Space companions [Rik Starr & other travelers]

Inscription : 23/03/2014
Messages : 7728
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 20 Déc 2014 - 22:21

Tip... tip... tip.... tip...

M'gann sortis de sa méditation et ouvris les yeux pour jeter un œil au panneau de contrôle de son vaisseau individuel. Rien d'inquiétants, ce signal lui indiquait seulement que le pilotage automatique avait achevé le parcours programmé, il était temps de passer au manuel.
Décroisant ses jambes de sa position de tailleur, un belle invention terrienne soit dit en passant, elle descendit en flottant et posa pied sur le sol métallique de l'habitacle pour prendre position dans le fauteuil de commandes.

« Pilotage automatique terminé. Pilotage manuelle démarré.
Avant l'approche du satellite de stationnement, n'oubliez pas de déclarer votre identité. »


« Oui, oui, je sais. »

En répondant à l'ordinateur de bord, M'gann changea d'apparence pour prendre celle du propriétaire du vaisseau qu'elle avait subtilisé. Un Korugarien qu'elle espérait bien revoir un jour pour le remercier. Mais aucune info ne filtrait les ondes après la conquête Korugar par les Star Sapphires et la cristallisation de ses habitants.


« J'espère que tu là. » dit elle d'un voix grave en amorçant la manœuvre d'approche.

Le petit vaisseau décéléra et descendit doucement en direction d'un satellite qui paraissait bien petit en cours, mais grossissait à vu d'œil. Il brillait de milles feux comme un sapin de Noël dans l'Espace intersidéral. Un flot constant de vaisseaux, des minuscules de la taille du sien ou des gigantesques de la taille de cinq portes-avion mis bout à bout prenaient le cap d'un espace de parking clignotant en contre-bas du satellite ou démarraient dans toutes les directions suivant des axes définis vers d'autres systèmes stellaires.




Comme un poulpe, le satellite avait ce qui ressemblait à des bras sur 360 degré qui séparaient les espaces parking et constituaient les portes d'entrée.

VRRRRRRRR...

Un bruit monstrueux la fit sursauter quand elle vis un énorme vaisseau passer au dessus d'elle. S'il l'avait percuté il ne se serait absolument rendu compte de rien. Ces transports de marchandises n'ont aucun respect pour le code de conduite spatiale, elle avait pu le remarquer mainte fois après avoir assidument elle même appris ce code grâce à l'ordinateur de bord.
Elle lui jeta un regard plein de reproches et entama immédiatement une descente brusque pour éviter d'être happée par les réacteur de transporteur quand celui-ci la dépasserait. Il était vraiment long celui-là, c'était un rhinocéros et elle une scarabée.

Après avoir répondu à la demande d'identification, elle se dirigea vers une place appropriée que la voix robotique d'accueil lui indiqua. Le parking correspondait au calibre de son vaisseau et elle se plaça très lentement à la manière des autres vaisseaux, car après tout, elle n'avait jamais eu son permis et ce n'était pas évident de jouer avec tous ses réacteurs secondaires dans un lieu sans gravité. En se cognant légèrement au vaisseau à sa droite, elle s'excusa instinctivement, mais heureusement personne ne l'a vis faire.

A cet emplacement son cokpit était bombardé par les publicités lumineuses qui couvrait quasiment l'ensemble de la façade du satellite qui lui offrait également le spectacle de sa monumentale grandeur. Se présentant comme une tour massive dont il était impossible d'évaluer à quel moment il s'arrêtait.
Ses yeux s'attardèrent sur le visage réjouis d'un jeune alien qui dévorait goulument un sachet de ce qui semblait être de grouillants cafards galactiques. Un texte incompréhensible se balançait à droite et à gauche de l'écran hologramme 3D. Même s'ils faisaient preuve d'une belle ingéniosité avec des moyens moins développé, les terriens étaient loin d'avoir le monopole de la publicité. Elle pouvait en juger convenablement après des années de visionnement télévisuel attentif...

Ouvrant la porte de son vaisseau elle put passer par le champ de force qui formait un court couloir l'amenant à une porte de l'un des ''bras'' du satellite. Un robot l'accueillis et lui fit un déballage de toutes les options qui s'offrait aux visiteurs à y allant de ses petits commentaires élogieux sur le caractère luxueux du complexe : plein de carburant, nettoyage extérieur et intérieur du vaisseau, réparations, bar, hôpital, salle de jeux, bureau de police, hôtel, cinéma, piscine...
Elle le coupa au bout d'un moment, car elle sentait bien que cela pouvait durer une demi-heure.

« Je cherche une personne présente dans ce satellite. »

« Pour quelle raison ? » demanda le robot ; la surprenant un peu.

« C'est un amis de longue date. » dit elle en lissant sa moustache korugarienne avec un air qui se voulait extrêmement sérieux.

« De qui s'agit-il ? »

« Rik Starr. »

Un court moment d'attente suivis cette réponse, puis le robot lui répondit simplement :

« Au bar 66 dit ''Mother Road''. »

« Merci. »

Elle se rendis à un ascenseur remplis d'êtres aux apparences bien diverses.


Arrivée au bar, elle fut accueillie par une ambiance musicale qui lui rappelait la Terre :


Peut-être bien que si la technologie primitive de la Terre n'intéresse pas le reste de la Galaxie, sa musique par contre est captée et diffusée avec soin visiblement et dans les lieux se réclamant chic comme ce bar. Une observation qui la fit sourire surtout quand elle vis un alien à 6 bras se trémoussant sur le rythme du piano avec une grâce singulière.

Le bar est assez convivial et bien occupé, disposant de plusieurs étages. Rik Starr n'étant pour le moment pas visible. Elle pu voir de si de là des individus dont elle avait déjà visitée les planètes, bien qu'ils sont en nombre très réduit.
Ce melting-pot est vraiment impressionnant et il en est tout autant de ce qui se trouvait dans leurs assiettes et leurs verres. Tout comme le sachet de cafards, il y avait bien là de quoi dégouter les américains et leur nourriture habituellement inerte.

Après s'être frayé un chemin parmi les danseur, elle se mis a grimper un escalier à colimaçon et jeta un œil sur la foule animée en bas. Elle n'en voyais aucun, du moins en apparence... un martien...
En haut, elle se retrouva alors dans un espace de bar obscur baigné dans une lumière de néons bleus se reflétant sur le sol et le mobilier absolument noir, mais bien visible car impeccablement brillant. Il y a moins de monde et la musique d'en bas s’entend en sourdine si bien que les discutions sont facilités dans cet espace et l'ambiance plus intimiste. Justement elle aperçoit enfin Rik Starr en bavardage avec une créature particulièrement charmante à la peau dorée et à la chevelure violette chatoyante qui lui susurrent des mots à l'oreille en faisant tournoyer un verre de liqueur phosphorescente.
Il n'a pas changé depuis leur dernière rencontre bien qu'il porte un tout autre costume. Celui-ci ressemblant à ceux des terriens qui ont un peu de galons et l'expose fièrement par leur habit.

Voyant que des toilettes se trouvent à cet étage, elle s'y rend afin de troquer son apparence de Korugarien pour celle qu'elle adopte maintenant ; toujours sur le modèle d'inspiration de Megan, l'héroïne de sitcom australien, mais en arborant un costume sombre pour contraster avec son précédent de Miss Martian et surtout une peau blanche, crayeuse, faisant ressortir ses yeux rouges. Des traits qu'elle veux pleinement assumer.


« Rik Starr ! » lança-t-elle en s'approchant du bar.

Elle vis les deux visages étonnés se tourner dans sa direction.

« Qui c'est ça ? » lança la femme irritée d'être interrompue et la scrutant de haut en bas.

« Je suis M'gann M'orzz » lui répondit-elle imperturbable face au ton agressif avant de regarder Rik avec un grand sourire.
« Nous avons sauvé l'Univers ensemble sur les indications de Metron, vous vous rappelez ? Cette fois ci, c'est moi qui ai besoin de vous... »


[HRP : J'espère que cette intro te plait Smile C'est partis !]


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Dim 21 Déc 2014 - 18:18
[Ce RP se passe chronologiquement après que Rik ait récupéré un vaisseau, RP qui arrivera d'ailleurs bientôt. Pour comprendre les choses, je vais faire un rapide résumé ci-dessous.]

Aaaah !!! Quel plaisir de retrouver les ambiances si extraordinaires des bars de l'espace !!! Ils étaient toujours si colorés, si mouvementés, si vivants !!! Rik venait à peine de revenir qu'il ne voulait déjà plus les quitter. Après avoir traversé de rudes épreuves sur Terre -en rappel, la première attaque de Waller, l'enfermement, la fuite, la protection de STAR Labs, l'échec de cette protection, la perte du Solar King et l'errance sous les ponts de Central City-, des solutions s'étaient présentées à lui, d'abord sous le forme de l'aide inattendue, mais fort amicale des Rogues, puis le retour inespéré de chasseurs de primes, Tommy Tommorow and co qui voulaient sa peau pour s'amnistier auprès de Lady Styx. Après une jolie discussion bien tumultueuse et bien houleuse, l'équipage de Tommorow s'était décidé à aider Rik et à l'emmener avec eux.

Par malchance, leur vaisseau s'était fait poursuivre par d'autres chasseurs de primes -voyez la cocasserie de la scène: un exilé poursuivi par des chasseurs de prime exilés eux même poursuivis par des chasseurs de prime libres... un beau bordel en clair-, mais la grande expérience d'un Starr aux commandes et de l'équipage de Tommorow aux armes ont vite fait pencher la balance de leur côté, et permis au Space Ranger de récupérer l'aéronef des anciens chasseurs de prime, beaucoup plus gros et mieux armé.

Petit comparatif des tailles de vaisseaux:
 

Renommé le Threshold, c'est avec celui-ci que Rik était finalement arrivé jusqu'à la plate-forme/bar/mini-ville spatiale/lieu de débauche/lieu huppé/lieu de ce que vous voulez pour gagner le bar afin de recruter un équipage compétent et de se reposer...Bien évidemment, impossible de se laisser aller quand on était le Capitaine Starr, et que de jolies filles trainaient dans le coin. Posé sur un tabouret, accoudé au comptoir, il avait remarqué une jeune demoiselle en tenue légère, à la peau dorée comme le soleil et aux cheveux aussi violets et profonds que la plus belle et grande des éjections coronales stellaires des géantes bleues !!!

En parfait gentleman, il ne pouvait vraiment pas la laisser seule devant un verre vide, c'est donc pour cela qu'il vint l'aborder en lui offrant un petit remontant de la maison. Puis, ils avaient tous les deux dansé, avant de grimper à l'étage, où l'atmosphère plus intimiste convenait mieux aux futurs plans du blondinet ténébrien.
Cependant, alors qu'il commençait un rapprochement tactique, composé de messes basses et de petits secrets plus ou moins véridiques -généralement moins- susurrés à l'oreille, une jeune femme, une autre, vint interrompre la discussion feutrée.

D'abord apeuré d'être tombé sur une ancienne conquête venue pour se venger, Rik se rendit bien vite compte que, même s'il connaissait ce visage, ces traits, il n'étaient pas ceux d'une jeune fille qu'il avait laissé seule dans son lit un petit matin...

Sous ses airs parfois un peu blagueur se cachait cependant une mémoire impressionnante, et il remit très vite un nom sur ce visage: M'gann M'orzz... ou Mégane Morse, il ne savait plus vraiment... Quoi qu'il en soit, elle était la jeune fille avec qui il avait sauvé l'univers en compagnie de Superman, Virgil Hershell, cet insupportable Orion et Metron. Quelle surprise de la retrouver ici !!! Cependant, quand deux femmes se rencontrent au milieu d'une séance de drague pour voir le même homme, ce n'était jamais une bonne chose, et ça, Rik le savait.

Serrant les dents pour se préparer à réparer les pots cassés, voire même à s'en prendre une belle bien cuisante, il fut surpris de voir Mégane répondre très calmement:

- Je suis M'gann M'orzz. Nous avons sauvé l'Univers ensemble sur les indications de Metron, vous vous rappelez ? Cette fois ci, c'est moi qui aie besoin de vous...

Bon, cela ne pouvait que faire remonter son prestige auprès des personnes qui écoutaient autour, soit... une personne, la jeune demoiselle. C'était toujours mieux que rien. Toutefois, la demande de Miss Morse était aussi étrange qu'inattendue, et Rik aimait cela, l'inattendu.

- Excuse moi, euh...

- Sitanhy !!!

- Oui, Sitanhy... je dois m'entretenir avec cette chère amie pour le business, je reviens très vite, je te le promets !!!

L'élégance des grands départs. On oublie le prénom de son ex-future conquête et on trouve une excuse aussi grosse que la station sur laquelle ils se trouvaient pour partir avec empressement. Faisant demi-tour, se mettant de dos (à dos, c'était déjà fait) Sitanhy, Rik fit pivoter Miss Martian et la poussa avec lui jusqu'à la sortie du bar, pour se retrouver dehors, devant le bar.
Avec un soupir, le Ténébrien s'adossa au mur, et laissa un petit rire sortir de sa gorge.

- Ouf... hé hé hé, enfin dehors.


Puis, il se redressa, et regarda la jeune martienne.

- Alors Miss, c'est un plaisir de te revoir, mais que me veux-tu ? J'ai encore un équipage à recruter, moi, sans quoi le Threshold ne réussira pas à aller bien loin.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7728
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Dim 21 Déc 2014 - 19:07
M'gann vis le regard assassin de Sitanhy se poser sur elle, avant que Rik Starr ne l'entraine à l'extérieure du bar. Elle se sentait maintenant un peu mal à l'aise pour avoir probablement causé de tord au voyageur spatial ce qui ne jouais pas en sa faveur, du moins pas immédiate.
Enfin, au moins il ne l'avait pas rembarré, ce qui était un bon point pour elle.

Dans le couloir du satellite qui offrait une belle vue sur l'Espace grâce à sa baie vitrée, Rik s'exprima avec sympathie. La martienne repris alors confiance.

« Je m'excuse d'avoir agis si brusquement. J'espère que je n'ai pas mis en péril votre relation avec cette femme, même si je dois vous alerter, au cas où vous ne le sauriez pas, que l'espèce dont elle fait partie, les Lathodeciennes, sont souvent atteintes de la pathologie de la ''Veuve noire'', les amenant à tuer ceux qu'elles aiment... Enfin... C'est ce qu'on m'a dit une fois... Dans un vaisseau... »

Commencer par ça n'était pas subtile, elle enchaina donc :

« Mais je ne suis pas là pour vous dire ça.
Une planète a besoin de nous. Comme Colu, vous vous souvenez ?
Il s'agit de Korugar, conquis par les Star Sapphires, ces furies qui se considèrent être les championnes de l'Amour alors même qu'elles emploient la force pour tuer les hommes infidèles et convertir les femmes éplorées en guerrières pour agrandir leurs rangs. Je l'est ai vu ravager cette planète et je me suis fait la promesse de les sauver. Ensemble, nous avons sauvé Colu, nous pouvons donc le refaire avec nos alliés. »
dit-elle d'un ton plein d'espoir qui ne cachait aucune plaisanterie.

Certains pourraient y voir là une naïveté déconcertante, mais la martienne était surtout confiante après la victoire qu'ils avaient remportés avec Superman, Virgil et Orion, des semaines plus tôt.

« Il suffit de nous rendre sur Terre pour convaincre Superman et Virgil de se joindre à nous, car je doute qu'Orion ne s'intéresse à ce qu'on peut lui dire. Vous connaissez la Terre ? Vous verrez c'est une belle planète, bien que nous n'aurons pas le temps de la visiter... »



[HRP : Bien sûre, tu réagis comme tu veux Wink]


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Dim 21 Déc 2014 - 20:19
Que quoi ??? Une Lathodecienne ? Jamais entendu parler de cette espèce. Elle ressemblait juste à une jolie fille... Quel dommage... Si toutes les demoiselles avec un tant soit peu de charisme et de plastique étaient toutes de dangereuses psychopathes, comment Rik allait-il bien pouvoir s'amuser avec elles sans risque ? Enfin bref, quoi qu'il en soit, le Space Ranger se mit à rire, et répondit aux mots de la jeune martienne:

- Mais qu'est ce que tu t'es imaginé ? Moi, avec ce type de femme ? Ah ah ah ah ah ah !!! Je lui soutirais juste... des informations pouuuur... pour explorer les grottes perdues d'une planète fort sympathique !!!
Et puis de toutes façons, il n'y aurait pas eu d'amour entre nous, voyons... Soyons un peu sérieux quand il le faut, Miss Morse.


Très crédible... Tu devrais te mettre au théâtre, Starr. Quoi qu'il en soit, la demoiselle enchaîna ensuite avec les raisons de sa venue. Ainsi, elle était ici tout spécialement pour lui. Enfin, pour lui demander son aide. Et pour quelle raison ?

- Pour libérer une planète entière du joug d'un Corps de Lanterns ??? Alors encore, Starro me semblait assez délicat à combattre, et il m'aura fallu une planète entière pour le vaincre. Mais là, des Lanterns ??? Tu es très légèrement siphonnée, Miss !!!

Rik garda ensuite le silence quelques instants, avant de reprendre, tout sourire:

- Mais ça me plaît. Je me suis fait la promesse de ne jamais laisser tomber la moindre personne oppressée que je pouvais aider. Ce n'est pas aujourd'hui que je la trahirais. Allons donc bouter de la Star Sapphir hors de Korugar veux-tu ?
Mais avant cela, il me faut un équipage pour le Threshold. Nous n'aurons aucune chance sinon. Viens avec moi.


Puis, en marchant tous deux vers un autre lieu de rencontre, une place ou un bar susceptible d'accueillir de fiers et valeureux matelots prêts à écumer l'espace et à piller les pirates et les marchands peu honorables, Miss Martian fit mention de la Terre et des personnes qu'il allait falloir aller chercher là-bas. D'un mouvement sec, le Space Ranger s'arrêta, se tourna vers la martienne, et répondit:

- Plus... jamais... la Terre. Plus pour moi.

Il reprit ensuite son chemin comme si de rien n'était, farfouillant du regard les recoins susceptibles d'abriter le membre d'équipage-perle rare, celui qui vaudrait son pesant de pesetas, comme disent les mexicains. Si Rik connaissait l'expression, c'était pour l'avoir entendue de la bouche d'un chercheur d'origine latine à STAR Labs, évidemment... il ne l'aurait jamais apprise seul.

- Donc quel type de personnages voudrions-nous ? Du gros costaud pour effrayer ? Du malingre pour se faufiler ? Du sérieux, du fidèle, de l'humanoïde ? Nous avons un sacré choix sur cette station !!!
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7728
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Dim 21 Déc 2014 - 21:38
Rik Starr répondit à sa mise en garde d'une manière surprenante. Il cherchait ses mots et ça, M'gann le savait trop bien pour l'avoir de nombreuse fois pratiqué afin de se justifier dans ses voyages spatiales, c'était de beaux mensonges.
Il l'appela Morse, lui rappelant la Terre et elle le corrigea immédiatement pour ne pas que la répétition de ce simple mot lui pèse.

« M'orzz, appelez moi Miss M'orzz, s'il vous plait. »

Ensuite il réagit vivement comme elle le craignait au fond d'elle. Sa proposition était réaliste, mais n'en restait pas moins folle, il avait raison. Et quel lien les unissait vraiment pour que le voyageur accepte de se jeter dans une bataille périlleuse sur sa seule demande. Il n'y avait pas là de New-Gods pour les diriger ou un Superman pour les rassurer.
Son sourire s'effaça et elle baissa la tête de résignation.

« Je… Vous… »

« Ça pourrait fou, mais... »


Un silence se fit avant que Rik Starr n'adopte un tout autre ton qui la surpris. Cela eu l'effet d'une bombe dans le coeur de M'gann qui se jetas sur Rik pour le serrer dans ses bras.

« Ho merci, Rik ! Je savais que je pouvais compter sur vous ! »

« Heu... »


Elle desserra son étreinte et lissa nerveusement ce qui ressemblait à son costume, ce qui était tout à fait inutile, avant de reprendre d'une voix sérieuse :

« Très bien Capitaine Starr ! »

Elle évoqua alors les Terriens et cette proposition eu une réponse inattendue. Elle ne savait pas quand il se montrait sérieux ou plaisantait, aussi elle insista, mais finis par vite comprendre que le sujet n'était vraiment pas à aborder. Visiblement, la Terre avait mauvaise réputation.
Mais, sans Superman, avaient-ils une chance ? Rik de son coté n'avait pas l'air de s'en soucier et était pour le moment en quête d'équipage plutôt que de super-héros. Elle consentit que c'était bien la base et peut être que l'Espace abritait d'autres puissants alliés que le Kryptonien. Pas autant... mais capable de se confronter aux Sapphires.

« Et bien... Je vous laisse choisir. Un peu de tout, sera le mieux tout de même.
Je pense qu'il nous faut surtout des personnes stables sentimentalement, mais je me doute bien que ce genre de question ne se pose pas en entretien d'embauche ? »


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Invité

MessagePosté le: Mer 31 Déc 2014 - 1:37
La jeune Martienne répondit avec exubérance à l'accord du Ténébrien, en n'hésitant pas à se jeter à son cou pour l'enlacer amicalement. Surpris sur le coup, l'encore jeune homme ne réagit pas et resta légèrement tétanisé. Puis, il se détendit pour les quelques secondes de câlin restantes, et sourit même avec amusement devant l'air penaud de M'gann. Il lui tapota l'épaule en lui disant avec un léger rire:

- Rougis pas, ça ne te va pas au teint.

Il passa ensuite devant un bar et, après que Miss Martian lui ait proposé de choisir lui-même l'équipage, y pénétra avec la ferme intention de ressortir avec les meilleurs loups de l'espace que l'on puisse trouver !!! Il y dénicherait peut-être même un second particulièrement compétent, loyal, expérimenté... ou même une seconde.... encore mieux. Ou se rabattra-il sur la jeune Martienne pour l'épaule à ce poste, qu'en savait-il ?
Quoi qu'il en soit, Starr pénétra dans le bâtiment et fut saisi par l'atmosphère étouffante qu'il abritait. Une multitude de personnes buvaient, chantaient, dansaient, allaient même jusqu'à se cacher dans certains coins d'ombre pour assouvir leurs désirs les plus inavouables. C'est dans ce tumultueux mélange de vie et de débauche que le capitaine du Threshold commençait ses recherches.

Les deux voyageurs spatiaux, l'un novice, l'autre plus qu'expérimenté, fendirent la foule. Arrivé près d'une table, le Space Ranger bondit dessus et, de sa plus belle voix, tenta de vaincre en décibels la force de la musique.

- S'IL VOUS PLAÎT TOUT LE MONDE, PARDONNEZ MOI !!!

Sans doute étonné par l'irruption de ce petit bonhomme, celui qui gérait la musique baissa progressivement le son pour laisser le blondinet s'exprimer. Rik se retourna et salua d'un geste l'acte fort sympathique.

- Merci bien l'ami !!!

Puis, il refit face à la foule de personnes collées-serrées sur la piste ou au bar. Il l'observa et avec un grand sourire, commença à parler:

- Bonsoir à tous, excusez cette interruption. Je suis un humble capitaine de vaisseau qui souhaiterait informer les habitués et non-habitués de cette taverne que des places sont disponibles à bord du Threshold, MON astronef. Ce n'est pas un coucou, et je suis certain que nombre d'entre vous êtes intéressés par la richesse que pourra vous offrir le fait de voyager à mes côtés.
Nous lançons d'ailleurs une expédition dans les alentours de Korugar pour récolter un maximum et nous en mettre plein les poches. Si vous êtes intéressés, allez en informer ma sec... ma seconde ici présente qui notera votre nom, vos coordonnées, et vous posera quelques questions.


Rik Starr désigna M'gann M'orzz à ses côtés.

- Merci à tous, et à bientôt je l'espère !!!

Sans même attendre sa camarade, le Ténébrien quitta le bar pour partir en quête d'autres lieux potentiels de recrutement, afin de gagner en efficacité. Il écuma divers endroits, allant du bar aux bords de la station, pour trouver ceux qui pourraient lui convenir.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7728
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Jeu 1 Jan 2015 - 20:27
M'gann fut absolument prise au dépourvue.
Elle n'aurais jamais dû se prononcer sur d'éventuels critères à l'embauche... Rik Starr détourna les difficultés que cela représentait en la propulsant au rang de recruteuse de l'équipage d'un vaisseau qu'elle ne connaissait même pas. Et, à peine le Capitaine avait-il finis de parler, qu'une foule de visages divers et variés, plus ou surtout moins sympathiques la dévisagèrent avant de s'avancer vers elle en s'écriant dans des langues incompréhensibles.

« Heu... Rik. Je ne pensais pas à... »

En tournant la tête, elle se rendit alors compte que celui-ci l'avait laissé sur place.
Il lui faisait passer un test ou quoi ?
M'gann respira un bon coup en se disant qu'il s'agissait bien de cela et qu'elle devait se montrer à la hauteur. ''Seconde'' c'était quelque chose d'important. Trop pour une novice comme elle. Mais, elle avait besoin de ce Capitaine...
Le peuple du bar amassé autour d'elle avait différentes intentions. Ceux qui se montraient bien trop sociables étaient soudainement pris d'une sérieuse gueule de bois, ceux qui posaient trop de questions n'obtenaient aucunes réponses et les trois restants qui semblaient calmes et réglos, elle les invita à la suivre pour rattraper Rik.

« Capitaine... Attendez ! Je ne connais pas votre vaisseau ! »
...


Au final, ce petit numéro fonctionna bien. Rik Starr faisait une annonce. Tout un tas d'individus venaient la voir et elle leur posait trois questions télépathiquement en vérifiant qu'ils répondent juste après une légère lecture d'esprit. Ceux qui n'appréciait pas sa méthode, mentaient, n'étaient pas qualifiés, stables psychologiquement ou venaient pour autre chose, étaient rapidement écartés. La sélection ainsi faite, se montra fine et sûre.

Starr lui donna heureusement quelques détails sur son vaisseau et son premier équipage. Il n'était évidemment pas venu seul jusqu'à ce Satellite et au final, elle ne l'avait pas questionner sur les raisons de sa présence et de ces éventuels autres projets que le sien. Il avait si rapidement accepté sa demande d'aide.
Lui, promettais à ses nouveaux employés de s'en ''mettre plein les poches'', alors qu'elle n'avait rien évoquée de tel. Mais, peut être les Korugariens se montreraient généreux...

Pour le moment, elle désirait rencontrer ce premier équipage pour voir s'ils s'agissait d'individus également irréprochables et la visite du vaisseau constituait justement la dernière étape de leur tour du Satellite.


Le petit groupe ainsi constitué, Rik Starr en tête, M'gann sur ses talons, avançaient à présent dans un tunnel constitué de ce qui ressemblait à du verre, menant au lieu de parcage du vaisseau, qu'il avait nommé le Threshold. A travers les parois transparentes, la martienne pouvait admirer la diversité des imposants bâtiments amarrés à ce ''bras'' du Satellite.
Certains étaient droits, lisses et brillants, comme des lames de couteaux, avec de faibles ouvertures et un armement discret, mais surement efficace pour les batailles.
D'autres, au contraire, avaient de large vitrages, parfois teintés, permettant une vue impeccable sur l'extérieur étoilé, probablement pour les voyages calmes.
Enfin, il y avait les plus classiques. Divers modèles de petit transporteurs privés de personnes ou de biens. Certains se montraient rassurants tandis que d'autres se trouvaient dans un tel état que la martienne refuserait catégoriquement d'y mettre les pieds. Une simple ébréchure de plus et un 0 Kelvin s'infiltre et tue tout ce qui se trouve à l'intérieur. Enfin, presque tout... Mais, elle ne voulait de toute façon pas faire l'expérience du zéro absolu et espérait que le vaisseau de Rik Starr soit de meilleure manufacture.
Soudain, un éclair violet se refléta sur l'une des coques métallisées et la ramena dans la réalité...

''Ho non...''

Elle demanda à ses camarades de se presser vers le vaisseau sous prétexte qu'elle était bien impatiente de l'examiner. Et, lorsqu'ils furent finalement arrivé au bout du tunnel, malgré le danger imminent, elle ne put se retenir d'être stoppée nette un instant devant l'édifice.

''...''


Il n'était pas bien gros, mais elle n'avait jamais eu l'occasion d'imaginer qu'elle entrerait dans un tel vaisseau par la grande porte...

« Pas mal, je dois l'avouer... » répliqua un originaire de Grenda à sa droite qui semblait aussi relativement impressionné, malgré ses cent-vingt années de carrière dans l'Espace.

« Et on embarque quand ? »


« Maintenant ! » cria M'gann en voyant fondre au dessus d'eux deux femmes vêtues de brillants costumes roses vifs.


Elles matérialisèrent une nuée de ce qui ressemblait à des oiseaux de proies lumineux, serres griffues en avant dans le but évident de briser les vitres protectrices du tunnel menant à l'entrée du vaisseau. La martienne leva aussitôt les bras et fit décrocher un imposant vaisseau de transport parqué proche pour le projeter sur leur trajectoire. Les deux Stars Sapphires et leurs constructions se le prirent de plein fouet, disparaissant de son champ de vision.

« Il faut partir maintenant !
Il faut les semer, Rik ! »
cria-t-elle à son intention en courant vers la porte du vaisseau pour y monter à bord.

Elles avaient réussi à suivre sa trace, ce qui était facile avec son vaisseau de Korugar. Maintenant c'est à celui de Rik de faire ses preuves, car les Star Sapphires, malgré le choc, reprenaient surement rapidement leur esprit...


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 08/10/2014
Messages : 267
Localisations : Présent

MessagePosté le: Mar 13 Jan 2015 - 3:47
aaaa men! Comment on peut autant trouver le temps long et être dans un vaisseau spatial. En plus je ne peux toucher à rien, c'est carrément chiant. Vous me faites chier. VOILÀ! Je l'ai dit! Vous êtes tous chiants. Vous allez me ramener chez les rogues? La terre, ça vous dit quelques choses?

Trickster criait dans le vaisseau non loin de la porte. Il ne savait pas si les gens l'entendaient et il s'en moquait. Il ne l'avouerait probablement jamais, mais s'il était proche de la porte c'est parce qu'il avait peur. Oui peur, parce qu'il était dans un environnement inconnu sur lequel il n'avait aucun contrôle. Loin des rogues comme ça il avait envie de tuer tout le monde, le problème c'est qu'il ne pouvait pas. Il avait besoin de Space Ranger pour retourner sur terre, en plus il n’avait même pas le réseau sur son cellulaire, il ne peut même pas se connecter à Facebook.

La porte finit par s'ouvrir dans un bruit classique de piston magnétique. La lumière de l'extérieur s'imposa par l'embrasure de la porte qui s'ouvrit petit à petit. Il s'installa devant la porte et il se parlait.

Je ne doit pas le tuer, je ne dois pas le tuer, je ne dois pas le tuer...

La porte s'ouvrit puis en trompe Space Ranger et un groupe d'extraterrestre qui avait tout l'air de baroudeurs de l'extrême entrèrent en trompe. Un laser vint s'écraser au pied de Trickster. Celui-ci leva la tête pour voir un paquet de femmes green lantern mais violet. Trickster avait déjà vue Green Lantern, lui et le speedster était copain, mais des séduisantes violettes lady meurtrière, c'était une première et il était déjà très très en colère.

Mesdames, vous arrivez au bon moment je dois me passer les nerfs.

En courant avec ses hovers boots, il sortit un pistolet Chewing Gum et arrosa tout se qui se trouva devant lui. Certes ça n'avait que très peu d'effet ne touchant pas la peau des Star Sapphire, mais bien leur espèce de bouclier de lumière, de l'autre main Trickster fouilla dans ses poches. Il en sortit des billes violettes avec un T jaune et les lança sur le chewing-gum toujours coller au bouclier des Star Saphire.

Boom boom boom, I want you in my room!

Courant vers l'intérieur du vaisseau les billes explosèrent propulsant vers l'arrière les Star Saphire. Il n'y avait rien de tel qu'une explosion pour calmer le mental de certaines folles qui avait besoin de concentration pour utiliser leurs "anneaux".

On ferme les enfants, la baby-sitter est partie. Run, Forest, Run
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 30 Jan 2015 - 11:05
A l'intérieur de son vaisseau, aux commandes, face à une attaque aussi inattendue qu'inexplicable des Star Sapphires, Rik Starr n'avait d'autre chose en tête que de fuir ce coin pourri de la galaxie pour atteindre... eh bien il ne savait pas où. Juste ailleurs. Juste loin histoire de se poser un peu avec les quelques membres d'équipage qu'il venait de recruter, et surtout avec M'gann, qui allait devoir lui expliquer pas mal de choses.
Etait-elle une espionne ? Quelqu'un venu pour nuire au Space Ranger ? Ou bien tout cela n'était-il que coïncidence ? Autant de questions que le capitaine se posait et dont il espérait des réponses rapides.

Trickster, cet insupportable gamin, avait su se montrer utile en piégeant les améthystes dehors. Avec un doigté agile et expert, le Ténébrien pianota sur les tableaux de bord, faisant se fermer les portes du Threshold et démarrer les moteurs. Le tout s'enclencha à merveille, avec tonnerre et fracas, et très vite, malgré les assauts violacés, l'astronef s'éleva dans les airs et s'élança dans le vide interstellaire, délaissant derrière lui une traînée lumineuse de folles furieuses obsédées par l'amour et la volonté de l'imposer aux autres.

A son bord, tous connaissaient le danger que représentait ce corps de Lanterns, et la tension était à son comble tout du long du décollage et de la fuite. Mais bientôt, sans qu'il n'y eut besoin de plus de combat, Rik perdit de vue les Zamarones, et se retrouva seul au milieu du vide interstellaire. A vrai dire, c'était ce qui se serait passé s'il n'avait pas perdu le Solar King. Dans le cas présent, il entendit une grande clameur dans les couloirs du vaisseau, et bientôt déboula dans la grande cabine une diversité de baroudeurs de l'espace impressionnante, pour féliciter leur capitaine.

Avec sa modestie naturelle, le Space Ranger quitta son siège, un grand sourire aux lèvres, et posa ses pieds sur le sol froid du Threshold.

- Eh bien eh bien, que voilà des débuts glorieux mes amis !!! A peine embarqués, et déjà nous triomphons (en fuyant, certes) de Star Sapphires. Après ça, dénicher des trésors et s'enrichir jusqu'à ne plus en pouvoir sera un jeu d'enfant !!!

Rik fit un clin d'oeil à la martienne qui se trouvait dans le groupe, et continua sans se départir de son sourire:

- Il serait maintenant bon que chacun se présente, qu'en pensez-vous ? Nous sommes une dizaine désormais, alors que nous n'étions que trois à l'origine. Je vous laisse donc la parole.

Un premier s'avança, doté d'une forte pilosité et de dents acérées pointant de sa mâchoire inférieure. Il semblait musclé, mais dans ses yeux se lisait une certaine douceur malgré tout, chose étonnante pour un voyageur endurci. Il disait se nommer Mavik Drivur, originaire de Toom IV et être expert dans les armes laser. Intéressant d'avoir une autre fine gâchette.
Un autre, une Zaroxienne de... Zarox évidemment, Triza, se trouvait être une jeune "femme" douée pour le décryptage d'informations brutes recueillies par les capteurs. Un peu perdu dans les nouveaux instruments du Threshold, Rik ne put qu'accueillir avec joie l'arrivée d'un tel membre d'équipage.

Un massif Bolovaxien s'avança ensuite, venu de la même planète que le célèbre Kilowog. Il fallait reconnaître que les madames Bolovaxiennes savaient y faire en matière d'enfants. La masse rose dépassait de trois têtes le pauvre Rik. Heureusement que le plafond était suffisamment élevé. Vint alors un Garnetien, être à la peau bleue au demeurant fort peu sympathique, mais dont les compétences de rapine et de bonimenteries étaient plus que reconnues. Il fallait toujours un roublard, toujours.
Les trois restants étaient trois membres de la même famille: une sœur et deux frères Caladosiens, des êtres humanoïdes, semblables en tous points à des humains. Seules différences: une peau d'albâtre, des cheveux violets, bleus ou rouges, et d'étranges petites plaques blanches sur le visage et le crâne.

- Parfait parfait... nous voilà bien partis. J'encourage mes deux premiers membres d'équipage à se présenter aussi !!!

Et Rik désigna Trickster et M'gann, faisant converger les regards vers les deux derniers non-présentés.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7728
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Sam 7 Fév 2015 - 16:40
Le départ avait été quelque peu précipité, mais ils avaient réussi à s'échapper sans qu'il y ait heureusement de casses.

Seul Rik avait été mis au courant du fait que les Star Sapphires représentaient maintenant leur ennemi n°1 et ne lâcheraient peut jamais jusqu'à ce qu'ils libèrent Korugar comme elle le lui avait demandé.
Pour le moment, le Capitaine n'en avait pas soufflé mots aux membres de l'équipage nouvellement constitué agrandissant le petit groupe d'origine qui l'avait conduit jusqu'à ce Satellite et qu'elle pouvait à présent évaluer.
L'un de ses membres justement, particulièrement coloré, gesticulant et bruyant, la dérouta un bon moment lorsqu'elle le vit agir.

Elle l'observa perplexe. Ce n'était pas tant (mais quand même si) son allure et ses réactions qui l'interrogeait, mais plutôt qu'il lui paraissait familier...
Oui, cet individu lui disait vaguement quelque chose, mais elle n'arrivait pas à définir ses sentiments à son égard, à part, une méfiance... issue d'une impression de déjà vu ou peut-être d'une précognition...
Toujours est-il qu'il se montra utile, à sa manière, pour repousser les Star Sapphires, ce qui était au moins un point jouant en sa faveur.

Ainsi donc, Rik Starr détendit l'atmosphère de ce décollage improvisé en faisant briller les imaginaires par une nouvelle fois l'évocation de mot ''trésor''.
Le ton employé pour ces réparties sonores et surtout les visages de l'équipage acquiesçant donnait légèrement l'impression à la martienne qu'ils ne pensaient pas là à une expédition archéologique, mais plutôt à des rapines spatiales.
Mais enfin, elle disposait, elle seule disposait des éléments et savait que leur quête était plus noble que cela et elle comprenait que pour amadouer ces hommes et ces femmes fraichement embauchés, il valait mieux parler de "butins" que de "Sinestro".
Elle avait confiance en Rik... Il ne l'utiliserait pas pour satisfaire une quelconque avarice...

Chacun se présenta alors, en commençant par ceux que M'gann avait sélectionné. Ils constituaient une belle diversité, mais une diversité sûre.
Étant elle aussi nouvelle, il était normal qu'elle se présente au groupe d'origine dont faisait parti cet individu terriblement excentrique dont la tête ne lui revenait définitivement pas...
Se concentrant sur sa propre allure, elle s'avança pour parler :

« Je me nome M'gann M'orzz, je suis une martienne. Une martienne blanche.
Et, jusqu'à présent, la dernière de mon espèce. Je serais donc ravi d'obtenir des infos sur ma race si vous en disposez.
Je sais qu'elle n'a pas bonne réputation, on les dits violents et destructeurs, mais ayant été plus ou moins élevée sur la planète Terre, j'ai acquis des valeurs saines et je ne mettrais pas cette équipée en péril.
Au contraire, j'ai quitté la Terre pour apprendre du vaste Univers et c'est ainsi que j'ai rencontré Rik sur ce satellite, lui proposant de le rejoindre dans ses recherches de... ''trésors''...
Mais... pour être tout à fait honnête... »


Elle hésita, mais elle ne voulait pas mentir, car cela se retournerait contre eux, et mieux vaut maintenant que plus tard.

« … Le but de cette expédition va plus loin.
Si vous êtes tous ici, c'est bien pour se rendre sur des planètes dans le but de ''trouver'' quelque ''trésors'' qui auraient pu être ''oubliés'', mais surtout dans le but de trouver des moyens pour libérer Korugar de l'invasion de Star Sapphires. C'est pourquoi, elles nous ont attaqués. Ca peut paraître fou... mais nous pouvons le faire ! »


Elle se tourne vers les nouveaux membres de l'équipage.

« Je vous ai sélectionné pour vos compétences, mais aussi pour votre droiture morale que j'ai ressenti lors de notre discution. J'ai foi en votre courage et votre ingéniosité et les gains que nous recevrons en sauvant cette Planète seront conséquents et pas seulement matériels, je vous l'assure. »


Puis elle observe Rik et l'équipage d'origine.

« Et vous qui vous vous tenez aux cotés de Rik Starr depuis le début, j'ai confiance aussi en vous en en vos valeurs. Votre Capitaine n'a pas hésité une seconde quand je lui ai fait cette proposition, comme lorsque je l'ai rencontré par le passé, lorsque nous avons sauvé une autre planète, alors que nous étions que cinq. Si vous le reconnaissez bien comme votre Capitaine, vous devez savoir qu'il n'a pas tord et que les risques valent le coup, même s'il... l'exprime autrement. »

« Je vous remercie tous de prendre part à cet acte de bravoure. Une planète compte sur nous. »

...

Peut-être ces informations n'allaient pas être bien digérés de la même manière pour tous. Mais ils se trouvaient à présent sur le même ''bateau'' et d'ici leur prochaine destination, ils allaient avoir le temps d'en discuter, de saisir toute l'importance de ce qu'ils allaient accomplir, ensemble...


Bonnes fêtes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2895-wow-incredible-adventures
Inscription : 08/10/2014
Messages : 267
Localisations : Présent

MessagePosté le: Mar 17 Fév 2015 - 3:20
Si vous voulez rendre la planète à Sinestro c'est que vous êtes encore plus con que je le pensais.


Trickster avait parlé dès que Miss avait à son tour saisi la chance de se terre. C'est fou ce qu'elle pouvait dire comme ânerie. Sinestro avait fait équipe une seule fois avec Trickster. C'était en fait avec les rogues car Cpt. Cold c'était frotté plus d'une fois au maitre de l'anneau jaune, mais pour Axel une fois avait suffi. Il les avait tous doublés et avait tenté de faire exploser la terre. Évidemment pour un rogue c'était le comble... sans terre comment exercer leur profession de voleur?

Donc votre plan, c'est de se lancer contre les filles violettes pour "libérer" la planète et la remettre à un tyran notoire. L'aventure Saddam Hussein ne vous a rien appris?

Il se tourna vers "l'équipage" bien conscient de faire contraster avec le précédent discours qui puait bon les fleurs et la graine de pavot. Sérieusement, cette martienne était aussi givrée que l'on pouvait l'être. Elle était limite sur le point de dire que la terre contenait des licornes qui urinait des arcs-en-ciel remplit de skittle... golden shower l'arc-en-ciel, goute l'arc-en-ciel.

Moi c'est Trickster et je viens de la terre. D'ailleurs je veux y retourner. Ce voyage ne me plait absolument pas et je n’en ai absolument rien à faire que vous vouliez crever sur Korugar. Ramenez-moi chez moi et après mettez votre tyran en place. Quand dans 5 ans, il reviendra vider vos poches et détruire votre bolide je me marrer bien moi sur terre. Donc, donnez-moi une nacelle où je ne sais pas quoi. D'ailleurs toi, la gueule de starlette blonde, tu m'a promis de me ramener. Pourquoi je me tape le voyage le plus débile de l'histoire avec la martienne la plus bourrée d'illusion au monde.

Trickster n'était pas du genre à faire de grande envolée, mais dans le cas présent il était très mécontent. Chez les rogues il avait pris le rôle à pourvoir, celui du comique de service. Ici il endossait un autre rôle, celui du type qui voulait retourner chez lui. C'était aussi simple que ça. Le capitaine du dimanche avait fait une promesse, celle de le ramener, alors qu'il s'en acquitte et qu'il aille jouer au rédempteur avec Sinestro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Space companions [Rik Starr & other travelers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SPACE MARINE 1500pts
» Space mountain: comment ne pas avoir la tête qui ballote ?
» [vente] Flottes BFG, ork, impériale/space marine
» [vente] Man O'War et Epic Space Marine (le retour)
» Tutorial d'un Space Marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-