[LL Final] Quand les héros ne suffisent plus...

Inscription : 10/12/2012
Messages : 421
MessagePosté le: Sam 9 Mai 2015 - 16:58
A Metropolis, la folie de Luthor atteignait son apogée. Il usurpait ses droits, en prenait de nouveaux et désirait faire sa loi humaine, envers et contre tous. Mais il n'était pas seul... outre ses soldats en armure, contrôlés mentalement, d'autres forces patientaient, attendant le feu vert. Dans les profondeurs abyssales de l'océan, un Roi et tout son armée était prêts à surgir à la surface et à détruire les êtres qui y vivaient.
En France, quelqu'un suivait les événements, particulièrement désappointé par la tournure qu'ils prenaient. Assis dans un lourd fauteuil de velours, il constatait que ses efforts, que ses objectifs, que tout ce qu'il avait pu entreprendre ces derniers temps avait été balayé d'un revers de la main par un chauve ingrat et un roux un peu entreprenant.
Finalement, il regrettait le temps où l'imposteur chauve était au pouvoir. Tout était plus attrayant, moins manichéen. Il n'y avait rien de plus ennuyant que le manichéisme. Quoi qu'il en soit, cet être observateur ferma les yeux, et envoya un message à travers la dimension spatiale terrestre.

- Vous avez été choisis pour défaire la menace que j'ai contribué à créer. Nereus le roi xebellien s'apprête à déferler sur Gateway City. Vous devez l'en empêcher, pour l'avenir du monde, et pour votre avenir. Bon courage.

Chacun des super-criminels qui avait entendu ce message dans les profondeurs de son cerveau n'eut pas le temps de protester, de quelque manière que ce soit. L'instant d'après, ils avaient tous été transportés, probablement par téléportation, dans un hangar désaffecté. S'ils prêtaient l'oreille, ils pouvaient entendre le bruit de la mer, et s'ils inspiraient à pleins poumons, ils leur était impossible de manquer la petite odeur de sel typique des bords de mer. Et, au dehors, non loin, des hurlements résonnaient, entrecoupés de hurlement guerriers. Sans nul doute, ils étaient à Gateway City.
Pour les plus sceptiques d'entre eux, la réponse leur tomba tout cuit dans le bec, et prit la forme d'un arrachage de toit pur et simple. Des militaires en tenue xebelienne venaient de découvrir cette petite assemblée, étrange s'il en était.

Plutôt informés sur les us et coutumes de la Terre, ainsi que de l'existence des méta-humains et autres surhommes costumés, ils n'hésitèrent pas un instant et, arme à la main, ils lancèrent une attaque rapide sur le petit groupe.
Ainsi, une dizaine de guerriers environ s'abattit sur les élus.

- MORT AUX SURFACIENS !!!

[Bonjour à tous, et bienvenue dans ce sujet !!! Pour le moment, vous n'êtes que trois à avoir répondu positivement: Poison Ivy, Artemis et Trickster. Vous voilà donc dans cette posture, en cet instant présent, de protecteurs si particulière. Maintenant, protecteurs de la ville ou protecteurs de votre peau, c'est à voir.^^
Ultra-Humanite vous rejoindra, je l'espère.
Pour ce sujet, l'animation sera très simple et très courte. Les actions seront décrites, et n'interviendront que lorsque ce sera nécessaire. Autrement dit, quand JE le jugerais nécessaire.
Maintenant, bon jeu à vous.^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Sam 9 Mai 2015 - 20:55
Pamela Isley était entrain de cultiver ses plantes dans son entre à Gotham, quand une voix provenant d'elle ne sais où, lui indique ce message:

- Vous avez été choisi pour défaire la menace que j'ai contribué à créer. Nereus le roi xebellien s'apprête à déferler sur Gateway City. Vous devez l'en empêcher, pour l'avenir du monde, et pour votre avenir. Bon courage.

La voix, si inconnue soit elle, raisonnait dans la tête de Pamela. Elle devenait de plus en plus insupportable, Ivy tombe soudain dans les pommes. A son réveil, la belle rousse se trouvait dans un hangars, à ses côtés, des super-criminels qu'elle connaissait bien, surtout Artemis. Elle se lève et essaie de reprendre ses esprits, quand entre par le toit du hangar, parti dans les airs, des soldats d'un autre monde que celui de la Terre, armes aux poings, prêts à en finir avec le groupe de criminels. Tous ensemble, ils scandent cette phrase haut et fort.

- MORT AUX SURFACIENS !!!

Ivy n'était vraiment pas d'humeur à se battre et surtout elle se demandait où elle était. Elle se rappelait que l'homme qu'elle avait entendu dans sa tête lui avait indiqué qu'elle avait été choisie pour combattre un roi et qu'il se situe à Gateway City. Ces soldat étaient surement son armée. Poison ivy était dans une grande colère mais difficile pour elle de faire appel au pouvoir du green dans un tel endroit, surtout qu'elle se trouvait en bord de mer, c'est ce à quoi l'odeur et la tenue des soldats lui faisaient penser. Tout en levant la tête, elle prononce quelque chose d'une voix agressive.

"J'était tranquille, à Gotham, avec mes plantes, et voilà que je me retrouve à Gateway City en compagnie de criminels et en plus de ça, des rigolos venue de la mer me menacent ! Les gars, laissez-moi vous dire que vous aller connaitre la douleur..."

Les hommes de Nereus étaient entrain de fondre sur le groupe de super-criminels, Ivy n'attendait qu'une chose, qu'ils arrivent à sa hauteur pour leur mettre une raclée.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Dim 10 Mai 2015 - 14:52
Wotan a écrit:
Vous avez été choisi pour défaire la menace que j'ai contribué à créer. Nereus le roi xebellien s'apprête à déferler sur Gateway City. Vous devez l'en empêcher, pour l'avenir du monde, et pour votre avenir. Bon courage.

Quoi? Ah non je...

Que venait-il de se passer? Trickster se trouvait téléporter en bord de mer. À ses côtés deux mégas chicks. Ivy bombe interstellaire s'il y en était une et bien qu'il avait failli mourir lors de leur dernier et unique baiser, il ne pouvait que savourer sa présence. De l'autre côté, hallucinait-il ou était-ce une Wonder Woman rousse, armé jusqu'aux dents prêt à faire la mort. Était-il en train de rêver? Quelle transe étrange était responsable de tout cela? Comme tout bon rêve non solliciter, cela se transforma rapidement en cauchemar quand les premiers dix soldats de l'armée xébellienne sortit de l'eau rapidement suivit par d'autre.

Euh... sérieux? Moi? Crap...

Trickster évita un tir qui se dirigeait vers lui en activant ses hovers boots et en s'appuyant dans les airs. Survolant maintenant ses comparses, il réfléchit activement à probablement foutre gracieusement le camp. C'est le crie des civils à l'arrière qui fini par le ramener à la raison. Certes un peu psychopathe et tueur inné Trickster aurait pu les laisser mourir, mais le code d'honneur entré dans son ADN à grand coup de renfort négatif de Cpt. Cold et des Rogues ne pouvait malheureusement plus être ignorer, du moins pas en grande échelle comme ça. Comment rester inactif devant un génocide, malgré que toutes les fibres de son corps lui disaient de se tiré de là vite fait, il tira de sa poche une Trickster bombe et de l'autre un poulet plein à craquer d'huile chaude.

Vous faites chier, vous savez? Arf... okay, i'm in!

Trickster marcha plus haut dans le ciel ou il n'aurait qu'a gérer les attaques à distance. Ce qui évidemment n'était pas gagné, mais laisserait au moins la place à Axel qui était moins à l'aise au corps à corps. Son poulet alla se fendre dans l'eau d'où sortaient les ennemis et la nappe d'huile se mit à flotter sous les pas des soldats Xebelliens ou Atlantéens... Trickster ne savait pas et il s'en fichait. Tout se qu'il s'avait c'est qu'il était là et que malheureusement, il allait ce battre rogues style.

Vous savez quoi? Je sens venir une flatulence waterproof...

Ça n'avait pas le chic de la chose, mais Trickster se pencha et évacua un vent auquel il ajouta un petit gadget pensé normalement pour Heatwave. Ce petit "prout cocasse" donna le méthane nécessaire à ce lance-flamme malodorant généré par le gaz du "prouteur fire". Le gaz utilisé les plaça sous un feu qui n'allait pas s'éteindre sous l'eau. La nappe d'huile s'enflamma sous les pieds des soldats qui devaient se poser bien des questions. Trickster laissa tomber son Trickster bombe qu'il alluma à même son derrière.

"Lance-flamme BITCH".... BOOM!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mer 13 Mai 2015 - 21:25

Artémis s'entraînait, jour à après jour plus durement que la veille. Son entraînement n'étiat pas vain. L'Amazone s'était vu défaite par ce géant de l'espace, ce Gladiateur qui avait manqué de faire d'elle de la chair bonne à nourrir les démons de son ancien époux. Rien que l'idée la dégoûtait. Ses muscles se raidirent alors que les coups pleuvaient dans le vide. Le soleil brillait à son zénith et la chaleur du Sahara était devenu insoutenable pour n'importe quel être humain moyen. Toutefois la guerrière n'en avait rien à faire. Elle continuerait, elle ne pouvait pas mourir de toutes façons… Son pacte avec Circé avait eu raison de cette possibilité, tout autant que son passage aux Enfers par ailleurs. Mais tout cela faisait partie de son passé désormais, elle restait toutefois une femme, et comme toutes celles de son clan, elle se devait d'être bien plus puissante que les mâles. Les Bana-Mighdall gouverneraient le monde, et jamais plus les femmes bafouées par ses infâmes créatures ne courberont l'échine devant eux ! JAMAIS ! Artémis en avait bien trop souffert, son corps avait été insulté à de multiples reprises par ces démons mâles… Trop souvent…

Des larmes perlèrent aux coins de ses yeux alors que son épée s'écrasa sur le sol. Haletant, et couverte de sueur, la Shim'Tar retira son casque et le posa sur le sol. Ses yeux d'émeraudes fixaient inlassablement un sol recouvert de sables. Les dunes qui l'entouraient la protégeaient du regard des curieux. Aussi, sa beauté lui avait bon nombre de fois permis de faire oublier la moindre parcelle de souvenir du cerveau de certains mâles un peu trop… Intéressés de voir une femme seule et en amure se dénuder avant de marcher en solitaire dans le sable, recouverte seulement par la tassette et l'armure de la Shim'Tar. Ces mâles… Tous les mêmes. Ils étaient faibles, si faibles qu'elle se demandait encore comment ils avaient pu réussir à en arriver là. Mais un seul avait eu une excuse pour ce faire. Sans la grande Déesse Héra, ce "Luthor" n'aurait jamais réussi à en arriver là seul. Mais il avait été aussi celui à cause de qui la Déesse avait été vaincue !

Alors que sa colère était prête à exploser, désireuse de se déverser sur le monde tel une vague de force et de femmes, toutes sœurs de Bana-Mighdall une voix s'éleva dans sa tête. Une voix de mâle, mais dénuée de tout sens, Artémis ne connaissait personne capable de faire une telle chose. Elle n'était pas la Shim'Tar depuis très longtemps, malgré tout, elle connaissait bon nombres de choses quand au monde de la magie et ses secrets. Ces arcanes n'étaient en rien ceux qu'elle connaissait. Soudain, son corps se souleva, et alors que son casque restait sur le sol, dévoilant désormais sa crinière flamboyante et son diadème d'or, elle se vit disparaître dans le vide.

Quelques secondes à peine, voilà le temps qu'il fallu à Artémis pour se retrouver dans cet endroit insalubre dont l'odeur âcre n'était autre que celle de l'écume et de l'iode marine. Retroussant ses narines avec dégoût, la Shim'Tar regarda autour d'elle en se relevant de toute sa hauteur. Arrivée genou à terre et la main posée dessus, l'épée pendant sur son flanc gauche, et le carquois remplis de flèches et de son arc tendu dans son dos, Artémis tenait bien plus de la guerrière prête à partir en croisade qu'à une femme plus habituée à faire les boutiques. Son regard se posa presque immédiatement sur l'unique autre femme qui se trouvait dans la pièce. Poison Ivy… Elle avait donc réussi à s'en sortir aussi. Depuis leur "rencontre" à Paris, ni l'une ni l'autre ne s'étaient revues. Chose bien plus agréable qu'elle ne pouvait se l'avouer. Malgré tout, Artémis attendait de voir réellement de quoi cette "fille du Green" avait dans les tripes. Une bonne Amazone de Bana-Mighdall se devait d'être courageuse autant que fière.

A peine eut-elle le temps de regarder vers Ivy qu'une autre présence se matérialisa. Un mâle… Si tant est que l'on puisse considérer cette "chose" comme tel. Une sorte de nain blond, vêtu de jaune et de bleu, dont le sourire narquois ressemblait assez étrangement à celui d'un clown psychopathe. La voilà bien entourée… Une plante venimeuse et un porc-épic blond. Qu'allaient-ils devoir affronter ? Des loutres vampires ? Artémis commença à tourner les talons alors qu'un immense craquement se fit entendre. Rapidement suivit par des cris et des hurlements. Ces derniers elle ne les connaissaient que trop bien. Xebéliens… Bana-Mighdall et Xebéliens avaient dut combattre ensemble par le passé. Bien avant qu'Artémis ne soit entraînée de force dans les Enfers. Mais elle s'en souvenait comme si c'était hier. Leur puissance n'avait rien à envier, pourtant, pour leur grande majorité ils n'étaient que des rustres violents et dénués de sens moral. Ils n'étaient que des hommes. D'un seul mouvement, Artémis prit son arc, une flèche, le bandit, et décocha sa flèche meurtrière en plein milieu du front d'un des assaillants.


- Hier alliés, aujourd'hui ennemis. Tel en va le sens des choses.

Tirant une nouvelle salve de flèches, la Shim'Tar regarda le porc-épic blond. Charmant… Voilà le premier mot qui vint à sa bouche. Extrêmement ironique bien entendu. Sa manière de faire, et surtout ses paroles démontrait sa simplicité d'esprit. Ce combat finirait très certainement par la mort de ce dernier. Néanmoins, Artémis possédait un code d'honneur. Elle protégeait toujours ses alliés, ou tout du moins, tant qu'ils l'étaient encore. A guerrière ne pouvait garder son statut de Shim'Tar plus longtemps en berne, elle ouvrit la bouche et commença à donner ses ordres.

- Ivy occupe toi de ceux qui viennent des profondeurs, utilise les algues. Toi, le mâle, arrête de faire n'importe quoi tu vas finir par faire s'écrouler le bâtiment. On s'occupe de ce groupe et on sort d'ici.

Enfonçant son poing dans le nez d'un Xébéliens, Artémis le fit pivoter sur lui-même et s'en servit comme bouclier lorsque l'un des leurs tentait de l'empaler avec une lance de corail. Dommage. Quoique pratique. La Shim'Tar rangea son arc et dégaina son épée qui s'agrandit dans la foulée, armée de cet artefact tant recherché, elle la nourrirait de sang de ceux qui marchaient sous l'eau. Pour la Gloire d'Héra pensa t'elle. Pour les Amazones de Bana-Mighdall.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2015 - 5:34
"Voyons voir, si je rajoute du phosphore rouge et de l'acide iodhydrique..." fit Ultra-Humanite se parlant à lui-même tout en travaillant au laboratoire de sa résidence principale. Tout à coup, il entendit une voix venant de nulle part. Surpris, il garda néanmoins son calme, tentant d'analyser la situation. Il posa son précieux matériel délicatement, et grand bien lui pris, puisqu'il fut aussitôt téléporté dans un hangar. Le toit était, ou plutôt n'était plus. Il reconnu trois 'collègues' se battant déjà face à des guerriers, qui étaient, selon ses connaissances, des soldats de Xebel, vraisemblablement aux ordres de Nereus. Ainsi la voix disait vrai... Mais qui cela pouvait-il être ? Visiblement quelqu'un d'assez puissant pour faire ce sale job lui-même. En plus il était en partie à l'origine de cette menace... En voilà une mauvaise blague. Ce gars-là ne devait pas avoir lu Der Zauberlehrling de Goethe. Et pourquoi Humanite ? Il n'avait rien demandé à personne... Si ces trois là se trouvaient déjà sur le terrain, peut-être était il à l'origine de la venue d'Humanite. Quoique en y réfléchissant aucun d'entre eux n'avaient de telles aptitudes. Le nouveau venu grogna :"On peut jamais être tranquille dans ce foutu pays... Vivement que j'en suis à la tête."

Après avoir évalué le nombre de combattants il recula loin du combat qui débutait. Pas par peur ou par lâcheté bien sûr, mais il se sentait vraiment peu concerné par ce qui arrivait là. Prenant soin d'analyser la situation avant d'agir, il décida en soupirant d'aider ses 'collègues' de fortune. Il décida de ne pas se fatiguer à moins d'être lui-même en danger et par conséquent il n'allait utiliser que ces puissantes capacités mentales. Heureusement pour lui ses adversaires n'en avaient pas la protection. Du moins à sa connaissance. Il arriva donc près de ses 'camarades' et commença à soulever de terre par sa télékinésie les guerriers les plus proches pour les éjecter plus loin tandis qu'il se mit à regarder autour de lui si il avait un chef ou simplement un individu qui se détachait du groupe. Car une fois sous son contrôle mentale, ça serait un jeu d'enfant de les éliminer, même si c'était déjà très simple pour l'instant...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2015 - 17:16
Poison ivy envoie son poing dans la figure d'un Xébéliens, mais celui-ci tituba à peine. Il fallait qu'elle utilise ses pouvoirs. Sans attendre, elle diffuse dans l'air un gaz qui a pour effet de contrôler le Xébélien. Elle lui ordonne d'abattre son épée sur l'un de ses camarades et c'est ce qu'il fait avec bonté. Soudain Artémis ouvre la bouche pour donner des ordres, ce qui étonne guerre Pamela. Elle la connaissait par cœur depuis qu'elles avaient fait le casse à Paris.

"Toujours là pour donner des ordres toi, mais t'es marrante, il va me falloir plus de temps pour contrôler des algues ! De plus je n'ai jamais fait ça de ma vie ! Si tu pouvais me couvrir ça serait vraiment génial de ta part."

Pamela parlait sur un ton sarcastique comme elle avait eu l'habitude avec la jeune guerrière. Pendant qu'Axel, ce jeune fou déguisé en clown, s'amusait avec son lance flamme et qu'Artémis jouait de l'épée, Humanite était entrain de manipuler mentalement quelques guerriers de Nereus. La belle rousse se concentre donc sur la flore environnante, en autre les algues, pour pouvoir les utiliser à ses fins. Après de longues minutes, des algues attachées entre elle grimpaient le long du hangar pour se faufiler par l'ouverture du toit. Les algues formaient une immense liane qui impressionnait déjà Poison Ivy. C'était la première fois qu'elle testait son pouvoir sur la flore maritime. La liane d'algues descend sans qu'un Xébélien s'en aperçoive. Arrivée à la hauteur d'un des soldats, la lianes l'entoure et le compresse, le soldat se débat de toutes ses forces, mais Ivy ne lui laisse pas le temps de se défaire qu'elle ordonne à la liane de le projeter dans les airs. Le Xébélien retombe violemment sur le sol, le crane dégoulinant de particule de cervelle. Pamela eu un air de dégoût et de démence à la fois.

"A qui le tour mes mignons ?"

Il n'en restait plus beaucoup à abattre, mais Poison Ivy savait que ce n'était pas fini et que cette guerre venait de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Jeu 14 Mai 2015 - 23:37
Trickster regarda la chasseresse qui parlait de manière condescendante. Le lance-flamme finit par s'éteindre. Trickster mit les mains dans les poches pour en sortir des billes. En les lançant dans l'eau, elles explosèrent. Il s'agissait ni plus ni moins que des bombes fumigènes. Il avait besoin d'un peu de couverture car les tirs des armes à lasers des hommes des profondeurs se faisaient de plus en plus précis. Puis une fois enfumé, il s'accorda, quelques secondes de répit pour répondre à l'amazone.

Hey femelle, répondit-il à sa façon de l'appeler mâle. Il lui gratifia son plus joli doigt d'honneur. Go fuck yourself ! Tu as peur que le bâtiment s'écroule, dégage. On n’est pas là pour faire de la décoration intérieure on est là pour faire frire la gueule des aqua-wanabees.

Trickster mit les mains dans une autre de ses nombreuses poches de son imperméable violet. Tout en cherchant quelques choses, il remarqua Ultra-Humanite son collègue de fortune lors du casse à Steelwork. Il décida donc de rebrousser chemin vers lui. Marchant toujours dans les airs sans trop s'occuper de ce qui se passait derrière lui, il alla le rejoindre, en marchant, il prit la peine de laisser tomber un peu de poudre à gratter qu'il sortit de sa poche.



La poudre à gratter de Trickster était très particulière en plus de traverser les vêtements et les armures se faufilant dans les moindres failles, elle grattait tellement que le premier réflexe des gens était de se déshabiller croyant leur peau en feu. Puis selon ses essais, certains se grattaient tellement fort qu'il finissait par s'arracher la peau. Les tests n'avaient jamais été faits sur des Atlantes/Xebelliens, mais l'occasion se présentaient. Il ne se souciait pas de toute façon, le nuage fumigène ne lui permettait pas de percevoir sous l'épaisse fumée. C'était le but rechercher pour lui, mais l'effet néfaste était évidemment que lui non plus ne voyait plus ses ennemis. Puis il arriva près d'humanite.

HEY! Gorillazzzzzz Feel good? Long time no see. Alors on cherche le soleil de Gateway City? J'avoue que tu es un peu pâle. Tu m'as manqué, tu sais?

Puis prenant son chewing-gum gun. Il dégaina et tira sur un ennemi dernier humaniste.

Faut pas trop se concentrer comme ça tu sais? Ce n’est pas la guerre en rangée ici, c'est la guérilla. Si tu focalises trop, tu vas te ramasser avec rasage au laser de très très près. Aller vient jouer avec moi et les filles. Elle sont un peu rustre mais... you know Girls just want to have fun
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 17 Mai 2015 - 14:09

La par contre, il était clair et net. S'il venait à se faire tuer, Artémis ne bougerait pas un doigt pour lui venir en aide. Personne, non, jamais personne n'avait eu l'audace de parler ainsi à une Amazone de Bana-Mighdall. Encore moins à la Shim'Tar elle-même. Ce couard paierait de ses insultes plus tard. Détournant le regard de cet énergumène parfaitement inutile, la guerrière enchaîna une séries de coups d'épées qui valurent à un Xébelien de se retrouver découpés en morceaux. Chacun de ses membres ayant été soigneusement tranché aux jointures.

Le combat faisait rage et Artémis vit soudain une forme qu'elle avait rencontré il y a peu en Egypte. Humanite… Le Gorille Albinos avec qui elle avait fouillé le Mastaba de fond en comble. Bien heureusement qu'ils étaient une nouvelle fois alliée. La force de l'animal dépassait largement l'entendement de l'Amazone. L'affronter à la loyale n'était pas plus une bonne idée que de vouloir croiser le fer avec Arès en personne. Quoique… Un entraînement en sa compagnie ne pourrait être que bénéfique au demeurant.

Chaque chose en son temps et un temps pour chaque chose disait l'adage. Les soldats de Xebel tombaient les uns après les autres. D'un coup aussi vif que précis, Artémis, d'un calme olympien transperça celui qui semblait bien être le dernier adversaire qui avait osé s'attaquer à eux. Repoussant son adversaire de son pied, et le laissant chuter sur le sol, baignant dans un son propre sang, l'amazone essuya la lame de son épée avant de la remettre en place.

Tous avaient utilisé leurs pouvoirs autant que leurs capacités innées afin de réussir là où beaucoup auraient échoués. Cette attaque était pourtant étrange. Qui plus est, les raisons qui faisaient qu'eux seuls avaient étés envoyés ici restaient encore inconnues. Ignorant complètement le porc-épic blond, Artémis s'adressa à Ivy et Humanite.


- L'un de vous deux aurait une idée des raisons qui font que nous sommes ici ? Cette attaque me semble être trop précise pour être une frappe irréfléchie. Lorsqu'une guerre est déclarée, il est toujours bon de frapper exactement là où le colosse est le plus faible…

Une chose après l'autre. Lorsque l'Amazone se mettait en quête d'un combat, ce n'était jamais sans l'avoir longuement préparé au préalable. Foncer sur un adversaire sans en connaître la moindre faiblesse n'était que pure folie. Aussi, quel qu'il soit il ne fallait jamais sous-estimer la force de frappe de celui d'en face. La Shim'Tar se mit à réfléchir aux raisons qui faisaient qu'ils étaient ici… Mais dans l'immédiat, aucune ne correspondait à la question de base. Peut-être qu'un de ses compagnons d'infortune en connaîtrait les raisons.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Lun 18 Mai 2015 - 14:28
Pamela avait déjà envoyé pas mal de Xébéliens au tapis. Malgré qu'ils n'étaient qu'une dizaine, ils se relevaient toujours, du moins pour ceux qui n'étaient pas mort. L'Amazone s'adresse soudain à Pamela et au Gorille leur demandant si ils avaient une idée de pourquoi ils se retrouvaient ici. Pamela lui répond après avoir mis un Xébélien à terre.

"Non, aucune idée ! J'étais à Gotham entrain de cultiver mes plantes quand je me suis réveillée ici, mais si on se réfère à la voix qui nous a adressé la parole, on a été choisis pour effectuer cette "mission" mais j'aimerais bien s'avoir de qui il s'agit et dans quel but somme nous ici."

Elle fut coupée par un autre soldat qui tente de lever son épée afin de l'abattre sur la belle rousse, elle le repousse grâce à la liane d'algues qui le projette sur un mur du hangar ce qui fit trembler ce dernier, puis elle reprend la parole.

"C'est pas que ça m'ennuie mais je commence à vraiment en avoir marre de ces soldats de misère et il faut trouver un moyen de sortir de ce hangar ! D'ailleurs, personne n'a vérifié si la porte de ce bâtiment était ouverte ?"

Ils n'allaient pas tenir longtemps à ce rythme là, ils étaient pris au piège dans ce hangar. Elle espérait qu'un de ses "collègues" aille vérifier la porte pour enfin sortir de cet endroit de malheur. Elle ne voulait qu'une chose, c'était d'en terminer avec ces Xébéliens pour pouvoir rentrer à Gotham auprès de ses plantes, car depuis qu'elle était de retour à Gotham, sa vie avait été pas mal chamboulée, elle n'avait plus une minute à elle. S'adressant à tous, elle dit :

"Je peux couvrir celui ou celle qui ira vérifier cette porte mais je ne tiendrai pas 10 ans alors si vous avez l'amabilité d'y aller rapidement... !"

Pamela en avait marre de la situation et cela se fit ressentir au sein du groupe, elle commençait à perdre patience et même à en devenir irritable, ce qui n'était vraiment pas bon signe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Mar 19 Mai 2015 - 1:30
"Mesdemoiselles, monsieur, votre attention s'il vous plaît. Je vous sens énervé ou du moins sous tension. Et c'est tout à fait compréhensible, je l'admets. Il est clair que l'être à l'origine de tout ça est puissant. Très puissant. Et c'est pour cela, en tout cas pour moi, qu'il est hors de question de collaborer plus longtemps avec cette énergumène. Après tout c'est lui l'origine du problème. Il n'y pas de raisons que ce soit à nous de le résoudre n'est-ce pas ? Et puis il aurait pu trouver d'autres candidats. Pourquoi pas Superman et ses copains par exemple, tiens si il est si super que ça ? Je propose qu'on parte d'ici vite fait bien fait. Et comme l'a si bien dit notre verte collègue la porte semble être la sortie la plus accessible pour nous tous. Je vais y jeter un œil, couvrez-moi car on est sans doute loin d'être à bout de nos peines, mais cela va sans dire."
Après avoir regardé successivement ses trois coéquipiers de fortune, Ultra-Humanite se dirigea ainsi vers la porte. C'était une porte coulissante en bois, très classique pour un hangar tel que celui-ci. Tout en marchant il en profita pour rassembler les cadavres en un tas par l'unique force de son esprit et assomma aussi les quelques gardes toujours conscients pour les mettre à leur tour sur le tas. Soudain, en faisant le ménage, il se rendit compte qu'il contrôlait toujours un garde mentalement. Voilà qui allait s'avérer être utile se dit-il en souriant. Il l'utilisa donc son 'ami' pour tenter de coulisser la grande porte. Bien sûr, comme il s'y attendait celle-ci ne bougea quasi pas. En effet, il remarqua qu'elle était cadenassé de l'autre côté, ce qui était normal après tout pour un entrepôt désaffecté. Humanite suggéra donc à son nouveau copain d'utiliser ses armes afin de se débarrasser de la chaîne, qui était déjà en piteux état. Le soldat s’exécuta tel un chien dressé et il cassa la chaîne sans difficulté à l'aide de son arme. Puis il se mit à faire coulisser la porte. Ultra-Humanite se tenait désormais prêt à faire face à toutes autres mauvaises surprises vis-à-vis de leur mystérieux commanditaire.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Mer 20 Mai 2015 - 1:50
Trickster aussi avait ses questions, mais il savait bien que la réponse ne se trouvait pas dans ce hangar et encore moins face à ses équipiers qui étaient tout aussi perdus que lui. Il glissa alors la main à sa ceinture, il y saisit son lecteur et activa le WiFi. Lui qui normalement était toujours à la rechercher d'une bonne chanson cette fois-ci il syntonisa une chaîne d'information. GBS Radio...

Oh merde... Attendez.

Tout lui vint aux oreilles. Father Time, Amanda Waller, Steve Trevor et leur confession, puis la police Luthor et finalement l'attaque au Daily Planet avec Bizarro. Elle était coordonnée cela ne pouvait pas être une erreur. La côte ouest et la côte est sont toutes les deux attaquées au même moment. Trickster savait trop bien que c'était loin d'être une blague. Le président Luthor venait de mettre en place un blocus des États-Unis et nul ne pouvait en sortir. Il allait faire le ménage des métahumains... et des cinglés en costume. Trickster sortit son écouteur de son oreille.

Vous voulez des infos, j'en aie des fraîches. J'ai mis GBS Radio et ça va mal. Luthor et sa police attaquent le Daily Planet avec Bizarro en chien de garde. Les "justiciers" défendent la côte est. Il paraît que toute la police métahumaine obéit au doigt et à l'oeil à notre cher président. Avec la cote ouest, où nous sommes qui se fait attaquer l'étau se ressert, ces attaques sont coordonnées sans l'ombre d'un doute. Si c'est nous et pas supercassecouille, c'est parce qu'il n'y a que nous. Vous croyez vraiment que Luthor en a quelques choses à foutre de nous? Toi la wonder-woman des pauvres, protéger la ville de ta rivale alors qu'elle échoue à le faire ce n’est pas une belle preuve pour tes bana-migdalliennes? Oui je sais qui tu es... tu crois qu'on n’est pas au courant de ce qui s’est passé à la maison blanche en novembre? On reconnaît les costumes. Toi mère nature atomique, tu crois que lorsque les hommes de la mer auront pris la terre il restera de la terre pour faire pousser ton gazon? Et toi, là, l'albinos de service tu auras fière allure dans le zoo de Luthor ou disséquer par les hommes poissons, tu as tes options, choisi ta préférée... Gérard.


Il marqua une pause puis remit son écouteur dans son oreille. Il syntonisa une bonne chanson, quelques choses qui bouge quelques choses qui défonce tout. Puis il prit une bombe dans chaque main. Il tira la langue puis regarda la porte nouvellement ouverte.

Pas question que je reste les bras croisés. Il y a encore trop de banques que je n’ai pas pillées, pour me faire casser les burnes par un faux frère comme Luthor. Le président, moi, je l'emmerde bien profond, je ne vais pas me laisser faire...

Il fut téléporté en tant que vilain et passa la porte du hangar en héros pour combattre les hordes de Xebelien... enfin peut-être pas en héros, car il avait bien l'intention de profiter du chaos pour vider les coffres de la banque de la ville... mais du moins, le mieux que les Gatewayens pouvaient espérer dans le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inscription : 10/12/2012
Messages : 421
MessagePosté le: Dim 31 Mai 2015 - 9:33
Le hangar s'était finalement ouvert sous la force et la volonté d'Ultra-Humanite. La force de l'odeur d'iode et la fraîcheur de l'océan frappèrent les visages de l'équipe nouvellement formée. Aucun d'entre eux n'avait été préparé à ce qui leur faisait désormais face. Depuis la côte, à quelques mètres à peine de leur position, un immense bateau se présentait à leurs yeux étonnés. Canons chargés et dirigés dans leur direction, ils étaient prêts à les faire passer de vie à trépas en quelques secondes.

Droit comme un chêne, Nereus fixait le hangar. Son visage impassible et grave ne laissait rien transparaître. Il ne voulait qu'une chose : vaincre ! C'est alors que sa voix s'éleva dans les airs. Il ne cria pas, il n'en avait pas besoin. Seuls son charisme et sa force suffisaient à le faire respecter par le contingent incalculable de soldats qui commençaient à se déverser en vagues continues sur le sol. Oui, les soldats de Xebel n'étaient pas qu'une poignée. Aujourd'hui Nereus marchait sur la Terre, demain, il écraserait enfin Atlantis et le pseudo-roi qui la dirigeait.



- Soldats de Xebel. Luthor nous a offert la possibilité de reprendre ce qui nous revient de droit ! Alors ne me décevez pas ! Tuez-les, tuez-les tous et ramenez moi leurs têtes !

Des canons à énergies pointèrent à leur tour les tirs sur ceux qui venaient de survivre à ce qui n'était finalement qu'un test pour connaître leurs capacités propres. Désormais, Nereus connaissait chacun d'entre eux, et savait comment les vaincre. Ils ne pouvaient rien contre lui, personne ne le pouvait.

Plus de cinquante soldats Xébeliens marchaient maintenant sur la terre, couverts par des tirs provenant des bateaux, un bruit sourd se mit soudain à recouvrir les autres. Plusieurs obus furent tirés des canons de ce qui semblaient être bien plus un sous-marin qu'un bateau. Le roi de Xebel ne se laisserait jamais marcher sur les pieds. Que ce soit par ces misérables, ou même par Aquaman…

Le combat fit alors rage, armés de lances Xébeliennes et d'armes à énergie, les soldats avaient étés formés pour s'attaquer chacun à un des membres du groupe. Poison Ivy se fit entourer par une unité armée d'armes enflammées ; Ultra-Humanite quand à lui, fit face à des soldats dont les casques étaient totalement hermétiques. Enfin, en ce qui concernait Artémis et Trickster… Ils furent bien malgré eux obligé de se retrouver encerclés ensemble. Une bonne partie des soldats s'en prenant directement à eux que ce soit par la force, ou utilisant une étrange technologie leurs offrant les capacités de disparaître dans l'eau.

Nereus quand à lui restait maître des opérations. Toutes ces informations, la moindre petite protection tactique lui avait été fournie par Luthor Corp. Entre Xebel et le reste du monde, lui seule pourrait survivre. Le peuple de Xebel avait été pendant trop longtemps écrasé et mit à mal par les surfaciens… Cela changerait dès lors qu'il dirigeraient les Océans !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Dim 31 Mai 2015 - 18:05
Une fois que l'équipe de super vilains en a terminé avec les Xebelins, Ultra-Humanite se décide enfin à ouvrir la porte du hangar non sans avec un peu de mal. Une brise d'air frais et l'odeur de la mer immergea le visage de la belle rousse et le soleil lui pique les yeux. Le groupe était pratiquement resté deux heures enfermé dans ce vieux hangar qui n'était pas très bien éclairé. Poison Ivy s'avance donc vers la sortie, le bras au dessus de ses yeux pour que le soleil ne l'aveugle pas totalement mais alors qu'elle s’apprêtait à s’éloigner du hangar, elle stop directement ses pas et baisse le bras pour regarder le cauchemar qui les attendait, elle et ses compagnons de fortune. Devant elle, un immense bateau était amarré sur le quai mais le bateau n'était pas vide. Un homme à la chevelure rousse et à l'amure d’écailles fit face devant eux, dans ses yeux on pouvait lire la détermination. Alors que l'homme prend la parole, des soldats étaient entrain de débarquer sur le quai.

- Soldats de Xebel. Luthor nous a offert la possibilité de reprendre ce qui nous revient de droit ! Alors ne me décevez pas ! Tuez-les, tuez-les tous et ramenez moi leurs têtes !

Voilà la phrase que venait de prononcer Nereus. Pamela n'avait pas à chercher plus loin, elle savait que l'homme qu'elle avait en face d'elle était le chef de ces soldats de malheur. Ce que le groupe avait vécu dans le hangar était un simple "test" afin de savoir quel groupe de soldats irait avec quel groupe de super vilains. A cet instant, Pamela maudit celui qui les avait choisi pour cette mission suicide. Pamela se fait entourer de Xebeliens qui, dans leurs mains, tenaient des arme qui n'étaient rien d'autre que des lances flammes, seul élément que pouvait craindre la belle plante. Les autres se font aussi entourer par ces soldats venus de la mer, chacun des groupes avec une arme qui pouvait mettre à mal son adversaire. A présent Pamela ne voit autour d'elle que des soldats prêts à tirer à la moindre occasion, ou plutôt la brûler dans son cas. La jeune femme n'avait pas beaucoup d'option à présent, soit elle se battait jusqu'au bout avec la chance de s'en sortir vivante, soit elle finirait brûlée vive. Avant de choisir une option, elle élève la voix afin que ses camarades l'entendent.

"Ultra, Trickster, Artémis, je sais qu'on a été réuni contre notre grès ici mais je ne vais pas me laisser avoir par ses misérables hommes poissons et je décide de me battre même si pour cela je dois mourir... Êtes vous avec moi ?"

Ses mots résonnaient sur le quai. Chacun des membres du groupe avait entendu les paroles de Pamela, la jeune femme se montrai très courageuse même si ce n'était pas souvent son cas. Elle était prête à mourir pour sauver le monde. Avant d'attaquer, elle attend dans le silence une réponse de ses camarades... Elle espérait qu'ils feraient de même.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Ven 5 Juin 2015 - 1:35
ooo crap!

Il y avait du monde sur la plage. Le vieux hangar était au final un havre de paix comparé à l'extérieur. Il avait soudainement moins envie de jouer les héros, il avait une soudaine envie de se barrer. Comme pour répondre à ses craintes quelques ennemis avancèrent vers lui. Voulant prendre son envol pour fuir cet encerclement, il reçut de plein fouet un énorme jet d'eau qui le projeta derrière et le fit retomber.

Wooo! On n’est pas dans une manifestation de lycéen là, c'est quoi, c'est pistolet à eau géant.

Pour simple réponse il reçut trois jets d'une puissance inégale. Ils étaient puissants et pesaient énormément sur son petit corps chétif de jeune homme aux vêtements beaucoup trop amples. Probablement la réponse Xebellienne à son "lance-flamme prout". Il fallait dire que malgré tout le stratagème était assez efficace Trickster se retrouvait cloué aux sols incapables de prendre assez d'équilibre pour marcher sur l'air. Il fallait dire aussi que toute cette eau commençait à être franche problématique. Trickster commençait à croire qu'il mourrait noyer à faire de boire cette eau à haute pression.

C'est, blurp, vraiment blurp chiant blurp....

Trickster cherchait dans ses poches quelques choses qui pourraient l'aider, mais avec toute cette eau qui commençait à lui entrer dans les poumons, il n'arrivait pas à réfléchir. Sa gorge commençait à lui bruler et il se retourna afin d'éviter de respirer trop d'eau, mais les jets venais de toute part, il ne savait plus trop quoi faire quand tout à coup, il posa la main sur quelques choses.

Magic 8 ball ! se dit-il à lui même. T'as intérêt à donner quelques choses de bon!

La magic 8 ball était un jeu populaire chez les gamins. C'était une boule qui imitait une boule 8 de billard et qu'on pouvait brasser afin d'obtenir des réponses. Évidemment à l'intérieur il y avait un dé à 20 faces sur lequel étaient écrites des choses donnant des réponses aléatoires. Celle de Trickster était un peu différente, c'était toujours aléatoire, mais c'était différent type de "réponses" qui s'en échappaient.

Il la brassa en se disant : Est-ce que je vais m'échapper de cette merde. Puis il la lança.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Mar 9 Juin 2015 - 10:10

Et la porte fini par s'ouvrir… Sans un mot, Artémis observa l'armée qui leur faisait maintenant face. Ils étaient des centaines, tous armés de lances et de fusils Atlantes. La Shim'Tar avait affronté des Atlantes par le passé, il y a si longtemps que ses souvenirs commençaient à disparaître. Pourtant, la rousse ne manqua pas une seule seconde d'observer la moindre petite action des Xebelliens. Ils pouvaient la guerre alors ? Ils l'auraient. Sortant son arc, l'Amazone le banda et décocha une flèche dans la direction de Nereus. Néanmoins, une vague déferla des eaux et l'arrêta. Poussant un cri de colère, Artémis se vit entourée par plusieurs gardes. Le pire ne fut pas cela, mais de l'être aux côtés du mâle porc-épic… Pamela et Humanite étaient eux-aussi en mauvaise posture. Tous se retrouvaient face à un ennemi entraîné à les combattre eux, et exclusivement qui ils étaient…

- Il n'est jamais temps de mourir Ivy. Même si pour cela nous devons affronter les adversaires de nos sœurs !

La phrase était à double sens. Comme toutes les Amazones, Artémis avait été entraînée au combat. La moindre technique lui avait été enseignée, et à dire vrai, elle savait déjà comment faire pour réduire à néant l'armée de Xebel… Malheureusement alors qu'elle tenta de s'envoler, quelque chose la tira vers le sol. Sans qu'elle ne s'en rende compte, de puissants tentacules d'eau s'étaient enroulés sur es chevilles et la tenait fermement au sol. Son idée allait être délicate à mettre en place… Mais pas impossible non plus.

Une seconde flèche se décocha de son arc et cette dernière transperça le crâne d'un soldat de Xebel. Une gerbe de sang jaillit alors de sa tempe et le cadavre s'écroula sur le sol, inanimé. Un ennemi de moins pour Ivy. Artémis savait pertinemment que tous avaient compris où elle voulait en venir. Les soldats avaient été préparés à affronter ceux contre qui ils s'étaient retrouvés, mais aucunement ceux à qui ils tournaient le dos. Un coup de poing parti dans la direction du visage d'Artémis, le choc fut tel que sans les tentacules la Shim'Tar serait tombée au sol. Ils étaient forts, voilà qui était agréable. Enfin des adversaires à sa hauteur. Malgré tout, affronter ses propres adversaires n'était pas son but.


- Le porc-épic, utilise ces gadgets contre les Xebeliens qui entourent Humanite. Toi seul peux détruire leurs casques !

Sa phrase terminée, des flèches d'eau transpercèrent la peau de l'Amazone. Son passage aux Enfers et leur pacte avec Circée avait fait d'elle une immortelle, mais la douleur était pourtant bel et bien présente. Tentant de tirer sur l'une d'entre elles, la flèche reprit son état liquide et disparu sur le sol. Serrant les dents, Artémis rangea son arc et dégaina son épée. L'arme trancha les tentacules qui ne bougèrent pas, la lame frappait l'eau mais ne pouvait la couper, dans l'immédiat, Artémis était entièrement bloquée. Et les coups commencèrent à pleuvoir de tous les côtés. Elle les encaissa sans broncher, et en rendit même plusieurs coups pour coups. Malheureusement tant que ses alliés du jour n'agissaient pas, Artémis avait les mains liées.

Ils commençaient à être acculés par l'armée de Xebel. Leurs actions devraient se faire rapides et précises. Quoiqu'il en soit, Nereus avait prononcé une phrase qui resterait à jamais dans l'esprit d'Artémis. Tous racontaient que la grande Déesse Héra avait trompé Luthor. Mais c'en était l'inverse. Les mâles restaient tous les même, avec ou sans le pouvoir entre leurs mains.
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 13 Juin 2015 - 11:46
Quand Artémis avait prononcé sa phrase et que Trickster avait essayé de s'envoler, le combat avait commencé. Soudain une flèche tue un soldat qui entourait Pamela et dans la même occasion lui offre une porte de sortie. Les autres soldats qui l'entouraient s'étaient soudain demandés d'où venait l'attaque. Artémis avait eu la bonne idée de tuer un des soldats qui n'était pas pour elle. Sans réfléchir Pamela court vers un soldat qui tenait toujours Artémis au sol grâce à son pistolet d'eau elle lui plante les dents dans le cou de ce dernier qui lâche l'arme sur le sol et libère l'amazone. Remerciant l'Amazone, Pamela avait envoyé des phéromones pour contrôler l'un des soldats avec un lance flamme qui s'était approché d'elle. Elle pouvait à présent le contrôler et elle ne perd pas de temps, utilisant le contrôle mental qu'elle avait sur le soldat, elle dirige le lance flamme sur les Xebeliens tenant les canons à eaux. Quelques soldats s'enfuient en direction de l'eau dans des cris de douleurs. Poison Ivy se rapproche de l'Amazone pour lui décrire son plan.

"Ils faut qu'on se regroupe tous ensemble pour vaincre cette armée de Xebeliens, une fois cela fait, Nereus sera seul et on pourra l'attaquer mais seulement si on travaille en équipe ! Je sais que c'est pas ton fort, d'ailleurs moi non plus, mais c'est notre seule solution."

Ce n'était pas vraiment son fort de travailler en équipe mais il le fallait pour sa propre survie et celle de ses coéquipiers. Une fois qu'elle a expliqué son plan à l'Amazone, elle crie de toute ses forces pour que les autres super vilains toujours au combat puissent l'entendre.

"IL FAUT SE REGROUPER ET VITE AVANT QU'ILS NOUS ISOLENT ENCORE UNE FOIS."

Plus ils abattent de soldats, plus il y en avait. Enfin, c'est l'impression qu'avait Pamela, elle qui pensait que cette mission aurait été du gâteau, elle se trompait royalement. D'autres soldats étaient venus à la charge entre temps mais Pamela avait toujours le contrôle sur un soldat qu'elle envoie attaquer ses collègues mais ce dernier péri dans les flammes. Retour à la case départ...
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Sam 13 Juin 2015 - 15:00
La magic 8 ball de The Trickster choisit une façon toute particulière de l'aider. Un énorme flash de lumière se fit aveuglant tout le monde dans le cercle. Trickster en profita pour ramper en dehors du danger. Il vit les hommes aveuglés brûler par l'un des Xebelliens sous le contrôle de Ivy. Il avait la charge d'aider Humanite. Il l'avait entendu de la part de la guerrière qui se fichait de lui. Il fouilla dans ses poches et trouva des pétards.

oooo oui!

La main sur le pétard, il alluma la mèche et la lança dans le cercle d'Humanite.

CASSE-TOI!

Le pétard explosa. Des milliers de petites billes s'échappèrent à chaque rangée de pétards qui explosa faisant une véritable mitraillette. Une des armes qu'il n'avait pas le droit d'utiliser chez les rogues dues à son pouvoir létal, mais qu'il trainait toujours au besoin. Le besoin se faisait sentir.

We are at war! Show no MERCY!

Trickster rejoignit Ivy et Artémis dans la bataille. Côte à côte avec la guerrière et la magicienne, il se sentait comme dans un RPG, lui "gadgeter" ou mécanicien. C'était un nouveau jeu et il n'était absolument pas ennuyant. C'était le pied. L'unique raison de vivre de Trickster était le jeu et l'amusement, et il était dans une nouvelle partie tout aussi amusante que le jeu des rogues.

Salut les filles, je vous aie manqué?

Le chewing-gum Gun à la main, il arrosa tout ce qui bougeait autour de lui. Évidemment ceci n'était pas létal, mais ça permettait au moins d'empêcher les ennemis de continuer leurs avances vers eux. Chacun y mettait du sien et bien que le petit groupe allait finir par inévitablement tomber sous la horde de xebelliens, ils s'en sortaient pour l'instant pas trop mal.

Faudrait trouver un moyen de les renvoyer sous l'eau parce qu'à ce rythme, on va tous y passer. Ils sont trop nombreux. Tu as des idées l'amazone? C'est toi l'habitué de la guerre ici!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Ven 3 Juil 2015 - 14:13
HRP: je répond de nouveau à ce rp afin de le faire avancer et le terminer, je compte sur vous.


Alors qu'il était sur le point de se faire assaillir, Trickster avait rejoins le groupe, et non sans un humour spécial, balance des répliques dignes de lui, mais une phrase fit réagir Pamela Trickster n'était pas si bête que ça finalement.

"Trickster a raison, il faut les repousser et les envoyer d'où il viennent, une fois que les xebelliens ne seront plus aptes à combattre, leur chef sera obligé de s'en aller ou de se battre avec nous et tous ensemble on peut y arriver."

Alors que l'Amazone refléchie, Pamela leur dit de se mettre en ligne face aux soldats qui allaient déferler et qu'il fallait foncer dans le tas pour les repousser, c'était la meilleure des solutions pour l'instant, elle les regarde un par un puis leur parle.

"Artémis, prépare toi à trancher des têtes ! Trickster, lance ce que tu veux mais tue-les ! Ultra, balances-les dans l'eau et moi je vais à nouveau faire usage des algues."

Pamela avait décidé de prendre les choses en main non pas qu'elle aimait donner des ordres mais elle en avait vraiment plus que marre de ces xebelliens de malheur ! Il fallait leur montrer qui commande sur terre, puisque les héros ne sont pas capable de mettre un terme à ce chaos, ils étaient en charge de sauver la terre de l'envahisseur.
Sans plus attendre, elle se concentre et invoque les algues sous-marines qui remontent à la surface et forment un monstre d'algues qui se soulève de l'eau, elle n'allait pas tenir éternellement, elle finirait par s’épuiser mais elle réuni ses dernières force et envoie ses algues sur les xebelliens qui s’apprêtaient à charger. Les algues entourent leurs corps et se rétracte sur eux, les étouffant. Quelques-uns réussissent à couper les lianes qui les retiennent mais une bonne partie s’écroule. Pamela lâche prise et regarde Artémis, Trickster, et Ultra puis leur sourie et leur dit d'une voix enjouée.

"A vous de jouer mes amis..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 4 Juil 2015 - 21:45

[HRP]Comme prévenu dans les absences, je reprends officiellement le rôle d'Artémis. Maintenant… CA VA PETER MON COLONEL ![/HRP]

Les vagues de soldats de Xebel ne semblaient jamais vouloir se tarir. Pire encore. Plus le nombre de leurs adversaires s'écroulaient sur le sol, plus en il revenait. Alors voilà donc la puissance de ceux qui vivaient sous les océans… Amusant… Vraiment amusant… Mais pas encore assez pour que l'Amazone ne se décide à laisser échapper un sourire. Un combat restait un combat, à la vie, à la mort… Ivy combattait telle une lionne protégeant son peuple. Fière et puissante à la fois. Oui, elle ferait une Amazone parfaite pour les Bana-Mighdall. Fallait-il encore que l'un et l'autre puissent s'en sortir indemne. Portant une main à son carquois, Artémis remarqua qu'il ne lui restait que deux flèches. Prenant la première en main, elle la ficha dans le front d'un des soldats qui s'écroula sur le sol, le visage tuméfié par une pareille réaction de la femme aux cheveux de feu. Son épée, brandit par une main ferme, s'abattait sur ses adversaires de toute la puissance et la fougue de l'Amazone.

Quelques Xebelliens tentèrent une percée, toutefois, leurs corps virent une lame sanguinolente les traverser de part en part. Un bras vola, accompagné dans cette danse macabre par quelques têtes et autres membres tranchés par la puissante épée magique. Voilà un combat qui réjouissait Artémis. Le sang, symbole de la vie s'écoulait sur un dédale de cadavres empilés ça et là. Non loin d'eux, l'appel de la victoire se faisait entendre. Ultra-Humanite combattait sans sourciller, le Gorille albinos semblait ne pas se fatiguer, impassible au possible, il projetait ses adversaires d'une facilité qui aurait fait trembler n'importe quel adversaire un tant soit peu courageux. Prenant la suite de ses ordres, Ivy leur indiqua son idée, ils devaient les repousser… Oui, mais leur force de frappe n'était pas assez élevée pour réussir une telle chose. Trop d'adversaires leur faisait face, malheureusement, leurs forces ne seraient pas éternelles. La preuve en était alors que la femme plante tomba de fatigue, la concentration qu'elle devait faire usage pour invoquer ces algues marines avaient très certainement dut avoir raison d'elle. Artémis retint un râle de colère et alors que son avant-dernière flèche ne transperça l'œil d'un Xebelien, elle sauta vers l'avant.

Comme son homologue de Themyscira, Artémis pouvait voler et ce fut sans trop de soucis qu'elle se mit à bonne hauteur des attaques de l'armée Xebellienne. dans un même mouvement, elle banda son arc de sa dernière flèche et prit celui qui dirigeait toutes ces opérations pour cible. Elle ne craignait pas de mourir, car au grand dam de celui qu'elle désignait déjà comme un futur cadavre, cette dernière ne le pouvait pas. Son voyage aux Enfers avait eu ce petit avantage… La Shim'Tar des Bana-Mighdall était immortelle. La souffrance, elle la connaissait, mais la mort, elle lui échappait perpétuellement. Sa voix froide se dirigea vers l'homme à la barbe rousse. Puissante, elle lui donna un ordre qu'il ne pouvait refuser sans y laisser la vie.


- Armée des océans ! Fuyez avant qu'il ne soit trop tard ! Certains d'entre nous ne peuvent mourir ! Nous n'avons rien à perdre ! Luthor s'est moqué de vous ! Alors disparaissez si vous ne voulez pas dire adieu à votre chef !

Son regard de jade ne quitta pas celui de l'homme qu'elle visait. Elle n'avait qu'une parole. S'ils partaient, elle les laisserait en vie. Toutefois, s'ils désiraient continuer ce combat… Alors ils périraient dans le sang…

- Je n'ai qu'une parole ! Partez si vous souhaitez revoir vos familles ! Sinon, MOURREZ ICI-MÊME !
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 08/10/2014
Messages : 257
Localisations : Présent

MessagePosté le: Dim 5 Juil 2015 - 21:48
La rouquine avait un assez grand talent pour servir de diversion. Tous avaient les yeux rivés sur elle, comme si, à elle seule, elle pouvait être une menace à une armée. Trickster ne doutait pas qu'elle était douée, mais de là à croire à ce coup de bluff, il y avait une marge. Enfin, bref, l'important est que comme les yeux fixaient l'amazone en furie, cela laissait la place à Axel pour faire ce qu'il désirait faire.

Il prit une Trickster bombe dans sa main gauche. De sa main droite, il prit son chewing gum gun. Il pressa doucement la détente pour en faire sortir de manière non agressive doucement sur la bombe. Puis une fois que cela fut fait. Il prit un "slingshot" qu'il avait dans sa poche arrière. C'était un tire-pierre de sa confection. Il ne s'agissait pas uniquement d'un élastique sur un bout de bois, mais bien d'un alliage high-tech de fibrocarbonne accroché avec des ressorts crinqués aussi serré que s'il tenait les broches d'une jeune adolescente à dentisterie douteuse. Braqua la bombe qu'il activa et hop il envoya cela sur le bateau de commande du chef. Évidemment cela attira l'attention, mais le détonateur était axés sur si peu de temps que quelques secondes seulement après s'être accroché, l'explosion se fit entendre.

KABOOM!

In your face BITCH! B12 et J'ai coulé son porte-avion HAHA! Battleship? Non? Quelqu'un? À, mais merde vous manquez grave de culture populaire !


Trickster avait atteint sa cible. Le bateau ne tiendrait pas la route. Il se doutait bien que le fait qu'il coule ne soit pas un problème pour ses hommes poissons, mais cela aller très certainement les agacés. OU même cloué aux sols le chef qui devait compter sur la propulsion de l'engin pour se déplacer. Cela allait très certainement jouer en la faveur de Trickster et du petit groupe de vilains coincés dans cette bataille qui semblait les dépasser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

MessagePosté le: Jeu 9 Juil 2015 - 3:49
"Aouch, qu'est ce qui s'est passé ? Ah oui ça me revient..." Ultra-Humanite se releva en se frottant l'arrière crâne, qui le faisait souffrir. A en juger la douleur, on l'avait vraisemblablement assommé, peu après avoir ouvert la porte du hangar. Cela ne faisait donc pas très longtemps, néanmoins cela avait suffit aux envahisseurs pour prendre un avantage certain. Se relevant, il se mit en tête d'en finir une bonne fois pour toutes avec ses foutus envahisseurs aquatiques. Son mal de tête l'empêche de tirer profit de ses capacités mentales, qu'à cela ne tienne, il allait donc user ses poings, comme avec sa précédente escapade avec Trickster. Après tout il n'avait pas choisi un corps de gorille pour rien.

Il se jeta donc sur ses adversaires, les poussant et jetant dans l'eau proche. Humanite était véritablement enragé et tel le mâle en colère, il frappa avec vigueur sa poitrine poilue, intimidant ceux qui lui faisait face et se donnant dans le même temps une bonne dose d'adrénaline. Ses poils se hérissèrent, ses pupilles se dilatèrent de rage et il montra ses crocs, d'une taille respectable pour un gorille mais impressionnante pour un gorille. Les soldats qui lui le virent ainsi se mirent à reculer lentement, forcément peu sûr d'eux d'un coup. Le gorille leur faucha les jambes d'un coup de bras et les poussa sur d'autres. Il prit par le pied l'un d'eux et s'en servit comme d'un fléau d'armes, d'un grand sourire malicieux. Puis quand son 'arme' fut inutilisable, il le jeta sur ses compères pour en saisir un autre et recommencer le petit manège.

Désormais, leurs ennemis commençaient visiblement fortement à douter de leur chance de réussite. Certains fuirent, la plupart continuaient à combattre mais la conviction manquaient cruellement. C'est pourquoi Humanite redoubla d'efforts. Il sentait ses ennemis perdre leur morale, et c'était le fer de lance de tout combat. Celui du gorille et vraisemblablement aussi celui de ses alliés était au plus haut. Ils n'allaient rien lâcher, l'Amazone n'avait même rien perdre. Ultra-Humanite prit la parole de sa voix la plus puissante:"La mascarade est finie ! Rendez-vous à l'évidence, vous êtes fait fichus. Retournez d'où vous venez maintenant où vous risquez fort de le regretter." Tout en annonçant sa mise en garde, Humanite essaya d'envoyer quelques suggestions mentales poussant à la reddition. Ceci épuisa malheuresement mentalement Humanite, qui perdit lentement le sens de l'équilibre pour finir sur le derrière. Il espérait désormais que ces ennemis allaient être raisonnables, sans quoi il aurait du mal à rester en plein possession de ses moyens...
Revenir en haut Aller en bas
Invité

MessagePosté le: Sam 11 Juil 2015 - 14:46
[HRP: je propose à l'animateur de poster quelque chose afin de booster le rp et éviter de tourner en rond et que les réponses soient plus courtes comme je le fait là.]



L'armée de Nereus commençait à reculer face à l'attaque des supers vilains, ils avaient enfin fini par se coordonner pour attaquer en masse et repousser l'adversaire. Il ignorait encore que Lex Luthor avait rendu les armes et que la conquête de la terre ne servait plus à rien maintenant. Les supers vilains commençaient vraiment à faiblir face aux attaques répétitives des Xebeliens, mais Pamela essayait de ne pas le montrer. Regardant ses camarades elle s'exprime sans pour autant crier pour ne pas que les soldats l'entendent.

"Mes ..amis , si j'avais su qu'un jour je vous aurais appelés comme cela, l'heure est venu de mettre un terme à cette bataille, je ne sais pas si Lex Luthor est toujours de la partie mais nous n'allons pas nous laisser faire, la terre compte sur nous."

Pamela rassemble sa force pour envoyer une toxine sur les soldat qui gisaient à terre, certains d'entre eux étaient encore vivant et à présent elle les contrôlait. Ils avaient rejoins le camp des supers vilains. Poison Ivy regarde Nereus qui était toujours perché sur son embarcadère.

"Rends toi Nereus, tes soldats sont dans notre camp et si tu ne veux pas que je puisse te faire devenir mon esclave, prends le peu de ton armée qui te reste et barre toi."

La belle rousse avait monté le ton, malgré son petit brin de femme elle était autoritaire, peu d'homme la prenait au sérieux jusqu’à ce qu'elle les transforme en zombies sans cervelle ou les tue. Ultra-Humanite avait lui aussi menacé le roi, mais celui-ci avait l'air impassible même si son armée était partiellement partie ou était contrôlée mentalement, il n'allait pas abandonner le combat de si tôt.
Pamela se prépare donc au cas où elle devrait se battre contre le roi Nereus et si elle devait y laisser la vie elle le ferait sans reculer.
Revenir en haut Aller en bas
Inscription : 10/12/2012
Messages : 421
MessagePosté le: Ven 17 Juil 2015 - 21:13
Le silence. Un silence morbide, sinistre… Telle fut la réponse de Nereus à toutes ces méprisables créatures. Pour qui se prenaient-elles finalement ? Ils n'étaient rien face à son armée. Pourtant, oui, pourtant, le Roi de Xébel commençait à douter. Et si… Si Luthor s'était joué de lui ? S'il n'avait fait que l'utiliser pour servir ses propres desseins ? Nereus l'ignorait encore… Impassible, il leva le bras et se mit parler d'une voix puissante et ô combien impérieuse.

- Soldats ennemis. Vous avez prouvé votre valeur à mon armée. En tant que Roi, je respecte votre décision. Luthor s'est moqué de moi. De tout Xébel, et il le paiera. Je ne suis pas homme à baisser les armes. Toutefois…

Sa main fit un geste que les soldats de Xébels comprirent tous. Un à un, les hommes et les femmes des profondeurs reculèrent après avoir baissé leurs armes. Aucun ne désirait mourir ici. Les blessés furent raccompagnés dans l'immense bateau qui leur servait de base pour l'attaque. Petit à petit, aucun soldat ne garda sa position d'attaque de base, tous abandonnèrent le champ de bataille. Nereus, immobile, les regarda plonger les uns après les autres dans l'immensité de l'océan.

- Je sais reconnaître lorsqu'un combat s'avère être inutile. Ceci n'est pas une défaite. Mais plutôt un combat remis à plus tard… Je me souviendrais de vous tous. Et surtout de votre audace.

Afin de protéger sa retraite, Nereus exécuta un geste ample du bras, et une gigantesque vague s'éleva entre les adversaires. Derrière ce mur d'eau, l'équipe de super-vilains ne put qu'observer un ennemi qui, sous d'autres auspices aurait pu être un allié de taille… Nereus était parti, les laissant seuls dans ce qui restait du hangar dans lequel ils furent transportés quelques heures plus tôt…


***


Sans qu'ils ne puissent dire le moindre mot, et outrepassant les lois de la physique. Leurs corps se plièrent, semblèrent se déchirer, avant d'éclater en des milliers de gouttelettes d'eau cristalline. Le groupe venait d'être dissous. Chacun se retrouverait à l'endroit même où ils se trouvaient avant d'être téléporté ici.

Xébel restait encore un adversaire pour la Terre entière, héros comme humains… Tous auraient, tôt ou tard, le devoir de repousser cette armée venu des profondeurs des océans.



[HRP]Désolé pour le temps mit pour clôturer ce RP. Le Staff fut énormément prit depuis quelques temps... Bref ! Bravo à tous pour ce RP qui fut rondement mené. Aussi, il clôt avec brio la Luthor Legacy. A très bientôt, et encore une fois, toutes mes félicitations à vous.[/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[LL Final] Quand les héros ne suffisent plus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Jeu vidéo] La saga Final Fantasy
» Final fantasy XIV
» Destination final IV
» Final destination 6 et 7 ?
» RDC EN FINAL DE LA CHAN 2016...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DC Earth - Forum RPG Comics :: La Terre :: Gateway City-