son esprit...

''Traitre, traitre, tue-le, tue-le. Traitre, traitre, tue-le, tue-le...''

J'onn lui ne dit rien... Il la regarde avec un air de défi, un sourire même...
La voix quant à elle, est de plus en plus forte, plus insistante...

''Traitre, traitre, tue-le, tue-le. Traitre, traitre, tue-le, tue-le...''

Elle ne peut la décevoir. Et elle frappe.
Un poing massif plus gros que lui écrase le martien dans la roche et creuse la parois profondément, un bruit sombre résonne dans la cheminée du volcan.


Elle n'ose pas le retirer, de peur de voir ce qu'elle viens de faire... frapper J'onn... obéir à cette voix...

« Je sent ta peur... bien... »

Cette voix sadique proviens d'au dessus d'elle, mais, elle n'a pas le temps de lever la tête qu'un rayon jaune aveuglant l’inonde et lui fait perdre connaissance.

Tous les autres membres du Corps de Sinestro ne sont pas parti à la poursuite de Hal Jordan. L'un d'eux s'est caché, est resté et à observé la scène, à attendu la faille qu'ouvrirait Karu Sil pour frapper au bon moment. Il s'agit de Romat-Ru, le tueur de Xudar.

Spoiler:
 

Un bras et une griffe jaune rattrape la martienne inconsciente qui se mettait à tomber en chute libre dans le puits sans fond, tandis qu'un autre recueille son alliée au fond du trou creusé par le poing. Elle aussi est ko, la meute n'est plus là.

-------------------------------------------------------

Alors que Hal Jordan a dû se battre intelligemment contre 8 membres du Corps de Sinestro exhorté par Lyssa Drak, Romat-Ru y met un terme, tenant fermement contre lui la martienne blanche toujours inconsciente, son anneau jaune brillant collé contre sa tête prêt à tirer un trait mortel.

« Green Lantern, c'est terminé ! »

« Rend-toi où je l'achève et tu aura sa mort sur la conscience ! Elle ne nous intéresse pas, c'est toi que l'on veut ! »


Présentation - PNJs - Liens - Fiche RP - Demandes RP - Télépathie



"Inside Mars''
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Mer 28 Jan 2015 - 21:29
(HRP: J'ai changer le nom de Lyssa pour celui de Karu Sil dans mon post précédent question de garder la logique. D'ailleurs désolé pour le retard dans la réponse Sad )

Tout se déroula plutôt rapidement. Le temps de le penser, j'étais déjà dans les tunnels tentant de devancer mes poursuivant jaunes. Vu que j'avais pris la peine de scanner les tunnels avec mon anneau dans notre venu ici je savais tout de même bien où aller. Il ne me restait qu'à espérer que mes adversaires n'étaient pas aussi futé. À vrai dire, la plupart des hommes de Sinestro sont des meurtrier en série qui sont plus interessé à frapper dans le tas qu'a cartographier des tunnels de catacombes. Le seul véritable danger était Lyssa Drak. En plus d'être la pire sadique que je connaisse, elle est aussi l'une des plus futées du corps de la peur. Une fois qu'elle ne sera plus en mesure de faire du dégât les autres vont tomber comme des mouches. Elle est donc ma priorité dans ce combat.

Tout en zigzaguant dans le labyrinthe et en évitant les tirs énnemis je plaçai rapidement des mines explosives sur les murs des couloirs afin d'ensevelir mes poursuivants. Après les premières explosions les tirs de couleur jaune se firent de plus en plus rare et plus les mines explosaient, moins ils y en avaient. Je continuai à faire la même chose jusqu'à ce qu'il n'y aille plus aucun tir. Cependant, c'est à ce moment que je me rendis compte que j'avais oublié le plus important. Lyssa Drak!

Je n'eu pas le temps de terminer son nom dans ma tête qu'une chaine jaune apparu à la hauteur de ma tête. Si je n'avais pas eu mon champ de force elle m'aurait certainement décapité sur-le-champ, mais à la place elle me fit virevolté jusqu'à ce que je m'écrase contre le mur un peu plus loin.

«Espèce de sal......»

La phrase n'eu même pas le temps de sortir au complet de ma bouche que je me retrouvai  prisonnié de plusieurs chaînes jaunes fabriqué par Lyssa. Elle me souleva dans les airs et me rapprocha d'elle afin de me faire le discour du parfait petit méchant que Sinestro me ferait s'il était ici. Cependant, ce ne fut pas vraiment ce que je pensais, pour une fois:

«Le grand Hal Jordan s'est fait prendre comme un débutant par ma toile finement tissé. Je penserais que tu serais un peu plus difficile à attraper. Nous n'aurons pas besoin de la martienne finalement. Je crois que je vais dire aux autres de simplement l'éliminer. Après tout tu es la raison de notre présence ici.»

Ceci ne voulais dire qu'une seule chose, M'gann était en grave danger et c'était de ma faute. E devait la sauver à tout pris. Je devais le faire même si je devais prendre des risques importants pour y arriver. Donc je devais me débarrasser de Lyssa et ensuite me rendre le plus rapidement possible à l'endroit où j'ai laissé M'gann afin de me débarrasser des autres lanternes de la peur, car Lyssa a bien laissée comprendre qu'il y en avait plus qu'un avec la jeune martienne.

«Rjghfde dersghre tui!» marmonège à Lyssa avec ses chaînes recouvrant ma bouche.

Visiblement se fut suffisant, car le visage plein de point d'intérrogation qu'elle me fit me donna amplement le temps de me concentrer afin de faire exploser les mines situées juste derrière elle. L'explosion qui suivi nous propulsa sur le mur, mais Lyssa perdit sa concentration et cela me permit de me défaire des chaînes et de m'envoler en direction du centre de la montagne. Je laissai derrière moi quelque explosif afin que la psychopathe de Lyssa ne puisse pas arriver immédiatement après moi dans la salle si elle trouve le chemin pour revenir.

Maintenant que Lyssa était loin derrière moi je pouvais me concentrer sur le comment j'allais sauver la pauvre M'gann de ce piège. Je commençai par me protégeai moi-même en changeant mon anneau de main et en fesant apparaitre un nouveau sur ma main droite. Je rendis également invisible le vrai anneau afin que mes adversaires ne le vois pas.

J'arrivai dans la grande pièce et je vis Romat-Ru tenir en joue M'gann qui était inconsciente dans ses bras.

« Green Lantern, c'est terminé ! »


« Rend-toi où je l'achève et tu aura sa mort sur la conscience ! Elle ne nous intéresse pas, c'est toi que l'on veut ! »

Je n'avais plus d'autre choix que de me fier à mon plan de secours. Je sortie de ma couverture avec les mains dans les airs afin de m'adresser à l'homme qui tenait la vie de la jeune martienne entre ses mains.

«C'est bon, tu gagnes. Mais laisse la tranquille. Ne fais que la déposer ici et je te remets mon anneau.»
Revenir en haut Aller en bas
M'gann M'orzz
M'gann M'orzz
Super-Vilains
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8807
DC : Queen Clea & Manhunter & Mary Marvel
Situation : Disparue depuis 1 an lors des évènements au St Camillus Hospital. M'gann M'orzz est de retour et n'est plus possédée par D'kay D'razz.
Localisations : Mars
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 31 Jan 2015 - 15:51
[HRP : Malin le coup de l'anneau Smile Désolé que tu ne puisse vraiment l'utiliser, car j'avais dès le départ imaginé l'arrivée de Sinestro.]


« L'anneau d'abord ! » répond Romat-Ru dont le visage rayonnait d'assurance et de perversité.

« Je ne bluff pas Jordan, ne le fait pas avec moi. J'aime tuer, mais surtout comment je sais comment bien le faire...
Sait-tu quel est le point faible des martiens ?... »


L'anneau de Romat-Ru se mis à briller fortement. Il n'attendais aucune réponse, car il ne cherchait qu'a obtenir toute l'attention du Green Lantern, le temps que Lyssa Drak agisse derrière lui.

D'un tir bien précis, la gardienne des contes du Corps de Sinestro fit exploser l'anneau bien visible sur la main levée et immobile de Hal Jordan. C'était d'une précision chirurgicale, aussi, bien que la douleur du coup ne fut pas éviter, aucun doigt ne fut tranché.

« Echec et mat, Hal Jordan. Tu as de la chance que Sinestro te veut intact... »

« Pas comme celle-ci ! » clama Romat-Ru, les yeux de braise, son horrible bec se retroussant.
« Je vais te montrer, comment une espèce en voie d'extinction s'éteint définitivement... »

« C'est inutile Romat-Ru ! »

Une nouvelle voix résonne dans les ténèbres à l'intérieur de la cheminée du volcan, elle est forte, mais légèrement douce à la fois. Une douceur cruelle, assurée et assumée. Une voix que tous reconnaissent.

« Ô grand, Sinestro !? » annonce poliment Romat-Ru, avec une pointe d'interrogation quant à la première phrase que le Korugarien viens de prononcer.

« Relâche là ! » demande simplement le Maître de la peur.

Romat-Ru sait qu'il est inutile de questionner son maître et se contente d'obéir en la posant sur la roche. A son contact, M'gann se réveille doucement et se relève péniblement.

« Nous te livrons Jordan, Sinestro ! » déclare Lyssa pour briser le mal à l'aise évident que cette situation inattendue provoque. Néanmoins, sa réponse ne fait que l'accentuer.

« Non. »

Il regarde son ancien coéquipier droit dans les yeux :

« Je ne suis pas là pour me battre. »

Les autres membres du Corps de Sinestro ayant repris conscience apparaissent un à un, mais n'osent agir ou parler en présence de leur chef et du respect qu'il leur inspire. La dernière fois qu'ils l'ont vu, il était vaincu sur sa propre planète, sans anneau, condamné à mort, enlevé par les Indigos et disparu. Pourtant, le revoilà aujourd'hui, éclatant comme un soleil, comme un messie.

« Et si vous croyez l'avoir privé de son pouvoir, votre naïveté me déçoit profondément. Je sent qu'il n'en ai rien. Une ruse vraiment facile... »

Son regard se pose sur Lyssa qui détourne les yeux, puis sur Hal Jordan et enfin M'gann qui observe cette scène intriguée, calmée, mais pas rassurée.

''M'entendez-vous Miss M'orzz ?'' se met alors à penser Sinestro.

''Oui.''

''Vous êtes venu ici pour eux ?''

''Oui. Et, c'est un lieu sacré que vos soldats profanent. Je ne veut voir personne sur Mars hormis un martien !''

Les regards de ceux qui communiquent par télépathie se froncent fortement. Il ne s'agit pas d'un échange amical, d'heureuses retrouvailles...

''Bien. Nous irons autre part. Mais surveille-toi...''

Il tourne la tête en direction de Karu Sil, faisant apparaître une pince pour récupérer son corps toujours encastré dans la roche par la violence de l'attaque.

''Ses signes vitaux sont faible. TU a failli la tuer...''

Cette dernière pensée et paradoxalement suivi d'un sourire en coin auquel M'gann est incapable de répondre. Elle ne peut détacher son regard de cette femme qui même ko et toujours d'une apparence aussi abominable que son esprit, mais serait-elle aussi comme elle, quand elle perd son sang froid ?

« Nous partons. » annonce Sinestro après ce silence.



[HRP : Je ne fait pas partir Sinestro et son corps immédiatement, au cas où tu aimerais communiquer avec eux. Mais, tu peut les faire quitter les lieux aussi.]


Présentation - PNJs - Liens - Fiche RP - Demandes RP - Télépathie



"Inside Mars''
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Jeu 5 Fév 2015 - 20:12
C'était le moment de vérité. Si mes opposants se rendait compte de ma ruse nous sommes finis, mais s'il baisse leur garde une fois mon anneau bidon retiré ce sera une tout autre histoire. Je me tenais devant Romat-Ru les mains dans les airs. Lui tenait ma jeune coéquipière, toujours inconsciente, en joue avec son anneau. Il me demanda de retirer mon anneau avant de libérer la jeune martienne. C'est un ordre que je n'eu même pas le temps d'exécuter, car un rayon extrêmement précis lancé par Lyssa Drak qui était déjà de retour fit éclater mon faux anneau. Ce fut douloureux, mais je fus en mesure de garder ma concentration et de faire disparaitre mon costume sans désactiver mon champ de force qui me permet de respirer. Selon toute vraisemblance, ils ont mordu à l'hameçon.

C'était le moment d'agir, maintenant que les deux Yellow Lantern me crois inoffensif. Cependant juste avant que je réactive le tout, une voix bien familière ce fit entendre dans la noirceur et c'était bien la dernière que j'avais envis d'entendre.

« Relâche là ! »

Cette voix était celle de Sinestro. Mais cette fois il ne semblait pas en vouloir à mon intégrité physique. Il ordonna à ses sbires de quitter immédiatement le site et de nous laisser tranquille. Il attendit que les autres quitte et tourna lui-même les talons. C'est à ce moment que je pris la parole:

«Alors de retour parmi les jaunes? Je croyais que tu avais délaissé cet anneau définitivement?»


Il me regarda avec son air supérieur tellement familier et il eu un petit rictus. Cela voulait certainement dire que rien ne peut l'éloigner de son véritable destin bien longtemps. Bien que nous soyons ennemis en temps normal il y a toujours eu une espèce de respect entre nous deux. C'est pourquoi quand il a dit qu'ils allaient partir je le crois. Alors, en réactivant mon costume et en replaçant mon anneau sur le bon doigt je fis la remarque suivante à Sinestro:

«La prochaine fois, embauche des gens avec plus de 10 de QI, car juste comme cela, je ne peux pas respirer dans l'espace sans mon anneau.»

Il me fit encore une fois le même sourire et en se retournant et partant rejoindre ses sbires il me lança:

«Au moins je vois que mes enseignements ont produit quelques résultats positifs.»

Je le regardai partir et après quelques secondes je me retournai vers la jeune martienne et en la regardant dans les yeux je lui dis:

«Alors tu veux toujours explorer cet endroit?»
Revenir en haut Aller en bas
M'gann M'orzz
M'gann M'orzz
Super-Vilains
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8807
DC : Queen Clea & Manhunter & Mary Marvel
Situation : Disparue depuis 1 an lors des évènements au St Camillus Hospital. M'gann M'orzz est de retour et n'est plus possédée par D'kay D'razz.
Localisations : Mars
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 10 Fév 2015 - 14:04
« Oui... »

La martienne à la forme humanoïde, la peau blanche de craie et les yeux rouge de sang, regarde fermement le héros protecteur, une pointe de crainte, une appréhension dans la voix et pourtant le Corps de Sinestro est maintenant loin.
Elle doit lui dire.

« Je l'ai entendu... Le martien. »

« Tu as vu ce que j'ai fait à cette femme ? Sinestro me l'a dit. J'ai failli la tuer...
Et tu sait pourquoi j'ai fait ça... »


Elle déglutit lentement, ses yeux brillent, elle baisse la tête et se mord la lèvre d'anxiété.
Comme il est dure d'être honnête... mais le mensonge et la violence ont brisés sa relation avec les Titans par le passé ; face à ce héros fondateur de la Ligue, un idéal de justice et de vertue pour elle, elle n'a plus le droit à l'erreur, aux secrets. Il faut lui dire.

« … parce-qu'elle avait pris l'apparence de J'onn, pour me tromper. Je... Je n'ai pas tenté de la tuer elle... J'ai tenté de tuer J'onn... »


Sa voix se brise et s'échappe comme pour fuir sa propre atrocité. Le dire, c'est en prendre vraiment conscience : Elle est une martienne blanche, elle hais les martiens verts.
Même celui qu'elle a faussement appellée son oncle au début de cette supercherie auprès des Titans, mais qu'elle considère comme son père depuis toujours, depuis cinq ans... depuis qu'elle existe vraiment, mais dans quel but ?...
Ses mains plongent sur son visage pour retenir des larmes, des larmes carmins.

Malgré toutes ces incroyables aventures dans l'Espace, les visages repoussants des ennemis qu'elle a combattu et ceux réconfortants des amis qui l'ont soutenu, dans cette folle quête pour sauver une planète, elle n'avait guère évoluer.
La voilà renvoyée dans le passé, comme lorsqu'un homme était mort par sa faute. Elle se sentait mal d'être encore vivante, après cela. Elle avait faillie le tuer...

« Je suis désolé... Ce n'est pas un problème pour un Green Lantern. Si seulement le volcan fonctionnait encore, je me jetterais dedans... »

Sauver une planète, voilà quelqu'un chose d'important... Loin de la Terre, loin de Mars... Elle aurait dû y rester et peut-être n'aurait-elle plus jamais vu de martien. Elle les auraient laissé en paix.
R'emz, le martien vert était surement une exception.

S'en voulant terriblement pour ce qu'elle venait de faire, elle en oubliait presque la présence d'un autre martien blanc sur cette planète, mais lui, ne l'oubliait pas...


Présentation - PNJs - Liens - Fiche RP - Demandes RP - Télépathie



"Inside Mars''
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Ven 20 Fév 2015 - 21:55
Je croyais que le départ de Sinestro réglerait tous les problèmes que nous pourrions avoir, mais je ne me suis jamais autant trompé. Quelques secondes à peine après ma question qui demandais à la martienne si elle désirait continuer son aventure, cette dernière entra dans une phase de dépression post-combat. Elle était pleine de doute relié au combat qu'elle avait eu face à la puissance de la peur.

«Je t'avais prévenu de te méfier de son pouvoir, tu aurais dû m'écouter.»


Ce pouvoir à la capacité de faire bien des choses, même de nous retourner contre nos allié si nous ne sommes pas prêt à l'affronter. Mais ce n'était pas vraiment ce qu'il fallait dire dans une telle situation. Cela n'a fait que la plonger davantage dans cette dépression. Elle alla même jusqu'à s'excuser de m'avoir amené ici, car ce n'est pas un problème de Green Lantern. Ça ne pouvait plus durée comme ça. Je lui fit un sourire et lui dis:

«Écoute, tout ce qui se passe dans le secteur 2814 est le problème du Green Lantern du secteur 2814. Peu importe le problème.»

Je devais la ramener à la raison. J'étais l'adulte responsable de cette mission après tout. Heureusement pour elle, je suis déjà passé par des épreuves qui m'ont fait douter de moi dans le passé. Je m'approchai d'elle en volant et je déposai mes mains sur ses épaules en la regardant directement dans les yeux et me fesant le plus rassurant possible je lui dis:

«Ne t'en fais pas avec cela. C'est ce que tu veux faire pour corriger les erreurs du passé qui est important. Nous faisons toutes des erreurs, moi le premier. Prend par exemple quand Coast City a été détruite par Mongul et le cyborg Superman. J'étais tellement détruit émotionnellement que je m'en suis pris à mes propres alliés au sein du corps des Green Lantern. Ceci m'a amené à me faire posséder par Parallax et j'ai tous ravager par la suite. J'ai même presque détruit notre univers au complet sous son emprise. Mais j'ai réussi à m'en libérer et maintenant je fais tout ce que je peux afin que quelque chose du genre n'arrive plus jamais.»

Je m'éloignai un peu afin de lui laisser un peu d'espace pour respirer, mais en restant tout aussi réconfortant je continuais à lui parler.

«Ce que j'essaie de dire c'est que peu importe le mal que tu as fait, peu importe les gaffes que tu as faites. Les liens que tu as créés avec les gens las-bas sont plus fort que tout. Tout ce que tu dois faire c'est de leur montrer que tu es une personne de confiance. Rachète tes erreurs passées en faisant ce que tu fais de mieux et ils vont toujours être là pour toi. Certain seront peut-être plus difficile à convaincre que d'autre, mais un jour si tu fais de ton mieux pour rattraper tes erreurs il ne pourront que te pardonner.»

Je me mis à penser à comment la JLA ma acceuillis à nouveau dans leur cercle après que je me sois libéré du Spectre et de Parallax. Tout le monde ma accueuillis après que je leur ai prouvé que j'étais sincère dans mes intentions de rédemption. Tout le monde, sauf Bruce, mais Bruce ce méfit de tout le monde même de lui-même j'en suis certain.

«Toi et moi somme très semblable sur beaucoup de points M'gann. C'est pour cela que je te dis cela. N'abandonne jamais ce qui te tiens le plus à coeur et sois sincère avec toi. T'éloigner de tes amis sur Terre prouve que tu les aimes vraiment et tu dois être bien avec eux quand tout va bien. Écoute le conseil de ton vieil ami Hal qui est déjà passé par là. Fait ce qui est bien de faire et tout va rentrer dans l'ordre. Une dernière chose, si jamais tu as envis de parler de ces chose là avec quelqu'un qui te comprend fait moi signe. Mais en finissant, la bonne chose à faire n'est pas de se jeter dans un volcan en éruption ma jeune ami.»

Je terminai mon discours de motivation en me retournant afin de regarder autour de moi afin que nous puissions terminer cette mission afin de nous lancer dans d'autre aventure.

«Bon asser parler ici. Nous devons approcher de notre but premier sur cette planète non? Dans quelle direction devons-nous aller ma jeune amie?»
Revenir en haut Aller en bas
M'gann M'orzz
M'gann M'orzz
Super-Vilains
Inscription : 23/03/2014
Messages : 8807
DC : Queen Clea & Manhunter & Mary Marvel
Situation : Disparue depuis 1 an lors des évènements au St Camillus Hospital. M'gann M'orzz est de retour et n'est plus possédée par D'kay D'razz.
Localisations : Mars
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien
The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 24 Fév 2015 - 18:40
M'gann se sentait idiote d'avoir réagit ainsi devant le Green Lantern. Elle aurait mieux fait de ravaler ses émotions et de poursuivre plutôt que de se montrer faible et de chouiner devant un puissant héros, elle n'avait jamais fait cela dans l'Espace. Mais, celui que l'on nommait Chevalier d'émeraude se montra à la fois courtois et pas invasif, prenant le temps de la réconforter un peu.
Sa honte s’effaça peu à peu. Les paroles du Green Lantern, l'effet de la peur se dissipant, de son accès de folie... tout à la fois. Mais il restait un petit quelque chose, une souffrance qui n'était pas physique et pourtant enfouie dans son corps qui ne voulait pas partir. Comme la sensation d'une tumeur intestine, mais dont elle savait que le mal n'était pas interne, mais externe. Cet autre martien blanc la parasitait, tel un virus qui lui infectait l'esprit et l'empêchait d'être entièrement maître d'elle même, en paix avec son héritage génétique.

« Merci... Hal... »

« Tu as raison... Le mal qui me tourmente ne vient pas de moi. Je n'aurais jamais pu recevoir la confiance de J'onn et celle des Titans... même Batman ne m'a pas ennuyé plus que ça… »
Elle souri en relevant la tête avant de prendre un air particulièrement sérieux.

« Ce mal vient de cet autre martien.
J'ai entendu sa voix.
C'est lui qui m'a ordonné de tuer !
C'est lui qui m'a manipulé !! »


Elle se mettait à parler de plus en plus fort. Sa voix résonnant dans le puits.

« Et nous allons le... capturer ! »

Finit-elle en regardant le Green Lantern droit dans les yeux, espérant son approbation.
Il n'y avait pas d'agressivité dans ce haussement de ton, seulement une détermination nouvelle. Une détermination à réagir et à se battre s'il le fallait, mais sans laisser souffrance et folie prendre le dessus.

« Par ici ! » Dit-elle en plongeant dans le puits.

‘’Je te sens... Je te sens et je vais te trouver... Tu iras sur Oa ou sur une autre planète, loin de Mars et de la Terre et je serais enfin libérée de ton emprise...’’
Filant à travers les ténèbres à toute vitesse, elle tourna à gauche et s'arrêta devant une paroi aussi anodine que les autres, pourtant à travers, elle voyait une pièce taillée dans la montagne. Le martien est tout proche…

« C'est ici, je vois tout, mais il y a une porte qui me bloque... »

Faisant vibrer ses cellules, elle traversa la roche qui séparait le puits de la pièce du temple pour y entrer oubliant que le Lantern n'avait pas cette capacité. Mais toute son attention était à présent tournée vers cet ultime obstacle. Son cœur se mettait à battre plus fort, "il" est tout proche…

Une fois encore des inscriptions en langue martienne étaient taillées dans les murs de cette petite pièce carrée. Elle était reliée à probablement tout un réseau par deux passages ouverts l'un à sa droite, l'autre à sa gauche, mais ce qui l'intéressait le plus était la porte qui lui faisait face, située derrière une sorte de piédestal vide. Elle était absolument vierge, taillée dans une pierre très sombre qui bloquait sa vue comme rien ne l’avait jamais fait. Une sorte de plomb martien ?...

Pouvait-elle la détruire ? Passer au travers ?... Cette matière l’inquiétait, comme une bague du Sinestro Corp, voir plus encore...
Son regard se posa sur le piédestal. Il n’y avait qu’un trou dedans, de forme ronde.

Elle fit à nouveau sortir la gemme noire de son buste qu’elle conservait précieusement. Celle qui avait ouvert la porte du Volcan au Green Lantern, mais une porte ''normale''.
"Elle ouvre toutes les voies.'' lui avait dit simplement J’onn.


The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] Images?q=tbn:ANd9GcT4yJmi8N9OpdDQgro74GDbVYKRbUJYeTDo0wpIzOSGjSMffqmn3c1DNA


Tenant la gemme, hésitante, elle jeta un regard au Green Lantern qui l’avait surement rejoint…



[HRP : On arrive au moment crucial de ce RP, j'en suis très content, merci Smile Désolé de te balader un peu, mais sache que tu as ton mot à dire en toute circonstance et il est très important que tu soit à mes cotés Wink]


Présentation - PNJs - Liens - Fiche RP - Demandes RP - Télépathie



"Inside Mars''
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Mar 2015 - 19:46
M'gann semblait avoir retrouvé son énergie habituelle. Mes belles paroles avaient dû lui faire un effet plus que positif. Pour une fois que l'expérience a du bon dans mon monde. Cependant, il est vrai que la jeune martienne et moi avons beaucoup de points en commun sur plusieurs aspects de notre vie. Ce devait être pour cela que Jonn m'a demandé de venir avec elle ici. Pour faire profiter la jeune fille de mon expérience avec mon côté obscur.

M'gann elle voulait repartir à l'aventure et me demanda si j'étais prêt à continuer. Je lui fis signe de la main en lui signalant de procéder vu qu'elle savait plus que moi dans quelle direction aller. Elle ne perdit pas une seconde et s'envola à toute vitesse dans la noirceur du tunnel. J'arrivais à la suivre sans trop de mal, mais en volant aussi rapidement il serait difficile de réagir correctement si nous tombions dans un autre piège. Puis soudainement, elle me dit quelque chose et plongea dans une espèce de puit encore plus rapidement que précédemment.

«Tout doux jeune fille. Si nous tombons dans une embuscade tu ne pourras pas réagir à temps.»

De toute évidence elle ne m'écoutait pas et continuais à descendre à toute vitesse. Je pressai le pas afin de ne pas la perdre, mais je ne pu véritablement la rejoindre que lorsqu'elle s'arrêta près d'un mur d'apparence anodine. Elle me dit que nous étions enfin arrivés et qu'elle pouvait sentir le dit martien non loin de nous. Elle commença à passer au travers de la pierre oubliant certainement que je ne pouvais faire de même.

«Attend jeune fille, je ne peux pas....... passer au travers du mur moi. Ah les adolescents.»

Je n'avais même pas terminé ma phrase qu'elle était déjà passée au travers de ce mur grâce à son intangibilité. Elle ne pouvait pas savoir ce qui l'attendait vraiment de l'autre côté. Je devais m'y rendre rapidement et je n'avais pas le temps de trouver un autre chemin. Je décidai de passer au travers du mur à ma manière. Cependant, afin de ne pas tout faire écment rapidement pour que je puisse la rejoindre sans qu'elle ne soit dans la merde jusqu'au cou.

Pendant que le laser faisait son travail je portai attention à mon entourage afin de m'assurer que rien ne pouvais nous sauter dans le dos une fois que je serai de l'autre côté, mais il n'y avait rien qui pouvais me faire croire que le danger viendrait de ce côté. Du moins pour l'instant. La foreuse laser venait tout juste de terminer sa percer que je pénétrai dans le trou et rejoignit M'gann de l'autre côté qui se tenait devant une pierre bizarre. Elle me jeta un regard comme si elle attendait mon approbation.

«Vas y! Je suis avec toi sur ce coup. Cette fois maitrise tes peurs et rien ne pourra t'arriver ici. Je te couvre.»

Je me tenais prêt à faire face à tout se qui se trouverais de l'autre côté de cette «porte». Mon anneau brillant d'un vert presque aveuglant, ce qui se trouvais de l'autre côté devrait prendre gare à la puissance s'il voulait nous faire le moindre mal.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 18 Nov 2016 - 3:15
[07/03/15 - 18/11/16 Quelle sacré attente ^^ Mais je suis content de poursuivre.]


M'gann hocha de la tête en réponse au Green Lantern et déposa la pierre Kuru dans l'orifice du piédestal. Elle ressentit alors que la pierre s'activait, il s'agissait bien d'une clé, une clé qui fit disparaitre le mur de pierre sombre et aussitôt M'gann sentit leur présence comme si un violent courant d'air était sortir de cette ouverte béante. Leur présence télépathique à sa portée... Au delà de cette porte, au delà de ce passage, ils sont proches, ils sont des dizaines... voir plus...

"Non !"

Elle retira la pierre vivement, mais cela n'eut pas l'effet espéré. Cela ne fit pas réapparaitre la porte.

"Qu'est-ce qu'il y a ?" demanda Hal Jordan, l'anneau brillant, toujours sur la défensive.

"Je n'aurais pas dû faire ça... Je suis tellement désolé... Ils sont trop nombreux..."

"Vraiment nombreux ?"

"Oui... j'ai peur..."

"Ne t'inquiète pas, Megan. On va gérer ça. Et je contacte immédiatement la Ligue"

Alors que le Green Lantern allait activer du doigt son communicateur placé dans son oreille, ce dernier se mis à flotter... hors de sa portée... De la télékinésie ! Un martien ! Quelqu'un avait donc surgit de cet entrebâillement vers les Enfers de la Montage d'H'ronmeer ?
Non.

C'était M'gann qui avait fait cela. Elle serra les doigts de sa main et le communicateur explosa au dessus de leurs têtes.

Hal Jordan la visa immédiatement de son anneau, les sourcils froncés, prête à faire feu s'il le faut.

"Megan ? Megan... tu n'es pas dans ton état normal, c'est ça ?"

M'gann M'orzz avait la peau plus blanche que jamais, les yeux plus rouge que jamais...

"Je m'appelle M'gann.. M'gann M'orzz... Je suis une martienne, pas une terrienne... Je suis un martienne blanche..."

Le pilote de chasse soupira.

"Ça m'apprendra à accepter de jouer les babysitteur tiens. Tu va m'en devoir une, J'ohnn."

Le Green Lantern matérialisa alors avec son anneau des flammes vertes autour de la martienne qui hurla de terreur en se recroquevillant sur elle même.

"Je suis vraiment désolé pour toi. Mais je ne vais pas te laisser là, comme ça..."

"Anneau contacte John Steewart immé..."


Cette fois-ci, ce ne fut pas son communicateur qui s'échappa, mais l'anneau lui même qui quitta le doigt du justicier.

"Encore des ennuis ?..." dit-il à lui même comme pour détendre l'atmosphère en voyant trois paires d'yeux scintillants comme des rubis lui faire face. Le feu s'était arrêtée et M'gann s'était évanouie. Cette fois ci, c'était bien les autres...


The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL] 183a70d2bd4da2d039a9e48dd22571ca


[HRP : Ce sujet est enfin conclu. Je lancerais la suite plus tard.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

The new dawn of Ma'aleca'andra [PV GL]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Les autres planètes :: Mars-