Un homme après minuit 2 (suite)

Invité

MessagePosté le: Sam 11 Avr 2015 - 15:15
Zauriel parcourait les bas fond de Metropolis, là où la misère et la pauvreté étaient maître et quel meilleur endroit pour recruter une armée de démons, la plupart des gens qui se trouvait dans ces rues n'avait plus de famille donc personne ne réclamerai leurs disparitions. L'ange survole la ville, pour l'instant la seule chose qu'il voyait était de la fumée blanche sortir des cheminées ou des immeubles. Il décide donc de se poser dans une ruelle, cachant ses ailes sous son manteau pour rester anonyme et de là, il parcoure les ruelles sombres à la recherche du démon qui n'était autre que Ulcinda, une mère de famille tout à fait normale mais qui a eu le malheur de croiser un démon sur sa route.

"Où te caches-tu démon ? Montre-toi ..."

L'ange eu à peine le temps de se parler à lui-même qu'un être étrange fait son apparition au coin d'une rue mal éclairée. Zauriel reconnait tout de suite le démon, suivit de quelques personnes, pas plus de trois. Il avait déjà commencé à recruter des gens pour son armée. L'ange le suivit à bonne distance pour éviter qu'ils le remarquent et prennent la fuite. Arrivé à l'angle d'un vieux magasin et d'un entrepôt se trouvait une église abandonnée et au grand étonnement le démon et ses sbires rentrent dans cette église. Zauriel se rapproche de celle-ci mais évite la porte principale. Il fait donc le tour et par une fenêtre cassée aperçoit l'envers du décor,,des croix retournées, des pentagrammes dessinés sur le sol, l'ange n'eu aucun doute, c'était bien le repère du démon.

"Je te tiens, il ne me reste plus qu'a prévenir le père " dit Zauriel à lui-même.

L'ange s'éloigna en silence de la vielle église pour aller un peu plus loin trouver une cabine téléphonique, il composa le numéro de la paroisse du père Leone, il tomba sur une femme. Il se présenta et expliqua qu'il était urgent que le père Leone le rejoigne à l'adresse qu'il lui avait indiquée. Zauriel attend le prêtre à côté de l'entrepôt qui se trouvait près de l'église.

Pendant ce temps dans l'église abandonnée le démon parle à ses disciples.

"Bienvenue à tous, je vous ai fait posséder ces gens afin que tout Metropolis soit chaos et désordre je veux que cette ville ressemble comme au très fond de l'enfer et que le mal règne à tout jamais, pour cela il vous faudra recruter du monde. Voici votre mission mes chers démons ."

Les démons hurlent de joie aux paroles de leur chef, ils avaient pour but de détruire toute la ville et ils allaient remplir leur objectif même s'ils devaient tuer pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 11 Avr 2015 - 16:20
Je fus à peine rentré dans mon église que ma brave et bonne Sylvia une femme de 67 ans vient me prévenir qu'un homme avait appelé pendent mon absence. Et me donner rendez-vous dans un des plus bas fonds de Metropolis. Dans les quartiers Est de la cité. Un lieu ou les malfamé et les bandits de tout poil hésitent eux même a s'y rendre. Je connais cette place entre Jackson way et Milford  une église abandonnée si trouve. Je m'assis quelques instants pour réfléchir

*les supots de Satan aime ses places désacralisé .Qu"il sois humain ou démons ils sont toujour attiré par les lieux inverses. Quoi de mieux qu'un sanctuaire du bien pour en faire un sanctuaire du mal ? Mais dois-je aller seul ? Si cette femme possédée a déjà fait des adeptes ou pire ... Fais venir de l'enfer ses cohortes ?*

"Sylvia préparé moi un café et allez me chercher un pull puis appelez moi un taxi "


"Mais mon père vous étés gelée et ne vous étés pas restauré !"


Il n'est pas dans mes habitudes de commander et je me débrouille seul, mais Sylvia est une dévote. Elle veut à tout pris m'aider dans ma tâches quotidienne. Elle dit que je dois me concentrer au salut des autres et ainsi ce charge de mon linge et du nettoyage. Je la paye comme je peux regrettant de pas pouvoir faire plus. Elle refuse à chaque fois et m'assure que cela ne la gêne pas. Je ne sais comment récompenser cette générosité si altruiste, rare à cette époque troublée ou le niveau de haine a grandement augmenté sur notre pauvre planète. Heureusement que Superman et d'autre comme cette blonde qui possède pouvoirs identique veille sur nous. La presse la nomme Supergirl. Je serais curieux un jour de leur parler des merveilles de dieu, et aussi de connaitre leur nature. Pour le moment, nous en somme pas là  

Pendant que Sylvia monté dans ma chambre me chercher le pull, je profitai pour téléphoner à quelques amis prêtres eux aussi doué en exorcisme normalement, je devais en informer ma hiérarchie. Présentement, je n'avais guère le temps. Les réponses furent variées certains refusèrent arguant leur occupation. D'autre ne me croyant simplement pas et d'autres encore avec des vagues promesses de venir s'il avait un peu de temps

Je me dirigeai vers ma bibliothèque et pris le livre des exorcismes et contre-possessions. Et aussi lires quelques informations sur la hiérarchie démoniaque et sur Belial en particulier, J'avais un peu de temps avant que le taxi arrive. Je récitai à haute voix pour m'en imprégner.

"Bélial est un démon présent dans les croyances de la goétie, science occulte de l'invocation d'entités démoniaques. Le Lemegeton le mentionne en 68e position de sa liste de démons. Selon l'ouvrage, Bélial est un puissant roi des Enfers, créé juste après Lucifer. Il apparaît sous la forme de deux beaux anges assis dans un chariot de feu. Il apporte honneurs et faveurs, ainsi que d'excellents familiers. Il commande à 50 légions infernales."

Je bus mon café chaud et quand Sylvia revint, je me dirigeai vers la salle de bains où j'enlevai ma chemise humide. Me frotta avec une serviette et enfila une autre chemise chaude puis mon pull enfin, je replaçai la collerette autour de mon coup

"Je vous ai préparé un sandwich mon père vous aller, pouvoir, manger pendant le transport"

"Merci Sylvia si vous voulez vraiment être utile prié pour nous, car je sens que cette nuit va être éprouvante et si je ne reviens pas..."

"Dite pas cela mon père"

"Courage ma fille. Dieu et avec nous, au dedant de nous et autour de nous"

Nous entendime un son dehors .le son d 'un klaxon. J'embrassai ma servante sur les joues et lui fis une bénédiction avant de sortir dans la nuit toujours aussi glacial. Pénétra dans le taxi et indiqua la direction. Je marmonnai

"Que dieu nous viennent en aide"
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 11 Avr 2015 - 21:21
Zauriel était entrain d'attendre l'arrivée du père Leone dans la pénombre d'un lampadaire qui disjonctait toutes les 5 minutes. Il était approximativement 4 h du matin, les ruelles étaient encore plongées dans les ténèbres. L'ange n'a jamais vu ce côté de Metropolis, en proie à la dure loi de la survie, là où personne ne veut s’aventurer hormis les gens sans ressource, obligées de survire comme il le peuvent. Sous son long manteau, Zauriel regarde autour de lui et surtout vers l'église abandonnée mais aucun mouvement n'est visible. Il voulait encore y jeter un œil mais si jamais le prêtre arrive au même moment et qu'il rentre par la porte principale, s'en était fini pour lui. L'ange reprend donc ses esprits. Soudain une voiture arrive près de Zauriel, il s'agit du prêtre, celui-ci descend de la voiture.

"Ah vous voilà mon père, le démon et ses sbires sont dans l'église, j'ai entendu l'une de leurs conversations et j'ai pu comprendre qu'ils se préparent à recruter tous les gens de cette partie de Metropolis ! Ils faut les arrêter avant que cela ne se produise."

Zauriel et le prêtre restent un bon moment devant l'entrepôt pour parler de la situation dans laquelle il se trouve. Plusieurs options s'offrent à eux ; soit il fonçaient dans le tas et risquaient d'être blessés l'un comme l'autre, ou alors, ils devaient jouer plus furtivement et s'occuper d'abord du chef qui était nul autre que Ulcinda, mais sans faire de mal à cette dernière. Zauriel expliqua tout cela au prêtre qui était un peu confus de la situation, c'était sa première mission aussi dangereuse et il ne voulait pas finir comme le père Balder.

"Ne vous inquiétez pas père Leone, j'ai été envoyé par le tout puissant pour renvoyer cette chose d'où elle vient, mais je peux seulement y arriver avec votre aide car grâce à vos prières, le démon sera assez affecté pour quitter le corps d'Ulcinda et prendre apparence devant nous, c'est alors que je lui porterai le coup de grâce avec cette épée."

Zauriel sort l'épée de son manteau pour la montrer au père. Elle brillait dans les ténèbres de la ruelle. Cette arme allait servir pour punir le démon, mais seulement une fois que le père l'aura fait sortir du corps d'Ulcinda.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 28 Mai 2015 - 19:46
HRP: Comme le joueur n'a plus répondu je conclue le rp

Grâce à l'aide du père Leone et à la force de l'ange, les démons qui se trouvaient dans l'église furent renvoyés aux enfers. Quant à Ulcinda, le père Leone a réussi à sortir le démon qui se cachait en elle, ce dernier fut aussi expédié aux enfers pour de bon. La femme retrouve alors sa famille en toute sécurité et cet événement reste comme un mauvais souvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Un homme après minuit 2 (suite)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Erik l'Homme - Le Livre des Etoiles
» [Kennedy, Douglas] L'homme qui voulait vivre sa vie
» [personnage] L'Homme aux orchidées
» [Brett, Peter V.] Le cycle des Démons - Tome 1: L'Homme-Rune
» PRETE MOI TON HOMME de Emily Giffin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis-