Pointe d'apocalypse (Justice League)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2015 - 15:59

Barry entendit le boom caractéristique. Ce boom n'annonçait jamais rien de bon, il était avant coureur de problème comme toujours, mais cette fois le boom était d'une intensité rarement atteinte. Il était inquiet et dirigea ses yeux vers le ciel. Il vit la nuée descendre dans la ville jumelle de Keystone, puis courra jusque chez lui pour aller chercher son communicateur.

Ici, The Flash, j'ai un problème à l'attention de la justice league. Un énorme Boom Tube vient de s'ouvrir au-dessus de Keystone City. Quelques Parademon en sont sorties et je n'ai pas pu voir, mais une masse beaucoup plus grosse est également sortie. Que tous les ligueurs me rejoignent rapidement dans la partie est, de Keystone City. Apokolyps vient d'être aperçus en sol terrien, je répète des forces d'Apokolyps vient d'être vue à Keystone City.

Flash fonça alors vers Keystone City. Il fit une ronde de la zone est et n'eut aucune difficulté à découvrir l'endroit ou ils s'étaient posé. Les forces apokolypsienne ne font pas dans la dentelle et encore moins dans la discrétion. Ils avaient pris d’assaut le silo d'une ancienne usine de pièce de voiture. Barry de son point de vue pouvait voir que plusieurs "ingénieurs" d'Apokolyps s’affairaient transmuter le silo en quelques choses. Se référant à une activité apokolypsienne d'il y avait presque 1 an, il croyait que c'était une Boom spire. Il y a de cela 1 an peut-être un peu plus, la ligue avait du s'attaquer à Steppenwolf qui avait tenté de transformer le phare d'Arthur Curry en Boom Spire. Fort heureusement, la ligue avait réussi à repousser Steppenwolf, mais Flash savait pertinemment que Darkseid retenterait éventuellement quelques choses.

Les ingénieurs d'Apokolyps travaillaient vite et si la Boom Spire finissait par être "construite" et activé ils auraient des centaines de milliers de paradémons qui utiliserait ce gros portail comme porte d'entré. Il était évidemment hors de question de laisser le silo se faire transformer. La zone couverte par les paradémons en patrouille était assez restreinte, ayant probablement appris de leur dernier échec, ils ne se dispersaient pas et couvrait une zone aisée à défendre. Puis Barry vit finalement qui était le "superviseur" cette fois-ci.

Merde...


Kalibak... le fils de Darkseid était sur place. C'était un monstre de puissance et d’orgueil. Il tenait à sa main la fameuse masse avec laquelle il pouvait faire tant de dommage. Il était au pied du silo et scrutait l'horizon. Il semblait crier des ordres également, mais sans jamais bouger la tête. Son regard toujours fixé devant lui... toujours fixé... sur Flash...

Il m'a repéré.

À ce moment précis des paradémons foncèrent vers lui et Kalibak pointa sa masse énergétique vers lui... le combat était enclenché. La survie de la terre se jouait à ce moment même, mais ou est la Justice league ????
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2015 - 17:05
Diana attendait ce moment depuis des mois. Sa vie n'avait pas été des plus palpitantes ces derniers temps. Elle avait perdu sa mère, transformé en statue d'argile, et ses sœurs avaient toutes été maudite par Cheetah. Themyscira était impraticable et n'était plus le havre de paix que la jeune femme connaissait si bien. Les murs du palais, des temples, des statues et de tant d'autre lieu en pierre qui datait de plusieurs millénaires était fissurés, abîmés, marqués par des traces de griffes de femme-féline en furie. La nature reprenait ses droits et bientôt c'était toute la civilisation amazone qui était en péril. Elle n'avait aucune véritable piste pour rétablir la situation, et elle ignorait où se trouvait Cheetah. Elle avait a priori perdu tout ce qui était important dans sa vie, et elle avait besoin d'action pour penser à autre chose. Elle avait besoin d'évacuer la colère, la rage qui était en elle.

Et l'appel de Flash tombait donc à pique. L'alerte maximum fut immédiatement donné par la Tour de Guet, et son message fut relayé de nombreuses fois. Cyborg craignait sans aucun doute que certains ne le recevaient pas et s'arrangeait ainsi pour le passer en boucle. Mais Diana l'avait reçu dès le début, et était déjà en train de s'équiper en conséquence. Elle enfila son armure la plus complète, s'équipa de son bouclier et de son épée. Elle ne laissait rien au hasard, et elle avait finis de sous-estimé les forces d'Apokolips de Darkseid il y a bien longtemps. La League avait fait face de nombreuses fois à ce mal absolu, et elle s'en était bien tiré jusque là, non sans mal. Ils semblaient chaque fois plus fort. Elle s'envola donc au plus vite en direction de la ville jumelle de Central City, Keystone.


Elle ne tarda pas à arriver à la position de son allié, Flash. Ils en étaient déjà aux mains, lui, les para-démons et le fils de Darkseid le plus violent et le plus loyal, Kalibak. La force brute et non moins efficace du dieu d'Apokolips se déchaînait sur l'homme le plus rapide du monde. Son énorme masse corporel n'en faisait pas moins de lui un être étonnamment rapide et agile. Wonder Woman s'interposa entre Flash et lui et para l'énorme coup de son arme énergétique à l'aide de son bouclier fort heureusement indestructible. Le choc n'en était pas moins puissant, et même les deux bras de la guerrière qui tenait le bouclier avait du mal à tenir le choc. Une fois l'attaque passé, l'amazone contre attaqua et repoussa avec autant de violence Kalibak qui s'envola à plusieurs mètres. Les paradémons le suivait de peu et n'allait pas tarder à les atteindre Flash et elle.

« Flash, il faut évacuer la ville au plus vite avant que ses créatures des enfers ne déferlent vers les innocents. Je les retiens en attendant les renforts, essaye de voir ce que tu peux faire pour aider un maximum de gens.

Épée en main, Wonder Woman s'envola en direction des nombreuses créatures ailés, aussi laides que dangereuses. Elles se souvenaient d'en avoir déjà affrontés des centaines et des centaines, avec succès. Même si Kalibak n'allait pas tarder à charger de nouveau, elle savait qu'elle pouvait tenir. Elle espérait que Superman ne tarderait pas à venir lui prêter main forte, car elle et Flash en avait bien besoin en ce moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 5 Mar 2015 - 18:59
Hawkman était finalement de retour depuis peu dans la Ligue des Justiciers après son exil à la recherche de Kendra, sans succès. Et depuis, les épreuves et défis s'étaient rapidement présentés sur son terrain ou au delà. Des épreuves à la hauteur de ce qu'il était, mais plus de ce qu'il est maintenant. Il avait subi des échecs, des difficultés, qu'autre fois il aurait surmonté plus aisément. Au Groenland face aux preneurs d'otages, à St Roch face à Cheetah, à Coast City face aux démons électriques, à Gotham face à Bane... il n'avait pas l'esprit à 100 % dans l'action et il faisait des impairs, prenait des risques, des innocents mourraient et lui recevait de sérieux coups. Son inconscient était-il suicidaire ? Il était convaincu que non. Ce n'était pas sa vie qui le préoccupait, mais plutôt la mort. Celle éventuelle de Kendra... Sans corps à pleurer, sans deuil à passer, une page à tourner. Une partie de son esprit était toujours en exil.

Mais aujourd'hui, il devait vraiment se concentrer sur sa tâche. Celle de protéger cette planète de la plus grande menace de l'Univers : les desseins de Darkseid.

A peine avait-il reçut l'appel qu'il avait foncé en direction du téléporteur pour Keystone City. Son corps n'était même pas encore parfaitement reconstitué dans le tube de téléportation maquillé en cabine téléphonique qu'il entendait déjà les cris d'un peuple comme au jour du Jugement dernier. La foule était terrifiée. La stupéfaction ne prenait plus le pas sur la terreur. Tous savaient à qui ils avaient affaire et tentaient de se mettre à l'abri pour s'épargner du regard destruction de ces Dieux maléfiques.

Prenant de la hauteur, Hawkman fonça vers la masse grouillante de Paradémons et il reconnu Wonder Woman qui les repoussaient bouclier et épée en main, enchainant ses ennemis sans leur laisser le temps de frapper. Mais ils commençaient à l'encercler comme une bulle monstrueuse et des bracelets magiques ou un bouclier ne peuvent protéger de tir d'assaut de toutes parts. Il chargea pour briser la masse de Paradémon de l'extérieur et mettre à mal leur stratégie simple. Bouclier et masse en main, un nouveau guerrier rejoint la bataille.


« Ils ne s'arrêtent donc jamais d'y croire ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 6 Mar 2015 - 19:31
Il faut dire que les problèmes se succède les uns après les autres sur Terre depuis mon retour. Il se succède à un point tel que je n'ai même pas le temps de me concentrer sur ce qui est arrivé à Carol. À chaque fois que je trouve le temps de me pencher sur la question une catastrophe arrive, une invasion commence ou une bombe ultra puissante explose à quelques part.

Je venais tout juste de revenir de ma mission sur Mars avec la jeune Miss Martian que je reçu un appel de Barry qui demandais de l'aide rapidement, car Darkseid a, encore une fois, décidé d'envahir notre planète. La dernière fois qu'il avait tenté le coup, c'était Steppenwolf qui commandait les forces d'Apokolips. D'ailleurs Barry avait bien failli y rester cette journée si je me souviens bien. Cette fois ce sera différent. Cette fois personne ne mourra dans ce combat si ce n'est que plusieurs parademon et leur chef. Je fis un rapide détour vers ma pièce privée dans la base afin de recharger mon anneau. Je pris mon envol immédiatement pour keystone une fois le plein fait et tenta de contacter Barry pour connaitre l'évolution des choses sur place.

«Barry! Barry c'est Hal. Répond-moi mon vieux. Quelle est la situation à Keystone?»

Aucune réponse n'arrivait dans mon transmetteur. Cela ne pouvait que dire qu'il était débordé, ce que je pouvais comprendre. Nous parlons d'Apokolips ici. Alors je continuai ma route aussi rapidement que possible afin de venir en aide à mon ami. Une fois arrivé en ville je n'eu aucune difficultés à trouver l'endroit où les combat se déroule, car les cris me permettais de m'y diriger sans trop de difficultés. Une fois à porté, je vis Barry et Diana qui était sur le point de se faire entourer par le pure nombre de Parademon. Puis Hawkman fit sont entré en enfonçant le flanc droit des parademon à coup de masse. Je décidai de faire de même avec le flanc gauche en lachant une énorme vague de missiles qui alla pulveriser beaucoup de parademon se situant sur la flanc gauche permettant au autre de souffler un peu.

«Bon on fait quoi maintenant, on fonce dans le tas où on attend le reste de l'équipe?»

La solution la plus sur serais de réduire leur nombre le plus possible en attendant l'arrivée des autres, mais un jour ou l'autre il faudra les repousser peu importe qui a répondu à l'appel. Afin de tenir les parademon à distance pendant que je discutais avec les autres je fis apparaitre deux minigun, un dans chaque main afin de poivrer les démons approchant notre position.

«Peu importe ce que nous allons faire, nous devons nous dépêcher de choisir. Je ne les tiendrai pas à distance indéfiniment.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Mar 2015 - 11:35
Les démons volants affluaient de plus en plus dans leurs positions. Diana faisait son possible pour les repousser à l'aide de ses nombreuses armes, qu'il s'agisse de son épée, de sa tiare ou de son lasso de vérité. Ils étaient difformes mais leur peau était résistante, leur armure encore davantage. Cela n'était pas suffisant face à l'épée tranchante comme du rasoir de la guerrière amazone. Mais combien de temps allait-elle pouvoir les retenir seule ? C'était une très bonne question. La dernière fois, face à Steppenwolf, elle avait faillit à sa tâche et n'était pas passé loin de la mort, ou de la honte. Cette fois, elle savait qu'elle ne faillirait pas.

D'ailleurs, les renforts arrivaient enfin jusqu'à elle. D'abord le sauvage Hawkman. Guerrier puissant, qui utilisait des armes encore plus dangereuses que toutes celle qui sortait des forge d’Héphaïstos. Le métal Nth était d'une efficacité à toute épreuve, et les démons en faisait l'expérience les uns après les autres. Hawkman était aussi déterminé que Wonder Woman à repousser l'assaut. Leurs deux forces réunis pouvaient tenir la position quelques instants de plus avant qu'ils ne soient entourés et submergé par leurs adversaires. Il leur manquait encore de nombreux alliés, qui se faisaient terriblement attendre. Diana pensait à Superman, Aquaman et Batman notamment, des alliés toujours efficace dans ce genre de situation.

Mais un nouveau membre, qu'elle n'avait pas revu depuis longtemps, de la Ligue de Justice refit son apparition. Hal Jordan, alias Green Lantern de la Terre, arrivait à point nommé pour mitraillé leurs ennemis à l'aide de missile vert construit à l'aide d'énergie pure de volonté. Elle n'attendait pas la présence de la tête brûlée de la Ligue, mais pour une fois elle était plutôt contente de sa présence. L'anneau des Green Lantern était un allié précieux et qui pouvait couvrir de nombreux front, c'était un outil a la fois offensif et défensif. Il attendait des directive, en attendant les autres membres de la Ligue qui ne tarderait plus.

« Lantern, il faudrait que tu nous fasses un périmètre de sécurité. Ils sont en train de nous débordé, nous ne sommes pas assez nombreux pour les contenir. Il faut que tu les empêches de nous attaquer par derrière. Hawkman protégera tes arrières. Quand les autres seront là, il vous faudra agir contre leurs ingénieurs avant qu'ils ne mettent en place leur portail pour leur armé et pour Darkseid. Je vais occuper leur lieutenant en attendant. Tant qu'il me combattra, il n'aura plus de directive à donner et avec l'aide des autres, vous pourrez les prendre au dépourvu.

Wonder Woman se lança donc à l'assaut de Kalibak. Elle espérait que son plan, qui ne tiendrait pas sur une longue durée dans tout les cas, ferait l'affaire en attendant l'arrivé des autres. Mais c'était son devoir d'agir vite. Le temps leur était compté, leurs ingénieurs travaillaient vite et comme sur Amesty Bay, il fallait se dépêcher.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Mar 2015 - 19:16
Il n'était plus possible pour Arthur de se retrouver seul à Atlantis… Jamais il ne le pourrait, plutôt devait-il dire… Ocean Master, Black Manta… Ils se tenaient calme depuis bien des mois, chose étrange d'ailleurs. Même Shark – depuis le jour où, dans son immense bonté, Aquaman lui avait laissé une partie des océans sous sa coupe – se tenait à carreau. Malgré tout, ces derniers n'étaient pas de la trempe de l'attaque qui venait de se déclencher à Keystone City. Une fois encore, Apokolyps faisait des siennes… Et la JL se devait de monter au créneau et leur présenter armes et défense.

Dans la profondeur obscure des océans, Arthur prit son trident en main et nagea jusqu'à la surface. La vitesse de sa nage dépassait l'entendement, et il ne lui fallu que quelques minutes pour sortir de la baie de la citée attaquée par… Mais c'était quoi cette histoire ? Des Paradémons ? Et… Kalibak ?! C'était le début de la fin ou quoi ? Poussant un cri de fureur, et aidé par la force des deux dauphins qui l'avaient accompagné, le Roi des Océans planta son trident dans le ventre d'une des créatures et la projeta dans l'eau, laissant les parasites aquatiques s'occuper de lui…

Profitant de ce regain de puissance, Arthur vit non loin de lui Diana qui, aidée par Hawkman, s'évertuait à envoyer six pieds sous terre les Paradémons. Le sourire amusé et le visage concentré, Aquaman continuait de faire son office. Alors qu'il retombait, il manqua de se prendre un missile de lumière verte en plein thorax. Ravi de voir que Hal Jordan était de la partie… Beaucoup moins qu'il venait de manquer de le faire cuire.

Les pieds fichés dans le sol, Arthur courra vers l'avant et darda son trident vers l'avant. Les coups assénés par les Paradémons rebondissaient sur sa peau habituée à la pression des profondeurs. Néanmoins, ces derniers n'étaient pas en reste, et laissant totalement sa colère le dominer, son arme autant que ses poings filèrent sur les créatures d'Apokolyps. Il était temps de mettre les choses en place le plus rapidement possible. L'idée de Diana était très bonne, et jamais Art' ne laisserait faire ce qui avait failli réussir à Amnety Bay. JAMAIS !

Son cerveau fit appel aux animaux marins, une multitude de tentacules s'étendirent hors des flots battus par les vents. Un groupe incommensurable de calamars géants s'en prirent à plusieurs ingénieurs. L'un après l'autres, leurs corps furent emportés par les tentacules spongieux et les attirèrent dans les tréfonds des océans. Leurs cris s'étouffèrent dans le silence alors que l'eau glaciale pénétrait leurs poumons. Aquaman manquait cruellement de tact et de diplomatie… Mais actuellement il n'était pas temps de s'arrêter à ça. Bien au contraire…

Les eaux seraient protégées à sa demande par toute la faune qui y vivait. Mais sur Terre, il devait aussi aider tout ceux qui y vivaient.


- Flash ! Attrape ça !

Tout en courant dans la direction du Speedster, Art' lui lança son trident, avec sa vitesse il pourrait rapidement réagir et se débarrasser de plusieurs sous-fifres. Alors que les poings du Roi des Mers s'enfonçaient dans les Paradémons, il se rendit aux côtés de Diana, faisant désormais lui aussi face à celui qui n'était autre que le fils d'un de leur pire ennemi…

- Besoin d'un petit coup de main peut-être… J'ai un compte à régler avec nos amis d'Apokolyps… Tout comme à Amnesty Bay…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 7 Mar 2015 - 21:17
Le plan de Diana avait du sens, mais ne permettais de tenir bien plus longtemps sans l'arrivée des autres. Tout en arrivant à tenir a distance nos assaillants je me rendis compte que parmi tous les membres de la Justice League arrivé sur place j'étais certainement le seul qui pouvait soutenir suffisamment de puissance de feu afin de les garder à distance. Comme Wonder Woman l'a dit, elle est certainement la seul ici qui serais en mesure de bien se défendre contre Kalibak. Notre travail serait alors de s'occuper des Parademons afin qu'elle puisse se concentrer exclusivement sur le fils de Darkseid.

«J'aime bien ton plan Diana, mais que dirais-tu si au lieu de seulement protéger nos arrières je m'occupais d'une zone plus grande. Comme nous créer une zone de confort de 360 degrés.»

Je pris un moment pour me concentrer et après quelques secondes je construisis un énorme marcheur quadrupède équipé de plusieurs tourelles et lanceurs de missiles. Le barrage de projectile et de missile qui s'en suivi était tellement intense qu'une zone sans parademon se formi rapidement autour de moi et de ma construction. Permettant par le fait même à mes amis d'avoir une zone pour reprendre leur souffle directement sous le marcheur d'énergie verte.

Les missiles et les projectiles s'occupait de tout dans un périmêtre respectable. Autant les forces volante qu'au sol étaient prise dans le feu continue de mes armes. La demande en énergie pesait lourd sur mon anneau, mais cela ne donnais rien de se ménager face aux forces d'Apokolips alors je donnais tout ce que j'avais. Mon idée semblait faire le travail pour le moment, car tous les parademons s'approchant de la zone couverte par mon arsenal se faisait pulvériser sur-le-champ. Les seuls problèmes restant étaient Kalibak et les ingénieurs qui continuaient leur travail aussi efficacement que toujours.

«Je crois qu'il est temps de s'occuper des ingénieurs les amis. Diana va avoir besoin de notre aide contre Kalibak.»

C'est à ce moment que d'énorme tentacule sortirent de l'eau et attrapèrent plusieurs ingénieurs afin de les amener dans les profondeurs de l'océan. Ceci ne pouvait dire qu'une chose, Aquaman venait d'arriver dans le combat. Il arriva rapidement et porta main forte à Diana contre Kalibak, laissant le reste des ingénieurs à Flash et Hawkman.

«Oh sa majesté aquatique nous fait le plaisir de sa présence. Que dirais-tu d'utiliser cette présence pour faire une présence plus permanente en forme de point sur la figure du fils de Darkseid.»

J'arrêtai de parler afin de me concentrer sur chacun des parademons qui tentait futilement de s'approcher de moi et de la zone que je protégeais. Je décidai également de faire bouger cette zone afin de nous rapprochai des ingénieurs restant. Mon marcheur se mis en marche et bien qu'il avançait lentement, le barrage de tir se faisait tout aussi intense et repoussait bien les parademons qui s'en approchaient. Par contre, je commençais à avoir hâte que le reste de l'équipe finisse par arriver.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Dim 8 Mar 2015 - 2:19
Flash avait un poste presque régulier dans ce genre d'attaque. Il devait s'occuper du "contrôle de la foule" ou plutôt la protection des civils. L'ancienne usine de pièce d'auto de Keystone Motors était certes fermée, mais quelques sans-abris squattaient l'endroit sous le regard complice des agents de sécurité. Barry devait faire le tour rapidement des bâtiments entourant le silo devenu le chef d'oeuvre des ingénieurs de Darkseid. Certains membres rechigneraient à ce genre de besogne, mais pas Barry Allen. Il avait dédié ça vie à sauver celle des autres et chaque vie comptait. Il fit donc un tour rapide, mais complet de la zone allant porter chaque agent de sécurité et chaque vagabond l'autre côté du pont à Central City. Il vie même Aquaman passer sous le pont qui enjambait la rivière Missouri sachant ainsi que Wonder Woman recevait du renfort.

Une fois les lieux sécurisés il se permit de revenir dans le combat. Il fut agréablement surpris de voir Hal. Il le croyait quelques part dans la galaxie en train de s'amuser aux échecs avec Despros ou autre quidam spatial. Puis il entendit un bruissement d'aile jumelé avec un bruit métallique.

Hawkman? Il est de retour dans la ligue lui?

Big Barda qui faisait toujours office de membre "fondateur" de la nouvelle ligue basé sur la lune avait dû le rappeler. Flash était étonné de le voir s'éloigner de la JSA mais content de le compter parmi ses alliés. C'était un combattant redoutable que peu de guerriers ne pouvaient se vanter d'égaler. Wonder Woman qui était arrivé juste un peu avant tout le monde, elle par contre, pouvait se vanter d'égaler et même de surpasser le Thannagarien. Elle combattait avec rage comme à son habitude et il y avait quelques choses d'incroyablement séduisantes dans le fait de la voir enfoncer une épée dans le thorax d'un paradémon.

Se joignit à la bagarre, il tenta de conserver une bonne distance entre lui et Kalibak laissant le fils de Darkseid aux gros cogneurs. Il se concentra plus sur les paradémons qui malheureusement étaient beaucoup plus nombreux qu'il ne l'avait crue au premier abord. Agrippant le trident que Arthur venait de lui lancer, il vie les calmars se débarrasser des ingénieurs. Puis tous focalisèrent vers Kalibak. Quelques choses clochaient par contre. Les ingénieurs n'étaient plus au travail, mais le silo semblait tout de même se continuer à se transformer en Boom Spire et les Paradémons ne semblait pas être moins nombreux. Barry devrait aller voir de plus prêt.

Il plaça le trident face à lui et fonça tel un bélier. Il empala quelques paradémons mais tenta d'éviter le maximum de contact. Il devait vérifier quelques choses et rapidement, chaque contact le ralentissant très légèrement, mais contre Apokolyps chaque seconde comptait. Il réussit à s'approcher de la paroi du silo pour voir que la corruption d'Apokolyps semblait continuer à grimper. Il la toucha et la paroi le frappa en retour...

C'est vivant... la corruption est symbiotique... je...

Puis soudainement il fut projeté vers l'arrière. Flash ne pouvait ne pas le voir, mais Kalibak qui venait de voir la Justice League foncé vers lui avait activer son Beta Club (sa grosse masse apokolypsienne) et l'avait frapper aux sols, provoquant une énorme rafale d'énergie projetant tout le monde vers l'arrière, paradémons inclus. Les calmars quant à eux furent réduits en cendre par la chaleur. Flash se demandait se qui venait de se passer et sa peau qui avait légèrement brulé commença déjà à se réparé grâce à sa régénération par la speedforce.


Flash sur le dos regardait le silo devant lui et soudainement remarqua quelques choses. De petits booms tubes s'ouvraient périodiquement laissant passer de nouveau paradémons et même de nouveaux ingénieurs. Il y avait un système auxiliaire déjà activé sur cette structure. La technologie créée par Desaad avait encore une fois évolué et en plus d'avoir une structure vivante qui fusionnait avec le silo celle-ci se défendait en appelant du renfort avec de petits booms tubes si discret que le son était étouffé par le bruit des combats


Oh merde... ils ont fait une mise à jour à leur motherbox...

Les paradémons foncèrent vers Barry qui se releva et recommença à combattre toujours avec le Trident du roi des sept mers. Il ne put voir que très rapidement avant que les paradémons ne se jette sur lui les ingénieurs qui contrairement à ce que Barry croyait n'aidait pas la structure à se transformer en Boom Spire, le symbiote technologique le faisait seul. Ils installaient se qui ressemblait à des tourelles et des boucliers afin de protéger la structure. Il devait prévenir les autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 8 Mar 2015 - 23:21
Hawkman suivis les directives de Wonder Woman. Si lui était un leader et un guerrier, elle était plus que cela. Il soutenu alors Green Lantern alors que ce dernier fit apparaitre par sa seule volonté, une construction absolument énorme et destructrice. Ses salves faisait tomber plus de Paradémons que lui même pouvaient espérer le faire en cinq minutes. Mais c'était nécessaire compte tenu de la masse incommensurable qu'ils représentaient. Finalement, c'était plutôt la forme de l'arme choisis par Hal Jordan qui l'interloqua un instant.

"Ces Lanterns m’étonneront toujours..." Marmonna t-il en frappant tous les monstres qui se jetait sur lui.

D'autres renforts arrivèrent, mais Kalibak y répondit d'un seul coup de masse qui eu l'effet d'une petite bombe dans ce secteur de la ville.

Hawkman le pressentis et se couvris aussitôt de son bouclier, se faisant projeter comme une balle de baseball en l'air, la forte chaleur de l'explosion cherchant à rivaliser avec l'effet protecteur du Nth métal.
Le souffle passé, il était loin dans le ciel, mais son œil de faucon lui permis d'immédiatement repérer la source de ces nouveaux ennuis.
Rivaliser avec Kalibak était risqué bien que cela soit le plus stratégique, pour le moment Hawkman fonça droit sur Flash, à plus de cinq cent kilomètre heures, qu'il voyait assaillis par des Paradémons et surement rapidement débordé sans soutien.
Bouclier en tête, le choc qu'il provoqua en tombant sur la masse démoniaque au pied du Speedster fut violent, bien que cela ne rivalisait pas avec la force des New Gods. Il fit aussitôt tourner sa masse pour donner un peu d'air à Flash qui lui était étrangement armée du Trident de Aquaman.

"Il n'est pas ?...'' Questionna t-il.

Mais l'heure n'était pas aux inquiétudes internes. Il voyait parfaitement que le bâtiment proche autrefois Terrien, portait la marque d'Apokolips, noir et rouge, brûlant et fumant. Le mal s'en échappait comme des pores de la peau d'un Démon.

"On va voir de quoi cette structure est faite !" Cria t-il en se lançant vers la construction corrompue sa masse dardant d'éclair...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 8 Mar 2015 - 23:25

« La situation a empirée. »

« Je m'en doute... »

« Superman a t-il était vu ? »

« Non. »

« Regrettable... Je me demande ce qui l'occupe... »

« Nous attendons d'avantage ? »

« Nous ne le pouvons pas. Qu'en penserait l'opinion publique ? A chaque seconde des hommes et des femmes risquent la mort à cause de leur manque d'organisation. »

« Montrer leur ce qu'est une armée bien ordonnée. »

« Aucuns soucis à ce sujet. J'ai mis le meilleur de tous au commandement. »

Sebastian Time tourna alors le dos à Lex Luthor pour donner l'ordre à un détachement de la Police nationale armée de décoller pour Keystone City.

Assis à son bureau, le Président Luthor alluma l'écran devant lui. Grâce à de puissants satellites de sa propre conception il pouvait observer en direct et en détail ce qui se déroulait actuellement à Keystone City. Un tel procédé de surveillance lui était évidemment exclusif. Il ne voulait pas rater la manière donc cette fameuse Police pouvait agir.
Thanagar hier, Apokolips aujourd'hui, la Justice League demain ?... Peut-être...

Survolant haut les buildings, les dizaines de militaires équipés de l'armure made in Lexcorps, se détachèrent en petit groupes pour couvrir différents secteur et canarder à leur tour les Paradémons de leurs lasers attachés à leur bras.

« On limite les dégâts matériels, les gars... » Dit le commandant par radio.
« Nous ne sommes pas la Justice League. »

Certains ne se retinrent pas de s'esclaffer de rire avant de reprendre une attitude professionnelle, tandis qu'ils découpaient un à un par laser les monstres à leur portée de manière automatisée. Les servant d'Apokolips les repérèrent vites et répondirent à leur tour par un feu nourris, mais des champs de forces impénétrables protégeaient les armures.

Le commandant du groupe lui, força le passage et se posa aux cotés de Wonder Woman qui était la plus haute représentante de la Ligue présente.
Sa voix robotique sortis de son armure absolument impénétrable et anonyme :

« La Police nationale armée du Président et fière de combattre aux coté de la Ligue, Wonder Woman. Vous connaissez bien ce genre de menace, vous avez un plan ? »

Armure simplifiée:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 9 Mar 2015 - 0:13
Les événements n'allaient pas pour le mieux. Aquaman avait rejoint leurs causes, mais en vérité, Wonder Woman était trop occupée à combattre Kalibak pour s'en soucier. Chaque coup porté du fils de Darkseid était d'une violence comme l'Amazone n'en avait rarement connue. Elle enchaînait les parades, mais dû rapidement lâcher son bouclier pour gagner en vitesse. Elle se servait bien entendu de ses bracelets de la victoire pour le remplacer, mais leur envergure était bien moindre et la puissance de l'arme d'Apokolips couplé à la force brutale de Kalibak ne rendait pas les choses vraiment facile.

Flash revenait de la mission que la princesse de Themyscira lui avait confiée. Il était certes d'une rapidité extraordinaire, mais Diana était toujours surprise par sa réactivité hors du commun. Les sandales de Hermès lui-même ne pouvait rivaliser avec une telle vitesse. De tout les super-héros présent sur le terrain, Barry était sans doute celui avec le cœur le plus noble, et elle était certaine que tous les civiles aux alentours étaient en sécurité. Mais cela, ce n'était qu'une faible étape par rapport à l'armée qu'ils devaient affronté. Les ingénieurs ne s'arrêtaient pas de construire, les paradémons étaient toujours plus nombreux, si bien que Hawkman, Aquaman et Green Lantern ralentissaient à peine leur progression. Et Kalibak ne semblait être instopable.

D'ailleurs, la progéniture du plus grand fléau de l'univers activa son arme et provoqua une explosion d'une puissance inouï. Wonder Woman, qui était la plus près du démon, fut projeté plusieurs mètres en arrière, et ressentait une vive douleur partout sur son corps. Des brûlures, des os fracturés, des incisions plus ou moins profondes. Elle guérissait certes vites, mais difficile de se remettre d'une attaque pareille. Elle aurait dû être plus vigilante. Mais où était Superman ? Où était Batman ? Ils manquaient sérieusement à l'appel, et elle craignait de ne pas pouvoir tout gérer. Elle se releva, non sans peine. Elle remarqua Flash, armé du Trident du roi d'Atlantis, et Hawkman combattre des paradémons, tandis que la structure du silo se modifiait d'elle-même. Un programme ? Difficile de comprendre réellement comment cela fonctionnait, et comment l'arrêter.

Tout à coups, des tirs se firent entendre dans le brouhaha général. Diana se retourna, et remarqua d'étonnant homme en armure verte, très semblable à celle que portait Lex Luthor autrefois, et sans doute de même technologie, qui se joignait à leurs forces. L'armée, avec quelques upgrades, sans aucun doute. Leur commandant se dirigea vers elle, et après quelque politesse, demanda son plan. Elle ne savait pas si c'était flatteur de sa part de la prendre pour la leader de la Ligue, mais il est vrai que les batailles d'égo n'était pas les bienvenue et qu'elle se devait de prendre elle-même des décisions, sans se demander ce que Superman ou Batman ferait ou dirait.

« Les ingénieurs de Darkseid ont déjà commencé à modifier le silo pour qu'ils deviennent un portail pour lui et son armée. S'ils réussissent, c'est la fin. Ils vont se contenter de défendre leur position. Green Lantern a mis en place un périmètre de sécurité, vous pouvez l'aider à l'aggrandir. Tenez vos positions et couvrez nos arrières, le temps que nous trouvions une solution face à leur technologie. Votre objectif sera d'empêcher les démons qui arrivent par vague de tous nous submerger. S'ils y arrivent..

Wonder Woman ne préférait pas terminer sa phrase. Elle observait le champ de bataille, de loin. Elle ignorait si elle pouvait faire confiance aux hommes de Luthor, mais elle se refusait d'ignorer leur apport dans cette bataille. S'ils voulaient l'emporter, c'était main dans la main, et non pas les uns contre les autres. De plus, elle avait beaucoup de respect pour l'armée et les soldats, elle était une guerrière elle-même. Et elle connaissait bien leur monde, que Steve Trevor lui avait fait connaître dans ses premières années dans le monde des hommes. Elle mit sa main sur le communicateur de la Justice League, et communiqua directement avec Jordan.

« Lantern, je t'envoie des hommes pour t'aider à nous couvrir. Flash à sécurisé la zone, vous devez empêcher les démons qui nous échappe de sortir du périmètre et faire des carnage dans la ville. Je vais rejoindre les autres pour voir ce qu'il en ait.

Et Diana fonça vers la structure que protégeait les démons de Darkseid. Elle avait perdu de vue Kalibak, ce qui n'augurait sans doute rien de bon, mais il n'était pas la plus grande menace. Si Darkseid parvenait à pénétrait dans ce monde, Wonder Woman ignorait si elle pouvait le vaincre. Mais il ne fallait pas perdre la foi. Garder l'espoir était peut-être leur salut.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/10/2014
Messages : 1373
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Lun 9 Mar 2015 - 1:06
KRAK !!!

Sous le poing ganté de noir du Détective, la mâchoire du sbire de Double-Face céda, se disloquant littéralement. Puis, en un mouvement fluide et ininterrompu, le Croisé Masqué fit volte-face et asséna un violent coup du talon en plein front d'un autre des criminels qui l'entourait. A moins de cinq secondes d'intervalles, les deux corps meurtris touchèrent le sol avec fracas, heurtés par la force implacable du protecteur de Gotham.
Autour de lui, encore trois hommes; ce n'était certes pas la plus grosse menace à laquelle il avait eu affaire, mais chaque adversaire devait toujours être considéré avec le plus grand sérieux et la plus grande concentration.

Cependant, alors qu'il amorçait un mouvement de parade -un des malfrats s'était senti pousser des ailes-, un léger bip retentit dans le communicateur ultra-perfectionné. On tentait de le joindre. A un moment peu adéquat. Ne se laissant pas démonter une seule seconde, Batman saisit le poing de l'adversaire qui l'attaquait, et le lui retourna en plein visage, faisant craquer son nez et jaillir son sang sur les pavés froids de la ville. Il porta ensuite la main à l'emplacement habituel de son oreille, cachée par le masque, et accepta l'appel.

- Maître Bruce ?

La voix du vieux majordome de la famille des Wayne s'éleva, un peu assoupie. Le soleil indiquait pourtant midi, et bon nombre de Gothamites travaillaient à cette heure ci. Alfred Pennyworth, lui, s'était octroyé une pause sieste, rare moment où il pouvait se reposer en prévision des nuits généralement très très calmes que vivait son playboy milliardaire d'employeur et ami.

- Je suis un peu occupé en ce moment.

- Maître Bruce, nous avons reçu un signal de la Ligue.

Voilà quelque chose d'intéressant. La Ligue elle-même, et non pas un des membres dans le besoin comme Pat Dugan il y a peu, envoyait un appel général. Depuis le problème OMAC, Batman évitait de figurer avec la Ligue. Sa basse popularité risquait de déteindre sur l'équipe, et ce n'était clairement pas ce dont avait besoin l'équipe. Avec les lois luthoriennes, les justiciers peinaient à remonter la pente, mais les efforts multiples des nombreux membres avaient porté leurs fruits.
Anticipant le mouvement des autres ennemis, le Chevalier Noir se laissa glisser au sol, envoyant son pied frapper le genou le plus proche. Puis, avec la plus grande agilité du monde, il se releva et appuya son poing dans la face du blessé.

- Quelle couleur ?

Batman avait établi un code couleur en fonction du degré de menace. Vert, jaune, orange, rouge et noir. Il ne se déplaçait pas pour moins que du orange, autrement dit attaque d'un membre de la Ligue ou menace lourde sur civils.

- Noir monsieur.

- Apokolyps...

Le noir concernait toutes les attaques du Quatrième Monde, et par conséquent le monde de Darkseid, celui d'Highfather étant nettement plus pacifique.

- En effet monsieur.

- Je rentre immédiatement.

Faisant face au dernier des hommes de Double-Face, le Chevalier Noir s'avança. Gorge, foie et visage et le tour était joué, dans la plus grande sobriété. Il laissa derrière lui, au sol, la petite bande qui avait mis KO deux policiers et sortit un petit boitier avec des boutons sur lesquels il appuya dans un ordre précis. L'instant d'après, un grondement fit trembler les murs fragiles de cette partie de la ville, et la Batmobile jaillit d'un virage pour s'arrêter à la hauteur de son possesseur. Batman prit place, et partit immédiatement en direction de sous le Manoir Wayne, son repaire.

Une dizaine de minutes plus tard, il arriva dans les grottes qui constituaient la Batcave, et bondit hors de son véhicule à la vitesse de l'éclair. Comme possédé par l'esprit de tous les speedsters, le justicier à la chauve-souris se précipita sur l'ordinateur central et alluma les infos. Les présentateurs animaient en flash info spécial l'attaque sur Keystone des forces d'Apokolyps, et la résistance acharnée des grands héros de la Ligue.
Ils frappaient, se démenaient, affrontaient l'ennemi avec vigueur et courage, mais ils ne gagneraiet jamais ainsi, Wayne le savait.
Voyant l'ancien bâtiment, un silo désaffecté, qui servait de support à l'invasion, une idée lui traversa l'esprit. Cela pouvait marcher, oui... Il y aurait un grand coût de reconstruction, mais Keystone ne pouvait y couper de toutes manières.
Batman pianota quelques secondes sur son clavier et fit apparaître un plan de la ville, avec, en surimpression, un plan des égouts. Par chance, un grand tunnel passait sous le silo. Leur espoir se trouvait là, l'espoir de toute la planète, celui que recherchait en ce même moment Wonder Woman. C'est d'ailleurs cette dernière que contacta le Croisé Masqué en constatant que Superman n'était pas présent.

- Wonder Woman, ici Batman. J'ai un plan.


Cinq minutes plus tard...


La situation était désespérée. Les paradémons semblaient se déverser continuellement du Tunnel Boom 2.0, Kalibak faisait des ravages, et personne ne parvenait réellement à prendre le dessus, épuisant les corps et les âmes dans une lutte acharnée... et Batman pataugeait dans les profondeurs de Keystone.
Après discussion stratégique avec l'Amazone et accord commun, il était parti en Batplane et s'était posé relativement loin des combats, là où commençait le tunnel lui permettant de rejoindre la salle souterraine sous le silo. Sa cape trainait dans la boue et les déchets, et une odeur désagréable émanait des petits monticules de saletés accumulées. Mais il avait l'habitude de tout cela, à Gotham. La ville du vice était mille fois pire.

Même à cette profondeur, le chaos du combat à la surface s'entendait. Il faisait trembler les pierres, rouler les canettes vides, et résonner un étrange son tout du long du chemin.

Enfin, le Détective atteignit sa destination, et observa l'espace vide. De grosses poutrelles en acier avaient été plantées à chaque angle, soutenant sans aucun doute le bâtiment au dessus. Ce n'était pas un problème pour le héros, qui avait emporté des explosifs particulièrement efficaces. En sus de faire fondre le métal, ils allaient nettoyer par le feu toutes les immondices de tous les tunnels à 50 mètres de là.
Une fois sa part accomplie, le Chevalier Noir ressortit et regagna son Batplane pour apporter un autre soutien aérien aux membres de la Ligue.

- Batman à Wonder Woman: tout est en place. J'enclenche le plan.

Enfin, Batman décolla du toit et appuya sur un bouton de son gantelet.
Un énorme grondement se fit entendre, et le sol sous le silo s'affaissa, le faisant s'effondrer sur lui-même, le disloquant aussi sûrement que la mâchoire du pauvre homme de Dent cité plus haut.
Le combat n'était cependant pas fini. En supposant que le Tunnel Boom soit détruit, il restait encore de très très nombreux paradémons et Kalibak.
Au moins, Darkseid ne se manifesterait pas.
Enfin une bonne chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Lun 9 Mar 2015 - 3:04
Dans les bras de Hawkman, Barry regardait le champ de bataille. Il porta la main à l'oreille, il avait oublié d'ouvrir son connecteur. C'était stupide, mais dans l'importance du moment il avait oublié cela. Il entendit alors les différentes communications, Wonder Woman à Green Lantern annonçant l'arrivé de l'armé luthérienne, une autre communication cette fois cryptée semblait marquer uniquement Wonder Woman, Barry en déduit donc que Batman venait d'entrer en jeu. Barry donna alors ses informations via son propre communicateur.

Ici Flash, désolé j'avais oublié mon communicateur. La tour est un organisme symbiote elle se repend d'elle même. Elle semble dotée de système de tunnel boom auxiliaire qui sont plein de petites portes qui permettent l'envoie de renfort, rien à comparer avec se qui pourrait passer si la Spire s'activait, mais suffisamment pour représenter une grande menace. Des ingénieurs ont à nouveau traversé la porte, mais il ne travailla pas sur la structure. Ils installent du matériel d'offense et de défense, ce sont des ingénieurs militaires. Ils ne sont pas à prendre à la légère... je...

Une détonation se fut entendre. Aucun signe de bombe sur la surface, mais de la poussière autour du silo de Keystone Motors n’était un signal très clair. On avait fait exploser les structures sous le bâtiment. Celui-ci commença à vaciller dangereusement. Ne laissant que peu de place à l'interprétation, il allait s'effondrer. Le problème n'était pas l'anéantissement d'un bâtiment vétuste le problème était l'armé qui venait d'arriver qui se trouvait sur la trajectoire de l'écrasement du silo. Flash se mit a vibrer pour se libérer des bras d'Hawkman et il tomba vers le sol. Faisant des cercles avec ses bras pour faire des tornades et se déposer sans trop de dommage. Il activa à nouveau sa supervitesse pour écarter tous les soldats de Washington. Il fallait éviter les pertes civiles au maximum c'était leur mantra. Certes les pertes matérielles étaient souvent présentent, mais au moins le bilan de vie humaine compensait. Il y avait aussi le danger de faire des pertes au niveau politique, le président Luthor ne laisserait pas une seule vie de ses militaires impunies et leur situation était déjà assez délicate.

Le silo tomba dans un fracas sonore aussi important que dérangeant. Barry fonça vers le point de chute et se qu'il espérait impossible de produisit. Le symbiote technologique qui tentait de transformer le silo en Boom Spire continuait à se rependre, mais cette fois sur le sol. Il n'était pas soumis à un codage uniquement vertical, mais l'horizontal était également possible. LE problème est qu'à l'horizontale il n'avait pas de fin possible.

Les amis, on a un problème majeur... le symbiote mother box du silo commence à se répandre à l'horizontale. Mais comme le Silo avait une fin au bout, la fin sera lorsque la terre sera complètement recouverte... exactement comme apokolyps.

Cyborg à la tour de guet envoya alors une image projeter et donna certain renseignement.


Voici une image d'Apokolyps a fin de renseignement. Voyez la planète au complet est recouverte d'une structure technologique c'est ce qui attend la terre... si on n’agit pas

Ces informations projetées étaient visibles par tout le monde, que ce soit la ligue des justiciers, l'armée de Luthor... ou Kalibak. D'ailleurs ce dernier éclata de rire. Il frappa sa masse et projeta un rayon en direction de l'Amazone qui selon lui était la plus grande menace dans le moment. Il agrippa un militaire non loin et le lança vers le barbare ailé. Puis sauta afin d’atterrir près d'Aquaman et de lui donner un puissant coup dans le torse, le projetant alors au loin.

Ce n'était pas notre but que de transformer cette terre en Apokolyps II, mais si c'est le voeu de votre peuplade ainsi soit-il. Activez les tourelles.

Les tourelles furent déposées sur la structure symbiotique qui les activa instantanément. De puissantes décharges furent alors déclenchées visant différentes cibles... héroïques... militaires, mais aucun paradémons. Kalibak lança une décharge directement dans le symbiote et celle-ci réagit en accélérant la conversion. La planète était en train de Terraformer... ou plutôt Apokolypsaformer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 10 Mar 2015 - 0:37
Le souffle de l'explosion déclencher par Kalibak avait été tellement puissante et subite que Je n'ai pas eu le temps de suffisamment encrer le marcheur sur le sol. Le souffle était tellement fort que je fus projeté, comme le marcheur au sol. Ma construction de lumière tenue le coup par contre, mais elle arrêta de tirer dû à la chute. Les innombrables Parademon se jeterent sur moi et commencèrent à déchiqueter les différentes tourelles sur positionné sur la coque. Ils tentèrent même de pénétrer la coque. Ils auraient certainement réussi  si ce n'aurait été des hommes en armure verte qui vinrent me porter main forte. Wonder Woman entra en communication avec moi au moment où je réussissais à remettre le marcheur quadrupède sur pied.

«Merci Chérie! J'avais remarquer! Je recommence à nettoyer le secteur.»

Les tourelles restantes se remirent à tirer sur les ennemis à porter. Je me concentrais à tenter de reconstruire celles perdu, mais l'aide apporté par les soldats en armure me permire  de me concentrer plus sur les parademons que sur la reconstruction. Je fis un rapide check-up de la charge de mon anneau et elle indiqua 51%. Elle continuait d'ailleurs à descendre tranquillement suite au feu nourris que je fournissais. Si nous ne réglons pas cette affaire rapidement je me retrouverais aussi inutile dans ce combat que les civils évacué par Barry.

«Quelqu'un a une idée sur comment régler le tout, ça commence à drôlement chauffer.....»

Une explosion se fit entendre et le silo commença à s'écrouler sur lui-même.

«...ici!»

Se pouvait-il être si simple? Les secondes suivantes me montrèrent bien que non. Au lieu de stopper l'expansion du symbiote technologique elle ne fit que lui permettre de se répandre sur une plus grande zone. Toujours sous le feu de l'action de mes tirs de tourelle je dis:

«C'est Batman qui a fait ça n'est-ce pas? Merci de nous simplifier la vie. Tu as une autre idée?»

Seul point positif de la chose. Les parademons avaient arrêté de déferler par le portail. Du moins pour l'instant. Nul doute qu'il recommencerait bientôt à cracher de ces abominations. C'est à ce moment que Kalibak, toujours au prise avec Diana et Aquaman cria l'ordre aux ingénieurs d'aller placer des tourelles sur la zone infesté. Les dites tourelles commèrent rapidement à compliquer les choses et à causer de lourd dégâts à ma construction de lumière. C'est à ce moment que Bruce eu une seconde idée, une idée plus sommaire que la précédente, mais il s'agissait quand même d'une bonne idée. Il nous exposa son plan comme ceci:

1) éliminer les nombreuses tourelles déjà en place et également empêcher les parademons d'en poser de nouvelle.
2) Arracher littéralement un morceau de terre afin de transporter tout le symbiote dans l'espace afin de mieux le gérer.

En l'absence de Superman, j'étais le seul équipé afin de nous débarrasser de cette abomination en un seul coup. Je décidai de prendre les choses en main quitte à ce que ça ne plaise pas aux autres, mais la situation est désepéré. Surtout que la charge de mon anneau, maintenant à 45%, continuais de baisser.

«Bien rattrapé Batty! Vous avez entendu tout le monde, détruisez les tourelles et ensuite couvrez-moi, je vais envoyer cette saloperie dans l'espace. Allez équipe on passe à la vitesse supérieur.»

Je fis craquer mes doigts et mon marcheur commença à se redresser sur les deux pattes avant. Mon marcheur quadrupède commençait à se métamorphoser, comme un transformeur, en marcheur bipède. Une fois bien dressé sur deux pattes les lance-missiles, maintenant sur les épaules du marcheurs recommencèrent à tirer dans les airs pendant que les soldats en armure couvraient mes pieds. Je me mis à avancer en direction de la masse grandissante apokolyspsienne. Un groupe de parademons se regroupa au sol devant moi tentant de positionner d'autres tourelles. Mais cette fois je ne les laisserai pas faire. Je brandis les deux bras mécaniques vers le haut et les fit descendre furieusement sur les parademons et les récentes tourelles, les pulvérisant sur-le-champ.

La résistance étant de plus en plus forte, je me concentrai quelques secondes ce qui fit briller mon marcheur d'une lueur verte encore plus intense. Une fois le niveau d'énergie atteint je fis exploser ma construction afin de disperser les parademons les plus proches. Je gardai les plus gros morceau sous mon contrôle et les lançai sur les tourelles les plus proches afin de les détruires. Je me posai au sol et un rapide coup d'oeil à mon anneau me montra qu'il ne me restait que 20% de charge. De toute façon je ne pouvais plus faire marche arrière, le point de non retour étant depuis longtemps derrière moi. Je m'adressai ensuite à tout le monde et avec une voix montrant des signes d'épuisement je leur dit:

«Bon j'ai besoin de tout le monde là! Terminer de détruire ces maudites tourelles et ensuite couvrai moi du mieux que vous pouvez. C'est valable pour vous également dans vos armures. Je parle surtout du gros gorille difforme qui sert de fils à Darkseid. Empêchez-le de s'approcher de moi.»

Suite à cela, je mis mon anneau au sol et envoyai un champ de force creuser sous la masse symbiotique afin de la séparer de la croûte terrestre. La zone que je couvrais étais plus grande et plus profonde que l'étendue du symbiote, mais il était hors de question que je prenne de risque. Une fois la dernière tourelle détruite et mes alliés sortis de la zone je refermai rapidement le champ de force et commençai à le soulever dans les airs. Je commençai à voler également en fesant monter la masse de plus en plus haute dans les airs. Mon anneau m'afficha une charge de 12% alors que j'étais à environ 500 mètres du sol. Bientôt je serai dans l'espace et nous pourrions peut-être en finir avec tout cela. En espérant, que tout le monde s'en sorte en bas. La fatigue commençant sérieusement à s'emparer de moi, je m'adressai au groupe en leur disant:

«J'y suis presque tout le monde. Continuer à faire le bon boulot que vous faites et ce sera terminé. D'ailleurs, j'ai une question pour vous. Une fois dans l'espace, je fais quoi du colis? Est-ce que le soleil ferait un bon endroit où l'envoyer?»
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/10/2014
Messages : 1373
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Mar 10 Mar 2015 - 1:38
- Je suis là, Lantern.

Aux côtés du Gardien de l'univers, un être en armure noire, inconnue venait d'arriver, voletant sous la masse de roche et de goudron sur lequel progressait encore le symbiote. Tout son corps était recouvert de la tenue, dissimulant complètement son visage. Seuls signes distinctifs: des griffes sur les gantelets, et la voix. Batman. Il était là, il volait et aidait à soutenir le poids de la plaque soulevée par la volonté émeraude de Jordan.


Quelques minutes auparavant...

Dans le Batplane, en voyant l'erreur qu'il avait commis, le Chevalier Noir se maudit intérieurement d'avoir ainsi joué sans preuve de réussite. Mais malgré la situation catastrophique que la destruction du silo causait désormais, Wayne ne cessa pas de penser, et d'échafauder un plan. Cette fois, il allait faire plus simple, à la Superman. Ce n'était pas une insulte, les méthodes étaient suffisamment différentes et efficaces pour être totalement dissociées. Alors que le Batman travaillait avec la technologie et son humanité, l'Ange de Metropolis pouvait mettre à contribution sa puissance colossale. Or, le dernier fils de Krypton n'était pas présent, et la tâche reposait sur les épaules des forces en présence.
Sentant que le moment était venu, le protecteur de Gotham appuya sur deux boutons du tableau de bord, faisant s'élever une voix féminine dans le cockpit.

- Certification nécessaire.

- Bruce Patrick Wayne, demande du projet Insider aux coordonnées suivantes: 39° 03′ Nord 94° 35′ Ouest.

- Analyse vocale terminée. Demande accordée.

Au moment où le logiciel s'éteignit, enclenchant des actions à distance, un appel d'urgence s'ouvrit immédiatement sur le signal crypté personnel du Détective. La voix du vieux majordome des Wayne retentit, emplie d'une fougue et d'une rare intensité.

- Maître Bruce !!!

-...

Comme quand il était petit, le sombre justicier se tut. Il ne répondit pas à son ami, son tuteur, son mentor. Un silence relatif s'installa doucement, tandis que la concentration du Batman se portait sur les monstres qu'il était en train d'éliminer.
Si il ne pipait mot, ce n'était pas à cause de la peur des remontrances, mais bien parce qu'il ne voulait pas discuter de ses choix, pas maintenant, en plein milieu du combat contre les paradémons. Le débat viendrait sûrement plus tard, s'il y en avait un.

- MAÎTRE BRUCE !!!

- J'ai fait mon choix Alfred. Je coupe nos communications.

Avant même que le vieil homme ne puisse rétorquer quoi que ce soit, la main gantée vint désactiver le canal. Un peu de tranquillité, enfin. La solution qu'avait choisi le héros n'était pas la plus simple pour lui, et il y avait de grandes chances qu'il y reste.
De même, il allait dévoiler un de ses plus grands atouts ce jour présent, tant devant ses camarades que devant les hommes de Lex Luthor. Cacher ce secret nécessiterait beaucoup plus de travail, désormais.

Entre temps, il avait pu transmettre des ordres de bataille à ses camarades, ceux de détruire les défenses et d'envoyer dans l'espace le symbiote Boom, celui là-même qui menaçait l'entièreté de la planète. Seul la Lantern avait réagi pour le moment, prenant de l'avance dans la seconde partie du plan. Ce n'était pas un mal en soi, il allait juste falloir quelqu'un pour exécuter la première.

Après de très très longues secondes d'attente, certaines se muant même en minutes, un colis alla se planter dans le sol, non loin d'un groupe de créatures d'Apokolyps particulièrement échauffées par leur passage sur Terre. Prêtes à tout, elle avançaient inexorablement le long des rues, traquant les rares civils encore présents sur les lieux. Leur surprise fut grande lorsque le grand tube de métal estampillé Batman s'enfonça de quelques centimètres dans le goudron, à quelques mètres d'eux.
L'homme chauve-souris jaillit de son avion, et se jeta vers le sol en chute libre, avant de déployer ses ailes. Il plana peu de temps avant que ses bottes ne touchent le sol, à égale distance du Projet Insider. N'attendant pas que les paradémons lancent leur mouvement, le Chevalier Noir se mouva avec agilité vers le matériel technologique, et pénétra droit dans l'espèce de sarcophage de métal.

Les sbires de Darkseid, bêtes mais pas sans compréhension du monde, furent frappés par la chance qui s'offrait à eux: éliminer l'humain vêtu de noir, qui avait presque failli tuer leur maître jadis, ce n'était pas une occasion à louper. Très vite, un déluge d'énergie s'abattit sur le tube gris métal, qui explosa. Des flammes fut libéré une forme humanoïde relativement différente de celle qui y était entré.


Le Projet Insider était une armure, et Batman venait de le dévoiler.
Les yeux de la tenue s'illuminèrent, et des rayons d'énergie thermique en sortirent. Ils allèrent fracasser trois des créatures du Quatrième monde. Puis, tendant la main vers les derniers survivants, le Croisé à la cape envoya par le poing des rayons de volonté verts, avant de s'envoler au dessus du sol, à plusieurs mètres.
Une fois cette première menace éliminée, le Bat-Insider s'envola relativement difficilement vers Green Lantern qui peinait à se débrouiller face aux tourelles et autres défenses du symbiote.


Retour au présent...

- Je n'ai pas beaucoup de temps avec cette tenue, tout au plus cinq minutes à sept minutes. Mettons les à disposition.

Quand nécessité faisait loi, le Chevalier Noir était prêt à tout pour sauver la Terre, même à détruire des mondes, comme il avait failli faire avec Apokolyps il y a longtemps. Ici, c'était sa vie qu'il mettait en jeu, plus encore que ses camarades, afin de repousser l'envahisseur.
Usant de toutes ses facultés, tant de raisonnement que celles octroyées par son armure, Batman se lança à l'assaut des tourelles, comptabilisant les baisses d'énergie et le temps qui s'écoulait petit à petit, véritable sablier mortel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Mar 10 Mar 2015 - 3:30
NON! Tu vas échouer


Kalibak se propulsa du sol par la simple force de ses jambes. Ses paradémons couvrant son ascension. Ne cessant les attaques, les paradémons s'attaquaient à tout le monde qui était sur le champ de bataille, militaires et héros étaient leurs cibles. Les tourelles ne cessaient de bombarder toutes les cibles qui se trouvaient dans leurs rayons d'action, mais l'atout majeur venait d'entrer dans la guerre. Kalibak le cruel, le fils de Darkseid, The Scourge of Apokolyps venait enfin de réagir comme il l'avait appris. La rage et la sauvagerie qui lui était propre. Utilisant son beta club pour se propulser plus rapidement il fonça sur Green Lantern. Il l'atteint facilement, puis s'agrippa à lui. De toute sa force apocalyptique, il réagit rapidement et prestement se saisissant du poignet sur lequel était l'anneau et le brisa en utilisant les muscles puissants hérités de son père. Le craquement des os remonta jusqu'au niveau du coude se qui pouvait laisser penser que non seulement le poignet venait de briser, mais tout l'avant-bras avait cédé sous la puissance.

Concentre toi sur ta douleur Lantern...

La structure céda et le symbiote fut libéré. Il alla se fracasser à nouveau sur le sol. Les ingénieurs qui se retrouvaient sans travail se relancèrent à la modification et l'installation des boucliers prévue normalement pour le silo. Il ne couvrirait pas toute la future zone, mais les ingénieurs semblaient se concentrait sur se qui semblait êtres les booms tunnel auxiliaires donnaient une cible à Barry.

Kalibak qui tombait sur Hal Jordan qui ne soutenait plus la construction sauta vers le Batman.

BATMAN! cria-t'il Je te briserai...

Il fonça alors vers le Batman pour une lutte à en finir. L'honneur de la famille était en jeu et le temps était venu pour Kalibak de finir ce que son père avait commencé. Il briserait la ligue en commençait par son membre le plus humain.

Tu crois que tes jouets technologiques sont à la hauteur de l'Apokolyps? VOUS ÊTES À DES ANNÉES-LUMIÈRE DE NOTRE PUISSANCE! MEURT!

Son Beta Club pointé vers Batman, il lança un puissant Power Beam vers son ennemi puis le chargea de toute la puissance de ses jambes. Parlant de jambes celle de Barry n'était pas en reste. Hal tombait en chute libre, Barry n'avait que quelques secondes avant que celui-ci ne s'écrase au sol. Il se mit à courir et se servant d'un morceau du silo brisé devant lui se propulsa dans les airs et se saisit du corps tombant d'Hal Jordan.

Hal! Tu n'a plus de jus?... Laisse tomber va te mettre à l'abri vite.

Flash fit rapidement le tour de ses alliés pour voir leur posture et leur transmettre le même message. En passant évidemment, il repoussa certain paradémons

Les boom tube auxiliaire seront maintenant tous réactivé et protéger... il faut les refermer dès maintenant quelqu'un à un idée? Oh et accessoirement... Batman est seul face à Kalibak. Bordel ou est Superman !

((à la demande de Hal, j'avise que tout se qui a été fait à son personnage a été fait avec son accord car il s'agit d'une suite logique d'action))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 29/06/2014
Messages : 7394
DC : The Bat ; The Atom ; Sportsmaster ; Ch'al Andar/Hawkman ; Orin - The Aquaman
Situation : Last of the Fourth World.
Localisations : En pleine évasion.


MessagePosté le: Mar 10 Mar 2015 - 23:02
Keystone City est envahie. La Terre est envahie.

Les hordes impies d'Apokolyps s'avancent sur un terrain qu'elles considèrent déjà conquis. Si les protecteurs de la planète font de leur mieux, les terribles ingénieurs extraterrestres sont parvenus à mettre au point des systèmes qui défient toute logique et toute morale.
Malgré leurs exceptionnels pouvoirs, les membres de la Ligue de Justice ne parviennent pas à repousser l'invasion. Pire encore, leurs tentatives ont mené à la libération d'une technologie symbiotique sur la ville, qui vise à recouvrer toute la ville, puis la planète toute entière ; jusqu'à ce qu'elle ne soit plus qu'une copie d'Apokolyps, et que tout espoir soit brisé.

Si la Ligue se réunit pour reprendre le combat, la violence de Kalibak la perturbe. Flash parvient à protéger ceux qui sont directement menacés, mais il se rend compte, comme les autres, qu'il ne reste plus que Batman face au fils indomptable et incontrôlable de Darkseid.

Batman.
L'humain le plus dangereux encore en vie. Le pinacle de l'évolution, de la discipline et du potentiel de l'Humanité. Le Chevalier Noir, l'ultime protecteur, un monstre de détermination et d'abnégation. En plus vêtu d'une armure améliorée, étrange et terrible, contre laquelle très peu d'hommes peuvent résister.

Mais il ne reste qu'un homme - et Kalibak est bien pire.

Bruce Wayne, comme à son habitude, refuse la difficulté et combat. De toutes ses forces, avec tout son talent, il utilise ses compétences, son expérience, sa brutalité et son talent pour frapper, encore et encore, le fils aîné de Darkseid. Ses coups sont monstrueux, terribles, mais ils n'ont pas grand impact sur le corps inhumain de son adversaire. Ce dernier recule, souffre, mais ne peut être véritablement gêné par le Chevalier Noir ; et Kalibak se lasse de cet affrontement.

D'un coup violent, ce dernier propulse Batman au sol, et lève sa masse pour se préparer au coup final. Un sourire vicieux, cruel, s'affiche sur son visage défiguré, alors qu'il veut profiter de cet instant avant de trucider son adversaire. Une cruelle erreur, qu'il ne cessera de regretter par la suite.

En effet, alors que Kalibak menace Batman, des "boom" successifs se font entendre... en hauteur. A plusieurs reprises, à de très nombreuses reprises, un objet non identifié traverse le mur du son et brise véritablement les lois de la physique et de la vitesse. Kalibak n'a même pas le temps de lever les yeux que la forme rouge et bleutée qui s'effondre du ciel vers le sol l'atteint - et change soudainement de direction.

Emportant Kalibak, la silhouette réalise en effet un virage, avant de propulser sur un immeuble encore debout la créature d'Apokolyps. Toute la structure même du bâtiment s'écroule, alors que Kalibak se rend compte qu'il vient d'être frappé plus de cinquante fois par des poings - par des poings dotés d'une force que nul sur Terre ne peut égaler.

"Batman."

La silhouette rouge et bleue se fige devant le Chevalier Noir, et baisse sa vitesse pour que les yeux humains puissent la reconnaître.
Malgré la situation, malgré l'horreur de la menace, il ne peut s'empêcher d'adresser un sourire à son vieil ami.

"Nous avions convenu que tu me laissais les menaces cosmiques, si je promettais de ne pas mettre mes bottes à Gotham."

Superman est arrivé et plaisante.
La situation est définitivement catastrophique.

"Je vous prie d'excuser mon retard."

Clark reprend son sérieux, et plonge son regard azur vers l'avancée de la technologie symbiotique qui menace. Kalibak sera bloqué pendant quelques instants, mais ils ne peuvent pas se reposer ; la menace est trop grave, et elle va nécessiter l'intervention de toutes les forces de la Ligue.

"Une crise à l'intérieur de la Forteresse m'a empêché de venir plus tôt."

Il serre les dents, car il ne supporte pas d'avoir tant tardé avant de venir. Les destructions, les morts, l'horreur qui l'entoure ne cesseront de le tourmenter jusqu'à la fin de son existence, tout simplement parce qu'il considère qu'il aurait dû faire mieux, qu'il aurait dû être meilleur.
Dans sa Forteresse, un micro-univers a tenté de s'échapper de son champ de stase pour dépasser sa taille et envahir d'autres plans d'existence. Superman a dû intervenir directement sur place, se transporter là-bas et négocier un traité de paix avec cette autre race d'êtres vivants ; ce n'est qu'à son retour qu'il a appris la terrible situation. C'est à se demander si Darkseid n'est pas responsable de l'étonnante rébellion du micro-univers, pour l'occuper durant son invasion ; ça n'aurait rien d'étonnant venant de ce maître-manipulateur.

"J'ai cependant une solution à proposer."

Son intervention, brutale, contre Kalibak leur a donné quelques instants de répit. Si la technologie continue d'envahir la Terre, les Paradémons ont cependant un peu reculé en voyant le sort réservé à leur meneur. Superman entendu en profiter au maximum.

"Nous ne pouvons pas repousser indéfiniment l'ennemi, les ingénieurs ont certainement trouvé des parades. Il faut se débarrasser de cette technologie - il faut l'envoyer ailleurs."

L'Homme d'Acier sort un petit dispositif rond d'une poche de son costume, et l'envoie vers Batman. Ce dernier réceptionne un objet bien plus gros, qui a grandi grâce au logiciel d'agrandissement kryptonien.


Tous reconnaissent rapidement le projecteur de la Zone Fantôme, terrible machine permettant d'envoyer quelqu'un ou quelque chose dans un autre plan d'exister, dans un lieu de non-vie et de non-mort où sont incarcérés les plus grandes menaces de Krypton.

"Batman, tu connais le fonctionnement du projecteur. Mon plan est simple : nous aspirons l'invasion à l'intérieur, et nous ne refermons pas le canal tant que la technologie ou l'ennemi est encore là."

Le choix est terrible, et son coeur est lourd. Superman déteste la Zone Fantôme, il a tenté à de nombreuses reprises de la forcer pour sauver les prisonniers ou ceux injustement incarcérés ; il n'a jamais vraiment réussi. Envoyer la technologie symbiotique et des Paradémons, c'est quasiment une condamnation à mort pour les Kryptoniens à l'intérieur et les créatures d'Apokolyps.
Son coeur est lourd, oui. Mais il l'est encore plus en voyant ce qui arrive à Keystone City. En découvrant le destin de la ville, et la menace qui pose sur la Terre entière, le choix est évident - mais pas plus simple à accepter.

"Batman, je te laisse calibrer le projecteur. Green Lantern, Hawkman, Wonder Woman, Aquaman... agents."

Son regard se pose sur la police de Luthor, qu'il ne porte pas dans son coeur, mais qui peut, qui doit être utile en cette journée terrible.

"Je vous laisse gérer les détails, et protéger le projecteur. Flash, je te propose de tenir le projecteur aux endroits inaccessibles, mais en attendant... tu viens avec moi."

Ses poings se serrent, son regard devient sombre. Il monopolise sa puissance, la moindre force de chacun de ses muscles pour la suite.

"Nous allons occuper l'ennemi. Tous les ennemis."

Superman n'attend pas de réaction et se précipite à super-vitesse vers les Paradémons. Il va si vite qu'il n'est plus qu'un flux bleu et rouge, frappant chaque adversaire avec sa super-force. Poings, pieds, genoux, coudes, tout y passe pour cogner l'ennemi, le faire tomber et l'immobiliser. La vision-chaude, le super-souffle sont également sollicités afin de toucher de plus en plus de cibles, à un rythme terrifiant.

L'Homme d'Acier couvre une zone hallucinante, ne s'arrêtant jamais, ne prenant aucune seconde de repos.
Le plan est simple : occuper l'invasion, et laisser du temps aux autres pour sauver le monde. Il leur fait entièrement confiance pour mener à bien son plan, et lui se garde le plus "simple" : survivre face à une armée de monstres assoiffés de sang, quasiment invulnérables et sur-motivés à l'idée d'anéantir celui qui a humilié leur maître et leur meneur. Simple comme Superman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle En ligne
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Mar 2015 - 17:43
Tout alla trop vite. Beaucoup trop vite pour l'Atlante… Une explosion, des combats… Une brutalité plus bestiale qu'humaine… Des corps détruits, une odeur de chair calcinée monta au nez d'Arthur. Les tentacules qui s'étaient emparées des ingénieurs et les entraînaient invariablement dans les profondeurs sombres et mélancoliques de l'océan disparurent, brûlées telles de simples feuilles de chêne sous la volonté d'un enfant utilisant une loupe… Le cœur de l'homme se serra. Lui qui détestait la violence la plus sadique, celle-là même qu'il avait par le passé mit en avant pour venger la perte de son enfant, de sa femme… De tous les êtres qu'il avait vu disparaître… Levant les yeux, alors que son corps se détachait du sol, l'impact l'ayant propulsé dans les airs, il vit le ciel. Rouge comme le sang, et pourtant, incroyablement calme au vu de ce qui se passait sur la terre. Les ailes d'Hawkman passèrent devant son regard médusé. Il ne pouvait pas mourir. Apokolyps marchait sur la Terre. Une nouvelle fois, Darkseid et ses sbires tentaient de transformer la planète bleue en un amas de violence et de corps mutilés. Mais la JL veillait au grain… Aucun d'entre eux ne pouvait laisser impuni ce qui arrivait.

Toutefois, Arthur se laissa envahir par la souffrance, la peur, le désarroi… Diana possédait cette force hors du commun et cette volonté de combattre qui la décrivait si bien en tant qu'Amazone. Flash courrait si vite, que le temps lui-même semblait se suspendre lorsqu'il se déplaçait… Le Corps des Lantern était le protecteur de la Terre. Même Hawkman possédait une force et une vaillance sans limite. Mais lui ? Qu'était-il ? Un simple Atlantéen dont les seuls pouvoirs s'avéraient être lié aux animaux marins… Rien de plus. Alors qu'il se releva sans volonté, un choc d'une puissance incommensurable le frappa de plein fouet, lui enfonçant le thorax et le repoussant bien plus loin. Chutant dans les remous de l'océan qu'il protégeait, Arthur se sentit de nouveau heureux, libre et fier. Il n'était pas qu'un simple Atlantéen. Il était leur Roi, leur protecteur ! Et allant au devant de ce qui allait être une bataille peut-être sans fin, il se rua de nouveau sur la terre ferme. Son trident se trouvait non loin, Barry, peut importait où il se trouvait, avait du le voir et lui avait donc rendu son bien. Brave homme.

Mais ce qui parvint aux yeux d'Arthur ne fut que plus encore de violence et de désespoir. Le tunnel par lequel arrivaient les sbires de Darkseid et de son fils venait de s'écrouler sur le sol. Impossible ! Son cerveau se mit à fonctionner de plus en plus vite, calculant les réactions, les possibilités qui s'offraient à eux. Embrochant, rejetant à l'eau, faisant appel à bon nombre de représentants de la faune marine, il se débarrassait des soldats d'Apokolyps en faction devant lui. Néanmoins le chemin était rude et impossible à remonter. Le Boom Spire continuait son avancée, à chaque minute, à chaque seconde… Il grandissait de manière exponentielle… Sans jamais arrêter sa croissance. Mais Art' ne devait pas baisser les bras, tous se donnaient pour la survie de la Terre… Se battant comme un monstre, le trident s'enfonçait dans les chaires et s'extirpait tout aussi vite des corps qui tombaient sur le sol, inanimés. Ses nouvelles cibles ? Les tourelles disséminées à des endroits stratégiques.

Faisant fi des attaques combinées de plusieurs guerriers d'Apokolyps, Aquaman leur rendit la pareille en leur offrant la même destinée que leurs prédécesseurs… De nouveaux tentacules entreprirent de leur faire pousser des cris de stupeurs autant que de souffrance. Art' n'était pas homme a apprécié ce genre de choses, mais leurs adversaires n'étaient ni des être humains, ni des soldats doté de conscience… Ils n'étaient que des armes de guerre désireuse de réduire à néant la Terre. Alors qu'il s'avançait dans la direction d'une des tourelles, une équipe de soldat en armure vinrent se joindre à la bataille. Armes de pointe, regard invisible derrière leurs casques à visières renforcées…Luthor avait donc envoyé sa garde personnelle pour faire le ménage ? Il les considérait vraiment incapables de régler cette affaire seuls ? Serrant le manche de son trident, les jointures des doigts du Roi des 7 Mers blanchirent. La colère grondait en lui, et ce fut avec douleur qu'il s'empêcha de les injurier et de les envoyer au diable… Ils n'avaient pas leur place ici…

Quoiqu'il en soit, toute aide était la bienvenue. Et même s'il s'agissait des chiens-chiens de Luthor, ils restaient des soldats et combattraient à leurs côtés. Aujourd'hui tout du moins… Mais ce fut l'arrivée de deux autres membres de la JL qui étonna grandement Arthur. A quelques minutes d'intervalle, Superman et Batman parvinrent eux aussi dans la bataille. Une fine humidité se leva tout autour de l'homme des océans alors que le combat faisait de plus en plus rage. Les informations qui lui parvenaient de ses comparses n'étaient pas des plus rassurant. Mais actuellement, il avait une chose à faire… Contenir la masse de soldats d'Apokolyps qui ne discontinuait pas de s'approcher… Si Clark était arrivé, cela ne voulait dire qu'une chose, il avait eu une idée.

Fallait-il encore que tout se passe comme il l'espérait…


- Protéger et Servir il paraît…

Un sourire à la fois amusé et sadique sur les lèvres, Arthur se déplaça non sans renvoyer quelques adversaires dans l'eau sur son passage, et se rendit aux côtés de Batman. Ce dernier tenait le projecteur en main. Advienne que pourra comme disait l'adage… Advienne que pourra…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 11 Mar 2015 - 20:24
[HRP : Je t'adore Flash, mais je n'ai pas écrit que je te prenais dans mes bras Very Happy]


Hawkman frappa avec force de sa masse contre le bâtiment. Pas un lésure n’apparue suite au coup. Mais cette observation était plus réjouissante que décevante.

« Tu est solide, mais jusqu'à quel point ? »

Il enchaina alors les frappes avec une fougue qu'il contenait en lui depuis longtemps, chaque coup était porté contre ses frustrations internes autant que contre l'horreur que lui inspirait Apokolips. son arme lâchant des étincelles aussi électriques que magiques. Il sentait la créatures souffrir, il arrivait à percer l'épiderme maléfique, mais tout cela ne constituait qu'une simple cicatrice. Pourtant, il ne renonça pas pour autant. Peut être qu'en réussissant à s’infiltrer à l'intérieur il pourrait abattre cet hydre au cœur ?
Finalement, il fut pris de court par une explosion qui fit s'effondrer la structure. Cela serait suffisant ? Non. Si le Nth métal n'y arrivait pas, rien ne pouvait mettre l'ensemble hors d'état de nuire par la force, même celle d'un super-homme.
A ce moment là, l'enfant simiesque d'Apokolips éclata de rire et réussi à prendre par surprise un soldat en armure pour l'envoyer sur lui. Il se pris de plein fouet le champ de force protecteur de l'armure qui le sonna un bon coup.

Les évènements extérieures défilèrent à toute vitesse alors qu'il reprenait ses esprits.
Batman, Green Lantern et maintenant Superman...

Il vit et rejoignit le groupe qui s'était formé autour de celui que tous le monde attendait, profitant d'un court répit, et pu entendre les consignes et le plan de Superman.
Aquaman y répondit par une phrase que le guerrier de Thanagare avait déjà entendu ou lu quelque part... Cela lui revint vite. Il profita pour ajouter la sienne :

« Sur Thanagar, notre crédo c'est assaillir et commander... »

Décolant, il repoussa les Paradémons qui revenaient de plus belle à l'assaut et fonça vers les tourelles qui poussaient sur la structure comme d'infectieux champignons.
Déployant la Griffe d'Horus, il frappa avec une force rarement déployée le canon qui fut arraché...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 05/10/2014
Messages : 1373
Localisations : Ivy Town


MessagePosté le: Jeu 12 Mar 2015 - 0:38
Avec un rugissement inhumain et un bond impensable, Kalibak venait de briser la main à anneau et le bras d'Hal Jordan, d'une pression d'une seule, laissant le corps du Green Lantern chuter vers le sol. Avant même que Batman ne puisse lui porter secours, Flash avait jailli dans les airs pour récupérer l'ancien pilote et lui assurer une vie un peu plus longue que celle que lui destinait le béton de Keystone City. Une bonne chose de faite: dans l'état présent des choses, le Gardien de l'Univers ne servait plus à rien, et nécessitait plus de protection qu'il ne pouvait lui même en apporter. Cela justifiait son retrait temporaire du combat, afin d'éviter de pleurer une mort supplémentaire, celle d'un coéquipier, celle d'un héros, celle d'un ami. Mais maintenant que la lumière verte n'éclairait plus le ciel de Keystone City, la plaque de goudron contaminée par le symbiote chuta, s'écrasant avec fracas sur une ville meurtrie par les paradémons. Cependant, le pire de tout cela était qu'il n'y avait plus aucun obstacle entre Kalibak et Batman, entre le Nouveau Dieu et l'Humain, entre Apokolyps et la Terre.

Le héros savait parfaitement quoi faire. Il n'hésitait pas un seul moment, ne fléchissait pas un instant. "Le héros est celui qui relève le gant quand toutes les chances sont contre lui.", disait Eschyle; Batman est un de ceux là.
Homme parmi les Dieux, il avait su se hisser à un rang que personne n'enviait, mais que tous redoutaient. Il était le Gardien des morts de la Ligue de Justice, l'Hadès de l'Olympe terrestre. Personne ne le voyait, personne ne l'écoutait, et pourtant il était celui qui tirait les ficelles et qui infléchissait sa volonté au monde de la surface. Grand surveillant des vivants, il ne connaissait certes pas tout ce qui pouvait se tramer autour de lui, mais il y travaillait, répertoriant autant qu'il le pouvait les nombreux faits ayant perturbé le monde de tous temps.

C'était pour cela qu'il avait très vite pris conscience de ce qu'il devait faire. En cet instant précis, face à un adversaire à la force apocalyptique, dépassant de loin celle qui existait dans les systèmes solaires environnants sur plusieurs milliers d'années-lumière, le Batman ne se donnait qu'un seul et unique choix: lutter. Il combattrait ce titan venu d'un monde encore inconnu, et le vaincrait, d'une manière ou d'une autre.

Anticipant l'onde de choc projetée par le Beta Club de Kalibak, le Croisé Masqué ferma le poing, et sourit derrière ses protections. Puis, il disparut, littéralement. Moins d'une seconde passa, durant laquelle le fils de Highfather, corrompu par Darkseid, se trouva surpris. Il ne comprenait pas pourquoi ce ridicule humain, faible de corps et de technologie, venait d'échapper à son attaque.
Ses sens ultra-aiguisés l'avertirent alors d'une attaque dans son dos, trop tard. Un pied colossal vint s'apposer sur sa nuque, le faisant tituber vers l'avant. Il se retourna, et vit sa cible, calme. Des questions se posèrent dans l'esprit du féroce guerrier, trop nombreuses. Il les écrasa et se concentra sur son ennemi.

Le Chevalier Noir entama alors symboliquement le duel, en étant le premier à se mouvoir en direction de l'autre. Encore une fois, l'étonnement du monstre fut entier: Batman se mouvait à une vitesse faramineuse. Il ressemblait quelque peu à Flash quand il courrait, à ceci près que l'homme le plus rapide du monde ne venait pas cueillir ses adversaires avec des rayons d'énergie verts jaillissant de son poing tendu et des traits de chaleur rouge sortant de ses yeux. De sa seconde main jaillit un lasso noir, brillant, qui alla s'entourer autour de la masse musculeuse de Kalibak et qui émit une forte décharge électrique. Cela hérissa littéralement l'envoyé d'Apokolyps. Ce dernier força et fit claquer la corde sombre, l'éclatant littéralement dans une gerbe d'étincelles.
Ce n'était pas grave.
Le justicier à la chauve-souris avait plus d'un tour dans son sac.

Sa vitesse était supérieure à celle de l'ennemi actuel de l'Humanité entière, ce qui lui permit de lancer l'assaut avec fracas. Usant de la super-force que lui octroyait le projet Insider, le justicier esquiva des assauts virulents et frappa en de nombreux endroits le corps surpuissant, causant dommages et sévices mentaux. En effet, cela devait être déstabilisant pour un être d'une telle force d'être mis à mal par un simple humain. Cependant, il se reprit, et enchaîna une suite d'attaques foudroyantes, terminant par un revers du Club mettant Batman à terre.
Avec un plaisir malsain et une lueur de joie dans les yeux, le monstre guerrier s'avança face au Détective, leva doucement son arme, prêt à l'abattre.

La situation était plus que critique. De nombreux combattants de la police de Luthor étaient morts, les super-héros se voyaient débordés, blessés ou en attente de la mort, comme le Croisé à la cape. Les bases d'une Apokolyps Bis se répandaient peu à peu sur Keystone City, se préparant à recouvrir le monde dans son entièreté. Rien n'allait plus, et personne ne pouvait arranger les choses.

Boom...
BOom...
BOOm...
BOOM !!!
BOOM !!!

Des portails s'ouvrirent successivement, tous dans le ciel, au dessus des combats. Une forme floue mais sans équivoque pour les connaisseurs les traversait, fendant l'air avec vitesse et précision. Puis, au moment où Kalibak allait apposer sa marque de mort sur Bruce Wayne, Superman jaillit et emporta avec lui le Nouveau Dieu de toute sa force, l'envoyant percuter violemment un immeuble qui s'effondra sous l'impact.
En son for intérieur, Batman souffla, voyant un certain espoir arriver avec l'Homme d'Acier. Ce dernier vint aider son ami à se relever, et lui glissa même un petit trait d'humour. Bien que peu enclin à ces marques affectueuses d'ordinaire, le Chevalier Noir se laissa aller à une petite touche, lui aussi.

- Je t'avais pourtant fait promettre de cesser les arrivées théâtrales au dernier moment, et j'ai bien l'impression qu'encore une fois tu n'as pas tenu parole.

Une poignée de main forte, amicale, pour affermir sa position et montrer que ce n'était pas terminé, que l'énergie circulait encore dans les muscles surdéveloppés du héros. Cela ne dura qu'un court instant, temps durant lequel les deux remirent en place leurs barrière de sérieux. Le monde courrait toujours vers sa destruction.
Et pour une fois, l'apport technologique censé régler le problème ne fut pas fourni par Batman, mais bien par Superman. La machine, peu volumineuse, rappela de nombreux souvenirs au Dark Knight. Des réminiscences de fin de conflits, mais aussi de douleur pour le Kryptonien, qui souffrait toujours d'utiliser la Zone Fantôme. En effet, cet appareil sobre permettait d'envoyer quiconque se trouvait dans son rayon d'action dans la fameuse et sinistre Zone Fantôme, où les pires criminels de tous les temps côtoyaient de probables erreurs judiciaires de l'ancienne Krypton.

Puis, le bon samaritain, le Superscout, l'Ange de Metropolis répartit des rôles entre les membres de la Ligue présents. Il omit cependant une chose: la Lantern n'était temporairement plus en possession de ses pouvoirs, faute d'énergie. Batman prit la parole, affinant les propos de son homologue rouge et bleu.

- Je sais faire, oui. Ce ne sera pas facile, mais au moins nous avons une chance. Green Lantern, va prendre le Batplane, et occupe toi de tous ceux qui pourront nous gêner à distance. Wonder Woman, prêt de moi pour me couvrir. Hawkman et Aquaman, ouvrez nous un passage pour progresser vers le symbiote.

Sur ces mots, Superman et Flash partirent de leur côté, et le Justicier à la chauve-souris régla avec une précision et une minutie toute particulière le projecteur, se fiant à ses camarades pour le protéger. Une fois cette tâche accomplie, il releva les yeux et les fixa sur sa cible. Sa tenue Insider était désactivée, il n'avait plus de cape, plus rien que ses capacités physiques et ses quelques gadgets.

- Prêts ? On y va.

Avec souplesse, le héros se mit en mouvement, droit vers la cible des maux actuels de la Terre. Le Quatrième monde n'arrivera jamais à s'installer sur le territoire de la Ligue de Justice. La pugnacité des défenseurs dépassait de loin la férocité des guerriers, et les parangons de l'honneur et de la justice ne cèderaient en aucun cas.
Kalibak, Darkseid et Apokolyps ne quitteront jamais leur rôle de perdants.
Ils ne vaincront jamais.
Jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 12 Mar 2015 - 18:34
" Jester 1-1, ici Raptor 2-6, escadrille de six F-22, vingt-quatre AMRAAMs en tout. En attente pour mission de supériorité aérienne. "

" Bien reçu Raptor, on entre dans la zone de combat, on vous suit. "

L'armée envoyait, comme à son habitude, tout ce qu'elle avait sous la main pour résoudre la crise et faire son possible pour exterminer la menace avant que celle-ci ne mette un terme à l'existence de l'Humanité et de la Terre. De leurs cockpits, les pilotes d'une flopée d'appareils pouvaient donc apercevoir au loin les panaches de fumée s'envolant dans le ciel de Keystone City, et entendre dans leurs radios le bruit intense des combats qui opposaient leurs collègues encore vivants au sol et la Ligue aux forces d'Apokolips. Ils étaient encore à une bonne dizaine de kilomètres de la zone, mais ils se rapprochaient à très grande vitesse, et avec eux, l'éventuel promesse d'un peu de soutien, si tant est qu'ils puissent d'être d'une quelconque aide ...

" Ici Raptor, contacts multiples, mais impossible de les verrouiller à cette distance. On doit se rapprocher et ... Attendez ... Jester, c'est quoi ce foutoir ? "

L'incompréhension se lisait dans le regard et les mouvements de tête que l'on se lançait d'avions en avions, avant que l'un des pilotes ne rompe le silence radio.

" Je crois que c'est Power Girl, Raptor. "

Et en effet, la Kryptonienne volait au devant des appareils, à reculons, en faisant de grands gestes, et semblant essayer de dire quelques choses.

" Oui, merci, j'avais vu. " répondit le leader de l'escadrille, " Qu'est-ce qu'elle fout là ? Elle devrait pas être au carton avec les autres ? "

" Je crois qu'elle essaye de nous dire quelque chose. " raisonna un autre pilote, dans ce qui devenait une espèce de grand jeu de devinettes incluant une super-héroïne et au moins une vingtaine de pilotes d'avions de combat.

Comprenant très vite que son idée initiale ne marcherait pas, Power Girl se rapprocha de l'un des appareils, et se mit à rayer la verrière de ses ongles.

" Raptor 2-6 à Jester 1-1, qu'est-ce que ... ? "

" Faites ... " l'interrompit le chef de l'escadrille Jester en pleine transmission, d'un ton saccadé, lisant ce qui se formait sur sa vitre, " demi ... tour ... trois gros points d'exclamations ... Attendez ... Elle dessine un bonhomme en armure là. Il a un ... canon ..."Apokolips" ... "Piou" ... "Piou" ... Ah, attendez, Il tire sur ... un crâne ... non ... un squelette qui a l'air de se faire électrocuter ... Elle rajoute une flèche là ... Non. Attendez, elle a rajouté "Vous." à côté. Je crois qu'elle nous mets en garde. Elle tapote la verrière en gueulant quelque chose ... "

" QG, on a Power Girl qui nous demande de faire demi-tour, là. Qu'est-ce qu'on fait ? A vous ! " demanda le leader des Raptors au commandement, situé dans une base militaire à plusieurs dizaines de kilomètres de là.

" QG à Raptor, continuez. " répondit le commandement, d'un ton catégorique.

Et puis tout les pilotes purent voir décoller dans leur directions de curieux tirs scintillants, qui semblaient leur être directement destiné. Il fallut finalement que l'héroïne se mette à forcer un appareil hors de sa trajectoire en le poussant pour que les autres réagissent, d'abord par l'incompréhension, puis par la panique, quand un premier rayon fit exploser d'un bloc un appareil, en dépit de toutes ses contre-mesures lumineuses, qui n'étaient efficaces véritablement que contre des menaces terriennes. La Kryptonienne fonça au devant du danger et intercepta une grappe entière de tirs, qui l'envoya paître sur un autre avion de l'armée. Elle rebondit sur le cockpit comme un oiseau un peu trop chargé en alcool, le fracturant violemment sous l'impact, avant d'être littéralement happée dans l'un des turboréacteurs du bombardier, un A-10. Il perdit la moitié de son matériel de propulsion sous le choc et commença à piquer du nez dangereusement. Le pilote, lui, commençait à paniquer sérieusement, alors qu'il était prisonnier de son cockpit, qui avait vu son éjection automatique endommagée par le choc. Au bout de quelques secondes interminables, il vit finalement une forme indistincte blanche, bleue et rouge percer les flammes pour arracher d'une main la verrière, et extirper le pilote, avant d'aller le poser au sol en douceur, tandis que les autres appareils faisaient demi-tour en zigzaguant entre les tirs ennemis.

" Qu'est-ce que vous aviez dans l'idée, vous la jouer Independance Day ? " sermonna-t-elle le pilote en lui ôtant le casque couvert d'huile du crâne, " Ca va aller, au moins ? "

" Euh ... Je crois ... " formula le pilote, encore sonné par l'expérience, et ne sachant trop quoi répondre.

" Bien. Bon, si vous avez à courir pour vous cacher, courez par là. " fit la Kryptonienne en montrant une colonne de poussière qui se rapprochait. " D'après ce qu'ils se disent à la radio, c'est votre équipe de sauvetage. " Elle l'épousseta hâtivement, " Allez ... " elle s'arrêta pour regarder l'écusson qui portait son nom, à sa combinaison, " ... Wilkins, gardez la forme, évitez les missions-suicides et ... désolée pour votre bécane ! "

Et elle se laissa aller à un clin d'œil malicieux avant de s'envoler dans une détonation supersonique vers le gros des combats, tandis que le pilote était encore groggy, et tentait de recoller les morceaux, alors qu'une jeep militaire fonçait déjà à travers champs pour le récupérer.

Quelques secondes plus, dans la fureur des combats, la fumée et les ruines, une bande de paradémons qui fondaient sur le groupe du Chevalier Noir disparut dans une énorme détonation et un nuage de poussière et de débris, comme si une bombe venait de lui atterrir sur le coin de la figure, mais sans l'onde de choc ou la boule de feu caractéristique d'un tel engin de mort. On entendit des bruits de destructions à l'intérieur, des grognements, des petits gémissements, et n'émergea finalement du cratère que Power Girl, réajustant d'un geste sa coiffure, l'air faussement navré.

" Je suis désolée, j'étais bloquée dans les transports et ... " les yeux d'azurs de la Kryptonienne se posèrent sur le projecteur de la Zone Fantôme, et son expression rieuse s'effaça d'un coup, " @#£$&µ, c'est aussi désespéré que ça ? "

Elle se retourna, et fit face aux faits. Apokolips était là. Ce qu'elle avait longtemps redouté pour cette Terre ... Ce qui avait causé l'extinction de son Monde d'origine. Voilà qu'il était arrivé ici, et qu'il frappait plus fort que jamais. Ce n'était qu'une tête-de-pont, mais même cela, elle ne pouvait le laisser passer. L'heure des plaisanteries étaient passé, et elle avait raté son tour. Ce n'était pas une avant-garde, c'était une véritable tentative d'invasion. Les points de la justicière blanche étaient serrés, son regard fumant, et ses dents dévoilées en une profonde expression de haine. Il n'y avait pas à douter que le moindre atome qui traînait à l'intérieur de ses poignes devait un sale quart d'heure.

" C'est aussi désespéré que ça. " constata-t-elle, la voix serrée. " Accrochez-vous, je fais une percée. "

Et ce fut à ce moment que la rage se déversa. Elle frappa du pied dans le sol, faisant trembler et fissurant béton et goudron, tandis que les paradémons qui ne volaient pas peinaient à garder l'équilibre.

Et elle aussi, disparut dans un flot blanc, bleu et blond imperceptible, fauchant l'ennemi avec une hargne terrifiante, semblant être à plusieurs endroits en même temps, alors que l'on entendait fuser les injures et les insultes rageuses autant que les craquements et les bruits de dislocation des armures. Aujourd'hui, c'était bien deux Kryptoniens qui étaient lâchés en liberté sur les pantins de Darkseid, et il y en avait au moins une qui était réellement, totalement et violemment hors d'elle. Son œuvre semblait moins rapide que celle de l'Homme d'Acier, mais il y avait une subtile variante : Power Girl ne se contentait pas de neutraliser, elle démolissait, elle détruisait, elle vaporisait, purement et simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2015 - 0:17
Nous y étions presque, quelques mêtres supplémentaires et s'en était fini de ce symbiote dégoutant. Cependant, il a fallu que Kalibak puisse se défaire de ses adversaires immédiat et de me bondire dessus. Je ne peux pas vraiment en vouloir à mes alliés, car retenir un New God est une tâche titanesque. Pour Kalibak, ce n'était pas vraiment titanesque de me briser le bras d'une simple poigne. La douleur était très intense et je commencai à chuter vers le sol par manque de concentration. Si ce n'eut été de Barry qui m'a rattrapé je me serais écrasé sur le sol tel un insecte sur un par-brise. Il me déposa au sol en me disant de me faire petit et de les laisser se débrouiller avec le reste. Je répondis à voix basse une fois qu'il fut parti:

«Ouais c'est ça! Tu sais très bien que je n'abandonne jamais.»

Il me restait moins de 10% de charge dans mon anneau qui fonctionnait toujours malgré la poigne de fer de Kalibak. Mon costume était toujours là, mais la charge restante ne me permettais pas de combattre à la manière habituelle. Je devais trouver un autre moyen d'aider mes amis. Surtout que Superman venait tout juste d'arriver dans la bataille. Il n'aurait pas pu arriver 30 secondes plus tôt. Le symbiote serait dans le soleil en ce moment et je n'aurais pas le bras cassé. Ils ne nous resteraient que de régler le compte de Kalibak et du reste de ses parademons encore sur place. De plus, Power Girl vient de faire son apparition quelques secondes après son cousin. Elle fait toujours son apparition quand je ne suis pas au sommet de ma forme elle. Une chance que j'ai toujours son numéro pour la contacter me dis-je.

Le plus important pour le moment était de continuer le combat. Je fis apparaitre une attelle afin de soutenir mon bras droit et je transférai mon anneau sur ma main gauche. Maintenant je devais chercher un autre moyen de combattre. Ce n'est qu'en voyant Batman que j'eu une idée. S'il y a bien une chose que je sais faire sans mon anneau c'est de voler et Batman a justement un avion non loin d'ici. Je me levai et commençai à courir dans sa direction quand j'entendis sa voix dans le communicateur de la Justice League.

«Je sais faire, oui. Ce ne sera pas facile, mais au moins nous avons une chance. Green Lantern, va prendre le Batplane, et occupe toi de tous ceux qui pourront nous gêner à distance. Wonder Woman, prêt de moi pour me couvrir. Hawkman et Aquaman, ouvrez nous un passage pour progresser vers le symbiote. » Dit-il à tout le monde.

Je vis le Bat plane se poser tout prêt de moi de moi et je me retournai vers Batman en souriant. «D'après moi il a suivi un cours de télépathie avec Martian Manhunter lui.» dis-je sans ouvrir le canaux de transmission. Je me mis immédiatement à courir vers le Batplane et me hissai à l'intérieur avec un peu de difficultés. Il faut dire que qu'avec un bras en moins il est plus difficle de grimper. Une fois bien installer je fis apparaitre une seconde main afin de m'aider à piloter et je décollai avec l'avion.

«Merci Batou! Je te promet que je ne te le rembourse pas.»

Je me mis immédiatement en chasse aux envahisseurs apokolipsien. La recherche ne fut pas longue, ils y en avaient partout.

(HRP: Vous pouvez m'utiliser pour faire feu sur des cibles que vous voulez dans vos Rps. Je vous laisse le contrôle de Hal jusqu'à mon prochain post. Seule restriction, je ne me crash pas et je reste dans le bat-plane. Utiliser moi avec sagesse Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2015 - 11:59
Beaucoup de chose s'était passé depuis la dernière mise au point de Wonder Woman. Entre le plan de Batman qui, étonnamment, ne s'était pas exactement passé comme prévu, son combat en armure contre Kalibak, et l'arrivé tonitruante de Superman qui avait la solution à tout leurs problèmes. Son plan était d'utiliser la Zone Fantôme pour emprisonné tout ce beau monde. Diana considérait la Zone Fantôme comme le Tartare intergalactique privilégié de son collègue kryptonien. Une arme puissante et un endroit terrible. Superman l'utilisait en cas d'urgence extrême, et peut-être qu'on en était arrivé là contre les forces de Darkseid. La Princesse Amazone n'aimait pas les mesures extrêmes comme celle-ci, mais elle ne voyait pas tellement d'autres solutions, surtout depuis l'intervention de Batman et de la menace que représentait le silo pour la Terre.

Batman et Superman avait donc pris le relais dans le lead de la Ligue de Justice. Les décisions qu'avaient dû prendre Wonder Woman n'avait jusque là que fait empirer les choses, elle n'était pas très fière d'elle, et elle n'avait même pas pu réussi à vaincre Kalibak en combat singulier, ce qui était une grande déception pour l'Amazone. Elle accepta donc de suivre le plan de Superman sans broncher et suivi les directives du Chevalier Noir en le suivant de prêt et le couvrant. Celui-ci avait abandonner son Batplane à Green Lantern, qui était à court d'énergie. Flash et Superman était parti de son côté, quant à Power Girl, elle était arrivée, fidèle à elle-même, et commença à foncer sur tout ce qui bougeait autour d'elle.

Batman était en train de calibrer l'appareil à Zone Fantôme. De nombreux paradémons avaient compris qu'il se passait quelques choses et avaient décider de faire du Chevalier Noir leurs cibles prioritaire. C'était sans compter la garde du corps privilégiée de Bruce sur ce coup, Wonder Woman. Son épée tranchait directement dans le vif. Elle ne laissait aucune chance à ses ennemis d'atteindre Batman et aucun n'arrivait à l'approcher à plus de 5 mètres. Alliant puissance, vitesse, précision et efficacité, Diana se défoulait avec beaucoup de hargne et de pugnacité sur les démons de l'enfer apokolipsiens. Les pires créatures que l'univers portaient ne pouvait faire le poids face à la plus grande guerrière de la Terre.

Batman semblait prêt. Diana profita de ce signalement pour dégager la zone en usant de son potentiel et de toutes l'énergie qui lui restait. Il n'y avait pour le moment plus de démon sur le champ que Batman comptait utiliser pour activer l'appareil du kryptonien. Elle avait laissé la voie libre au Détective, et se laissa tomber d'épuisement. Si l'anneau de Green Lantern était vide, il en était de même pour les forces de Wonder Woman.

« J'espère... que ça va marcher, finit par lâcher Diana, haletante.

Mais dans le cas contraire, elle savait que les deux kryptoniens, Aquaman et Hawkman pouvait la remplacer le temps qu'elle récupère. Même épuisée, elle n'abandonnerait jamais face à l'adversité et le danger que représentait Darkseid.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 29/11/2012
Messages : 3984
DC : Arion, lord of atlantis
Localisations : Central City
Justice League
MessagePosté le: Sam 14 Mar 2015 - 18:13
Flash avait son rôle a joué. Il devait combattre et distraire le temps que Batman est terminé de programmer le projecteur à zone fantôme. Évidemment comme tous les autres il avait son malaise avec cette technologie. Cette prison sidérale était une sentence de mort pour quelqu'un et pas autre chose. Le système pénal en Amérique était basé sur une chose primordiale à l'esprit de Barry, la possibilité de se réformer. Pied Piper et Trickster 1er du nom en était les preuves vivantes qu'un criminel pouvait avoir une seconde chance et la saisir. La zone Phantom malheureusement, n'offrait pas cette possibilité. C'était la prison éternelle et pour toujours, sans espoir et sans soutien, tous les criminels y étant enfermés semblaient grandir en haine et en colère au lieu de se responsabiliser, l'esprit de vengeance semblait gonflé dans cet endroit. Normalement, il préférait ne pas être obligé d'utiliser cela, mais dans le cas présent ça s'imposait. Puis si on réfléchissait rationnellement le symbiote motherbox comme il avait choisi de l'appeler, n'était pas vraiment "vivant" c'était un machin programmer pour se répandre. Un portail à l'échelle pandémique qui n'avait qu'un seul but terminer sont expansion. Donc c'était un peu comme jeter ses ordures à la poubelle. Cette pensée finie de dissiper les doutes de Barry dans son esprit.

Les poings serrés Barry fonça dans les paraderons. Il avait une vitesse bien au-delà de celle du son, mais bien en dessous de celle de la lumière. Il devait offrir un défi aux paraderons sans pour autant perdre leur attention donc tout était dans le dosage. Pour la vitesse il trouva la bonne dose, mais pour les coups il ne se fit pas prier. Ayant dépassé la vitesse du son chacun de ses coups semblait résonner. Le son provoquer par ses poings s'écrasant dans le visage des paraderons arrivaient quelques secondes après, mais les bruits de douleurs des paraderons eux se produisaient en temps réel. On entendait donc le râle avant le coup. Une pluie incessante de son sourd typique des poings du speedster. Barry ne ce ménageait pas sachant pertinemment que les paraderons pouvaient supporter même ses punchs supersoniques.

La stratégie de Barry était cependant beaucoup plus réfléchie que juste frappé. Chaque coup porté ramenait les paraderons vers l'arrière pendant quelques secondes se qui permettait à Barry des dépassés et de les emporter à sa suite dans un corridor ascendant de vitesse. L'air en tempête derrière lui, emportait les paraderons sonné dans sa suite. Barry ne voulait pas les détruire, il les ramenait chez eux. Lorsqu'il avait suffisamment de paraderons à sa suite il bifurquait vers les booms tubes et ralentissait juste assez pour les faire tomber à l'intérieur. Les premiers furent recrachés par le tunnel, mais à force d'en amener à l'intérieur le chemin s'inversa et les tunnels qui servaient de porte vers la terre changèrent de sens et certains devinrent des portes vers Apokolyps.

SUPERMAN, AQUAMAN! Engouffrez-les de forces dans les boom tube, si on arrive a inversé tous les boomtubes on cessera l'arrivé de nouveau paraderons et on devrait réussir à les refermer.

Barry avait crié à ses deux comparses les plus proches. Il espérait ainsi, qu'à force d'en engouffrer dans la porte de leur côté et que si Apokolyps ne cessait d'essayer d'en envoyer il créerait un effet de trop-plein dans le tunnel et que celui-ci se refermerait. Ce n’était pas le plan le plus sur du monde, mais c'était un plan qui avait le mérite d'être simple. Si trop de voitures entraient en même temps dans le même tunnel, le trafic bloquerait la circulation, Barry espérait la même chose, après tout... c'était logique.

Puis réduire les trafics de paraderons vers la terre permettrait de sauver de nombreuse vie de soldat luthorien et permettrait à Wonder Woman de n'avoir que Kalibak à combattre, cela permettrait également à Batman de bien calibrer le projecteur fantôme. Barry vit finalement Powergirl qui avait échappé à son oeil durant la bataille. Il ne put s'empêcher de penser qu'elle serait un atout pour le combat contre Kalibak qui venait de revenir à la charge cherchant à s'attaquer à Batman qui c'était retiré de la bataille, se qui n'augurait rien de bon pour lui. Barry ne put s'empêcher de crier.

HAWKMAN, POWERGIRL, ALLEZ AIDER WONDER WOMAN, KALIBAK EST DE RETOUR, IL NE FAUT PAS QUE BATMAN SOIT TOUCHER DURANT LE CALIBRAGE OU NOUS FINIRONS TOUS DANS LA ZONE FANTÔME.

Il savait que son crie allait attirer l'attention vers Batman, mais mieux valait avertir ses frères et soeurs d'armes. Le risque était calculé, plus d'ennemi sur Batman, mais plus de personnes pour le défendre. Si Aquaman, Superman et lui réussissait à boucher les boom tubes, ils pourraient venir aider face à Kalibak. Ainsi permettre à Batman de faire la projection de la zone comme il se devait. Ils avaient enfin un plan qui avait un risque de fonctionner. Barry devait trouver une façon de détruire les tourelles qui étaient le seul inconnue dans son plan de bataille... Soudainement... le Batplane.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2015 - 20:58
On peut au moins lui donner ça, Bruce sait y faire avec les avions. Son Bat-Plane est un bijoux de technologie. Tout ce qu'un pilote peut rêver dans un avion se retrouve à l'intérieur du Bat-Plane. Système furtif, réacteur d'appoint permettant le vol stable sur place, câble de remorquage, missiles et munition à en plus finir. J'en passe et des meilleurs. Si je réussi à régler le problème avec Carol je lui parlerai de s'en procurer quelques exemplaires.

Par contre, pour l'instant j'avais du travail plus urgent à faire. Je suis un as du pilotage, c'est le moment de le prouver. La couverture des airs était mienne, looping, tonneau, j'utilisai même les rétro fusée du bat-plane pour freiner sec afin que mes poursuivant ailés me dépasse. Par-la-suite, ils n'étaient que de la bouilli qui retomba au sol suite à l'impact des missiles et des cartouche qui les frappèrent de plein fouet.

«Yee Haw! C'est comme retourner en enfance haha!. Dit Batman, pourquoi gardes-tu les meilleurs jouets pour toi seul?»

Ce devait commencer à être frustrant pour ces parademons de ne pas être en mesure de toucher un simple avion. Cela seulement s'ils sont capable de réfléchir. Pour le moment les airs sont presque entièrement sous mon contrôle dans le secteur du combat. Par contre, je vis que mes amis au sol n'avaient pas la même chance que moi. Les communications parlaient de boumtube et d'envoyer les parademons à l'intérieur afin d'inverser les dit boumtube. C'était une idée de Barry, pas mauvaise en tant que tel, à l'exception d'un détail non négligeable. Les tourelles placées à nouveau par les ingénieurs d'apokolips ne ferais qu'une bouchée de Barry et des autres. À moins que je n'utilise le jolie joujou que je pilote afin de les faire disparaitre.

Je fis un long cercle vers l'extérieur de la zone afin de me donner le bon angle et une fois bien aligné je mis les gaz à fond en verrouiller les multiple tourelles grâce à l'ordinateur ultra perfectionné embarqué dans le Bat-Plane. Je dû faire quelques acrobaties pour éviter certain parademon qui s'étaient mis dans ma route, mais je fus rapidement à portée. En appuyant sur la gâchette je vis un essaim de missile sortir de l'avion et aller frapper aussi rapidement qu'efficacement les tourelles et les ingénieurs au sol les anéantissants sur le coup.

«Mes amis vous venez d'assister aux merveilles d'un «Carpet Bombing» bien effectuer. Maintenant ayez l'obligeance d'en finir rapidement avec tout cela avant que je ne manque de munition.»

C'étais la vérité, plus ça allait, moins j'avais de munition. Ce n'était pas mon anneau qui les produisait. Je n'avais donc pas de munition illimité. Je commençai à regarder ailleurs dans l'avion pour avoir un plan de secours au cas où j'en manquerais définitivement. C'est alors que je vis un gros bouton rouge avec le symbole de Batman dessus. Je me dis qu'il devait être relativement important pour que Bruce ait mis son logo dessus.

«Humm Batou. Le gros bouton rouge sur le tableau de bord. Celui avec ton logo dessus. Il sert à quoi? Ah oui et j'oubliais dis le moi au plus vite, car si je manque de munition avant je n'aurai d'autre choix que de l'utiliser sans savoir à quoi il sert.»
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Pointe d'apocalypse (Justice League)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Pointe d'apocalypse (Justice League)
» JUSTICE LEAGUE : CRISIS ON TWO EARTHS
» Justice league dark de Pete Milligan et Mike Janin (trailer)
» Urban Comics va réediter Justice League: La Tour de Babel
» JUSTICE LEAGUE OF AMERICA LITHOGRAPH BY ED BENES

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Keystone City-