La conquête de Gorilla City

Invité

MessagePosté le: Sam 7 Fév 2015 - 15:53
"Nous y voilà !" , s'exclama Humanite, arrivant en Afrique. Le voyage en avion c'était étonnamment bien passé, sans doute grâce aux menaces du savant mais tout de même, c'est pas tout les jours qu'on peut voyager en première classe quand on est un gorille. Et c'est justement ce corps qui donnait le droit à Humanite de réclamer Gorilla City. Et oui, étant lui aussi un 'gorille', mais  supérieur à ses congénères bien évidemment, il se devait de guider ses confrères vers la conquête du continent africain, voir du monde... Mais encore faillait-il réussir à s'emparer de la ville des gorilles. Ceci dit, Humanite était confiant. Grodd avait été mis en échec par Flash, mais c'était sans nul doute car son petit cerveau de primate, bien que rendu intelligent, n'était pas assez puissant pour élaborer un plan tel qu'Ultra Humanite l'avait conçu. Oui décidément Humanite ne pouvait échouer.  

Humanite avait appris la place exacte de la ville, au même moment où il s'était emparé du gorille albinos pour y constituer son nouveau corps. Ainsi la retrouver n'était plus qu'un jeu d'enfant. Conquérir la ville était le point de départ vers le nouveau monde tel qu'imaginé par le savant. Enfin, il arriva devant la ville. Il la voyait parfaitement grâce à son corps qui servait de véritable clé. Il se dissimula derrière un arbre au abord de la ville, répétant une dernière fois son plan. Non, il est impossible d'échouer. Ainsi Ultra-Humanite s'approcha au abord de la ville et commença discrètement l'ascension d'un des immense arbres qui constituait la structure même de la ville. Il prit soin d'éviter de se faire remarquer, évitant fenêtres, ponts et chemins qui ponctuait le tronc de l'arbre gigantesque.

Arrivant à son sommet, il fut tout de même remarqué par certains gorilles qui se mirent à le pointer du doigt en criant le danger que représentait cette individu albinos. Si Ultra-Humanite n'était pas connu de l'ensemble de la population de Gorilla City le fait est que les autorités le connaissait bien et le redoutait autant que Grodd. Des gardes se mirent en marche rapidement et commencèrent à escalader l'arbre où se situait Humanite. Cela compliquait un peu la mission du savant, mais rien d'insurmontable, il avait tout prévu. Plaçant ses mains sur ses tempes, afin de mieux canaliser son pouvoir, il envoya via sa puissante télépathie un message à tous les habitants de la ville :

"Du calme mes amis ! Je ne suis pas là pour vous faire de mal, voyons. Voyez, je suis un gorille au même titre que vous. Mon seul but est de faire de votre ville le puissant centre qu'elle doit être, celle d'un nouvel empire. Qu'en dites vous ?"

"Tu n'es pas le premier à venir ici pour tenter de conquérir notre ville, Humanite, je pense bien sûr à Grodd. Mais qu'est ce qui te fait croire que l'on serait plus enclin à te faire chef plutôt que lui ? Dans tous les cas, vous n'avez aucune autorité ici." répliqua Solovar, le maître de Gorilla City, qui était sortit de son arbre pour rappliquer à Humanite.

"L'ennui c'est que vous n'avez pas le choix" annonça en souriant Ultra-Humanite
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Fév 2015 - 11:53

Si j'avais su que rendre service au tenancier de l'Oblivion bar m'amènerait dans Gorilla City, j'aurai très certainement refusé, mais à présent que j'ai non seulement déjà dit oui et que je me trouve au milieu de nulle part avec comme seul équipement une boussole enchantée pour retrouver la raison de ma venue, je dirais qu'il est un peu tard pour reculer.

C'est donc à travers une jungle au climat très chaud et humide que je me déplace actuellement, l'objet que je suis venue récupérer ne se trouve pas dans la ville même, mais au abord du territoire des Super Simiesques.

Ce qui m'amène à suivre une aiguille des yeux tout en faisant attention à ce que l'environnement ne cherche pas à me tuer, bon, je serai certes difficile à atteindre avec des moyens naturels, mais parfois un bon poison peut réussir là où la balle échoue.
Mais je vais très vite penser à autre chose, il y a bien plus joyeux que de penser aux diverses façons de se faire tuer par un milieu où l'être humain est considéré comme une anomalie.

Bref je progresse dans ce milieu et soudain je ressens le besoin de me plaquer contre un large tronc d'arbre, car de l'autre côté de ce dernier j'ai ressenti les vibration d'un être agile, mais pensant au moins 300 kilo, provoquer par un atterrissage.
Non seulement ces Gorille sont Télépathe, mais en plus ils ont des physiques probablement plus puissants que le mien, il faut dire que Barbatos n'était pas connue pour sa puissance physique vu qu'il avait la forme d'un bébé avant que je ne la modifie.

Autant dire que je préférerais ne pas avoir à faire au peluche géante traînant dans le coin, je reste donc bien dissimulé, mon esprit fermé aux intrusions extérieur tout en espérant que je suis assez éloigné pour que les systèmes de détection technologique de la ville ne me repère pas, Chimp m'a prévenue que la technologie est très présente et pour le moment je me contente de contourner la ville.

Et il semblerait qu'il y ait de l'animation actuellement car le Gorille qui descendait de son arme n'a même pas fait attention à son entourage pour se diriger vers un autre gorille, dont la fourrure est blanche et se démarque bien de ses semblables.
Pour l'heure, je profite de ce que les habitants soit occupé, pour progresser dans mon coin, il n'y a plus qu'à espéré que celui qui déclame son discours au loin continu afin que j'aie le champ libre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 17 Fév 2015 - 23:06
L'ambiance était explosive à Gorilla City. Les soldats qui avaient terminé leur ascension des arbres commençaient à mettre en joue Humanite. Solovar lui annonca :" Je te laisse une dernière chance de te rendre Ultra-Humanite, après quoi nous serons dans l'obligation de mettre hors d'état de nuire." Le savant pendant ce temps mis ces index sur ces tempes. Il avait besoin d'un maximum de concentration, et les gorilles qui hurlaient ne l'aidait pas beaucoup à dire vrai. Mais finalement, il parvint à utiliser une télépathie globale, qui lui permit d'attaquer mentalement l'ensemble de la ville. L'ensemble des gorilles se prirent la tête entre les mains en criant et suppliant d'arrêter ça.

L'attaque était redoutable. Les soldats lâchèrent leurs armes, ce qui permit à Humanite de redoubler d'effort. Il annonça :"Toute résistance est futile, rendez-vous afin d'éviter toute mort inutile. Pensez à vos enfants, je ne vous veux aucun mal bien au contraire." Mais Solovar était préparé a ses types d'attaques mentales. Bien qu'à terre par la force de l'attaque et ne pouvant répliquer à la force mentale d'Ultra-Humanite, il arriva à se faufiler avec difficulté mais sans attirer l'attention jusqu'à sa case, où il habitait et surtout où il cachait son casque anti-contrôle mentale. Humanite trop occupé à admirer ce qu'il espérait être sa future ville n'avait pas remarqué l'absence de son principale obstacle au contrôle de la ville.

Solovar profita donc de cette inattention pour placer son casque. Il était désormais hors d'atteinte de toute attaque mentale, mais pas ces citoyens. Il prit donc son pistolet qui était rangé près de son casque. Il sortit discrètement et visa le gorille albinos. Il tira, mais le coup atterrit sur la tunique d'Humanite qui était plus résistante qu'elle en avait l'air, ce qui a défaut de le blesser, le déstabilisa   et il perdit momentanément son contrôle mental. Les gorilles se divisèrent en deux groupes bien distinct : les mâles et ceux chargés de la sécurité se mirent à grimper ou à saisir leur arme afin d'arrêter définitivement le savant. Pendant ce temps, le second groupe composé des femelles et enfants se mirent à courir hors de la ville et surtout hors d'atteinte d'une prochaine attaque mentale.

Et il avait raison de s'en éloigner car Humanite, remit de ce tir surprise se concentra à nouveau et furieux, se mit à asservir mentalement les pauvres gorilles qui était à sa courte portée. Ces derniers, ayant perdu toute indépendance mentale, se mirent à obéir aux ordres de leur puissant maître. Ils attaquèrent leurs malheureux congénères qui n'étaient pas à porté de la soumission mentale. Humanite quand à lui se jeta sur Solovar, déterminé à en finir avec son rival. Un impressionnant combat phyisique commença entre les deux puissants primates. Cependant le but d'Ultra-Humanite n'était pas d'éliminer son ennemi, mais juste de le mettre à la merci de ses pouvoirs mentaux. Il parvint à enlever son casque après que son nez soit mis en sang et il saisit son remarquable adversaire par le crâne et le fixa dans les yeux. Solovar épuisé, ne parvint à détourner le regard bien longtemps et ne pouvant fermer les yeux face à la puissance dégagé par le gorille albinos, il s'écroula au sol, inconscient. Le sort de Gorilla City était désormais entre les mains d'Humanite, mais pour combien de temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 25 Fév 2015 - 11:41

Si je m'étais attendu à cela, une vague télépathique m'envahie pendant quelques secondes avant que je ne coupe mon esprit de cette tentative de connexion, j'ai bien senti que je ne faisais pas originellement des cibles visé et il est donc probable au vu du champ à couvrir que le responsable de cela n'est même pas remarquer mon esprit noyé au milieu de ceux des gorilles.
Une fois la communication coupé, je ressent de puissant choc venant de l'endroit du rassemblement des habitants de la ville, apparemment plusieurs combat on démarré.

Voila une diversion comme je l'attendais, ce qui me permis de faire le tour de la question et d'entrer dans leurs ville sans me faire apercevoir du moins c'était prévu ainsi, mais après avoir fait quelques mettre et dépasser un bâtiment en métal, je tombe nez à nez avec un immense gorille noir.
Je me mis rapidement à courir vers lui et me laissa glisser entre ses jambes et en profita pour poser ma main sur chacun d'entre elle et une fois de l'autre côté de claqué des doigts.

Il se retrouva alors allonger par terre et incapable de faire un bruit, complètement paralysé.
Je vais devoir faire vite, une créature de cette taille ne souffrira de ce sort longtemps et il me faut m'économiser au maximum si je veux pouvoir faire le chemin retour en transport instantané.
J'accélère un peu ma course, tout en restant un maximum discret, encore une fois je me dis que je n'avais jamais exploré les limites des capacités de mon corps démoniaque.

et je ne pensais pas pouvoir me déplacer silencieusement aussi vite, mais je suis encore loin de l'endroit indiqué par Chimp, et je sens que mon sort ne fonctionne plus, j'espère que les autre gorille seront trop occupé entre eux pour écouté celui qui rapportera ma présence.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 28 Fév 2015 - 2:10
Voilà Gorilla City plongée dans le chaos. Une partie des gorilles, principalement les femelles et les enfants étaient hors des enceintes de la ville et ils la regardaient horrifiés et curieux en même temps de ce qui s'y passait actuellement. Dans la ville même, il y avait véritablement une guerre civile qui commença, entre ceux encore clair d'esprit, qui défendaient leur liberté, et les autres qui étaient contre leur gré, sous l'influence mentale d'Ultra-Humanite. Les combats étaient principalement au corps-à-corps même si certains utilisaient leurs armes à feu, blessant uniquement, car ils se voyaient mal tuer des citoyens de leur ville, il y avait une certaine fraternité. Seul Humanite était éligible au meurtre, et actuellement il s'était réfugié la où Solovar gouvernait, une grande salle creusé dans un tronc impressionnant. Il s'était barricadé et commençait à chercher armes ou autres objets qui pouvaient être utile.

Un de ses malgré-lui entra en trombe dans la salle, lui annonçant qu'en plus de la bataille qui faisait rage il y avait un intrus, du moins selon les senseurs. " Un intrus ? Qui ça peut bien être ? En tout les cas, il ne doit pas être pris à la légère, je vais allez à sa rencontre moi-même, fait moi voir sa signalisation." Le gorille s’exécuta et demanda au savant de le suivre. Ils se mirent à grimper au plus haut arbre de la ville. Quelques tirs fusèrent sur Humanite, mais il sut les éviter. Ils parvinrent finalement au sommet et là se trouvait un attirail avancé sur la sécurité de la ville. Le gorille montra l'intrus sur un radar, il était au pieds des arbres. Humanite hocha la tête d'un air pensif, réfléchissant qui pouvait être à Gorilla City en ce moment. Flash ? Après tout il était un ami de Solovar. Dans tout les cas il devait l'arrêter. Il se précipita en bas de l'arbre avec deux gorilles à ces cotés.

Arrivé sur le sol, ils tombèrent nez-à-nez avec un gorille totalement paralysé. Humanite su reconnaître que cela n'était pas physique, mais soit mental soit magique, ce qui écarta des probabilités de l'identité de l'intrus. Il demanda à un gorille qui l'accompagnait de s'occuper de celui inconscient. Le savant continua sa route avec son second serviteur. Humanite ressentit une présence puissante à proximité, il se mit à courir vers cette dernière. En tournant, au coin d'un bâtiment, il tomba face-à-face avec un humain chétif, avec des lunettes. "Bien, bien qu'avons nous là ?" dit Humanite en souriant. Mais il savait que malgré son apparence, l'intrus ne devait pas être sous-estimé...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

La conquête de Gorilla City

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Apprentit Barman au New York city bar =)
» Metropolis City
» Téléréseau City TV - nouvelles chaînes TNT
» Conquête arabe ?
» Impact City

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Afrique-