Bienvenue au Daily Planet [flashback]

Invité

MessagePosté le: Jeu 23 Avr 2015 - 22:37
Bienvenue au Daily Planet [flashback] 2r2x7pe

Lois Lane n’était pas de nature flâneuse ni retardataire, mais cela semblait être dans la nature de sa sœur cadette. Tous les jours, la jeune femme devait faire des pieds et des mains pour arracher Lucy au sommeil et, une fois parvenue à l’en avoir extirpée pour de bon, la routine matinale de Lucy s’étirait de long en large. La querelle qui en résultait s’était rajoutée à leur routine respective, pour l’une comme pour l’autre.

« Si Perry me flanque à la porte à cause de toi, tu vas me le payer cher, » dit Lois.

En guise de réponse, Lucy claqua sèchement la portière avant de s’éloigner du véhicule, sans un regard vers sa sœur aînée. Au début de l’été, elle était venue s’installer dans l’appartement de cette dernière. Lois savait que la relation père-fille pouvait être difficile avec le leur, mais Lucy était bien plus rebelle qu’elle-même à dix-sept ans, aussi comptait-elle garder un œil sur sa frangine et la ramener sur le droit chemin. Lois devait donc s’assurer que sa sœur ne séchait pas les cours en la conduisant à l’école avant de se rendre au boulot. Depuis la rentrée scolaire, la journaliste était arrivée en retard au Daily Planet à deux reprises déjà. La jeune femme savait qu’à la troisième, c’était le congédiement. Perry White, son rédacteur en chef, avait été très clair à ce sujet. Même si elle était une journaliste talentueuse, la ponctualité était l’un des principes qu’il devait faire respecter.  

Elle soupira. Quand elle avait quitté la ferme Lane, elle ne pensait pas que sa petite sœur modèle deviendrait un jour une adepte de l’école buissonnière et se métamorphoserait en délinquante. Si elle avait fait ses études et qu'elle avait dégoté un travail plus près de Pittsdale, Lucy lui en voudrait moins aujourd’hui. La mort de leur mère et le mépris de leur père étaient difficilement soutenables, mais c’était l’abandon de Lois qui avait véritablement brisé Lucy. Lois en avait le cœur brisé.

Lois regarda sa sœur disparaître derrière les portes de l’école, puis embraya de nouveau. Bien que l’établissement scolaire fréquenté par Lucy et que le QG central du Daily Planet ne fussent pas très éloignés l’un de l’autre, le trajet prendrait plus d’une demi-heure à l’heure de pointe, et elles étaient parties plus en retard que d’habitude, ce matin. Un chauffeur la coupa et elle poussa un juron.

« Enfoiré! » lui cria-t-elle, bien qu’elle sache pertinemment qu’il ne l’entendrait pas, ou qu’il l’ignorerait. Elle frappa le volant avec frustration. Son instinct lui disait qu’aujourd’hui allait être une journée particulièrement foireuse et c’était quelque chose qui était loin de la réjouir. Comme elle l’avait prédit, un embouteillage monstre s'installait dans les artères de Métropolis. À la première occasion, elle gara son véhicule le long du trottoir.

« Payer 50 $ pour un parking, c’est du vol, » maugréa-t-elle, mais elle n’en avait pas le choix. Tant pis, elle préférait encore perdre une demi-journée de salaire que ne plus avoir de salaire du tout. Elle progresserait plus vite à pieds et elle avait intérêt à ne pas traîner les pieds si elle voulait arriver à temps. Heureusement pour elle, elle avait un bon cardio, mais le temps était plus frisquet qu’elle ne l’avait prévu. Quand elle aperçut l'imposant gratte-ciel orné du célèbre globe doré, elle était frigorifiée.

« Hé! Regardez où vous allez! » fulmina la jeune femme en manquant de tomber à la renverse. L’homme qu’elle venait de percuter de plein fouet la dépassait d’une tête et devait bien peser deux fois son poids. Néanmoins, cela ne découragea pas la journaliste de foudroyer l’inconnu du regard, et ce, même si le malchanceux n’y était strictement pour rien. C’était plutôt la tornade Lois Lane qui était entrée en collision frontale, et non l’inverse. Il n’était cependant pas dans la nature de la reporter de s’excuser, et ce l’était encore moins lorsqu’il s’agissait d’une mauvaise journée.
Revenir en haut Aller en bas
Mister Miracle
Mister Miracle
Admin
Inscription : 29/06/2014
Messages : 14139
DC : Bruce Wayne ; The Atom ; Dr Fate ; Superman.
Situation : Mister Miracle Alone. Scott Free a abandonné les New Gods, refusant son titre, son rang, son nom et même son mariage avec Big Barda. Il ignore son Futur, est perdu et tente "juste" de faire au mieux. Il a entamé une relation sentimentale avec Starfire.
Localisations : En pleine évasion.
Bienvenue au Daily Planet [flashback] 386562Rien
Bienvenue au Daily Planet [flashback] 386562Rien

Feuille de personnage
Inventaire:
MessagePosté le: Dim 26 Avr 2015 - 18:50
L'impact de Loïs Lane contre un inconnu la fait chuter, parce qu'elle rebondit contre une force de la nature, des muscles d'acier et une stature impressionnante - au toucher uniquement.
Alors que la jeune femme recule, et commence à chuter par manque d'équilibre, de longs bras se déplient à une vitesse extraordinaire pour s'entourer autour de ses hanches, et la rattraper à temps. La journaliste est remise sur ses pieds par une poigne extraordinaire, tout comme la vivacité des réflexes de son sauveur.

Quand elle relève les yeux, elle ne découvre, cependant, qu'un homme moyen, sur lequel elle ne se serait jamais retournée en temps normal.
Les épaules voûtées ; les yeux fuyants, derrière d'épaisses lunettes sombres ; des cheveux mal coiffés et hirsutes ; un costume mal assorti et dépassé ; des mains tremblants, des lèvres également prises de spasmes ; une allure générale gauche, peu confiante, en manque cruel de certitude et de séduction.

"Je... hum... euh..."

Bégayer. Fuir le regard. Parler si bas, que chacun de ses mots ne peut que sembler qu'un mince filet de son. Trembler, encore et encore.
Ne rien laisser paraître. Faire semblant de perdre ses moyens. Encore et encore.
Ca deviendra une habitude ; ça ne l'est pas encore.

"Je suis... je vous... je vous présente mes... mes excuses..."

Ses yeux azur se relèvent lentement, pour croiser le regard de la jeune femme qui l'a bousculé.
Et il n'a plus besoin de faire semblant de perdre ses moyens.

"Euh... désolé..."

Il esquisse un petit sourire niais, stupide, alors qu'il recule d'un pas - et manque de s'écrouler lui-même, en emmêlant ses jambes. Il se reprend par miracle, avant d'intensifier son expression pataude. Ses mains tremblent sans forcer.

"Je... je ne faisais pas attention... je... hum..."

L'inconnu glisse une main dans ses cheveux défaits, laissant les doigts de l'autre s'accrocher fortement à la petite mallette qu'il tient presque contre son torse.

"Je suis nouveau. En ville. Je suis arrivé... enfin, je ne suis là que depuis quelques jours. Je ne suis pas encore... habitué à tout ça. La grande ville."

Il dit vrai : il n'est là que depuis une semaine, le temps de trouver un appartement, de postuler et d'obtenir un poste là où il rêvait d'être, le temps de découvrir une ville qu'il ne croit pas encore comprendre véritablement. Aujourd'hui est son premier vrai jour de travail, il n'espérait pas le commencer ainsi.

"Je suis Clark Kent."

Il lève sa main pour la présenter à la jeune femme. Il esquisse un sourire toujours niais, terriblement naïf et perdu.

"Enchanté."
Revenir en haut Aller en bas
http://dc-earth.fra.co/t2742-l-odyssee-de-mister-miracle#28695 http://dc-earth.fra.co/t2525-mister-miracle
Invité

MessagePosté le: Lun 4 Mai 2015 - 17:18
« Vous êtes Clark Kent? » répète-elle, incrédule.

Clark Kent? CLARK KENT? Impossible.  Perry était devenu cinglé, ou quoi?!

Quelques jours plus tôt, Perry lui avait dit qu'un nouveau journaliste intégrerait l'équipe. Jusqu'à cet instant précis, Lois avait espéré qu'il s'agirait d'un jeune homme séduisant, confiant et intelligent. Son double masculin, en quelque sorte. Or, l'homme qui se trouvait devant elle était à l'extrême opposé.

Lois ne prend même pas la peine de dissimuler sa déception. Qu'est-ce qu'était cette tenue, d'ailleurs? Les journalistes du Daily Planet se doivent de soigner leur apparence afin d'honorer la réputation du journal pour lequel ils travaillent. Autrement, aucune personne d'importance ne daignerait leur accorder un entretien.

« Lois Lane, » se présente-elle sèchement. Elle saisit à contre coeur la large main tendue de Clark Kent, son nouveau collègue de travail. Elle la lui serre avec plus de poigne qu'il n'en témoigne. Ce détail irrite Lois de plus blus belle.

Elle se rappelle soudain qu'il ne lui reste que quelques minutes pour monter au huitième étage du gratte-ciel. C'est là qu'à lieu le briefing du jour, durant lequel Perry White répartit les nouvelles à différents journalistes.

Elle n'a plus une seconde à perdre.

La jeune femme coutourne impatiemment le dénommé Clark Kent en secouant la tête. D'un pas vif, elle se dirige vers la porte d'entrée du Daily Planet. Il serait dans l'intérêt du nouveau de la suivre, mais elle ne le guidera certainement pas par la main. Au lieu de cela, elle lance par-dessus son épaule d'une voix énervée:

«  Bougez votre cul, Kent! Vous n'avez pas intérêt à arriver en retard lors de votre première journée! »

Elle pousse une petit cri de frustration lorsqu'elle se rend compte que la cabine de l'ascenceur est au dernier étage. Prendre les escaliers ne sera pas plus rapide, aussi n'a-t-elle rien d'autre à faire que de prendre son mal en patience.

Elle sent une présence dans son dos et n'a aucun doute de qui il s'agit.

Lois se dit qu'elle devrait peut-être prendre les escaliers, tout compte fait... Elle n'a qu'une envie : laisser le nouveau en plan, car quelque chose chez lui la rend mal à l'aise. Elle décide néanmoins de se raviser. Le temps qu'elle atteigne la salle de briefing, la réunion sera probablement commencé depuis une minute ou deux. Si ce Clark Kent l'accompagne, elle aura une excuse parfaite pour expliquer son retard. À condition que le nouveau joue le jeu... et il ne devrait pas être difficile à convaincre.

« Perry m'a chargée de garder un oeil sur vous le temps de vous familiariser avec le Daily Planet, » dit-elle sur un ton mielleux. « Mais sachez ceci: je ne me suis pas fendue le cul pour jouer la gardienne avec les nouveaux. Vous travaillez POUR moi. Vous me laissez faire et vous faites uniquement ce que je vous dis. Pigé? »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessagePosté le:
Revenir en haut Aller en bas
 

Bienvenue au Daily Planet [flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bienvenue à Philvan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Metropolis :: Daily Planet-