Le fils du père noël.


Inscription : 01/01/2013
Messages : 441
Localisations : All around the world.
Groupes : BoP
MessagePosté le: Mar 16 Déc - 22:52
BBBRRRRRrrrrrrr, quel froid ! J’ai vécu toute mon enfance à Metropolis, et je connais bien ses hivers peu cléments. Toute la ville était recouverte de neige, du moins, autant qu’une mégalopole puisse l’être. Les rues sont toujours praticables et des tas de neige sales sont disséminés un peu partout. C’est un peu triste quand on y pense. Mais les gens de la ville se fiche bien de ces considérations, tant qu’ils peuvent vaquer à leur train train quotidien.

Il reste néanmoins des endroits de la ville portant encore la marque flagrante de l’hiver. Les toits des buildings par exemple. Tout blanc. Tout… froid. J’étais vêtu de bottes fourrées, de deux pantalons, de plusieurs pulls, d’une veste bien chaude et d’une monstrueuse chapka. (Et mon super masque de justicière hein !) Pourtant j’avais toujours froid ! Bon, en même temps, j’étais resté toute la journée sur la cime de cet immeuble recouvert de neige. Pas le plus haut de la ville, pas le plus beau non plus. Ni le plus venteux. Mais j’étais tout de même frigorifié. Et un peu fier de moi.

L’endroit où j’étais juché, appartient à Mr Truddle. C’est la maison mère et le plus grand magasin de joués de la chaine de magasin du même nom. Tous les ans, Mr Truddle prend une partie des bénéfices des fêtes de fin d’années pour offrir des cadeaux aux orphelinats de la ville. Dans plusieurs villes en faite. Evidement, qui dit argent, dit voleurs, même dans la ville de Superman. Hors, l’année dernière, jetais collé à la vitrine, littéralement collé. Le verre, la peau, le froid… bref, tout ça pour dire que des cambrioleurs ont voulu tenter le coup et que je les ai arrêté. C’est grâce à cet acte que j’ai rencontré Mr Truddle. Très franchement, les media l’appelle le père noël de Metropolis et c’est presque en dessous de la vérité. Il est d’une gentillesse et d’une telle bienveillance telle que j’avais presque honte de l’avoir considéré comme un escroc sans le connaitre. En même temps, on pourrait trouver logique de penser qu’un tel coup de pub est uniquement pour les affaires. Mais non, sa passion est d’offrir. Réellement. C’est pourquoi je joue les bonhommette de neige sur ce toit. Je m’étais assigné la mission de protéger le magasin principal le 24 décembre.


    "Pour des prunes !!! Pas même un méchant, non d’une pipe ! Pffff… SniIIIF."

Pas l’ombre d’un criminel, le jour allait se coucher et une foule se rassemblait déjà devant les portes pour un dernier discours avant la distribution de cadeaux aux orphelinats. Que faire ? Partir me mettre au chaud ? La sécurité était suffisante renforcée maintenant. Du coup, je me sentais inutile et seule. Pas uniquement sur le toit, mais aussi pour le réveillon…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7426
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Mer 17 Déc - 0:05
Le soir de Noël.
L'hiver est là, l'air est froid, mais les cœurs s'échauffent, car dans la ville de Metropolis chacun se prépare à fêter le 24 décembre et le plaisir d'être ensemble, en famille, entre amis, en s'offrant mutuellement de beaux cadeaux. Mais cette nuit là, ne sera pas comme les autres. Un personnage va bouleverser la vie de nos deux héroïnes...

Le FILS du PERE NOEL


Tout commence avec la terrible question qui assaillent des dizaines de milliers de personnes au même moment :

"Que vais pouvoir lui offrir ?"

La jeune martienne, M'gann M'orzz, parcoure une rue commerçante de Metropolis d'un pas vif et hésitant à la fois, emmitouflée dans une épais manteau de fourrure. Mais, ne vous fiez pas à cette illusion, il s'agit encore d'un de ses tours de martien, car le froid terrien ne l'affecte guère.
La neige fraiche et les bourrasque du vent nocturne sont bien loin de constituer une inquiétude à la hauteur de celle qui pointe dans son regard chaque fois qu'elle jette un regard à ces vitrines fermées.

"Bien sûre, on se croit maline, on se croit rapide. On pense que l'on peut faire ci avant cela, que celui-ci ne vaut pas le coup et que le prochain sera meilleur... et te voilà prise à ton propre jeu, Megan ! Il n'y a plus ce que tu recherche nul part et tout est déjà fermé !"

Accélérant ses pas, plongée dans ses propres reproches, elle ne voit pas alors la plaque de verglas qui a sut piéger bon nombre de passants avec elle.

« Aaaaaah ! »

Et voilà cette course terminée, aplatis dans la neige blanche, la tête dans la nuit noire.
Finalement cette situation n'était pas si mal ; reposante même, après ce stress de l'impossible quête du cadeau extraordinaire.

"Quelle fête terrible... C'est censé être un moment joyeux et je me met une pression folle qui gâche tout..."

« Rien ne cassé mar p'tite dame ? »

Megan leva les yeux et vis le visage rougie d'un Père Noël en habit et barbe de fortune qui l'observait drôlement. L’écarlate teintant d'avantage son nez que ses pommettes n'est en rien dû aux températures basses et à sa frilosité terrienne.

« Heu... non, non, merci. »

« Un coup de main ? »

En réponse, elle se leva d'un bond et se contenta d'épousseter la neige prestement tandis que cet homme qui semblait distribuer des coupons de réductions la regardait d'un œil un peu trop curieux.

« C'est bon... En fait, je suis pressé... »

« Ah... oui, oui... Ça va alors ?... »

« Ça va, ça va...
Joyeux Noël. »


« Ah oui. Joyeux Noël. »

Il lui tendis un coupon et elle s'empressa de l'attraper avant de poursuivre son chemin dans la première direction qui s'offrait à elle.
Il s'agit de réduction pour l'achat de bouteilles de vins... Elle n'était pas plus avancée.

A présent songeuse devant une nouvelle enseigne brillamment éclairée, mais tout autant clos, il en venait à désespérer et à monter de bien farfelues options.

''Je ne vais quand même pas devoir voler quelque chose dans un magasin..."

C'est alors qu'au détour d'une avenue, une foule attira son attention. Elle se tenait devant un important magasin de jouet. Était-il encore ouvert ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 01/01/2013
Messages : 441
Localisations : All around the world.
Groupes : BoP
MessagePosté le: Mar 23 Déc - 23:52
Je pris ma décision en avisant la foule au pied de l’immeuble. Puisque j’avais contribué à protéger l’évènement de remise des cadeaux, je pouvais bien profiter de ce discours. Même si je savais qu’il n’était pas fait par Mr Truddle. Bien que l’homme soit sincère, d’autres personnes bien plus intéressées par la publicité de l’action caritative comptaient bien profiter d’une annonce publique pour augmenter la notoriété de la chaine de magasin. Le publique lui serait heureux et ce genre de sentiment de masse est souvent communicatif.

Je me retrouvais dans le publique en une seule téléportation. Ni trop près, ni trop loin. Mais dans un trou entre des personnes suffisant pour accueillir mon petit gabarie.
    Hé… !

    "Chut !"

    "Mais vous… !"

    "CHUT, j’aimerais écouter !"
Quel malpolie celui-là. Tout ça parce que je l’ai surpris avec une petite téléportation de rien du tout, il me fait une crise genre « What the fuck ! ». Mince alors, on est dans la ville de Superman, il y a une invasion extraterrestre deux fois par mois ! Elle est où la surprise ?! Bref, il se calma, ou du moins c’est ce que j’en déduisis vu qu’il était derrière moi et qu’il restait silencieux. Je pouvais donc écouter calmement le discours rébarbatif. Bien que voir un jeune homme mal à l’aise derrière le micro m’intrigua.
    "…C’est pourquoi avec cette tragédie, les magasins Truddle ne peuvent s’acquitter de leur promesse vis-à-vis des orphelinats. Je regrette sincèrement…"

    "T’as entendue ça ? Le pauvre Monsieur Truddle, mourir d’une crise cardiaque…"

    "Et les enfants tu y penses ?"
De nombreux murmures s’élevaient maintenant de la foule. Cela me permit de comprendre les grandes lignes de la situation. Les sentiments étaient bien communicatifs dans ce genre de foule, mais c’était la consternation qui me tiraillait les entrailles. Le jeune homme qui semblait abattue, s’en alla vers le bâtiment, pour finalement s’y engouffrer avec ses suivants sous une pluie de flashs. Je disparaissais de la foule pour apparaitre à l’intérieur. Il n’y avait personne dans l’immense magasin fermé. Il avait de l’avance sur moi et les gens dehors allaient partir de leurs cotées, retrouver leurs familles. Ils ne pouvaient rien faire pour cette tragédie, moi si ! Par où était il allé ? En observant autour de moi, je remarquais que le magasin très animé en journée, était lugubre plongée dans la pénombre. Un peu comme une fête foraine après la fermeture. Plein de grands espaces destinés à accueillir l’amusement et devenues complètement vides et sans âme une fois les personnes parties. Ou c’était la terrible nouvelle que je venais d’entendre qui avait morisifié ma vision des choses. J’étais là, seule, ne sachant pas où aller.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7426
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Mer 24 Déc - 2:26
Retrouvons notre héroïne en plein désarrois à la recherche de cadeaux alors même que l'heure du repas bientôt sonnera. Ce magasin-ci devant lequel une foule impatiente s'est amassée va peut être lui apporter un présent à la hauteur de ses attentes ?

« …C’est pourquoi avec cette tragédie, les magasins Truddle ne peuvent s’acquitter de leur promesse vis-à-vis des orphelinats. Je regrette sincèrement… »

Quelle bien triste nouvelle.
Elle se sentait bien égoïste à penser que ce magasin lui apporterais les cadeaux qu'il lui faut, alors même qu'il les offrent habituellement et généreusement aux enfants orphelin dans le besoin. Mais après le drame qui s'y était déroulé, la distribution de cadeau a dû être reportée.

''Les pauvres enfants… Si je pouvais faire quelque chose…''
''Mais oui… M'gann. Au lieu de te lamenter, tu peut faire quelque chose !''


Les cadeaux attendrais. Les enfants d'abord.

La martienne se mis alors a vibrer si vite qu'elle devint invisible au yeux de tous.
Plus incroyable encore elle pouvait alors traverser les murs et c'est ainsi qu'elle joua au passe-muraille afin de pénétrer incognito dans le magasin fermé.
Tout est sombre a l'intérieur, mais pas assez pour les yeux d'une martienne. Jetant un regard par ici et par là, la martienne repéra rapidement une jeune femme qui avait bien l'apparence d'une voleuse.

''Tiens, tiens… Je ne suis pas seule à m'intéresser aux jouets de ce magasin.''
''Nous allons tirer cela au clair.''


Changeant de forme aussi simplement qu'une pensée ne lui vint à l'esprit, la martienne se transforme aussitôt en un vigile moustachu au regard sévère qui apparu par surprise devant l'intruse.

« HEP ! Ma p'tite dame. Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous faites là ? »

Une petit comédie qui comportait quelques risques, mais elle n'allait pas tout de même prendre l'apparence d'un lutin de Noël...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 01/01/2013
Messages : 441
Localisations : All around the world.
Groupes : BoP
MessagePosté le: Sam 3 Jan - 0:00
[Désolé pour l'attente. Les fêtes, tout ça... ^^"]
    « HEP ! Ma p'tite dame. Qui êtes-vous ? Qu'est-ce que vous faites là ? »
Je me retournais vivement vers la source de l’interpellation. En voyant le vigile, je me sentais un peu honteuse. En effet, j’avais d’abord ressentie cette voix sortie de nulle part comme une agression, sur mes gardes et prête à riposter. Mais en faite, ce n’étais qu’un homme qui faisait son travail en gardant un lieu où j’étais rentrée par effraction.
    "Ah… désolé d’être entrée sans permission… mais ne vous inquiétez pas, je suis dans le bon camp !"
Pour appuyer mes dires j’ouvrais ma grosse veste sur un pull en laine. Pas n’importe qu’elle pull, un pull avec mon logo. Eh oui, sur internet on peut tout faire ! Bref, ça et le masque devait forcement le convaincre. Pas besoin de donner mon pseudonyme, il faisait parti des "good guys". Il devait forcement me connaitre… Ou pas, la consternation due se lire sur mon visage et mes bras m’en tombèrent.

En faite j’officiais à Gotham, pas à Metropolis, donc il ne me connaissait sans doute pas. Et c’était un problème, car le convaincre de ma bienveillance allait être galère. Je relevais mes bras ballants de consternation pour m’affirmer. Si je ne pouvais pas le convaincre, j’allais le vaincre tout cours.
    "Je suis Misfit, défenseuse de la justice et protectrice de noël à temps partiel, si vous me barrez la route, je vais vous faire gouter à ma justice de noël !"
Je lui montrais mon poing grossi par un moufle. J’avais un noël à sauver et pas de temps à perdre avec les bêtises habituelles !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7426
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Dim 4 Jan - 11:04
[HRP : C'est 20 lignes minimum, même si ça demande un peu de remplissage Wink]


Quelle étonnante coïncidence, les amis.
L'intruse du magasin n'est autre que la jeune héroïne Misfit des Birds of Prey de la ville de Gotham. Elle aussi a rejoint Metropolis pour le réveillon de Noël et elle aussi a bien l'intention d'aider l'entreprise et les orphelins après la tragédie accablante qui viens de les frapper.

« Misfit ! Des Birds of Prey ? »

Heureuse de cette découverte, la jeune martienne ne garde pas plus longtemps son apparence humaine. En aussi peu de temps qu'il faut pour le lire, la voilà de nouveau en tenue d'héroïne aux allures d'écolière terrienne prête à donner un coup de main à Misfit.

« Je suis Miss Martian ! Des Teen Titans ! »

« J'ai entendu ce qui s'est dit dehors et je me suis introduit ici afin de faire quelque chose pour les orphelinats. C'est terrible ce qui s'est passé. Le jour de Noël... »

Si l'âge à eu raison raison du pauvre Mr Truddle, bien que M'gann ne le connaisse pas, c'est à la jeunesse de prendre le relai ce soir. Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir, surtout le jour de Noël.

« Tu connait les lieux ? Que doit-on faire d'après toi ? »

Autour d'eux, le magasin est toujours plongé dans l'obscurité et le silence d'une église. Pourtant, les yeux vifs de la martienne captent toujours les couleurs des étalages de jouets qui les entourent.
Les prendre serait considéré comme du vol, même pour les redistribuer ensuite.
La martienne est assez perplexe, car elle a traversé les murs du bâtiment sans réellement d'idées précises et elle est bien contente de trouver une autre héroïne visiblement sûre d'elle. Il est probable qu'elles doivent contacter les employés à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 01/01/2013
Messages : 441
Localisations : All around the world.
Groupes : BoP
MessagePosté le: Ven 6 Fév - 0:36
    "Ohhhh ! Oui bien-sur, je connais les Teen Titans et je te connais de réputation. Heureuse de te rencontrer."
En effet, Miss Martian était célèbre dans le milieu des super-héros, ne serait ce qu’avec son lien de parenté avec Martian Man Hunter. Je ne connaissais que les grandes lignes à son sujet, mais cela ne m’empêchait pas d’être vraiment heureuse de la rencontrer. Par contre, j’avais due réprimer une grimace lorsqu’elle avait mentionnée le groupe de faux jeune. Eux aussi célèbres dans leur temps pour être de jeunes ados combattants le crime. Maintenant… juste des vieux avec un nom de groupe de jeune… Renommer leur groupe aurait due être leur priorité depuis longtemps…

Quoi qu’il en soit, j’étais aussi soulagé de ne pas avoir à me coltiner un gardien rabat-joie. En plus j’avais gagné une alliée de taille pour faire cracher les cadeaux à ce sale capitaliste. Mais il fallait sans doute que je ne sois pas trop vulgaire dans mes propos.
    "Il faut qu’on… Convaincre le… Mec qui a fait le discours de… Faut qu’il face ter les cadeaux !!!!"
N’en tenant plus, je n’avais pas réussit à faire dans le distingué et j’avais légèrement dérapé sur la fin. Un mauvais point pour l’éducation de la Gotham Academy. Tant pis pour cette fois, je me rattraperais plus tard. Maintenant, il fallait exposer un plan brillant.
    "On trouve son bureau et on lui cause ! La première arrivée a le droit de lui taper dessus !"
Sur ces mots je me téléportais. Evidement, je n’avais pas l’intention de lui taper dessus. J’espérais néanmoins qu’elle ne m’avait pas prise au sérieux. En fouillant rapidement quelques bureaux, je m’aperçus que j’aurais pue lui demander un autographe. J’étais un peu tiraillé entre la volonté de l’avoir et l’image peu professionnelle que j’allais lui montrer. Hum… je verrais plus tard. Là maintenant, il fallait trouver l’inconnu. Plus je visitais les bureaux et plus je me demandais si MM allait pouvoir me suivre, je ne me rappelais pas de tous ses pouvoirs. Passe-muraille et quoi déjà ? « Fufu » ou « je suis qui je veux, quand je veux » ? Bah, ça aussi je lui demanderais plus tard.

Je trouvais enfin le seul bureau éclairé. Forcement le plus grand et le mieux équipé. Il était là, assis dans son fauteuil de ministre. Il était toujours aussi jeune et bien que son visage soit impénétrable, je n’arrivais pas à le trouver diabolique. Finalement je restais interdite devant lui pendant une éternité avant qu’il ne se décide à prendre la parole.
    "Bonsoir, je savais que vous viendriez. Evidement, je m’attendais à moins jeune et plus connue, mais un héros reste un héros. Mon discours devait forcement attirer les justiciers de cette ville. Superman devait être occupé ailleurs je suppose…"
Mince mince mince, où était MM, invisible dans un coin, ou alors prête à jaillir d’un mur ? J’espérais qu’elle nous avait trouvée, parce que ça ressemblait à un piège typique pour héros. Le méchant qui fait une annonce retentissante avant de tendre un piège pour les héros. Je me m’étais en position de combat.
    "… j’ai tellement besoin de votre aide."
AH ? Fausse alerte. Sa mine avait changé. Il semblait vraiment désespéré. Même si la réponse était évidente, je posais tout de même la question.
    "Je… qu’est ce que je peux faire pour vous aider ?"

    "Je suis Nicholas Truddle, le fils de cet homme merveilleux qui a dédié sa vie aux enfants. Il m’a tous légué. Tout sauf les parts que possédait déjà mon grand frère. Il veut revendre la chaine de magazine et je m’y suis opposé. Pour me punir il a gelé la distribution de cadeau. Il sait que même si je fais intervenir mes avocats, je ne pourrais pas les distribuer à temps pour préserver la magie de noël. Je n’ai aucune solution."
Il se mit de profile, sans doute pour que je ne remarque pas ses yeux humides. C’était bien jolie tout ça, mais moi je savais taper sur les méchants, je ne savais pas régler les problèmes juridiques. Peut être n’avait il seulement besoin que d’encouragement ? Il me fallait de l’aide.
    "Miss ?"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7426
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Sam 14 Fév - 16:40
[HPR : Désolé pour le délai de réponse, j'ai tenu à répondre à tous mes RPs en cours avant de m'attaquer à celui-ci.]


Les deux héroïnes se trouvèrent sans difficultés, chacune connaissait l'autre sans pour autant avoir eu l'occasion de se rencontrer, mais si le monde est vaste, la justice se trouve toujours là où on a besoin d'elle. La jeune Misfit fit part d'un enthousiasme qui désempara quelque peu la martienne, bien qu’accoutumée aux comportement divers et variés au sein des Titans.

Restez professionnels, leurs répétons souvent... Chez les Birds il semblait être plus détendus, à moins qu'elle ne fasse figure d'exeptime et même... un peu trop...
La dernière phrase, sonnant comme un jeu, commença un peu a inquiéter l'héroïne des Titans. Elle débuta une question...

« Mais, on... »

... qui s’évanouit en même temps que son interlocutrice.
Pas un tour d'invisibilité ou de changement de phase, mais une téléportation proprement menée qui la laissa seule dans le sombre magasin.

"Elle disait ça pour plaisanter..." se rassura-t-elle avant de chercher à localiser mentalement les esprits présents dans le bâtiment et à léviter, jetant un œil la tête à travers les murs pour identifier les être pensants.

Finalement, elle ne tarda pas à retrouver Misfit qui fouillait les lieux trois étage au dessus. Elle était tentée de retrouver le buraliste avant elle, qu'elle sentait tout proche, pour la battre à son propre jeu, mais il valait mieux la surveiller au cas où... il se passe quelque chose de pas net.

Misfit se dirigeant dans la direction du bureau du commerçant de jouets, la martienne resta à ses cotés invisible et fut aussi surpris par le discours de l'homme assis dans son fauteuil. A la manière de Misfit qu'elle voyait serrer les poings, elle s'apprêtait à réagir à la moindre action menaçante, mais la révélation qui suivie l'étonna encore d'avantage qui le comportement de Misfit.

A la question posée, la martienne réapparu tout de suite à ses cotés.

« Oui. »

Elle fit un clin d’œil à Misfit, avant de s'approcher de l'homme qui se disait être le fils du Père Noël.

« Je me questionne, Mr... Truddle. Pourquoi votre frère n'apprécie pas Noël ? Il n'y a pas moyen de le faire changer d'avis ? On pourrait lui faire visiter un orphelinat ?... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 01/01/2013
Messages : 441
Localisations : All around the world.
Groupes : BoP
MessagePosté le: Mar 24 Fév - 23:30
    "AH !"
Miss Martian avait jaillit de nulle part. Evidemment, je me doutais qu’elle était là, mais n’empêche, j’ai eu les pétoches. Je veux dire, c’est comme dans une maison hantée de fête foraine. Tu sais que c’est bidon. Tu sais à qu’elle moment va jaillir le truc censé faire peur. Mais ta peur quand même. Un peu. La surprise quoi… BREF ! J’étais tiraillé par mon sentiment de honte d’avoir crié, mon amusement quand je vis le clin d’œil de MM et la situation présente qui me semblaient bien compliqué pour un problème si simple. Heureusement MM s’attelait à démêler les choses. L’homme tourna de nouveau la tète vers nous pour lui répondre.
    "Je vous l’ai dit, Il fait ça pour me forcer la main. Ce serait pacque qu’il agirait de la même manière. Il n’a aucun problème avec noël. C’est le manque de profit qui le gène. Son profit exclusif pour être plus précis. Si je fais mine de distribuer ces cadeaux, il me reprendra la chaine de magasin par l’intermédiaire de ses avocats."
Il avait le regard un peu perdu par l’incertitude. Comme si le faite de tout perdre ne lui était pas aussi pénible que le faite de ne pas pouvoir offrir un beau noël aux orphelins. Il me faisait vraiment penser au souvenir que j’avais de son père maintenant que je regardais mieux. J’avais de nouveau honte de l’avoir pris pour le méchant de l’histoire.
    "On ne peut rien faire pour lui, il se fiche des enfants…"
    "Mais pas nous ! On pourrait vous cambrioler ?! "
Forcement dit comme ça, ça paraissait soit débile, soit criminel. Je me recroquevillais en les regardant tour à tour. Je me maitrisais de toutes mes forces pour ne pas paniquer. De quoi avais-je l’air ?! Je n’étais même pas avec mon costume officiel qui me donnait vaguement l’air d’une vraie super-héroïne. J’étais juste une jeune fille emmitouflée dans des vêtements d’hiver avec un masque sur le nez. Et voila que je proposais un vol à une personne que je ne connaissais pas et à une personne devant laquelle je ferais mieux de bien me comporter. Dans l’absence d’idée géniale pour m’en sortir, je me contentais de balbutier les yeux grands ouverts.
    "J’y ai déjà pensé…"
Qwwwwoooiiii ?!
    "… mais faire passer la disparition des cadeaux pour un vol ne résoudrait pas le problème. Mon frère est malin et il irait directement vérifier les numéraux de série des jouets « miraculeusement » arrivés chez les orphelin."
Ah oui évidemment… Mon expression de stupeur avait cédait la place à une expression d’embarras.
    "Non… ma seule solution est d’abandonner la société de mon père pour accomplir sa dernière volonté. Mais son héritage sera… perdu."
Sa voix se brisa sur la fin et il baissa la tète. Il avait comprit tout de suite ou je voulais en venir avec mon histoire de vol, cela prouvait qu’il avait tourné le problème dans tous les sens. Malheureusement, je ne me sentais pas prête à prononcer les mots qu’il fallait dans ces cas là. Le genre brillante tirade que pourrait dire Superman et qui à elle seule résoudrait tous les problèmes. Je tournais donc la tête vers l’héroïne de la pièce la plus expérimentée.

[Dernière réponse avant mon déménagement. Smile ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7426
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Dim 12 Avr - 16:44
[HRP : Bon c'était pas simple. C'est plus facile de taper sur des méchants ^^]

Quelle terrible fin sur laquelle nous nous étions arrêté précédemment. Résolu à l'échec malgré la présence des deux jeunes héroïnes, le fils du Père Noël au cœur tendre est assis dans le fauteuil directionnel d'une entreprise qui ne lui appartient pourtant pas, la tête penchée, le regard hagard.
A quoi peut donc servir une force d'hercule, une vitesse de l'éclair dans pareille situation. C'est loin d'être les seuls capacité d'un martien, mais user de la télépathie pour changer l'avis de ce frère égoïste ou prendre son apparence et tromper ses droits aussi injustes soient-ils, serait-ce vraiment héroïque ?
Devant un tel dilemme, une menace d'ordre administratif et non cosmique, Misfit au coté de la martienne ne semblait pas plus éclairée sur la manière de venir en aide ou trouver les mots justes pour soigner la peine de cet homme. Pire, elle sentait même une pointe d'attente dans son bref regard. C'était donc à elle de parler en premier, mais aucune parole brillante ne lui venait si ce n'est que l’honnêteté d'avouer sa propre incompétence ou mieux, le respect des choix de chacun. Il y a bien une raison pour laquelle Superman ne vole pas directement vers un pays extérieur et mette fin à un régime dictatoriale ou un rassemblement extrémiste responsable de bien des souffrances humaines, bien pire que que l'infortune de cet homme. Ne pas utiliser sa violence contre celle des autres violence et laisser le pouvoir de révolte et de changement aux mains de ceux qui ont la légitimité de le faire. Enfin, est-ce une bonne décision ? C'est au moins celle d'une figure d'autorité pour la jeune héroïne des Titans et bien que cela sous entends plus de réflexion ou de spontanéité, c'est la seule position qu'elle se voit adopter en attendant avec humilité d'autres éventuelles solutions que pourrait trouver sa camarade.


« Je suis sincèrement désolé Mr Truddle si vos espoirs se tournaient vers nous, mais je n'ai pas de solution raisonnable et viable à long terme à vous proposer quoi qu'il me puisse être possible de faire.
Votre entreprise sera donc revendu pour le profit de votre frère. Je ne peut qu'espérer qu'il fera bonne usage de cette argent au moins pour le petit monde qui l'entoure. Au moins, face à votre décision, peut être aura-t-il la sagesse de vous laisser au moins distribuer cette années des cadeaux aux orphelins. Nous en avons encore le temps et vous pouvez compter sur ma vitesse pour cela.
Et quant à l'avenir ou s'il n'accepte pas, pourquoi ne pas travailler à trouver d'autres moyens à égayer le Noël de ces enfants. Je doute que des objets aussi colorés et aussi drôles soient-ils, demeure le seul moyen de leur offrir des moyens de s'amuser et de s'émouvoir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 01/01/2013
Messages : 441
Localisations : All around the world.
Groupes : BoP
MessagePosté le: Dim 17 Mai - 23:19
[Désolé pour le retard! Beau discours. Wink]

Trop cool ! Miss Martian avait parlée comme une vraie super héroïne ! Evidement, elle avait annoncée l’évidence, on ne pouvait rien faire pour l’aider. Mais elle lui avait aussi redonné courage. Ou du moins, si c’était moi, elle m’aurait redonnée courage. Vraiment ça montrait bien que les super héros ne sont pas uniquement bons à taper sur les méchants. Je faisais un clin d’œil discret à MM en lui montrant mon pouce.

Maintenant, à savoir si ça allait faire de l’effet sur lui. Il se leva, le visage impassible, puis se dirigea vers la baie vitré qui se trouvait dans son dos. D’ailleurs, c’est son dos qu’il nous montrait à présent. Il regardait la ville de Metropolis recouverte par la nuit. Ce n’était pas très encourageant…
    "Quand j’ai eu 10 ans, mon père commençait tous juste à développer sont empire du jouet. Il se trouvait juste ici dans un costume comme le mien. Il regardait la ville sans faire attention à moi. C’était le réveillon de noël et il venait de m’annoncer qu’il ne le passerait pas en famille. C’est à ce moment là que j’ai compris qu’il ne voyait pas noël comme moi. Rien ne comptait à part son travail et les profits. Mon frère lui ressemble beaucoup sur ce point."
Ça ne sentait pas bon pour les orphelins de Metropolis. Pas bon du tout. Il fallait encore dire quelque chose pour le motiver ? Je veux dire, de mon point de vue, ces orphelins méritaient ces cadeaux. Pas parce qu’ils étaient sans famille, non parce que Mr Truddle voulait qu’ils aient ces cadeaux. Il voulait que tous ai un cadeau à noël. Y comprit moi l’année dernière. Je voulais lui dire ca. Ma bouche s’ouvrit et de referma plusieurs fois comme si j’étais un poisson hors de l’eau. Non, décidément je n’étais pas encore au point sur le super-discours.
    "Il y a quelques années, mon père à appris pour sa maladie de cœur. Il changea complètement. Il devint un autre homme, déterminé à rattraper toutes ce temps perdu. Il investissait tous les bénéfices de l’entreprise dans des moyens de rendre noël plus agréable pour tous. Pour moi y comprit. Ce furent les meilleures années de ma vie. Partager ça avec lui… Mais maintenant, mon frère et moi partageons cette entreprise mais pas la même volonté héritée de notre père. Si je distribue ces jouets, il trouvera un moyen de me prendre le reste de l’entreprise. Il pourrait même m’envoyer en prison."
CROTTE !
    "Je sais que vous avez raison. Que je peux trouver un autre moyen de donner de la joie à ces enfants. Mais il sera trop tard pour ce noël ci. Pour préserver la magie. Je veux faire quelque chose maintenant. Pas pour mon père dont c’était le dernier souhait. Non, pour moi. Parce que je veux vraiment que ces enfants aient leurs jouets. JE ne peux pas le faire, mais je connais un homme qui peut. Un homme qui peut voler au dessus de cette ville avec ces paquets et les distribuer cette nuit."
Aaaaah ! Il allait appeler Superman. Forcement, qu’il allait le faire. Et nous on est tout moisi ou quoi ?
    "Un homme qui s’habille de rouge et de… blanc. Un homme qui aura besoin de votre aide."
Hein ?! Ce n’est pas Superman ça, si ? Il se dirigea vers un mur tout ce qu’il avait de plus… murale et appuya sa main dessus. Aussitôt un mécanisme s’actionna. Le mur s’ouvrit sur une méga grande salle qui s’illumina petit à petit. Une sorte de mix entre l’atelier du père noël, et un repères de Batman. Différentes machines trainaient un peut partout sans que j’en connaisse l’utilisation. Une sorte de big coffre fort se tenait sur la gauche. On passa devant et on s’arrêta devant un grand trou duquel quelque chose sortait. En tournoyant. Un peut comme la Batmobile dans le repaire de Batman en ville. Pourquoi ça tourne en sortant du sol d’ailleurs ? Mais je ne me posais plus la question quand ça arriva à notre niveau. C’était un traineau. Ma bouche tomba et heureusement resta accrochée. C’était une sorte de blague ou quoi ? Mais Nicolas n’était plus avec nous. Il était devant le coffre.
    "Ce soir ce n’est pas Nicolas Truddle qui distribuera les cadeaux. Non, c’est le Père Noël de Metropolis qui le fera !"
D’un geste magistral il ouvrit l’armoire et on aperçu un Costume de père noël. Pas le genre classique, mais pas le genre farfelu non plus. Je devinais donc que ce n’était pas un simple costume. Plus un gadget technologique.
    "Mais que… ?Quoi… ? Comment… ?" Waouh super réparti !
    "Mon père a fait fabriquer tout ça. Pour devenir un vrai père noël. C’est complètement fou. Mais sans vos encouragement je n’aurais pas osé mètre ce costume. Ce soir je ne serais pas un jeune homme qui à toujours eu des cadeaux par millier à noël. Non, ce soir je serais un symbole d’espoir pour tous ceux qui sont oublié pendant cette nuit importante pour l’enfance."
    "OoooK ,mais vous allait vraiment voler dans ce truc et porter ça ? Sérieusement ?"
    "Mon père à dépensé beaucoup d’argent pour ce matériel. Il l’a fait fabriquer pas une jeune surdoué asiatique qui s’y connait pas mal en jouet. Ça va marcher. Prenez un costume et allons-y."
Sérieux ? Pendant qu’il se préparait, un gros bras mécanique posa un sac énorme à l’arrière du traineau. Je m’approchais pour l’examiner. Des réacteurs étaient dissimulés dessous. Des rênes furent attelées par des drones. Ils reposaient sur une sorte de champ de force pour donner l’illusion qu’ils tractaient le traineau dans le ciel. Pfff, que du faux tout ça !! Je me tournais vers Nicolas, mais je trouvais le Père Noël. Ce n’est pas que le costume l’avait transformé. Non, c’est plutôt que sa volonté de distribuer ces cadeaux avait transformé l’individu en vrai Père Noël. Derrière le masque holographique qui tressautait un peu représentant le visage d’un vieil homme, je vis le sourire authentique du jeune homme. J’étais convaincu. C’était lui le Père Noël de Metropolis !
    "At… Attendez-moi ! Je me prépare !"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7426
Situation : Ancien joueur de DC Earth
Localisations : Fawcett City


MessagePosté le: Ven 19 Juin - 21:14
[HRP : Comme cela fait longtemps, je reprend les dialogues dans mon post.]


M'gann était bien mal à l'aise, pourtant son petit discours eu un effet, sur Misfit tout du moins. La justicière masquée lui fit un clin d'oeil et leva le pouce sans dire mot. C'était là des moyens de communication gestuels que M'gann connaissait depuis longtemps grâce à la télévision et qui l'amusait beaucoup. Elle répondit par un sourire et baissa la tête timidement, avant de lancer un nouveau regard soucieux au patron de l'usine.
Ce dernier ne réagit pas de la même manière.

Il se leva et leur tourna le dos avant de déclamer d'une manière douce mais spectaculaire :

"Quand j’ai eu 10 ans, mon père commençait tous juste à développer sont empire du jouet. Il se trouvait juste ici dans un costume comme le mien. Il regardait la ville sans faire attention à moi. C’était le réveillon de noël et il venait de m’annoncer qu’il ne le passerait pas en famille. C’est à ce moment là que j’ai compris qu’il ne voyait pas noël comme moi. Rien ne comptait à part son travail et les profits. Mon frère lui ressemble beaucoup sur ce point."

''Et il ne sont pas seuls...'' pensa la martienne, bien au courant de la proportion des habitants de cette planète à donner autant d'importance à leur richesse matérielle.

"Il y a quelques années, mon père à appris pour sa maladie de cœur. Il changea complètement. Il devint un autre homme, déterminé à rattraper toutes ce temps perdu. Il investissait tous les bénéfices de l’entreprise dans des moyens de rendre noël plus agréable pour tous. Pour moi y comprit. Ce furent les meilleures années de ma vie. Partager ça avec lui… Mais maintenant, mon frère et moi partageons cette entreprise mais pas la même volonté héritée de notre père. Si je distribue ces jouets, il trouvera un moyen de me prendre le reste de l’entreprise. Il pourrait même m’envoyer en prison."

''Non, un frère ne ferait pas cela...''
Elle ne lui coupa pas la parole.

"Je sais que vous avez raison. Que je peux trouver un autre moyen de donner de la joie à ces enfants. Mais il sera trop tard pour ce noël ci. Pour préserver la magie. Je veux faire quelque chose maintenant. Pas pour mon père dont c’était le dernier souhait. Non, pour moi. Parce que je veux vraiment que ces enfants aient leurs jouets. JE ne peux pas le faire, mais je connais un homme qui peut. Un homme qui peut voler au dessus de cette ville avec ces paquets et les distribuer cette nuit."

Superman ?
Probablement...

"Un homme qui s’habille de rouge et de… blanc. Un homme qui aura besoin de votre aide."

Là, la situation devint plus surprenante que jamais.
D'abord ces révélations, ce mystérieux allié, puis un passage secret, un atelier secret... le traineau de Père Noël ?
Mais oui !
Tout devint clair, à présent ! M'gann fit des petits bonds frénétiques d'excitation devant la découverte qu'elles faisaient tandis que son amie, elle, sembla comme paralysée de la mâchoire...

"Ce soir ce n’est pas Nicolas Truddle qui distribuera les cadeaux. Non, c’est le Père Noël de Metropolis qui le fera !"

''Génial !'' cria t-elle en même temps que Misfit bredouilla :

"Mais que… ?Quoi… ? Comment… ?"

L'homme d'affaire continua :

"Mon père a fait fabriquer tout ça. Pour devenir un vrai père noël. C’est complètement fou. Mais sans vos encouragement je n’aurais pas osé mètre ce costume. Ce soir je ne serais pas un jeune homme qui à toujours eu des cadeaux par millier à noël. Non, ce soir je serais un symbole d’espoir pour tous ceux qui sont oublié pendant cette nuit importante pour l’enfance."

"OoooK ,mais vous allait vraiment voler dans ce truc et porter ça ? Sérieusement ?"

"Mon père à dépensé beaucoup d’argent pour ce matériel. Il l’a fait fabriquer pas une jeune surdoué asiatique qui s’y connait pas mal en jouet. Ça va marcher. Prenez un costume et allons-y."

M'gann jeta un regard sur l'appareil en même temps que Misfit. Elle, se rapprocha, mais la martienne n'en avait pas besoin, captant tous les spectres, elle pouvait en apprécier tous le contenu technologique digne d'un vrai film futuriste. D'ailleurs, elle avait vraiment l'impression de se trouver dans un film typique de cette période de l'année.
Impressionnant et pourtant elle ressentait autant la détermination du fils qui devenait Père Noël que la déception de la jeune femme en observant tous ses moyens. Elle ne comprenant pas vraiment pourquoi...
Le mystère du Père Noël leur était révélé, c'était un vrai cadeau que l'homme leur offrait !

En se tournant vers lui, elle le vis sourire d'un air débonnaire sous une épaisse barbe blanche. Il avait changé d'apparence, mais il n'était pas seul à pouvoir le faire.

"Pas besoin de costume pour moi !"

"Qu'est-ce que vous en pensez ?!"

Le Père Noël acquiesça, son regard pétillait et elle semblait l'avoir impressionné un peu avec ses pouvoirs.
C'était l'une des plus incroyable nuit de sa vie.

"At… Attendez-moi ! Je me prépare !"

Tandis que la justicière se préparait, la martienne surexcitée ne se contenait plus en démonstration. Elle lévitait en tout sens et faisait mentalement danser les cadeaux en l'air.

"Allons distribuer ces cadeaux ! Les orphelins ne vont pas en croire de leurs yeux !!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures

Inscription : 01/01/2013
Messages : 441
Localisations : All around the world.
Groupes : BoP
MessagePosté le: Jeu 16 Juil - 17:49
Noël a beaucoup de significations, ça dépend des gens. Beaucoup d’enfants y voient une célébration où ils recevront des cadeaux. J’en faisais partie. Après, je ne pense pas que l’on puisse mal les juger. De toute façon la vie fait que en grandissant, ils se forgent tous leur propre relation avec cette fête. Certain vont la chérir et aimer offrir, d’autre aimeront l’occasion de se réunir en famille. Ils y en a même certains qui détesteront noël. Parce qu’ils auront associés de mauvais souvenir à ce jour particulier. Je pense que c’est une des raisons qui motive notre père noël de Metropolis. Il ne veut pas que ces orphelins détestent noël quand ils seront grands. Bon il est clair qu’il AIME offrir.

Je sais ce que peut ressentir un enfant seul à noël. Je suis orpheline. Et bien que je me sois fait de nombreux amis, je me sens toujours seule à cette période de l’année. Noël était un supplice pour moi. Du moins jusqu’à ce que je sois « sauvé » par monsieur Truddle. Il m’a montré que donner était une joie en soit et que l’on peut faire des inconnues sa famille pour un seul jour dans l’année. Ce jour. Ça m’a beaucoup fait réfléchir à l’époque, sur pourquoi je voulais aider les autres en tant que justicière. Cette nuit, j’allais donner de moi-même d’une façon que je ne fait pas le reste du temps. D’une façon plus intime peut être. En tous cas Je suis sur que le jeune Truddle ne connaissait pas toute l’implication de sont geste. Il ne s’agissait pas seulement de rendre des enfants heureux. Mais de rendre heureux des enfants laissés pour compte. Avec cet acte il sentiront qu’ils ne sont pas abandonnés, qu’il compte pour quelqu'un. Qu’ils existent vraiment et qu’ils sont importants même si ils sont trop vieux pour être adoptés. Je ferais ce qu’il faut pour aider à accomplir cette mission, mais…
    "Pourquoi ?! Il n’y avait vraiment que des costumes d’elfe de noël dans votre placard High Tech ?! Je suis ridicule !"
Je portais un classique costume vert avec de fausse oreille –très bien faite- et une sorte de bonnet de noël, mais en mode « vert j’ai même pas le droit au rouge ». J’avais tout de même gardé mon masque de Misfit et je faisais du boudin assise en tailleur à l’arrière du traineau du père noël qui était en plein vol au dessus de Metropolis. Je scrutais l’arriérer de la tête de MM, qui elle était vraiment super en Miss Noël. C’était vraiment trop cool de changer de forme. Ca permettait de se sortir des pires ennuis vestimentaires. Ce qui était un sacré plus pour une fille ! Mais en la regardant, je me demandais ses motivations. Après tout, elle n’est pas terrienne, du coup noël doit pas trop lui parler.
    "Ah ah, je suis désolé, jeune fille. Il n’y avait que cette tenue à votre taille. Mais vous êtes parfait comme ça."
Je ne dis rien, me contentant d’augmenter mon aura boudeuse, même si il n’avait pas de rétroviseur pour me voir. Il avait néanmoins raison, je n’avais trouvé que cette sorte de costume à ma taille. Le genre costume pour gens de petite taille travaillant dans un centre commercial durant la période de noël. Non d’une pipe, je suis trop une naine en faite !

Nous avions déjà visité un orphelinat pour y déposer des cadeaux et nous nous dirigions vers le suivant. Truddle nous avait briefés sur les gadgets à utiliser pour distribuer les cadeaux, ais je ne les avais pas utilisés. Après tous, je pouvais me téléporter. Je n’avais pas bien fait attention à MM, mais de toute façon, elle avait aussi de nombreux talents pour s’infiltrer. Encore plus utile quand on s’est fait surprendre par un orphelin. Quoi qu’il en soit, on aurait vite fait de tout distribuer.
    _____
Un peu plus tard dans la soirée, après avoir fini notre tourné, je disais un petit au revoir à mes collègues d’un soir. Je ne savais pas ce qu’ils allaient devenir à court et à long terme. Personnellement, je n’avais pas d’endroit où aller alors je retrouvais sur le même toi qu’au début de cette aventure l’aventure. Il faisait encore plus froid et le soleil n’allait pas se lever avant quelques heures encore. Donc je décidais de retourner dans mon dortoir super désert de la Gotham Academy. Avec un peu de bol, j’airais un vrai petit déjeuné de noël et pas encore un de ces plats anglais. Je regardais une dernière fois la ville qui m’avait vue naitre et lancer une dernière exclamation avant de disparaitre.
    "JOYEUX NOËL !"


[Merci pour ce RP! (et désolé qu'il se soit éternisé. ^^")]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le fils du père noël.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Yuki débarque!!
» [Du Bouchet, Paule] A la vie, à la mort
» Un fils à la recherche de son père
» Le Fils de son père de Mariotti et Mariotti
» Sheriff de novembre 2010 : Le Fils de son père

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis en ruines-