[ Thémyscira ] La Terre des Femmes-Fauves [ PV Diana Prince et Cheetah ]

Invité

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 0:03
Enfin libre...Depuis des années, Cheetah obeissait à la volonté de la sombre Circé mais celle-çi est silencieuse depuis si longtemps que son influence sur ses serviteurs a grandement diminuée et avec elle, a disparue sa faculté à contrôler les faits et gestes de créature telles que la divine mais monstrueuse Déesse Guépard. Cheetah avait passée les derniers mois à se cacher au fond des terres grecs à rassembler des serviteurs bétamorphes pour Circé mais avec le silence de cette dernière...Les Bétamorphes se sont dispersés et Cheetah s'est retrouvée seule...Sans soldat et sans guide, elle ne pouvait plus faire grand-chose. Elle s'isola dans une caverne attendant patiemment que Circé lui envoie un signe, ne la contacte pour lui transmettre ses ordres...Rien...le silence...Cheetah commençait à voir les choses sous un angle différent : Si sa maîtresse ne donnait plus aucun signe de vie...C'est qu'elle avait très certainement été vaincue ou qu'elle était bien plus faible qu'autrefois...Elle était...libre à nouveau, libre de ses actes, libre d'assouvir sa vengeance sur tous ceux qui méritait de subir le courroux de la sombre Déesse Guépard. Elle sortit de sa grotte et regarda l'horizon et c'est là qu'une terrible idée, lui vint à l'esprit...Cheetah devait gouverner, il en a toujours été ainsi tel était son déstin...et quel meilleur royaume existe-t-il que celui-là même qui enfanta sa plus grande ennemie, Wonder Woman ? Maintenant qu'elle était libre, pourquoi ne pas réussir, là où sa maîtresse avait échouée ? Cheetah savait que la champion de Thémyscira n'était plus chez elle, puisqu'elle avait vu un reportage de ses exploits, en espionnant par la fenêtre, la télévision d'un habitant local. Elle devait absolument profiter de la situation, elle partit, les Amazones ne représenteraient pas un danger pour Cheetah, sa puissance dépassait de loin, celle de toutes les femmes guerrières de l'île et ses prouesses martiales étaient celles d'une déesse. Pourquoi redouter ses ennemies quand leur seul avantage ne peut rien pour elles ? Cheetah en salivait d'avance, elle prit la route de Thémyscira, qu'elle rejoignit en se cachant dans la cale d'un de leurs bateaux de pêche, non sans infecter de sa morsure, les pauvres amazones qui péchaient sur leur navire. Elle et ses nouvelles soeurs de meute abandonnèrent le navire avant de se livrer à une véritable opération commando, attaquant les différents campements de garde d'Amazones, infectant chacune des fieres soldates, les transformant en monstres félins d'une divine beauté, ne cherchant que la satisfaction et le plaisir de leur nouvelle déesse Cheetah...Son armée grandissait nuit aprés nuit et celle de la Reine Hippolyte diminuait sans qu'elle ou ses officiers ne sachent pourquoi...Cheetah finit par infiltrer la ville centrale pour faire tomber ses défenses de l'interieur et lorsqu'elle lança ses légions à l'assaut de la forteresse, Hippolyta ne pouvait que voir tomber ses meilleures guerrières, incapable de tuer leurs anciennes soeurs et qui finissait par rejoindre les rangs de l'armée de Cheetah. La Reine eut le temps de rejoindre le temple d'Héra avec sa garde royale qui tentait de bloquer la porte face à l'immense armée de Femmes-Fauves de Cheetah. Hippolyte n'eut que le temps de prier maintes et maintes fois afin que la déesse ne ramène sa fille, fiere protectrice des Amazones, à son foyer afin de le délivrer du mal qui venait de s'y installer. La porte du temple céda sous les assauts barbares et organisés des Femmes-Fauves, sa garde fût balayée et corrompue sous les yeux de la Reine des Amazones. Cheetah s'avança, fière de sa victoire en direction de la femme qui avait enfanté sa pire ennemie, un sourire satisfait aux lèvres. Elle poussa un rugissement de victoire, suivi d'un brouhaha de rugissements émanent du nouveau peuple de Thémyscira. La Reine s'efforçait de ne pas pleurer face à l'adversité mais elle était obligée de l'admettre, elle avait été vaincue par la ruse de la Déesse Guépard. Cheetah la prit par la tête et lui murmura à l'oreille.

- Vois...contemple ce que j'ai fais à ton peuple... dit-elle, avec sensualité et mesquinerie.

- Perfide démone...Tu payeras pour tes actes...Tue-moi si tel est ton souhait, la malédiction d'Héra et des Amazones est toi, désormais !! lui répondit Hippolyte, déchirée entre le chagrin et la haine.

Mais Cheetah n'avait pas l'intention de la tuer...non...elle lui réservait un sort plus cruel, un destin plus abject...Elle allait devenir sa plus fidèle protectrice...sa garde du corps personnelle...Thémyscira était tombée et Cheetah était devenue la nouvelle déesse de l'ancienne cité des Amazones. Elle mordit Hippolyte et la regarda resister de tout son être mais le venin de Cheetah fût le plus fort, Elle se transforma en la dernière des fidèles de la Déesse Guépard. Cheetah siégeait maintenant sur l'immense trône de pierre devant le temps, entourée d'une armée de Femmes-Fauves, elles avaient été renommées par la nouvelle reine de Thémyscira et nombres d'entre elles, ne vivaient que pour satisfaire les désirs de Cheetah, la premiere étant Hippolyte qui lui léchait les pieds avidement.

- Voilà...La Déesse est comblée...Miaaaaaaou....

Cheetah savait que sa mortelle ennemie reviendrait...Mais ce jour-là, elle sera prête à la recevoir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 11:48
Themyscira. Le berceau de la femme, l'île paradisiaque que la déesse Héra confia à Hyppolite et les siennes pour que les Amazones vivent loin de la perfidie et la corruption des hommes. C'était là que Diana était née. Longtemps, elle avait cru que c'était dans la glaise qu'elle avait été forgée, des mains de sa mère, et que les dieux de l'Olympe lui avait insufflé le souffle de la vie. L’Amazone parfaite par excellence, vu qu'aucun homme n'était censé avoir participer à sa conception. Mais la vérité été tout autre, et avait finit par éclaté à cause de sa demi-sœur, Eris, la discorde. Zeus était son père, elle n'était pas cette Amazone parfaite dont on lui avait fait croire l’existence toute ses années. Sa vie n'avait été qu'un tissue de mensonge et de honte. Elle en avait voulu à sa mère longtemps. Mais la colère était passée désormais. L'heure était ainsi au pardon.

Une fois son long trajet à travers les eaux interminables fut terminé, elle se posa tranquillement sur le plage de l'île paradisiaque. Elle s'attendait à respirer un bon bol d'air frais de son île natale, pour se remémorer nostalgiquement ses anciennes virés sur ce sable, il y a déjà fort longtemps. Mais à la place, elle sentit un malaise. Quelque chose n'allait pas. L'air, qui pourtant n'avait pas changé, était vicié. Le ciel habituellement d'un bleu azur étincelant était pâle et brumeux. Quelqu'un avait fait du mal à cette île, Diana le sentait. Et ce quelqu'un était très mauvais. Comment pouvait-on oser s'en prendre aux siens ? Cette île du Paradis était devenu une île de vices. Le responsable allait le payer cher.

Diana s'envola en direction de la grande place de la cité des Amazones. Habituellement si vivante, elle était souvent le théâtre d’entraînement en plein air des guerrières, qui exhibait avec fierté leur puissance et leur technique à leur reine Hyppolite. La place semblait à première vue déserte. Ce n'était qu'une apparence, elle en était certaine. Un piège tendu par l'un de ses nombreux ennemis. Elle s'avança doucement et remarqua un bouclier d'amazone à même le sol, abandonné dans une lutte contre leurs adversaires. C'est là que Diana les remarqua. Les marques de griffes. Des griffes assez puissantes pour transpercer un bouclier d'amazone. Des griffes assez puissantes pour avoir défait une armée d'Amazones de Themyschira.

« Cheetah ! S'écria Diana.

La colère de Wonder Woman envers son ennemie était à son comble. Se battre avec elle n'était plus suffisant, il fallait désormais qu'elle s'en prenne à ses sœurs. Et sa mère. Elle craignait le pire pour ses dernières. Et le pire, elle n'en était pas très loin. Plusieurs d'entres elles débarquèrent sur la place. Elle n'était pas dans leur état normale. Elles avaient été touchée par la malédiction de la Déesse Guépard. Cheetah les avaient contaminé pour en faire son armée contre Diana. Comment une personne pouvait-elle décemment agir ainsi ? Retourner ainsi les amazones contre leur sœur. C'était tout à fait horrible.

Mais elle allait le payer. Diana ne laisserait pas passer ça. Il était temps d'en finir avec tout ceci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 12:39
Le Déesse Guépard avait passée quelques temps à admirer Thémyscira, se corrompre : La terre souffrait, l'air, normalement si pur, était baigné de la magie tribale de Cheetah. Le ciel était bercé de nuages noirs et les bâtiments de la cité étaient fracturés et à moitié écroulés. Les Femmes-Fauves erraient dans les murs de leur ancienne demeure, totalement asservies par la sombre magie de Cheetah. L'ombre était tombée sur la cité des anciennes amazones. Cheetah vivait maintenant dans l'ancien temple qu'elle avait redécoré à son goût : des marques de griffures partout et des rideaux en lambeaux, dans le pur style félin. Cheetah passait ses journées à regarder son peuple prospérer, chassant les nombreux animaux de l'île pour s'en nourrir, elles avaient abandonnées les derniers restes d'humanité qui leur restait en laissant leurs armures et leurs armes, leur nudité était symbole de leur servitude et de leur loyauté envers Cheetah. Seule la nouvelle " Garde Féline " de Cheetah portait les lambeaux de leurs capes rouges écarlates, leurs griffes étant plus acérées que la normale, Hyppolite l'ancienne reine était devenue la garde du corps de Cheetah et la maîtresse de la " Garde Féline " de sa déesse, elle la suivait partout et la défendait en toute circonstance. Cheetah était victorieuse. C'est ainsi que lorsqu'elle sentit sa vieille ennemie qui rentrait au bercail et lorsqu'elle vit la jeune championne des Amazones qui arrivait du lointain, Cheetah ordonna à son armée de sa cacher dans la Cité et se cacha elle-même dans les ruines du palais.

Wonder Woman entra dans la cité, contemplant tristement les restes de la civilisation des amazones avant de se retrouver entourée par un groupe de Femmes-Fauves bestiales et sauvages. Elles rugissaient de façon agressive sur Wonder Woman afin de la provoquer. Cheetah poussa un rugissement de façon à faire reculer ses esclaves puis elle se montrera du haut de la colline du palais de Thémyscira, suivie par sa Garde Féline et Hyppolite.

- Bienvenue chez toi, ma soeur ! hurla Cheetah à sa mortelle ennemie.

- Comme tu as pu le voir, cette île m'appartient désormais...et je vais aller, mur par mur, répandre mon pouvoir dans l'âme de tes sœurs jusqu'à ce que la flamme de leur humanité ne soit éteinte pour toujours...Elles ne sont plus les fortes et divines Amazones, disciples d'Héra mais les fortes et divines Femmes-Fauves, disciples et esclaves de Cheetah !! dit-elle avant de pousser un rugissement, repris en canon par la totalité des amazones corrompues.

- Les filles...Occupez-vous de notre petite invitée...Oh et soyez bestiales...Elle adorera vous voir aussi perverties... dit-elle avant de s'asseoir sur le trône de pierre pour observer le combat qui opposera sa pire ennemie à son pire cauchemar : les siennes asservies et corrompues.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 17:56
Cheetah se montra alors, accompagné de femme félin. Les amazones de Themiscira, désormais mi-humaine mi-féline, étaient désormais les esclaves de l'épouse de Urzkartaga, elles obéissaient aux ordres de la déesse guépard. L'époque du vieux bon combat hand-to-hand était semble-t-il révolue. Depuis quand Cheetah était devenue si perfide ? Sans doute le sort de Circée qui affecte de plus en plus l'intellect de Minerva. Malgré tout, un beau combat semblait désormais s'annoncer entre les amazones corrompus et Diana. Elles avaient l’avantage en nombre, c'était certain. Mais pour sauver les siennes, la Princesse était prête à tout, et rien ne pouvait l'arrêter. Même si pour cela, elle devrait affronter ses propres sœurs. Cela n'allait pas être facile, mais Diana avait toujours été la meilleurs d'entre elle. Les dons des dieux, l’entraînement de Arès et l'héritage génétique de Zeus n'arrangeait en rien cela.

Cheetah leur ordonna de s'occuper de Diana. Les femmes-félines se mirent alors en position de combat. Leur souplesse et leur rapidité les fit arriver très rapidement près de Wonder Woman. Cette dernière était sur ses gardes, fin prête à en découdre. Elle ne perdait pas de vue son objectif principal, qui était d'affronter et de battre coûte que coûte Cheetah. Mais elle devait faire face à ses obstacles, ce qui était autant plus difficile qu'elle les connaissait toutes. Elle avait grandit auprès de chacune d’entre elles. Certaines même l'avait élevé, d'autres avaient été ses amies, d'autres encore ne l'aimait pas et la jalousait. Mais ce n'était pas grave, elles étaient toutes ses sœurs, que ce soit de sang ou de cœur. Personne n'avait le droit de leur faire ça. Personne n'avait le droit de les dresser contre elle. Elle était en position de combat, observant tout autour d'elle ses différentes adversaires. Cela allait être difficile. Mais pas insurmontable.

« Cheetah, tu n'as toujours rien appris ! La perfidie et la haine de Circée t'envenime l'esprit à tel point que tu n'as plus dans l'idée que de me vaincre !

Wonder Woman sauta dans les airs. Elle lévitait légèrement au dessus du sol, dominant la place de par sa présence et par sa force. Plusieurs esclaves de Cheetah sautèrent dans sa direction pour l'attraper, mais Diana usa de ses excellents réflexes pour éviter chacune de leurs attaques. Elle saisit son lasso à deux mains et le fit tourbillonner au dessus de sa tête quelques instant. Elle le jeta en direction d'un vieux pilier en ruine non loin et usa de sa force pour l'arracher du sol. Elle usa ainsi du lasso comme d'un fléau avec pour tête ce pilier, et tourna sur elle-même avec une grande rapidité, projetant en l'air à l'impacte toutes les amazones se trouvant dans le rayon d'action. Après une telle attaque, elle avait quelques secondes de répits avant que d'autre ne viennent à l'attaquer.

« Tu te dis déesse, mais tu n'es qu'une esclave, qui n'a pour penser que de me faire du mal, à moi et mes proches. Ce lieu est un sanctuaire, que tu as bafoué de ta présence. Tu n'es pas la bienvenue ici, et je vais te renvoyer de là où tu viens.

Diana retrouva ensuite le sol, tout en abattant le pilier sur les amazones-félines qui fonçaient vers elle. Celui-ci explosa en plusieurs milliers de morceaux. Certaines d’entre elles eut les réflexes nécessaire pour esquiver le coup d'un saut de côté. Pas toute malheureusement. Diana eu un pincement au cœur lorsqu'elle eu la pensée que celle qui étaient victimes de ses propres coups étaient ses sœurs, quand Cheetah elle restait caché derrière son armée maudite. Mais Diana se le jurait, cela n'allait plus durer très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 29 Déc 2014 - 19:40
Cheetah admirait la bestialité et la rage avec laquelle, ses fidèles esclaves combattait leur sœur, simplement sur son ordre, elles ne faisaient preuve d'aucune retenue et d'une immense violence, il ne restait que de la rage, de la haine et un besoin instinctif de tuer pour Cheetah. Elle jubilait en voyant Wonder Woman qui frappait ses soeurs, ses propres soeurs, en tuant certaines avec l'aide d'un des piliers de l'une des habitations, Cheetah miaulait et gémissait de plaisir face à ce spectacle, Wonder Woman qui tuait ses propres soeurs...C’était tellement atroce que c'en était tout simplement magnfique pour les yeux jaunes de Cheetah. La Garde Féline et toutes les autres, rugissaient de haine. Même les jeunes filles et les adolescentes des Amazones, transformées elles aussi, poussaient des rugissements à l'encontre de Wonder Woman, certaines des petites femelles guépards se ruaient même à corps perdu dans la bataille, certaines atteignant leur cible, la griffant avec violence.  Cheetah caressait la tête d'Hyppolite qui ronronnait entre les jambes de sa déesse, qui souriant à la déclaration de son ennemie. La déesse Guépard se leva de son trône, accompagnée de sa Garde Féline et surtout d'Hyppolite, elle leva la main et les Femmes-Fauves reculèrent de leur ancienne soeur.

- Alors comme ça ? Tu penses que je suis encore le petit chaton de Circé ? C'est mignon mais ma..."maîtresse" n'a plus aucun contrôle sur moi...J'en suis la première surprise, vois-tu, Circé ne m'a pas donnée de nouvelles directives depuis très longtemps...trop longtemps, d'autant plus qu'elle avait perdu le contrôle sur nombre de ses bétamorphes...alors j'ai compris...j’étais libre à nouveau...Et j'ai décidé de reprendre ce qui était mien...Regarde autour de toi...Circé a voulue durant des siècles prendre le contrôle de cette île...Il ne m'aura fallu que quelques mois pour refaçonner Thémiscira à mon image...Maintenant...Wonder Woman...Tu vas rejoindre les rangs de tes sœurs...Regarde-les, elles sont si belles...Tu ne trouves pas ? Rejoins-nous...Ta mère rêve de te serrer dans ses bras...

Elle fît signe à ses servantes de se jetter sur Wonder Woman, certaines membres de sa Garde Féline se joignirent au combat, tentant de la toucher avec leurs griffes affutées par Cheetah elle-même. Cette dernière hurlait depuis son trône.

- Tu sais qu'il n'y a qu'un seul moyen de libérer tes sœurs et ta mère !! LA PAIX QUE TU N'AS PAS PU LEUR DONNER DANS LA VIE, C'EST DANS LA MORT QUE TU VA LEUR OFFRIR...Ou alors...Abandonne ! Agenouille-toi ! Accepte-moi...et tu te réveilleras dans un nouveau paradis de bestialité éternelle...Accepte-moi comme ta Déesse... dit-elle en caressant ses innombrables Femmes-Fauves, tout en admirant le combat depuis son trône.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 31 Déc 2014 - 12:48
D'après Cheetah, Circée n'avait plus de réel contrôle sur ses agissements. C'était pourtant bien elle qui lui avait rendu cette forme, qui avait trouvé en Cheetah une guerrière digne de ce nom pour s'en prendre à Wonder Woman. Mais même sans ce contrôle, la haine de Cheetah envers elle était sans commune mesure. Diana ne comprenait pas ce besoin qu'éprouvait la Déesse Guépard à s'en prendre à sa vie, à ses proches, à la défier personnellement. Les années étaient passés, les combats avaient été multiples, tous aussi sanglant les uns que les autres. Et au final, qu'avait-elle obtenu ? Qu'obtiendrais-t-elle de plus à continuer ainsi? Sans doute rien, à part recevoir les coups de la Princesse Amazone.

Le combat contre ses sœurs faisaient toujours rage au centre de Themyscira. Il en venait de plus en plus. Elle reconnaissait chaque visage, même s'ils avaient subis les transformation de l'affreuse malédiction de Cheetah. Les Amazones, grâce aux déesses olympiennes, avaient une résistance accrue à la magie. Les morsures de Cheetah étaient habituellement mortelle. Là, elles sont juste métamorphosé, et ne font plus qu'un avec Cheetah. Mais Wonder Woman trouvera un moyen d'inverser la malédiction. D'après ses recherches, avec l'aide de l'ARGUS, Diana avait entendu parlé d'une tribu au Gabon qui pourrait l'aider. Mais elle savait peu de chose à leur sujet. Et il fallait d'abord défaire Cheetah.

« Cheetah, au lieu de se battre ainsi, laisse-moi t'aider à combattre cette malédiction qui te ronge durant toutes ses années. Barbara n'est pas morte, elle peut revenir ! Je peux t'aider !

Le combat commençait à s'éterniser, mais Diana ne flanchait pas. Elle répétait des gestes qu'elle avait effectuer toutes sa vie, elle suivait les enseignements de son mentor Arès pour venir à bout de ces femmes-fauves. Themyscira, habituellement le sanctuaire de la paix, était aujourd'hui le spectacle d'une guerre féroce entre les deux entités quasi-divine, Wonder Woman et Cheetah. Mais tant que cette dernière refusait le combat, il était impossible pour Diana de faire quoi que ce soit d'autre. Mais elle avait compris la tactique de son adversaire. Elle voulait l'épuiser. Physiquement et moralement. Mais cela, Diana n'allait pas la laisser faire. Elle frappa sur le sol de toute ses forces, faisant trembler celui-ci. Les félines les plus proches furent légèrement déséquilibrer, une épaisse fumée de poussière fit disparaître l'amazone de leur vue quelques instants.

Durant ce temps, elle s'était préparé une impulsion des plus puissantes. Elle se projeta à toute vitesse, avec une puissance impressionnante, en direction de Cheetah. En passant au dessus de cette dernière, le lasso de vérité attrapa la déesse guépard par le coup. Tout ce qui était sur son passage, que ce soit des piliers, des murs, des arbres et ou des amazones étaient repoussés ou détruits. Tout ça n'était que du papier pour Wonder Woman. Diana traîna  Cheetah sur quelques kilomètres jusqu'à atterrir dans la forêt de Themyscira. Là, elle frappa Cheetah contre le sol. Le choc était puissant, mais pas suffisamment pour vaincre Cheetah.

« Cesse de fuir le combat, Barbara. C'est moi que tu voulais. Tu vas avoir droit à ton combat. Et cette fois encore, je vais gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 31 Déc 2014 - 14:51
Cheetah observait, telle une mère, les membres de sa meute de superbes créatures félines de rêve, qui tentaient de submerger et d'affaiblir Wonder Woman afin qu'elle soit prête à être transformée elle aussi. Mais le combat devenait long, elle les repoussait sans trop de difficultés, même la présence de certaines membres de sa Garde Féline ne suffisait pas à la mettre dans un état de fatigue assez conséquent pour qu'elle ne soit plus capable de se battre. Mais là où Cheetah réagit, c'est lorsque Wonder Woman tenta de la raisonner...Elle s'accroupit sur la colline, regardant Wonder Woman avec un petit sourire avant de se mettre à rire et à ronronner comme la féline qu'elle était.

- Tu appelles ça " raisonner " ? Un conseil, raisonne mieux que ça...Regarde-moi...j'aime trop la sauvagerie et la bestialité pour revenir à ma pauvre petite vie de mortelle...Tu devrais essayer...Laisse-toi faire ça ne fait mal qu'un instant...puis...la libération... dit-elle en caressant ses servantes et en admirant le combat acharné de son ennemie contre ses esclaves.

Le combat commençait à sembler long...trop long, Cheetah s'apprêtait à envoyer Hyppolite pour combattre sa propre fille, lorsque la jeune princesse amazone déclencha une tourmente de fumée suite à un coup porté au sol. Et quelle surprise se fût pour la Déesse Guépard lorsque le lasso de vérité sortit du panache de fumée et s'agrippa au cou de Cheetah, Wonder Woman sortit de l'épaisse brume noirâtre et s'envola au dessus de Thémyscira, non sans faire passer son ennemie, au travers de l'épais trône de pierre à semi-brisé, la traînant sur plusieurs kilomêtres, la faisant traverser ruines et bois avant de la lancer de toutes ses forces dans la forêt de l'île. La Déesse Guépard tenta de se relever avant d'être plaquée au sol par Wonder Woman, cette dernière ne se privant de laisser son ego lui faire miroiter une victoire facile.

- Tu as toujours crue que la victoire était simple à obtenir, pas vrai ? Pauvre petite Amazone...Qu'est-ce que ça t'a fait ? De tuer tes propres amies...de tuer tes propres soeurs...de tuer les prochaines générations d'amazones de la fière Thémyscira ? dit-elle en souriant.

Elle frappa Wonder Woman avec son genou et la passa par dessus son corps, elle retira le lasso autour de son cou et se jetta sur Wonder Woman en effectuant une acrobatie aérienne, la frappant au visage d'un double coup de pied acrobatique avant de retomber sur ses pattes.

- Allez...Distrais-moi...Future Femme-Fauve... dit-elle en se mettant en position de combat et en sortant les griffes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2015 - 12:02
Cheetah avait contre-attaquer avec une vivacité impressionnante. Fort heureusement, Diana savait aussi bien encaisser que rendre des coups, et les attaques de la déesse guépard était plus pour se débarrasser du lasso de vérité qui la tenait encore en respect. Les effets magique du lasso de la princesse Amazone était inopérant sur la femme-fauve, et si Diana ignorait pourquoi, elle pensait que c'était sans doute du aux origines magiques de la fourrure de la féline. Mais de toute manière, elle savait que son adversaire disait ses propres vérités. Ce n'était certes pas Barbara Minerva qui parlait, mais la malédiction que lui avait jeté Circée avec sa potion truquée. Même si elle offrait de l'aider, Wonder Woman ne savait pas si elle pouvait réellement l'aider ou pas.

« J'aimerais beaucoup pouvoir te raisonner, Barbara. Mais la raison, tu l'as perdu il y a trop longtemps désormais. Tu dis aimé ce que tu es devenu, mais regarde ta vie, ce que tu en fais. Tu fais du mal aux autres. Les amazones représentent la paix et l'amour sur terre, c'est un peuple noble, et même cela ne t'empêche pas de leur faire du mal par plaisir.

Diana riposta à son tour. Elle savait que contre Cheetah, c'était la vitesse qui devait primer face à la force. Les réflexe surhumains de la déesse guépard étaient importants. Si un coup puissant n'avait pas de vitesse ou était prévisible, il serait inutile contre elle. La princesse amazone remercia intérieurement Hermès, dieu messager, pour lui avoir fait don de sa rapidité. Même si le dieu-oiseau avait de nombreux défauts, et Wonder Woman avait fini par les connaître, comme l'art du mensonge, il reste un allié et un ami de l'Amazone. Et son demi-frère, par la même occasion. Le prochain coup qu'elle portait à Cheetah, plein de vitesse et de spontanéité, lui était donc dédié. Mais quoi qu'il en soit, son adversaire était aussi résistante qu'elle.

Le combat risquait d'être rude. Mais Diana était plus déterminée que jamais pour remporter la victoire. Elle ne retiendrait aucun de ses coups, ce qui pouvait éventuellement arriver de temps en temps face à certains de ses adversaires, surtout que Barbara Minerva faisait tout ça car elle était victime d'une affreuse malédiction africaine. De plus, elle était habituellement sous l'emprise de la maléfique Circée. Mais cette fois, plus d'excuse. Elle était allée beaucoup trop loin dans tout ce que pouvait tolérer Wonder Woman. S'attaquer à elle était une chose, s'attaquer à sa famille, son île natale, sa mère, en était une autre. Elle continua donc à frapper Cheetah, tentant d'allié vitesse et force. Elle ne pouvait pas perdre, car elle ne pouvait imaginer ce qui se passerait en cas de défaite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 4 Jan 2015 - 14:37
Diana pensait encore que Cheetah pouvait être sauvée...mais elle était déjà libre...libre de la mortalité et de la faiblesse des hommes...Les propos de Diana avaient, à la fois, dérangé et amusé Cheetah : Elle était libre mais ses ambitions se limitaient à faire le mal pour se venger...Elle pouvait peut-être faire quelque chose de bien pour une fois...Et puis elle se reprit et se demanda quelle mouche l'avait piquée pour se mettre à réfléchir et à raisonner comme ces idiots de super-héros altruistes. Elle vit alors Hyppolite et sa meute qui arrivait afin de secourir leur maîtresse, elle devait gagner du temps et elle savait comment faire.  Elle subissait les assauts de sa rivale, qui la frappait avec rage, férocité et rapidité, de la même façon que Cheetah, elle sourit et continuait de souffrir sous ses coups, répondant avec la même rage et la fureur que celle de son assaillante, frappant de ses griffes, de sa queue, de sa tête, tout son corps luttait contre Wonder Woman. Le combat s’éternisait, aucune des deux parvenait à avoir le dessus sur l'autre, elle finit par se jeter sur Wonder Woman et la plaqua au sol d'une façon sensuelle... Elle répondit alors à Diana.

- Diana...Diana...Ce n'est pas par haine, par plaisir ou même parce que j'y suis obligée...Je le fais uniquement...parce que...parce que je crois que je t'aime... dit-elle de façon à lui murmurer à l'oreille.

Evidemment, elle mentait mais c'était pour la perturber et la gêner mais il fallait que la meute se rapproche de plus en plus...Il fallait détourner son regard des siens qui se rapprochait...Elle posa ses lèvres sur celles de Diana afin de détourner son attention de tout le reste. C'est lorsque ses femmes-fauves furent sur place, les encerclant, qu'elle se sépara d'elle.

- Désolée, ma belle Amazone, mais tu es encore un peu trop humaine pour que...je puisse t'aimer pleinement...tu n'as qu'à te laisser faire...je te promets que tu ne sentiras rien...et tu aimeras...être une femme-fauve est une bénédiction...Laisse-moi te montrer...dit-elle avant de rapprocher ses crocs de la gorge de Wonder Woman, non pas pour la tuer mais pour l'infecter de son venin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 6 Jan 2015 - 15:51
Cheetah était forte, et rusé. Cela faisait désormais des années que Wonder Woman l'affrontait, sans beaucoup de résultats. Elle la battait, parfois elle réussissait à la mettre en prison, mais ce n'était que pour retarder le combat suivant. Étaient-elles condamnées à se battre ainsi éternellement ? L'une finirait-elle par tomber par les mains de l’autre ? Diana n'était pas vraiment une tueuse. Son mentor, Arès, lui avait autrefois dit que si l'on portait une arme véritable dans un combat, c'était pour tuer son adversaire. C'était le jour où, alors qu'elle n'avait que quatorze ans, elle voulait apprendre à se battre avec une arme en acier et non pas en bois. Mais alors qu'elle croyait qu'Arès allait la tuer dans un ultime duel à mort, celui-ci désobéissait à ses propres règles et l'épargna. Plus tard, elle fit de même avec son premier adversaire, le terrible Minautore. Ce jour là, Arès s'énerva et décida de ne plus enseigner à Diana, mais celle-ci avait déjà tout appris de lui. Mais elle se fit un ennemi coriace avec le dieu de la guerre.

Cependant, certains ennemis méritent la mort. Des êtres ignobles, qui ne pouvaient être ramené du côté des biens. Le Premier Né, Circée, ou même le terrible Darkseid d'Apokolips. Si elle en avait l'occasion, Wonder Woman n'hésiterait pas une seconde à leur couper la tête. Mais Cheetah ? Certes, la malédiction l'avait frappé, et même sans le contrôle de la sorcière maléfique, elle restait du côté du Mal. Mais pouvait-elle être sauvée ? Barbara Minerva méritait-elle la mort alors qu'elle n'était pas responsable des actes de la déesse guépard ? Diana n'en avait hélas pas la réponse. Un jour peut-être, elle n'aurait pas le choix. Elle s'en voudrait sans doute pour le reste de sa vie, mais elle était une guerrière et c'était les risques d'un tel combat. Elle portait les bracelets de la victoire depuis sa tendre enfance car sa force était inouï et qu'elle ne voulait pas tuer ses adversaires par inadvertance.  Mais dans un duel, tout pouvait arriver.

D'ailleurs, alors que Diana commençait à prendre l'avantage, Cheetah réussit entre deux coups à glisser des paroles fortes en affirmant qu'elle aimait Diana et qu'elle rêvait de la mettre sous son influence de déesse guépard pour cette raison. Elle l'embrassa alors. Des femmes guépards les entourèrent alors. Le surnombre était ainsi fait. Parmi elle, elle reconnu sa propre mère, Hyppolite. Diana serra les poings.

« Désolée Barbara, mais tout es tout le contraire de ce que je suis. J'aime tout le monde, par conséquent j'imagine que tu ignores ce que c'est d'aimer vraiment. Je ne peux pas te laisser me transformer en femme-fauve. Parce que sinon, je ne pourrais pas te vaincre.

Alors que Cheetah approcha ses crocs, Diana sortit par magie un marteau de ses bracelets, petites amélioration qu'avait fait Héphaïstos à son équipements lors de leur dernière rencontre, et frappa durement le visage de son adversaire, qu'elle vit s'envoler à plusieurs centaines de mètres plus loin. On entendit plusieurs arbres craquer, puis s'écrouler un à un suite à la distances perforantes traverser par la déesse guépard. Les femmes-fauves sautèrent alors sur elle en cœur et Wonder Woman s'envola pour les évita. Elle sortit alors son lasso de vérité et utilisa la super-vitesse de Hermès pour les entourer avec et les accrocher entres-elles. Il restait encore Hyppolite, qui n'avait pas encore pris part au combat.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 7 Jan 2015 - 18:12
Quelle petite fourbe...Cheetah avait espérée un peu de gratitude dans son acte d'une extrême magnanimité afin d'épargner son ennemie et de lui faire l'honneur de rejoindre ses rangs et sa cour...mais visiblement, cette dernière ne partageait pas son avis sur la question...et ce fût avec l'aide d'un GROS marteau en plein visage que la question cessa même de se poser...Cheetah fût propulsée à des centaines de mètres, traversant des arbres à cause du choc. Elle se redressa lentement et sentit quelque chose sur son visage, un truc qui coulait de son nez, elle s'essuya le nez et oh surprise...du sang...Elle l'avait souvent vu...et elle en redemandait...Cheetah lança un regard à ses guerrières qui, folles de rage envers leur sœur, se jetèrent sauvagement sur elle mais Wonder Woman esquiva en sautant dans les airs avant de les attacher avec son lasso de vérité...

- Diana ! Pourquoi ?! Elles ne veulent que ton bien, tout comme moi...

Cheetah sauta sur Wonder Woman afin de la plaquer au sol, elle s'agrippa à elle et la frappa avec sa rage animale dont elle savait si bien faire preuve. Elle lui frappait le visage et les côtes avec une extraordinaire férocité. Puis elle fit signe à Hyppolite qui se jeta à corps perdu dans le combat, bien que déloyal étant donnée la momentanée supériorité de la Déesse Guépard sur l'Amazone. Hyppolite frappait rageusement et Cheetah grognait férocement à quelques centimètres du visage de la jeune femme. Cheetah finit par sourire d'une façon qui était à la limite de la tendresse affective.

- Cheetah vient de parler et Barbara... dit-elle avant de lui lécher le visage de la même manière qu'un félin.

- Barbara vient de le faire... dit-elle avant de se lever, elle regarda Hyppolite et lui caressa la joue.

- Termine de faire joujou, ma chère petite Hyppolite... dit-elle en faisant des yeux doux à Diana.

Elle s'assit en tailleur face au combat qui opposait la princesse amazone à l'ancienne reine, l'observant avec douceur, souriant de tous ses crocs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 8 Jan 2015 - 1:18

Wonder Woman theme

Cheetah contre-attaqua Diana avec une énorme violence. Ses coups étaient puissants, ciblés, imparables. La guerrière amazone ne pouvait qu'encaisser. Elle pouvait encaisser, beaucoup. Son armure, plutôt légère, la protégeait de quelques coups portaient à son torse, tandis que sa tiare para quelques mauvais coups à la tête. Mais ce n'était qu'une minorité qui était absorber par le métal divin d'Héphaïstos. Le reste, c'était son corps de plus en plus meurtris qui devait encaisser. Mais Cheetah n'en avait pas finit. Elle utilisa son influence sur la mère de Diana pour que cette dernière s'en prenne à elle et continue le combat sur l'Amazone. Wonder Woman n'entendit même plus les paroles de Cheetah, perdu dans les coups et la douleur.

Diana, mise à terre, était à bout de force. Elle refusait de se battre contre Hyppolite, mais elle savait que si elle ne le faisait pas, alors tout était perdu. Themyscira, les amazones, ses sœurs, son peuple. Elle imaginait Arès, furieux contre son élève qui refusait le combat et qui préférait suivre la voie des sentiments plutôt que la voie des guerriers. Mais c'était un Dieu, son père était Zeus, sa mère Héra, les deux le haïssait pour le plaisir qu'il pouvait tirer de la guerre et du malheur des hommes. Il n'aimait pas plus ses frères et sœurs, pas même sa jumelle Eris, la discorde, qui pourtant l'adorait. Si tant est qu'elle pouvait adorer autre chose que la zizanie. Aussi, il ne pouvait comprendre l'amour que l'on portait à sa famille, à un être chère.

Diana croisa alors le regard de sa mère. Pendant un instant, elle cru l'apercevoir, sans cette épaisse fourrure de fauve, ses dents tranchantes et ses griffes acérée. Son regard n'était pas ampli de haine comme ceux de Cheetah et des femmes-fauves. C'était un regard rempli de tristesse. Alors qu'elle allait porté le coup fatale sur sa fille, un flash lumineux intense aveugla Diana et sans nul doute Cheetah qui était restée non loin à les regarder se battre. Lorsque Wonder Woman rouvrit les yeux, sa mère était redevenue normale, sans fourrure, sans malédiction de la déesse guépard mais... elle était devenue argile.

Héra avait exaucé la prière interne de sa vieille amie Hyppolite en l'empêchant de tuer sa fille, le devait-elle le payer de cette nouvelle malédiction.

« Mère ! S'écria Diana en se jetant à son coup, désormais fait d'argile.


Mais elle ne pleura pas longtemps cette perte, car il y avait toujours la principale coupable dans les environs. Cheetah. Cette fois, c'en était trop. Il fallait bannir ce monstre de Themyscira, une bonne fois pour toute. Elle ne lui laisserait pas lui faire davantage de mal. Elle retira alors ses Bracelets de la Victoire. Ses yeux s'illuminèrent alors d'une étrange lueur bleue. Le rubis de sa tiare ainsi que les couture de son costume s'illuminèrent également de lumière doré. Sa force n'était désormais plus inhibée. Elle était libre, incontrôlable, décuplée. Ses origines divines étaient désormais libérées. Cheetah était peut-être une déesse sauvage. Elle allait désormais se rendre compte que Diana était une déesse guerrière, bien plus forte et redoutable.


Diana en God Mode

« Cheetah, dit-elle calmement. C'est finit.

Elle fut alors déplacé quasi instantanément face à Cheetah, dont les sens pourtant aiguisé ne pouvait suivre. Un coup de poing s'en suivit. Cheetah s'envola loin, rapidement. Elle finit par atterir dans un bruit sourd, qui forma un léger cratère de terre. Diana était déjà face à elle. Mais elles n'étaient plus au même endroit sur Themyscira. Elle avait été projeté loin, très loin, de leur zone de combat, et elles étaient désormais dans la forêt interdite. une partie bien plus sombre de la forêt du Paradis féminin, composé d'une faune et d'une flore si hostile que même les amazones ne s'y aventure pas. Au moins, ici, la puissance de Diana ne blesserait aucun innocent. Juste des bêtes sauvages et sans cœur.

[HRP : J'ai activé le God Mode de Diana, ce qui la rend plus forte, plus rapide, plus résistante... Bref le nom parle de lui-même. En contrepartie, et pour apporter un genre de petite victoire à Cheetah, Hyppolite est désormais maudite et transformé en argile sans que Diana ne puisse y faire grand chose pour le moment, ce qui va impacter sur la suite du personnage. Si ça ne te convient pas et que tu préfères une autre issue, je changerais tout ça !]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 17 Jan 2015 - 12:47
Cheetah attendait patiemment qu'Hyppolite se mette à faire ce que sa maîtresse lui avait ordonné de faire : Détruire la chair de sa chair et celle de Zeus par-dessus le marché...Cette dernière grognait de rage mais quelque chose ne collait pas : Elle n'attaquait pas...elle tremblait, ses membres refusaient d’obéir à la volonté de Cheetah. Cheetah la regardait avec une certaine stupeur. Elle ne savait pas quoi penser de cette situation, elle se leva d'un bond en faisant une de ses acrobaties légendaires avant de regarder Hyppolite et de tendre la main vers elle pour appuyer son influence sur elle.

- Hyppolite !! Tu es à moi....Servante, esclave, arme !! Tu m’obéis !! ATTAQUE-LA !!! hurla Cheetah, enragée.

C'est alors qu'un immense flash blanc propulsa Cheetah en arrière, aveuglée par autant de lumière intense. Lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle vit sa chère ennemie aggripée au cou d'une statue d'argile en tout point identique à Hyppolite...Ainsi elle avait choisie de se maudire plutôt qu'qu’obéir aux sombres désirs de la nouvelle reine des Amazones/Femmes-Fauves.

- C'est pitoyable...Elle se sacrifie inutilement pour sauver sa fille chérie...C'est à vomir...Écœurant... dit-elle en chargeant Wonder Woman.

Mais lorsqu'elle vit son ennemie, les yeux bleus, transpirant de puissance, illuminée d'une sainte lumière divine...Elle comprit une chose : Elle allait en baver...Prévision exacte : Diana stoppa nette la charge de Cheetah en la propulsant dans les airs à une si grande vitesse que l'atterrissage de la Déesse Guépard laissa un profond cratère, au lieu d'impact. Elle sauta hors du trou creusé par sa chute et se retrouva face à son ennemie mortelle. Elle la fixa avec une haine et une rage animale.

- Qu'est-ce que tu as ? Tu veux ta maman ? Je t'ai laissée une chance de m'aider...de ton plein gré...mais tu as préférée la voie de la souffrance !!! hurla Cheetah avant de se jeter sur son ennemie.

Elle frappait, griffait, lacérait autant que possible pour peu que Wonder Woman souffre de ses coups. Elle se déchainait le plus fort possible mais elle était parfaitement consciente que sa victoire était fortuite...Elle combattit quelques minutes avant de s'éloigner de Diana et de la fixer.

- Peu importe que tu puisses me vaincre, ce combat je l'ai gagné...Thémyscira est à moi et ta mère est piégée dans la pierre...Crois-tu que me vaincre rétablira la situation ? Tu sais aussi bien que moi...que ce n'est pas si simple...Allez vas-y..chasse-moi de " ta " terre...Elle m'appartient désormais et tu ne pourras rien faire pour m’empêcher de récupérer ce qui est mien...Tes soeurs, tes amies...ta mère, elles sont toutes à moi...Et je les prendrais toutes ! Que vas-tu faire, Diana ? M'enfermer ? Me bannir ? Aucune cellule, aucune magie ne peut me retenir ! Alors...Où en sommes-nous ? Je vais te le dire : Une égalité...Je quitte Thémyscira, sur l'heure, vaincue et brisée...mais, comme tu le vois...elle reste sauvage...menaçante...maudite...Et je te souhaite bonne chance pour la purifier... dit-elle avant de faire un immense bond pour sauter dans la mer depuis sa position. Cheetah nagea le plus vite possible pour rejoindre la cote afin de ne pas être rattrapée par Diana.

Elle avait perdue...Thémyscira était maudite mais elle ne pouvait plus régner par sa présence. Cependant, ce qui s'était passé à Thémyscira inspirant grandement Cheetah...assez pour pouvoir envisager de reproduire l'expérience ailleurs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 18 Jan 2015 - 23:31
Diana avait gagné. Elle observait Cheetah s'éloigner de Themyscira. Elle était lâche. Mais le mal était fait. Le combat avait été long et rude, il avait forcé la princesse Amazone dans ses derniers retranchements. Chose exceptionnelle, elle avait même retiré ses bracelets pour accepté son héritage divin et s'en servir pour défaire la déesse guépard. Elle était désormais lessivée, lacérée, pleine de sang et de sueur. Son aura divin était encore présent, et il cachait efficacement sa fatigue extrême. Mais elle savait que ce n'était pas fini, que le plus dur était peut-être même à venir. Car le départ de Cheetah ne signifiait pas la fin de la malédiction. Ses sœurs étaient toujours des femmes-félins, et elle se devait de trouver un moyen de les soigner. Elle savait que ce moyen existait, elle l'avait déjà vu de ses propres yeux, mais elle-même était incapable d'inverse cette magie obscure.

Mais le plus dur était au retour à l'endroit où elle s'était battu avec Cheetah. Elle récupéra ses bracelets de la victoire, mettant fin au surplus d'énergie divine qu'elle héritait de son père Zeus. Non loin de là, Hyppolite, ou du moins son effigie d'argile, restait immobile. La Reine légendaire de Themyscira ne semblait même plus réelle, faite de terre d'argile si fragile alors qu'elle avait été si forte de son vivant... Mais Diana refusait de voir cela comme une mort, elle refusait de penser que c'était irréversible. Elle ignorait de là où cela pouvait venir, mais c'était sans aucun doute un sort jeté par Héra. Cela lui ressemblait. Il était impossible pour la Reine de l'Olympe de contrecarrer la malédiction de Cheetah, elle avait du donc agir ainsi. Peut-être était-ce une promesse qu'elles s'étaient mutuellement faite au cas où un instant semblable devait arriver.

« Héra, donne moi là force, pria Diana.

Cependant, elle avait beau attendre des heures face à la statue de Hyppolite, rien ne fonctionna. Elle hurla, pleura de nombreuses larmes. Mais le mal était fait. Cheetah, malgré sa retraite, avait réussit à faire le mal comme elle le désirait. Wonder Woman s'en voulait de ne pas avoir été près de sa mère et de ses sœurs plus tôt pour les protéger. Elle avait tellement été occupé à sauver le monde, à combattre le mal dans le monde des hommes qu'elle avait négliger sa fonction de princesse amazone. Elle se maudissait. Elle ne savait plus vraiment qui elle était désormais. Était-elle l'héroïne que voyait le reste du monde, la fille de Zeus et apprentie de War ou l'Amazone de Themyscira ? Où était sa place ? Que pouvait-elle faire désormais pour sauver sa mère et ses sœurs ?

Après une dernière prière à Héra et des excuses à sa mère, elle s'éloigna de Themyscira. Elle devait sauver ce qui pouvait encore l'être. Elle devait faire son devoir. Elle était Wonder Woman. C'était son boulot de sauver les gens. Davantage quand il s'agissait de ses proches.

Cheetah allait le payer.

[HRP : Ce RP est désormais terminé. Encore merci, c'était un excellent rp et je suis très heureux d'avoir pu me mesurer à toi. C'était un rp digne d'un duel entre Wonder Woman et sa némésis Cheetah.]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[ Thémyscira ] La Terre des Femmes-Fauves [ PV Diana Prince et Cheetah ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Terre Promise
» Bad Girls
» Les 5 plus belles femmes du monde
» premiére sculpture de ma femme en terre cuite ( neytiri)
» Wok pommes de terre courgettes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-