I'm back baby

Abra Kadabra
Abra Kadabra
Super-Vilains
Inscription : 08/10/2014
Messages : 312
Localisations : Présent
I'm back baby 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 12 Déc 2014 - 17:28
Le train filait à toute allure. C'était un train de marchandises en route vers Central City, Cold avait embarqué dans sa fuite de Gateway City. Il en avait marre de cette vadrouille en Amérique. St-Roch, Star City, Gateway et toutes les autres villes et villages qu'il avait faits n'était que le temps pour lui de retrouver le courage de revenir chez lui à Central City. Il se devait de reprendre sa place, après tout c'était sa ville. Il était peut-être un criminel, mais il était un patriote. Il représentait le rêve américain dans sa splendeur noire et plus sombre et les Gems Cities étaient sa maison. Il était de retour et il l'était pour reprendre sa place. Il sauta du train avait que celui-ci n'arrive en gare. Il ne se cacherait plus, si sa sœur voulait le voir, elle le trouverait, il avait assez fui.

Il avait toujours avec lui son sac plein d'argent de son casse à Star City. Il se tenait debout au début du pont ferroviaire reliant Central à Keystone. Puis il respirait. L'odeur de la rivière Missouri mélangé a celle des usines de Keystone et la musique d'une ville qui ne dort jamais celle de Central. Ce n’était pas les tropiques, mais c'était chez lui. Comment avait-il pu pendant si longtemps ne pas comprendre que personne ne pouvait l'éjecter de chez lui. Il glissa tranquillement sous le pont, faisant attention de ne pas se briser un pied dans la pente abrupte. Sous le pont dormaient quelques sans-abri, cachés dans l'ombre glorieuse de cette ville qui avait autrefois grandi sous le signe des diamants. Il était d'ailleurs là pour cet héritage.

Les sans-abri connaissaient Cold. Il savait que s'il ne l'emmerdait pas, il ne viendrait pas lui chercher des noises. Ils ne parlèrent donc pas dans sa présence. Il se dirigea vers le mur de soutient du pont quelques vagabonds de l'endroit bougèrent pour le laisser passer. Il arma son Cold Gun et glaça le mur. Il donna un coup de cross et celui-ci s'effondrait. Il n'y avait aucune crainte pour le train car c'était une des nombreuses caches des rogues dans la ville. Un faux mur construit devant le vrai mur de soutient. Celui-ci se brisa et laissa Cold face à cette entré secrète que ses rogues avaient creusé pour lui au moment ou ils avaient choisie d'utiliser les anciens couloirs des mines de diamants de la ville comme couloir secret. Il y pénétra afin de rejoindre leur cache. Il était chez lui, il reprenait sa maison, il ne manquerait plus que ses rogues.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 19 Déc 2014 - 15:41
Au milieu des vagabonds, des clochards et des sans-abris, juste au centre de ce chœur déchu d'anges citoyens, se trouvait un être qui n'avait pas sa place. Dernier arrivé parmi les autres, un jeune homme blond, vociférant, hurlant sa haine envers le gouvernement, avait trouvé une place sous les ponts de Central City, accueilli par les parias et les rejetés de la grande ville. Cela faisait maintenant presque un mois qu'il croupissait ici, en vivotant comme il le pouvait. Ses yeux bleus n'avaient rien perdu de leur vivacité, mais des traces sombres recouvraient le visage du jeune homme, et une barbe mangeait désormais ses joues, sa mâchoire, son menton. Rik Starr était devenu un hère sans véritable but, sans possibilité de s'en sortir.

Assis sur un carton, il laissait le temps passer avec une certaine apathie, observant la course des jours sans réagir au mouvement autour de lui. Il n'allait jamais pouvoir repartir d'ici, et même s'il avait encore la majorité de son équipement, il était coincé. Plus de vaisseau, plus d'espace à découvrir encore et encore, juste cette terre crasseuse et ces terriens tout aussi pouilleux... personne n'était venu l'aider après ça... STAR Labs ? Rien du tout... Cyborg ? Envolé... Avasti ? Rien à foutre de lui...

Quelle idée avait-il eu de venir ici ? Il voulait fuir, se cacher sur une planète habitable et sympathique, pour pouvoir vivre avec les autochtones et même leur apporter des choses. Mais non, il avait fallu que les terriens soient de vraies teignes. Bordel de merde...

Néanmoins, une chose vint attirer l'attention du Ténébrien: un homme, vêtu correctement, différemment des autres, venait d'arriver. Il traversa la zone comme s'il la connaissait et se pointa devant un mur pour... sortir une espèce de pistolet, le geler et le détruire, avant de passer par le trou ainsi formé. Hum hum... Une sacrée technologie. Peut-être pourrait-il venir en aide au Ranger pour quitter la Terre. Et s'il ne voulait pas, le conflit armé réglait tout.
Saisissant son arme laser, il marcha dans les pas de celui que tout le monde connaissait comme Captain Cold et pénétra dans les profondeurs de ce tunnel sous le pont. Sa barbe le démangeait, ses yeux mirent du temps à s'habituer aux ténèbres, mais il emboita discrètement le pas au chef des Rogues.
Revenir en haut Aller en bas
Abra Kadabra
Abra Kadabra
Super-Vilains
Inscription : 08/10/2014
Messages : 312
Localisations : Présent
I'm back baby 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 21 Déc 2014 - 21:21
Cold arriva au fond du tunnel et ouvrit la porte en métal. Elle n'avait pas de cadenas, mais les mots Rogues Hideout écrit par Trickster en bonbonne de peinture violette servait d'avertissement à quiconque aurait pu défoncer le premier mur par hasard. La porte s'ouvrit sur une installation somme toute mineure et plutôt bancale. Il y avait l'électricité par contre, Cold ouvrit. Il se servait directement dans le relais de train, ce n’était certes pas une grosse source d'électricité, mais c'était  suffisant et sur le budget de la compagnie de train c'était tellement insignifiant qu'il n'y avait aucun danger de se faire retracer. Il y avait une télévision que Cold ouvrit tout de suite à son arrivée. Il mit le poste de télévision sur une chaîne d'information continue comme à son habitude. Il captait les signaux satellites et la coupole était dissimulée directement dans le pont. C'était un travail de Pied Piper qui était un spécialiste des ondes et qui malgré sa défection vers les justiciers avait toujours gardé le respect de secret des rogues. Il alla vers le petit frigidaire et en sortie une bière en canette. Il déposa son Cold Gun sur une petite table de travail et vérifia la date de péremption de la boisson alcoolisée.

Humm... ça ira.

Il s'installa alors devant la télévision sur un vieux sofa et regarda la chaîne d'information. Ce qui l'intéressait c'était surtout les informations régionales qui ne tardèrent pas à arriver. Cold voulait des informations sur se qui se passait à Central City. The Flash, était de retour de manière plus active dans la ville, se qui plaça un petit sourire sur le visage de Leonard. Ensuite un parlait d'un certain Vibe qui jouait aussi les héros. Goldface et son syndicat menaçaient de faire grève à Keystone, rien de bien intéressant. Ah, le gouvernement avait fait une descende à Star Labs, Snart ce demandait pourquoi. Okay mot sur les rogues de Lisa, c'était un peu décevant.

Humm pas une mention dans le bulletin de nouvelles, un peu décevant Lisa.

Il se releva ensuite puis reprit son arme. Il s'installa à une table plus en retrait tenant toujours l'oreille envers la télévision aux besoins. Il ouvrit son arme et prit de petits outils de travaillent qui était sur la même table. Il y avait de petites pinces et un mini fer à souder. Il prit une loupe sur pied et la plaça devant son visage. Il prit un petit miroir également et le plaça derrière l'arme pour voir ou il pouvait travailler. Il se mit donc à travailler sur son Cold Gun pour le nettoyer et le rafistoler. L'utilisation trop fréquente d'une arme sans veiller à son entretien était un risque important de blessures collatéral pouvant impliquer sa propre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 30 Déc 2014 - 22:23
Marchant littéralement dans les pas de Captain Cold, Rik avança dans le tunnel sous la voie ferroviaire, le pistolet laser à la main. Il ne savait pas qui il suivait, et prendre ses précautions valait mieux quand on venait de voir un gars geler puis défoncer un mur à coup d'épaule. Ainsi, l'arme chargée et prête à être utilisée, le Space Ranger atteignit le fond du trou pour se retrouver devant une porte de métal sur laquelle avait été écrit:

ROGUES HIDEOUT

Bien évidemment, sans matériel, Starr ne pouvait pas lire et comprendre les textes terriens. Son traducteur ne fonctionnait qu'avec les mots prononcés, les paroles, pas l'écrit. C'est donc en maudissant ses appareils obsolètes que le Ténébrien s'enfonça davantage et poussa la porte, conscient du danger. L'oeil vif malgré le manque de nourriture et la fatigue, il pénétra le repaire occupé par Léonard Snart et pointa immédiatement son pistolet sur le Rogue.

- Bien le bonjour, mon ami. Permettez moi de me présenter: Rik Starr, exilé sur Terre en quête d'échappatoire. Je me suis permis d'entrer en voyant votre superbe arme et la technologie employée. Peut-être pourriez-vous m'aider ?

Le ton était simple, franc. Il fallait avouer que le Space Ranger avait perdu ses illusions et ne pouvait plus que s'exprimer le plus directement possible à son interlocuteur. Il espérait trouver quelqu'un qui l'aiderait, fusse-t-il du bon ou du mauvais côté de la loi: il avait déjà fréquenté bien pire.

- A moins que vous ne soyez associé à ces fouineurs qui ont pris STAR Labs et mon vaisseau... chose que je n'espère pas.

Son arme pointée vers Captain Cold, Rik croisait les doigts pour être tombé sur quelqu'un d'honorable et un minimum honnête. Peut-être allait-il trouver en cet inconnu un allié inattendu, ou à l'inverse un ennemi mortel...
Revenir en haut Aller en bas
Abra Kadabra
Abra Kadabra
Super-Vilains
Inscription : 08/10/2014
Messages : 312
Localisations : Présent
I'm back baby 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Sam 3 Jan 2015 - 18:07
Léonard fixait cette intruse dans son bunker secret l'arme au poing. Il écouta, mais surtout il étudia l'homme devant lui. L'arme qu'il avait dans ses mains pourrait bien lui être utile. Elle était de factions plutôt étranges et Cold aimerait bien pouvoir la regarder de plus prêt, il pourrait peut-être en tirer quelques choses pour améliorer son Cold Gun.

Vaisseau? Star Labs? Tu es certain que tu t'es pas échappé de l'asile?

Il porta ensuite ses yeux sur les vêtements que ce pouilleux portait. Il fallait dire qu'il n'était pas habillé comme un de ses squatteurs de dessous de pont. Cet uniforme bleu rappelait étrangement celui de la police.... ou des vielles publicités pour Levis du début des années 90. Il décida de ne pas tirer. Après tout, il n'avait plus personne et si ce type déguisé en mauvaise comédie de flic avait un fusil laser, il était possible qu'il ne soit pas bon à rien. Il baissa alors son pistolet et recommença à travailler dessus. Cependant cette fois il gardait un oeil sur son visiteur.

Tu veux quoi barbe-blonde? Un rasoir ? Il y en a un dans la salle de bain.

Il regardait également distraitement les nouvelles ou les nouvelles passaient en boucle. Le passage faisait mention du gouvernement et des camions ARGUS qui c'était introduit à Star Labs repassa. Il augmenta un peu le son, pour entendre, mais aucune information sur le pourquoi de cette descende. Évidemment c'était à prévoir, l'ARGUS n'était pas des plus transparents quant à ses activités.

C'est à cause de toi ça non? Dit-il en pointant la télévision.

Il se montrait prudent, mais le fait qu'ARGUS veuillent le pincer les mettais du même côtés de la loi. Certes c'était aussi une putain de grosse cible sur sa gueule, s'il s'acoquinait avec barbe-blonde. Quoi qu'il en soit il avait besoin d'un peu plus d'information sur qui était ce type, même si dans le moment il fallait avouer que les fréquentation de Leonard Snart, se limitait à lui même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 30 Jan 2015 - 11:24
Toujours sans lâcher son arme et son potentiel ennemi des yeux, Rik observa distraitement l'écran pour y voir des vidéos de soldats et de scientifiques devant STAR Labs, visiblement affairés. Effectivement, cela lui paraissait hier, le jour où il avait vu son Solar King pris, le jour où sa fuite avait commencé. Étonnamment, personne n'était venu à sa poursuite, aucune affiche REWARD ou WANTED ne s'était retrouvée sur les murs et poteaux de la ville avec son visage en gros plan.

Vu les dossiers complets que l'entreprise scientifique avaient réalisé à son propos, cela semblait étrange qu'ARGUS n'en ait pas trouvé... ou bien personne ne s'intéressait à lui, et bien que cette hypothèse le soulage quelque peu, son orgueil s'en voyait touché.
Quoi qu'il en soit, Rik devait fournir une réponse. Honnêteté ou mensonge ? Le Space Ranger à la ramasse décida de fournir un entre-deux:

- Peut-être bien. Il se pourrait que j'ai déplu à quelqu'un par ma simple existence...

Enfin, après quelques secondes, le blondinet barbu baissa son arme et la rangea dans le holster sale de sa tenue. Starr semblait blasé, et particulièrement fatigué, loin du jeune homme combattif que les gens connaissaient d'ordinaire, comme si cette visite sur Terre l'avait complètement lessivé.
Il fallait avouer que perdre espoir, puis le retrouver pour qu'il s'échappe à nouveau, ça pouvait avoir de jolies séquelles sur le moral.

- Bon, ça sert à rien que je continue comme ça. On se planque rarement dans des coins comme ça quand on a rien à se reprocher. Je suppose qu'on peut s'entraider un peu. Je sais pas qui tu es, ni ce qu'on te veut, mais rien n'empêche un coup de main. J'ai... quelques talents particuliers qui pourraient être utiles.

Rik tourna la tête à droite, et continua:

- La salle de bains, c'est bien là ? Parce que bon, autant la barbe c'est sympa, autant sale ça pique et les joues, et le nez et les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Abra Kadabra
Abra Kadabra
Super-Vilains
Inscription : 08/10/2014
Messages : 312
Localisations : Présent
I'm back baby 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 1 Fév 2015 - 3:43
((je change donc de peau vue le changement de personnage))

Il y a quelque chose qui ne va pas...

Celui qui venait de parler c'était Mirror Master. Dans son domaine, il espionnait le monde entier. La dimension miroir était son terrain de jeu et il en était le maître. Dans cette nouvelle équipe de rogue, il était le pilier. Le moniteur du monde et quelques choses clochait.

Lisa, il y a quelqu'un dans la planque,un genre de barbue blond, sous le pont des cités jumelles.

Lenny..

La voix féminine était celle de Lisa Snart. La soeur de Leonard Snart, alias Cpt. Cold. Elle l'avait relevé de ses fonctions comme chef des rogues après l'incident du Recorder génétique. Elle lui en voulait beaucoup et toutes les rogues en gardaient une certaine rancune. Trickster lui, ne savait pas. Certes Cold l'avait viré des Rogues et Lisa l'avait repris, mais il y avait quelques choses de pas drôle à travailler pour Lisa, quelques choses qui ennuyait Trickster. Ce n’était pas le même jeu, c'était différent, bien qu'il n'arrivait pas à mettre le doigt sur, qu'est-ce qui était différent.

On y va...

Lisa avait parlé et Mirror Master, elle-même et Trickster traversèrent le miroir pour rejoindre la dimension de Sam Scudder. Il leur ouvrit alors la seconde porte vers la fameuse planque qui contenait Cpt. Cold et Space Ranger.

------------------------------

Leo Snart : NON! pas le miroir!

Les paroles c'était envolé, mais trop tard. Space Ranger avait passé devant le miroir. Il allait être repéré. Son idylle avec son ancien QG n'aurait pas duré plus de 10 minutes montre en main. Il tira Space Ranger par-derrière afin de le faire sortir de la salle de bain. Juste à temps pour voir Mirror Master, Trickster et Glider sortirent du miroir.

------------------------------

De retour frérot?

Ces seules paroles furent le signal de lancée. Miror gun à la main et Lisa dans ses nouveaux pouvoirs se mirent à échanger des coups avec Cpt. Cold. Trickster lui tourna son attention vers l'homme en bleu et à la barbe blonde. Si c'était un allié de Cold... un de ses nouveaux rogues. Lisa voudrait sûrement le pincer. Il décida donc de prendre cette personne comme cible.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 2 Fév 2015 - 9:32
Alors que Rik venait à peine de pénétrer dans la salle de bain, il entendit hurler son hôte derrière lui. Généralement, quand on se trouvait être la cible de cris, soit on avait fait quelque chose de mal, soit on s'apprêtait à sacrément souffrir. Dans le cas présent, puisque Snart avait conseillé la salle de bain au Ténébrien, ce dernier en conclut qu'il allait regretter d'avoir suivi celui qu'il ne savait pas (et qu'il ne saurait sans doute jamais) être un Rogue. Une fois la porte passée et l'avertissement poussé, il n'eut même pas le temps de saisir le rasoir que la main de Captain Cold se posa sur son épaule et le tira en arrière, dans la pièce de vie. Et à raison d'ailleurs, car à peine cinq secondes plus tard surgissaient de la paroi réfléchissante des gens vêtus de tenues colorées et excentriques, dans le même esprit que celui des autres super-héros.

*Jamais un instant de tranquillité... pourquoi est-ce que ça tombe toujours sur moi, bordel...*

Puisque son hôte était recherché par l'autorité de Central City, il semblait illogique que des héros aient ainsi accès à ses appartements privés. Ne restait donc que la seconde option sur le cadran des costumes loufoques: de grands vilains.

Et comme Rik le savait trop bien, la guerre entre criminels était souvent pire que celle qui les opposait aux héros. Voir ainsi débarquer des ennemis potentiels ne faisait pas partie des perspectives les plus réjouissantes du Space Ranger.

Bientôt, quand une jeune femme blonde prit la parole, Starr vit se dessiner quelque chose qui le fit encore plus frissonner: une lutte intestine et fraternelle... Une sœur et frère, probablement opposés, qui risquaient de se mettre dessus à tous moments... Chic réunion de famille. Pour une fois, les instincts de l'extra-terrestre ne lui firent pas défaut et c'est avec un mouvement de recul qu'il observa le combat commencer.

Mais lui qui pensait qu'on allait le laisser tranquille, il se trompait lourdement, au point de se mettre le doigt dans l'oeil jusqu'à le sentir chatouiller l'os occipital de l'intérieur. En effet, un autre blondinet, habillé de manière presque enfantine, vint à la rencontre de Rik.
Avec des réflexes presque toujours aussi aiguisés, ce dernier fit jaillir son pistolet de son holster et le pointa droit vers celui qui s'avançait et qu'il connaîtrait bientôt sous le nom de Trickster.

- Hola toi, le clown, tu t'arrêtes là où tu es, je veux pas me battre.

Aux pieds de son adversaire, Starr envoya une décharge d'énergie pour montrer que l'arme était chargée et effective.

- Mais si tu m'y forces, je n'hésiterai pas.
Revenir en haut Aller en bas
Abra Kadabra
Abra Kadabra
Super-Vilains
Inscription : 08/10/2014
Messages : 312
Localisations : Présent
I'm back baby 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 3 Fév 2015 - 14:23
Trickster eu un moment de recule. Cependant, il n'allait pas s'en laisser imposer par un flingue. Il avait l'habitude de confronter la vitesse de la lumière alors un blondinet avec un fusil... non seulement ça ne l'inquiétait pas c'était comme voir un mauvais reflet dans le miroir. Il sortit donc le sien rapidement et pointa également Rik Starr. Certes le sien était un pistolet chewing-gum, mais ne pas respirer était aussi fatale qu'une balle.

bien sûr, il fallait en arriver la gringo, la trappe mexicaine. Si tu tires, je tire et si je tire tu tires. Tu sais se qu'on dit... on n’a rien pour rien.

Il resta pendant quelque temps le pistolet pointé, sur lui. Il avait pourtant un étrange sentiment à regarder l'homme devant lui. Avec sa dégaine presque spatiale et son fusil laser. Avait-il droit à un Han Solo du pauvre soudainement il se rendit compte qu'il était dans la position de Greedo. Il prit alors une bonne respiration.

Keep calm, and Han shot first. But not this time.

Tirant sur la gâchette, le flux rose de grosses gommes sorties et se poussa sur le Space Ranger. Lorsqu'on tirait sur quelqu'un, il y avait toujours un petit moment ou le temps s'arrêtait. Ou pendant une seconde tous nos sens ce libérait et semblait étudier en une milliseconde se qui se passait devant soit. Le space Ranger avait hésité une seule seconde, c'était le problème avec ceux "qui ne voulaient pas se battre" il n'était pas "prêt" à tirer immédiatement. Ça lui avait donné l'avantage. Mais le mouvement de Rik était évident il semblait sur le point de s'enfuir...


Avantage Greedo!


Sur ces paroles des doubles de lui, Mirror Master et Glider se matérialisèrent dans la plus pur tradition du maitres des miroirs. La pièce commençait à être inonder sous le nombre. Comme les ennemies des rogues le savait trop bien, les doubles de Miror Master n'était pas que des illusions passives faites de lumière que l'ont pouvait traverser ou ignorer. Ils était mut d'une même énergie et d'une même solidité que l'original. Leur seul défaut était leur manque de personnalité, il était créer pour une tache une seul. En l'occurrence détruire Cold et ses alliés. Cold envoya une décharge de froid sur l'un deux qui se brisa comme un miroir pour ne laisser que des morceaux de vitre réfléchissante au sol.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 6 Fév 2015 - 22:55
D'un côté, un extra-terrestre humanoïde grand pilote et tireur au grand cœur (ça dépend pour quoi, il est vrai). De l'autre, un criminel de renom armé et doué dans les domaines associés à la rapine. Un duel s'annonçait entre les deux blonds, et personne ne pouvait savoir qui allait s'en sortir.

Le premier à tirer se trouva être le terrien, qui usa de son arme à... quelle est cette matière rose ??? Rik était particulièrement curieux et très étonné de voir quelque chose de ce style sortir des canons du Trickster. Il pensait devoir éviter des balles, des rayons, nullement ces espèces de bulles. Quoi qu'il en soit, pris de vitesse et par surprise, Starr se retrouva en partie englué dans le chewing-gum éjecté des pistolets du Rogue. Cela ne l'empêcha pas de se diriger droit vers la sortie, afin d'éviter ce qui l'attaquait et d'y réfléchir un tant soit peu. Dans l'univers, le principe de multiplication des corps était rarement représenté, et apercevoir des dizaines de même individus se déverser par le portail réfléchissant ne donnait pas envie de rester.

De même, entendre un ennemi s'exclamer des choses incompréhensibles, sans aucun doute culturellement attachées à la Terre, n'aidait pas.

C'est pour cela que très vite, un bras empêtré dans la matière rose et collante, Rik fit demi-tour, tirant à l'aveuglette pour abattre Mirrors Masters et le Rogue arlequin. Deux des premiers tombèrent sous les éclairs d'énergie, mais point de dégât au Trickster. Le Space Ranger retraversa le couloir sous le pont et émergea finalement au dehors, au milieu des clochards. Certains d'entre eux jetèrent sur lui une œillade menaçante, mais se détournèrent très vite pour ne pas avoir affaire à une espèce de hurluberlu barbu couvert de gomme à mâcher.

Conscient qu'il ne pouvait pas s'exposer en se jetant au milieu de la population, Rik alla cependant se réfugier au milieu des cartons et des constructions sommaires où il avait passé quelques mois. Il les connaissait suffisamment pour avoir un léger avantage de terrain.
En revanche, la gomme le faisait adhérer à toutes les surfaces qu'il touchait, ce qui n'était pas pour lui plaire. Il y perdait en mobilité et donc en chances de s'en sortir.

- Je vais vraiment finir par croire que quelqu'un m'en veut, là-haut...

Puis, d'un geste habile, d'un seul, il réarma son pistolet laser, et attendit l'arrivée du Trickster, déterminé à affronter son adversaire et à vaincre. Encore une fois, et comme toujours...
C'est alors que, dans son dos et de la manière la plus fourbe du monde, une voix s'éleva pour prononcer:

- Désolé mon gars...

Rik se retourna d'un bond, et vit un autre blond (encore un !!!) vêtu de manière spatiale, le visage sévère. Il tenait à la main un pistolet et une matraque énergétique. Une nouvelle menace, mais c'était pas possible !!!
Avec vivacité, le Space Ranger bondit par-dessus sa protection et se précipita vers l'entrée de la cachette. Il heurta violemment Trickster qui en sortait, et tous deux se retrouvèrent au sol, côte à côte.
Chose absurde s'il en est, un grand lapin bipède s'approcha d'eux et vint les menotter ensemble, avant de les assommer d'un coup d'un seul. La dernière chose qu'entendit Rik fut:

- Ca peut être l'un ou l'autre, la description disait "cheveux blonds". Emmenons les tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

I'm back baby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» batchkoi baby !^^
» Strike Back
» Cahuete iz back ! Nevermind !
» NANNY, JOURNAL D'UNE BABY-SITTER de Emma McLaughlin et Nicola Kraus
» BROTHERSFREE - BROTHERSWORKER - BABY

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Central City Rail Station-