[Mission JL] Transport de prisonnière (PV Tula)

Invité

MessagePosté le: Lun 22 Déc 2014 - 1:11
La paix était revenu sur les terres américaines. L'invasion, si on pouvait appeler ça ainsi, des Amazones de Bana Mighdall, dirigées par la Reine de l'Olympe Héra, qui était retournée chez elle comme elle était venue. Cela n'avait pas duré très longtemps, mais cette crise avait été la première intervention officieuse de la nouvelle Justice League, qui restait encore secrète à ce jour. Superman, Big Barda, Cyborg et elle-même était directement intervenue sur le terrain. Les combats avaient fait rage devant la Maison Blanche et la Shim'Tar, lieutenant des Amazones, avait été blessé grièvement lors du combat. Un dommage assez important vu que la championne des amazones mise hors combat, les guerrières avaient été découragé et avait posé les armes, laissant leur déesse-reine seule face à trois super-héroïne et une armée de femme en colère déterminé à protégés leurs hommes.

Cyborg l'avait amené à l'hôpital de Métropolis, où elle avait été remise sur pied. En temps que prisonière, elle devait être juger pour ses actes, en tant que bouc émissaire de toutes les amazones qui avaient prises la fuite et de Héra, retournée sur l'Olympe. Mais en temps qu'Amazone, Diana avait usé de son rôle d'ambassadrice pour obtenir son extradition à Themyscira où elle subira le jugement de la reine Hyppolite pour ses crimes envers le monde des hommes. Elle était donc chargée elle-même de transporté la Shim'Tar jusque l'île du Paradis. Mais elle redoutait fortement une intervention des fières amazones de Bana Mighdall qui risquait de vouloir récupérer leur championne. Elle avait donc demandé à la Ligue si quelqu'un était disponible pour l'aider dans cette mission, de préférence une femme qui aura l'autorisation d'agir sur Themyscira.

La nouvelle recrue tout fraîchement recruté par Cyborg, Tula, aussi appelée Aquagirl, avait répondu présente à l'appelle de Diana. C'était plutôt une bonne chose, la guerrière était ravie d'apprendre à connaître davantage Aquagirl, qui était avec Big Barda et elle-même les seules membres féminines de la nouvelle Justice League. Apprendre à connaître la petite nouvelle serait très sympathique et très enrichissant. Surtout que le voyage est en grande partie une traverser de l'océan Atlantique, puis de la mer Méditerranée, et c'était des éléments qui irait parfaitement à Aquagirl. Tous les astres étaient donc alignés pour ce voyage. Une petite prière à Poséidon était la bienvenue, même si elle allait plutôt faire le voyage dans les airs. Mais pour l'avoir rencontré en personne, elle n'aimait pas trop le caractère impulsif de son oncle, qui était tout le contraire de son frère Hadès, bien plus calme prudent et réfléchie.

Alors que les autorités étaient e places remirent officiellement la Shim'Tar, menotté avec un dispositif WayneTech sophistiqué et avec un collier STAR Labs qui réduisait suffisamment sa force pour qu'elle soit sous contrôle, Diana s'apprêtait à faire un léger discours à l'assembler. Ils étaient au port de Métropolis, au plus prêt pour s'envoler vers Themyscira. Wonder Woman observa la Shim'Tar, surveillé de près par quatre agents de l'ARGUS. Ils semblaient être prêt à agir si elle tentait de s'échapper. Cependant, elle semblait accepter son sort, et préférait sans doute être transporté et jugé par des femmes plutôt que par une troupe d'homme en délire. Des tas de journalistes étaient présents, prirent quelques photos et demandèrent en vain une interview ou au moins des réponses à quelques questions. Mais elle se contenterait de son discours. Elle était peut-être ambassadrice, mais tout ceci la fatiguait déjà. Elle préférait l'action à la discussion.

« Citoyens et citoyennes des Etats-Unis d'Amérique. Héra, la Shim'Tar et les amazones ont provoqués beaucoup de souffrance, ont enlevé votre présent Lex Luthor pour l'emmené aux Enfers de Hadès, ont pris le contrôle du pays et ont massacré énormément d'innocents sous prétextes qu'ils étaient des hommes. Même si je suis moi-même Amazone, j'ai conscience de votre colère, et je vous promet une chose. Justice sera faite. Je tiens le lasso de vérité dans mes mains, aussi je ne saurais vous mentir, vous le savez. Ma reine Hyppolite sera intransigeante dans son jugement.

Diana termina ainsi son discours et récupéra officiellement la Shim'Tar, qui était prête pour le voyage. Aquagirl n'était pas encore présente, car il vallait mieux éviter de montrer au public et aux autorités que des super-héros agissait en groupe. La vérité sur l'existence d'une nouvelle League devait rester secrète pour le moment, en espérant que le travaille de Clark Kent, Alan Scott, Oliver Queen et Cyborg sur le Citizen fonctionnerait et ferait tomber la lobie Luthor du moment. Wonder Woman ligota la Shim'Tar avec son lasso et s'envoler en direction de l'océan. Elle était prête pour la traverser. Une fois suffisamment éloigné du port, elle activa son communicateur.

« Aquagirl, ici Diana. Tu peux te montrer, la mission de transport commence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 27 Déc 2014 - 22:24
Depuis l’appel de Barda, celui qu’elle avait ignoré et l’autre auquel elle avait répondu beaucoup de choses c’étaient passées. Pas à Atlantis spécifiquement où une certaine routine recommençait à s’instaurer, mais sa vision du monde. Si elle aimait les figures de style l’atlante aurait dit que sa vie reprenait des couleurs. Petit à petit la princesse batârde songeait à ce qu’elle pouvait accomplir de plus maintenant qu’elle avait eu cette expérience peut être mieux guider les siens et elle-même à présent, pouvait faire des choix différents qui pourraient changer la donne. Certes elle était encore en phase d’apprentissage, mais au final qui ne l’était pas ici-bas ?

C’est pour cela que de loin Tula avait observé l’attroupement de personnes qui précédait le départ de la shim’tar. Elle se tenait loin du rivage pour ne pas gêner ou pire attirer l’attention sur sa personne, ce n’est pas qu’elle était spécialement timide. Mais depuis sa résurrection l’atlante avait beaucoup perdu de son impulsivité. Çà et le fait aussi qu’elle ait intégré l’armée doublé d’un poste à responsabilité en son sein. De plus elle voulait voir la réaction des surfaciens face à un de leurs ennemis, pour voir comment son frère avait été lui-même traité avant.

Une fois que la princesse amazone avait fini ce qui semblait être un discours, Tula plongea et la suivit sous le niveau de l’eau, bien vite autour d’elle une multitude de poissons commencèrent à la suivre et a affluer, encore une des conséquences, cette fois moins néfastes de sa résurrection, sa télépathie animale fonctionnait a plein régime et la plupart du temps sans qu’elle en ait conscience. D’une manière générale à ce niveau, elle ressentait un « accès » plus important à ses facultés comme si elle avait lâché les « rennes » qui maintenaient d’une poigne de fer ses dons.

Alors que La princesse amazone l’appelait ce n’est pas Tula qui lui répondit mais un espadon voilier qui sauta hors de la surface rapidement imité par d’autres avant qu’un magnifique hippocampe d’une taille que certainement aucune amazone n’avait vu montre le bout de ses écailles pour rester juste sous la surface. C’était une des montures atlantes celles que les soldats utilisaient pour leurs rondes. La rousse se décida à montrer sa frimousse.

- J’étais avec vous depuis la berge princesse, si elle est trop lourde posez la sur la monture il est prévu pour cela.

Tula voulait rester au maximum professionnelle, parce qu’elle n’était pas sure de contenir son avis , bien spécial , sur les évènements aussi bien avec la shim’tar qu’Atlantis, il fallait qu’elle reste courtoise le plus longtemps possible .
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 28 Déc 2014 - 20:25
Tula était apparu dès l'appelle de l'Amazone, accompagnée de nombreuses créatures de l'océan. Aquagirl portait bien son nom, et elle était à bien des égards une équivalente féminine à Aquaman. La grande différence entre les deux étant que si Arthur était à moitié humain et l'autre moitié atlante, une jeune femme telle que Tula était totalement du peuple des mers. Wonder Woman ne connaissait pas beaucoup les atlantes. Elle les savait globalement méfiant, voir hostile, du peuple des humains. Ils étaient présents dans quelques légendes de l'antiquité, et avaient des croyances communes avec les Amazones. Comme elles, ils étaient isolés du restent du monde dans leur cité sous-marine millénaire. Ils avaient de nombreux pouvoirs extraordinaires, comme cette faculté de communication avec les animaux marins, ou encore la manipulation magique de l'eau.

Avoir une telle alliée dans les rangs de la Justice League était très utile et très précieux. Avec Aquaman, Tula allait également pouvoir s'intégrer un peu mieux que si elle était totalement la seule de son peuple. Allait-elle rester très longtemps parmi eux ? Diana l'ignorait. Elle ne connaissait pas très bien sa collègue du jour à vrai dire. Elle ignorait surtout les motivations qui l'avait poussé à rejoindre les rangs de la League, surtout après l'appel des New Gods où elle n'a pas répondu présent. L'attaque de Héra  et la détresse des hommes l'a peut-être poussé à réagir. Et c'était réciproque, au vu de la proposition de Tula.

« Trop lourde ? Tu sous-estimes ma force et mon endurance, jeune atlante. En revanche, il peut-être utile que je sois totalement libre de mes mouvements, alors j'accepte l'aide de tes compagnons.

Wonder Woman remit la Shim'Tar à sa compagne. Celle-ci ne se défendait toujours pas. Diana ne savait pas si c'était vraiment rassurant. La guerrière amazone était bien trop docile à son goût. Elle s'avouait sans doute vaincu, après tout elle avait perdu la bataille de la Maison Blanche, Héra était partie sans demander son reste, abandonnant ses guerrières à leurs sorts. Mais les guerrières de Bana Mighdall n'étaient pas connu pour abandonner si facilement. Elles étaient farouches et revanchardes, bien davantage que leurs sœurs de Themyscira. Peut-être prévoyait-elle d'attaquer l'île natale de Diana si elle apprenait que le jugement se ferait là bas ? C'était un risque évident.

Mais la vue perçante de Wonder Woman repéra ce qui semblait être une petite armada de bateaux sorti tout droit de l'Egypte antique, arborant les couleurs de Bana Mighdall. Les craintes de Wonder Woman était donc bien réelles. Le danger était proche.

« Aquagirl, les amazones nous barrent la route. Cela pourrait bien nous prendre des heures pour les contourner, et je doute qu'elle nous l'autorise. Je vais tenter de les occuper. Essaye de passer discrètement. Je ne pense pas qu'elles s'attendent à ce que tu sois là, elles ne surveilleront donc pas la mer si elles regardent les airs.

Wonder Woman vola ainsi en direction de ses sœurs éloignées. Elle ne savait pas si ces dernières les avaient repérés déjà, elle espérait que non. Elle préférait éviter de combattre ses semblables, mais elle était en mission diplomatique et elle ne laisserait personne l'empêcher de la mener à bien. En particulier ses femmes déjà responsables de dizaines voir centaines de morts dans la ville de Washington.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 21:29
Tula aurait voulu poser beaucoup de questions à l’amazone : comment elle tenait le coup en vivant parmi les surfaciens ? Ce faisait elle à être si loin de lieu de naissance et des siens ? Avait-elle envie de revenir ? Bien évidement elle gardait cela tout pour elle mais la curiosité était bien là. En plus il y avait également son roi, comment l’amazone voyait Aquaman à présent roi d’Atlantis ? Pour être honnête elle se posait des questions pour éviter de ruminer le ton et la réponse de l’amazone, elle avait voulu se montrer agréable elle avait été prise de haut. Mais ce n’était pas grave elle passerait sur cela , ce n’était peut-être qu’une mauvaise compréhension Atlantis-surface , ce ne serait ni la première ni la dernière fois.

- L’arrogance précède toujours la déchéance et nous les atlantes connaissons bien les deux.


Ceci dit Tula plongea un peu, pour apprécier la vitesse et l’eau sur son visage, surtout l’eau en fait et elle en profita pour caresser les écailles de sa monture qui portait à présent une des sœurs de Diana. Le concept était étrange pour l’atlante, car sous la surface il n’y avait pas cette notion nouvelle de « frères » ou « sœur d’armes ». Il n’y avait que des « soldats » qui protégeaient Atlantis de tout leur être. La surface était définitivement étrange pour tout atlante qui se respectait.
Mais une minute ou peut être deux plus tard l’amazone s’arrêta et la prévint de complications, en l’occurrence des « sœurs » de leur prisonnière. La rouquine écouta sagement les instructions après tout son ainée savait mieux qui elles allaient affronter avec forces et faiblesses en prime.

- Entendu, on va plonger… Ce qu’elles ne voient pas tes « sœurs » ne pourront l’attaquer sans risquer pour leur comparse. Je peux aussi endommager leur coque pas assez pour que leur navire coule mais suffisamment pour les tenir occupées …qu’en pensez-vous ?


C’était une tactique militaire valable, mais elle se doutait que la brune acquiescerait a son avis. Elle ne voudrait surement pas blesser ses « sœurs » , se serait une erreur à son humble avis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 30 Déc 2014 - 18:10
Wonder Woman s'était déjà éloigné de la jeune Tula. Elles utilisaient ainsi leur communicateur de la Ligue de Justice pour discuter entre elle de la stratégie à adopter. Tula proposa bien d’endommager leur navires, mais Diana n'était pas convaincu de la nécessité de cet acte. Une fois le mur d'amazone passé, jamais il ne pourrait les rattraper. La jeune atlante était fougueuse, Diana avait encore beaucoup de difficulté à la cerné. Les habitants d'Atlantis étaient réputés pour être des gens refermés sur eux-même, peu ouvert au monde extérieur et très agressif lorsque l'on montrait un peu d'animosité envers eux. Au final, quand elle y pensait, le peuple ressemblait assez aux siens, celui des Amazones de Themyscira. Mais Diana, tout comme son confrère de la Ligue Aquaman, n'était pas comme les siennes. Elle s'était toujours sentie à l'écart, jusqu'au jour où elle est partie de l'île et qu'elle a trouvé sa place dans le monde des hommes.

Les bateaux amazones ne bougeaient pas. C'était étrange, d'ailleurs. Leur tactique militaire laissait un peu à désirer, ce qui ne ressemblait pas vraiment aux meilleurs guerrières du monde. L'absence de leur Shim'Tar les auraient-elles perturbées à ce point ? Après tout, une attaque sur terre ferme à leur arrivé sur Themyscira avaient bien plus de chance d'aboutir qu'une attaque en mer, étant donné la faculté de Wonder Woman à voler. Par ailleurs, comment comptait-elles reprendre leur Shim'Tar de cette façon ? Cela ne collait pas. Diana s'arrêta quelques instants, redoutant le pire. Elle observa attentivement les alentours, tentant vainement de découvrir l'éventuel piège que leur tendait les Amazones. Elle fit part de ses craintes à sa collègue.

« Quelques choses ne collent pas, Aquagirl. Restes sur tes gardes.

Cela étant dit, Diana était déjà bien trop proche de leurs navires de guerres et essuya une première voler de flèche. Elle usa de ses fidèles bracelets pour dévier ceux qui s'approchait d'elle dangereusement. Une seconde volée ne tarderait pas, et même si elle serait toute aussi inefficace, cela ne fit toujours pas comprendre ce qui clochait réellement dans l'attitude des Amazones. Elles étaient toutes en joue, jusqu'à ce qu'une Amazone utilisa une embarcation pour s'approcher de Wonder Woman. Elle semblait vouloir négocier. Avait-elle quelques choses à négocier, ça Diana en doutait fortement. Elle ignorait également où pouvait bien se trouver Tula, aka Aquagirl, et donc la Shim'Tar. Et elle préférait éviter donne l'information de leur véritables nombres. Autant garder Tula comme effet de surprise, juste au cas où.

« Je suis Akila, nouvelle Shim'Tar des Amazones de Bana Mighdall. Ma reine m'a envoyé pour récupérer notre sœur que vous retenez prisonnière.

« Votre ancienne Shim'Tar n'est pas devenu prisonnière pour rien. Elle a commis des crimes, elle doit être juger et payer pour ceux-ci.

Akila pointa son arme vers Wonder Woman, bien que celle-ci volait bien trop haut pour que sa lame n'atteigne sa cousine éloignée. La Shim'Tar était jeune, la peau foncé comme ses semblables égyptiennes, les cheveux longs et bruns. Elle ne portait pas encore le fameux casque des Shim'Tar, sa position en tant que capitaine n'était donc pas encore totalement définitive.

« Les hommes ont commis beaucoup trop de crimes sous nos yeux, il était de notre devoir de les juger nous-mêmes en suivant votre déesse. Vous êtes la honte des Amazones, Wonder Woman. Sachez cependant que ma reine vous envoie sa fille pour mener à bien notre mission. Et vous ne désirez pas réveiller le monstre.

« Quel monstre ?

Akila repartit sans donner plus de détail. Diana espérait que le monstre en question n'allait pas s'en prendre à Tula, qui était toujours seule.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 2 Jan 2015 - 20:18
Tula resta sous l'eau, comme elle l'avait dit mais suffisamment proche de la surface pour que la prisonnière puisse au besoin rapidement reprendre de l'air . Jetant un regard en arrière l'atlante vit de nombreuses flèches percer la mer et elle décida d'accélérer la cadence, elle resterait en retrait de la portée de leur projectiles pour maintenir en vie l'ancienne shim'tar.

Pour une atlante et sa monture l'opération prit une bonne minute et elle entendit la reprise d'air fort peu discrète ou digne de l'ancienne assaillante de la maison blanche. Sans un regard elle continua sa course et s'arrêta une nouvelle fois pour constater que Wonder Woman n'engageait pas le combat mais plus la conversation avec ses cousine de Bana Migdall. cela interpellait l'atlante , que pouvaient elles bien ce raconter toutes les deux ? une curiosité prenait l'atlante alors qu'elle aurait dû sagement se tenir loin des deux femmes ...ce n'était pas une conversation mondaine, car normalement cela ne commençait pas par une volée de flèches. quoique c'était peut être une manière de dire bonjour en amazone ?Elle se tourna vers l'objet de sa mission et se decida à enfin lui adresser la parole.

- Je ne comprends pas , shim'tar, pourquoi tu n'a pas été remis au peuple américain et tu as droit à un procès parmi les tiens ...est tu seulement consciente de la chance qui t'a été offerte ?

Quelques cercles dans l'eau plus tard Tula décida de creuser l'écart entre elle et les amazones , après tout sa mission était le transport de la shim'tar jusqu'a l'île des amazones de Wonder woman et pas tenir le crachoir à l'une ou l'autre. Forçant donc l'allure avec sa monture elle continua son chemin avant de ralentir l'allure et enfin s'arrêter. L'eau était plus froide en avançant, bizarrement plus fraîche qu'elle ne l'aurait dû l'être et certains poissons autour d'elle étaient partis ...quelque chose n'allait pas . Elle ne le sentait pas encore mais il y avait une chose sous l'eau
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 6 Jan 2015 - 15:15
L'eau commença à se mettre en mouvement. Les bateaux s’écartèrent pour laisser place à un monstre horrible. Le monstre, Diana en connaissait le nom, mais ignorait qu'elle vivait encore. Il s'agissait le Scylla, la nymphe maudite par la sorcière Circée. Se pourrait-il que Circée est un rapport avec les Amazones de Bana-Mighdall ? Si cela était le cas, il fallait s'en inquiéter, car la sorcière maléfique était bien connu pour ses plans fourbes et son extrême cruauté. Mais il fallait d'abord se défaire de Scylla, monstre mythologique et fléau des océans. Elle possédait une longue nageoire,  neufs tentacules semblable proches des ses membres supérieurs et inférieurs, ainsi que des des bras griffus, une triples rangés de dents tranchantes comme des rasoir. Elle était d'une taille énorme, sans doute semblable au Kraken des scandinaves.


Scylla, concept art par Raggedy-Annedroid

Alors que Diana était encore sous le choc suite à la découverte et cette créature monstrueuse, Scylla n'attendit pas très longtemps avant l'offensive et passa directement à l'attaque, sans crié garde, sortant de l'eau avec un long saut et attrapa Wonder Woman avec une de ses puissantes mains, puis elle replongea dans l'eau. Ses mouvements amoindris par le liquide, Diana tenta tant bien que mal de se libéré à coups de poings, sans que cela soit vraiment efficace. Elle n'arrivait pas non plus à parler pour contacter Aquagirl. Cela était-ce la fin ?

Certainement pas. Diana utilisa ses bracelets magiques fabriqué par Héphaïstos pour faire apparaître une épée dans un jet de lumière bleu avant qu'elle ne prenne forme physique. Elle planta cette dernière dans la main épaisse de son adversaire, entre les doigts. Scylla poussa un énorme crie strident et relâcha immédiatement Wonder Woman, qui rejoint immédiatement la surface.  Elle s'envola alors dans les airs. Il fallait absolument se débarrasser de cette créature démoniaque avant que les amazones ne s'en serve à des fins bien plus destructrices qu'une simple récupération de prisonnière. Diana resta hors de porté de la créature marine et posa la main sur son communicateur.

« Aquagirl, ici Diana. Les amazones ont fait appel à Scylla pour récupérer leur Shim'Tar. J'ai besoin de ton aide. Dis à tes amis de la faunes marines de protéger la Shim'Tar en l’emmenant loin du combat.

Wonder Woman fonça alors les deux mains en avant sur Scylla et lui frappa le dos. Le choc fut si violent que d'énorme vague perturba l'océan qui était plutôt calme jusqu'ici. Mais la créature n'en était pas pour autant décourager  et sortit une fois de plus de l'eau pour attaquer Diana avec ses divers tentacules. Pour le moment, Scylla ne s'attendait pas à ce qu'Aquagirl intervienne, et même si Diana ne savait pas qu'elles étaient les compétences de Tula, elle n'allait pas tarder à bientôt les connaître.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 11 Jan 2015 - 22:05
Alors que les négociations ou du moins la tentative de Wonder Woman de parlementer avec ses sœurs d'armes prends plus de temps que nécessaire, l'eau froide autour de l'atlante ne fait que grandir et avec les poissons qui fuient. Tula sait que ce n'est pas sa télépathie qui flanche mais l'instinct des poissons qui reprends le dessus, ce dernier leur ordonne de fuir très très loin car il y a danger, un danger de mort .Heureusement les montures atlantes sont entraînées pour rester sur place , pour passer outre cette notions primale et suivre ce que leur cavalier leur dit. Alors que tous fuient lui reste fièrement en place mais ses yeux cherchent désespérément un moyen de fuir, la rouquine s'avance et pose sa main sur son encolure. Car il faut la rassurer et elle le guide dans des eaux peu profondes prés des côtes, loin des bateaux amazones entre des récifs pour que quoi que se soit de plus massif que quelqu'un de sa taille se blesse sur les rochers tranchants. Avec le monstre qui saute pour en découdre probablement avec l'amazone Tula rappelle une partie de la faune marine pour assurer une résistance si ses assaillants se retournent vers leur prisonnière et elle leur intime l'idée que la Sh'im tar est un délicieux repas. Si elle tente de s'enfuir l'amazone se fera courser par un joli groupe de poissons carnivores.

Alors qu'elle revient vers Diana et toujours sous l'eau elle remarque que l'amazone a déjà laissé sa griffe sur la bête aquatique elle voit son sang et sent sa souffrance. Peut être qu'en ce concentrant suffisamment elle pourra entrer en communication télépathique avec Scylla. Mais au vues de la taille et l'intelligence de la bête, elle y perdrait très certainement un nombre conséquent de neurones et aussi vraisemblablement conscience. Laisser la princesse amazone seule ne serait pas une option viable.Elle sort de l'eau pour pouvoir répondre plus aisément à la princesse Amazone.

- La Shim'tar est hors de portée des bateaux et de Scylla et si elle tente de s'enfuir les requins la dévoreront par contre les faire attaquer le monstre est impossible leur instinct s'opposera à ma télépathie.

Elle ne dit rien de plus avant de replonger à l'assaut de la créature monstrueuse et avec sa magie elle rigidifie l'eau au départ des tentacules de la bête pour l’empêcher de bouger et en faire une cible facile pour Wonder Woman. Pourvu qu'elle attaque vite car il n’était pas sure que l'atlante tienne longtemps....
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 15 Jan 2015 - 17:13
Wonder Woman entend bien ce que dit Tula, mais ne prend pas la peine de répondre. Elle est concentrée sur son combat contre le monstre Scylla. La créature était énorme, et très puissante. Diana ne savait pas trop vraiment comment s'en prendre à elle. Ceci dit, elle doit avoir ses raisons pour être dans le camp des Amazones de Bana Migdhall. Scylla était une nymphe maléfique, elle n'était dans le camp de personne à proprement parlé. Il suffisait sans doute de la décourager suffisamment pour qu'elle trouve que le combat ne valait pas la peine de risquer sa vie précieuse. Diana évaluait ses différentes options pour découvrir les faiblesses du monstre.  Elle paraît ses nombreux coups qu'elle réussissait à lui porter à l'aide de ses nombreux membres. Diana avait l'avantage de savoir voler et n'était donc pas une proie facile pour la créature, mais elle remarquerait sans doute rapidement Tula.

Cette dernière l'avait d'ailleurs apparemment paralysé. Wonder Woman ignorait réellement la façon dont elle avait réussi ce prodige, mais elle savait que le peuple sous-marin était capable de grande prouesse magique. Elle savait d'ailleurs que Mera était capable de manipuler un genre d'eau solide, et Aquagirl était sans doute capable de chose identique que son aînée. Elle tenterait de se renseigner auprès d'Aquaman pour connaître davantage les capacités de la jeune recrue de la Ligue de Justice. Elle n'aimait pas trop baigner dans l'ignorance. Il fallait donc profiter de cette faiblesse momentanée de l'affreux monstre tant que Tula était capable de tenir le sortilège. Il ne fallait donc pas hésiter une seconde. Et ça, c'était une chose dans laquelle la Princesse de Themyscira excellait.

Elle matérialisa donc sa lance et se jeta en direction de Scylla. Elle planta violemment l'arme dans l’œil de la bête. Cette dernière hurla, d'un cri strident qui parcourra sans doute les kilomètres environnants. Diana enchaîna alors les coups de poings rageur sur le visage du monstre, la faisant reculer à chaque impact de plusieurs mètres. Malgré la taille de la créature, la puissance de la fille de Zeus parvenait à rivaliser. Scylla tenta de riposter en se tournant violemment. Le sang qui teintait l'eau environnante en rouge coulait de l’œil du monstre et réussissait à camoufler brièvement Diana, qui gardait un bon angle pour ne pas être vu par son adversaire. Scylla abandonna donc avec un coup de nageoire qui la fit disparaître dans les profondeur de l'océan.

« Nous devons partir avant qu'elle ne retrouve ses forces et reviennent bien plus enragé que cela. Nous ne sommes plus loin de la méditerranée.

Themyscira était donc proche. Wonder Woman attendit que Tula rappelle ses animaux marins qui transportaient la Shim'Tar, et ils continuèrent leur route. Elle répondit tout de même aux interrogation de la jeune atlante, tant qu'elles avaient quelques secondes de répits. La Shim'Tar commença à dialoguer en égyptien, dialecte qu'heureusement connaissait Diana. Elle répondit alors à l'interrogation de Tula tout a l'heure.

« La Shim'Tar nous a été confié pour éviter un nouveau conflit entre les États-Unis et Bana-Mighdall. Mais elles ne se risqueraient pas à attaquer Themyscira, qui est bien plus préparé. Tout cela est diplomatique. Le travail de la Justice League n'est pas que d'empêcher le mal de régner sur terre, mais aussi d'empêcher les conflits si c'est en notre pouvoir. C'était donc de notre responsabilité de demandé ce transfert.

Ne sachant pas trop quoi rajouter, elle continua.

« J'ai rencontré quelqu'un des tiens, mais tu as l'air différente d'Arthur. J'ai déjà vu Mera accomplir quelques prodiges avec l'eau, d'où vient cette magie exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 18 Jan 2015 - 13:22
Alors qu’elle maintient plus ou moins la nymphe maudite avec sa magie autour des nombreuses tentacule de Scylla cette dernière se laisse faire très moyennement mais elle arrive à globalement la tenir immobile et la princesse amazone en profite pour lui déconseiller de s'en prendre au duo par une série de coups violents et termine avec sa lance par lui crever un oeil.

Tula ressent la douleur de Scylla en même temps que son cri qui lui perce les oreilles et bon nombre des créatures qu’elle à appelées s’enfuient même autour de la prisonnière et sa monture se cache probablement dans le plus étroit interstice qu’il a pu trouver pour se réfugier. Sous le choc, mental et la vibration dans l’eau de son cri l’atlante a lâché son sortilège autour de la créature. Cette dernière préfère battre en retraite plutôt que de perdre plus de son intégrité physique heureusement pour Tula qu’elle ne la jamais considérée comme une proie plus dangereuse que Diana sinon la nymphe maléfique aurait été un bon adversaire qui l’aurait mise à l’épreuve, que se soit en endurance ou en natation…Néanmoins L’atlante est un peu sonnée et elle secoua la tête avant de récupérée sa monture qui c’était effectivement protégée comme elle le pouvait dans une anfractuosité du récif.

Mais des qu’elle l’appelle sa créature accourt et c’est ensemble qu’elles refont surface. La Shim’tar reprends alors bruyamment son souffle et Diana ne tarde pas à les rejoindre pour lui expliquer une nouvelle fois pourquoi leur mission est ce qu'elle est ainsi que les tenant et les aboutissants
et Tula comprends , mais elle ne peut s'empêcher d'être jalouse de l'amazone de Bana-migdall, son frère n'a pas eu cette possibilité. En même temps le confier à Nereus n'aurait pas été une idée fabuleuse non plus.

- Je ne peux m'empêcher d'être jalouse , j'aurais aimé que mon frère bénéficie d'autant de prévenance que la Shim'tar.

heureusement L'amazone change rapidement de sujet et ce dernier est bien plus plaisant pour l'atlante.

- Nos histoires racontent que notre peuple était extrêmement avancé par rapport au reste de la surface et un jour le roi et son frère se sont disputés ... une histoire de pureté de lignée. Le frère à tué son roi mais il a également lors de l'affrontement il a détruit et fait sombrer sa ville. Pour survivre à ce cataclysme, nos ancêtres on du se modifier pour résister aux pressions de l'eau , au froid , à l'absence de lumière. Je penses que pour ce faire il y a eu une prédisposition génétique et également de la magie. C'est ce qui nous a donné une majorité de nos capacités ...comme l'empathie et la telepathie avec les créatures marines ou la manipulation de l'eau
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 20 Jan 2015 - 20:47
Diana continua sa conversation avec Tula. Cette dernière semblait trouver injuste que le transport de prisonnier de la Shim'Tar vers Themyscira, alors que son ancien roi Orm n'a pas obtenu le même privilège pour expies ses crimes envers le monde de la surface. Il était compliqué pour Diana d'expliquer les véritables rouages de la politique du monde des hommes. Elle-même ne saisissait pas tout, même ses plus les années passaient et plus elle se rendait compte de certaine chose. Mais pour ce cas là, c'était plutôt simple. Personne n'avait véritablement réclamé Orm, et dans ce cas un transfert dans un autre pays n'avait même pas été porté jusqu'aux discussions de la Maison Blanche ou du Pentagone, ou même une cour de justice quelconque.

« Je suis l'ambassadrice de Themyscira et des Amazones. Je représente mon peuple. Les atlantes n'ont pas de représentant officiel. Arthur, votre roi, seul vous représente parmi le reste du monde. Et il est encore jeune dans le monde de la politique. J'avoue moi-même ne pas tout saisir. Il n'a jamais créé à ma connaissance d'ambassade Atlante qui vous servirait à faire valoir vos droits dans le monde de la surface. Mais de ce que je connais du peuple atlante, vous semblez bien plus terrible et cruel que les humains dans certains cas. Je pense que Orm est mieux traité en surface qu'il ne l'aurait été sous les océans. Et il est coupé de toute source de pouvoir.

Hors de l'eau, les atlantes étaient certes redoutable mais ils n'étaient pas complet. Il était bien plus prudent de laissé un homme tel que l'Ocean Master hors de son élément plutôt que de le retenir dans une surface dont il aurait ses pleines capacités. Cependant, Diana pensait aussi que Steve Trevor avait du l'aidé d'une façon ou d'une autre pour obtenir ce transfert. C'était un homme influent au sein de l'ARGUS, l'organisme qui gérait ce genre de cas et qui d'ailleurs retenait Orm en prison, ainsi que nombre de super-criminel dangereux. Malgré le fait qu'elle ait rompu avec lui, il continuait d'être une grande loyauté et faisait tout son possible pour lui faciliter la vie. C'était sans doute une des raisons pour laquelle Wonder Woman avait bien moins de soucis avec le gouvernement que Batman ou Superman.

« J'ai lu nombre de vos histoires et légendes, et toutes te donnent raisons. De ce que je sais, l'Olympe lui-même craignait grandement votre savoir de votre force, mais mon oncle Poséidon vous protègent contre eux depuis bien des siècles. Il faut dire qu'il vous ressemble beaucoup, il n'aime pas trop côtoyer les dieux de la surface ou des cieux. Mais très honnêtement, je n'envie pas votre destin. J'ai toujours voulu même en naissant Amazone parcourir et découvrir le monde. Le reste de mon peuple ne m'a jamais vraiment compris. Mais au moins, je fais ce qu'il me plait.

Themyscira approchait désormais. Le voyage n'allait plus s'éterniser très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 23 Jan 2015 - 11:51

Tula écouta avec attention son homologue amazone parler , elle connaissait sûrement mieux la politique de la surface qu'elle , ce qui avouons le n'était pas très difficile puisque sont temps sur terre elle le passait soit en mission avec les teens titans soit en moment privé avec Garth . Dans les deux cas elle n'avait aucunement le temps matériel pour poser les questions ou s'y intéresser. Mais quelle erreur elle avait fait! L'atlante se mit au défi d'y remédier le plus tôt possible.

Néanmoins dans les propos de la brune deux chose la firent tiquer: personne n'avait réclamé Orm et les atlantes étaient parfois plus terribles et cruel que les surfaciens. Bon en étant tout à fait honnête il était vrai que certaines croyances et leurs applications étaient un peu extrêmes mais il fallait comprendre la chose dans sa globalité et principalement dans l'histoire atlante pour réaliser que non ils n'étaient pas cruels par plaisir. Quelle idée , en plus c'étaient ceux d'en haut qui étaient des bêtes sauvages....fallait les voir avec les baleines et la pollution systématique de leur environnement .

" Bizarrement par deux fois dans ton récit tes mots m'ont titillé, la partie son mon frère et ta remarque sur mes semblables comme tu pourrais t'en douter. Je me permets donc une remise en équation du peuple atlante."


Parce qu'il fallait qu'elle s'explique , son peuple n'était pas mauvais, impulsif et refermé sur lui même certainement mais cruel ... c'était peut être un peu dur.

" Nous avons survécu à un cataclysme qui a détruit 99% de notre population et de nos constructions, ceux qui s'en sont sorti sont devenus différents pour mieux s'adapter. Face à ce genre de massacre il faut toujours trouver une cause, une raison, un but pour simplement que les survivants ne deviennent pas fous. Il y a eu donc bon nombre de lois, d'affirmations ou de croyances qui nous ont coûté à mettre en application...Mais c'est grâce à ces dernières que nos ancêtres ont pu survivre et la cohésion de notre peuple etre aussi forte . Le roi Orm c'était fait pour priorité de nous ressouder tous , malgré certaines croyances et a présent avec l'arrivée du roi Orin bon nombre d'entre elles sont encore plus bousculées en bien ou en mal , je dirais que seul l'avenir nous le diras"

Après l'amazone continua sur leur légende, d'ailleurs beaucoup devaient être exagérées ... Certes son peuple étaient de féroces guerriers qu'il ne valait mieux pas les chercher. Mais de là à ce que les dieux les craignent ? Il y avait une marge énorme et Tula ne voyait pas les atlantes la franchir même à leur apogée.

"Je ne sais pas si la surface est véritablement mieux qu'atlantis , je veux dire bon nombre de surfaciens sont égoïstes et détruisent sans remords la nature et certains eux mêmes. et puis questions voyages nous ne sommes pas si limités, le double de la surface terrestre sans compter les différentes profondeurs . visiter prends beaucoup de temps et en plus avec la faune aquatique on est très rarement seul "


Elle avait terminé sur une petite note joyeuse, parce que Tula aimait profondément les abysses, un acte salutaire qu'elle pourrait faire en surface serait de convaincre quelques personnes du danger que leurs actions représentaient. Même si elle doutait pouvoir le faire ....Et puis au fur et à mesure qu'elle approchait de la terre natale de l'amazone une certaine excitation s'emparait d'elle. Comment était ce peuple et était il si différent d'atlantis ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 13 Fév 2015 - 12:02
Tula semblait avoir plutôt mal pris les remarques de Diana. C'était évidemment compréhensible, et même si Wonder Woman respectait beaucoup le peuple des atlantes, elle n'avait toujours pas digéré l'attaque des atlantes par Ocean Master. Beaucoup d'innocent avait péri ce jour là, par une incroyable manipulation politique des atlantes. Rien ne pouvait autoriser ce genre d'attaque. Diana acceptait la guerre, elle était une guerrière après tout. Mais que les guerriers se battent entre guerriers. Massacrer des métropoles constitués entièrement d'innocent, ça n'a pas de sens pour elle. D'autant plus en utilisant la magie que leurs ancêtres avaient utilisés pour les protégés. Transformer une arme protectrice en une arme destructrice. Tout cela, Diana ne pouvait pas l'accepter. Mais il fallait mettre ce passé de côté et aller de l'avant. Les atlantes avaient comme nouveau roi une bonne connaissance de Diana en Arthur Curry. Les choses devraient mieux aller.

« Certes l’égoïsme régit ce monde, et pas uniquement la surface. Mais j'ai été comme toi autrefois. Je pensais vivre dans un peuple à part, isoler, mais je n'avais qu'une envie. De sortir de mon île. J'ai découvert que les Amazones et le reste du monde n'était pas si différent. Nous avons tous les mêmes racines, les mêmes origines, et nous vivons tous sur la même planète. Le lieu d'habitat ou les capacités physiques n'y change rien, nous sommes tous pareil. Certains êtres sont mauvais et corrompus, tandis que d'autres sont bons et intègres. Ce n'est pas une question de surface ou pas, c'est une question d'éducation et de choix.

Les côtes de Themyscira étaient désormais visibles. Diana ne pu s'empêcher de lâcher un sourire. Elle aimait revenir à la maison. Elle n'y revenait pas souvent, de par ses propres choix, mais c'était toujours un immense plaisir de fouler ces terres de nouveaux. Elle atterit sur la plage et ne pu s'empêcher de retirer ses bottes pour fouler de ses pieds nus ce sable si familier. Elle avait presque envie de se déshabiller complètement et s'allonger dans ce sable, profitant du soleil méditerranéen avec plein de mansuétude, mais ce n'était pas réellement le moment. Elle ne devait pas perdre de vue sa mission. Elle accrocha une nouvelle fois la Shim'Tar avec son lasso de vérité, maintenant qu'elles étaient sur la terre ferme.

Elles avancèrent dans la forêt de Themyscira, et comme Diana s'y attendait des sentinelles amazones les interceptèrent, leur demandant de décliner leurs identités.

« Je suis votre Princesse, Diana, fille de la Reine Hyppolite. Je viens dans le cadre du transfert de la prisonnière Shim'Tar de Bana Mighdall. Et je suis accompagné de Tula d'Atlantis. Nous désirons audience avec la Reine.

Les amazones sortirent alors de leurs buissons et saluèrent avec respect et bonheur leur princesse retrouvée. Diana savait qu'elle n'était pas appréciée de toutes, surtout depuis qu'elle avait quitté le cocon familiale, mais beaucoup d'autres amazones la respectaient beaucoup et l'adoraient. Les sentinelles les conduisirent jusqu'au palace de la Reine Hyppolite. Là, la Reine, se leva et pris sa fille dans ses bras pour saluer leur retrouvailles.

« Diana, je suis heureuse de te revoir.

« Moi aussi mère, dit-elle avec respect envers sa reine.

« Conduisez la Shim'Tar sur la Reform Island, où elle devra purger sa peine. Nous ferons son procès plus tard. Je veux profitez du retour de ma fille. Quand à ton amie, et notre invitée, elle peut rester et profiter de notre hospitalité, ou repartir chez elles. Rares sont les atlantes qui viennent à Themyscira, je suis donc ravie de vous accueuillir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 8 Mar 2015 - 17:33
Tula admira l’île sur laquelle elle était arrivée, bien qu’elle sentait les amazones – des sentinelles à n’en pas douter – proches et prêtes à la transformer en brochette si elle faisait un pas de travers. L’atlante ne pouvait s’empêcher dès que sa vue le lui avait permis de contempler les différents édifices, certains lui rappelaient vaguement les ruines atlantes qui n’avaient pas succombé au cataclysme. De splendides colonnes de marbres s’élevaient avec grâce ça et là sur la luxuriante végétation de l’île. À n’en pas douter, le nom de paradise island pouvait bien s’appliquer à Themiscyra…

Elle avait volontairement pas répondu à la princesse amazone, car le dialogue s’annonçait stérile. L’atlante défendrait toujours les siens et l’amazone les accuseraient toujours. Une part d'elle ne comprenait pas cet attachement aux hommes, qui lui semblait excessif, alors que ses sœurs amazones étaient quand même bien plus valables que les mécréants surfaciens. De l'autre côté c'était une de son peuple qui avait massacré sans distinction.

A ses yeux il y avait une réelle différence entre l'attaque des amazones a la maison blanche et celle que les atlantes avaient mis en place, celle qui avait fait au final que le roi cède sa place à Orin. Tout simplement car ils avaient répondu à une attaque terroriste sur leur sol.

La princesse amazone coupa court à son début de ressentiment en se présentant aux siennes ainsi que l'objet de sa visite soit remettre en mains propres leur prisonnière. Alors qu'elle avançait dans la cité elle contempla tout son saoul sans même vouloir s'en cacher après l'accueil qu'avait reçu Diana il serait impensable que ces amazones aient une quelconque velléité envers elle. La reine les reçut rapidement, peut-être même était-elle venue à leur avance pour sa fille. Cela se voyait que la reine et sa fille s'aimaient profondément et naturellement un sourire lui vint lorsque la reine eut fini de parler elle s’inclina respectueusement.


« Merci de votre accueil Reine Hyppolite, effectivement nous aimons notre terre et sommes réticents à nous en éloigner c’est un trait que nous partageons il me semble… »
L’atlante marque une pause, comme pour montrer la connivence entre le peuple amazone et atlante.

« Autant j’aimerais rester sur votre magnifique Ile et profiter de votre hospitalité mais hélas une créature marine que nous avons croisé en chemin m’inquiète et je me dois d’avertir les miens. Je suis sure que vous me comprenez. J’espère que nous aurons à nouveau la possibilité de nous rencontrer, cette fois dans de meilleures circonstances. »

Polie de bout en bout elle n’était pas défaussée de son sourire, la reine lui faisait bonne impression et l’échange qu’elle avait eu avec sa fille ne pouvait que la conquérir. Que n’aurait-elle pas donné pour être à la place de l’amazone…Aussi avec une dernière courbette respectueuse la rouquine préféra s’éclipser et retourner vers les fonds marins ou était sa place.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Mission JL] Transport de prisonnière (PV Tula)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» transport carton a dessin grand format
» Caisse de Transport / Dios et Maquettes
» [JEU] TYCOON TRANSPORT DELUXE : Gestion d'une entreprise de transport par autocars, camions, trains, bateaux ou avions [Gratuit]
» Vieux Billet de la commision des transport de Montréal 1966
» COMICS PLACE : la petite émission

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-