Union interdite... Ramiel (PV Shadowpact)

Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Inscription : 21/08/2014
Messages : 319
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 22 Mar 2015 - 20:00
((pour ceux qui ont de l'intérêt, j'utilise ce listing de musique pour m'inspirer dans ce RP : ambiance ange déchu
Comme il s'agit d'un sujet de groupe complet, il n'y a pas de tour de jeu, chacun poste quand il croit que c'est le bon moment pour lui ))


Rémiel... Remiel... Uriel... Jérémiel... mais son vrai nom est Ramiel, Archange déchu de l'espoir. Le nom avait été prononcé par Madame Xanadu aux oreilles de Sentinel. Puis relayé par les bons soins de Phantom Stranger. Dumah était l'archange du silence, celui rencontré à St-Elias par Sentinel et Black Orchid, ça c'était les recherches de Black Orchid qui avait permis de le découvrir. St-Dumah et St-Ramiel, tout deux archanges, tout deux complices.

Ramiel a écrit:
L'accord est scellé...

Les mots tourmentaient encore Flora à chaque fois qu'elle fermait les yeux. Quel accord avait-il pu être conclu entre ses deux anges. C'est Dale Gunn qui avait traqué les filles en l'absence des membres du Shadowpact envoyé ailleurs. Il avait demandé l'aide d'entité magique qu'il ne maîtrisait pas, mais avait réussi à trouver la trace de l'une d'elles. Elles auraient apparemment été vues au stade de Coast City. Le colisé des anges, l'équipe de Coast City, aussi narcissique et ironique que cela fût. Il découvrit alors que c'était le seul endroit où elles avaient été vues puis semblait disparaître par la suite. Dalle en avait donc déduit qu'on les gardait à l'intérieur du stade quelques parts. Une fois l'information relayée au Phantom Stranger tous les membres du Shadowpact disponible, Dark Crow, Sentinel, Black Orchid et Zauriel (tout nouveau membre, mais au combien utile dans un cas comme celui-là) avait été transporté au stade. Comme à son habitude Phantom Stranger ne dit rien, il laissa simplement son équipe faire le travail, mais pour une fois... Black Orchid avait prévu le coup. Se présenta devant ses pairs, elle révéla l'étendu de ses recherches tel un soldat faisant état des faits à venir.

Messieurs voici se que nous savons sur notre adversaire jusqu'à maintenant : Ramiel est un archange déchu. Lui et sa légion de 200 anges ont été démis, car ils ont transgressé une des lois divines. Ils ont pris des épouses... Oui, ils se sont mariés, il y a de cela très très longtemps. Ramiel n'est pas à prendre à la légère, Ramiel veut dire : dieu des éclairs. On peut donc croire qu'il a de très nombreux pouvoirs reliés à cela en plus des pouvoirs angéliques du même type que Zauriel. L'archange Dumah, ont fait disparaître plusieurs jeunes femmes à St-Elias, il n'est donc pas stupide de croire que ces jeunes femmes serviront à remplacer leurs défuntes épouses. Probablement que nous retrouverons égalements plusieurs autres femmes qui auront été signalées disparues depuis les dernières années. Nous n'avons pour l'instant aucune suggestion sur "l'accord" passé entre Dumah et Ramiel. Nous ne savons pas non plus l'état des femmes, mais nous croyons qu'elles doivent être en bonne santé physique, car les anges voudront les garder le plus longtemps possibles. Ne vous méprenez pas, nous combattons certes des anges, mais ce sont des déchus. Ils ne sont plus au service de la présence et du combat des justes. Ils sont au service de leur propre intérêt et nous ne sommes que des pions sur leur échiquier, ils n'hésiteront pas à nous tuer. De toute façon, d'après ce que j'ai compris un "ange" qui meurt retourne être jugé au paradis, nous pouvons donc considérer que nous les livrons à leur instance légale en les éliminant. Nous ne savons pas où dans le stade les filles sont gardées captives, mais nous croyons qu'il s'agit d'une nouvelle structure sous le stade. Un scanneur magique réalisé par Dale Gunn avec l'aide de la fille du Warlock laisse croire à une structure souterraine massive. Il faudra donc trouver le portail qui nous permettra d'y entrer. Messieurs, bonne chance et ne croyez pas que nous aurons l'effet de surprise, ils savent déjà que nous les observons, la dernière fois contre Dumah nous avons eu l'effet de surprise pour nous... cette fois nous avons Zauriel... espérons que cela sera suffisant.

Black Orchid avait puisé dans les souvenirs et la personnalité d'Alba Garcia. Un breffage concis, clair ou aucune information n'était inutile. Elle en avait assez de jouer à la fille perdue, il était temps qu'elle assume son rôle. Elle avait des atouts à faire valoir et cette fois elle n'était pas la captive. La situation la touchait particulièrement, était-ce parce que c'était des jeunes femmes, ou était-ce parce que c'était des anges, elle ne le savait pas, mais c'était presque personnel. Le temps n'était plus au doute, il était à la certitude et cette certitude était celle de faire le bien, peu importe qui était l'ennemi. Le shadowpact était lié et elle devait faire ce pour quoi on l'avait choisi.

Elle entra dans le stade.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 22 Mar 2015 - 21:30
Zauriel arrive devant le stage avec ces compatriote là où les recherches pour retrouver les jeunes femmes avaient aboutis, il descend à la hauteur de Flora pour ne pas la gêner avec les battements d'ailes, elle prend la parole, il l'écoute avec attention. Au moment des explications et surtout le fait qu'un ange, même déchu, ainsi que ses 200 anges aient kidnappés des femmes innocentes pour en faire leurs épouses, Zauriel eu du dégoût pour ces personnes même si d'habitude il compatit avec les siens ou les humains, là c'était de trop. On ne peut pas forcer quelqu'un à aimer une autre personne contre son gré. Mais Zauriel se sent un peu blessé du fait qu'il aime une humaine mais ne l'avait pas épousée, il savait au grand dieu que c'était difficile de garder sa vie privée de sa vie de héros, sans que la personne qu'on aime en subisse les conséquences. Dumah et Ramiel, deux archanges que Zauriel aurait pu croiser, mais qu'ont ils fait pour être déchu, c'était la question que Zauriel se posait mais ce serait une perte de temps de poser cette question au groupe. Quand Flora eu cité les pouvoirs de Ramiel, Zauriel fût rassuré, au moins il pourrait prendre de l'avance si jamais l'ange déchu utilisait les mêmes pouvoirs que l'ange du Shadowpact. Quand Black Orchid évoque la possibilité de souterrains, Zauriel fût un peu embarrassé à vrai dire, le combat à même le sol n'était pas vraiment son truc, il préfère les airs et étant un ange on pouvait le comprendre.

Pour le combat il s'était habitué, surtout les événements qui s'étaient déroulés auparavant. Après tout, il avait demandé d'être en partie humain et avec ça les contraintes, il savait qu'il allait devoir tuer ces anges, sinon ce serait lui qu'on enverrait pour le jugement et il se pourrait qu'on lui enlève le droit d'être l'ambassadeur sur terre et ça, il ne pourrait pas l'admettre. Laisser celle qu'il aime seule sur cette terre, jamais ! Et de plus, il ne pourrait pas laisser ses collègues dans l'embarras tout ça parce que son statut l'en empêche, mais les anges qu'il combattait ont été déchus et il se doit de leurs faire comprend qu'ici sur terre on doit respecter les femmes. Mais si Zauriel avait vu au cours de son séjour sur terre des hommes s'en prendre lâchement à des femmes sans défense.
Après quelques vagues absences, il revient à ce que disait Flora cette dernière fini par des encouragements, Zauriel voulait leur demander si il était préférable de se séparer mais n'en dit pas un mot. Le nouveau venu du Shadowpact était silencieux, il n'était pas encore prêt à leur parler de quoi que ce soit, il avait été recruté pour une seule chose, punir les méchants et rétablir l'ordre sur terre. Il remit sa capuche sur sa tête et suivi Black Orchid dans le stade prêt à combattre .
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 22 Mar 2015 - 21:32
D'un seul coup d'oeil, Scott reconnut immédiatement le stade, dans lequel il avait négocié plusieurs contrats avec Ferris et l'armée en loges d'honneur, mais aussi où il était venu plusieurs fois regarder le match avec son ami Hal Jordan, parfois même durant la tenue de celui-ci de la capuche du Spectre. Phantom Stranger avait beau demeurer silencieux et leur soumettre des tâches impossibles, le lieu était parfaitement choisi pour inspirer aux fourmis qui combattaient des titans d'adopter la devise sans craintes de Green Lantern.

Alan écouta attentivement Black Orchid résumer l'entièreté de ce qu'elle avait avec ses sources rassemblé sur la situation. Elle avait franchement évolué de soldat dévouée à sa cause vers quelque chose de plus assuré et ouvert d'esprit. L'étrangeté de ce monde l'avait lui-même changé de pratiquant du christianisme sceptique à activiste croyant dans la magie. Une fois qu'elle eut fini, il salua sa perfomance oratoire.

"Je n'ai rien à ajouter. Hormis l'ébauche d'un plan. Zauriel, aucun d'entre nous hormis vous n'est à même de faire face à la musique des anges. Heureusement pour nous, leurs pauvres promises non plus, et je suppose qu'il leur en coûte de venir en capturer de nouvelles, par conséquent ils ne l'utiliseront que si nous sommes loin des captives. Faites face et renseignez-nous sur la puissance qu'ils sont prêts à déployer selon votre point d'entrée."

C'était complètement fou de prendre la place de commandement et de conseil tactique au milieu de ces prestigieux officiers de leurs corps respectifs. Pourtant depuis des décennies, Alan ne savait vivre autrement. Il donna un clin d’œil à Dark Crow, potentiellement aussi dépassé par ces événements que ne l'avait été l'orchidée lors de leur première confrontation à Gateway.

"Évoluer dans notre univers doit être pour eux l'équivalent de marcher sur des œufs. Monsieur Crow, vous êtes capable d'astuce et de subtilité dans toutes sortes d'environnement. Déployez vos ailes là où vous pourrez prendre l'avantage pour l'équipe."

Après avoir fait le tour de l'assistance, il jeta un regard silencieux à Phantom Stranger avant de retourner à celle qui avait lancé la parole et l'entrée dans le stade. Il ne s'attendait pas à ce qu'elle écoute ses conseils, mais comme vieux briscard encore une fois il ne pouvait s'empêcher de les prodiguer. Et honnêtement il avait une vision de la femme dont il ne pouvait s'empêcher, qui devait sûrement paraître dans ses suggestions de terrain.

"Orchidée, le plus avisé serait d'infiltrer les rangs des victimes pour mieux anticiper leur exfiltration."

Considérer Zauriel comme un vulgaire éclaireur, Daniel comme guère plus qu'un trappeur et Flora comme un simple espion n'était pas des plus avisés au vu de leur caractère et de leur expérience de la stratégie, sans parler de la polyvalence que leur apportaient pouvoirs et origines transcendant la simple humanité. Cependant Sentinel était au clair avec le fait que face à la légion des anges, fussent-il en position défensive, tout l'arsenal de talents du Shadowpact ne valait guère mieux qu'un pagne et un silex face à une merveille d'aciérie lancée à toute vapeur. Ils devaient faire simple pour faire face au compliqué.

"En ce qui me concerne, je suis très peu pour les jeux d'ombres et les écrans de fumée. Je préfère mes attaques frontales et éblouissantes."

Alors, le héros de jade s'envola pour atterrir au milieu du stade, paré de sa plus clinquante armure d'énergie. Puis il déploya au plein milieu du stadium un gigantesque bâton de lumière qui avait toutes les propriétés conductrices de l'or pur, enveloppé de flammèches vertes tout comme l'était sa matière lumineuse. Il enfonça dans une suée celui-ci pour qu'il traverse jusqu'au plus profond tout en dépassant encore de terre. S'ils devaient littéralement combattre un maître de la foudre, autant se parer d'un colossal paratonnerre. Puis, il dégagea de lui-même, alimenté par la réaction à la lumière du soleil et sa stabilité sur la terre qui nourrissait le gazon, une giclée d'éclairs qui risquait fort de faire un énorme show et lumières jusqu'aux tréfonds de la supposée base souterraine. La matière elle-même se désintégra dans un rayon de quelques mètres autour de la barre de pôle électrisée, et le héros de la Seconde Guerre glissa vers en-bas comme un pompier sur une rampe de caserne géante.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Mar 2015 - 16:18

Le Royaume des Ombres venait à peine de le rejeter de sa gueule béante. Le laissant seul et désabusé sur une herbe fraîche dont la rosé perlait encore. Tel un enfant qui venait de se réveiller, Daniel regarda autour de lui. Décontenancé, il mit quelques minutes avant de se souvenir de ce qui venait de se passer. Virgil ! Où était Virgil ? Le choc qui avait engendré la destruction du cristal de l'Ombre d'Eclipso les avait projetés hors du château, et désormais, le Canadien se trouvait à nouveau sur la Terre ferme. La présence du Phantom Stranger et surtout celle de deux membres du Shadowpact le fit s'approcher. Les bras croisés sur son torse, Daniel ne dit mot alors que Black Orchid prenait la parole, leur expliquant ce qui arrivait. Après Hadès, le Dieu des Enfers, ils devaient affronter des Anges Déchus… Voilà qui ne changeait rien dans leurs habitudes. Loin d'être cynique, Daniel se contenta d'écouter la tirade de celle qui avait dut être, tout comme lui l'était actuellement, une représentante de la Loi, voir peut-être même une militaire…

Ses mots furent concis, précis, et démontraient le fait que derrière ce semblant de plante vorace et vénéneuse se cachait un cerveau dont les capacités n'étaient pas utilisées au maximum de leurs capacités. Toutefois, ce ne fut pas les paroles de Black Orchid, ni même le semblant d'amusement de Sentinel qui attira l'attention du Dark Crow. Mais cet être, vêtu de blanc, aux ailes immaculées dont les reflets ressemblaient aux neiges éternelles des montagnes Canadiennes. Un ange dans le Pacte des Ombres… Voilà une chose bien ironique s'il en est. Mais après le sacrifice d'Obsidian et la disparition de Virgil, ils ne pouvaient se passer de la présence d'un nouveau membre. Qui plus est s'il était réellement ce qu'il prétendait être de part sa tenue et son aura. Zauriel.

Encore incapable de dire le moindre mot, Daniel se contenta d'écouter les palabres de son compagnon de Lumière. Ce dernier s'autoproclama "chef d'équipe" pour cette mission et s'empressa de mettre chacun à sa place. Tour à tour, non sans lui avoir offert un clin d'œil dont Daniel se serait bien passé d'ailleurs, il leur expliqua ce qu'ils devaient faire, pratiquement en le leur imposant. Mais le Canadien n'en avait cure. Si la mission devait se faire ainsi, alors elle le serait. Il était habitué à suivre les ordres, mais surtout à travailler en solitaire. Moins il y avait de monde autour de lui, moins il s'inquiétait pour leur sort, et donc, plus Daniel pouvait se concentrer sur sa mission. Toutefois, le prenait-il pour un simple débutant ? Le prenant de haut, semblant penser qu'il ne serait peut-être qu'utile à une chose. Et ce, en glanant des informations ça et là.

Mais bon… Faites contre mauvaise fortune bon cœur, disait l'adage. Et pour le Dark Crow, rester impassible avait fini par se muer en un visage de marbre et une habitude qui, jour après jour, se faisait plus présente. Opinant du chef, il se laissa glisser dans les Ombres. Des Anges Déchus alors… De plus, son élément était la foudre. Rien ni personne ne pouvait toucher ce qui était intangible, plus particulièrement les Ombres. Aussi lors d'une mission d'infiltration qui avait visée à libérer une certaine femme glaciale au fin fond du Canada, Daniel avait usé d'un subterfuge qui lui avait valu quelques remarques de la part de Crow… Ramener des humains dans le Royaume des Ombres ne fut pas sa meilleure idée, certes. Mais pas la pire non plus à vrai dire. Malgré tout, en ce qui concernait les Anges, il en était différent. Ces derniers pouvaient en revenir sans problèmes. Il leur "suffisait" de trouver un chemin de lumière, et ainsi, ressortir de leur prison de ténèbres.

Des chaînes d'Ombres pour contraindre des Anges… Voilà ce qui se passerait d'ici peu. Ils retourneraient dans les Cieux couvert de ces dites chaînes. Que ce soit par la main de Sentinel ou d'un autre, ces derniers avaient salis la mémoire de ces femmes. Tout comme Eclipso l'avait fait par le passé en les utilisant. Néanmoins, ils n'en étaient pas encore là… Suivant l'aura irradiante de Sentinel, Daniel le rejoignit dans les fondations du stade. Le Royaume des Ombres possédant ce petit quelque chose qui, au détriment des autres, ouvrait des portes partout où il pouvait pénétrer. Crow apparu alors qu'il se sentait de plus en plus attiré par les profondeurs de la Terre. L'oiseau déploya ses ailes plusieurs fois en signe de crainte et fini par se calmer lorsque Daniel le regarda. Depuis son apparition et son aide face à l'Ombre d'Eclipso, quelque chose d'encore plus puissant s'était mit entre eux… Une sorte d'aura rouge, couleur propre au Red parcourait les mains et le corps du Canadien. Aussi étrange que cela puisse paraître, son sang était en train de bouillir dans ses veines, désireux de voir ce dont il était désormais capable…

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 23 Mar 2015 - 20:45
Zauriel avance dans le stade aux côtés de Black Orchid, la seule femme du groupe et bizarrement c'était le seul être du groupe en qui Zauriel pouvait avoir confiance, peut-être parce que c'était une femme mais malgré ses personnalités, il l'aimait bien contrairement au reste du groupe qui paraissait froid à ses yeux, sûrement parce qu'il est le nouveau venu. L'ange lève les yeux pour admirer le stade dans lequel il se trouvait, aussi immense soit-il, une vaste pelouse s'étendait devant lui, il se tourne alors vers Flora .

"Un foot ? "

Le tout premier mot de Zauriel, si bête qu'il soit, mais il essayait de se faire accepter des membres du groupe en commencent par Flora. Mais c'était plus par crainte de ne pas être à la hauteur et surtout l'idée de se retrouver dans un souterrain sombre et sans espace pour déployer ses ailes, chose que les deux hommes du groupe avaient sans doute oublié puisqu'ils allaient rentrer dans les sous-terrains. Zauriel tourne la tête vers les hommes pour leur parler avant qu'ils s'enfoncent dans les sous-terrains.

"Messieurs je vais rester ici surveiller les alentours, essayez de les débusquer pour qu'ils sortent, je pourrai les avoir de là où je suis et ça me laissera plus de manœuvre pour mes ailes."

Puis sur ces mots, les deux hommes disparaissent dans l'ombre. Zauriel se retrouve seul avec la jeune femme à ses côtés. Il était à la fois fasciné par son physique telle une plante et se demandait si c'était dû à une transformation ou de naissance. Zauriel ne connaissait pas grand chose au monde des héros, de là où il était, il ne connaissait que les anges et maintenant les humains. Mais il pris conscience que de lui demander cela n'était pas très galant et surtout déplacé. Ils se connaissaient à peine. Il pris son envol, arrivé à mi-hauteur de la jeune femme il lui dit :

"Les souterrains, très peu pour moi... Je vais rester ici surveiller les alentours et aller voir dans les tribunes si je peux trouver une trace des anges ou des femmes. Tu devrais aller avec le reste du groupe pour faire sortir les anges de leurs cachettes, Ramiel sortira sûrement après le reste des anges pour essayer de s’enfuir et c'est là que je le prendrai en chasse."

Sur ces mots, des battements d'ailes retentirent dans tout le stade provoquant un bruit qui se répercutait en écho sur les tribunes vides et sous la chaleur du soleil. Zauriel prit de la hauteur en quête d'indices.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 319
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mar 24 Mar 2015 - 0:31
Black Orchid venait à peine d'entrer dans le colisé que tout partait en sucette. Quelle équipe de bastringue. Il fallait avouer que si Phantom Stranger était doué pour trouver des missions dangereuses, il l'était beaucoup moins pour faire une vraie cohésion d'équipe. Il n'était pas le leader inspirant, il était le leader imposant et c'est ce qui manquait au Shadowpact... le travail d'équipe. Chacun faisait son petit truc chacun de son côté et jusqu'ici cela avait fonctionné, mais dans la situation actuelle, elle en doutait. Cela ne faisait pas 5 minutes qu'ils étaient arrivés que tout le monde était parti chacun de son côté. Avaient-ils écouté la moindre chose qu'elle venait de dire? 200 ans anges déchus, 200 possible civiles à protéger et un archange qui en plus d'avoir les pouvoirs angéliques traditionnels avait le pouvoir de contrôler la foudre.

Vous faites chier les gars...

Black Orchid s'en allant seul en pestant contre ses coéquipiers. Elle n’avait aucune idée ou était Sentinel ou Dark Crow et son allié surpris préférait flotter au-dessus du stade que d'être sur la première ligne. Il fallait bien une femme pour sauver les femmes. Elle s'engouffra alors dans ce qui semblait être le sous-sol du Stade. Elle avait trouvé l'accès derrière une grande grille écrite : employé seulement. La grille n'avait pas tenu très longtemps face à sa pogne d'acier. Les marches étaient petites et mal taillées. Cela faisait un peu contraster avec le stade sur le dessus qui était neuf. Elle avait l'impression d'entrer dans une partie du vieux Stade. Celui qui avait ses fondations avant cette folie du renouveau et ce stade ultra moderne. Il y avait encore de la vieille brique parsemé de fissure et à quelques endroits des réparations maladroites très apparentes.

Ils sont chanceux que tout ceci ne s'écroule, la fondation est moisi.

Rapidement la lumière du haut du stade se fit de plus en plus rare. Ayant passé en dessous d'un grillage qui semblait destiné à faire tomber la pluie dans la vieille partie, la lumière extérieure ne pénétra plus du tout. Rapidement la noirceur l'envahit. Elle chercha à tâtons une lumière qu'elle finit par trouver. Évidemment pour ajouter au glauque de la scène, la lumière ne s'alluma que très faiblement.

Sa vaut bien la peine d'avoir une lanterne dans le groupe pour ne rien voir dans le noir.

Puis soudainement la lumière se faisait plus insistante. Une légère lueur blanche se mit à éclairer la zone. Doucement, plus elle avançait la lueur se faisait insistante jusqu'à illuminé tout le couloir. Les murs finirent par s'effacer dans la lumière comme éblouie puis Black Orchid atteint un cul-de-sac. Au bout de se cul-de-sac se trouvais normalement un placard, mais a la place de ce placard se trouvait une fente lumineuse qui était la source de toute cette lumière. Cette fente suspendue dans l'espace et les airs semblait menée vers un autre endroit. Sûrement la structure souterraine qui comme Black Orchid venait de le comprendre... n'avait rien d'humain.

Je ne sais pas si yen a un qui m'entend, mais j'ai trouvé se qu'on cherchait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 1:14
Sentinel avait choisi son rôle, celui de la distraction. Chacun finalement s'était assigné le sien, ce qu'il craignait s'était réalisé : il avait donné des ordres réducteurs et mal sentis à des soldats chacun doté d'une tête dure et endurcis par leur expérience. Ce qui avait conduit le groupe à vaguement laisser de côté ses idées pour partir chacun de leur côté afin de prouver leur compétence. Quant à lui... La distraction. Il descendait le long du paratonnerre léché de flammes vert de jade, puis excédé souffla à la cantonnade :

"Allez... Venez. Je vous défie, bon dieu !!!"

Utilisant son pouvoir de contrôle énergétique pour générer une dépression atmosphérique, Alan vit sous l'influence de sa bague le ciel s'assombrir de nuages gris qui s'accumulaient en une spirale depuis les banlieues de Coast City. Puis en déplaçant doucement des protons et des neutrons, il attira une ambiance électrique. Son pouvoir grandissait, ou plutôt l'aise qu'il avait à manipuler celui-ci. Lorsque des éclairs fusèrent des nuages, ceux-ci furent immédiatement attirés par la barre de mât géante qu'il avait créée et qui traversait le parc sportif dans toute sa hauteur et profondeur. Tout le stade et l'intérieur des fondations s'illuminèrent dans un flash de lumière électrique, avant de retomber dans la pénombre.

"J'ai une petite surprise pour vous. N'ayez pas peur, des grands gars comme vous capables de claquer la porte aux grandes instances pour mieux imposer votre volonté à de faibles femmes. Ca m'étonne que vous soyez pas déjà venus me flanquer une raclée, mes petits tyrans."

Alan avait la haine. La haine contre ces êtres qui avaient eu leur chance pour une éternité de contentement, et ont choisi de soumettre des êtres plus faibles qu'eux à la place. Il les déteste pour avoir souillé son image de la religion, aussi. Et puis, il se détestait à travers eux, parce qu'il fallait voir le calvaire qu'était devenue la vie de Molly depuis qu'il s'était éloigné d'elle, pour une romance avec son attaché de projets. C'était ça l'image associée à jamais à la tombe de Sam, son cher Sam, qui était mort dans le péché parce que Sentinel n'avait pas su attendre, pas su gérer.

Il crut alors voir une forme, l'ombre d'une aile qui bruissait dans l'emplacement au plein coeur des fondations du stade. Immédiatement, il canalisa une rafale d'énergie par le chaton de son anneau, dans la direction que ses sens lui indiquaient. La réplique pourtant, fut de douleur et d'incompréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 11:39

Il n'y a pas d'Ombres sans Lumière dit-on. La preuve en était que les anges qui s'étaient enfermés ici créaient d'eux-mêmes cette Lumière. Daniel la sentait. Elle se nourrissait des croyances de ceux qui mettaient le pied sur cette terre. Toutefois, le temps n'était ni au recueillement, ni même aux plaintes. Des femmes avaient étés kidnappées par un groupe d'anges dissidents… Chose ironique d'ailleurs qu'un des leurs fasse désormais partie de leur groupe… Somme toute que Zauriel tentait d'une certaine manière de se racheter de ses propres fautes. Comme tous les membres du Shadowpact d'ailleurs. Daniel avançait parmi les Ombres, sentant par moment des présences qui allaient et venaient sans même faire attention à lui. Ni d'Ombre, ni de Lumière… Des spectres ? Etrange.

Au détour d'un couloir à peine éclairé, dont la seule ampoule pendait au plafond, une froideur improbable lui caressa l'échine. Quelque chose venait à lui. Se glissant dans les Ombres, il y disparu et ne vit pourtant rien ni personne passer. Le fait de devoir affronter des anges semblait commencer à jouer des tours à son esprit. L'esprit de Crow émana des Ombres. Deux perles vermeilles et un bec totalement noir apparurent tout à côté de l'oreille du Canadien. Sa voix gutturale et tremblante était là pour prévenir Daniel d'un message de Black Orchid. Elle avait donc trouvé ce qu'ils étaient venus chercher finalement ? Aussi rapidement… Voilà qui était plus qu'étrange. Trop facile d'ailleurs.


- Montre-moi le chemin.

Passant d'Ombres en Ombres, de couloirs et de salles en ruines et malodorantes, Daniel fini par se retrouver dans un cul-de-sac. La promiscuité était telle que l'homme ne pouvait pas réaliser la totalité de ses mouvements. Tout ce qu'il pouvait apercevoir fut le corps de la femme qui le précédait, entourée par un halo de lumière extrêmement particulier. Il possédait quelque chose de malsain. Comme une aura néfaste émanant d'un être lâche et vil… Dan' s'approcha de Black Orchid et regarda de plus près l'entaille dans le mur. Une faille dans le vide. Elle ressemblait particulièrement à celles que Daniel empruntait lorsqu'il se rendait dans le Royaume des Ombres, à une différence près. Celle-ci renvoyait de la lumière, elle ne l'absorbait pas.

- Vous avez une idée où cela peut bien mener ? (Puis se tournant vers Crow.) Retrouve les deux autres, et amène-les ici…

Opinant du chef l'oiseau disparu dans les Ombres. Daniel s'approcha de la faille et l'observa plus clairement. Parfaite. Oui, elle était parfaite, à peine ouverte pour que l'on puisse la trouver, mais pas assez pour pouvoir l'emprunter. Le soucis était, bien malgré lui d'ailleurs, qu'elle ne pouvait être ouverte que par un être de lumière. Un des deux autres trouveront bien un moyen de faire.

- C'est trop facile… Beaucoup trop facile…

Peut-être que le Canadien était trop suspicieux pour pas grand-chose. Mais il avait apprit durant toutes ces années une chose. Il fallait toujours se méfier de ce qui semblait évident. Une porte mi-close, un chemin dénué de pièges… Tout cela cachait autre chose. Et là encore, Daniel s'inquiétait. Il ne leur avait pas fallu beaucoup de temps pour arriver ici. Quelqu'un ou quelque chose avait attiré Black Orchid ici. Elle, et lui…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 26 Mar 2015 - 23:24
Zauriel qui se trouve toujours entrain de survoler le stade, entend quelques bruits qui paraissent semblables à des éclairs puis une lumière assez claire sort des sous-sols, puis plus rien. L'ange ne fût cependant pas inquiet car si il y avait eu un danger, les autres membres du groupe auraient crié ou du moins auraient combattus un moment face à la horde d'anges déchus. Mais quelque chose n'allait pas, il le sentait, il descendit des airs pour se poser sur le sol. Quand soudain, par là où était rentré Black Orchid, sort un Corbeau noir qui se précipite sur Zauriel pour le prévenir que Daniel et Flora avaient trouvés quelque chose.

"D'accord montre-moi le chemin. Eh, pas si vite ! Je ne peux pas voler dans ces couloirs."

Le corbeau se met en route et entre dans le tunnel, Zauriel n'avait pas besoin de lumière pour voir le chemin des sombres tunnels, son armure et son épée reflétaient une lumière blanche. Il avance donc, guidé par le corbeau, se parlant à lui même à voix haute pour se rassurer, oui ce grand gaillard malgré ses expériences au combat n'aimait pas trop être enfermé dans des sols si peu éclairés, il avait l'habitude des nuages, du soleil, de la vie sur terre contrairement à ces couloirs dépourvus de toute vie quelle qu'elle soit.

"Arh c'est de plus en plus sombre, j'espère qu'il ne leur ai rien arrivé.''

Puis arrivé à un couloir, le corbeau lui indiqua qu'il devait tourner à droite et qu'il trouverait les 2 héros, mais qu'il devait trouver Sentinel, et ce fut le cas. Arrivé au bout du couloir, il découvrit Daniel et Flora fixer une lumière blanche, il savait ce qu'il allait trouver derrière le mur. Il s'approcha et effectivement c'est ce qu'il craignait. L'archange Ramiel était assit au fond de la pièce, certaine des femmes étaient enfermées dans des cages, d'autres attachées contre un mur et autour d'eux, un groupe d'anges, 100 ou 150 au bas mot. Les autres devaient arpenter les tunnels à la recherche d'intrus. La pièce était immense, l'ange se demandait comme ils allaient faire pour faire sortir les jeunes femmes et combattre ces anges déchus.

"Ne vous laissez pas berner, il utilise sa beauté pour vous attirer. Même un ange déchu garde sa pureté, voilà pourquoi il se terre dans l'ombre, la lumière est plus intense. Il faut trouver un plan d'attaque, mais il faut attendre Sentinel."
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 319
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Lun 30 Mar 2015 - 22:22
Black Orchid regarda la faille. Avant que Zauriel n'arrive, rien n'était visible dans le blanc du portail. Il venait d'activer la chose probablement ce qui confirmait encore une fois l'importance de sa présence en ce moment. Les yeux rivés vers ce qu'elle voyait, elle y vit une déformation. Il y avait quelques choses d'étranges, comme un effet grossissant. Black Orchid ne voyait pas d'autre option... elle devait passer. C'était probablement sa rencontre avec Dumah qui la rendait si omnibulé par la chose, elle retrouvait en Ramiel le même charme, mais cette fois elle savait et se méfiait, toute la différence était là. Elle n'attendit cependant pas Sentinel et décida de pénétrer dans le portail.

Une fois de l'autre côté elle tomba elle se mit donc à voler. Regardant autour d'elle, il n'y avait ni sol ni plafond, une immensité bleue et claire comme si elle venait de mettre les pieds au paradis. Au centre de cette immensité se qu'elle croyait être un petit temple semblait flotté sur un nuage. Ce temple n'ayant pas de toit elle pouvait voir très clairement la scène. C'était ce qu'il voyait à travers le portail. Celui-ci créait un effet de loupe ou quelques choses dans le genre offrant le zoom de l'intérieur du temple de pierre blanche. Cette structure souterraine repérée au scanneur magique était une pocket dimension créé par les anges. Un monde sans fond et sans dessus ou seul leur temple, qui ressemblait étrangement à une cathédrale. Trouvaient refuge et pied. Elle traversa à nouveau la main pour dire à ses camarades de la suivre en espérant que Sentinel avait trouvé le chemin. Elle savait que Dark Crow ne pouvait voler, elle se tint donc prête à le prendre au besoin lorsqu'il traverserait.

Sur le sol qu'elle regardait toujours de loin elle vit du mouvement et en conclus que sa présence n'était pas passer inaperçus. Plusieurs anges s'envolèrent et prenaient ma direction. Cela avait quelque chose de beau, mais Flora ne pouvait y voir un reflet de la mort qui venait du ciel. Les ailes blanches comme le squelette d'un mort s'en venaient vers elle les armes au poing.

Venez mes petites dindes du ciel, Who's first!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 31 Mar 2015 - 10:29
Alan bondit sur son ennemi, forçant un point enveloppé d'énergie verte ondoyante à travers la masse de plumes et de chair. Durant la fin de course de ses phalanges à travers le corps qui était tapi dans l'ombre, il asséna de son autre main plusieurs gifles, enchaînant paume et revers de la main, le poignet endolori par les contacts répétés. L'ennemi était coriace... Mais pas assez. Il se recula, essayant de le repérer avec ses yeux éblouis. Mais il n'était pas aveuglé par la lumière, pourtant il n'y voyait guère. Son opposant était fait d'ombre, et ce n'était nul autre que le Crow de Daniel. Immédiatement, il se jeta sur lui cette fois pour le recueillir dans le creux de ses mains, ce que l'animal n'accepta pas si facilement. Les bêtes ont la rancune tenace, et le pardon même chez les humains est une denrée rare. Sous les coups de becs du familier, Sentinel parvint à la suite de Zauriel dans un lieu où se trouvait également le ranger canadien.

A y regarder de plus près, un élément surnaturel s'y trouvait aussi, et au bout d'un moment, une main, identifiable à ses veinures violettes, en sortit. C'était une faille dans la réalité, un portail, que Black Orchid venait de traverser en éclaireur.

"Crow, j'ai pris ton totem pour un ange venu m'affronter. Je suis navré."

La bête d'ombre n'était pas en grande forme il fallait l'avouer, et le chevalier de jade ignorait si Daniel avait développé un pouvoir de guérison envers ses créations de ténèbres. Le moins qu'il puisse faire était de passer avant l'agent de police pour le parer contre quelconque danger qui se trouverait de l'autre côté, d'après l'image qu'on pouvait voir, c'était Ramiel en personne qui les attendait pour un combat final.

"J'en ai assez de tes manigances, le club des anciens de Sky High c'est fini pour toi !"

N'écoutant que son courage et le son de sa propre voix, Alan avait traversé la lentille cosmique comme si c'était une ligne de départ. Il fonçait en avant pour saisir et subjuguer l'ange damné qui leur avait déjà échappé une première fois. Mais arrivé de l'autre côté, son vol s'épuisa rapidement puisqu'il fonçait sur rien du tout. Le trône n'était pas là, simplement l'immensité d'un ciel sans horizon et une citadelle religieuse située en avant de sa position. Il se tourna vers l'orchidée, qui avait sorti les ailes membraneuses. En avant d'eux, le bruit et la lumière renvoyés par les plumes et les ailes de guerriers déchus commençait déjà à submerger les sens.

Alan invoqua un écu de lumière verte assez grand et épais pour protéger l'ensemble du groupe le temps de leur arrivée. Il sentait ses pouvoirs s'alimenter par la lumière céleste, mais corrompue. Et surtout un picotement dans ses pieds lui rappela qu'il n'y avait plus ici ni terre nourricière, ni eau. Son lien avec la nature, qui lui prêtait sa photosynthèse aux manifestations impressionnantes, risquait de se désagréger à tout moment, coupant ainsi la majorité des pouvoirs du Green ainsi que de la Starheart.

Dès lors que le reste du groupe fut arrivé de ce côté de la faille dimensionnelle, Alan amorça une descente, laissant son bouclier géant clignoter puis s'évaporer progressivement. Il devait régler cela en s'attaquant au bâtiment, une perte de ses pouvoirs en pleine bataille rangée signerait sa mort si l'éloignement de la Terre se faisait trop sentir par la Starheart, point focal de la magie dans son organisme. Lui qui se voulait éblouissant et physique, venait d'opter pour le sabotage et la partie de cache-cache. Il approcha ses mains, les laissant bâtir des charges énergétiques opposées bâties par la synthèse de la lumière céleste, qu'il comptait bien relâcher de manière destructive.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 3 Avr 2015 - 12:53
Voyant ses coéquipiers avancer dans la faille, Zauriel ne put se résoudre à les laisser y aller seuls, c'est pourquoi il a suivi Alan et ce qu'il voit ne l’étonne guerre, tout n'était qu'illusion, Ramiel les avait piégés, à la place se trouvait un grand espace vide, une sorte d'autre dimension mais ceux qui étaient bien là, c'était les anges. Zauriel savait que de toute façon il allait devoir combattre ce qui étaient un jour ses compatriotes. Sentinel et Black Orchid étaient déjà prêts à combattre, effectivement une nuée d'anges déchus fonce sur les héros. Zauriel déploie ses ailes, puis il avance en direction de ces anges, l'ange n'avait aucune crainte envers eux.

"Arrêtez d'obéir à un archange qui a fait plus de mal qu'autre chose... Je peux vous redonner une place dans le ciel si vous libérez les jeunes femmes, je..."


Zauriel eu à peine terminé sa phrase qu'une massue lui arrive en plein poitrine, ce qui lui fait perdre de l'attitude et l’étourdit un peu . Mais il reprend ses esprit et remonte vers ces anges de plus belle. L'ange avait tenté de les raisonner mais il savait que c'était peine perdu. Ces anges allaient se battre jusqu’à la mort pour Ramiel.

"Vous l'aurais voulu ..." puis a voix passe il dit "pardonne moi pour ce que je vais faire créateur mais il le faut pour le bien de l'humanité"

Zauriel avait toujours cette part de compassion qu'un ange a, même si ses adversaire n'avaient plus ce sentiment depuis longtemps. De ces mots, Zauriel abat son épée sur le premier ange déchu, il lui porte un coup au niveau des ailes qui se coupent net et qui fait tomber ce dernier dans les méandres de cette univers. Où menait donc cet endroit et surtout, où se cachait leur chef. C'était quasiment une mission suicide, se battre à 4 contre une armée de 200 anges prêt à tout pour défendre leur maître. Zauriel se demandait comment il allait pouvoir faire face à Ramiel et surtout quel pouvoir cet archange était capable de dégager. Revenant au combat, l'ange abat une nouvelle fois son épée sur un adversaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 3 Avr 2015 - 20:43

Voilà, la faille était enfin découverte, et avec elle, Ramiel. L'ange déchu se présentait alors à eux, fier, tel un dictateur imposant ses lois sur un peuple opprimé. Il les toisait de son regard vide. Il avait été déchu, rejeté par les cieux. Toutefois, il gardait cette puissance, ce charisme qui faisait d'un ange un être si particulier. Sa beauté n'avait d'égales que ce qui émanait de lui. Un simple être humain aurait succombé à cette toute puissance. Mais les membres du Shadowpact n'étaient pas de simples humains, ils ne l'étaient plus. Tous avaient fait un choix, ils avaient accepté la coupe versée par le Phantom Stranger. Ainsi fait, ils avaient abandonné une partie de leur humanité, et ce, pour le bien de tous. Ils avaient été élus pour sauvegarder le monde de ces menaces. Celles que les autres Justiciers ne pouvaient arrêter, ils étaient des homomagies pour la plupart… Tous à leur manière essayait de se sauver d'eux-mêmes…

Au moment où Daniel commença à s'approcher de la faille, Sentinel revint à eux. Précédé par Zauriel qui, malgré la promiscuité de la pièce, restait pourtant toujours aussi adroit dans ses gestes. Le Canadien admirait cet ange, il avait choisi lui-même de rejoindre ce pacte des Ombres. Un être de Lumière dans les Ténèbres… Ironique s'il en est. Néanmoins, lorsque Crow s'en prit aux mains de Sentinel, Daniel ne pu retenir un sourire. Le Corbeau ne manquait pas de courage. Et même s'il venait d'être violemment frappé par la puissance de celui qui éclairait désormais les lieux de sa lumière verte, le Corbeau déploya ses ailes et retourna dans les Ombres de son Maître. Voilà qui était fait, ainsi retourné dans le Royaume des Ombres, Crow ne risquerait plus rien. Et s'il venait à avoir besoin de lui, le Dark Crow savait qu'il lui suffirait de prononcer son nom pour qu'il réapparaisse immédiatement.

Tour à tour, trois des membres du Shadowpact traversèrent la faille, chacun volant à sa manière. Mais pour Daniel, ce n'était pas aussi simple. Il ne pouvait d'aucune manière voler. Ses pouvoirs d'Ombre ne lui permettaient pas le moins du monde cet acte. Toutefois, alors que les ailes de Zauriel s'étendirent devant ses yeux, non loin de celles étrangement "animales" de Black Orchid, il lui parvint une idée. Cette dernière serait peut-être la dernière qu'il aurait eut… Mais qui ne tente rien n'a rien dit-on…


- Crow…

En une fraction de seconde le Totem du Corbeau apparu devant Daniel, battant de ses ailes sombres, laissant retomber par moment des volutes noires, telle une brume sur le sol de Londres un matin d'Octobre. Daniel lui indiqua la faille, à peine cela fut-il fait, que le Corbeau sentit une force s'investir en lui. Le Canadien doutait du bien-fondé de ce qu'il essayait de faire… Malgré tout le but escompté arriva. Dans une splendeur Nocturne, l'animal ailé déploya des ailes bien plus grandes, allant jusqu'à dépasser d'une demi douzaine de fois sa taille normale. Poussant un croassement puissant, Crow se sentait envahi par une puissance incommensurable. Se reprochant de la faille, il invita son Maître à "le chevaucher". Voilà une chose qui se voulait être des plus étranges pour Daniel. Voler sur le dos d'une de se propres créations… Il espérait seulement que ce dernier tiendrait assez longtemps pour le ramener sur la terre ferme ; le peu d'Ombre qui existaient autour d'eux ne laissait rien présager de bon.

Ni ciel, ni terre, simplement un château flottant dans le ciel à une bonne distance de leur position… Voilà donc leur cible. Posant une main sur l'encolure ténébreuse de Crow, Daniel leva une main au ciel. Ses doigts se mirent à rougirent, puis, d'un geste rapide, il projeta une vague d'énergie provenant du Red sur un des anges qui s'approchait inlassablement de lui. Voilà donc ce qui se terrait tout au fond de lui… Le Red vivait donc bel et bien dans son corps et dans celui de Crow. Ce combat semblait devenir intéressant sur la durée. Tout autour de lui les attaques se faisaient plus puissantes, plus dangereuses. Les anges ne cessaient d'arriver. Ils étaient bel et bien près de deux cents à s'êtres rangés aux côtés de Ramiel… Voilà qui était fâcheux… Changeant de technique d'attaque, Daniel invoqua une arme bien plus traditionnelle afin de combattre leurs adversaires du jour… "A chevalé sur un Corbeau géant, une hallebarde faite d'Ombre à la main, le Canadien, plus habitué à chevaucher un cheval, se dirigeait alors vers leur cible principale… Le château de Ramiel. Ils n'avaient pas de temps à perdre.

Assez peu habitué aux combats à l'arme blanche, Daniel contrait tant bien que mal les assauts des anges qui se faisaient de plus en plus importants. Son regard se posa instinctivement sur Sentinel qui semblait perdre en puissance lui aussi. Finalement, tous autant qu'ils étaient tiraient leurs pouvoirs de Mère la Terre… D'un geste brusque et malhabile, il projeta une vague de Red en plein dans le flanc d'un des anges qui s'apprêtait à enfoncer son épée dans le dos de Sentinel. D'une voix forte, Daniel s'adressa à lui.


- Crow n'est pas rancunier… (Chose rare pour le Canadien il se mit à sourire.) Mais tu l'apprendras par toi-même.

La phrase terminée, Daniel se rua de nouveau vers l'avant. Tel une armée chargeant sur ses adversaires, il n'avait plus qu'une chose en vue, le château. Rien d'autre que cette bâtisse et celui qui osait y enfermer toutes ces femmes. Il le paierait, ange ou non, il disparaîtrait de la conscience générale. De gré ou de force !
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 319
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 5 Avr 2015 - 17:33
Protéger par le bouclier de sentinel black orchidée suivait le groupe dans ça descende vers la cathédrale. Les assaillants étaient bien repoussés par zauriel et dark crow qui réussissaient à couvrir les côtés exposés. Elles se retrouvaient au centre d'un étrange triangle de protection ou le devant était un écu vert de lumière la gauche protégée par une étrange valkyrie sur corbeau et le droit par un ange a l'épée de feu. Flora avait les yeux fixés sur le bâtiment la la recherche de l'archange. Elle l'avait vue dans l'embrasure du portail, il était le seul à pouvoir arrêter cette folie et toute son attention était dirigée vers lui.

Elle n'arrivait cependant pas à le voir. Était-ce à cause du mur d'anges qui ne cessait ses attaques sur ses compagnons ou était-ce cette lumière aveuglante qui semblait venir de partout. Son regard tentait de percer les obstacles vers la cathédrale, mais de leur angle elle n'arrivait décidément pas à discerner quoi que ce soit. La descente bien que mouvementée fut efficace elle trouva pied sur le perron de la cathédrale et tout son savoir militaire entra en action. Dans un environnement où la noirceur était pesante on y cherchait la lumière, dans le cas inverse on y rechercherait l'ombre.

Dark Crow, il fait trop clair ici on arrive plus à discerner quoi que ce soit et à ce rythme je crois qu'on finira aveugle. Assombris-moi tout ça.

Elle ne savait pas si cela faisait partit des pouvoirs de l'amérindien canadien, mais elle l'espérait fortement. Elle s'avança vers la grosse porte d'église qui leur bloquait la route elle l'examina et du se rendre à l'évidence même avec sa super force ce marbre sculpté ne s'ouvrirait pas si facilement elle aurait Besson de temps et surtout de quelqu'un sachant l'ouvrir.

Sentinel, protège-nous avec ton anneau, j'ai senti ton pouvoir s'affaiblir, mais je comprends maintenant comment tu fonctionnes ton anneau puise dans la sève, j'en suis une porte, puise l'énergie qu'il te manque en moi. Zauriel tu es notre expert en ce moment, vient vers la porte on doit l'ouvrir je sens une énergie sur le toit absent de la cathédrale la seule porte d'entrée c'est celle-ci, ma super force est a ta disposition autant que mon énergie te le permetta.

Chacun avait si rôle et elle espérait sincèrement que chacun s'acquitterait de sa tâche comme elle l'espérait. Le sort de toutes ces femmes reposait sur eux et suite à sa rencontre avec Dumah, elle ne pouvait s'empêcher de croire que quelques choses de plus grandes leur échappaient encore. Elle venait de s'imposer comme stratège de l'équipe et elle ne souhaitait en aucun cas une rébellion ce n'était ni le temps ni le moment.

allez les gars, on se dépêche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Lun 6 Avr 2015 - 21:09
Zauriel, toujours entrain de combattre aux côtés de ses coéquipiers, entend la voix de Flora lui donner un ordre. Toujours en combattant, il se rapproche de cette dernière.

"D'accord, viens avec moi, je vais essayer de l'ouvrir."

Zauriel demande à Sentinel d'abattre les anges qui étaient proche de la porte de marbre. Ils avancent petit-à-petit, Dark crow fermait la marche derrière eux et les protégeait des attaques qu'ils subissaient. Arrivés à hauteur de la porte, Zauriel la regarde de haut en bas pour l'examiner mais le temps presse, une nuée d'anges fonce sur eux prête à en découdre. Il savait que derrière cette porte se trouvait ce qu'il était venu chercher. Il chercha de la main une poignée mais rien, sauf une petite encoche qui était visible au milieu de la porte. Zauriel réfléchi un moment avant de comprendre de quoi il s'agissait.

"J'ai trouvé, la force ne sert à rien pour l'ouvrir, cette porte et une relique du monde des anges. Seule l'épée que je porte peut l'ouvrir, Ramiel pense que cette épée n'a jamais été retrouvée, or je l'ai en ma possession."

Une fois que Zauriel eu terminé de parler, il enfonça l'épée de feu dans l'encoche . Une brise fraîche lui parcoure le visage et dans un léger cliquetis, les porte s'ouvrent sans le moindre bruit, bizarre pour des portes de cette taille. Derrière, les anges étaient à quelques mètres d'eux. Zauriel invite ses coéquipiers à rentrer vite et il referme la porte derrière eux. Il se retourne et devant lui, un immense couloir aux couleurs claires, difficile d'imaginer que cette église avait cette taille de l’extérieur,il n'y avait personne dans l'église ,Zauriel imagina donc que Ramiel les avait encore piégés mais ils ne pouvaient pas rester là. Ils avancent donc tous vers la nef.

"Restez sur vos gardes, Ramiel n'est pas loin je le sens, je sais que je suis nouveau dans le groupe mais si je peux vous donner un conseil, ne vous séparez plus, rester en groupe, il n'attend qu'une chose c'est qu'on parte chacun de notre côté pour nous attaquer un par un."

Zauriel ce sentait un peu intimidé face à ces nouveaux alliés, il avait toujours fait le travail qu'on lui demandait en solo mais dorénavant il devait travailler avec ces nouveaux collègues espérant que ça ne se termine pas comme la ligue de justice...

Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 7 Avr 2015 - 17:33
Alan, sauvé de justesse par un Crow qui le suivait de près en mode chevauchée des Walkyries, accepta la convivialité inattendue de son équipier. Le sort basique de protection, que lui permettaient la magie de la Starheart pour manier dans la photosynthèse permise par le Green l'énergie verte, cette manipulation qui était parmi les plus instinctives de ses pouvoirs sans qu'il ne la comprenne tout à fait, semblait pouvoir profiter à tous, en premier parmi lesquels, Black Orchid. Celle-ci, d'une certaine manière, s'offrit à Alan en sa qualité de porte vers les mondes mystiques du vivant. Elle affirma le besoin stratégique que Sentinel continue de projeter ses boucliers de protection.

"Merci, je vais nous protéger autant que possible."

De même que les éléments de la porte se mirent en place parce que Zauriel en enclencha le mécanisme, cette magie qu'Alan peinait à appréhender depuis le premier jour où elle lui avait été partagée, celle-là même qui reliait les royaumes spirituels de la chair et des éléments, commençait à faire sens. Ce qu'il dit lui paraissait absurde, pourtant il en avait une expérience suffisante pour supposer que ça pouvait être exact... Ou complètement à côté de la plaque.

"Daniel, j'ai vu la manifestation de tes pouvoirs du Red. Ils me sont étrangers, mais je sais combien ce genre d'énergies peuvent être puissantes. Nous parlerons du coût à payer plus tard. Maintenant est le moment de puiser, dans l'orchidée, dans moi et dans toi-même, et dans les anges eux-mêmes. Car ils ont voulu participer au miracle de la chair. Pour une fois dans ta vie, ne puise pas dans ta douleur, mais dans l'humanité primale de ceux qui t'entourent. Leur péché est ta force. Contrôle le Red, sauve-nous tous."

Sur une consigne de Zauriel, Alan demeura proche de ses compagnons, avec lesquels de toutes façons, une co-dépendance avait été établie qui pouvait assurer leur survie, sinon la victoire face à celui qu'ils venaient assaillir.

Maintenant un bouclier à la forme irrégulière d'un buisson tout autour du groupe, les flammes en léchaient l'air comme s'il était plus riche que celui de la Terre. Ou bien c'était un piège, puisque les sphères célestes n'étaient pas faites pour nourrir les êtres de chair.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 8 Avr 2015 - 18:46

Tandis que les combats faisaient rages, transcendant les symboles de l'univers et de la conscience humaine, Daniel traversait les rangs adverses avec une facilité qui le déconcertait lui-même. Sa hallebarde d'Ombre transperçait les anges de part en part, ne leur laissant que comme souvenir qu'une douleur impie, celle des ténèbres. Il n'était pas un ange déchu, pas totalement tout du moins. Sa tristesse, sa douleur, et même ses erreurs ne lui avaient pas été retirées, bien au contraire. Toutefois, il avait apprit à faire avec, à les utiliser pour en faire une force. La Red, les Ombres… Ces deux pouvoirs pourtant si distincts l'un de l'autre vivaient dans un être de chair et de sang. Le sol n'existait plus ici, le ciel non plus. Tout dans ce monde angélique n'était que vide et colère. Ce monde était celui d'Eclipso, celui dans lequel Daniel avait vécu pendant des semaines, des mois… Désormais il s'était écarté de tout cela, il vivait parmi ses pairs, il avait enfin trouvé une raison à sa vie. S'il devait passer dans le monde des Esprits aujourd'hui, alors il le ferait le cœur léger. Ses ancêtres l'accepteraient comme un des leurs.

La tribu des Crow parvint à son esprit. Il les voyait tous autour de lui alors que Black Orchid s'adressa à lui. Ils s'approchaient l'un après l'autre de cette immense cathédrale, celle-là même qui les narguait depuis leur arrivée dans ce monde impie. Des Ombres… Elles étaient toutes autour de lui, elles vivaient en lui. La hallebarde disparue au moment même où Daniel, dans un dernier mouvement la planta dans la gorge d'un des anges de Ramiel. S'approchant de Crow, Daniel prononça quelques mots dans le dialecte de ceux qui vivaient alors en lui. Le Corbeau vira en piquée directement sur la cible, et alors qu'il disparu, laissant choir Daniel sur le sol qui servait d'avancée de pierres et de dorures devant une porte d'une taille incommensurable, il s'empressa de lier ses mains l'une contre l'autre.

Jamais encore il n'avait eu l'idée d'utiliser ses pouvoirs d'Ombre de cette manière. Il craignait que faire ce qu'il allait tenter aurait pour conséquences de troubler la logique des deux mondes… Car oui, Daniel allait faire venir une partie du Royaume des Ombres ici, au Domaine des Anges. Petit à petit, alors que le Canadien sentait son esprit disparaître dans les méandres de ce qu'il craignait le plus, sa propre folie. Néanmoins, les Ombres apprécièrent cet appel. Somme toute que s'étendre dans un monde de lumières et de soleil semblait leur donner un plaisir immense… Lentement, une sphère se forma alors dans les mains de Daniel. Elle se mit à grossir, à grandir, absorbant les rayons photoniques, s'en nourrissant telle un serpent avalant sa proie. Daniel se contentait d'écarter ses mains l'un de l'autre à une vitesse égale. Il ne pouvait aller trop vite, au risque que son lien avec le Royaume des Ombres ne se brise.

Tout autour d'eux les Ombres prirent place, seule la lumière émanant de Sentinel et des flammes de l'épée de Zauriel éclairait encore les Ténèbres grandissantes. Daniel avait fait ce qu'il avait pu, mais ses pouvoirs s'affaiblissaient. Faire appel à une telle puissance l'avait éreinté, il manqua de tomber au sol alors que les portes qui se trouvaient derrière eux s'ouvrirent sous la volonté de l'ange du Shadowpact. Puis, l'un après l'autre ils pénétrèrent dans la cathédrale. Sentinel s'adressa alors à lui. Ses paroles étaient censées, rassurantes et fières. Le Gardien de la Lumière Terrestre avait raison, le Dark Crow ne pouvait plus rester dans l'optique qui le tenait debout depuis toutes ses années… Une fois encore, Daniel se remit en question. Après les Ombres de Crow voilà que la Lumière de Sentinel lui offrait une sagesse bien différente de toutes celles que les hommes inculquaient à leurs descendances.

Serrant le poing droit, Daniel se concentra et senti toute la douleur qui l'entourait, elle poussait des cris sourds. Lancinante et si présente pour quiconque réussissait à l'entendre, elle provenait des péchés des Anges qui les entouraient. Le Red montait dans sa main, les Ombres les entouraient, il était ce qui ressemblait le plus au dernier rempart contre leur propre déchéance. Black Orchid restait celle qui était la plus stratège de tout le Shadowpact, Zauriel n'était autre qu'un ange, un être doué d'un pouvoir qui dépassait l'entendement, aussi lorsque Daniel les vit marcher, l'un à côté de l'autre, et tandis que Sentinel le précédait d'à peine quelques pas, le Canadien se senti enfin heureux. Sa tristesse finit par disparaître complètement, il prenait conscience d'une chose : la confiance qui unissait les membres du Shadowpact, tous aussi éclectiques qu'ils étaient, devenait palpable à chaque pas qu'ils faisaient. Le Shadowpact avançait vers la lumière, marchant dans les Ombres d'un Homme-Corbeau… Et en face d'eux, alors que sa présence était bel et bien là mais non pas son corps, celui qui dirigeait la Lumière de Foudre les attendait…

Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 319
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 10 Avr 2015 - 3:03
Union interdite... Ramiel (PV Shadowpact) 398494-20216-remiel

Bonjour Messieurs, madame,

Une fois entrer dans la cathédrale les anges arrêtèrent d'attaquer, ils entrèrent à la suite du Shadowpact, sans attaquer. Leur lumière contrastait avec l'obscurité faite par Dark Crow. La lumière la plus intense par contre était celle provoquer par l'ange blond devant eux. Ils le savent tous, l'ange n'avait dit que quelques mots, mais tous l'avaient probablement ressenti, devant eux se trouvait autre chose qu'un ange. Il sublimait l'ombre provoquer par les anges et par tout ce qu'il y avait autour d'eux. Black Orchid ressentait la même chose que lorsqu'il était devant Dumah, mais cette fois, il y allait en connaissance de cause, ce qui était totalement différent. Ils étaient devant Ramiel.

Vous savez, vous nous dérangé, nous étions sur le point de célébrer un mariage.

Black Orchid regardait autour d'eux. La Lumière des anges qui perçaient légèrement l'ombre laissait apparaître quelques cages qui contenait des femmes, la plupart très jeunes. Certaines ne semblaient pourtant pas avoir de contingence, elles étaient soumises assied au pied de certains anges. Sur leurs visages on pouvait voir la même face neutre et le regard vide. En silence, elle n’était ni heureuse, ni triste, elle avait été complètement étouffée par ce qui les entourait, ce n’était tout simplement... rien. Plus aucune étincelle de libre arbitre, le consentement tranquille du silence de la résignation. Elle était damnée, par les anges, elles avaient perdu espoir. Tous autant qu'elles étaient.

Je vous prierait de partir, nous allons célébrer sous le regard de The Presence.

Black Orchid regardait le bouclier de que Sentinel tenait difficilement dans cet étrange univers et ce demandait combien de charges de Ramiel pouvait-il supporter. Il était difficile de voir la puissance de cet être qui semblait fragile et pourtant dégageait tellement de puissance. Flora savait de Dumah qu'il ne fallait pas se fier aux apparences des anges, ils semblaient de pure bonté, mais c'était un atout qu'ils avaient.

Non, nous ne partirons qu'avec ces femmes.

La voix et le ton avaient été cinglants. Autant sa dernière rencontre avec l'archange n'était pas assumée, autant maintenant elle était droite et prête. Cette rencontre n'était pas improvisée. Préparé par ses connaissances avec l'aide de Dale Gunn qui avait ratissé large dans ses informations. Elle était face à un Archange majeur et elle devrait y faire face.

humm... ces femmes seront bientôt liées par les liens sacrés du mariage, vous ne partirez donc pas d'ici... jamais

Union interdite... Ramiel (PV Shadowpact) Ramiel

Les yeux de Ramiel devinrent instantanément bleus et lumineux. Puis une décharge électrique se format à la vitesse d'un éclair normal fut créé. La première décharge fut lancée vers le bouclier lumineux de Sentinel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 10 Avr 2015 - 18:18
A mesure qu'il puisait dans ses dernières forces pour maintenir le bouclier le protégeant avec ses camarades, Alan sentait la conscience à l'intérieur de la Starheart le guetter comme le prédateur guette sa proie, comme le faux ami surveille celui qu'il va trahir. Pas un serpent dans le jardin, non, simplement la magie, bienfaisante aussi bien que maléfique, qui a été chirurgicalement sortie de l'univers par les Gardiens, scientifiques sans goût pour le chaos ou la croyance qu'apportent les sortilèges. Une énergie brute, restreinte, comprimée, qui n'a guère de patience pour l'utilisation qu'Alan fait avec parcimonie de ses réserves, malgré un contrat conclu pour sa survie dans les temps antédiluviens avec la Sève de ce monde. La Starheart attend son tour dans le siège du conducteur, et Alan ne peut tolérer de lui-même un seul instant de faiblesse. Sous la sueur et les larmes, il regarde la beauté de Ramiel, et ne peut s'en détacher. Il sait que cet adversaire est parmi les plus terribles qu'ils auront affronté, pire encore que Dumah qui l'a si facilement berné avant de lui échapper. Il sait que l'armée des anges qui l'entoure, assemblée pour la cérémonie mais tous parés comme pour la guerre dont ils avaient combattu un simple aperçu dehors, est probablement la pire des puissances contre laquelle déclarer la guerre. Mais Sentinel, dans la mission qu'il s'est fixé depuis le commencement de sa carrière héroïque, sait ce qui est juste, et en accord avec lui-même doit repousser le mal, car celui-ci ne supporte pas d'être mis en lumière. Alors, songe-t-il, pourquoi ces êtres qu'il vénérait tant autrefois sont-ils plus éblouissants encore que le Green Lantern du siècle dernier et ses alliés... Peut-être qu'ils avaient tort, mais ce qu'ils faisaient, il en était pourtant persuadé, était juste. Sans doute Sentinel seul se serait incliné devant un mal qui surpasse sa qualité à les inonder dans la clarté de la vérité. Mais ensemble, ils ne lâcheraient rien. Même dans un habit d'agneau, le mal reste le mal.

"Je sais que vous hantez la création depuis bien longtemps, maintenant. Mais un petit quelque chose appelé le consentement a été inventé, vous savez. Je ne suis pas ici pour juger vos moeurs, légion du Très-Haut, mais mon bras combat pour ce qui est juste. Quelle est la part de ces femmes dans la décision de ce mariage collectif ?"

Alan avait à peine la force de parler et maintenir le bouclier. Mais il comprenait qu'il faisait irruption dans une autre culture, tout comme les anges de Dumah l'avaient fait en envahissant l'école de jeunes filles. Il ne lui apparaissait pas très clair quel lien était à établir entre St Dumah et St Rémiel puisque l'un semblait avoir déjà accompli ce que l'autre avait commencé de faire à Gateway. Ramiel paraissait couvrir les noces de Dumah, mais quel enjeu de pouvoir se jouait ici, et puis en un sens ce qui préoccupait Alan, comme il le dit, c'était que les femmes puissent, si c'était à envisager, avoir fait le choix en connaissance des forces en ligne de compte. Il en doutait, mais ne pouvait pas leur laisser la présomption de culpabilité. Pas devant ces magnifiques yeux bleus entourés d'énergie.

"J'exige une réponse !"

Sortant lui-même de la protection d'émeraude dont il faisait bénéficier ses équipiers, Sentinel bondit à la gorge de Ramiel. Toujours le même tempérament qui l'avait perdu contre Hadès. Cette fois, il n'avait même plus d'âme à perdre, alors à quoi bon se retenir. Il céda... Et ses lèvres voulurent se rapprocher de celles de l'ange éclatant. La tentation était incarnée dans cette créature ailée, si bien qu'Alan ne sut pas rester en colère, et fut pris de tendresse pour l'être qu'il allait menacer.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 10 Avr 2015 - 20:50
Zauriel, derrière ses camarades, écoute ce que dit l'ange Ramiel. Il était horrifié des propos que tenait l'ange déchu, il prétendait que ces mariages allaient être acceptés par le créateur, ce qui était totalement faux car ce dernier avec contacté Zauriel pour qu'il remette ces imposteur à leur place. Zauriel voulant intervenir pour mettre fin à ces cérémonies, avance légèrement quand soudain, Sentinel sort de la zone de protection pour aller sauter à la gorge de Ramiel. Ce qui est typique chez ces manipulateurs, une fois qu'on les touches, toute colère envers eux s'évanouie. C'est alors qu'ils prennent le dessus sur la personne qui venait de les toucher et ce fut le cas pour Alan. Zauriel sort du champ de protection et s'avance vers Sentinel et Ramiel tout en parlant.

"Alan écarte-toi! Il est entrain de t'affaiblir, son seul but et de prendre le contrôle de ton esprit. Un simple touché avec ce dernier et tu seras perdu. Lâche-le s'il te plaît. Il n'a aucun contrôle avec un autre ange, laisse moi faire."

Zauriel arrive à la hauteur de ces derniers et écarte légèrement Alan pour lui éviter de perdre la tête, Ramiel se tenait la gorge et fut surpris quand l'ange arriva devant lui.

"Qui es-tu pourquoi ne fais-tu pas partie de ma légion ?"

"Car je suis du bon côté, pense-tu vraiment que le créateur approuve ces unions forcées ? Comment oses-tu parler en son nom et surtout faire du mal à ces jeunes femmes ? On m'a interdit de faire du mal à un autre ange mais toi tu as été déchu alors je ne vais pas me gêner."

Sur ces mots Zauriel leva sa jambe pour la loger dans le ventre de ce dernier qui le propulse dans une colonne de l'église, Ramiel retombe à genoux tandis que des débris de pierre tombent à ses côtés. D'ordinaire, Zauriel n'aimait pas la violence mais il avait rejoint le Shadowpact et ses "méthodes" pour remettre les gens de mauvaises volontés sur le droit chemin. Ramiel reprend son souffle et murmure quelques phrases.

"Tu t'appelles Zauriel c'est ça ? Tu penses que je n'ai pas enquêté sur toi ? Le petit ange qui voulait devenir humain, je sais aussi que tu as une petite amie et je pense qu'elle ferait une très bonne femme pour l'un de mes anges, tu ne trouves pas ?"


L'ange du Shadowpact était dans une telle rage à l'annonce de cette nouvelle, Ramiel connaissait son histoire, alors que ses collègues non. Qu'allaient t'ils penser de ça ? Zauriel ne pouvait plus se contrôler. Si seulement quelqu'un pouvait l'empêcher de commettre une erreur monumentale.

"Tais-toi, je vais te renvoyer aux enfers Ramiel. Oh crois-moi que je vais le faire !"
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 319
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Ven 10 Avr 2015 - 22:24
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

L'Angel scream... probablement l'arme la plus puissante des anges. C'était encore pire dans le moment présent, car les archanges en avaient une maîtrise encore plus importante. Ils atteignaient des octaves qui n'avaient jamais été imaginées par les hommes. C'était sa réponse à Sentinel, celle qu'il avait exiger par les mots et par ses poings, pour Zauriel c'était une réponse d'épreuve de force, lui petit ange osait défier un Archange, il n'était pas de taille, pour l'insolence de Black Orchid qui avait osée lui répondre non et pour Dark Crow qui avait assombris sont royaume dans son rituel païen.

Black Orchid tomba sur le sol, les mains sur ses oreilles, elle commençait déjà à saigner du nez. Elle se tortillait de douleur et elle criait malgré qu'on entendant aucun son sortir de sa bouche. On n’entendait aucun son, car pour provoquer du son, il fallait faire vibrer l'air ambiant qui créait ainsi une onde sonore. Tout l'air ambiant était utilisé dans le moment et vibrait au son du cri de Ramiel. Ses yeux embrouillés par la douleur se jetèrent sur les anges. Ils s'étaient tous mis devant la cage de leur conjointe qui elle aussi convulsait. La douleur était intense pour eux aussi, elle le voyait bien malgré les spasmes de douleur qui la parcourait. Mais ils étaient prêts à subir pour protéger leur femme. Était-ce noble? Où était-ce comme un enfant qui refusait que son voisin brise son jouet? Elle l'ignorait.

Le rideau derrière Ramiel tomba au son du Angel scream, laissant voir un décor de petite chapelle et une jeune femme à peine plus vieille que 16 ans se tenaient debout en robe de marier. Black Orchid n'arrivait pas à bien fixer la femme, mais le même regard soumis que la belle affichait était celui de toutes ses congénères puis le son se calma.

Black Orchid leva les yeux pleins d'eau vers Ramiel. Il volait au-dessus du sol, le visage maintenant calme la foudre craquait autour de lui.

Le marié n'est pas supposé de voir sa douce en robe avant le mariage... mais encore une tradition qui pour vous ne représente plus rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 18 Avr 2015 - 14:59

Des ombres dans la lumière de la création. Au début il n'y avait rien disait la Genèse… Et Daniel représentait assez particulièrement ce vide insondable qu'était l'obscurité. Devant eux, les éclairs du jugement frappèrent le ciel et le sol. Tout trembla, la peur se mit à envahir celui qui l'avait tant et tant de fois côtoyée. Ramiel scrutait le moindre de leurs mouvements, arborant sans vergogne un sourire satisfait. Derrière ce visage angélique et parfait, se cachait un démon, une créature des cieux, déchue par sa propre volonté. Il n'était plus celui qu'il prétendait encore être. Loin des démons cornus aux griffes acérées et aux pattes de chèvre, les plus vils et les plus mesquines créatures infernales se dissimulaient dans un simulacre de beauté extérieur. Mais leurs âmes, elles, n'avaient rien de pur… Ainsi, Ramiel le démontra alors que Sentinel commença à s'approcher de lui, étonné par ce mouvement, Daniel perdit sa concentration et les ténèbres disparurent, absorbées par une luminosité impure.

Le Royaume des Ombres sembla glisser subrepticement dans les Limbes, laissant le Dark Crow seul devant la plus grande adversité qu'il avait eu un jour à affronter. Semblant flotter dans un monde qui n'était plus le sien, Daniel se laissa perdre pied dans un demeurant meurtrier. Il n'entendit que la voix de Zauriel. Ce dernier possédait un sentiment de compassion et d'amour pour tous les êtres… Même pour lui. Le "Fou"… Prononçant ces mots intérieurement, le Dreamcatcher du Shaman se mit à vibrer, le réveillant de cette folie qui se nourrissait à foison de sa conscience. Puis ce fut le choc. Vibrant, assourdissant… Plus rien n'avait de portée. Ses sens l'abandonnèrent alors qu'il chuta sur les genoux, les yeux exorbités et la bouche ouverte. Sa mâchoire, désireuse de se briser dans un rictus de douleur incontrôlable, poussait un cri sourd. Les mains ouvertes, paumes dirigées vers le ciel, d'immenses chaînes d'Ombres s'extirpèrent de ses doigts, serpentant autour de lui telles des vipères protégeant leurs nids.

Des bras quittèrent l'Ombre de Daniel. Dans sa bonté, le Totem du Canadien l'enlaça de toute son obscurité. Alors que le cri continuait à résonner, le corps de Crow commença à tomber en de fines volutes, pareilles à des plumes, sur le sol de marbre de la Cathédrale. Une à une, les chaînes s'enroulèrent autour des deux êtres liés par le Royaume des Ombres. Alors que le cri s'estompa, Daniel tomba vers l'avant. Crow prononça quelques mots avant de disparaître une nouvelle fois dans le corps de son hôte, et tandis que Daniel se relevait, une fureur qu'il n'avait plus connue depuis des années refit surface. La Haine… Celle inculquée par Eclipso réapparaissait dans l'esprit du Canadien. Une partie de son visage prit les traits de l'Eclipse… Argentée, sa joue ne laissait paraître qu'un œil luisant d'un rouge vermeil aussi magnifique que dangereux. Il n'était plus temps de parler, ni même de chercher à comprendre… Le temps de la Vengeance était enfin venu…

Eclipso, Ramiel… Peu importait le nom, ces êtres qui croyaient avoir le droit de marcher sur le libre-arbitre d'autrui ne méritaient qu'une chose… L'Ultime Sentence. Une voix macabre, monocorde, s'extirpa avec douleur des cordes vocales de Daniel.


- Vivre libre… Ou mourir…

A nouveau ses mains s'ouvrirent, le sort en était jeté désormais. Sans âme, il ne valait plus grand-chose, seule sa vie était encore importante. Sa famille, ses ancêtres… Crow… Ils l'entouraient, ils le protégeaient. Daniel avait acquis une chose que peu d'êtres vivants n'avaient jamais espéré avoir un jour… Certains l'avaient frôlée, caresser du bout des doigts. Mais aujourd'hui, le fils des Ombres l'enlaçait… La Conscience que toute chose dans ce monde n'est qu'un passage…

Le Red explosa alors en des sphères rouges sang, frappant les anges alentours. Daniel se ruait sur ceux qui avaient prit la liberté de ces femmes. Ramiel, les anges, tous… Tous périraient, même s'il devait y laisser la vie, il leur offrirait ce que lui chérissait le plus. Les rayons lumineux continuaient à transpercer les anges, la folie qui avait désormais prit possession du corps du Dark Crow n'avait plus rien d'humaine. Il était redevenu une Eclipse… Partielle…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 18 Avr 2015 - 15:25
Malgré l'influence de Ramiel, grâce à l'intervention de Zauriel, Sentinel était proche de l'archange. Mais il ne pouvait rien effectuer comme manœuvre. Le corps-à-corps était impossible avec un tel être corrupteur, et toute attaque à distance s'estompait dans le royaume contrôlé par la légion des anges damnés. Alan tentait de rassembler ses esprits pour revenir dans la scène de confrontation, mais pour l'instant il n'y était que physiquement. Mentalement, émotionnellement, il n'y avait personne qu'un homme perdu sur ce qu'il devait faire. Un instant, il tourna son regard vers Black Orchid, qui lui avait prêté ses ressources élémentales, dans lesquelles il puisait encore continuellement pour exister. Il vit les orbites de la jeune femme s'écarquiller comme si ses globes oculaires allaient éclater. Il ne comprit que trop tard... Le hurlement céleste de Ramiel lui déchira les tympans, une douleur qui se répandit sous la forme de son sang sur le marbre froid. Les oreilles de Scott répandaient l'hémoglobine sans discontinuer.

Faute de capacités auditives, Sentinel établit avec le pouvoir de son anneau un mind-link, une communication télépathique avec ses partenaires. Et à ce propos, quelque chose n'allait pas avec Dark Crow. Son mental était comme contaminé par quelque chose. Quant à Zauriel, son esprit était juste trop intense. Sentinel se demanda comment ça pouvait être de ressentir les choses à la manière d'un ange, apparemment de façon décuplée, rendue au centuple même.  

**Ça fait mal... De penser.**

Le monde était trop loin, ils étaient perdus dans cette dimension de poche céleste dominée par Rémiel et ses cohortes. Contraints à assister à une union malsaine.
Il eut l'impression qu'enveloppé dans les pensées les uns des autres, la folie de Daniel baissait en intensité pour laisser en avant son tempérament plus contrôlé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 19 Avr 2015 - 15:46
Zauriel n'était pas atteint par le cri de Ramiel, pas totalement car il possédait le cri sonique, voyant ses coéquipiers affaiblis par le cri, l'ange décide de leur parler plus fort que le cri de l'ange déchu.

"Ecoutez juste le son de ma voix, ne le laissez pas rentrer dans votre tête, écoutez moi j'ai un plan. Daniel je sais que tu m'entends, reviens avec nous, il essaie de te contrôler. Concentre toi rien que sur ma voix."

Zauriel essaie donc avec sa voix angélique de les mettre dans une sensation de bien être, malgré la douleur qui leur broie le cerveau. Zauriel avait un plan mais il avait besoin de tout le monde sur ce coup, il reprit donc la parole.

"Sentinel je ne sais pas si tu te souviens, mais moi et Green Lantern avons battu l'ange taureau grâce à mon cri sonique, si tu peux m'imiter, on peut mettre K.O. Ramiel, les autres pendant ce temps, allez libérer ces femmes et si il le faut renvoyez ces anges déchus en enfer."

Ramiel était toujours entrain de voler au dessus du Shadowpact il était prêt à en terminer avec le groupe pour enfin continuer ces mariages illégaux à l'encontre du créateur. Zauriel se rapproche donc de Sentinel et le regarde en attendant une réponse positive, à savoir si il pouvait l'imiter pour pouvoir vaincre l'ange de malheur. Zauriel regarde ensuite Ramiel qui s'était stabilisé devant eux, toujours dans les airs, il se prépare à lancer des éclairs sur Zauriel et Sentinel.

"Tu es perdu d'avance Ramiel ! Rend-toi ou meurt..."

"Jamais misérable petit ange ! Je préfère mourir que de me rendre, tu diras bonjour de ma part au créateur, dit lui que c'est moi qui commande maintenant sur terre et personne ne pourra m'arrêter."

Soudain Ramiel lance ses éclairs sur les deux membres du groupe, mais Zauriel lui envoie en retour son cri sonique mais cela ne produit aucun effet sur Ramiel.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 21/08/2014
Messages : 319
DC : The Flash
Localisations : Oblivion Bar
Shadowpact

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Mer 22 Avr 2015 - 14:03
Les yeux sur la femme en robe de marié Black Orchid se perdirent dans ses pensées. Elle ressemblait tellement à une femme qu'elle avait vue auparavant. Elle revoyait Dale Gunn lui donnant toutes les informations nécessaires sur cette mission. Elle voyait défiler nombre d'information qui au final n'était dans sa tête qu'illusoire. On lui expliquait l'histoire de Ramiel, sa damnation par amour, sa damnation pour ne pas avoir laissé faire et pour avoir découvert autre chose que la compassion, quelques choses de plus fortes. Puis en un clignement d'œil, elle eut souvenance.

Elle se releva afin de mieux observer la femme devant elle. La ressemblance était frappante, elle n'avait pas le nom, mais elle savait. Cette femme ressemblait énormément à la première femme de Ramiel. Celle pour qui il a abandonné le ciel et il avait maudit toute sa légion. Mais contrairement aux gravures qu'elle avait vues ou la jeune femme été montré souriante, celle-ci pleurait en silence. Puis son regard se porta vers ses compagnons, Zauriel brulait d'un désir de vaincre, mais black Orchid voyait bien qu'il ne faisait pas le poids. La légion d'anges qui supportait Ramiel était en attente du combat. Pour l'instant c'était Ramiel qui maitrisait le combat au moindre signe de faiblesse, il ne faisait aucun doute que les autres s'en mêleraient. Le Shadowpact ne pourrait pas gagner cette bataille de cette façon. L'assaut de Dark Crow avait été impressionnant, mais il impliquait trop de choses, et Sentinel ne survivrait pas sa lumière paraissait si pâle face à celle des autres.

Chacun à son rôle à jouer...


Se fut sa seule pensée qu'elle communiqua à ses alliés par le lien de Sentinel. Puis se concentrant sur ce souvenir et imitant la robe de la jeune mariée, Flora commença à se métamorphoser. Elle prit les traits doux et angélique de la jeune femme sur la gravure, puis une jolie robe blanche très simple et douce suivie d'une longue traine se forma. Elle puisa également dans le green pour y faire apparaitre de petite fleur blanche et un beau bouquet de lys blancs dans ses mains. Ses cheveux blonds se rependaient en cascade sous une jolie tiare discrète qui se perdait dans ce champ d'or qu'était sa chevelure. Les yeux verts de la dame se levèrent vers Ramiel, puis elle afficha un sourire. Un sourire vrai pas quelques choses de forcées. Elle sauverait le monde par son sacrifice et pour la première fois, elle en était heureuse.

Ramiel, mon amour, il suffit.

Madeleine?

Un champ de stase se forma autour d'eux, empêchant toute attaque inopportune. Ce champ de stase était divin, mais également jumelé à la "magie" électromagnétique de Ramiel. Celui-ci s'avança vers Flora son visage toujours doux et saint.

Non, je suis Flora Black, mais je me dresse maintenant sous les traits de ta première, de ton unique. Je suis prête à être ta Madeleine pour toujours, si tu laisses partis mes amis et les femmes que tu as prises. Je le ferai de mon plein gré, sans piège et sans possibilité de retour en arrière autre que ta décision. Je deviendrai votre femme, et j'en assumerai mon rôle comme tel.

Ramiel parut hésiter. Il regardait dans les profondeurs des yeux de cette fausse Madeleine. Comme tous les êtres qui avaient succombé à l'amour, ses sentiments refirent surface. Un sourire se dessina sur son visage, pas un sourire figé comme auparavant, quelques choses de presque humains. Flora savait qu'elle avait fait le bon choix. Cet ange avait tout quitté par amour, elle vivrait probablement bien heureuse avec le sentiment d'avoir joué son rôle, d'avoir accompli sa mission sur terre.

Madeleine, enfin... nous sommes ensemble à nouveau. Ramenez les autres sur terres, nous allons célébrer un mariage. As-tu des souhaits ma tendre douce?


Un mariage rapide, devant mes amis.


La stase se brisa, puis les anges repartirent avec les femmes qui soudainement retrouvait espoir. Flora elle s'avança vers Sentinel. Elle ne semblait pas triste, ni confuse. Elle savait se qu'elle faisait et savait que c'était juste. Elle avait été mariée à un homme violent, alcoolique et qui abusait d'elle, maintenant elle trouverait le repos dans les bras d'un archange qui était prêt à faire voler la terre en éclat pour elle.

Mr. Scott, nous ferriez vous l'honneur de célébrer ce mariage. elle prit sa main et la mis sur son visage puis la regardant dans les yeux pour qu'il y voie sa sincérité. faites le pour moi s'il vous plait.

Dans les bancs de la petite chapelle qui avait toujours été là, il y avait Phantom Stranger assied, son chapeau dans ses mains, laissant voir sa chevelure blanche. Il était là pour assister à un mariage, il savait, il avait toujours su, le rôle que Flora Black, Susan Linden, Suzy Linden et Alba Garcia avaient eux. Elles étaient destinés à calmer la fureur des anges c'était leurs rôles et par se sacrifice, Black Orchid, remplissait sa part dans ce monde. C'était le plan de The Presence, mené à bien par son serviteur, le Phantom Stranger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Union interdite... Ramiel (PV Shadowpact)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [RESOLU] Etui PROPORTA Union Jack
» Présentation Rismo : Ile de la Réunion, HTC HD2, Orange
» ile de la réunion ?
» ma 1ère réunion seule
» une chopine union de trois rivieres

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Coast City :: Angels coliseum-