[conte de noël] Casse-noisette réinventé

Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 1 Déc 2014 - 1:07

Tu es certain qu'il va venir papa?

Tu sais Tracy, avec lui, on ne sait jamais, mais il m'a dit qu'il allait venir.

Mais c'est Noël, il ne peut pas manquer ça.

Je ne suis pas certain que c'est le genre de chose qui à de l'importance pour...

*Ding* Dong*

C'est lui! C'est lui!

Tracy courut à la porte. Ce soir était un Noël spécial pour la petite fille de Terrence Thirteen. C'était le premier Noël sans sa mère qu'elle acceptait de fêter. C'était le premier Noël, ou elle acceptait la joie dans son cœur d'enfant. Évidemment à 12 ans on avait arrêté de croire au père Noël, mais dans cette famille ou la magie avait fait ses preuves plus d'une fois, on avait souvent ce doute qui nous empêchait de totalement renoncer aux croyances de ce genre. Traci attendait avec impatience son oncle Phillip Stark. Un homme qu'elle voyait trop peu souvent et qui n'avait de titre oncle que le fait que son père et lui se connaissaient depuis longtemps. Pourtant, elle aimait son oncle Stark, il y avait quelques choses qui passaient bien entre eux, c'est pour cela qu'en ouvrant la porte elle ne put s'empêcher de sourire à la vue de l'homme en imperméable.


Oncle Stark!

Il sourit de toutes ses dents, il prit la fillette qui lui sautait dans les bras avec un air rieur. Il ne se permettait que peu de moments de joie, mais dans le moment, il profita autant qu'il le put. Il avait troqué son traditionnel chapeau mou pour un bonnet de Noël histoire de faire plus festif. En entrant dans le hall d'entré le son du feu crépitant dans la cheminé, lui réchauffa tout de suite coeur. La petite Traci le tenait par la main et tirant sur son bras l'amena jusqu'au salon.


Bonsoir Doctor Thirteen, merci de m'inviter chez vous en cette sainte nuit.

Allons Phillipe pas autant de formalités, tu es toujours la bienvenue chez moi dit-donc.

Oncle Stark tu m’as apporté des cadeaux? Very Happy

Traci ! Allons...

Ça va docteur, ça ne me dérange pas. Hé bien ma chère Traci il se trouve que j'ai quelques choses... humm attend ou l'aie-je donc mis? humm..

Levant sa tuque de Noël, Phantom Stranger mit la main à l'intérieur, celle-ci semblait sans fond. Les bruits étranges qui en sortaient ressemblaient à un bruit d'éléphant, un jappement de chien et le tchou-tchou d'un train. Traci bien qu'habitué à la magie ne pouvait s'empêcher d'apprécier le spectacle. De voir sa fille aussi émerveillée par une simple illusion du genre amusa également le docteur et au final il fini par sortir un paquet du dit chapeau.


Un paquet finement emballé de rouge et de vert sorti du chapeau. Une fois, terminer l'oncle Phillipe remit son chapeau sur sa tête et tendit le paquet à la jeune fille qui n'attendait que cela. Elle leva les yeux vers son père en suppliant silencieusement de pouvoir l'ouvrir et celui-ci devant ravi de voir sa fille sourire accepta. Le papier fut déchiré en moins de deux secondes afin de permettre à Traci de découvrir son merveilleux cadeau.


Oh! mais qu'est-ce que c'est?

C'est un casse-noisette.

Traci regardait le casse-noisette. Au début surprise par son apparence atypique, elle resta cependant fascinée par son regard. Décidément, il y avait quelques choses dans ce jouet qui ne la laissait pas de marbre. C'était plus que ça elle l'adorait. Elle sourit à pleine dent, puis alla faire la bise à son oncle Stark.

Merci.

De rien petit ange. Ce casse-noisette à une histoire bien spécial, je te la raconterais ce soir avant d'allez te coucher, si ça tente que ça ne dérange pas ton père.

Absolument pas. Dit Terrence en voyant sa fille sourire. mais avant nous allons manger et donner les autres présents.


La soirée continua et ils eurent beaucoup de plaisir, mais toujours du coin de l'oeil, Traci ne pouvait s'empêcher de regarder le casse-noisette. Elle le trouvait si spécial, et ça lui venait en plus de son oncle Stark, lui qui était également si spécial. C'était une veille de Noël des plus joyeux, ce qui n'était pas arrivé depuis longtemps dans cette maisonnée de Métropolis ou le paranormal était souvent trop source de conflit. Aujourd'hui pour magie, il n'y avait que celle de Noël et c'était la bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 2 Déc 2014 - 17:48
La soirée continuait à se passer à merveille, si bien que personne ne vit arriver l'heure du coucher pour la jeune Traci. La jeune au début frustrée se remémora la promesse de son oncle qui devait raconter l'histoire derrière ce curieux casse-noisettes. Arrivé au lit, elle ne lui laissa aucun repos.

Allez, c'est l'heure de l'histoire ! Je veux tout savoir !

L'oncle Philip n'avait pas oublié et se posa sur le flanc du lit à côté de la jeune fille et commença à conter l'histoire du Casse-Noisettes.

Il était une fois, dans un royaume marin lointain, vivait deux sœurs, toutes deux princesses de leur royaume, Siren et Mera. Mera était celle qui était la plus proche de leur Roi, malgré son étroite relation avec le roi de la racaille d'atlantis. Ce roi des rats s'appelait Nereus.




Au fil du temps, Siren était en train de prendre la place de sa sœur au côté du Roi et auprès du peuple. Le maléfique Nereus, épris de Mera (et de son pouvoir), ne pouvait pas laisser ceci se passer. Il décida alors de jeter un sort sur Siren qu'il la rendit très laide. Il laissa comme seul moyen de dissiper le sort une noix très solide. Si quelqu'un arrivait à la briser à la seule force de sa mâchoire, le sort en serait de même.

Beaucoup de gens essayèrent de sauver leur princesse de cette malédiction, en vain. Quand un jour, un jeune homme nommé Victor fit son apparition.




Victor réussit à briser la noix d'un seul coup de dents !
Tracy avait les yeux qui brillaient en écoutant la victoire de Victor, cela faisait plaisir à voir.

Mais l'histoire ne se termine pas là.

Tracy était suspendue aux lèvres de son oncle, tremblante de savoir la suite.

La noix brisée, la princesse Siren retrouva toute sa beauté naturelle. Ebloui par un si beau visage, Victor recula maladroitement pour faire la révérence, ce qui lui fit marcher innocemment sur le pied du Roi des Rats. Nereus, pris de colère contre celui qui avait déjà rompu son sort, décida d'en jeter un autre pour cette maladresse.


Comment osez-vous donc me marcher sur le pied ?! Eh bien, ce second affront sera le dernier !
Si pour briser les noix, vous êtes si doué, en Casse-Noisettes vous serez donc transformé !


Et c'est ainsi, que Victor fut maudit. Une fois changé en simple jouet, la Princesse qui lui redevait sa beauté ne voulait pas d'un casse-noisettes comme prince et le rejeta



C'est triste comme histoire, oncle Stark...

Oui, certaines histoires sont tristes, mais une histoire n'est qu'un chapitre de la vie et qui sait ce que peut réserver le prochain à notre casse-noisettes ? Allez bonne nuit.

Tracy fixa son jouet posé à ses côtés, tandis que la lumière passant par la porte s'effaça peu à peu. Elle finit par s'endormir avec tout ce conte qui ne quittait pas ses esprits.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 4 Déc 2014 - 1:26
L'horloge grand-père qui siégeait maladroitement dans le couloir émit les douze coups de minuit dans un bruit très sonore. Traci pourtant habitué à ce bruit qu'elle entendait toutes les nuits se réveilla pris un peu en sursaut. Les yeux un peu endormis elle crut voir une ombre sortir de sa chambre. Un peu nerveuse elle leva les yeux à la recherche de se qui avait pu bouger. Le casse-noisette de Victor absent de son piédestal ne repentait plus son regard dans la pièce.

Casse-noisette? dit-elle naïvement.

Un bruit étrange venait de l'extérieur de la chambre. Traci se leva mit ses petits chaussons qui traînait négligemment au pied de son lit et sortit de sa chambre. L'horloge massive trônait dans le couloir menant aux escaliers qui descendait au rez-de-chaussée. En son somment, Traci vit son oncle Phillipe assied sur l'horloge qui la regardait de ses yeux gris. En la voyant, il leva son chapeau pour la saluer.


Oncle Phillipe qu'est-ce que...

Le mystérieux oncle dans son silence fit signe à la jeune fille de se taire. Souriant étrangement il pointa l'escalier menant au rez-de-chaussée. Traci suivit silencieusement comme portée par l'étrangeté du moment. Les mains tenant fermement la rampe, elle se retourna pour voir son oncle toujours assied qui l'encourageait d'un geste de la main. Tout en descendant, le bruit qu'elle entendait de sa chambre était de plus en plus fort. Dans le salon, il se passait quelques choses, elle en était convaincue. Du feu encore crépitant dans la cheminée des sombres s'entremêlait sur le plancher du hall d'entrées. Une peur étrange portait la petite Traci ainsi que la curiosité chatoyant de son âge guidait chacun de ses pas.

Puis tourna discrètement le coin du mur, elle vit le spectacle qui s'offrait à elle. La racaille d'atlantiste, pareil comme dans l'histoire de son oncle. Les rats étaient partout sur la pièce devant l'arbre-de-Noël et le feu projetait leurs ombres d'une manière effrayante. Suivant du regard cette masse mouvante des rats de la première heure, elle le vit... lui... le roi des Rats, Nereus. Il menait la charge contre... contre... SON CASSE-NOISETTE!!!

... un petit son étouffé presque inaudible sortit de sa bouche.

Les décorations du sapin de Noël qui étaient constitué de plusieurs petits soldats de plomb était sortie de leur endroit et tenais en massa la charge du roi des Rats. Guidé par le Casse-noisette de Traci, Victor avait été choisi par les soldats de plomb pour tenir tête aux rats. Dans la bataille qui se déroulait sous les yeux incrédules de Traci, deux petites armées s'affrontaient, dans un vacarme étrangement silencieux. Était-elle la seule à l'entendre? Où était son père et que faisait son oncle sur l'horloge. Toutes ces questions n'avaient plus besoin de réponse, car la bagarre était éclatée, Casse-noisette, contre le roi des rats, pour une dernière fois, dans une valse qui résonnait étrangement dans le crépitement du feu et la lueur projeter par les ornements du sapin de noël qui virevoltait au bruit du tambour de guerre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 5 Déc 2014 - 13:52
En ce soir de Noël, le Roi des Rats décida de lancer son assaut sur les soldats de plomb et leur chef de fortune, qui n'était autre que le casse-noisettes que Nereus lui-même avait transformé. Quand il le découvrit, il n'en croyait pas ses yeux, mais c'était l'occasion d'en finir une bonne fois pour toutes avec lui.

Maudit sois-tu, misérable morceau de bois et de métal ! Le Roi des Rats finira par vaincre !

En tête de peloton, il lança l'attaque contre les soldats d'un cri de guerre. Il fut bientôt dépassé par tous ses sbires qui se ruèrent vers la troupe de plomb avec une grande rage. Leurs cris, leur vitesse et leur déplacement lugubres, tenant plus de la bête que d'êtres intelligibles, était grandement intimidant. Cependant, les soldats de plomb rassemblaient leur courage autour de leur chef, le fameux casse-noisettes et donc gardaient espoir tant que celui-ci en aurait, malgré leur plus faible nombre.

Au cours de la bataille acharnée, on put remarquer que le nombre submergeait les soldats mais leur entraînement plus strict et plus poussé leur permettaient de résister. Les rats étaient moins des militaires que des gangsters dans leur façon de se battre, moins coordonnés et moins stratégiques. L'imprévisibilité jouait tout de même en la faveur du Roi des Rats, qui arrivait à se débarrasser de plusieurs ennemis d'un coup de lance, et de ses troupes qui rétrécirent l'étau dans lequel l'armée de métal se trouvait désormais.

Traci voyait la bataille acharnée dans sa globalité grâce à sa taille, mais ça ne l'empêchait pas de saisir la violence de ce combat, surtout après avoir entendu l'histoire du Rat et du Casse-Noisettes à qui elle s'était attachée. Cependant elle ne sut comment réagir et restait spectatrice, absrobée par ce qu'elle voyait, et les troupes de plomb n'étant pas encore complètement submergées et son jouet s'en sortant bien au combat.

Les soldats prenaient légèrement le dessus sur les rats, mais c'était sans compter l'arrivée de Nereus au coeur de la bataille. Ce dernier écrasa chaque soldat de plomb devant son chemin vers le Casse-Noisettes, un morceau de bois enflammée à la main, pour le brûler et ainsi s'assurer la victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 5 Déc 2014 - 16:20

Prenez de la hauteur, vers l'arbre on aura un meilleur angle.

Les soldats utilisaient leur mousquet. Bien qu'arme d'un autre siècle face à l'armé de racaille du roi c'était relativement efficace. Bien que tous frappaient et touchaient, aucun sang ne coulait. Ce n'était que de l'imagerie lorsqu'une balle était tirée et touchait un soldat de l'armée de Nereus celui-ci tombait au sol, mort, puis disparaissait. Aucun corps dans cette bataille, aucun sang, mais le désir de vaincre et la peur de perdre n’était tout aussi important. Laissé la maison de Traci se faire envahir par le roi des rats était inacceptable.

Victor, nouvellement choisi comme chef de cette alliance s'attaquait à la horde de rats comme il le pouvait. N'étant ni stratège militaire, ni leader naturel, il comblait le rôle maladroitement, mais semblait tenir bon. D'un côté son bras en canon ne cessait de faire virevolter les envahisseurs, de l'autre côté dans sa main il avait le mousquet qu'il tenait comme une épée.

AAAA LE ROI DES RATS IL ARRIVE NOUS SOMMES PERDUS

Les soldats reculèrent face à la charge de Nereus. Ne sachant que faire un peu épris de panique il semblèrent reculer. Victor tourna les yeux et vie le monstrueux roi des rats dans sa force et sa sauvagerie. Il eut un moment d'hésitation, puis regarda ses soldats qui allaient se faire submerger par la marée de racaille. Ils n'avaient pas l'avantage du nombre, mais ils auraient celle du coeur.

CHARGEEEEEZ !!!!

Victor baissa la tête et fonça, les soldats qui avaient commencé à battre en retraite changèrent de côté. Ils prirent l'assaut avec leur commandant. Fonçant dans la marée épée à la main qu'ils avaient dégainée. Le brave petit Casse-noisette lui sauta dans la bataille aider par ses jambes hydrauliques, poussant la charge jusqu'à Nereus. Il croisa son mousquet face au bâton enflammé du roi des rats.

Tu ne gagneras pas Roi des rats, ton combat n'est pas celui des justes, mais de la vengeance et de la haine.

Il pointa son canon et tira dans le but d'atteindre Nereus. Une racaille vint pour le frapper et reçut la charge à la place de Nereus. Le combat faisait rage autour du roi et du valeureux Casse-Noisette. La vision de tous était brouillée, sauf celle de Traci qui voyait distinctement le petit bout de flamme allumée dans la marée de guerre qui s'offrait à elle. En panique elle cacha son visage devant la charge laissant ses petits yeux de fillette filtrer par les trous entre ses doigts. Comment tout ça pouvait se dérouler dans son salon à l'issue de tous. Elle avait envie d'aller chercher de l'aide de son père de son oncle, mais il se devait de rester, elle devait soutenir son casse-noisette, son Victor.

Allez... je sais que tu peux le faire.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 9 Déc 2014 - 14:21
Les soldats ripostèrent contre la charge des rats, déstabilisant la plupart d'entre eux. Le casse-noisettes, poussé par son courage, tenait tête à Nereus. Il faillit même le blesser si l'un de ses sbires n'avait pas pris le coup à sa place.

Abandonne ! Tes valeurs et ta bonté ne te feront pas gagner cette bataille !

Les soldats qui s'en approchaient pour aider leur chef se firent balayer chacun leur tour par les bras puissants du Roi maléfique. Il piqua le mousquet de l'un d'eux pour s'élancer dans un duel contre son ennemi.

Nereus utilisait son arme violemment, de grandes attaques lentes mais brutales, contrairement à son adversaire moins imposant physiquement mais qui ne manquait pas de ruse et de réflexes pour survivre aux assauts du rat.

Le combat qui les entourait était effréné, mais quelques uns scrutaient le duel entre les deux chefs, qui aurait une influence capitale sur la fin de la bataille.

Nereus commençait à prendre le dessus à la force de ses coups. Bientôt, le Casse-Noisettes, se protégeant comme il le put, posa un genou par terre, tentant de repousser la force du Roi des Rats. Ce dernier perdait toute présence d'humanité au fur et à mesure qu'il prenait l'avantage, la rage le gagnant. Ses yeux devenaient rouges, sa barbe était hirsute, ses mouvements étaient désarticulés et un ricanement sombre se faisait entendre parfois.

Disparais !

Nereus préparait son attaque finale, mais Traci ne pouvait laisser son jouet perdre. Dans le feu de l'action, elle ne réfléchissait pas, elle n'avait plus peur. Elle prit son chausson et le lança sur le chef démoniaque. Le choc le déstabilisa et lui fit perdre son arme, laissant une faille pour la contre-attaque du Casse-Noisettes...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Ven 12 Déc 2014 - 16:21
Le canon en place Cyborg saisit sa chance, il décocha un puissant jet d'énergie à la tête du roi des Rats. Une fois la lumière disparue Nereus, roi de la racaille d'atlantis, initiateur de cette guerre et de ces malédictions, n'était plus. Les autres rats de sa cour voyant la défaite de leur roi s'enfuirent sans demander leurs restes. Ils passèrent devant Tracy vers la porte du hall d'entré elle leur ouvrit et il partir. Une fois la porte refermée elle s'avança vers le salon ou tous les soldats la regardèrent, sans bouger.


Victor s'avança alors vers Tracy et lui fit la révérence. Il lui tendit la main. Tracy eut un petit sourire timide comme si le jouet lui faisait la cour. Elle plaça une mèche de cheveux derrière son oreille puis en rougissant légèrement elle mit son petit doigt dans la minuscule main du jouet. Soudainement, elle se mit à rapetisser et leur main s'emboîta facilement. Ses yeux s'émerveillèrent devant l'armée qui la salua, mais surtout devant le sourire doux et calme de son casse-noisette.

Merci, mademoiselle Tracy, vous m'avez sauvez la vie.

hihi !

Tracy était gêné, elle se trouvait un peu niaise, mais dans la situation elle ne savait pas réellement que faire. Elle était contente et surtout emplie d'un certain sentiment d'amour et d'amitié pour son jouet, qui ne semblait plus en être un à cette taille. Elle retira alors sa main et saisit son pyjama comme s'il était une jupe. Elle fit la révérence.

De rien Général! hihi!

En se relevant, son pyjama avait laissé place à une belle robe verte. Elle ne put s'empêcher de la regarder. Elle était magnifique, elle avait aussi retrouvé un bandeau dans ses cheveux et ses souliers était ceux d'une dame, elle se sentait plus femme que jamais. Victor lui tendit son bras. Elle le saisit. Un carrousel dans l'arbre de Noël se mit à tourner et deux chevaux s'en détacherez et vinrent se placer devant Tracy et Victor.

Pour vous remercier de nous avoirs accorder la victoire, je vous invite au grand bal de Noël de la fée dragée.

Oh! ou allons-nous?

Il leva la tête vers l'étoile au sommet du sapin.

Vers la lumière, mademoiselle Traci.

Chevauchant les chevaux volants, sans jamais se lâcher la main Victor et Tracy montèrent vers l'étoile qui semblait briller de mille feux. Tracy se croyait dans un rêve, peut-être l'était'elle vraiment, mais peu lui importait, c'était un moment merveilleux. Une fois que la lumière de l'étoile les eut enveloppés entièrement Tracy cligna des yeux. Lorsqu'elle les rouvrit, elle était au centre d'un blanchet de danse et Victor avait des habits princiers. Il la saisit et commença à valser avec elle au son des instruments qui semblaient venir de partout. Au centre de cette pièce qui illuminait chaque coin de ce petit monde fait d'or et d'argent, Tracy touchait le bonheur. Elle cala sa tête, sur l'épaule de Victor et se laissa porter par la danse. Elle souhaitait que ce moment ne s'arrête jamais.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 16 Déc 2014 - 17:08
La musique s'arrêta et le Casse-Noisettes l'invita à le suivre en dehors de la piste, vers un objet couvert par un tissu qui venait de sortir de nulle part. Victor retira le tissu et Tracy put voir que ce qui s'y cachait était une noix, comme dans le conte que son oncle lui avait raconté !
Tous les soldats se réunirent devant leur chef qui prit la noix dans ses mains, et d'un coup de sec, pulvérisa la noix à la seule force de sa mâchoire ! Un jet lumineux en sortit, tandis que les soldats et Tracy applaudirent. Bientôt, la lumière devint tellement forte que la jeune fille dut fermer les yeux, et quand elle les rouvrit, son père la réveilla. Elle se rendit compte qu'elle se trouvait sous le sapin de Noël, et sans son jouet. Ce moment partagé avec Victor était si parfait pour Tracy, ce qui décupla la frustration qu'elle eut en se rendant compte que tout ceci ne semblait être qu'un rêve.

Joyeux Noël ma chérie.

Son père venait de la réveiller de ce moment onirique, mais pourtant qui avait l'air tellement réel...elle pouvait encore ressentir la douceur du costume du casse-noisettes par dessus sa peau dure comme l'acier. Son père voyant le regard boudeur de sa fille, alors qu'aujourd'hui est censé être la journée préférée de beaucoup d'enfants, lui demanda ce qui n'allait pas.

Cette nuit, ici-même, j'ai vu mon casse-noisettes ! Le Roi des Rats l'attaquait lui et ses soldats de plomb ! Mais, mon casse-noisettes a réussi à le vaincre ! Ils ont tous disparu maintenant...


Eh bien, je vois que les histories que te racontent ton oncle te plaisent, pour en rêver comme ça, jusqu'à en être somnambule !

J'étais pas somnambule...

Mais elle comprit qu'insister ne servait à rien, seuls elle et son jouet disparu vécurent cette aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 16 Déc 2014 - 19:36
Dehors la neige avait commencé à tomber. Traci s'en alla à la fenêtre rêveuse. Le soleil venait tout juste de se lever et cette scène hivernale était encore baignée de la lueur de l'aube. Cela donnait une impression que des flocons d'or tombaient du ciel. Traci s'en serait émerveillé si ce n'était pas de cette étrange sensation que tout ceci était bien plus qu'un rêve.

Elle entendit une cloche cliqueter au loin. Émettre son petit ding-dong typique. Traci regarda et sembla distinguer une silhouette dans la rue qui passait devant chez elle. Un traîneau à chevaux semblait se tenir dessiner dans un ombre noir qui perçait doucement la neige qui s'intensifiait. Doucement, le traîneau vint à passer et Traci ouvrit grand les yeux. Le traîneau rouge et jaune passa devant la maison Traci ne put s'empêcher d'émettre un petit rictus à la vue de se qu'elle voyait.

Le cocher du traîneau à cheval n’était nul autre que son oncle dans son costume imperméable. Il tenait fermement les brides et salua Traci d'un mouvement de chapeau et d'un sourire. Les chevaux étaient dociles et marchaient à son commandement. Il n'arrêta pas le traîneau et passa sans dire un mot. Certes Traci était ravie de voir son oncle, mais le passage de cedit traîneau était beaucoup plus intéressant.

Un jeune homme à la peau d'albâtre vêtu de gris et de rouge lui souriait. Il lui envoya un baiser de la main et mima de sa bouche un "merci" qui ne laissa échapper aucun son. Il lui souriait.

Papa, vient voir Oncle Stark à un traîneau avec des chevaux et il y a mon casse-noisette avec lui.

Terrence s'avança pour voir par la fenêtre et malheureusement la neige avait gagné en intensité et il ne voyait même plus à l'extérieur.

Ou ça ma chérie? Tu dois encore rêver.

C'est ça qui est triste papa, quand vous vieillissez les adultes perdent leur capacité à rêvez.

Elle sourit et retourna s'asseoir devant le sapin. Elle savait ce qu'elle avait vu. Elle était persuadée de tout son coeur que son aventure avait été réelle et même si ce n'avait été qu'un rêve, il avait vécu le temps qu'elle l'avait fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[conte de noël] Casse-noisette réinventé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [conte de noël] Casse-noisette réinventé
» [ImageMovers Digital] Casse-Noisette (201?)
» casse noisette tu connais?
» Frimousse casse noisette
» Casse noisette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis-