[Royaume des Ombres] La conscience de l'éclipse [Shadowpact : Virgil/Daniel]

Invité

MessagePosté le: Lun 12 Jan 2015 - 12:12
Une éclipse. Quoi de plus normal pour celui ou celle qui, tout comme Daniel est né et vit encore dans les ténèbres du monde des Ombres. Mais cette dernière est bien différente de toutes celles auxquelles Daniel fut déjà confronté. Ses rayons sont sombres, obscurs et chargés d'une énergie malsaine qu'il connaît que trop bien. Celle-là même qui l'avait poussé à réaliser tous ces massacres. La lueur d'Eclipso se rappelle au Dark Crow. Depuis le passage du Shadowpact aux Enfers, plus personne n'en était resté indemne. Tous, chacun à sa manière, avait souffert de ce qu'ils y avait vécu.

Le Crow ne s'était plus présenté à lui depuis ce jour, et malgré le fait qu'il continue à utiliser ses pouvoirs, Daniel n'avait pas réussi à invoquer le Corbeau géant qui lui avait parlé, l'avait rassuré, et surtout, l'avait mit en confiance de lui-même. Marchant dans les rues de Coast City, chose étrange s'il en est, mais le membre du Shadowpact n'avait pas désiré rester plus longtemps aux côtés de celui qui les rejetaient tels des assassins… Il s'arrêta devant une boutique vendant toutes sortes d'objets plus ou moins ésotérique. "Nevermore Antiquities"… étrange nom pour un magasin dont la vitrine l'était tout autant. Comme si quelque chose l'appelait à l'intérieur, Daniel poussa la porte.

Un croassement sinistre le salua. Son sourire monta à ses lèvres, tout aurait pu porter à croire que cet endroit avait été fait pour lui. Alors qu'il allait poser sa main sur une Boule de Cristal, une voix l'arrêta.


- Veuillez ne pas toucher à ceci Monsieur. Il serait dommage de briser une telle création d'Ombre vous ne croyez pas.
- Veuillez m'excusez. Je suis rentré ici par curiosité.
- Il n'y a pas de mal, faites un tour. Et si quelque chose vous tente, n'hésitez pas à venir me voir, je suis au fond du magasin.


Saluant Daniel, l'homme, dont le visage était partiellement recouvert d'une plaque de métal, l'abandonna dans les rayonnages d'un magasin qui était bien plus grand qu'il n'y paraissait depuis l'extérieur. De rayons en rayons, le Dark Crow se prit à lire quelques ouvrages, tantôt de magie, tantôt d'histoires fantastiques. Mais aucun ne traitait de Shamanisme, ni même du Shadowpact. Bien heureusement d'ailleurs. Derrière un rideau noir, Daniel se rendit compte qu'il n'était plus sur Terre. Ou tout du moins, telle était ce qu'il ressentait. Après tout, les soirs d'éclipse rien n'était plus pareil pour lui.

Quittant le magasin sans rien acheter, il continua sa marche à travers la rue. Soupirant devant sous un réverbère, il se décida à s'arrêter et regarda l'heure sur son portable. La nuit n'était pas encore très avancée, toutefois, rien ne l'obligeait à rentrer immédiatement. Rejetant sa tête vers l'arrière, il fixa la lune noire. Tant de souvenirs douloureux et tout autant de visages traversés par les spasmes de douleurs… Daniel s'avança et vit une chose qu'il n'aurait jamais pu croire possible. Son ombre, celle qui se trouvait sous ses pieds venait d'apparaître sur le mur qui lui faisait face. Une main tendue vers lui, et sans même comprendre ce qui lui arrivait, Daniel se retrouva absorbé dans le Royaume des Ombres…

Le genou posé sur le sol, la tête basse et les tympans vibrants encore sous le choc, une voix lui parvint jusqu'au cerveau… Celle d'Eclipso.

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 12 Jan 2015 - 23:23
Si je vous disais que je suis au comptoir d'un bar qui accueillant une clientèle principalement costumé, avec un livre de magie à la main et que ma boisson vient de m'être apporter par un singe qui parle, que feriez-vous ?
M'envoyer à l'hôpital psy du coin au plus vite j'imagine, mais malheureusement tous cela est vrai et pour moi c'est presque devenue une habitude.

Depuis que j'ai rejoins le Shadowpact et que je suis des cours de magie, ce genre de situation est devenue ma définition du normal, mais alors que je profite de la quiétude du bar pour personne doté de capacité magique afin de travailler sur la théorie magique des pocket dimension, le Stranger me fait signe de le rejoindre dans la partie de l'édifice qui est réserver aux membres du Shadowpact.

Refermant mon livre, je bois une gorgé du contenue de mon verre avant de rejoindre l'être qui nous guide mes collègue et moi dans ce monde étrange et dangereux qu'est celui du paranormal.
Une fois dans la pièce j'ai juste le temps de lever ma main gauche afin de réceptionner une pierre noire et lisse au toucher avant que le Phantom disparaisse alors que dans l'air un mot résonne "Éclipse".

Baissant alors les sur l'objet que j'ai entre les mains, je peux voir qu'il ne s'agit que d'un vulgaire morceau d'onix, enfin du moins au premier abords, car très vite la puissance magique de l'objet me parait clair.
J'ignore ce qu'est cette pierre mais la magie qu'elle dégage possède un côté que je qualifierais d'exotique, disons que les magie ont une sorte de "goût" qui permet de les reconnaitre facilement, mais celle-ci e possède un très particulier qui ne ressemble en rien à tous ce que j'ai pu voir jusqu'à aujourd'hui.

Mais je n'ai pas le temps de me poser beaucoup de question, une énergie noire et ressemblant fortement aux ombre utilisé par Shade et Dark Crow émane de l'objet et m'entoure privant mes sens de repère et me laissant donc l'impression de faire une chute dans les ténèbres.
La chute semble presque interminable et j'en perds totalement la notion du temps, mais au bout d'un moment je tente d'utiliser mon pouvoir sur l'objet et le vole d'ombre s'éclate, semblant mal réagir à ma tentative de l'influencer.

C'est là que je les sensations me reviennent, je suis allongé sur un sol froid et fait en pierre, mais malheureusement le choc ne me permet pas de ressentir d'autre choses avant de sombrer dans l'inconscience suite à la violence de la réaction entre la pierre et moi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 14 Jan 2015 - 14:14

Douce, douce et ô combien dangereuse pouvait être la lumière qui naissait parfois dans le Royaume des Ombres. Daniel n'était pas tant habitué que Shade à s'y rendre, toutefois, ses sens reprenaient le dessus alors que son regard se posa un peu plus sur ce qui l'entourait. Des murs de pierre, de la chaux pour lier les morceaux… Un château moyenâgeux ? Comment était-ce possible ? Certes, Plume-de-Serpent lui avait bel et bien parlé des univers qui se voyaient absorbés par les Ombres, et qui, malgré les années passantes, restaient imperméables et immuables. Mais pourquoi ici, pourquoi lui ? Son lien avec Eclipso remonta à lui… Son visage se figea et ses yeux rougirent. Le démon commençait à reprendre le pas sur lui, comme lorsqu'il avait affronté Captain Boomerang à Belle-rêve. Mais une voix monta à ses oreilles, rassurante, masculine, angélique… Cette voix, le Canadien l'avait déjà entendu une fois, aux Enfers. Crow ? Se retournant il ne vit que les ombres.

La flamme d'une chandelle dansait sur la bougie qui se consumait gracieusement. Sous elle, une table de bois, prenant le seul lien qu'il possédait dans ce Royaume d'Ombres, Daniel tenta de faire le tour de la pièce. Aucune fenêtre ne perçait les épais murs, seule une porte de métal semblait de profiler comme entrée et sortie de la pièce. Peu lui importait ce qu'elle était, ou même ce qu'elle aurait pu représenter. Le temps était venu pour le Dark Crow d'en sortir, et surtout de comprendre pourquoi il s'était retrouvé ici même.

Gardant en main la chandelle, Daniel chercha la poignée de la porte et la fit tourner. Dans un grincement sinistre l'ouverture se présenta à lui dans sous les traits d'un couloir dont la fin se perdait dans les ténèbres. Mais où se trouvait-il ? Quel était cet endroit ? Trop de question et si peu de réponses… Crow avait disparu, l'Oiseau s'était pourtant adressé à lui. Toutefois, Daniel semblait de nouveau seul. Mais l'apparition qui se fit devant ses yeux manqua de le faire tomber. Devant un miroir brisé, ses traits se déformèrent, prenant ceux qu'il pourrait avoir dans quelques années. Son menton et ses joues se virent couvertes d'une épaisse barbe "poivre et sel", ses yeux, perdus dans le vague semblaient désireux de le garder dans son champ de vision. Il était seul, assit sur un fauteuil de tissu d'un rouge écarlate, sa veste de police accroché sur un portemanteau tout à son côté. Oui, Daniel étai face à un potentiel futur, un de ceux dont il craignait la réalisation… Mourir seul…

Serrant le poing, l'homme fini par détourner le regard et commença sa marche à travers les dédales de couloirs et les portes fermées. Tournant une poignée au hasard, Daniel se retrouva face à une personne qu'il n'avait pas vu depuis plusieurs semaines… Le visage face contre terre, et la capuche remontée sur la tête, seules les couleurs de sa veste firent rapidement comprendre à Daniel qui se trouvait devant lui : Virgil. A croire que les membres du Shadowpact attiraient les démons et autres soucis aussi rapidement que la flamme attire l'insecte fou… Se penchant vers lui, le Canadien le remit sur le dos avec délicatesse. Si le choc qu'il avait ressenti avait été aussi violent qu'il le croyait, Daniel n'allait pas tarder à le voir. Tout voyage dans le Royaume des Ombres avait ses conséquences sur l'organisme, surtout pour quelqu'un n'y étant pas habitué…

Prenant le pouls de Virgil, ses doigts tremblèrent légèrement. Son cœur battait encore, et malgré le fait qu'il était inconscient, il était bel et bien en vie. Pour un adolescent un peu magicien, Stripesy possédait quand même une bonne résistance à la douleur.


- Virgil… Réveille-toi.

Tout en continuant sa danse, la flamme de la chandelle projeta leurs Ombres contre le mur adjacent. Et, sans même qu'ils ne s'en rendent compte, ces deux dernières se mirent à avancer à leur rencontre, les bras tendus, en silence…  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 17 Jan 2015 - 7:46
L'esprit humain n'est pas fait pour tout affronté, il possède ce que l'on pourrait appeler un point de rupture et actuellement mon cerveau fait tous pour que je ne l'atteigne pas, car il est probable que ma perte des connaissance est principalement dû au fait que mon cerveau ignore comment traiter les informations venant d'un monde aussi différent de celui qu'il à l'habitude de gérer.

Aussi je me sens sombrer dans mes propres ténèbres, mais soudain quelques chose me tire vers le haut, une voix que je connais bien et qui me fait doucement revenir à moi, mes yeux s'ouvre doucement et mes sens reviennent les uns après les autres.
Le toucher est le premier à arriver car le plus sollicité actuellement, entre la douleur qui parcourt mon corps et la sensation de froid que le sol de pierre me transmet je ne suis guère étonné qu'il revienne aussi violemment, ensuite le son me parvient de nouveau.
Ce qui ressemblait alors à un murmure lointain devient une voix claire et surtout celle de Daniel Crow, un sourire étire mes lèvres quand je le reconnais alors que mes yeux regarde toujours dans le vague car il n'est qu'une forme, une silhouette à mes yeux, pour le moment.

Les odeur reviennent ainsi que le goût et finalement mes yeux se corrige, s'habitude au la pénombre éternelle de l'endroit et c'est là que je remarque que les ombres ne sont pas rester là où la lumière le supposait et se trouvait bien trop proche de nous pour nous vouloir du bien.
Mes yeux durent se focalisé en un instant alors que reculant légèrement je repoussait mon partenaire du Shadowpact en le poussant à l'aide de mon pied contre son torse.
Il n'eut pas du avoir très mal, mais du voir qu'il venait d'éviter son ombre tendis que moi je profitais de la pousser ainsi récupérer pour me remettre dans une posture où il sera plus simple de bouger.

J'espère que Daniel sait comment gérer ces trucs, si ce n'est pas le cas je devrais rapidement avoir des idées, mais mon esprit est encore embrumé et j'ai clairement agit par réflexe qu'autre choses.

- Mais quesque c'est que ces trucs ?

Mais pas le temps de pousser plus loin les questions, chacune se dirige vers l'un de nous comme des démons cherchant à nous posséder.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 21 Jan 2015 - 12:02

Tout alla très vite alors que Virgil ouvrit enfin les yeux. Son corps se tendit comme la corde d'un arc, et, d'une poussée d'une force inimaginable pour cet adolescent, Daniel se retrouva propulsé contre le mur d'entrée. Le choc l'étonna bien moins que le fait de se voir, sous sa forme d'Ombre s'en prendre à lui. Ironie de la chose, ni l'un ni l'autre ne comprenait ce qui leur arrivait, ils faisaient bel et bien partie du Shadowpact, mais Virgil était un magicien, et Dan' un shaman… Pourquoi leurs Ombres s'en prenaient-elles à eux de cette manière ? Eclipso… Voilà donc le pouvoir de l'Eclipse lorsque l'on se retrouve devant elle…

L'un en face de son double ténébreux, la question de Virgil répondit à celle que se posait Daniel. Ni l'un ni l'autre ne savait comment combattre ce genre d'ennemi. Ils semblaient intangibles, et plus encore, immatériel. Alors comment combattre un adversaire qui ne possédait aucune masse corporelle ? Le poing de Daniel parti vers l'avant, mais son coup traversa sa propre ombre. Un rire sadique résonna alors dans sa tête, sa propre voix montait à ses oreilles. Serrant les dents, le Canadien entreprit de créer une arme faite de la même substance que son assaillant, quoi de mieux qu'une épée d'ombre face à une ombre…

Toutefois, comme si elle l'avait senti venir, l'Ombre s'étendit et prit en main la même arme que celle de Daniel. La promiscuité était telle qu'en quelques échanges à peine, les deux hommes se retrouvèrent dos à dos. L'arme à la main, le Dark Crow s'adressa à Virgil.


- Evite les armes, quelles qu'elles soient… Ça ne ferait que leur donner un avantage sur nous…

Faisant disparaître son épée, l'ombre l'imita… Si elles réagissaient de la même manière qu'eux, alors ils devraient utiliser leurs cerveaux et non leurs poings pour les vaincre. Alors que les Ombres se préparaient à leur sauter dessus, une chose attira le regard de Daniel. Elles vacillaient ? La réponse provenait d'elle-même ! Fonçant vers l'avant, il poussa Virgil vers la table où se trouvait la chandelle avec laquelle il était entré. Les Ombres s'en prirent au seul adversaire encore debout devant leurs visages vides.

- FIAT LUX !

Le terme latin serait très certainement aussi limpide que ce qu'il signifiait pour Virgil… Il ne lui fallait faire qu'une chose. Après leurs missions pour le Shadowpact, l'un et l'autre commençaient à bien se connaître. Daniel ne doutait pas une minute de l'intelligence du jeune homme, mais il doutait un peu plus du bien-fondé de son idée à lui… Adossé au mur et les Ombres le prenant pour une cible immobile, leurs attaques se faisaient de plus en plus violentes.

Contrant, non sans mal, les armes et autres attaques de la part d'eux-même, Daniel regardait Virgil du coin de l'œil. Des mains sombres et puissantes se mirent à le plaquer contre le mur, tentant de l'étrangler… Si le magicien du Shadowpact ne se dépêchait pas, le Canadien pousserait son dernier souffle dans le Royaume des Ombres…

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 22 Jan 2015 - 0:36
La situation était vraiment chaotique, mais au moins rendait les choses claire par rapport à la nature de notre présence ici, quelqu'un s'amuser à contrôler les ombres et semble suffisamment puissant pour contrôler les nôtres.
J'observe mon reflet d'ombre, une véritable hérésie scientifique, mais la magie n'est elle pas le seule moyen de parvenir à accomplir des miracles ?

Probablement pas, mais pour l'heure le débat qui se bouscule dans ma têtes est simple, je pourrais surement utiliser le flash de lumière de mon téléphone pour faire disparaitre les ombres, du moins ce serai logique, mais pourtant ces dernière ne semble plus vraiment dépendre de nous ni même de l'éclairage ambiant.

Et si je devait contrôler l'ombre j'imagine que la quantité dépendrait de la puissance que j'y investit et plus il y en a plus c'est couteux.
Du moins ce serai logique, enfin les ombre semble garder une certaine capacité à copier notre équipement, je me demande juste si elles possède aussi nos pouvoirs ou non.

Mais je n'ai pas le temps de pousser la réflexion plus loin, ma version d'ombre m'attaque et je bouge au mieux afin d'esquiver les coups, certes je ne devrais rien craindre normalement, mais on est jamais trop prudent, il serait pas impossible qu'elle soit capable de se rendre tangible juste au moment des impacts.

Mon dos se retrouva contre celui de Daniel après une série d'esquive et ce dernier me poussa hors de champs de combat en me criant un phrase en latin, j'ai l'impression qu'il à pensé à la même chose que moi initialement.
Aussi je cours jusqu'à la table ou se trouve le chandelier et espère que ma déduction est la bonne car sinon on est mort.

- Et nox fuit !

Et faisant un mouvement ample de la main j'éteins les lumière espérant que la grande quantité d'ombre empêchera celui de les contrôle de l'utiliser, dans tous les cas les ombres ont disparut vu que ce qui les avait créé n'existe plus.
Du moins il n'y avais plus qu'à espéré que cela marcherait comme je l'avais escompté.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 22 Jan 2015 - 16:03
IL n' y a même pas un instant j'étais avec Phantom Stranger dans l'Oblivion Bar en train de sceller mon entrée dans le Shadowpact quand d'un coup je me suis retrouvé à descendre en piqué dans une sorte de ciel qui en faite n'en est pas un. Vous avez dit étrange ? Je confirme.

J'ai à peine eu le temps d'ouvrir les yeux et de comprendre que je faisait une chute que des arbres me servirent de matelas, me freinant jusqu'à ce que je touche lentement le sol. Indemne je me relevai et regardai autour de moi. La désagréable sensation que j'avais ressenti en touchant le sol se concrétisa. J'étais dans les Darklands ! Un sentiment de panique s'empara de moi. Pourquoi étais-je retourné ici ? Etais-je à nouveau mort ? Je devais prendre un moment de réflexion :
* Personne ne m'a lancé d'attaque ou à essayer de me tuer. Phantom Stranger était seul avec moi et il m'a dit que le fou et l’ignorant y était déjà, que l'obscurité devait les rejoindre. De toute évidence il a répondu à ma question et me qualifie d'obscurité et donc c'est lui qui m'a envoyé ici retrouver les autres. Pourquoi ? Sûrement les aider à quelques choses, mais quoi? * Mon résonnement me semblait logique ce qui me rassurai, mon sentiment de panique disparaissait peu à peu même si j'avais encore quelques incertitude.

Les darklands, une dimensions faite de magie où règne en totalité les ombres. N'importe qui aurait peur dans cette obscurité constante, ou le ciel ne fait apparaitre aucun rayons lumineux mais transporte que des nuages noirs. Là où l'horizon est sombre et cache le vide infini de ce monde. Dans cet endroit où tout n'est que noirceur et couleur sombre. Moi je n'avais pas peur, j'étais ici chez moi. J'y avais passé tellement de temps que je le connaissais bien mieux que n'importe quel autre lieux existant. Je le connaissais même trop bien. Je regardais mes mains et me souvint qu'ici je ne pouvais exister qu'en forme d'ombre. On pourrait croire que c'était une mauvaise chose pour moi mais bien au contraire, c'est ce monde qui était la principale source de mes pouvoirs. Ici je pouvais exploiter au maximum mes capacités sans aucunes retenues, j'y étais tout puissant. Je sentais d'ailleurs le pouvoirs mystique des darklands envahir mon corps me conférant une énergie sans pareil que je ne pourrais acquérir nul part ailleurs. Dans cette dimension j'étais maitre de tout ce qui m'entourait mais il y avait un risque, c'est que je ne sois plus maître de moi même.  

En pleines possessions de mes moyens, connaissant les lieux et étant rassurer de savoir pourquoi et comment je m'étais retrouvé là j'étais près à partir pour rejoindre les autres. Mes pieds quittèrent le sol et je m'envolai droit devant moi. Je ne savais pas ce que je cherchais jusqu'à que je le vis sortir des ombres devant moi. Un immense château fort de type médiévale, avec pont levis, douves, murs de pierre, tour et tout ce qui s'ensuit. m'arrêtant et flottant dans les aires je fus étonné de voir ce genre de construction ici. Elle ne s'était pas matérialisé toute seul, quelqu'un avait du la faire venir ou la construire. Quelqu'un qui connaissait cette dimension, ce qui me laissa un choix relativement restreint sur la personne en question. Je devinai facilement que mes futurs compagnons d'armes devait être à l'intérieur mais où le château étant si grand ? Je devais me fier à mes pouvoirs, j'essayai donc d'écouter les ombres me parler pendant que j'entrai dans le fort mais elles étaient muettes, privés de paroles comme si elles ne voulaient rien me dire ou comme si on leur avait interdit.
Peu importe j'avais d'autre ressources pour les retrouver. Je me suis élancé, volant assez vite et traversai les murs grâce à mon intangibilité. Je ne regardai que devant moi, cherchant d'éventuels indices du passages de quelqu'un ne me souciant pas de ce que je pouvais découvrir dans les différentes pièces et couloirs du château. En faite à la vitesse ou je volais tout en traversant les murs je ne pouvais voir que des fractions d'images sur les cotés.

Au bout d'un moment j'ai entendu des bruits que je connaissais, des personnes étaient en train de se battre tout près de moi. Localisant l'endroit de la bagarre j'ai filé comme une flèche pour m'y rendre. Quand j'étais en fin arrivé sur les lieux ou plutôt dans la pièce je n'eus que le temps de voir quelqu'un éteindre une petite flamme avant que la pièce sombre dans l'obscurité.
Ce n'était pas un soucis pour moi qui pouvais voir même dans le noir le plus totale tel une sorte de vision nocturne spéciale. Je vis alors devant moi deux hommes: Stripesy et Daniel Crow que j'avais déjà eu l'occasion de rencontré chacun une fois. Je les avait trouvé ! Afin de ne pas les effrayer et pour les mettre en confiance je leur dit:

- Vous devez être le fou et l’ignorant, les membres du Shadowpact? Je vous ais cherché partout messieurs !

Allaient-ils aussi me voir comme je les vois ? Allaient-ils me reconnaître? Allaient-ils me saluer et m'expliquer la raison de leur venue ici ou allaient-ils m'attaquer ? Quoi qu'il en soit j'allais devoir faire la lumière sur le but de notre mission ...


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 23 Jan 2015 - 21:31

Heureusement que Virgil parlait lui aussi latin. Même en utilisant les mots les plus simples, parfois il fallait du temps aux gens pour comprendre nos intentions. Mais pour Daniel et Virgil qui, au final, étaient réellement liés par quelque chose d'encore plus important que le simple fait d'être membres du Shadowpact. L'un et l'autre s'étaient affrontés lors d'un combat amical et ils connaissaient les forces et les faiblesses du second. La prochaine fois, ils devraient s'entraîner d'une toute autre manière. Une magie ancienne, liée à un Shamanisme qui l'était tout autant, ne pouvait donner qu'un éclat de lumière dans les Ombres. D'ailleurs, en parlant d'Ombres, ces dernières disparurent dans les ténèbres complètes alors que Virgil éteignit la chandelle apportée par Daniel.

S'affalant sur le sol et à moitié assommé, le Dark Crow se frotta la gorge. A croire que ça en devenait une habitude de se faire étrangler par quelqu'un. Déjà la dernière fois ça avait faillit être le cas… St. Roch s'était déjà loin. L'esprit de Daniel vagabonda alors qu'une voix presque familière résonna dans ses oreilles. Il ne pouvait voir l'être qui venait de parler, seulement entr'apercevoir les contours de son corps. Comment était-ce possible ? Cet homme ne pouvait être totalement humain. Sa présence semblait émaner directement des Ombres. Alors il existait des personnes comme lui, ces dernières provenant directement du Royaume des Ombres.

Alors qu'il entreprit de sortit un briquet de métal de sa veste, Daniel l'alluma. La flamme se mit à danser devant ses yeux et lui dévoila son visage. Si tant est que l'on puisse appeler cela ainsi. Fait de ténèbres et d'obscurité, l'homme qui venait de les appeler de la même manière que le Phantom Stranger l'avait fait auparavant. Néanmoins, Daniel n'eu pas le temps de parler que son Ombre, envoyée par son propre briquet l'attrapa par le cou et l'emporta dans les ténèbres qui s'étendaient contre le mur.

Daniel venait de disparaître une nouvelle fois dans le Royaume des Ombres. Eclipso semblait lui en vouloir personnellement… Ce n'était pas la première fois qu'il s'en prenait à lui. Mais cette fois-ci, il ne pourrait pas le posséder aussi facilement. Le Dark Crow n'était plus celui qu'il avait été par le passé et jamais plus il ne le serait…


***

Daniel ouvrit les yeux dans une nouvelle pièce. A la différence de la précédente, celle-ci était éclairée. La lumière semblait provenir d'un point central du plafond. Mais aussi étrange que cela pouvait paraître, rien n'indiquait que la source lumineuse coexistait avec Daniel. Son Ombre avait disparue, et seule le corps d'un homme se trouvait devant lui. Sa chevelure noire retombait en cascades sur ses épaules et son visage, cachant ainsi son identité…

Approchant sa main, le Dark Crow tenta de comprendre qui était cet homme, et surtout, pourquoi était-il enchaîné ici. L'odeur pestilentielle qui montait à ses narines aurait fait vomir n'importe qui. Mais actuellement, le cerveau de Daniel était trop préoccupé par cet homme qui semblait être si proche de lui qu'il croyait le connaître. Une voix si étrange et si proche s'éleva alors dans la lumière aveuglante. Rejetant sa tête vers l'arrière, Daniel recula d'un bond. Ce n'était pas possible. LUI ?


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 26 Jan 2015 - 11:32

Ma réflexion semblait être juste, pour éliminer nos ombres il fallait supprimer la source de lumière les créant le problème pourrait même venir du lieu en lui-même qui en fait ne permet pas qu'il y a ait d'autre source de lumière que celle que l'ombre crée.

Je me tourne alors vers l'endroit où je me suis réveillé un peu plus tôt et cherche sur le sol l'onyx que m'a confié le Stranger, je ne suis pas bien sur des propriétés qu'il peut avoir, mais c'est certain que c'est lui qui m'a permis d'arriver ici, car je n'ai naturellement aucune affinité avec le monde des ombres.

Une voix venant de mon angle mort parvint alors à mes oreilles, une voix que je connais bien et que je trouve logique d'entendre ici, Obsidian, mais dans ce monde il ne porte pas sa belle tenue mais ressemble aux ombres qui nous ont attaquées.
Aussi extrême ses méthodes peuvent me paraitre, il est surement bon d'avoir un second manieur d'ombre ici.

Là Daniel allume son briquet, probablement pour mieux voir le nouvel arrivant et je me met à courir, j'imagine qu'il se dit que le sort est terminé et qu'il n'y aura pas d'autre ombre qui nous tomberons dessus, mais comme je le craignais des mains d'ombres sorte du mur et le saisissent.

- Crow !

Je suis lent, bien trop lent et la seule chose que j'attrape est son briquet tendis que son corps lui à totalement disparut dans le mur, je pensais qu'il avait compris que pour rester en sécurité il nous fallait rester dans le peu d'éclairage que l'ombre nous fournit car notre ennemi resterait la lumière qui projète notre ombre de façon opaque et défini et non diffuse comme à présent.

- J'espère que ta maîtrise des ombres te permettra de te protéger contre ça, car je suis à peu près certain que le pire reste à venir, avançons.

L'onyx récupéré je n'avais plus rien à faire dans cette salle, autant avancer vers les parties les plus intéressantes du château, il y aura plus de chance de trouver quelque chose.
Commençant à marcher je m'arrête après quelques pas et tourne la tête vers Obsidian.

- C'est le Stranger qui t'envoie, c'est ça ?

Si c'est le cas c'est qu'il n'est pas là sans raison et que le Phantom savait peut être ce qu'il se passerait ici, dans tous les cas j'espère le retrouver très vite car j'ignore combien de temps il pourra supporter d'être ici;
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 2 Fév 2015 - 13:51
Mes deux compagnons semblait me reconnaitre, Daniel alluma toute fois son briquet pour avoir un peu de lumière histoire d'être sur que ça soit vraiment moi. Une fois la flamme allumé son ombre qui était projeté sur le mur l'attaqua instantanément, passant ses mains sur lui, l'agrippant et l'amenant avec lui dans sa propre ombre. Virgil bondit pour essayer d'attraper Dan' et de le faire revenir avec nous mais il ne fut pas assez rapide, il ne put qu'attraper le briquet du Crow qui s'éteignit.

Virgil se tourna vers moi et me dit :
Citation :
- J'espère que ta maîtrise des ombres te permettra de te protéger contre ça, car je suis à peu près certain que le pire reste à venir, avançons.

- T'inquiète pas pour moi ici je suis chez moi et je ne crains pas grand chose.

Virgil commença à avancer dans les couloirs du château. Ils étaient que peu éclairé par une torche disposé par ci par là. Je le suivais n'osant pas vraiment prendre les devant vis à vis de mon statut de derniers arrivé dans le ShadowPact. Après quelques pas il tourna à nouveau la tête voir et me dit :
Citation :
- C'est le Stranger qui t'envoie, c'est ça ?

- Oui c'est bien lui. J'ai été appelé pour faire partie du Pact. J'ai à peine eu le temps de le " signer " si je puis dire que je me suis retrouvé ici. Sais tu pourquoi nous avons été envoyé là ?

J'espérais vraiment que Virgil me donne plus d'information sur notre venue dans le DarkLand.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 19 Fév 2015 - 15:34

Bon la situation à évolué d'une manière vraiment particulière, certes Daniel est pour le moment perdu dans les murs de ce château, mais l'allié que le stranger nous a envoyé déclare ne pas crainte grand chose ici, j'espère pour lui qu'il dit vrai car en cas de danger il sera en première ligne.

J'espère juste que le Stranger sais ce qu'il fait en le prenant parmi nous car j'ai toujours du mal à accepter le fait que l'on est dans le groupe quelqu'un qui a sans vraiment hésiter utiliser des gens pour attaquer une cible contre laquelle ils ne pouvaient rien faire et fort heureusement, personne n'est mort à ce moment là, mais cela aurait pu tourner au véritable bain de sang.

Aussi oui je suis un peu mal à l'aise d'être en compagnie d'une personne qui pourrait ne pas hésiter à m'utiliser contre mon gré pour atteindre ses objectifs, pour le moment il me demande si je sais pourquoi nous somme là, un sourire amère étire alors mes lèvres.

- Malheureusement celui qui en sait le plus est le corbeau et je venais à peine de le retrouver avant qu'il ne se fasse enlever.
Autrement dit le seul indice que j'ai est cette pierre que m'a confié Stranger, de l'onyx.


Tout en expliquant cela, je me rends alors compte que l'onyx me rappel quelque chose, une information que j'ai toujours eu mais que j'ai inconsciemment mis de côté, dans le monde de gemme, l'onyx est la pierre de l'ombre.

Le plus drôle est que j'ignore ce qu'est le monde de gemme, mais je sais en tous cas ce que représente l'onyx là bas... l'amulette me permet peut être de récupérer certaine infos sans avoir besoin d'activer son pouvoir ?
Dans tous les cas je ne vois pas quoi ajouter à mon collègue après tous c'est lui qui connais ce monde.

Autrement dit j'avance doucement et fait attention à chaque reflets d'ombres qui est présent, même la mienne et surtout mon équipier qui n'a certes pas d'ombre mais en est une à part entière et j'ai donc de bonne raison de me méfier de lui même si il sera aussi bien un atout qu'une arme à double tranchants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Fév 2015 - 14:01
Rien, jamais rien au monde n'aurait pu le prévenir de ce qui arrivait. Ce monde, ce Royaume des Ombres… Qu'était-il réellement ? Daniel n'en savait que très peu de choses… Shade n'était pas revenu le voir comme ils l'avaient convenu à la base. Ce fut seul que le Canadien dut, malgré la douleur que cela lui procurait de venir ici, apprendre à connaître et à découvrir ce monde… Passant outre ses craintes, et repoussant la tristesse qui naissait en lui. Il s'approcha de l'homme enchaîné au mur. Ses poignets lacérés par des menottes larges, les genoux tuméfiés par les dalles glaciales qui parcouraient le sol, il n'était plus celui que Daniel avait rencontré il y a quelques mois..? Sans ironie déplacée, il n'était plus que l'ombre de lui-même. Comment, comment pouvait-il se trouver ici ? Lui qui ne lui était apparu qu'une seule fois dans un Songe. Des larmes roulèrent sur les joues du Dark Crow alors qu'il s'agenouilla devant l'homme au visage caché.

Levant une main tremblante vers sa tempe gauche, il dévoila à ses yeux la crainte qui s'en prenait à lui, lancinante et ô combien douloureuse. IL était devant lui… Celui là même qui l'avait aidé alors qu'Hadès les avaient plongés dans leurs propres Enfers. Crow… Un visage blême, presque diaphane dont seuls les deux immenses perles noires qui osaient encore s'appeler des yeux le dotait d'une vie improbable. D'un mouvement de la main, Daniel utilisa les ombres qui l'entouraient pour créer un semblant de clef. De celle-ci, il détacha le Crow et l'attrapa avant que ce dernier ne cède sous son propre poids. L'un et l'autre n'avaient rien de différent. Les cheveux noirs comme l'ébène, le regard vide et triste… Et ce même Dreamcatcher pendant autour de leur cou.

Une nouvelle fois, il lui parla. Sa voix monocorde fit trembler le Canadien. Froide comme les steppes de son pays natal, et, ultime paradoxe, remplie d'une chaleur rassurante, telle celle d'une mère parlant à son enfant.


- Daniel… Fuis… IL veut tous vous tuer… Fuyez.


Le "IL" ne pouvait être autre que celui là même contre qui Daniel combattait depuis des années. L'être qui le rongeait dans les tréfonds de son âme : Eclipso. Alors il ne s'était pas trompé… Le démon en avait décidé ainsi, et une nouvelle fois, ils devraient croiser le fer. Mais désormais Daniel serait préparé. Il n'était plus seul, le Shadowpact l'accompagnerait… Car s'il était arrivé jusqu'ici, ce n'était pas innocemment. Quelque chose s'y tramait, le Stranger le leur avait dit.

Passant le bras de Crow autour de ses épaules, Daniel l'aida à se relever. Titubant à moitié, les deux êtres manquèrent de tomber. Créant une épée d'Obscurité, Daniel trancha l'immense porte de bois qui fermait la cellule. Alors qu'ils commencèrent leur avancée, la lumière qui se trouvait désormais derrière eux disparue… A chaque pas qu'ils faisaient, une dalle s'illuminait, leur indiquant le chemin à suivre.


- Tu… As bien changé Daniel.
- L'Enfer laisse des cicatrices qui ne se referment jamais Crow… Pourtant, nous devons tous vivre avec.


Pour toute réponse, le Crow sourit, la tête basse. Ni l'un, ni l'autre ne savait ce qui les attendrait. Pas plus s'ils arriveraient à retrouver Virgil et Obsidian. Mais le Stranger avait donné une mission au Dark Crow… Avec ou sans eux, il règlerait le compte d'Eclipso une bonne fois pour toute. Il avait fait souffrir beaucoup trop de monde jusqu'à présent, et même disparu, il continuait…

Le Corbeau réclamait sa vengeance, et il l'aurait…

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2015 - 16:15

HRP:
 

Fou de rage autant que de dépit, Daniel enfonça la porte de bois qui céda sous le coup. Son pied se posa sur elle de la même manière qu'il ne tarderait pas à le faire sur le faciès démembré d'Eclipso. Il avait été bien trop loin cette fois-ci. Bien plus qu'il n'aurait eu l'audace de le faire par le passé. Que pouvait-il bien se passer dans sa tête ? Il était fou, Daniel n'en avait plus aucuns doutes désormais, toutefois, ce démon ne resterait pas en place indéfiniment, et même s'il espérait marcher sous la lumière de la lune, alors que le soleil serait dissimulé par cette dernière… Le Dark Crow serait là pour l'en empêcher. Toujours appuyé sur les épaules de celui qui l'avait appelé il y a bien des années, Crow restait impassible, incapable de parler plus qu'il ne l'avait fait jusqu'à présent. Le poids de ses actes et de ceux qui incombaient à celui qui le soutenait ne furent jamais aussi intense qu'aujourd'hui. Pire encore pour celui-là même qui se devrait d'affronter l'être le plus détesté et méprisé au monde. La violence du combat qui suivrait serait autant morale que physique… Crow ignorait encore ce que Daniel désirait faire d'Eclipso, ni même s'il savait ou non ce à quoi il allait devoir faire face. Néanmoins, l'homme-corbeau ne dit mot. Tout comme l'être qui tirait les ficelles dans l'Ombre, lui aussi savait au devant de quoi Daniel se rendait.

Malgré l'humidité ambiante et les Ombres de plus en plus pesantes, Daniel ne ralentissait pas le pas. Les marches en colimaçon ne cessèrent pas une minute de se faire plus haute, plus difficiles à escalader… Pourtant, tout aussi éreinté qu'il l'était, Daniel ne s'arrêta pas. Accélérant même sa marche afin de rejoindre ses compagnons… Lui avait eu la chance de "se" retrouver dans les méandres de ce monde impie et douloureux. Alors qu'eux ne furent rien de plus que les malheureux voyageurs d'un train les amenant inlassablement vers une mort dans vergogne. Le Royaume des Ombres avait de cela qu'il n'était ni plus ni moins qu'une sorte de cloaque insalubre où, au détour d'un regard fuyant, les pires sévices se détournaient de la volonté même de leur présence. Rien ici n'était aussi agréable que le monde d'en haut. On citait les Enfers, Hadès, et les démons… Mais les pires démons sont ceux qui se targuent d'être invisibles, intangibles. Telles des Ombres nuisibles. Car telles étaient celles qui vivaient dans ce dédale de portes et de couloirs.

Car oui, des couloirs il y en avait… L'architecture du bâtiment avait dut être créée par un fou, ou pire encore, Eclipso lui-même. Peu importait à quelle porte, à quel détour on offrait nos pas ; les deux hommes revenaient encore et toujours au point de départ. Désireux d'en finir au plus vite, Daniel défonça une seconde fois une porte. Le fracas du bois et leur présence se mit à réveiller d'étranges créatures qui, en quelques secondes à peine, passèrent de vie d'Ombre à trépas dans les tréfonds des Enfers… L'endroit où ce "cher" Hadès les accueillerait avec bonté. Pestant contre celui qui avait tout orchestré, Daniel fini par baisser les bras, s'adossant au mur de la pièce, il se laissa choir sur le sol, fatigué. Les cheveux de jais de Crow cachèrent une minute son visage diaphane. Seul on regard tout aussi laiteux qu'étrangement brillant perla dans les Ombres. Une lumière aveuglante, mélange de ce que Plume-de-Serpent avait un jour appelé "l'aura du Shaman" et de la Volonté propre à celui qui veut vivre, les absorba dans une sphère d'une beauté immaculée.

Ils y restèrent seuls. Et le temps passa. Les deux hommes se tinrent de la même manière. Tel qu'ils auraient pu se voir dans le reflet de leur miroir. Pourtant ils étaient tout aussi différents que l'un et l'autre ne vivait pas dans les mêmes mondes. Le premier voyageait entre la lumière et les ténèbres ; quand au second… Il n'était autre chose que les Ténèbres du premier. Un sourire, éphémère certes, apparu sur le visage de Daniel. Le Dark Crow avait compris. La sphère éclata, les ramenant dans le château d'Eclipso. Là où toute lumière fut proscrite par la volonté du Maître des lieux. Sous le visages étonnés d'un Virgil qui manqua de tomber à la renverse et d'un Obsidian toujours aussi impassible, Daniel et Crow parvinrent à leurs côtés. Passant les discussions inutiles autant que longues, les quatre hommes faisaient maintenant face au Destin que leur avait imposé le Phantom Stranger. Derrière cette porte démoniaque, dont l'embrasure était décorée de masque de créatures cornues toutes plus repoussantes les unes que les autres, se trouvait ce qu'ils étaient venus chercher… Eclipso…

Mus par la même volonté, ils poussèrent de concert la porte qui leur dévoila une puissance dont peu avait eu le courage d'affronter jusqu'à lors. IL se tenait là, le visage souriant, tel le fou d'un jeu de carte, amusé par leur présence, les insultants par le fait même de les regarder. IL les considéraient, ou plutôt… IL ne les considérait même pas. Ils n'étaient rien pour lui. Mais sa voix grinçante attira les foudres de Daniel. Celle-la même qui l'avait poussé à tuer bon nombre d'innocent, elle qui l'avait hantée tant et tant de nuits qu'il en avait décidé de ne plus dormir… Alors qu'il tenta de se ruer sur lui une barrière invisible s'interposa entre eux. Le rire sadique d'Eclipso résonna dans le château, se répercutant en des volutes démoniaques toutes plus malsaines les unes que les autres. Virgil tenta à son tour de l'attaquer, utilisant ses pouvoirs de magiciens. Mais rien n'y fit.

Incapable de lui porter le moindre coup, et pourtant, si proches du but, les deux hommes ne pouvaient accepter une défaite aussi amère qu'inutile… Toutefois, les Ombres se levèrent autour d'Obsidian et de Crow. L'un et l'autre s'avancèrent d'un pas mesuré et fier. Daniel sentait la prestance du Corbeau dans son Ombre, la sagesse d'Obsidian dans ses paroles… Ils allaient de l'avant. Ils avaient décidé de le faire. Eux seuls pouvaient affronter Eclipso dans cette partie du Royaume des Ombres… La barrière arrêtait toute chose qui se voyait être réelle, tangible. Mais tous deux firent remarquer qu'ils étaient différents, qu'ils étaient des Ombres avant d'être des hommes. Eclipso se releva sur l'immensité de son trône. Alors que la puissance du poing d'Obsidian s'abattait sur son faciès, que sa mâchoire se brisa sous le coup, Crow entreprit de prendre le cristal entre ses mains. La beauté de ce dernier n'était en rien comparable, il émanait de lui, une plénitude autant qu'une tristesse sans limites. Après l'avoir posé sur le sol, Crow se recula.

Eclipso, ou tout du moins ce qu'il en restait, tenta de s'en emparer une dernière fois. Mais le pied d'Obsidian fini par avoir raison de lui. Cet être qui s'était joué d'eux depuis tout ce temps n'était finalement rien de plus qu'une Ombre parmi tant d'autres. Placebo du démon, il avait prit ses traits afin de mieux les induirent en erreur. Chose qu'il avait presque réussi. Levant les mains au dessus de sa tête, le fils des Ténèbres fit apparaître une immense masse. L'image qu'il représenta au moment où son arme brisa le cristal fut celle du dieu Héphaïstos… Le Dieu des forgerons, le seul qui possédait les pouvoirs et les capacités de détruire les armes des Dieux. Obsidian était celui qui, de part sa présence, avait eu le courage d'abandonner son humanité afin de sauver celle de tant d'autres.

Au moment même où les deux objets entrèrent en collision, Daniel leva un mur d'Ombre qui n'eu pas le pouvoir, de ne protéger personne… Virgil fut projeté hors du château et du Royaume des Ombres, tandis que Daniel, alors qu'il voyait la lumière du soleil perler par une des multitudes de portes qui menaient ici, senti une présence à ses côtés. Tournant la tête une seconde, et avant de perdre connaissance, il reconnu le bruissement des ailes de Crow. Le Corbeau prononça un seul et unique mot...


- Nevermore…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

[Royaume des Ombres] La conscience de l'éclipse [Shadowpact : Virgil/Daniel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Peter Lerangis]Les Sept Merveilles, Tome 3 : le royaume des ombres
» Pairs du Royaume - CV
» (Collection) Ombres errantes
» ALICE AU ROYAUME DE COEUR d'Hoshino Soumei
» Ombres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs-