Un martien rouge [ avec M'gann ]

Invité

MessagePosté le: Mer 14 Jan 2015 - 18:14
Ysmault. Quartier général des Red Lantern. Une réunion d'urgence à été installé. Parmi les participants, Bleez, Zilius Zox, Haggor, Skallox, Laira et ... moi, Atrocitus. En temps normal, j'aurai pris une décision tout seul, mais il est plus plaisant d'avoir d'autres avis. C'est pour cela que j'en ai fait mes lieutenants et bras droit. Ils peuvent désormais parler, penser par eux même. Une seule chose me l'a permis : l'océan de sang. Situé sur cette planète, c'est une sorte de purgatoire, et je ne sais même pas si " terribles et atroces souffrances " convient pour qualifier ce qu'il fait à ceux qui se baignent dedans. C'est pourtant ce que j'ai décidé de faire lorsque je suis devenu un Red Lantern. Je m'y suis baigné dedans, et j'ai alors ressenti toute la douleur que pouvais engendrer l'univers. Cependant, au prix de cette incroyable torture, elle permet de redevenir normal, avoir toute sa tête avec simplement un pouvoir extraordinaire : l'anneau rouge de la haine. Ceux qui ne connaissent pas mes serviteurs diront alors que ça ne sert à rien à part pour quelqu'un qui est frappé d'amnésie. Ils auront alors tort : les Red Lantern sont guidés par leurs haine, leurs instincts, agissent comme des bêtes sauvages et ne savent pas ce qu'ils font. J'ai donc plongé ces cinq Red Lantern dans l'océan de sang et, si il s'avère que cela à été payant et qu'ils sont plus puissant que lorsqu'ils sont en furie, alors j'en baignerai d'autre. Même si pour cela, ils doivent souffrir et revivre des épisodes de leurs vies qu'ils auraient préféré oublier.

" Ils nous faut attaquer Oa. C'est le seul moyen d'affaiblir les gardiens ! " pensa Laira.

" Elle à raison. Les Green Lantern ne valent rien contre nous, si ils ne sont pas accompagnés de Blue Lantern. Ils faut les attaquer par surprise ! " rétorqua Zox.

Laira est animé par la colère qu'elle voue à ses anciens frères d'armes et aux gardiens, et Zox ne pense qu'à éliminer les Green Lantern. Ils n'ont pas un jugement lucide, il faut laisser passer un laps de temps pour qu'ils reprennent leurs esprits après le plongeon dans l'océan de sang. Une femme à pourtant bien récupéré. Bleez me demande la parole du coin de l'œil. Je lui donne la permission d'un mouvement de la tête.

" Pour l'instant, nous n'arriverons jamais à gagner un assaut sur Oa avec nos troupes. Il est évident que les membres du Sinestro Corps sont affaiblis après la victoire des Sapphires, aussi ils faut lancer une nouvelle vague de recrutement. Ainsi, avec plus de membres, nous pourrons attaquer Korugar et libérer Sinestro. Nous l'affronterons, gagnerons et nous emparerons de son corps. "

Mes lieutenants me regardent. Cette Red Lantern à un excellent avenir dans mon corps. Je me lève et prend la parole

" Bien. Alors commençons et recrutons, mais notre pouvoir s'en retrouvera diminué pour un moment. "

Nous nous dirigeons vers la batterie centrale, puis pointons nos poings vers celle-ci en récitant notre crédo : " With blood and rage of crimson red, Ripped from a corpse so freshly dead, Together with our hellish hate, We'll burn you all, That is your fate ! " Alors, plusieurs anneaux sortent de la batterie, qui diminue d'intensité. Plusieurs anneaux sortent, et des voix mécaniques scandent " recherche de rage. " Puis, d'un seul coup, comme si ils avaient déjà trouvé leurs porteurs, les anneaux s'envolent vers une destination inconnue.

Batracie. Une planète bien moins évoluée que la Terre, avec ses nombreux colisées qui servent à la fois de spectacles de combats à morts entre prisonniers, bêtes sauvages, traîtres et voleurs de fruits lorsqu'il n'y à personne à faire combattre, boutiques et lieux industriels. C'est la que vit un jeune martien vert, où ils s'est fait beaucoup d'amis depuis qu'ils à trouvé refuge sur la planète. R'emz, car c'est son nom, à fait explosé son vaisseau sur la planète, mais s'en est finalement sorti grâce à l'intervention des habitants. Seulement, la planète est si peu évoluée qu'il n'a pas pu reconstruire pour le moment de vaisseau pour s'échapper. Heureusement pour lui, une famille l'a recueillit comme son fils et, ne connaissant pas vraiment ses pouvoirs, il n'a jamais pensé à changer d'apparence. Ce qu'il ne sait pas, c'est qu'en ce moment même, des gardes commencent à s'en prendre à ses amis parce qu'ils ont volés plusieurs peluches. Car, oui, la famille est pauvre et ses amis ne pense qu'à faire plaisir à leurs familles. Ils ne s'attendent donc pas à ce que les autorités viennent fouiller les chambres, pensant que ce sont les frères qui ont volés les peluches. En rentrant tranquillement, ce qu'il découvre alors le plonge immédiatement dans l'effroi.

Plusieurs gardes poussent ses deux frères adoptifs en dehors de leurs maison, certainement pour les amener dans le colisée principal. Sans se douter qu'une autre personne étrangère à la planète regarde la scène, l'un des frère se dégage et s'enfuit. En représailles, le garde, avec une arme aussi grosse qu'une carabine mais qui envoie de l'électricité, envoie plusieurs milliers de volt dans la tête de l'autre frère, retenu en otage. Celui-ci ne survit pas longtemps, tombant sur le sol avec fracas. Celui qui s'est enfui est comme paralysé, et l'un des gardes à tôt fait de le rattraper. Le martien à peur, et ne pense qu'à se réfugier. Les éclairs lui donnent envie de se révolter, mais il est impuissant. Il est en colère contre le régime royal, et il jure de se venger. Il ne pense pas une seule seconde que son vœu sera bientôt exaucé lorsqu'un anneau se présente à lui.


" R'emz, tu as beaucoup de rage enfoui en toi "

R'emz, intrigué mais surtout haineux envers ceux qui ont éliminés froidement la moitié de sa famille, présente son doigt à l'anneau. Celui-ci se place tranquillement sur le doigt de R'emz. Il se sent prêt à vaincre un régime entier, tout se passe trop vite dans sa tête. Il tente de parler mais à la place, il crache du sang mêlé à de la lave.

" Bienvenue dans le corps des Red Lantern "
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7934
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Mer 21 Jan 2015 - 21:16
[HRP : Désolé pour le retard. Heureusement j'avais bien commencé en week-end et j'ai grappillé des minutes de pauses pour compléter, mais ce sujet très important me plait beaucoup et me fait sacrément cogiter Very Happy]


Après une nouvelle aventure, un nouvel arrêt dans un lieu insolite.

Le Threshold avait accosté cette fois-ci à une petite lune à peine plus grosse qu'une comète, mais particulièrement dense, asses pour ne pas être attirée par la géante gazeuse autour de laquelle elle gravite tranquillement parmi des centaines d'autres. Elle, comme ses sœurs, sont composées d'un métal rare qui fait l'objet d'un important dispositif d'extraction et d'exportation et donc d'une mini-ville pour les ouvriers et leur famille. Au fur et à mesure les lunes dépouillée d'une partie de leur matière viennent à se décrocher pour aller mourir dans l'atmosphère de la planète.
C'est donc sur une bien modeste station lunaire, bien loin du luxueux satellite de départ pour cet odyssée spatial, que l'équipage du Capitaine Rik Starr se repose à l'abri des regards de leurs ennemis.
M'gann est maintenant à l'aise dans cette bande de larrons de l'espace, plus ou moins recommandables, mais au moins sélectionné par ses soins pour leur honnêteté et leur fiabilité, contrairement à quelques uns imposés d'office par Rik et beaucoup moins sûre, le terrien en tête, se faisant appelé le Trickster.
Comme à son habitude l'ambiance est à la détente, les membres dilapident leur recette dans la boisson au bonheur du barman, quoi qu'une partie sera toujours investie dans les inévitables réparations après le passage d'une bande de cet acabit.
Par politesse, M'gann ne refuse pas les nombreuses tournées, mais l'alcool étant rapidement éliminée par son organisme martien, elle doit rapidement se contenter d'observer d'un œil désemparée l'allégresse qu'elle a dû mal à comprendre qui s'empare de la troupe et que même de bonne humeur, elle n'arrive pas à partager. Elle en profite plutôt pour questionner les autres clients du bar sur leurs histoires personnelles dont elle est friand. Bien entendu, une bonne partie enrobe un peu voir complètement leurs parcours avec imagination et fierté. Elle les repère aisément, mais ne les jugent pas pour autant, car c'est bien seulement les récits qui l'intéresse pas qu'ils soient justes ou faux.

C'est ainsi qu'en écoutant les dires d'un originaire Vyrga à l'allure d'un insecte, elle apprend que ce dernier aurait vu quelqu'un comme elle...
Celui-ci semble très intelligent et avoir repéré qu'elle est métamorphe d'un simple regard et il est certain d'en avoir vu un autre, un métamorphe... à la peau verte.
Le cœur de M'gann s'emballe, elle lui demande des détails et ceux-ci sont concomitants. Il s'agit bien d'un martien vert et ce n'est pas J'onn.
Lt'orz, comme il se nomme lui explique l'avoir vu dans un village de ''pouilleux'', comme il appel les habitants de cette planète, Batracie, alors qu'il avait acheté quelques objets d'artisanat à un ami collectionneur, bien que lui même n'était venu que pour un combat particulièrement distrayant dans une arène il y a vingt ans de cela...
Vingt ans.
Qu'était-il devenu depuis, était-il partis ? Probablement pas, d'après Lt'orz, Batracie se trouve près d'un trou noir et le temps s'y écoule donc plus lentement dût fait de la gravité, c'est pourquoi la civilisation y est si précaire et il ne conseil pas de s'y attarder.

Remerciant l'individu, la martienne n'hésite pas à prendre immédiatement une décision : rencontrer ce martien seule.
Elle observe ses compagnons et ne leur donne pas plus de deux heures avant que tous ne s'écroulent tous dans le sommeil des justes et ne soient plus capable de remarquer sa disparition. Elle attend donc patiemment ce moment avant de retourner au Threshold pour démarrer l'une des petites navettes d'exploration et de mettre le cap sur Batracie. La planète n'est finalement pas bien loin à la vitesse maximale, mais avec la différence temporelle, elle ne sera pas de retour avant leur réveil et ce fera probablement savonnée par le Capitaine... enfin, c'est ce qu'elle pense.
Au moins ils ne s'inquièteront pas., car elle leur avait tout de même laissé une petite note annonçant une absence ''pour raisons personnelles''.

Le trou noir est impressionnant, elle n'en avait jamais vue auparavant, et celui-ci lui fait une impression presque similaire au Mur de la source. On sent que quelque chose se trouve là dedans, mais on a surtout pas envie de le voir sortir...
Bien qu'elle se trouve très loin, l'appareil mesure déjà la gravité du monstre qui attire son vaisseau, elle repère donc la planète et entame la procédure d'approche puis une fois dans l'atmosphère celle pour atterrir.
Les agglomérations sont assez rares et il est facile de se poser dans un endroit désert. Et, désert est bien le mot, le paysage de cette planète semblant relativement aride.

Prenant en considération les paroles de Lt'orz, M'gann se rend ensuite en direction de l'arène de combat et du village qu'il a visité autrefois.
Finalement, elle n'aura pas à rechercher bien longtemps, car à peine est elle arrivée qu'elle assiste comme la foule à l'effroyable scène qui se déroule. Un Batracien (? clown désolé ça casse la tragédie) est trainé de force à un sort qui semble terrible par des individus armés, tandis qu'un autre, fraichement mort, gis au sol. L'un des habitants est très affecté. Il a les genoux dans la poussière, la tête dans les mains ; des mains aux longs doigts... M'gann cligne des yeux, elle ne rêve pas, il s'agit bien du martien.
Mais comment l'aborder dans une situation pareille ? Comme les autres, elle est pétrifiée bien qu'évidemment invisible pour que personne ne la remarque.

Les minutes passent, elle l'observe et va regretter pour toujours son hésitation...
Un point rouge lumineux semble flotter à présent devant le martien déguisé qui lève la tête et présente sa main. M'gann concentre son regard et aperçois un anneau, un anneau rouge... Depuis qu'elle a débuté cette aventure spatiale, elle ne sait que trop bien ce que cela représente...

"Non !" lui crie-t-elle télépathiquement.
Mais c'est trop tard...

Le martien se révèle aux yeux de tous, le masque lui tombe et un regard plus rouge que jamais.
Mais il n'est pas le seul à être découvert. Elle aussi s'est révélée en criant inconsciemment...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Invité

MessagePosté le: Dim 1 Fév 2015 - 15:41
Le martien à désormais un but. En quelques secondes, il comprend qui sont ses véritables ennemis, que ce monde n'est pas l'image que se font les personnes innocentes. Il est avant tout corrompu par la faute des gardiens, et à cause de leurs suppôts, ses frères adoptifs, et bientôt sa famille, vont se faire tuer. Il regarde la foule avec de nouveaux yeux, des yeux perçant qui découvre la rage enfoui en eux. Mais bientôt il n'est presque plus capable de penser, il se demande simplement et avec exaspération quand il passera enfin à l'attaque. Il avance d'un pas, puis deux. Tout le monde à le regard fixé sur lui. Alors qu'avant, il était timide et frêle, il est désormais sûr de lui, prêt à vaincre un régime. Ou plutôt une planète. Il tend sa main vers les gardes qui ont abattus froidement sa famille, ceux qui l'ont recueillit. Les gens autour n'y voient qu'une sorte de divertissement. Ils sont obligés d'éprouver du plaisir à regarder cela, on ne leur laisse pas le choix, car sinon c'est eux qui seront poussés dans l'arène. Une lumière rouge éclate, réduisant au silence les deux premiers gardes. Plusieurs autres arrivent au pas de course. En quelques coups de projections de lumières, les adversaires de R'emz ne sont bientôt plus qu'un mauvais souvenir. Le dernier d'entre eux l'attaque, envoyant plusieurs milliers de volt sur le nouveau Red Lantern. Mais celui-ci ne sent rien, si ce n'est des picotements, car pour le moment sa fureur est telle que la puissance qui émane de ce dernier est phénoménale. C'est quasiment toujours comme ça, les première fois.

" Tu as conscience que l'univers n'est pas ce que tu pensait. C'est moi qui te l'ait enseigné quand tu a mit ton anneau au doigt. "

Deux autres gardes apparaissent sur des motos qui lévitent à quelques centimètres du sol. Grâce à son nouveau gadget, R'emz matérialise l'une des seules armes qu'il connaisse, à savoir l'arme standard des gardes. Sauf que cette fois, ce n'est pas de l'électricité qui explose de l'arme, mais bien du feu. Et si c'est de la lumière qui en sort, la douleur est pourtant bien réelle. Les deux hommes tombent, et leurs véhicules explosent. La population rassemblée quelques instants plus tôt s'est dispersée avec des cris de terreur, ne comprenant décidément pas ce qu'il se passe. Il faut à tout prix qu'il prévienne la reine. Grand bien leur fasse ! R'emz les exterminera, il sent la force en lui. Le lieutenant part se réfugier en trébuchant, mais ne trouve pas de cachette. Il est déséspéré, mais à tout de même la présence d'esprit d'utiliser ses jambes pour courir.

" Règle tes comptes sur ta Terre natale. Puis viens me rejoindre. Ma haine te guidera. "

Le message était clair, net et précis. Elimine ton régime radical sur ta planète, éradique le même si toute les souffrances doivent passer pour qu'une aire de paix s'installe, puis viens me retrouver si ta mission s'est parfaitement déroulé. Ce n'est pas pour déplaire à R'emz, tout se passera bien. La reine ne mérite que ce sort, de toute manière. Sans un geste, une épée se matérialise devant lui et fonce dans le dos du bourreau de ses amis, ne lui laissant aucune chance de s'en tirer. Le martien rouge le retourne alors vers lui et crache de la lave sur le visage afin de l'ébouillanter, une mort trop douce ne calmerait pas sa pulsion meurtrière. Or, cette mort horrible ne le calme de rien du tout, il veut plus, beaucoup plus. Il se tourne soudain vers la seule qui n'a pas quittée le champs de bataille. Une force émane d'elle. Mais tout à l'heure, personne ne l'a vu. Est elle invisible ? Peut t'il la percevoir malgré ce pouvoir qu'elle possède ? Finalement, R'emz se demande sérieusement si il ne commence pas à déconner.

" Ne te détourne pas de ta mission pour une simple martienne ! "

La voix l'alerte, elle est donc de la même race que lui. Elle est très belle, à moins qu'il ne pense ça que parce que c'est la seule martienne qu'il voit, on lui avait dit qu'ils avaient tous été exterminés il y  à très longtemps. Il fallait qu'il lui parle, il avait besoin d'aide, il ne voulait pas rejoindre Atrocitus, mais la haine qui le consumait était indomptable. Si on ne l'aidait pas à retirer cet anneau de merde, il était fichu.


[ HRP : Je suis content qu'il te plaise en tout cas ! Si tu lui retire l'anneau, il redeviendra un martien normal, mais sinon, il sera incapable de penser par lui même ... Sachant qu'il voudra se venger et donc, reprendre l'anneau plus tard dans le rp Smile
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7934
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Ven 6 Fév 2015 - 19:33
M'gann sait très bien ce qu'il peut se passer. Les autres membres de l'équipage lui ont parlé des Red Lanterns, de ces anneaux rouges qui pervertissent les esprits au point que leurs porteurs ne sont plus capable d'autre chose que de se battre, de détruire tout ce qui est à leur portée.
Elle savait aussi que J'onn leur avait fait face dans le passé. Mais, les martiens pouvaient-ils résister à l'emprise de ces anneaux ?

Cette interrogation ne resta pas longtemps sans réponse, car avant que M'gann ne puisse réagir, surpris par les évènements et les risques encourus, le martien rouge tua net plusieurs gardes grâce à la puissance de sa nouvelle arme.
Toujours invisible, M'gann tenta de venir en aide aux forces autochtones. Malgré les crimes commis, la vengeance par le meurtre n'était pas tolérable et elle se devait d'agir pour sauver autant de vie qu'elle le pouvait, quitte à devoir affronter ensuite son propre ''frère''.
En s'envolant vers le dernier garde en vie, elle est surpris par son attaque contre le martien et doit reculer. Un canon électrique est une arme contre laquelle elle ne peut s'opposer. Elle a déjà mainte fois été confrontée au feu technologique, mais le martien lui ne semble aucunement en souffrir, probablement grâce à l'aura de protection de l'anneau.
C'est alors que d'autres guerriers de la planète tentent de s'en prendre à lui.

"Arrêtez !" leur ordonne t-elle télépathiquement.
"Fuyez ! Vous ne pouvez le vaincre. Fuyez pour vos vies."

Le message est transmis et si les hommes sont bien incapables d'en saisir la source, ils n'en semble pas indifférents, mais la haine du Red Lantern est plus rapide que le réflexe de survie.
Cette fois-ci, M'gann compte bien s'opposer à son attaque, même si cela va la révéler aux yeux de tous. Mais, l'arme matérialisée par le martien est bien la dernière à laquelle elle aurait pensée.

Du feu...
Il créé du feu... et ne le craint pas...

Tout comme les hommes qui brûlent vifs en même temps que leurs véhicules explosent avec fracas, M'gann se retrouve dans la ligne de mire de ce lance-flamme rouge. A la simple vue du feu jaillissant, son corps entier instinctivement se révulse avec violence comme un poulpe face au danger, mais elle n'échappe pas à la langue dévorante des flammes et à l'étincelle de folie dissimulée au plus profond de son âme qui la gagne un court instant la faisant chuter dans le sable, en incapacité de réagir à ce qui va suivre.

C'est un véritable cauchemard.
A présent, le martien animé par l'anneau, s'en prend au dernier soldat en crachant ce qui ressemble à de la lave en fusion. C'est insencé, c'est terrifiant, pour un martien.
Mais elle ne peut le laisser faire.

En se levant péniblement, elle se rend compte qu'il la repéré. Il lui fait face, la tête légèrement penchée, mimique de curiosité. Ses yeux flamboyants n'observe rien d'autre qu'elle, car il n'y a plus personne. Ils sont seuls.
Mais cette prise de conscience n'est pas suivi d'une attaque.
Au contraire, elle voit que la lueur haineuse pâllit au creux de ce regard ; le martien n'est pas entièrement devenu un pantin et ils peuvent arrêter le massacre sans se battre.
A condition qu'il n'entre pas dans sa tête, qu'il ne découvre pas qu'elle est une martienne blanche... C'est pourquoi elle a adoptée son allure de Miss Martian - elle ne l'avait pas fait depuis bien longtemps - et lui parle en martien, évitant la téléptahie :

« Martien vert, je suis martienne verte. » lui dit-elle en s'approchant tout doucement.

« Ces actes de barbarie ne sont pas la vertu de notre peuple. »

Elle s'approche.

« Tu n'est pas toi même. »

« Accepte mon aide. »

Elle lui fait face.

« Laisse toi faire. »

Elle tend le bras, mais ne le quitte pas du regard.

« Pi'rr zu Ma'aleca'andra J'em. »

Elle lui enlève l'anneau et quand l'aura rouge se dissipe aussitôt, l'intense tension qui l'empoignait se relâche et elle soupire longuement en fermant les yeux ; tenant fermement l'objet de tous ces malheurs dans sa main qu'elle durcie plus encore que l'acier.



[HRP : Je trouve intéressant que mes mensonges se retournent contre moi plus tard dans le RP Wink]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Inscription : 23/03/2014
Messages : 7934
Situation : Après avoir discrètement infiltrée des survivants martiens blancs sur Terre, une altercation entre eux et les Red Rockets tourne au drame dans des conditions mystérieuses. Ayant perdue ses proches M'gann, meutrie, réclame la libération des autres martiens blancs prisonniers.
Localisations : Earth


MessagePosté le: Jeu 19 Mar 2015 - 20:01
HRP : Atrocitus m'a dit qu'il abandonnait le compte. Je fait donc un bref résumé pour décrire et conclure le RP comme je me l'imagine dans l'instant et bien l'intégrer dans mon histoire.

M'gann et R'emz s'enfuient à l'abri des troupes autochtones et parlent un moment de la planète Mars, elle lui rapporte alors la tragique nouvelle au sujet du génocide de leur peuple il y a plusieurs centaines d'années. Ce dernier est particulièrement choqué et la colère le gagne à nouveau, mais elle réussit à le calmer à nouveau. Un instant, il y a malaise entre eux d'eux et le martien commence à se faire des idées quand ils sont retrouvés par les soldats.
Ces derniers arrivent à les surprendre et les attaquer violemment grâce à leur armement électrique. Blessée, M'gann révèle sa véritable couleur de peau. R'emz se sentant trahis, lui qui l'a croyait verte se laisse emporter par la rage et l'anneau rouge reviens aussitôt à lui. Il massacre les gardes et pourchasse M'gann. Cette dernière doit sont salue quand le martien est convoqué par Atrocitus sur Ysmault.
Une fois de plus, elle se fait la promesse de lui venir en aide plus tard. Ces compagnons la retrouve peu de temps après et la sermonne, mais les aventures continuent.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t5125-miss-martian-l-heritage-blanc#69347
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Un martien rouge [ avec M'gann ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Chèvrefeuille rouge avec momkas glass (boro)
» Vidéo en mer rouge avec Kodak playsport
» [RESOLU] écran noir avec triangle et point d'exclamation rouge
» Help batterie avec point d'exclamation rouge 0%
» rouge avec blason

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: Espaces :: Espace-