[Iron Height]Au revoir Kalibak...[PV Hawkman / Power Girl]

Invité

MessagePosté le: Ven 17 Avr 2015 - 22:24

Un calme plat s'étendit sur les alentours de Keystone City. Kalibak était vaincu. Barry sauvé. Toute la JL semblait respirer à nouveau. Tout ce qui s'était déroulé avait finalement prit une tournure bien désagréable aux yeux d'Arthur. Chacun avait donné une partie de sa vie pour sauver celui qui désirait plus que tout détruire l'univers, et faire de la Terre la nouvelle Apokolyps. Toutefois, alors que le lasso de Diana retenait encore Barry, une des leurs avait refusé d'offrir son bras à la Justice… Hawkman… Jamais Art' et lui ne s'étaient vraiment appréciés. Ils étaient bien trop différents pour le faire. L'un et l'autre possédaient des capacités et des connaissances différentes. Certes leur mission dans le Grand Nord n'avait pas été le succès escompté, pourtant ils étaient encore vivant. Sa réaction vis-à-vis de Barry n'avait pourtant pas échappé au regard froid d'Aquaman. Il se retenait de le frapper en plein visage, lui enfoncer quelques dents dans le fond de la gorge, et ainsi, lui faire comprendre que sa couardise et sa lâcheté n'aurait aucun pardon aux yeux de l'Atlante.

Mais ce n'était pas le moment pour qu'une mutinerie ne se lève dans leurs rangs. Bien au contraire, tous se devaient de se serrer les coudes. Alors qu'une escouade de blindés arriva, très certainement appelé par un Bruce qui ne manquait pas de faire sentir au groupe qu'il était leur "chef", ou tout du moins s'était-il proclamé ainsi d'ailleurs… Kalibak se vit offert une paire de menottes faites spécialement pour le transport d'êtres de son acabit. Ceux-là qui présentaient une force et des pouvoirs si puissants que pratiquement personne n'étaient en mesure de le vaincre. Un collier circulaire lui fut tout autant présenté, inhibant le reste de ses pouvoirs. Cette "cage" le tiendrait tranquille le temps qu'il soit transporté jusqu'à Iron Height.

Le trident d'Or en main, Art' s'avança aux côté d'un Barry qui reprenait petit à petit ses forces. Sa course dans la Zone Fantôme l'avait épuisé, voir même sommairement assommé. S'agenouillant aux côtés de son ami, il lui parla calmement.


- Barry. Je m'occupe du transport de Kalibak jusqu'à Iron Height. J'emmène Powergirl et… Hawkman avec moi. Repose-toi un peu. Tu en as besoin.

Tout en se relevant, Arthur posa une main pleine de compassion et de courage sur l'épaule du Speedster. Ses pas le dirigèrent dans la direction de la jeune femme blonde. A côté de Mera elle passait pour n'importe quelle femme aux yeux d'Aquaman. Mais pour n'importe quel autre homme, elle aurait été un fantasme non dissimulé. Non sans lâcher son trident, il la fixa de son regard océan et s'adressa à elle.

- Powergirl si je ne m'abuse. Viens avec moi. Nous avons à parler de ton avenir. (Puis il se tourna vers le ciel.) HAWKMAN ! NOUS NE SERONS PAS TROP DE TROIS POUR ACCOMPAGNER KALIBAK, NOUS T'ATTENDONS POUR PARTIR.

Le sang d'Art' ne fit qu'un tour lorsqu'il s'adressa au Héro ailé. Il avait refusé son aide, se contentant de jeter une relique dans la Zone Fantôme… Art' ne lui pardonnerait pas de sitôt cet acte tout aussi inutile qu'irrespectueux. Il y ne tarderait pas à le lui faire comprendre. Se désintéressant de lui, il s'approcha du blindé dans lequel Kalibak avait été assit. Prenant place à son côté, il invita Powergirl à le rejoindre. Leur voyage allait être long. Qui plus est si Hawkman recommençait à faire des siennes…

Peu lui importait ses raisons, tout ce qu'Arthur voyait, était sa réaction. La Justice League était une équipe. Non pas un groupe dissident qui partait dans tous les sens. Si l'un des leurs manquait à ses devoirs… Alors il ne méritait pas sa place… Telle était la manière de voir les choses du Roi des Sept Mers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 20 Avr 2015 - 19:06
Hawkman se contentait de veiller depuis le ciel quand il entendit la voix d'Arthur. Ce dernier ne se retenait pas de crier avec force, maigre exutoire d'une colère non dissimulée qui risquerait d'éclater plus tard. Il se tiendrait prêt à encaisser, mais aussi à riposter sans hésitation face au Roi des océans, car il n'est pas un enfant fautif que l'on réprimande d'une correction méritée.
Il n'a rien à se reprocher.

A l'instant final de la bataille contre Apokolypse, Hawkman avait quitté le groupe réuni autour d'un même effort. Tenant au bout d'une corde la vie d'un des leurs, Barry Allen et du monstre responsable de cette invasion, Kalibak. Un geste plus symbolique que réellement efficace, car Hawkman n'avait pas la prétention d'égaler la force des autres.
Alors que Carter avait connu Jay Garrick, Katar connaissait bien Barry et son code moral. Ils avaient combattus maintes fois ensemble, appliquant ce code, mais ils avaient su prendre des décisions difficiles lors de périodes difficiles. Des décisions importantes, mettant de coté le code quant il le fallait.
A nouveau, il le fallait.

En refusant de tenir cette corde, il avait exprimé son point de vue sur le sauvetage de leur ennemi. Et, à la place, il avait sacrifié son arme la plus précieuse dans sa lutte contre les forces maléfiques, geste nécessaire, mais de condamnation. En sauvant Barry et Kalibak, c'était son propre combat qui se trouvait aspiré dans la Zone fantôme et il n'en ressentait aucun regret.
A quoi bon ce battre de toute façon, quand une victoire n'est que promesse d'une revanche futur. Même l'échec n'est qu'un éternel recommencement.

Si Hawkman avait aussi rapidement quitté le champ de bataille, c'était pour éviter d'avoir à s'expliquer, mais inéluctablement, on ne le laissa pas tranquille bien longtemps. Après avoir enfermé temporairement Kalibak à Iron Height, il devait être escorté jusqu'à Stryker sur des centaines de kilomètres à travers les USA. Un mode de déplacement bien primitif qui le surprenait presque et une manœuvre risquée, bien qu'ils pouvaient heureusement compter sur Power Girl que Hawkman connaissait bien, de la JSA. La téléportation aurait été simple et rapide, mais il est vrais que si un génie en informatique arrivait à détourner le transfert, Kalibak ne serait jamais réapparu dans une cellule et cela ils ne pouvaient l'ignorer.
Et pour ceci, on l'avait aussi contacté, lui, le membre dissident.

Un calcul de Big Barda sans aucuns doutes et il ne pouvait refuser cet appel, même si cela se terminait en règlement de compte. Il espérait en tout cas que la New God comprenait au moins son geste.

Il descendit en direction de l'énorme camion renfermant le rejeton d'Apokolyps et entra à l'intérieur. Kalibak était muselé par les meilleurs moyens que disposait l’humanité, appuyée par la technologie offerte pour une sécurité maximale ; Kryptonienne, New God, la sienne aussi... Bien que le seul capable de concevoir un système de rétention pour ce monstre était Mister Miracle.
Heureusement, il semblait dans un état de léthargie, ce qui les épargnaient d'une prévisible logorrhée. A moins que Aquaman, ne s'y mettent à sa place, car il bouillonnait, pas besoin de super-sens pour s'en rendre compte.
Il salua simplement Aquaman d'un signe de tête, ainsi que Power Girl et s'installa.

Le véhicule démarra et le voyage promettait d'être long...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Ven 24 Avr 2015 - 17:47
Power Girl était occupée à discuter, quand l'appel arriva. Sociable comme peu de personnes pouvaient se révéler sociable, elle n'avait pas perdu de temps à aborder les militaires. La conversation avait commencé de manière fort professionnelle, la Kryptonienne s'informant des résultats du combat, des pertes, et également de l'état du pilote qu'elle avait sauvé de son bombardier en flammes. Immanquablement, de par la propension de Kara à la bonhomie et de par son physique clairement plus récréatif que celui de son cousin d'allure clairement plus professionnel, il avait fallu moins de dix minutes pour que l'on se retrouve à parler de la pluie et du beau temps. Tout les sujets y étaient passés, de la conjoncture économique à la politique - où l'héroïne se devait d'être évidemment réservée. - jusqu'aux conseils sur la façon d'aborder les filles, sur les conseils pour garder des cheveux éclatants ou sur les adresses de bons restaurants tex-mex à Central City.
Trente minutes plus tard, alors que les forces spéciales bouclaient Kalibak de maintes et maintes mesures de sécurité particulièrement avancées, les tankistes, aussi lassés que la super-héroïne d'attendre, avaient entrepris de s'occuper comme ils pouvaient. Il s'en suivit donc quantité de photos et de vidéos improvisées prises sur les GoPro ou les téléphones portables des soldats, puisque ce n'était pas tout les jours que l'on se retrouvait à pouvoir passer le temps avec une justicière commode et beaucoup plus décontracté que Superman ou Wonder Woman - et ce n'était même pas la peine d'entrer même dans l'idée d'évoquer Batman -. On vit Power Girl faire du pierre-papier-ciseaux. On vit Power Girl comparer la taille de ses biceps. On vit Power Girl, coiffée d'un casque de tankiste, de Ray-bans Aviator et mâchonnant un cigare, installé à l'écoutille d'un blindé dans une parodie évidente d'officier cliché de film de guerre de série B. On vit Power Girl participer à une chorégraphie improvisée sur un tube du moment. On vit Power Girl sur quantité de selfies, faisant souvent des grimaces ridicules ou des oreilles de lapins. On la vit même effectuer un photobomb sur un cliché d'un équipage, passant sur la pointe des pieds dans le fond, emportant le tank d'une main tout en effectuant un "Shhh" de l'index de sa main libre.

Ce fut à peu près à ce moment-là que l'on vint sonner la fin de la récréation, lorsqu'elle finissait de dédicacer une tourelle de char en rayant la peinture de ses ongles. Aquaman pour Kara, le général de brigade pour les soldats.

Elle ne manqua pas de sentir le courroux d'Aquaman envers son collègue ailé, qui devait sûrement avoir trait à ce que l'on aurait pu qualifier de "fuite" au plus fort de l'action. Une considération que ne reprochait pas vraiment la Kryptonienne à Hawkman : on pourrait très bien voir cela comme une énième manifestation d'un hypothétique ego surdimensionné, mais pour elle, il n'aurait de toutes façons pas changé grand chose. Il avait fait ce qu'il avait à faire, et elle n'aurait sûrement pas agi différemment, à sa place, car Kalibak était une représentation vivante du mal dans toute son absurdité, et la Zone Fantôme était un endroit où il aurait, mine de rien, eu parfaitement sa place. Elle admirait un brin Barry pour son acte, tout stupide qu'il ait pu paraître, car Power Girl n'aurait probablement pas eu la volonté d'aller le chercher. Elle n'aurait pas pu pardonner un Hawkman fuyant une situation où son aide était expressément requise, et où nombre de vies innocentes étaient en jeu, mais il avait été présent et avait fait plus que sa part, en ce jour.

Une chose était sûre. L'ambiance n'était pas à la fête, à l'arrière du transport. Elle qui souriait à ses deux comparses ne reçut que des airs beaucoup, mais alors beaucoup trop sérieux. Kara Zor-El n'était pas du genre à aimer le sérieux à outrance, et elle aimait encore moins quand on tirait la tronche.

Alors elle commença à discuter de musique avec le pilote. Elle hasarda à demander si il avait du Avril Lavigne. Il fut surpris des goûts musicaux de l'héroïne, plutôt en mal, apparemment.
Ils parvinrent à s'arranger, cependant, il avait du Gorillaz.


Bon. Kara ne manqua pas de dire qu'elle préférait Clint Eastwood, mais le pilote répondit, penaud, qu'il n'avait malheureusement pas beaucoup de morceaux. Power Girl fut encore plus penaude de s'excuser de l'avoir apparemment rendu confus.
Un échange de propos plutôt surréaliste.

L'héroïne finit quand même par tourner la tête vers ses deux compagnons, qui avaient l'air de deux pierres tombales coincées au fond d'un corbillard. Elle ne prêtait pas grande conséquence à Kalibak, il était bien ficelé. Elle prêtait plutôt attention à l'ambiance : voyager en transport en commun sur plusieurs centaines de kilomètres, sur route et à moins de plusieurs milliers de kilomètres heures, elle allait avoir du mal. Voyager avec deux bonshommes qui faisaient la gueule, ça allait être insupportable. On pouvait parler de son avenir, certes, mais tous y gagneraient à le faire avec le sourire. Power Girl mit alors les pieds dans le plat avec ce doigté si caractéristique.

" Vous allez rester à tirer des gueules d'enterrement tout du long ? " demanda-t-elle, concernée, " Vous pouvez pas vous faire une câlin et faire la paix ? J'ai l'impression d'être la seule personne mature, dans cet océan de testostérone. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 26 Avr 2015 - 16:21

L'un après l'autre les deux potentiels futurs membres de la JL pénétrèrent dans le camion de transport. Arthur tentait sans réussir à rester calme. La lâcheté dont avait fait par Hawkman était impardonnable. Jamais il ne pourrait travailler avec quelqu'un comme lui. Ces colères, ce tempérament impérieux étaient propres à celui que l'on nommait Aquaman. La seule personne qui était encore capable de le calmer lorsque sa rage éclatait n'était autre que Mera. Leur Amour avait réussi à passer outre toutes les difficultés. Pourtant elle n'était pas là avec eux. Arthur se devait donc de ne pas apprendre à Hawkman comment réagir lorsqu'un allié était dans le besoin… Encore moins en le faisant à grands coups de trident d'Or dans la tête. De plus, il y avait aussi Powergirl avec eux. Si Barda les avait envoyés ici, c'est qu'elle souhaitait qu'ils les rejoignent. Et ce, malgré le fait que certains n'étaient rien de plus que des dissidents se fichant royalement des autres. La JL était une équipe, par un groupe de personne qui se retrouvaient de temps à autre pour parler du bon vieux temps.

Puis le transport démarra. Le bruit du moteur ronronnant mit quelques secondes avant de devenir une scène quasi-inexistante dans le silence qui se présentait entre les quatre personne à l'arrière du camion. Certes, Kalibak n'était ni état de réagir à quoique ce soit, ni même à bouger un œil, mais Arthur restait perpétuellement sur le qui-vive. Ne serait-ce que pour envoyer son poing dans la figure d'Hawkman. Une chose l'aurait presque fait sourire : Powergirl. La jeune femme s'enquerra d'une réponse tout aussi étrange qu'inutile. La musique… Que pouvait-elle bien apporter à leur voyage ? Rien. Et pour rajouter à l'image de l'innocence dont son cerveau – à la différence de son physique – renvoyait, Powergirl s'adressa aux deux hommes. Art' se tourna vers elle et de sa voix remplie de colère lui fit part de sa façon de penser.


- Vois-tu Powergirl… Personne, et je dis bien personne, ne mérite de disparaître dans la Zone Fantôme, tout aussi cruelle soit-elle. Ou alors celui qui pense cela mérite la même chose… (Ses doigts se crispèrent sur le manche du trident, faisant apparaître de nettes marques blanchâtres sur ses jointures.) Aucun être vivant n'est exempt de rédemption.

Aquaman, tout aussi Roi qu'il était, n'avait jamais eu à choisir qui méritait ou pas de faire partie de la JL. La "Trinité" comme beaucoup l'appelait le faisait bien mieux. Pourtant, d'une certaine manière, c'était lui aussi qui était mit face au mur. Barda le testait à sa manière. La Déesse de New Genesis désirait voir jusqu'à quel point Arthur pouvait être compatissant à l'égard d'autrui. Pourtant, il ne pouvait accepter ce qu'Hawkman avait fait. Avec son aide, sauver Barry aurait été plus rapide, plus simple, et le Speedster n'aurait pas manqué de disparaître avec Kalibak. Oui, l'un et l'autre entraient dans une sorte de combat contre lui-même. Aquaman se devait d'apprendre à contenir sa colère seul… Se tournant de nouveau vers Powergirl, il continua.

- Il ne faut jamais oublier que notre douleur, tout aussi forte soit-elle ne doit pas interférer dans notre jugement… J'ai eu l'erreur de le faire par le passé. Et j'ai perdu un des êtres qui m'étaient le plus cher.

Les yeux d'Arthur se détournèrent de la jeune femme blonde. Oui, lui aussi avait perdu ce en quoi il tenait le plus au monde. Mera l'avait quittée après cela, bien plus tard elle revint à ses côtés, lui offrant la rédemption et le sauvant de sa propre vengeance. Toutefois, si celui qui se tenait en face de lui refusait de l'accepter, alors il n'était pas encore temps pour lui de faire partie de la League. Peut-être plus tard… Mais ce n'était pas au Roi des Mers de le lui faire comprendre… Il devait le faire seul.

A moins qu'il ne le lui demande…
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 3 Mai 2015 - 21:03
[HRP : Je me retiens de ne pas en faire trop, car je pourrais me taper un sacré monologue ^^]


« Mmmff... Tu as fait une thèse sur la zone fantôme ? Je n'ai pas la prétention d'en savoir grand chose, mais si c'est le seul endroit où on peut se débarrasser de Doomsday ou de Zod, celui-ci y a toute sa place. »

Malgré les derniers mots de douleurs du Roi des Océans, Hawkman n'avait pu retenir de lâcher son avis sur la belle leçon de morale lancée plus tôt.

« Aucun être n'est exempt de rédemption... »
« Ce serait la nouvelle phrase en lettre dorée à graver sur le Hall de Justice ?
Ça n'a pas de sens. Tu espère vraiment qu'un jour cet enfant là se mettra à faire le bien, pourra racheter tout le mal qu'il a fait ? Comme Superboy Prime, l'Anti-Monitor ?... Conneries ! »


Il pointait évidemment son doigt contre le monstre enfermé dans le camion avec eux qui représentait une incarnation du mal parmi tant d'autres. Comemnt pouvait-on imaginer une seconde lui tendre la main plutôt que des chaines sans être soit même éduqué par la malice ?

« Et quand bien même. Combien de meurtre va-t-il commettre avant cela ? Il est immortel ! Pas toi ! Fermerais-tu sereinement les yeux sur ton lit mortuaire en sachant qu'un destructeur de mondes peut encore agir alors que tu aurais pu protéger ceux que tu aime en t'en débarassant ?
Je ne parle pas là de vengeance pour ton fils, pour la planète de Kara ou pour Chay-Ara... Je pense à toutes les âmes encore vivantes et innocentes qui ne méritent pas de brûler juste parce-qu'on se retient de faire ce qui est nécessaire !
Barry à ses idées. Je les respecte, mais je ne les partage pas. Et, ce n'est pas sur cette base que fonctionne une équipe de combattants, car nous sommes des combattants. Sa bande de malfrats n'a rien à voir avec les forces que doit affronter la Ligue. Il y a deux poids, deux mesures et je refuse de porter des œillères de belles morales, ce serait hypocrite.
Réhabilite Xebel si ça te chante, mais s'ils font du mal aux terriens de la surface, je te jugerai pour complicité ! »


Cette fois-ci c'est sa masse qui pointait en face d'Aquaman, sa colère était-t-elle qu'il était difficile de se retenir de frapper quelque chose, même si ce n'était certainement ni le lieu, ni l'individu pour se calmer les nerfs...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 21 Mai 2015 - 16:22
Enfermer Power Girl avec Aquaman et Hawkman à l'arrière d'un camion relevait de l'humour. Un humour sacrément torturé. Un humour aux inspirations britanniques. Cela ne faisait pas de sens. Avec le sérieux ravageur qui était coutumier de sa personne, cela en revenait à lancer en l'air l'idée d'une fabuleuse association entre le Joker, le Général Zod et Reverse Flash. Il y en aurait deux qui discuteraient de plans maléfiques, tandis que le troisième en serait à se demander ce qu'il faisait là.

Kara était typiquement de ce genre là.

Et voir que l'on risquait d'en venir aux mains était clairement peu rassurant.

Elle se releva donc dans un premier temps, pour aller vers l'équipage du blindé :

" Je vais voir ce que je peux faire pour calmer les deux garçons, mais prévenez quand même le reste du convoi. On va peut-être avoir des turbulences ... "

Elle revint ensuite dans la cale, pour s'interposer entre les deux belligérants engagés dans ce qui ressemblait fort à un concours de masculinité exacerbé, plutôt que d'honneur ou de valeurs.

" Bon ! " Sa voix tonnait, et toute splendide qu'elle pouvait apparaître, Power Girl faisait apparaître à ce moment précis, dans ses gestes, sa posture et les sons qu'elle émettait, cette immatérielle aura qu'avait en commun beaucoup des brutes qui se produisaient sur la planète. Ce n'était pas de l'autorité, dans le cas de la cousine de Superman, mais plus une espèce de sensation d'avoir affaire à une mère courroucée récupérant sa progéniture en flagrant délit de bêtise aggravée, " Messieurs, je tiens à vous rappeler que l'on a une menace d'envergure planétaire juste à l'arrière de ce véhicule. Une menace qui, si il est encore besoin de le prouver, en a une plus grosse que l'un ou l'autre. Pour tout ce que cela me chante, vous pourrez régler vos affaires et vous entre-tuer quand nous serons à destination, car malgré tout le respect que je peux vous porter, à l'un ou à l'autre. Malgré tout ce vous avez accompli, tout ce que vous avez endurés ... Vous vous comportez comme des gamins !.. "

Elle planta son regard dans celui d'Aquaman, puis cela d'Hawkman, tour à tour, avant d'ajouter quelque chose qui n'allait sûrement pas arranger la tension, mais qui était tout de même plus fort qu'elle. Elle voulait tout arranger, tout pacifier, mais elle manquait de tout l'attirail émotionnel qui était celui de son cousin, s'en remettant à ce qui, pour elle, fonctionnait le mieux :

" Je suis sérieuse. Ne m'obligez pas à vous assommer. "
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 24 Mai 2015 - 14:18

Arthur devait de plus en plus se faire violence afin de ne pas envoyer son poing dans le masque de celui qui se trouvait devant lui. Tout ce qu'il avançait n'avait pas de sens. Certes, Kalibak n'était pas un sain, et encore moins un être sur qui on pouvait compter, sauf bien sûr pour écraser la moitié de la planète… Mais quoiqu'il puisse arriver, Hawkman avait tort. Le fait est que dans cette vie ou dans une autre, tous les êtres vivants méritaient d'avancer, et pouvait changer. Bien entendu, certains, pour ne pas dire beaucoup, s'y refusaient, préférant la facilitée aux difficultés qu'offraient une vie de courage. La lâcheté… Voilà ce qui faisait qu'un être vivant devenait un démon, une créature impie qui refusait d'avancer. Les lâches stagnaient, restaient sur place et se refusaient d'ouvrir les yeux sur le monde qui les entouraient. Ils ne pouvaient être de ceux-là, ils étaient ceux que les humains appelaient des "héros". Qu'ils viennent de la Terre elle-même, d'une tout autre, ou enfant au sang-mêlé, ils ne pouvaient, ils ne devaient pas baisser les bras. La colère était un chemin vers la facilité, vers la haine… Et la haine détruisait tout sur son passage. Hawkman en était rempli, il haïssait Kalibak. Il osait encore avancer le fait que parfois, prendre la vie était une chose obligatoire ? Alors l'homme oiseau n'aurait jamais sa place dans la League. Tous, un jour avaient prit la vie d'un être… Mais tous regrettaient ce choix, et se devaient de vivre avec. Mais aucun ne l'avait fait sous prétexte "qu'il le fallait". Jamais.

- Que ce soit pour Xebel ou un tout autre peuple, la Ligue de Justice prône la liberté et la rédemption Hawkman… Si tu acceptes de tuer en prétextant qu'il n'y a que cette seule et unique solution, alors tu n'as rien à faire dans cette équipe ! Nous autres devons vivre avec ce poids. Mais aucun ne l'a fait de gaieté de cœur… Ta place ne me semble pas être ici, continue dans cette voie et tu ne feras que devenir ce que tu crois combattre.

La voix du Roi des Mers était calme, dénuée de tout sentiment négatif à l'encontre du Thanagarien. Il détestait ceux qui mettaient leurs choix et leurs décisions avant celles qui servaient le monde. Croyait-il vraiment pouvoir régler le problème des guerres, des meurtres et de toutes ces victimes qui peuplaient la Terre et les Océans à lui seul ? Cela en tuant, en massacrant sans vergogne, tout en se lavant les mains de ses propres actes ? Hawkman n'était finalement qu'un être tyrannique… Dont seuls ses propres choix mettaient en avant sa propre vision de la liberté ? Il ne fallait pas confondre le pouvoir de sauver des gens, et l'inverse. Les paroles du Thanagarien trottèrent encore dans la tête d'Arthur quelques minutes. Pour lui, il était clair comme de l'eau de roche qu'il n'était pas encore près à rejoindre la Ligue de Justice. Ce dernier avait besoin d'apprendre une chose des plus importantes, une chose qui lui manquait encore. La Ligue n'était pas un groupe de personnes qui réagissaient comme une seule conscience, mais un groupe qui offrait à ceux qui le rejoignait, la possibilité de s'exprimer… Tout en respectant les paroles des autres. Hawkman réagissait comme un être se proclamant unique, capable de faire respecter l'ordre et la justice par la force… Il avait peut-être tort, ou peut-être raison… Peu importait, la JL n'avait pas ce mot d'ordre. Bien loin de là.

Il silence sembla vouloir s'installer, la gorge d'Aquaman restant fermé de toutes ces paroles qu'il devait prononcer. Toutefois, il attendrait l'aval du reste de la Ligue, leur présentant la manière de faire du Thanagarien. Non pas qu'il doutait du bien-fondé de sa présence dans leur groupe, mais pas encore, il était encore trop tôt pour lui. Powergirl se mit à parler, et comme pour briser une glace aussi épaisse qu'un mur de béton armé, se mit à les adjectiver de "gamins". Elle ajouta par la suite que cette discussion ne mènerait à rien. Elle n'avait pas tort, aussi, Arthur n'avait rien d'un Don Quichotte qui tentait – en vain – de se battre contre un moulin à vent du nom d'Hawkman. Pour toute réponse à la jeune femme blonde, Arthur lui posa à son tour une question.


- Notre ami Kalibak ici présent étant hors service… Quel est ton véritable nom Powergirl ?

L'Atlantéen éluda le sujet qui avait faillit déclancher un combat inutile entre lui et le Thanagarien, il ignorait encore si l'un ou l'autre aurait réussi à vaincre le second, néanmoins, son choix était fait. Hawkman n'avait pas sa place dans la Ligue… Quand à la femme blonde, il ignorait encore beaucoup de choses sur elle. Ils ne s'étaient rencontrés qu'une fois ou deux, et n'avaient guère eu le temps de discuter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mer 27 Mai 2015 - 21:08
Le Roi d'Atlantis ne le comprenait pas, il n'y avait besoin d'aucuns mots, son regard était empli de consternation et de fureur depuis l'acte de refus de l'unité de la League à Central City d'Hawkman. Un débat d'éthique n'avait pas sa place dans ce camion blindé.
Cependant, il adopta un ton calme et propre qui apaisa un peu le Thanagarien ; il baissa son arme menaçante, le regard toujours aussi noir.
Power Girl intervint ensuite en leur rappelant leur mission avec une pointe d'humour que le Guerrier n'appréciait guère, avec tout le respect qu'il lui devait. Il n'en avait pas fini :

« Je connais les idéaux de la Ligue de Justice, tout comme ceux de la Société, alors même qu'elle fut crée dans une période de trouble morale. La Société à toujours condamnée les crimes des États.
Je respecte cet idéal. Je suis flic et dès mes premiers jours de service j'ai vu la misère, la souffrance et la peur. Le mal qui devient un moyen de survie plus qu'une intention. Certains le refuse et certains changent quand on leur en offre l'occasion. Je l'ai vu.

Mais on ne parle pas là d'un homme, mais d'un Dieu, une force maléfique qui nous dépasse, qui dépasse cette belle maxime.
Pour cet être là, il n'y a aucune rédemption et si j'étais capable de le tuer, je le ferais sans hésitation et sans gaieté, s'il mettait ma vie en danger ou celle des autres. C'est que font les flics et les soldats, j'en suis un.
Si les héros ne font pas ça, si la Ligue ne fait pas ça, je n'en serais pas.
Mon âme est en charpie et je la sacrifierais à votre place... »


Hawkman parla d'une voix trop forte, unique véhicule de sa colère dans cet espace trop calme, mais sa voix se brisa lors de cette dernière phrase. L'évocation de son âme ne se faisait jamais seule, car elle ne fut jamais seule, jusqu'à maintenant. Une âme assassinée des milliers de fois au seuil du bonheur par un homme. Hawkgirl lui a brisé le coup et il en aurait fait tout autant. Mais maintenant que la seule menace qui pesait contre eux était tombée, c'était la Lumière de la vie elle même qui les sépara.
Aquaman avait raison, même si Hawkman ne l'avouait pas ; la mort de ses ennemis ne résout rien, d'autres prendrons leurs places. Et, cette fatalité rendait l'Homme-Faucon fou. Fou de colère contre cette force qu'il ne pouvait pas combattre et qui décidait de son avenir à sa place, fou de colère contre le Seigneur de l'Ordre qui l'utilisait comme un pion, mais refusait de l'aider, fou de colère contre cette malédiction incurable qui l'avait frappé. Trouver Hath Set et le tuer était le seul espoir qui lui restait et il fut vain.
La mort de résout rien et pourtant il l'a désirait ardemment contre toutes ces forces qui se jouaient de lui. L'apparition innatendu d'Apokolyps avait fait office de catalyseur pour sa rage, mais Hawkman voulait poursuivre le combat.

Finalement, il jeta un nouveau regard au fils de Darkseid, enchainé, drogué, inofensif... Il lui fallait plus...

« Je surveillerais les airs, jusqu'à la fin du convoi. »
dit-il ensuite en jettant un regard de défi à Kara et sa dernière menace.

Tournant le dos et s'approchant de la porte du camion, il ne put retenir une dernière phrase à l'intention d'Aquaman, mais sans le regarder.

« Tu te souviens de la Lumière ? De ce que l'on a fait pour elle en sauvant la Terre. Elle t'a rendue la vie, elle t'a rendue Mera. Moi, elle m'a rendue ma mort, elle a tuée Hawkgirl... »

« Je ne suis donc pas digne d'être un héros. »


Il ouvrit la porte et s'envola pour prendre de l'altitude.
L'air frais fut plus savoureux que jamais. Il aurait dû prendre cette décision dès le départ pour s'épargner ce procès d'intention.
Face à lui, le soleil descendait, sans nuage pour le masquer, il illuminait les champs dorés qui encerclait la route. Il ressemblait à un œil, un œil de faucon qui le jugeait et cela, il avait plus qu'assez...



[HRP : Si l'unique intention de ce RP est bien de décider si les personnages présents sont dignes d'appartenir à la Ligue, ce que je pense être le mieux, dans ce cas, ce post peut être considéré comme mon dernier. Il a beaucoup d'importance pour mon personnage et je remercie Aquaman ne m'avoir permis d'expliquer la situation de mon personnage désabusé. Et je souhaite bonne réussite à PG pour sa future accession.
PS : Si l'histoire de la Lumière, d'Hath Set, etc. n'est pas claire au lecteur, voir ''Brightest Day''.]
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 31 Mai 2015 - 15:14
" Oh. Mon. Dieu. "

Power Girl se passait la paume de la main droite sur le visage. Elle était inclinée vers l'avant, dépitée, des mèches blondes couvrant le reste d'une tête morose. Elle était sublimement navrée, ou sublime, même dans les moments les plus navrants. C'était un fait, ou alors un fait qu'elle pensait être acquis de droit, inné. Elle était Power Girl, et les hommes avaient un sérieux problème en sa présence.

" Tu viens de faire pleurer Hawkman. " lâcha-t-elle en relevant la tête - mais pas trop, car elle était trop grande pour la soute du véhicule -, les mains maintenant sur les hanches, pour planter son regard d'azur dans celui d'Aquaman. Comble de la gène, ou de la lassitude, elle ne prit même pas la peine de relever une main, se contenter de dégager une mèche qui lui couvrait encore les yeux en soufflant dessus.

" Je peux l'entendre tirer la tronche rien qu'au battement d'ailes... "

Psychologie kryptonienne. Utiliser ses sens pour sur-analyser son environnement, en tirer des sur-conclusions que l'on pouvait sûrement considérer comme sur-faites. Ce cas précis était surtout un cas élaboré de sarcasme kryptonien, destiné à faire se sentir mal son interlocuteur. Aquaman venait de vexer quelqu'un qui, dans l'absolu, était plus proche de Power Girl que Power Girl ne l'était de lui. Cela n'allait pas à dire que Power Girl allait sauter à la gorge d'Aquaman - puisque tout deux étaient vraisemblablement monomaniaques sur leurs visions de la Justice, ces derniers temps -, mais il fallait bien souligner que l'on avait vu des Super-Héros plus conciliants. Kal, par exemple.

Ou Kara, tant qu'on ne l'énervait pas. Kara aurait très bien pu discuter de cela calmement, si elle en avait eu envie. Le fait était qu'elle n'avait pas envie d'entrer dans ce cercle vicieux de sinistrose. Elle était trop souriante et trop contente de vivre pour se risquer à tirer la tronche, adopter une voix rauque et souligner que la Justice était indiscutable. Batman le faisait suffisamment bien pour tout les autres justiciers de la Terre.
Et puis, même si elle le faisait, les gens ne l'écouteraient pas. Ils feraient autre chose.

" ... Et tout ce que tu trouves à demander, c'est mon nom ? C'est ... "

L'Héroïne était sans mots et elle leva les yeux au ciel - ou à la paroi, puisqu'elle était inconfortablement pliée vers l'avant -.

" C'est ... "

Encore une fois, elle ne savait que dire. Exténuée, elle se laissa aller à un soupir particulièrement sonore, en posant ses fesses sur le siège que venait de quitter Hawkman.

" Kara Zor-El. " avoua-t-elle, pour faire cesser le suspense, " Et avant que je ne doive me lancer dans des explications compliquées, oui, j'ai le même nom que Supergirl, la même tête, la même couleur d'yeux et de cheveux, et le même cousin. "

Kara ne savait pas si Aquaman avait déjà eu le droit à un briefing de Superman quant aux origines de tout les membres de sa famille, mais elle ne se sentait certainement pas de le refaire ... En l'état, elle ne pourrait s'empêcher de devoir évoquer la chute de sa Terre, à elle, et cela serait bien le meilleur moyen de plomber l'ambiance de manière particulièrement peut sympathique, pour elle, du moins. Ce serait elle qui se mettrait à pleurer, alors, réellement. Elle soupira d'ailleurs à nouveau, pour évacuer les sentiments néfastes avant même qu'il n'apparaissent. On pouvait la deviner exténuée, et c'était probablement la meilleure chose à laisser paraître.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Dim 7 Juin 2015 - 20:40

Puis tout se mit en marche. Arthur s'était totalement désintéressé de Hawkman. Sa décision était prise. Il ne pouvait décemment pas faire partie de la Ligue. Pas encore tout du moins. Il prônait une Justice qui n'était pas la leur. Toutefois, Aquaman respecta la tirade dont l'homme-faucon fit part. Il donna son avis à son tour, un avis que l' Roi des Océans respectait autant que l'être qui parlait. Malgré tout, il était encore bien trop fragile pour être fiable. Lui-même, après le départ de Mera avait manqué de suivre la mauvaise route, le mauvais chemin. Mais personne n'était obligé de suivre ce dernier. Chacun pouvait suivre la voie qu'il considérait comme étant la bonne.

Certes, Hawkman avait raison sur plusieurs points, mais pas sur tous. Dieu ou non, personne ne méritait de disparaître ainsi dans l'oubli le plus total. Un jour peut-être il comprendrait. Mais pas encore, il était trop tôt. Arthur le regard partir sans un mot. Son respect pour lui allait bien au-delà de ce qu'il laissait paraître. L'Atlante connaissait l'histoire d'Hawkman dans les grandes lignes, sa souffrance et enfin, la perte de celle qu'il aimait. Son passé refit surface à son tour, son cœur se serra et il ferma les yeux alors qu'un vent frais pénétra à l'arrière du véhicule. Calmant ainsi son esprit et sa tristesse.

Se retrouvant seul avec Kalibak et Powergirl, Art' regarda la blonde qui lui faisait face. Elle semblait dépitée, presque déçue. Elle fit mine de parler de l'homme-faucon, déclarant qu'Arthur l'avait fait pleurer. Elle aussi était jeune et ignorait encore beaucoup de choses sur la tristesse et l'amertume. Tous ceux qui vivaient connaissaient des hauts et des bas, de l'amour et de la douleur. Elle aussi possédait dans son regard ce symbole qui marquait tous ceux qui avait vu la mort de si près qu'elle les avait marqué à jamais.


- Hawkman a prit une décision qui lui tenait peut-être à cœur… Mais pour le moment son cœur ne bat pas en harmonie avec celui de la Ligue…

Aquaman ne rajouta rien de plus. Il n'y avait aucunement besoin de dire quoique ce soit de plus. La Ligue de Justice regroupait les plus grands Justiciers que la Terre ait portée. Tous possédaient un égo, une manière de voir les choses, mais aucun n'oubliait le principal dans un combat : on abandonne jamais un allié… Même si pour cela on doit y laisser la vie. Nombreuses furent les vies qui auraient put être perdue lors de cette attaque. Kalibak avait manqué de transformer la Planète Bleue en une nouvelle Apokolyps. Mais ils furent présent pour le contrer, l'empêcher de mettre fin à toute vie. Ils pouvaient être fier, même si la douleur que ressentait Hawkman flottait encore dans le véhicule.

Le tact d'Arthur lui faisait bien défaut, il parlait comme il pensait. Sans jamais prendre des chemins de traverse, le Roi des Mers avançait ce qui, pour lui tout du moins, était ce qui était juste. Comme tout le monde, il pouvait se tromper, faire des erreurs, et il en avait fait. Toutefois, il préféra changer de sujet, évitant ainsi de parler de lui-même. Certaines choses ne pouvant être présentées actuellement. Black Manta… Kaïna… Les Others… Tout cela faisait désormais partie de sa vie passée. Chose que sembla comprendre Powergirl alors qu'elle lui lança, sans préambule que ce soit, une question qui aurait mit n'importe qui mal à l'aise. Néanmoins, Art' n'était pas de ce genre d'homme, il resta silencieux, attendant la réponse à sa première question qui ne tarda pas.

Alors comme ça elle était la cousine de Superman ? Sa présence dans la Ligue de Justice le ravirait très certainement. De plus, sa force ainsi que son courage ne serait pas mal venus dans l'équipe, bien au contraire. Ainsi, elle se présenta comme étant semblable à Supergirl. Mais tout en étant différentes, les deux femmes se ressemblait comme deux gouttes d'eaux. Une chose qui ne manqua pas de faire naître des questions dans la tête d'Arthur. Alors qu'il s'apprêtait à les lui poser, la voix d'un des deux chauffeurs s'éleva dans la cabine.


- Nous voici arrivés à Iron Height. Une équipe spéciale nous attend là-bas, ainsi qu'une cellule bien confortable pour notre "ami".

L'ironie dans la voix du chauffeur laissa Aquaman totalement froid. Leur devoir était fait. Chacun retournerait là où il devait se trouver. Prenant Kalibak par le bras, Art' le tira vers l'extérieur où une équipe d'hommes et de femmes l'amenèrent dans un des quartiers de très haute sécurité, aile d'Iron Height réservée aux plus grands, et surtout aux plus dangereux criminels de la planète. Ainsi, alors que le soleil commençait à descendre à l'horizon, le Roi des Mers se tourna vers Kara et lui parla d'une voix calme et amicale.

- Je ne peux que te souhaiter la bienvenue dans la Ligue de Justice Kara Zor-El, Powergirl.

Et il lui tendit la main, et la lui serra. Dans le ciel, le bruissement des ailes d'Hawkman disparaissaient au loin. Il reviendra, se dit-il alors. La Ligue de Justice a besoin du Tanagarien, autant que lui à besoin d'eux. Mais fallait-il encore qu'il le comprenne.


[HRP]Voici le dernier post pour ce petit voyage en compagnie de Kalibak. Kara fait désormais partie du groupe JL. Quand à Hawkman, tôt ou tard il pourra lui aussi en faire partie. Ce fut un réel plaisir que de RP avec vous deux. A très bientôt j'espère.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
 

[Iron Height]Au revoir Kalibak...[PV Hawkman / Power Girl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» POWER GIRL LITHOGRAPH BY GREG HORN (WIZARD WORLD EXCLUSIVE-ANAHEIM 2011)
» DC DIRECT - POWER GIRL - N°17
» POWER GIRL ART PRINT BY STANLEY ARTGERM LAU
» POWER GIRL FINE ART PRINT BY JAY ANACLETO & SEAN ELLERY
» COVER GIRLS OF THE DC UNIVERSE : POWER GIRL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Central City :: Keystone City-