[Mission JLI #3] La volonté de Sorrow [Allemagne - Berlin]


Inscription : 10/12/2012
Messages : 396
MessagePosté le: Dim 30 Nov - 15:21
All that I do today is a direct consequence of that act !
- Johnny Sorrow –




L'Allemagne, pays qui fut pendant presque d'un siècle le centre névralgique des deux premières guerres mondiales. Partout, la sensation de cette douleur continue à être palpable. Et une fois encore, le Pays tremble alors qu'une ombre sans visage apparaît au devant du monde. Partout dans la capitale, l'homme sans visage pénètre les craintes de tous et toutes et ses sbires attaques sans vergogne tous ceux qui osent croiser sa route.

Certains réduisent les habitants en poussières, d'autres on déjà enfermés les forces de l'Ordre dans leurs bâtiments respectifs. Plus rien ni personne n'arrive à arrêter cette vague de puissance qui déferle sans limites su un peuple déjà souffrant d'un lourd passé. A la tête de cette attaque, un homme. Celui dont le nom est souvent éviter, lui qui a déjà fait tremblé la JSA par le passé sort enfin de l'ombre et prouve au monde qu'il n'est pas encore vaincu.


Au pied de la porte de Brandebourg, symbole du passage de la liberté Allemande, Johnny Sorrow se tiens droit, tel le maître incontesté de cette ville dévorée par les flammes. Son visage se lève vers le ciel, et déjà, les hélicoptères des services du GSG9 explosent en plein ciel. Ceux qui réussissent enfin à poser pied à terre se retrouvent rapidement allongés sur le sol. Pour beaucoup, leurs corps sont criblés de balles, quand aux autres… Leurs têtes roulent nonchalamment sur le sol, déversant un sang vermeil sur les marches de cette création magistrale de l'homme.

Un sourire invisible aux lèvres, seul son plaisir s'entend dans sa voix. Retirant un de ses gants noirs, Sorrow se penche sur le corps d'un des derniers membres du GSG9. L'homme, haletant, a le corps si criblé de balles qu'il peine à parler. La douleur qui lui parcourt le corps l'empêche même d'ouvrir les yeux.

"Sieht aus wie Sie nicht in der Lage, mich zu besiegen sind ... Send JSA ... oder jemand anderes ... denn ohne sie nichts sind Sie !"
(On dirait que vous n'êtes pas capable de me vaincre... Envoyez la JSA... Ou quelqu'un d'autre... Car sans eux, vous n'êtes rien !)


Pour toute réponse, le soldat cracha sur le masque rouge de Sorrow. Relâchant l'homme dont le crâne s'éclata sur le sol, la radio poussa un sifflement strident signe qu'elle venait de se couper. Le message allait très certainement être reçu par ceux qu'il attendait… Voilà bien des années que la JSA ne s'était pas montrée. Même si Sorrow doutait bien qu'ils viennent ici; il espérait enfin pouvoir leur apprendre les bonnes manières… Tous se plieraient sous sa puissance ! Et s'il avait choisi Berlin comme première cible, ce n'était pas inutilement…
Johnny Sorrow ne faisait rien au hasard…

Non, rien du tout !

"Wasp, Geomancer… Trouvez les autres et prévenez-les qu'ILS vont bientôt arriver…"

Rien n'avait été oublié… Pas plus que l'arrivée imminente de leurs ennemis de toujours.

[HRP]Bonjour à tous deux, et bienvenue dans cette mission #3. Comme vous le savez déjà, cette mission sera plus que difficile. Toutefois, elle ne sera pas impossible.
Juste une dernière chose, ce RP ne tient plus compte du Girl Month ! Désolé Diana et Clark, mais vous n'êtes plus en mesure de gagner à coup sûr ![/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5360
DC : The Atom - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 30 Nov - 22:18
(HJ/ On fera au mieux sans avantage ! /HJ)

Le message transmis par la radio du soldat d'élite allemand a été bien réceptionné par ses supérieurs. L'information est envoyée au Ministère principal, avant d'être communiquée à la Chancelière pour savoir quelle était la marche à suivre dans cette terrible crise. Les instances dirigeantes viennent d'être évacuées, mais elles ne peuvent laisser Berlin en proie à une telle crise.

Et alors que les élites allemandes tentent de trouver une stratégie suffisante pour juguler cette menace, certains dirigeants n'hésitent pas à transmettre le message et l'identité de Johnny Sorrow à leurs contacts américains. Discrètement, prudemment, les hommes de l'ombre, ceux qui connaissent l'histoire secrète du monde et des dangers qui le guettent, ont reconnu l'agresseur et savent que les forces locales ne pourront rien contre lui.

La Société de Justice est dissoute. La Ligue de Justice est dissoute - officiellement.
Les hommes de l'ombre envoient un message aux anciens relais de cette équipe, sans savoir si quelqu'un les consulte encore. Ils ne peuvent imaginer que les héros les plus puissants de cette planète aient abandonné, aient fui leurs responsabilités simplement parce que Lex Luthor avait pris le contrôle des Etats-Unis.

Avec foi, les hommes de l'ombre envoient une bouteille à la mer, avec le message de Johnny Sorrow.
Et cette bouteille est interceptée.

Les multiples logiciels de Scott Free recherchent la moindre alerte, la moindre menace qui pèse sur le monde. Les systèmes issus de son génie et des technologies de Néo-Génésis et d'Apokolips repèrent immédiatement l'appel à l'aide des autorités allemandes, et enclenchent les bipers et autres relais transmis aux différents membres de la Ligue de Justice.

A ce moment-là, Clark est en train de préparer un article pour The Citizen Sentinel, le nouveau blog d'informations qu'il a lancé avec Alan Scott, Oliver Queen, les Irons et Victor Stone. Son premier papier a eu un certain succès, mais il sait qu'il ne peut rester sur ses acquis et qu'il doit continuer à produire le meilleur de lui-même afin d'offrir aux lecteurs ce qu'ils attendent : de vraies informations, de vraies analyses ; du vrai journalisme.

Cependant, dès qu'il reçoit l'appel de la nouvelle et secrète Ligue de Justice, dès qu'il découvre la menace à laquelle les Allemands doivent faire face, ses mains quittent immédiatement son clavier pour desserrer sa cravate, déboutonner sa chemise et enfiler son armure bleue et rouge. A peine deux secondes plus tard, il quitte son appartement pour filer dans les airs, vers l'Ouest au maximum de sa super-vitesse.

"Barda, Scott. Ici Superman. J'ai reçu l'appel. Je file vers Berlin. Envoyez-moi un Tunnel Boom pour faciliter le voyage. Les Allemands ont besoin d'aide."

Quelques instants après, l'Homme d'Acier entend un choc sonique, avant d'être emporté par l'un des nombreux tunnels de téléportation issus de la technologie de Néo-Génésis. Une poignée de secondes après, il parvient à l'entrée de la ville de Berlin, déjà en proie à une intense destruction.

Alors que son regard azur se pose sur les multiples scènes de mort et d'agonie que sa super-vision lui offre, il ne peut empêcher ses poings de se crisper, son coeur de se serrer. Il ne peut supporter la vision, le meurtre, le mal fait à autrui. Ceux qui sont responsables vont le payer, même s'il sait que la menace principale est bien plus grande que la majorité de ses adversaires.

A vrai dire, Kent n'a rencontré qu'une seule fois Johnny Sorrow, lors d'une union entre la Société de Justice et la Ligue de Justice. Il connaît très bien les extraordinaires pouvoirs de ce mystérieux personnage, et il envisage déjà des solutions afin de l'arrêter et de sauver le maximum de Berlinois.

La dernière fois, la super-vitesse de Jay Garrick a été suffisante pour occuper Johnny Sorrow le temps que Docteur Mid-Nite montre son propre reflet à l'ennemi. Cela le rendit solide, et fut suffisant pour que Jay le frappe et le réduise en poussière.
Le monde avait été sauvé. La créature avait disparu - jusqu'à aujourd'hui.

Le Kryptonien pousse un long soupir en volant au-dessus des habitations, au-dessus des rues. Il n'a pas accès à la Speed-Force, mais sa propre super-vitesse devrait suffire à occuper Johnny Sorrow. Il faudrait à nouveau l'opposer à son propre reflet, mais il sait très bien que l'adversaire aura tiré ses conclusions de son précédent échec. Il faudra être malin et trouver une nouvelle façon de l'avoir... bon, avec Mister Mxyzptlk, il a l'habitude, mais les jeux avec le petit nain de la Cinquième Dimension n'a rien à voir avec ce qu'il se déroule ici.

"Barda, j'y suis. Je vais entamer une approche discrète pour découvrir la position de Johnny Sorrow et voir s'il dispose de potentiels alliés. Je suivrai ensuite la tactique utilisée par la Société de Justice lors de sa dernière apparition... consultez les fichiers pour me dire s'il est apparu depuis cette époque-là."

Il appuie sur le petit émetteur/récepteur logé à l'intérieur de son oreille droite, avant de concentrer son énergie. Il se prépare à filer à super-vitesse à l'intérieur de la zone de conflit.
Des gens meurent. Des innocents souffrent. Un fou menace la ville.
Superman ne le laissera pas impuni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Invité

MessagePosté le: Mer 17 Déc - 23:28
Diana était toujours disponible pour quelques actes de justice. Elle n'avait pas véritablement de deuxième vie, pas comme certains super-héros très connue comme Superman ou Flash. Sa tâche était d'être constamment Wonder Woman, la princesse des Amazones, ou encore la fille de Zeus. Cela faisait déjà beaucoup de chose pour remplir une vie. Aussi, lorsqu'elle reçu l'appel de la Justice League, donné par les News Gods depuis leur base lunaire, pour aller affronter Johnny Sorrow à Berlin, elle n'hésita pas une seconde à relever le défi. Johnny Sorrow était un des hommes les plus dangereux du monde. Il possédait un immense pouvoir, extrêmement dangereux même pour Diana. Aussi Diana n'hésita pas à sortir épée et bouclier pour aller au combat ce jour-là.

Elle se trouvait déjà en Europe ce jour là et elle n'avait pas beaucoup de temps de trajet grâce à ses pouvoirs, aussi elle préférait se débrouiller seule pour le voyage, même si elle n'ignorait pas l'existence des téléporteurs issue de la technologie des News Gods. Elle avait en effet beaucoup fréquenter Orion, ou même affronter les forces de Darkseid qui utilisait ce genre de technologie. Mais elle préférait le voyage aérien. En plus, c'était une bonne façon pour se dégourdir un peu les muscles et s'échauffer avant un combat qui s'annonçait difficile.

« Ici Diana. Je vais à Berlin. Je suis déjà près de la zone de combat.

Elle arriva en quelques minutes à peine. Les News Gods lui indiquèrent la présence sur les lieux de Superman, ce qui était plutôt une bonne nouvelle. C'était un excellent allié dans le combat, en plus d'être un ami. Il l'avait déjà beaucoup aidé pour la crise des Amazones à Washington. Et ce combat là, bien plus terre à terre, lui rappellerait sans doute de bon moment lorsqu'ils combattaient ensemble les pires créatures de l'univers, les bonnes années de la Ligue de Justice avant sa chute. Les conseils, car elle ne les considérait pas vraiment comme des ordres, des News Gods étant la discrétion au sujet de la nouvelle Ligue, personne n'étant au courant à part les membres actuelles et sans doute d'autres super-héros ayant reçu le message de Miracle. Ce renouveau était donc très excitant.

Elle arriva sur place. Elle repéra la position de Superman grâce aux indications de Barda. Elle entendit d'ailleurs le plan de ce dernier vis à vis du combat à venir.

« On croirait entendre Batman. Les approches discrètes et les prises de renseignement ne sont pas mes points forts. Cependant, Sorrow n'est pas à prendre à la légère. Il est intelligent. Il doit s'attendre à ce qu'on applique la même tactique que la JSA. Cela ne m'étonnerait pas qu'il est prévu quelque chose pour s'en prémunir cette fois.

C'était d'ailleurs sans doute probable, cependant il ne s'attendait pas forcément à ce que des super-héros unis agissent contre lui seul depuis la dissociation des deux principaux groupes, la JSA et la JLA. C'était d'ailleurs peut-être la raison de son retour. Il se pensait peut-être intouchable désormais. Mais personne ne l'était, et Wonder Woman se battrait jusqu'au bout contre ce psychopathe pour empêcher qu'il ne blesse davantage de gens.

« Il va falloir se méfier de lui plus que jamais. Mais, par Athéna, je suis prête à en découdre avec lui. Il va regretter la oeine qu'il aura causer dans cette ville qui a déjà beaucoup trop souffert.

Diana était très contente de reprendre du service pour la Justice League, sans pour autant avoir besoin de se confronter à son peuple. Cette fois, elle pouvait combattre complètement relâcher, au côté de Superman. Comme au bon vieux temps.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5360
DC : The Atom - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Ven 2 Jan - 19:19
(HJ/ Désolé de mon retard. /HJ)

Clark sourit en sentant l'arrivée de Diana, avant de la voir. Tous deux se connaissaient depuis longtemps maintenant, et ils étaient autant alliés qu'amis. Malgré leurs vues différentes sur un bon nombre de sujets, il sait pouvoir compter sur elle, et pas uniquement sur ses extraordinaires pouvoirs. La plus grande capacité de la jeune femme demeure sa terrible détermination, qui ne lui fera jamais plier l'échine devant n'importe qui ; ils auront bien besoin de cette volonté indomptable pour sauver une ville de Johnny Sorrow.

"Bonjour, princesse."

Il tourne lentement son visage pour poser ses yeux sur la guerrière à ses côtés. Les bras croisés, il demeure suffisamment éloigné du centre des sinistres opérations de Johnny Sorrow pour ne pas être repéré par ses sbires ou par l'ennemi lui-même. Cela ne durera pas, mais cela leur permet de mettre au point leur plan avant d'intervenir.

"Je pense en effet que Johnny Sorrow considère avoir trouvé une parade à la tactique utilisée lors de sa dernière apparition officielle."

Un nouveau sourire glisse sur le visage de l'Homme d'Acier, alors qu'il passe sa main sur son front pour chasser la mèche toujours rebelle de ses cheveux sombres.

"En vérité, je compte dessus : je veux le persuader que nous adoptons la même stratégie, pour qu'il puisse se rassurer en mettant en oeuvre la parade qu'il prépare depuis tant d'années. Cela permettra alors de le surprendre en adoptant la tactique qui le bloquera définitivement, pour sauver cette ville."

Il s'élève un peu plus au-dessus du sol, en fixant les beaux yeux de l'Amazone.

"Bien entendu, je n'ai pas encore mis au point cette nouvelle tactique : je ne suis pas Bruce. Je mise plus sur l'espoir pour l'emporter, pas l'extrême préparation de notre ami paranoïaque."

Kent sourit, avant de partir vers l'intérieur de Berlin.
D'aucuns pourraient le taxer d'optimiste, de naïf, voir d'utopiste. A vrai dire, il ne prend pas mal d'être considéré ainsi, car il ne voit pas ces mots comme des insultes. Il veut être optimiste, il veut vivre dans un monde où la naïveté n'est pas un crime, où l'utopie peut devenir une réalité. Et c'est pour y parvenir, pour accéder à cette réalité qu'il entend mettre ses extraordinaires pouvoirs au profit de l'Humanité.

"L'idée est simple, princesse. La discrétion n'est pas notre force, tu le sais bien. Je te propose d'aller directement affronter les sbires de Johnny Sorrow, de faire du bruit, et d'attirer le stratège pour que nous puissions jauger de ses capacités et de ses objectifs. Je vais tenter d'être moins... visible, pour intervenir en deuxième vague."

Superman fait un dernier signe de tête à Wonder Woman, et file, après un ultime sourire, vers les ruelles sombres et moins en vue de Berlin.
Avec sa super-vitesse, il devient une traînée rouge et bleue qui frappe, sans un bruit, les quelques hommes armés laissés là par Johnny Sorrow. Ce dernier a laissé le centre-ville à ses soldats surhumains, étonnamment dotés de pouvoirs exceptionnels, mais a décidé de placer en périphérie ses troupes les plus basiques.

Les faire disparaître n'est pas compliqué pour l'Homme de Demain, mais cela permettra d'éviter que, dans le combat final, des dizaines de combattants "normaux" viennent dans la mêlée. Les surhumains ayant une meilleure résistance, il n'aura pas à faire attention à ses coups et à leur puissance.
Clark se débarrasse de la cinquantaine d'hommes et femmes chargés de la surveillance du centre-ville, autant pour permettre l'évacuation des civils encore vivants que pour faciliter le futur combat. Il n'est pas Bruce, non - mais il apprend vite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Invité

MessagePosté le: Dim 4 Jan - 18:50
Superman était d'accord avec Wonder Woman sur le fait que Johnny Sorrow était bien mieux préparé que la dernière fois. De plus, ils n'étaient pas très nombreux, juste lui et elle. Mais Diana avait toute confiance en Superman. C'était un homme fort, peut-être le plus fort qu'elle avait rencontré jusque là. Il était le contraire de tout ce qu'on lui avait raconté lorsqu'elle était plus jeune à Themyscira. Ce n'était pas un homme mauvais, corrompus, égoïste. Il avait réussi à trouvé au plus profond de son cœur une force que n'importe quel super-pouvoir ne pourrait égalé : l'espoir. Il comptait s'en servir, une nouvelle fois. Il avait cette lueur d'espoir, qui lui disait qu'ils allaient sauver tout ses gens. Diana croyait en lui, comme toute la Ligue des Justiciers. Il était une sorte de modèle pour l'ensemble des super-héros. Pour la princesse, il était la preuve que son propre combat pour la paix était justifiée. Un monde meilleurs possible.

Mais pour ça, il fallait se débarrasser une fois de plus d'une menace dangereuse, celle de leur adversaire Johnny Sorrow. Et Superman avait une ébauche de plan.

« J'ai compris Superman. C'est donc à moi d'attirer l'attention. Ce que je fais de mieux.

Alors que Superman était déjà parti, Diana s'envola a pleine vitesse vers la ville. Elle attérit durement sur le sol, provoquant une secousse sismique aux alentours, à l'endroit où le plus de sbire de Sorrow se trouvait, la Pariser Platz, face à la porte de Brandebourg. Elle ne laissa pas l'épais brouillard se défaire avant de foncer sur ses ennemis. Elle les élimina un par un, avec des coups vifs et puissants, juste assez pour les assommer. Ses bracelets de la victoires réduisait suffisamment sa force pour ne pas les tuer en un seul coup, tout en lui conférant assez pour avoir l'ascendant sur eux. Comme prévu, chacun de ses coups fit un maximum de bruit. Plusieurs sbire arrivèrent en renfort, attirer par le son, la remarquèrent et n'attendirent même pas les ordres pour faire feu.

Elle se retourna et para chaque balle avec une dextérité impressionnante à l'aide de ses bracelets. Le métal du dieu forgeron Héphaïstos était indestructible et dévia sans mal les rafales de balles qui fusaient en direction de la guerrière amazone. Elle frappa un violent coup sur le sol pour créé une nouvelle légère secousse et déstabilisa les tireurs. Elle utilisa alors sa tiare pour en désarmer plusieurs, la récupéra et la replaça. Ensuite, elle usa de son lasso de vérité pour en agripper un et le jeta sur d'autres. Si elle voulait attirer l'attention, en tout cas c'était réussi. Elle devait maintenant rester vigilante, car un regard mal placé, maintenant que Sorrow savait qu'elle était là, et cela pouvait être la fin. Elle remercia intérieurement la déesse de la chasse Artémis pour le don des sens décuplés qui allait sans doute lui être utile.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5360
DC : The Atom - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 11 Jan - 22:14
Diana Prince est une femme de courage, de devoir et de puissance.
L'ardeur qu'elle déploie pour mettre en oeuvre les conseils et ordres donnés par Superman ne fait que confirmer la légende et le mythe qui l'accompagnent.

Parvenue au centre-ville de Berlin, l'Amazone s'en prend directement aux nombreux hommes de main de Johnny Sorrow. Ce dernier a fait venir des surhumains, mais aussi beaucoup d'hommes et de femmes rendus plus puissants grâce à des armes et des équipements qui ne sont, heureusement, pas accessibles par tous.

Wonder Woman met ainsi à terre une bonne vingtaine d'adversaires, tous dénués de pouvoirs, mais dotés de nombreuses armes de grande compagnie, de grande mortalité. Ils n'ont pas le temps de les utiliser cependant, la grande vitesse et l'extrême efficacité de la jeune femme étant bien trop importantes pour leurs faibles ressources.

Ils ne sont pas de taille face à elle.
Les prochains le seront certainement plus.

Alors que Diana prend quelques secondes d'un repos bien mérité, son instinct perçoit l'arrivée de deux nouveaux combattants, de deux menaces bien plus sérieuses que les hommes de main surarmés qui jonchent le sol, inconscients.

Spoiler:
 

Killer Wasp, fils d'un ancien ennemi de Wildcat. Geomancer, successeur d'un autre ennemi de la Société de Justice.
Deux descendants, deux héritiers d'une lignée maléfique et criminelle, déjà recrutés précédemment par Johnny Sorrow pour mettre en oeuvre ses tristes plans de vengeance et de domination. Deux nouveaux ennemis pour l'Amazone, dotés d'armures leur permettant, pour l'un de voler et de tirer des rafales d'énergie, pour l'autre de faire bouger la terre sous leurs pieds.

"Lutte contre ta nature, Amazone, et fuis. Ce combat n'est pas le tien. Qu'on m'amène la Société de Justice... qu'on m'amène les seuls véritables protecteurs de ce monde."

La voix de Johnny Sorrow s'élève autour d'eux, mouvement surnaturel et inquiétant à l'intérieur de ce centre-ville ravagé par les combats et rongé par un silence assourdissant, insupportable.

"Tuez-la, si elle ne fuit pas. Je n'ai guère de temps à perdre."

Killer Wasp et Geomancer s'approchent, évidemment menaçants.

A quelques mètres de là, discret, Superman fixe la scène et serre les poings. Il a utilisé sa super-vitesse et sa puissance pour se débarrasser des gardes laissés par Sorrow en périphérie du centre-ville, et hésite maintenant sur la marche à suivre. Il sait que Diana peut gérer aisément les deux menaces qui lui font face, mais il craint qu'elle ne subisse le terrible courroux du monstre derrière tout cela, et qu'elle en souffre terriblement.

Même si l'Amazone est une "dure à cuire", Johnny Sorrow est une force de la nature, qui l'a déjà fait lourdement souffrir.
Que doit-il faire ? Suivre leur plan, attendre l'attaque inévitable pour venir aider, en laissant son amie subir le pire ? Ou attaquer, et ruiner l'effet de surprise ?

Clark pousse un long soupir : il sait très bien ce que Diana ferait à sa place, et ce qu'elle voudrait qu'il fasse. Il décide d'attendre, et de ronger son frein.
Il laisse Wonder Woman seule. Pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Invité

MessagePosté le: Mer 14 Jan - 16:00
Enfin. Les choses sérieuses allaient commencé. Non pas parce que la terrible voix du démoniaque Johnny Sorrow avait retentit en écho en ordonnant la mort de Wonder Woman, mais parce que les sbires qu'il avait appelé était cette fois d'un autre acabit. Ce n'est pas que le fait de combattre de simple humain bien équipé ne plaisait pas à Diana, mais il n'y avait pas de mérite et d'honneur à cela. Elle avait été entraînée comme une guerrière amazone. Préparé à combattre tout ce qui devait se présenter à elle, peu importe le défi. Plus le défi était grand, plus la victoire était satisfaisante. Elle espérait juste que Superman n'allait pas corrompre le plan en se montrant trop vite. Surtout qu'elle pouvait se débrouiller seule. Superman était certes l'un des êtres les plus puissants de cette l'univers. Mais la vraie championne de la Terre, c'était elle, Wonder Woman. Et ses ennemis devraient y réfléchir à deux fois avant de l'affronter.

Ses ennemis firent donc un à un leur apparition. Il s'agissait ainsi de Killer Wasp et Geomancer. Wonder Woman ne se souvenait pas de les avoir déjà affronté. Ils ne faisaient clairement pas parti de sa galerie de vilains. Elle en avait vaguement entendu parler, par certain briefing de préparation de Batman et Cyborg qui tentait de les préparer à combattre divers adversaires, qu'ils risquaient de rencontrer au cours de leur carrière. Si elle ignorait quasiment tout de Killer Wasp, dont son véritable nom, ce qui était dommage car il avait un nom assez évocateur, mais elle savait deux trois petites choses sur Geomancer. Elle savait qu'il pouvait manipulé la Terre, en sommes, pour y provoquer des secousses et ce genre de chose. Pas un grand soucis, en soit, pour l'Amazone. Elle avait affronté bien pire.

« Fuir ? Tu ne me connais pas, Sorrow. Je ne fuis jamais un combat qui se présente à moi.

C'était dans sa culture et son éducation Amazone. Elle avait choisit la voie du guerrier. Oui, elle était une guerrière. Mais une guerrière qui se battait pour la paix. Ici, la Guerre était représenté par Johnny Sorrow et ses hommes de mains infâmes. Et il fallait absolument les faire tomber si elle voulait, avec Superman, remporter la victoire sur l'adversaire de la Société de Justice d'Amérique. Elle savait que ce n'était pas le moment pour le super-héros du Kansas d'apparaître. Elle allait donc se battre à deux contre un. C'était légèrement déloyal, mais de toute façon elle avait appris il y a longtemps que rares étaient les super-vilains à avoir le sens de l'honneur. Et peu d'entre eux était de véritable guerrier. Certes il étaient puissant.

Mais la puissance ne faisait pas tout.

Geomancer pointa ses mains vers le sol et commença par déséquilibrer Diana à l'aide d'une secousse sismique. Elle sauta en l'air pour prendre son envol, et elle fut immédiatement mitraillé par les rayons d'énergie que tirait Killer Wasp. Elle para les coups avec les bracelets de la victoire. Leurs techniques était bel et bien vaine. Mais Geomancer  fit léviter un énorme bloque de béton qu'il jeta sur l'Amazone. Celle-ci étant concentré à parer les tirs rafales de l'homme insecte n'avait pas vu venir le coup et fut violemment frappé par l'énorme projectile. Complètement déstabilisé, Killer Waps réussit à tirer une rafale électrique qui la foudroya. Il fallait qu'elle se remette rapidement si elle ne voulait pas continuer à subir les assauts des deux adversaires. Elle réussit donc à lever son bras et à parer la charge électrique.

Elle s'attendait à un nouveau projectile jeté par le Geomancer, aussi elle utilisa ses bracelets pour matérialiser une lance qu'elle jeta dans sa direction. Le bloc de béton qu'elle avait anticipé fut détruit par la puissance du projectile indestrutible de l'amazone et toucha le Geomancer à l'épaule. Diana l'entendit hurler de douleur. C'était le moment ou jamais. Et sauta de nouveau dans les airs et utilisa son lasso pour accrocher les ailes de la guêpe, l'empêchant ainsi de voler. Elle jeta alors son prisonnier sur son coéquipier. Puis, alors qu'ils tentaient de se relever, l'Amazone fonça vers eux, les accablant d'un coup de poing dévastateur, touchant ainsi les deux. L'un blessé, l'autre paralysé par le lasso, ils ne se relevèrent pas pendant un moment.

Diana prenait donc ça comme une victoire acquise. Johhny Sorrow n'allait donc pas tarder à se montrer.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5360
DC : The Atom - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Sam 24 Jan - 22:23
(HJ/ Je fais un message court, car Superman n'apparaît pas encore. /HJ)

Les deux super-vilains ont été vaincus.
La puissante Amazone a fait honneur à son rang et à sa légende en parvenant à vaincre ses deux adversaires, sans faire face à trop de difficultés. Même si Killer Wasp et Geomancer sont des surhumains ayant fait leurs preuves, ils n'en demeurent pas moins des menaces moindres pour quelqu'un de la trempe de Wonder Woman, qui a déjà fait tomber des dieux et a mâté des conquérants cosmiques.

La jeune femme est de ce fait parfaitement prête à affronter Johnny Sorrow.
Ce dernier ne saurait se faire attendre plus longtemps.

"Bonjour, Wonder Woman."

Une forme apparaît soudainement devant elle. Le dos, puis le reste du corps du monstre se dessinent rapidement grâce aux terribles et mystérieux pouvoirs qu'il détient.


"Je t'ai proposé de fuir. Tu ne m'as pas écouté."

Johnny Sorrow demeure ainsi, à moitié tourné vers elle, à moitié détaché. Les mains dans les poches, il affiche une attitude qui tranche grandement avec l'extrême violence qui s'est abattue sur Berlin.

"Ma seule volonté était de châtier ceux qui le méritent. Je ne souhaite pas te faire de mal."

Lentement, Sorrow sort sa main droite de sa poche. Ses doigts se mettent soudainement à briller, avant qu'une terrible rafale d'énergie pourpre vienne frapper Diana. Trop rapidement, trop brutalement pour qu'elle puisse s'échapper ou se protéger.

"Souviens-toi que tu m'y as obligé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Invité

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 12:28
Johnny Sorrow se montra enfin à Diana. Le mystérieux homme lui tournait le dos d'abord, et semblait d'un calme extrême. Charismatique, il n'en faisait aucun doute, c'était le genre d'homme mauvais et corrompus dont les Amazones détestaient par dessus tout, la raison qui les avait fait se retrancher dans une île sans mâle de ce genre. Un homme cruel, prêt à tout pour détruire ce qui l'entoure dans le seul but de faire travailler son immense ego. Wonder Woman était prête à combattre ce genre d'individus depuis sa naissance. Sans même réellement le connaître, elle le détestait déjà. Sorrow était de toute façon le genre d'homme consumé par le mal depuis si longtemps qu'aucune rédemption n'était possible pour lui.

Après son discours qui sonnait terriblement faux, une attaque instantané parvint jusqu'à Diana. La rafale d'énergie la frappa de plein fouet. Pour n'importe qui, cela aurait sans doute été fatale. Pour la demi-déesse, l'attaque était déjà terriblement douloureuse. Elle ne pu s'empêcher de crier. Rares étaient les attaques capable d'infliger pareil douleur à l'Amazone. Elle se rendit alors compte de la dangerosité de cet homme. Cependant, elle ne doutait aucunement de sa faculté à prendre le dessus. Elle ignorait encore comment, mais aucun ennemi ne peut l'empêcher de vaincre le mal. Pas même Sorrow. De plus, elle savait qu'elle avait encore un allié qui était encore inconnu à Sorrow.

Après avoir posé un genou au sol, pour garder un certain équilibre, elle leva difficilement les bras et les croisa, pour permettre à ses bracelets de dévier la rafale d'énergie que lui envoyait Sorrow. Ce léger répit lui permit de reprendre son souffle. Elle était désormais épuisé et la douleur n'était pas totalement partit. Mais elle était une guerrière amazone, la douleur ne pouvait l'empêcher de combattre. Et elle savait que Superman n'était pas loin et qu'il allait sans doute intervenir bientôt.

Une fois que Sorrow avait cessé son attaque devenue obsolète, Diana pu se relever. Elle savait désormais que l'autre danger était son visage. Elle se gardait donc de le regarder directement dans les yeux, même si ce n'était pas sa méthode préféré.

« Le mal, Sorrow, c'est tout ce que tu sais faire. La Société de Justice n'est plus là pour te stopper, mais ce n'est pas les seuls protecteurs de ce monde. Par Héra, je te promet que je ne te laisserais jamais vaincre.

Cependant, elle attendait désormais l'aide de son coéquipier, car elle n'avait plus la force suffisante pour le combattre directement. Elle savait qu'elle était là pour attirer toute l'attention de Sorrow. Superman devais désormais trouver une solution pour le vaincre. Elle savait qu'il en trouverait une. Il s'agissait après tout de Superman. Il n'avait peut-être pas l'esprit tactique de Batman ou  la technique de combat des amazones, mais il portait en lui une force bien supérieur à tout cela. Il portait en lui l'espoir que jamais le mal ne pouvait l'emporter sur le bien.

Mais pour que son intervention soit efficace, Diana devait davantage occuper Sorrow, même si cela devait lui coûtait davantage de ressource et de souffrance. Elle invoqua son épée par son bracelet, fit tomber sa tiare sur ses yeux et fit confiance à son instinct. Elle s'envola à pleine vitesse vers Sorrow. Si les deux super-héros voulaient le vaincre, il fallait le révéler à sa pleine puissance.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5360
DC : The Atom - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 15 Fév - 17:28
Wonder Woman vient d'être frappée par une terrible rafale d'énergie de Johnny Sorrow. Si elle a survécu à l'attaque, la puissance de cette dernière lui a arraché un cri de douleur, et l'a forcé à mettre un genou à terre ; pour une Amazone, cette quasi-humiliation est encore plus douloureuse que la violence de l'agression.

Après quelques mots pour se donner du courage et provoquer encore l'adversaire, elle se jette à nouveau au combat, munie de ses armes et de sa volonté à toute épreuve.
Le choc est terrible, le contact brutal. Johnny Sorrow se protège avec son étrange énergie personnelle, mais il ne peut que reculer devant l'agressivité et la passion de l'Amazone. Cette dernière est bien consciente qu'elle ne pourra pas l'emporter seule contre ce monstre, mais elle n'en laisse rien paraître et s'acharne comme si la vie de tout l'Univers en dépendait - ce n'est pas le cas, mais ce n'est pas forcément faux.

Les poings de Johnny Sorrow se mettent à luire, et il frappe en contre-attaque, chaque coup, chaque impact étant plus douloureux pour la jeune femme. Si son visage était visible, s'il n'avait pas un simple masque sur le vide de son crâne, elle pourrait y lire le plaisir sadique de faire souffrir.
Mais son visage n'est pas visible - pas encore.

Alors que l'ennemi s'acharne sur elle, qu'il la repousse encore et encore, la carte-surprise dans la manche de Wonder Woman se lance enfin.

Un craquement de tonnerre se fait entendre, alors qu'une traînée rouge et bleue s'échappe de sa cachette dans un immeuble de Berlin pour filer vers Johnny Sorrow. Avec sa super-vitesse, il parvient en quelques secondes sur le champ de bataille, et son poing gauche s'écrase avec une violence extrême sur le masque de leur ennemi.

L'impact est tel que les gravats au sol se soulèvent, que les bâtiments aux alentours trouvent. Johnny Sorrow recule sous la surprise et le choc, et met quelques instants à se remettre ; même lui n'a pas anticipé cette brutalité, et cette soudaine arrivée.

"Su... Superman. Ah. Surprenant."

Sorrow essaye de se remettre, essaye de remettre sa cravate en place alors qu'il semble bien touché par l'agression.
Cela permet à Clark de se rapprocher de Diana, pour lui murmurer très vite la suite des événements et le plan qu'il a imaginé pour stopper cette folie.

"Nous l'attaquons, tu l'occupes, tu te places derrière lui et tu bloques ses mains. J'arrache son masque et je m'occupe du reste."

Il lui fait un petit sourire, avant de filer à nouveau vers Johnny Sorrow, les poings en avant. Tout ça doit cesser - tout ça va cesser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Invité

MessagePosté le: Ven 27 Fév - 23:56
Wonder Woman ne savait pas réellement si ses coups étaient réellement efficace. Elle ignorait beaucoup de chose sur Johnny Sorrow, ce n'était de toute façon pas elle qui habituellement avait les renseignements sur leurs adversaires. Ni Batman, ni Cyborg n'était présent, et la Justice League était très restreinte ces derniers temps, et assez peu soudé. La preuve ici, à Berlin. Pour affronter un monstre dangereux tel que Sorrow, qui avait autrefois demandé la Société de Justice et la Ligue de Justice ensemble, ils n'étaient que deux cette fois-ci. Pas les moindre, car Superman et Wonder Woman n'avaient rien à prouver quant à leur efficacité. Mais il y a quelques années, avant la crise de Brother Eyes, avant l'arrivé de Luthor au pouvoir américain, ils auraient été six, peut-être sept, voir plus.

Big Barda et Mister Miracle avait peut-être réuni des membres de la Ligue, mais elle n'existait pas encore. La JL que Diana connaissait et qu'elle respectait n'était pas encore ressuscité. C'était donc en simple duo que devaient agir les super-héros pour affronter ce monstre difforme. Mais Diana n'avait pas peur de l'affronter. La peur de la défaite ne faisait pas parti de son éducation amazone. Aussi, si la contre-attaque de Sorrow avec ses poings d'énergie était douloureuse, cela ne suffisait pas à abattre Wonder Woman. Car elle savait que ce n'était qu'une étape douloureuse pour arriver à la victoire.

Car Superman était arrivé. Avec la vitesse du son, on ne pouvait bien sûr pas l'entendre tout de suite, car quand l'onde de choc sonore parvint jusqu'au oreilles des deux adversaires qui étaient en train de combattre, il était déjà arrivé. Et sans doute déjà trop tard pour Sorrow. Le kryptonien n'était pas un guerrier. Il avait peut-être grandit dans une ferme, parmi des gens normaux, il avait un job normal de journaliste. Et pourtant il ne cessait de surprendre Diana par sa puissance, sa fulgurance et son assurance. Il n'était pas un Dieu, mais elle en connaissait pas mal qui pourrait beaucoup apprendre de Clark Kent. Presque tous, en fait. L'Olympe était peut-être un lieu encore plus corrompus que la politique mortelle.

Clark donna des instructions claires à Diana. Celle n'hésita pas une seule seconde et repartie directement à l'assaut de Sorrow. A l'aide d'une habile feinte de corps, elle parvint dans le dos de l'homme en rouge. Elle tordit le bras de son adversaire et à l'aide de son lasso magique, elle ligota les deux main de son adversaire sans qu'il ait eu le temps de réagir. Tant que Diana tiendrait son lasso, Sorrow ne pouvait pas réagir et se dégager du pouvoir magique de l'équipement divin sans beaucoup d'effort et un peu de temps. Temps qui allait lui manquait vu que Superman lui fonçait déjà dessus...
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 29/06/2014
Messages : 5360
DC : The Atom - Ch'al Andar - The Bat
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Dim 8 Mar - 20:01
"Ah... vous pensez que la force brute peut me stopper ?"

Johnny Sorrow tente de provoquer ses adversaires, mais il n'en mène pas large. Wonder Woman le maintient brutalement, en bloquant ses mains, et il ne parvient pas à se libérer. Malgré ses pouvoirs, ces derniers ne parviennent pas à outrepasser les super-capacités de Diana et celles de son lasso magique.

"Il a fallu une dizaine de héros pour m'immobiliser, la dernière fois. Vous n'êtes que deux. Vous n'avez aucune chance."

Le criminel tente de se retourner pour s'en prendre à l'Amazone, mais cette dernière réussit sa partie de la mission à la perfection. Elle utilise toutes ses forces pour le maintenir ainsi, mais son calvaire s'arrête bientôt : Superman arrive.

Propulsé vers Johnny Sorrow à super-vitesse, les deux poings en avant, il abat ses mains sur la gorge de son ennemi. Le choc est terrible, brutal, et pousse même Wonder Woman à reculer sous l'impact surhumain qu'elle doit encaisser. Inutile de dire que Johnny Sorrow est celui qui subit le plus gros du choc, et qu'il n'en mène pas large pendant quelques instants.

Cependant, les terribles capacités du criminel lui permettent de se reprendre, et il relève rapidement la tête pour provoquer son nouvel adversaire.

"Tu crois que c'est suffisant ? Ca ne l'est pas ! Tu crois que vous pouvez m'abattre ? Vous ne le pouvez pas ! Personne ne le peut ?"

Johnny Sorrow est ulcéré, rempli d'une rage qu'il veut faire exploser avec ses pouvoirs. Cependant, Clark a anticipé une telle réaction, et il refuse de laisser leur ennemi continuer ses ravages. Il a, devant les yeux, un visuel des conséquences des actes du criminel, et il refuse que ce dernier les reproduise. Berlin ne s'en relèverait pas.

"En effet. Personne ne peut te battre."

Superman est debout, tenant Sorrow aux épaules ; Diana maintient toujours ses bras. Il adresse un regard entendu à la jeune femme, puis ferme les paupières et pousse un grand soupir.
Il laisse son esprit se détendre, se calmer, pour accéder à ce qu'il cherche - un autre niveau de conscience. Un contact. Avec l'armure.

Le costume qu'il porte est d'origine kryptonienne, issu d'une technologie avancée d'une race désormais éteinte. Elle répercute les désirs, les envies, les besoins de son porteur. Dès qu'il a mis cette armure, cette dernière a épousé les couleurs de son costume habituel, mais elle aurait pu prendre d'autres formes - d'autres attributs.

Devant les yeux de Johnny Sorrow, l'armure portée par Superman change, et devient... un miroir. Un gigantesque costume-miroir, qui reflète ce qui se trouve devant.
Et avant que le criminel puisse réagir, l'Homme d'Acier lui arrache son masque, révélant son visage gazeux à... lui-même. A son propre reflet.

"Non... non... pas encore ! Non ! PAS ENCORE !"

Le hurlement de Sorrow, d'abord de colère puis de peur, ne fait pas faiblir Superman, qui continue de maintenir leur adversaire juste en face de son armure transformée en miroir.
A nouveau, comme face à la Ligue de Justice et à la Société de Justice, Johnny Sorrow est piégé par son propre reflet. Mais s'il s'était fait piéger jadis et s'était transformé en statue, il a depuis tenté de trouver une échappatoire. Son corps, sur le point de se statufier, se transforme en brume et échappe aux forces de Superman et de Wonder Woman alors que la situation est catastrophique pour lui.

"Ah... dommage. Prévisible, mais dommage."

Clark ne peut attraper la fumée, et laisse la brume s'enfuir. Johnny Sorrow s'échappe, mais il sait qu'il a été lourdement blessé et impacté par cette attaque. Et Berlin est libérée - il faut se contenter de ce qui est à sa portée.

"Comment vas-tu ?"

Il sourit en regardant Diana, avant de tourner les yeux tout autour. Activant sa super-vision, il scanne la zone pour trouver quelles zones doivent être aidées en priorité après l'agression de Johnny Sorrow ; ce dernier vient d'évacuer une partie de ses hommes, et les autres sont déjà en train de rendre les armes. L'échec de leur patron les secoue suffisamment pour qu'ils retrouvent la raison.

"Il y a quelques urgences... mais nous avons géré la plus grosse difficulté. Bien joué, Diana. Tu as été extraordinaire, comme toujours."

Clark lui fait un petit clin d'oeil, avant de s'envoler pour venir en aide aux autres.
Pas de repos pour les braves.

(HJ/ J'en finis ici. J'ai bien aimé ce sujet, j'avais cette idée dès le début Smile au plaisir de te recroiser dans le sujet Justice League ! /HJ)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission JLI #3] La volonté de Sorrow [Allemagne - Berlin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dawn of Sorrow : Piano
» COMICS PLACE : la petite émission
» 1 couple mixte ( black & white ) donne des jumeaux black & white en Allemagne.
» Avis de marché - Paris - Musée Rodin - Mission de restaurateur conseil - conservation préventive
» Onde à bulles, l'émission BD de Radio Campus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Europe-