Tout ça pour une question de protocole... [PV Tula]

Invité

MessagePosté le: Sam 14 Mar 2015 - 23:27

Atlantis… La Citée des Océans et le lieu de vie d'Arthur et Mera. Le couple royal passait bien évidemment le plus clair de leur temps à protéger les Atlantes et les Humains. Malgré tout, comme pour tout souverain, les inconditionnels papiers venaient encore et encore devant le regard fatigué et blasé d'Art'. Tout autour du trône fait d'or et de coraux multicolores, les colonnes renvoyaient des couleurs plus chatoyantes les unes que les autres. Pourtant, même si la lueur ne se diffusait pas les différentes techniques avancées des Atlantes, rien ne remontait le moral du Roi des Océans.

Mera était partie en mission dans les terres de Xebel. Les principaux conseillés en avaient donc profiter pour harceler leur roi d'une multitude de questions toutes plus inutiles les unes que les autres. Pourtant, Aquaman continuait à les écouter les uns après les autres. Répondant aux questions d'une manière totalement mécanique, voir même rhétorique. Peu à peu, ils finirent par quitter la salle du trône, laissant leur Roi seul.

Méditant sur l'avenir de son royaume tout autant que sur son propre sort, il finit par se lever et commença à faire les cent pas dans la salle du trône. Le trident d'or, symbole de la Royauté d'Atlantis, resplendissait de toute sa beauté alors qu'Arthur le regardait. Bras croisés dans le dos, la main droite dans la gauche, il réfléchissait à toutes ces choses qu'il avait vécues jusqu'à présent.

Le retour de la League, sa rencontre avec celle qui était – tout du moins le disait-elle – sa cousine, voir même sa sœur, le fait que Shark se prenait pour son homologue… Et toutes ces choses passées, jusqu'à ce que ses souvenirs ne remontent bien plus loin. Du temps où son père était encore en vie. Lorsque, avec l'aide du Dr. Shin, le petit Arthur avait apprit à utiliser ses pouvoirs. Bien entendu tout cela était loin désormais. Même si peu d'humains le considéraient de la même trempe que Clark ou même Bruce… Lui savait ce qu'il était, et surtout qui il était.


- Le Roi des 7 Mers… Dire que je n'ai jamais demandé d'endosser ce rôle…

Un fracas assourdissant se fit entendre derrière lui. Quelques tintements métalliques et les immenses portes de marbres tournèrent dans leurs gons. Laissant passer une Atlante aux cheveux roux, Tula… Si elle était là, ce n'était certainement pas pour parler des dernières actions d'un certain Ver Luisant qui flottait dans l'espace.

- Tula… Tu n'es pas obligé de molester les gardes quand tu veux me voir… Tu le sais…

Dissimulant le sourire qui se dessinait sur ses lèvres à l'aide de sa main, Arthur retourna s'assoire sur son trône. Tula – malgré leurs liens familiaux – restait encore et toujours très à cheval sur le protocole… Salutations, vouvoiements, et tout ce qui s'en suivait. Mais tel était le fleuron de sa garde rapprochée… Aquagirl…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Mar 2015 - 21:26
A Atlantis la situation était électrique, enfin pas plus qu’a chaque fois que leur souverain plus ou moins légitime revenait dans les eaux de son domaine. La gérance n’était pas son fort, le roi était plus dans l’action plutôt que de longues négociations. De ce fait une large majorité de l’aristocratie et de la bourgeoisie atlante en profitait largement pour lui faire valoir toutes sortes de doléances plus ou moins barbantes et fantaisistes. Elle doutait du but caché dans cet exercice, garder le demi- surfacien Arthur curry sous les mers ou le pousser à terre ?

En même temps il y avait de quoi s‘inquiéter avec nanaue, cet être monstrueux qui se disait venir du dieu requin, mais qui visiblement n’en avait que le gout pour les proies vivantes. Il avait reçu en cadeau une terre pour s’y établir et régner en égal d’Arthur ou Nereus l’annonce même avait provoqué pas mal de remous et il avait fallu beaucoup de diplomatie après pour que la nouvelle commence à être digérée.

Pas que cela gênerait spécialement Tula, elle savait a présent quelles étaient les phrases à sortir pour qu’ils se calment d’eux même et ceux qui ne le faisaient pas étaient discrètement placés sous surveillance au cas ou ils se la joueraient calife à la place du calife… Atlantis n’avait que trop souffert lors de la « passation de pouvoir » entre rois et elle ne permettrai des querelles inutiles et intestines saboter le rêve du Roi.

C’était ce dernier et le dévouement dont le couple royal faisait preuve à sa réalisation qui avait définitivement fait pencher sa loyauté, bien évidemment elle serait toujours dévouée à son frère mais ce dernier bien qu’ayant uniquement à cœur le bien être des atlantes ne cherchait pas à les ouvrir aux autres mais bien plus à les confiner dans leurs terres et dans leurs peurs.

La peur était un sentiment qu’il fallait négliger en tant que soldat, il empêchait de penser clairement et d’utiliser ses capacités à leur maximum, sur des civils cela pouvait mener à des mouvements de foules et de panique. Il n’y avait rien de pire à gérer que cela.

Mais tout cela n’avait plus cours puisque leur roi actuel les libèreraient de leurs peurs du moins c’était le sous texte… De toute façon ce n’était pas le sujet du jour.

Le sujet du jour était la gestion quotidienne du royaume et plus précisément les traitres à la couronne et les acte à prendre envers eux.


Apres avoir battu haut la main un garde qui lui refusait le passage, Tula entra enfin dans la salle des doléances pour y être accueilli par une boutade.

- Les gardes devraient savoir se défendre face à moi, sinon votre sécurité n’est pas garantie.
Elle avait répondu d’un ton factuel, car c’était une froide vérité, elle n’était certainement pas la plus puissante des atlantes, mais à ses yeux les gardes devaient pouvoir gérer une petite attaque et tenir au moins le temps d’appeler des renforts, il faudrait qu’elle fasse un rapport sur la sécurité interne du château.

- Sinon je suis aussi contente de vous voir mon roi et je dois m’entretenir avec vous d’un sujet qui, je l’espère, nous tiens tous deux à cœur.
Si elle gardait ses distances et avait un langage tout à fait convenable envers Arthur on pouvait entendre dans sa voix l’affection qu’elle lui portait, elle ne se permettait que peu de les montrer car la situation politique primait avant tout à Atlantis.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 15:51

Tula ne manquait vraiment pas de panache. Elle venait de mettre au sol un de ses meilleurs gardes. En toute modestie de sa part, elle fit mine de ne pas le réprimander tout en lui faisant part de sa manière de penser. Une fois encore, la jeune Aquagirl le fit encore plus sourire. Sa force n'était pas encore à son paroxysme, et pourtant elle était capable de rivaliser avec n'importe lequel de ses gardes. Mais bien entendu, elle n'était pas venue pour parler de tout et de rien. Posant une main fraternelle sur la tête de Tula, qu'il dépassait assez facilement de plusieurs centimètres, Arthur lui sourit gentiment.

- Arrête un peu avec toutes ces simagrées Tula. Lorsque nous sommes face à la cour je comprends… Mais pas aujourd'hui…

Retournant sur son trône, Art' l'invita à s'asseoir non loin de lui. A proximité, ils pourraient discuter de ce dont elle désirait. De la paperasse et d'autres choses protocolaires dont Arthur commençait à en avoir plus qu'assez. Mais en tant que Roi d'Atlantis, il se devait de s'occuper de cela. Le monde qui l'entourait possédait toutes ces choses intrigantes et intéressantes. Lors du décès de son père et le harcèlement qu'il avait vécu par la suite, Art' était parti voyager dans le monde.

Il avait rencontré bien du monde, aidé bien des gens. Et, malgré toute la volonté du monde, et bien malgré lui, c'était à Atlantis qu'il se sentait le mieux. Les "Autres", Ya'wara, Prisonnier… Et tous les autres… Art' ne les avaient pas oubliés, mais désormais il devait compter sur Mera, la femme qu'il aimait, Tula, sa sœur… Sans oublier la JL et ses membres. Oui, Arthur connaissait ce besoin d'être reconnu. Celui de ne plus être seul.


- Explique-moi ce qui t'amène… Des mauvaises nouvelles je parie…

Prenant son trident en main, le Roi des Sept Mers commença à le faire tourner entre ses doigts tout en écoutant la jeune femme lui expliquer les raisons de sa venue. Les traîtres à la couronne… Ses idées à leur propos n'avaient pas changé depuis le premier jour. Pour la plupart, c'était assez simple, l'exil tout simplement. Quand aux autres, ils finissaient dans les geôles du château d'Atlantis.

Le peu qui osaient revenir, se voyaient renvoyés soit en exil, soit directement dans la prison à l'intérieur des catacombes. Mais Tula n'avait pas que ça à dire, bien malheureusement… Mais Arthur ne disait rien de particulier, il préférait écouter Tula, hochant de temps à autres la tête, il fini par se lever et se dirigea vers la porte de la salle du trône.


- Suis-moi Tula. Tu parleras en marchant…

Il avait une idée en tête, une idée comme celle qu'Art' avait perpétuellement, se débarrasser du protocole en sortant d'Atlantis. Elle le suivrait quoiqu'il fasse, elle le considérait bien plus comme étant le Roi des Océans, que telle une sœur devrait voir son frère. Sortant de la pièce, Arthur regarda le garde qui recula de quelques pas à son arrivée, et surtout à celle de Tula. Un sourire amusé se dessina sur son visage. Sans rien dire, ils remontèrent les couloirs, et au détour d'une baie vitrée, Art' s'arrêta et croisa les bras dans le dos, fixant l'immensité de l'eau et la faune qui y vivait, il s'adressa à Tula.

- Tu te rends compte Tula. On me considère comme étant le Roi d'Atlantis et des Océans. Mais je n'ai jamais demandé à le devenir. Pourtant même toi, alors que nous sommes de la même famille, tu me considère comme tel…

Il n'y avait rien de pire que de se retrouver enfermé dans une cage dorée. Malheureusement pour Arthur c'était le cas. Une douleur bien trop importante pour être oubliée, et le fait que sa propre sœur le nomme ainsi, rajoutèrent à la pression. Oui, il était le Roi des Océans, mai avant tout, il était Arthur Curry, fils du gardien de phare. Si Tula devait comprendre, alors ça serait là-bas…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 1 Avr 2015 - 22:27
Alors qu'il prenait une attitude assez paternaliste Tula jeta un regard à son roi, à mi-chemin entre l’agacement et l’amusement mais finalement c’est un soupir qui répondit à Arthur. Il était tellement surfacien dans sa manière de penser. Le blond voulait croire que les murs et les séparations qu’on inculquait à tous ne s’appliquaient pas à lui et qu’il n’avait qu’a le demander pour effacer des années d’éducation à la dure en un claquement de doigts. Aussi que faire face à cela si ce n’est soupirer ?

" Ne me fais pas passer pour un oiseau de mauvaise augure tu sais que je fais de mon mieux pour t’aider"


Elle n’avait pas pu s’empêcher de le lui faire remarquer mais néanmoins la rouquine pouvait consentir à passer au tutoiement cela pouvait lui faire plaisir même si ses mots ne sont sûrement pas ceux qu’ils voudraient entendre.
Le problème d'avoir été élevé comme un soldat plutôt qu'une enfant c'est que niveau démonstration sentimentale on ramasse régulièrement un zéro pointé.


"Mon attitude rentre dedans tu le sais le conseil ne m'aime pas et assurer ta place et ce qu'il y a de mieux pour nous "

Sur ce constat défaitiste et un aussi un poil sinistre Tula emboîta le pas du blond pour repartir loin de la salle du trône puis du palais royal et enfin de la ville pendant qu'il faisait la majorette. Evidemment la brune aurait pu argumenter des jours sur ce point mais elle savait qu'elle se heurtait a un mur, cela ne l'empêcherait pas de continuer , après tout la mer à force de temps parvenait bien a façonner des montagnes...

Tula y arriverait au final et Arthur acceptera complètement sa place sans couiner.
aussi elle le fit stopper d'une main sur le poitrail, il était plus que temps qu'il arrête l'auto apitoiement.

" Je ne te considères pas roi , tu l'es. Ceci bien avant ma naissance ou celle de notre frère. Ce n'est pas un bouton que tu choisir d'enclencher ou pas , un vêtement ou une couronne que tu peux retirer à ta guise"

Volontairement elle se tait car son frère doit ingérer la nouvelle, comment elle le perçoit et très certainement le reste d'Atlantis également.

" Quand j'étais plus jeune ,j'ai voulu rentrer dans l'armée et le roi m'a dit ceci : Quand tu revêtis cet uniforme ta vie ne t'appartient plus seul compte ton devoir. Je considère qu'il a raison parfois tu dois voir au delà de toi même pour saisir le bien être des autres ... même s'il s'agit des idiots du conseil"


C'était le second époux d'Atlanna qui lui avait confié ses paroles pleines de sagesse, certes ce n'était pas un père idéal sur de nombreux critères et beaucoup auraient vu l'éducation qu'il a donné a Orm ainsi qu'à elle même comme des mauvais exemples . Mais au delà de cela il avait fait tout ce qui était en son pouvoir pour que chacun de ses enfant sache se défendre et puisse survivre.

Quand on ne sait pas de quoi demain est fait il n'y a pas de plus belle preuve d'amour .

" Alors maintenant dis moi ce que nous allons faire si Orm croise notre chemin...Quels sont vos ordres Majesté "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 23 Juil 2015 - 17:28

Arthur comprenait que trop bien les dires de Tula. Il était devenu Roi par la force des choses, sa mère fut la Reine d'Atlantis, il était le premier né… Et donc, en tant que tel, il se devait de faire perdurer le sang royal sur le trône d'Atlantis. Mais il y avait eu trop de guerres, trop de morts pour si peu de choses. Les Atlantes avaient vécus dans la peur jusqu'à présent. Ils devaient maintenant apprendre à vivre dans la confiance, dans le respect, et surtout, dans la joie. Mais que ce soit Orm ou les autres… Aucun n'avait ne serait-ce qu'essayer de garder un lien avec ceux de la surface. Arthur était celui qui ferait ce lien. Il avait déjà commencé en rejoignant la Ligue de Justice.

Se retournant vers Tula il lui tendit la main et lui posa une question qu'il n'avait jamais posé à quiconque jusqu'à présent. Cette dernière n'était pas si simple. Elle possédait un nombre incalculable de sens et de réponses, mais Arthur ne s'attendait qu'à une seule réponse, celle qui viendrait réellement de la jeune femme, de sa propre sœur. Il voulait que ce soit l'Atlante qui réponde, et non la guerrière, l'enfant de Xébel…


- Pourquoi respectes-tu Tula ? Ne suis-je finalement qu'un Roi à tes yeux ? Ne le fais-tu que sous prétexte que je possède ce trident et ce trône ?

Ainsi, les réponses lui permettrait de connaître ses sentiments à son égard. Voir même ses ressentiments. Car il n'en doutait pas une minute, certaines personnes dans Atlantis ne le voulait pas comme Roi. Ils considéraient que le trône avait été usurpé par un "sang-mêlé" comme ils le qualifiait dans les ombres. Oui, Aquaman était fils de gardien de phare, fils d'un humain… Mais il l'était aussi de leur reine bien Aimée… Atlanna.

- Sais-tu d'où je viens Tula ? Très peu d'Atlantes le savent. Mera, Tempest savent réellement qui je suis, où je suis né, et qui était mon père… Pour beaucoup, je ne suis qu'un bâtard, indigne de diriger le royaume d'Atlantis. Mais ils ont peut-être raison. Ou peut-être tort. Je l'ignore encore.

Toutefois, il n'était plus temps pour lui de se poser ces questions. Lui-même se devait de répondre à celle posée par sa sœur. Orm ? Qu'allaient-ils faire s'il attaquait ? Ils lui répondrait par les armes. Tout comme lui-même l'avait fait il y a des années de ça… Alors qu'enfant, usurpant le trône à son propre père, il avait envoyé des soldats tuer Arthur. La guerre… Etait-ce la seule solution pour que les peuples réussissent à vivre en harmonie ? Aquaman se refusait à le croire. Puis, reprenant sa marche, il se dirigea vers les portes de sortie du château d'Atlantis, il était temps pour Tula de comprendre ce que son Roi désirait.

- Suis-moi Tula, nous partons quelques heures…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 24 Juil 2015 - 21:03
Quelle manie détestable son Roi avait de ne jamais répondre correctement et simplement à une réponse … de s’attarder en circonvolutions et en sentiments en réflexions qui étaient si loin d’elle … En parler était gênant, mais c’était également une preuve qu’Orin lui faisait confiance … alors elle se devait de respecter cela. Aussi elle pris le temps de répondre , de former des mots qui reflèteraient la vérité plutôt que l’infâme soupe qu’on lui servait chaque soir jusqu’à l’abrutissement. Elle attrapa doucement sa main et en recouvrit le dos avec la sienne.

- Orin, tu mérites d’être respecté et suivi, car même si pour la plupart des atlantes tu incarnes un changement trop brutal et s’en est terrifiant, parfois, souvent même. Plus que tout tu recherches la paix, et en tant que soldat il n’y a pas de voie plus honorable… Orm lui nous laissait dans notre peur, il l’amplifiait et les civils vivaient dans une crainte permanente, ce n’était pas sain. Apres concernant ta condition de … heu …j’en suis une aussi.

En étant une aussi et ayant bien failli plusieurs fois s’essayer au lynchage, elle ne c’était pas arrêtée à cela. Mais il est vrai que bien des atlantes ne le voyaient pas ainsi, ils ne voyaient pas de toute façon la surface autrement que comme un ramassis de créatures idiotes et brutales, une sorte de sous-espèce infréquentable.

- Je sais que tu viens de là-haut, un phare si je me rappelle bien. Apres nous sommes tous les deux des bâtards et nous avons protégé Atlantis et la terre plus souvent que ceux qui médisent de nous. Alors …je ne sais pas peut être que notre monde a besoin de plus de sang-mélé ? Que dirais tu si je ramenais un surfacien ? Ca augmenterait les quotas …

Elle le taquine gentiment, parce qu’il sait que depuis Garth, Tula est restée très très sage. Elle qui pouvait être qualifiée sans honte de délurée, la rousse c’était murée depuis sa renaissance dans les baraquements des militaires. C’était-il inquiété de cela ? Il avait bien mieux à faire qu’en plus devoir la gérer en plus elle était une grande fille.

- Je te taquine, tu le sais, je n’ai pas le temps pour ça…

En même temps arracher le cœur de son dernier béguin en date avait de quoi refroidir les ardeurs des plus valeureux atlantes …sauf les masochistes mais ils ne devaient pas courir les rues d’Atlantis.

- Quelques heures ? Mais pour aller où ?

La voilà intriguée, les escapades sont rares pour le Roi en des périodes aussi troublées…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 27 Juil 2015 - 22:37

La manière dont l'appela Tula fit naître des frissons dans le dos d'Arthur. Cela faisait bien des mois que personne ne l'avait appelé ainsi. Mera n'utilisait jamais ce prénom Atlante pour parler à son mari. Elle savait que trop bien que ce dernier ne l'appréciait que très moyennement. Pourtant, venant de Tula, Arthur ne releva pas plus que ça. Il connaissait mieux que quiconque ce qu'elle avait vécue et surtout la manière dont elle avait été élevée. Une véritable soldat, obéissant aux ordres sans sourciller. Se pliant à la moindre chose imposée par ses supérieurs. L'armée Atlante ne faisait pas dans la finesse, pas plus que celle de Xébel d'ailleurs. Mais les deux armées ne réagissaient pas du tout de la même manière, l'une était violente et ne craignait pas pour ses soldats, l'autre avait mit en place une tactique de combat évitant les pertes en soldat. Il était inutile de lancer ses hommes au massacre… parfaitement inutile.

- Nous sommes l'un et l'autre des sang-mêlés Tula… Mera quand à elle ne vient pas de notre monde, pourtant elle est bien mieux acceptée que nous…

Alors qu'il alla serrer le poing, Tula lui décrivit la manière dont elle le voyait. Bien différemment que celle qu'il aurait cru. Ses paroles venaient de son cœur et non pas de son cerveau. Pour une fois, ce n'était pas le soldat qui parlait, tel un robot dont les seules connaissances fussent celles imposés par les lois. Mais c'était la femme, la sœur, l'Atlante. Un demi-sourire apparu sur le faciès glacial d'Arthur. Indirectement, ce petit bout de bonne femme comme disait certains humains lui rappelait Mera dans ses paroles. Elle paraissait tout savoir, tout connaître, toutefois, derrière cette apparence, tout comme lui, elle souffrait. Alors qu'il alla ouvrir la bouche pour la remercier, son visage devint sombre et son regard aussi noir les profondeurs de l'océan.

Le soucis n'était pas de ramener ou non un surfacien tel qu'elle les appelaient. Mais plutôt l'acte en lui-même. Tula était encore bien trop jeune pour cela. De plus… Il y avait eu Garth… Le malheureux s'était vu arracher le cœur par la femme qu'il aimait. Dans les deux sens du terme. Baissant les yeux de dépit, Arthur savait qu'il ne pourrait pas protéger celle qu'il considérait comme sa sœur éternellement. Tôt ou tard elle se déciderait à quitter Atlantis, et ce, dans l'espoir de suivre son propre chemin. Enfin, elle posa la question dont la réponse fut aussi simple et limpide que la plus calme des rivières…


- Tu verras… Peu d'Atlantes ont eu le plaisir d'y poser le pied. Mais aujourd'hui tu en as la chance…

Ses mains se posèrent sur les portes d'Atlantis et alors que l'eau salée vint frapper son visage de plein fouet, Aquaman se mit à nager rapidement. Il savait où il l'emmènerait. Là où il avait grandit. Tula apprendrait enfin à comprendre ce que celui qu'elle qualifiait de "son Roi", cherchait désespérément à protéger.

[HRP]Voilà un rp qui aura mit du temps à se terminer ! ^^ Bien entendu, la suite arrivera à mon retour.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
 

Tout ça pour une question de protocole... [PV Tula]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» question de protocole...
» Mariage Disney magique et tout fait main pour le 06 août 2016 !
» Tout le monde pour le même texte !
» tutorial pour crée une cloche ( gong )
» [chantournage ] porte essui tout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Ailleurs :: Europe-