[Black History Month] Steelworks, Steel is the new gold


Inscription : 08/10/2014
Messages : 249
Localisations : Présent
The Network
MessagePosté le: Sam 7 Fév - 13:50
Trickster avait reçus un appelle de Calculator pour un job très payant. Il n'avait pas enlevé son nom de la liste de Calculator pour faire des petits travaux en plus de son implication chez les rogues. Après tout, Cold lui rappelait assez souvent qu'il n'était pas un "vrai" rogues, alors pourquoi ce privé d'un bon pécule sur le côté. Puis avec un boulot comme celui-là et l'argent que ça rapporterait, il pourrait acheter son entrée officielle chez les rogues. Le problème avec le fait d'accepter un boulot du Calculator c'était qu'on pouvait être soumis à des équipiers de toute sorte. Il faisait son calcul et envoyait l'équipe qui selon son programme, avait le plus de chance de réussir. Ce qui voulait dire que tous les mercenaires et supervilains de la planète pouvaient se retrouver au même endroit que lui. Cet endroit dans le moment était Steelworks à Métropolis.

Calculator avait fourni le transport et il attendait son équipier non loin du complexe industriel. Tout le monde savait que Steelworks appartenait à John Henry Irons a.k.a Steel. Il avait choisi de faire de son identité une information publique et aujourd'hui il allait en payer le prix. En effet le contrat proposé par Calculator était simple et atrocement complexe. C'était une vole, tout simplement. Trickster devait entrer en possession du marteau kinétique qu'utilisait le superhéros. Il n'avait aucune idée qui avait commandité ce boulot, tout ce qu'il savait c'est qu'il avait les moyens.

Le complexe Steelworks était un savant mélange de l'époque industriel et de la modernité la plus à jour. De l'endroit ou il se trouvait il pouvait voir la fumer s'échapper dans se qu'il croyait être la fonderie et il pouvait voir également de nombreux mouvements de convoyeur et même de se qui semble être un train à l'interne qui transporte les matières premières à la fonderie.

Le dossier fourni par Calculator était épais, mais il ne s'était pas donné la peine de le lire. Après tout c'était particulièrement ennuyant. La seule chose qu'il avait vue et qui l'avait intéressé était que Steel n'était pas du genre à rester dans les tous à bureaux. Ce qui donnait donc tout le complexe pour s'amuser. Puis un combat dans une fonderie serait beaucoup plus amusant que dans des bureaux administratifs. Trickster regarda sa montre, il attendait toujours son coéquipier avec une certaine anxiété.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 14:51
L'argent était la base de la puissance, Ultra-Humanite le savait mieux que quiconque. Malheureusement pour lui, ça faisait belle lurette que son pécule était quasi vide. Ainsi quand il apprit qu'on offrait une prime mirobolante pour le marteau Kinétic de John Henry Irons, Ultra-Humanite se dit que se dégourdir les jambes ne lui ferait pas de mal. Reprenant contact avec de vieilles connaissances, Humanite fut finalement mis au parfum par Calculator. Ce dernier lui dit rapidement et sans trop de détails la mission et le fait qu'une seule autre personne avait accepté le contrat sur la tête de Steel. Ultra-Humanite accepta le contrat, l'offre étant vraiment trop alléchante pour se soucier des détails.

Mais en prenant la route vers Métropolis et surtout le complexe Steelworks, Humanite se mit à réfléchir si il n'était pas allé trop vite en besogne. Après tout Steel était puissant et surtout il ne connaissait pas son coéquipier. Il se dit qu'il aurait au moins dû demander avec quel incapable il allait partir en mission. Parce que oui, il était évident que son allié ne pouvait être aussi compétent que Humanite l'était. A la guerre comme à la guerre conclue Humanite.

En arrivant à Métropolis, il n'eut plus qu'a suivre les épaisses fumées des fonderies Steelworks. Humanite se fit le plus discret possible, il ne voulait pas attirer son attention sur lui et c'était plutôt difficile vu son apparence. Il arrivait maintenant à voir le complexe, qui était pas mal impressionnant, pensa le savant. Il se remit encore en tête le plan qu'il avait élaboré durant le trajet, en espérant toujours avoir un coéquipier qui tienne la route. Il établit une dernière fois les possibilités multiples de fuite au cas où ça tournait mal, on était jamais trop prudent. Finalement il aperçut au loin un personnage coloré. Se dissimulant derrière un tas de ferrailles, il plissa les yeux afin de mieux discerner le personnage.

"Le Trickster..." soupira Humanite. Il était trop près du but pour reculer désormais, la somme était bien trop belle pour jeter l'éponge, même si il se dit qu'avec un coéquipier pareil il ne fallait mieux pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tuer. Il se mit donc en marche vers lui, évaluant le plan avec le nouveau paramètre qu'était le Trickster et surtout les plans de secours, toujours au cas où...

"Et bien l'ami, je suppose que tu es aussi là pour le contrat, dit-il en abordant son coéquipier, alors, as-tu un plan quelconque ? "
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 08/10/2014
Messages : 249
Localisations : Présent
The Network
MessagePosté le: Dim 8 Fév - 20:16
Trickster fut surpris par son coéquipier. Ultra-Humanite d'abord dans l'ombre fit faire à Trickster un pas de recul. Il avait cru voir Grodd l'espace d'un instant. Il n'était pas pressé de revoir Gorilla Grodd de si tôt, leur dernière rencontre s’était soldée par son bras violemment arraché. Certes depuis il avait un bras cybernétique plus puissant, mais la douleur restait toujours présente comme si son bras arraché souffrait toujours dans sa tête. Il eut cependant un sourire en voyant la toison blanche que son équipier arborait.

UH! Mon vieux. Ça fait un bâille dis-donc. Comme je vois toujours aussi poilu... sauf ou ça compte évidemment.

Il se passa la main dans les cheveux comme pour rappeler douloureusement à Ultra-Humanite que celui-ci avait le crâne aussi lisse qu'une boule de billard. Puis il mit la main dans ses poches et regarda le complexe industriel. Est-ce qu'il avait un plan? Il avait la tête d'un type qui avait un plan? Si c'était réellement le cas, il ne serait pas à la botte de Cold.

Enfin pour le plan, non pas spécialement. Je comptais entrer faire un max de dégâts jusqu'à attirer l'attention de l'homme d'acier, le vrai... et une fois devant lui j'aurais improvisé. Mais bon j'imagine que tu as mieux à proposer. Une grosse tête comme la tienne, il faut bien que ça serve de temps en temps.

Il est vrai que le "plan" de Trickster était plus que simpliste et il manquait énormément de détail. Particulièrement sur le plan du fait que si Steel avait son marteau en main, il ne serait que très peu enclin à leur remettre. Quoi qu'il en soit, pour Axel, il n'y avait pas dix mille façons de faire. Puis après tout ça restait qu'un type dans un costume, pas de "vrais" super pouvoirs. Il avait travaillé avec des adversaires beaucoup plus coriaces. Quoi qu'il en soit il restait ouvert aux suggestions. Le plus gros problème en fait c'est que dans cet immense complexe, il n'avait aucune idée ou chercher et il ne pouvait s'empêcher d'imaginer son combat dans la fonderie un peu à la Star Wars épisode II. Damned qu'il avait les nouveaux Star Wars, beaucoup plus que ces "crappy old Starwars" avec Yoda marionnette.

((je me fais violence, sur la quote pour Star Wars Razz mais c'est le personnage qui veut ça)).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 9 Fév - 19:26
Ultra-Humanite roula les yeux. Il se doutait bien que le Trickster ne pouvait avoir un plan qui tienne la route, sa question était purement rhétorique. Le savant passa sa main sur son crâne, comme pour vérifier les insinuations de son jeune compère. Décidément, il était proche de l'idée qu'il se faisait de lui, c'est-à-dire un gamin insolent, comme en témoignait d'ailleurs ceux qui avait eu la 'chance' de travailler avec lui. Mais la jeunesse et l'insolence ne sont pas dénuées d’intérêt se dit en souriant Humanite. Il posa sa main sur l'épaule de son coéquipier et lui déclara :

"Ta réflexion de base n'est pas tellement mauvaise, seulement, elle reste un peu faible, permet-moi de l'étoffer un peu... En l’occurrence, il est inutile de prendre des risques inutiles. C'est pourquoi je te propose un simple traquenard : tu vas attirer Steel, en évitant de te faire prendre bien sûr, à un endroit que nous aurons préalablement piégé. Là, en plus du piège, je me tiendrais prêt à le prendre par surprise, il sera fait comme un rat héhéhé."

Humanite laissa le Trickster réfléchir. Il était confiant, après tout, le seul élément pouvant perturber le bon déroulement du plan était son jeune coéquipier. Mais bon, à vaincre sans péril on triomphe sans gloire, se dit le savant. Il se mit finalement à regarder plus attentivement les alentours, pendant qu'il restait un peu de lumière naturelle. Son compagnon avait eu au moins l'intelligence de choisir une façade discrète du gigantesque complexe. Le mur devant eux faisait environ 7 mètres de haut et était surplombé d'une rangée de fenêtres. A leur droite ceux trouvaient quelques marches qui menait à une porte de taille normale. Les cheminées étant situés à une vingtaines de mètres, Humanite conclu qu'ils se trouvaient près de bureaux ou d'une réserve pour le surplus. Dans les deux cas, cela leur permettait une relative discrétion pour l'effraction.

Mais le savant n'était pas dupe, cela serait trop simple. Il devait au minimum avoir des caméras de sécurité, par conséquent il imagina un plan d'entrée qui était sans danger, en tout cas pour lui pensa-t-il en souriant machiavéliquement. Se tournant vers le Trickster, toujours pensif, il lui expliqua :

"Bon, place un piège devant la porte là-bas, pour une fuite éventuel. Tu entres, tu élimines les caméras et suspects à proximité. Une fois ça accompli tu peux me faire un signe pour que je puisse rentrer. Tu noteras que Steel ne s'attendras pas à affronter deux ennemis, d'où mes précautions. Là on place un second piège et puis tu peux te mettre à attirer le pigeon dans la cage."
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 08/10/2014
Messages : 249
Localisations : Présent
The Network
MessagePosté le: Lun 9 Fév - 23:07
Donc ton plan c'est carrément le même que le mien sauf que tu me regardes faire. Super on se croirait rendu dans la Justice League où tout le monde regarde Superman travailler. pfff... au moins je suis Superman dans ton schéma.

Trickster activa ses Hoverboots et partie vers la fameuse fonderie. C'était une pièce relativement fermée afin de ne pas laisser les cuves à ciel ouvert. C'était un contaminant extrêmement dangereux et en plus la température extérieure aurait pu endommager le métal. Ce serait donc leur terrain de jeu au plus grand plaisir de Trickster, même si au final il n'aimait pas le plan de Ultra-Humanite. En somme il n'était pas si différent du sien, la plus grosse différence était que ce n’était pas lui qui l'avait trouvé. Marchant à plusieurs mètres du sol. Il s'introduit dans le complexe. Dans ses écouteurs qui ne quittaient jamais ses oreilles, le son de la dernière bombe de Daft Punk résonnait.

We're up all night to get lucky, We're up all night to get lucky,We're up all night to get luckyfredonnait-il.

La musique n’était pas trop forte pour ne pas couvrir les bruits extérieurs, mais juste assez pour motiver bien comme il faut Axel. Après tout, c'était un jeune de sa génération et si les gamins d'aujourd'hui écoutaient de la musique en étudiant, il pouvait bien faire son casse de la même manière. D'ailleurs il ne lésinait pas, il lançait de petites "stick bomb" sur les caméras qui volait tranquillement en éclat dans un son sourd et une odeur de flatulence... clairement des "stick bomb puante".

Quand il traversa la porte du bâtiment principal de la fonderie, il laissa un slinky à la porte évidemment cela pouvait paraître enfantin, mais comme tout l'arsenal de Trickster c'était souvent beaucoup plus que se qu'on croyait. Il se doutait bien que Steel, un des hommes les plus intéressants en terme de gadget et de technologie était probablement déjà au courant de son intrusion, mais il n'attendait que cela. Il espérait juste qu'Ultra-Humanite avait suivi le rythme et le groove de son mouvement, car il n'avait pas réellement prêté attention à lui dans son mouvement. Après tout, ce n’était pas un rogue et bien qu'on ne laisse jamais un rogue à l'arrière.... laissez un gorille parlant derrière était monnaie courante à Central City.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 10 Fév - 19:53
Ultra-Humanite regarda d'un air ennuyé son coéquipier partir et il se mit à maugréer que son plan était bien meilleur que l'ébauche du gamin, et que s'il le voulait, il aurait pu aisément accomplir la mission tout seul. Si il laissait faire la sale besogne au Trickster ce n'était pas tellement que le savant ne voulait pas se salir les mains mais c'était surtout qu'il espérait secrètement que son compagnon de fortune soit mis hors d'état de réclamer sa prime une fois la mission accompli. Plus il y réfléchissait et plus il lui semblait ridicule de devoir partager l'argent avec le Trikster. Cependant, Humanite était tout de même un gorille de bonne foi, ainsi si la mission était réussi et que son compagnon était toujours en un seul morceau, il n'aillait pas lui priver de son dût. Tout travail mérite salaire après tout.

Il suivit le Trickster discrètement, se cachant derrière les divers éléments sur le chemin. Jusqu'au moment où il entendit des voix venant d'une porte situé sur une passerelle à droite . S'arrêtant sur place, il se dirigea vers la porte lentement pour finalement sauter, grimper sur la passerelle et se mettre de façon à s'y retrouver cacher si elle venez à s'ouvrir. Essayant de calmer sa respiration il colla une oreille à la porte et plissa les yeux comme pour concentrer son ouïe. Il entendit faiblement des hommes parlant d'un intrus. Ainsi les nouvelles étaient arrivés. Steel n'allait donc pas tarder. Humanite jeta un coup d’œil vers la gauche pour savoir si son coéquipier était toujours en vu. Non, il était bien trop rapide, peu importe se dit le savant en haussant les épaules, il va de toute façon ramener Steel vers lui. Maintenant il devait se débarrasser rapidement de ses employés derrière la porte, afin d'éliminer tout ennuis secondaires. Il se colla contre le mur attendant qu'il sorte pour les prendre par surprise.

Et il avez vu juste car la porte s'ouvrit quelques secondes plus tard. 3 hommes en bleu et casquette de travail en sortirent. L'un deux tenait un revolver, les deux autres s'étaient muni d'outils. Visiblement il était prêt à en découdre avec l’intrus. L'ennui pour vous, malheureux, c'est qu'il a un ami, se dit en souriant malicieusement Humanite. Le dernier des 3 se retournât afin de fermer la porte, qu'elle ne fût sa surprise quand il tomba nez-à-nez sur un gorille albinos qui lui souriait de toute ses dents. S'apprêtant à hurler de peur, il se ravisa quand il aperçut les yeux du gorille fixé sur lui. Il les fixa à son tour du regard et ouvrit la bouche de stupeur, laissant même échapper un filet de bave. Ses 2 compères s'étaient mis à parler du dernier match de football américain et l'un deux se retourna pour lui questionner comment avait-il trouvé le déroulement du match...

Le coup de clé à molette et le poing d'Humanite assommèrent d'un coup les 2 malheureux employés. Ce dernier les souleva et les plaça dans le bureau d'où ils étaient sortis. Il fit s'endormir sur ces camarades le troisième qui lui avait été d'une aide précieuse. La pièce avait plusieurs écrans au mur droit, plusieurs d'entre eux affichait de la neige, d'autres des places du complexe, y compris une autre salle de surveillance. S’apprêtant à inspecter cela de plus près, il entendit une voix venir des talkie-walkies à la ceinture des employés. Il les détacha délicatement et répondit à la voix qui était visiblement paniqué de ne plus entendre de réponses de ses collègues, et tout en regardant l'origine de la voix à l'écran, il déclara d'une voix claire :  

"Tout est sous contrôle, nous avons arrêté le suspect et nous l’interrogeons en ce moment même. Tu peux couper les caméras et te rendormir maintenant."

Après avoir entendu ce qui lui semblait être le talkie-walkie tomber, Humanite reposa le sien et sourit. Voilà une bonne chose de faite, se dit-il, en s’asseyant confortablement sur une des chaises. Soudain il se ravisa, quand il vit un homme de fer littéralement, en train de courir, via l'une des caméras.

"Steel arrive, tiens toi prêt Trickster" dit le savant, pour lui-même, d'un air déterminé.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 08/10/2014
Messages : 249
Localisations : Présent
The Network
MessagePosté le: Mer 11 Fév - 1:28
Il était maintenant prêt. Il savait qu'il ne s'agirait que d'une question de temps avant que Steel ou un autre de ses sbires se pointent. Il n’avait aucune idée ou était Ultra-Humanite et il s'en fichait et si le gorille ne l'aidait pas la somme irait en entier dans ses poches. Une main dans les poches et l'autre sur son lecteur MP3 il changea la chanson pour quelques choses d'un peu plus de circonstances...

Sabotage - Beastie Boy Time to make some noise.

S'avançant vers une des plus grosses cuves, il marcha jusqu'au-dessus pour y voir le métal en fusion bouillonner. La cuve était chauffée à blanc par un système d'allumage au gaz. Un avantage non négligeable pour les gros dégâts. Trickster s'installa devant et sortie d'une de ses immenses poches un petite bombe. Il la colla sur le système de chauffage. Évidemment son équipement était fait en fonction de ses coéquipiers habituels et quand on côtoie Heatwave on apprend rapidement à faire du matériel résistant aux chaleurs extrêmes. Il sortit ensuite son fusil chewing-gum pour y engluer la bombe. Dès qu'il eu fini, il entendit voler en éclat une des fenêtres.


TRICKSTER! Je ne sais pas ce que tu viens faire ici, mais tu es mieux de te rendre sinon ça va chauffer pour toi.


Waiting for you Bro! Et pour ce qui est de menace j'en doute. TIME TO PLAY SUCKA!

Détonateur en main, il regarda la bombe qu'il venait de poser. C'était non seulement un problème pour l'entreprise de John Henry Irons, mais des centaines de personnes travaillait dans ce complexe industriel qui disparaîtrait en fumé à la petite poussé du farceur.

Si tu fais exploser le complexe, tu y passes aussi. Tu ne veux pas mourir.

Wanna bet? Plus de rogues, plus de famille et Blacksmith sont en taule. Tout ce qui me reste c'est le jeu et j'ai bien envie de m'essayer à la roulette russe.

Une de ses mains qui était toujours dans ses poches sortie alors à ce moment lançait de la poudre au visage de Steel qui c'était approcher pour tenter de le désarmer subtilement. C'était de la poudre à gratter, certes c'était simpliste, mais dans une armure non hermétique où il était possible pour quelqu'un de se gratter ça avait un certain effet nuisant à la concentration. Puis comme pour augmenter l'intérêt du jeu, Trickster se mit à courir plus haut vers les passerelles forçant Steel à le suivre. Le jeu avait commencé, tout ce qui comptait était le score et il entendait jouer le plus longtemps possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Fév - 4:53
"Désormais, il ne reste plus qu'à attendre que le Trickster rabatte Steel sur moi." déclara Ultra-Humanite après avoir quitté la salle des employés. Il avait pris les clés qui traînait sur la table et il avait enfermé les 3 hommes totalement inconscients. Il se frotta les mains en se préparant à en découdre avec Steel, qui, d'après le bruit qu'il avait cru entendre au loin, avait déjà rencontré son coéquipier. Il hésitait encore dans l'approche qu'il allait prendre pour éliminer le super-héros. Utiliser sa force ou son mental ? Logiquement ça serait plus simple d'utiliser ses pouvoirs mentaux contre lui, mais Humanite se dit qu'un peu d'exercice physique ne lui ferait pas de mal. De toute façon, si le plan se déroulait comme il l'avait prévu il n'aurait pas à faire grand-chose. Mais quelque chose lui dit que le Trickster n'était pas très à cheval quand au bon déroulement du plan. Poussant un profond soupir d'ennui et roulant les yeux, il décida de marcher vers la zone de bruit et d’intercepter Steel en chemin. La surprise en serait d'autant plus grande.

Humanite marchait rapidement mais discrètement sur les passerelles, d'un regard attentif. Car si il devait prendre le super héros par surprise, il ne fallait qu'il soit lui même pris au dépourvu par ce dernier. Il tendit l'oreille et entendit courir pas très loin. Logiquement se devait être le Trickster, suivit par Steel. Ainsi, le savant eu l'idée de se placer sous la passerelle, qui était par ailleurs une passerelle métallique tout ce qu'il y avait de plus basique : il passerait quasi inaperçu et quand son ennemi sera au-dessus de lui il n'aura plus qu'à le faire tomber et le finir. Un jeu d'enfant en somme. Il sauta au-dessus de la barrière de la passerelle, tout en s'y maintenant de sa main droite. Il ce plaça finalement bien en-dessous de ladite passerelle, une main de chaque côté de la barrière, les jambes pendant dans le vide. Même avec sa force, il savait qu'il ne pouvait tenir très longtemps, vu que ces doigts commençaient à glisser, aussi il espéra que son compère arriverait vite.

Ce fut le cas. Le Trickster courrait à vive allure, s’efforçant de maintenir une distance raisonnable de son ennemi qui gagnait du terrain rapidement. Ce dernier volait à une faible distance du sol et s'approchait de plus en plus de l'endroit où était dissimulé le savant. Humanite calcula la vitesse à laquelle Steel allait et il se dit que c'était le moment où jamais. Il sauta brusquement par la barrière gauche. Vu la vitesse, qu'il avait su évalué quasi parfaitement, il réussit à atterrir plus ou moins de façon à faire trébucher Steel vers l'avant, ce qui le fit immédiatement tomber. Mais, rapidement remis de cette surprise, il donna un coup du marteau qu'il tenait en main, le fameux marteau qui devait être récupéré, touchant parfaitement la tête du malheureux gorille. Humanite sonné, se mit à tituber, essaya de s'aider à la rambarde pour finalement malencontreusement y basculer et s'écraser sur le sol nu dans un fracas gorillesque.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 08/10/2014
Messages : 249
Localisations : Présent
The Network
MessagePosté le: Sam 14 Fév - 15:27
Il y a les plans qui fonctionnent et ceux qui ne fonctionnent pas. Celui de Humanite, malgré son cerveau surdimensionné ressemblait de plus en plus a un échec. Le fameux gorille Blanc avait été mis hors d'état de nuire en un seul coup. Un seul revers et il était plus de la partie. Et apres, on prenait les rogues pour des minables. Pas fichu de faire un seul truc comme il le devait, Trickster etait découragé. La seule chose à  laquelle l'attaque de l'albinos, avait servit cetait donné du temps au farceur pour se préparer.

il avait foncé vers se qui semblait être une grue de transport pour les cuves en ébullition. Grâce a ses hoverboots la monté jusqu'à la nacelle de contrôle avait été fait en moins de quelques minutes. Il s'installa devant les manettes et se mot au commande. Steel se tournais pour s'attaquer à lui lorsqu'il recus en plein dans le torse le pont de poulie de la grue. Le gros manche métallique avait été manipulé par Trickster d'une manière quasi naturelle. Toute la force de la machinerie de steelwork avait frapper de plein fouet son propriétaire qui fut projeter vers l'obstacle le plus proche.

Oups, il faut mettre son casque on ne sait jamais.

Trickster dans la nacelle prit le casque de l'opérateur, et le mit sur sa tête. Puis d'un mouvement de manivelle alla frapper une cuve pleine de métal en fusion qui se repentit par terre...

Oups.., désolé Grodd au rabais mais tu joue les donzelles en détresse aujourd'hui.

En effet le magma industriel s'avançait dangereusement vers Ultra-Humanite. Trickster n'avait pas de plan autre que de créer le chaos en espérant pouvoir saisir son moment pour s'emparer du marteau. Certes ce n'était pas le modus operandi des rogues mais dans un cas où son alliance tournais au ridicule à cause de mégalomaniaque incompétent, il se devait d'arranger les choses autrement.

(( je suis sur mon portable pour les trois prochains jours et je me bas avec l'auto correction donc dsl si certains trucs semblent plus mal écrit que d'habitude))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 19 Fév - 0:31
Steel avait été chanceux sur ce coup, car il avait frappé Ultra-Humanite sur une partie des plus sensible de son crâne. Mais habitué au coups durs sur sa boîte crânienne massive, il commençait à se remettre doucement sur pied, le chute n'ayant évidemment pas aidé. Il se frotta la zone de douleur, puis se rappelant soudain qu'il était en danger avec Steel dans les parages, il se mit à reculer, toujours à quatre pattes. Il aperçut son ennemi s'approcher de lui avec son puissant marteau toujours entre ses mains. Humanite devait avouer que pour une fois, il avait sans doute mal calculé son coup, mais faut le comprendre aussi, avec un allié tel que le Trickster fallait mieux faire les choses soit même. Enfin peu importe désormais, le mal est fait et il était grand temps de recalculer leurs chances de succès.

Et selon le savant leurs chances de remporter le marteau étaient encore positives. Mais la théorie ne valait pas la pratique, aussi Humanite se leva lentement en prenant soin de bien fixer son adversaire, afin d'analyser et peut-être même prévoir ses mouvements. Si le coup sur la tête le laissait quasi indemne physiquement, il lui empêchaient néanmoins d'utiliser le moindre pouvoir mentale à cause de la migraine qui venait d'apparaître. Tu voulais de l'exercice te voilà servis, se dit le savant. Maintenant, avant de se lancer dans un combat au corps au corps, il aimerait savoir où était son allié de pacotille. Il l’aperçut finalement dans la nacelle d'une machine.

A la guerre comme à la guerre se dit Humanite en se jetant sur Steel. Il saisit son marteau de ses deux mains puissantes, afin d'éviter un nouveau coup dévastateur. Mais son adversaire n'allait évidemment pas ce laisser faire comme un enfant à qui on volerait sa sucette. Il tira de son coté mais voyant que le gorille avait à peu près la même force, il se dit qu'un petit voyage dans les airs ne ferait pas de mal au primate. Aussitôt il décolla d'un coup de bottes.

"Oula, fit Humanite qui se cramponna d'autant plus au marteau, sois raisonnable Steel, on veut juste ton marteau, tu pourras t'en créer un autre." Alors oui, le savant savait bien que cela n'allait pas faire céder son adversaire, mais bon d'habitude il rajoutait un petit coup de suggestion mentale et ça marchait, alors ça coûtait rien d'essayer sans. Steel ne prit même pas la peine de répondre et en tournant sur lui-même, toujours en volant, il vit valdinguer Ultra-Humanite qui alla s'écraser la tête la première contre un mur. Décidément cette mission n'était pas une promenade de repos pour le gorille...
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 08/10/2014
Messages : 249
Localisations : Présent
The Network
MessagePosté le: Ven 20 Fév - 0:56
Même si Ultra-Humanite ne semblait pas se soucier de la lave en fusion qui s'approchait de lui, il bougea quand même à temps pour éviter de finir bruler. Il profita également du fait que Steel venait de recevoir une charge de la grue opérée par Trickster pour sauter sur lui. Trickster lui décida d'utiliser ce temps pour sortir de la nacelle. Il avait remarqué quelques choses que malheureusement son envie de destruction avait créées. Des vapeurs toxiques commençaient à émaner du magma industriel. Des vapeurs presque visibles tellement elle contenait de charge métallique et de plomb. La lave faisait fondre le plancher de l'usine et commençait à se répandre un peu partout détruisant la machinerie provoquant d'autres dommages.

Trickster se rua donc vers ce qui semblait être un ensemble de matériel de premier soin. Il l'ouvrit rapidement pour y dénicher un masque à gaz et prit le second pour le mettre dans sa poche. Il avait maintenant un plan. Il passa donc au travers des différentes nacelles dans l'espoir de rejoindre Ultra-Humanite. Trickster profitait encore une fois d'un des avantages les plus importants que les rogues possédait. Ils étaient sous-estimés. Effectivement, Steel semblait avoir pris Ultra-Humanite comme la menace première et négligeait Axel. Cold avait dit à maintes reprises que se manque de "reconnaissance" était un avantage et pourtant, il avait toujours vu la chose comme une problématique et qui donnait un coup de pied directement dans sa fierté, mais aujourd'hui, il chérissait cet avantage. Traversant les différentes statures de métal qui servait avant tout de soutien et de déplacement possible pour les employés pour rejoindre Ultra Humanite.

Steel par contre ne semblait pas dupe plus longtemps et voyant Trickster revenir vers Humanite décida de se mêler de l'avenir du farceur. Axel prit une de ses sticky bomb et la lança sur Steel. Elle exposa au contact formant un épais nuage mauve qui devrait offrir quelques secondes pour parler avec son allié d'infortune.

Humanite met ça. Les vapeurs toxiques du magma des cuves finiront ne pas t'endormir. Dit-il en tendant le masque à gaz. Maintenant écoute moi bien, j'ai un plan. Si tu lui tiens la tête dans le magma assez longtemps son casque fondera, ou au moins s'affaiblira et on pourra lui arracher. Sans son masque les vapeurs feront le reste et il s'endormira on pourra prendre ensuite son marteau. On ne le tue pas, règles #1 des rogues. On ne tue que si on y est obligé... et si on tue Steel on aura toute la ligue sur le dos et je n’en aie absolument pas envie. Ensuite on va... OUPF

Steel qui n'avait pas été retardé longtemps par le brouillard de Trickster venait de le charger. Il n'avait pas la constitution de Ultra-Humanite, la charge fit très mal. Il espérait qu'on le laisse rapidement tranquille, mais la puissante main mécanique de Steel serait ses bras. Mécanique pour mécanique malheureusement Trickster avait certains intérêts lui aussi. Son bras mécanique émit un petit bruit, puis il alla la coller sur son bras et son système hydraulique fit son effet. il réussit à déprendre doucement l'emprise de Steel sur son bras mécanique, mais il était encore sous tension.

Humanite bordel, j'ai besoin d'aide là, c'est le moment.. aaaah!

En criant, une douleur se fit sentir, il devait avoir une côte de cassée suite à la charge de John Henry Iron. Puis comme pour répondre à son cri et à son espoir de libération la grippe de fer de Steel se resserra sur ses deux bras. Bien que sur celui mécanique, ne provoqua aucune douleur, celui fait de chair et dos provoquas une tension dans le tout le corps de Trickster comme un souvenir douloureux de sa rencontre avec Grodd. Pourtant c'était un Héros non? Il n'avait rien à craindre... hein?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 20 Fév - 3:05
Humanite qui s'était remis du second choc physique qui lui avait été infligé, se remit à réfléchir et à reconsidérer les probabilités d'échec de cette mission. Mais cette fois-ci, il ferait un peu plus attention, puisqu'il se rendit enfin compte de la présence de la lave et surtout des vapeurs qui commençaient à y émaner. Nul besoin de dire que l'environnement ne se prêtait guère à la sécurité. Aussi il fallait agir vite. Veillant toujours aux dangers qui l'entouraient, il mit finalement le masque que lui avait refilé son allié, qui n'était pas si inutile que ça finalement. Le savant vit de rapides calculs. Se frottant le haut du crâne à cause de la migraine et de la chaleur dû à la lave, il remarqua soudain que le Trickster était dans la mouise.

Plus de faux pas ne sont autorisés se dit Humanite, l'air furieux. Si il y avait bien quelque chose que le savant détestait c'était de se tromper dans les plans qu'il avait élaboré, et sur le coup, il était bouillant de colère tant le plan tournait à son désavantage. Désormais le seule chose qu'il voulait c'était d'accomplir cette mission. L'argent ne l'intéressait même plus, seul son honneur était en jeu. Il ne pouvait perdre face à Steel, surtout qu'il avait un allié à ses cotés et qu'il avait un plan...du moins au début.

Ultra-Humanite se mit enfin à courir vers Steel et le frappa d'un grand coup latéral avec ses 2 poings. Ce dernier pris par surprise, lâcha sa puissante emprise sur le Trickster et fut projeté à quelques mètres, mais son armure n'était pas du genre à se casser au moindre choc, il se releva rapidement et d'un coup de propulseur, il se jeta sur Humanite. Mais le savant avait prévu ça et il esquiva de peu l'homme en armure en se jetant au sol. Il se releva et se mis à courir après son ennemi. Celui-ci, s'arrêtant après avoir raté le gorille, se retourna brusquement et brandit son marteau, prêt à asséner un coup redoutable au primate. Quel fut sa surprise quand il se prit un uppercut par Humanite, agissant plus rapidement que sa carrure pouvait laisser penser. Sonné, il recula de quelques pas et d'un regard empli de haine il se dit que la plaisanterie avait assez durée. Il n'allait pas perdre un combat dans sa propre usine face à un gorille et à un clown...

Les deux adversaires se faisait face à présent. Leurs regards étaient déterminés à gagner ce combat. Ils ne pouvaient perdre maintenant, ça serait laisser leurs adversaires gagner définitivement. Mais le temps pressait, la lave devenait de plus en plus menaçante et c'était sans compter les vapeurs. Le Trickster avait raison. Pas concernant le fait de laisser en vie Steel, mais plutôt qu'il fallait l'éliminer par les gazes et par conséquent lui débarrasser de son casque. Humanite analysa le terrain, et il aperçût non loin de sa position un câble auquel il pourrait s'accrocher, puis il n'aurait plus qu'a sauter sur la tête de son adversaire pour en finir une bonne fois pour toute. Il se mit ainsi à courir vers le câble à toute vitesse. Steel s'envola au quart de tour et fondit sur le gorille. Il lui lança d'un coup son marteau qui atterrit droit sur l'omoplate droite du gorille. Ce dernier fut néanmoins projeté droit sur le câble et malgré la douleur intolérable à son épaule, il réussit à le saisir avec son second bras.

Grimaçant de douleur, il avait au moins une fracture à l'omoplate, si ce n'était pire et il allait encore devoir changer de corps, mais cela n'allait pas empêcher Ultra-Humanite d'achever ce qu'il avait commencer ici. Il se hissa sur le câble difficilement. Steel se rapprocha à toute vitesse, mais il devait cependant s'assurer d'avoir son marteau avant toute chose, après tout c'était l'objet de la quête de ses ennemis, comme l'avait précisé stupidement Humanite. Pendant ce temps, Humanite commença un mouvement de balancier mais sans perdre trop de temps inutile et après avoir rapidement évalué sa nouvelle situation, il décida de faire une descente du coude gauche en visant le dos de son ennemi, même si vu l'armure de son ennemi le savant aurait sans doute plus mal que lui, mais au moins ça le stopperait. Steel tenta d'esquiver mais il voulait avoir en priorité absolue son marteau entre ses mains, aussi il atterrit brutalement sur le ventre avec Humanite assit sur lui, mais au moins il était toujours conscient et il avait sa redoutable arme entre ses mains...
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 08/10/2014
Messages : 249
Localisations : Présent
The Network
MessagePosté le: Ven 20 Fév - 18:58
Merci, le gorille

Dès que Ultra-Humanite avait attaqué, Trickster avait été relâché. Certes ils s’étaient envolés sur quelques mètres avant de tomber par terre, mais il avait eu la présence d'esprit d'activer ses hoverboots, ce qui l'avait aidé à absorber le choc. Ensuite, il s'était caché. Oui il avait fui, le combat quelques minutes. Ou plutôt, il avait fait une retraite stratégique. Il ne pouvait pas se mettre entre les deux colosses de force, il devait être patient et saisir son moment. Il avait mis la main dans ses nombreuses poches cherchant ce qu'il pourrait bien faire. Trickster aurait espéré que Ultra-Humanite mette le casque de Steel dans le magma, mais le l'homme de métal se défendait avec ardeur. Il devrait donc penser à quelques choses pour déranger l'homme et son suit électronique... électronique?

Oh oui! Dans quelle poche j'ai mis cela.

Il se mit à fouiner dans son grand manteau. Son lecteur Mp3 quant à lui avait cessé de fonctionner, probablement la batterie. Cette technologie était peut-être révolutionnaire, mais la batterie était plus merdique que jamais. On passait son temps à recharger l'objet. Axel trouvait toute sorte de choses dans sa besace puis au final, il mit la main sur ce qu'il voulait. C'était un "hand buzzer" vous savez, ce petit gadget qu'on mettait dans notre main et en serrant la main de quelqu'un il recevait un petit choc électrique, Trickster lui l'avait modifié.

Il observa le reste de la scène et quand il vit Ultra-Humanite sur le point de tomber littéralement sur Steel il décida de sortir de l'ombre pour retrouver le champ de bataille. Ultra-Humanite utilisa tout son poids pour tenir Steel au sol et cela semblait fonctionner, probablement pas longtemps, mais cela suffirait. Arrivant face à face avec le superhéros placardé il sourit.

Coucou Steel!

Il colla le "hand buzzer" dans le visage de Steel. Une puissante impulsion électrique passa dans le costume ayant pour effet de le désactiver. Ultra-Humanite devait également avoir senti la charge étant donné qu'il touchait le costume et que celui-ci était conducteur, mais ce n'était pas une assez grosse charge pour le tuer. Selon Trickster par contre ça sentait soudainement le poil brûler.

Réinitialisation dans 30 secondes Dit l'armure qui venait d'entrer en mesure d'urgence.

C'est plus qu'il m'en faut amure.

Il plaça son bras cybernétique sur le visage de Steel et arracha d'un mouvement hydraulique le masque de l'homme d'acier artificiel. Le visage de John Henry Iron apparu sans le casque. Trickster trouvait qu'il avait l'air plutôt con comme ça. Un visage vieux et de toute évidence fatigué. On pouvait voir la fierté et l'orgueil se dessiner sur le visage de J.H.I. Son armure redémarra et Steel s'envola laissant du même projetant du même coup Ultra-Humanite et Trickster sous la déflagration de son décollage.


Trickster failli tomber dans le Magma qui s'écoulait toujours. Il réajusta son masque à gaz puis fit signe à Ultra-Humanite. Il fallait continuer le combat jusqu'à se que les gaz fassent leur effet et endorme Steel (sans casque). Plus le combat serait difficile, plus il respirait rapidement et serait plus efficace. C'était le moment pour Ultra-Humanite de prouver que le choix de son corps n'était pas uniquement du pour son pelage blanc et soyeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Fév - 0:48
"Aouch, fit Ultra-Humanite en se relevant, je suis quasi sûr que cette brûlure n'était pas nécessaire Trickster." Même si le savant était énervé il fallait reconnaître que son coéquipier avait bien réussi son coup pour enlever le casque de Steel. Maintenant il ne restait plus qu'à l'occuper mais ça allait être avec difficulté vu sa fracture qui le languissait, sa migraine qui s'intensifiait et sa récente, bien que faible, brûlure. Néanmoins une fois Steel dans les vapes il suffit juste de ramasser son marteau pour remplir à bien la mission, c'était donc la dernière ligne droite avant le succès.

Par ailleurs, le masque à gaz avait dû mal à tenir sur son imposant crâne, puisque qu'il est conçu pour des êtres humains et non pour des gorilles. C'est ainsi que la sangle craqua et le masque tomba au sol. C'était déjà un miracle qu'elle est tenue aussi longtemps, annonça Humanite à Trickster, il me reste quelques minutes avant de m'effondrer moi-même, je vais tâcher d'en finir vite avec Steel, toi ramène un monte charge ou autre chose pour me transporter moi et le marteau dehors. Dans tout les cas, je suis quasi sûr que tu n'as pas la force pour porter le marteau et tu auras besoin de moi."

En prévenant le Trickster, Humanite était ainsi sûr d'en ressortir en seul morceau. Et bien qu'il est sans doute exagéré les choses, le marteau était de toute évidence bien plus lourd qu'il n'y paraissait et seul lui pouvait le transporter sur une longue distance. Et ainsi, après avoir assuré sa sortie, il se mit à s'approcher doucement mais surement vers Steel qui se tenait à quelques mètres de distance. Ce dernier était visiblement déterminé à ne pas se laisser faire, ce qui était tout à fait compréhensible. La lave, quand à elle, occupait désormais une bonne partie de l'endroit où ils se tenaient, et les protagonistes avaient fait en sorte de s'y tenir à l'écart, mais cela ne saurait durer.

Ultra-Humanite chargea finalement vers son ennemi, avec son bras valide en garde. Steel mit son marteau en avant, mais Humanite y passa outre en se baissant au dernier moment, il rentra en plein dans le thorax de son adversaire, le marteau lui passant par dessus. Steel fut projeté quelques mètres plus loin et épuisé, il se laissa tomber assis, mais toujours conscient. Le savant quand à lui, fut étourdi par le choc et les vapeurs qui n'aidaient pas, mais lui aussi toujours prêt à en découdre. Il s'approcha finalement de son adversaire avec l'intention d'en finir. Ce dernier laissa le gorille venir avant de l’asséner de coup de sa redoutable arme. Ultra-Humanite reçut les coups sans brocher car durant cette occasion il saisit Steel à la gorge et le frappa maintes fois contre un mur proche. Le malheureux héros eut bien dû mal à faire quoique ce soit, cependant, bien que souffrant et toussant ses poumons, il réussit à soulever son marteau une dernière fois. Humanite s'en aperçût et saisit le marteau de sa main valide, avant qu'il ne s'abaisse sur son crâne et le rendit inconscient. Pour finir, il s'écroula de tout son poids sur Steel et le marteau était entre leurs deux mains.
Revenir en haut Aller en bas

Inscription : 08/10/2014
Messages : 249
Localisations : Présent
The Network
MessagePosté le: Lun 23 Fév - 1:50
Trickster laissa alors Ultra-Humanite à la partie muscle et se tourna à la recherche d'un chariot élévateur. Il marcha dans les airs quelque temps à la recherche d'un chariot utilisable. Il en trouva un mai qui n'était pas utilisable. Il ne pouvait pas atteindre aucune zone extérieur sans passé malheureusement par une coulisse de magma. Il devait donc se rabattre sur un autre. Il tâchait également de ne pas perdre du regarde Ultra-Humanite et Steel qui combattait l'un avec l'autre afin de toujours pouvoir envisager le chemin à prendre une fois qu'il aurait trouvé la machinerie.

Il finit par porter son dévolu sur un petit kart électrique orange qui aurait probablement assez de puissance pour faire ce qu'il devait faire. Il s'installa donc aux commandes pour se rendre compte qu'il n'avait pas la clef. Si le trousseau de clefs avait été présent dans la nacelle du grutier dans celle de l'opérateur de chariot élévateur, elle était absente. Cela n'allait pourtant pas arrêter Trickster. Il avait eu un passé de voleur de voiture et il espérait que malgré le fait que ce soit un chariot électrique les fils soient les mêmes. Cassa le panneau sous le volant, il trouva les fils qu'il cherchait. Ils étaient un peu différents des voitures, mais Axel réussit quand même à faire décoller le petit transport.

People all over the world
Join hands
Start a love train, love train


Wow je suis dans les vieux succès aujourd'hui. Faut croire que de jouer avec un papy gorille aux cheveux corporels blancs me rend nostalgique.


Amenant le chariot élévateur sur le rythme de son fredonnement de la chanson des O'JAYS, il avait dessiné son chemin mentalement. Il arriva sans trop de difficulté, malgré un délai créé par une coulé de magma non répertorié, probablement une seconde cuve qui avait coulé suite au dommage causé sur la première. Il abaissa alors le monte-charge afin de permettre de glisser les pelles sous Ultra Humanite et Steel. Il était hors de question de laisser Steel dans cet endroit, il mourrait d'une intoxication et comme Cpt. Cold lui avait répété une centaine de fois. Il était un voleur et non un tueur. Se dirigeant vers la sortie, il ouvrit son téléphone cellulaire.

Ouais, Calculator, moi et Humanite on a ton colis, on attend notre extraction.

Il savait qu'un hélicoptère viendrait les chercher prochainement. Il ne pouvait s'empêcher de penser sa bombe placée sur le réseau de gaz de réchaud. Il sortit son détonateur et appuya dessus. Un solo de trompette se fit entendre, mais rien de plus. "je n'allais tout de même pas me faire sauter" pensa t'il. Il s'arrêta juste avant la sortie pour regarder derrière lui. Ils avaient mis une sacrée pagaille. Des murs défoncés par la bagarre, des nacelles brisées par les différents coups, le plancher fondu à plusieurs endroits et deux immenses cuves de magma qui se répandait toujours dans la fonderie. C'était un décor qui avait quelques choses de poétique apocalyptique. Il entendit les bruits de l'hélicoptère alors qu'il descendait les pelles pour libérer Steel, puis salua le ciel en direction de leur moyen d'évacuation.

C'était une bonne journée finalement. Dit-il en récupérant son "slinky" qui n'avait pas servi à la sortie de la fonderie. Cet ultime piège qui n'avait pas été utile. Il s'approcha de Steel toujours inconscient puis lança le slinky à ses pieds. Celui-ci grossit et enveloppa Steel le ficelant dans un slinky qui avait pris beaucoup d'expansion. C'était certes conçu pour quelqu'un n'ayant pas une armure surpuissante, mais le but n'était pas de le retenir indéfiniment, mais de le ralentir s'il venait à se réveiller avant qu'ils soient partis. Ce que Trickster doutait amplement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Black History Month] Steelworks, Steel is the new gold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Reconnaitre vintage HK JAP BlackBox FR etc...
» Sangle Sun-Sniper Steel ou blackrapid !
» Black Devils et Pink Elephants...
» Lacie Black max tuner (avec TNT HD)
» Tuto - Steel Cage (Jakks)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis en ruines-