La Grande Sauterie PARTIE I : Le casse de la précision

Invité

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2015 - 17:12
Tandis que les cris d'effroi et de terreur se mêlaient aux coups de feu et aux hurlements de cauchemars, Green Arrow et Speedy tentait tant bien que mal de contenir des légions de criminels travaillant pour le compte du chef de gang Brick. En effet, ce dernier s’efforçait d'empêcher les héros de pénétrer dans le Stonechat Museum, dans lequel Cpt. Boomerang et Onomatopéa effectuait un casse avec les sbires de l'Intergang. Ce fût grace à l'intervention de l'archer rouge, Red Arrow, que Green Arrow et son acolyte purent parvenir jusqu'au musée. Le trio de héros entrèrent dans le musée afin de confronter Cpt. Boomerang et ses sombres alliés qui étaient déjà en train de se servir dans les salles les plus intéressantes...

Seuls Green Arrow et Cpt. Boomerang peuvent poster ici dans cet ordre : Green Arrow puis Boomerang.

Alliés PNJ de Green Arrow : Speedy et Red Arrow
Alliés PNJ de Boomerang : Brick, Onomatopéa, soldats de l'Intergang.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 18 Mar 2015 - 3:00
St Roch... La ville semblait avoir été en proie à diverses criminels bien connus. De nombreux justiciers étaient déjà sur place pour défendre la ville. De mon coté je venais d'arriver en ville accompagné par Speedy lorsqu'un casse de grande envergure avait été signalé au Stonechat Museum.

Sur place j'ai tout de suite compris qu'il serait difficile pour nous de pénétrer dans le bâtiment qui avait été transformé en place forte par une petite armée de criminel. Pour le moment nous étions bloqué devant l'entrée du musée sans aucun moyen de rentrer.

- Oliver, nous ne sommes pas assez nombreux pour passer !

- J'avais remarqué ! Neutralise en le plus possible pour le moment, j'ai prévenu Roy de l'attaque il ne devrait pas tarder à arriver !

La jeune femme envoya une flèche explosif qui projeta plusieurs hommes au sol, soudain parmi les criminels je pu en reconnaitre un qui devait être à l'origine de cette attaque de masse.

- C'est Brick leur leader ! Si tu as une occasion n'hésite pas et élimine le...

Mia tourna la tête dans ma direction pour dire quelque chose mais elle s'abstint et continua d'envoyer des flèches diverse sur les hommes de Brick. Une bonne partie des hommes de mains étaient neutralisé mais les autres comprenant la nature de la menace s'étaient retranché et il était maintenant presque impossible pour nous de les déloger. Le seul moyen serait de les contourner mais il était impossible pour nous de les approcher sans se faire abattre par une pluie de balles.
Soudain il eu une forte explosion lumineuse et sonore au centre du groupe de criminels qui m'aveugla un instant. Lorsque la vue me revint les coups de feu avait cesser et il n'y avait plus de mouvement visible devant l'entrée du bâtiment.

- L'entrée est dégagé vous pouvez venir.

La voix de Roy venait de retentir sur la radio du groupe. Faisant signe à Mia de me suivre nous nous sommes rapidement approché du bâtiment pour voir Roy debout devant l'entrée les hommes de mains de Brick allongé sur le sol. Cela faisant un moment que je n'avais pas vu Roy qui avait temporairement quitté l'équipe pour partir seul de son coté. Depuis quelques temps l'ambiance au sein de la team Arrow avait dégénéré à cause de divergence d'opinion mais il était agréable de voir qu'en cas d'urgence tout le monde répondait à l'appel. Avec un sourire je me suis approché de mon compagnon pour lui poser la main sur l'épaule.

- Tu es arrivé au bon moment, sa me fait plaisir de te voir.

- Moi aussi je suis content de vous voir tout les deux, comme au bon vieux temps n'Est-ce pas ?

- Tu as raison, nous devons rester prudent ils y en surement d'autres à l'intérieur et je ne vois Brick nulle part, il a du rentrer se cacher à l'intérieur.

Nous mettant en formation nous sommes rentrés dans le musée, Roy à ma droite et Speedy à ma gauche. Pour le moment il n'y avait personne en vue ce qui était mauvais signe et sentait le piège à plein nez. Nous nous sommes avancés dans le grand hall jusqu'à lors sombre lorsque soudain les lumières s'allumèrent brusquement et des hommes sortirent autour de nous leurs armes braqués sur nous. Non seulement nous étions cerné mais je pus constater avec colère que Brick n'était pas le vrai cerveau de ce cambriolage brutal...[/b]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 21 Mar 2015 - 9:50
Parmi les soldats de l'intergang, environ la moitié portent des armes à feu traditionnelles, et des tenues inspirées d'opérations de commando léger ou du type gangster classique à quatre épingles. Pour ce qui est du restant des troupes, on trouve trois types d'équipements assez différents, tous améliorés par la technologie Apokoliptienne. Les deux premiers types portent le même type de tenues que les précédents, avec pour les uns, un énorme sac à dos de technologie noir et rouge luminescent, pour les seconds, une paire de brassards métalliques avec des lanières du même rouge quasi-incandescent. La troisième et dernière catégories de soldats de l'intergang suréquipés étaient porteurs de grosses paires de lunettes noires aux multiples pointeurs rouges et à l'épaisses monture argentée, ainsi que des blasters futuristes métalliques portés en holster thoracique et à la ceinture. Il n'y avait pas de type ethnique ou physique discriminant parmi les agents de l'organisation, mais la plupart étaient bruns avec des carrures de lutteur poids lourd.

"Et après on s'étonne que les états veulent nous balayer avec une ogive nucléaire... N'parlez-moi pas de puissance de feu excessive."

Captain Boomerang avait suivi le plan jusque-là du Joker, qui avait offert à tous les super-vilains et membres de familles du crime des parts du gâteau dans l'invasion de Saint-Roch appuyée par les forces de l'intergang. L'organisation capable de suppléer ses stocks par ceux de Kalibak créés par les plus brillants et torturés des New Gods n'était pas à prendre à la légère, mais le prince Clown du crime était parvenu à prendre Bruno Mannheim, le célèbre fanatique du mal, à son propre jeu. Digger était un rien nerveux entouré de balances aussi extrêmes et destructrices, c'est pourquoi il avait accepté que se divisent les forces des Rogues pour ne pas mettre tous leurs œufs dans le même panier en cas de trahison, et d'avoir un soutien de collaborateurs variés. Brick et Onomatopeia de Star City étaient ses soutiens, et à vrai dire il savait que ce dernier avait collaboré très efficacement avec le Joker et pourrait très bien éradiquer son concitoyen, tout comme l'autre pouvait retourner sa veste au nom d'un certain honneur propre à ses notions territoriales. Digger était un peu des deux bords, le pouvoir de l'argent et la loyauté envers sa terre d'adoption étaient deux notions conflictuelles en lui. C'était même trop facile de l'amener à acquérir des sommes colossales en nuisant à une autre cité indistinctement. Présentement, Digger se contentait de semer sa propre marque de chaos en cambriolant tout simplement le musée de Saint-Roch avec cette armée à l'équipementier d'outre-monde et ces acolytes issus du crime urbain. Comme il l'avait constaté à Central City, l'âme d'une ville est cristallisée dans son musée, constituée d'hommages et de biens irremplaçables qui font la fierté de ses citoyens.

"BANG! Krash!!!... Coff, coff."



Onompatopeia venait d'arriver, haletant, et comme à son habitude, singeait les sons. C'était assez agaçant et inutile, mais c'était son identité stupide, qui était Captain Boomerang pour lui reprocher un gimmick. Une voix se fit entendre dans la radio de Captain Boomerang. Un soldat de l'intergang.

"Coff.. Coff... In-Intrusion. Brick à terre. Périmètre dépassé. Prenons en poursuite."

Ce à quoi le tueur en série expert en bruitages répliqua par une imitation de bruits de pas se rapprochant :

"Tep-tep, tep-tep, tep-tep."

"On peut savoir qui vient nous la mettre au fond ?"

La voix nasillard de Captain Boomerang sonnait comme un couperet. L'incompétence de ces soldats surarmés lui montait franchement au nez. Il regarda leurs collègues continuer de charger les éléments d'expositions dans des conteneurs. Il plaqua une grosse étiquette adhésive sur l'un des conteneurs métalliques : [Central City Rogues].

Puis il s'avança vers la salle qui précédait dans le sens de la visite, tandis que le bruiteur fou partit dans la direction opposée, chacun tributaire d'une douzaine de gangsters équipés.

Cependant, dans la première salle du muséum, un groupe de gardes avec lunettes et blasters attendaient les intrus dans la pénombre. Rapidement, le groupe d'archers fut pris en tenaille avec le groupe qu'ils avaient neutralisé hâtivement à force de flèches puis du flashbang. Certes les poursuiveurs n'étaient pas dans un état vaillant, mais les gardes postés là étaient eux préparés. Ce que la Team Arrow put remarquer, c'était un assemblage apparemment chaotique de boomerangs noirs et d'argentés enfoncés dans les murs, sols et plafonds. Fort de sa courte expérience en tant que Mirror Master, Digger avait préparé un terrain propice aux ricochets de blasters. Quant aux 'rangs de couleur noire, ils étaient soit explosifs, électriques ou fumigènes suivant les cas. Grâce à leurs lunettes spéciales, les agents pouvaient distinguer ceux-ci entre eux grâce à une variation de lumière noire. Ils ouvrirent le feu dès que la tenaille fut en place, n'ayant laissé qu'un court répit aux empêcheurs de tourner en rond pour se remettre de leur surprise. Seulement ils tirèrent dans toutes sortes de direction, calculant grâce à leurs masques viseurs des trajectoires indirectes qui allaient déclencher les boomerangs piégés aussi bien que toucher les intrus d'une rafale énergétique.

Parmi les soldats de terrain précédemment neutralisés et poursuiveurs, trois activèrent leurs brassards rouges et argent, qui s'avérèrent libérer un long fouet énergétique à chaque main. Ils les déployèrent aussi prestement que possible malgré la rixe qui avait précédé, afin de s'en servir pour immobiliser les archers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 4 Avr 2015 - 6:06
Nous étions encerclés, mais comme mon expérience me l'a toujours appris à chaque problème il y a toujours une solution suffisait maintenant de la trouver. Le hall était grand et les gardes postés autour de nous étaient bien placé mais ce n'était pas tout. Dans le plafond et les murs des boomerangs avaient été planté, probablement une surprise du Capitaine pour nous prendre au dépourvus mais hélas pour lui notre équipe était devenu plutôt bien rodé avec le temps. Tandis que trois des brutes activaient des fouets énergétiques tout dans s'approchant de nous dans le but de nous neutralisé, j'ai jeté un coup d'œil avec Arsenal qui tout doucement descendit sa main droite sur son avant bras gauche et actionna un petit boitier.

- Dispersion !!

D'un coup la lumière se coupa plongeant la salle dans le noir et nous nous sommes séparé tandis que les gardes ouvraient le feu dans toutes les directions dans l'espoir de nous toucher. A chaque problème une solution... C'était plus que probable qu'une embuscade nous soient tendu lorsque nous aurions pénétrer le bâtiment mais le faite de rentrer tous ensemble avait forcé les truands à se réunir presque tous au même endroit ce qui nous éviterai d'autres surprise par la suite.

Grace à nous lunettes thermiques nous pouvions aisément voir nos adversaires ainsi que les différents pièges explosif disséminé dans la grande salle. Maintenant il fallait pénétrer plus en avant dans le bâtiment afin de stopper le rixe en cour.

- Mia, Roy, retenez les ici et neutralisez en le plus possible pendant que je vais stopper le reste qui pille les autres salles. Si vous êtes dépassé repliez vous.

- Tu ne veux pas de l'aide ? Ce ne sont que des hommes de mains qui sont là, le gratin doit être ailleurs dans le musée.

- Restez tout les deux, je vais me débrouillez. Couvrez moi pour passer et soyez prudent.

- Ok, c'est quand tu veux Oliver !

Rapidement j'ai traversé la grande salle sans dommage grâce à la protection offerte par mes deux associé. Tout à droite un porte menait à des escaliers donnant sur les étages supérieur. J'ai gravis les escaliers jusqu'au premier étage pour me retrouver dans une nouvelle salle. J'ai jeté un coup d'œil en contre bas pour voir diverses marchandises rassemblé en un tas au centre de la pièce.

Tout à coup j'ai sentis un mouvement derrière moi je me suis retourné aussi rapidement que possible mais hélas trop tard pour paré le coup d'un homme que je reconnu immédiatement comme étant Onompatopeia. Ainsi Brick n'était pas venu seul et avait ramené de dangereux amis avec lui. Son coup de pied puissant placé en pleine poitrine me fit basculer par dessus la rambarde, j'ai aussitôt envoyé une fléchette câble pour stopper ma chute mais il le trancha d'un coup net. J'ai atterris violement sur le dos tandis que Onompatopeia sautait son épée en avant pour m'embrocher, j'ai roulé sur le coté attrapé une flèche et je me suis remis debout une flèche braqué sur lui. Nous étions désormais debout face à face sans savoir lequel de nous deux allait bouger le premier...

- On dirait que tu as enfin quitté ma ville Onompatopeia, cependant je ne te laisserai pas toi et toi copain corrompre celle-ci.

HRP: Je me suis permis de jouer un de tes acolytes pour retarder un combat final contre toi, si sa te dérange dis moi j'éditerai mon post.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 4 Avr 2015 - 14:59
Tandis que les deux acolytes de l'archer vert luttent contre des sbires à l'armement supérieur et aux masques de vision équivalents aux leurs, un grand fracas, et le mur d'entrée tombe, libérant la lumière des astres dans la pièce. Une silhouette prise dans la poussière les regarde de haut, à peine fatigué :



"Ainsi, notre trêve à Star City ne vous suffit pas, je ne peux même plus aller sous des cieux plus rentables sans être suivi et agressé. Vous êtes des assassins du business."

Puis, à la force de ses poings massifs et de ses épaules monumentales, le caïd de Star City pousse Mia Dearden dans une zone de la pièce, où elle sera limitée dans ses mouvements tandis que les soldats de l'Intergang déclenchent les divers pièges avec leurs blasters sans s'inquiéter pour leur allié invulnérable.

Du côté de Red Arrow, ce sont les lashers qui, quoique en faible forme physique, profitent d'être un trio pour s'emparer des membres de Roy dans leurs fouets avant de 'lash out', comprenez : décharger de l'énergie conductrice à travers leurs fouets qui va agiter le système nerveux de l'ancien sidekick.

Brick rit grassement en haussant les épaules à chaque charge et décharge, ou ricochet de pistolet laser qui vient le chatouiller tandis qu'il soumet Speedy à son imposante masse corporelle. Son regard est franchement dérangeant, mais la jeune archère vit pour surmonter l'adversité, et opposer l'agilité cinglante à toute forme de brutalité. Aussi le colosse de terre cuite encaisse-t-il plusieurs coups de pieds et de poings mais il sait qu'elle n'aura pas son endurance face aux déflagrations et projections énergétiques.

De son côté, Captain Boomerang entend toutes les scènes de combat se dérouler. Un musée n'est pas exactement un lieu où résonne habituellement du bruit qu'il faudrait étouffer, aussi l'isolation sonore est assez faible pour permettre de suivre une bonne partie de l'action. L'équivalent pour Onomatopeia d'un concert, songea-t-il. Heureusement, tandis qu'Harkness rassemblait des armes anciennes de lancer dans sa sacoche à bandoulière, ledit tueur aux effets sonores était aux prises avec l'archer d'émeraude.

Si Onomatopeia n'était pas le meilleur bretteur que l'on eût pu voir, il avait mérité sa réputation d'assassin aux calibres .45 et quand il fut mis en joue par Oliver, il créa simplement sa propre diversion en jetant à Green Arrow son épée. Celui-ci allait se la prendre en plein, tant sa concentration était intense. S'il la ramassait, Onomatopeia garderait l'avantage en demeurant à distance. Sinon, il aurait toujours un avantage en possédant deux munitions simultanément face à une seule. Il tira ses deux balles en direction de Queen, ou plutôt une là où il était, et l'autre là où il serait s'il devait esquiver la chute de la lame métallique à son encontre.

"Schling-kling-tong. Blam! Blam!"

Dans le même temps, Digger crachota dans sa radio :

"Expédiez ce qui est déjà emballé. Je ne me replierai pas les mains vides."

Repli, oui car le bon capitaine était connu pour disparaître avant que la situation ne tourne à son désavantage. Il était tôt pour en parler, mais des conteneurs entiers de marchandise volée au musée ne se déplaçaient pas si facilement. Et avec un peu de chance, les membres de Team Arrow qui poursuivaient Brick et leur allié qui luttait avec Onomatopeia suivraient la piste du larcin plutôt que de ralentir le chaos urbain créé dans la ville. Il y avait toujours une victoire à saisir, toute défaite pouvait servir un but plus mesquin. Son honneur ou son profit, le destin en déciderait mais il ne partirait pas comme ça sans rien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 10 Avr 2015 - 21:17
Allongé, blessé, Roy tremble sous l'effet de l'attaque sur son système nerveux. Une glaire de sang s'échappe de ses lèvres, alors qu'il pose son regard vert sur ses trois adversaires, visiblement heureux de pouvoir faire subir ce petit tour à leur adversaire. Ses yeux passent ensuite ailleurs, sur la terrible vision de Brick coinçant Mia sous son poids, abusant de sa position et de sa force pour la menacer encore plus.

"Non..."

Harper serre les poings, et décide de passer à l'action pour que toutes ces bêtises s'arrêtent - dès maintenant.

Alors que ses ennemis s'approchent pour lui donner le coup de grâce, celui qu'on appelle Red Arrow les surprend et roule brutalement sur le côté, plaçant ses mains sur son carquois pour préparer la suite. Les autres tentent de se reprendre, devant cette victime qu'ils croyaient déjà vaincue, mais il a déjà sorti une flèche-sonique, qu'il enfonce brutalement dans le sol entre eux.

Un bruit terrible, assourdissant, s'échappe de l'arme. Si Mia et lui sont habitués, expérimentés face à cette douleur, les autres ne le sont pas et reculent, impactés brutalement par le phénomène.
Roy en profite pour se relever, récupérer son arc et commencer à donner aux autres ce qu'il a subi lui-même.


"Deuxième round !"

Si ses trois adversaires tentent de lui tirer dessus, Red Arrow est bien trop rapide, trop agile et trop efficace pour se laisser prendre.



Il décoche ses flèches, et touche ses cibles, qui s'écroulent, vaincues.
Il ne fête cependant pas sa victoire, et se tourne vers Brick, qui a également été légèrement impacté par le hurlement, qui s'est depuis tu. Sans rien dire, Roy s'empare d'une flèche-explosive, qu'il tire directement dans la nuque du caïd de Star City.

Ce dernier n'est pas assez vif pour se protéger, et prend directement tout l'impact dans son crâne. Perturbé, blessé, il titube, ce qui est suffisant pour que Mia se libère et décoche elle-même une flèche-explosive, cette fois-ci dans la gorge de Brick. Une seconde après, Roy refait de même, visant cette fois-ci le dos de Brick.

Au bout de quelques instants, la créature difforme titube, avant que Mia ne finisse de se venger en tirant une dernière flèche-explosive dans sa bouche. L'explosion l'achève, et le fait lourdement s'écrouler au sol.

La jeune femme pousse un long soupir, et essuie la sueur sur son front en fixant un regard plein de tendresse vers Harper.


"Merci, je..."

"Ca va. Retrouvons le vieux. Je veux en finir vite."

Il esquisse un petit sourire, avant de filer dans les couloirs du Musée. S'il craint bien sûr pour leur mentor, Roy pense surtout à Lian, qu'il a laissée seule à leur domicile. S'il n'a aucune raison objective de s'en faire pour elle, vu tous les dispositifs de sécurité prévus par ceux qui l'ont aidé à s'installer, il n'aime pas être loin d'elle. Autant en finir au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 14 Avr 2015 - 9:44
Toujours face à face avec Onomatopeia, j'attendais immobile qu'il face le premier geste, ce qu'il fit aussitôt en me jetant sans épée tout en sortant ces deux pistolets. Tout se passa très vite et le temps n'étais plus à la réflexion surtout que mon adversaire était aussi réputé pour la rapidité et sa dextérité à l'arme à feu. J'ai décoché une flèche explosive qui toucha l'épée en vol, l'arme blanche étant entre nous deux l'explosion nous projeta tout les deux sur le sol.

Je me suis relevé aussi vite que possible mais déjà Onomatopeia était sur moi, heureusement l'explosion l'avait un peu blessé et il n'avait pas plus ces deux jouets en main mais pour le coup mon arc avait glissé à quelques pas de moi. Nous nous sommes donc affronté au corps à corps, domaine dans lequel nous semblions être équivalent. Un coup de pied brusque dans la poitrine l'envoya au sol tandis que je me jetais en arrière pour attraper mon arc, j'ai roulé en arrière pour me remettre debout attrapant trois flèches au passage puis j'ai tiré sur lui tandis qu'il se remettait debout. Deux flèches standard s'enfoncèrent dans sa poitrine et la troisième explosive le projeta un peu plus loin dans la salle.

- Ouf... Au suivant maintenant !

Je me suis arrêté un instant l'oreille attentive. Les combats à l'entrée semblait avoir cesser, en faveur de qui je l'ignorais pour l'instant ce que je savais par-contre c'est qu'il restait encore le leader de cette opération et ce il n'était pas le plus évident à neutraliser.

- Arsenal, Speedy, ou en êtes vous ?

Malgré leurs deux talents cumulés, je me faisais quand même du soucis pour mes deux jeunes. Je m'apprêtais à faire demi tour lorsque je sentis un mouvement derrière moi. J'ai attrapé une flèche tout en me retournant et j'ai tiré presque sans visé. La flèche partit tout droit et percuta  Onomatopeia qui retourna pour de bon au sol. Puis lorsque j'ai baissé mon arc j'ai pu apercevoir avec horreur la grenade qui roulait à trois pas de moi, il était trop tard pour bouger lorsque la dites grenade explosa me projetant à travers la pièce.

Mon corps était rongé par la douleur, je ne voyais rien et mes oreilles étaient indisposé par un sifflement désagréable. J'ai sentis quelqu'un me secouer mais j'ai du attendre quelques minutes avant de voir de qui il s'agissait et lorsque ma vue revint je pu voir avec soulagement le visage de Mia penché au-dessus de moi.

- Content de te voir Speedy...

La jeune femme m'aida à me relever puis recula d'un pas à coté de Roy qui était également présent ce qui me soulagea encore plus.

- Ollie tu vas bien ? Tu devrais peut-être nous laisser régler sa...

- Hors de question, Boomerang est encore pire que les deux autres et je suis sur qu'il nous a réservé d'autre surprise alors nous ne serons pas trop de trois et ne t'en fais pas je vais bien, j'ai connu pire.

J'ai souris à la jeune fille qui rassuré me rendit son sourire.

- Bon travail à tout les deux pour le hall d'entrée mais restez concentré car le pire est devant nous. Bougeons et attrapons le avant qu'il ne parvienne à ses fins.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

La Grande Sauterie PARTIE I : Le casse de la précision

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La grande casse néerlandaise
» La Grande Casse
» La casse de Laurent Mutzig...
» [Futurama] Bender's Big Score : La Grande Aventure de Bender
» Comment laisser une seule partie de couleur ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: St-Roch :: Stonechat Museum-